Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elmex
Invité



MessageSujet: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 15 Fév 2008 - 21:07

JANUS est une simulation du combat interarmes qui permet de simuler les combats aéroterrestres jusqu'au niveau de la brigade



Les possibilités offertes par la modélisation de JANUS

Grâce à cette modélisation, JANUS peut simuler avec précision et réalisme (en terme de délais et de résultats) :

Like a Star @ heaven Le combat de mêlée, c'est-à-dire
- Le déplacement des engins en fonction du terrain,
- Le processus d'acquisition et de détection,
- Le tir direct avec ses conséquences allant de la destruction partielle ou totale en passant par la neutralisation temporaire,
- L'embarquement et le débarquement de fantassins,
- Le franchissement de coupure,
- Etc.


Like a Star @ heaven Les appuis d'artillerie, c'est-à-dire
- Les tirs indirects avec plusieurs types de munitions (explosifs, fumigènes, obus cargo, obus à mines, obus chimiques, obus à guidage terminal), avec ses conséquences en matière de destruction partielle ou totale et de neutralisation, ainsi qu'en terme d'aveuglement,
- L'utilisation des radars de contrebatterie,
- L'utilisation de l'artillerie sol-air,
- L'utilisation des drônes,
- Etc.


Like a Star @ heaven Les appuis à la mobilité et la contre mobilité, c'est-à-dire
- Le minage et le déminage,
- La pose d'obstacles de manœuvre,
- Le rétablissement d'itinéraire,
- Le franchissement,
- Etc.


Like a Star @ heaven La météo, c'est-à-dire- La luminosité, qui influe sur les performances des capteurs permettant de jouer notamment des combats de nuit,
- Le vent, qui influe sur les nuages de fumée et les nuages chimiques.
JANUS permet aussi, avec cependant une modélisation plus sommaire de simuler :

Like a Star @ heaven La logistique de l'avant, c'est-à-dire
- Le ravitaillement en carburant et en munitions (avec des délais réels),
- Le dépannage des systèmes endommagés et leur évacuation,
- Les évacuations sanitaires.


Like a Star @ heaven La troisième dimension, c'est-à-dire- Le vol des aéronefs (uniquement deux altitudes et deux vitesses),
- Le tir air-sol,
- Le tir air-air,
- Le transport aérien.


Depuis 2001 nous avons un centre JANUS au Maroc  Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Yakouza
Invité



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 16 Fév 2008 - 11:13

la tunisie aussi...c´est un grand gain pour l´ecole de guerre de simuler touts les scenarios
Revenir en haut Aller en bas
Elmex
Invité



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 16 Fév 2008 - 14:30

Je ne sais pas si les Tunisiens dispose d'un centre cher eux...je pense plutot que c'est comme les Libanais CAD il viennent en en stage en france pour bénéficier du centre.
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8306
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: La simulation dans les Forces Armées Royales   Jeu 14 Jan 2010 - 2:51

Citation :
La simulation dans les Forces Armées Royales Marocaines

Résolument tournées vers la modernité, les Forces Armées Royales (FAR) se sont dotées progressivement des moyens leur permettant d’intégrer les systèmes de simulation dans le processus de formation et d’entraînement de leurs Forces. Ainsi, depuis 2002, l’effort a été maintenu tant dans les réalisations et le renouvellement des équipements, de l’infrastructure et de la ressource en personnel dédiée à la fonction simulation. La coopération dans le domaine de la simulation est exemplaire. L’officier coopérant français est placé pour emploi sous l’autorité de la Division Simulation du 3ème Bureau de l’Etat Major Général des Forces Armées Royales (EMG/FAR) et participe à la rédaction du schéma directeur sur la simulation. Dans ce cadre, une délégation du 3ème Bureau a notamment participé au séminaire interarmées sur la simulation en France en janvier 2009.


Aujourd’hui, quatre centres de simulation sont parfaitement opérationnels. Les centres Janus sont implantés respectivement au Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur (Kenitra) et au Centre d’Instruction et de Simulation Tactique de la 2ème Brigade d’infanterie Parachutiste (Ben Guérir). Les deux centres Romulus sont quant à eux implantés au Centre d’Instruction des Blindés (Meknès) ainsi qu’à l’Ecole Royale d’Infanterie (Ben Guérir). Le projet « simulation » entre dans le cadre d’une convention signée par les deux partenaires. Outre les aspects techniques de maintien en condition des différents systèmes (mise à jour et évolutions logicielles, missions de courte de durée, formation de personnel) cette convention garantit un partenariat qui se traduit notamment par la parfaite intégration des centres marocains aux communautés Janus et Romulus. A cela viennent s’ajouter des visites d’information dans les centres de simulation français et la participation des chefs de centres marocains au forum annuel Janus organisé par la Division Simulation et de Recherche Opérationnelle de l’Armée de Terre.


Les systèmes de simulation Janus et Romulus implantés dans les écoles de formation sont utilisés pour la formation des stagiaires du Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur (CREMS) ainsi que pour la formation des stagiaires des écoles d’armes (Romulus). Ainsi, les exercices s’appuyant sur la simulation viennent appuyer la formation des stagiaires qui restituent les différentes phases tactiques acquises tout au long de leur scolarité. Le montage, la conduite ainsi que l’analyse après action des exercices simulés s’inscrivent donc dans un cycle pédagogique cohérent visant à parfaire la formation des stagiaires. Le centre Janus de Ben Guerir a quant à lui une vocation différente. Même si il est utilisé également à des fins pédagogiques au profit des stagiaires de l’Ecole Royale d’infanterie, ce centre est essentiellement dédié à la préparation opérationnelle et à l’entraînement des unités. Modernisé en 2008, le système Janus qui y est installé est désormais identique à celui du CREMS. Après maintenant une année de fonctionnement, le centre est parfaitement opérationnel et a atteint son régime de croisière avec une planification de 20 exercices annuels. Les études portent désormais sur l’optimisation de ce centre en vue de l’affirmer comme étant le centre de référence en matière de préparation opérationnelle. Dans ce cadre, un partenariat avec le Centre d’Entraînement des Postes de Commandement de Mailly le Camp est envisagé en vue d’échanger les méthodes de préparation des exercices et d’évaluation des unités.


La simulation dans les FAR prend de l’ampleur et s’inscrira à court terme dans le cadre d’un schéma directeur répondant aux impératifs d’instruction, de formation et d’entraînement des unités. Les investissements consentis ces dernières années par les FAR dans ce domaine permettent de s’appuyer sur un socle solide qui permettra de développer une politique d’équipement et d’emploi cohérente dans les années à venir.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/article_imprim.php3?id_article=75065

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6523
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Jeu 14 Jan 2010 - 20:02



Citation :
JANUS

DESCRIPTION GENERALE
Un jeu de guerre
JANUS est une simulation du combat interarmes qui permet de simuler les combats aéroterrestres jusqu'au niveau de la brigade.
C'est une simulation numérique (on dit aussi constructive) c'est-à-dire qu'elle se déroule uniquement sur ordinateur et ne met en œuvre que du logiciel.
C'est une simulation multicamps, car les forces représentées peuvent être réparties dans six camps différents formant plusieurs coalitions.
C'est une simulation interactive en ce sens que des opérateurs interviennent pendant le déroulement de la simulation.
C'est une simulation événementielle stochastique : des modèles d'actions élémentaires s'enchaînent, et chaque résultat d'interaction est calculé sous la forme d'une probabilité d'occurrence comparée ensuite à un tirage aléatoire pour décider si l'application du résultat doit avoir lieu.
Enfin, JANUS est une simulation non-agrégée, dans laquelle le pion de base est le système (un char, un véhicule, un fantassin,…)
Un bref historique


Citation :
Les versions de base successives ont été développées, et le sont encore, par le TRAC (Training Command Analysis Center) de White Sands Missile Range au Nouveau Mexique. La version du TRAC WSMR est une version " d'analyse ", c'est à dire une version développée pour mener des études tactiques. Chez les Américains, cette version était ensuite reprise et adaptée par le STRICOM (Simulation, Training and Instrumentation Command) pour la rendre plus compatible pour la formation et l'entraînement. Bien qu'utilisée encore dans près de 90 sites, cette version adaptée n'est plus mise à jour.
Depuis 1990, dans le cadre d'un " Defense Exchange Agreement", la France reçoit les versions successives de JANUS, avec le code source.
L'EMAT a confié à la DSRO (Division Simulation et Recherche Opérationnelle) les missions d'adapter ce logiciel aux besoins de l'armée de terre, de le développer et d'équiper les sites français. Le Bureau expérimentations et développement JANUS de la DSRO maîtrise ainsi entièrement le code source du logiciel et fait évoluer JANUS selon les besoins des utilisateurs et les directives de l'Armée de terre. Le travail du bureau consistait initialement à franciser la version américaine. Depuis 2002, la version française diverge de la version américaine et possède des modèles, une interface et des outils originaux. Cette version française de JANUS est dénommée JANUS-FRANCE.


JANUS tient son nom du dieu romain à deux faces qui gardait les portes de Rome. JANUS, en effet, fut l'une des premières simulations permettant de mener des exercices à double action, c'est-à-dire des exercices où les camps amis ou ennemis ont les mêmes possibilités de manœuvre. Le logo US de JANUS symbolise cette origine. Il a été gardé pour JANUS-FRANCE, rappelant l'origine américaine de la simulation JANUS.

La modélisation dans JANUS
Le terrain : un carré, de 6 à 200 km de côté.
La simulation JANUS utilise un modèle numérique de terrain qui se décompose en deux couches :
Un maillage qui permet de stocker les informations d'altimétrie et les informations de présence d'objet de planimétrie propre à chaque maille.
Une couche où chaque objet de planimétrie (route, forêt, rivière, etc.) est stocké sous forme vectorielle, c'est-à-dire sous la forme d'une suite de points formant des objets linéaires ou des polygones.
Le système : le pion de base de la simulation.
Chaque système est défini dans la base de données comme une plate-forme avec des données techniques nombreuses (poids, volumes, capacité d'emport, consommation en carburant, dotation en munitions, etc…)
On peut attribuer à chaque système des capteurs (trois au maximum). Chaque capteur (œil, lunette optique ou thermique) est caractérisé par des données permettant de modéliser précisément ses capacités : champ de vision, grossissement, mais aussi pouvoir de discrimination en fonction du contraste optique ou thermique de la cible.
Enfin, sur chaque système, on peut adjoindre jusqu'à quinze armes différentes. Une arme est définie par ses caractéristiques techniques (portée, nature de la munition, …), et par toute une série de tableaux donnant, face à tous les systèmes existant dans la base de données, les probabilités d'atteinte en fonction de la posture du tireur et de la cible (système à l'arrêt ou en mouvement, de face ou de flanc, exposé ou à défilement) et de la distance de tir. Chaque munition quant à elle, est caractérisée par des tables d'efficacité face à tous les systèmes (tables de probabilités de destruction). Ces tables d'efficacité dépendent, tout comme les tables de probabilités d'atteinte, de la posture de la cible et de la distance de tir.
Un système est décrit par une dizaine de milliers de données dans la base de données.
Les modèles d'actions élémentaires :
Dans JANUS sont modélisées toute une série d'actions élémentaires du niveau du système. Par action élémentaire, on entend les interactions entre un système et le terrain (déplacement et inter visibilité) et les interactions entre systèmes (détection, tir direct et indirect, destruction). Il existe aussi d'autres modèles de phénomènes du champ de bataille comme la météo, le déplacement des fumées et des nuages chimiques, l'action des mines, etc.
Un certain nombre d'actions particulières sont prises en compte également, comme par exemple la détection par trajectographie (radars de contrebatterie), ou le guidage laser des munitions.
Dans la version 706D, version en place dans les centres depuis l'été 2001, la destruction différenciée est prise en compte : un système peut être endommagé, soit au niveau de sa capacité Feu, soit au niveau de sa capacité Mobilité ou soit au niveau des deux capacités et les fantassins peuvent être blessés (avec trois niveaux de gravité). Les fonctions de dépannage et d'évacuation de blessés (EVASAN) sont également modélisées.
Dans JANUS, il n'y a aucun modèle de comportement ni aucun modèle agrégé. Les processus décisionnels sont déclenchés en grande partie par des opérateurs qui ont en charge la cohérence tactique de l'ensemble de la manœuvre à tous les niveaux.

Les possibilités offertes par la modélisation de JANUS
Grâce à cette modélisation, JANUS peut simuler avec précision et réalisme (en terme de délais et de résultats) :
Le combat de mêlée, c'est-à-dire
- Le déplacement des engins en fonction du terrain,
- Le processus d'acquisition et de détection,
- Le tir direct avec ses conséquences allant de la destruction partielle ou totale en passant par la neutralisation temporaire,
- L'embarquement et le débarquement de fantassins,
- Le franchissement de coupure,
- Etc.

Les appuis d'artillerie, c'est-à-dire
- Les tirs indirects avec plusieurs types de munitions (explosifs, fumigènes, obus cargo, obus à mines, obus chimiques, obus à guidage terminal), avec ses conséquences en matière de destruction partielle ou totale et de neutralisation, ainsi qu'en terme d'aveuglement,
- L'utilisation des radars de contrebatterie,
- L'utilisation de l'artillerie sol-air,
- L'utilisation des drônes,
- Etc.

Les appuis à la mobilité et la contre mobilité, c'est-à-dire
- Le minage et le déminage,
- La pose d'obstacles de manœuvre,
- Le rétablissement d'itinéraire,
- Le franchissement,
- Etc.

La météo, c'est-à-dire
- La luminosité, qui influe sur les performances des capteurs permettant de jouer notamment des combats de nuit,
- Le vent, qui influe sur les nuages de fumée et les nuages chimiques.
JANUS permet aussi, avec cependant une modélisation plus sommaire de simuler :
La logistique de l'avant, c'est-à-dire
- Le ravitaillement en carburant et en munitions (avec des délais réels),
- Le dépannage des systèmes endommagés et leur évacuation,
- Les évacuations sanitaires.

La troisième dimension, c'est-à-dire
- Le vol des aéronefs (uniquement deux altitudes et deux vitesses),
- Le tir air-sol,
- Le tir air-air,
- Le transport aérien.
http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/organismes/dsro/janus/janus.htm



Citation :
Présentation du projet Romulus 5

Romulus est un projet développé en interne du ministère de la défense par le Centre de Production SIMulation du Commandement de la Fomation de l’Armée de Terre.
Romulus est un simulateur tactique distribué sur un réseau de micro-ordinateurs, utilisant un terrain, réalisé à partir de cartes numérisées et de fichiers altimétrie et planimétrie, qui permet d’arbitrer des exercices à simple ou double action.
Il est utilisé opérationnellement au sein du Centre Tactique de l’Ecole de Cavalerie pour l’instruction et la formation des commandants d’unité, des chefs de pelotons et des chefs d’engins.
Romulus permet de jouer des exercices du niveau : Peloton ou section mécanisée, Sous-groupement interarmes, Groupement interarmes.
Objectif pédagogique
L’objectif pédagogique de Romulus 5 est la formation des cadres (Sous-officiers lieutenants et capitaines) de l’ABC, au niveau des apprentissages, respectivement dans le cadre de l’engagement d’une force dans une opération de type et d’intensité variés, avec soutien et appuis dans un environnement inter-arme, pour les amener à :
prendre des décisions de leur niveau,
donner des ordres cohérents correspondant à des effets réalistes,
gérer au mieux et dans la durée leurs moyens,
appliquer les différentes procédures réglementaires en vigueur,
travailler dans leur environnement opérationnel.
Historique de Romulus
L’Ecole de Cavalerie et les régiments de l’arme blindée utilisent Romulus 3 (DOS) depuis le début des années 90. Dès 2000, il a été envisagé de réécrire une nouvelle version de Romulus s’exécutant sous un environnement Windows avec de nouvelles fonctionnalités majeures.
IHM (Interface Homme Machine) Poste Joueur Romulus 5

Composition de Romulus 5
Romulus 5 est un ensemble de plusieurs applications complémentaires :
Outil de gestion de la BDSA (Base de Données des Systèmes d’Armes) Module permettant de gérer la base de données relatives aux différents éléments utilisés pour un jeu. Il existe actuellement 25 différents types d’éléments de jeu (véhicule, personnel, armement, munitions, blessures, agrégat, infrastructure, obstacle du génie …) contenant chacun de 3 à 30 informations. L’architecture de la BDSA n’impose pas de limite du nombre de donnée saisies.
Basée sur une structure « XML », elle est ouverte et peut communiquer nativement ses données avec d’autres systèmes.
Des éditions sous forme de fichiers HTML pourront-être mis à disposition des unités à partir de l’intranet de l’Ecole de Cavalerie.
Outil de création d’exercice
Module permettant de déclarer pour un jeu les éléments issus de la BDSA qui seront utilisés. Ce module permet de les nommer, les positionner sur le terrain, de gérer leur capacité opérationnel (munitions, carburant, …), ainsi que d’intégrer des ordres graphiques sur la carte (cadre d’ordre).
Romulus – Partie Jeu
Romulus 5 poste : Joueur ou acteur
C’est l’application qui va être dédiée aux élèves. Le même poste permet de jouer le rôle amis ou ennemis (ForAd), le joueur peut gérer un ou plusieurs éléments (terrestre, aérien ou personnel) ou des agrégats.
Romulus 5 : poste Animateur
C’est l’application qui permet une intervention sur les pions du jeu (repositionnement, régénération, ajustement des capacités des pions d’un joueur).
Romulus 5 : poste Coordinateur
C’est l’application qui permet la gestion de l’exercice :
paramètres du jeu, sauvegarde, gel et dégel,
gestion de l’environnement du joueur (appuis, soutien, conditions climatiques..),
Elle dispose également de toutes les fonctionnalités délivrées à l’Animateur (intervention sur les pions du jeu).
Romulus 5 : poste Directeur d’exercice (Direx)
C’est l’application qui va permettre d’avoir une vue globale de la manœuvre, sans pouvoir intervenir directement.
Organisation d’un jeu
Un jeu Romulus est organisé en fonction du niveau de l’exercice ( équipage, peloton, unité ) et du but pédagogique recherché ( combat de contact, de faible intensité, logistique…).
Les fonctions présentes pour un jeu sont identifiées :
Le directeur d’exercice qui dirige la séance,
L’animateur ou coordonnateur pilote le jeu,
Les joueurs, élèves cibles de la séance.
Les acteurs, sont des joueurs qui animent le jeu (les acteurs sont optionnels car l’animateur pour des exercice simples regrouper toutes ces fonction) – Ani Haut, Ani Bas, ENI, Ani Ami,).
Un exercice léger ne requière techniquement au minimum qu’un animateur et de un ou plusieurs joueurs.
Romulus propose une configuration dynamique du centre ( affectation des rôles et des postes ) grâce à un serveur de connexions qui affranchit l’administrateur de configurer les postes pour changer de type d’exercice.

Présentation des fonctionnalités
Au niveau du joueur :
Manipulation de véhicules terrestre, aérien ou de personnel dans des fonctions de :
Déplacement sur route ou en tout terrain, en vol tactique ou de croisière.
Observation avec PCO (Point Central d’Observation) ou DGO (Direction Générale d’Observation), à l’arrêt ou en mouvement.
Identification à partir de photos, de films.
Tir en manuel, semi-automatique ou automatique, de DREB (Defense Raprochée de l’Engin Blindé) ou de DREC (Defense Raprochée de l’Engin Blindé).
Franchissement en autonome ou avec à l’aide du Génie.
Utilisation des éléments du génie Abri, merlon, embossement …
Utilisation de la logistique régimentaire : ravitaillement, recomplètement, dépannage de véhicule, évacuation sanitaire…
Le joueur a la possibilité dans la version 5.22 de manipuler des agrégats ou directement les pions.
Simulation agrégée : manipulation d’unités en utilisant leur comportement tactique pour le déplacement et l’observation.
Simulation non agrégée : manipulation précises des pions puisque le joueur peut commander jusqu’aux membres d’équipages du char.
Au niveau de l’animateur :
Manipulation de véhicules terrestre, aérien ou de personnel dans des fonctions de :
Régénération ou dégradation,
Repositionnement,
Recomplètement rapide,
Mise en place des obstacles,
Mise en place des sites de franchissement,
Mise en place des protection,
Création des tirs d’artillerie,
Envoi d’ordres graphiques…
Au niveau du directeur d’exercice :
Supervision de la manœuvre dans son ensemble.
Prise en main
La prise en main du produit par les utilisateurs demande un minimum de temps :
1h pour la présentation théorique,
1h pour la phase de prise en main.
Implantation actuelle
L’Ecole de Cavalerie dispose d’une installation de 40 postes au Centre Tactique.
La plupart des régiments de l’arme sont également dotés d’une configuration à 15 postes (ROMULUS 3).
http://www.abc.terre.defense.gouv.fr/spip.php?rubrique34

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8306
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 15 Jan 2010 - 0:14

Citation :
Un second centre JANUS pour les forces marocaines

Une équipe de la DSRO s’est rendue au Maroc en juin, dans le cadre des accords de coopération, afin d’y mettre en service un second centre JANUS. Le Maroc disposait déjà d’un centre JANUS au sein du collège royal d’enseignement militaire supérieur (CREMS) dédié exclusivement à la formation de ses officiers. Ce nouveau centre, situé à Ben Guérir, a vocation à entraîner les forces. Il est soutenu par la 2e brigade d’infanterie parachutiste (2e BIP) et vient substituer la version JANUS France à une ancienne version américaine. L’ergonomie plus intuitive et les menus en langue française réduisent significativement le besoin en formation des opérateurs, atout important aux yeux des Marocains. L’ancienne plate-forme n’était plus soutenue par les Américains dont la dernière visite remontait à 2004. Le centre bénéficie maintenant d’un soutien en temps réel via un forum Internet mis en place par la DSRO, ce qui n’était pas le cas auparavant.
Le centre a été inauguré le 26 juin 2008 par le colonel Avril, attaché de défense au Maroc, au cours d’un exercice réalisé au profit du 22e bataillon de la 2e BIP.
La communauté JANUS compte maintenant dix centres Janus dont deux au Maroc, deux en Tunisie et un au Liban.

http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/heracles/29/29H_tribune.pdf

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 13 Fév 2010 - 14:50


_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 13 Fév 2010 - 16:22

wow les FAR ont ca Shocked
une bonne chose pour le training,merci bcp Jad pour cet important scan

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3487
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 13 Fév 2010 - 23:28

c'est tres bien, a noter que le STESAL est fait maison. nos officiers ingénieurs travaillent et en silence
Revenir en haut Aller en bas
atlas
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3647
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : vitrolles
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 26 Juin 2010 - 16:10

Août 2008 - Défense et Sécurité - L’armée marocaine vient de commander à Bertin quinze cabines de simulation d’entrainement au tir de blindés.

Contact Olivier Soupault
Revenir en haut Aller en bas
http://hdefali@aol.fr
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 26 Juin 2010 - 18:18




http://www.bertin.fr/defense_simulation.aspx
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 26 Juin 2010 - 18:50

Merci les gars pour les infos !!
en fait c'est surment le systéme marocain dans la photo younes, ce qui le prouve encor, c'est la brochure qui montre à mon avis un paysage marocain non ? je suppose que les chambres du M60 est fait pour le Maroc actuellement, dans la brochure on voit aussi les type de blindé en option ( T72/AMX10RC/M60 ) ( peut une partenariat entre les deux ??!! )


http://www.bertin.fr/resources/fichiers/bertin/brochures/defense61.pdf

ce qui me rend heureux en fait, c'est que Bertin fait partie du groupe CNIM

PS : dans la video on entend une voie parlant en arabe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 26 Juin 2010 - 20:13

Les écritures arabes, c'est peut etre que beaucoup de pays arabes sont des clients potentiel..donc dans les salons avec l'écriture ça attire les délégations arabes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Mar 29 Juin 2010 - 1:09

Je trouve aussi que c'est un paysage marocain, en tout cas c'est un paysage méditerranien.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Système de simulation tactique Romulus V5   Jeu 2 Déc 2010 - 22:58

Dans la derniére édition de la revue des FAR, Il y a un dossier complet sur le CIB ( Centre d'Instruction des Blindés ), ou on trouve une partie réservé à la simulation, spécialement le système Romulus V5, un simulateur tactique ! on apprend aussi que le centre dipose de plusieurs système de simulation comme les simulateurs de techniques de tir de différent chars équipant les unités blindés des FAR, ainsi qu'un simulateur de missile ( ? )
sagissant du Romulus V5, c'est simulateur tactique qui permet d'intégrer le combat d'Arme Blindée du niveau Peloton jusqu'u niveau Sous-Groupement, son utilité première étant de mettre en application les connaissances tactiques et de préparer efficacement des exercices sur le terrain.
la version 5 adoptée au CIB depuis le cycle 2007-2008, se distingue notamment par son intégration des composantes interarmes, à savoir, l'appui feu de l'Artillerie, l'Appui Génie, et la troisiéme dimension. Cette nouvelle version du Romulus prend en compte même les opérations de soutien logistique, par une gestion réaliste des munitions et carburant .

voici quelques photos et désolé pour la qualité ( je vais essayer de vous faire des scans prochainement ):




_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6082
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Jeu 2 Déc 2010 - 23:52

Ce n'est pas que de la simulation de bataille de char
c'est vraiment la simulation de toute une opération militaire avec la soutien logistique a l'arrière et l'acheminement et lapprovisionnement en carburant et en munition c'est vraiment la guerre virtuelle
je pense que la force blindée sera préte a toute éventualité, limité les risques, et répondre en cas de probleme

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4551
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 3 Déc 2010 - 1:18

Avec le Janus ca complete bien la formation.. Cool

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 3 Déc 2010 - 9:23

fusionné Like a Star @ heaven
la simulation se base sur ces 2 Romulus et Janus,avec ca on fait tous les wargames possibles.et on enchaine en exercices reels..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 3 Déc 2010 - 22:28

Et voilà



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Sam 4 Déc 2010 - 2:31

Une remarque : ( Merci à Snakeye )

Simulateur de T-72



Romulus V5


_________________


Dernière édition par Fremo le Lun 30 Sep 2013 - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kikorim
2eme classe
2eme classe


messages : 20
Inscrit le : 18/05/2010
Localisation : casa
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: ...   Ven 15 Juil 2011 - 16:07

Bonjour, je voudrais savoir s'il y a plus d'info sur ça:
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 15 Juil 2011 - 16:17

belle trouvaille Kikorim Wink
Il me semble qu'il y a un article de la revue des FAR posté sur le forum qui parle de ce système

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Shogun
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 478
Inscrit le : 22/09/2010
Localisation : Planet Earth.
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 15 Juil 2011 - 16:54

superbe video kikorim merci pour le partage

_________________
ومن لا يحب صعود الجبال يعش أبد الدهر بين الحُفر
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 15 Juil 2011 - 20:12

Bon boulot Kikorim
voilà un scan de la revue des FAR fait par notre ami Mr Jad à propos de ce système de simulation marocain !
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   Ven 15 Juil 2011 - 20:42

cool,nos officiers de l´ERM ne choment pas Cool
on dirait que c´est une video promotionelle des FAR meme,pour faire connaitre son produit
merci kikorm pour cette trouvaille Like a Star @ heaven

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Simulation dans les FAR / Moroccan Army Simulation Systems
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le 2 juin dernier, lors des exercices de simulation d’un accident nucléaire à Cadarache
» simulation retraite Marel
» Simulation retraite
» Simulation de demande d'autorisation pour radiologie interventionnelle
» Investir dans l'agriculture bio.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Forces Armées Royales :: Materiels et Infrastructures des FAR-
Sauter vers: