Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire militaire turque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 26 Aoû 2013 - 13:26

Date anniversaire également de la Bataille de Malazgirt (942e anniversaire)

Ici Alp Arslan et son prisonnier Romain IV Diogène

Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 20 Oct 2013 - 14:22

Le Sultan Selim 1er le terrible/brave, le conquérant de la Syrie, de l'Irak, de la Palestine, de l'Arabie et de l'Égypte, premier détenteur de l'attribut de "Al-Abid Al-Harameyn" et le premier Calife Turc. Celui qui a défait les Iraniens  à Tchaldiran..

"Biz bunca meşakkate alkış uğruna katlanmadık. Halis niyetimiz rıza-i ilahidir"

Traduction: "Nous avons pas enduré autant de peine pour les applaudissements, notre pure intention est la satisfaction divine".

Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6646
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 21 Oct 2013 - 0:01

Citation :
1529 - Le siege de Vienne


Citation :
12 septembre 1683 Vienne échappe aux Turcs


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Jan 2014 - 13:41

L'armée turque pendant la première guerre mondiale..










Revenir en haut Aller en bas
molay ismaiil
sergent
sergent


messages : 230
Inscrit le : 28/07/2013
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Jan 2014 - 14:15

ils brandissaient la profession de foi sur leurs étendards pendant la WW1 ,


_________________
« Nous sommes un peuple qu'Allah a honoré par l’islam. Sitôt que nous rechercherons les honneurs par une autre voie, Allah nous humiliera. »



Umar ibn al-Khattab (RA)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Jan 2014 - 14:40

molay ismaiil a écrit:

ils brandissaient la profession de foi sur leurs étendards pendant la WW1 ,


C'est normal, on était un État Islamique avec un Calife-Sultan à notre tête.
Revenir en haut Aller en bas
molay ismaiil
sergent
sergent


messages : 230
Inscrit le : 28/07/2013
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Jan 2014 - 16:07

l'entré dans ce conflit n'etait vraiment pas nécessaire pour vous ,c'était quoi le deal entre le sultan et le chancelier ?



_________________
« Nous sommes un peuple qu'Allah a honoré par l’islam. Sitôt que nous rechercherons les honneurs par une autre voie, Allah nous humiliera. »



Umar ibn al-Khattab (RA)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Jan 2014 - 16:10

molay ismaiil a écrit:

l'entré dans ce conflit n'etait vraiment pas nécessaire pour vous ,c'était quoi le deal entre le sultan et le chancelier ?



On est rentré dans ce conflit à cause des Jeunes-Turcs..
Revenir en haut Aller en bas
molay ismaiil
sergent
sergent


messages : 230
Inscrit le : 28/07/2013
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 26 Jan 2014 - 16:33

Baybars a écrit:
molay ismaiil a écrit:

l'entré dans ce conflit n'etait vraiment pas nécessaire pour vous ,c'était quoi le deal entre le sultan et le chancelier ?



On est rentré dans ce conflit à cause des Jeunes-Turcs..


je vois

_________________
« Nous sommes un peuple qu'Allah a honoré par l’islam. Sitôt que nous rechercherons les honneurs par une autre voie, Allah nous humiliera. »



Umar ibn al-Khattab (RA)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 9 Juin 2014 - 14:03

Le premier pilote noir de l'histoire était un pilote Turc.. Ali Efendi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 10 Aoû 2015 - 11:25

Hommage à tous nos ancêtres depuis la création de l'armée Turque en -209 avant Jésus-Christ par Mete Han.



-209 - 91 (Xiongnu)
73 - 469 (Empire hunnique)
552 - 745 (Göktürks)
962 - 1038 (Ghaznévides)
1038 - 1077 (Seljoukides)
1077 - 1243 (Sultanat Roum)
1299 - 1922 (Empire Ottoman)
1923 - Présent (République)

Sans oublié:

408 – 670 (Shvetahûna d'Inde)
1369 – 1507 (Empire timouride du Khorassan)
1526 – 1857 (Empire moghol d'Inde)
1077 – 1231 (Khwârezm-Shahs d'Iran)
560 – 805 (Avars)
1375 – 1468 (Qara Qoyunlu d'Iran)
1378 – 1508 (Aq Qoyunlu d'Iran)
1127 – 1250 (Zengides de Syrie et d'Irak)
1250 – 1382 (Sultanat mamelouk Bahrite d'Egypte)



Mete Han..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 1 Sep 2015 - 15:10

Un chypriote accueil et pleure lorsqu'il voit un soldat Turc avec le drapeau Turc pendant l'opération Attila en 1974 à Chypre..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Ven 4 Sep 2015 - 18:43

La guerre polono-turque (1620-1621)..

Bataille de Țuțora.



Bataille de Khotin (1621)



Citation :
La Guerre polono-turque de 1620-1621 est un conflit qui opposa l'Empire ottoman à la République des Deux Nations (Pologne-Lituanie) à propos de la Principauté de Moldavie. La guerre se termina sur le retrait des prétentions polonaises sur la Moldavie.

Depuis la fin du xvie siècle et le début du xviie siècle, les magnats de la République des Deux Nations sont intervenus dans les affaires de la Moldavie, une principauté que l'Empire ottoman considérait comme faisant partie de sa sphère d'influence. De plus, les Ottomans étaient excédés par les raids incessants des Cosaques - sujets nominaux de la République - sur leurs territoires frontaliers.

Dans le même temps, la Guerre de Trente Ans faisait rage en Europe. La République des Deux Nations était peu impliquée, mais le roi de Pologne Sigismond III Vasa envoya une unité de mercenaires d'élite, les Lisowczycy, pour aider ses alliés Habsbourg. Ils battirent les armées du seigneur transylvain Georges Rákóczi à la bataille de Humenné en 1619 et le prince de Transylvanie Gabriel II Bethlen appela le Sultan Osman II à l'aide. Par ailleurs, Gaspar Graziani, le prince de Moldavie, changea de camp et rejoignit les Polonais.

Le sultan accepta alors d'aider Bethlen et rassembla une grande armée ottomane dans l'intention de mener une invasion punitive contre la République des Deux Nations. En 1620, il battit les armées polonaises à la bataille de Cecora (ou Ţuţora) et les détruisit presque complètement. La campagne fut ensuite suspendue pendant l'hiver, mais les hostilités reprirent en 1621 avec une force accrue, ce qui mit le roi de Pologne dans une situation difficile puisque l'Empereur Ferdinand II du Saint-Empire refusa de lui montrer sa reconnaissance et de lui envoyer une aide militaire.

En 1621, une armée comptant entre 100 000 et 250 000 soldats, conduite par le sultan Osman II, quitta Istanbul et Adrianople en avril et se dirigea vers la frontière polonaise. Les Ottomans, après la victoire de Cecora, avaient de grandes espoirs de conquérir l'Ukraine (qui faisait alors partie de la République des Deux Nations) et peut-être même d'annihiler complètement la République et d'atteindre la Mer Baltique.

Les armées polonaises étaient toutefois mieux préparées à un affrontement avec la Sublime Porte que l'année précédente. Une armée polonaise accompagnée d'un grand détachement de Cosaques intervint à Chocim qui était assiégée depuis un mois et remporta une victoire, contraignant les Ottomans au cessez-le-feu.

Le Traité de Paix qui suivit ne permit aucun changement de frontière, mais la République des Deux Nations promit de ne plus intervenir dans les affaires moldaves. Les deux camps prétendirent avoir remporté la guerre.

La frontière polono-turque resta relativement pacifique jusqu'à la guerre polono-turque de 1633-1634.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_polono-turque_(1620-1621)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 14 Sep 2015 - 22:10

15 septembre 1918. L'empire Ottoman (Armée islamique du Caucase) bat les Russes et les Anglais et les repoussent en dehors du Caucase en capturant Bakou..

https://en.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Baku
https://en.wikipedia.org/wiki/Islamic_Army_of_the_Caucasus



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 14 Oct 2015 - 13:00

Le Calife Soliman, l'empereur de l'empire Ottoman avait plusieurs fils, dont Mustafa, Bayazid et Selim..

Mustafa et Bayazid furent exécuté pour trahison et complot et Selim devient le nouveau Sultan..

Citation :
Şehzade Mustafa



Şehzade Mustafa (né en 1515 à Manisa, mort le 6 octobre 1553 à Konya) est prince de Manisa de 1533 à 1541 et prince d'Amasya de 1541 à sa mort en 1553. Il est le premier fils de Soliman le Magnifique et de Mahidevran. Il est également le frère de Selim II.

Étant le premier dans l'ordre de succession, Hürrem savait que si Mustafa devenait sultan, ses fils seraient assassinés. Mustafa était considéré comme le plus talentueux des frères et avait le soutien de Pargalı Ibrahim Pasha, qui était à ce moment le grand vizir de Soliman. L'ambassadeur autrichien Ogier Ghislain de Busbecq écrivit : « Soliman a parmi ses enfants un fils nommé Mustafa, merveilleusement bien éduqué, prudent et en âge de régner car il n'a que 24 ou 25 ans ; Puisse Dieu empêcher un barbare d'une telle force de nous approcher », avant de poursuivre sur les « dons naturels remarquables » de Mustafa1.

En 1552, lorsque la campagne contre les Séfévides fut lancée avec à sa tête Rüstem, les intrigues commencèrent contre Mustafa. Rüstem envoya l'un des hommes les plus respectés de Soliman pour rapporter que comme Soliman n'était pas à la tête de l'armée, les soldats pensaient que le temps était venu de mettre un plus jeune prince sur le trône ; dans le même temps il fit courir l'idée que Mustafa avait été réceptif à cette idée. Ulcéré par ce qu'il croyait être des plans de Mustafa pour s'emparer du trône, Soliman le convoqua dans sa tente d'Ereğli à son retour de Perse2 pour qu'il « puisse se justifier des crimes dont il était accusé et qu’il n’avait rien à craindre s’il venait3 ».

Mustafa devait choisir, soit il apparaissait devant son père avec le risque d'être tué soit il refusait de venir et serait accusé de trahison. Finalement, il choisit de se rendre à l'invitation, confiant dans le fait que le soutien de l'armée le protégerait. Busbecq, qui avance avoir reçu un rapport d'un témoin, relate les derniers moments de Mustafa. Alors qu'il entrait dans sa tente, les eunuques de Soliman attaquèrent Mustafa qui se défendit vaillamment. Soliman, séparé de la lutte par de simples rideaux, assista à la scène. Mustafa fut étranglé avec une corde à arc.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9Eehzade_Mustafa

Citation :
Sehzade Bayezid



Sehzade Bayezid est le fils du sultan Soliman le Magnifique et de Roxelane.

Sehzade Bayezid était le gouverneur de la région de l'Anatolie de l'empire. Cependant, au cours de 12 campagnes de son père à Nakhitchevan en 1553, il fut affecté à Edirne (La capitale ottomane en Europe) pour contrôler la Roumélie (territoires européens de l'Empire) en l'absence de son père. Pendant la campagne, le frère aîné de Bayezid, Şehzade Mustafa, fut exécuté. Les nouvelles de l'exécution provoquèrent des troubles dans toutes les parties de l'empire et un imposteur, qui prétendait être Mustafa, déclencha une révolte contre Soliman en Roumélie. Bien que la rébellion ait été maîtrisée par le grand vizir Sokollu Mehmet Pacha, Soliman soupçonna son fils Bayezid d'avoir délibérément réagit avec lenteur.

Soliman a eu cinq fils. Son deuxième fils Mehmed était mort dix ans plus tôt (1543). Après l'exécution de Mustafa (qui avait été l'héritier présomptif du trône) en 1553 et la mort de Cihangir (le plus jeune frère qui a souffert de la mauvaise santé), seuls deux princes sont restés pour prétendre au trône ottoman : Selim (le futur Selim II) et Bayezid. Selim était le gouverneur de Manisa et Bayezid était le gouverneur de Kütahya, deux villes à presque égale distance de Constantinople, la capitale. Soliman était sexagénaire et la compétition entre les deux frères pour le trône était évidente. Il a grondé ses fils et a décidé de changer leurs lieux de service. Selim a été nommé gouverneur de Konya et Bayezid à Amasya, les deux provinces étant cette fois plus loin de Constantinople mais toujours à égale distance. Selim a été prompt à obéir et a rapidement déménagé à Konya. Mais au grand dam de son père, Bayezid obéit seulement après beaucoup d'hésitation parce qu'Amasya était le sandjak de son frère Mustafa exécuté, il l'a pris comme une humiliation. Irrité, Soliman accusa Bayezid d'être un rebelle et soutient son fils aîné Selim contre la rébellion de Bayezid. Selim, en collaboration avec Sokollu Mehmet Pacha, a battu son frère dans la bataille près de Konya, le 31 mai 1559.

Bayezid est retourné à Amasya et a échappé à la Perse safavide avec ses fils et une petite armée. Selon l'historien Murat Bardakçı, Sokollu Mehmed Pacha envoya une armée après Bayazit. Mais Bayazit défait l'armée de Sokollu. Bien que le shah Tahmasp Ier a initialement souhaité la bienvenue Bayezid, plus tard, il l'a emprisonné sur la demande de Soliman. Alors Soliman et Sélim envoyèrent en Perse des messagers pour persuader le shah d'exécuter Bayezid. Enfin, le 25 septembre 1561, Bayezid et ses quatre fils ont été exécutés en Perse par un bourreau ottoman.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sehzade_Bayezid


Avant de mourir, il écrivit à son père, le Sultan Soliman pour être pardonné..Mais il fut tué par son frère Selim..


Un de leurs frères, le Şehzade Cihangir est mort de chagrin après la mort de son frère Mustafa..

Citation :
Şehzade Cihangir

Şehzade Cihangir (1531-1553) était le sixième et dernier né de Roxelane et de Soliman le Magnifique.

De sa naissance, il a eu beaucoup de problèmes de santé et a développé une déformation. Il a très bien étudié et a été considéré comme l'un des plus habiles de ses frères.

Il mourut de chagrin des nouvelles de l'exécution de son frère le Şehzade Mustafa par son père le sultan Soliman.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9Eehzade_Cihangir

Revenir en haut Aller en bas
FarLouati
sergent
sergent
avatar

messages : 211
Inscrit le : 29/03/2015
Localisation : suisse
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 14 Oct 2015 - 13:37

J'ai vu la serie et dans celle-ci ils présentent Mustafa comme une victime de Roxelane et qu'il n a jamais trahis son père, le sultan s'est fait en quelque sorte avoir par sa femme et décida de le tuer. Je me demande ce que l'opinion turque pense de cette facon de voir les choses..
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9979
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 14 Oct 2015 - 14:04

Je vous recommande le livre: les nuits de Topkapi de Colin Falconer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 14 Oct 2015 - 14:05

FarLouati a écrit:
J'ai vu la serie et dans celle-ci ils présentent Mustafa comme une victime de Roxelane et qu'il n a jamais trahis son père, le sultan s'est fait en quelque sorte avoir par sa femme et décida de le tuer. Je me demande ce que l'opinion turque pense de cette facon de voir les choses..

Selim, le successeur resta et restera comme un "ayyash" (alcoolique), c'est le commencement de la fin de l'empire, par contre ces frères, les Sahzade Mustafa, Cihangir et Bayazid resteront dans nos coeurs et méritaient de gouverner. Mais bon, ils se seraient massacré entre eux, mais sa aurait été l'un d'eux, pas un alcoolique.

D'ailleurs on dit que Selim II l'alcoolique est mort alors qu'il courait derrière des femmes-esclaves dans le Harem dans un état alcoolique ou dans le Hammam alors qu'il prenait son bain, glissa et mourut dans cet état après plusieurs jours d'agonie même s'il a voulu arrêter l'alcool plusieurs fois. Il organisé des soirées à base d'alcool et d'opium qui pouvait durer 3 jours et 3 nuits. Il lança des flèches vers des nains-fou qui venaient danser dans le palais et en a tué quelqu'uns...

Mon favori était le Prince Mustafa qui aurait dû être le Calife, le Sultan, le César, le Shah, le Khan de l'empire Ottoman...

Revenir en haut Aller en bas
FarLouati
sergent
sergent
avatar

messages : 211
Inscrit le : 29/03/2015
Localisation : suisse
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 14 Oct 2015 - 18:33

Baybars a écrit:
FarLouati a écrit:
J'ai vu la serie et dans celle-ci ils présentent Mustafa comme une victime de Roxelane et qu'il n a jamais trahis son père, le sultan s'est fait en quelque sorte avoir par sa femme et décida de le tuer. Je me demande ce que l'opinion turque pense de cette facon de voir les choses..

Selim, le successeur resta et restera comme un "ayyash" (alcoolique), c'est le commencement de la fin de l'empire, par contre ces frères, les Sahzade Mustafa, Cihangir et Bayazid resteront dans nos coeurs et méritaient de gouverner. Mais bon, ils se seraient massacré entre eux, mais sa aurait été l'un d'eux, pas un alcoolique.

D'ailleurs on dit que Selim II l'alcoolique est mort alors qu'il courait derrière des femmes-esclaves dans le Harem dans un état alcoolique ou dans le Hammam alors qu'il prenait son bain, glissa et mourut dans cet état après plusieurs jours d'agonie même s'il a voulu arrêter l'alcool plusieurs fois. Il organisé des soirées à base d'alcool et d'opium qui pouvait durer 3 jours et 3 nuits. Il lança des flèches vers des nains-fou qui venaient danser dans le palais et en a tué quelqu'uns...

Mon favori était le Prince Mustafa qui aurait dû être le Calife, le Sultan, le César, le Shah, le Khan de l'empire Ottoman...


merci pour ces informations
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 14 Oct 2015 - 19:14

Aussi les Sultans Ottomans avaient l'habitude de tuer leurs proches assez facilement, Plusieurs vizirs (dont deux vizir-i Azzam), pachas et gouverneurs ont été exécuté par décapitation ou strangulation.

Ferhat Pacha:



Le Vizir-i Azzam Ahmet Pacha:



Malkoçoglu qui allé être exécuté..



Ali Aga décapité:



Le Sultan exécute de ses mains le chef des Janissaires..



Et dont l'exécution dans son lit du Vizir-i Azzam, Ibrahim Pacha:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Jeu 15 Oct 2015 - 13:11

Un article de 2004..

Les Turcs sont 1 000 fois plus Byzantins que les Français (Les Français qui aiment se réclamer de la culture gréco-Romaine)..

Les arguments:

- Istanbul (Constantinople) est l'ancienne capitale de l'empire Romain, puis Romain d'Orient (Byzantin).
- Les cadres de l'empire Ottoman était pour la moitié d'origine gréco-romaine.
- Les Sultans Ottomans se voyaient comme les héritiers direct des empereurs Romains, dont l'un des attributs fut "Kayser-i Rum" (Empereur des Romains).
- Les Turcs ont des gênes identiques aux Gréco-Romains.
- Les Ottomans se disaient la continuité des Romains.
- Les Byzantins (Romains d'Orient) appelèrent les Sultans Ottomans par ces attributs: "Sultan Basileus" et "sultan imparator", donc ils ont adopté les Sultans Ottomans comme leur propre souverains.
- Le rejet de l'empire Romain d'Orient date de la proclamation de la République, avant cette date, il n'y avait pas de rejet, la République a aussi rejeté l'empire Ottoman pour rappel.
- L'empire Ottoman a régné sur les mêmes terres que l'empire Romain d'Orient.
- L'empire Ottoman a incorporé et a fusionné toute l'infrastructure politique et culturel romain.
- Le Sultan Fatih Mehmet voulait conquérir l'Italie et Rome, il est mort en route.
- Selon l'histoire britannique, l'empire Ottoman fut fondé par des Turcs et des Romains converti à l'Islam.
- Le fils du frère (neveu) du dernier empereur Romain d'Orient (Byzantin) fut le Kapudan pacha (commandant de la marine Ottomane), il s'agit de Mesih Paşa qui fut même Vezir-i Azzam (le grand Vézir des Sultans Ottomans).
- L'empire Romain n'est pas mort, mais a juste changé de religion et de famille.
- Le Sultan Fatih disait qu'il n'a fait que rapporté l'Islam à l'empire Romain.
- On voit les traces de l'empire Romain d'Orient dans la vie de tous les jours en Turquie, dans son architecture (mosquée, palais), musique, gastronomie, les instituts étatiques, la douane, la relation entre l'Etat et les citoyens, le système de mesure des terres (dönüm), relation entre l'Etat et la religion.
- L'anatolie (Turquie) fut une terre de métissage entre différent peuple.


http://www.radikal.com.tr/haber.php?haberno=138523
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Capitaine
Capitaine


messages : 998
Inscrit le : 01/01/2008
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Sam 17 Oct 2015 - 4:07

Sans oublier le fameux précurseur "Saltanat al Rum" Seljukide qui veut dire littéralement le "Sultanat de Rome".




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mer 21 Oct 2015 - 11:37

Cyrax a écrit:
Sans oublier le fameux précurseur "Saltanat al Rum" Seljukide qui veut dire littéralement le "Sultanat de Rome".


Oui, le Sultanat Romain est l'ancêtre de l'empire Ottoman, l'empire Ottoman n'est que sa continuité..

Sinon, je vous fait part de l'histoire d'Osman II dit "le jeune", massacré par les Janissaires, étranglé alors qu'il était adolescent..

Citation :
Osman II



Osman II (15 novembre 1604 – 20 mai 1622) (aussi appelè Genç Osman, Osman le jeune), fut sultan de l'Empire ottoman à l'âge de treize ans et régna de 1618 à 1622.

Osman II était le fils du sultan Ahmet Ier (1603-1617) et de sa femme Mâhfirûze Sultan, qui était d'origine grecque. Sa mère porte beaucoup d'attention à son éducation, si bien qu'il était un poète reconnu et qu'il maîtrisait de nombreuses langues en plus du turc : l'arabe, le persan, le grec, le latin et l'italien.

Osman accéda au trône en 1618, âgé de seulement treize ans, après la destitution de Mustafa Ier. Malgré sa jeunesse, Osman essaya de s'imposer en tant que dirigeant et, après avoir sécurisé la frontière orientale en signant un traité avec la Perse safavide, il mena personnellement l'invasion ottomane de la Pologne durant la Guerre des magnats moldaves. Forcé de signer un traité de paix avec les Polonais après la bataille de Chocim, en 1621, Osman retourna honteux à Istanbul, reprochant la couardise des janissaires et l'insuffisance de ses fonctionnaires.

Osman II fut probablement le premier sultan à voir que les janissaires étaient une institution prétorienne faisant plus de mal que de bien à l'Empire moderne. Osman II ferma leurs cafés - les points de rencontre où ils élaboraient leurs conspirations - et commença à planifier la création d'une nouvelle armée loyale, composée d'Anatoliens, de Mésopotamiens, de Turcs égyptiens et de Turkmènes. Les janissaires envahirent alors le palais et emprisonnèrent rapidement le jeune prince. Lorsqu'un bourreau fut envoyé pour l'étrangler, Osman II refusa d'abandonner et commença à combattre le bourreau, jusqu'à être finalement frappé de dos par une flèche. Il fut ensuite tout de même étranglé et Mustafa Ier fut à nouveau porté au pouvoir. Osman II est le premier sultan ottoman à être victime d'une révolte. Cet évènement va conforter pour longtemps le pouvoir des janissaires.

Osman II fut un sultan très progressiste, mais le manque de cadres professionnels et volontaires pour l'aider dans ses réformes provoqua sa chute. En comparaison avec la plupart de ses successeurs, il apparaît comme ayant été un bon souverain.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Osman_II

Il fut étranglé dans cette forteresse qui sert encore de caserne à l'armée turque.. La forteresse des 7 tours..



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 6 Déc 2015 - 13:01

Prière dans un navire de guerre de la marine Ottomane..



Le martyr Turgut Reis pendant le siège de Malte par l'armée Ottomane en 1565.



Ismail Pacha, général inspecteur de l'école militaire (Mekteb-i Askeriye Müfettişi Ferik İsmail Paşa) en 1890.

Revenir en haut Aller en bas
Kursad2
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 614
Inscrit le : 23/12/2016
Localisation : Moyen-Orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Ven 30 Juin 2017 - 18:29

Le Sultan Mourad IV..



_________________
𐰰𐰼𐰇𐱅

"Il n'y a, dans le monde, ni oppresseurs, ni opprimés. Il y a ceux qui tolèrent qu'on les opprime et ceux qui ne le tolèrent pas. Les Turcs sont de ces derniers." (Mustafa Kemal)

"Les peuples qui n'auront pas développer les technologies robotiques devront se battre contre des robots"

https://twitter.com/RestitutorOrien
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/RestitutorOrien
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire militaire turque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» STATUT MILITAIRE
» Verbes et termes en rapport au matelotage, corderie.
» APPEL AUX BENEVOLES MARINE
» Histoire militaire. On peut se tromper de chemin, de piste...
» les opérations aéroportées en Indochine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: