Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire militaire turque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
osmali
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 8 Jan 2012 - 17:43

bonjour!

voilà la version sous-titrée :

_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 8 Jan 2012 - 18:33

osmali a écrit:
bonjour!

voilà la version sous-titrée :

un film bien fait ,great picture and special effects.good job Like a Star @ heaven . ou est ce qu'on peut acheter ce film ou le voir?
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13390
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 8 Jan 2012 - 18:49

Le film sortira quand? Sa m'intéresserait de le voir Like a Star @ heaven

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 5 Fév 2012 - 11:47

Soldat Turc à Médine et sur le front de Palestine pendant la première guerre mondiale:







Jérusalem:









Beersheba:





Gaza:





Istanbul:





Palestine:









Yémen:

















Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Fév 2012 - 18:37

osmali a écrit:
bonjour!

voilà la version sous-titrée :

Je suis allé le voir. il dure 160 minutes. Et on sent bien que 160 minutes c'est trop court. VO ST deutsch à Strasbourg. Pour les " français" qui voudrait le voir, je ne sais pas si il sera ST français. Il passera à partir de mercredi sur Nancy.

En Allemagne ce film ist ab 16 jahre.


Ce fût une sacrée bataille la prise de Constantinople...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Ven 9 Mar 2012 - 10:46

Citation :
Elterich

Elterich (dit Kutluk, ou Qutlugh, le fortuné, du chinois 阿史那骨笃禄, Ashina Gudulu), Khagan (682-692), fondateur du second empire Turc (Tujue, T’ou-kiue, ou Köktürks) (682-744)

Prince du sang originaire des régions du nord de la Chine habités par des tribus turques sinisées (boucle des Ordos), il retourne dans la steppe de Mongolie. À l'origine à la tête d'une bande de 27 guerriers, puis 70, il lève une véritable armée. Il mène 47 campagnes et remporte vingt victoires, parvenant à faire l'unité de la plupart des peuples turcs : Tokuz Oghuz, Kirghizes, Qouriqan, Tatars, Khitans. En 682 il est porté à la dignité de Khagan (682-692), conseillé dans son entreprise par le seigneur Tonyukuk, Turc originaire du nord du Shanxi, ayant bénéficié d'une éducation chinoise. Dès 682, Elterich lance des attaques contre la Chine des Tang sur le limes du Shanxi. Les razzias recommencent chaque année sur la frontière du Shanxi et du Hebei jusqu'en 687, date à laquelle les Turcs orientaux subissent un premier échec. L'énergique impératrice chinoise Wu Zetian tente de les faire prendre à revers en soutenant contre eux les Turgäch, ou Turgich, tribu turque de l’actuel Sémiretchié, vivant sur le cours inférieur de l’Ili et autour du lac Balkhach, mais leur khan est battu et fait prisonnier et doit accepter la suzeraineté de Qutlugh en 689.

Qutlugh meurt entre août et novembre 691. Il a pour successeur, son frère Mo-tch’o, ou Mo-tcho (transcription chinoise du turc Bâk-tchor), désigné par les inscriptions de l’Orkhon sous le nom de Kapaghan Kaghan. Il porte à son apogée l'empire des T’ou-kiue orientaux (691-716).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Qutlugh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 23 Mai 2012 - 21:13

La guerre de Chypre, le débarquement de l'armée turque:







Un char turc touché par une roquette grecque..







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 12 Juin 2012 - 19:36

L'armée turque durant les années 30-40-50-60-70...

Sans doute un milicien:













Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Sam 28 Juil 2012 - 23:57

Je voudrai revenir sur le pacte d'amitié turco-allemand

Citation :




Le Pacte d’amitié turco-allemand (en allemand : Türkisch-Deutscher Freundschaftsvertrag, en turc : Türk-Alman Dostluk Paktı) est un traité de non-agression signé à Ankara entre le Troisième Reich et la République de Turquie le 18 juin 1941, dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, par l’ambassadeur d’Allemagne en Turquie, Franz von Papen, et le ministre des Affaires étrangères de Turquie, Şükrü Saracoğlu. Entré en vigueur le même jour, il durera quatre ans.

Une analyse suggère par ailleurs que Hitler voulait voir entrer la Turquie dans l’Axe (celle-ci avait fait partie intégrante des Empires centraux et combattu aux côtés des Allemands lors de la Première Guerre mondiale). Le pacte devait durer dix ans, mais il est dissous le 24 octobre 1945, après la chute du Troisième Reich, lorsque la Turquie rejoint l’Organisation des Nations unies.

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en 1939, Ismet Inönü, président de la Turquie, poursuit une politique de neutralité et tente de tenir le pays à l’écart du conflit. Le pays entretient des relations avec les deux parties belligérantes (l’Axe et les Alliés) en acquérant notamment des équipements militaires. Le Troisième Reich tente toutefois par la diplomatie d’écarter la Turquie du Royaume-Uni.

Du fait que l’Allemagne se préparait à envahir la Yougoslavie et la Grèce en avril 1941, les troupes allemandes se déploient le long des frontières bulgares et demandent au gouvernement bulgare la permission de traverser son territoire. Le 1er mars 1941, la Bulgarie signe le Pacte tripartite et rejoint officiellement les puissances de l’Axe.

Le 4 mars 1941, Franz von Papen transmet une lettre d’Adolf Hitler adressée à Inönü. Dans sa lettre, Hitler écrit qu’« il n’est pas responsable du déclenchement de la guerre et n’a pas l’intention d’attaquer la Turquie ». Il souligne en outre « qu’il ordonne à ses troupes en Bulgarie de rester loin de la frontière turque pour qu’on n’interprète pas mal leur présence ». Il y propose un pacte de non-agression à la Turquie.

Un coup d’État militaire lancé le 1er avril 1941 par Rachid Ali al-Gillani renverse le régime pro-britannique en Irak. Les quatre généraux putschistes collaborent étroitement avec les services de renseignements nazis et acceptent l’aide militaire de l’Allemagne. Hitler demande à la Turquie la permission de passer par le territoire turc afin de fournir une aide militaire à l’Irak. En échange, le gouvernement turc exige certaines rectifications de sa frontière avec l’Irak. Pendant ces négociations, les forces britanniques attaquent l’Irak à partir du 18 avril et restaurent le régime de l’émir Abdelilah ben Ali el-Hachemi, régent du roi Fayçal II d’Irak, alors âgé de quatre ans, le 3 juin.

Le 6 avril 1941, les forces de l’Axe attaquent la Yougoslavie lors de l’opération 25 et la Grèce dans le cadre de l’opération Marita en passant par la Bulgarie, afin de sécuriser leur flanc sud. Elles terminent l’invasion de la Yougoslavie le 17 avril. L’annexion et l’occupation de la région des Balkans par les puissances de l’Axe sont achevées.

Comme les relations turco-allemandes vont en s’améliorant, Inönü ayant répondu favorablement à Hitler, les Britanniques observent les développements avec une grande anxiété. Ils déclarent bientôt que les quatre sous-marins que la Turquie leur a commandés et dont ils ont retardé la livraison, sont maintenant prêts à être livrés. Le gouvernement britannique exige qu’une mission militaire turque vienne en prendre livraison en Angleterre dès que possible. Le navire de cette mission, le Refah, qui devait aller de Mersin (en Turquie) en Angleterre via Port-Saïd, sous contrôle britannique, en Égypte, trouve une fin tragique le 23 juin 1941 lorsqu’il est torpillé par un sous-marin non identifié (probablement italien ou allemand) et que la majeure partie du personnel militaire turc est tuée. Les Allemands affirment en revanche que le torpillage du Refah est l’œuvre des Britanniques et des Français libres.

Le 22 juin 1941, quatre jours seulement après la signature du pacte germano-turc, les troupes allemandes franchissent les frontières de l’URSS dans le contexte de l’opération Barbarossa afin d’envahir le pays.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_d'amiti%C3%A9_turco-allemand
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 29 Juil 2012 - 11:16

Si c'était de la même nature que le pacte germano-soviétique heureusement que les nazis ont été défait par l'armée rouge...connaissant par l'histoire ces nazis il ne s'agit que d'une mascarade.

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 29 Juil 2012 - 12:28

farewell a écrit:
Si c'était de la même nature que le pacte germano-soviétique heureusement que les nazis ont été défait par l'armée rouge...connaissant par l'histoire ces nazis il ne s'agit que d'une mascarade.

Au contraire, Hitler avait de la sympathie pour la Turquie. La Turquie a toujours été l'allié de l'Allemagne. La participation de l'armée Ottomane pendant la première guerre mondiale en dis beaucoup.

Hitler voulait surtout voir la Turquie dans le rang de l'Allemagne.

C'est a cette époque, que la Turquie s'est doté de ces premiers chars lourd (Tigre, etc..). Depuis, les chars allemands font toujours partie de l'équipement de l'armée Turque.

Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 29 Juil 2012 - 12:54

Les modifications frontalières au profit de la Turquie ont-elles eu lieu?
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 29 Juil 2012 - 13:53

L'Allemagne dont tu fais allusion baybars lors de la 1er guerre mondiale n'est radicalement plus celle qui revêt l'appellation de 3 eme Reich et ce doux parfum d'amitié ressemble fort à la " fraternité " signé avec le camarade Staline et dont on sait que l'opération barbarossa n'est pas un rêve sans oublier les violations méthodiques et culottées du traité de versailles, de la parole de hitler donner à saladier et chamberlain pour respecter l'integrité de la Pologne etc etc...
Alors baybars toujours aussi crédule de la main tendu nazi vers la Turquie

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 29 Juil 2012 - 14:04

farewell a écrit:
L'Allemagne dont tu fais allusion baybars lors de la 1er guerre mondiale n'est radicalement plus celle qui revêt l'appellation de 3 eme Reich et ce doux parfum d'amitié ressemble fort à la " fraternité " signé avec le camarade Staline et dont on sait que l'opération barbarossa n'est pas un rêve sans oublier les violations méthodiques et culottées du traité de versailles, de la parole de hitler donner à saladier et chamberlain pour respecter l'integrité de la Pologne etc etc...
Alors baybars toujours aussi crédule de la main tendu nazi vers la Turquie

Hitler a toujours aidé la Turquie. Je me souviens pas d'une action contraire contre la Turquie. Hitler avait besoin de pétrole, pouvait envahir la Turquie pour accéder au pétrole d'Irak...

L'Allemagne s'est comporté en toute neutralité avec la Turquie. Hitler a vendu plein d'arme à la Turquie..

Les chars Panzer III et IV, Sturmgeschütz III sont des donations de l'Allemagne à la Turquie..
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 29 Juil 2012 - 18:54

L'Allemagne que tu décrit fait un peu saint nitouche dans ta description baybars... Tu es assez futé pour comprendre la teneur de mes explications

Cordialement

_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Sam 25 Aoû 2012 - 15:30

L'émission Secret d'histoire, sur Soliman le Magnifique diffusé sur France2:

Partie 1:


Secrets d'histoire - Soliman le magnifique (1/2)... par hakan67100

Partie 2:


Secrets d'histoire - Soliman le magnifique (2/2)... par hakan67100
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 11 Nov 2012 - 20:38

le fondateur de l'Empire Ottman qui plus tard deviendra l'un des plus grands Califat islamique en terme de puissance, de territoire et de durée de régne.



Voici ci-dessous le testament de Osman Ier adressé à son fils Orhan afin de lui donner le programme politique du futur État ottoman.

« Fils!
- Prend soin des affaires religieuses avant tout autre devoir. Les préceptes de la religion construisent un état fort.
- N'attribue pas les affaires religieuses à un homme négligent, incroyant ou pécheur ou à des personnes inattentives, indifférentes ou inexpérimentées. Et ne laisse pas l'administration à de telles personnes. Celui qui ne craint pas Dieu ne craint pas les créatures.
- Celui qui commet un grand péché et continue à le commettre ne peut pas être loyal.
- Celui qui veut avoir un serviteur loyal est lui-même fidèle ; il observe les commandements du prophète et ne sort pas de la charia. Évite la cruauté et les superstitions.
- Démet les personnes qui encouragent la cruauté et les superstitions dans notre état.
- La raison principale est que ces personnes provoqueraient ton déclin. Agrandit toujours l'État par le djihad, car si l'on reste trop longtemps sans partir en campagne, la bravoure des soldats ainsi que le savoir, les renseignements et les dispositions prises par les commandants subissent un affaiblissement et une altération. Des personnes qui connaissent bien la guerre meurent tandis que d'autres sans expérience les remplacent. Il s'ensuit beaucoup d'erreurs qui mettent à mal l'État.
- Préserve le Beytul Mal (de l'arabe: bayt al-māl بَيْت المال, maison de la monnaie ; trésor public). Essaie d'augmenter les réserves de l'État.
- Contente-toi de ce que tu as et ne gaspille pas, ne détruis pas inutilement sinon par besoin ou nécessité.
- Ne soit pas fier de tes soldats et de tes biens, car ils sont le moyen de servir le peuple dans son ensemble et d’étendre la justice et la vertu dans le monde sur le chemin de Dieu.
- Protège le serviteur de l'État qui travaille pour la grâce de Dieu. Après sa mort, prend soin de sa famille et subviens à leurs besoins. N'augmente pas tes biens publics par la violence.
- Tends une main secourable aux indigents et préserve leurs proches du malheur.
- Protège les meilleurs officiers, étudiants, hommes de vertu, artistes, écrivains qui sont la force du pouvoir de l'État. Traite les avec amabilité et honore ces hommes. Si tu as entendu parler d’un homme vertueux, entre en étroite relation avec lui, donne-lui des biens et gratifie-le. Dans ton État, le nombre d'hommes instruits, vertueux et savants augmentera.
- Mets de l'ordre dans les affaires religieuses et de l'État. Prends modèle sur moi, j'ai commencé comme un faible commandant et j'ai réussi avec l'aide de Dieu bien que je ne le méritasse pas. Tu suivras mon chemin et protègera la religion de Mohammed et les croyants, tes successeurs feront de même.
- Respecte la justice de Dieu et de ses serviteurs. N'hésite pas à conseiller tes successeurs à poursuivre cette route.
- Sollicite l'aide de Dieu dans tes estimations de justice et d'équité, pour supprimer la cruauté, essaie tous les moyens.
- Protège ton peuple des attaques des ennemis et de la cruauté.
- Ne te comporte avec personne d'une manière incorrecte ou inéquitable.
- Contente le peuple et protège tout ce qu'il aime[1]. »


A la fin de sa vie son État était de 16000km2 de superficie(la même que celle de la Tchètchènie actuelle) et a son apogée elle a atteint ~ 19 900 000 km² (v. 1595) c'est a dire sur toute l'Anatolie, les Balkans, le pourtour de la Mer Noire, la Syrie, la Palestine, la Mésopotamie, la péninsule arabique et l'Afrique du Nord (exception faite du Maroc) .Au moment de la fondation de son État la plupart des États ou sultanats musulmans étaient divisés entre eux et par conséquent très faibles.
Le règne de l'empire qu'il a fondé a existé de 1299 — 1922 soit 623 ans.

Allah le Très Haut a dis dans le saint coran : Dis : " Ô Dieu, Possesseur du Royaume ! Tu donnes le Royaume à qui Tu veux et Tu enlèves le Royaume à qui Tu veux. Tu élèves qui Tu veux et Tu abaisses qui Tu veux. Dans Ta main est le bien. Tu es, en vérité, puissant sur toute chose. Sourate 3/verset 26.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 27 Jan 2013 - 13:25

Le premier sultan turc de l'Égypte en 868..

Citation :
Ahmad Ibn Touloun

Ahmad Ibn Touloun (835-884) est le fondateur de la dynastie des Toulounides qui a régné sur l'Égypte de 868 à 905. À l'origine, envoyé par le calife abbasside pour gouverner l'Égypte, il prend vite son autonomie politique vis-à-vis de Bagdad.

Touloun était un des esclaves turcs que le gouverneur de Boukhara envoya au calife Al-Mâ'mûn. Il est resté au service de la cour abbasside jusqu’à ce qu’il fût promu au rang de prince. Son fils Ahmad, se tourna vers les études scientifiques et littéraires. Il a appris le Coran, la jurisprudence et le hadith et surpassa en ce domaine tous ses camarades.

En 868, le calife abbasside Al-Mu`tazz a nommé Ahmad ben Touloun, alors en garnison à Samarra, au poste lieutenant du gouverneur de l'Égypte. Il reçoit du calife la mission de rétablir l'ordre en Égypte. Il y organise sa propre armée composée de mercenaires et prend son autonomie.

En 870, il a fondé au nord de Fostat et d’Al-Askar sa propre cité, Al-Qatâ'i, dont subsiste encore aujourd’hui la mosquée portant son nom. Il entreprend même de faire réparer le phare d’Alexandrie.

Vers 877, les Byzantins, tiraient avantage des troubles intérieurs dans le califat abbasside, faisaient des incursions en Anatolie. Tarse et sa forteresse sont tombés aux mains des Byzantins.

Ahmad Ibn Touloun a prétexté de cette situation pour se proposer d’aller en Syrie combattre les Byzantins. Al-Muwaffaq a refusé cette proposition d’aide, mais son frère le calife Al-Mu`tamid a accepté. Aussitôt, Ahmad ben Touloun, a confié les affaires intérieures de l’Égypte à son fils Khumârawayh, est s’est empressé de passer à l’action. Il a commencé par reprendre Damas et Antioche et s’avance vers Tarses. Il y fut durement reçu et fut contraint de retourner en Syrie. Il a maintenu sa position en Syrie et a continué vers l’est prenant Harran.

Alors qu’il se dirigeait vers Mossoul il entendit dire que son fils Khumârawayh avait quitté Fostat et s’était dirigé vers la Cyrénaïque avec le trésor. C’était là l’idée d’un jeune fou voulant se créer son propre royaume à l’Ouest. Il a été battu par les Aghlabides en Cyrénaïque (881). Khumârawayh a été repris par les armées de son père emmené à Fustât. Il fut châtié par le calife lui-même de cent coups de fouet. Les personnes qui l’avaient laissé faire ont été elles aussi condamnées.

Muwaffak était engagé dans un combat à mort contre les Zanj, l’ambitieux Ahmad Ibn Touloun vit une occasion d’accroitre son pouvoir. Il a imaginé d'offrir au calife auquel il ne restait plus que l’ombre du pouvoir s’enfuir en Égypte pour se mettre en sécurité sous la protection de son fidèle vassal contre son trop puissant frère. Il avait compté sans la vigilance d’Al-Muwaffak. Ce dernier en apprenant cette manœuvre a fait saisir le calife Al-Mu`tamid, et l’a fait emmener enchaîné à Samarra (882). Al-Muwaffak obligea son frère le calife Al-Mu`'tamid à jeter l’anathème sur Ahmad. Celui-ci a été récusé pour présider le pèlerinage. Les Toulounides étaient dénoncés dans les assemblées.

Ibn Touloun est mort en 884. Son fils Khoumarawiya contraint le calife abbasside à lui reconnaître, pour lui et ses descendants et pour une période de trente ans, le gouvernement de l’Égypte et de la Syrie, contre le paiement d’un tribut annuel. En 896, Khoumarawiya est assassiné à Damas et ses successeurs ne peuvent maintenir l’autonomie de l’Égypte. Et en 905, l’armée du calife abbasside écrase les forces toulounides et s’empare de Fostat. L’Égypte redevient une simple province de l’Empire abbasside.

Sous les Toulounides, l’Égypte connaît une extension. Il entre en lutte contre le calife abbasside, inquiet de la puissance grandissante de l’Égypte. Les forces d’Ibn Touloun occupent la Syrie, terrain d’expansion naturel de l’Égypte durant ses périodes de puissance.

Ahmad Ibn Touloun était un homme à poigne, un visionnaire. Ibn Touloun a construit au Caire de nombreux palais et mosquées. La mosquée Ibn Touloun, située au Caire islamique, est la plus ancienne mosquée du Caire encore existante, et une des plus grandes en superficie, l’ensemble couvre 2,5 ha. Son minaret à escalier en spirale adopte la forme en réduction du célèbre minaret de Samarra en Iraq. La mosquée est certainement majestueuse, avec son immense cour entourée de portiques aux décorations. Au milieu de la cour intérieure se trouve un dôme avec quatre entrées en arcades et au centre, une fontaine pour les ablutions.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmad_ibn_Touloun

Citation :
Toulounides



Les Toulounides (ou Ṭūlūnides, Banū Ṭūlūn بنو طولون) constituent la première dynastie d'émirs indépendants dans l'Égypte devenue musulmane : ils gouvernèrent de 868 à 905.

Au ixe siècle, le pouvoir central des califes abbassides est l'objet de querelles intestines à la faveur desquelles des tendances centrifuges se manifestent dans l'empire : en 868, l'officier d'origine turque Ahmad ibn Touloun, envoyé de Bagdad comme gouverneur de l'Égypte, s'y comporte bientôt comme monarque autonome. Il ne transmet plus les impôts au pouvoir califal et il lui devient ainsi possible de développer l'irrigation et de faire construire une flotte, ce qui stimule l'économie locale et le commerce de façon décisive. En 878, il s'empare de la Palestine et de la Syrie pour y établir des marches défensives contre une éventuelle attaque du calife abbasside.

La dynastie ne devait pas subsister longtemps, ses successeurs se révélant moins capables que le fondateur. Sous son fils Khumarawayh (884-896) des travaux trop coûteux et le train de vie luxueux de la cour achevèrent d'épuiser les finances du pays. Après le meurtre de Khumārawayh, le pouvoir sombra dans les intrigues de palais et déclina de manière accélérée : les troupes abbassides reprirent le contrôle de l'Égypte dès 905.
Liste des émirs toulounides :

Ahmad ibn Touloun (868-884) (Aḥmad b. Ṭūlūn أحمد بن طولون)
Khumarawayh (884-896) (Abū al-Jaysh Khumārawayh b. Aḥmad b. Ṭūlūn أبو الجيش خمارويه بن أحمد)
Abū al-'Asākir (896) (Abū al-ʿAsākir Jaysh b. Khumārawayh b. Aḥmad b. Ṭūlūn أبو العساكر جيش بن خمارويه بن أحمد بن طولون)
Hārūn (896-904) (Hārūn b. Khumārawayh b. Aḥmad b. Ṭūlūn هارون بن خمارويه بن أحمد)
Shaybān (904-905) (Abū al-Manāqib Shaybān b. Aḥmad b. Ṭūlūn أبو المناقب شيبان أحمد بن طولون)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Toulounides
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 27 Jan 2013 - 13:59

Les turcs servirent avec force dans l'armée abbasside (dont les Ghoulam) à partir de l'année 800 et le règne du Calife Al-Ma'mun.. Ils prirent tellement de force, que les califes leur donna le commandement de l'armée abbasside..

La classe dirigeante, le califat était issu des arabes, l'administration par les perses et les turcs et l'armée par les turcs/arabes et perses..

Parmi eux, Bugha al-Kabir ou Bugha At-Turki..

Citation :
Bugha al-Kabir

Bugha al-Kabir est un général turc qui a servi les califes abbassides Al-Wathiq et Al-Mutawakkil. Il a joué un rôle important dans l'écrasement de plusieurs révoltes.

Il est mentionné pour la première fois en 835, quand il prend possession de terres. Il participe alors à la répression de la révolte de Babak Khorramdin dans l'armée abbasside, et les années suivantes il conduit ses propres troupes. Il dirige l'arrière-garde du calife Al-Mutasim lors de la bataille d'Amorium en 828. En 852-855, il est envoyé par le calife Al-Mutawakkil à la tête de 200 000 hommes contre les Arméniens révoltés. Ils sont écrasés, leur pays est dévasté. Une grande partie de la noblesse est exterminée. L'Arménie est ramené dans une vassalité provisoire vis-à-vis des Abbassides. Il meurt en 862.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bugha_al-Kabir

Citation :
Al-Muʿtas̩im

Déjà sous le règne de Al-Mu`tasim, on avait commencé à enrôler dans l'armée des jeunes gens capturés aux franges de l'empire. Ces soldats, les « ghilmân, » étaient des esclaves recrutés dans les régions nouvellement conquises. Ce procédé de recrutement a anticipé le devchirmé et les janissaires qui eurent cours pendant l'Empire ottoman. Ces ghilmân qui n'avaient à répondre que devant le calife lui-même, se sont révoltés pendant le règne de Ar-Radhî.

Al-Mu`tasim était à Tarse quand il apprit la nouvelle de la mort de son frère Al-Ma'mûn. Il y reçut le serment de ses troupes. Il est revenu à Bagdad au commencement du mois de ramadan 218 A.H.

Le dissident Babak Khorramdin était devenu puissant dans l'Azerbaïdjan. Al-Mu`tasim envoya contre lui une armée qui attaqua les Khurramites à Hamadān et remporta une victoire complète : soixante mille ennemis furent tués.

Ces ghilmân ont provoqué la colère des troupes arabes régulières. Les ghilmân Arméniens et Turcs ont même été la cause d'émeutes dans la population de Bagdad (836). C'est à la suite de ces événements que la capitale fut transférée à Samarra, une ville nouvelle conçue pour être une ville de garnison. Les califes ne sont revenus à Bagdad qu'en 892 sous le règne d'Al-Mu'tamid.

Al-Mu`tasim a résidé à Bagdad deux mois et s'est résolu à changer de résidence. Il aimait les Turcs et avait pris de nombreux Turcs à son service. Ces soldats parcouraient la ville en galopant pour aller s'entrainer au tir en dehors des murs. Al-Mu`tasim eut l'occasion d'entendre les plaintes des habitants. Il décida de quitter Bagdad avec la cour et ses esclaves. Il laissa son fils comme gouverneur de Bagdad et résida sous une tente à Samarra jusqu'à la fin de la construction du palais.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Mutasim_(Abbasside)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 17 Fév 2013 - 0:03

Les troupes ottomanes pendant la première guerre mondiale au Moyen-Orient (Arabie saoudite, Yémen, Palestine, Irak, Syrie, Sinaï). C'est avec une grande fierté que mon arrière grand père a servi pendant 8 ans au Yémen comme officier.

Revenir en haut Aller en bas
Ryad
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1402
Inscrit le : 03/03/2012
Localisation : Sur la Falaise
Nationalité : Egypt
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 18 Fév 2013 - 2:50

Tres belles images

_________________
"Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines."

Sourate 67 Al Mulk (la Royauté) ~ Verset 13
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 20 Fév 2013 - 23:01

Citation :
The Only Delta Winger of Turkish Aviation:
F-102 Delta Dagger


The 100-year history of the Turkish Air Force features 6,426 airplanes of 207 different types. After decades of flying propeller aircraft, the Turkish Air Force marked a turning point on December 17, 1951 when its first jets – two T-33s with serial numbers 51-4058 and 51-4059 – became operational. In the six decades since then, the Turkish Air Force has operated a total of 2,809 jets of 37 different types.



C4Defence

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 10 Avr 2013 - 23:03

Guerrier Hittite.. Lors d'un défilé à l'université à Ankara..

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 17 Juin 2013 - 22:59

Citation :
Regarde la Turquie, malgre la puissance des tsk, ils disposent pas de leur frontiere et ne peuvent agir dans leur voisinage sans que Washington et Tel Aviv leur donne leur feu vert.

C'est ce genre de phrase qui nous fait penser à lui

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 26 Aoû 2013 - 9:46

91e anniversaire de la "Grande Offensive" sur le front Ouest dans le cadre de la guerre d'Indépendance.

Commandé par le Maréchal Kemal en personne, nos ascendants ont libéré l'Anatolie des Grecs.

Beaucoup d'émotions à titre personnel, le 7 septembre, on fêtera la libération de ma province (Aydin) Cool 

On salue la mémoire de nos héros  

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire militaire turque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» STATUT MILITAIRE
» Verbes et termes en rapport au matelotage, corderie.
» APPEL AUX BENEVOLES MARINE
» Histoire militaire. On peut se tromper de chemin, de piste...
» les opérations aéroportées en Indochine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: