Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Mar 1 Déc 2009 - 13:13

Citation :
Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie




Le premier ministre écossais Alex Salmond a publié lundi un livre blanc sur l'avenir constitutionnel de l'Écosse, espérant ouvrir ainsi la voie à un référendum sur son indépendance d'ici un an.

Chef du Parti national écossais (SNP), qui dirige l'exécutif régional au pouvoir à Edimbourg, M. Salmond est favorable à une partition de cette province riche en pétrole du Royaume-Uni, auquel elle est rattachée depuis trois siècles.

Tous les partis d'opposition au Parlement d'Edimbourg, hormis les Verts, sont cependant opposés à un référendum, que le SNP espère malgré tout organiser en 2010.

«Il est temps pour les gens d'avoir leur mot à dire sur l'avenir de l'Écosse», a-t-il déclaré en présentant le livre blanc, qui dresse la stratégie gouvernementale pour obtenir un référendum, en même temps qu'il défend la cause de l'indépendance.

«Le débat dans la politique écossaise n'est plus entre changement ou immobilisme, il porte sur le genre de changement que nous souhaitons et le droit pour les gens de choisir leur avenir grâce à un référendum libre et juste», a-t-il affirmé.

Sans dévoiler ce qui pourrait être la formulation de la question posée lors du référendum, le livre blanc propose quatre scénarios: le statu quo, une extension limitée des actuels pouvoirs du Parlement régional, une autonomie régionale accrue notamment en matière fiscale, et l'indépendance.

Conformément à la position du SNP, le livre blanc conclut que l'indépendance est la meilleure option pour l'Écosse en termes de développement économique et de rayonnement dans le monde.

M. Salmond considère que l'Écosse dispose de suffisamment de ressources pour être indépendante, avec le pétrole et le gaz de la mer du Nord, ou encore la pêche.

Le SNP, qui forme un gouvernement minoritaire, espère qu'en incluant des options autres que l'indépendance, il convaincra les autres partis de se rallier à son projet de référendum.

Mais les partis d'opposition ont unanimement répondu que l'heure était à remettre l'Écosse sur les rails après la crise financière et non à envisager un référendum.

«Ce n'est simplement pas le moment pour un référendum», a résumé le chef des travaillistes écossais Iain Gray. «Tous les sondages récents montrent que la grande majorité des Écossais ne veulent pas quitter la Grande-Bretagne.»

Selon un sondage de l'institut Ipsos Mori publié dimanche, seulement 25% des Écossais sont favorables à la tenue dès que possible d'un référendum et simplement 20% disent soutenir l'indépendance.

Le SNP avait supplanté pour la première fois en 50 ans le Parti travailliste lors du scrutin régional de 2007. Sa proposition en vue d'un référendum sur l'indépendance en 2010 avait été l'un des thèmes clés de sa campagne.

La perspective d'une indépendance de l'Écosse est combattue par le premier ministre britannique Gordon Brown, un Écossais favorable au maintien de l'Union vieille de 300 ans entre l'Angleterre, le Pays de Galles et l'Écosse.

«Le premier ministre croit fermement à l'Union», a d'ailleurs réagi lundi à Londres le porte-parole de M. Brown. «L'isolement et un nationalisme étroit seraient exactement la mauvaise direction» à prendre, a-t-il estimé.

L'exécutif écossais a été mis en place en 1999. L'assemblée d'Edimbourg traite des questions de santé et d'éducation, tandis que le Parlement de Westminster à Londres conserve les domaines régaliens de la défense, des affaires étrangères et de l'économie.

http://www.cyberpresse.ca/international/europe/200911/30/01-926516-independance-de-lecosse-le-pm-devoile-sa-strategie.php
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Jeu 13 Oct 2016 - 17:09

Citation :
Ecosse: Sturgeon annonce un projet de loi de référendum d'indépendance


AFP 13/10/2016


La dirigeante écossaise Nicola Sturgeon a annoncé jeudi son intention de présenter la semaine prochaine un nouveau projet de loi pour un référendum d'indépendance, estimant que le vote pour le Brexit a changé les termes d'appartenance au Royaume-Uni.

"Le projet de loi de référendum d'indépendance sera présenté la semaine prochaine pour consultation" au Parlement écossais, a déclaré Mme Sturgeon à l'ouverture du congrès de son parti SNP à Glasgow.
"Je suis déterminée à ce que l'Écosse puisse reconsidérer la question de son indépendance et ce avant que le Royaume-Uni ne quitte l'UE si c'est nécessaire pour protéger les intérêts de notre pays", a-t-elle ajouté.

L'Ecosse, qui dispose d'un gouvernement et d'un parlement régional, a voté à 62% pour rester dans l'Union européenne lors du référendum du 23 juin et entend continuer de garder des liens forts avec l'UE. Pour se faire, elle a réclamé de pouvoir influer sur les négociations avec Bruxelles pour préserver ses relations avec l'Europe.
Or la Première ministre britannique Theresa May refuse d'accorder au Parlement de Westminster ou aux parlements régionaux de voter sur les termes de ses négociations avec Bruxelles et ses 27 partenaires européens.

Les électeurs "n'ont pas voté pour que la voix des Écossais et de notre parlement soit ignorée", a dénoncé Mme Sturgeon, estimant que dénier au Parlement écossais le droit de s'exprimer sur la question constituerait "un acte de vandalisme constitutionnel".

Mme Sturgeon a également dénoncé l'action du gouvernement qui attise la "xénophobie" des Britanniques en faisant des immigrants européens "des boucs émissaires", soulignant également que l'intransigeance de l'exécutif britannique sur l'immigration aurait pour conséquence de couper le Royaume-Uni au moins en partie du marché unique européen.
"Je ne pense pas que les gens ont voté pour ça. Ils n'ont pas voté pour jeter la rationalité économique avec l'eau du bain. Ils n'ont pas voté pour que nos entreprises soient confrontées à des barrières douanières ou que nos vacanciers aient besoin de visas", a-t-elle déclaré, estimant que le Brexit allait couter 80.000 emplois à l'Écosse.

Lors du référendum d'indépendance de 2014, les Écossais avaient voté à 55% contre. A l'époque, "vous nous aviez dit que l'Écosse était un partenaire égal au sein du Royaume-Uni. Le moment est venu de le prouver", a réclamé Mme Sturgeon, estimant que c'est le gouvernement conservateur de Mme May qui l'oblige aujourd'hui à vouloir un autre référendum.
"L'Écosse n'a pas choisi d'être dans cette situation. Votre parti nous y a plongé", a-t-elle insisté.

http://www.lorientlejour.com/article/1012444/ecosse-sturgeon-annonce-un-projet-de-loi-de-referendum-dindependance.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Ven 6 Jan 2017 - 18:08

Citation :
L'Ecosse pourrait suspendre son projet d'indépendance, selon sa Première ministre


Reuters 06/01/2017


L'Ecosse pourrait suspendre pour un temps sa marche vers l'indépendance si le Royaume-Uni parvient à éviter un Brexit pur et dur par lequel il perdrait l'accès au marché unique de l'Union européenne, a déclaré vendredi la Première ministre écossaise.

Soulignant qu'elle souhaitait toujours que l'Ecosse reste membre de l'Union européenne, Nicola Sturgeon s'est dit néanmoins ouverte à un accord sur le Brexit qui satisfasse toutes les parties du Royaume-Uni.


Si le Royaume-Uni dans son ensemble a voté de peu en faveur d'une sortie de l'UE lors du référendum du 23 juin dernier, les Écossais ont voté à plus de 60% pour un maintien dans l'UE.

"J'ai souhaité et je souhaite mettre de côté mon choix préféré, l'indépendance au sein de l'UE, pour voir si nous pouvons envisager un consensus et une position de compromis", a déclaré Nicola Sturgeon à la radio de la BBC.

Toutefois, a-t-elle ajouté, une éventuelle suspension du chemin vers l'indépendance ne sera que temporaire.

"Je ne cesserai jamais de plaider pour l'indépendance", a-t-elle déclaré. "Je pense que l'Ecosse deviendra indépendante et je crois que c'est le sens de l'Histoire."

La Première ministre britannique Theresa May a l'intention de lancer d'ici la fin mars le processus de négociation pour quitter l'UE, qui doit durer deux ans, et certains membres de son gouvernement ont laissé entendre que cela pourrait comprendre un maintien de l'accès au marché unique moyennant paiement.

Toutefois, un ancien responsable britannique à la Commission européenne a déclaré vendredi que l'accès au marché unique ne s'achetait pas.

http://www.lorientlejour.com/article/1027805/lecosse-pourrait-suspendre-son-projet-dindependance-selon-sa-premiere-ministre.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Lun 13 Mar 2017 - 13:49

Citation :
L’Écosse annonce un nouveau référendum sur son indépendance



© REUTERS/ Russell Cheyne

International
13:37 13.03.2017(mis à jour 13:39 13.03.2017)



La première ministre écossaise Nicola Sturgeon demandera la semaine prochaine la tenue d’un nouveau référendum d'indépendance.

La première ministre du gouvernement autonome écossais, Nicola Sturgeon, a annoncé lundi qu'elle demanderait la semaine prochaine l'autorisation d'organiser un référendum pour l'indépendance de la province fin 2018 ou début 2019.

Mme Sturgeon a déclaré que le gouvernement du Royaume-Uni n'avait pas « bougé d'un pouce dans la poursuite d'un compromis et d'un accord » avec le gouvernement écossais sur le Brexit.

« Si l'Écosse peut être ignorée sur une question aussi importante que l'UE et le marché unique, il est clair que notre voix peut être ignorée à tout moment et sur n'importe quelle question », a-t-elle déclaré.

Un nouveau référendum sera organisé entre l'automne 2018 et le printemps 2019, avant qu'il soit « trop tard », mais après « que les conditions du Brexit seront connues », indique The Independent.

La première ministre britannique Theresa May s'est donnée jusqu'en mars pour déclencher l'article 50, qui ouvrira deux ans de négociations pour sortir le Royaume-Uni de l'Union Européenne (UE) après 41 ans d'adhésion.


Début février, Mme Sturgeon avait lancé un ultimatum à la première ministre britannique Theresa May en déclarant que s'ils ne s'accordaient pas sur les conditions du Brexit d'ici deux mois, l'Écosse pourrait connaître un nouveau référendum d'indépendance.

Lors d'un référendum d'indépendance qui a été tenu en 2014, l'Écosse a voté pour rester une nation constitutive du Royaume-Uni (55 % pour et 45 % contre). Mais après le référendum sur le Brexit, lorsque les Britanniques ont voté pour sortir de l'Union européenne, le Royaume-Uni, selon Nicola Sturgeon, « n'est plus le pays dans lequel les Écossais ont décidé de rester ».

https://fr.sputniknews.com/international/201703131030436939-ecosse-referendum-independence/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Lun 13 Mar 2017 - 14:22

Citation :
Écosse : un nouveau référendum d'indépendance "facteur de division", estime Londres


AFP 13/03/2017


Un nouveau référendum d'indépendance en Ecosse serait un "facteur de division" et créerait "une énorme incertitude économique au pire moment possible", a estimé lundi le gouvernement britannique, qui s'apprête à déclencher le Brexit.

Le gouvernement écossais devrait se préoccuper davantage de "bien gérer" les dossiers intérieurs écossais, a ajouté Downing Street dans un communiqué, après que la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé qu'elle allait demander un nouveau référendum d'indépendance pour fin 2018 ou début 2019.

https://www.lorientlejour.com/article/1040307/ecosse-un-nouveau-referendum-dindependance-facteur-de-division-estime-londres.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Lun 13 Mar 2017 - 22:29

Citation :
En cas d'indépendance, l'Ecosse devra candidater pour intégrer l'UE


AFP 13/03/2017


L'Ecosse, majoritairement hostile au Brexit, devra poser sa candidature pour intégrer l'Union européenne si elle décidait de déclarer son indépendance par référendum, a confirmé lundi la Commission européenne.

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé lundi qu'elle allait demander un nouveau référendum d'indépendance, faisant planer une menace d'éclatement du Royaume-Uni.

Mais la Commission a rappelé qu'était toujours valable la position de son ancien président Jose Manuel Barroso, qui avait établi avant le dernier référendum écossais de 2014 qu'une Ecosse indépendante devrait faire acte de candidature si elle voulait rejoindre l'UE.

"Oui, la doctrine Barroso s'applique, c'est clair", a répondu le porte-parole en chef de la Commission Margaritis Schinas lors d'un point de presse à Bruxelles, en référence à l'entrée de nouveaux Etats membres dans l'Union.
En février 2014, dans le contexte du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse à venir, M. Barroso avait déclaré:
"Au cas où il y a un nouveau pays, un nouvel Etat, issu d'un Etat membre existant, il lui faudra poser candidature".
"Et sa candidature et l'accession à l'Union européenne devront être approuvées par tous les autres Etats membres" de l'UE, avait souligné le Portugais.

La Première ministre écossaise, qui dirige le parti indépendantiste SNP, souhaite un référendum fin 2018 ou début 2019.

https://www.lorientlejour.com/article/1040370/en-cas-dindependance-lecosse-devra-candidater-pour-integrer-lue.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   Ven 31 Mar 2017 - 16:43

Citation :
L'Ecosse a demandé formellement à Londres un référendum d'indépendance


AFP 31/03/2017


La Première ministre de l'Ecosse, Nicola Sturgeon, a formellement demandé vendredi au gouvernement britannique "le pouvoir d'organiser un second référendum d'indépendance", deux jours après le déclenchement de la procédure de sortie de l'Union européenne.

La dirigeante du parti national écossais SNP a fait parvenir une lettre à la Première ministre britannique Theresa May dans laquelle elle souligne que "le peuple écossais doit avoir le droit de choisir son propre avenir".
Le Parlement régional, dominé par les indépendantistes du SNP, s'est prononcé mardi, par 69 voix contre 59, en faveur de ce nouveau référendum, moins de trois ans après celui perdu en septembre 2014 (55% contre 45%).


Mme Sturgeon, qui justifie la tenue d'un second référendum par le vote de 62% Ecossais en faveur d'un maintien dans l'UE, souhaite que la nouvelle consultation ait lieu entre fin 2018 et début 2019.
Elle a déclaré en début de semaine qu'il serait "démocratiquement indéfendable" que Londres refuse d'accéder à la demande du Parlement écossais d'un nouveau référendum.

Mais la Première ministre britannique Theresa May a déjà prévenu que ce n'était "pas le bon moment", alors que vient de débuter une période de deux ans de discussions complexes avec Bruxelles pour négocier le Brexit.
Nicola Sturgeon a besoin de l'accord du gouvernement et du Parlement de Westminster pour organiser cette seconde consultation.
Si Theresa May a le pouvoir de bloquer l'initiative, les analystes estiment qu'il sera compliqué de la repousser indéfiniment.

Anticipant un rejet de Londres, Mme Sturgeon a indiqué qu'elle allait annoncer après les vacances de Pâques les prochaines étapes de son projet.
Il lui restera à convaincre les Ecossais du bien-fondé d'un nouveau référendum. Selon un sondage publié vendredi par l'institut Survation, 46% préféreraient s'en passer alors qu'ils seraient 41% à y être favorables.

Dans la même enquête, 48% des Ecossais se disent opposés à l'indépendance, contre 43% à souhaiter une rupture avec le reste du Royaume-Uni (9% d'indécis).
A défaut d'entraver le processus, Theresa May pourrait chercher à devenir maîtresse du calendrier en repoussant au maximum la date d'un nouveau référendum, au-delà de la sortie effective du Royaume-Uni de l'UE, prévue dans deux ans.
Mme May est déterminée à tout faire pour sauvegarder l'unité du Royaume-Uni, mise à rude épreuve depuis le référendum du 23 juin 2016 lors duquel près de 52% des Britanniques ont opté pour le Brexit.

https://www.lorientlejour.com/article/1044070/lecosse-a-demande-formellement-a-londres-un-referendum-dindependance.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Indépendance de l'Écosse: le PM dévoile sa stratégie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voile deriver 445
» La Turquie autorise le port du voile à l'université
» 4e Semaine Internationale de la Voile de Deauville.
» Aéronautique, aéromodélisme, vol à voile...
» Le voile islamique vue du Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: