Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
sorius
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 13 Fév 2011 - 1:08

Citation :
شركة يابانية تطلق مشروعا ضخما لتخزين منتجاتها بميناء طنجة

هسبريس
هسبريس : 26 - 03 - 2009
أطلقت المجموعة الاقتصادية اليابانية (ماكيتا) مشروعا ضخما لتخزين منتجاتها المصنعة في مختلف انحاء العالم بالمنطقة الحرة بميناء طنجة . ""
وقالت وكالة (المغرب العربي) للأنباء ان مشروع المجموعة اليابانية المتخصصة في الادوات الكهربائية المحمولة سيكون مركزا لتجميع وتخزين منتجاتها من مختلف مصانع العالم واعادة توزيعها بخاصة بالقارة الافريقية .
وذكر ت ان المشروع سيمكن المجموعة من نقل جزء من نشاط وحدتها المستقرة بميناء (جبل علي) بدولة الامارات العربية المتحدة الى الميناء المغربي الذي يعد اكبر ميناء في افريقيا والمتوسط.
ونقلت عن نائب المدير العام ل"ماكيتا افريقيا" قوله "ان المركز الجديد سيسمح للمجموعة بتحصيل هامش ربح اكبر في نشاط التوزيع سواء من حيث الكلفة او موعد التسليم".
وتعد (ماكيتا) من الشركات العالمية الرائدة في مجال تكنولوجيا الادوات الكهربائية التقنية. حيث تصمم وتصنع منذ ازيد من 80 عاما الادوات والمعدات المستعملة في عدد من المهن كالنجارة وتطويع المعادن بالاضافة الى تجهيزات البناء والاستعمال الصناعي ولديها ثمان وحدات انتاجية رئيسية موزعة على ثلاث قارات وتوزع منتجاتها الشركة على ازيد من 100 دولة حيث حققت خلال العام الماضي رقم معاملات فاق ثلاثة مليارات يورو

en resume, une socite japonaise MAKITA lance un projet qui regroupe ses differents produits venu de ses differents site vers le port de tanger, pour les redistribuer apres assemblage vers le continant africain. de ce fait, le port de tanger reccupere cette activite qui etait par avant realiser aux EAU pirat

Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 13 Fév 2011 - 23:18

sorius a écrit:
Citation :
شركة يابانية تطلق مشروعا ضخما لتخزين منتجاتها بميناء طنجة

هسبريس
هسبريس : 26 - 03 - 2009
أطلقت المجموعة الاقتصادية اليابانية (ماكيتا) مشروعا ضخما لتخزين منتجاتها المصنعة في مختلف انحاء العالم بالمنطقة الحرة بميناء طنجة . ""
وقالت وكالة (المغرب العربي) للأنباء ان مشروع المجموعة اليابانية المتخصصة في الادوات الكهربائية المحمولة سيكون مركزا لتجميع وتخزين منتجاتها من مختلف مصانع العالم واعادة توزيعها بخاصة بالقارة الافريقية .
وذكر ت ان المشروع سيمكن المجموعة من نقل جزء من نشاط وحدتها المستقرة بميناء (جبل علي) بدولة الامارات العربية المتحدة الى الميناء المغربي الذي يعد اكبر ميناء في افريقيا والمتوسط.
ونقلت عن نائب المدير العام ل"ماكيتا افريقيا" قوله "ان المركز الجديد سيسمح للمجموعة بتحصيل هامش ربح اكبر في نشاط التوزيع سواء من حيث الكلفة او موعد التسليم".
وتعد (ماكيتا) من الشركات العالمية الرائدة في مجال تكنولوجيا الادوات الكهربائية التقنية. حيث تصمم وتصنع منذ ازيد من 80 عاما الادوات والمعدات المستعملة في عدد من المهن كالنجارة وتطويع المعادن بالاضافة الى تجهيزات البناء والاستعمال الصناعي ولديها ثمان وحدات انتاجية رئيسية موزعة على ثلاث قارات وتوزع منتجاتها الشركة على ازيد من 100 دولة حيث حققت خلال العام الماضي رقم معاملات فاق ثلاثة مليارات يورو

en resume, une socite japonaise MAKITA lance un projet qui regroupe ses differents produits venu de ses differents site vers le port de tanger, pour les redistribuer apres assemblage vers le continant africain. de ce fait, le port de tanger reccupere cette activite qui etait par avant realiser aux EAU pirat


L'artice date de 2009 l'ami Exclamation

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Dim 13 Fév 2011 - 23:38

Il me semble que makita est deja present à Tanger med. En tout cas, juste devant le port ( de l'autre coté de la route ) il y a un grand batiment ( qui ressemble à une usine ou un entrpot ) sur lequelle il y a une enseigne Makita.
Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 14 Fév 2011 - 1:02

desole je n'avais pas fait attention pourtant c'etait bien ecris 2009, c'est un ecart de ma part Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 14 Fév 2011 - 15:28

tiens on commence à acheter suédois, c'est nouveau ça ...
Citation :

ABB: remporte un contrat au Maroc

ABB annonce avoir remporté un contrat de 20 millions de dollars auprès de l'Office National de l'Electricité au Maroc (ONE), pour fournir un transformateur électrique de 400 kV.

Le fabricant de biens d'équipements industriels précise que le contrat a été signé au quatrième trimestre 2010.

ONE a ainsi pour objectif d'étendre la capacité de son site de Jorf Lasfar, dans le but de répondre à la demande croissante en électricité.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com.

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 14 Fév 2011 - 18:38

ABB, groupe suédo-saoudien, est déjà présent au Maroc depuis pas mal d'années. Le production d'énergie électrique à Jorf Lasfar, c'est justement le groupe ABB.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
winner78
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 169
Inscrit le : 09/06/2010
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 14 Fév 2011 - 18:50

Samyadams a écrit:
ABB, groupe suédo-saoudien, est déjà présent au Maroc depuis pas mal d'années. Le production d'énergie électrique à Jorf Lasfar, c'est justement le groupe ABB.

C'est vrai a la sortie de l'aéroport Mohamed 5 de Casa il , y avait un panneau publicitaire il y a une bonne dizaine d'année.

Sinon pour le domaine d'ABB, c'est surtout la robotique et l'automatisation qui a fait leur force.
Revenir en haut Aller en bas
winner78
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 169
Inscrit le : 09/06/2010
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 14 Fév 2011 - 19:55

Avec un peu de retard, un arcticle sur l'accord ASLTOM au Maroc :

Citation :

Alstom à l’entame d’une réelle industrie dans le ferroviaire au Maroc

Au cours d’une cérémonie présidée par Mohammed VI au palais royal d’Agadir, une convention de partenariat a été signée, jeudi 6 janvier, entre le gouvernement du royaume du Maroc et le groupe Alstom dans le domaine du transport ferroviaire. Portant sur des engagements financiers de 9,5 milliards de dirhams, ce protocole devrait générer en dix ans quelque 5000 emplois.



Le Maroc veut développer une industrie ferroviaire.

Suite aux récents accords portant sur les garanties de financement de la ligne de TGV Casablanca-Tanger, les bases d’une nouvelle industrie ferroviaire, à même d’assurer la fourniture de matériels roulants et équipements ferroviaires, sont en train d’être mises en place au Maroc. Une convention de partenariat entre le groupe Alstom et le Maroc a effectivement été signée, jeudi 6 janvier à Agadir, pour garantir le développement des métiers en relation avec le ferroviaire. Paraphée conjointement par les ministres marocains Ahmed Réda Chami, de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, et Karim Ghallab, de l’Equipement et du Transport, et par Patrick Kron, PDG d’Alstom, elle porte sur des investissements de 9,5 milliards de dirhams à l’horizon 2020.

Ce partenariat, qualifié de gagnant-gagnant par les deux parties, a été présidé par le souverain chérifien, et scellé en présence de deux de ses conseillers, Zoulikha Nasri et Omar Kabbaj, mais aussi de plusieurs membres du gouvernement, des directeurs d’établissements publics et autres personnalités.



L’éveil d’un secteur

Dans le détail, le groupe français, déjà bien présent au Maroc sur d’autres chantiers (les tramways de Raba-Salé et de Casablanca, réalisation des lignes de TGV) pour un chiffre d’affaires contractuel de 646 millions d’euros, prend plusieurs engagements. Primo, il devra acquérir des équipements destinés, notamment aux usines d’assemblage de matériels roulants et équipements ferroviaires européens, auprès de fournisseurs marocains, pour un montant pouvant atteindre jusqu’à 6 milliards DH, soit 535 millions d’euros. Secundo, Alstom s’engage à investir dans une nouvelle unité industrielle devant réaliser sur la période de la convention pas moins de 3,5 milliards DH, soit 310 millions d’euros, d’exportations. Mais aussi, il faudra que le leader du ferroviaire de l’Hexagone contractualise avec une société d’offshoring installée au Maroc, pour créer 65 postes d’emploi dans l’assistance informatique. Tertio, cet industriel veillera à conclure des accords pour soutenir des universités marocaines et participera, avec ses partenaires marocains, à la création et à l’animation d’un Institut de formation aux métiers du ferroviaire.



Un appoint aux efforts déjà entrepris

Rappelons que le Maroc a déjà mis en place un programme pluriannuel de développement des infrastructures ferroviaires. Aujourd’hui, cet effort d’investissement, scellé par un protocole d’accord avec Alstom, vient renforcer d’autres initiatives telles que le Pacte national pour l’émergence industrielle.

Si les ministres marocains signataires de la convention ont salué une avancée pour le développement économique et humain de toutes les régions du royaume et la mise en œuvre optimale des stratégies sectorielles, le PDG d’Alstom a mis l’accent sur la détermination du groupe français à cheminer, dans le long terme, avec ce pays, et à mettre son savoir-faire à sa disposition afin d’accompagner son émergence industrielle.

A noter qu’à l’issue de la cérémonie de signature, ce dernier, qui formule déjà le vœu d’étendre les champs d’application du partenariat sur d’autres secteurs, tels que l’éolien, a été décoré par SM le roi Mohammed VI du Ouissam Alaouite de l’ordre de Commandeur.

Daouda MBaye

http://www.lesafriques.com/actualite/alstom-a-l-entame-d-une-reelle-industrie-dans-le-ferroviaire-au.html?Itemid=89?articleid=27730
Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 15 Fév 2011 - 16:21

a un moment j'au lu dans le forum que le maroc et la tunisie etait en competition pour un tel projet, maintenant avec les evenement en tunisie le maroc prend une avance
Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 15 Fév 2011 - 16:22

Citation :
Casablanca, bientôt la première place financière d’Afrique du Nord ?
15 février 2011
Casablanca, troisième place boursière africaine avec 54 milliards de dollars de capitalisation, est en passe de devenir la première place financière d’Afrique du Nord.


La bourse casablancaise, troisième par la taille après Johannesburg et Le Caire (60 milliards de dollars) en Afrique, pourrait rapidement dépasser cette dernière, en chute libre depuis la révolution sociale et le départ de Hosni Moubarak.

Le Maroc, pays où la croissance moyenne et de 5% et par conséquent pays le plus dynamique du Maghreb, dispose en effet d’atouts considérables. Le port Tanger Med, un secteur touristique en pleine croissance avec près de 10 millions de touristes par an, un réseau autoroutier important et quelque 100 milliards d’euros d’investissements attendus dans les cinq prochaines années (immobilier, TGV, énergies renouvelables, automobile, ...).

Politiquement plus stable que ses voisins, le Maroc s’est également engagé dans une projet de "hub financier marocain" d’envergure, le "Casablanca Finance City" (CFC). Ce projet, qui bénéficiera aux entreprises financières et étrangères, s’étalera sur une zone de 100 hectares et proposera des avantages fiscaux et de facilités de bails. Ce hub, qui ouvrira ses portes en 2014, devrait par ailleurs permettre la création de 35.000 à 55.000 emplois.



bladi.net
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3480
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine    Mer 16 Fév 2011 - 19:30

Citation :
16/02/11 08:54 Sicap et Inwi s'associent pour fidéliser les Marocains.

Inwi, l'ambitieux opérateur montant au Maroc, a annoncé aujourd'hui le déploiement de la plateforme de fidélisation de clients sicap, une solution plug-and-play flexible qui récompense les abonnés inwi pour leur fidélité aux services de téléphonie mobile, fixe ou Internet.

La plateforme de fidélisation de clients sicap repose sur le «Loyalty Manager », un outil flexible de promotion et de lancement de campagnes en temps réel.

À la différence des plateformes traditionnelles encore utilisées sur la plupart des réseaux, la plateforme sicap permet de configurer les promotions sans le moindre développement informatique, ce qui rend possibles les promotions de petite échelle. Grâce à la plateforme sicap, Inwi peut facilement mettre en place et tester l'efficacité des campagnes de fidélisation sur des segments de clientèle choisis. Le nouvel opérateur marocain inwi mène ainsi une stratégie de fidélisation segmentée à un rythme très rapide, ce qui correspond bien à son ambition de révolutionner le marché grâce à son offre, notamment auprès des jeunes abonnés marocains, en misant sur la créativité et l'innovation.

La plateforme de fidélisation clients de sicap offre de nombreux avantages sur le plan commercial. Inwi peut par exemple stimuler l'utilisation des services en offrant des points de bonus, SMS ou offres spéciales. Inwi a déjà lancé les promotions fidélité de sicap pour récompenser les meilleurs clients par des points ou des cadeaux.

M. Izmar, Directeur Informatique d'inwi, déclare : « Nous avons choisi la plateforme de fidélisation de clients sicap pour sa flexibilité et sa facilité d'utilisation par un personnel non spécialisé. Notre équipe marketing peut désormais lancer des campagnes d'essai et réagir instantanément aux opportunités stratégiques. La solution sicap s'est intégrée sans heurt à nos plateformes de facturation et d'autogestion, et a déjà fait ses preuves en dynamisant l'utilisation de nos services. »

M. Pierre-Xavier de Marliave,responsable commercial Afrique du Nord chez sicap, commente le partenariat en ces termes : « Nous sommes fiers d'accompagner Inwi dans son effort de fidélisation des abonnés. Sicap apporte non seulement son expertise technique, mais également des prestations de conseil en fidélisation, conçues pour aider nos partenaires opérateurs à analyser, affiner et rentabiliser leurs investissements. »

À propos de sicap

Sicap est l'un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions personnalisées de téléphonie mobile, dans les domaines communication et recharges. La technologie de sicap permet aux opérateurs de téléphonie mobile d'offrir à leurs abonnés une expérience de qualité supérieure, tout en maximisant les nouvelles sources de revenus et en réduisant les charges d'exploitation.

Sicap développe et met en?uvre des solutions comprenant la facturation et la tarification convergentes, le paiement par téléphone mobile, les services réseau, la configuration des terminaux et la messagerie. Ces solutions répondent aux environnements mobiles, fixes et de réseau IMS, et sont utilisées par plus de 100 clients desservant plus de 800 millions d'utilisateurs dans 70 pays. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.sicap.com

A propos d'inwi :

Inwi est le 3ème opérateur global de télécommunications au Maroc. Il opère sur les segments de la téléphonie fixe et mobile (à travers ses deux marques « inwi » et « bayn ») ainsi que sur celui de l'internet. Ses offres sont destinées aussi bien à la clientèle grand public que celle des Entreprises.

L'opérateur emploie près de 1200 collaborateurs et compte - à fin décembre 2010 - 4,3 millions de clients mobile. Inwi est aussi leader du marché marocain de la téléphonie fixe (avec près de 1,3 million de client) et de l'internet 3G (plus de 527 000 clients).

Lancé en février 2010, inwi a révolutionné les habitudes des marocains en démocratisant les usages des télécommunications et en rendant les services accessibles à tous grâce à une approche simple, proche et audacieuse du marché des télécommunications.

Inwi a été consacrée meilleure « Marque de Services » au Maroc en 2010, au titre de la 2ème édition du Trophée « Morocco Awards ».

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

source: http://bourse.lci.fr/bourse-en-ligne.hts?urlAction=bourse-en-ligne.hts&idnews=BNW110215_00006610&numligne=1&date=110216

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1719
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mer 16 Fév 2011 - 20:44

Citation :
Industrie Aéronautique
Câbles, inverseurs de poussée, pistons... ces pièces pour avions que l'on fabrique à Nouaceur

L'industrie aéronautique marocaine fournit des noms aussi connus que Bombardier, Airbus, Boeing et Dassault aviation ou encore le russe Soukhoï. Une vingtaine d’entreprises sont installées à la technopôle de Nouaceur, certaines travaillent 24 h/24.


Vitrine de l’industrie aéronautique au Maroc, la technopôle de Nouaceur, installée à proximité de l’aéroport, s’est fait un nom à l’international. Et pour cause, elle fournit en pièces des constructeurs aussi connus que Bombardier, Airbus, Boeing et Dassault aviation ou encore le russe Soukhoï. De nombreux équipementiers, marocains et étrangers, y ont installé leur activité, avec succès. Câbles, pièces en inox ou en titane, nacelles, pistons de freins, garnitures... Divers produits sont fabriqués dans cette zone industrielle par une vingtaine d’entreprises.
Parmi les plus importantes, les plus anciennes aussi, Matis Aérospace. Installée à Nouaceur depuis 2001, elle y fabrique des systèmes de câblages électriques pour moteur. Cette joint-venture entre Boeing, Royal Air Maroc et Labinal, filiale du groupe français Safran, un des leaders mondiaux sur le marché des équipements aéronautiques, emploie 600 personnes dont la moyenne d’âge tourne autour de 30 ans. L’entreprise fournit Snecma, autre filiale du groupe Safran spécialisée dans la fabrication de moteurs pour avions, Dassault Aviation, et Turbomeca, leader mondial dans la fabrication de turbines à gaz équipant aussi bien des hélicoptères que des avions civils. Les câblages fabriqués chaque année se retrouvent intégrés aussi bien dans des Airbus A 320 que des Boeing 737, les deux modèles d’avions moyen-courrier les plus vendus au monde, des Boeing 777, ou encore des Falcon 900 et 2000, avions d’affaires de Dassault Aviation. C’est justement cette approche multi client qui a permis à Matis de maintenir sa croissance. «La crise a surtout touché l’aviation d’affaires. Nous l’avons donc davantage ressentie sur les modèles Falcon que sur Airbus. Aujourd’hui, l’activité reprend. Airbus et Boeing ont d’ailleurs annoncé une augmentation de la cadence de production. Si nous prenons en considération les hypothèses hautes de ces avionneurs, Matis devrait connaître une extension significative de son rythme d’activité à partir de 2012», confie Philippe Martin, DG de Matis Aerospace. Mais déjà en 2010, un chiffre d’affaires de 450 MDH a été réalisé.

Le coût de la main d’œuvre reste un atout

Aircelle Maroc est sans doute l’une des fiertés de l’aéronautique made in Morocco, autant en matière de complexité technique que de chiffres d’affaires. Cette filiale d’Aircelle, qui est elle-même filiale du groupe français Safran, vient de fêter son 5e anniversaire au Maroc. Elle est spécialisée dans la fabrication d’inverseurs de poussée. Intégrés dans chacune des deux nacelles que compte un avion, qu’il soit civil, militaire ou d’affaires, ces éléments permettent d’orienter vers l’avant la poussée exercée par le moteur afin de ralentir l’appareil, de réduire les distances de freinage lors de l’atterrissage et aussi d’étouffer l’onde de bruit du moteur. Livrés par paires aux concepteurs de moteurs, les inverseurs de poussée fabriqués à Nouaceur équipent des Airbus A 320, des Bombardier Gulfstream ou encore les avions militaires russes Soukhoï. La 300e unité fabriquée au Maroc est sortie récemment des ateliers. Deux fois par semaine, une livraison est effectuée à Belfast, où se trouve le fabricant de moteur Rolls Royce, équipementier de Bombardier, et au Havre pour Airbus. En dehors d’une sous-traitance confiée à SPMA, la totalité des pièces sont achetées auprès de fournisseurs américains et européens. Avec un chiffre d’affaires de 770 MDH, Aircelle Maroc peut s’enorgueillir d’avoir atteint un haut niveau dans la fabrication aéronautique.
Filiale du groupe Le Piston Français, SERMP, autre entreprise en vue de l’aéropôle, est spécialisée, elle, dans la fabrication d’ensembles et sous-ensembles mécaniques. Elle a longtemps été l’unique site du groupe à être implanté à l’étranger, bientôt rejoint par Varsovie. La société qui dispose d’un effectif de 103 personnes s’est installée à Nouaceur en 1999, suite à la recommandation d’un donneur d’ordre séduit par des coûts de production réduits d’au moins 20%. SERMP s’affaire à la fabrication de targettes d’ouverture et de fermeture de train d’atterrissage et de pistons de frein de l’Airbus A 320. Une fois conçues, les pièces quittent le site de la SERMP pour un traitement de surface effectué par un sous-traitant local ou français avant de revenir pour assemblage. L’usine tourne 24h/24, 6 j/7 afin de livrer chaque semaine les produits finaux directement à Messier-Bugatti, leader mondial sur le marché des trains d’atterrissage, Aircelle, fabricant de nacelles, et Snecma. La SERMP prévoit une croissance de 20% pour l’année 2011 après avoir enregistré un chiffre d’affaires de 50 MDH en 2010.
SPMA, elle, créée à la fin 2007 avec un investissement de 550 000 DH, est aussi en train de construire sa success story. Filiale du groupe français ARM, elle opère dans l’usinage de pièces mécaniques en matériaux tendres et durs (inox et titane par exemple) à 95 % pour l’activité aéronautique, dans le parachèvement de pièces carbone (perçage, bavurage, etc) et dans l’assemblage de petits accessoires (mécaniques de coffres à bagages, rivets). L’entreprise fabrique également les verrous de portes d’inverseurs de poussée pour les avions. En tout, le catalogue de SPMA compte une cinquantaine de références de pièces mécaniques qui se retrouvent principalement sur l’Airbus A 320. Une fois achevées, les pièces sont livrées à d’autres donneurs d’ordre, SPMA se situant la plupart du temps au 2e ou 3e ordre. Elle a enregistré un chiffre d’affaires de 10 MDH en 2010, en progression de 54% par rapport à 2009. 70% de ce chiffre d’affaires sont réalisés avec un seul client, Aircelle. Et l’entreprise continue d’investir puisqu’elle compte lancer cette année une activité de peinture de composite, matière bien plus légère qui se retrouve de plus en plus dans les avions, et prévoit d’acheter deux nouveaux centres d’usinage. Pour 2011, son DG, Jacky Poly, table sur un chiffre d’affaires prévisionnel de 25 MDH.
Il est donc loin le temps où le Maroc se contentait d’une activité de maintenance. L’industrie aéronautique possède un réel potentiel en la matière. Et le futur Institut des métiers de l’aéronautique, qui doit ouvrir ses portes en mars à Nouaceur, ne fera certainement qu’en garantir les résultats.



Anne-Sophie Martin. La Vie éco
www.lavieeco.com

2011-02-16
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 18 Fév 2011 - 4:04

Citation :
Vietnam Steps Up Trade Promotions In Africa

HANOI, Feb 17 (Bernama) -- Vietnam's Ministry of Industry and Trade (MoIT) will carry out a series of extensive programmes to penetrate deeper into the African market in an effort to achieve a 20 per cent growth in export turnover to the continent in 2011, reports Vietnam News Agency (VNA).

...........................................................................................................
...........................................................................................................
...........................................................................................................

Besides oil and gas, Vietnam has also implemented a US$800 million project to build a DAP fertiliser factory in Morocco and a telecoms project in Mozambique.


http://www.bernama.com.my/bernama/v5/newsindex.php?id=564253

Je n'avais jamais entendu parlé d'un tel investissement dans le secteur du phosphate.

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
eagle30
2eme classe
2eme classe


messages : 45
Inscrit le : 11/05/2009
Localisation : Mtl
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: l'ONA vend ses parts en agro-alimentaire   Sam 19 Fév 2011 - 3:49

Le holding royal s'apprête à se défaire de ses parts détenues dans les compagnies opérantes dans l'industrie agro-alimentaire. Lessieur première du lot, sera vendue à la banque probablement à la banque Lazard. Après suivront Cosumar, la Centrale laitière, Marjane et d'autres. Le fruit des ventes sera versé dans un fond d'investissement dédié à la création de PME/PMI.

Les gestionnaires et conseillés du roi ont compris que la flambée des prix des denrées alimentaires à l'échelle internationale aura un effet dévastateur sur l'image de marque du holding si jamais l'état n'arrive plus à subventionner les denrées essentielles.

J'ai eu la tentation à penser que le danger présenti d'un soulèvement populaire commence à donner ses fruits, mais en fait la stratégie suivie en bourse pour la liquidation de Lessieur a commencé bien avant le coup de gueule du héros feu Bouazizi en Tunisie.


La source: Nourredine Ayouche lors d'une conférence organisée par un journal arabophone marocain.
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 19 Fév 2011 - 4:54



Video promo pour la Full-Moon Party pour 2011 a marakech...

Petit debat (si vous ne l'avez pas eu):

Est ce qu'on attend de certainnes regiones du Maroc ai un atractif "a la Ibiza/mikonos"? ce que je veut dire, on a Tanger, Rabat, Casa et Marrakech (je croi que je n'ai rien oublié) ou on trouve des "mega-parties" et les boites de nuit les plus conus. Estce que ce genre de tourisme est possible/tolerable au maroc??
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2991
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 19 Fév 2011 - 10:14

mais c'est pas au Maroc ça...
d'aileurs maintenat je me méfie de tout ce qui peut venir ou partir de Facebook.
apres si ces jeunes veulent juste faire la fête, je ne voit pas pourquoi on les empêcherais si ils respectent la population local.
ce type de fête se déroule presque dans tous les pays, Tunisie Egypte EAU...etc.
Il y a même une vidéo sur le net ou en Algérie ce sont les algériens qui pratiquent ces festivités ( filles et fils de bourges) dans des plages privé de hauts gradés militaires.


-------

http://far-maroc.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=3181

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: