Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Missile Balistiques (Documentation)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 14:35

-SS-1 Scud :

Citation :
Le Scud est un missile balistique mobile sol-sol à courte portée, d'où la dénomination SS-1. Ce missile guidé utilise un système de propulsion à carburant liquide. Le Scud est dérivé de la roquette allemande de la seconde guerre mondiale le V-2. A la différence des missiles non guidés FRO, le SCUD dispose d'ailerons mobiles. Les ogive peuvent être HE, chimiques ou nucléaires, et le missile est lancé à partie d'une petite plate-forme, le SCUD a une porté de 300 km. Un système de gyroscope non sophistiqué guide le missile durant le vol motorisé, ce qui dure environ 80 secondes. Après que le moteur soit arrêté, le missile et son ogive fonctionne sans guidage jusqu'à l'objectif. Ce qui a pour conséquence que ce système d'arme dispose d'une exactitude très faible, plus la cible est éloigné, plus la précision du tir est diminuée. Le système d'arme SCUD permet aux unités de premières lignes de disposer d'une arme nucléaire tactique. Un grand nombre de version non nucléaire du SCUD furent livrés dans les pays de les anciens membres du Pacte de Varsovie. Il existe une série de variantes du SCUD en fonction des améliorations apportées et du type de support servant au transport du missile et de son ogive. Le SCUD-A aussi connu sous la dénomination de SS-1B. Le SCUD-B a remplacé le JS-3 équipé de SCUD-A, qui ont été en service depuis le milieu des années 50. Le SCUD-B a longue portée, connu également sous l'appellation de SS-1c, est identifiable par sa longueur qui est augmentée de 1 mètres et la présence de deux tuyères sur les côtés de la superstructure du missile, le SCUD-A ne dispose que d'une seule tuyère. Le SCUD-B utilise un carburant plus puissant et plus toxique que le SCUD-A, le dimethylhydrazine, ce qui a imposé une mise à jour complète du groupe de propulsion. Le SCUD-A utilise du kérosène. A la base le missile était transporté sur un châssis de véhicule chenillé JS. Ce véhicule servait alors comme transporteur et lanceur pour le missile. Le SCUD-B fut adapté sur le châssis du JS-3 en 1961 et apparut sur le châssis du camion MAZ-543 en 1965. Le missile SCUD-B apparut sur un nouveau type de transporteur le camion MAZ-543 8 x 8 qui servait de transporteur, de mise en batterie et de lanceur. L'introduction de ce nouveau type de transporteur à roues donna au missile une grande mobilité, permit de réduire le nombre de véhicules de support, et augmenta également les possibilités de choix de position de tir sur le champ de bataille. Le même type de transporteur fut également utilisé pour le système de missile Sol-Sol " SCALEBOARD ". Vers le début des années 80, le SCUD-B fut remplacé au sein des unités russes par le SS-23, qui dispose d'une plus grande portée (500 km), plus de précision et réduit la contre attaque. Le SCUD-C SS-1d qui fut achevé dans le courant de l'année 1965, disposait d'une plus grande portée et d'une meilleure précision, mais il ne fut déployé qu’en petit nombre. A la fin des années 90, les forces russes disposaient encore de quelques unités. Le SCUD-D SS-1E dispose d'un système de guidage amélioré, qui comprend un radar propre, de plus une plus grande variété d'ogives peuvent être montées sur le missile. Lors du lancement, un SCUD dispose d'une charge propulsive IRFNA de 3.500 kg et de 1.000 kg de carburant. Une grande partie de cette charge propulsive et de ce carburant sont utilisés lors des premières 80 secondes du vol du missile, qui permet au missile d'acquérir sa vitesse pour atteindre sa cible. Lorsque le missile est arrivé à sa vitesse d'attaque, le SCUD est conçu de façon à couper les moteurs des propulseurs. A cet instant, le missile dispose encore de 150 kg de charge propulsive et de 50 kg de carburant qui seront utilisés pour le restant du vol. Au début des années 1970, l'armée Russe cherche a remplacée le SCUD-B ( SS-1C) par un système d'arme à déploiement plus rapide avec une capacité de préparation et de tir qui se situait aux environs des 90 minutes et également avec des possibilités de précision plus grande avec des ogives conventionnels. Ce nouveau système fut développé par la firme KB Mashinostroyenia de Kolomna et reçu comme nom de code 9K174 OKA " SS-23 Spider ". Ce système fut abandonné vers la fin des années 1980 suite aux traités de limitation des armes nucléaires. Un deuxième génération de SCUD fit son apparition le SS-26 SRBM qui fut prévu pour remplacer les SS-1C, ainsi que pour l'exportation. Au début des années 1990, le système SCUD devenait obsolète et une grande partie des véhicules lanceurs 9P117 furent retirés du service à cause de leur âge. Cependant est encore utilisé par un grand nombre de pays des anciens membres du Pacte de Varsovie et du Moyen-Orient.

http://www.armyrecognition.com/Russe/vehicules_missiles/SCUD/SCUD-A_B_Russia_description.htm

Origine : Russie
Type : missiles balistiques à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1957
Portée : de 300 à 550km (Selon versions)
charge militaire : jusqu' à 1000kg (Explosive,Biologique chimique ou nucleaire)
Vitesse : mach 5
Poid : de 4000 à 6500 kg (selon version)
Operateurs : Russie; Irak ;Syrie; Libye; Vietnam; Yemen ...
Engagements : Guerre du Golf,Guerre du kippour; Incident Italie-Lybie (1986); Guerre Iran/Irak ...










-SS-18 Satan :

Citation :
Le SS-18 (code OTAN SS-18 Satan), mais désigné R-36 en Russie, ainsi qu'autrefois en URSS, est un ICBM soviétique ayant la plus longue portée : entre 11 200 et 16 000 km selon le modèle. C’est également le missile le plus lourd du monde, plus de 210 t. Il mesure trois mètres de diamètre, et jusqu’à 37 mètres de long selon la version.
Ce missile peut emporter :

* soit une ogive unique, dont la puissance varie (selon la version et selon les sources) de 18 à 25 mégatonnes d’équivalent TNT (ce qui en fait l’arme thermonucléaire la plus puissante jamais réalisée après la Tsar Bomba) ;
* soit 8 ogives indépendantes, dont la puissance unitaire varie de 500 kilotonnes à 1,5 mégatonne selon les sources ;
* soit 10 ogives indépendantes, dont la puissance unitaire varie de 550 kilotonnes à une mégatonne selon la version et selon les sources.

Localisés en Russie et au Kazakhstan, les SS-18 furent mis en service à partir de 1967.
Un nouveau missile est envisagé pour le remplacer : le RS-20 Voyvoda selon la classification russe. Il est prévu qu'il pourra percer n’importe quel bouclier antimissile mais le R-36 restera en service jusqu'en 2014 ou 2016 selon une annonce faite en 2008.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R-36

Origine : Russie
Type : missile balistique à longue portée (ICBM)
Mise en service : 1975
Portée : 16.000km
charge militaire : nucleaire (ogive unique ou MIRV)
Vitesse : mach 20
Poid : plus de 210T
Operateurs : Russie
Engagements : aucun











-SS-20 Saber :

Citation :
Le RSD-10 Pionnier plus connu au niveau mondial sous le code OTAN SS-20 est un missile balistique nucléaire sol-sol de moyenne portée , déployé par les soviétiques de 1977 à 1988 durant la guerre froide. Il fut l'un des principaux enjeux de la crise des euromissiles.

Historique :

Le déploiement des SS-20 par le pacte de Varsovie, notamment en République démocratique allemande, puis par les américains des missiles Pershing 2 de portée équivalente en Allemagne de l'Ouest, ne changea pas l'équilibre entre l'est et l'ouest mais devint un enjeu politique.
L'OTAN considérait que les missiles russes de portée intermédiaires SS-4 et SS-5, déployés dans les années 1960 et qui avaient précédés le SS-20, étaient difficiles à mettre en œuvre et peu précis, et qu'ils ne pouvaient intimider que les « ignorants ». S'ils avaient été utilisés, les SS-4 et SS-5, dotés d'énormes ogives de 1 à 2 Mt, auraient entraîné des retombées radioactives dans les pays du pacte de Varsovie, y compris en Russie d'Europe. En tant qu'armes dissuasives, leur emploi en première frappe était donc peu vraisemblable[4].

Par contre les missiles SS-20 qui sont déployés par l'URSS en dehors de son territoire national, s'ils ne permettent pas à l'armée rouge d'atteindre les États-Unis, pouvaient grâce à leur précision et au nombre de d'ogives réaliser une frappe limitée qui pourrait inciter les États-Unis à se désolidariser de l'Europe Occidentale. En effet les SS-20 permettent d'éliminer tous les moyens de riposte nucléaire de l’OTAN basés en Europe, si la première frappe est déclenchée par surprise : une offensive des forces conventionnelles peut alors être déclenchée. Le SS-20, grâce à sa précision et à la puissance limité de ses ogives, peut être également utilisé pour appuyer une attaque utilisant des moyens non nucléaires. Si ces scénarios se réalisaient, les États-Unis n'auraient eu pour seule option que de répliquer avec leur armement stratégique basé sur leur territoire, rendant inapplicable une stratégie de riposte graduée [5]. En cas de guerre nucléaire circonscrite à l'Europe, il était alors envisageable que les 2 principaux belligérants n'engagent pas leur arsenal stratégique, pour ne pas exposer leur population à des frappes de représailles.[6][7]

À l'époque les dirigeants de l'Europe de l’Ouest considèrent que l’URSS tente, avec le déploiement des SS-20, d'imposer sa supériorité militaire et de prendre en otage les populations d’Europe de l’Ouest pour obtenir, par le biais de ce chantage à la destruction nucléaire, la neutralisation militaire de la région. Pour faire face à cette menace, les dirigeants des principales puissances européennes font pression sur les USA, notamment au cours du sommet à 4, qui réunit Carter, Callaghan, Schmit et Valéry Giscard d'Estaing, à la Guadeloupe en janvier 1979, pour qu’il soit mis fin au déséquilibre stratégique en Europe et au découplage nucléaire. L’OTAN décide le 12 décembre 1979 en riposte au déploiement des SS-20, d’une part l’adoption d’un plan de 10 ans prévoyant l’installation de 108 Pershing II (d’une portée de 1 800 km) en RFA, et de 464 missiles de croisière au Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, RFA et Italie ; d’autre part l’ouverture parallèle de négociations sur les euromissiles avec l’URSS.
Fin 1983, l'OTAN estime que l'URSS possède 360 lanceurs SS-20, dont 108 déployés en Extrême-Orient, 90 en Asie centrale et 162 en Europe. Ces SS-20 étaient 405 en 1987.[réf. nécessaire]
À la suite de la signature du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire, le parc des missiles SS-20 est progressivement réduit. Le dernier des 654 missiles SS-20 est mis hors service le 12 mai 1991 et le dernier des 499 lanceurs le 28 mai 1991.

http://fr.wikipedia.org/wiki/RSD-10_Pioneer

Origine : Russie
Type : Les missiles à portée intermédiaire (IRBM)
Mise en service : 1977
Portée : 5500km
charge militaire : nucleaire (ogive unique ou MIRV)
Vitesse : Mach ?
Poid : 37T
Operateurs : Russie
Engagements : aucun










-SS-21 Scarab :

Citation :
Le SS-21 ‘Scarab A’, entré en service en 1976, est un missile à courte portée (de 15 à 70km) de l’ordre de deux tonnes, développé pour remplacer les missiles ‘Frog’. La désignation russe du système SS-21 est 9K79 et porte le nom de Tochka (Point). Le missile lui-même porte la désignation 9M79.
Le missile est transporté sur un véhicule 6 roues développé à partir du ZIL-5937 ou BAZ-5921. Ce véhicule permet aussi le pointage et le lancement du missile, d’ou la dénomination TEL (transporter-erector-launcher); il est désigné 9P129. Opérationnellement, il est associé à un véhicule de réapprovisionnement (9T218) qui transporte deux missiles. Le 9P129 a un poids de 18 tonnes, est amphibie et tout-terrain; sa vitesse maximale est de 60km/h sur route et de 10km/h dans l’eau. Le 9P129 et le 9T218 sont tous deux équipés de filtres et systèmes de décontamination nucléaire, bactériologique et chimique (NBC). Les brigades de SS-21 comportent chacune 18 véhicules TEL et environ 72 missiles.
D’autre véhicules constituent le système SS-21: un véhicule de commandement et de contrôle de tir (GAZ-66), un véhicule capable de tester les systèmes du missile (9V818), un véhicule de maintenance (9V844), des transporteurs de missiles (9T222) chacun portant deux missiles, des transporteurs d’ogives (9T238) chacun emportant 4 ogives, un véhicule d’arpentage (VAZ-452) et un véhicule étudiant les conditions météorologiques. Le missile peut être lancé de sites non préparés mais cette option demande alors un temps de préparation plus long.
Le missile est équipé soit d’une tête HE (High Explosive), soit d’une chimique ou encore nucléaire et a une précision de l’ordre de plus ou moins 150m. Le SS-21 ‘Scarab B’ (9M79-1 Tochka-U) apparaît aux observateurs de l’Ouest en 1993 mais est en service depuis 1989; il possède un nouveau moteur fusée ainsi que de nouveaux systèmes de guidage. Sa taille et sa forme sont similaires au ‘Scarab A’ mais sa portée passe à 120km et sa précision à plus ou moins 95m. Le SS-21 ‘Scarab C’ aurait été testé dès 1989; il comporte un missile de taille plus petite, d’un poids d’environ 1.800kg, mais dont la portée passe à 185km. Un véhicule TEL plus grand, emportant deux de ces missiles est associé à ce système.
Le système 9K79 a été exporté en Biélorussie, en république Tchèque, Allemagne de l’Est, Hongrie, Pologne, Slovaquie, Syrie et en Ukraine, mais les tchèques, allemands, hongrois, polonais et slovaques ont été retiré du service. Le Yémen, la Corée du Nord, le VietNam, l’Iran et le Kazakhstan possèderaient peut être ce système d’arme. Environ 300 véhicules TEL sont utilisés par la Russie et ce système d’arme fut utilisé pour la première fois en Tchétchénie en 1999.

http://www.retrokit.net/52.html

Origine : Russie
Type : missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1976
Portée : de 70 à 120 km (selon version)
charge militaire : explosive, chimique, biologique, nucleaire à fragmentation
Vitesse : mach 7
Poid : 2T
Operateurs : Russie; Syrie; Azebaidjan; Kazakhstan ...
Engagements : Conlit russie/Georgie (2008)










-SS-25 Sickle Topol :

Citation :
C'est à la fin des années 1980 que commence le développement du TOPOL, dont le dessin original sera fortement redessinée en 1992, le premier vol du missile intervenant en 1994 et le premier régiment de lancement est déclaré opérationnel en 1998. De fréquentes améliorations seront apportés régulièrement, comme la capacité d'être lancé depuis un lanceur mobile.
Techniquement le missile est long de 22 mètres, a un diamètre de 1,95 mètres et pèse 47 tonnes au lancement. A la base le TOPOL ne comprend qu'une seule ogive de 550 KT mais les dernières versions pouraient en emporter jusqu'à six et sa portée est évaluée à 11.000 kilomètres. Le guidage s'effectue soit avec un système satellite russe Glonass, ou tout simplement par inertie.
Les concepteurs ont également consacrés d'importants efforts pour permettre à leur missile de passer à travers les systèmes anti-ballistiques. L'accent aurait notament été mis sur sa maniablité, lui permettant d'accomplir des manoeuvres évasives lui permettant d'éviter des missiles anti-ballistiques ou autres systèmes lasers (encore en développement), ce à quoi s'ajoute des leurres et systèmes de contre-mesures. Le missile serait immunisé contre les impulsions électromagnétiques et les explosions nucléaires qui se produiraient à plus de 500 mètres de lui.
Enfin à noter que le Bulava est le version navalisée du TOPOL destinée à être lancée depuis un sous-marin. Cette variante rencontre toutefois des difficultés de mises au point.

http://www.armyrecognition.com/v_hicules_blind_s_syst_mes_de_missiles_russie/ss-25_rt-2pm_topol_sickle_rs-12m_missile_balistique_intercontinental_russe_armee_russe_fiche_techni.html

Origine : Russie
Type : missile balistique à longue portée (ICBM)
Mise en service : 1988
Portée : 11000km
charge militaire : nucleaire (ogive unique ou MIRV)
Vitesse : mach 30 (?)
Poid : 45T
Operateurs : Russie
Engagements : aucun











-SS-26 Stone Iskander :

Citation :
L’Iskander (SS-26 Stone dans la classification OTAN) est un missile tactique russe à courte portée et propulsion solide relativement perfectionné. Il est mis en oeuvre depuis un lanceur mobile et aérotransportable qui le rend difficile à détecter. Ses cibles sont par exemple les concentrations de troupes et matériels (en particulier les bases aériennes et navales, postes de commandement, lance-roquettes multiples et lance-missiles), les sites bien défendus (rampes de missiles sol-air) ou les installations industrielles et de communications.
Développé par le bureau d’études KB Machinostroyenia de Kolomna, l’Iskander succédera au Tochka-U (SS-21 Scarab). Il aurait été directement dérivé de l’OTR-23 (SS-23 Spider) de plus de 500 km de portée qui avait été retiré du service après la signature du traité sur les forces nucléaires intermédiaires avec les États-Unis en 1987. Le premier tir d’essai d’un Iskander a quant à lui eu lieu en octobre 1995.
L’Iskander se déclinerait en 3 versions pour l’armée russe (Iskander de 280 km de portée, Iskander-M de 400 km de portée et Iskander-K de 500 km de portée) et une version export Iskander-E de 280 km de portée qui respecte l’interdiction d’exporter des missiles de plus de 300 km de portée.
En terme de précision, le missile a un écart circulaire probable de 200 à 10 mètres selon le mode de guidage utilisé : inertiel et/ou satellite (système russe Glonass) auxquels on peut ajouter un guidage terminal par capteur radar, TV ou IR permettant de reconnaitre la cible (il suffit de rentrer les données images ou photos sur la cible avant le tir). Le missile pourrait effectuer des manoeuvres brusques (jusqu’à 30g) et disposerait de leurres pour pénétrer la défense anti-aérienne ennemie en phase finale du vol. Plusieurs types de charges conventionnelles ont été développées : sous-munitions anti-personnel / anti-matériel, Fuel Air Explosive (FAE), charge explosive unitaire, pénétrateur anti-bunker, etc. On ne peut cependant exclure que la Russie ait également développé des charges non conventionnelles pour ses propres besoins (nucléaire ?).
Le développement du missile Iskander et son entrée en service dans l’armée russe ont été retardés par des difficultés financières. L’évaluation opérationnelle n’aurait commencé qu’en 2005 tandis que les premiers Iskander-M fabriqués par l’usine Votkinsk d’Udmurt auraient été livrés en 2007 à au moins un bataillon du district militaire du Caucase du nord. La Géorgie a d’ailleurs accusé la Russie d’avoir tiré plusieurs de ces missiles lors du conflit d’août 2008. D’ici 2015, 5 brigades de l’armée russe doivent être rééquipées avec 60 systèmes Iskander dont celle de Kaliningrad. Le prix des 12 systèmes d’une brigade serait de 200 à 300 M US$.
L’Iskander intéresse un grand nombre de pays à l’export en raison de ses caractéristiques (portée, précision, mobilité, manoeuvrabilité) qui en font une mini arme de dissuasion conventionnelle. La Biélorussie serait le premier client export.

http://red-stars.org/spip.php?article272

Origine : Russie
Type : missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 2006
Portée : de 280 à 400km (selon version)
charge militaire : explosive, chimique, biologique, nucleaire à fragmentation
Vitesse : mach ?
Poid : 4T
Operateurs : Russie; ?
Engagements : aucun










-SS-27 Sickle Topol-M :

Citation :
Le développement du missile balistique russe Topol-M, connu sous la désignation russe de RS-12 M1/M2, a commencé à la fin des années 1980, c’est une évolution technique du système SS-25 “Sickle”. D’après des informations russes, la version RS-12M1, serait la version mobile montée sur châssis de camion et la version RS-12M2, serait la version silo, qui aurait également comme dénomination russe alternative RT-2PM-OS. Il y a eu des conflits au sein de l’OTAN concernant la dénomination de cette nouvelle version, qui extérieurement ne se différencie pas de la version SS-25. Mais le nom de code OTAN pour le Topol-M est SS-27 Stalin. Les améliorations du Topol-M se situent au niveau du premier niveau, qui est plus lourd et plus large que la version SS-25. D’après des sources officielles russes, le Topol-M SS-25 serait invulnérable au système anti-missile balistique. Le missile SS-27 Topol-M est composé de trois étages, le première étage qui est le plus long, fait 10,5 mètre, le second fait 5,2 mètre de long avec un diamètre de 1,61 mètre, et pour le troisième, la longueur est de 3,1 mètres, pour un diamètre de 1,58 mètre. Le missile a un poids de lancement de 47.200 kg. Le guidage se fait à partir d’un système de navigation embarqué, couplé au système de réception Glonass, qui a une précision de 350 mètre. Le missile dispose d’un contrôle direct vers la station au sol, lui permettant de recevoir les données de positionnement et les faire parvenir au contrôle de lancement. La portée minimum du SS-27 serait de 2.000 km, et une portée maximum de 10.500 km. La durée de vie du missile serait évaluée entre 15 et 20 ans. Le missile SS-27 emporte une tête nucléaire de 550kT, mais des rapports russes font mention d’une possibilité d’utilisation d’une tête nucléaire de 1 MT. Ce nouveau système dispose également de toute une série de contre-mesures. Le missile utilise le même container que pour le SS-25. Lorsque le missile est monté sur un châssis de camion, il utilise le châssis du camion MAZ-7019, qui se compose d’un train de 16 pneus. Le châssis du camion MAZ-7010 a une longueur de 22,8 m., une largeur de 3,08 m. et une hauteur de 3,8 m.

http://www.armyrecognition.com/v_hicules_blind_s_syst_mes_de_missiles_russie/ss-27_rt-2pm2_topol-m_stalin_rs-12m2_missile_balistique_intercontinental_russe_armee_russe_fiche.html

Origine : Russie
Type : missile balistique à longue portée (ICBM)
Mise en service : 2009 (?)
Portée : 11000km
charge militaire : kg
Vitesse : mach ?
Poid : 47T
Operateurs : Russie
Engagements : aucun









-SS-NX-30 Boulava :

Citation :
Le missile Boulava un MSBS (missile mer-sol balistique stratégique ) de 4e génération en cours de développement en Russie. La production en série devrait commencer dès la fin des tirs d'essais en 2009 et équiper les SNLE classe Boreï de la marine russe.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R-30_Boulava

Origine : Russie
Type : missile balistique lancé depuis un sous-marin (SLB)M
Mise en service : 2009 ()9
Portée : 8000km
charge militaire : ogives nucleaire (MIRV)
Vitesse : mach ?
Poid : 37T
Operateurs : Russie
Engagements : aucun




_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 14:58

-MGM-31 Pershing 1/2 :

Citation :
Le MGM-31 Pershing était un missile balistique à carburant solide utilisé par l'armée américaine. Il a été conçu par Martin Marietta pour remplacer le missile PGM-11 Redstone en tant qu'arme de courte portée pendant la guerre froide. Son nom est en l'honneur du général américain John Pershing.

Sa conception date de 1956. Les premiers tests de tir ont été réalisés en 1960. Il a été distribué aux armées américaines en 1962 pour l'entraînement, avant d'être déployé en Allemagne de l'Ouest en juin 1964 sur 4 véhicules plate-forme de lancement. Le Pershing I était haut de 10,5 mètres et 1,02 mètre de diamètre et pesait 4 655 kg. Le temps total de vol était au maximum de 77 secondes avec une portée maximale de 740 km. La tête pouvait être de type conventionnelle ou nucléaire.
En 1966, a été développé le Pershing Ia en tant que missile de réaction rapide, en bénéficiant d'un véhicule plate-forme de lancement plus rapide et d'un temps de déploiement meilleur, ainsi que d'une électronique améliorée. Ces versions ont été déployées en 1969. En 1970, tous les Pershing I ont été transformés en Pershing 1a. Près de 700 missiles Pershing I ont été construits, dont 108 ont été déployés en Europe.
Dans les années 1970, il a été nécessaire d'améliorer les Pershing I pour des considérations tactiques. Le Pershing II apparaît alors avec une tête différente et un véhicule plate-forme avec un radar de guidage. Les objectifs étaient de se rapprocher des performances du missile SS-20 soviétique, qui avait une portée de 1 600 km. Cela nécessita la mise en place de nouvelles fusées, ainsi qu'une armature en kevlar plus légère. Bien que les dimensions restaient identiques aux modèles Ia pour rester compatible avec l'équipement terrestre existant, son poids passa à 7 490 kg et sa portée à 1 770 km. Près de 380 Pershing II ont été fabriqués. Ils ont d'abord été déployés en RFA en janvier 1984, puis sur le continent européen jusqu'à la fin 1985 malgré l'opposition de nombreux pacifistes.
Les Pershing ont été démantelés suite à l'accord américano-soviétique du 27 mai 1988 sur les missiles nucléaires intermédiaires.

http://fr.wikipedia.org/wiki/MGM-31_Pershing

Origine : USA
Type : missile balistique de courte/moyenne portée (SRBM/MRBM)
Mise en service : 1962
Portée : 1800km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : mach 8
Poid : 8T
Operateurs : USA
Engagements : aucun









-Atlas :

Citation :
Le SM-65 Atlas ou Atlas I est un missile construit par Convair, une division de General Dynamics. Il fut le premier d'une série d'ICBM à charge nucléaire et servit de base pour les lanceurs de satellites américains, militaires ou civils.

http://fr.wikipedia.org/wiki/SM-65_Atlas

Origine : USA
Type : Missile balistique intercontinental (ICBM)
Mise en service : 1959
Portée : 14.000km
charge militaire : Nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 120T
Operateurs : USA
Engagements : aucun











-Titan :

Citation :
Le SM-68 Titan I est un missile balistique construit par Glen L Martin Company. Il devait completer le SM-65 Atlas.
Il fut aussi le premier véritable missile balistique multi-étages, et donna naissance à des lanceurs civils (Fusee Titan).
A l'origine du programme le Titan fut baptisé B-68, puis SM-68. Il fut redésigné MGM-25A/HGM-25 Titan en 1962.

http://fr.wikipedia.org/wiki/SM-68_Titan

Origine : USA
Type : Missile balistique intercontinental (ICBM)
Mise en service : 1961
Portée : 10.000km (Titan-1); 14.000km (Titan-2)
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 100T
Operateurs : USA
Engagements : aucun












-Minuteman I/II/III :

Citation :
Le LGM-30 Minuteman est un missile balistique intercontinental (ICBM) américain à ogive nucléaire lancé depuis le sol. En 2008, c'est le seul ICBM de son type en service aux États-Unis. Il est le complément aux missiles Trident lancés depuis la mer et aux bombes nucléaires transportées par les bombardiers stratégiques.
En 2008, il y a 450 missiles Minuteman III déployés à l'intérieur de silos de lancement près de trois bases militaires américaines dépendant du United States Strategic Command : F. E. Warren Air Force Base au Wyoming, Malmstrom Air Force Base au Montana et Minot Air Force Base en Dakota du Nord. L'US Air Force (USAF) prévoyait les maintenir en service jusqu'en 2020, mais ils seront mis à jour pour prolonger leur durée de service jusqu'en 2040.
Le mot Minuteman est une référence aux miliciens de la Guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique, ceux-ci se disaient prêts à combattre dans la minute qui suit.

http://fr.wikipedia.org/wiki/LGM-30_Minuteman

Origine : USA
Type : Missile balistique intercontinental (ICBM)
Mise en service : 1962
Portée : de 10.000 à 13.000km (selon version)
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 30T
Operateurs : USA
Engagements : aucun











-LGM-118 Peacekeeper :

Le Peacekeeper est un missile intercontinentale americain deployé aux Etats-Unis en 1986.
Le missile devait etre enlevé de l arsenal nucleaire americain pour se conformer accort START signés avec l' URSS.

Origine : USA
Type : Missile balistique intercontinental (ICBM)
Mise en service : 1986
Portée : 9600km
charge militaire : nucleaire (MIRV)
Vitesse : ?
Poid : 90T
Operateurs : USA
Engagements : aucun











-Polaris :

Citation :
L'UGM-27 Polaris est un missile mer-sol-balistique-stratégique lancé par sous-marin. Il a été construit par Lockheed pendant la guerre froide pour le compte de la United States Navy et de la Royal Navy.
Le projet débute en 1955 et la mise en service opérationnelle de la première version a lieu le 20 juillet 1960 à bord du premier SNLE américain, le USS George Washington.

http://fr.wikipedia.org/wiki/UGM-27_Polaris

Origine : USA
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1960
Portée : de 2200km à 4600km (selon version)
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 13T
Operateurs : USA
Engagements : aucun









-Trident :

Citation :
Le missile Trident est un missile balistique mer-sol stratégique (SLBM en anglais) armé d'ogives nucléaires et lancé à partir d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SSBN en anglais). Les missiles sont transportés par quatorze sous-marins de la classe Ohio pour l'US Navy et, pour les missiles britanniques de la Royal Navy, quatre sous-marins de la classe Vanguard.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_Trident

Origine : USA
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1979
Portée : de 7400 à 12.000km (selon version)
charge militaire : nucleaire (MIRV)
Vitesse : ?
Poid : 59T
Operateurs : USA; G.B
Engagements : aucun






_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 15:14

-DF-1 (SS-2) :

le DF-1 est un missile balistique chinois ,copie du missile russe SS-2.

Origine : Chine
Type : missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1960
Portée : 500km
charge militaire : 500kg
Vitesse : mach ?
Poid : ? kg
Operateurs : Chine
Engagements : aucun





-DF-2 (CSS-1) :

le DF-2 est un missile balistique chinois de moyenne portée.

Origine : Chine
Type : missile balistique de moyenne portée (MRBM)
Mise en service : Fin des année 60
Portée : 1200km
charge militaire : conventionelle ou nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 26T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun








-DF-3 (CSS-2) :

le DF-3 est un missile balistique chinois de moyenne portée.

Origine : Chine
Type : missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : ?
Portée : 2800km
charge militaire : 2000 kg (conventionelle ou nucleaire)
Poid : 64T
Operateurs : Chine; Arabie Saoudite
Engagements : aucun








-DF-4 (CSS-3) :

le DF-4 est un missile balistique chinois de portée intermediaire.

Origine : Chine
Type : missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : 1970
Portée : 5000km
charge militaire : nucleaire (ogive unique ou MIRV)
Poid : 82T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun










-DF-5 (CSS-4) :

le DF-5 est un missile balistique intercontinental chinois.

Origine : Chine
Type : missile balistique à longue portée (ICBM)
Mise en service : 1986
Portée : 12000km
charge militaire : nucleaire
Poid : 200T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun









-DF-11 (CSS-7) :

le DF-11 est un missile balistique mobile de courte portée de fabrication chinoise.

Origine : Chine
Type : missile balistique de courte portée (SRBM)
Mise en service :1999(?)
Portée : 700km
charge militaire : 500kg (conventionelle ou nucleaire)
Poid : 4T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun








-DF-15 (CSS-6) :

le DF-11 est un missile balistique mobile de courte portée de fabrication chinoise.

Origine : Chine
Type : missile balistique de courte portée (SRBM)
Mise en service : 1989 (?)
Portée : 500km
charge militaire : 500kg
Poid : 6T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun









-DF-21 (CSS-5) :

Le DF-21 est un missile balistique moyenne portée de fabrication chinoise

Origine : Chine
Type : missile balistique
Mise en service : 1990
Portée : 1800km
charge militaire : conventionelle ou nucleaire
Poid : 14T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun










-DF-31 (CSS-9) :

le DF-31 est le plus reçent des missile intercontinentaux chinois.

Origine : Chine
Type : missile balistique à longue portée (ICBM)
Mise en service : 2002
Portée : 11000 km
charge militaire : nucleaire (ogive unique ou MIRV)
Poid : 20T
Operateurs : Chine
Engagements : aucun








-DF-41 (CSS-10) :

Le DF-41 est le future missile intercontinentale de Chine.

Origine : Chine
Type : missile balistique à longue portée (ICBM)
Mise en service : 2010
Portée : 15.000km
charge militaire : nucleaire MIRV
Poid : ?
Operateurs : Chine
Engagements : aucun

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 15:24

-Pluton :

Citation :
Le missile Pluton était un système balistique nucléaire à courte portée lancé d'une rampe lance-missile montée sur un châssis chenillé AMX-30. Cet équipement constituait la force de dissuasion tactique nucléaire (préstratégique) de l'armée de terre française pendant la Guerre froide entre 1974 et 1993.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_Pluton

Origine : France
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1974
Portée : 120km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 2400kg
Operateurs : France
Engagements : aucun








-Hadés :

Citation :
Le missile Hadès est un missile sol-sol nucléaire tactique (à courte portée), conçu en France pour être utilisé sur les champs de bataille. La doctrine concernant son emploi a évolué vers un ultime avertissement, en faisant officiellement un « missile préstratégique », à utiliser avant la riposte nucléaire massive anti-cités en cas d'invasion du Pacte de Varsovie de l'Europe occidentale. Il a été conçu en 1984 en remplacement du missile Pluton, d'emploi similaire. Il était mis en œuvre par la Force Hadès.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_Had%C3%A8s

Origine : France
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1991
Portée : 480km
charge militaire : conventionelle ou nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 1850kg
Operateurs : France
Engagements : aucun








-M-1 :

Le M-1 est un missile balistique francais entré en service en 1974.
il est lancé depuis un sous-marins. il equipé les sous marins classe Le Redoutable.

Origine : France
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1971
Portée : 2500km
charge militaire : ?
Vitesse : ?
Poid : 18T
Operateurs : France
Engagements : aucun





-M-2

Le M-2 est un missile balistique francais il diffère du M1 par une portée utile accrue. Il entre en service en 1974.


Origine : France
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1974
Portée : 3000km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 20T
Operateurs : France
Engagements : aucun





-M-20 :

Citation :
Successeur des missiles M1 et M2, ce missile, entré en service en janvier 1977, est un engin à 2 étages, qui a équipé les SNLE type Le Redoutable, à l'exception de l'Inflexible, avant leur refonte M4.
A la différence des autres MSBS, la chasse du missile est effectuée à l'air.
Le 29 mai 1971, le premier tir « Onagre » d'un missile M1-E stratégique a eu lieu à partir du Redoutable en plongée. Le missile M20 a été retiré du service en 1991.

http://www.netmarine.net/armes/msbs/m20m4m45.htm


Origine : France
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1977
Portée : 3000km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 18T
Operateurs : France
Engagements : Aucun






-M-4 :

Citation :
Ce missile, entré en service en 1985, est un engin à trois étages dont les 6 têtes nucléaire furtive TN71 d'environ 150 kt, sont dotées de capacités de précision et de pénétration élevées et durcies aux contre-mesures électroniques. Il équipe ou a équipé les SNLE du type Le Redoutable, à l'exception du Redoutable, seul SNLE de sa classe à ne pas être refondu.

http://www.netmarine.net/armes/msbs/m20m4m45.htm

Origine : France
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1985
Portée : 5000km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 36T
Operateurs : France
Engagements : aucun








-M45 :

Citation :
Le missile M45 est actuellement le missile balistique français de type mer-sol-balistique-stratégique (MSBS) équipant les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de nouvelle génération de la Force océanique stratégique française (FOST). Mis en service en octobre 1996, son déploiement s'est achevé en 1999. Il sera progressivement remplacé par le M51 à compter de 2010.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_M45

Origine : France
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 1997
Portée : 6000km
charge militaire : nucleaire (MIRV)
Vitesse : ?
Poid : 35T
Operateurs : France
Engagements : aucun










-M51 :

Citation :
Le missile M51 est un missile balistique français de type mer-sol-balistique-stratégique (MSBS), dont l'ogive peut contenir plusieurs têtes nucléaires MIRVées.
Le missile M51 est destiné à succéder au M45 pour équiper les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de nouvelle génération de la Force océanique stratégique française (FOST) à compter de 2010. Sa mise en service est prévue sur les SNLE Le Terrible, puis sur Le Vigilant, Le Triomphant et Le Téméraire après refonte.
60 missiles M51 (15 par sous-marin) devraient être produits (il y a actuellement 64 missiles M45 : 16 par sous-marin) : 1 en 2007, 2 en 2008, 2 autres en 2009, aucun en 2010, 10/an de 2011 à 2015, et les 5 derniers en 2016.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_M51

Origine : France
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 2010
Portée : 10.000km
charge militaire : nucleaire (MIRV)
Vitesse : ?
Poid : 50T
Operateurs : France
Engagements : aucun




_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 15:41

-Hatf-1 :

le Hatf-1 est un missile balistique mobile de courte portée pakistannais.

Origine : Pakistan
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1992
Portée : 100km
charge militaire : 500kg (explosive; chimique ou sousmunitions)
Vitesse : ?
Poid : 1500kg
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun






-Hatf-2 :

lle Hatf-1 est un missile balistique mobile de courte portée pakistannais.
le devellopement du missile fut un instant abandonnée en raison de l achat de missile (DF-11/CSS-7) a la Chine en 1994,mais le programme fut relancé en 1997.

Origine : Pakistan
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 2005
Portée : 180km
charge militaire : explosive; chimique; nucleaire ou sous-munitions
Vitesse : ?
Poid : 3800kg
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun







-Hatf-3 Shaheen:

le Hatf-3 est un missile balistique courte portée de fabrication pakistanaise.

Origine : Pakistan
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 2004
Portée : 300km
charge militaire : conventionelle ou nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 4600kg
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun







-Hatf-4 Shaheen-I :

Le Hatf-4 est un missile balistique pakistanais. il est probalement une modification des missile Scud ou CSS-11 chinois.

Origine : Pakistan
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 2004(?)
Portée : 750km
charge militaire : 750kg (explosive, sous-munitions ou nucleaire
Vitesse : ?
Poid : 9500kg
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun







-Hatf-5 Ghauri :

Le Hatf-5 est un missile balistique moyenne portée de fabrication pakistanaise.
il est trés probable que l' elaboration du missile soit le fruit d une collaboration
avec la Corée du nord et l Iran.le missile etant trés semblable en apparence et en
capacité au No-Dong nord coréen et au Shahab-3 iranien.

Origine : Pakistan
Type : Missile balistique de moyenne portée (MRBM)
Mise en service : ?
Portée : 1800km
charge militaire : 1200 kg (conventionelle ou nucleaire )
Vitesse : ?
Poid : 15T
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun








-Hatf-6 Shaheen-II :

LE Hatf-6 est un missile balistique pakistanais de portée intermediaire.

Origine : Inde
Type : missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : ?
Portée : 2500km
charge militaire : 700kg (conventionelle ou nucleaire )
Vitesse : ?
Poid : 23T
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun







-Ghauri III :


Le Ghauri III est un missile balistique de portée intermediaire fabriqué au pakistan
sa portée lui permet d' atteindre n importe quelle objectif en territoire indien.

Origine : Pakistan
Type : missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : En devellopement
Portée : 3500km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : ?
Operateurs : Pakistan
Engagements : aucun





-Prithvi 1/2/3:

Citation :
Les missiles Prithvi sont fabriqués par l'Inde, par DRDO (Defence Research and Development Organisation). Ce sont des missiles balistiques sol-sol, de courte portée, capables de transporter une charge nucléaire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_Prithvi

Origine : Inde
Type : Missile balistique de courte portée (SRBM)
Mise en service : 1994 (Prithvi-1); en devellopement (Prithvi-2/3)
Portée : de 150 à 300km (selon version)
charge militaire : de 500 à 100kg (selon version)
Vitesse : ?
Poid : 5T
Operateurs : Inde
Engagements : aucun










-Agni-1 :

L' Agni-1 est un missile balistique indien de courte portée.

Origine : Inde
Type : missile balistique de courte portée (SRBM)
Mise en service : 2008 (?)
Portée : 800km
charge militaire : 2000kg (biologique; chimiques, nucleaire ou sous-munition)
Vitesse : ?
Poid : 12T
Operateurs : Inde
Engagements : aucun











-Agni-2 :

L' Agni-2 est un missile balistique indien de portée intermediaire.

Origine : Inde
Type : missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : 2001
Portée : 3500km
charge militaire : 1000kg (biologique; chimiques, nucleaire ou sous-munition)
Vitesse : ?
Poid : 16T
Operateurs : Inde
Engagements : aucun








-Agni-3 :

L' Agni-3 est un missile balistique indien de portée intermediaire.

Origine : Inde
Type : missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : En devellopement
Portée : 5000km
charge militaire : nucleaire
Vitesse : ?
Poid : ?
Operateurs : Inde
Engagements : aucun









-Shahab 1/2 :

Les missile Shahab 1 et 2 sont des missile balistique courte portée de fabrication iranienne.
il sont des variantes des missiles Scud-B et Scud-C.

Origine : Iran
Type : missile balistique courte portée (SRBM)
Mise en service : 1987 (Shahab-1); 1997 (Shahab-2)
Portée : 300km (Shahab-1); 600km (Shahab-2)
charge militaire : 985kg (Shahab-1); 750kg (Shahab-2)
Vitesse : ?
Poid : 6T
Operateurs : Iran ( Shahab-1 durant la guerre Iran/Irak ) .








-Shahab 3/4 :

Les missile Shahab 1 et 2 sont des missile balistique de moyenne portée de fabrication iranienne.

Origine : Iran
Type : missile balistique de moyenne portée (MRBM)
Mise en service : ?
Portée : de 2000 à 3000km (selon version)
charge militaire : +de 1000 kg (conventionelle, chimique ou nucleaire)
Vitesse : ?
Poid : kg
Operateurs : Iran
Engagements : aucun










-Shahab 5/6 :

Les missiles Shahab 5 et 6 son des missile balistique iranien encore en devellopement
il se pourraient que ces missiles soit basés sur le missile Taepodong-2 nord-coréen.

Origine : Iran
Type : Missile balistique de portée intermediaire ou intercontinental (IRBM/ICBM)
Mise en service : ?
Portée : de 4000km à 6000km
charge militaire : ?
Vitesse : ?
Poid : ?
Operateurs : Iran
Engagements : aucun


-Shahab (image) :






-Jéricho I :

Citation :
Le missile Jericho I a été construit avec l'aide de la Société Dassault (à l'époque Générale Aéronautique Marcel Dassault) à partir du missile MD-620. 14 des ces missiles auraient été construits par GMAD, les autres (moins d'une centaine) construits directement en Israël.
Ce programme fut la réponse à la menace de déploiement de missiles sol-sol par l'Egypte dans les années 1960.
En 1957, Générale Aéronautique Marcel Dassault créa un département missile. Le gouvernement français demande en 1962 à Dassault de concevoir un missile balistique à courte portée pour le compte d'Israël. Ce fut le début du programme MD-620.
Le premier test eu lieu le 23 décembre 1965, et fut un échec. Mais le second test fut réussi le 16 mars 1966 à partir de l'île du Levant et il fut déclaré opérationnel en 1973 après un total de 16 tirs, dont dix réussis.[1]
La collaboration entre IAI et GMAD s'arrêta en 1969, suite à l'embargo sur les armes décrété par la France.

http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9richo_1_%28Missile%29

Origine : Israel
Type : Missile balistique à courte portée (SRBM)
Mise en service : 1973
Portée : 500km
charge militaire : 450kg (Conventionelle ou nucleaire)
Vitesse : israel
Engagements : aucun




-Jéricho II :

Citation :
Le Jéricho II est un missile balistique israélien de portée intermédiaire conçu par IAI. Il dérive du Jericho I, et fut le 1er missile balistique entièrement développé par Israël à partir de fonds iranien. Le programme démarra en 1977, mais fut interrompu après la révolution iranienne en 1979. Israël continua seul le projet.

http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9richo_1_%28Missile%29#J.C3.A9richo_II

Origine : Israel
Type : Missile balistique de moyenne portée (MRBM)
Mise en service : ?
Portée : 1500km
charge militaire : 1000 kg (conventionelle ou nucleaire)
Vitesse : ?
Poid : 26T
Operateurs : Israel
Engagements : aucun





-Jéricho III :

Jéricho III est un missile balistique moyenne portée de fabrication israelienne.
il semble etre derivé du lanceur spatial Shavit.

Origine : Israel
Type : Missile balistique de portée intermediaire (IRBM)
Mise en service : 2008(?)
Portée : 6000km
charge militaire : 1300kg
Vitesse : ?
Poid : 29T
Operateurs : Israel
Engagements :





-Nodong 1/2 :

Le Nodong est une gamme de missile balistique nord-coréen de moyenne portée.

Origine : Corée Du Nord
Type : missile balistique nord-coréen de moyenne portée. (MRBM)
Mise en service : 1994 (?)
Portée : 1300km (Nodong 1); 1500km (Nodong 2)
charge militaire : 1200kg (Nodong 1); chimique; nucleaire ou sous-munition (Nodong 2)
Vitesse : ?
Poid : 16T
Operateurs : Corée Du Nord
Engagements :


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 16:01

-Taepodong-1 :

Citation :
Le Taepodong-1 est un missile balistique de moyenne portée à deux étages développé par la Corée du Nord. Il est dérivé du missile Nodong-1 pour le premier étage et du missile Scud pour le second, et pourrait servir de vecteur pour une arme nucléaire. Sa portée serait de l'ordre de 2000 km. Dans une configuration à trois étages, parfois appelée NKSL-1, il pourrait être utilisé comme lanceur d'engins spatiaux.
La Corée du Nord a procédé en août 1998 au tir d'essai d'un missile Taepodong-1 qui a survolé le Japon avant de tomber en mer, provoquant un incident diplomatique. Il s'agissait officiellement de la mise sur orbite d'un satellite appelé Kwangmyongsong-1 : dans un premier temps, les spécialistes américains du Pentagone ont mis en doute la réalité de cet essai, faute de détection par des moyens visuels, radios ou par radar. Après des analyses complémentaires, ils ont conclu qu'il y avait bien eu une tentative de lancement de missile, mais que le troisième étage s'était détaché peu après le lancement.
Il semble que ce missile n'aie pas vocation à être déployé opérationnellement et que son programme ait été abandonné au profit du Taepodong-2.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taepodong-1

Origine : Corée Du Nord
Type : Missile balistique de moyenne portée (MRBM)
Mise en service : ?
Portée : 2000km
charge militaire : 750kg (nucléaires, biologiques ou chimiques)
Vitesse : ?
Poid : 22T
Operateurs : Corée Du Nord
Engagements : aucun





-Taepodong 2 :

Citation :
Le Taepodong-2 est un missile balistique à plusieurs étages développé par la Corée du Nord, dont la portée est estimée à 6 700 km. Il est composé d'un premier étage totalement nouveau et utilise un missile de courte portée Nodong comme second étage. Il dispose d'une capacité relativement petite pour utiliser des charges conventionnelles, ce qui suggère qu'il pourrait être armé avec des charges chimiques, biologiques ou même nucléaires.
Plusieurs experts pensent que sa portée serait suffisante pour atteindre des cibles sur la côte ouest des États-Unis[réf. nécessaire]. La Corée du Nord a bénéficié d'aides diverses pour ce projet, entre autres des fonds de l'Iran, et de l'expertise de la Chine.
Le Taepodong-2 a été testé pour la première fois le 4 juillet 2006 lors de la crise des missiles nord-coréens de juillet 2006. Prévu pour une portée théorique de 3 500 à 4 600 km (source Nouvelobs.com), ce premier tir de test s'est limité à un vol de 40 secondes (raison de fin du vol inexpliquée à ce jour). Après avoir été propulsé dans les airs, il entame une phase descendante d'accélération et frappe la croute terrestre à une vitesse égale à Mach 5. Cette vitesse correspond à 5 fois la vitesse du son c'est-à-dire 1 700 m/s ou encore 6120 km/h (vitesse du son dans l'air=340 m/s).
Le 4 avril 2009, la Corée du Nord a lancé une fusée destiné à envoyer un satellite de communication en orbite mais il semblerait d'après les forces armées des États-Unis que ce soit un tir d'essai du missile Taepodong 2

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taepodong-2

Origine : Corée Du Nord
Type : Missile balistique intercontinental (ICBM)
Portée : 6000km
charge militaire : 750 kg (nucléaires, biologiques ou chimiques)
Vitesse : ?
Poid : 64T
Operateurs : Corée du nord
Engagements : aucun




Taepodond 1/2 (images) :









_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 21:50

Excellent travail Alloudi, un vrai travail de pro

Quelqu'un a de la documentation sur le Sineva ? j'en trouve pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6639
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Sam 31 Oct 2009 - 22:34

tient pour le Sineva :


SS-N-23 Skiff ( RSM-54 Sineva ) :

Citation :
Le RSM-54 Sineva
(désignation OTAN SS-N-23 Skiff) est un missiles balistiques intercontinental de troisième génération à
propergol liquide il est entré service dans la Marine russe en Juillet 2007.
Il a une portée maximale de 8,300 km (5.200 miles) et peut transporter
quatre ou 10 ogives nucléaires, en fonction de la modification.

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://en.rian.ru/russia/20081011/117682147.html&ei=FafsSp_ADt2fjAe01PWaDQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=2&ved=0CAwQ7gEwAQ&prev=/search%3Fq%3DSineva%2Bicbm%26hl%3Dfr%26rlz%3D1B3GGGL_frFR333FR336


Origiene : Russie
Type : missile balistique mer-sol stratégique (SLBM)
Mise en service : 2007
Portée : 8300km
charge militaire : Nucleaire (jusqu' à 10 MIRV)
Vitesse : ?
Poid : 40T
Operateurs : Russie
Engagements : aucun




_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   Mer 28 Mar 2012 - 11:14

les prémices des missiles balistique le V2







http://www.webpark.ru/comment/raketi-dlya-tretego-reyha

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Missile Balistiques (Documentation)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Missile Balistiques (Documentation)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EBAY] Documentation, diapos
» Premier tir d’évaluation d’un missile ASMP-A par un Rafale
» Renseignements sur le Capes Documentation
» [ Les armements dans la Marine ] Missile MASURCA
» [Les armements dans la Marine] Missile Exocet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Systemes d'armes terrestres-
Sauter vers: