Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hezbollah VS Israel : le prochain face-off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 18:13

Yaku well said and analyze.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 19:16

pyromane a écrit:
Tu crois vraiment que ces rebelles vont être un problème pour Israël ? et puis quand je dis miner le terrain ca veut dire, des caches d'armes sous-terraines, des agents de renseignement infiltrés, des cellules dormantes, des plans de positionnement rapide, des tunnels, si le Hezb peut le faire au vu et à l’œil de l'UNIFEL, le régime n'aura aucun problème à le faire avec les rebelles.

En quoi Israël attaquera les rebelles? Ils sont neutres entre eux. L'attaque a été menée depuis le Liban (ferme de Shebaa).

Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6646
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 20:59

Citation :
je respecte les perses pour leur malice froide qui contraste avec le kalakh des autres tetes brulés dans la region.bravo


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 21:01

Yakuza a écrit:
le hizb veut attirer Isisrael a rejoindre le bourbier syrien pour les combattre a coté du JN et Isis et mettre donc ces 2 en situation inconfortable envers leurs sympathisants..feu saddam l´a tenté en 91 mais bush senior a reussi a freiner isisrael pour ne pas casser la coalition arabe.

soit ils entrent soit ils restent dehors dans les 2 cas le hizb est gagnant car ca affaiblit bibi avant les elections s´il se montre faible..je respecte les perses pour leur malice froide qui contraste avec le kalakh des autres tetes brulés dans la region.bravo

si il y a bourbier syrien une bonne partie du sud syrien se retrouve sous pavions d'isra hell un peu comme le sinaï egyptien et l'autre partie du golan a l'époque et ça c'est pas malin voir desastreux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6646
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 21:12

le sud liban aussi s est retrouvé sous pavillion israeliens?

les perses et leur allié n ont pas reçu de raclé subit par les arabe, et qui les à refroidi pour toujours,

les israelien ont la superiorité techno... trés bien jouont la assymetrique...(escouades autonomes, roquettes, embuscade...) au sud liban

israel à subit plus de revers des iraniens que face à l ensemble des pays arabes.

et les perse rendent quasiment coups pour coups Exclamation

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4483
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 21:20

J'ecoute radio shalom et je peux vous dire que les auditeurs ont le sentiment que les autoriyés se sont déculottées face au hizb malgré les explications officielles qui leurs sont données pour expliquer la non replique d'israheil.

Officiellement le hizb par l'intermediaire de la finul aurait fait passer le message que son opé etait le reponse a l'opé d'israheil, alors un partout la balle au centre inutile d'enflammer la region.
Pierre ganduss a rajouté que compte tenu de la situation dans la region (qui n'est plus la meme qu'en 2006) les autorités sionistes auraient accepté le deal; les auditeurs etaient enervés et inquiets car la capacité de dissuasion d'israheil serait serieusement remise en question

J'ecoute tous les jours la frequence juive et je parcours regulierement la presse israelienne et que vous le vouliez ou non je peux vous assurer que l'apparition des nouveaux intervenants ( al nosra EI etc) pres de leur frontieres les inquiete au plus haut point   (a moins que radios journaux auditeurs nous intoxique pour cacher que les jihadistes sont en fait  alien leur creatures)

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 21:44

Alloudi a écrit:
le sud liban aussi s est retrouvé sous pavillion israeliens?

les perses et leur allié n ont pas reçu de raclé subit par les arabe, et qui les à refroidi pour toujours,

les israelien ont la superiorité techno... trés bien jouont la assymetrique...(escouades autonomes, roquettes, embuscade...) au sud liban

israel à subit plus de revers des iraniens que face à l ensemble des pays arabes.

et les perse rendent quasiment coups pour coups Exclamation

l'assymétrie c'est de la resitance(certe louable et courageuse) pas une victoire ...

tu peux gagné ta guerre assymétrique et avoir un pays ruiné et en lambeau avec des milliers de mort civile ? j'appelle ça repousser un adversaire pas une victoire une victoire c'est terassé l'énemie ,quand les arabes ou les perses auront gagné c'est quand il rendront la pareil en pertes humaines et matériel

edit: et pour le pavillon israelien si il n'a pas été au sud liban c'est bien parce que ils ont été dans la positions de l'agresseur(ils le sont encore aujourd'hui) un faux pas ou un excès de confiance et tu verra israel sur la carte s'agrandir
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6646
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Jeu 29 Jan 2015 - 22:08

je suis d accord, en cas de guerre totale

mais toujours mieu que tendre l autre joue.

les perses savent rendre les claques et pour cela ils sont plus craint et respecter que les arabes et leur aplat ventrisme


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Ven 30 Jan 2015 - 12:01

WRANGEL a écrit:
J'ecoute radio shalom et je peux vous dire que les auditeurs ont le sentiment que les autoriyés se sont déculottées face au hizb malgré les explications officielles qui leurs sont données pour expliquer la non replique d'israheil.

Officiellement le hizb par l'intermediaire de la finul aurait fait passer le message que son opé etait le reponse a l'opé d'israheil, alors un partout la balle au centre inutile d'enflammer la region.
Pierre ganduss a rajouté que compte tenu de la situation dans la region (qui n'est plus la meme qu'en 2006) les autorités sionistes auraient accepté le deal; les auditeurs etaient enervés et inquiets car la capacité de dissuasion d'israheil serait serieusement remise en question

J'ecoute tous les jours la frequence juive et je parcours regulierement la presse israelienne et que vous le vouliez ou non je peux vous assurer que l'apparition des nouveaux intervenants ( al nosra EI etc) pres de leur frontieres les inquiete au plus haut point   (a moins que radios journaux auditeurs nous intoxique pour cacher que les jihadistes sont en fait  alien leur creatures)

EN fait cette opération est très astucieuse, parce qu'elle ne contredit même pas la résolution 1701 du CS, vu que les le Hizb n'a pas franchi les frontières, et que Israël ne peut pas prouver qu'il a des bases permanente au Sud du Litani, c'est ce qu'on appelle un coup de maître tactique.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13400
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Dim 1 Fév 2015 - 4:10

Vidéo du bombardement des espagnols de la FINUL

https://www.youtube.com/watch?v=UEN2pSnnJ9M

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6646
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Mer 10 Aoû 2016 - 16:17

Citation :
Israël-Liban : Tsahal et le Hezbollah prêts pour la revanche
Publié le 10 août 2016 à 15h15
Par Maxime Perez




Depuis la guerre de l’été 2006, l’État hébreu et le Hezbollah se préparent à une nouvelle confrontation. Pour l’instant, le conflit syrien retarde l’échéance. Mais pour combien de temps encore ?

New York, le 12 juillet. Au Conseil de sécurité, une session spéciale est consacrée au dixième anniversaire de la deuxième guerre du Liban (en juillet-août 2006). Danny Danon, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU, présente une photographie aérienne du village de Chaqra, à 7 km au nord de la frontière avec l’État hébreu. Tout autour des mosquées et des écoles délimitées en bleu, apparaissent une myriade de carrés rouges qui correspondraient aux infrastructures militaires du Hezbollah.

« Chaqra a été transformé en un bastion du Hezbollah, avec un bâtiment sur trois utilisé pour des activités terroristes, notamment pour des lance-roquettes et des dépôts d’armes », explique Danon.

Des villages rayés de la carte

En 2011, Israël avait exposé une carte similaire du village de Khiam (Sud-Liban), assortie d’une animation en 3D pour démontrer comment l’organisation chiite libanaise camouflait ses positions au cœur de la population civile. Comme Chaqra et Khiam, les renseignements israéliens prétendent que les 200 localités chiites du Sud-Liban sont devenues autant de bases arrière du « parti de Dieu ».

En cas de nouvelle guerre, les civils auront quelques heures pour déguerpir. Ces villages servant à des tirs seront « rayés de la carte », assure Gadi Eizenkot, le chef d’état-major de l’armée israélienne, qui ajoute : « Les plans sont déjà approuvés. S’il le faut, nous frapperons vite et fort. »

L’État hébreu dit avoir tiré les leçons du conflit de 2006, auquel il n’était pas préparé. Son aviation disposerait aujourd’hui d’une banque de 10 000 cibles – contre quelques centaines il y a dix ans –, identifiées grâce au survol quasi permanent du Sud-Liban par ses drones, ses avions de reconnaissance, mais aussi par l’utilisation de satellites militaires.

Un réarmement découlant de la crainte d’attaques du Hezbollah

Une violation de la souveraineté libanaise dénoncée par Beyrouth, qui appelle l’ONU à faire respecter la résolution 1701, adoptée le 11 août 2006 (suivie du cessez-le-feu le 14 août), après trente-quatre jours de combats et de bombardements qui ont entraîné la mort de 1 200 civils libanais et d’un nombre indéterminé de miliciens du Hezbollah.

Israël rejette les accusations de son voisin et justifie ses activités aériennes par le réarmement massif opéré par le groupe pro-iranien en une décennie. Alors qu’il possédait 7 000 roquettes au déclenchement de la deuxième guerre du Liban, ses stocks auraient décuplé. Les experts évaluent son arsenal à 120 000 projectiles de courte et moyenne portée, ainsi qu’à plusieurs centaines de missiles capables d’atteindre Tel Aviv, Jérusalem et le sud du pays.

Si un conflit éclatait, le Hezbollah serait en mesure de lancer de 1 000 à 1 500 roquettes par jour en direction de n’importe quel point du territoire israélien. Un déluge de feu que les batteries antimissiles pourront difficilement contenir. « 300 tonnes d’explosifs vont s’abattre sur notre pays en un mois. C’est aussi ce qu’est capable de déverser notre armée de l’air sur le Liban en seulement cinq heures », précise le général Yaïr Golan, comme pour rappeler qu’à ce jeu-là la supériorité israélienne ne souffre aucune contestation.

Un important dispositif d’urgence est mis en place en Israël

Selon les stratèges israéliens, la prochaine guerre avec le Hezbollah entraînera des dommages sans précédent dans les villes de l’État hébreu. Pis, si le mouvement chiite entreprenait un blitzkrieg, des centaines de civils pourraient être tués avant d’avoir pu se réfugier dans un abri. Pour parer à cette éventualité, les unités de la défense passive testent en permanence le niveau de préparation des autorités locales et des services de secours.

Dans les grands hôpitaux du pays, des bunkers souterrains sont prêts à accueillir des blessés tout en permettant de continuer à soigner les malades. Dans le nord d’Israël, des plans prévoient l’évacuation rapide des kibboutz frontaliers du Liban par crainte d’infiltrations de combattants chiites, y compris par des tunnels, comme à Gaza.

« Si la guerre est imposée au Liban, la résistance islamique fera des millions de réfugiés israéliens », jure Hassan Nasrallah, le chef spirituel emblématique du Hezbollah. Condamné à vivre dans la clandestinité depuis le conflit de 2006, le secrétaire général de l’organisation réapparaît occasionnellement sur des écrans géants lors de discours adressés à ses partisans.

Nasrallah sait que la pression de l’opinion avait poussé l’État hébreu à retirer son armée du Sud-Liban en 2000, après dix-huit années d’occupation. Désormais, il maîtrise l’art de la guerre psychologique pour dissuader son pire ennemi de déclencher une véritable apocalypse. Le 16 février dernier, le leader du Hezbollah avait fait la une de la presse israélienne en menaçant de frapper les entrepôts d’ammoniaque de Haïfa.

« Ce serait exactement comme une bombe nucléaire, et nous pouvons dire que le Liban en est aujourd’hui doté, vu que chaque roquette qui pourrait frapper ces réservoirs est capable de créer l’effet d’une bombe nucléaire. »

Le Hezbollah dans la tourmente de la crise syrienne

Et pourtant, derrière ses déclarations sans équivoque, une nouvelle guerre contre Israël est la dernière chose que souhaite Hassan Nasrallah. Obéissant aux ordres de Téhéran, le Sayyed (titre honorifique) a envoyé plusieurs milliers d’hommes prêter main-forte au régime d’Assad. De Qousseir (bastion des rebelles au sud de Homs), en 2013, à Alep, le mois dernier, les offensives du Hezbollah ont permis de contenir l’avancée des rebelles. L’organisation a payé un lourd tribut : au moins 1 200 combattants seraient tombés sur le champ de bataille syrien, auxquels s’ajoutent près de 4 000 blessés.

Le « Hezb » se retrouve désormais embourbé dans un conflit sans fin où il s’est attiré de nouveaux adversaires redoutables, comme les jihadistes du Front al-Nosra (la branche syrienne d’Al-Qaïda) et de l’État islamique, dont les kamikazes sont déjà parvenus à ensanglanter son fief jadis impénétrable de Dahiyeh, dans la banlieue sud de Beyrouth. Sa stature s’en retrouve affaiblie au Liban, déjà déstabilisé par l’arrivée de centaines de milliers de réfugiés syriens.

Dans le monde sunnite, son engagement militaire en Syrie a effacé la « divine victoire » de 2006 contre l’armée israélienne et lui vaut l’appellation de hizb al-chaïtan (« parti de Satan »). Le voici à présent classé « groupe terroriste » par la Ligue arabe, sous l’impulsion de l’Arabie saoudite et des pétromonarchies du Golfe. Pour couronner le tout, les États-Unis lui ont imposé de lourdes sanctions financières qui embarrassent les institutions bancaires libanaises.

Le mouvement chiite s’étant momentanément détourné de son principal objectif, Israël en profite pour viser ses convois d’armes et autres dépôts de missiles, le plus souvent dans les casernes de l’armée d’Assad. Plusieurs raids ciblés, attribués à l’État hébreu, ont également éliminé des chefs militaires de l’organisation en Syrie, comme Jihad Mougniyeh, tué en janvier 2015. La région avait alors retenu son souffle, mais le Hezbollah, conscient qu’ouvrir un second front lui serait fatal, a limité sa riposte, retardant ainsi la troisième guerre du Liban.

Loin de considérer que son plus dangereux adversaire s’est affaibli, Israël se tient prêt à affronter une armée d’envergure moyenne, pilotée par l’Iran. « Si le calme règne, ceux qui nous font face en jouiront également. Mais si le besoin s’en fait sentir, la réplique sera dure. Tous ceux qui pensent qu’ils vont avoir affaire à une toile d’araignée auront droit à une poigne de fer », a prévenu Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien.

http://www.jeuneafrique.com/mag/345728/politique/israel-liban-tsahal-hezbollah-prets-revanche/

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1895
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   Ven 19 Aoû 2016 - 23:58

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hezbollah VS Israel : le prochain face-off   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hezbollah VS Israel : le prochain face-off
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» APERO GEANT FACE BOOK CHERBOURG
» ELF (Eyes Lips Face)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: