Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 17:21

parlons de cette richesse miniere,qui devient de plus en plus prisée sur le marché mondial,dont le Maroc controle les prix


President Franklin D Roosevelt (1938):
Citation :
I cannot over-emphasize the importance of phosphorus not only to agriculture and soil conservation, but also the physical health and economic security of the people of the nation.

Dana Cordell, Institute for Sustainable Futures (June, 2008):
Citation :
Phosphorus is as critical for all modern economies as water.











d´autres graphics et etudes ici
http://seekingalpha.com/article/182522-taking-stock-of-phosphorus-and-biofuels

_________________


Dernière édition par Yakuza le Mar 23 Juil 2013 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1166
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 18:04

Bonsoir les amis,
Mon frére yaku, le Maroc serait un major stratégique mondiale si il réussisait à mettre en place une vraie industrie de fertilizants agricole (sans oublier bien évidement les autres applicabilités des phosphates), mais là encore on se heurterait à l'amére réalité à savoir l'inimité avec l'algérie, car pour produire des engrais il faut en plus des phosphates, du gaz naturel, et on ne peut surtout pas compter sur nos jolis voisins pour s'associer avec nous...

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6030
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 20:00

c'est clair que le probleme c'est surtout le fait que le Maroc produit et exporte du phosphate brut
il faudrais developper l'industrie de transformation de phosphate dans les engrais mais aussi dans l'uranium...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 20:19

Adam a écrit:
Bonsoir les amis,
Mon frére yaku, le Maroc serait un major stratégique mondiale si il réussisait à mettre en place une vraie industrie de fertilizants agricole (sans oublier bien évidement les autres applicabilités des phosphates), mais là encore on se heurterait à l'amére réalité à savoir l'inimité avec l'algérie, car pour produire des engrais il faut en plus des phosphates, du gaz naturel, et on ne peut surtout pas compter sur nos jolis voisins pour s'associer avec nous...

la SONATRACH fourni du gaz naturel a qui veux bien en acheter et il y a un gazoduc entre les 02 pays qui est operationnel depuis deja longtemps . De plus le Maroc a droit gratuitement a 12/100 des 9 milliards de m 3 qui y transit en moyenne chaque année au titre des frais de peage . Et il y a toujours moyen d importer du GNL , il suffit seulement de construire les infrastructures adequates ( ce qui semble etre le cas d apres un article posté par Yakuza ) . L'Algerie n est pas responsable du fait que le Maroc exporte la plus grande partie de ses phosphates a l etat brut


Citation :


Cependant, et malgré ce projet, force est de constater que le dossier gaz naturel n'avance plus, on tourne en rond. Par manque de vision, les politiciens observent un mutisme non justifié et les technocrates continuent de croire bien faire. Au fait, qu'est-ce qu'un haut responsable marocain qui a travaillé, pendant de longues années, sur le dossier, peut dire sur l'introduction du gaz naturel au Maroc? A part le gazoduc, son tracé, sa longueur, sa capacité, il n'a absolument rien à dire quant on parle du gaz naturel comme combustible dans la consommation énergétique nationale. Pour les cadres, avant, c'était la fougue et c'était à la mode. Les ingénieurs se vantaient d'avoir participé à une réunion relative au gaz naturel, présidée conjointement par le ministère de l'Energie et des Mines et la Banque Mondiale. On ne met pas en doute la compétence des cadres actuellement en charge du dossier. Car la conduite du dossier est mal partie et n'arrivera jamais à bord malgré la bonne volonté de ces cadres qui, avec le temps, avaient pris le pli et la routine s'était installée.

D'aucuns diront qu'actuellement, l'introduction du gaz naturel au Maroc est de plus en plus difficile à réaliser à cause de nos relations, qui ne sont pas des meilleures, avec l'Algérie et l'Espagne. Cependant, la coopération dans le domaine énergétique est une exception dans les relations tumultueuses entre les différents pays du Maghreb. C'est ainsi que, l'Algérie fournit depuis des années 5 à 10% de l'électricité consommée au Maroc et depuis une décennie, elle effectue des livraisons de Gaz de Pétrole Liquéfiés aux centres emplisseurs marocains. La mise en place de ses différents réseaux énergétiques contribuerait non seulement à renforcer la coopération économique entre les pays du Maghreb, mais pourrait également constituer un facteur de stabilisation politique pour toute la région. D'ailleurs, les politiciens, aussi bien algériens que marocains, étaient unanimes lors de la signature d'accord de la réalisation du projet, pour dire que sa réalisation représente une étape importante dans la voix de la construction du Grand Maghreb.


Quels sont les vrais obstacles qui obstruent donc toute possibilité de commencer à consommer à grande échelle le gaz naturel au Maroc? Le coût de la bretelle ou la fiscalité ou le prix de cessions aux utilisateurs?
Essayons de voir d'abord quelles utilisations peut-on envisager au cas où une introduction s'avèrerait possible et faisable: mise à part la production d'électricité et quelques industries, notre économie n'est peut-être pas prête pour l'utilisation du gaz naturel, encore moins nos résidences et habitations. La redevance de droit de passage qui avoisine les 500 millions de m3 est suffisante pour alimenter la centrale de Tahaddart. A-t-on donc mal négocié le passage du GME?
Le fait est là, il y a problème, le vendeur profite de ses rentes en écoulant son produit, l'acheteur se réchauffe en profitant d'une énergie sûre non polluante et moins chère. Entre temps, le Maroc attend et ne fait rien tout en se contentant de percevoir un maigre droit de passage, sans pouvoir profiter de la proximité du gazoduc, et jusqu'à présent, il n'a consommé aucune goutte du gaz naturel algérien. Certes, le gazoduc Maghreb-Europe est une véritable manne pour le Maroc moderne, mais une manne nébuleuse. Espérons que les responsables sauront mieux, dans un avenir proche, mettre de la lumière sur cette manne pour pouvoir l'utiliser à bon escient.


Droits de passage

Il fut achevé le 1er novembre 1996. Il permet désormais de relier le plus grand gisement de gaz de Hassi R'Mel (en Algérie), à Séville en Espagne, via le Maroc et le détroit de Gibraltar. Construit conjointement par les Algériens et les Espagnols, le gazoduc, qui a coûté 850 millions $US, s'étend sur 527 km en Algérie, 545 km au Maroc, 43 km le long du détroit de Gibraltar et sur 156 km en Espagne, avant d'être connecté au réseau européen existant. D'une capacité de 10 milliards de m3 environ, il pourra transporter à terme 20 milliards de m3. Les acheteurs européens de gaz devront verser au Maroc l'équivalent de 6 à 7% du prix du gaz exporté comme droits de passage qui peuvent être payés soit en numéraire, soit en nature.

Par Omar Elfetouaki, administrateur principal à la direction de l'Energie








http://www.1stmaroc.com/actufr/archives/resultat.php?id=157&debut=12&date=01%202003


Citation :


Le Maroc envisage de construire son premier terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) ; d’une valeur d’un milliard de dollars. Le Maroc importe l’intégralité de ses besoins en pétrole et ce terminal GNL s’inscrit dans ses plans à long terme de diversification des approvisionnements énergétiques.



Ces dernières années, le gouvernement a lancé un programme de rationalisation énergétique qui vise à passer graduellement au gaz naturel comme principale source de production électrique, en particulier dans le secteur de l’industrie.
Ce terminal importera du gaz naturel liquéfié expédié par tankers et aura une capacité initiale de 3 milliards de mètres cubes. Il permettra de faire passer la part du gaz dans les approvisionnements énergétiques du Maroc de moins de 3 pour cent à 20 pour cent.
L’an dernier, les importations de pétrole brut du Maroc avaient atteint 2,9 milliards de dollars, en augmentation de 5,1 pour cent par rapport à l’année précédente, selon les chiffres officiels. Le coût des importations pétrolières grève fortement le déficit commercial du pays, qui a augmenté de 10,7 pour cent en 2006.




http://www.bladi.net/terminal-gnl-maroc.html


Dernière édition par reese le Ven 15 Jan 2010 - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21540
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 20:30

je crois Adam c'est dans ce cadre qu'entre le partenariat avec la Lybie ( 1MM$ si je me rappelle bien du montant )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6214
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 20:40

pas responsable

il est juste dit qu une cooperation entre les 2 pays aurait donné plus de facilité

des tuyaux de gaz qui arrive d algerie a jofr lasfar

le maroc qui produirait des engrais avec une competitivité innegalé ...

mais bon c est comme ca ont ni peu rien


pour medgaz, je vais etre un peu tatillon khouya reese en disan qu il ya contradiction dans cette phrases


Citation :
le Maroc a droit gratuitement a 12/100 des 9 milliards de m 3 qui y transit en moyenne chaque année au titre des frais de peage

si c est au titre du frais de peage, c est que ce n est pas gratuit





P.S ; le prochain gazoduc evite soignesement le maroc, ce qui fait que le gaz que l ont paye actuellement avec l argent du droit de passage (que les européen pays), on devra les payer rubis sur oncle, si medgaz etait passé par le maroc et on aurait sa aurait etait gagnat gagnat, le gazoduc qui revient moin cher, pour le maroc des royalties payé par les contribualble européen, royalties qui se retrouverait dans les caisse algerienne car transforlé en achat de gaz


c est H.S et je ne veut pas tomber dans l accusation de l algerie ( l algerie est souveraine et fait ce qui lui chante) mais c est juste pour les precision, qu economiquement il ya beaucoup de proget qui pourraient etre gagnat/gagnant , si collaboration ecponomique il y avaitt entre algeri/Maroc .

_________________
Gloire à nos aieux  


Dernière édition par Alloudi le Ven 15 Jan 2010 - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 20:48

Alloudi a écrit:



Citation :
le Maroc a droit gratuitement a 12/100 des 9 milliards de m 3 qui y transit en moyenne chaque année au titre des frais de peage

si c est au titre du frais de peage, c est que ce n est pas gratuit

si justement le Maroc a droit a un certain pourcentage du gaz gratuit qui transite par son territoire ( la plus grande partie du GME est d ailleurs Marocaine ) qui varie entre 7 et 12/100 selon les sources . Il a aussi la possibilité de choisir d etre remuneré en espece
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 20:52

Je pense qu'il n'est pas dans l'intérêt de l'Algérie de favoriser un concurrent potentiel dans la production d'engrais alors que de gros investissement sont réalises dans ce domaine depuis 2008

L'Algerie ne verse pas directement un droit de passage au Maroc, c'est Repsol qui offre environ 800m³ en contrepartie ou l'équivalent en Dollars selon l'exigence de Rabat.
Il se trouve que depuis la construction de la Gigantesque centrale Solaire/Gazle Maroc a besoin d'une énorme quantité de Gaz pour le bon fonctionnement du projet et 1Milliards m³ ce n'est pas rien ...
L'Algérie se trouvait dans l'incapacité de repondre a une telle demande alors que les 70-80 Milliards m³ que produit l'Algérie chaque année sont déjà exportés vers plusieurs pays d'europe dans des contrats Gazier a Long Terme qui ne laisse pas un grande marge de manoeuvre a la Sonatrach. En 2010 la production doit etre portée a 100 Milliards sans compter le TSGP.



Citation :
Le Japonais MHI engrange une commande de 2,4 mds USD en Algérie pour une usine d'engrais


Par AFP le 23/04/2008 à 09:34
Le conglomérat d'industrie lourde et d'aéronautique japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé avoir remporté un contrat de 2,4 milliards de dollars en Algérie avec son partenaire sud-coréen Daewoo pour la construction d'un complexe de production d'engrais. Cette commande émane de la société Algeria Oman Fertilizer Company (El Djazairia El Omania Lil Asmida), une récente coentreprise détenue à 51% par le groupe omanais Suhail Bahwan Group Holding (SBGH) et à 49% par Sonatrach.

Le gigantesque site industriel sera construit et équipé par MHI et Deawoo Engineering & Construction à Mers El Hadjadj, dans la zone industrielle d'Arzew, près d’Oran. Il doit entrer en service mi-2012."Il s'agit de la plus grosse infrastructure de ce type construite en une seule étape",a souligné MHI dans un communiqué.

En tant que leader du consortium sélectionné, MHI sera chargé du travail de conception du site, de la fourniture d'équipements et de la supervision de la construction et des phases de test. Daewoo Construction s'occupera pour sa part du gros oeuvre. Participent également à ce projet les firmes danoise Haldor Topsoe, italienne Snamprogetti et néerlandaise Uhde Fertiziler Technology, en tant que fournisseurs de techniques et dispositifs pour les différentes étapes des procédés mis en oeuvre dans la fabrication d'engrais à partir de gaz naturel.

Citation :
Algérie/Oman: création d'une société mixte dans l'ammoniac

ALGER - La société publique algérienne des hydrocarbures Sonatrach et le groupe omanais Suhail Bahwan Group Holding (SBGH) ont procédé, dimanche à Alger, à la signature des statuts d'une société mixte de réalisation et d'exploitation du futur complexe d'ammoniac et d'urée à Oran.
La société par actions (SPA) algéro-omanaise, El Djazairia El Omania Lil Asmida, est dotée d'un capital social de 200 millions de dollars détenu à hauteur de 51% par SBGH et 49% par Sonatrach, selon le ministère algérien de l'Energie.
La société doit gérer le futur complexe d'ammoniac et d'urée de Mers El Hadjadj dans le zone industrielle d'Arzew (Oran, ouest), qui doit doit être réalisé dans un délai de 43 mois.
Il aura une capacité de production de 7.000 tonnes/jour d'urée et 4.000 tonnes/jour d'ammoniac destinées à l'exportation sur la base de contrats à long terme.
Le coût du projet est de 2,4 milliards de dollars. Entre 65% et 70% de l'investissement doit être financée par des banques algériennes et le reste doit être couvert par des fonds propres des deux partenaires.
Le vice-président chargé des activités aval de Sonatrach, Abdelhafid Feghouli a indiqué que trois autres projets de la même envergure dans le domaine de la pétrochimie étaient en cours de réalisation: un projet d'ammoniac et d'urée avec le groupe Orascom (Egypte), un projet de craquage d'éthane et de production d'oléfines avec Total (France) et un complexe de méthanol avec le consortium international Almet.

(©AFP / 09 mars 2008)


Citation :
Algérie : les projets lancés en 2008 seront réceptionnés à partir de 2011
Algérie
11-10-2009
Selon des responsables du secteur de l'énergie dans la zone industrielle d'Arzew (Oran), tous les projets de transformations, de productions pétrochimiques ou d'extensions qui ont été lancés en 2008 seront réceptionnés graduellement à partir de 2011, jusqu'à leur phase finale en 2013.

Pour un montant global de 10 milliards de dollars, plusieurs projets ont été lancés l'année dernière, dont le Complexe d'ammoniac et d'urée de Mers el-Hadjadj, qui comporte trois unités de production, dont deux d'ammoniac (2000 tonnes par jour) et une pour l'urée, qui sera opérationnelle dès juillet 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 21:12

mirage a écrit:
c'est clair que le probleme c'est surtout le fait que le Maroc produit et exporte du phosphate brut
il faudrais developper l'industrie de transformation de phosphate dans les engrais mais aussi dans l'uranium...
http://www.ocpgroup.ma/jsp/metiers/transformation_chimique.jsp
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6214
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 21:18

amine222 a écrit:
mirage a écrit:
c'est clair que le probleme c'est surtout le fait que le Maroc produit et exporte du phosphate brut
il faudrais developper l'industrie de transformation de phosphate dans les engrais mais aussi dans l'uranium...
http://www.ocpgroup.ma/jsp/metiers/transformation_chimique.jsp


le pourcentage de produit transformé reste encore faible, la grande majorité du phosphate et expedié brut .

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 15 Jan 2010 - 23:47

il y a phosphate et phosphate, engrais et engrais ...

mélanger du gaz à du phosphate donne de l'engrais azoté et qui n'a rien à voir avec l'engrais phosphore (phosphates + soufre) qui est produit par le Maroc et surlequel il est 1er exportateur mondial à partir de Jorf Lasfar et qui va devenir la 1er plate-forme chimique MONDIAL en 2012 .

le 1er engrais est un engrais de soutien que tu mets (en grand nombre) et après les semis; c'est du tout venant et l'arabie saoudite est train de monter le plus grand projet au Monde : "Jalamid" et qui va écrouler le marché de ce produit et pour des années ...

quant à l'engrais phosphore est lui un engrais de fonds et qui coute plus cher ...pour le produire, il faut que tu es une roche phosphate très propre qui se trouve en quantité au Maroc et du soufre...

ces 2 types d'engrais sont complementaires en agriculture et non concurrents

et pour moi les projets algériens se percutent plus avec les projets saoudiens et qataris que marocains ...car ils utilisent du gaz comme intrant principal et pour produire de l'engrais azoté
Revenir en haut Aller en bas
Un visiteur
2eme classe
2eme classe


messages : 22
Inscrit le : 07/08/2009
Localisation : Europe
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Phosphate et développement économique   Dim 17 Jan 2010 - 12:29

Merci Messieurs pour ces éléments d'information et d'analyse.
Revenir en haut Aller en bas
butters
Caporal
Caporal


messages : 102
Inscrit le : 17/01/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 14:15

Qu'en est-il de la probable coopération entre l'OCP et Areva dans le domaine de la production de l'uranium ?
J'ai lu dans plusieurs articles que l'AIEA estimait à 6/7 millions de tonnes les reserves d'uranium dans les phosphates marocains, ce qui en ferait de loin le premier producteur mondial.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 14:16

silence radio depuis...va savoir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1166
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 16:23

butters a écrit:
Qu'en est-il de la probable coopération entre l'OCP et Areva dans le domaine de la production de l'uranium ?
J'ai lu dans plusieurs articles que l'AIEA estimait à 6/7 millions de tonnes les reserves d'uranium dans les phosphates marocains, ce qui en ferait de loin le premier producteur mondial.

Si projet il y a, il serait pour dans tres longtemps, car actuellement les reserves du niger et du tchad en uranium font qu'un uranium comme le notre, necessitant un rafinage, pas trés bon marché.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 21:55

Ces reserves d'uranium dans les phosphates, on les garde pour nos enfants Wink
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 22:11

Il y' avait aussi un autre projet en cours avec la russie, qui compte (ou comptait)
construire une centrale nucléaire fonctionnant au phosphate. les Russes prévoyaient aussi d’y construire un institut d’engineering atomique. Je ne sais pas ou ça en est ce projet aussi??
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 22:15

moro a écrit:
Il y' avait aussi un autre projet en cours avec la russie, qui compte (ou comptait)
construire une centrale nucléaire fonctionnant au phosphate. les Russes prévoyaient aussi d’y construire un institut d’engineering atomique. Je ne sais pas ou ça en est ce projet aussi??
C'est bien la première fois que j'en entends parler Shocked
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 23:05

chek a ba sammy

http://mediterranee.typepad.fr/marketing/2009/09/maroc-.html

La partie : uranium
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 23:24

Thanks Moro Cool Intéressant à apprendre
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Jan 2010 - 23:59

Avec plaisir

Par contre j'ai cherché sur internet pour essayer d'en savoir un peu plus mais rien à se mettre sous la dent...
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9325
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Lun 18 Jan 2010 - 11:10

Sur le deal avec areva : pas de news récentes:

http://www.enerzine.com/2/3292+Areva-interessee-par-l-uranium-du-Maroc+.html

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 2 Avr 2010 - 0:24

MOROCCAN URANIUM PHOSPHATES

http://www.iaea.org/OurWork/ST/NE/NEFW/documents/RawMaterials/TM_Vienna2009/presentations/6_Bennani_Morocco.pdf

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Lun 12 Avr 2010 - 13:39

Citation :
11-04-2010 :
Le Maroc veut produire 50 millions de tonnes de phosphates
PANA

Le Maroc dont la capacité de production annuelle en phosphates s'élève 30 millions de tonnes et qui détient des réserves sur plus de 500 ans, ambitionne de porter ce volume à 50 millions de tonnes d'ici sept ans, a indiqué le PDG de l'Office chérifien des phosphates (OCP), Mostafa Terrab.

Le Maroc, premier producteur de phosphates à l'échelle de la planète, possède les trois quarts des réserves mondiales évaluées à 80 milliards de tonnes.

Plus de la moitié de la production - 30 millions de tonnes en moyenne - est directement exportée vers l'Europe occidentale.

Selon M. Terrab, l'augmentation de la capacité de production du royaume alaouite ne concerne pas uniquement les minerais, mais également la production chimique en général, notamment d'engrais.

Le PDG de l'OCP, qui intervenait lors de la 1ère Conférence sur les engrais en Afrique, ouverte jeudi à Marrakech (sud de Rabat) et dont les propos sont rapportés par l'agence de presse marocaine (MAP), a signalé qu'il s'agit de même d'une réduction massive des coûts d'exploitation.

On note que l'Afrique, qui utilise seulement 8 kg/hectare des engrais, demeure cependant très loin de la moyenne mondiale qui est de l'ordre de 100 kg/hectare.
http://www.africanmanager.com/detail_article.php?art_id=127278

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21540
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Lun 26 Avr 2010 - 20:30

Citation :
...Undertake the rising trend in early April, mid-April, the Moroccan phosphate rock prices continue to rise, the rest of the market is stable. Moroccan phosphate rock content of 68-72% FOB price of 110-120 U.S. dollars (t value, the same below), low-end prices rose in early April, 2, 5 high-end prices. Content of phosphate rock in India 70-72% CIF 140-145; content of phosphate rock in Jordan 64% FOB 80-90; prices unchanged.
...
for more & more information :
http://www.potashcorp.com/slideshow/165/#slide7399

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Aujourd'hui à 10:36

Revenir en haut Aller en bas
 
le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 19Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» découverte de la plus grande réserve du pétrol au Maroc !
» Obtention du visa et la durée pour quitter le Maroc???!!!!
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Quel avenir pour l'UMT?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: