Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualité Economie Mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
AuteurMessage
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Mer 6 Oct 2010 - 16:41

Citation :
Le constructeur chinois Geely intéressé par Opel Anvers


Le patron du constructeur automobile chinois Geely, Li Shufu, a marqué son intérêt mercredi pour le site de l'usine Opel Anvers, a indiqué le ministre-président flamand Kris Peeters à l'issue d'une rencontre avec celui-ci.

Geely a finalisé cet été l'acquisition de Volvo, repris à Ford. "Désormais, je veux étudier les possibilités que présente Opel Anvers", a indiqué Li Shufu à Kris Peeters.

Le groupe de reconversion mis sur pied en mars par le gouvernement flamand pour l'usine a pris contact avec Geely. Il se réunira à nouveau le 22 octobre.

Le ministre-président flamand s'est montré particulièrement positif à l'issue de son entretien avec le grand patron chinois, mais il reste prudent sur une éventuelle reprise.

Il a précisé à Li Shufu les possibilités de garanties fournies par le gouvernement flamand, soulignant qu'il ne pouvait être question d'injection en cash.

Le patron de Geely est actuellement en Belgique à l'occasion du sommet Europe-Asie à Bruxelles. Il a mené une visite mardi chez Volvo Cars à Gand. (belga)
06/10/10 11h55
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Mer 6 Oct 2010 - 17:00

Citation :
Accord de libre-échange sans précédent entre l'UE et la Corée du Sud

L'Union européenne et la Corée du Sud ont signé mercredi à Bruxelles un accord bilatéral de libre-échange d'une ampleur sans précédent, le premier de ce type entre l'Europe et Asie.

L'accord, qui devrait s'appliquer à partir de juillet 2011, doit permettre la suppression de droits de douane. Pour les exportations de l'UE vers la Corée du Sud, cela représenterait 1,6 milliard d'euros par an. Il prévoit aussi l'élimination de barrières non douanières, notamment certaines réglementations et normes pour le secteur automobile, les médicaments ou l'électronique grand public.

La négociation de l'accord avec la Corée du Sud a duré trois ans. Il avait reçu le 16 septembre le feu vert des chefs d'Etats et de gouvernements de l'UE réunis à Bruxelles, mais doit encore être ratifié par le Parlement européen, avec un vote en première lecture prévu durant la session plénière du 18 au 21 octobre.

Les gouvernements de l'UE et les eurodéputés doivent notamment se mettre d'accord sur les modalités d'une "clause de sauvegarde" prévue dans le texte pour le secteur automobile. Cette clause est censée répondre aux inquiétudes des constructeurs européens qui craignent une concurrence déloyale des petites voitures coréennes. Elle limiterait les remboursements de droits de douane en cas d'explosion des importations de voitures coréennes. La Corée du Sud est les quatrième partenaire commercial de l'UE en dehors de l'Europe. (afp)
06/10/10 16h54
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Ven 8 Oct 2010 - 20:30

Citation :
LA BANQUE D'ISRAËL INTERVIENT MASSIVEMENT POUR SOUTENIR LE BILLET VERT. En quelques heures, la banque centrale achète près d'un milliard de dollars.

Les spéculateurs contre le dollar ont profité de l’absence du gouverneur Stanley Fischer d’Israël pour accélérer leur lutte contre le billet vert. Mal leur en a pris. Depuis Washington, où il participe à l’Assemblée annuelle des Conseils des gouverneurs du FMI qui se déroule du 8 au 10 octobre, Stanley Fischer a ordonné l’achat de près d’un milliard de dollars pour freiner la chute du billet vert.

Au cours des trois derniers mois, le dollar a perdu 7,5% de sa valeur face au shekel. Aujourd’hui, le dollar est tombé à 3,591 shekels, soit son cours le plus bas depuis ans. Jeudi matin à l’ouverture des cours, le dollar était à la baisse de 1%, contraignant la Banque d’Israël a acheté massivement des billets verts sur le marché des devises.

Si la Banque d’Israël ne publie pas le détail de ses achats quotidiens de devises, la presse israélienne estime qu’elle aurait acheté, ce jeudi, près de 700 millions de dollars: un demi-milliard de dollars en moins d’une heure dans la matinée, et encore 200 millions de dollars à la mi-journée. Pour d’autres analystes financiers, les achats de la banque centrale depuis le début de la journée frôleraient le milliard de dollars.

Par ailleurs, les banques étrangères aussi se sont jointes aux spéculateurs pour vendre du billet vert, et cela afin de se prémunir contre la baisse du dollar dans le monde. Le quotidien de l’économie Globes croit savoir que trois banques étrangères vendent ce jeudi matin du dollar à Tel Aviv: Barclays, JP Morgan et Deutsche Bank.

En revanche, l’euro remontait de 1% ce jeudi matin à Tel Aviv, pour repasser au- dessus de la barre symbolique des 5 shekels. La remontée de l’euro a eu lieu au même moment où la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de ne pas modifier son taux directeur: ce dernier est resté au plus bas record de 1,0%, niveau dont il n’a plus bougé depuis mai 2009.

Les achats de dollars de ces derniers jours vont contribuer à une nouvelle augmentation des réserves en devises de la Banque d’Israël: à la fin septembre, les coffres-forts de la banque centrale à Jérusalem contenaient 66,3 milliards de dollars, soit deux milliards de plus en un mois
IsraelValley

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 11 Oct 2010 - 0:50

Citation :
Stanley Fischer : banquier de l'année 2010
Le gouverneur de la Banque d'Israël, Stanley Fischer a remporté le prix international du banquier de l'année pour l'année 2010. Cette récompense lui a été attribué par Euromoney l'une des principales publications du monde de la banque et de la finance. Fischer recevra son prix à Washington alors que la veille il s'était déjà vu décerner le titre de meilleur gouverneur de banque centrale pour l'année 2010 au Moyen Orient.
Guysen news

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Mer 13 Oct 2010 - 13:27

Citation :
Une zone de libre-échange entre Israël et l’Inde

Les échanges commerciaux entre Israël et l’Inde sont de plus en plus fructueux et ils sont évalués cette année à 5 milliards de dollars, ce qui correspond à une hausse de 2 milliards de dollars par rapport à 2009. D’après les estimations, ce ne serait qu’un début et les deux pays devraient augmenter encore de façon significative leur coopération.

Vendredi dernier, le ministre des Finances Youval Steinitz a rencontré son homologue indien. Lors de leurs entretiens, les deux hommes ont décidé d’instaurer une zone de libre échange entre les deux pays et cette démarche devrait être officialisée dès le mois de novembre par la signature d’un protocole financier.

Une délégation israélienne de haut niveau, conduite par le ministre Steinitz, se rendra ensuite en Inde, au début de l’année 2011, pour ratifier cet accord de libre échange. Elle sera composée notamment de directeurs de sociétés bancaires et financières.

Le ministre israélien du Commerce et de l’Industrie, Binyamin Ben Eliézer, aurait joué un rôle important dans cette démarche qui devrait faciliter notamment l’import-export en réduisant le montant des taxes et favoriser les investissements. Il aurait déjà préparé le terrain en février dernier, lors de sa rencontre avec les dirigeants indiens.

Cela fait plusieurs années que les Israéliens s’intéressent à l’Inde, considérée comme la deuxième puissance économique en Asie, et veulent renforcer les échanges commerciaux et la coopération économique et technologique avec ce pays.

Steinitz a souligné l’importance de cet accord, surtout face à l’affaiblissement du dollar, et a estimé qu’il s’agissait d’une « démarche stratégique vitale ». Il a expliqué qu’Israël devait ouvrir de nouvelles perspectives, notamment en Inde et en Chine, et ne pas s’appuyer seulement sur les marchés américains et européens.
Israel7.com

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Jeu 14 Oct 2010 - 22:20

"Les économistes jugent que la monnaie chinoise est sous-évaluée de 20% à 40%. Corriger ce déséquilibre permettrait de créer jusqu'à 500.000 emplois aux Etats-Unis. La Chambre des représentants a récemment voté une loi visant à corriger ce déséquilibre. Le Sénat devrait faire de même", ajoute-t-il.

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE69C2FD20101013
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1530
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 18 Oct 2010 - 16:12

On aura tout vu... Voila un moyen rapide pour les Far de se remplir les poches ! on envoi un alphajet al ghait repeint aux couleurs locales et un mécano/traider au sol et à nous le jackpot Laughing
Citation :
La Bourse de Chicago permet de spéculer sur la pluie

La Bourse de Chicago permet de spéculer sur la pluie
À partir du 1er novembre, la Bourse de Chicago va permettre de spéculer sur la pluie. Une initiative originale qui n'est que la dernière en date dans le catalogue des produits étranges sur lesquels les traders peuvent parier.

Les traders vont littéralement pouvoir faire pleuvoir des dollars. À partir du 31 octobre, la Bourse de Chicago permettra de spéculer sur la pluie. Plus exactement, il sera possible de parier sur la hausse ou la baisse des précipitations dans neuf grandes villes aux États-Unis (comme New York, Chicago, Portland ou encore Detroit).

Cette place boursière – la deuxième plus grande des États-Unis en ce qui concerne les contrats à terme – justifie ce choix surprenant par les risques accrus des variations climatiques. "Un grand nombre d’industries, de l’agroalimentaire au divertissement, dépend des conditions météorologiques", explique Tim Andriesen, directeur des investissements alternatifs à la bourse de Chicago.

Des contrats sont établis en fonction des prévisions de pluie, sur une certaine période, à un terme donné. Plus il y aura de précipitations, plus le contrat se vendra cher. De leurs côtés, les investisseurs et boursicoteurs de tout poil peuvent parier sur une hausse ou une baisse des intempéries, entre le moment où le contrat est émis et celui où il arrive à échéance. Si l’objet du contrat sort de l’ordinaire, la spéculation, elle, reste donc la même que pour n’importe quel produit financier.

France24
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 18 Oct 2010 - 16:22

Et quand ces joueurs de casino auront crée une énorme bulle spéculative "pluviométrique", le gouvernement américain va demander aux contribuables de payer la note, parce que les entreprises du casino boursier sont "too big to fail" Twisted Evil
Les pères fondateurs de la nation américaine, Washington, Jefferson et compagnie, doivent s'en retourner dans leur tombe Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 25 Oct 2010 - 1:15

Revenir en haut Aller en bas
baccano
2eme classe
2eme classe


messages : 26
Inscrit le : 22/09/2010
Localisation : MAROC
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Mer 17 Nov 2010 - 15:38

Samyadams a écrit:
Et quand ces joueurs de casino auront crée une énorme bulle spéculative "pluviométrique", le gouvernement américain va demander aux contribuables de payer la note, parce que les entreprises du casino boursier sont "too big to fail" Twisted Evil
Les pères fondateurs de la nation américaine, Washington, Jefferson et compagnie, doivent s'en retourner dans leur tombe Rolling Eyes

Tout a fait d'accord, et c'est d'ailleurs ce qui s'est passé il y a 2 ans.

_________________
Allah, Al Watan, Al Malik.
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2072
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 5 Déc 2010 - 2:57

La Belgique pas menacée de devoir demander une aide financière.
Citation :
BRUXELLES — La Belgique se porte plutôt bien et n'est pas menacée de devoir faire appel à une aide financière extérieure, comme la Grèce et l'Irlande, a affirmé samedi son ministre des Finances Didier Reynders, alors que la situation du pays suscite à son tour des inquiétudes sur les marchés.

"Nous n'avons pas de vrai problème en Belgique pour l'instant (...) en raison de notre bonne situation", a affirmé M. Reynders à des journalistes qui l'interrogeaient sur le risque de contagion de la crise financière à son pays, du fait de l'incertitude politique qui y règne depuis des mois.

"Non seulement nous sommes en ligne avec l'évolution en Allemagne", a-t-il souligné, en faisant allusion à la forte capacité exportatrice de la Belgique, mais "en Belgique nous bénéficions d'un niveau très correct de déficit et troisièmement, notre situation économique est bonne".

"Nous finirons l'année avec un déficit budgétaire de 4,7% du PIB" et "quant à la dette son niveau est inférieur à celui du programme de stabilité" que la Belgique s'est fixé en accord avec l'UE, étant en dessous des 100% du PIB, a-t-il rappelé.

"Nous sommes l'un des rares pays à être en ligne avec le programme de stabilité" qu'il s'est fixé en matière de déficit public et de dette, a ajouté M. Reynders.

Le ministre a fait valoir que les taux d'emprunt d'Etat belge négociés sur les marchés étaient redescendus après avoir atteint des records en début de semaine, et que le coût des CDS pour la Belgique --des assurances contre le risque de défaut d'un Etat ou d'une entreprise-- étaient à un niveau raisonnable.

Le gouvernement dont M. Reynders est l'un des vice-Premier ministres se contente d'expédier les affaires courantes depuis six mois, à cause de l'impossibilité jusqu'à présent des deux grandes communautés francophone et flamande du pays à s'entendre pour une réforme des institutions, préalable à la formation d'un nouveau cabinet.

Cette paralysie, ajoutée à une dette publique nationale qui atteint presque 100% du PIB, a fait craindre que la Belgique ne soit le prochain domino sur la liste des pays de la zone euro contraints de faire appel à une aide financière extérieure pour se renflouer.

La Grèce et l'Irlande ont déjà connu ce sort. Le Portugal et l'Espagne, mais aussi la Belgique, voire l'Italie, sont à présent dans le collimateur des marchés.

AFP

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2072
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 5 Déc 2010 - 2:59

Nicolas Sarkozy fait appel au soutien de l'Inde pour le G20
Citation :
BANGALORE, Inde (Reuters) - Nicolas Sarkozy a entamé samedi une visite de travail de quatre jours en Inde et immédiatement fait appel au soutien du deuxième géant de l'Asie pour les objectifs ambitieux de la présidence française du G20.

Le président français a laissé entendre en outre clairement qu'un accord sur la fourniture de réacteurs nucléaires serait signé au cours de son séjour, évoquant une "concrétisation" du partenariat bilatéral conclu en septembre 2008.

"Areva devient un partenaire essentiel de l'énergie nucléaire indienne", a-t-il dit dans un discours prononcé au centre de satellites de l'agence spatiale indienne (Isro).

Accompagné de sept ministres et d'une cinquantaine de dirigeants d'entreprises, Nicolas Sarkozy a entamé sa visite par Bangalore, la capitale technologique du pays.

Cette première étape a été l'occasion d'annoncer le lancement de nouveaux programmes de recherche communs au Cnes français et à l'Isro, son homologue indien, qui construisent déjà en commun deux satellites d'étude du climat et des océans.

Mais les Français attendaient surtout de cette visite des avancées dans les négociations sur la fourniture à l'Inde de deux réacteurs nucléaires de type EPR, un projet d'un montant de l'ordre de sept milliards d'euros.

Dans une interview publiée samedi par le Times of India, Nicolas Sarkozy indiquait que les discussions à ces fins entre le français Areva et le groupe nucléaire public indien NPCIL "se poursuivent et que tout est mis en oeuvre" pour une signature pendant son séjour.

L'enjeu porte sur deux accords cadres, l'un lié aux travaux préparatoires à la construction des réacteurs et l'autre sur la fourniture des deux réacteurs et de leur combustible par Areva, qui devraient être signés lundi à New Delhi.
reuters.

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel


messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Sam 11 Déc 2010 - 20:23

Cela se passe en Floride et ca se passe de commentaires

Citation :
Buy a new truck and get an AK-47 assault rifle for free

A central Florida dealership trying to drum up business is offering an unusual perk for potential used-truck buyers: A free AK-47 assault rifle.

General sales manager Nick Ginetta says that since the promotion was announced on Veterans Day, business has more than doubled at Nations Trucks in Sanford.

Customers would have to pass a background check before using the $400 gun shop voucher. They also have the option of using the money toward other firearms, or they can request a check in that amount instead.

The dealership has fielded some complaints about the deal, which Ginetta acknowledges is controversial. But, he adds: "My buyer is absolutely a gun owner, no question."

The promotion runs through the end of November.

http://www.csmonitor.com/Business/Latest-News-Wires/2010/1117/Background-checks.-Truck-purchases.-Free-AK-47s
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Mer 15 Déc 2010 - 18:44

Citation :

DUBLIN (Reuters) -

Le Dail (Parlement irlandais) a approuvé mercredi le plan de renflouement prévoyant une aide financière de 85 milliards d'euros du Fonds monétaire international et de l'Union européenne.

Le plan présenté par le ministre des Finances, Brian Lenihan, a été acquis par 81 suffrages contre 75, avec le soutien de députés indépendants, et ouvre la voie au déblocage des fonds en fin de semaine par le FMI.

L'aide de 85 milliards de dollars se décompose en 35 milliards en faveur du secteur bancaire et de 50 milliards pour couvrir le coût des emprunts dans les trois années à venir.

Le Fine Gael d'opposition veut remettre en cause les modalités de ce plan d'aide si une partie du coût de la restructuration du secteur bancaire ne pèse pas sur certains créanciers obligataires prioritaires, ce à quoi la Banque centrale européenne (BCE) est fermement op posée.

Selon les sondages, le Fine Gael pourrait former un gouvernement de coalition avec les travaillistes après les élections législatives de l'an prochain.

Si les deux formations veulent renégocier le plan d'aide international, leur marge de manoeuvre est très limitée.

Dublin entend commencer à puiser au début de l'année prochaine dans les 85 milliards d'euros mis à sa disposition. Les premiers fonds seront affectés à une partie des besoins d'emprunt du pays.

L'Irlande devra attendre plusieurs années avant de retrouver sa note de crédit "A", a prévenu vendredi dernier Fitch, première des trois grandes agences de notation à avoir dégradé la note de Dublin à "BBB+".
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3418
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale    Dim 16 Jan 2011 - 18:42

Citation :
Les cours du pétrole à des niveaux trop élevés

ABU DHABI (Reuters) - Les cours du pétrole atteignent des niveaux trop élevés, et ce, trop rapidement, et l'augmentation de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) n'endiguera pas cette hausse portée par la demande, a déclaré dimanche le directeur général de Total.

"L'économie mondiale se reprend tout juste", a déclaré à Reuters Christophe de Margerie avant une conférence à Abu Dhabi.

"Il aurait été préférable que les cours ne grimpent pas aussi haut et aussi rapidement."

Le baril de Brent a dépassé les 99 dollars le baril vendredi à New York et a gagné 5,73% sur la semaine. Le brut pour livraison février a pris 14 cents pour atteindre 91,54 dollars le baril.

Selon une enquête Reuters publiée la semaine dernière, le brut américain devrait atteindre les 100 dollars le baril au premier trimestre, mais un nouveau record à 147 dollars semble en revanche moins probable.

Interrogé sur la nécessité pour l'Opep de relever sa production, il a estimé que cela ne contribuerait probablement pas à juguler la hausse des prix.

"C'est difficile car il n'y a pas de pénurie de pétrole. Aujourd'hui, les cours sont davantage déterminés par le marché.", a-t-il ajouté.

"Les consommateurs n'apprécieront pas que le pétrole soit trop cher."

Le ministre du Pétrole iranien a de son côté déclaré dimanche qu'aucun pays de l'Opep n'a demandé la tenue d'une réunion d'urgence pour évoquer la hausse des cours du brut. Massoud Mirkazemi a estimé qu'un baril à 100 dollars était satisfaisant et a jugé que cela n'était pas sujet à inquiétude pour les producteurs.
Source :Reuters

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3418
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 16 Jan 2011 - 18:46

Citation :
ArcelorMittal et Nunavut s'allient pour acheter Baffinland
TORONTO/BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal a annoncé vendredi qu'il s'était associé à Nunavut afin de déposer une offre améliorée pour s'emparer de l'intégralité du groupe minier canadien Baffinland Iron Mines, mais le président de la société cible a dit s'opposer à l'opération.

Les deux alliés proposent désormais 1,50 dollar canadien pour s'emparer de 100% de Baffinland Iron Mines, qui dispose de vastes réserves de gisements inexploités dans l'arctique canadien.

Nunavut et ArcelorMittal avaient initialement déposé deux offres concurrentes, respectivement de 1,45 et 1,40 dollar canadien par action. Nunavut proposait d'acheter 60% de Baffinland et Arcelor la totalité.

L'action Baffinland a fini en hausse 1,97% à 1,55 dollar canadiens vendredi à la Bourse de Toronto, ce qui suggère que certains actionnaires n'ont pas l'intention d'apporter à l'offre au prix proposé.

Dans le cadre de l'accord conclu entre les anciens rivaux, ArcelorMittal achètera la totalité de Baffinland mais finira en n'en détenant que 70%, les 30% restant revenant à Nunavut, qui détient déjà 10,3% du groupe canadien.

Richard McCloskey, le président de Baffinland, a souligné que Nunavut était le seul des actionnaires actuels qui conserverait une participation à l'issue de l'OPA et a estimé ce fait injuste.

Richard McCloskey détient 2,4% de Baffinland.

L'offre, qui a déjà permis aux deux groupes de sécuriser l'acquisition de 25% du capital de Baffinland, expirera le 24 janvier à 11h59, heure de Toronto (16h59 GMT). Elle est conditionnelle à l'obtention d'au mois les deux tiers du capital.

Baffinland possède le gisement de Mary River, sur l'île de Baffin dans l'Arctique canadien. Selon certaines estimations, il devrait produire suffisamment de minerai de fer pour fournir l'ensemble de l'Europe pendant des années. LA production à Mary River commencera au plus tôt en 2013, a indiqué Baffinland.
source:Reuters

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 16 Jan 2011 - 18:49

Citation :
Le Premier ministre dicrédité Brian Cowen a du faire face à un vent de révolte lors de la première séance du Parlement irlandais qui se tenait hier à Dublin. En effet, ces derniers jours, la presse a révélé les relations privilégiées de celui qui vendu son peuple à l’austérité de la BCE et du FMI, avec le PDG de l’Anglo Irish Bank, alors même que le gouvernement décidait de la renflouer. En 2008, explique l’Irish Times de dimanche en citant l’ex-PDG, dans les mois qui ont précédé le renflouement d’AIB, Fitzpatrick et Cowen dinaient régulièrement ensemble et écumaient les parcours de golf.

Les trois partis de l’opposition parlementaire – Fine Gael, Labour et Sinn Fein – ont appelé à sa démission et la rumeur court que des députés de la majorité pourraient précipiter une motion de censure pour faire tomber Cowen. Cette situation pourrait bien aboutir à une élection générale anticipée que le gouvernement Cowen entend repousser jusqu’au printemps, alors qu’il avait promis il y a un mois de dissoudre son gouvernement début janvier.

Dans le même temps, les syndicats irlandais entendent entrer en campagne pour refuser en bloc l’austérité et les renflouement imposés par des intérêts extérieurs à la République irlandaise. Le week-end dernier, UNITE, le deuxième syndicat du pays, a appelé les travailleurs irlandais à porter leur voix sur tous les partis de gauche afin d’échapper à un gouvernement de compromis face au fascisme financier.

Dans son communiqué, UNITE, appelle le Labour – le parti travailliste auquel il est affilié – à s’allier avec le Sinn Fein – le parti de l’indépendance –, le seul à refuser tout compromis avec les intérêts financiers de la City, du FMI et de la BCE. En effet, le Sinn Fein a clairement fait savoir la semaine dernière qu’il n’accepterait aucune renégociation du Plan FMI-BCE et qu’en lieu et place, sa politique sera de laisser les banques faire faillite et renoncer à toute austérité. UNITE souligne que pour l’instant, les deux partis cumulent déjà 40% des intentions de vote (soit plus que l’alliance de droite Fianna Fail-Fine Gael) et qu’ils pourraient former un gouvernement avec l’appui des indépendants et des minoritaires de gauche. UNITE lance son appel alors que le Labour (socialiste) a pourtant fait savoir qu’il refuserait toute alliance avec le Sinn Fein, considéré comme trop extrémiste. Mais le syndicat met en garde le Labour et les irlandais : « Nous devons virer le Fianna Fail et tenir son demi-frère, le Fine Gael, hors du gouvernement. Un vote pour le Fine Gael est un vote pour que la politique du Fianna Fail se poursuive. Ils soutiendront des coupes massives dans les services publics, des privatisations, des suppressions de poste dans tous les secteurs et des coupes dans les systèmes sociaux. »

La ligne de fracture est donc claire : soit le compromis avec les forces d’occupation financières qui assassinent le pays, soit la mise en faillite de ces intérêts par un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

http://www.solidariteetprogres.org/article7328.html
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 23 Jan 2011 - 22:25

Voila un pays qui dans le milieu du 20ème siècle était au même niveau que le Maroc. Vidéo à regarder jusqu'au bout !! Un réèle exemple à suivre pour nous !
Revenir en haut Aller en bas
tarikibnouzyad
sergent chef
sergent chef


messages : 281
Inscrit le : 10/06/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 23 Jan 2011 - 22:44

ready a écrit:
Voila un pays qui dans le milieu du 20ème siècle était au même niveau que le Maroc. Vidéo à regarder jusqu'au bout !! Un réèle exemple à suivre pour nous !

C'est réellement grandiose, qu'ont ils de plus que nous sincèrement? Je ne comprends pas pourquoi eux et pas nous?!
Je ne comprends réellement pas.
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Dim 23 Jan 2011 - 23:07

tarikibnouzyad a écrit:
ready a écrit:
Voila un pays qui dans le milieu du 20ème siècle était au même niveau que le Maroc. Vidéo à regarder jusqu'au bout !! Un réèle exemple à suivre pour nous !

C'est réellement grandiose, qu'ont ils de plus que nous sincèrement? Je ne comprends pas pourquoi eux et pas nous?!
Je ne comprends réellement pas.

Ils ont un gouvernement qui assure aux mieux ses fonction régaliennes. De plus il y a une différence sociologique de taille : ils sont conditionné depuis leur naissance pour travailler dur quand nous somme conditionner depuis notre naissance à remplir les terrasses de café.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1168
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 24 Jan 2011 - 3:40

Citation :
Bientôt des voitures « made in Mali » sur le marché ouest africain

Ouestafnews- Une usine de montage de véhicules d’une capacité de production de 2000 voitures par an sera bientôt inaugurée non loin de la capitale malienne et les premières voitures « made in Mali » de marque Hyundai (un label sud-coréen) sont attendues pour le mois de Juin 2011.

La première pierre de cette usine d’assemblage a été posée samedi 15 janvier 2011 par le président Amadou Toumani Touré à Banankoro, un village situé à une trentaine de kilomètres de Bamako, selon le quotidien gouvernemental malien l’Essor.

L’usine de montage est le résultat d’une « collaboration entre le groupe Wad Motors (distributeur de véhicules basé au Mali) et la société Youngsan en partenariat avec le groupe Hyundai », selon la même source. Une filiale malienne dénommée Wad Youngsan Industrie S.A, employant une centaine de personnes sera chargée d’exécuter le projet.

« Notre ambition est de rendre le véhicule accessible à tous les Maliens, en participant au renouvellement du parc auto, tout en répondant aux besoins de la sous-région », a expliqué Tidiani M’Bodge, le vice-président de Wad Youngsan Industrie S.A cité par l’Essor.

L’usine a coûté un investissement de 7 milliards de CFA, selon ces promoteurs.

http://www.ouestaf.com/Bientot-des-voitures-made-in-Mali-sur-le-marche-ouest-africain_a3431.html

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
ahmedA
Adjudant
Adjudant


messages : 387
Inscrit le : 09/11/2010
Localisation : *
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 24 Jan 2011 - 11:08

ready a écrit:
s. De plus il y a une différence sociologique de taille : ils sont conditionné depuis leur naissance pour travailler dur quand nous somme conditionner depuis notre naissance à remplir les terrasses de café.
l'ingénieur qui dort 4-5 heures Shocked je pense que la génetique y joue Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Lun 24 Jan 2011 - 23:11

ahmedA a écrit:
ready a écrit:
s. De plus il y a une différence sociologique de taille : ils sont conditionné depuis leur naissance pour travailler dur quand nous somme conditionner depuis notre naissance à remplir les terrasses de café.
l'ingénieur qui dort 4-5 heures Shocked je pense que la génetique y joue Laughing

Je ne pense pas ! Sincèrement je pense qu'il ne faut pas céder à la fatalité. Il faut inculquer d'autre valeurs à nos compatriotes, et même si l'on mettra du temps à changer les mentalité, je pense que c'est cette stratégie qu'il faut adopter.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1168
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Mar 25 Jan 2011 - 1:48

Citation :
Entretien avec Romain Bonnet

Directeur des études de l'Ecole Panafricaine d'Intelligence Economique et de Stratégie (EPIES), basée à Dakar.
Consultant d'un Groupe Français de BTP en Afrique


Où en est l’IE en Afrique ? L’IE est-elle un concept encore méconnu sur le continent africain ?

RB - Contrairement à ce que l’on peut encore lire ou entendre, l'Intelligence économique n'est pas un concept nouveau en Afrique. Depuis une dizaine d’années, des dizaines de colloques, de nombreuses formations sur l’IE ont été organisés sur le continent rendant compte des efforts et de l’enthousiasme des acteurs africains à s’approprier le concept, à sensibiliser le grand public et à mettre en place des structures opérantes. Dans les domaines de la sensibilisation et même de la formation, le processus est bien avancé. Ce qui est vrai en revanche, c’est que la pratique de l’IE reste globalement embryonnaire et que la mise en place de dispositifs d’IE varie selon les régions et les pays africains.

Peut-on alors dresser un état des lieux exhaustif de l’IE en Afrique? Y a-t- il des régions et des pays leaders ?

RB - On peut de manière schématique dresser un état des lieux de l’IE en Afrique. L’Afrique du Nord est la région phare en matière d’IE. Parmi les pays du Maghreb, le Maroc fait figure de pionnier en la matière. S’inscrivant dans la stratégie nationale d’intelligence économique, le royaume, il y a quelques années, s’est doté d’un Centre de Veille Stratégique (CVS), positionné auprès du Premier Ministre. Mais le secteur privé n’est pas en reste : les grandes entreprises telles que l’ONA (Omnium Nord Africain), l’ONE (Office Nationale d’Electricité) ou encore l’OCP (Office Chérifien de Phosphate), se sont dotées, dès la fin des années 90 de cellules de veille pour protéger leur développement et leurs investissements. D’autres initiatives plus générales ont été menées par des organismes ou des associations comme l’association R&D Maroc qui organise régulièrement des séminaires sur l’innovation, la veille et la compétitivité ou l’Association marocaine d’IE présidée par l’ex-ministre Driss Alaoui Mdaghri qui se mobilise sur le sujet depuis plusieurs années et qui milite pour la création d’une agence nationale de l’IE appuyée par une war room informationnelle. Il existe également des sites bien référenciés traitant de veille et d’IE dans le royaume.

Suivant l’exemple marocain, la Tunisie et l’Algérie démontrent un réel volontarisme dans le domaine de l’IE comme en témoigne les nombreux symposiums et autres colloques sur le « Knowledge management » ou « l’apport de l’IE dans le management de l’entreprise » organisés chaque année à Alger et Tunis, depuis plus de quatre ans. Toutefois, si l’Etat tunisien planche actuellement sur la nécessité de créer une agence gouvernementale de collecte d’informations au service des entreprises, l’IE s’agrège en Tunisie plutôt autour du secteur privé.
En Afrique sub-saharienne, l’Afrique du Sud est le pays le plus avancé dans le domaine de l’IE. L’Etat applique une politique d'intelligence économique basée sur l’innovation et l’économie de la connaissance.

Le gouvernement sud-africain a créé l’Agence pour l’innovation technologique dont l’objectif est de stimuler l’innovation technologique dans les secteurs privé et public en favorisant l’investissement en capital risque et les investissements étrangers. L'Agence assure également un rôle de veille technologique afin de fournir les informations nécessaires aux décideurs publics et privés. Les grandes entreprises dans le secteur des télécoms ou des mines se sont également dotées de systèmes d’IE performants.

Dans le reste du continent, à l’exception de quelques majors africaines, l’appropriation de l’IE par les entreprises et les Etats africains reste rudimentaire et disparate.

En Afrique centrale, il existe de nombreux cabinets privés africains dont la majorité de la clientèle reste des entreprises étrangères. Au Cameroun, l'IFTIC-SUP de Yaoundé est en train de mettre en place en partenariat avec l’Université d’Angers deux Masters en Technologies de l'Innovation qui font une large part à l’intelligence économique. Au Gabon, le groupe d’études de recherche sur la communication (GERC) rattaché à l’institut de recherches en sciences humaines de l’université Omar Bongo milite pour la création d’un pôle d’IE national au sein duquel l’université et la recherche devrait jouer un rôle stratégique.

En Afrique de l’Ouest, deux pays ont récemment organisé des colloques de sensibilisation sur la compétitivité des entreprises et l’IE territoriale qui ont rencontré de grands succès. Il s’agit du Niger (mars 2009 ) et du Bénin (avril 2010 ). Toutefois, dans la région, ce sont la RCI et le Sénégal qui ont le plus de structures dédiées à l’IE même si cela reste, malgré tout, hétéroclite. En RCI, l’IE est avant tout l’affaire de cabinets privés qui ont pignon sur rue depuis de nombreuses années. L’Etat semble plus en retrait même si des actions de sensibilisation menées par les chambres de commerce et d’industrie sont en cours.

Au Sénégal, la situation est inverse. Les grandes entreprises : Senelec (électricité), Sar (raffinerie), Sde (eaux) et Sonatel (télécoms) n’ont pas de structures dédiées à l’IE. Elles externalisent leurs études, parfois à des cabinets spécialisés locaux et le plus souvent à des cabinets étrangers. Au niveau étatique, il existe un conseiller présidentiel en charge de l’IE, un dispositif d’IE est logé au Ministère des finances et une Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (Asepex), (créée en 2005) dispose d’un pôle d’IE regroupant des compétences en matière d’informations commerciales et de commerce électronique, y compris les outils de marketing et de veille technologique. Toutefois, ce dispositif étatique demeure incomplet et souffre d’un manque de coordination et de moyens.

C’est pourquoi l’Etat sénégalais qui ambitionne de se doter d’une réelle et efficace politique publique d’IE a décidé, en novembre 2008, d’encourager l’initiative du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) de Dakar portant sur la création d’une Ecole Panafricaine d’Intelligence Economique et de Stratégie (EPIES) basée à Dakar, en partenariat avec l’Ecole de Guerre Economique de Paris.

Dispensant son programme de troisième cycle de formation et de renforcement des capacités axé sur l’IE auprès de hauts fonctionnaires de l’administration centrale et décentralisée et des décideurs du secteur privé, l’EPIES, a un triple objectif :

- former les décideurs sénégalais afin d’aider les pouvoirs publics sénégalais à mettre en place un dispositif national d’IE ;

- attirer des cadres du secteur privé afin de propager la pratique de l’IE au sein du monde de l’entreprise ;

- attirer des décideurs africains de pays limitrophes afin d’essaimer dans un deuxième temps dans toute la sous-région.

Le programme de la session 2009/2010 qui vient de s’achever fin juin 2010 s’est articulé autour de cours théoriques (knowledge management, communication d’influence et stratégie d’influence, management des systèmes d’information et d’intelligence économique…) et d’exercices pratiques (recherche d’informations sur les innovations dans le domaine de la valorisation des territoires dans les économies émergentes, création d’un blog de communication d’influence) traitant de problématiques liées au développement et à l’innovation au service d’une économie de la connaissance.

Après avoir brossé rapidement l’état des lieux en matière d’IE sur une bonne partie du continent, quelles propositions, quelles recommandations pourrait-on formuler à nos partenaires africains pour favoriser l’essor de l’IE ?

RB - Il est difficile de formuler des propositions globales dans ce domaine car il faut coller aux réalités et aux spécificités locales qui, comme vous le savez, sont multiples sur le continent. Toutefois, de façon empirique, en capitalisant sur les expériences réussies ou en cours de réussite, chaque pays pourrait imaginer mener des actions à plusieurs niveaux :

Au niveau étatique, il faudrait :

- définir des secteurs stratégiques et prioritaires d’intervention ;

- définir et développer une politique publique nationale de l’information et de l’IE ;

-organiser un système national d’information et d’Intelligence économique afin de valoriser la démarche d’IE) ;

-favoriser la création d’agence centrale d’IE dont la mission serait de collecter toutes les informations utiles au sein des entreprises publiques, des directions régionales, des associations, des chambres de commerces, (…), sans oublier, la collecte des informations à l’extérieur du pays auprès des ambassades, des représentants commerciaux à l’étranger, etc ;

- mobiliser le monde de l’éducation afin de former les élites et les décideurs au management de l’information (mise en place de référentiel de formation, création de sites internet, généralisation et démocratisation de la « webéducation », etc).

Au niveau régional, on pourrait :

-décliner une politique régionale d’information et SNIE destinée à favoriser l’IE territoriale ;

- inventer de nouvelles stratégies d’aménagement du territoire en capitalisant sur valorisation des réseaux locaux de compétence ;

-développer et favoriser les partenariats publics/privés - optimiser les flux d’information entre le public et le privé.

Au niveau des entreprises :

- favoriser la mise en place des cellules d’IE dédiées aux PME et PMI ;

-diffuser la pratique de l’IE dans les entreprises ;

-développer les réseaux relationnels entre professionnels et grand public (développement social networking, etc).


Entretien réalisé par A. Kalika

http://www.ttu.fr/francais/Libre%20propos/romainbonnet.html

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Jeu 27 Jan 2011 - 8:51

Citation :
Irlande : le gouvernement collabo tombe, le Sinn Fein prend les rênes de la résistance

Le gouvernement irlandais est donc le premier à tomber dans cette crise d ’effondrement de la zone euro, suite à l’agitation politique qui règne jusque dans le camps du parti majoritaire Fianna Fail et le retrait du parti Vert de la coalition gouvernementale. Les élections générales auront lieu le 18 ou le 25 février, selon l’accord conclu entre le Premier ministre et les partis d’opposition Fine Gael et Labor.

Le Sinn Fein, l’organisation politique qui a donné à l’Irlande son indépendance de l’Empire britannique il y a moins d’un siècle, a vivement dénoncé cet accord. En effet, le Fine Gael et le Labor ont noué un « compromis infâme » avec le Premier ministre, obtenant des élections anticipées en échange d’un vote immédiat sur la loi de finance 2011 incluant le plan d’austérité et de renflouement imposé par les banques anglo-européenne, l’UE et le FMI. Tant le Fine Gael que le Labor sont pourtant opposés à cette loi de finance, le premier estimant qu’il ne coupe pas assez dans les dépenses publiques, le second qu’il coupe trop ; mais tout deux acceptant la matrice imposée par l’Empire financier de la City de Londres, selon laquelle les spéculateurs doivent être sauvés au prix du sang et des larmes des peuples.

Comme l’a dit un cadre du Sinn Fein lors de la conférence internet de Lyndon LaRouche samedi, le parti mène la « résistance contre les efforts de l’Empire britannique pour asservir plus encore le peuple irlandais (…) [et] mettre en échec la volonté de sauver les banques du groupe Inter-Alpha aux dépens de la nation et du peuple irlandais » . Son président Gerry Adams a déclaré sur la radio publique RTE hier matin que l’Irlande doit « boxer dans la catégorie supérieure », c’est-à-dire ne pas accepter le chantage financier et imposer ses intérêts souverains. Il a très clairement fait entendre aux Irlandais le programme du Sinn Fein : il n’y aura aucune forme d’austérité car il n’y aura pas de renflouement. « Les banques doivent se débrouiller seules avec leurs dettes » , a-t-il expliqué, « et nous commencerons par leur dire que nous fermons l’Anglo-Irish Bank » , dont les activités exotiques ont coûté 30 milliards d’euros aux contribuables irlandais. Adams a également souligné que l’intégralité du plan de renflouement conclu en décembre entre le gouvernement et les émissaires de la BCE et du FMI, est destiné à rembourser les créances des banques internationales. « Aucun homme, aucune femme ou aucun enfant ne devrait avoir à payer pour les péchés des banquiers », a-t-il dit, en martelant qu’il existe une barrière entre les dettes « illégitimes » de la finance privée et les dettes « légitimes » du gouvernement.

Voilà ce qu’il faut dire et que le peuple irlandais, majoritairement opposé au plan d’austérité et de renflouement, attend. Il faut rompre avec la règle du jeu financier et mettre en faillite les spéculateurs, non seulement en Irlande mais partout ailleurs !

http://www.solidariteetprogres.org/article7366.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualité Economie Mondiale   Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité Economie Mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» A savoir: Amsterdam, Capitale mondiale du livre 2008
» Consegnati a Cuneo i riconoscimenti ai deportati della Seconda Guerra Mondiale
» Economie du livre et des autres formes d’édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: