Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités du Sahara Marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Zolozai
2eme classe
2eme classe


messages : 9
Inscrit le : 05/01/2010
Localisation : Kuala lumpur, Malaisie
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Jan 2010 - 1:09

Peut être aussi que c'est le Maroc qui utilise cette bonne vielle tactique du divisé ... ? le discours du roi sur la régionalisation concorde etrangement avec tous ces evenements, je ne serais pas surpris de les voire impliqués dans l'autonomie elargie de notre sahara au detriment du polisario comme ça on aura fait d'une pierre deux coups
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2848
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Jan 2010 - 1:17

Zolozai a écrit:
Peut être aussi que c'est le Maroc qui utilise cette bonne vielle tactique du divisé ... ? le discours du roi sur la régionalisation concorde etrangement avec tous ces evenements, je ne serais pas surpris de les voire impliqués dans l'autonomie elargie de notre sahara au detriment du polisario comme ça on aura fait d'une pierre deux coups

le projet de regionalisation ne date pas d'hier tu sais.
Le polisario se divise tout seul, les gens en ont marre de faire des ronds dansle désert,
et la voix des séquestrés se fait deplus en plus entendre...
et pour finir je te drais que "La patrie est clémente et miséricordieuse"

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6501
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Jan 2010 - 1:20

je ne pense pas que khat achahid soit instrumentalisé par la DGED , s'il présentait une menace sérieuse on aurait liquidé ses partisans dans les camps de Tindouf, où il n'y a ni presse ni télé pour couvrir ce qui s'y passe
c'est à mon sens une manoeuvre algérienne pour contenir la ferveur des jeunes polisariens qui reprochent à Alger son soutien inconditionnel à "l'ancienne garde" du mouvement
je ne vois pas de lumière au bout du tunnel, le statuquo arrange encore Alger, qui se voit beacoup reconforté après la fin de l'embargo et le renouvellement de son arsenal militaire ça lui donne des ailes...

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12930
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Jan 2010 - 1:22

Zolozai a écrit:
Peut être aussi que c'est le Maroc qui utilise cette bonne vielle tactique du divisé ... ? le discours du roi sur la régionalisation concorde etrangement avec tous ces evenements, je ne serais pas surpris de les voire impliqués dans l'autonomie elargie de notre sahara au detriment du polisario comme ça on aura fait d'une pierre deux coups

Surtout, pas "Khatt Echchahid" est bien plus stricte dans sa ligne de conduite à tenir face au Maroc. c'est disons la branche dure du polisarion. Comme l'ont très bien souligné samy et Adams, leur but est dans un premier temps prendre le pouvoir face à la direction actuelle puis par un moyen ou un autre mettre echec et matt le Maroc.
Je préfère de loin une marionnette qui ne sait que parler et écrire des lettre, plutôt qu'un mouvement rusé et près à faire des concession de façade Evil or Very Mad

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Zolozai
2eme classe
2eme classe


messages : 9
Inscrit le : 05/01/2010
Localisation : Kuala lumpur, Malaisie
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Jan 2010 - 1:43

Autant pour moi alors Embarassed Mais avouons qu'une tactique pareille serait bien joué du gouvernement marocain Cool
Anzerbou 3lihoum wendiroulihoum missa (on les prendras de court en raflant la mise)


Dernière édition par Zolozai le Jeu 7 Jan 2010 - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 6 Jan 2010 - 3:40

Il y a quelques mois, un journaliste marocain demandait à Ould Souelem, un "repenti" qui venait de rentrer au Maroc, ce qu'il pensait du mouvement d'opposition à la direction du polz, Khatt Echchahid. Ould Souelem s'est esclaffé avant de répondre : "Si Khatt Echchahid n'était pas étroitement contrôlé par la DRS, ça fait longtemps qu'il aurait disparu"
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6034
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 11 Jan 2010 - 9:29

le site de la SPS a une nouvelle fois étais pirater lol

voici les dernière nouvelle diffuser par SPS LOL

Citation :
Les médias internationaux commencent à découvrir le vrai visage du « Front Polisario »

Citation :
Hocine Aït Ahmed dénonce la propagande sur Aminatou Haidar : sur les droits de l’Homme l’Algérie tient un double discours cynique

Citation :

Algérie: Abdelaziz Bouteflika et les siens

Citation :
l'argent de l'aide humanitaire
Exclusif : une montre a 23000 euros pour la femme du SG du Polisario
et enfin le meilleur pour la fin...

Citation :
VIVE LE MAROC ET VIVE SA MAJESTE MOHAMED 6
SASBOU2 défie le Polizbbal abdel3aziz alfernatchi ainsi que sa racaille qui l'entoure

autre commentaire laisser par un de nos hacker

Citation :
e jocker_2 a abdelaziz
... he oui ta fin est tres proche abdellaziz marrakchi et aussi abdelaziz bouteflika car vous n'etes qu'une bande de mafiozis, toi marrakchi tu n'as rien vu dans ta vie et aussi toi bouteflika tu n'as ni fils ni fille ni rien du tout voila votre vie misirable entre la souffrance et les gallons des generaux qui bouffent les biens de l'algerie qui n'a pas encore trouvé sont independance, un conseil d'un simple marocain nommé jocker_2, cherchez un exil ou allez vous suicider








lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 11 Jan 2010 - 11:23

ils ont ete contraint d´effacer toutes les "depeches" depuis 2007 pour effacer les infos marocaines
coup de maitre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 11 Jan 2010 - 11:28

Je suis sûr que c'est younes qui a fait ce coup Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1545
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 11 Jan 2010 - 14:25

"Abdelaziz Elfernatchi " j'adore ce Mec
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 11 Jan 2010 - 23:53

Voila un article apparu aujourd'hui sur les colonnes du journal "El Pais". Il est ecrit par le diplomate espagnol Maximo Cajal, un des plus proches conseiller diplomatiques du President Zapatero, et tres bon connaisseur de la cojunture mediterraneene. Et elle traduit au detail ma propre pense'e. Je posterai la traduction asap.
Citation :


El Sáhara y la razón de Estado

En los últimos meses, España ha estado sumida en tres crisis. La vertiente humanitaria del secuestro del Alakrana y los avatares por que ha atravesado Aminetu Haidar en territorio español, después de su rechazo por Marruecos, no explican a mi juicio ni su estrepitosa cobertura mediática ni su interesada explotación política. La discreción que rodea al otro secuestro, cuánto más delicado, el de los tres cooperantes de Barcelona Acció Solidària, pone sin duda alguna de manifiesto la madurez y la entereza de la sociedad y de las fuerzas políticas de Cataluña.

Muy distintas como son, estas tres contingencias tienen sin embargo un denominador común: el Sáhara, el desierto que va de Mauritania al Sudán y, más allá, hasta Somalia; del Atlántico al mar Rojo y al Índico, a las aguas que bañan los océanos donde faenan los pesqueros españoles, muy lejos ya del llamado banco canario-sahariano. Territorios aquéllos pertenecientes a frágiles estructuras estatales, en buena parte de los cuales existe un vacío de autoridad y donde actúan, a sus anchas, Al Qaeda y sus franquicias.

Traigo estos incidentes a colación por el reverdecimiento que, al socaire de la huelga de hambre de Haidar, ha experimentado la reivindicación del Frente Polisario. Hace ya un tiempo, siquiera fuera de pasada, hice pública mi posición respecto del Sáhara Occidental, sobre la cuestión del derecho a la autodeterminación del pueblo saharaui y la posibilidad de que un nuevo Estado independiente, la RASD, pase a formar parte de la Comunidad Internacional. Semejante eventualidad supondría, a mi entender, una amenaza añadida a las que ya ponen en riesgo la seguridad de España. Llámese razón de Estado, realpolitik, interés nacional o puro y simple patriotismo, son éstas las consideraciones que me llevan a explicitar mi postura contraria a tan peligroso desenlace. Ya sé que tales razones tienen mala prensa, como si el espectro de Maquiavelo anduviera suelto, pero en el caso presente las antepongo a cualesquiera otras consideraciones. Porque por encima de todo, para prevalecer, la reivindicación saharaui tendría que ser practicable; esto es, viable.

Producto del tardo-colonialismo español, el Sáhara Occidental nunca fue germen de Estado alguno -sí lo era Marruecos- y la población que por allí transitaba, en un nomadeo secular, nunca fue un "pueblo". Tampoco el gibraltareño, por cierto. Fuimos los españoles los que construimos una identidad artificial que acabó por revolverse contra la metrópoli, aunque en buena medida lo hiciera en español -otra forma de colonialismo- y no en su hassanía vernácula. Un Sáhara independiente no puede prosperar. Acabará siendo un nuevo Estado fallido a menos que caiga bajo el control de un tercero; de Argelia, ¿de quién, si no? No nos corresponde a los españoles entrar en la bronca fronteriza argelino-marroquí, herencia de la Francia imperial, pero sí es nuestra responsabilidad extraer las consecuencias de parecido escenario y no callar.

¿Quién se encargará allí de garantizar la seguridad, la estabilidad y la prosperidad de tal artefacto si no es con la ayuda del vecino argelino, el país, todo hay que decirlo, que desde hace más de tres décadas permite que en su interior malvivan las decenas de miles de saharauis acampados en Tinduf? ¿No sonroja este espectáculo en tierras argelinas? ¿No se puede, o es que no se quiere, poner remedio allí a tan precaria situación? ¿De cuántos ciudadanos se nutrirá esta nueva república, siendo así que no hay acuerdo sobre el censo de población una vez actualizada la cifra inicial de setenta y tantos mil a finales de los años 70 del siglo pasado?

Pero, para mí, ni siquiera esto es lo que más cuenta. Sí lo es la cuña de inseguridad que una RASD representaría, desde luego para Marruecos pero también, y muy especialmente, para España, empezando por Canarias.

¿Se acuerdan los españoles de Antonio Cubillo, del MPAIAC y de Radio Canarias Libre emitiendo desde Argel? Si hoy en día las tierras que se extienden más allá de los confines del desierto argelino y marroquí y de los porosos límites de Mauritania y de Malí -el cinturón del Sahel- son ya un semillero para el terrorismo, nada peor que añadir a aquella inmensidad otros 250.000 kilómetros cuadrados de arenal, precisamente en el bajo vientre marroquí y a un centenar de kilómetros de la comunidad autónoma de Canarias. Lo que nos jugamos es primordial: la seguridad de España. También la de Marruecos, demasiado cerca para aparentar indiferencia ante lo que allí suceda.

Rabat ha salido, me parece, malparado del episodio Haidar. Quienes apostamos por un vecino fuerte y seguro pero también democrático y, por tanto, respetuoso de los derechos humanos, tal y como parecían augurar las primeras reformas introducidas por Mohamed VI, estamos decepcionados. Decepcionados y preocupados. Porque la amplia autonomía ofrecida al antiguo Sáhara "español" -como lo llaman algunos nostálgicos del pasado- solamente es creíble, y por ello aceptable, en un régimen de auténticas libertades. Se habla estos días de la reactivación del proyecto de regionalización anunciado por el soberano alauita. Mayor motivo, si cabe, para que esta vez esa esperanza no quede de nuevo defraudada. Dos credibilidades enfrentadas; no dos legitimidades en disputa.

Máximo Cajal es embajador de España

Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 11 Jan 2010 - 23:59

Au lieu d'une mauvaise traduction, je prefere poste' le resume' de l'article publie' par la map. Bonne lecture, c'est vraiment interessant.

Citation :

La création d'un "Etat" au Sahara sous la tutelle de l'Algérie est contraire à l'intérêt national de l'Espagne (diplomate)


Madrid-11/01/10- La création d'un "Etat" dans le désert du Sahara sous la tutelle de l'Algérie est contraire à l'intérêt national de l'Espagne, a affirmé Maximo Cajal, ancien diplomate espagnol.



"L'éventualité d'un nouvel +Etat+ indépendant dans le Sahara est une autre menace qui s'ajoute à celles déjà existantes et qui mettent en péril la sécurité de l'Espagne", a souligné Maximo Cajal dans un article d'opinion publié lundi par le journal espagnol "El Pais".
"Appelez cela raison d'Etat, Realpolitik, intérêt national ou pure et simple patriotisme. Ce sont ces considérations qui expliquent ma position contraire au dangereux projet de création d'un Etat sous la tutelle de l'Algérie au Sahara", a soutenu cet ancien ambassadeur de l'Espagne auprès de l'OTAN.
"La création d'une république sahraouie constituera un foyer d'insécurité pour le Maroc mais aussi et spécialement pour l'Espagne à commencer pas les îles Canaries". "Si aujourd'hui, les terres qui s'étendent au-delà des confins du désert algérien et marocain et des limites poreuses de la Mauritanie et du Mali, à savoir la région du Sahel, constituent déjà un véritable foyer du terrorisme. Le pire sera d'ajouter à cette immensité, quelques autres 250.000 km2 de désert, qui se situent dans les entrailles du Maroc à une centaine de km des îles Canaries".
Selon cet ancien ambassadeur d'Espagne, "ce qui sera en jeu est primordial, d'abord pour la sécurité de l'Espagne mais aussi pour celle du Maroc ".
Il a, dans ce contexte, affirmé qu'un "Sahara indépendant ne pourra jamais prospérer. Il finira par devenir un Etat mort-né, à moins de tomber sous le contrôle d'un tiers pays, l'Algérie". "Cette situation ne sera pas dans l'intérêt de l'Espagne qui doit assumer la responsabilité des conséquences et suites de cet éventuel scénarii et ne pas se taire", a-t-il soutenu.
"Qui se chargera de garantir la sécurité, la stabilité et la prospérité de cet Etat si ce n'est le voisin l'Algérie, un pays qui, il faut oser le dire, accepte, depuis plus de trois décennies, que des dizaines de milliers de Sahraouis vivent dans de mauvaises conditions dans les camps de Tindouf", s'est interrogé Maximo Cajal.
"Ne peut-on pas ou ne veut-on pas mettre fin à cette situation des plus précaires ?, s'est-il encore insurgé. "De combien de citoyens se nourrira cette nouvelle république, tant souhaitée par le +Polisario+, sachant que personne ne connaît le nombre exact des Sahraouis des camps de Tindouf, en l'absence de tout recensement", s'est-il encore demandé.
"Pour pouvoir prévaloir, la revendication du +Polisario+ doit être praticable, c'est-à-dire viable. Ce qu'elle ne l'est pas : Pure produit du tardif colonialisme espagnol, le Sahara occidental n'a jamais constitué le germe d'un Etat quelconque, alors que le Maroc si. La population sahraouie, qui transitait dans ce désert, dans une sorte de nomadisme séculaire, n'a jamais été un +peuple+. Ce sont les Espagnols qui ont construit une identité artificielle qui a terminé par se retourner contre la Métropole", a-t-il expliqué dans ce contexte.

http://www.map.ma/fr/sections/lire_aussi/la_creation_d_un_et/view

Traduction extra made in Leo Africanus:

Citation :


Rabat est sorti, il me paraît, malmene’ de l'épisode Haidar. Ceux qui avions parit sur un voisin fort et sur mais aussi démocratique et, par conséquent, respectueux des droits humains, comme ils paraissaient prédire les premières réformes introduites par Mohamed VI, nous sommes déçus. Déçus et préoccupés. Parce que la vaste autonomie offerte à l'ancien “Sahara Espagnol" ; - comme ils aiment de l’ appeller quelques nostalgiques du passé, c’est seulement credible, et pour cela acceptable, dans un régime de libertés authentiques. On parle ces jours ci de la réactivation du projet de régionalisation annoncé par le Souverain Alauite.Un motif de plus, pour que cette fois cet espoir ne soit pas de nouveau trompé. Deux crédibilités face a face et non deux légitimités en conflit.


Dernière édition par Leo Africanus le Mar 12 Jan 2010 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 0:12

Muchas gracias amigo Leo,sehr interessant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 0:17

Cher ami Yak, pour que ta satisfaction soit complete je t'ajoute la traduction du dernier paragraphe de ce si interessant article d'opinion que la map, comme d'habitude, n'a pas cru convenable de publier. Relis, alors mon post precedent.

Il faut pas prendre cet article a la legere. Le message qui envoit l'Espagne est clair et net. Ou bien le Maroc avance dans la direction de la democratie et les Droits de l'Homme ou l'Espagne change de cap.

Comme j'ai dit maintes fois le cas Haidar a fait vraiment mal a la cause marocaine; mais ce ne serrai qu'une lecon aprise si le Maroc se decide de renforcer son jardin interieur, car les decideurs marocains n'arrivent pas encore a comprendre que la question du Sahara ne se joue pas seulement a El Aiun mais aussi a Fes, Tetuan, Marrakech, Nador... c'est le bienaitre du peuple marocain qui fera changer la parti et non seulement ce qui ce passe au Sahara.


Dernière édition par Leo Africanus le Mar 12 Jan 2010 - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1288
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 0:42

Bonsoir les amis,
Je solicite votre commentaire sur cette phrase mon ami léo " Deux crédibilités face a face et non deux légitimités en conflit"..

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 1:00

Adam a écrit:
Bonsoir les amis,
Je solicite votre commentaire sur cette phrase mon ami léo " Deux crédibilités face a face et non deux légitimités en conflit"..

Ce que j'ai cru comprendre de cette phrase c'est que le diplomate ne comprendrait pas que la regionalisation se fasse sans un vrai contenu d'auto-gouvernement, sa veut dire que l'etat, en la personne du Monarche, doit ceder quelque de ses perogatives en faveur des regions, qu'elles soient les regions saharauis ou celles du nord. La Monarchie gagnerai en credibilite' et ne perderait pas de legitimite' si le processus de regionalisation est credible et aussi legitime que les autres institutions de l'etat. En resume' je crois que Mr Maximo Cajal veut dire que sans un degre' de souvrainete' ce processus ne serai ni credible ni legitime.

C'est mon interpretation de la dite phrase, rien que ca. Je ne peut pas me permettre de traduire la pense' profonde de l'articuliste. Mais j'espere bien avoir repondu a ta question cher Adam.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 1:23

Dans un précédent post, consécutif au discours du Roi sur la régionalisation, je soulignais que cette affaire du sahara aura eu l'immense avantage d'accélérer le processus de démocratisation du Maroc. Soit le régime cède du terrain en matière de participation élargie au processus de prise de décision, de libertés individuelles et d'une meilleure répartition des richesses, soit il perd tout, justement à cause du défi que constitue cette affaire. Et si les choses évoluent dans ce sens, comme nous espérons tous, même le fondateur du polisario, Sayed Mustapha El Ouali, pourra considérer avoir obtenu une victoire posthume, au nom de tous ses camarades marocains de la gauche révolutionnaire. On oublie souvent que c'est une affaire d'abord maroco-marocaine, avant d'avoir été récupérée et manipulée par l'Algérie.
Maintenant, ce sont nos alliés espagnols qui veulent nous signifier qu'ils nous soutiennent pleinement pour la solution d'autonomie, à condition de jouer franc jeu. C'est à dire que les habitants des régions du sud doivent réellement pouvoir disposer de marges de manœuvre en matière de gestion de leurs propres affaires. Par contre, je comprends moins bien ce que signifie Léo par transfert d'une partie de la souveraineté à cette région ? J'aimerai bien que notre cher ami Léo soit un peu plus explicite à ce sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 1:40

Quand je parle de souverainete', je ne traduit que le sens que tu as deja souligner dans ton post. La region est souverain en contraposition a l'Etat Jacobin centraliste, rien que ca. Je ne parle pas ni d'arme'e, ni de politique exterieur, ni d'insolidarite' inter-regional. Elements tous ceux ci que je critique dans la politique authonomique de mon propre pays.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1288
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 1:52

Leo Africanus a écrit:
Quand je parle de souverainete', je ne traduit que le sens que tu as deja souligner dans ton post. La region est souverain en contraposition a l'Etat Jacobin centraliste, rien que ca. Je ne parle pas ni d'arme'e, ni de politique exterieur, ni d'insolidarite' inter-regional. Elements tous ceux ci que je critique dans la politique d'authonomie de mon pays.
Mon ami léo, au mot souverainté je préferait celui de compétance, je ne pense pas que la souverainté puisse être subdivisible.
Pour ce qui est de la régionalisation, je souléve deux points assez inquiétants pour moi:
Un Etat décentralisé pousserait le palais à monopoliser la centralité ce qui risquerait de créer une situation de suréxposition fragilisante???
L'etat socio-economique du Maroc est il propice à une telle redistribution? (Je ne peux m'empêcher de penser au pakistan)

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.


Dernière édition par Adam le Mar 12 Jan 2010 - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mar 12 Jan 2010 - 2:18

Je ne pense pas, Adam, qu'une décentralisation assez poussée créerait un vide au niveau de la scène politique nationale. Les mêmes partis essayeront de se donner de meilleures bases régionales pour renforcer ainsi leur position à l'échelle nationale. La monarchie ne risque pas se retrouver seule à assumer le gouvernement central.
Quand à notre degré d'avancement socio-économique et même, celui politico-cuturel ne sauraient être des entraves à une redistribution des pouvoirs. La démocratie est un apprentissage et il faut bien commencer à un certain moment. Les Marocains commenceront pas élire des notables et des oligarques, comme ils le font déjà actuellement, mais comme les dirigeants régionaux, dans le cadre de leurs compétences, ne pourront plus se cacher derrière Rabat, ils auront à rendre compte de leur gestion des affaires locales plus sérieusement qu'ils ne le font actuellement.
En fait, je crois fermement qu'une démocratisation réelle et progressive de la société marocaine est le meilleur garant de la pérennité de notre monarchie, qui pourra mieux jouer son rôle de ciment de la nation, se situant en dessus de la mêlée.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6355
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 13 Jan 2010 - 6:46

Citation :
Maoc - Sahara : le rapport qui n'a jamais été publié



L’indice de développement humain des trois régions du sud est de 0,729 contre 0,672 au niveau national.
Scolarisation, santé, éducation, accès aux infrastructures…, elles font largement mieux que la moyenne nationale.
Le taux de pauvreté le plus bas du Maroc et un niveau de vie réel supérieur à celui des pays arabes.





C’est
l’histoire d’un rapport qui n’a jamais été publié. Le fait n’est pas
inhabituel certes, mais s’agissant des provinces du sud, il prend toute
son importance. Mené par un expert indépendant et aboutissant, de
surcroît, à des conclusions très positives, son cas intrigue : pourquoi
le Maroc n’en a-t-il pas profité, notamment pour améliorer son image à
l’international dans le dossier du Sahara ? Car, si l’on devait retenir
une seule conclusion, c’est que 35 ans après leur récupération, les
territoires compris dans les provinces du sud se sont totalement
transformés. En 1975, ces régions affichaient les taux de développement
les plus bas. Aujourd’hui, ils sont dans le haut du panier.
Basé sur les chiffres officiels fournis par les administrations, sur
les travaux du Haut commissariat au Plan (recensement, enquêtes sur
l’emploi, sur le niveau de vie, sur la consommation) ainsi que des
enquêtes de terrain, le rapport a été élaboré, à la demande de l’Etat,
par un économiste, ex-expert auprès du Programme des Nations Unies pour
le développement (PNUD). Titré «Rapport sur le développement humain
dans les provinces du sud du Royaume : Acquis et perspectives», il a
été finalisé en août 2008, mais n’a jamais fait l’objet d’une
communication publique.
En 1975, près de 50% de la population du Sahara vivait en dessous du
seuil de pauvreté et l’analphabétisme était quasi généralisé. De même,
l’indice de développement humain dans cette zone était déjà largement
inférieur à celui affiché à l’époque par le reste du pays. Après un
long processus de développement initié par les pouvoirs publics, la
situation aujourd’hui s’est complètement inversée. Ainsi, les
conditions de vie dans les trois régions de Oued Ed Dahab-Lagouira,
Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et Guelmim-Smara sont meilleures que
celles de toutes les régions du pays, à l’exception des deux régions
centrées autour de Rabat et de Casablanca.
Entre 1984 et 2004, le niveau de vie a pratiquement doublé dans les
provinces du sud. Le PIB par habitant a connu une croissance telle
qu’il dépasse aujourd’hui la moyenne nationale dans les deux régions de
Oued Ed Dahab et de Laâyoune. Les salaires versés par l’administration
publique y sont pour beaucoup puisque celle-ci accorde 84% de la
rémunération de l’ensemble des salariés des trois régions, soit
l’équivalent de 8 milliards de DH.
Le taux de croissance du bien-être économique (PIB par habitant exprimé
en partie de pouvoir d’achat) ou encore du niveau de vie réel lui aussi
y a atteint des taux records : 3,3% par an contre 1,7% pour l’ensemble
du Maroc. Le taux de pauvreté y est passé de 29,4% en 1975, qui était
le taux le plus élevé au Maroc à l’époque, à 9,6% en 2004, le plus bas
du pays. En vingt ans, la pauvreté a diminué de 66%, soit deux fois
plus rapidement qu’à l’échelle nationale.

On vit trois ans de plus à Oued Dahab qu’au niveau national

Le niveau d’instruction et d’alphabétisation n’a pas été en reste. Il a
nettement progressé. Le taux de scolarisation au sein de la population
en âge d’aller à l’école (entre 6 et 22 ans) a atteint 77,5%, en 2006,
dans les trois régions du sud. Un résultat largement au-dessus de ce
qui est réalisé dans les autres régions, à l’exception de celles du
Grand Casablanca (84%) et de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër (78,9%).
A l’instar de l’enseignement, la santé s’est nettement améliorée. En
atteste l’évolution positive de l’espérance de vie à la naissance qui,
en 2006 déjà, était de 74,8 ans à Oued Ed Dahab-Lagouira, 73,4 ans à
Laayoune-Boujdour-Sakia El Hamra et 72,3 ans à Guelmim-Smara ; alors
que la moyenne nationale plafonnait à 71,8 ans. Les vastes programmes
prioritaires mis en place par les pouvoirs publics ont permis de
renforcer tous les indicateurs de santé publique de manière à réduire
l’écart entre les régions du sud et celles du Grand Casablanca et de
Rabat-Salé-Zemmour-Zaër qui détiennent les meilleures performances à ce
niveau. Alors que le taux de mortalité des enfants de moins d’un an est
de 37 pour mille à l’échelle nationale, la région de Oued Ed
Dahab-Lagouira enregistre 22,9 pour mille, 32,9 pour mille à
Guelmim-Smara et 33,8 pour mille à Laayoune-Boujdour-Sakia El Hamra.
Mais les régions du Grand Casablanca et de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër
continuent à détenir les meilleurs taux avec respectivement 15,2 pour
mille et 21,5 pour mille.
La même évolution a été enregistrée au niveau de la qualité des
équipements sociaux. En 2004 déjà, le taux d’accès des ménages au
réseau d’eau potable était supérieur à la moyenne nationale. Même chose
pour l’accès à l’électricité dont le taux de couverture atteint 93,2% à
Laâyoune et 75,9% à Aousserd alors que la moyenne nationale est de
71,6%. Seule la province de Tata affiche encore un taux
d’électrification inférieur à la moyenne nationale, mais légèrement,
puisqu’il est de 70,1%.
Les trois régions sont en outre mieux équipées en matière de
télécommunications. Elles sont mieux couvertes que la plupart des
autres régions du pays. Alors que la moyenne nationale de personnes
disposant d’un téléphone portable était de 60,6% en 2004, les trois
régions du sud faisaient mieux avec 72,8% pour Laâyoune-Boujdour-Sakia
El Hamra, 66,2% pour Oued Ed Dahab-Lagouira et 62% pour Guelmim-Smara.
Résultat de ces évolutions, un indicateur de développement humain en
hausse très notable. En 1975, l’Indicateur du développement humain
(IDH) de ces trois régions marocaines du sud était de 0,408. A
l’époque, il était inférieur de 6,2% à celui du Maroc et de 51% à celui
de l’Espagne. Dix ans plus tard, ces trois régions allaient rattraper
le retard qu’elles avaient par rapport au reste du pays et, en 2006,
elles le surclassent, l’IDH y a été calculé à 0,729. C’est nettement
mieux que l’IDH national estimé lui à 0,672. Le Maroc serait classé, en
fonction de cet indice, au 120e rang dans le classement dans les
échelles du PNUD. Prises isolément, les trois régions du sud
«monteraient théoriquement jusqu’au 107e rang», soit le niveau de
développement «des pays qui tendent à concourir en tête du groupe de
pays à développement humain moyen», précise-t-on.
Selon le rapport, «la poursuite de la croissance de l’IDH des provinces
du sud au rythme actuel très élevé de 2,3% par an entre 2004 et 2006
leur permettrait potentiellement de franchir d’ici cinq ans le seuil de
0,800, considéré par le PNUD comme celui d’un développement humain
élevé».
Le rapport en conclut alors que «les acquis accumulés dans les
provinces du sud depuis leur réintégration au Royaume devraient, à
terme, leur permettre de franchir le seuil de l’irréversibilité en
termes de développement humain».

Avec 2,7% des habitants, elles produisent 4% de la richesse nationale

Cette évolution spectaculaire reste pourtant mitigée sur le plan
économique. La part de ces régions dans la création de richesses s’est
élevée en 2004 à seulement 4% de la production nationale et, depuis,
elle n’a pas progressé grandement en part relative. Mais c’est une
contribution jugée quand même importante eu égard au poids
démographique de la région (2,7% de la population du pays).
Il n’en demeure pas moins que les provinces du sud recèlent un
important gisement de croissance. D’après le rapport, «l’activité de
pêche maritime peut devenir un relais de croissance décisif». En 2006,
déjà, les débarquements de produits de la pêche côtière à partir des
régions du sud représentaient 67% en quantité et 40% en valeur du total
des débarquements provenant de la côte atlantique du Royaume. Cette
performance est due, principalement, aux efforts déployés ces dernières
années par les pouvoirs publics pour le renforcement des
investissements en matière d’installations portuaires et
d’infrastructures industrielles, commerciales et de formation
professionnelle.
Aussi, toutes les villes du sud de l’Atlantique marocain (Dakhla,
Laâyoune, Tan Tan, Tarfaya et Boujdour) disposent-elles de ports de
pêche. S’y ajoutent 10 villages de pêche avec les points de
débarquements qui renforcent la pêche artisanale. L’artisanat est aussi
une activité prometteuse. Pour favoriser son essor, les pouvoirs
publics ont construit des ensembles artisanaux au profit de 300
artisans à Laâyoune, Oued Ed Dahab, Guelmim, Assa-Zag, Tan Tan et
Smara. De même, 11 centres dispensent une formation à 2 900 lauréats
dans les filières de l’artisanat.
Autre secteur porteur : le tourisme. La région dispose d’un potentiel
touristique important pour une offre touristique de qualité en
direction à la fois du marché intérieur et de la clientèle
internationale. D’importants investissements ont été réalisés dont 10
unités hôtelières classées dans la région de Guelmim-Smara et 12 dans
Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.

Destination attractive pour les habitants des autres régions

Naturellement, relève le rapport, les trois régions du sud du Maroc
s’avèrent être un espace d’accueil de populations désireuses de
profiter des opportunités d’emploi et d’activité ainsi que des
équipements, infrastructures et services sociaux. Entre 1999 et 2004,
la région de Oued Ed Dahab-Lagouira a accueilli l’équivalent de 20,5%
de sa population ; Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra 14,9% et
Guelmim-Smara 9,1%. Les régions à faible taux de pauvreté ont attiré
les plus grands flux migratoires, fait-on remarquer.
La croissance de cette population n’est donc pas due à une augmentation
exceptionnelle du taux de natalité même si le nombre moyen d’enfants
par femme y est élevé, comparé à la moyenne nationale. (En 2004, il a
été de 3,5 à Oued Ed Dahab, de 3,1 à Smara et Boujdour, de 2,9 à
Assa-Zag et à Tata et de 2,6 à Laâyoune contre 2,5 à l’échelle
nationale).
Ce phénomène a accentué ainsi le processus d’urbanisation dont le taux
est passé de 68,4% en 1994 à 71,5% en 2004 contre 55,1% à l’échelle
nationale. Ce taux s’élève à 92,3% à Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra,
contre 62,2% pour Oued Ed Dahab-Lagouira et 60% pour la région
Guelmim-Smara.
Le rapport préconise ainsi de «préparer la suite du processus de
développement, d’équipement, d’infrastructures et de prestations de
services sociaux dans les provinces du sud dans une perspective où, à
l’instar d’Agadir au centre du Royaume, des villes comme Laâyoune,
Dakhla, Boujdour, Guelmim et Tan Tan pourraient devenir des pôles
d’attraction humaine et des espaces de croissance économique». Il
recommande également d’anticiper la pression que ces développements
auront sur le secteur de l’habitat, les services sociaux et sur les
infrastructures et équipements locaux. Sinon, mettent-ils en garde, «ce
sont les acquis de trente années de croissance de l’IDH qui seraient
(compromis) si la planification stratégique ignorait l’évolution de la
démographie des provinces du sud».



http://www.lavieeco.com/economie/15465-sahara-le-rapport-qui-na-jamais-ete-publie.html


il parait que les pop de ces region vive sous un joug pas possible et leur richesse volé ...Propagande...Propagande

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1288
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 14 Jan 2010 - 23:28

Bonsoir les amis,
Le régime algérien nous reserverait il encore quelques fléchettes empoisonnées?? Il parrait que le président de l'assemblée nationale populaire algérienne en visite derniérement dans les camps, y aurait été pour inciter les chefs du poliz à accélerer les préparatifs d'un large transfére des populations vers tifariti et autres points d'eau dans la zone tampon, un pas pour porter préjudice au processus de réflexions amorcé par le maroc sur l'avenir de la région a travers le plan d'autonomie. Ces popullations transférés seraient un danger pour toutes la région sahelo-saharienne car dépourvue de toute ressources, la zone tompon risque de se transformer en un outlaw land ou toute forme de trafics connaitrait une accension exponnantielle... Une politique suicide ou les tortionnaires aux yeux des médias seraient encore nous, qui laisserions des populations femmes et enfants dans un no man's land invivable en les empêchant par l'entremise du mur de rejoindre leur terres et les leurs... ça risque encore de chauffer pour nous...

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.


Dernière édition par Adam le Ven 15 Jan 2010 - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 15 Jan 2010 - 0:03

Tout dépendra de la manière avec laquelle les autorités marocaines vont réagir face à ce genre de situation. Et nous ne risquons pas d'être surpris, une opération d'une telle envergure ne saurait être préparée sans que nos services de renseignement ne l'apprenne assez tôt.
Quoi qu'on dise du Maghzen, on ne le prend pas deux fois au même piège. Cette fois, toute action d'éclat médiatique des séparatistes sera soupesée et disséquée avant de susciter une réaction de la part des autorités marocaines.
D'un certain coté, l'opération "Aminatou" a tout simplement révélé aux séparatistes et à leurs parrains que les pays occidentaux qui soutiennent le Maroc ne sont pas prêt de le lâcher aussi facilement, même s'ils en viennent à remettre en cause ses décisions farfelues et à tancer ses responsables politiques au sujet du Sahara. Une fois que la "tempête" s'est calmée, la déception a dû être grande chez les Polzs de voir les choses se tasser sans produire les résultats escomptés.
Si le nouveau coup de force consiste à déplacer massivement les habitants des camps de Lahmada vers Tifariti, le Polz aura à s'en justifier auprès des Nations Unies, outre la colère des USA, de la France et de l'Espagne qu'un tel geste ne manquera pas de susciter. Et la crainte de la Mauritanie, déjà bien empêtrée avec les terroristes qui enlèvent des touristes étrangers sur son territoire. Et le Maroc pourra compter sur la neutralité bienveillante de la Russie et de la Chine, eux mêmes en proie aux séparatismes.
Toute présence massive de troupes du polz sur la zone démilitarisée entraînera immanquablement une réaction hardie et légitime des FAR, qui n'attendent que d'écraser "légalement" le Polz. Sinon, si les personnes déplacées ne sont pas placées sous haute surveillance, il sera possible aux FAR de procéder à des "transferts ponctuels et limités" de groupes de personnes derrière le mur, parmi ceux qui le désirent. Et de médiatiser à souhait ces "retours".
Dans tous les cas de figure, il y a moyen de retourner un tel plan contre ces concepteurs si les décisions sont prises par des responsables compétents et bons patriotes. Il se pourrait même qu'une telle action, plutôt aventureuse, entraîne définitivement la chute du Polz...
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9487
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 15 Jan 2010 - 23:27

Y a une solution alternative : tu les laisses s'installer a tifariti, et tu batis le dernier mur, de sorte qu'il épouse la frontière.
Après, ça relèvera de la gestion d'une dossier "interne" Et là, tu es sûre d'avoir le soutien de la chine

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1545
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 16 Jan 2010 - 0:58

c'est un coup tres risqué de les installer loin du territoire Algerien - Juridiquement loin du Controle des Renseignements Militaires DZ-. c'est du Bluff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités du Sahara Marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» inondations au sahara
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Pain marocain de Coco
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: