Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PH 97 Jeanne d'Arc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Lun 15 Mar 2010 - 12:41

Citation :
Séances de tir sur la plage arrière

Dans l’imaginaire collectif, l’image du militaire est indissociable de celle du soldat et de son arme. Si la réalité est heureusement beaucoup plus complexe, tout militaire, quelle que soit son armée d’appartenance (armée de terre, marine, armée de l’air, gendarmerie), se doit de se savoir utiliser une arme à feu : l’instruction au tir fait donc partie intégrante de la formation militaire.


En mer, les infrastructures ne sont pas forcément adaptées aux exercices de tir. Néanmoins, des séances d’entrainement sont régulièrement organisées plage arrière au profit de l’équipage. Dénommées tirs A.L.I. (armes légères d’infanterie), ces séances permettent aux marins de ne pas perdre la main. Programmées le matin entre sept et huit heures, elles sont l’occasion pour les marins qui le souhaitent de s’exercer avec les différentes armes de poing utilisées par la marine nationale : pistolet HK, FAMAS (fusil d’assaut), voire même le fusil à pompe ! Par ailleurs, des séances particulières sont réservées à la brigade de protection (BP) ou à l’ALAT (aviation légère de l’armée de terre) qui sont les plus à même de recourir à ce type d’armes.
En mer, point de champs de tir, point de cibles constituées de cercles concentriques qui permettent aux tireurs de se rendre compte de leur précision. Généralement, la cible est composée de bidons qui flottent à la surface de l’eau et qui sont tractés par la Jeanne. Dans ces conditions, difficile d’obtenir un résultat ! Néanmoins, au-delà du simple entrainement au tir, ces séances supervisées par le premier maitre Sébastien Saunier permettent également aux tireurs de développer ou de renforcer certaines aptitudes importantes que sont la concentration, la maitrise de soi, la gestion du stress…


Finalement, ces tirs A.L.I. se déroulent dans une ambiance concentrée mais sereine. Les passagers de la Jeanne, journalistes, artistes, diplomates, souvent curieux de ressentir l’effet de tirer avec une arme à balles réelles, se joignent aux marins pour réaliser leur baptême de tir.


Aspirant Alexandre Constantin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Ven 19 Mar 2010 - 12:40

Citation :
La Martinique, une escale chargée d’histoire pour la Jeanne d’Arc

La Martinique a toujours été le point de passage obligé pour le porte-hélicoptères de l’autre côté de l’océan Atlantique. Avec 30 accostages au compteur, Fort-de-France est en effet le deuxième port le plus visité par la Jeanne, juste après Djibouti.



Cette dernière escale du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc est particulièrement symbolique : en 1964, pour sa « croisière d’endurance » et alors qu’il portait encore le nom de La Résolue, le porte-hélicoptères mouille en rade des Flamands à Fort-de-France et retrouve le croiseur école Jeanne d’Arc, qui effectue alors sa dernière croisière d’instruction avec sa conserve, l’aviso escorteur Victor Schœlcher et qui aura l’honneur d’embarquer le 23 mars 1964 le Président de la République, le général de Gaulle. Quelques jours plus tard, des officiers élèves du croiseur école embarquent sur le porte-hélicoptères pour tester les installations de l’école : ils seront les premiers midships d’une longue série de 6400 officiers élèves à être passés sur le porte-hélicoptères.




JDB

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mar 30 Mar 2010 - 12:40

Citation :

Des tapis chinois, des tableaux, des statues... et la cloche


OAS_AD('Position1');


cachePubVide('pubDetailArt');



Quatre tapis chinois

La Jeanne d'Arc recèle un patrimoine assez unique dans la Marine. Parmi les objets de décoration remarquables figurent quatre tapis chinois ornant le salon du commandant. Assez anciens, ils proviennent sans doute de navires de la flotte française d'Extrême-Orient du XIXe siècle.
Deux statues de Jeanne d'Arc
Deux statues de Jeanne d'Arc sont présentes à bord. La première, une statue équestre en cuivre moulé, figure dans les appartements du commandant. C'est la réplique en miniature de l'oeuvre du sculpteur Emmanuel Frémiet (1824-1910) qui orne la place des Pyramides à Paris. La seconde sculpture, représentant la « Pucelle » debout, se trouve dans le carré des officiers mariniers supérieurs. Un maître principal armurier, resté anonyme, l'a façonnée dans une douille d'obus.
150 tableaux
Quelque 150 tableaux ornent les coursives de la Jeanne. Ils sont dus pour la plupart aux peintres de la Marine qui ont embarqué sur le navire école depuis 1964. Chaque peintre de la Marine doit produire chaque année trois tableaux qui reviennent à la Marine. On relève ainsi les signatures de Jean-Paul Tourbatez, André Hambourg, Michel Bez, François Perhirin, Michel King...
Symbolique militaire
À l'inventaire figurent aussi les objets relevant de la symbolique militaire et du patrimoine de tradition. Le fanion et la cloche du navire entrent dans cette catégorie d'objets, tout comme les deux plaques de cuivre portant le nom des commandants, ou encore le « renard », c'est-à-dire le plateau disposé à la coupée sur lequel sont pointés les noms des officiers qui descendent à terre.
La cloche sous bonne garde
D'ores et déjà, certaines précautions sont prises pour mettre à l'abri ce patrimoine prisé des collectionneurs. « La cloche est enfermée dans un coffre du bureau du commandant », signale Hervé Bedri, le « Monsieur patrimoine » de la Marine. On ne sait jamais...


Ouest-France

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mar 6 Avr 2010 - 12:28

Citation :
La Jeanne d’Arc fait ses adieux à New York

Ce matin, alors que le soleil était déjà haut dans le ciel, la Jeanne d’Arc a appareillé de New-York, laissant derrière elle pour la dernière fois l’île de Manhattan, véritable forêt de gratte-ciels vertigineux, où l’effervescence humaine ne s’arrête jamais, de jour comme de nuit. Lentement mais sûrement, le porte-hélicoptères s’élança vers l’embouchure de l’Hudson River, sous le ballet d’une Alouette et d’une Gazelle ainsi que des hélicoptères du NYPD (New York Police Department) venus escorter la « Vielle Dame » jusqu’au pont de Verrazzano, saluant ainsi sa dernière escale aux Etats-Unis. Une grande partie de l’équipage s’est par ailleurs massée sur les extérieurs afin de porter un dernier regard à la pointe de Manhattan, le Brooklyn Bridge et bien sur la statue de la liberté, célèbre monument réalisé par le sculpteur français Bartholdi et offert au USA en 1886 en signe d’amitié entre les deux nations et pour célébrer le centenaire de la déclaration de l’indépendance américaine. Ce dernier regard croisé entre la « Jeanne » et « Lady Liberty », deux monuments historiques, fut immortalisé à l’occasion d’un photex.


Au cours de l’escale, les marins auront pu arpenter les rues et avenues de New York, formant un véritable quadrillage dans lequel il est aisé de se repérer. De Central Park à Wall Street en passant par Times Square ou le Rockefeller Center, l’équipage du porte-hélicoptères ne pouvait qu’être impressionné par la démesure caractéristique des Etats-Unis, qui se fait tout particulièrement ressentir à Manhattan. Ainsi, du haut de l’Empire State Building, plus haut gratte-ciel de New-York, les marins ont pu admirer une vue panoramique à 360° sur tous les quartiers de la ville : Manhattan bien sur mais également le Bronx, le Queens, Brooklyn, et State Island. Du haut de ses 300 mètres, mêmes les fameux taxis jaunes et les limousines s’apparentaient presque à des jouets miniatures !


New-York, souvent surnommé la ville qui ne dort jamais, est aussi vivante la nuit tombée que lorsque le soleil est au zénith. Ainsi, les immenses panneaux publicitaires de Times Square sont si nombreux et si lumineux que les passants pourraient se croire en plein jour. Dans le même quartier se trouvent également de nombreux théâtres de comédies musicales, dont la plupart sont situés sur Broadway. West Side Story, Mamma Mia, Hair… autant de spectacles qui ont fait la renommée de la célèbre avenue et auxquels les marins ont pu assister pendant l’escale. New-York est également la capitale culturelle des Etats-Unis. A ce titre, elle abrite de grands musés tels que le Metropolitan Museum of Art (MET) ou le Museum Of Modern Art (MOMA), particulièrement prisés par l’équipage du porte-hélicoptères.


Enfin, petite particularité par rapport aux escales précédentes, le port de l’uniforme était autorisé voire conseillé lors des sorties en ville. En effet, les américains portant un profond respect aux militaires, les marins en uniforme ont pu d’une part bénéficier de nombreux avantages tels que la gratuité et le « coupe-file » dans les musées et les monuments, d’autre part nouer plus facilement des liens avec les Newyorkais, intrigués de voir autant de « sailors » tout de bleu vêtus, débarquer dans leur ville.


Au terme de cette escale dans la plus grande métropole des Etats-Unis, les marins ont accumulé un nombre incalculable de souvenirs et gardent en mémoire l’accueil chaleureux que leur ont réservé les Américains. Ils ont repris la mer ce matin pour une traversée riche en activités, avant de rejoindre Québec au Canada, le pays voisin.

Aspirant Alexandre Constantin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mer 19 Mai 2010 - 13:37

...
Citation :

Après 50 ans de service et de navigation, plus de trois millions de kilomètres au compteur, plus de 700 escales et de 80 pays visités, le bâtiment-école que tout le monde en Bretagne surnomme « la Jeanne » revient à Brest.
A cette occasion, le Jeudi 27 Mai 2010, les équipes Iroise et Bretagne de France 3 consacrent une journée spéciale à cette Arrivée de la Jeanne tout comme elle l’avait fait la veille du dernier départ en décembre dernier. Elles proposeront des éditions spéciales du 12/13 et du 19/20 et une prise d’antenne événementielle à 15h00.
Reportages, témoignages, portraits et images d’archives, rythmeront ces heures de direct. Cet hommage à la Jeanne est à suivre Jeudi 27 Mai 2010 à partir de midi sur l’antenne premium de France 3 Bretagne, en webtv sur france3.fr et sur le site internet dédié consacré à la Jeanne et à son dernier tour du Monde !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mer 19 Mai 2010 - 21:31

Le 27 à Brest . Fremo je sais que le Jeanne d'arc te tien à coeur compte sur moi !
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mer 19 Mai 2010 - 23:58

Nano a écrit:
Le 27 à Brest . Fremo je sais que le Jeanne d'arc te tien à coeur compte sur moi !
Alors mille Merci pour toi Nano

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 20 Mai 2010 - 9:38

Savait vous si la Jeanne va etre revendu ? car passez un moment l'Argentine etait presentie pour l'achat de ce navire.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 20 Mai 2010 - 13:45

Gémini a écrit:
Savait vous si la Jeanne va etre revendu ? car passez un moment l'Argentine etait presentie pour l'achat de ce navire.
la Jeanne va être démolis il y a de l'espoir que la partie avant va étre préserver comme monument brestois ...
sinon je me rappelle pas que l'Argentine était intéréssé pas la Jeanne, je crois plutôt par l'Oragon ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 20 Mai 2010 - 13:59

Pourquoi il la demolisse,ce navire a l'air en bon état .
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 20 Mai 2010 - 14:02

Gémini a écrit:
Pourquoi il la demolisse,ce navire a l'air en bon état .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Ven 21 Mai 2010 - 22:08

la Jeanne devant Caudebec en Caux !!







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Lun 24 Mai 2010 - 10:05

Une Vocation militaire, mais aussi de rayonnement du savoir faire Français, nul autre navire de la Royale n'aurais aussi bien défendu la France autour de la planéte. Le plus ancien, le Plus esthétique, le Plus connu, le Jeanne laissera des traces à tout jamais, dans les esprits de tous ceux qui ont eu la chance de naviguer à son bord. Ce n'est certainement pas parsard que sa carriére a étè la plus longue des batiments de la flotte française
Citation :
La France, connue au bout du monde !

Au cours de ses missions, la Jeanne d’Arc a à cœur de porter haut les couleurs de la France. Cela vaut pour sa culture, sa gastronomie, son savoir-faire mais également pour ses entreprises. Ainsi, la Jeanne d’Arc propose gracieusement ses services aux entreprises françaises souhaitant s’implanter ou se développer à l’étranger. En relation avec Ubifrance (agence française pour le développement international des entreprises), la Jeanne d’Arc a réalisé plusieurs actions de promotion pendant sa dernière mission. Parmi elles, à Rio a été organisé à bord un shooting photo au profit de la marque Lacoste, mettant en scène des marins de la Jeanne arborant des vêtements de la célèbre marque au crocodile. Des chefs d’entreprise français y ont également noué des contacts dans le cadre de la rénovation du port de Rio de Janeiro. A Buenos Aires a été organisé un cocktail sur le pont d’envol pour promouvoir les produits gastronomiques français avec le groupe Carrefour. Enfin, à Callao, le cocktail d’arrivée en escale a été l’occasion de promouvoir la marque L’Oréal qui fêtait par la même occasion ses 100 ans d’existence. A cette occasion, des hôtesses de la marque distribuaient aux invités des échantillons de parfum et des cadeaux. A Callao toujours, une rencontre a eu lieu à bord entre des chefs d’entreprises français et le maire de Lima, candidat à l’élection présidentielle, en vue du chantier de construction du métro de la capitale péruvienne.


A ces opérations, il faut encore ajouter le partenariat de la Jeanne d’Arc avec l’association des régions de France (ARF) qui est intervenue à bord à l’occasion des escales de Casablanca et Québec. La Jeanne d’Arc a également fait la promotion des régions de France au cours de ses cocktails, proposant des brochures et autres cartes touristiques aux invités.

Une délégation de Brest Métropole Océane a, comme chaque année, rejoint la Jeanne d’Arc pendant l’une de ses escales pour développer des partenariats économiques, scientifiques et universitaires entre la ville de Brest et la région choisie. Cette année, la délégation nous a rejoints à Québec où elle a organisé une réunion à bord au profit de ses partenaires canadiens ainsi qu’une dégustation d’un délicieux bigorneau des mers que l’on en Bretagne. A cette occasion, les rendez-vous d’affaires ont été organisés par la mission économique Ubifrance de Montréal.
Le Pôle mer Bretagne, organisation pour la promotion de la Bretagne et de ses activités économiques maritimes (nautisme, énergie marine, pêche …) a également utilisé la Jeanne d’Arc comme plateforme d’accueil lors de l’escale de Fort de France, organisant une réunion et des tables rondes à bord.
Ainsi, tous ces événements organisés pendant les escales ont-ils contribué à promouvoir l’image de la France, de son terroir et de ses entreprises à l’étranger. Nous avons actuellement à bord Yann Frollo de Kerlivio, point de contact entre la Jeanne d’Arc et Ubifrance. Il a accepté de répondre à quelques questions pour nous aider à comprendre l’intérêt de telles démarches.

Entrevue

Entrevue avec Yann Frollo de Kerlivio, agent pour Ubifrance à Paris, qui a suivi les opérations menées avec la Jeanne d’Arc. Yann Frollo de Kerlivio est responsable d’une dizaine de pays parmi lesquels la Russie, l’Ukraine, l’Egypte, la Tunisie ou encore le Canada. Il manage à distance les missions économiques de ces pays, leur donnant des directives et des objectifs.


Quel est l’objectif de l’agence Ubifrance ? Ubifrance dépend directement du Ministère de l’économie et des finances. Notre but est de permettre aux entreprises françaises de s’implanter et de se développer à l’étranger. Pour cela, nous les mettons en relations avec des acheteurs, importateurs et clients potentiels sur les marchés qui les intéressent. Les membres des missions économiques travaillent en étroites relations avec les ambassades de France partout dans le monde. L’agence organise donc des rencontres, des déjeuners d’affaires, des forums et toute sorte d’événements d’affaires pour permettre aux entreprises françaises de prospérer. Chaque jour, ce sont trois événements dans le monde qui sont organisés par Ubifrance.

Pourquoi avoir utilisé la Jeanne d’Arc comme plateforme pour ces événements ? Nous organisons des rencontres dans des cadres prestigieux. La Jeanne d’Arc a donc été une plateforme extraordinaire pour nos rencontres. C’est un bâtiment qui fait rayonner la France à l’étranger. L’effet de nos activités a donc été démultiplié grâce à l’aura de ce bateau.
Quels échos avez-vous eu des opérations organisées pendant la dernière mission de la Jeanne d’Arc ? Ils ont été excellents ! A Rio de Janeiro avait été organisé un déjeuner d’affaires au carré du commandant en présence du président du port qui est de notoriété publique difficile à rencontrer. Nous avons pu convier à sa table plusieurs grandes entreprises françaises qui ont ainsi pu aborder des sujets importants pour leur développement. Toutes les opérations, bien que très différentes, ont été des succès.

Aujourd’hui, après des mois de travail avec la Jeanne d’Arc, vous voilà à bord pour la remontée de la Seine. Que ressentez-vous ? Je suis ravi d’être à bord de la Jeanne. Je suis officier de marine de réserve. J’ai des liens forts avec la marine par ma famille. Mon père « a fait » la Jeanne en 72-73. Aujourd’hui, c’est sa dernière mission et je suis très heureux d’être à bord pour une de ses dernières traversées. La Jeanne d’Arc est un mythe, même pour ceux qui n’ont jamais navigué à son bord.

MS

_________________


Dernière édition par Fremo le Lun 24 Mai 2010 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mar 25 Mai 2010 - 13:55

Citation :
La Jeanne d'Arc va-t-elle tutoyer les 30 noeuds ?


La Jeanne d'Arc a atteint 26 noeuds en avril
crédits : MARINE NATIONALE - FRANCK SEUROT

25/05/2010

A 46 ans, le célèbre porte-hélicoptère de la Marine nationale a l'âge de ses artères. N'empêche ! La nuit prochaine, son dernier équipage souhaite le faire vibrer une dernière fois, comme au bon vieux temps de sa jeunesse. Après avoir atteint les 26 noeuds le 29 avril, lors de son retour d'Amérique du nord, la Jeanne d'Arc va tenter cette nuit de fendre la mer à 27 noeuds, vitesse à laquelle elle filait au neuvage, en 1964. Aidés par le courant du raz Blanchard, entre le cap de la Hague et Aurigny, les marins espèrent même que la vieille dame pourra les dépasser et s'approcher des 30 noeuds ! Pour cela, les 4 chaudières du bâtiment, baptisées Mirabelle et Eglantine (machine arrière), ainsi que Clara et Morgane (machine avant), seront allumées. Le 29 avril, pour atteindre 26 noeuds, l'appareil propulsif avait développé 65% de sa puissance, les lignes d'arbres tournant à 200 tours par minute. Cette fois, le coeur de la Jeanne devra donner 100% de sa puissance, alors que les deux hélices devraient brasser l'eau à 245 tours par minute ! En tout, il s'agit de lancer 40.000 cv dans cette course de vitesse et, les mécaniciens comme le pacha en rêvent discrètement, de permettre aux 13.000 tonnes d'acier du bateau de battre un dernier record.

L'opération est complexe car il faudra couper la turbine de croisière pour envoyer toute la vapeur directement dans la turbine principale. Trois bonnes heures seront nécessaires à l'opération, les derniers noeuds étant gagnés tour par tour, les deux machines devant être en contact permanent pour monter simultanément en puissance. Le challenge est d'autant plus important que, contrairement à un bâtiment moderne, les machines de la Jeanne d'Arc ne sont pas gérées par ordinateur. Ici, tout est manuel et les mécaniciens sont de véritables horlogers. Mais, au « trou », les hommes sont confiants. Ces derniers mois, ils n'ont eu de cesse de bichonner leurs machines, parfaitement entretenues et encore vaillantes, comme l'a prouvée la montée en allure au cours de la transatlantique de retour. Dans ces conditions, sous la ligne de flottaison, l'incroyable enchevêtrement de tuyaux, de vannes et de mécanique, grâce au remarquable travail des « mécanos », est prêt pour un ultime défi. Cette pointe de vitesse, si elle est accomplie, sera la « cerise sur le gâteau » avant l'arrivée jeudi à Brest. Un baroud d'honneur, en somme, avant le fameux « terminées barre et machines » que le commandant prononcera une dernière fois et qui signifiera la fin de la carrière opérationnelle du bâtiment.
M&M

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mar 25 Mai 2010 - 16:33

Elle en a encore dans le ventre la Jeanne.... .
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Mer 26 Mai 2010 - 20:24

La Jeanne vient de Franchir 30.5 noeuds avec les 4 chaudiéres allumées .
Pour sa derniére croisiére ce n'est pas si mal .
Source :le portail des sous marins.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 27 Mai 2010 - 13:34

Gémini a écrit:
La Jeanne vient de Franchir 30.5 noeuds avec les 4 chaudiéres allumées .
Pour sa derniére croisiére ce n'est pas si mal .
Source :le portail des sous marins.
on parle plutôt de 30.9nds ... Donc Chapeau la Jeanne

c'est vraiment dommage qu'on va perdre un navire aussi beau et aussi élégant

@+ les gars ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 27 Mai 2010 - 17:11

Citation :

La France fait ses adieux à la «Jeanne»


La Jeanne sur la Seine, en route vers Rouen, le 21 mai dernier, son dernier voyage en tant que navire-école. À son bord, 6 400 officiers-élèves ont été formés au combat naval. Crédits photo : AFP

Après quarante-cinq campagnes, le porte-hélicoptères rentre ce jeudi à Brest pour une retraite définitive.


«Le 4 avril 1988, une petite fumée a été repérée à l'horizon. C'était une jonque. À son bord, 40 Vietnamiens qui fuyaient leur pays. Dans le hangar à hélicoptères, nous avons installé des sanitaires, des lits de camp et une salle à manger. Ces réfugiés sont restés seulement quelques heures à bord avant d'être transférés sur un navire affrété par Médecins du monde mais je me souviendrai toute ma vie de ce jour-là», raconte avec la voix serrée Joël Chandelier, à l'époque maître principal chargé du bureau prévention-sécurité.
Entré à l'École des mousses à 16 ans, cet ancien sous-officier a demandé à embarquer sur le mythique navire en 1985. «J'étais en fin de carrière dans la Marine nationale. Même si j'avais pas mal de milles nautiques derrière moi, naviguer sur la Jeanne a été une récompense. La Jeanne offrait la possibilité de voyages fabuleux, de découvertes du monde et des autres cultures», souligne Joël Chandelier.
Qu'ils aient embarqué comme militaires de carrière, officiers-élèves ou simples appelés lorsque le service national existait encore, les anciens de la Jeanne portent tous en eux le souvenir d'une expérience unique. «J'avais vingt-deux ans et envie de voyager. Cela a été une formidable aubaine. À la première escale à Civitavecchia (le port de Rome, NDLR), j'ai eu la chance de faire partie de la délégation reçue par Jean-Paul II», détaille avec enthousiasme Guillaume Chaigneau, affecté comme barman au bar de l'équipage le temps de son service militaire et aujourd'hui chef d'entreprise. Et d'ajouter : «En 1993, le service durait dix mois. Embarquer sur la Jeanne impliquait un engagement volontaire de deux mois supplémentaires ; je n'ai jamais regretté .» D'ailleurs, l'an passé, il a emmené son épouse et ses trois enfants visiter le bateau.
«En 1969, âgé de 21 ans et élève de l'École navale, j'embarque sur la Jeanne, à l'époque commandée par le commandant Flohic, ancien aide de camp du général de Gaulle. Première escale Dakar : le navire accueilli au son des canons et le président Léopold Senghor reçu à bord, cela marque», témoigne Roger Guillamet, l'un des 6 400 officiers formés au combat naval sur la Jeanne depuis 1964. Pour ce capitaine de vaisseau aujourd'hui à la retraite et qui cite encore sans hésiter les escales de son périple, «le prestige de la Jeanne tient à son rôle d'ambassadeur». «Dans beaucoup de pays, la Jeanne était parfois la seule chose que les habitants connaissaient de la France », complète Jean-Jacques Messager, mécanicien au grade de maître principal arrivé sur le navire en 1982 et qui préside maintenant l'Association des anciens de la Jeanne.
Orchestre sur le pont à l'arrivée dans les ports, commandant recevant dans ses salons les autorités locales, festivités organisées à terre à chaque escale, la Jeanne reçoit le meilleur accueil. Et les marins qui le souhaitent peuvent participer à tout cela : «Quel que soit votre métier, sur la Jeanne, on vous offre la possibilité d'aller plus loin, de sortir de vous-même pour rencontrer les autres. Chaque membre de l'équipage représente la France ; nombreux y prennent goût », rapporte Jean-Jacques Messager.
Immense popularité



Pacha de 1977 à 1979, le vice-amiral Bertrand Bonavita confirme l'immense popularité du navire : «La Jeanne est un peu la base arrière de l'ambassadeur ; le rôle de représentation est important. D'ailleurs, les escales étaient plus longues qu'avec d'autres navires de la marine et à chaque fois, nous organisions des portes ouvertes pour lesquelles il y avait toujours une longue file d'attente.» Ces arrêts - parfois d'une dizaine de jours - constituent l'occasion de découvrir les pays. Ainsi, Émile Genin, premier maître plongeur-démineur embarqué dès la première campagne en 1964, se souvient : «J'ai dansé la samba à Rio, le tango à Buenos Aires, secouru des pêcheurs naufragés entre Manille et Hongkong, passé le réveillon du Nouvel An à San Francisco à échanger avec un Américain rencontré dans les rues, etc.»
Et si la vie à bord est exigeante, tous en gardent des souvenirs très forts : le concert de musique de chambre du dimanche soir, le dîner annuel des sous-officiers à la table du commandant, la monnaie Jeanne d'Arc utilisée à bord jusqu'en 1978, les coups de vent des mers australes, une princesse royale croisée à la passerelle, les survivants du tsunami de décembre 2004 ou encore les «quatre heures de Suez», une course en relais organisée sur le pont d'envol le temps du passage du canal. «À chacun sa Jeanne », conclut Jean-Jacques Messager.



Le casse-tête de la déconstruction



Construit à Brest de 1959 à 1961, le porte-hélicoptères, long de cent quatre-vingts mètres, contient - comme tous les bateaux de cette époque - des tonnes d'amiante. Aussi sa déconstruction se fera-t-elle en plusieurs étapes, puisqu'il faudra d'abord procéder au désamiantage. Pour l'heure, il est prévu qu'après un week-end d'adieu sur un quai civil du port de Brest, la Jeanne soit amarrée au fond de la Penfeld, la rivière de Brest, dont les berges sont en partie occupées par les militaires, ou qu'elle parte directement vers le cimetière marin de Landévennec. Mais, quelle que soit l'option retenue, une centaine de marins s'affaireront pendant plusieurs semaines à vider le bateau. Ensuite, des appels d'offres seront lancés afin de sélectionner les entreprises en charge du désamiantage et de la déconstruction. Reste que d'aucuns appellent à la conservation des éléments les plus représentatifs : «Il s'agit là d'un des derniers bâtiments à vapeur de la Marine nationale. En termes de patrimoine naval, cela a du sens», estime Stéphane Dugast, auteur du livre La Jeanne d'Arc (Éd. du Chêne). Et de rappeler que «si le France pourrit quelque part dans la baie d'Along, la récente vente aux enchères des objets du bord a remporté un grand succès».
lefigaro

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 27 Mai 2010 - 17:34

Fremo a écrit:
Gémini a écrit:
La Jeanne vient de Franchir 30.5 noeuds avec les 4 chaudiéres allumées .
Pour sa derniére croisiére ce n'est pas si mal .
Source :le portail des sous marins.
on parle plutôt de 30.9nds ... Donc Chapeau la Jeanne

c'est vraiment dommage qu'on va perdre un navire aussi beau et aussi élégant

@+ les gars ...




_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 27 Mai 2010 - 18:25

Pour si retrouver là dedans ............ .
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Ven 4 Juin 2010 - 16:42

Jeanne d'Arc : Le coeur s'est arrêté mais l'esprit demeure
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=113346
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=113347

j'aurais pas aimé étre à la place du C.V. Patrick Augier au moment de l'accostage dans le port Brestois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Lun 13 Sep 2010 - 16:35

Désarmement de la Jeanne en Penfeld







_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   Jeu 22 Sep 2011 - 13:41

Citation :

Webdocumentaire : La Jeanne d'Arc comme vous ne l'avez jamais vue





Voir le diaporama
crédits : MARINE NATIONALE - FRANCK SEUROT
22/09/2011

Le bateau de légende le méritait bien. Quelques mois après son retrait du service actif, nous vous proposons de découvrir un documentaire racontant les 40 ans de « la Jeanne », l'ancien bâtiment école de la Marine nationale. Mais pas n'importe quel documentaire.
« R 97 La Jeanne - Ultime Embarquement » est un webdoc, disponible à partir d'aujourd'hui sur Mer et Marine et les sites du groupe Le Télégramme. « Le webdocumentaire est un nouveau support de diffusion qui offre de nombreuses possibilités : on peut le regarder à n'importe quelle heure, on peut le commencer et y revenir et surtout l'internaute a la main sur l'oeuvre puisque c'est lui qui, en cliquant sur les différentes pastilles de l'interface, pourra choisir de regarder tel ou tel sujet, vidéos, photos, il devient un acteur de sa découverte documentaire », s'enthousiasme Olivier Malaponti, producteur du webdoc pour la société Cornerprod.
Le résultat d'un travail de plusieurs mois, parti d'un projet de Stéphane Dugast, journaliste et réalisateur, et Christophe Géral, photographe, déjà auteurs d'un très beau livre sur la Jeanne d'Arc et d'un documentaire télévisé. « Stéphane Dugast nous a contacté fin 2009 avec cette idée de webdoc, nous l'avons suivi. L'idée était belle, la Jeanne d'Arc est un bâtiment mythique, ancré dans l'ADN des marins et de "sa" région, la Bretagne ». La production s'associe avec des partenaires locaux, les télévisions locales bretonnes TV Rennes 35, Ty Télé et Tébéo, le Télégramme qui héberge et a mis en ligne le webdoc, la région Bretagne, mais aussi DCNS, qui a livré le navire en 1964 et l'a entretenu pendant plus de quatre décennies. Au printemps 2011, le webdoc est prêt.
Et le résultat est réussi. Une coupe de la Jeanne accueille le visiteur. Trente pastilles sont réparties sur la coque et le pont du porte-hélicoptères. Trente pastilles sur lesquelles on clique à l'envie pour découvrir trente facettes de l'histoire de la Jeanne, à travers de petites vidéos. De jolis portraits : le Bidel, pour qui le bonjour du matin doit être franc et droit dans les yeux et qui passe dans les coursives sa burette à la main pour mettre de l'huile dans les rouages des rapports entre les hommes, les musiciens marins du jazz band qui répètent sur le pont, les différents pachas jusqu'au dernier, le capitaine de vaisseau Augier, les mécanos dans les entrailles, les chequas à la passerelle, les manoeus sur le pont et les officiers mariniers dans leurs postes, les officiers-élèves qui regardent le quai brestois s'éloigner et qui s'apprêtent à vivre le plus beau des voyages initiatiques...
Des tranches de vie et des missions : le Visitex à la recherche de trafic illégal, les coquetèles, au cours desquelles la Jeanne devient l'ambassadrice de la République, le sauvetage des boat people en mer de Chine...mais aussi des portraits de peintres et écrivains, qui ont toujours accompagné la Jeanne dans ses tours du monde.
En tout près d'une heure de programme, avec des bonus et une galerie de photos, que l'on peut déguster petit à petit ou dévorer d'une traite. Le ton est sobre, simple, accessible à tous tout en restant ancré dans la réalité du bord. Un très bel hommage d'un tout nouveau media pour la plus belle vieille dame de la Marine.
Arrow - ACCEDER AU WEBDOCUMENTAIRE SUR LA JEANNE D'ARC
M&M

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PH 97 Jeanne d'Arc   

Revenir en haut Aller en bas
 
PH 97 Jeanne d'Arc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Porte-hélicoptères R97 Jeanne d’Arc
» Campagne 1951-1952 du croiseur Jeanne d'Arc
» jeanne D'ARC
» Jeanne Calment
» JEANNE D'ARC (PH) - VOLUME 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Armement naval-
Sauter vers: