Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: 10 000 euros le litre de graisse humaine   Sam 21 Nov 2009 - 18:43

Citation :
Pérou : l'incroyable trafic de graisse humaine


Entre horreur et incrédulité, une enquête tente de démêler le vrai du faux alors que la police péruvienne vient de mettre au jour un réseau présumé de trafic international de graisse et tissus humains, apparemment destinés à la fabrication de cosmétiques en Europe.


Les faits «paraissent incroyables, mais c'est la vérité», a dû insister le ministre de l'Intérieur Otavio Salazar vendredi, devant l'incrédulité générale. Vendredi, la police péruvienne a annoncé avoir arrêté quatre personnes soupçonnées d'appartenir à un gang qui enlevait et tuait des paysans pour récupérer leur graisse ensuite revendue.

La police a été mise sur la piste de cet étrange trafic après l'arrestation d'un homme en possession de graisse humaine au début du mois à Lima. En tout, quatre Péruviens, trois hommes et une femme, ont été arrêtés et sept personnes au moins sont recherchées, dont deux ressortissants italiens identifiés à partir de communications téléphoniques.

10 000 euros le litre de graisse humaine

Ces intermédiaires italiens soupçonnés «achetaient apparemment la graisse pour ensuite la vendre à des laboratoires européens», a souligné le procureur Jorge Sans. Le prix pouvait atteindre 15 000 dollars le litre (10 000 euros), selon la police.

Les victimes pourraient se compter par dizaines. Le leader présumé de la bande, Hilario Cudena, 56 ans, en a mentionné «plusieurs» sur plus de 30 ans. Mais à ce jour, un seul meurtre est avéré: un homme de 27 ans enlevé mi-septembre dans la région de Huanuco, et dont des restes ont été retrouvés. Dix-sept litres de graisse d'origine humaine ont été saisis.

S'appuyant surtout sur des aveux, la police a livré de nombreux les détails sordides sur le sort des victimes qui étaient décapitées puis dépecées. La graisse était extraite du thorax par suintement, à la chaleur de bougies, une macabre alchimie qui pouvait durer 2 à 3 jours dans des maisons abandonnées ou isolées.

Une soixantaine de disparitions
A la lumière de cette affaire, une soixantaine de disparitions survenues depuis plusieurs années dans la région paraissent suspectes à la police. Mais elle n'a retrouvé aucun autre des restes humains «jetés dans des rivières ou des précipices», selon les suspects. En outre, le général de police Eusebio Felix a indiqué qu'il fallait prendre avec prudence les aveux de Cudena, jugé cynique et affabulateur par un expert psychologique.
«Mais nous avons trouvé des indices suffisants pour être quasiment sûrs à 100% que nous sommes en présence d'une affaire de "pishtacos"», a-t-il dit. Ce terme, dérivé du quechua «coupé en lamelles», renvoie à la culture populaire andine. Le pishtaco, personnage sinistre qui a travers les âges a pris l'apparence de «l'étranger», du «non-indien», attaquait des femmes ou passagers isolés, pour les tuer, dépecer, et vendre leur graisse et tissus pour en faire des lubrifiants, des savons, des onguents ou des crèmes diverses.
Mais l'incrédulité et l'incertitude entourant l'affaire ont été nourries par le scepticisme de plusieurs chirurgiens péruviens, cités dans la presse vendredi. Ceux-ci s'étonnnent d'un modus operandi artisanal et fastidieux alors que des quantités de graisse humaine extraite en chirurgie, et de qualité plus pure, sont régulièrement mises au rebut par des hôpitaux, et faciles à se procurer.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/perou-l-incroyable-trafic-de-graisse-humaine-21-11-2009-719882.php

_________________
Revenir en haut Aller en bas
crepitator
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 441
Inscrit le : 10/10/2009
Localisation : dans le mile
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 22 Nov 2009 - 12:42

Grippe H1N1 : le vaccin reste sûr, malgré la mutation du virus
Citation :

Paris - Les spécialistes restent prudents sur l’interprétation à donner à la mutation du virus pandémique H1N1 détectée dans trois cas en Norvège. Ils se disent confiants dans l’efficacité des vaccins, qui "restent sûrs".
Pour le virologue Bruno Lina, directeur du Centre national de référence des virus de la grippe pour le sud de la France, la mutation du virus n’est pas "une surprise". "C’était attendu, c’était annoncé. Et ça recommencera", a-t-il déclaré. "Ca ne change rien par rapport à la prise en charge thérapeutique et par rapport aux vaccins", a-t-il affirmé.
Aux Etats-Unis, une responsable des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le Dr Anne Schuchat, a assuré que la mutation "n’avait aucune conséquence sur l’efficacité du vaccin ou des antiviraux".
Le directeur général de la Santé, Didier Houssin, a lui aussi estimé que les vaccins restaient efficaces. "L’immunogénicité (capacité du vaccin d’induire une réaction immunitaire) n’est pas modifiée par cette mutation, donc les vaccins restent sûrs", a-t-il déclaré sur la radio Europe 1.
"C’est d’ailleurs parce qu’on craignait une telle mutation qu’on a fait en sorte qu’un certain nombre de nos vaccins soient des vaccins avec adjuvant", a-t-il expliqué. Les adjuvants permettent notamment d’élargir le spectre d’efficacité des vaccins, pour qu’ils puissent agir contre un virus qui se serait légèrement modifié.
Le Pr Houssin a jugé cette mutation "préoccupante", parce qu’elle "peut permettre au virus de s’implanter plus bas dans l’appareil pulmonaire et donner une maladie pulmonaire plus sévère". Mais cette mutation "ne traduit pas la circulation particulière d’un virus qui aurait complètement changé", a-t-il tempéré.
Le virus de la grippe H1N1 a fait environ 6750 morts dans le monde, selon le dernier décompte de l’OMS.
SDA-ATS

_________________
Dulce et decorum est pro patria mori : Il est doux et beau de mourir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2693
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 22 Nov 2009 - 22:06

Citation :
Mauritanie: Projet d'une nouvelle compagnie aérienne

L'agence Panafricaine de Presse (PANA) vient d'annoncer l'adoption par le gouvernement mauritanien d'un projet de décret relatif à l'approbation des statuts d'une nouvelle compagnie aérienne dénommée "Mauritanian Airlines International (MAIL INTERNATIONAL)", à l'occasion de sa réunion hebdomadaire. L'ancienne compagnie aérienne nationale, Air Mauritanie, rappelle-t- on, a été placée en liquidation judiciaire en janvier 2008.

Le nouveau texte vise la mise en place "d'un cadre juridique permettant à Mauritanian Airlines International de préparer le démarrage de ses activités au service du développement économique du pays", indique un communiqué du Conseil des ministres.

Actuellement et depuis 2006, une compagnie de transport aérien « Mauritania Airways; », propriété mixte entre des partenaires mauritaniens et tunisiens avec une faible participation de l'Etat, opère à partir de Nouakchott.

source:aéronotique.ma

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 23 Nov 2009 - 15:47

http://www.liberation.fr/monde/0101603976-en-afrique-du-sud-la-police-doit-viser-la-tete

Citation :
"A sept mois de la Coupe du monde de football, le gouvernement sud-africain multiplie les déclarations de guerre contre les gangsters. «Tirez sur les salopards !» a lancé le 13 novembre Fikile Mbalula, le ministre adjoint de la Police. On pouvait s’attendre à des propos plus modérés, une retentissante bavure ayant coûté la vie à un garçon de 3 ans, le 3 novembre. Un policier a abattu l’enfant, assis à l’arrière d’une voiture, parce qu’il tenait un bout de métal évoquant la forme d’un canon de revolver. Le même jour, un jeune de 20 ans, qui discutait avec des copains dans un township de Pretoria, a eu le tort de s’enfuir quand des policiers ont voulu l’embarquer sans raison. Il a été abattu sur le champ.
Fikile Mbalula a quand même appelé ses recrues à «tirer pour tuer», afin de venir à bout de la criminalité de son pays, la plus forte au monde. Si le nombre de meurtres, en moyenne 50 par jour, a diminué de moitié depuis la fin de l’apartheid, les viols, les braquages de voitures à main armée, les cambriolages et les attaques de commerces augmentent d’année en année. Le ministre cherche donc à rassurer l’opinion et les visiteurs étrangers avant le Mondial. A l’approche de l’événement, le gouvernement s’efforce de juguler la criminalité. La police est ainsi passée de 120 000 personnes, il y a trois ans, à 180 000 aujourd’hui. Avec 200 000 recrues prévues d’ici 2013, il devrait y avoir de plus en plus d’hommes en bleu dans les rues, qui tireront peut-être plus vite.
Le gouvernement veut aussi changer la loi qui n’autorise la police qu’à retourner le feu pour protéger des vies ou si c’est absolument nécessaire. «J’ai de sérieux problèmes avec les policiers qui n’utilisent pas leur force de feu, a expliqué le ministre de la Police, Bheki Cele. Ils doivent viser les criminels à la tête.» Jacob Zuma, le Président, estime que «la police doit agir, à partir du moment où les criminels sortent une arme, dans la mesure où ces derniers ne tirent pas de coups de semonce».
«Plutôt que de changer la loi, il faudrait améliorer la formation des policiers», rétorque Anthony Minnaar, professeur à l’université de Pretoria. La multiplication des bavures, qui a coûté la vie à 71 passants en deux ans, remet en cause la qualité de la formation des agents. Puis, finalement, il a modéré les propos de son ministre : «La loi ne donne pas liberté aux policiers de tuer.»

Des propos pareil, et des exécutions ...
Où est la FIFA ..c'est une honte ce pays ne mérite rien! Un pays qui génocidaire qui organise une organisation aussi importante, me dégoûte!
Faut donner la prochaine coupe du monde au khmère rouge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 24 Nov 2009 - 12:05

Citation :

Les Etats-Unis dénoncent les cyber-attaques de la Chine

Cette fois-ci, ce n’est pas un éditeur spécialiste de la sécurité informatique qui dénonce, mais une commission du congrès américain. Celle-ci met en cause sans ambages le gouvernement chinois dans de nombreuses opérations d’espionnage informatique à l’encontre des intérêts américains. Et de souligner non seulement la progression rapide du phénomène, mais aussi le fait qu’il s’appuie sur une doctrine probablement bien définie en matière de lutte informatique offensive. De quoi inciter les nations occidentales à accélérer leurs investissements sur ce nouveau théâtre d'opérations.

Une fois n’est pas coutume : l’alerte n’émane pas des spécialistes de la sécurité informatique. C’est une commission du congrès américain qui tire la sonnette d’alarme, celle chargée de la surveillance des échanges économiques entre la Chine et Etats-Unis. Dans un rapport dévoilé à la fin de la semaine dernière, la commission ne se contente pas dénoncer les activités de pirates informatiques isolés agissant depuis la Chine contre les intérêts des Etats-Unis, elle met directement et très explicitement en cause la responsabilité de la nation chinoise dans des opérations de cyber-espionnage : « en ce qui concerne l’accélération de la modernisation de ses armées et celle de son développement économique, la Chine a été intensément impliquée dans des opérations d’espionnage physique et électronique contre les Etats-Unis. Les responsables du contre-espionnage américain ont conclu que les efforts chinois en matière d’espionnage progressent tant en termes d’échelle, d’intensité que de sophistication. »
Des traces peu discrètes
Certes, les auteurs du rapport reconnaissancent : « l’attribution directe de telles activités visant les Etats-Unis présente des difficultés, compte tenu de la capacité des pirates à camoufler leur localisation. » Mais ils font état de « preuves » indiquant l’implication de l’état chinois, ou d’entités profitant de son soutien. Parmi celles-ci, il faudrait compter avec des « signatures qui peuvent, après analyse, révéler parfois une affiliation avec des acteurs responsables, avec un niveau raisonnable de certitude. » Et d’ajouter que, dans certains cas, « cela permet aux enquêteurs d’impliquer directement des parties spécifiques du gouvernement chinois, comme l’Armée de Libération du Peuple. » Des éléments de preuve auxquels les auteurs ajoutent « le type d’information visé », qui « aide à comprendre l’attaquant et ses affiliations. »
Quitte à enfoncer le clou, la commission assure que « le gouvernement chinois a institutionnalisé nombre de capacités opérationnelles liées à l’informatique et aux réseaux au sein de l’Armée de Libération du Peuple. » Une armée qui recruterait « des personnes techniquement qualifiées, y compris dans le secteur privé. » Le tout pour alimenter les unités d’une « milice » spécialisée. Bigre.
Des exemples embarrassants
La commission évoque quelques exemples, et pas des plus glorieux pour les Etats-Unis : « des attaques sur le SI d’un sous-traitant de la défense en 2007 et 2008 ont permis à des pirates – opérant probablement depuis la Chine – de collecter plusieurs téraoctets de données relatives à la conception et à l’avionique du F35 Lightning II, l’un des avions de chasse les plus avancés de l’armée américaine. » Au final, la commission relève que « les efforts de la Chine, en temps de paix, en matière d’exploitation informatique, se concentrent principalement sur le renseignement à l’encontre de cibles aux Etats-Unis et de groupes dissidents à l’étranger. »
Des efforts qui se traduiraient, concrètement, par « une augmentation marquée du nombre des intrusions dans les systèmes informatiques du gouvernement et de l’armée américains, depuis la Chine. » Une activité « malicieuse » qui aurait, selon la commission, « le potentiel de détruire des infrastructures critiques, perturber les systèmes bancaires et commerciaux, et compromettre des données militaires sensibles. » La commission s’appuie des chiffres fournis par le ministère américain de la Défense pour quantifier le phénomène. Des chiffres en forte progression : en 2008, ce ministère a relevé 54 640 incidents de sécurité sur ses systèmes d’information, contre près de 44 000 au seul premier semestre 2009. De quoi projeter près de 90 000 tentatives d’intrusion pour l’ensemble de l’année. « Une augmentation de l’activité malicieuse de 60 % » qui a un coût : l’armée américaine aurait consacré quelque 100 M$, entre octobre 2008 et avril 2009, à la sécurité de ses SI.
Une stratégie obscure
Rejoignant une partie des conclusions de l’étude récemment diffusée par McAfee sur la cyberguerre, la commission du congrès américain s’inquiète du fait que « le gouvernement chinois n’a pas publiquement présenté de stratégie ou de concepts directeurs pour ses opérations informatiques. » Des éléments sur lesquels « des chercheurs de l’Open Source ont réussi à recueillir des indices. » Ces derniers évoquent clairement des capacités de lutte informatique offensive. Un faisceau d'indices qui devrait conduire les gouvernements européens et américain à accélérer leurs recrutements pour, eux aussi, se doter de forces capables d'attaquer les infrastructures IT d'autres états.
source:http://www.lemagit.fr/article/etats-unis-chine-cyberguerre-espionnage/4897/1/les-etats-unis-denoncent-les-cyber-attaques-chine/

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 24 Nov 2009 - 18:09

Citation :
Un trafiquant d'armes plaide coupable
Un trafiquant d'armes belge, Jacques Monsieur, a plaidé coupable mardi dans un tribunal d'Alabama pour avoir essayé d'exporter illégalement des moteurs et des pièces détachées de F-5 des Etats-Unis vers l'Iran. Son complice iranien Dara Fotouhi est en fuite

guysen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
crepitator
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 441
Inscrit le : 10/10/2009
Localisation : dans le mile
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 25 Nov 2009 - 16:01

Conseil Russie-OTAN : réunion des ambassadeurs avant la rencontre de Bruxelle


Citation :

Une réunion du Conseil Russie-OTAN au niveau des ambassadeurs se tiendra mercredi au bureau de l’Alliance à Bruxelles, a appris RIA Novosti auprès de la représentation permanente russe auprès de l’OTAN.
La préparation de la réunion du Conseil Russie-OTAN le 4 décembre, ainsi que la future visite du secrétaire général de l’Alliance Andres Fohg Rasmussen seront au menu de la rencontre à Bruxelles des ministres des Affaires étrangères.
Lors de cette réunion du Conseil Russie-OTAN, la première depuis le conflit en Ossétie du Sud, les parties évoqueront "la carte de route" du développement des relations bilatérale.
En août 2008, les pays de l’Alliance ont accusé la Russie d’usage disproportionné de la force après l’envoi par Moscou de renforts en Ossétie du Sud pour protéger ses ressortissants et les soldats de la paix russes attaqués par les Géorgiens. L’OTAN a suspendu les réunions du Conseil Russie-OTAN à tous les niveaux et la Russie a, pour sa part, gelé certains projets conjoints avec l’Alliance. Le 5 mars 2009, à Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OTAN ont pris la décision de rétablir la coopération plein format avec la Russie.
rianovosti© RIA NOVOSTI.

_________________
Dulce et decorum est pro patria mori : Il est doux et beau de mourir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 25 Nov 2009 - 18:56

crepitator a écrit:
Le recrutement dans l’Armée de terre : force et faiblesse d’une armée professionnelle
tu pouvais le poster dans le topic armée francaise,pas ici.
supprimé Like a Star @ heaven

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 13:30

La démesure se paie..cher



Citation:
L'éclatement de la bulle contraint Dubaï à rééchelonner d'urgence sa dette

Les Dubaïrotes ont la gueule de bois. Pays de la démesure, leur émirat est aujourd’hui au bord de la faillite, incapable d’honorer ses engagements financiers. Le choc de l’annonce, mercredi 25 novembre, du rééchelonnement de la dette de deux de ses groupes phares – le conglomérat Dubaï World et sa filiale immobilière Nakheel – jusqu’au 30 mai 2010 au moins, a été amplifié par le fait que personne ne s’attendait à un tel cataclysme. Les marchés pensaient que l’œil du cyclone s’était éloigné.

La dette de Dubaï World, estimée à 59 milliards de dollars, représente l’essentiel de celle de l’émirat, évaluée entre 80 milliards et 90 illiards de dollars (39 milliards d’euros). Sa filiale Nakheel, promotrice de la construction des célèbres îles artificielles en forme de palmiers, est incapable de rembourser, d’ici au 14 décembre, une obligation islamique d’un montant de 3,5 milliards de dollars. Une émission de 1,2 milliard de dollars de Limitless, une autre filiale de promotion immobilière de Dubaï World, arrive aussi à échéance au printemps.
Signe supplémentaire de cette grave crise financière, Dubaï a levé d’urgence 5 milliards de dollars en bons du Trésor, souscrits par deux banques d’Abou Dhabi au titre de son programme de 20milliards de dollars de bons du Trésor annoncé en début d’année.
Petits et grands argentiers de la planète sont dans leurs petits souliers. Dubaï World est l’épine dorsale de l’économie de cette petite nation du Golfe, pilier de la fédération des Emirats arabes unis. L’expansion effrénée de ce holding attrape-tout (transports, ports, immobilier, loisirs…), à Dubaï comme à l’étranger, avait été financée par un endettement colossal auprès des investisseurs, en particulier auprès du grand frère, l’émirat voisin d’Abou Dhabi, et des banques internationales.
PROJETS URBANISTIQUES ARRÊTÉS
La débâcle de Dubaï a provoqué une envolée de la prime pour assurer sa dette. De surcroît, la baisse immédiate par les agences Moody’s et Standard & Poor’s de la note financière des six principales sociétés nationales de l’émirat ne manquera pas de renchérir leurs emprunts. Or, ces entreprises doivent honorer au cours des trois prochaines années des engagements de 50 milliards de dollars, représentant les trois quarts du produit intérieur brut (PIB) de cette nation mouchoir de poche.
Le moratoire illustre la déconfiture de la seule zone du Golfe à ne pas avoir de rente pétrolière ou gazière pour se protéger des retombées du ressac économique mondial. En effet, au sein de la fédération, Dubaï n’a pas les ressources pétrolières d’Abou Dhabi, l’un des plus gros producteurs de brut au monde.
Bras armé du modèle dubaïrote, symbole de l’argent facile et d’une croissance à deux chiffres enregistrée depuis le début des années 2000, l’immobilier résidentiel ne s’est jamais remis de la débâcle de septembre 2008. Faute de liquidités, d’ambitieux projets urbanistiques pilotés par Nakheel, en particulier la tour la plus haute au monde, ont été arrêtés. Les entreprises de BTP n’ont pas été payées depuis des mois.
La crise de l’immobilier a entraîné dans son sillage le système bancaire local, fortement exposé "à la pierre". Par ailleurs, le formidable portefeuille d’actifs industriels et immobiliers à l’étranger, en particulier aux Etats-Unis, a souffert des effets des incertitudes économiques occidentales. En se diversifiant dans le secteur tertiaire faute d’excédents pétroliers, Dubaï paie le prix le plus fort.
Le coup est rude pour l’émir, cheikh Mohammed Ben Rachid Al-Maktoum. Le président de Dubaï World, Ahmed Ben Sulayem, son bras droit et confident, est désormais sur un siège éjectable. La grave crise financière que travers l’Etat-métropole a déjà eu raison d’un autre homme lige, Sameer Al-Ansari, le président de Dubaï International Capital, le principal fonds souverain. A la lumière de l’omniprésence dans la vie des affaires de la famille régnante qui tire toutes les ficelles, le souverain est désormais en première ligne.
Pour sortir de l’ornière, Dubaï devra s’en remettre à Abou Dhabi. S’adressant au début du mois à une délégation d’hommes d’affaires, cheikh Mohammed s’est efforcé de les rassurer sur la solidité du couple pivot de la fédération.
Reste qu’en échange d’une nouvelle aide, le suzerain pourrait exiger de monter au capital des deux derniers bijoux de la couronne dubaïrote, Emirates Airlines et Dubaï Ports.Marc Roche

http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/11/26/dubai-menace-de-faillite_1272246_3234.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 15:14

le DAX a chuté a cause d´eux hier..

Citation :

Crise : Dubaï, la fin du mirage
Hôtels hors norme, complexes commerciaux gigantesques, tours démesurées poussant comme des champignons,... On ne parlait que de lui ces dernières années quand il s'agissait d'évoquer le luxe et l'argent tout puissant: l'émirat de Dubaï. Puis, la crise a surgi. Le mirage est en train de se dissiper. L'endettement frappe dans le désert mais aussi en Belgique et dans le monde. Réflexion avec ce billet du blog Econoblog.

Economie - Monde 13:06

L’empire financier de Dubaï est sur le point de s’effondrer. L’Emirat croule sous une dette de 80 milliards de dollars. Les projets urbanistiques pharaoniques (comme cette île artificielle en forme de palmier) sont au bord de la faillite. On aura beau s’interroger, après coup, sur l’utilité de lancer de tels chantiers démesurés, il est trop tard. Dubaï est un Palais des Mille-et-une Nuits bâti sur du sable. Un paradis artificiel, où les taux d’intérêt ont été maintenus artificiellement bas. Pour info, le bâtisseur belge Besix est très présent à Dubai, où il a notamment participé à la construction de Burj Dubai, l’une des tours les plus hautes du monde.
http://www.rtlinfo.be/info/economie/monde/289611/crise-dubai-la-fin-du-mirage

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 15:34

T'imagine juste les îles en forme de palmier, il faut des milliards chaque année pour l'entretiens..Sans entretien le sable s'en va, et les formes de palmier avec voir meme les maisons construite dessus!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 18:15

Au lieu de tenter de réellement développer le pays, ils s'en sont remis à la spéculation, au tourisme, au shopping, à l'urbanisme, au luxe pour le luxe, au business en général, ils se sont bien reposés sur des lauriers qu'ils croyaient mérités puisqu'ils se les étaient accordés eux-même, bref, rien que de la "tchatche" et rien derrière, surtout rien qui permette au peuple de vivre (surtout si 65% de la population est immigrée), mais bon, je ne crois pas que ces gens là aient quelque chose à faire du peuple...

Vendre du vent dans un pays où le sable règne en maître c'est immanquablement la meilleur solution pour s'en prendre plein la figure, du sable!
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 18:37

L'ironie de l'histoire, Rafi, c'est que les Emiratis découvrent à la fin que les seuls investissements viables sont ceux qu'ils ont réalisés au Maroc et dans des pays émergents comme le Maroc. Les seuls qui ont profité de la manne, enfin de compte, ce sont les entreprises étrangères qui ont réalisé ces projets pharaoniens.
C'était quoi déjà la fin de la fable sur le crapaud qui voulait devenir aussi gros qu'une vache Question
Je suis quand même triste pour les Emiratis, qui sont de bons amis et alliés du Maroc Neutral
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 18:43

Etre de bons amis du Maroc, ils peuvent l'être, faire de bons investissements à l'étranger, ils peuvent en faire, mais ne pas remarquer qu'au propre comme au figuré ils construisent leur pays sur du sable, là une limite a été dépassée.

Boom fit le bœuf-crapaud!
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 19:11

a voir si ca aura des repercussions sur le rafale tant attendu..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 19:41

les emirats etant une federation c est juste dubai qui est en faille pas tous le pays ,

les autre emirat (abu dhabi,al ayn...) qui n ont pas jouer sur la demesure se porte bien, c est bien cela

de plus dubai qui ne dispose pas de petrole contrairement au autre emirats si j ai bien compris les article concernant cet histoire

moi qui pensez que dubai se permetter la demesure grace au petrole (je louer la maniere dont il utiliser leur manne petrolier )

mais en realité tous cette demesure a etait batis sur des dettes et a coupe de credit

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 20:15

Le sable semble être aussi fin partout, Alloudi...

Citation :
La société "Merrill Lynch" qui fait partie de "Bank of America», considère que la dette des Emirats Arabes Unis atteindra 184 milliards de dollars à la fin de l'année 2009, la dette de Dubaï s'élevant à 88milliards de dollars et celle d'Abou Dhabi étant de 90 milliards. Ces estimations ne prennent pas en compte les intérêts au service de la dette.

http://www.elnashra.com/news-2-373047.html

Citation :
The United Arab Emirate (UAE) has total debt amounting to $184 billion at the end of 2009, according to estimates by Bank of America-Merrill Lynch, which said the region faces a heavy redemption schedule until 2013. Dubai's shock announcement this week that it is seeking to suspend payments on debt of its state-owned conglomerate Dubai World and property subsidiary Nakheel has roiled global markets, raising fears that the emirate which funded a spectacular building boom on a mountain of debt could default. (...) Of the $184 billion UAE debt, Dubai holds $88 billion while Abu Dhabi accounts for $90 billion. (...) The bank said Dubai faces almost $50 billion of debt amortization in the next three years: $12 billion in 2010, $19 billion in 2011 and $18 billion in 2012.

http://www.reuters.com/article/ousivMolt/idUSTRE5AQ28C20091127

Citation :
Les ambitions de Dubaï (comme ses liens financiers avec l'Iran, atténuant l'effet des sanctions occidentales, même si l'émirat de Charjah semble avoir pris le relais) ont suscité des frictions. Abou Dhabi a pu estimer qu'elles remettaient en cause les fondements de la Fédération, notamment un projet de centre financier international. Même si Abou Dhabi a préparé un modèle économique d'après-pétrole différent de celui de Dubaï, la création, peu rationnelle d'un point de vue économique, de la compagnie aérienne abou-dhabienne Etihad a témoigné de cet agacement vis-à-vis de Dubaï et de son fleuron Emirates.

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/11/27/la-revanche-d-abou-dhabi-sur-son-turbulent-voisin-des-emirats-arabes-unis_1272978_1101386.html
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 20:27

rafi a écrit:
Le sable semble être aussi fin partout...

Citation :
La société "Merrill Lynch" qui fait partie de "Bank of America», considère que la dette des Emirats Arabes Unis atteindra 184 milliards de dollars à la fin de l'année 2009, la dette de Dubaï s'élevant à 88milliards de dollars et celle d'Abou Dhabi étant de 90 milliards. Ces estimations ne prennent pas en compte les intérêts au service de la dette.

http://www.elnashra.com/news-2-373047.html

Citation :
The United Arab Emirate (UAE) has total debt amounting to $184 billion at the end of 2009, according to estimates by Bank of America-Merrill Lynch, which said the region faces a heavy redemption schedule until 2013. Dubai's shock announcement this week that it is seeking to suspend payments on debt of its state-owned conglomerate Dubai World and property subsidiary Nakheel has roiled global markets, raising fears that the emirate which funded a spectacular building boom on a mountain of debt could default. (...) Of the $184 billion UAE debt, Dubai holds $88 billion while Abu Dhabi accounts for $90 billion. (...) The bank said Dubai faces almost $50 billion of debt amortization in the next three years: $12 billion in 2010, $19 billion in 2011 and $18 billion in 2012.

http://www.reuters.com/article/ousivMolt/idUSTRE5AQ28C20091127

Citation :
Les ambitions de Dubaï (comme ses liens financiers avec l'Iran,
atténuant l'effet des sanctions occidentales, même si l'émirat de
Charjah semble avoir pris le relais) ont suscité des frictions. Abou
Dhabi a pu estimer qu'elles remettaient en cause les fondements de la
Fédération, notamment un projet de centre financier international. Même
si Abou Dhabi a préparé un modèle économique d'après-pétrole différent
de celui de Dubaï, la création, peu rationnelle d'un point de vue
économique, de la compagnie aérienne abou-dhabienne Etihad a témoigné
de cet agacement vis-à-vis de Dubaï et de son fleuron Emirates.

http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/11/27/la-revanche-d-abou-dhabi-sur-son-turbulent-voisin-des-emirats-arabes-unis_1272978_1101386.html

oui mais abu dhabi a les reins plus solide (contrairement a dubai) nottament grace a ses petrodollarse ( 10% des reserves mondiale de petrole et 5% des reserve mondiales de gaz) ,pour info l emirat d abu dhabi possede un font souverain de 800 milliards de dollars, L'Abu Dhabi Investment Authority

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 20:30

Les reins plus solides pour faire quoi?


Dernière édition par rafi le Ven 27 Nov 2009 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6215
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 20:30

rafi a écrit:
Les reins plus solide pour faire quoi?

pour se permettre une dette de 80 milliards

il est solvable et ne risque pas le banqueroute comme dubai qui ne dispose pas de ressource et a tout batis sur des dettes qu il ne peu plus payer!

dubai a emprunter pour develloper des projet gigantesque en misant sur leur reussite pour rembourser les emprunt, mais la crise mondiale est passer par la et ses projet ne sont pas aussi rentable que prevus...Resultat (et sans autre ressources , nottement petrolieres) les dettes s accumule les creancier demande leur argent, et l emirat se retrouve dans l incapacité de payer,car le retour sur investissemnt qu il avait prevus ne sont pas au rendez vous )

por s en sortir,

abu dhabi devra sortir sont carnet de cheque,

et si les projet ne sont pas rentable meme aprés la crise, meme l argent d abu dhabi ne sera pas suffisant pour garder a flot dubai (a moin qu abu dhabi se ruinent litteralemnt)

conclusion :

tous les emirats ont interet a prier pour que le manque de rentabilités des projet fou de dubai ne soit du qu a la conjoncture car si ce n est pas le cas et que l emirat n engrange pas les benefices qu il compter tirer de ses projet, et bien sa va faire mal au portefeuilles .

_________________
Gloire à nos aieux  


Dernière édition par Alloudi le Ven 27 Nov 2009 - 20:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 27 Nov 2009 - 20:34

Les banques d'Abou Dhabi semblent les plus exposées à Dubaï World...

Citation :
Abu Dhabi Commercial Bank est exposé à hauteur d'au moins huit à neuf milliards de dirhams des Emirats Arabes Unis (entre 1,45 et 1,64 milliard d'euros) à Dubai World ou à ses branches, ce qui obligera la banque à passer de nouvelles provisions, a déclaré l’un de ses hauts responsables. First Gulf Bank a annoncé de son côté qu’elle était exposée pour au moins cinq milliards de dirhams (900 millions d’euros). Les établissements financiers internationaux, notamment européens et asiatiques, estiment en revanche n’avoir qu’une exposition limitée face à ce risque. Natixis a ainsi précisé avoir une exposition de 50 millions de dollars sur les tranches de dettes de Dubai World visées par le moratoire. Euler Hermes, leader mondial de l'assurance crédit et filiale d' Allianz, a de son côté affirmé que l'exposition modeste du groupe à Dubai World portait essentiellement sur des filiales autres que Nakheel, sa filiale immobilière.

http://www.agefi.fr/articles/Les-banques-Abou-Dhabi-semblent-exposees-Duba%C3%AF-World-1116868.html
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 28 Nov 2009 - 9:11

Citation :
La folie des grandeurs d'un émirat bâti sur le sable et l'endettement
Delphine Minoui, Beyrouth
27/11/2009 | Mise à jour : 20:10

Le rêve était trop beau pour durer. Après dix ans de boom économique, Dubaï s'enfonce dans les sables mouvants de la crise. Déjà secoué, en fin d'année dernière, par la récession mondiale, le petit émirat semblait se remettre, peu à peu, du choc. Mais c'était sans compter sur le second, cette fois-ci plus fatal : celui de l'annonce, mercredi 25 novembre, du rééchelonnement de la dette de deux de ses principaux groupes, le géant Dubai World et sa filiale immobilière Nakheel. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Estimée à 60 milliards de dollars, la dette de Dubai World représente, à elle seule, plus des deux tiers de la dette de Dubaï.

Coïncidence ou volonté d'éviter la panique ? La nouvelle a été rendue publique à la veille de la fête de Thanksgiving, et deux jours avant les festivités de l'Aïd - qui marquent la fin du grand pèlerinage musulman de La Mecque. Ce vendredi, l'émir local s'est voulu rassurant en vantant la «large assise» de l'économie de Dubaï. Les apparences sont, il est vrai, trompeuses. Tout visiteur de passage à Dubaï est ébloui par la façade clinquante et faussement sereine de ce supermarché géant aux allures de Las Vegas, bâti en plein milieu du désert, et qui vient juste d'inaugurer son nouveau métro ­aérien. Entre l'imposante Burj Dubaï (la tour la plus haute du monde, avec ses 818 mètres) et le luxueux hôtel Atlantis rose coquillage, construit sur une île artificielle en forme de palmier, les constructions les plus irréalistes y ont vu le jour au cours de ces dernières années.

Spéculation à tout va

Autant de projets à l'image des ambitions d'un homme visionnaire, Cheikh Zayed, ex-président de la fédération des Émirats arabes unis (décédé en 2004), qui misa, dès les années 1970, sur trois piliers : le tourisme, le commerce international et l'immobilier. Avec succès. Mais la folie des grandeurs a fini par jouer des tours à ses héritiers. «Nous sommes au bord de la faillite», trépigne aujourd'hui un grand promoteur immobilier, proche du système, et qui préfère taire son nom. «Depuis la fenêtre de mon bureau, le spectacle n'est pas réjouissant : de nombreux chantiers ont été suspendus et les grues ne bougent plus», remarque-t-il.

Au cours de ces derniers mois, des dizaines de gros projets ont été reportés sine die. L'offre étant désormais supérieure à la demande, les prix de l'immobilier auraient, selon les promoteurs, chuté de 40 % en un an. À l'origine de cette dégringolade vertigineuse : la spéculation à tout va qui a poussé, au pic de la frénésie immobilière, de grands groupes à investir dans une multitude de projets, en empruntant auprès des banques et des investisseurs locaux et étrangers. Rattrapés par la crise, ils se retrouvent incapables de rembourser leurs dettes.

Certains grands groupes ont dû mettre la clef sous la porte, tandis que de nombreux expatriés venus s'enrichir à Dubaï se retrouvent au chômage. Ils font leurs valises en laissant, derrière eux, des ardoises colossales. «Je songe à partir au plus vite avant de me faire épingler», reconnaît Reza, un investisseur irano-canadien installé à Dubaï depuis six ans, et qui peine à éponger ses dettes. Plusieurs entreprises de BTP attendent depuis des mois des chèques qui ne viennent pas.

La famille régnante tremble en cachette. Dépassé par la crise, cheikh Mohammed Ben Rachid al-Maktoum tente de faire discrètement le ménage dans son entourage. La semaine dernière, d'importants ténors ont été remerciés. Parmi eux, Omar Ben Sultan, le gouverneur du Centre financier international de Dubaï, un des architectes de l'envol économique du petit émirat. Le week-end de l'Aïd s'annonce pimenté.
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/11/28/04016-20091128ARTFIG00203-la-folie-des-grandeurs-d-un-emirat-bati-sur-le-sable-et-l-endettement-.php

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 28 Nov 2009 - 16:50

Abou Dhabi à la rescousse de Dubaï "au cas par cas"
Wall Street clôture en nette baisse, pénalisé par Dubaï
Les cours pétroliers terminent en baisse de 2,5% à New York
Colonies: Nétanyahou annonce un gel de 10 mois
Colonies: la suspension partielle n'apporte "rien de nouveau" (Abbas)
Le Français enlevé à Ménaka serait aux mains d'Al-Qaïda au Maghreb
Déraillement en Russie : l'attentat à la bombe confirmé
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 29 Nov 2009 - 14:26

C'est la mégalomanie des princes..
Les sociétés étrangère se font des milliards sur le dos d'une poignée de mégalo! Rien que les palmiers géant il faut chaque mois des millions d'euros pour conserver la forme "palmier"..



Le prochain fantasme des 3/4 princes :



Oui, oui c'est bien le monde divisé en centaine de petite île

_________________
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 30 Nov 2009 - 0:03

Citation :

Mauritanie : trois civils espagnols kidnappés
Trois touristes espagnols ont été enlevés en Mauritanie, selon des sources officielles, entre le port de Nouadhibou et la capitale Nouakchott. Aucun groupe n'a encore revendiqué l'enlèvement

guysen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités internationales   Aujourd'hui à 4:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Master Relations Internationales
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: