Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Suisse en guerre contre l'islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 13:50

Bientôt l'expulsion des musulmans dans ce pays ?

Citation :
Les Suisses en faveur de l'interdiction des minarets

GENÈVE - Les Suisses se sont prononcés dimanche par référendum en faveur de l'interdiction de la construction de minarets, selon des sondages sortie des urnes cités par la télévision suisse romande (TSR).

L'interdiction des minarets serait acceptée par 59% des voix, d'après les projections de la radio et de la télévision suisse romande (SSR) annoncées plus d'une heure après la fermeture du scrutin à midi (11H00 GMT).

Une majorité des 26 cantons helvétiques serait également favorable à l'initiative de la droite populiste, permettant la modification de l'article de la constitution sur la liberté religieuse pour interdire la construction de minarets.

Les commentateurs de la TSR ont qualifié ce résultat de "grande surprise" car il contredit les sondages qui prédisaient durant la campagne un rejet à 53% de la proposition de la droite populiste.

La droite populiste helvétique a donc convaincu les Suisses en accusant les minarets d'être le "symbole apparent d'une revendication politico-religieuse du pouvoir, qui remet en cause les droits fondamentaux".

Après les affiches appelant à bouter les "moutons noirs" étrangers hors de Suisse, la propagande de la droite populiste avait encore fait scandale : ses affiches représentaient une femme complètement voilée devant le drapeau suisse couvert de minarets, dont la silhouette stylisée évoque des missiles.

Cette image "attise la haine", avait dénoncé la Commission fédérale contre le racisme (CFR), un organisme public consultatif, tandis que le Comité des droits de l'homme de l'ONU s'était inquiété de cette campagne d'"affiches sinistres".

Les Eglises catholique et protestantes, tout comme les représentants de la communauté juive et musulmane, avaient unanimement condamné le projet. "La peur est mauvaise conseillère", avaient mis en garde les évêques catholiques.

(©AFP / 29 novembre 2009 13h48)

http://www.romandie.com/ats/news/091129124824.coam3mux.asp

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 13:57

Les libertés individuelles sont en régression en Europe, bientôt les européens n'auront plus à nous donner des leçons dans ce sens. Nous au moins on a des cathédrale chez nous et personne n'a songé à interdire leurs tours.
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 14:04

Les suisses doivent prendre en compte qu'ils ouvrent une fenêtre dangereuse. Certains pays musulmans par mesure de réciprocité peuvent faire pareil..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
chatnoir
1ere classe
1ere classe


messages : 65
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Il ne faut pas blâmer les suisses!   Dim 29 Nov - 14:11

Bon de là - à expulser les musulmans… faut pas exagérer non plus !
En Suisse, il y a une crise d’identité qui s’ajoute à tous les malaises économiques et politiques !
Faut pas oublier, qu’il n’y a pas longtemps, Kadafi leur a fait des misères pendant un bon moment sans que les arabes bougent ou prennent position pour une cause humaine !
En plus de ca, la majorité des musulmans présents en Suisse viennent des Balkans avec une mentalité bien différente de celle des arabes. Ces gens qui représentent l’islam dans la partie orientale de la Suisse ont un problème d’intégration c’est pour ca que la population est remontée contre eux.
Tous ces éléments ont été intelligemment exploitée par la droite extrémiste ce qui a donné ce résultat.
Il ne faut pas blâmer les suisses, mais la droite suisse qui a voulu faire une manœuvre politique choquante pour reconquérir l’électorat. Y a eu les moutons noires et maintenant les minarets missiles !


Dernière édition par chatnoir le Dim 29 Nov - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 14:14

Younes a écrit:
Les suisses doivent prendre en compte qu'ils ouvrent une fenêtre dangereuse. Certains pays musulmans par mesure de réciprocité peuvent faire pareil..

Non soyons réaliste younes, l'islam est une religion très tolérente. On est incapable de faire une chose pareille.
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6495
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 14:39

oui mais on peut toujours expulser les évangelistes! quand j'étais plus jeune au collège il y avait un pretre d'une Eglise locale qui offrait des bonbons voire de l'argent pour attirer les jeunes musulmans et les inciter à se convertir !

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 15:05

Si les riches musulmans qui déposent leurs fonds en Suisse tirent convenablement les leçons qui s'imposent du résultat de ce référendum en Confédération helvétique, cette initiative populaire aurait été une excellente chose. Ce genre de crise de xénophobie n'a rien de nouveau au pays des Helvètes, en 1970, déjà, il y a eu l'initiative Schwarzenbach, plutôt dirigée contre les immigrés italiens.
Les Suisses doivent avoir oublié qu'ils vivent avec l'argent des autres. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que le Canton de Genève ne s'est pas montré très chaud pour cette initiative. Genève y a beaucoup à perdre, il y a tellement de ressortissants des pays du Golfe qui vont y passer leurs vacances et y dépenser sans compter que ce canton avait même inventé une semaine de festivité dont la tenue coïncide avec la saison d'afflux massif des touristes arabes, "Les fêtes de Genève", que les Genevois appellent les "fêtes des Arabes".
La mondialisation est entrain de mettre en péril la particularité suisse et les Helvètes ont peur. Ce peuple très conservateur, qui a longtemps fait de sa neutralité et de la particularité de son système politique un fonds de commerce très lucratif, craint maintenant de voir tout ce joli édifice longuement et patiemment construit se faire balayer par la vague de la mondialisation. Et comme bien d'autres peuples des pays occidentaux, ce n'est pas en analysant objectivement la situation pour découvrir d'ou vient le mal que les Suisses réagissent, mais en prêtant l'oreille aux discours simplistes et faussement explicatifs des xénophobes radicaux. Sans se rendre compte qu'ils sont entrain de scier la branche sur laquelle ils sont assis.
J'ai l'impression que la chute du mur de Berlin et la réunification des deux Allemagnes, au lieu de symboliser un nouveau départ pour l'Occident, a constitué plutôt une apogée, suivie aussitôt par le début d'un processus de régression dont ce genre d'évènements représente les premières manifestations du déclin socio-culturel. La Suisse, qui a pu entamer son essor en accueillant les réfugiés huguenots et, par la suite, les nobles français fuyant la révolution, est entrain de renoncer toute seule aux particularités qui ont fait sa richesse. Ils pourront toujours revenir à la vielle "profession" de leurs ancêtres, qui vivaient dans la misère, le mercenariat Laughing
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 15:47

Les muzins devaient t'ils faires l'appel depuis le minaret?
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 15:50

Une loi fédérale contre la pollution sonore empêche que le Muezzin fasse l'appel à la prière en haut parleur, avant même cette initiative populaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 15:51

Raptor a écrit:
Younes a écrit:
Les suisses doivent prendre en compte qu'ils ouvrent une fenêtre dangereuse. Certains pays musulmans par mesure de réciprocité peuvent faire pareil..

Non soyons réaliste younes, l'islam est une religion très tolérente. On est incapable de faire une chose pareille.

Il faut pas se cacher le visage, l'islam est une religion tolérante à ceux qui sont en paix avec elle, et guerrière avec ceux qui sont en guerre avec elle.

La Suisse n'est pas en guerre contre l'islam, ils sont chez eux, et on droit de voté les lois qu'ils veulent, cela est normal.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 15:53

Est-ce que tu entendrais Barbaros, qu'il serait normal que des pays musulmans empêchent les églises en terre d'islam d'avoir des clochers Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:00

Samyadams a écrit:
Est-ce que tu entendrais Barbaros, qu'il serait normal que des pays musulmans empêchent les églises en terre d'islam d'avoir des clochers Question

J'ai jamais dit cela, j'ai dis:

"La Suisse n'est pas en guerre contre l'islam, ils sont chez eux, et on droit de voté les lois qu'ils veulent, cela est normal."

En plus, il faut étudier les oeuvres de la jurisprudence à propos de la statut des Dhimmis en terre d'islam (Dar al-islam).
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:07

Barbaros, l'initiative a porté sur l'interdiction de la construction des minarets que le peuple suisse vient d'accepter. Si les Suisses ont le droit moral de voter de telles lois, les musulmans également.
"Houkouk al ghaiyr mouslim fi baladin islami" ( les droits du non musulman en pays musulman) a fait l'objet de moult écrits, ce qui n'a jamais empêché les non musulmans de considérer le statut de Dhimmi, c'est à dire soumis à la dîme, comme très restreignant et n'entendent pas vivre dans un pays musulman qui se remettrait à l'appliquer.
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:16

Samyadams a écrit:
Une loi fédérale contre la pollution sonore empêche que le Muezzin fasse l'appel à la prière en haut parleur, avant même cette initiative populaire

C'est con,si le muezzin n'appel pas a la priére je vois vraiment pas ou est le probléme

LA SUISSE
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:16

Samyadams a écrit:
Barbaros, l'initiative a porté sur l'interdiction de la construction des minarets que le peuple suisse vient d'accepter. Si les Suisses ont le droit moral de voter de telles lois, les musulmans également.
"Houkouk al ghaiyr mouslim fi baladin islami" ( les droits du non musulman en pays musulman) a fait l'objet de moult écrits, ce qui n'a jamais empêché les non musulmans de considérer le statut de Dhimmi, c'est à dire soumis à la dîme, comme très restreignant et n'entendent pas vivre dans un pays musulman qui se remettrait à l'appliquer.

Les musulmans ne sont pas comme les suisses, leur loi est à eux, nos lois à nous, que chacun regarde ses lois, avant de regardé les autres, je dis cela pour les musulmans et pour les occidentaux. Je ne critique pas la loi en Suisse, car ils ont le droit, c'est leur pays.

Concernant la question du Fiqh concernant les Dhimmis, selon les juristes, cela est une question de traité établit entre différentes parties. Sauf la péninsule arabique, il y a une interdiction formelle.
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:26

GlaivedeSion a écrit:
Samyadams a écrit:
Une loi fédérale contre la pollution sonore empêche que le Muezzin fasse l'appel à la prière en haut parleur, avant même cette initiative populaire

C'est con,si le muezzin n'appel pas a la priére je vois vraiment pas ou est le probléme

LA SUISSE

Le contact Visuel , s'ils voient des mosquées partout ils auront l'impression de vivre en Arabie
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:29

Cherokee a écrit:
GlaivedeSion a écrit:
Samyadams a écrit:
Une loi fédérale contre la pollution sonore empêche que le Muezzin fasse l'appel à la prière en haut parleur, avant même cette initiative populaire

C'est con,si le muezzin n'appel pas a la priére je vois vraiment pas ou est le probléme

LA SUISSE

Le contact Visuel , s'ils voient des mosquées partout ils auront l'impression de vivre en Arabie

je peut comprendre que les suisses ne veulent pas voir des mosquée partout et c'est normal,imaginé un saoudien qui voit des eglises partout !

mais pourquoi ne pas autorisé un certain nombres de mosquée ,grande voir trés grande et puis c'est tout.pas la peine de faire des mosquée partout.

Mais je pense que les suisses ne sont pas dans le consesus ,ils recherchent plus l'interdiction.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 16:42

Il faudrait faire appel à des socio psychologues pour interpréter cette prise de position de rejet craintif des Suisses envers les minarets, l'islam, les musulmans et les étrangers en général, puisque cette affaire de minarets a suivi de peu en Suisse une autre, plus globalement xénophobe, sur les "moutons noirs", c'est à dire tous les étrangers.
J'ai l'impression de vivre en "life" un remake de l'ambiance qui régnait en Europe à la veille de la 2éme guerre mondiale. Au lieu de se poser des questions sur les vraies causes qui ont poussé l'économie mondiale à s'effondrer, les Européens se sont mis à prêter attention au discours antisémite de quelques "illuminés", comme Hitler, et ont fait payer aux juifs d'Europe les pots cassés de la crise de 1929 Rolling Eyes
C'est le tour des Musulmans Neutral
Revenir en haut Aller en bas
chatnoir
1ere classe
1ere classe


messages : 65
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 17:26

Comme je vous ai dis, au départ la manœuvre était purement politique. Si l’UDC était au gouvernement je suis sur qu’il n’aurait jamais osé soumettre une telle loi au parlement pour vote. Le fait qu’ils sont hors du gouvernement ils cherchent –comme ils l’avaient promis d’ailleurs- de mettre le gouvernement dans des situations embarrassantes.

La droite n’aurait même pas espéré que cette loi passe ! Les statistiques prévoyaient un NON massif ! Sauf que le contexte actuel et les problèmes quotidiens que vivent les suisses ont créé une atmosphère xénophobe. C’est pour ça, personnellement, je n'en veux pas aux suisses mais plutôt à l’idiotie de ce partie qui aime jouer avec le feu et qui ne voit que les retombées à très court terme de ses actions.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 17:51

des années et des années de debats et de discussions ne changent pas ce qui est enraciné,le racisme et l´islamophobie,le resultat de ce qu´on voit chaque soir dans les TV europeenes qui aiment bien mettre l´Islam sous tout projecteur critique,pour donner la chance a des propagandistes chauffeurs de tambours pour parler de l´Islam a eux qui ne veut dire que burqa,mariages forcés,meurtres "d´honneur" etc...bref,sils ont gagné ajdhui dans ce petit pays qui se targue de democratie,a tout chacun de nous mtn de repondre,boycottez tout ce qui suisse,ils vendent 10B€ de produits aux pays arabes,je suis pas pratiquant loin de la mfeless,mais quand ma religion est ciblée.. Mad

Citation :
Europe
Les Suisses interdisent la construction de nouveaux minarets
AP | 29.11.2009 | 17:48

Des minarets ne pourront plus être érigés en Suisse. L'initiative populaire "contre la construction" de ces tours ornant les mosquées a été clairement acceptée dimanche par référendum, ce qui constitue une surprise. Près de six votants sur dix se sont prononcés en faveur de cette initiative, considérée par ses opposants comme une menace pour la paix religieuse en Suisse.

L'initiative anti-minarets était donnée perdante par les sondages. Elle a pourtant clairement passé la rampe, recueillant 1.534.054 voix, soit 57,5%. Le "non" a obtenu 1.135.108 voix, soit 42,5%. Le taux de participation a atteint 53,4%.

Lancée par des membres de l'Union démocratique du centre (UDC, droite populiste) et de l'Union démocratique fédérale (UDF, droite chrétienne), l'initiative "contre la construction de minarets" avait été déposée en juillet 2008 avec plus de 113.000 signatures valables.

Demandant d'inscrire dans la Constitution fédérale la phrase "la construction de minarets est interdite", elle nécessitait la double majorité du peuple et des cantons. L'UDC était le seul parti gouvernemental à recommander le "oui".

Affirmant que l'initiative n'était pas dirigée contre l'islam ou les musulmans, ses promoteurs disent s'opposer à une "islamisation sournoise de la Suisse". Ils estiment que le minaret n'a pas de fonction religieuse et qu'il n'est d'ailleurs pas cité dans le Coran. Selon eux, cet édifice signalant la présence d'une mosquée est le "symbole d'une revendication de pouvoir politique et sociale de l'islam". Il serait instrumentalisé par des intégristes qui chercheraient à imposer "la charia" en Suisse, ont-ils dit.

Jugé contraire à des droits fondamentaux comme la liberté de religion ou le principe de non-discrimination, le texte était combattu par le Conseil fédéral (gouvernement) et le Parlement. Ceux-ci ont mis en garde contre des conséquences négatives sur la paix religieuse et en matière de politique extérieure.

Les opposants estimaient que l'initiative n'allait résoudre aucun problème mais en créer de nouveaux en exacerbant les fanatiques religieux. Déjà lors de son dépôt et de manière inhabituelle, le Conseil fédéral avait immédiatement pris position en s'opposant fermement au texte.

La campagne de votation avait été marquée par un vif débat et une polémique autour de l'une des affiches en faveur de l'initiative. Représentant une femme en burqa noire avec sept minarets noirs fichés sur le drapeau suisse, les affiches avaient été interdites dans plusieurs villes, dont Lausanne et Fribourg. Les promoteurs de l'initiative ont dénoncé une forme de censure. La crise avec la Libye s'est par ailleurs à plusieurs reprises invitée dans le débat.

Il existe actuellement quatre minarets en Suisse: au Petit-Saconnex à Genève, à Zurich, Winterthour (canton de Zurich) et Wangen bei Olten (canton de Soleure). Un recours a été déposé contre l'autorisation d'en construire un à Langenthal (canton de Berne).

"Le peuple suisse et les cantons ont accepté à la majorité l'initiative populaire 'contre la construction de minarets'", a déclaré dans un communiqué le Conseil fédéral, qui "respecte cette décision".

"La construction de nouveaux minarets est désormais interdite en Suisse. Les quatre minarets existants ne sont pas concernés. Il reste également possible de construire des mosquées. Les musulmans de Suisse peuvent donc toujours pratiquer leur religion, comme ils le faisaient jusqu'à présent, individuellement ou en réunion avec d'autres", précise le communiqué.

La décision prise dimanche, ajoute le gouvernement, "ne constitue pas l'expression d'un rejet de la communauté musulmane, de sa religion ou de sa culture; le Conseil fédéral s'y engagera". La "paix religieuse est un élément essentiel du modèle qui a fait le succès de la Suisse", souligne-t-il.

La Conférence des évêques suisses (CES), qui s'était engagée pour le rejet de l'initiative sur les minarets, a estimé que "la décision du peuple représente un obstacle et un grand défi sur le chemin de l'intégration dans le dialogue et le respect mutuel".

L'Union patronale suisse a aussi déploré dimanche le "oui" à l'initiative, qui "nuit à la réputation de pays ouvert et tolérant dont jouit la Suisse et entraîne des conséquences négatives pour son économie". Cette interdiction "est contraire à la liberté de religion et vexatoire à l'égard des musulmans généralement bien intégrés", ajoute l'UPS.

"Le ressentiment a pris le dessus", a de son côté déploré Saida Keller-Messahli, président du Forum pour un Islam progressiste. Selon elle, l'initiative aura des conséquences judiciaires car elle viole le principe de la liberté de religion.

Quelque 400.000 musulmans vivent en Suisse sur une population totale d'environ 7,6 millions d'habitants, selon une estimation de la Fédération d'organisations islamiques de Suisse (FOIS), sur la base du dernier recensement de la population réalisé en 2000. A l'époque, on dénombrait environ 311.000 musulmans. AP
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/europe/20091129.FAP5453/les_suisses_interdisent_la_construction_de_nouveaux_min.html

Citation :
Non aux minarets: les réactions pleuvent
29.11.2009 18:05




Les réactions étaient multiples dimanche après l'acceptation par le peuple suisse de l'initiative contre les minarets. Le Conseil fédéral réagit avec mesure, alors que les partis opposés à l'initiative sont sous le choc. Les musulmans de Suisse ne cachaient pas de leur côté leur déception.

Le «oui» à l 'initiative contre les minarets est «l'expression de certaines craintes au sein de la population au sujet des courants islamistes extrémistes», selon Eveline Widmer-Schlumpf. «Ces craintes doivent être prises au sérieux», a-t-elle analysé dans un communiqué.

Dans ce texte, le Conseil fédéral affirme respecter la décision du peuple. Conséquence concrète, la construction de nouveaux minarets est désormais interdite en Suisse. Les quatre minarets existants ne sont pas concernés. Il reste également possible de construire des mosquées.
Mauvais pour l'image de la Suisse

Le gouvernement n'exclut pas des représailles. Certaines relations économiques risquent de devenir plus difficiles, même si on ne peut pas encore l'affirmer. La branche touristique pourrait elle aussi ressentir les effets du vote, a admis la Grisonne.

Pour l'heure, le Conseil fédéral n'a pas encore reçu de réaction officielle. Mais des communiqués de presse de l'étranger lui sont déjà parvenus. Ils font état d'une grande déception après le «oui» à l'initiative et du mauvais signal donné, notamment pour l'économie
et le tourisme.

Quant à savoir si la crise avec la Lybie a joué un rôle dans le vote des Suisses, le doute demeure. Il faudra encore analyser les résultats du scrutin, a ajouté Moritz Leuenberger.
Widmer-Schlupf calme le jeu

Les musulmans de Suisse peuvent donc toujours pratiquer leur religion, comme ils le faisaient jusqu'à présent, individuellement ou en réunion avec d'autres, a fait valoir le gouvernement.

Pour Mme Widmer-Schlumpf, le nouvel article constitutionnel approuvé par les citoyens ne vise que la construction de nouveaux minarets et ne constitue pas l'expression d'un rejet de la communauté musulmane, de sa religion ou de sa culture. Le Conseil fédéral s'y engagera.

Et d'ajouter que la paix religieuse est un élément essentiel du modèle qui a fait le succès de la Suisse. Le dialogue entre les groupes religieux et sociaux et les autorités doit se poursuivre et se renforcer.
Partis sous le choc

Les partis opposés à l'initiative anti-minarets ont subi une douche froide dimanche à l'annonce des résultats. Les milieux économiques qui n'ont pas ouvert leur bourse sont pointés du doigt pour n'avoir pas mesuré les conséquences d'un tel résultat.

Les Verts envisagent même de recourir. L'initiative qui interdit les minarets est anticonstitutionnelle. «Nous allons étudier la possibilité de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme à Strasbourg» pour l'invalider, a dit à l'ATS Ueli Leuenberger, président des Verts. A l'image des autres opposants, le Genevois s'est dit consterné. Il a dénoncé «une propagande extrêmement bien faite».

«Les partisans ont joué sur les préjugés et la peur de l'islam», ont renchéri les conseillers nationaux Jacques Neirynck (PDC/VD) et Hugues Hiltpold (PLR/GE) .
Milieux économiques critiqués

Pour le libéral-radical, les milieux économiques ne se sont pas assez investis. «Lorsque nous avons créé notre comité, nous avons demandé une aide financière qui nous a été refusée», a expliqué Hugues Hiltpold très critique envers l'économie. «Les conséquences pour la Genève internationale notamment ont été complètement sous-estimées».

Jacques Neirynck craint lui un boycott des produits suisses par les pays musulmans. «Les pertes pourraient alors se chiffrer en milliards de francs», note-il.

«L'UDC a joué avec le feu, elle devra désormais assumer les conséquences de ce oui», a dit la conseillère nationale socialiste Ada Marra. Le résultat aura des effets sur nos liens avec l'étranger et peut-être sur le sort des otages suisses en Libye, prédit-elle. La Vaudoise pense aussi que des recours seront déposés devant la Cour européenne de Strasbourg et que la Suisse sera déboutée.
L'UDC assume

«Nous assumons sans difficulté ce résultat», a répondu le vice-président de l'UDC Yvan Perrin. «Un mouvement d'humeur des pays musulmans est possible, mais si nos entreprises continuent à produire des produits de bonne qualité, elles n'ont rien à craindre», a-t-il dit.

Yvan Perrin estime que la Suisse a juste saisi le problème avant les autres: on verra par la suite qu'elle a joué un rôle de précurseur en lançant le débat sur l'islam et en posant clairement des limites. «Nous avons gagné en respectabilité», affirme le conseiller national neuchâtelois.
Musulmans de Suisse déçus

Le oui à l'initiative anti-minarets est indigne de la Suisse, selon le président de la Coordination des organisations islamiques en Suisse (COIS), Farhad Afshar. Les partis suisses auraient dû davantage s'engager dans la campagne, estime-t-il. Cette votation touchait aux droits fondamentaux et à la protection des minorités.

Malheureusement, les partis n'ont pas pris au sérieux cet enjeu, critique M.Afshar. Les organisations islamiques ne sont pas en mesure de mener un combat politique, c'est le travail des partis. «Le plus douloureux pour nous n'est pas l'interdiction des minarets, mais le symbole renvoyé par cette votation», a-t-il ajouté. «Les musulmans ne se sentent pas acceptés en tant que communauté religieuse».
Conférence islamique surprise

La surprise et la déception domine au sein de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) après le «oui» à l'interdiction des minarets. «Nous nous attendions à un rejet massif», a indiqué l'ambassadeur de l'OCI à Genève.

Ce résultat est une porte ouverte à la remise en cause des libertés fondamentales, s'est exclamé l'ambassadeur Babacar Ba, interrogé par l'ATS. L'OCI appelle donc à la vigilance. Les musulmans de Suisse risquent de se sentir menacés. Une discussion sur leur rôle en tant que membres de la nation suisse est nécessaire.

Babacar Ba ne craint pas de réactions violentes de la population dans les pays musulmans. Les leaders politiques et religieux de Suisse ont clairement dit qu'ils n'étaient pas favorables à l'initiative, ce qui devrait jouer un rôle. Mais ce résultat aura certainement un effet très négatif sur l'image de la Suisse.
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=11555090&cKey=1259514121000

communiqué
Citation :
Oui à l'initiative populaire « contre la construction de minarets »
Berne, 29.11.2009 - Le peuple suisse et les cantons ont accepté à la majorité l'initiative populaire « contre la construction de minarets ». Le Conseil fédéral respecte cette décision. La construction de nouveaux minarets est désormais interdite en Suisse. Les quatre minarets existants ne sont pas concernés. Il reste également possible de construire des mosquées. Les musulmans de Suisse peuvent donc toujours pratiquer leur religion, comme ils le faisaient jusqu'à présent, individuellement ou en réunion avec d'autres.

Le Conseil fédéral et une nette majorité du Parlement s'étaient prononcés contre l'initiative. Pour la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), le résultat de cette votation est l'expression de certaines craintes au sein de la population au sujet des courants islamistes extrémistes qui rejettent les traditions de notre Etat et pourraient ne pas respecter notre ordre juridique. « Ces craintes doivent être prises au sérieux. C'est ce que le Conseil fédéral a toujours fait et ce qu'il continuera à faire, même s'il estimait que l'interdiction d'ériger des minarets n'est pas un moyen approprié pour lutter contre les extrémistes islamistes. »

Les quatre minarets existants ne sont pas touchés par cette interdition. Les mosquées et autres lieux de prière musulmans peuvent toujours être construits et utilisés en Suisse. Mme Widmer-Schlumpf souligne que la décision prise par le peuple ce dimanche ne vise que la construction de nouveaux minarets et ne constitue pas l'expression d'un rejet de la communauté musulmane, de sa religion ou de sa culture ; le Conseil fédéral s'y engagera. La paix religieuse est un élément essentiel du modèle qui a fait le succès de la Suisse.

Le dialogue entre les groupes religieux et sociaux et les autorités doit se poursuivre et se renforcer. Et pour que ce dialogue soit ouvert et constructif, il doit impérativement se bâtir sur le respect et l'ouverture à l'égard de celles et ceux qui professent d'autres opinions.
http://www.admin.ch/aktuell/00089/index.html?lang=fr&msg-id=30430

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 21:14

Yakuza Aymen Azzawahiri
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 21:29

Les saloparts !
ouai le racisme a gagner
je me souvient d'un débat entre un leader de l'UDC ( parti d'extreme droite qui a lancer cette polémique) et Tariq Ramadan
Tariq la envoyer faire la serpillère mais malgré les arguments irréfutable du prof d'islamologie, les suisse ont quand meme voté Oui
vraiment vraiment ca part de travers en Europe
Effectivement un chatiments terrible doit s'abattre sur la Suisse
les pays du Golfe s'ils sont vraiment musulmans doivent retirer leurs avoirs de Suisse comme a fait un certain Kaddafi
et décréter un embargo sur les armes car tenait vous bien, un référendum sur l'interdiction de vendre d'exporter des armes avait lieu le meme jour et la proposition a étais rejeter
Comme quoi les Suisse n'aime pas les musulmans chez eux mais aiment leur vendre des armes pour s'entretuer et récolter leurs argents

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1530
Inscrit le : 17/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 22:06

Il ne faut absolument pas que cette mascarade suisse inspire les francais et surtout la droite francaise dans le débat sur l'identité nationnale ( une abération qui déplace les vrais problémes et cherche l'émotif ). Alimenter les tentions en période de noêl c'est pas la meilleur idée ...
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 22:24

Même si nombre d'entre nous ne sont pas des pratiquants, mais ça ne veut pas dire pour autant qu'on va se taire quand notre foi religieuse est agressée. Puisque les Suisses ne veulent pas des symboles que représentent nos minarets, en fait notre foi islamique, nous nous voulons plus, de notre part, de leurs produits. Il faudrait établir une liste des produits suisses vendus chez nous et boycotter tout ceux qui ne sont pas nécessaires ou remplaçables. Les produits Nestlé par exemple.
Je viens de mettre mon couteau suisse au tiroir, après vingt ans de fidèle compagnie. Je ne supporte plus de voir cette croix blanche sur fond rouge, devenue symbole de l'intolérance religieuse.
Si les Occidentaux n'aiment pas notre religion, alors nous allons le dire haut et fort; "Vive l'Islam" cheers
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Dim 29 Nov - 22:33

tu as rangé ton couteau suisse? tu rigole? si c'est vrai c'est une drole de reaction,suisse ou pas il peut te servir ,regarde plus loin que leurs drapeaux
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Suisse en guerre contre l'islam   Aujourd'hui à 20:41

Revenir en haut Aller en bas
 
La Suisse en guerre contre l'islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Histoires et histoire] Contre-torpilleur Le Malin
» la guerre contre chahboubi
» [Vente] Collector, le dernier exemplaire produit !!!!! Baccara, bleu 472, 01/97, 202.000 km, 10.000 € à débattre
» Brigitte en guerre contre la viande halal
» Eléa en guerre contre la Shantala....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: