Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire militaire turque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2762
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 14:41

Samyadams a écrit:
Jusqu'à l'Algérie, Barabaros, pas jusqu'au Maroc Wink Les Marocains n'ont jamais permis aux Ottomans de gouverner leur pays Evil or Very Mad

jusqu'aux cote du nord les ottomans c'est comme les portugais ils prennent que quelque ville côtière Very Happy

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 15:02

leadlord a écrit:
Samyadams a écrit:
Jusqu'à l'Algérie, Barabaros, pas jusqu'au Maroc Wink Les Marocains n'ont jamais permis aux Ottomans de gouverner leur pays Evil or Very Mad

jusqu'aux cote du nord les ottomans c'est comme les portugais ils prennent que quelque ville côtière Very Happy


C'est parce qu'on avait juste besoin des villes côtières tout simplement....
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2762
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 15:10

Aslan a écrit:
leadlord a écrit:
Samyadams a écrit:
Jusqu'à l'Algérie, Barabaros, pas jusqu'au Maroc Wink Les Marocains n'ont jamais permis aux Ottomans de gouverner leur pays Evil or Very Mad

jusqu'aux cote du nord les ottomans c'est comme les portugais ils prennent que quelque ville côtière Very Happy


C'est parce qu'on avait juste besoin des villes côtières tout simplement....

beh pourtant les mines d'or les épices le fer les esclaves et tout le reste , sa été plus bas , mais pour traversé l'atlas , et puis le sahara et puis la zone sub saharien , est une compagne perdu je doute que les ottomans aurai pu faire sa ou que il aura réussi avec les tribus amazigh , même les zone côtière ils ont pas pu gardé longtemps , ils sont vite devenu des zones autonomie de l'autorité du sultan , bref tout sa c'est du passé Smile

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 15:19

leadlord a écrit:


beh pourtant les mines d'or les épices le fer les esclaves et tout le reste , sa été plus bas , mais pour traversé l'atlas , et puis le sahara et puis la zone sub saharien , est une compagne perdu je doute que les ottomans aurai pu faire sa ou que il aura réussi avec les tribus amazigh , même les zone côtière ils ont pas pu gardé longtemps , ils sont vite devenu des zones autonomie de l'autorité du sultan , bref tout sa c'est du passé Smile

Marrakech, Fés ont été pillé par les Turcs.

Concernant l'or et les esclaves, ils venaient du Soudan, du Habeshistan (Ethiopie, Erythrée, Somalie) et d'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1715
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 15:44

barbaros pacha a écrit:
leadlord a écrit:


beh pourtant les mines d'or les épices le fer les esclaves et tout le reste , sa été plus bas , mais pour traversé l'atlas , et puis le sahara et puis la zone sub saharien , est une compagne perdu je doute que les ottomans aurai pu faire sa ou que il aura réussi avec les tribus amazigh , même les zone côtière ils ont pas pu gardé longtemps , ils sont vite devenu des zones autonomie de l'autorité du sultan , bref tout sa c'est du passé Smile

Marrakech, Fés ont été pillé par les Turcs.

Concernant l'or et les esclaves, ils venaient du Soudan, du Habeshistan (Ethiopie, Erythrée, Somalie) et d'Europe.
excuser mon ignorance mais c est quand le pillage de marakech question de verifier, celui de fes aussi,

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 15:47

Aslan a écrit:
leadlord a écrit:
Samyadams a écrit:
Jusqu'à l'Algérie, Barabaros, pas jusqu'au Maroc Wink Les Marocains n'ont jamais permis aux Ottomans de gouverner leur pays Evil or Very Mad

jusqu'aux cote du nord les ottomans c'est comme les portugais ils prennent que quelque ville côtière Very Happy


C'est parce qu'on avait juste besoin des villes côtières tout simplement....
Ce sont les Portugais et Espagnols qui ont occupé quelques villes côtières, pas les Ottomans, Aslan Wink

barbaros pacha a écrit:

Marrakech, Fés ont été pillé par les Turcs.
Piller quelques villes ne signifie pas gouverner tout le pays, Barbaros Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 16:07

je vais piller la Deutsche Bank,peut etre que je detronerai Josef Ackermann comme ca je file

_________________
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1715
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 16:45

barbaros pacha a écrit:
docleo a écrit:


excuser mon ignorance mais c est quand le pillage de marakech question de verifier, celui de fes aussi,

Amicalement

1554 et entre 1574-1576..
c est vrai piller me parer degradant pour un grand empire mais bon, pourquoi ils ont seulement piller pas gouverner ou conquerir, ils avaient peur de quoi pour qu ils se retractent comme une bande de malfaiteurs?
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Dim 1 Mai 2011 - 16:56

Et si on restait sur l'aspect militaire les gars, histoire de ne pas encore entrée dans une autre guerre Maroc-Turquie ... Rolling Eyes

_________________
Gloire à nos aïeux  



Dernière édition par Viper le Dim 1 Mai 2011 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 6 Juin 2011 - 11:30

Aslan a écrit:
Mais bon, il te faut en convenir, Aslan, ça fait des siècles que nous, Marocains, constituons un obstacle infranchissable pour les Turcs Laughing Du fin fond de notre Maghreb, nous sommes toujours aussi emm***, autant que du temps de vos ancêtres Ottomans...





C'est sur qu'en réecrivant l' histoire à votre convenance ou en effaçant certaines partie de cette histoire vous ne pouvez que vous enflammez...



Je profite de ce message pour faire un petit rappel de l' histoire ....

Suite a la conquète de l' Algérie, sous le règne de Kanuni Sultan Suleyman, le Maroc s'est retrouvé voisins de la sublime porte.
Le Maroc était alors sous le règne de Muhammed 2. Celui par crainte que les Turcs annexe le Maroc, monta une armée de 80 000 hommes et marcha sur l' Algérie pour y attaquer les Turcs...

Je m' arrète tout de suite sur ça : La première confrontation militaire marocoturc fut à l' initiative des marocains .

Le gouverneur de la sublime porte en poste à Alger était à cette époque Salih Pasa. Des qu'il a eu l' information de l' attaque que préparait Muhammed 2, il passait à l' action est anéanti totalement cette armée de 80000 hommes à Seba... Je peux vous en donnez la date exact c'est le 5 janvier 1554.
Le lendemain il marche sur la capitale du Maroc Fes. Muhammed 2 s' enfuit à Marrakech.... Salih Pasa est resté 4 mois a Fes et il s' est retiré...

Suite à son retrait Muhammed 2 est revenu à Fes.

Il a lié alliance avec les espagnols dans l' espoir que ceux ci les protégeraient de la Sublime porte...



Il a renié la suzeraineté des ottomans et ne faisait plus faire allusion au Calife Turc lors des prèches des prières du vendredi... Le commandant de sa garde rapproché qui était des turcs, voyant ça se rendit au palais et coupa la tête du Sultan Marocain.. Il l' envoya à Istanbul et cette tête fut accroché au palais de Kara Hisar en guise d' exemple.. Il nomma Abdullah 1 comme Sultan du Maroc... Entre temps Salih Pasa gouverneur d' Algerie mourut. Il fut remplacé par Barbaros Pacha.
Celui sur ordre de Kanuni Sultan Suleyman penetra au Maroc et prit position avec son armée sur les côtes littorales pour contrer un eventuel assaut espagnol.

1557 le Maroc est sous controle totale de la Sublime porte..





Je continue ou je m' arrête là les amis ??? La suite est interressante aussi ...



en 1578 si les Turcs n' était pas la aujourd'hui mes amis marocains vous seriez tous soit portuguais soit espagnols... Mais certainement pas musulmans...

Je laisse le soin à Samyadams le soin de me corriger si je me trompe. Surtout je tiens à lui faire remarquer qu'imaginer un seul instant que les marocains ait pu resister à la grande armée ottomane c'est fumer du bon ..

Si le Maroc n' a jamais été annexé c'est parce que les Padisah ne l' ont pas voulu. Les Ottomans avaient d' autres chats à foueter que de vouloir écraser une armée musulmane. Les ottomans se battaient contre les catholiques et les ennemis de l' Islam . Pas contre les musulmans sans défense.


Alors une bonne fois pour toute cessez de vous glorifier en vous inventant une histoire. Je sais bien que ça peut flattez votre égaux de vous imaginer que vos ancêtres ont mis une raclé aux fameux turcs... Mais ce n' est pas la réalité. Ne persistez pas dans votre ignorance mes amis.



Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9679
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 6 Juin 2011 - 12:43

Cher Aslan,

Tu opposes des nationalités à une foi : même si les portugais ou espagnol avaient dominé le Maroc (comme se fut le cas dans bien des régions), le Maroc n'en serait pas moins musulman.

Mon second point ne touche pas du tout à l'histoire maroco-turque, réelle ou mythique. Il concerne ce besoin de nécessairement entretenir un "passé glorieux" avec des ancêtres « prestigieux », au besoin en travestissant l'histoire. Ma critique ne vise pas tel ou tel, car tout le monde la pratique sans vergogne.
Avoir une histoire glorieuse ou peu-glorieuse, ne créer et n’ôte aucun droit. Nous n’avons ni a nous glorifier ni vilipender le passé. Et ce passé n’augure certainement pas du devenir de tel ou tel. Le passé n’est ni un certificat ni un passe droit ni un outil de prévision. C’est un fait, point.
Que l’on puisse l’entretenir et en tirer des leçons pour l’avenir est une chose, l’instrumentaliser au détriment de l’histoire des autres en est une autre.

L’empire ottoman, le monde arabe, l’empire romain ont eu leurs heures de gloire et aussi leurs agonies. Ils ont réalisés de grandes choses mais ont aussi commis des méfaits. Il nous faut tout assumer, le bon comme le mauvais. Il n’y a pas de peuples ontologiquement supérieurs car leurs passé fut grandiose, ou fondamentalement inférieurs au prétexte d’avoir versé dans l’infamie.

Remonter à Spartacus, Mehmet Ali ou Haroun El Rashid pour appuyer une profondeur historique est un non sens et une idiotie.

Et ce qui vaut pour les grandes réalisations vaut également pour les crimes de l’histoire. Nul n’a à répondre aujourd’hui de ce qu’auraient commis d’improbables ancêtres.

S’appuyer sur l’histoire c’est s’exposer aussi à une révision de celle-ci, car elle est nécessairement mouvante et partielle.

Tout ceci pour dire qu’il est stérile de hiérarchiser les passés, comme il est stérile de rejeter la partie de notre passé qui nous déplait, ou tenter de se projeter qu’au regard de ce dernier ou pire, se glorifier au nom de ce que d’autres, en leur temps ont réalisé.

Il vaut mieux avoir de l'avenir que du passé – Victor Cousin.

PGM


Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 6 Juin 2011 - 17:54

Aslan a écrit:
Aslan a écrit:
Mais bon, il te faut en convenir, Aslan, ça fait des siècles que nous, Marocains, constituons un obstacle infranchissable pour les Turcs Laughing Du fin fond de notre Maghreb, nous sommes toujours aussi emm***, autant que du temps de vos ancêtres Ottomans...





C'est sur qu'en réecrivant l' histoire à votre convenance ou en effaçant certaines partie de cette histoire vous ne pouvez que vous enflammez...



Je profite de ce message pour faire un petit rappel de l' histoire ....

Suite a la conquète de l' Algérie, sous le règne de Kanuni Sultan Suleyman, le Maroc s'est retrouvé voisins de la sublime porte.
Le Maroc était alors sous le règne de Muhammed 2. Celui par crainte que les Turcs annexe le Maroc, monta une armée de 80 000 hommes et marcha sur l' Algérie pour y attaquer les Turcs...

Je m' arrète tout de suite sur ça : La première confrontation militaire marocoturc fut à l' initiative des marocains .

Le gouverneur de la sublime porte en poste à Alger était à cette époque Salih Pasa. Des qu'il a eu l' information de l' attaque que préparait Muhammed 2, il passait à l' action est anéanti totalement cette armée de 80000 hommes à Seba... Je peux vous en donnez la date exact c'est le 5 janvier 1554.
Le lendemain il marche sur la capitale du Maroc Fes. Muhammed 2 s' enfuit à Marrakech.... Salih Pasa est resté 4 mois a Fes et il s' est retiré...

Suite à son retrait Muhammed 2 est revenu à Fes.

Il a lié alliance avec les espagnols dans l' espoir que ceux ci les protégeraient de la Sublime porte...



Il a renié la suzeraineté des ottomans et ne faisait plus faire allusion au Calife Turc lors des prèches des prières du vendredi... Le commandant de sa garde rapproché qui était des turcs, voyant ça se rendit au palais et coupa la tête du Sultan Marocain.. Il l' envoya à Istanbul et cette tête fut accroché au palais de Kara Hisar en guise d' exemple.. Il nomma Abdullah 1 comme Sultan du Maroc... Entre temps Salih Pasa gouverneur d' Algerie mourut. Il fut remplacé par Barbaros Pacha.
Celui sur ordre de Kanuni Sultan Suleyman penetra au Maroc et prit position avec son armée sur les côtes littorales pour contrer un eventuel assaut espagnol.

1557 le Maroc est sous controle totale de la Sublime porte..





Je continue ou je m' arrête là les amis ??? La suite est interressante aussi ...



en 1578 si les Turcs n' était pas la aujourd'hui mes amis marocains vous seriez tous soit portuguais soit espagnols... Mais certainement pas musulmans...

Je laisse le soin à Samyadams le soin de me corriger si je me trompe. Surtout je tiens à lui faire remarquer qu'imaginer un seul instant que les marocains ait pu resister à la grande armée ottomane c'est fumer du bon ..

Si le Maroc n' a jamais été annexé c'est parce que les Padisah ne l' ont pas voulu. Les Ottomans avaient d' autres chats à foueter que de vouloir écraser une armée musulmane. Les ottomans se battaient contre les catholiques et les ennemis de l' Islam . Pas contre les musulmans sans défense.


Alors une bonne fois pour toute cessez de vous glorifier en vous inventant une histoire. Je sais bien que ça peut flattez votre égaux de vous imaginer que vos ancêtres ont mis une raclé aux fameux turcs... Mais ce n' est pas la réalité. Ne persistez pas dans votre ignorance mes amis.



Alors là, Aslan, tu as du sniffer un peu trop...
Renier la souveraineté ? Encore faut-il que les Marocains aient jamais reconnu le Calife turc comme étant le leur. Je suis sûr, Aslan, que tu détiens le document de cette allégeance des Marocains au Calife turc, comme c'est la règle chez les Musulmans, et que tu vas nous le publier dans ton prochain post. Sinon, ce que tu sniffe doit être coupé...
En fait, c'est ce que je crois à la lecture de ce passage :
Citation :
1557 le Maroc est sous controle totale de la Sublime porte..
clown
Voyons voir ce que dit Wikipédia sur cette fameuse année 1557 en ce qui concerne le Maghreb.
Citation :
Régence d'Alger : Le beylerbey d’Alger Takarli Tchalabi est assassiné par les janissaires, qui s'emparent d'Alger. Le caïd Yussuf prend le pouvoir, mais meurt de la peste et les janissaires désignent Yahya Pacha.
Juin :
Après un an d’anarchie et de complot, le sultan d’Istanbul désigne de nouveau Hassan Pacha, fils de Khayr al-Din, comme beylerbey d’Alger (fin en 1567). Celui-ci rétablit l’ordre, envahit une partie du Maroc dont le souverain a été assassiné par les Turcs) et écrase l’armée espagnole du comte d’Alcaudète.
L'émir Saadien de Fès Mohammed ech-Cheikh profite des troubles dans la Régence d'Alger pour menacer Tlemcen.
23 octobre5 : Le pacha d’Alger fait assassiner l'émir Saadien Mohammed ech-Cheikh qui s’était allié avec les Espagnols d’Oran. Son fils Moulay abd-Allah lui succède au Maroc et poursuit sa politique d’alliance avec les Espagnols contre les Turcs, tout en essayant de chasser les Portugais de la côte Atlantique (fin en 1574). Il développe les relations commerciales du Maroc avec les Anglais.
Pas trace de domination turque sur la totalité du Maroc, comme tu peux le constater, Aslan. Par contre, je ne peux m'empêcher de relever que l'assassinat semblait être un instrument politique normalement et courraient utilisé par les "musulmans" turcs...
La meilleure pour la fin :
Citation :
en 1578 si les Turcs n' était pas la aujourd'hui mes amis marocains vous seriez tous soit portuguais soit espagnols... Mais certainement pas musulmans...
mdr
Arrête de sniffer n'importe quoi, Aslan, sinon, tu n'aurais pas oublié la bataille de Oued el Makhazine, en 1578...
Normalement, après la réponse très sage que t'as faite PGM, j'aurai dû m'abstenir de te répondre également. Mais je me suis dit qu'il fallait bien au moins corriger les graves erreurs historiques dont est perlé ton post blabla

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 6 Juin 2011 - 19:27



JE sniff pas .... Evidemment des que ça va pas dans le sens de votre histoire ça vous plait pas. Et pourtant tout ce que je relate est vrai. Tu devrais faire des recherches sur votre histoire. Tu risquerais d' être surpris.

C'est sur qu'en étant sous tutelle française depuis 1912, vous devez manquer de sources historiques fiable. Les turcs ont une parfaite connaissance de leur huistoire. Il est très facile pour nous de ressortir toutes les dates avec les détails.

Sinon précieux conseil pour toi Samyadams...

Arrete de prendre tes informations sur Wikipedia. Prouve moi que ce n' est pas avec la bénédiction du Sultan Turc que Abdelmalek est devenu sultan du Maroc. Prouve moi que le Maroc n' était pas sous protectorat dans le dernier tiers du 16° siècles. Prouve moi que le Sultanat du Maroc ne payait pas de rétribution contre la protection Ottomane au 16° siècles.

Bien évidemment j' attends ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 6 Juin 2011 - 21:38

Aslan a écrit:


JE sniff pas .... Evidemment des que ça va pas dans le sens de votre histoire ça vous plait pas. Et pourtant tout ce que je relate est vrai. Tu devrais faire des recherches sur votre histoire. Tu risquerais d' être surpris.

C'est sur qu'en étant sous tutelle française depuis 1912, vous devez manquer de sources historiques fiable. Les turcs ont une parfaite connaissance de leur huistoire. Il est très facile pour nous de ressortir toutes les dates avec les détails.

Sinon précieux conseil pour toi Samyadams...

Arrete de prendre tes informations sur Wikipedia. Prouve moi que ce n' est pas avec la bénédiction du Sultan Turc que Abdelmalek est devenu sultan du Maroc. Prouve moi que le Maroc n' était pas sous protectorat dans le dernier tiers du 16° siècles. Prouve moi que le Sultanat du Maroc ne payait pas de rétribution contre la protection Ottomane au 16° siècles.

Bien évidemment j' attends ta réponse.
Mauvaise parade. Un Etat indépendant et souverain n'a rien à prouver, son histoire parle d'elle même. Et Wikipédia est une source neutre. Sinon, il y a tout nos annales d'histoire, mais là encore, tu aurais crié à la falsification. Alors, si les sources marocaines et les sources étrangères ne te suffisent pas, tu ne voudrais pas, par hasard, que nous accordions crédibiité aux seules sources turques ? clown C'est à toi, par contre, de nous prouver le lien d'allégeance prétendu du Sultan chérifien, descendant du prophète, puisque les Saâdiens l'étaient aussi, envers le Calife turc bounce
Depuis plusieurs posts, tu ne fais que prétendre, sans apporter la moindre preuve de ce que tu avances. Ni Wiki, ni quoi que ce soit d'autre d'ailleurs...
J'arrête là ce débat, puisque dénudé du moindre contre-argument, Aslan nous demandant de le croire sur parole. Mieux encore, à nous de prouver que le Maroc n'était pas sous l'autorité du Calife turc, comme lui le prétend... clown

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Lun 6 Juin 2011 - 23:57

aslan nos ancetres ont fondé un etat musulman sur cette terre avant que les tiens .alors que les ottomans se balladaient encore dans la steppe et que les seldjoukides avant eux offraient leurs services au califes abbassides les notres ont conquis l'andalousie,porté l'islam jusqu au coeur de l europe,en afrique et unifié le maghreb.lis un peu sur les almoravides et les almohades avant de t'avancer dans des choses que tu ne maitrises pas.
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2762
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 0:56

aslan alors la c'est le top ,

1- la soeur du sultan turque est la maman de celui marocain bizzare non le sultan été tuer par son serviteur lache non? c'est un règlement de compte en famille mon pote ? les armées turque sont resté 2 mois a fès pas grand choses a l'époque un siege dur plus de 10 an a l'époque bref , pour ton infos la capitale des saadi été marrakech par fès osé marché sur marrakech je crois que les turques l'aurai fait c'est la cité la mieux protéger du monde arabo musulman a son époque , sans parlé de la pénible traversé de l'atlas ou du sahara les turque ne vont jamais en profondeur car il ose pas et la seul fois on ils l'ont fait en europe ils ont fini par perdre , bref être portugais , dans cette époque le maroc a causé la pire crise politique de l'histoire du portugal eu a cause de nous le portugal est devennu espagnole on a tué leur roi et toute sa cour , une autre infos les canon marocain été le plus de leurs époque Smile

eu quand tu dit totalement tu sais surment pas c'est quoi le grand atlas Very Happy

bon je vais refaire un cour d'histoire pour ton compte mais va revoir tes sources car même les historiens les plus nationaliste de chez vous aurai pas osé écrire sa !! putin Amir almoumine mly mohamed mansour le doré tu le met ou lui? une des plus grande figure historique de son temps il a écrasé 3 armée et relier la moitier de l'afrique noir a l'empire marocain chassé les portugais et finalement les turques voulais partir a conquête de l'europe combattre le maroc qui est un état nation avec des armées et des ville fortifier et des chateau et surtout des grandes alliance aurai été la fin de votre empire bref .


tu vois sa c'est marrakech et elle beaucoup de rempart celui blanc est le 1er et il est tres haut un autre point la ou les turques on échouer les marocains sont arrivé la fontiere francaise et le royaume de navre fut marocain a une époque Smile

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2762
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 1:28

1524 : La famille saadienne se rend maîtresse de Marrakech. Il s’agit d’une lignée chérifienne originaire du Hedjaz dont l’un des chefs Abou Abdallah, disparu en 1517, avait rallié derrière lui le Sous pour lutter contre les Portugais. Le rôle grandissant des Saadiens va de pair avec l’essor des zaouias ou confréries, et l’autorité spirituelle grandissante des marabouts, phénomène fréquent en période de crise alors que l’Islam paraît menacé. Mohammed el-Jazouli, chef d’une puissante zaouïa du Sous, a ainsi soutenu dès 1511 la désignation comme chef de guerre d’Abou Abdallah surnommé « Celui qui est appelé par Dieu ».

1524-1550 : Règne d’Ahmed al-Wattassi. Il doit reconnaître aux Saadiens une indépendance de fait dans les régions du Sud. Quand il se décide à marcher sur Marrakech en 1528, il est battu et doit se replier. Deux fils d’Abou Abdallah se partagent alors le pouvoir dans le sud du pays : Ahmed el-Arej règne à Marrakech, Mohammed ech-Cheikh est gouverneur du Sous.

1537 : Victorieux des Wattassides à l’Oued-el-Abid, les Saadiens obtiennent le partage du Maroc en deux royaumes dont la frontière est située à hauteur de la région du Tadla.

1541 : Les Saadiens arrachent Agadir aux Portugais et apparaissent comme les défenseurs de l’Islam alors que, trop faibles, les Wattassides cherchent à négocier avec les chrétiens. La chute d’Agadir marque le début du reflux portugais. Azemmour et Safi sont bientôt évacués et, après la prise de Fès, par les Saadiens, El-Ksar-es-Sghir et Arzila sont abandonnés à leur tour en 1550. À cette date, les Portugais ne conservent plus que Tanger, Ceuta et Mazagan.

1548 : Fait prisonnier par les Saadiens, le sultan est libéré contre l’abandon de Meknès.

1550 : Prise de Fès par les Saadiens.

1552 : Échec des tentatives saadiennes dans l’ouest de l’actuelle Algérie.

1554 : Appuyé par les Turcs d’Alger, Bou Hassoun, un Wattasside reprend Fès mais cette restauration est éphémère car Bou Hassoun est finalement vaincu et tué dans le Tadla par le Saadien Mohammed ech-Cheikh qui récupère Fès. Les derniers Wattassides sont massacrés par des pirates alors qu’ils fuyaient le Maroc.

1554-1557 : Règne de Mohammed ech-Cheikh sur un Maroc réunifié, dont la capitale est transférée de Fès à Marrakech. Le sultan marocain, inquiet des ambitions ottomanes, se tourne alors vers l’Espagne de Philippe II et négocie secrètement avec le comte d’Alcaudete, gouverneur espagnol d’Oran, pour agir contre Alger mais les Turcs devancent l’offensive prévue et assiègent sans succès Oran, alors que les Marocains échouent devant Tlemcen.

1557 : Mohammed ech-Cheikh est assassiné par un transfuge turc qui s’était mis à son service(lache de tuer son neveux non? eux les turques tuer leurs frère aussi Smile et a chaque fois jamais le courage de montré de vissage on est toujours caché ) et sa tête est portée à Alger puis envoyée à Constantinople. Les troupes algéroises menacent Fès après une bataille indécise livrée sur l’oued Sebou mais une sortie des forces espagnoles d’Oran les contraint au repli.

1557-1574 : Règne d’Abou Mohammed Abdallah el-Ghalib Billah. Il échoue dans sa tentative contre Mazagan et la révolte morisque de Grenade gêne sa volonté d’alliance avec l’Espagne contre la menace ottomane Celle-ci apparaît moins dangereuse après que les flottes chrétiennes ont battu à Lépante celle du sultan, en octobre 1571..

1574-1576 : Règne de Mohammed el-Moutaoukil, l’aîné des fils de Mohammed el-Ghalib alors que, selon la tradition, le frère aîné du défunt, Abdelmalek, aurait dû lui succéder. Abdelmalek, qui a combattu dans les armées ottomanes (également neuveu
!!), bénéficie du soutien du sultan turc qui cherche ainsi à installer enfin la puissance ottomane au Maroc. il s’empare de Fès, après avoir battu son neveu près de Rabat. Celui-ci recherche alors l’appui du roi du Portugal Sébastien, qui espère ainsi prendre pied de nouveau sur les côtes marocaines.

1576-1578 : Règne d’Abdelmalek el-Moatassem Billah. Il cherche à écarter du Maroc l’allié turc car il comprend que le sultan de Constantinople constitue la principale menace pour l’indépendance marocaine, autrement dangereuse que celle de l’Espagne de Philippe II, contrainte de disperser ses efforts d’Italie aux Flandres.

4 août 1578 : Bataille de l’Oued el-Makhzen – dite aussi d’Alcazarquivir, ou « bataille des trois rois » – au cours de laquelle le roi Sébastien de Portugal et son protégé Mohammed el-Moutaouakil se noient dans la rivière en tentant de fuir pendant qu’Abdelmalek est emporté par la maladie. La victoire marocaine est totale et aura des conséquences dramatiques pour le Portugal qui avait perdu le meilleur de ses forces et dont le prince n’avait pas de descendant, ce qui allait entraîner en 1580 l’annexion du pays par l’Espagne de Philippe II, l’oncle du roi défunt. Le petit royaume lusitanien allait ainsi perdre pendant soixante ans son indépendance.

1578-1603 : Règne d’Ahmed el-Mansour, le frère d’Abdelmalek. Son règne correspond à une période de paix qui voit l’Empire ottoman renoncer à ses ambitions en direction de l’ouest, ce qui contribue à fortifier l’indépendance marocaine.

voila pourquoi je dis que c'est un régelement de compte en famille Smile ) Exclamation

les zaouias été la principale source des armée marocaine en homme et argent et matériel bref elle a remplit logement , le rôle des maisons de noblèsse européene sauf a la facon marocaine , voila pourquoi le palais leurs fait des généreux cadeau chaque année jusqu'a nos jour enfin faut surtout pas parlé de choses que on connait pas dans ma famille on compte beaucoup d'historien du coup j'ai appris bien mes leçon , je connais par coeur la suite des rois de france d'angettre et même celle de ceux du japon et mieux encore l'histoire du maroc pas celle dans les livres d'école mais celle dans les bibliothèques de bajaad et fès dans les vieux manuscrit Smile

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2762
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 1:41

leadlord a écrit:
Les Sharifs du Maroc (1511 - à aujourd'hui)

Consulter la carte historique

La dynastie saadienne

D'origine Chérifienne, les Saadiens purent, entre le début du XVIe et le début du XVIIe siècle, renforcer la résistance marocaine et ses tentatives pour libérer les villes côtières qui étaient occupées par les Espagnols et les Portugais. Ils purent fonder un Etat et préserver l'indépendance du Maroc.

Le fondateur de cette dynastie al Qaïm Bi Amri-allah fut choisi, vers 1511, dans la région d’Agadir (Souss) pour lutter contre les Portugais. Son fils et successeur, Ahmed El Arej, put soumettre Marrakech en 1521 et libérer Agadir, Safi et Azemour qui furent évacuées par les Portugais vers 1541. Sous le règne du Sultan Mohammad e-Cheikh, les Saadiens purent s'emparer de Fès en 1549 et éliminer le pouvoir outtasside. Outre les menaces chrétiennes, le Maroc fut menacé par les interventions militaires des Turcs, surtout après la soumission de Tlemcen par les Saadiens en 1550.

La politique extérieure du fils de Mohammad e-Cheikh, le sultan Abdallah el Ghalib (r. 1557-1574) fut marquée par la lutte contre les Ottomans et l'alliance avec quelques pays chrétiens (Espagne, France, Angleterre). Les Turcs furent obligés d'évacuer certaines régions marocaines à l'Est. Toutefois les Espagnols occupèrent Tétouan en 1565.

Exilés à Alger, les frères d’Abdallah, Abd al Malik et Ahmad obtinrent l'aide du sultan turc Mourad II pour renverser le sultan Saadien Mohammad al Motaoukil, qui accéda au trône après la mort de son père en 1574. Abd al Malik, aidé par Ahmad, put détrôner al Motaouakil qui demanda au roi portugais, Dom Sébastien de le soutenir en échange de donner au Portugal des régions du littoral marocain. C'est dans ce contexte que se déroula le 4 août 1578, près d’Oued el Makhazin, la fameuse « bataille des trois rois ». Elle se termina par une grande victoire marocaine et le désastre de l'armée portugaise. Le même jour Abdel Malik mourut, tandis qu’al Moutaoukil et le roi Dom Sébastien furent tués. Cette victoire put sauvegarder l'indépendance du Maroc et donna à Ahmad, le nouveau sultan, le surnom d'al-Mansour « le Victorieux ». En outre le Maroc fut hautement considéré par plusieurs nations (empire Ottoman, Espagne, Angleterre, France…).

Le sultan Ahmad al Mansour (r. 1578-1603) renforça les structures de l'armée et la dota d'une solide garde. Sa cour et son administration furent réorganisées. En outre, il entretint des relations d'alliance et de contre alliance vis-à-vis de l'Empire Ottoman, de l'Angleterre et de l'Espagne. Il organisa aussi une expédition militaire qui put s'emparer, vers 1590, des mines de sel de Taghaza et Taoudeni et put soumettre le Soudan.

L’augmentation des ressources financières de l'Etat donna à Ahmad al Mansour, le surnom al Dahbi « le Doré ». Ces ressources considérables furent fondées sur les impôts, les exploitations sucrières, le butin de la « guerre des trois rois » et l'essor du commerce marocain, surtout après la conquête du Soudan. Sous le règne d'al Mansour, les fortifications de Taza, Fès et de Marrakech furent renforcées. De nouvelles presses de canne à sucre furent construites dans les régions de Marrakech. Toutefois, le plus magnifique monument, construit par ce sultan, fut le palais Qasr al-Badi' à Marrakech.

Après la mort d'Ahmad al Mansour, la guerre fratricide entre ses fils compliqua la situation au Maroc, avant de porter un coup fatal à leur pouvoir.

La dynastie alaouite

Les Alaouites sont également d'origine chérifienne. Ils sont les descendants d'Ali et de Fatima, fille du prophète. Pour construire l'unité du Maroc, et mettre fin à l'anarchie, les habitants de Sijilmassa et sa région prêtèrent, en 1631, allégeance à Moulay Chérif. Ses fils Moulay Mohammad et Moulay Rachid jouèrent un rôle important dans la réunification du Maroc.

En effet au cours de la première moitié du XVIIe siècle, le Maroc était partagé entre plusieurs principautés autonomes et rivales. Les fondateurs de ces principautés étaient soit des chefs de Zawiyas, c'est le cas de la Zawiya de Dila (moyen Atlas) et celle d'Illigh (Souss), soit des chefs militaires comme al Mojahid al Ayachi (Nord-Ouest). En outre, Salé était sous l'autorité des Morisques et Tétouan sous celle des Naksis.

Après l'allégeance de 1631, les Alaouites parvinrent à former une base de départ dans la région de Tafilalt avant de réaliser au cours de la seconde moitié du XVIIe siècle, le projet de la réunification du Maroc. Entre 1636 et 1664, Moulay Mohammad put s'emparer de la ville de Touat et de sa région saharienne. Il put aussi contrôler une grande partie de la région de Malouiya. Son successeur le sultan Moulay Rachid put soumettre la forteresse de Tabouassamt (Tafilalt), Taza et sa région et Fès en 1666. Ensuite, il s'empara de la Zawiya de Dila en 1668, de Marrakech en 1669 et d'Illigh en 1670. Le règne de son successeur, Moulay Ismail (r. 1672-1727) fut marqué par la consolidation de la réunification de l'Etat marocain et de ses structures administratives et militaires.

Moulay Ismail adopta aussi le projet de la libération des villes côtières, occupées par les Européens. Il reprit aux Espagnols Larache et la Mamora - al Mahdiya – (1680/1681), et s'empara ensuite de Tanger qui fut évacuée par les Anglais en 1688. Après sa mort, l'histoire du Maroc fut marquée, entre 1727 et 1757, par une période de troubles liée à des problèmes économiques, sociaux et politiques. Les causes de ces problèmes furent l'intervention de l'armée des Abid al Boukhari dans la désignation des sultans et les grandes poussées de plusieurs tribus montagnardes vers les terres agricoles.

La période du règne du sultan Sidi Mohammad Ibn Abdallah (r. 1757-1790), fut marquée par la réforme des structures de l'Etat et sa réorganisation. Le sultan changea la situation de déstabilisation du Maroc et put rétablir l'ordre.

Sur le plan militaire, il remplaça l'ancienne armée des Abid et des Oudaya par une nouvelle armée constituée de tribus locales (Béni Hassan, Aït Atta…). Après le bombardement de Larache et de Salé en 1765, par la force maritime française, le sultan réorganisa la flotte marocaine. Grâce à ces réformes militaires, la ville d'Elbrija (El Jadida) fut reprise aux Portugais en 1769.

Sur le plan économique, les ressources financières de l'Etat furent réorganisées et devinrent de plus en plus indépendantes des impôts agricoles grâce aux droits de douane et au développement du commerce maritime. Pour encourager les échanges avec le monde extérieur, le Sultan signa des traités avec le Danemark en 1757, la Suède en 1763, la France en 1767 et le Portugal en 1773.

En outre Sidi Mohammad Ibn Abdallah, fut l’un des plus puissants bâtisseurs marocains. Sous son règne plusieurs monuments (mosquées, médrasas, kasabahs et ports…) furent construits ou restaurés. La fondation de la ville d’Essaouira fut sa plus grande réalisation architecturale. Elle fut construite en 1764.

Sur un panneau en pierre, surmontant l’entrée de la porte sud-est de la kasabah d’Essaouira, fut écrit en caractère cursif, le texte suivant :


Selon l’inscription « […] ce tighr bienheureux fut fondé suite à l’ordre donné par notre seigneur Commandeur des Croyants […] Sidi Mohammad […] en 1178 », la raison principale de la fondation d’Essaouira, fut la protection de la région contre les menaces extérieures. En effet, le terme tighr « ??? » fut utilisé, par les musulmans, pour designer les villes fortifiées, capables de repousser les attaques extérieures. En outre, l’une des motivations de sa fondation fut le contrôle du commerce avec le monde extérieur. Pour ces raisons, le sultan Sidi Mohammad Ibn Abdallah fit édifier les remparts d’Essaouira, les fortifications de ses sqalas, son port, et ses quartiers administratifs et commerciaux.

Le XIXe et le début du XXe siècle furent marqués, le plus souvent par des divisions internes et par la résistance marocaine contre les pressions de certains pays européens coloniaux. Sous la pression militaire française, le protectorat de la France sur le Maroc fut imposé en 1912. Les Espagnols profitèrent de cette situation politique et militaire et purent occuper progressivement certaines parties du Rif. Ainsi entre 1912 et 1934, le pays fut le théâtre de luttes qui opposèrent la résistance marocaine aux armées françaises et espagnoles. Mais grâce à la révolte du souverain légitime Mohammad V et du peuple marocain, le Maroc obtint son indépendance en 1956.

Sous le règne d’Hassan II (r. 1961-1999), le Sahara marocain, fut récupéré et de nombreux monuments furent construits. Parmi les belles réalisations architecturales de cette époque, il faut citer la grande mosquée Hassan II à Casablanca et le Mausolée Mohammad V à Rabat. Après la mort d’Hassan II en 1999, son fils Mohammad VI accéda au trône selon les traditions marocaines relatives à l’allégeance.

N. M.
Bibliographie

ابن اﻷبار ، الحلة السيراء، ت: حسين مؤنس، القاهرة،1963.

ابن أبي زرع، الأنيس المطرب بروض القرطاس في أخبار ملوك المغرب و تاريخ مدينة فاس،الرباط،1973

ابن خلدون، ديوان المبتدأ و الخبر في تاريخ العرب و البربر و من عاصرهم من ﺫوي السلطان الأكبر،بيروت،1981

حسن حسني عبد الوهاب, ورقات عن الحضارة العربية بإفريقية, تونس, 1965. .

المنوني، م. ورقات عن حضارة المرينيين، مطبعة النجاح الجديدة، الدار البيضاء، 1996.

مفتاح .ن. فهرس المسكوكات المغربية من العهد الإدريسي إلى العهد السعدي, (مجموعة الصبيحي. ر), المعهد الوطني لعلوم الآثار و التراث بالرباط، بحث دبلوم السلك الثالث، 2001/2002

Ayache.A, Le Maroc, Bilan d’une colonisation, Paris, 1956, Ed. Sociales.

Ayache.G, Etude d’histoire marocaine, Rabat, 1979.

Ben Romdhan, Kh. Les monnaies almohades, Aspects idéologiques et économiques, Thèse, Paris VII, 1978, 2 Vol.

Benco. N.L, Ettahiri. S.A, Meftah. N, "Recherche sur la numismatique du Maroc islamique, Etude préliminaire des monnaies umyyades d'al-Basra", BA.M. Tom XX, 2004, pp: 347-366.

Brethes. J.D., Contribution à l’histoire du Maroc par les recherches numismatiques, Casablanca, 1939.

Dozy, Histoire des Musulmans d’Espagne jusqu’à la conquête de l’Andalousie par les Almohades, Leyde, 1861

Eustache, D. Corpus des dirhams idrissites et contemporains, Etude sur la numismatique et l'histoire monétaire du Maroc, Rabat, 1970-1971.

Ettahiri .A.S, " L’esthétique marocaine sous les Mérinides. Remarques sur l’art décoratif des medersas de Fès. " B A M,XX, 2004, pp. 367-385.

Julien, CH.-A., Histoire de l’Afrique du Nord, Paris, 1964.

Laroui, A., Les origines sociales et culturelles du nationalisme marocain (1830-1912), Paris, 1977.

Marçais. G, «Un coin monétaire almoravide du Musée de Stéphane Gsell »Annales de l’institut d’étude orientales, Alger, 1936.

Meftah N., Essaouira. Histoire et Urbanisme d’une ville créée Dossier, INSAP, Rabat, 1996-1997.

.Naciri, A. Kitab Al Istiqsa, trad. E. Fumey, Paris, 1907

Terrasse, H., Histoire du Maroc, t. I, Casablanca, 1949.

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 3:24

remarque le Maroc etait appellé l'empire cherifien.autre remarque a mediter:l'empire ottoman n existe plus depuis 1923 plus de calife aussi,nous notre royaume existe toujours (peut etre pas dans les memes frontieres) et nous avons toujours notre calife Amir al mouminine(la priere a tombouctou se dit toujours au nom de notre souverain Twisted Evil).
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 8:56



Incroyable mais vrai .... On parle exactement des même événements sauf que vous effacez totalement le role des ottomans dans ces événements...

100 ans sous la direction française a causé des ravages chez les marocains ....

Je n' avais jamais de recherches sur l' empire ottoman et le maroc... Je m' étais contenté de vous retranscrire l' histoire ottomanne comme elle est écrite.

Donc vous persistez à dire que le royaume du Maroc ( on parle pourtant pas de royaume à cette époque ), N' est jamais passé sous protectorat turc ?
Vous persistez à dire que le Royaume du Maroc a des grande victoire militaire sur l' armée ottomanne ?

Vous persistez à dire que le Maroc n' a jamais payé les ottomans ??


Soit les gars.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9679
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 9:17

Aslan a écrit:

Je n' avais jamais de recherches sur l' empire ottoman et le maroc... Je m' étais contenté de vous retranscrire l' histoire ottomanne comme elle écrite

A quoi bon ces joutes si tu reconnais toi même ne pas t'être penché sur la question et ne retranscrire que la version ottomane de l'histoire ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 9:24

PGM a écrit:
Aslan a écrit:

Je n' avais jamais de recherches sur l' empire ottoman et le maroc... Je m' étais contenté de vous retranscrire l' histoire ottomanne comme elle écrite

A quoi bon ces joutes si tu reconnais toi même ne pas t'être penché sur la question et ne retranscrire que la version ottomane de l'histoire ? Very Happy


Ben la version ottomanne c'est la vraie version de l' histoire. Qui mieux que les ottomans connais mieux l' histoire des ottomans ?

Certainement pas les français.


Ce soir je vais tacher de vous trouvez des infos en Allemand ou Anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 13:23

Aslan a écrit:
Ben la version ottomanne c'est la vraie version de l' histoire. Qui mieux que les ottomans connais mieux l' histoire des ottomans ?

Certainement pas les français.


Ce soir je vais tacher de vous trouvez des infos en Allemand ou Anglais.

Pas la peine de continuer clown

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Extreme28
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 580
Inscrit le : 01/04/2008
Localisation : MAROC
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 13:45

Aslan a écrit:


JE sniff pas .... Evidemment des que ça va pas dans le sens de votre histoire ça vous plait pas. Et pourtant tout ce que je relate est vrai. Tu devrais faire des recherches sur votre histoire. Tu risquerais d' être surpris.

C'est sur qu'en étant sous tutelle française depuis 1912, vous devez manquer de sources historiques fiable. Les turcs ont une parfaite connaissance de leur huistoire. Il est très facile pour nous de ressortir toutes les dates avec les détails.

Sinon précieux conseil pour toi Samyadams...

Arrete de prendre tes informations sur Wikipedia. Prouve moi que ce n' est pas avec la bénédiction du Sultan Turc que Abdelmalek est devenu sultan du Maroc. Prouve moi que le Maroc n' était pas sous protectorat dans le dernier tiers du 16° siècles. Prouve moi que le Sultanat du Maroc ne payait pas de rétribution contre la protection Ottomane au 16° siècles.

Bien évidemment j' attends ta réponse.

il n y a rien à prouver Aslan c'est toi même qui avait dit que l'empire chérifien n'était pas sous influence des ottomans.

Aslan a écrit:


Comme d' habitude, lorsqu'il s' agit d' annoncer des infos certains sont les champions... MAis lorsqu'il faut préciser ces infos, on ne trouve plus de réponse.

Tu confonds beaucoup de chose ce qui me démontre ton ignorance. La Turquie est née en 1923. Laîk comme tu dis.

Sinon je vais me permettre une question à laquelle j' espère tu auras une vrai réponse... :

Pourquoi le Maroc qui n' a jamais fait partie des terres ottomanes et qui n' est pas sous gouvernance ottomane a t il été colonisé par les français ? Bien entendu je n' espère pas de réponse de ta part car tu aime éluder...

_________________
Forces Armées Royales Puissance et Élégance

وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ
أوآكم الله ، حفظكم الله ، نصركم الله ، ثبتكم الله ، أيدكم الله
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2073
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   Mar 7 Juin 2011 - 14:42

un petit hs: le Maroc est colonisé par la France et l Espagne les deux en même temps et diviser en quatre partie...,*sous protectorat*,et il reste toujours le nom du Maghreb. scratch

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire militaire turque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire militaire turque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Verbes et termes en rapport au matelotage, corderie.
» APPEL AUX BENEVOLES MARINE
» Histoire militaire. On peut se tromper de chemin, de piste...
» les opérations aéroportées en Indochine
» Chaine sur l'Histoire / Histoire militaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: