Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hezbollah VS Israel : le prochain face-off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 22 Sep 2010 - 3:35

Citation :
Next Israel-Hezbollah war will be worse, says U.S. analyst
Research published by Washington Institute for Near East Policy says future Israel-Hezbollah war would likely draw in Iran and cover much of Lebanon, Israel and probably Syria.

In its next war against Hezbollah, the IDF's Northern Command would use the "Lebanon Corps" and five divisions - the 162nd, 36th, 98th, 366th and 319th, according to U.S. intelligence veteran Jeffrey White in research published last week by the pro-Israel Washington Institute for Near East Policy.

According to White, if another Israel-Hezbollah war breaks out it will not resemble the war of the summer of 2006, but will cover much of Lebanon and Israel, and probably also Syria, and is likely to also draw in Iran, involve major military operations, cause significant casualties among combatants and civilians, and destroy infrastructure.

Notwithstanding diplomatic efforts, success in the war will be decided on the battlefield, and White believes Israel is much better prepared for the next round than it was in 2006.

White says that the main aim of Israel in a war would be to impose a fundamental change in the military equilibrium and defeat Hezbollah, although not a "final victory." At the center of the Israeli military strategy will be combined arms operations, land-air-sea, with the aim of quickly destroying Hezbollah's rocket and missile arsenals and the group's land forces in southern Lebanon, and seriously disrupting its command and control centers by hitting its infrastructure throughout Lebanon.

Israel will seek to prevent the war from expanding to involve Syria, with threats, mobilizing reserves, moving forces and "flexing muscles," but will not hesitate to attack Syrian forces, infrastructure and Iranian elements that will come to Hezbollah's assistance.

White says that Israel will seek to deter Iran from directly attacking its territory through warnings and preparing strategic attack elements - airborne, missiles and naval units.

Hezbollah's plan will be to fire volleys of missiles and rockets against Israel's homefront in an effort to strike at the IDF forces moving toward Lebanon, in the hope of causing massive casualties. The Syrian air force will try to prevent Israeli fighters and reconnaissance aircraft from crossing through Syrian airspace, and possibly try to intercept them over Lebanon, in view of the proximity of the Syrian capital to the area of the fighting.

If Syria finds itself involved directly in the fighting, its main efforts will be to preserve the Assad regime in Damascus, with less emphasis on helping Hezbollah in Lebanon and its ability to strike at Israel, or restoring Syria's military presence in Lebanon and defeating Israel in order to restore the Golan Heights to its control.

Iran's reaction will begin with the flow of arms to Hezbollah and Syria, and Iran will step up the presence of advisers, technicians and light combat forces, aimed at carrying out attacks against Israeli targets, increasing tension in the region (with hostile actions in the Strait of Hormuz ), and possibly launching missiles against Israel.

There is no certainty that Hamas will join the fighting, especially because Israel may use the opportunity to bring about the collapse of its hold in the Gaza Strip, he added.

White says that in his assessment, the IDF will occupy parts - possibly significant portions - of Lebanon within weeks, and possibly all the Gaza Strip. He says that it will be the most serious war Israel has been involved in since 1973, and Israel must emerge victorious.

If Israel is determined in its actions, and willing to pay the price in casualties and damage incurred, it will succeed militarily, break the military power of Hezbollah and weaken it politically, White says. The Syrian regime will be weakened, and Iran's activity in the region will be contained because of the downfall of its allies. If Iran does not assist its allies, it will also lose much of its influence.

Hamas, if it becomes involved directly in the war, will lose its military power in the Gaza strip and at least some of its political power.

The former Defense Intelligence Agency analyst says the U.S. should not rush to contain Israel, but give the IDF the time and space necessary to complete its operations against Hezbollah and Syria.

White says that the U.S. role will be to deter Iran from becoming involved in support of Lebanon-Syria or in the Persian Gulf.

http://www.haaretz.com/print-edition/news/next-israel-hezbollah-war-will-be-worse-says-u-s-analyst-1.314880

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 22 Sep 2010 - 3:44

la priorité de Tsahal est de sécuriser les bases aériennes du front nord, les villages civiles viennent après...

Citation :
Israel Defense Forces Chief of Staff Gabi Ashkenazi hinted Tuesday that the army might choose to deploy its first batch of Iron Dome defense systems along the northern border when they become operational this coming November.

The advanced anti-rocket system, which intercepts the type of rockets used by Palestinian militants in the Gaza Strip and Hezbollah in Lebanon, aced its final test-run over the summer.

Two Iron Dome defense systems have so far been manufactured, and will become operational for the Israel Air Force anti-aircraft division. It has long been assumed that the system would be used to protect Israeli communities in the Gaza envelope.

But Ashkenazi told the Knesset Foreign Affairs and Defense Committee on Tuesday that "it is not certain that the first operational batteries, which will be ready in November, will necessarily be deployed in the south of the country.

Haaretz revealed in February that IDF does not intend to deploy the Iron Dome system on the ground, even once the system is operationally ready to go online.

Initially, the IDF wants to position the system in an air force base and to train the crews that will be operating it. Defense officials would consider deploying the system in and around civilian communities near Gaza only at a later date.

Defense sources told Haaretz then that they believe the Defense Ministry is intentionally trying to lower expectations surrounding Iron Dome so as not to provide an opening for the local council chiefs to lobby for their immediate deployment in their towns. Ministry officials are concerned that expediting the development and deployment of Iron Dome is cost prohibitive.

U.S President Barack Obama in May asked Congress for $205 million to support the development of Iron Dome, which intercepts the type of rockets used by Palestinian militants in Gaza and Hezbollah in Lebanon.

The defense establishment has not yet determined how many Iron Dome systems it will ultimately purchase from Rafael Advanced Defense Systems Ltd. - the manufacturer of the Iron Dome defense system.

Both Rafael and the Defense Ministry have voiced their satisfaction with the system's ability to intercept several rockets fired from different directions simultaneously.

Iron Dome is capable of calculating the trajectory of an incoming rocket and can be programmed to refrain from taking counter action if the enemy rocket is expected to strike an unpopulated area.

Iron Dome uses small radar-guided missiles to blow up Katyusha-style rockets with ranges of between 5 km (3 miles) and 70 km (45 miles), as well as mortar bombs, mid-air.

Its development was spurred by the 2006 conflict in Lebanon with Hezbollah and the Gaza Strip war against Hamas in the winter of 2008-9, when those Israeli towns within range were all-but defenseless against the rockets.

The two units the Defense Ministry said will begin operating by November are truck-towed and easily deployed to any of Israel's borders.

Israel envisages Iron Dome becoming the lowest level of a multi-tier aerial shield capped by Arrow, a partly U.S.-funded system which shoots down ballistic missiles above the atmosphere.

Each Iron Dome interception is estimated to cost $10,000 to $50,000. Pitted against estimated costs of cruder Palestinian rockets, as low as $500, that could bleed the defense budget, some analysts have argued.
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/iron-dome-defense-system-could-be-deployed-first-in-north-idf-chief-hints-1.314999

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 22 Sep 2010 - 3:50

Il devient de plus en plus évident que le grand clash va bien avoir lieu. Il ne reste plus qu'à savoir quand bounce
Je crois que la question serait aussi de savoir quel est le degré de pertes civiles que la population israélienne est prête à accepter. Le Hezbollah table essentiellement sur ça.
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 22 Sep 2010 - 4:04

le Hezb diffère du Hamas, nous avons noté beaucoup de retenu à son profit en 2006 même si les colons étaient à la portée de ses roquettes ! IAF previligiera les attaques chirurgicale en minimisant les dommage collateraux, en évitant de viser les civiles libanais ils seront certains que le hezb epargnera leur civiles c'est pour ça qu'ils sécurisent uniquement les bases militaires
le Hezb craint beaucoup pour son image surtout auprès des arabes de l'intérieur Israelien dit arabes de 1948

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Sam 9 Oct 2010 - 2:23

Je crois que ça doit être ici que je dois mettre cet article.

PS: Si il est mal placé, merci de le mettre dans la rubrique qu'il faut .




Le Liban impatient de voir Ahmadinejad aux portes d'Israel .
Citation :

Questionnement diplomatique sur le programme d’Ahmadinejad au Liban
Au fil de l’agacement israélien de la visite du président iranien au Liban, et des préoccupations américaines qui se répètent , les diplomates étrangers au Liban s’activent plus que d’ordinaire.

Selon le quotidien libanais AsSafir, des ambassadeurs occidentaux tentaient ces derniers jours de s’enquérir sur le programme de Mahmoud Ahmadinejad et en particulier s’il avait l’intention de jeter des pierres en direction de l’entité sioniste, via la porte de Fatima.
Sachant que l’ambassade iranienne s’abstient toujours de révéler ce programme, de nombreux médias libanais ont été friands en informations recueillies de sources ayant requis l’anonymat.

Outre les rencontres avec les trois chefs de l’état, du cabinet et du parlement, ils ont fait état d’accueils populaires particulièrement au sud du Liban.
L’une des cérémonies sera organisée par le mouvement Amal, à Qana localité devenue célèbre en raison des deux massacres particulièrement meurtriers commis par l’entité sioniste durant les deux guerres de 1996 et 2006.

Alors que le Hezbollah prépare une cérémonie dans la localité de Bint Jbeil , devenue célèbre en l’an 2000, lorsque le secrétaire général Sayed Hassan Nasrallah y prononça son célèbre discours dans lequel il a traité l’entité sioniste « de plus faible que la toile d’araignée ». Notons que c’est aux portes de cette ville, durant la guerre de 2006, que des dizaines de soldats israéliens ont péri, alors qu’ils tentaient de l’investir, pour venger le discours du numéro un Hezbollah. Des efforts qui s’avérèrent vains.

Ce vendredi, selon l’AFP, citant un responsable du Hezbollah s’exprimant sous couvert de l’anonymat, un troisième rassemblement devrait être organisé dans la banlieue sud, au stade Ar-Raya, au cours duquel le président iranien et le chef du Hezbollah vont apparaître ensemble.
Mais le responsable ne précise pas si Sayed Nasrallah apparaîtrait en personne ou via une projection vidéo, comme c'est généralement le cas pour des raisons de sécurité.

La dernière fois que le commandant de la résistance libanaise a fait son apparition en personne était en juillet 2008, au cours d’une cérémonie pour fêter le retour des détenus libanais dans les geôles libanaises, dont leur doyen, Samir Kintar.
"Ici, Ahmadinejad sera à un mètre d'Israël, tout un symbole!" Comme la plupart des habitants du sud du Liban, où le président iranien est attendu à la mi-octobre, Abdallah est impatient d'accueillir le grand allié du Hezbollah, à deux pas de l'entité sioniste.
Dans le village frontalier de Kfar Kila, Abdallah tient un restaurant près de la "Porte de Fatima" où, depuis le retrait israélien du sud du Liban en 2000 après 22 ans d'occupation, les visiteurs viennent observer les localités d'en face.

"J'attends le moment où Ahmadinejad va s'approcher des barbelés et dire qu'il a Israël sous sa coupe!", lance le restaurateur d'un air de défi.
Si Téhéran n'a toujours pas confirmé la tournée de Mahmoud Ahmadinejad dans le Sud, les préparatifs vont bon train dans cette région bastion du Hezbollah.

La visite au Liban, prévue les 13 et 14 octobre, suscite une controverse dans le pays, où des membres de la majorité parlementaire soutenue par Washington et Ryad l'ont qualifiée de "provocation".

A Beyrouth, des affiches du Hezbollah souhaitant la bienvenue au président, en arabe et en farsi, sont déjà visibles sur la route de l'aéroport et dans la banlieue sud, autre fief du parti chiite.

Les Etats-Unis ont fait part de leur préoccupation au gouvernement libanais, tandis qu'Israël a qualifié la visite d'"inquiétante".
"Personne au monde ne peut lui interdire de venir ici, il est le chef d'une grande puissance nucléaire", assure Abdallah, en observant deux soldats de la Force des Nations unies au Liban postés près des barbelés.

Des drapeaux iraniens flottent à proximité et des ouvriers du Comité iranien pour la contribution à la reconstruction du Liban (CICRL) s'affairent à ériger un monument à la gloire de "la résistance" du Hezbollah.

"On va ressentir la même chose qu'au moment de la libération (en 2000)", poursuit Abdallah.

Un responsable du Hezbollah a affirmé à l'AFP que la visite incluait Cana, village cible de raids israéliens meurtriers en 1996 et 2006, Bint Jbeil (5 km de la frontière), où de violents affrontements ont opposé soldats israéliens et combattants du Hezbollah lors de la guerre de 2006, et le "musée de la Résistance" à Mlita.
"L'Iran nous a aidés beaucoup plus que l'Etat libanais, en reconstruisant le Sud", assure Khadijé, 70 ans, qui veut "remercier" le président à Cana.

A Bint Jbeil, on ne tarit pas d'éloge sur M. Ahmadinejad, bête noire de Washington qui soupçonne son pays de chercher à développer, sous couvert de programme nucléaire civil, la bombe atomique.
"C'est un homme modeste, un vrai homme de foi", dit Taleb, vendeur de pièces de rechange pour les voitures.
"Les gens d'ici doivent leur survie à l'Iran", poursuit ce jeune homme à la barbe naissante, en référence au soutien de Téhéran au Hezbollah.

Des ouvriers du CICRL ratissent le terrain d'un stade où M. Ahmadinejad doit prononcer un discours, et bitument les routes voisines.
"Cette visite nous honore, les Iraniens ont reconstruit des routes, des ponts après 2006", affirme Ali, 40 ans, en fumant le narguilé dans le "jardin d'Iran", à Maroun ar-Ras, près de Bint Jbeil.

Ce complexe avec vue sur le nord d'Israël devrait être inauguré par M. Ahmadinejad. Il est décoré de photos du président iranien, du Guide suprême l’Ayatollah Sayed Ali Khamenei, comprend une petite mosquée à l'image de celle d'Al-Aqsa à Jérusalem et un café.

Cependant, dans certaines zones qui échappent à l'influence du Hezbollah, comme la région mixte de Marjayoun, les avis sont plus partagés.
"Il est inutile d'aviver la tension avec cette visite, qui peut provoquer les Israéliens", dit Rami, un commerçant chrétien.

(source-AFP)[/list]


http://www.lepost.fr/article/2010/10/08/2256512_le-liban-impatient-de-voir-ahmadinejad-aux-portes-d-israel.html
Revenir en haut Aller en bas
said
Lieutenant
Lieutenant


messages : 744
Inscrit le : 29/12/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 26 Oct 2010 - 0:28

Citation :
Dans le secret des caches d'armes du Hezbolah
Par Georges Malbrunot
25/10/2010
EXCLUSIF - Le Figaro dévoile les unités logistiques en Syrie et au Liban qui permettent au Parti de Dieu de renforcer son arsenal.

En janvier dernier, une alerte clignota sur les écrans radar des services de renseignements américains. Le transfert de 26 missiles M-6002 était repéré quelque part entre Damas et la frontière syro-libanaise. De fabrication syrienne, ces engins balistiques d'une portée d'environ 250 km auraient été livrés au Hezbollah libanais, pour lui permettre de frapper Israël en profondeur.

«De source indépendante, nous n'avons pas eu confirmation de ce transfert hautement sensible de missiles à technologie iranienne, qui se déclinent en versions guidées et non guidées», affirme un militaire français, proche du dossier. En revanche, peu après, des informations parvenaient à Paris sur la chaîne d'approvisionnement en armes du Hezbollah, c'est-à-dire l'un des pans les plus secrets de son fonctionnement.



Des dépôts en Syrie
Allié de l'Iran et de la Syrie, le Parti de Dieu dispose de trois structures logistiques dédiées au transport de ses armes - 40.000 roquettes environ - et de ses personnels - plus de dix mille combattants - selon une note «Confidentiel défense», que nous avons consultée. La première est l'unité 108, celle qui a vraisemblablement «pris en compte» les missiles M-6002. Son «bureau principal» est à Damas. L'unité 108 est chargée d'assurer le transport des armes et des munitions entre ses sites de stockage implantés en Syrie et d'autres infrastructures situées à la frontière syro-libanaise, où la milice chiite a renforcé ses bases. Cette «unité» est subdivisée en «dépôts habituels» et dépôts dits «de réserve». Les premiers sont situés près de Damas, à Douma, non loin de la capitale syrienne, et près d'Adra, juste à côté de l'aéroport de Damas - proximité bien utile quand on sait que la plupart des armes viennent d'Iran par avion. Les sites de réserve se trouvent, eux, dans la région d'Alep, de Homs et de Tartous, toujours en Syrie.

Deuxième maillon de la chaîne: l'unité 112 est chargée, elle, de l'approvisionnement des dépôts du Hezbollah situés au Liban, et de la distribution des armes fournies par l'unité 108 auprès des bases du parti chiite, dans la plaine de la Bekaa, notamment. Les convoyages se font par camions, le plus souvent en fin de mois, pour profiter des coupures de courant à cette période-là. Pour passer incognito, les chauffeurs jouent sur l'anarchie des plaques minéralogiques au Liban.

Enfin deux «sections spécialisées» de l'unité 100 transportent les membres et les combattants du Hezbollah, ainsi que les experts iraniens, qui se déplacent entre le Liban, la Syrie et l'Iran, via l'aéroport de Damas. C'est cette unité 100 qui aurait récemment sécurisé le retour au Liban de miliciens, à l'issue d'un stage d'entraînement au maniement des missiles Fateh -110 en Iran. Le Parti de Dieu ne dispose pas de camps assez vastes au Liban pour s'exercer à l'utilisation de ces missiles de 150 km de portée.


Frappe ciblée d'Israël
Depuis la guerre contre Israël en 2006, de très nombreux activistes sont allés s'entraîner auprès des gardiens de la révolution en Iran. Et pas seulement depuis le fief du Hezbollah, au sud du Liban. «Dans mon village du Hermel au Nord, j'en connais beaucoup», indique un proche de la milice. Mais depuis qu'Imad Mougnieh, le chef de sa branche militaire, a mystérieusement disparu à Damas en février 2008, le Hezbollah a cherché à prendre en main la sécurité de ses hommes transitant par le territoire syrien. D'où ces nouvelles structures logistiques, dont l'existence n'a été connue des services de renseignements occidentaux qu'au printemps, alors que la tension montait dangereusement, après les accusations israéliennes ayant trait à une fourniture de missiles Scud syriens au Hezbollah. Une information démentie par Damas.

Quoi qu'il en soit, ces unités confirment bien l'importance stratégique de la Syrie dans le dispositif logistique du Hezbollah. Même si, depuis, la tension est retombée, «une action ciblée d'Israël contre les sites sous la responsabilité de l'unité 108 en Syrie apparaît toujours possible», dit-on au ministère de la Défense à Paris. À l'instar du raid réalisé en septembre 2007 à al-Kihar contre un site nucléaire syrien, qui n'avait pas entraîné de riposte par Damas. En irait-il encore ainsi en cas de nouvelles frappes israéliennes?

Une chose est sûre: face aux menaces de Tsahal, la Syrie et l'Iran se sont rapprochés. L'implication iranienne dans le projet syrien du M-6002 est désormais «avérée». Il y a quelques mois, on en était encore au stade des essais en vol. Et aujourd'hui? «On ne peut exclure que des vecteurs fabriqués à titre de modèle en Iran aient été fournis à la Syrie», ajoute l'expert précité. En contrepartie, Téhéran pourrait avoir demandé à Damas la mise à disposition de plusieurs exemplaires du M-600 au Parti de Dieu, en prévision d'un éventuel conflit avec Israël.

La dissuasion, nouvelle stratégie du Parti de Dieu face à Israël
Dans sa «guerre froide» avec l'État hébreu, le Hezbollah cherche à acquérir des armes suffisamment performantes pour être dissuasives face à Tsahal. Hassan Nasrallah, le secrétaire général de la formation chiite, ne s'en cache plus: «Si Israël attaque le Liban, nous bombarderons ses infrastructures, comme les ports et les aéroports», menaçait-il en février dernier. Tel est le but des missiles de longue et moyenne portée Zelzal, Fateh, voire M-600 - dont la possession n'est jamais démentie par les responsables chiites. Après sa semi-défaite de 2006, Tsahal est désormais prié d'y regarder à deux fois avant de se lancer dans une nouvelle aventure militaire au Liban.

Parallèlement au renforcement de son arsenal, depuis l'adoption de la résolution 1701 de l'ONU qui mit un terme à la guerre, le Hezbollah a redéployé son dispositif offensif au nord du fleuve Litani, dans la vallée de la Bekaa. «C'est là et non plus au Liban-Sud que le Parti a désormais ses sites stratégiques», souligne un bon connaisseur. Ces derniers mois, des sites de lancement de missiles Fajr-3 y ont encore été aménagés.

«Le Hezbollah a totalement rénové son système C-2 de commandement-contrôle avec des postes de contrôle et de repli enterrés», ajoute la source. Ainsi des tunnels ont-ils été creusés le long de la frontière syrienne entre les villes de Baalbek et Hermel, afin d'y faciliter un repli des miliciens, en cas de nouveau conflit avec Israël.

Pour contrer tout risque d'infiltration, la formation chiite s'est dotée d'un vaste réseau de télécommunications autonome, intégralement enterré sur des terrains lui appartenant, qui vont du sud du pays à la banlieue sud de Beyrouth et à la région de Baalbek-Hermel, limitrophe de la Syrie. Ainsi, les liaisons de commandement de ses unités sont efficaces.

Embryon de force navale
Mais le Hezbollah n'en a pas abandonné, pour autant, les villages du Sud, qui constituent sa première ligne défensive face à Israël. Là encore, grâce aux unités du génie des pasdarans, la plupart de ses positions sont reliées par des galeries souterraines, qui éviteraient aux miliciens d'être repérés par des drones israéliens. Mais depuis quelques mois, le Hezbollah accroît sa pression pour reprendre le contrôle clandestin du Sud, n'hésitant pas à narguer les patrouilles de la Force des Nations unies. Pour éviter qu'un armement conséquent puisse y être repéré par les Casques bleus, ses hommes y dispersent leurs armes dans de plus petites caches que par le passé (mosquées, écoles, commerces, casernes de pompiers). «Ils pratiquent la guerre asymétrique, en utilisant les faiblesses et les vulnérabilités de l'adversaire», constate l'expert. Outre ses six brigades (dont trois combattantes), la branche armée du Hezbollah se serait même récemment dotée d'un embryon de capacité navale (l'unité 87) : un petit groupe d'hommes entraînés à la plongée sous-marine, qui pourrait utiliser des barques de pêche ou des caboteurs comme base de départ.
http://www.lefigaro.fr/international/2010/10/25/01003-20101025ARTFIG00681-dans-le-secret-des-caches-d-armes-du-hezbollah.php
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7654
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 26 Oct 2010 - 0:57

Exellent article said Like a Star @ heaven

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 26 Oct 2010 - 1:16

Citation :
Georges Malbrunot
c´est le journaliste otage?ou plutot agent..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13398
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 26 Oct 2010 - 9:39

Yakuza a écrit:
Citation :
Georges Malbrunot
c´est le journaliste otage?ou plutot agent..

Oui Yakuza, c'est bien lui.

Pour l'article il est excellent, le hezbollah se prépare lui aussi à l'affrontement. Si Israël n'a rien pu faire en 2006 contre lui, il ne le pourra pas plus prochainement Twisted Evil

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 26 Oct 2010 - 22:47

Si Israel fait une nouvelle guerre, ca ne sera plus une "semi-defaite", mais bien une defaite pour les Sionistes Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
said
Lieutenant
Lieutenant


messages : 744
Inscrit le : 29/12/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 26 Oct 2010 - 23:25

Fahed64 a écrit:
Yakuza a écrit:
Citation :
Georges Malbrunot
c´est le journaliste otage?ou plutot agent..

Oui Yakuza, c'est bien lui.

Pour l'article il est excellent, le hezbollah se prépare lui aussi à l'affrontement. Si Israël n'a rien pu faire en 2006 contre lui, il ne le pourra pas plus prochainement Twisted Evil

le niveau de preparation du hezbollah est impressionnant Shocked

je pense pas qu israel va se risquer à un quelconque affrontement, d ailleurs Ahmadinejad a bint jbel n a pas fait l objet d une attaque. je pense vraiment qu israel a consience que le hezbollah peux taper fort. à mon avis ils ont acquis de quoi tapper en profondeur israel. je vous rappel que le nord d israel c etait arreté de vivre en 2006. qu est ce que cela deviendra si tout le pays est sous la menace d attaque
Revenir en haut Aller en bas
force1
2eme classe
2eme classe


messages : 5
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Hezbollah   Ven 29 Oct 2010 - 16:49

EDIT
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Sam 27 Nov 2010 - 14:15

Citation :
Syrian, Hizballah's guided missiles defy Israel's aerial supremacy
Israeli Military Intelligence chief Maj. Gen. Amos Yadlin took his leave from the Israel cabinet Sunday, Nov. 21, with a stern warning: "Tel Aviv will be a front line in the next conflict," he said.
DEBKAfile's military sources report: Syria and Hizballah now possess thousands of surface missiles from Iran with enhanced ranges of up to 300 kilometers and they are being outfitted by Iranian engineers with guidance systems. The new guided Fateh-110, M-600 and Scud D missiles hardware can pinpoint any part of Israel within a 10-meter radius in defiance of Israel's aerial and anti-missile capabilities, say Israeli and Western missile experts. Hizballah and Syria have been furnished by Iran with the means for fighting a new, far more comprehensive war.
All of Syria's chemical Scud C and D warheads have been converted into guided missiles, and so have the 1,000 Scud Ds kept in Syrian bases near the Lebanese border ready to push across to Hizballah in a military confrontation with Israel, which Hassan Nasrallah said ten days ago he would welcome.
During the three-week war of 2006, Hizballah launched 500 rockets a day - relying on sheer, terrifying numbers against populated areas, mostly in the North - to bring Israeli armed forces low.
A dozen a day of the guided, long-range weapons would do far more damage, say our military sources. Iran's allies would likely go for Greater Tel Aviv in order to sow demoralization in the most densely populated part of Israel and devastate its industrial and financial centers.
Earlier this month, Israel's Chief of Staff Lt. Gen. Gaby Ashkenazi, said it was possible that in the next war, large segments of the population would have to be evacuated from their homes.
Former head of the Israel Mission Defense Organization Uzi Rubin said recently: "The enemy has achieved aerial supremacy without even having aircraft." Iran's fully-guided Fateh-110 rocket would enable Hizballah and Syria to strike critical Israeli facilities with dozens rather than hundreds of rockets, he said.
Hizballah and Syria have 1,500 warheads that could strike the Tel Aviv area. "This is a revolution," said the missile expert.
DEBKAfile's military sources note that Rubin did not mention Israel's missile and rocket defense systems, the Arrow, Iron Dome and David's Sling, as able to thwart the new Syrian and Hizballah guided weapons – for good reason. Those systems are not up to intercepting heavy hails of thousands of incoming missiles. Even if only scores reached their targets, the damage would be tremendous.
As for aerial strikes against launching sites, Hizballah has dismantled its missile bases and scattered the warheads widely apart in underground bunkers and natural caverns, from which they can be launched.
http://www.debka.com/article/9164/

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mar 7 Déc 2010 - 17:33

Un rapport américain, affirme que les milices de Hezbollah, possède 50000 missiles et roquettes, dont des Fateh-110 et des Scud-D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Dim 19 Déc 2010 - 18:22

j'esper que ma question ne sera pas stupide ni malinterpreyé, mais, plusiures fois sure des chainnes comme aljazeera, al-arabiyah et autres j'ai regarder des speachs de Nasralah. Celui ci, et plusieures fois, fesait alusion a la fin du sionisme, la venu du dajjal et du mahdi, et que c'est la que hezbollah sera pret pour fair ce qu'il est preparé pour faire, detruir l'etat d'israel etc etc.

est ce que l'usage de ces sujtes est vraiment fondé, ou c'est juste de la blablerie pour garder l¡opinion publique musulmane "contante"?? je veut dire, comme vien de dire Fremmo

Fremmo a écrit:
Un rapport américain, affirme que les milices de Hezbollah, possède 50000 missiles et roquettes, dont des Fateh-110 et des Scud-D

en plus de ce que l'INSS dit sur son raport actualisé en juillet dernier: http://www.inss.org.il/upload/%28FILE%291280404168.pdf

alors, est vraiment hezbollah un mouvement qui se prepare pour la "grande guerre", la defence du libane et l'aide aux palestiniennes? ou est ce que, avec tout ce qu¡ils ont, font partis seulment du panorama mondial, alliés avec la syrie et l'iran?? avec una force pareille, al-qassam (Hammas) ferai de la boucherie avec...
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 16 Fév 2011 - 19:35

les rapports des renseignements Israéliens l'ont pourtant prédis, le hezbollah a désormais la capacité de prendre d'assaut le Galilée , c'est ce que Nasrallah vient de menacer de faire en réponse à des menaces Israéliennes

Citation :

Hezbollah chief tells IDF: Watch your heads
Hassan Narallah calls on 'Islamic resistance fighters' to 'be ready for the day when war is forced on Lebanon'; Hezbollah leader who escaped Egyptian prison appears at rally where Nasrallah spoke.

By Jack Khoury
Tags: Israel news Hezbollah
Hezbollah chief Hassan Nasrallah on Wednesday warned "Zionist officers and generals" to "watch your heads," in response to a military tour that Israel's defense minister took on the border with Lebanon earlier in the week.

Nasrallah spoke at a rally that was held to honor a Hezbollah leader who had escaped from an Egyptian prison during the country's uprising, and made his way back to Beirut.

Mohammed Youssef Mansour, better known as Sami Chehab, held up a Hezbollah flag and raised his hands in a V-for-victory sign Wednesday during the rally. Mansour was convicted in 2010 along with 25 others of spying for Hezbollah and plotting attacks in Egypt.

Defense Minister Ehud Barak along with incoming Israel Defense Forces Chief Benny Gantz toured the border with Lebanon on Tuesday, where he said that Israel must remain prepared on their northern border.

Nasrallah, who mentioned Barak by name, called on "Islamic resistance fighters" to "be ready for the day that will come when war will be forced on Lebanon."

"The leadership of the resistance will ask them to take control over the Galilee," Nasrallah said, referring to a region in the north of Israel.

Nasrallah's speech was broadcast to a rally commemorating the killing of three Hezbollah leaders, including the 2008 assassination of Hezbollah's top military commander, Imad Mughniyeh, who was killed by a car bomb in the Syrian capital of Damascus.

Hezbollah and its primary patron, Iran, have blamed Israel for Mughniyeh's killing. Israel has denied involvement.

Nasrallah repeated his threats to Israel that Hezbollah will avenge Mughniyeh's assassination.

http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/hezbollah-chief-tells-idf-watch-your-heads-1.343786

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9980
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 16 Fév 2011 - 22:02

Et si tout ça n était qu une psyops destinée a conférer au Hezbollah une dangerosité qui justifiera une revanche a laquelle Israël se prépare depuis 2006 ? Tsahal a largement prévu le type d' attaque (tir massif sur les aérodromes pour neutraliser l aviation isrelienne entre autre). le type d' attaque que peut déployer le hizb est limité, et la dronisation du ciel rend illusoire une pénétration en galilée. Israël a l évidence exagère les risques, ça fait même parti de leur éternelle stratégie.

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 16 Fév 2011 - 23:54

depuis quand le combat s'est déroulé sur les terres Israéliennes ? et depuis quand le front interne Israélien a été aussi ciblé ! depuis quand Israël cherche à cacher en moins de 3 min toute sa population dans des bunkers de peur des pluies de missiles !
la supériorité d’Israël se basait sur plusieurs axiomes dont essentiellement le déroulement des batailles sur ciel&terre ennemi et jamais à Israël
depuis quand les aérodromes et ports Israéliens courraient la menace d'être paralysés
nous avons eu la fâcheuse tendance de surréstimer Israël, dont l'étroite superficie limite sa supériorité technologique

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Mbarek
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 17 Fév 2011 - 1:04

Israël met en garde l'Iran et le Hezbollah contre toute "provocation"
Citation :
JERUSALEM — Israël a mis en garde mercredi l'Iran et son allié du Hezbollah contre toute "provocation" après l'envoi, selon l'Etat hébreu,

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a affirmé que Téhéran avait dépêché deux navires de guerre pour la Méditerranée, via le canal de Suez, et s'est inquiété de ce geste qualifié de "provocation".

Si l'information israélienne est confirmée, ce sera la première fois depuis 1979 que des bâtiments de guerre iraniens traversent le canal de Suez.

"Ce soir, deux bâtiments de guerre iraniens sont supposés traverser le canal de Suez pour aller en Méditerranée en route pour la Syrie", a dit M. Lieberman devant la conférence annuelle des présidents des principales organisations juives américaines à Jérusalem.

Son collègue à la Défense Ehud Barak a indiqué qu'"Israël surveille attentivement le mouvement hostile iranien et a informé les pays amis sur cette affaire".

A Washington, le département d'Etat a affirmé que les Etats-Unis "surveillaient" deux navires croisant en mer Rouge, les mêmes que ceux mentionnés par Israël, mais a refusé de dire s'ils étaient des bâtiments de guerre ou s'ils étaient iraniens.Israël considère l'Iran -qui prédit régulièrement la disparition de l'Etat hébreu et soutient le Hezbollah et le Hamas palestinien- comme sa principale menace et l'accuse de vouloir se doter de l'arme atomique. Israël est considéré par les experts comme l'unique puissance nucléaire de la région.

Selon la radio israélienne, les deux navires seraient une frégate de classe MK-5 équipée de missiles et un bâtiment auxiliaire de transport de classe Kharg.

Dans un communiqué, l'Autorité du Canal de Suez a dit n'avoir pas reçu notification du passage des navires iraniens: "L'Autorité autorise les bateaux de toute nationalité à franchir le canal aussi longtemps que leur pavillon appartient à un pays qui n'est pas en guerre contre l'Egypte".

"La communauté internationale doit comprendre qu'Israël ne peut pas ignorer ces provocations pour l'éternité", a averti M. Lieberman, leader du parti d'extrême droite Israël Beiteinou.

"A mon grand chagrin, elle ne s'occupe pas de ces provocations iraniennes répétées", a-t-il dit en faisant allusion à la visite du président iranien Mahmoud Ahmadinejad en octobre 2010 dans le sud du Liban, frontalier d'Israël.

Devant la même conférence à Jérusalem, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a raillé les menaces du puissant mouvement armé du Hezbollah d'envahir la Galilée (nord d'Israël) en cas d'attaque israélienne contre le Liban voisin.

"Nasrallah a déclaré aujourd'hui qu'il allait conquérir la Galilée, mais je peux lui dire qu'il n'y arrivera pas. Quiconque se terre dans un bunker doit rester dans son bunker", a assuré M. Netanyahu, s'adressant au chef du Hezbollah Hassan Nasrallah.

Depuis la guerre de juillet-août 2006 entre le Hezbollah et Israël qui l'avait menacé de mort, Hassan Nasrallah réside dans un endroit tenu secret et n'a fait que de rares apparitions en public.

"Je dis aux combattants de la Résistance islamique (Hezbollah), soyez prêts: si une guerre est imposée sur le Liban, le commandement de la résistance pourrait vous demander de prendre le contrôle de la Galilée, c'est-à-dire de libérer la Galilée", a lancé M. Nasrallah.

Ce dernier répondait aux déclarations de M. Barak qui a affirmé que l'armée israélienne n'excluait pas "d'entrer" à nouveau au Liban, lors d'une visite mardi aux troupes israéliennes déployées dans le nord près de la frontière avec le Liban.

Le conflit de 2006 avait été marqué par de nombreux ratés contre le Hezbollah qui avait réussi à tirer 4.000 roquettes sur le nord d'Israël.
Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés. Plus »
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 17 Fév 2011 - 1:20

Si Israël croit que c'est le moment opportun pour règles ses comptes avec le Hezb, ils risquent de créer la sainte alliance des Chiîtes et Sunnites contre eux. Les peuples arabes qui se sont révoltés comme ceux qui ne l'ont pas fait, détestent Israël bien plus que les Mollahs iraniens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3083
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 17 Fév 2011 - 9:06

Cette monter de la tension ne fait-elle pas parti d'une stratégie israëlienne pour maintenir les dictatures autour d'elle (a sa merci)?
car si tension et "guerre" il y a, ce sera une opportunité pour les dictatures de faire l'union autour d'ellles, ce qui n'est pas rien en ce moment!
cette situation arrenge les dictateurs syrien, Jordanien, yemenite...etc et biensûre israel qui assurerais "sa liberté" de colonisation grace a la protection que lui apporte ses voisins direct. Et afin d'éviter le même scénario que cheb Hosni Moubarak trés regretter par Israel.

tous le monde y est gagnant!

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 17 Fév 2011 - 14:06

la coalition d'El Hariri a perdu le pouvoir avant même la chute de Moubarak ! Israël ne veut pas d'un gouvernement libanais dominé par le Hezbollah , car l'Iran et la Syrie comptent équipés convenablement l'armée Libanaise et en faire un 2ème Hezb
le but de la guerre n'a pas changé depuis 2006 et il vise à affaiblir le Hezb et renforcer le clan des "modérés" proaméricains
ni la Syrie ni autre entreront en guerre...

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Ven 25 Fév 2011 - 1:54

le hezbollah avait réussi à recruter un jeune arabe qui fréquente la même salle de sport que ashkenazi dans le cadre de la préparation de la vengeance de Moughnei.... il a échappé bel

Citation :

Hezbollah spy / Still seeking to avenge Mughniyeh's murder
While the Shin Bet nips most plots in the bud, this affair shows us how open Israeli officials are to attack.

By Amos Harel


The indictment filed against Tira resident Rawi Fuad Sultani Monday shows that Hezbollah is still looking for an opportunity to settle accounts: chief of staff for chief of staff.

A year and a half has passed since the Damascus killing of Imad Mughniyeh, Hezbollah's terror operations chief, which the organization blames on Israel. It has yet to take its revenge.

The information that the 23-year-old Tira resident gave Hezbollah about Chief of Staff Gabi Ashkenazi's daily routine could have given Hezbollah an operational opportunity.

It seems the plans never reached a practical level; the Shin Bet security service arrested a spy, not an assassin. But, as opposed to previous affairs, some of which led to huge headlines - such as the intent to attack Rabbi Ovadia Yosef or former president George W. Bush when his helicopter landed in Jerusalem - this was not just another case of "two Arabs sitting around and talking."

If the charges in the indictment turn out to be true, then this is a man who took two trips overseas to pass on concrete information that could have served as the basis for operational intelligence.

The way the information was obtained should not surprise anyone.

For more than a decade, Hezbollah has been putting great effort into recruiting Israeli Arab agents. One of the leaders of this effort is Qays Obeid, a former resident of Taibeh in the Triangle, who fled to Beirut. In 2000 Obeid enticed Col. (res.) Elhanan Tennenbaum into his web and kidnapped him.

Sultani allegedly made contact with a Hezbollah operative at a summer camp in Morocco, which he attended on the behalf of the Israeli Arab political party Balad.

This is the same movement whose leader, former MK Azmi Bishara, fled Israel after he was accused of providing intelligence to Hezbollah.

The Shin Bet's broad intelligence network, which includes Israeli Arabs, seems to enable it to nip most such plans in the bud. But the latest affair shows us how much senior Israeli officials are open to attack.

Only three weeks ago we learned that a guard in the chief of staff's office, Louis Maskuta, had been arrested for stealing Ashkenazi's credit card information and a pistol.

Maskuta also was in contact with criminals from the Triangle, although in this case, the parties had criminal, not nationalist, intent.

Previous security lapses, as well as Hezbollah's interest in Ashkenazi, lead to the conclusion that the chief of staff needs especially tight security.

Judging by Ashkenazi's recent public appearances, the army's security staff seems to be taking the matter very seriously.

The war of nerves between Israel and Hezbollah is far from over, even if we can assume that for now, the Shi'ite organization is not interested in another war in the north.

Hezbollah's efforts to avenge Mughniyeh's death continue, and are likely to find expression not only in an attack on Israeli officials, but on airplanes or cruises filled with Israeli tourists overseas.

http://www.haaretz.com/print-edition/news/hezbollah-spy-still-seeking-to-avenge-mughniyeh-s-murder-1.283013


_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Ven 25 Fév 2011 - 2:28

Citation :
Hezbollah's efforts to avenge Mughniyeh's death continue, and are likely to find expression not only in an attack on Israeli officials, but on airplanes or cruises filled with Israeli tourists overseas.
L'article parle de l'espion arrêté, mais menteurs invétérés, les sionistes essayent quand même de faire croire que les combattants du Hezbollah sont de la même essence que les terroristes de Tsahal Rolling Eyes
Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose jocolor

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Ven 25 Fév 2011 - 23:13

Bah, ouai que des menteurs ces sionistes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hezbollah VS Israel : le prochain face-off
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» APERO GEANT FACE BOOK CHERBOURG
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: