Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 10 Avr 2011 - 15:44

dan a écrit:
si on divise rien que 50 milliards de tonnes par 50 millions de tonne vendu chaque année ça fait 1000 ans de reserve! Shocked

2 milliards de dollars en 2009, 4 milliards en 2010 et 7 milliards de dollars d'exportation de phosphate en 2011 si le rythme ce maintient ... Wink

La progression continuera je pense car les investissement vont dans le sens de la production de dérivé (du phosphate) à plus forte valeur ajouté ce qui nous rendra de moins en moins dépendant du cour ... ( les 4 milliards de 2010 sont essencièllement du à la progression du cour)
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 10 Avr 2011 - 16:09

ready a écrit:
dan a écrit:
si on divise rien que 50 milliards de tonnes par 50 millions de tonne vendu chaque année ça fait 1000 ans de reserve! Shocked

2 milliards de dollars en 2009, 4 milliards en 2010 et 7 milliards de dollars d'exportation de phosphate en 2011 si le rythme ce maintient ... Wink

La progression continuera je pense car les investissement vont dans le sens de la production de dérivé (du phosphate) à plus forte valeur ajouté ce qui nous rendra de moins en moins dépendant du cour ... ( les 4 milliards de 2010 sont essencièllement du à la progression du cour)

La demande en engrais augmente d'année en année car la population augmente et y'a aussi le rechauffement climatique .Les deux premier moi de 2011 ont connu une augmentation de l'exportation de phosphate de 75% si le rythme ce maintien on peu atteindre les 15 milliards de dollars en 2015 . L'OCP va investir 7 milliards de dollars pour baisser ses cout de production de 8 dollards 1 dollar grace au pipeline.Si le maroc trouvait du petrole en off shore/on shore ce serait le top.
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 10 Avr 2011 - 16:18

j'ai calculé que si l'exportation de phosphate augmenté chaque année de 40% pendant 5 ans le Maroc pourrait exporté 15 milliards de dollars en 2015-2016 on comprend mieux pourquoi le polisario s'agite ainsi pour nous faire perdre des marché.
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 10 Avr 2011 - 18:59

dan a écrit:



La demande en engrais augmente d'année en année car la population augmente et y'a aussi le rechauffement climatique .Les deux premier moi de 2011 ont connu une augmentation de l'exportation de phosphate de 75% si le rythme ce maintien on peu atteindre les 15 milliards de dollars en 2015 . L'OCP va investir 7 milliards de dollars pour baisser ses cout de production de 8 dollards 1 dollar grace au pipeline.Si le maroc trouvait du petrole en off shore/on shore ce serait le top.

à tous ces facteurs il faut ajouter les inondations dans plusieurs pays, ça appauvri les sols et ils ont besoin des engrais en masse. D'autres facteurs en moyen et long terme auront un impact encore plus positif sur les ventes du phsopahtes, la production décline en Chine et en US, ils seront un jour le plus grand marché marocain, on ne peut aussi négliger l'Afrique, un grand potentiel en agriculture.

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 17 Avr 2011 - 1:41

Citation :
Industrie extractive
L'OCP maintient le cap
L'évolution de la demande mondiale impacterait positivement les performances de l'Office.


Publié le : 15.04.2011 | 15h43


Après avoir bouclé l'année 2010 sur un chiffre d'affaires à l'export en hausse de 97%, le secteur des phosphates entame l'année 2011 avec des perspectives prometteuses liées notamment à la forte reprise de la demande mondiale, notamment celle du Brésil, d'Inde et des Etats-Unis. «En termes de perspectives 2011-2012, les cours des engrais, en particulier phosphatés, devraient poursuivre leur hausse, tirés par le rebond de la demande mondiale».


Selon la note de conjoncture du ministère de l'Economie, l'Association internationale de l'industrie des engrais (IFA), qui prévoit une hausse de la demande en engrais de près de 5% pour 2010-2011, table sur une croissance aux alentours de 5% sur la période 2010-2014. En termes de perspectives, les cours des engrais, en particulier phosphatés, devraient poursuivre leur hausse, tirés par le rebond de la demande mondiale. Les agriculteurs devraient utiliser davantage de fertilisants pour accroître le rendement de leurs cultures, devenues plus rentables après la flambée récente des cours mondiaux des produits alimentaires. Cette évolution positive de la demande mondiale devrait impacter positivement les performances de l'OCP, premier exportateur mondial de phosphate avec une part de marché de près de 30%.

De même, la conclusion d'un ensemble de contrats d'achat offre une meilleure visibilité dont notamment celui signé avec la société chinoise Sinochem Corporation (500.000 tonnes de diammonium phosphate (DAP) par an à l'horizon 2014, soit plus de 25% des exportations globales de ce produit). En outre, sur le marché africain, le Groupe a signé récemment un contrat d'achat avec la société Kényane «MEA» visant à fournir 100.000 tonnes par an, soit 20% des besoins de ce pays. Afin de renforcer son leadership sur le marché international avec une part au-delà de 40% pour le minerai de phosphates et l'acide phosphorique et de 15% pour les fertilisants sur une période de 10 ans, l'OCP, qui s'est transformé en avril 2008 en société anonyme, a adopté une stratégie fondée sur quatre piliers. Il s'agit du développement industriel, de l'encouragement des IDE, de la refonte de la politique commerciale et de la mise à niveau des outils financiers et organisationnels. Dans ce cadre, un programme d'investissement de 37 MMDH a été lancé sur la période 2008-2012.

La production marchande de phosphate roche a maintenu un rythme de croissance soutenu durant les mois de janvier et février pour clôturer les deux premiers mois de 2011 sur une progression de 16,7% . En effet, la production d'acide phosphorique et celle d'engrais se sont renforcées de 20,2% et de 42% respectivement par rapport à fin février 2010. Cette performance a été impulsée par la forte demande extérieure. L'activité à l'export du groupe OCP a généré, au titre de la même période, près de 6,5 MMDH de recettes contre 3,7 MMDH un an auparavant, soit un surplus de 2,8 MMDH.
A fin février 2011, les exportations ont progressé en valeur de 28,0% après une augmentation de 22,9% un an auparavant. Cette évolution s'explique à hauteur de 48,7% par l'évolution des ventes à l'étranger des phosphates et dérivés.
Le chiffre d'affaires à l'export du groupe OCP s'est élevé à 6,5 MMDH, soit un accroissement de 75,7% par rapport à fin février 2010. Cette évolution positive trouve son origine dans la progression de la valeur des exportations de phosphate roche de 58%, de celle des engrais naturels et chimiques de 171,1% et de celle de l'acide phosphorique de 22,6%.


Le transport «Slury pipe»

Le programme de l'OCP vise essentiellement une meilleure valorisation du phosphate brut, le doublement de la capacité de production de la roche pour atteindre 50 millions de tonnes par an, la commercialisation du produit à travers la transformation du site de Jorf Lasfar en un hub international de la chimie des phosphates (Jorf Phosphate Hub), ainsi que la réduction des charges et des coûts à travers notamment l'adoption d'un nouveau mode de transport «Slury pipe». Dans ce sens, plusieurs projets sont programmés dont il convient de citer la réalisation, au niveau du hub de Jorf Lasfar, de nouvelles usines pour un investissement prévu par l'OCP de 15,5 MMDH à l'horizon 2015 devant attirer 25 MMDH d'investissements directs étrangers et créer plus de 6000 emplois.



Par A.B. | LE MATIN
http://www.lematin.ma/Actualite/Jour...=113&id=149731
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Jeu 7 Juil 2011 - 21:10

Citation :
Hausse de plus de 53 pc des exportations des phosphates et dérivés à fin mai 2011 (Office des Changes)
Rabat, 7/07/11- Les exportations marocaines des phosphates et dérivés ont atteint plus de 18,35 milliards de dirhams (MMDH) à fin mai 2011 contre 11,96 MMDH une année auparavant, affichant ainsi en hausse de 53,5 pc, selon l'Office des changes.

Les exportations d'engrais naturels et chimiques se sont élevées à 7,8 MMDH à fin mai dernier contre 3,47 MMDH durant la même période de 2010, soit une progression de 4,33 MMDH, pour un volume également en hausse de 53,3 pc, précise l'office qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs.

Le prix moyen à l'exportation des engrais a atteint 4.709 DH/T contre 3.214 DH/T à fin mai 2010, ajoute la même source.

De leur côté, les exportations d'acide phosphorique ont augmenté de 11,5 pc, se chiffrant à 5,99 MMDH contre 5,37 MMDH durant la même période de 2010, pour un volume en baisse de 17 pc, souligne la même source, ajoutant que le prix moyen à l'exportation s'est situé à 7.135 DH/T contre 5.308 DH/T à fin mai 2010 (+34,4 pc).

MAP
Revenir en haut Aller en bas
nisar
Caporal
Caporal
avatar

messages : 128
Inscrit le : 28/01/2011
Localisation : Québec
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 8 Juil 2011 - 18:34

si ca continue comme ca, d'ici la fin de l'année 2011 le M A R O C exportera pour 5,6 voir 6 milliards dollars Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 10 Juil 2011 - 2:21

nisar a écrit:
si ca continue comme ca, d'ici la fin de l'année 2011 le M A R O C exportera pour 5,6 voir 6 milliards dollars Cool

on va depasser les 6 milliards si ça continue a ce rythme Smile
Revenir en haut Aller en bas
nisar
Caporal
Caporal
avatar

messages : 128
Inscrit le : 28/01/2011
Localisation : Québec
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Dim 10 Juil 2011 - 20:31

dan a écrit:
nisar a écrit:
si ca continue comme ca, d'ici la fin de l'année 2011 le M A R O C exportera pour 5,6 voir 6 milliards dollars Cool

on va depasser les 6 milliards si ça continue a ce rythme Smile

Tant mieux l'ami on en a vraiment besoin Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1767
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 5 Aoû 2011 - 18:16

Citation :
OCP: 7 MILLIARDS DE DH DE PLUS À L’EXPORT
UNE HAUSSE DE 44,4% AU 1ER SEMESTRE
L’OPÉRATION «OCP SKILLS» PREND FORME

Au premier semestre, les exportations des phosphates et dérivés ont enregistré une hausse de plus de 44%. Cette performance a dopé l’ensemble des exportations du Maroc

Malgré les tensions sociales que traverse l’Office chérifien des phosphates (OCP), celui-ci affiche d’excellentes performances. Au premier semestre, les exportations des phosphates et dérivés ont enregistré une hausse de plus de 44% (22,8 milliards de DH contre 15,8 milliards de DH à fin juin 2010).


Ainsi, l’OCP aura augmenté la valeur de ses exportations de plus de 7 milliards de DH. Cette performance a dopé l’ensemble des exportations de marchandises du Maroc. Au terme du premier semestre, les exportations (valeur FOB) se sont chiffrées à 84,6 milliards de DH contre 70,6 milliards à fin juin 2010, enregistrant ainsi une progression de 19,8% (soit un surplus de près de 14 milliards de DH). Cette progression est imputable aux exportations des phosphates et dérivés à hauteur de 50,1%. A lui seul, le phosphate brut a enregistré une hausse de ses ventes de l’ordre de 47,3% (5,7 milliards de DH contre 3,8 milliards de DH à fin juin 2010). Toutefois, en volume, les exportations de phosphates ont chuté de 2%. Cette variation est attribuée essentiellement à la hausse du cours du phosphate. Les quatre premiers mois de l’année ont enregistré un bond de 30% du cours international du minerai.

Le phosphate est exporté principalement brut. Il représente 60% du volume des exportations de la classe phosphates et dérivés. Bien évidemment, ce sont les produits à plus forte valeur ajoutée qui dégagent un meilleur bénéfice. En effet, les exportations d’engrais naturels et chimiques ont comptabilisé une hausse de plus de 85%, passant de 5,1 milliards de DH au 1er semestre 2010 à 9,4 milliards en 2011. Pour ce produit, la hausse concerne également le volume des exportations qui a crû de 32%. Pour sa part, l’acide phosphorique a enregistré une croissance de 12% en valeur d’exportation au 1er semestre. En revanche, en termes de tonnage, les exportations de l’acide phosphorique ont chuté de 15%. En termes de structure d’exportation, l’OCP semble s’orienter davantage vers les produits à plus forte valeur ajoutée. Ainsi, en 2010 le volume des exportations hors phosphate brut a représenté 36%, alors qu’en 2011 ce chiffre a pris 3 points.

Ce surplus d’exportation, de 7 milliards, sera le bienvenu pour financer les différents investissements et surtout favoriser la paix sociale dans les différents sites où le groupe opère. Sur ce registre, l’opération «OCP Skills» lancée par l’Office pour promouvoir l’emploi dans les régions d’implantation, semble enfin prendre forme. Pour rappel, cette opération est venue débloquer une situation de crise qui avait violemment éclaté dans la ville de Khouribga en mars. La dernière avancée en date est la signature entre l’OCP et l’OFPPT d’une convention de partenariat. Cet accord porte sur la formation professionnelle diplomante et/ou qualifiante des jeunes bénéficiaires des programmes de responsabilité sociétale initiés par l’OCP. Aussi, il est question d’assistance à la création d’entreprises et la formation de nouvelles recrues et formateurs.

Ilham BOUMNADE

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Ichkirne
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 657
Inscrit le : 19/08/2011
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Jeu 8 Sep 2011 - 19:42

Citation :
Au Maroc, les mines de phosphates suscitent des tensions sociales

Depuis plusieurs mois, la province minière du nord-ouest du Maroc connaît de vives tensions.

Seul employeur de la région, l’ Office chérifien des phosphates est en plein boom.

Les enfants des familles de mineurs craignent de ne pas profiter des créations d’emplois.

Depuis deux jours, la page Facebook de l’OCP Skills, vaste programme de recrutement lancé par l’Office chérifien des phosphates (OCP), est prise d’assaut. Cinq mille huit cents personnes, dont le processus d’embauche a été lancé en juillet, ont commencé à rejoindre les 20 000 salariés du groupe. Quinze mille autres attendent, elles, de se voir proposer une formation en partie en vue d’être recrutées.

Car le secteur est en plein boom : portées par la forte demande de matières premières, les exportations de phosphates et de leurs produits dérivés ont progressé de 44 % en valeur au premier semestre.

La province de Khouribga, à 120 km au sud-est de Casablanca, détient l’un des plus vastes gisements mondiaux de minerai de phosphate, utilisé dans la fabrication d’engrais, dont le royaume est le troisième producteur mondial et le premier exportateur. Première entreprise industrielle du Maroc, l’OCP réalise un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros par an et assure près du quart des exportations du pays.

Déjà des heurts en juillet
Pour autant, la ville de Khouribga est loin d’être paisible. Depuis plusieurs mois, les forces de l’ordre stationnent ostensiblement dans différents points de la ville. En février dernier, le recrutement par l’OCP de travailleurs venus de la région de l’Oriental (nord-est) et du sud du Maroc avait mis le feu aux poudres, provoquant des émeutes et des actes de vandalisme. Début juillet, de nouveaux heurts ont éclaté, se soldant par l’arrestation de 16 personnes et des dégâts estimés à 50 millions de dirhams (4,40 millions d’euros).

Car la croissance de l’OCP n’a guère profité aux populations locales. La sous-traitance a été transférée à Casablanca et Safi, à une centaine de kilomètres. « Ce que je reproche à l’OCP ? Plusieurs choses : les atteintes à l’environnement, les paysans expropriés sans grande contrepartie. On leur donne 40 000 dirhams l’hectare (3 550 €). Et puis l’Office ne recrute pas assez les jeunes de cette ville. Il ne participe pas au développement économique local », assène, amer, Mohamed Jabbar, secrétaire général de la section locale de l’ Association marocaine pour les droits humains (AMDH).

« On exige l’intégration de nos enfants ! »
« S’ils ne veulent pas trouver une solution à nos problèmes, alors qu’ils nous tuent et nous laissent en paix ! », gronde Houcine Jouahari, ancien mineur, retraité de l’OCP. « On a laissé notre santé dans cette mine, la plupart sont morts de silicose. Avec nos familles, nous vivons dans la misère. Et ils recrutent des “étrangers” ! Nous, les retraités de l’OCP, on exige l’intégration de nos enfants. C’est notre droit ! », clame le vieil homme.

À Khouribga, hors la mine, point de salut. Le travail manque et les entreprises sont peu nombreuses. « J’ai 34 ans et suis toujours au chômage. C’est pas une vie, ça ! », se désole Ismaël, le regard fiévreux. À une dizaine de kilomètres du centre-ville, le café de Boujniba est le repère d’une jeunesse désœuvrée, entre kif et parties de cartes.

Accusés d’être instrumentalisés par les islamistes ou encore le mouvement du 20 Février, les jeunes se défendent. « Ce qu’il se passe ici, ce n’est pas politique. C’est une question sociale, affirme Rachid, grand gaillard de 30 ans et fils de mineur. Nous sommes nés ici, on a grandi, vécu, étudié à Khouribga. L’OCP a pris notre terre pour exploiter le phosphate. On subit la pollution. Nos parents n’ont rien eu. C’est normal, qu’ils nous embauchent ! »

La crise complique encore la situation
D’autant que la situation est tendue : depuis plusieurs mois, des habitants qui avaient émigré en Europe, rentrent au pays, en raison de la crise. Un afflux qui risque de compliquer un peu plus la situation.

À l’annonce du programme OCP Skills, de nombreux habitants se sont empressés de dénoncer le clientélisme et les irrégularités. « On a choisi 4-5 familles par quartier. Pour calmer les gens », estime Hicham, bénéficiaire d’une formation.

« Sur 90 000 candidatures reçues, on a sélectionné 5 800 personnes, en priorité originaires des zones minières, se défend Mustapha El Ouafi, responsable du programme OCP Skills à Casablanca. On comprend très bien qu’il existe une certaine frustration. Car les attentes sont énormes. Mais le processus de sélection est basé sur des critères objectifs, tenant compte de l’adéquation entre les profils et les besoins de l’entreprise. »



Christelle Marot, à Khouribga
http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Au-Maroc-les-mines-de-phosphates-suscitent-des-tensions-sociales-_NP_-2011-09-08-708890
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Jeu 8 Sep 2011 - 20:07

Ichkirne a écrit:
Citation :
Au Maroc, les mines de phosphates suscitent des tensions sociales



Car la croissance de l’OCP n’a guère profité aux populations locales. La sous-traitance a été transférée à Casablanca et Safi, à une centaine de kilomètres. « Ce que je reproche à l’OCP ? Plusieurs choses : les atteintes à l’environnement, les paysans expropriés sans grande contrepartie. On leur donne 40 000 dirhams l’hectare (3 550 €). Et puis l’Office ne recrute pas assez les jeunes de cette ville. Il ne participe pas au développement économique local », assène, amer, Mohamed Jabbar, secrétaire général de la section locale de l’ Association marocaine pour les droits humains (AMDH).


http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/Au-Maroc-les-mines-de-phosphates-suscitent-des-tensions-sociales-_NP_-2011-09-08-708890


40000 Dhs l'hectare pour un terrain riche en phosphate Evil or Very Mad ça n'est même pas le prix d'un terrain arable dans une campagne reculé de abda ou doukkala
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 4:06

quand tu voix le sigle AMDH,relativise beaucoup l´ami,leur propagande est pravadavienne,Samy a donné un exemple sur topic national avec les chomeurs et les gauchistes qui les encadrent..

Citation :
Accusés d’être instrumentalisés par les islamistes ou encore le mouvement du 20 Février, les jeunes se défendent. « Ce qu’il se passe ici, ce n’est pas politique. C’est une question sociale, affirme Rachid, grand gaillard de 30 ans et fils de mineur. Nous sommes nés ici, on a grandi, vécu, étudié à Khouribga. L’OCP a pris notre terre pour exploiter le phosphate. On subit la pollution. Nos parents n’ont rien eu. C’est normal, qu’ils nous embauchent ! »
typique language du chomeur marocain qui veux pas le serieux,depuis quand faut il rester collé dans sa ville pres de sa maman pour survivre?les gens descendent jusqu´a dakhla pour faire la peche ou conduire taxi..

et depuis quand une terre devient "la notre" seulement parcequ´on habite a coté,ou depuis quand les metiers de mineurs s´heritent,ca y est le pere retraité en OCP il doit "faire tourner" aux fils..quelle mentalité!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 10:51

comme Yakuza, dés que je vois le sigle "AMDH", je zappes Very Happy

par ailleurs le code minier marocain , qui est la copie conforme du code minier français et qui existe dans des pays démocratiques , indiquent clairement que le SOUS SOL appartient exclusivement à l'ETAT, c'est à dire la collectivité et non à la personne qui habite dessus..

ce n'est pas parce que tu habites en dessus de 4000 mètres d'un gisement de diamants, que le gisement de diamants t'appartient Very Happy

par ailleurs, j'aimerais déjà bien voir un acte de propriété chez quelqu'un , là-bas dans la région ..



Revenir en haut Aller en bas
pourquoi2009
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 8
Inscrit le : 05/04/2010
Localisation : marrakech
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 18:21

..

Citation :
Accusés d’être instrumentalisés par les islamistes ou encore le mouvement du 20 Février, les jeunes se défendent. « Ce qu’il se passe ici, ce n’est pas politique. C’est une question sociale, affirme Rachid, grand gaillard de 30 ans et fils de mineur. Nous sommes nés ici, on a grandi, vécu, étudié à Khouribga. L’OCP a pris notre terre pour exploiter le phosphate. On subit la pollution. Nos parents n’ont rien eu. C’est normal, qu’ils nous embauchent ! »
typique language du chomeur marocain qui veux pas le serieux,depuis quand faut il rester collé dans sa ville pres de sa maman pour survivre?les gens descendent jusqu´a dakhla pour faire la peche ou conduire taxi..

et depuis quand une terre devient "la notre" seulement parcequ´on habite a coté,ou depuis quand les metiers de mineurs s´heritent,ca y est le pere retraité en OCP il doit "faire tourner" aux fils..quelle mentalité!![/quote]


D'aprés vous , Monsieur Yakuza , dés qu'on trouve une richesse dans un bled , sur terre ,mer ou au ciel on devrais la fermer au peuple et leur dire de quitter les lieux; là ou il ocp on devrait les rendre des colonies; là où il y'à ona on devrait interdir les gents de parler,si je comprend bien ton raisonnement; dans ce document on parle de gens qui sont chomeurs , c'est à dire avec des diplômes , qui attende d'être embauché ; c'est pas leur faute si l'état ne crée ni poste pour eux ni débouchés .

J'ajouterai encore que pour les gens de khouribga , on les connais depuis longtemps qu'ils sont parmis les marocains qui travaillent à l'étranger depuis les années 70 , alors que la région est la premiere réserve de phosphate au monde ; la contradiction est là clair et net; on a rien crée dans cette ville depuis 1912 , la fac n'à vu le jour qu'aprés les années 2000; on as favorisé les villes comme settat (basri oblige) et beni mellal ; et khouribga sans activités industriel sauf le phosphate que tout le monde bouffe dans son assiette à cause des émanations des usine et boie dans l'eau du robinet , et respire tout les jours..ect , et vous venez dire quel mentalité ....et BIen Merci
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9869
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 19:41

@ pourquoi,

Ce que dénonce Yakusa, c'est d'exiger d'être embauché quel que soit la situation, ou sous prétexte que ton père y travaillait. Idem sur le fait de résider localement. Et si ton diplôme ne correspond pas ? Et si tes compétences sont nulles ? Il faudrait quand meme l'embaucher au prétexte que c'est un local ? Et quid de la bonne gestion en matière de ressources humaine a l'OCP ? Et si demain l'OCP fait faillite parce mal géré a cause de l'entrisme, que ferons-nous ?
Le problème du chomage est celui du gouvernement pas de l'OCP qui doit rester un fleuron bien géré pour le bénéfice de tous les marocains.
L'embauche par l'état de 5000 diplômes chômeurs va couter 700 M de dhs au budget de l'état. L'équation est simple, si tu es prêt a voir tes impôts multipliés par 4, on peut meme recruter tous les chômeurs du Maroc.

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 20:57

PGM a écrit:
@ pourquoi,

Ce que dénonce Yakusa, c'est d'exiger d'être embauché quel que soit la situation, ou sous prétexte que ton père y travaillait. Idem sur le fait de résider localement. Et si ton diplôme ne correspond pas ? Et si tes compétences sont nulles ? Il faudrait quand meme l'embaucher au prétexte que c'est un local ? Et quid de la bonne gestion en matière de ressources humaine a l'OCP ? Et si demain l'OCP fait faillite parce mal géré a cause de l'entrisme, que ferons-nous ?
Le problème du chomage est celui du gouvernement pas de l'OCP qui doit rester un fleuron bien géré pour le bénéfice de tous les marocains.
L'embauche par l'état de 5000 diplômes chômeurs va couter 700 M de dhs au budget de l'état. L'équation est simple, si tu es prêt a voir tes impôts multipliés par 4, on peut meme recruter tous les chômeurs du Maroc.

Pgm

Cher PGM, ton analyse que je trouve objective ne correspond pas (hélas) à la situation de l'OCP, parce que cette entité souffre d'un grand problème au niveau de la gestion des ressources humaines, le cooptage et le coup de piston sont les maitres mots pour trouver un emploi au sein de l'OCP.
Revenir en haut Aller en bas
Cheb-94
sergent
sergent
avatar

messages : 210
Inscrit le : 15/07/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 21:19

atlasonline a écrit:
PGM a écrit:
@ pourquoi,

Ce que dénonce Yakusa, c'est d'exiger d'être embauché quel que soit la situation, ou sous prétexte que ton père y travaillait. Idem sur le fait de résider localement. Et si ton diplôme ne correspond pas ? Et si tes compétences sont nulles ? Il faudrait quand meme l'embaucher au prétexte que c'est un local ? Et quid de la bonne gestion en matière de ressources humaine a l'OCP ? Et si demain l'OCP fait faillite parce mal géré a cause de l'entrisme, que ferons-nous ?
Le problème du chomage est celui du gouvernement pas de l'OCP qui doit rester un fleuron bien géré pour le bénéfice de tous les marocains.
L'embauche par l'état de 5000 diplômes chômeurs va couter 700 M de dhs au budget de l'état. L'équation est simple, si tu es prêt a voir tes impôts multipliés par 4, on peut meme recruter tous les chômeurs du Maroc.

Pgm

Cher PGM, ton analyse que je trouve objective ne correspond pas (hélas) à la situation de l'OCP, parce que cette entité souffre d'un grand problème au niveau de la gestion des ressources humaines, le cooptage et le coup de piston sont les maitres mots pour trouver un emploi au sein de l'OCP.

Malheureusement c'est partout comme sa au Maroc Sad Crying or Very sad

Il faudrait une réel justice par rapport au monde du travail en général je comprend comme même un peu tout ses jeunes qui n'en peuvent plus !
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 21:23

Yakuza a écrit:
quand tu voix le sigle AMDH,relativise beaucoup l´ami,leur propagande est pravadavienne,Samy a donné un exemple sur topic national avec les chomeurs et les gauchistes qui les encadrent..

Citation :
Accusés d’être instrumentalisés par les islamistes ou encore le mouvement du 20 Février, les jeunes se défendent. « Ce qu’il se passe ici, ce n’est pas politique. C’est une question sociale, affirme Rachid, grand gaillard de 30 ans et fils de mineur. Nous sommes nés ici, on a grandi, vécu, étudié à Khouribga. L’OCP a pris notre terre pour exploiter le phosphate. On subit la pollution. Nos parents n’ont rien eu. C’est normal, qu’ils nous embauchent ! »
typique language du chomeur marocain qui veux pas le serieux,depuis quand faut il rester collé dans sa ville pres de sa maman pour survivre?les gens descendent jusqu´a dakhla pour faire la peche ou conduire taxi..

et depuis quand une terre devient "la notre" seulement parcequ´on habite a coté,ou depuis quand les metiers de mineurs s´heritent,ca y est le pere retraité en OCP il doit "faire tourner" aux fils..quelle mentalité!!

+ 10000000 c'est la principale chose que nous devons inculquer à nos concitoyens: la valeure du travail. A noter également qu'il faut absolument rompre avec le modèle Français pour cette problématique car à les Français ne sont pas travailleur, mais a Default d'être travailleurs, ils sont les plus productifs au monde ! Ce qui n'est pas notre cas ...
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 21:27

pourquoi2009 a écrit:
..

Citation :
Accusés d’être instrumentalisés par les islamistes ou encore le mouvement du 20 Février, les jeunes se défendent. « Ce qu’il se passe ici, ce n’est pas politique. C’est une question sociale, affirme Rachid, grand gaillard de 30 ans et fils de mineur. Nous sommes nés ici, on a grandi, vécu, étudié à Khouribga. L’OCP a pris notre terre pour exploiter le phosphate. On subit la pollution. Nos parents n’ont rien eu. C’est normal, qu’ils nous embauchent ! »
typique language du chomeur marocain qui veux pas le serieux,depuis quand faut il rester collé dans sa ville pres de sa maman pour survivre?les gens descendent jusqu´a dakhla pour faire la peche ou conduire taxi..

et depuis quand une terre devient "la notre" seulement parcequ´on habite a coté,ou depuis quand les metiers de mineurs s´heritent,ca y est le pere retraité en OCP il doit "faire tourner" aux fils..quelle mentalité!!


D'aprés vous , Monsieur Yakuza , dés qu'on trouve une richesse dans un bled , sur terre ,mer ou au ciel on devrais la fermer au peuple et leur dire de quitter les lieux; là ou il ocp on devrait les rendre des colonies; là où il y'à ona on devrait interdir les gents de parler,si je comprend bien ton raisonnement; dans ce document on parle de gens qui sont chomeurs , c'est à dire avec des diplômes , qui attende d'être embauché ; c'est pas leur faute si l'état ne crée ni poste pour eux ni débouchés .

J'ajouterai encore que pour les gens de khouribga , on les connais depuis longtemps qu'ils sont parmis les marocains qui travaillent à l'étranger depuis les années 70 , alors que la région est la premiere réserve de phosphate au monde ; la contradiction est là clair et net; on a rien crée dans cette ville depuis 1912 , la fac n'à vu le jour qu'aprés les années 2000; on as favorisé les villes comme settat (basri oblige) et beni mellal ; et khouribga sans activités industriel sauf le phosphate que tout le monde bouffe dans son assiette à cause des émanations des usine et boie dans l'eau du robinet , et respire tout les jours..ect , et vous venez dire quel mentalité ....et BIen Merci [/quote]

Non mon ami, quand l'état trouve une richesse, son rôle est de tout faire pour créer de la valeure ajouté grace à cette richesse. Si pour cela il faut faire déplacé des gens, eh bien selon moi le déplacement de personne est un prix bien peu éllevé a coté de la valeure ajouté que peu créer le phausfate.

Yakuza a raison le fait d'inculquer la valeure du travail, du sérieux, de la ponctualité et du profesionnalisme est un devoir !! Concérnatn les diplômé chaumeurs, tu à bien mis la doigt sur le problème : il attendent que l'état leur trouvent un emploi !!
Citation :
Revenir en haut Aller en bas
Seguleh I
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1283
Inscrit le : 22/07/2008
Localisation : tatooine
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Ven 9 Sep 2011 - 22:39

Citation :
dans ce document on parle de gens qui sont chomeurs , c'est à dire avec des diplômes

Parce que forcement, chomeurs= diplomés Question


Citation :
c'est pas leur faute si l'état ne crée ni poste pour eux ni débouchés .

Parce que c'est a un etat (qui "fait avec les moyens du bord", )de créer des postes pour ces messieurs?? Quand le travail ne vient pas a toi, va au travail... Certains ont meme le courage de 'sexiler de leur pays pour triuver un emploi.

Citation :
J'ajouterai encore que pour les gens de khouribga , on les connais depuis longtemps qu'ils sont parmis les marocains qui travaillent à l'étranger depuis les années 70

Que dire des mellalis, mekanssis, oujdis, jdidis, slaouis,...

Citation :
la contradiction est là clair et net; on a rien crée dans cette ville depuis 1912 , la fac n'à vu le jour qu'aprés les années 2000

Et c'est donc a l'OCP, qui est une societé, de gerer les besoins d'une ville et de ses habitants??? La raison premiere d'une sociéte est de generer du profit, et absolument rien de plus. Celles qui s'engagent dans des activités sociales ne le font pas par devoir, ni bonté de coeur, mais pour travailler leur image de marque. Croire le contraire serait naif.

Ces "chomeurs" , qui pratiquent un chantage social,sont des gens qui veulent herités de l'emploi de leur parent. ce genre de procédé , si validé, nous ramenerait tres loin dans le passé, ou la societé etait basé sur la preproduction sociale, et non le merite.


Ps: C'est pas parce que une societé pollue (et dieu sait combien il y en a au maroc, agadir, beni mellal, fes et j'en passe) et qu'un individu a souffert de cette meme pollution, qu'elle doit te donner un travail (ou que tu penses avoir le droit de tout saccager pour avoir ton "du"), il ya un systeme judiciaire et des procedures a suivre pour obtenir legalement reparation.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6159
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Sam 10 Sep 2011 - 17:50

C'est vrai que les chomeurs de Khouribga sont les pires que j'ai vu...
Je vois mal ici en France, exiger un poste a Arcelor parceque mon papa est un retraité de la Sidérurgie...
De meme, l'OCP est une entreprise qui recrute selon ses besoins, et je la vois mal recruter des gens qui casse, incendi et bloque ses installations et son activités...
Et en plus les revendications sont a dormir debout
genre : " Il me faut un poste a l'OCP mais je veus pas aller a la mine, je veus etre dans un bureau" !!!
Bref une mentalité de Raté, heuresement que ce n'est que le fait d'une minorité agissante

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Sam 10 Sep 2011 - 18:09

mirage a écrit:
C'est vrai que les chomeurs de Khouribga sont les pires que j'ai vu...
Je vois mal ici en France, exiger un poste a Arcelor parceque mon papa est un retraité de la Sidérurgie...
De meme, l'OCP est une entreprise qui recrute selon ses besoins, et je la vois mal recruter des gens qui casse, incendi et bloque ses installations et son activités...
Et en plus les revendications sont a dormir debout
genre : " Il me faut un poste a l'OCP mais je veus pas aller a la mine, je veus etre dans un bureau" !!!
Bref une mentalité de Raté, heuresement que ce n'est que le fait d'une minorité agissante

vous imaginez reproduire la même chose pour les futures générations,
c est mauvais pour l entreprise d avoir presque la totalité des salaries de la même ville et de famille proche
risque de blocage élevé
Revenir en haut Aller en bas
pourquoi2009
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 8
Inscrit le : 05/04/2010
Localisation : marrakech
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Lun 12 Sep 2011 - 18:53

mirage a écrit:
C'est vrai que les chomeurs de Khouribga sont les pires que j'ai vu...!!!

Bref une mentalité de Raté, heuresement que ce n'est que le fait d'une minorité agissante



Monsieur , ces gens sont ceux qui travaillent dans cette ville qui ont donner de leur temps et de leurs forces la seul richesse du Maroc ; vous allez dire non ; je vous dirais qu'elle était la seul depuis des décennis ; et le restera surtout sans trop de frais ajouté.


Merci pour le bon cadrage , est ce que khouribgi est une race à part ou un spécimen borné.

un peu de civisme.je ne peut le tolerer pour qui que ce soi.

Je parlé pour ce cas des khouribgi . par ce que cette ville étais le moteur et elle est jusqu'à maintenant depuis des dizaine d'année vous parlez de citoyenté et de la notion de paratge , car on est dans le même bled . C'était le cas et cela sera toujours le cas c'est une richesse du pays avant tout , vous parlez de lapplication de la loi et de l'ésprit du merite.je suis pour , mais vous oubliez que cela n'a jamais était le cas au Maroc; la disparité entre les région et le clientilisme , et la corruption et maitre mot au maroc.

j'ajouterai un petit article Un portrait de l'économie de cette Ville:

Citation :
Faisant partie de la Région Chaouia-Ouardigha, située à mi chemin entre le Grand Casablanca et le Grand Tadla et à proximité d’importants équipements, la Province de Khouribga offre, paradoxalement, un paysage économique disposant d’atouts certains mais souffrant de faiblesses présentant des menaces pour le développement local.

Atouts et Opportunités
- La Province de KHOURIBGA (500.000 hb) est un espace de 4.250 Km² qui offre beaucoup d’opportunités, et un marché disposant d’un pouvoir d’achat intéressant:
L’OCP, qui dispose à Khouribga de l’un des plus grands chantiers miniers dans le monde, distribue une masse salariale mensuelle importante, et offre d’intéressantes opportunités en termes de sous-traitance, d’externalisation et d’essaimage.
La masse des transferts en devises des RME originaires de la Province est importante.
- La situation géographique de Khouribga, ville bien desservie en infrastructures de base, est déterminante. Elle constitue un passage obligé entre le Grand Tadla (pôle agricole) et le Grand Casablanca (pôle industriel) auquel Khouribga est relié par une double ligne de voie ferrée.
- Les mines, le commerce, le bâtiment, l’élevage et l’agroalimentaire sont des secteurs en vue.
- KHOURIBGA est une zone de grands parcours, donc une zone d’élevage qui produit la meilleure viande ovine du Royaume.
- 16.500 TPE et PME opèrent à Khouribga (tous secteurs confondus).

Contraintes et Menaces
- Faiblesse des ressources en eau, donc : (exode rural important, taux population urbaine 65%, situation sociale difficile avec un taux de chômage important).- Tissu économique non diversifié (mono activité minière).
- Des secteurs du commerce et de services fonctionnant suivant des méthodes traditionnelles et manquant de professionnalisme et de dynamisme.
- Secteur informel dérangeant.

Enjeux
La Province est confrontée à des enjeux majeurs:
- d’une part, créer de l’activité pour résorber un chômage important et pour diversifier le tissu économique local caractérisé par une mono activité minière.
- d’autre part, mettre à niveau l’économie locale dont les composantes sont caractérisées par un manque de professionnalisme.
- enfin, optimiser l’intervention des décideurs locaux en la soutenant par la mise en place de partenariats (locaux, nationaux et internationaux) et de réseaux pour plus d’efficacité et de visibilité nécessaires à l’amélioration de l’environnement de l’entreprise.

Axes stratégiques
- diversification du tissu économique local.
- vulgarisation des méthodes modernes de gestion et mise à niveau des secteurs économiques.
- mise en réseau des partenaires locaux.

Merci pour tout
Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   Lun 12 Sep 2011 - 20:59

bonjour pourquoi,

d abord les gens qui travailles percevaient un salaire et non un droit d heritage et de succetion
et comme c etait la seul richesse selon toi, eh bien ils etaient les seul a emprofite plus que les autres region, a la difference que les autres regions n ont pas demenager a kribga pour reclamer le droit de travailler aussi
les arguments que tu avance ne sont pas economiquement parlant solide


a vesoul en france le plus grand employeur et psa citroen piece detache, ville ou le chomage bas son plein et c 'est pas pour autant que les gens impose le recrutement en priorite ou parce que leur arriere grand parent y ont travailler

idem pour psa montbeliard, bref, ce qui est triste c 'est d amener des exemple exterieur pour justifier un choix interieur au choix politique ou economique
de meme reflechis et ne soit pas butte sur le fait que ocp doit faire mais vos elus prefet doivent faire non pour creer des emplois mais rendre la ville plus attractive
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Phosphate au Maroc,enjeux d´avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Quel avenir pour l'UMT?
» L'avenir de l'Orne.
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: