Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autonomie du Sahara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
maverick
Invité



MessageSujet: Autonomie du Sahara   Mar 10 Avr 2007 - 21:11

Ca y est le projet d'autonomie a été remie a l'ONU, en meme temp le gouvernement ve dévoiler au institution est au média donc a nous le contenue du plan pour le Sahara

Le Maroc présente son Plan d’autonomie à l’ONU

· Mustapha Sahel remet le document à Ban Ki-moon

· Jettou et Moatassime à la rencontre des partis

· Le projet enrichi par les remarques de pays amis

Après l’offensive diplomatique, les Nations unies. Le Maroc présente le Plan d’autonomie pour les provinces du Sud au secrétaire général, Ban Ki-Moon aujourd’hui à New York. C’est Mustapha Sahel, ambassadeur du Maroc et représentant permanent aux Nations unies, qui est chargé de cette mission. Les jours à venir verront une montée en puissance des débats sur ce dossier qui a envenimé les relations intermaghrébines et l’intégration économique régionale. Le dossier sera au cœur de l’actualité internationale.
Sur le plan interne, les instructions royales sont claires. Le Premier ministre Driss Jettou, Mohamed Moattassime, conseiller du Souverain, et Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, rencontrent aujourd’hui les dirigeants des partis politiques et les présidents des deux chambres du Parlement. Sur l’agenda, le Corcas aussi. Un jour après, c’est autour des patrons des médias. Le dialogue social, entamé hier avec les syndicats, est donc repoussé à plus tard. L’heure est cruciale, et la démarche participative initiée par le Souverain dès le départ sera renforcée.
Ainsi, la boucle sera bouclée. En d’autres termes, au cours de l’élaboration du projet d’autonomie, les formations politiques, les Sahraouis, au niveau local et à travers le Conseil royal des affaires sahariennes, ont été directement associés. Cette démarche franchit un nouveau pas dans la mesure où les remarques et les propositions de pays amis et ne touchant pas à la souveraineté marocaine sur ces provinces, ont été introduites dans le projet. C’est ce qui explique que Rabat ait gardé jalousement le projet d’autonomie sous cap.
En tout cas, c’est l’un des fruits récoltés par l’offensive diplomatique lancée par la délégation marocaine, qui a fait le tour du monde pour expliquer les grandes lignes du Plan d’autonomie.
Des puissances mondiales, des pays membres permanents du Conseil de sécurité, ont accueilli favorablement l’initiative marocaine. La France, par la voix de son président Jacques Chirac, a donné le ton. En effet, des pays ont exprimé un soutien franc. D’autres ont considéré la proposition marocaine comme une base de négociations, la seule en mesure de sortir ce dossier de l’impasse dans laquelle il se trouve depuis une trentaine d’années.
En tout cas, le Plan d’autonomie dérange les voisins de l’Est. Alger a été surprise par le mouvement de sympathie engrangé par l’initiative marocaine. Là où la délégation marocaine passait, les autorités algériennes dépêchaient leur diplomatie pour tenter de torpiller l’initiative.
Il faut reconnaître qu’il lui sera difficile d’accepter, à ses frontières, la présence d’une démocratie poussée avec une région bénéficiant d’une large autonomie au point d’avoir un exécutif et un Parlement avec une instance judiciaire. Cela risque de donner des idées et des arguments de revendications à des minorités comme les Kabyles ou les Touaregs. Rappelons qu’au cours d’un briefing avec la presse, les ministres marocains en charge du dossier avaient précisé que près de 10 options avaient été examinées pour l’élaboration du projet d’autonomie mais que celui-ci n’irait en aucun cas jusqu’au fédéralisme.

M. C.
source l'Economiste

Pour suivre les développement de l'autonomie la MAP a mie en ligne une page spéciale ou elle va dévoiler le contenue du progée marocain
voici l'adresse
http://www.map.ma/mapfr/campagne/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 10 Avr 2007 - 22:13

trés surprenent non.........toutes c maneuvre diplomatique qui non jamais menais n'a rien.......la diplomatie marocaine est trés inécpirimenté..........c le moin qu'on puisse dire..........

l'événement
jeudi 17 Aôut 2006
La Nouvelle République :
Le général marocain Laanigri a déclaré vous avoir contacté il y a une année ; est-ce vrai et quelle lecture faites-vous de ses propos ? M. Mohamed Abdelaziz : Je regrette ce qui a été dit par le général marocain Laanigri qui a fait état de contacts entre lui et moi il y a une année. Il s’agit de propos mensongers que je démens formellement. Aussi, il n’y a eu aucun contact depuis 1997, année où James Baker a pris le dossier en main, entre le Front Polisario et le gouvernement marocain ni même entre les institutions et les appareils de la RASD et ceux du Maroc, hormis les rencontres qui ont été tenues dans le cadre de l’ONU ou celles sous l’égide directe et officielle de l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, James Baker. Je ne sais pas quelles étaient les intentions de Laanigri en tenant des propos mensongers ni même les raisons de ces fausses déclarations. Le rôle de la Minurso paraît ambigu ces dernières années ; qu’en dites-vous ? La Minurso est chargée actuellement du contrôle du respect du cessez-le-feu par les armées sahraouie et marocaine, mais ceci n’est pas un objectif en soi. En revanche, l’objectif réel de la présence de la Minurso sur les territoires du Sahara-Occidental est d’arbitrer entre les forces sahraouies et marocaines. D’ailleurs, l’essence même de sa présence est dans sa nomination en tant que mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara-Occidental. Cela étant, nous déplorons que le rôle de la Minurso, dont l’objectif principal est la tenue du référendum, ait été réduit par le Maroc à un simple rôle technique de contrôle du respect du cessez-le-feu. C’est pourquoi nous appelons à ce que la Minurso accomplisse son rôle et sa mission politique, à savoir la fin de ce conflit à travers la tenue du référendum. Et si la Minurso persiste à assurer uniquement sa mission technique, nous déplorons qu’elle devienne ainsi un défenseur de l’occupation marocaine et un protecteur de l’armée marocaine sur les territoires du Sahara-Occidental. Cela répond aux ambitions et aux objectifs marocains et nous pouvons dire que le Maroc a réussi jusque-là à atteindre ces objectifs ne serait-ce que pour une période durant laquelle la Minurso s’est transformée en une gardienne d’une armée marocaine occupante. Où en est le dossier du Sahara-Occidental et la tenue du référendum ? Nous considérons que le retrait de James Baker a porté un coup considérable aux efforts de l’ONU pour la tenue du référendum d’autodétermination et par conséquent à la paix au Sahara-Occidental. C’est au gouvernement marocain d’assumer cette responsabilité ainsi que celle liée à la démission de James Baker du fait qu’il a refusé son plan et, pis encore, la tenue du référendum d’autodétermination. Aussi, la démission de Baker est une protestation à l’égard de la position marocaine. Nous estimons, par ailleurs, que la démission de Baker a laissé un vide qui n’a pu être comblé jusqu’à présent. Cela dit, nous appelons le secrétaire général et le Conseil de sécurité de l’ONU à remplir ce vide. Comment ? Nous pensons qu’il est nécessaire et important de désigner une personne à la place de Baker, à savoir la désignation d’un envoyé spécial du secrétaire général pour le Sahara-Occidental qui sera chargée d’une mission politique, à savoir la réanimation du dossier en vue de l’application des résolutions du Conseil de sécurité. Et si Baker est une personnalité connue et d’envergure internationale, nous considérons et nous appelons à ce que la personnalité nommée par le secrétaire général de l’ONU en remplacement de James Baker soit une personnalité américaine. D’ailleurs, pourquoi il n’y a pas eu la désignation de l’un des ex-présidents des Etats-Unis, à l’exemple de Carter, Bush père, Clinton ou bien l’une des personnalités américaines importantes comme des ministres des Affaires étrangères, pour se charger du dossier après Baker. Je dis cela pour les raisons suivantes : la paix au Maghreb et au Sahara-Occidental est un élément essentiel et considérable pour la région d’abord, ainsi que pour l’Europe et la paix dans le monde ensuite. Cela étant, les acquis jusque-là accomplis à travers la construction d’une paix selon le processus connu de tous ne doivent pas être perdus. Et de ma part, j’estime que la plus grande partie de ces acquis revient à la personne de James Baker, ainsi qu’à la bonne volonté de la communauté internationale et à la coopération entre les parties. J’ajouterai toutefois la crédibilité des Nations unies la place que celle-ci occupe avec tout ce que cela suppose. Il ne faut pas que l’ONU échoue dans sa mission de règlement du conflit au Sahara-Occidental auquel elle est liée depuis 14 ans, et ce, pour la tenue d’un référendum d’autodétermination organisé et contrôlé par les Nations unies à travers la Minurso. Il est de la responsabilité du secrétaire général de l’ONU et du Conseil de sécurité de désigner une personnalité américaine pour succéder à James Baker en vu de réanimer le dossier politiquement et de l’application de la résolution du Conseil de sécurité n°1495 de juillet 2003. Cela est loin d’être, de ma part, une remise en cause de la mission de Do Soto et de la personne elle-même. Mais je dirai plutôt que Do Soto est un représentant spécial de la Minurso sur le terrain, appelé à appliquer un plan politique devant être élaboré par le secrétaire général de l’ONU et son envoyé spécial et adopté par le Conseil de sécurité. Pour notre part, nous appelons à cela et nous attendrons jusqu’à avril prochain, date à laquelle le Conseil de sécurité se penchera encore une fois sur le dossier du Sahara-Occidental. Aussi, nous attendons et nous espérons que le secrétaire général de l’ONU tentera de convaincre le gouvernement marocain de revenir sur son entêtement et son refus d’appliquer les résolutions du Conseil de sécurité, spécialement celles relatives au plan de paix et à l’autodétermination du peuple du Sahara-Occidental, d’autant plus que personne n’ignore que l’escalade marocaine et son entêtement à refuser le référendum ont eu comme réponse la démission de Baker en guise de protestation contre la position de Rabat. D’ailleurs, c’est lui-même qui l’a déclaré. «L’attitude du Maroc n’est pas constructive et c’est au Conseil de sécurité d’assumer ses responsabilités maintenant», disait-il. Il a également protesté en critiquant le manque de soutien du Conseil de sécurité à sa mission. D’autres réactions contre la position marocaine avaient suivi, notamment la reconnaissance de la RASD par l’Afrique du Sud. Les organisations sahraouies des droits de l’homme dans les territoires occupés ont des difficultés à exprimer leurs opinions politiques face aux mêmes organisations marocaines qui réclament la marocanité du Sahara ; à quoi cela est-il dû à votre avis ? Les organisations sahraouies qui activent dans les territoires occupés subissent la répression, le harcèlement, l’interdiction de s’exprimer et l’isolement. Le gouvernement marocain réprime ces organisations, tels les ex-détenus sahraouis, les familles des disparus sahraouis, les victimes sahraouies des mines, les détenus sahraouis actuellement en prison ainsi que leurs familles. Tous les moyens sont mobilisés et mis en œuvre par l’occupant marocain pour venir à bout de ces organisations. Ces dernières ont eu à exprimer clairement leurs positions, que ce soit celles relatives à des revendications liées aux questions des droits de l’homme ou encore celles liées aux questions politiques. Ces organisations sahraouies ont eu à exprimer l’un des droits les plus élémentaires, celui relatif au droit à l’autodétermination. Le mémorandum élaboré par ces organisations sahraouies comprend le droit à l’autodétermination, à la terre, à la personnalité sahraouie libre et indépendante, ainsi que le respect des résolutions onusiennes. D’ailleurs, ce mémorandum a été transmis aux organisations marocaines des droits de l’homme et à l’Instance d’équité et de réconciliation (IER). C’est à la lecture des réponses à donner à ce mémorandum par ces derniers que les organisations sahraouies adopteront la suite à donner à leurs activités. Je saisis cette occasion pour exprimer mon indignation quant à l’utilisation d’organisations marocaines qui arborent un discours politique pour faire pression sur les Sahraouis et légaliser l’occupation marocaine sur nos territoires, et ce, derrière des slogans humanitaires pour, en fin de compte, transmettre le discours de la vision du gouvernement marocain et sa volonté de perdurer dans sa politique de colonisateur. Aït Ahmed a déclaré que le problème du Sahara-Occidental est «futile» ; que répondez-vous ? M. Aït Ahmed, que je respecte énormément d’abord pour son âge et son parcours historique de militant, est une figure du combat et de la résistance pour l’autodétermination et l’indépendance du peuple algérien et de l’Algérie. Pour moi, je veux, j’espère et je rêve du jour et du temps où je verrai M. Aït Ahmed prendre la place de père entre les Marocains et nous, le père loyal et juste. Ou bien la place de juge qui ne fléchira pas du côté marocain contre nous ni même de notre côté contre les Marocains, mais qui aura à être juste entre les Marocains et nous en tranchant équitablement, en prenant en compte la légalité et le droit international. Cela doit être la place naturelle et appropriée de M. Aït Ahmed. Je ne pense pas que ces propos honorent une personne d’envergure historique telle la personne d’Aït Ahmed, des propos déniant l’existence du peuple sahraoui, ses droits et de surcroît le mépris du peuple sahraoui, et ce, pour répondre ou satisfaire les ambitions et les vœux des Marocains. Le sommet de l’UMA aura lieu dans quelques semaines ; quelle est votre position et votre vision pour l’édification du Maghreb arabe ? En un mot, et avec regret, le temps est venu pour ce grand rêve de l’ensemble des peuples de la région du Maghreb, y compris le peuple sahraoui, de lancer l’édification du Maghreb arabe. Il est impératif que le point de départ soit réel et sur des bases solides. De notre côté, nous considérons que ce qui empêche son édification n’est autre que l’envahissement du Sahara-Occidental par le Maroc. C’est pourquoi nous espérons et attendons que l’ensemble des efforts soient consentis pour convaincre le gouvernement marocain de se retirer des territoires du Sahara-Occidental et permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit d’autodétermination pour que réellement et concrètement, on aille vers la construction du Maghreb. Nous estimons que tant que le Sahara-Occidental est sous occupation marocaine et en contradiction totale du droit international, il ne peut y avoir d’édification d’un Maghreb respectable et sur des bases saines. Propos recueillis par par Karima Bennour
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 10 Avr 2007 - 22:14

je chérché le sujet point de vue sahraoui mais aparament il a était supprimé ..........je vois que certin on exercé des préssion..........-1 pour la neutralité..........c pas trés democratique touts ça............commend vous les vous connétre la verité .........a moin que vous aimés votre propagonde national ...........qui dit que le projet d'autonomie a ressu le soutien des grande puissance........alors que le 1er allie du maroc pour le ratachement du sahara occidental au mroc.............n'a rien ajoute de plus aprés avoire ressu la présentation du projet......qu'il salué la volenté du maroc a trouvé une solution politique au conflie (en terme diplomatique c trés métigé)..........c vous ne me croyé pas ...........vous vérais par vous méme que se plan ne passera pas.........et vous pourez enfin comprendre que j'ai résont.........il faut consulté les information du plus de partie différent possible pour pouvoire se faire une idée de la réalité............car le longage diplomatique est trés différent du longage commain......
amicalment
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 11 Avr 2007 - 22:05

Le Maroc remet au SG de l'ONU l'initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie au Sahara
New York (Nations Unies)- 11/04/07- L'ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, M. El Mostafa Sahel, a remis, mercredi à New York, au secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon, le document portant "Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie pour la région du Sahara".

"Cette initiative constitue la réponse du Maroc au voeu de la communauté internationale, ainsi qu'aux multiples appels du Conseil de sécurité, du secrétaire général et de son envoyé personnel, en vue de mettre fin à l'impasse actuelle et parvenir à une solution politique définitive au différend autour du Sahara marocain", a déclaré M. Sahel à la presse à l'issue de son entrevue avec M. Ban Ki-moon.

Fruit d'un large processus de consultations démocratiques, aux niveaux local et national, avec la contribution des partis politiques, cette initiative, a-t-il ajouté, est "novatrice, responsable et ouverte".

"Par son contenu et sa finalité, elle vise à permettre à tous les Sahraouis de gérer démocratiquement leurs affaires, dans le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Royaume", a-t-il en outre affirmé.

Enrichie par des consultations menées au niveau international, l'initiative marocaine, a poursuivi le diplomate, "s'appuie sur les normes et standards internationalement reconnus en matière d'autonomie, dans le respect de la légalité internationale et sur la base d'arrangements conformes aux buts et principes de la Charte des Nations Unies".

"L'initiative marocaine procède d'une démarche ouverte, sincère et constructive. Elle constitue une opportunité unique qui, grâce à l'engagement de tous, est de nature à favoriser, à travers la négociation, une solution définitive au différend sur le Sahara", a fait savoir M. Sahel.

Le Maroc considère que cette initiative offre "une chance pour la paix et des perspectives prometteuses pour un avenir meilleur, basé sur la stabilité, la sécurité, la démocratie et la prospérité de l'ensemble des pays du Maghreb", a-t-il dit, affirmant que le Royaume considère que "la dynamique engendrée par cette initiative offre une chance historique pour régler définitivement ce différend qui n'a que trop duré ".

map
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 11 Avr 2007 - 22:07

Sahara-autonomie :Washington qualifie l'initiative marocaine de "sérieuse et crédible"
Washington, 11/04/07 - Les Etats Unis ont qualifié, mercredi, de "sérieuse et crédible" l'initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie au Sahara.

"Le 10 avril, le sous secrétaire Burns a rencontré une délégation de hauts responsables marocains avec lesquels il a discuté de la question du Sahara occidental", indique un communiqué du Département d'Etat, rendu public à Washington.

M. Burns a "qualifié l'initiative marocaine de proposition sérieuse et crédible visant à octroyer une réelle autonomie au Sahara occidental", ajoute le communiqué.

"Les Etats Unis espèrent que la présentation par le Maroc de son initiative aux Nations Unies va encourager des discussions et créera l'opportunité pour le Maroc et le polisario d'entamer des négociations directes, sans conditions préalables en vue de résoudre le conflit du Sahara occidental", poursuit le communiqué.

"Les Etats Unis accueillent favorablement tous les efforts visant à trouver une solution réaliste et réalisable à ce conflit qui n'a que trop duré, de manière à apporter paix, stabilité et prospérité économique au Maghreb", conclut le communiqué.

Mardi, une délégation, composée de MM. Taieb Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Fouad Ali El Himma, ministre délégué à l'Intérieur, et Mohamed Yassine Mansouri, Directeur Général des Etudes et de la Documentation (DGED), a rencontré à Washington le sous secrétaire d'Etat aux Affaires politiques, M. Nicholas Burns.

A rappeler que le Maroc a remis, mercredi, au Secrétaire général des Nations Unies le document portant "Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie pour la région du Sahara".

map
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 11 Avr 2007 - 22:52

A votre avis le projet d'autonomie peux être voter a la majorité...?
moi je dit OUI pour une raison évidente, grâce au 11 septembre les Etat-unis save qu'une région comme sa laisser a l'abandon sans réel contrôle c'est une école pour les futur terroriste, il peuve s'entraîner, recruter des jeune perdue!!

bref inchaallah le projet passera, pour la sécurité de toute une région, voir même pour la securité international.
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Jeu 12 Avr 2007 - 19:29

Sahara: le Maroc propose un référendum sur son projet d'autonomie
RABAT - Le Maroc propose l'organisation d'un référendum au Sahara occidental dans le cadre de son projet d'autonomie pour ce territoire, après des négociations avec le Front Polisario, indique le texte du projet rendu public jeudi à Rabat.

"Le régime d'autonomie, issu des négociations, est soumis à une consultation référendaire des habitants concernés, conformément au principe d'autodétermination et aux articles de la charte des Nations unies", indique l'article 8 du projet soumis mercredi au Conseil de sécurité de l'ONU et publié jeudi par l'hebdomadaire indépendant "Nichane".

Une source officielle marocaine a confirmé à l'AFP l'authenticité du document publié par le magazine arabophone.

"Cette consultation (...) est considérée comme une pratique libre par ces habitants de leur droit à l'autodétermination", ajoute le texte de Rabat.

Le projet accorde aux Sahraouis "la gestion de leurs affaires par le biais d'institutions législatives, exécutives et judiciaires", dans le cadre de la souveraineté marocaine, ajoute le texte.

"Le parlement autonome du Sahara est composé de membres élus par les différentes tribus et de membres élus au suffrage universel direct par les habitants de la région", selon le projet.

Le point 7 du projet stipule que l'initiative marocaine "vise à préparer les conditions pour engager un processus de négociations et de dialogue qui puisse conduire à une solution politique acceptée par toutes les parties".

Le Maroc, par l'expression "parties", désigne généralement le Front Polisario et l'Algérie, principal soutien du mouvement indépendantiste. La Mauritanie a toujours affiché une neutralité stricte sur ce dossier, depuis la fin des années 1970.

Les habitants du Sahara occidental géreront une administration, une police et des tribunaux locaux, indique le texte.

Au niveau économique, le développement et la planification régionale, l'encouragement des investissements, du commerce, de l'industrie, du tourisme et de l'agriculture font partie des prérogatives de l'autonomie.

L'Etat marocain garde les attributs de la souveraineté, "notamment le drapeau (national), l'hymne national et la monnaie", selon le projet marocain. La sûreté nationale, la défense, l'unité territoriale, les relations extérieures et le système judiciaire du royaume seront assurés et gérés par l'Etat marocain, stipule le texte.

Le statut d'autonomie respectera "les prérogatives constitutionnelles et religieuses du roi, en sa qualité d'Amir al-Mouminine (commandeur des croyants) et garant de la liberté d'exercice des cultes religieux et des libertés individuelles et collectives".

Le projet d'autonomie a été remis mercredi à New York au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon par le représentant du Maroc Mustapha Sahel.

Le Sahara occidental est une ancienne colonie espagnole que le Maroc a annexée en 1975 la considérant comme partie intégrante de son territoire. Le Front Polisario, qui réclame l'indépendance du territoire, avait rejeté le plan marocain dès son annonce.

(©AFP / 12 avril 2007 17h23)
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Ven 13 Avr 2007 - 14:39

projet d'autonomie en entier mais en anglais
http://www.arso.org/ProjautonomieMarocEn.htm
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Ven 13 Avr 2007 - 17:23

Sahara: Le contenu de la proposition marocaine

· Un chef de gouvernement élu par le Parlement régional

· Il sera installé par le Souverain

Les contours du dossier du Sahara marocain se précisent. L’intitulé du projet tel qu’il a été remis au secrétaire général de l’Onu a évolué. On parle désormais d’«Initiative marocaine pour la négociation d’un statut d’autonomie pour la région du Sahara». Cela montre la volonté et la disponibilité de Rabat aux négociations. Ce n’est pas une mouture définitive, à prendre ou à laisser. Cette précision est de taille et ne manquera pas de répondre aux attentes de la communauté internationale. En tout cas, dans ce dossier, le Maroc a pris l’initiative. Sa proposition est le seul document sérieux sur la table du Conseil de sécurité. Avant sa présentation, la tournée diplomatique auprès des membres du Conseil de sécurité et autres pays amis a permis de recadrer et d’enrichir la proposition.
Il est incontestable que cette offre respecte des principes immuables. L’autonomie se fera dans le cadre de la souveraineté marocaine et l’intégrité territoriale. Elle sera conforme aux critères internationaux, tout en permettant aux sahraouis de gérer leurs affaires via des instances législative, exécutive et judiciaire. Ainsi, la région aura un pouvoir exécutif exercé par un chef de gouvernement élu par un Parlement régional et installé par le Souverain. Ce chef de gouvernement sera le représentant de l’Etat marocain dans cette région. Pour le Parlement, une partie de ses membres sera élue par les tribus et le reste via le suffrage universel. Cette institution peut créer des tribunaux chargés de statuer sur les affaires locales et des conflits nés de l’application des règlements édictés par l’institution régionale. On prévoit aussi une Cour suprême régionale.
L’offre marocaine prévoit également la présence dans la région du commissaire du gouvernement, dont la mission sera de veiller au respect des éléments de souveraineté. Il s’agit de la Commanderie des croyants (Imarat Al mouminine), la sûreté nationale, la défense, les relations extérieures et le système judiciaire (les tribunaux régionaux s’occuperont des affaires locales). A cela s’ajoutent le drapeau, la monnaie et l’hymne national.
Sur le chapitre économique, les populations des provinces du Sud seront les seuls maîtres à bord. Elles décideront du développement économique, des investissements, du tourisme, de l’agriculture, de la pêche… Autrement dit, les ministères de Rabat n’auront aucun droit de regard sur ces registres. Quant au budget de la région, il proviendra de plusieurs sources de revenu. D’abord, les impôts et taxes locales. Ensuite, une partie des revenus issus de la région et collectés par l’Etat leur sera reversée. Puis, les ressources nécessaires dans le cadre de la solidarité nationale. Quant aux revenus de l’exploitation des ressources naturelles, ils seront répartis entre la région et l’Etat. Le niveau et les pourcentages seront fixés lors des négociations.
La proposition prévoit également le droit de retour de l’ensemble des Marocains, actuellement retenus dans les camps de Tindouf. Ils seront désarmés et certains d’entrer eux intégrés dans le secteur militaire. Une amnistie générale sera prononcée. Elle se fera sous la houlette du Conseil de transition qui sera chargé de la mise en œuvre du contenu de la proposition marocaine.

--------------------------------------------------------------------------------


Référendum à l’ordre du jour



Tout le dispositif prévu fera l’objet d’un référendum conformément aux principes d’autodétermination et à la Charte des Nations Unies. Au Maroc, il faudra une adaptation constitutionnelle puisque le principe de l’autonomie ne figure pas dans la Constitution.

M. C.

economiste
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Ven 13 Avr 2007 - 19:01

Texte de l'Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara
Rabat, 13/04/07- Le Maroc a présenté, mercredi dernier, au Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban ki-Moon, l'Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara.

En voici le texte : "Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara:.

I- L'engagement du Maroc en faveur d'une solution politique définitive :.

1- Depuis 2004, le Conseil de sécurité appelle régulièrement "les parties et les Etats de la région à continuer de coopérer pleinement avec l'ONU pour mettre fin à l'impasse actuelle et progresser vers une solution politique".

2- En réponse à cet appel de la communauté internationale, le Royaume du Maroc s'est inscrit dans une dynamique positive et constructive, en s'engageant à soumettre une initiative pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Royaume et de son unité nationale.

3- Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'édification d'une société démocratique et moderne, fondée sur l'Etat de droit, les libertés individuelles et collectives et le développement économique et social. Comme telle, elle apporte la promesse d'un avenir meilleur pour les populations de la région, met fin à la séparation et à l'exil et favorise la réconciliation.

4- Par cette initiative, le Royaume du Maroc garantit à tous les Sahraouis à l'extérieur comme à l'intérieur, toute leur place et tout leur rôle, sans discrimination ni exclusive, dans les instances et institutions de la région.

5- Ainsi, les populations du Sahara géreront elles-mêmes et démocratiquement leurs affaires à travers des organes législatif, exécutif et judiciaire dotés de compétences exclusives. Elles disposeront des ressources financières nécessaires au développement de la région dans tous les domaines et participeront, de manière active, à la vie économique, sociale et culturelle du Royaume.

6- L'Etat conservera ses compétences dans les domaines régaliens, en particulier la défense, les relations extérieures et les attributions constitutionnelles et religieuses de Sa Majesté le Roi.

7- L'initiative marocaine, inspirée par un esprit d'ouverture, tend à créer les conditions d'un processus de dialogue et de négociation débouchant sur une solution politique mutuellement acceptable.

8- Le statut d'autonomie, résultat des négociations, sera soumis à une consultation référendaire des populations concernées, conformément au principe de l'autodétermination et des dispositions de la Charte des Nations Unies.

9- Dans cette perspective, le Maroc lance un appel aux autres parties pour qu'elles saisissent cette occasion d'écrire une nouvelle page dans l'histoire de la région. Il est prêt à s'engager dans une négociation sérieuse et constructive sur la base de l'esprit de cette initiative, ainsi qu'à apporter sa contribution à la création d'un climat de confiance.

10- A cette fin, le Royaume demeure disposé à coopérer pleinement avec le Secrétaire général de l'ONU et son Envoyé Personnel.

II- Les éléments de base de la proposition marocaine :.

11- Le projet marocain d'autonomie s'inspire des propositions pertinentes de l'ONU et des dispositions constitutionnelles en vigueur dans les Etats géographiquement et culturellement proches du Maroc, et s'appuie sur des normes et standards internationalement reconnus.

A- Les compétences de la Région autonome du Sahara:.

12- Dans le respect des principes et des procédures démocratiques, les populations de la Région autonome du Sahara, agissant par l'intermédiaire d'organes législatif, exécutif et judiciaire auront, dans les limites territoriales de la Région, la compétence notamment dans les domaines :.

- de l'administration locale, de la police locale et des juridictions de la Région.

- économique : le développement économique, la planification régionale, l'encouragement des investissements, le commerce, l'industrie, le tourisme, et l'agriculture.

- du budget et de la fiscalité de la Région.

- des infrastructures : l'eau, les installations hydrauliques, l'électricité, les travaux publics et le transport.

- social : l'habitat, l'éducation, la santé, l'emploi, le sport, la sécurité et la protection sociales - culturel, y compris la promotion du patrimoine culturel sahraoui hassani.

- de l'environnement.

13- La Région autonome du Sahara disposera des ressources financières nécessaires à son développement dans tous les domaines. Ces ressources seront notamment constituées par :.

- les impôts, taxes et contributions territoriales édictés par les organes compétents de la Région.

- les revenus de l'exploitation des ressources naturelles affectés à la Région.

- la partie des revenus des ressources naturelles situées dans la Région et perçus par l'Etat.

- les ressources nécessaires allouées dans le cadre de la solidarité nationale.

- Les revenus provenant du patrimoine de la Région.

14- L'Etat conservera la compétence exclusive, notamment sur :.

- les attributs de souveraineté, notamment le drapeau, l'hymne national et la monnaie.

- les attributs liés aux compétences constitutionnelles et religieuses du Roi, Commandeur des croyants et Garant de la liberté du culte et des libertés individuelles et collectives.

- la sécurité nationale, la défense extérieure et de l'intégrité territoriale.

- les relations extérieures.

- l'ordre juridictionnel du Royaume.

15- La responsabilité de l'Etat dans le domaine des relations extérieures sera exercée en consultation avec la Région autonome du Sahara concernant les questions qui se rapportent directement aux attributions de cette Région. La Région Autonome du Sahara peut, en concertation avec le Gouvernement, établir des liens de coopération avec des Régions étrangères en vue de développer le dialogue et la coopération inter-régionale.

16- Les compétences de l'Etat dans la Région autonome du Sahara, telles que prévues au paragraphe 13 ci-dessus, seront exercées par un Délégué du Gouvernement.

17- Par ailleurs, les compétences qui ne sont pas spécifiquement attribuées seront exercées, d'un commun accord, sur la base du principe de subsidiarité.

18- Les populations de la Région autonome du Sahara sont représentées au sein du Parlement et des autres institutions nationales. Elles participent à toutes les consultations électorales nationales.

B- Les organes de la Région :

19- Le Parlement de la Région autonome du Sahara sera composé de membres élus par les différentes tribus sahraouies, et de membres élus au suffrage universel direct par l'ensemble de la population de la Région. La composition du Parlement de la Région Autonome du Sahara devra comprendre une représentation féminine appropriée.

20- Le pouvoir exécutif de la région autonome du Sahara sera exercé par un Chef de Gouvernement élu par le Parlement régional. Il est investi par le Roi.

Le Chef de Gouvernement est Représentant de l'Etat dans la région.

21- Le Chef du Gouvernement de la Région autonome du Sahara forme le gouvernement de la Région et nomme les administrateurs nécessaires pour exercer les pouvoirs qui lui sont dévolus en vertu du statut d'autonomie. Il est responsable devant le Parlement de ladite Région.

22- Des juridictions peuvent être créées par le Parlement régional afin de statuer sur les litiges nés de l'application des normes édictées par les organes compétents de la Région autonome du Sahara. Leurs décisions seront rendues, en toute indépendance, au nom du Roi.

23- Le Tribunal Régional Supérieur, la plus haute juridiction dans la Région autonome du Sahara, statue en dernier ressort, sur l'interprétation de la loi de la région, sans préjudice des compétences de la Cour suprême et du Conseil constitutionnel du Royaume.

24- Les lois, les règlements et les décisions de justice émanant des organes de la Région autonome du Sahara doivent être conformes au Statut d'autonomie de ladite Région et à la Constitution du Royaume.

25- Les populations de la Région bénéficieront de toutes les garanties qu'apporte la Constitution marocaine en matière de droits de l'Homme tels qu'ils sont universellement reconnus.

26- La Région autonome du Sahara disposera d'un Conseil économique et social composé de représentants des secteurs économiques, sociaux, professionnels et associatifs, ainsi que de personnalités hautement qualifiées.

III- Processus d'approbation et de mise en uvre du statut d'autonomie:.

27- Le statut d'autonomie de la Région fera l'objet de négociations et sera soumis à une libre consultation référendaire des populations concernées. Ce référendum constitue, conformément à la légalité internationale, à la Charte des Nations Unies et aux résolutions de l'Assemblée Générale et du Conseil de Sécurité, le libre exercice, par ces populations, de leur droit à l'autodétermination.

28- A cette fin, les parties s'engagent à uvrer conjointement, et de bonne foi, en faveur de cette solution politique et de son approbation par les populations du Sahara.

29- De surcroît, la Constitution marocaine sera révisée, le statut d'autonomie y sera incorporé comme gage de sa stabilité et de sa place particulière dans l'ordonnancement juridique national.

30- Le Royaume du Maroc prendra toutes les mesures nécessaires afin d'assurer aux personnes qui seront rapatriées une réinsertion complète au sein de la collectivité nationale, dans des conditions garantissant leur dignité, leur sécurité et la protection de leurs biens.

31- A cette fin, le Royaume adoptera notamment une amnistie générale excluant toutes poursuites, arrestation, détention, emprisonnement ou intimidation de quelque nature que ce soit, fondées sur des faits objet de l'amnistie.

32- A la suite de l'accord des parties sur le projet d'autonomie, un Conseil transitoire composé de leurs représentants apportera son concours au rapatriement, aux opérations de désarmement, démobilisation et réinsertion des éléments armés se trouvant à l'extérieur du territoire ainsi qu'à tout autre action visant l'approbation et la mise en uvre du statut, y compris les opérations électorale.

33- A l'instar des membres de la Communauté internationale, le Royaume du Maroc est persuadé, aujourd'hui, que la solution du différend sur le Sahara ne peut être que le fruit d'une négociation. Dans cet esprit la proposition qu'il soumet aux Nations Unies constitue une réelle opportunité à même de favoriser des négociations ayant pour finalité de parvenir à une solution définitive à ce différend, dans le cadre de la légalité internationale et sur la base d'arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte de l'ONU.

34- Dans ce cadre, le Maroc s'engage à négocier, de bonne foi, dans un esprit constructif d'ouverture et de sincérité, afin de parvenir à une solution politique définitive et mutuellement acceptable à ce différend dont la région pâtit. A cet effet, le Royaume est disposé à apporter une contribution active à la mise en place d'un climat de confiance qui pourra aboutir au succès de ce projet.

35- Le Royaume du Maroc nourrit l'espoir que les autres parties mesureront la signification et la portée de cette initiative, l'apprécieront à sa juste valeur et y apporteront une contribution positive et constructive. Le Royaume considère que la dynamique engendrée par cette initiative offre une chance historique pour régler définitivement cette question".

L'Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara, est accompagnée d'une lettre de l'Ambassadeur, Représentant permanent du Royaume du Maroc aux Nations Unies, M. El Mostafa Sahel.

Voici le texte de cette lettre :.

"Monsieur le Secrétaire général.

Comme vous le savez, le Royaume du Maroc n'a cessé d' uvrer avec détermination et loyauté pour la résolution du différend relatif au Sahara, dans l'intérêt bien compris de tous les états du Maghreb, ainsi que de la sécurité et de la stabilité régionales. Il a, à cet égard, apporté un soutien constant et sincère aux efforts déployés par les Nations Unies, en vue de parvenir à un règlement définitif et négocié à cette question.

Face à l'impossibilité de mettre en application les propositions antérieures visant à résoudre ce différend, ce dossier se trouve dans une situation d'impasse que le Conseil de sécurité appelle, depuis 2004, à dépasser pour parvenir à une solution politique et mutuellement acceptable.

En réponse à cet appel, j'ai l'honneur de vous faire parvenir, ci-joint, le document contenant "l'Initiative marocaine pour la négociation d'un statut d'autonomie de la région du Sahara", dans le cadre de la souveraineté du Royaume, de son intégrité territoriale et de son unité nationale.

Il s'agit d'une initiative de compromis, novatrice, responsable et ouverte qui, par son contenu et sa finalité, permet à tous les sahraouis, qu'ils soient de l'intérieur ou de l'extérieur, de gérer eux-mêmes et démocratiquement leurs affaires à travers différents organes législatif, exécutif et judiciaire représentatifs.

Elle réalise le principe de l'autodétermination à travers une expression libre, démocratique et moderne sur le statut d'autonomie. Elle est, de ce fait, conforme à la légalité internationale, intègre les normes et standards internationaux en matière d'autonomie et garantit le respect et la promotion des droits de l'homme tels qu'ils sont universellement reconnus et consacrés par la constitution du Royaume.

Le Royaume du Maroc est profondément convaincu que cette proposition créera une dynamique nouvelle au niveau du processus onusien de règlement de ce différend, en servant de base pour le dialogue, la négociation et le compromis.

A cet égard, le Royaume exprime sa disposition à s'engager, avec détermination, dans une négociation sérieuse et approfondie, avec les autres parties, en vue de contribuer concrètement à la réalisation de la solution politique, définitive et mutuellement acceptable, tant attendue par la communauté internationale.

Fort du processus démocratique et des larges consultations internes, enrichies par des concertations menées au niveau international, le Maroc répond à l'appel de la communauté internationale en acceptant de s'engager dans des négociations approfondies et détaillées sur les différents aspects de cette initiative.

Il espère trouver auprès des autres parties la même volonté politique et engagement de bonne foi afin d'aboutir à la résolution définitive de ce différend, de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans un environnement géopolitique menacé et de favoriser, conformément aux aspirations des peuples maghrébins, l'émergence d'une Union du Maghreb Arabe stable, solidaire, prospère et démocratique, acteur actif de la solidarité africaine et interlocuteur crédible des différents partenaires de la région.

En vous transmettant le document portant cette initiative, le Royaume du Maroc traduit son attachement aux nobles idéaux incarnés par la Charte de l'ONU. Le peuple marocain, dans toutes ses composantes et sensibilités, nourrit de grands espoirs dans vos efforts et ceux de votre Envoyé Personnel, afin de convaincre les autres parties de saisir les chances de paix que cette initiative recèle et les perspectives prometteuses qu'elle offre pour un avenir meilleur de stabilité, de sécurité, de démocratie et de prospérité dans la région.

Je vous prie de bien vouloir diffuser cette lettre, ainsi que le document qui y est joint, en les annexant à votre prochain rapport au conseil de sécurité.

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire général, l'expression de ma parfaite considération".

map
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 1 Mai 2007 - 17:56

scorpion-rouge35 a écrit:
je chérché le sujet point de vue sahraoui mais aparament il a était supprimé ..........je vois que certin on exercé des préssion..........-1 pour la neutralité..........c pas trés democratique touts ça............commend vous les vous connétre la verité .........a moin que vous aimés votre propagonde national ...........qui dit que le projet d'autonomie a ressu le soutien des grande puissance........alors que le 1er allie du maroc pour le ratachement du sahara occidental au mroc.............n'a rien ajoute de plus aprés avoire ressu la présentation du projet......qu'il salué la volenté du maroc a trouvé une solution politique au conflie (en terme diplomatique c trés métigé)..........c vous ne me croyé pas ...........vous vérais par vous méme que se plan ne passera pas.........et vous pourez enfin comprendre que j'ai résont.........il faut consulté les information du plus de partie différent possible pour pouvoire se faire une idée de la réalité............car le longage diplomatique est trés différent du longage commain......
amicalment
je ne voudré pas dire que je vous les dis mais je vous les dis le plan n'ai pas passé ,fau pas croire touts se que votre présse raconte, mais il fau changé de sourse ou du moin les diversifies......les americain ne le pas soutenu ....et l'onu nan plus....a par un appel a la négociation ....comme toujour Shocked
Sahara occidental: l'ONU appelle Rabat et le Polisario à négocier
Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé lundi le Maroc et le Front Polisario à négocier sans conditions, sous l'égide de l'ONU, l'avenir du Sahara occidental en vue de parvenir à l'autodétermination du peuple sahraoui.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, le Conseil "appelle les parties à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les événements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Le Conseil demande au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "d'organiser ces négociations sous ses auspices et invite les Etats membres à y apporter leur concours".
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 1 Mai 2007 - 18:56

pfffff c'est toi qui devrais arreter de regarder la "presse" algérienne
le plan d'autonomie a était suivie des qualification suivante "crédible" et "sérieux"
alors que le plan du Polisa...euh je veux dire le plan d'Alger n'a était que pris en note
Les américains ne l'ons pas soutenue ?
lol regarde meme t'as presse elle aussi reconnait que les USA soutiennent le maroc c'est d'ailleur eu qui sont derrière ces qualificatif
Quand au négociation l'article que tu nous ramène est réducteur il appelle a des négociation qui doivent débuter avant 2 mois, si tu veut va regarder la résolution, c'est écrit noir sur blanc
ensuite il appelle a des négociation sans condition, alors que depuis le début alger...euh le polisario disait que les négociation ne devait que se limiter a des modalité technique du référendum, et la l'ONU a fait table rase du passé, on enterre le plan Baker et le référendum chere a l'Alger et on repart pour un nouveau plan que le maroc a exposé.
En fait l'affaire du Sahara vient de tourner a la faveur du Maroc
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 1 Mai 2007 - 20:15

ho que non , le plan marocain n'a pas était aprouvé la preve il né dis nulpar que le plan marocain est suivie si comme il n'éxisté pas , il appél juste a des négociation entre le maroc et le polisario....il n'a pas parle de l'algerie
et rien n'a changé la minurso vas résté encore pour six mois
je ne voi pas ou ça tourne a la faveur du maroc Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 1 Mai 2007 - 20:30

scorpion-rouge35, arrête de nié l'évidence c'est énervant a force, ouvre t'est yeux.
Je sais que sa te fait mal mais bon, le sahara et Marocains et non pas polizbel.
Revenir en haut Aller en bas
maverick
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mar 1 Mai 2007 - 21:54

scorpion-rouge35 a écrit:
ho que non , le plan marocain n'a pas était aprouvé la preve il né dis nulpar que le plan marocain est suivie si comme il n'éxisté pas , il appél juste a des négociation entre le maroc et le polisario....il n'a pas parle de l'algerie
et rien n'a changé la minurso vas résté encore pour six mois
je ne voi pas ou ça tourne a la faveur du maroc Wink

"2. Demande aux parties d'engager des négociations de bonne foi sans conditions préalables en tenant compte des développements survenus ces derniers mois"

"Prenant note de la proposition marocaine présentée le 11 avril 2007 au Secrétaire général et se félicitant des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l'avant vers un règlement"

Resolution de l'ONU
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 1:28

oui il dis de le prendre en compte mais en aucun cas le polisario né obligé de l'accepté ça c sur........si non il auré critiqué la résolution
aure cette résolution a été salue par le polisario et l'algerie....
si non RAFALE touts se que je dis c avec des argument........a moin que tu préfére que tout le monde dis la méme chose se qui ne saura plus un forum (dans un forum en échange nos idée) Wink
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 1:32

RAFALE a écrit:
scorpion-rouge35, arrête de nié l'évidence c'est énervant a force, ouvre t'est yeux.
Je sais que sa te fait mal mais bon, le sahara et Marocains et non pas polizbel.
ho joublie ....la cause du sahara né pas ma cause national comme pour toi cest juste un sujet comme les autre qui conserne le maghrébe ...aure je mintérésse au maghrébe Very Happy
que le sahara soit marocain ou sahraoui je mon tape lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 2:37

scorpion-rouge35 a écrit:
RAFALE a écrit:
scorpion-rouge35, arrête de nié l'évidence c'est énervant a force, ouvre t'est yeux.
Je sais que sa te fait mal mais bon, le sahara et Marocains et non pas polizbel.
ho joublie ....la cause du sahara né pas ma cause national comme pour toi cest juste un sujet comme les autre qui conserne le maghrébe ...aure je mintérésse au maghrébe Very Happy
que le sahara soit marocain ou sahraoui je mon tape lol!

Si tu t'en fiche viens pas ramener ta fraise avec t'est excuse bidon.

Le SAHARA et MAROCAINS point bare.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 3:03

JE VOUS RECOMMANDE VIVEMENT DE VOIR :
Sur 2M satellite

Invité spécial: Omar Hadrami

Khalid Mostafaoui reçoit Omar Hadrami, Wali détaché à l'administration centrale du ministère de l'Intérieur, à la veille de l'examen de la prolongation du mandat de la MINURSO par le Conseil de Sécurité de l'ONU qui expire le 30 avril. M. Hadrami ancien membre du Bureau politique du Polisario, est un grand connaisseur du dossier du Sahara marocain dont il est originaire.

Mardi 1 mai à 22h05 (2M satellite)
Mardi 1 mai à 02h00 (2M national)
Mercredi 2 mai à 15h35 (2M national)

http://www.2m.tv/emissions/article.asp?id=16246
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaw
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 9:03

Le Polisario n'est franchement pas malin, il arrête pas de réclamer une indépendance qu'il n'aura jamais et pendant ce temps là il est tassé dans un camp de réfugié sous perfusion algérienne.
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 14:35

RAFALE a écrit:
scorpion-rouge35 a écrit:
RAFALE a écrit:
scorpion-rouge35, arrête de nié l'évidence c'est énervant a force, ouvre t'est yeux.
Je sais que sa te fait mal mais bon, le sahara et Marocains et non pas polizbel.
ho joublie ....la cause du sahara né pas ma cause national comme pour toi cest juste un sujet comme les autre qui conserne le maghrébe ...aure je mintérésse au maghrébe Very Happy
que le sahara soit marocain ou sahraoui je mon tape lol!

Si tu t'en fiche viens pas ramener ta fraise avec t'est excuse bidon.

Le SAHARA et MAROCAINS point bare.
je ne m'excuse pas ptit gas
et j'ai dis que je m'intérésse a l'avenir du maghreb Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 14:40

si non comme je les dis La résolution 1754 du Conseil de sécurité, votée lundi, ne fait aucune référence au plan d'autonomie marocain, mais se réfère à deux reprises au principe d'autodétermination pour la recherche d'une solution à ce conflit, vieux de 32 ans....a part si certin vont intreprété ....<<en prenant en compte les événements des derniers mois>> ....part le plan marocain.....le polisario a proposé lui aussi un plan Wink



Sahara occidental: cadre des négociations fixé vers le 15 mai par l'Onu

ALGER - Des envoyés spéciaux du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon sont attendus autour du 15 mai au Maroc et en Algérie pour fixer le cadre des négociations entre le Maroc et le Polisario pour une solution au conflit du Sahra Occidental, a annoncé mercredi Mohammed Boukhari, représentant du Polisario à New-York.

"Nous allons recevoir vers le 15 mai les envoyés spéciaux du secrétaire général des Nations Unies pour décider des pas pratiques et établir le cadre, la date et le lieu pour entamer les négociations" avec le Maroc sur l'avenir du Sahara Occidental, a déclaré M. Boukhari à la radio algérienne.

Il a indiqué "ne pas disposer d'une date ferme" pour l'instant pour ces visites.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, le Conseil de sécurité a appelé lundi le Maroc et le Front Polisario "à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les événements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été annexé par Rabat en 1975. Le Polisario a refusé cette annexion et réclame l'indépendance du territoire, avec le soutien de l'Algérie. Un cessez-le-feu, négocié sous l'égide de l'ONU est observé entre le Maroc et le Polisario depuis 1991.

M. Boukhari a par ailleurs indiqué que ces négociations doivent porter sur l'organisation d'un référendum d'autodétermination, dont le Polisario a accepté "les trois opitions possibles: l'intégration au Maroc, l'autonomie ou l'indépendance". Rabat, selon lui, "en a éliminé deux, conservant la seule option de l'autonomie".

"La ligne rouge (de ces négociations) pour le Polisario et la communauté internationale est que la question de la souveraineté et du futur du Sahara Occidental est un droit inaliénable du peuple sahraoui. Ni le Maroc, ni le Polisario ne peuvent décider à la place du peuple sahraoui", a-t-il dit.

Il a également dit craindre que le Maroc n'"aille pas aux négociations" ou que, s'il y consent, "ne tente de les orienter dans une direction contraire au principe d'autodétermination, vers l'autonomie". Dans ce cas, selon lui, "ce sera l'échec garanti".

"Le Maroc a déjà voulu forcer la main des Nations Unies pour qu'elles endossent son plan d'autonomie, mais le Conseil de sécurité n'a pas joué le jeu et a réaffirmé son attachement au principe d'autodétermination", a-t-il souligné.

(©AFP / 02 mai 2007 11h48)

http://www.romandie.com/infos/news/0705 … 5kp9z6.asp
Revenir en haut Aller en bas
moulay o
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 15:15

scorpion-rouge35 a écrit:
si non comme je les dis La résolution 1754 du Conseil de sécurité, votée lundi, ne fait aucune référence au plan d'autonomie marocain, mais se réfère à deux reprises au principe d'autodétermination pour la recherche d'une solution à ce conflit, vieux de 32 ans....a part si certin vont intreprété ....<<en prenant en compte les événements des derniers mois>> ....part le plan marocain.....le polisario a proposé lui aussi un plan Wink



Sahara occidental: cadre des négociations fixé vers le 15 mai par l'Onu

ALGER - Des envoyés spéciaux du secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon sont attendus autour du 15 mai au Maroc et en Algérie pour fixer le cadre des négociations entre le Maroc et le Polisario pour une solution au conflit du Sahra Occidental, a annoncé mercredi Mohammed Boukhari, représentant du Polisario à New-York.

"Nous allons recevoir vers le 15 mai les envoyés spéciaux du secrétaire général des Nations Unies pour décider des pas pratiques et établir le cadre, la date et le lieu pour entamer les négociations" avec le Maroc sur l'avenir du Sahara Occidental, a déclaré M. Boukhari à la radio algérienne.

Il a indiqué "ne pas disposer d'une date ferme" pour l'instant pour ces visites.

Dans une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, le Conseil de sécurité a appelé lundi le Maroc et le Front Polisario "à engager des négociations sans conditions préalables et de bonne foi, en prenant en compte les événements des derniers mois, afin de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette d'assurer l'autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été annexé par Rabat en 1975. Le Polisario a refusé cette annexion et réclame l'indépendance du territoire, avec le soutien de l'Algérie. Un cessez-le-feu, négocié sous l'égide de l'ONU est observé entre le Maroc et le Polisario depuis 1991.

M. Boukhari a par ailleurs indiqué que ces négociations doivent porter sur l'organisation d'un référendum d'autodétermination, dont le Polisario a accepté "les trois opitions possibles: l'intégration au Maroc, l'autonomie ou l'indépendance". Rabat, selon lui, "en a éliminé deux, conservant la seule option de l'autonomie".

"La ligne rouge (de ces négociations) pour le Polisario et la communauté internationale est que la question de la souveraineté et du futur du Sahara Occidental est un droit inaliénable du peuple sahraoui. Ni le Maroc, ni le Polisario ne peuvent décider à la place du peuple sahraoui", a-t-il dit.

Il a également dit craindre que le Maroc n'"aille pas aux négociations" ou que, s'il y consent, "ne tente de les orienter dans une direction contraire au principe d'autodétermination, vers l'autonomie". Dans ce cas, selon lui, "ce sera l'échec garanti".

"Le Maroc a déjà voulu forcer la main des Nations Unies pour qu'elles endossent son plan d'autonomie, mais le Conseil de sécurité n'a pas joué le jeu et a réaffirmé son attachement au principe d'autodétermination", a-t-il souligné.

(©AFP / 02 mai 2007 11h48)

http://www.romandie.com/infos/news/0705 … 5kp9z6.asp


Sleep ........ trop fort scrp35........ Sleep

Au fait , moi aussi , par interet pour l'avenir du maghreb, je me demandai ce kil en était du droit à l'auto-determination des Kabyles...... C pas normal kils souffrent de la sorte. Kelkun veut en discuter?
Revenir en haut Aller en bas
BlackHaw
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 15:32

Tu oublies les Chaouis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   Mer 2 Mai 2007 - 21:32

ah scorpion,comme ca on se croise tjs Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autonomie du Sahara   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autonomie du Sahara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Autonomie et fédéralisme.
» Autonomie de la Normandie.
» autonomie et solidarité
» En moyenne section, il acquiert l'autonomie
» La chasse aux champignons "comestibles" au Sahara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: