Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Sahel zone de non-droit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 24  Suivant
AuteurMessage
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 20:53

Sincerement il n'y a qu'a voire la geographie pour se rendre compte que rien ne peut se faire sans l'Algérie, si vous attendez la solution suisse ou australienne le Sahel est mal barré !
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6523
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 21:18

Missoum l'Algérie n'est qu'un maillon de la chaine non pas toute la chaîne
les dirigeants Algériens veulent le monopole de l'affaire,être l'acteur dominant et ça ne peut pas se faire ainsi
tant que le Maroc reste votre voisin

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 21:48

Ca ne devrait pas être une course au leadership, malheureusement l'Algérie est dans cette logique la. S'imposer pour devenir incontournable...La DRS veut couvrir ses fess.. avec le bordel qu'elle provoque ( intentionnellement ou pas ; DRS = GIA = GSPC= AQMI Twisted Evil ) au Sahel alors qu'il faut adopter une approche plus pragmatique, sérieuse et globale engageant toutes les parties...La DRS a fait une grosse erreur en refusant d'aller à Bamako.. Rolling Eyes Tout le monde connait leurs vrais intention maintenant ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 21:53

Missoum a écrit:
Sincerement il n'y a qu'a voire la geographie pour se rendre compte que rien ne peut se faire sans l'Algérie, si vous attendez la solution suisse ou australienne le Sahel est mal barré !

L'algérie c'est un pois chiche faible, la raison pour laquelle vous n'avez aucune crédibilité c'est que vous voulez instaurer une paix que vous n'avez jamais connus, des attentats avec des dizaines de mort chaque semaine, vous n'avez aucune leçon a donner aux pays du sahel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 22:01

Nano a écrit:
Ca ne devrait pas être une course au leadership, malheureusement l'Algérie est dans cette logique la. S'imposer pour devenir incontournable...La DRS veut couvrir ses fess.. avec le bordel qu'elle provoque ( intentionnellement ou pas ; DRS = GIA = GSPC= AQMI Twisted Evil ) au Sahel alors qu'il faut adopter une approche plus pragmatique, sérieuse et globale engageant toutes les parties...La DRS a fait une grosse erreur en refusant d'aller à Bamako.. Rolling Eyes Tout le monde connait leurs vrais intention maintenant ! Wink

Le plus drôle dans cette histoire, c'est la presse poubelle algérienne qui accuse des pays genre le Mali d'être des pays terroristes Laughing Si le mensonge et la calomnie tuerait, les 3/4 des algériens seraient foudroyé.
Revenir en haut Aller en bas
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 22:19

@Younes : je ne prendrais même pas la peine de répondre à tes provocations, tu n'apportes rien de concret au débat ya latif !

@Famas : l'Algerie n'est qu'un maillon mais quel maillon !

tout se joue en coulisses et ni vous ni moi ne sommes au courant des véritables données du problème !
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13151
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 13 Oct 2010 - 22:30

Mimoune c'est sa le problème de l'Algérie, vous voulez être toujours plus que les autres. Lorsque l'on coopère soit on le fait sur un pied d'égalité et dans le respect mutuelle soit on fait comme l'Algérie c'est à dire, s'auto mettre sur le banc tout seul.
A quoi cela sert t'ils d'être un maillon plus fort si les autres maillons de la chaine finissent par cèder.

De plus Younes n'a pas si tord que sa, il le dit avec son style mais il y a plein de vérités dans ce qu'il dit à savoir
-"Quel est votre crédibilité sur un problème que vous trainez depuis 20 ans maintenant"...

- " Vous n'avez aucune leçon a donner au pays du sahel" puisque vous n'avez au final réussi qu'a déplacer le problème pour mieux apparaître comme l'homme de la situation dans la région, seulement vos voisin, nos voisins ne sont pas dupe....


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2073
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 1:57

fahed depuis ca création était instable(mais pas 20 ans), l'histoire nous montre que l'Algérie était une source de problème mais pas de solution, et comme l'a dit un des leurs"le pétrole a créer un état" et ils veulent maintenant être le leadership de la région.
scratch

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13151
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 9:35

lida a écrit:
fahed depuis ca création était instable(mais pas 20 ans), l'histoire nous montre que l'Algérie était une source de problème mais pas de solution, et comme l'a dit un des leurs"le pétrole a créer un état" et ils veulent maintenant être le leadership de la région.
scratch

Lida, depuis Ben Bellah ils veulent avoir le leadership de la région mais comme disait feu Hassan II Allah yra7mo "L'avenir de la région ne se fera pas au grès des désirs de l'Algérie" Like a Star @ heaven

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9772
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 9:59

Pour confirmer l'idée qu'Alger ne saurait prendre un quelconque leadership au sahel :

Citation :
TERRORISME AU SAHEL
L’Algérie boycotte la réunion d'un groupe du G8 à Bamako.AFP


Une réunion du Groupe d'action anti-terroriste des pays du G8 (CTAG) s'est ouverte mercredi à Bamako, pour étudier les moyens de renforcer la lutte dans le Sahel contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui détient sept otages dont cinq Français au Mali. Participent à cette réunion d'experts des représentants du G8 (Etats-Unis, Russie, Japon, Canada, France, Grande-Bretagne, Italie et l'Allemagne), ainsi que de l'Union européenne, la Suisse, l'Espagne et l'Australie.

Plusieurs pays de la région (Maroc, Mauritanie, Niger, Burkina Faso, Sénégal, Nigeria notamment
) ont été invités à participer à cette rencontre, dont l'Algérie qui n'a pas répondu favorablement à l'invitation, a-t-on appris de source diplomatique. L'Algérie considère que la lutte contre Aqmi est l'affaire des seuls pays du Sahel concernés et ne souhaite pas l'implication de pays qui y sont étrangers.
Parmi les points abordés lors de cette réunion qui s'achèvera jeudi, devrait notamment figurer la question du contrôle des frontières et du rôle que doivent jouer dans le combat anti-Aqmi l'Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao). Le CTAG a été créé sous la présidence française du G8 en 2003 et vise au renforcement des capacités de la lutte anti-terroriste.


PGM
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 11:16

pour les Suisses, il faut savoir qu'ils ont eu affaire à un certain Abderrazak El Para, chef de katiba de l'ex-gspc et actuel aqmi, pour libérer leurs otages, ils ont payé très cher ce monsieur Very Happy

ce abderrazak El Para, ex officier de l'armée algérienne, a ensuite été arrêté par des rebelles Tchadiens , qui l'ont livré (ou plutôt vendu) aux Lybiens qui ensuite l'ont livré aux Algériens ..

mais miracle, ce abderazak El Para, de son vrai nom Amari Saifi, ex officier de l'ANP et ex-chef des gardes du corps du général Khalid Nezzar, a subitement disparu de la nature alors qu'il a été transféré par avion de lybie vers l'algérie, la justice algérienne s'est même permis le luxe de condamner par contumace en disant qu'il était encore au maquis ..

pour les algériens , Abderrazak El Para qui a été parmi ceux qui ont installé l'ex GSPC dans le Sahel, n'existe pas et il est toujours en fuite ...

mais pour beaucoup de spécialistes, l'individu a maintenant un grade de commandant et il est installé au 3éme étage de la caserne de bni aknoun , siége de la DRS ...

la grande crainte des algériens est de voir ce type de dossiers resurgir car avec l'arrivée de la France (qui dispose de plusieurs informateurs au coeur de l'armée algérienne) et des USA, les moyens de pression sont différents de ceux de pays comme le niger ou la mali ..

pour etrangler l'aqmi , il faut "étrangler" certains chefs de la DRS , c'est clair et net

autre dossier qui sera entre-ouvert, c'est la collusion entre le polisario et l'aqmi et ce probléme interesse le Maroc mais aussi la Mauritanie qui en a marre de voir des vehicules militaires du polisario traverser son territoire pour rejoindre des localités au sud est du Sahara Marocain ....

la mauritanie ne veut voir que ses propres véhicules militaires et veut faire respecter totalement sa souveraineté sur son territoire, chose que l'ancien président avait completement abandonné et qui a poussé un grand nombre de trafiquants et membres d'aqmi à se balader dans cette portion Nord-Est de la mauritanie comme s'ils étaient chez eux..


quant au mali, comme le dit leur président ATT, l'aqmi vient d'algérie et ces gens-là n'ont rien à faire chez nous et il est ouvert à toute aide et surtout à celle de la France.




Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6962
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 17:03

Mes chers confreres je vais vou analyser la situation.Les occidentaux ne font plus confiance a l'ANP ni a la DRS et specialement les USA.C'est les USA qui pousse la France a faire tout cela.En tant que marocain et citoyen americain depuis plus d 23 je peux vous dire une chose sure les americains vous donneront tout ce que vous voulez en plus une chance pas deux a leur montrer et delivrer des resultats comme ils disent "show me don't tell me".Avec tous les radars ,le materiel de haut game electronic,satellite etc a la disposition de l'anp et de la drs pour une periode de 8 ans et la situation est toujours la meme et encore pire le terrorisme c'est exporte,comme certains analyste ici disent"tewfik a utilise l'aide pour son son propre bien et la CIA et NSA ne sont pas du tout content".actuellemnt le americains ont tire la prise du mur(they pulled the plug) finis l'aide et cela va changer en mettant des pressions avec la participation du Maroc et faire de la competition pou detruire l'aqmi,et les aides des USA pour l'algerie va etre a pettite goute cela signifie"resultat d;abord et je t;aide apres".Les americais ont une seule politique et strategie que cela soit dans le domaine politique,economique,private business ou dans la vie familiale ou que ce soit"je t;aide et je te donne une chance,tu la rate ou tu joue le malin et c'est fini pour toi,allez va te pendre".C'est exactement l'histoire de Tewfik,l'etau est serre et maintenat ils vont le flusher(he will be flushed out)
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9772
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 18:02

juba, il y a aussi autre chose que le sahel. Le DRS s'en prend a chakib khelil, l'hommes des Américains en algerie, particulièrement des texans (Oil), d'ou sans doute le mécontement des USA...
il semble que ce haut personnage lorgne du coté marocain pour se sortir du guêpier tendu par le DRS.
Khelil (ex PDG Sonatrach) est l'homme qui a permis au USA d'acheter du gaz algerien 5/6 fois sous les prix du marché...

Citation :
Affaire Sonatrach : Chakib Khélil en phase terminale
Mercredi, 29 Septembre 2010 08:19
Alors qu’il est à l’abri en France, l’étau se resserre autour de Chakib Khélil, l’ancien ministre Algérien de l’Energie et des mines. Mohamed Meziane, ancien PDG de la Sonatrach, ainsi que des hauts cadres de la pompe à fric de l’Algérie, poursuivis pour détournements de fonds ont nommément accusé Chakib Khélil. Tous ont affirmé, en chœur, avoir agi sur ordre de l’ancien ministre et compagnon d’Abdelaziz Bouteflika. Les PV dressés par les enquêteurs du DRS en charge du dossier de la Sonatrach sont un véritable réquisitoire contre l’un des membres éminents du clan d’Oujda. D’après des sources à Alger, la « corde » se rapproche peu à peu du cou de Chakib Khélil. Dans la capitale algérienne, l’acharnement contre Khélil surprend plusieurs dignitaires du régime qui ne comprennent pas les raisons d’une telle bronca. D’ailleurs, le DRS aurait dépêché en France une équipe pour épier les moindres faits et gestes de l’ancien ami de Bouteflika. Le DRS craint une riposte de ce dernier si jamais il venait à perdre espoir. Chakib Khélil, qui est un historique du régime algérien aurait ainsi noué à Paris des contacts avec des personnalités marocaines de premier plan. La présence en France de Chakib Khélil ainsi que celle de Hocine Malti, -qui vient de sortir un best-seller sur le pétrole algérienne 2000 ventes en 15 jours-, inquiète beaucoup Alger. Même si les deux hommes gardent toujours leurs entrées au sein du système, ils pourraient également se révéler « incontrôlables » si jamais la lutte qui se déroule à Alger venait à les menacer directement.


source :http://www.maghreb-intelligence.com/algerie/479-a479

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 20:38

Vous faites des scenarios de Bollywood Very Happy alors que tout simplement ce sont les conditions meteo et la geographie qui dictent leurs lois, un territoire grand comme l'Europe avec des températures qui atteignent 55 °C, il n'y a ni Tewfik ni Kaddour !
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6962
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 21:00

Missoum a écrit:
Vous faites des scenarios de Bollywood Very Happy alors que tout simplement ce sont les conditions meteo et la geographie qui dictent leurs lois, un territoire grand comme l'Europe avec des températures qui atteignent 55 °C, il n'y a ni Tewfik ni Kaddour !

alors c'est missoum??? drunken
Revenir en haut Aller en bas
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 21:11

Missoum machi Ma8boul Very Happy comme dirait Abderaouf 3andi 4 Zitounate fi El bank ou Bikhir comme vous dites !
fin du HS sinon c'est l'Algérien qui va prendre !
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9772
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 21:25

Missoum,

n'oublis pas que pour les centaines de sandalos,il fait 55 degres sur un territoire grand comme l'Europe.....comment expliquer que ça mobilise le G8 et tout le toutim ? Quand on pense qu'au mieux les haloufs ont des 12,7 ! l'Occident tourne au nucléaire et l'uranium se trouve la bas, donc ils ne délègueront rien a personne . Les pays pauvres, ils préfèrent les manipuler eux memes.
Et puis qu'il y est une lutte de clan dont l'un a est pro-us, c'est spéculer a peu de frais (KBC).

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 21:38

Citation :
Sahel : divergences algériennes à l’encontre du Mali

Jeudi, 14 Octobre 2010 16:19 Samuel Benshimon



Comme au football, les contre-attaques algériennes ne se font pas attendre, à l’image du feuilleton Algérie-Egypte. Pour l’Algérie, imposer son leadership dans la lutte anti-terroriste au Sahel est désormais devenu un enjeu de politique internationale, avec un système à triple détente. Premier volet, s’assurer que les états bordant l’espace sahélo-saharien ne doutent pas de la suprématie tactique de l’Algérie dans tout ce qui touche à la lutte contre Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), érigeant pour cela une « banque des faveurs », où celui qui montre sa divergence est immédiatement exclu. Second aspect, s’assurer que les doctrines française, américaines, ou tout simplement occidentales, ne viennent pas perturber le déroulement d’une tentative de prise de position stratégique cruciale pour les services de sécurité algérien.
Troisième volet, s’assurer que le rival de toujours, le Maroc, ne puisse s’ancrer dans la région comme partenaire incontournable de la lutte anti-terroriste. Pour ce faire, les services de sécurité algériens ont saisi une petite maladresse de la logistique militaire malienne pour accuser d’"incompétence" toute l’armée malienne. Cette dernière est mise à l’index par l’Algérie, mais en réalité c’est tout le mali qu’une partie de l’Etat algérien cherche à ostraciser, avec une différenciation de prises de positions entre le Palais, dirigé par Abdelaziz Bouteflika, et l’armée. Petit rapple des faits : le 18 septembre, alors que des unités de l’armée mauritanienne-sous équipées- étaient en pleine bataille dans le désert malien, contre une Katiba (colonne) d’AQMI, un camion-citerne malien non escorté est parti de Tombouctou pour ravitailler les unités mauritaniennes. Le véhicule a été intercepté par des combattants d’ AQMI, qui l’ont siphonné avant d’y mettre le feu. L’armée mauritanienne aurait fait de mauvais calculs de ravitaillement, et s’est vu obligée d’appeler à sa rescousse les forces armées maliennes, compte tenu de leur proximité du champ de bataille. A la suite de cet incident, les services de sécurité algériens ont saisi cette opportunité pour reprocher à l’armée malienne son incompétence. En réalité cette histoire sert surtout de prétexte afin de rappeler à l’ordre le Mali voisin. N’ayant pas réussi à s’imposer dans la région du Maghreb Arabe, les Algériens grincent des dents pour imposer leur leadership dans l’espace sahélo-subsaharien. Une semaine après les confrontations entre l’armée mauritanienne et AQMI, le patron du DRS, Mohamed Médiène, alias « Toufik », aurait dépêché sur zone l’un de ses hommes de confiance, le colonel Ramtane Amari. L’officier s’est rendu au Niger et en Mauritanie, mais a « sauté » l’étape Malienne. Objectif: préparer un futur sommet anti-AQMI, qui s’est tenu non plus à Bamako, comme prévu initialement, mais en Algérie. Une manière de faire comprendre à Bamako que c’est par Alger que tout doit converger en matière de lutte contre le terrorisme. Or, lors du sommet arabo-africain à Syrte, les maliens ont fortement communiqué sur une séance de travail réunissant le président algérien, ainsi que ses homologues mauritaniens et maliens. Durant cette réunion, spécifiquement dédiée à la lutte anti-AQMI, Abdelaziz Bouteflika aurait pris le contre-pied de la stratégie du général « Toufik », assurant Amadou Toumani Touré de tout son soutien. Les deux présidents auraient décidé la mise en place d’un canal de communication « direct », afin d’éviter les « malentendus ». Sauf que ces derniers semblent s’empiler, l’Algérie ayant très mal accueilli la réunion d’experts du G8 qui se termine aujourd’hui à Bamako, la considérant comme la porte ouverte aux « ingérences étrangères dans la région ». Assistera-ton à une dégradation supplémentaire de la relation Alger-Bamako ?
http://sahel-intelligence.com/anti-terrorisme/142-sahel-divergences-algeriennes-a-lencontre-du-mali

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Jeu 14 Oct 2010 - 22:12

La position Algérienne sur le principe est immuable et pertinente, le Sahel aux Saheliens, après est ce que le Maroc est un pays du Sahel, c'est vrai qu'il est un peu excentré par rapport au Sahel mais d'un autre coté il faut reconnaitre qu'une collaboration sans le Maroc est un peu bancale !
Chacun joue son propre jeu, et entre nous les supposés rivalites inter-service ne sont pas l'apanage de l'Algérie, la DGSE et la DST avec en plus la DRM font souvent du travail de sagouin en se tirant dans les pattes, en tous les cas une belle partie d'echecs est en train de se jouer en coulisses peut etre qu'on saurra la verité un jour?

@Yakuza : je doute que ce Benshimon ait "l'intelligence du Sahel",qu'il enquête sur son armée de laches qui jouissent de l'impunité des plus grands criminels et qui agressent des pacifistes et bombardent des civils !
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Ven 15 Oct 2010 - 1:13

Missoum a écrit:

La position Algérienne sur le principe est immuable et pertinente le Sahel aux Saheliens,

Cette position peut se justifié si le contexte était autre !
Des pays comme le Niger ou le Mali soufrent d'un déficite de formation et d'équipement qui fait qui leur est très difficile de contrôler cette garnde étendue désertique.
Si l'Algérie veut apporté son aide ( logistique, formation ...) c'est tout à son honneur, le problème que sa position va bien au delàs de sa.
Vouloir imposé sa politique géostartégique pour assoir sa suprématie régionale est illégitime !
Que ces pays souhaitent coopéré avec alger contre cette menace ...normal.
Mais qu'Alger refuse à ses pays une assistance étrangère sahelienne ou non, n'est pas du tout normal, ces pays sont souvraint et ont une politique propre, donc il est normal qu'ils ne se plient à aucun diktat.
Ils ont droit d'accepter une assistance occidentale, au même titre qu'une assistance algérienne.


Missoum a écrit:

mais d'un autre coté il faut reconnaitre qu'une collaboration sans le Maroc est un peu bancale !
Des paroles sages, empreinte d'ouverture que je salue et qui se font rare chez les algériens ses derniers temps....



_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2073
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Ven 15 Oct 2010 - 2:53

on a oublié les touaregs.
Citation :
Sahel: les Touaregs montent au front contre Al-Qaïda...

Depuis le début de l'été 2010, la région désertique du Sahel est secouée par des prises d'otages fomentées par les terroristes d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Nouveau rebondissement dans cette série d'enlèvements : les Touaregs maliens, d'ordinaire opposés au régime en place, sont aujourd'hui prêts à s'associer à l'effort militaire mené par leur gouvernement contre cette organisation terroriste. Entre idéologie islamiste, intérêts économiques de la France et revirements permanents de situation, chronique d'un conflit africain aux multiples et sombres facettes...

Des prises d'otages à répétition

Le 19 avril 2010, un Français, Michel Germaneau, est enlevé avec son chauffeur algérien dans le nord du Niger par un groupe se réclamant d'Al-Qaïda. Un mois plus tard, le 6 mai, Aqmi revendique le rapt en demandant à la France et ses alliés dans la région la libération des détenus de l'organisation, en contrepartie de celle du ressortissant français. Après un raid mené de concert par la France et la Mauritanie contre la base présumée des preneurs d'otages, le 22 juillet, Michel Germaneau est exécuté par le groupe terroriste (Lire ici l'article du Monde.fr et ici celui de dijOnscOpe).

Plus tard, le jeudi 30 septembre, sept personnes travaillant pour le groupe Areva et la société Satom, dont cinq ressortissants français, sont kidnappées à leur domicile au Niger. Depuis le 11 octobre 2010, l'Aqmi a également revendiqué cet enlèvement sur la chaîne de télévision Al Arabiya, en demandant l'abrogation de la loi sur le voile islamique en France, la libération de plusieurs activistes islamistes ainsi qu'une somme d'un million d'euros par otage (Lire ici l'article du Figaro.fr). Aujourd'hui, ces derniers sont toujours entre leurs mains.

Un important arsenal militaire déployé

Étrangement, ces enlèvements répétés ont d'abord généré une forte activité des armées française et mauritanienne, alors qu'aucune force militaire malienne ou nigérienne n'était active face aux terroristes d'Aqmi sur leurs territoires respectifs. Une situation détectée par le journal burkinabé L'observateur paalga, qui indique notamment dans un article daté du 22 septembre 2010, que "la France a envoyé au Niger une centaine de militaires spécialisés dans la lutte anti-terroriste ainsi que des avions de reconnaissance et de combats" et que "ce qui est frappant dans tout cela, c'est l'absence de l'armée malienne sur le front. Le général-président Amadou Toumani Touré ayant visiblement préféré ne pas engager ses hommes dans le combat. Tout se passe comme si Bamako évitait tout un corps-à-corps avec l'Aqmi". Selon le même journal, l'armée mauritanienne aurait déployé pour sa part d'importantes troupes dans le Nord du Mali...

En clair : la France s'occupe de sécuriser un secteur, le Niger, qui ne semble plus être primordial, le lieu des conflits ayant glissé vers le Mali ; la Mauritanie s'investit d'une mission qui devrait naturellement être dévolue à l'armée malienne et cette dernière est en retrait sur son territoire.

Les Touaregs entrent en jeu... pour des raisons obscures

Pour couronner le tout, les Touaregs maliens, traditionnellement opposés au gouvernement, auraient annoncé leur souhait de soutenir celui-ci dans la lutte contre Aqmi dans la région du Sahel (Lire ici l'article de L'Expression). Des unités spéciales composées "d’anciens rebelles touaregs considérés comme les meilleurs connaisseurs du Sahara" seraient ainsi formées par le gouvernement algérien avant d'être lancé au coeur du theâtre des opérations...

Si la question de la présence militaire française au Niger peut notamment être expliquée par une volonté de contrôler une région regorgeant de richesses minières (Lire ici l'article d'Aïr info), l'implication des Touaregs laisse plusieurs questions sans réponse. D'après Ursule Tékiane, qui dirige une ONG d’aide à l’enfance dans le nord du Mali, "c'est une manière de les occuper pour qu’ils n’aillent pas grossir les rangs des bandes armées qui sont nombreuses dans le désert", selon des propos rapportés par L'Expression. "Souvent, ces terroristes viennent s’abriter sur notre terrain que nous connaissons bien. Si nous sommes armés, nous pouvons rapidement leur régler leur compte", note Ahmada Ag Bibi, porte-parole des anciens rebelles, aujourd’hui député à l’Assemblée nationale du Mali. Pour le gouvernement malien, associer d'anciens opposants pourrait également être un bon moyen de ne pas se tacher les mains de sang, tout en évitant que les Touaregs n'aillent plutôt grossir les rangs de l'organisation terroriste : un risque qu'évoquait Jean-Pierre Duclos Aprico, ancien conseiller du Ministre du commerce et de l'Industrie du Niger, dans notre article du 15 avril 2010 consacré à cette population nomade

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6962
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Ven 15 Oct 2010 - 17:03

Missoum a écrit:
Missoum machi Ma8boul Very Happy comme dirait Abderaouf 3andi 4 Zitounate fi El bank ou Bikhir comme vous dites !
fin du HS sinon c'est l'Algérien qui va prendre !

Missoum t'es un bon gas,merci pour le sourire et abdraouf Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dejitaiza
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 380
Inscrit le : 17/10/2010
Localisation : Tarsonis
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 20 Oct 2010 - 1:43

Citation :
Sahel : Al-Qaida empoisonne les relations entre voisins
Par Thierry Oberlé
19/10/2010

Première puissance militaire de la région sahélienne, l'ombrageuse Algérie voit d'un mauvais œil le face-à-face entre Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique) et la France à propos des sept otages enlevés voici plus d'un mois au Niger.

Le régime du président Abdelaziz Bouteflika s'était ému du raid mauritano-français lancé en juillet dans le nord de Mali pour tenter de sauver Michel Germaneau. Il supporte mal aujourd'hui le déploiement exceptionnel de troupes de l'ex-colonisateur à Niamey et à Ouagadougou. «L'histoire récente a montré que les interventions étrangères dans des conflits asymétriques sont un échec», justifie le sociologue algérien Liess Boukra. Pour ce spécialiste du terrorisme, «Aqmi, dont la force de frappe est limitée, rêve d'une confrontation avec une nation occidentale pour faire du Sahara un point de ralliement des salafistes et “somaliser” cet immense espace islamique».

La France critiquée
Opposé à une intervention militaire française pour libérer les captifs, Alger ne veut pas pour autant entendre parler de pourparlers qui déboucheraient sur le versement d'une rançon et la remise en liberté de terroristes.
«L'argent est le nerf de la guerre. Les sommes récoltées par les katibas du Sahara grâce aux kidnappings décuplent les capacités d'al-Qaida, attirent de nouvelles recrues et les dons versés par Aqmi aux chefs de tribu assurent des complicités dans la population », explique Liess Boukra. «Certains hauts responsables des pays du Sahel redorent leur blason en jouant les intermédiaires désintéressés. Leur attitude permet à des groupes de disposer de ressources financières non négligeables sur lesquelles leurs agents prélèvent une dîme conséquente », renchérit une source algérienne proche des responsables de la lutte antiterroriste.
Jeudi dernier, l'Algérie a refusé de participer, à Bamako, à une réunion d'experts du G8. Une absence qui illustre la difficulté à coordonner la coopération régionale et internationale dans le combat contre Aqmi. La présence à cette rencontre du Maroc, avec qui l'Algérie est en conflit à propos du statut du Sahara occidental, explique en partie le boycott d'Alger. Mais les rivalités sont également récurrentes entre Abdelaziz Bouteflika et Mouammar Kadhafi, qui a toujours cherché à exercer une influence sur les Touaregs.

Les leçons données par Alger à ses voisins feraient presque oublier qu'Aqmi est avant tout un mouvement local surgi des feux mal éteints de l'insurrection islamiste des années 1990. Dirigée par l'émir Droukdel depuis les montagnes de la Kabylie, la succursale maghrébine d'al-Qaida avait en 2007 lancé des attentats suicides à Alger visant notamment le gouvernorat et les Nations unies. L'échec de cette stratégie a contraint l'organisation, dont le commandement est isolé, à se tourner vers le sud. Bien que constituées de combattants de diverses nationalités, les katibas (colonnes combattantes, NDLR) du Sahara restent sous direction strictement algérienne. Le danger qu'elles représentent a poussé les voyagistes européens à rayer de leurs catalogues des destinations maliennes, mauritaniennes, nigériennes et, surtout - même si on en parle moins - algériennes.
http://www.lefigaro.fr/international/2010/10/18/01003-20101018ARTFIG00770-sahel-al-qaida-empoisonne-les-relations-entre-voisins.php
Revenir en haut Aller en bas
http://omarkamali.name
hakhak
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 160
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : LAILA aka LES ABIBAS
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 20 Oct 2010 - 11:54

Dejitaiza a écrit:
Citation :
Sahel : Al-Qaida empoisonne les relations entre voisins
Par Thierry Oberlé
19/10/2010

Première puissance militaire de la région sahélienne, l'ombrageuse Algérie voit d'un mauvais œil le face-à-face entre Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique) et la France à propos des sept otages enlevés voici plus d'un mois au Niger.

Le régime du président Abdelaziz Bouteflika s'était ému du raid mauritano-français lancé en juillet dans le nord de Mali pour tenter de sauver Michel Germaneau. Il supporte mal aujourd'hui le déploiement exceptionnel de troupes de l'ex-colonisateur à Niamey et à Ouagadougou. «L'histoire récente a montré que les interventions étrangères dans des conflits asymétriques sont un échec», justifie le sociologue algérien Liess Boukra. Pour ce spécialiste du terrorisme, «Aqmi, dont la force de frappe est limitée, rêve d'une confrontation avec une nation occidentale pour faire du Sahara un point de ralliement des salafistes et “somaliser” cet immense espace islamique».
La France critiquée
Opposé à une intervention militaire française pour libérer les captifs, Alger ne veut pas pour autant entendre parler de pourparlers qui déboucheraient sur le versement d'une rançon et la remise en liberté de terroristes.
«L'argent est le nerf de la guerre. Les sommes récoltées par les katibas du Sahara grâce aux kidnappings décuplent les capacités d'al-Qaida, attirent de nouvelles recrues et les dons versés par Aqmi aux chefs de tribu assurent des complicités dans la population », explique Liess Boukra. «Certains hauts responsables des pays du Sahel redorent leur blason en jouant les intermédiaires désintéressés. Leur attitude permet à des groupes de disposer de ressources financières non négligeables sur lesquelles leurs agents prélèvent une dîme conséquente », renchérit une source algérienne proche des responsables de la lutte antiterroriste.
Jeudi dernier, l'Algérie a refusé de participer, à Bamako, à une réunion d'experts du G8. Une absence qui illustre la difficulté à coordonner la coopération régionale et internationale dans le combat contre Aqmi. La présence à cette rencontre du Maroc, avec qui l'Algérie est en conflit à propos du statut du Sahara occidental, explique en partie le boycott d'Alger. Mais les rivalités sont également récurrentes entre Abdelaziz Bouteflika et Mouammar Kadhafi, qui a toujours cherché à exercer une influence sur les Touaregs.

Les leçons données par Alger à ses voisins feraient presque oublier qu'Aqmi est avant tout un mouvement local surgi des feux mal éteints de l'insurrection islamiste des années 1990. Dirigée par l'émir Droukdel depuis les montagnes de la Kabylie, la succursale maghrébine d'al-Qaida avait en 2007 lancé des attentats suicides à Alger visant notamment le gouvernorat et les Nations unies. L'échec de cette stratégie a contraint l'organisation, dont le commandement est isolé, à se tourner vers le sud. Bien que constituées de combattants de diverses nationalités, les katibas (colonnes combattantes, NDLR) du Sahara restent sous direction strictement algérienne. Le danger qu'elles représentent a poussé les voyagistes européens à rayer de leurs catalogues des destinations maliennes, mauritaniennes, nigériennes et, surtout - même si on en parle moins - algériennes.
http://www.lefigaro.fr/international/2010/10/18/01003-20101018ARTFIG00770-sahel-al-qaida-empoisonne-les-relations-entre-voisins.php

Voici une analyse pertinente et assez objectif qui est partagé avec les américains d’où leurs alignement sur la démarche algérienne, et pour preuve l’Algérie a réussi à convaincre les USA a renoncé ou du moins a temporisé leurs Project d’installation d’une grande base en Afrique. Et pourtant ce déploiement en Afrique étais nécessaire aux yeux du pentagone, et dont plusieurs pays africains secrètement et ouvertement voulaient l’accueillir.
Cela dit reste à savoir quelle seras l’attitude de la France dans le future.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9772
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   Mer 20 Oct 2010 - 12:32

Salut hakhak,

Et pourtant plusieurs sources concordante évoque déjà un important centre d'écoute US à Tamanrasset. Recemment, le Canard Enchainé, plutot bien informé, confirmait cette installation. Donc pour moi, les US sont déjà sur place.
Généralement on évoque le chiffre de 400/500 terros au sahel. Mais n'est-ce pas l'incapacité des pays concernés a résoudre le problème qui incite d'autres à vouloir le faire ?
Les pays africains, jusqu'à aujourd'hui ont surtout démontré leur incapacité à juguler les conflits qui les touches, malgré les fanfaronnades autour de la fantomatique UA et sa prétention a regler les problèmes africains. Ni au Soudan, ni en somalie, ni au tchad, cette organisation n'a su faire preuve d'efficacité.
Il organisent des réunions et sommets qui ne débouchent sur rien. Il faut renforcer des pays comme le Niger ou le mali. On ne peut pas demander à des pays comme le Niger, ou la famine touche le nord, de sécuriser son vaste territoire. Il faut donner les moyens à ces pays de sécuriser leur pays plutot que de s'inviter chez eux. Quand le Niger a lancé un appel à l'aide suite aux famines, il ne s'est trouvé que quelques pays a vraimant leur apporter une aide concrète. Sans doute le Niger ne l'a t-il pas oublié.
Uranium oblige, le Niger s'appuiera toujours sur la France, et quelque soit les incantations d'Alger, Niamey verra toujours midi à sa porte, c'est humain.
Toutes les aides que recoivent ces pays sont interressées, il est donc normal que quand ils le peuvent, ils jouent sur les antagonismes des uns et des autres pour en tirer le meilleurs profits. Le jour ou ils sentiront que les aides sont sincères et ne servent aucune volonté d'hégémonie ou domination, ils coopèreront sans doute tout aussi sincèrement.

cdt

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Sahel zone de non-droit   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Sahel zone de non-droit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 24Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» Droit de l'homme et démocratie
» L’ONE redresse difficilement la barre...et droit privé
» Les chrétiens ont-ils le droit d'exister....
» Zone Afrique Equatoriale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: