Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nador West Med Port

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Jeu 19 Juil 2012 - 13:47

la première partie concerne le NWM port, il dit que le port pourra être la plus importante installation portuaire au niveau nationale, qui entre dans le cadre de la vision portuaire 2030 ( que j'ai déjà publié dans le topic adéquat ) mais aussi dans la future "politique de mer" que le ministre prévoit de la présenter prochainement ( d'ailleurs dans une ancienne déclaration, il faisait référence à une industrie navale qui le Maroc pourra envisager à coté des secteurs porteurs du plan émergence ).

Les êtudes techniques sont prêtes, les conventions de financement aussi, il reste de définir une dates pour le lancement officielle du projet, mais aussi le calendrier des travaux, qui sera prêt pour septembe. Rebbah annonce aussi que l'Etat comptera sur une grande participation du secteur privée ( un projet de loi concernant la coopération etat-secteur privée qui donne la possibilité au secteur privée d'avoir l'initiative dans ce genre de secteurs et participer activement à coté de l'état dans tous les niveaux )


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Dim 25 Nov 2012 - 18:02

SM le Roi que Dieu l'assiste est attendu demain à Nador pour une visite qui doit durer plus d'une semaine, Dans l'agenda royale, le lancement de la première tranche du grand port Nador West Med après que les problèmes de financement ont été réglé durant la dernière visite royale aux pays du Golf.
Code:
http://nador.nadorcity.com/%D8%A7%D9%84%D8%B2%D9%8A%D8%A7%D8%B1%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%84%D9%83%D9%8A%D8%A9-%D9%84%D9%84%D9%86%D8%A7%D8%B8%D9%88%D8%B1-%D9%85%D8%B4%D8%A7%D8%B1%D9%8A%D8%B9-%D8%B3%D9%8A%D8%A7%D8%AD%D9%8A%D8%A9-%D9%88%D8%A7%D9%82%D8%AA%D8%B5%D8%A7%D8%AF%D9%8A%D8%A9-%D9%88%D8%AA%D9%86%D9%85%D9%88%D9%8A%D8%A9-%D8%B6%D8%AE%D9%85%D8%A9_a5433.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Lun 3 Déc 2012 - 20:18

Le lancement de la première tranche du projet est prévu pour demain
Code:
http://nador.nadorcity.com/%D8%A7%D9%84%D9%85%D9%84%D9%83-%D9%8A%D8%AA%D8%AC%D9%88%D9%84-%D8%A8%D8%B4%D9%88%D8%A7%D8%B1%D8%B9-%D8%A7%D9%84%D9%86%D8%A7%D8%B8%D9%88%D8%B1-%D9%88%D8%BA%D8%AF%D8%A7-%D8%A7%D9%84%D8%AB%D9%84%D8%A7%D8%AB%D8%A7%D8%A1-%D8%B3%D9%8A%D8%B9%D8%B7%D9%8A-%D8%A7%D9%86%D8%B7%D9%84%D8%A7%D9%82%D8%A9-%D9%85%D8%B4%D8%B1%D9%88%D8%B9_a5534.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Ca y'est enfin !   Mar 4 Déc 2012 - 18:10

Citation :
SM le Roi préside la cérémonie de signature des conventions relatives au financement et à la gestion du futur complexe portuaire Nador West Med

Commune rurale Iaâzanène (province de Nador) - SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a présidé, mardi à la commune rurale Iaâzanène (province de Nador), la cérémonie de signature des conventions relatives au financement et à la gestion du futur complexe portuaire intégré, industriel, énergétique et commercial Nador West Med.
A cette occasion, le ministre de l'Equipement et du Transport, M. Aziz Rebbah, a présenté devant le Souverain un exposé sur la stratégie portuaire du Maroc à l'horizon 2030, dotée d'un budget global de 60 milliards de dirhams, ainsi que les différentes phases de réalisation du futur port Nador West Med et les perspectives de développement qu'il offre.
Répondant à une demande portuaire exprimée par les partenaires économiques nationaux et internationaux, la stratégie portuaire du Royaume a pour objectifs la valorisation des avantages comparatifs du Maroc, la conquête d'une part du marché du commerce international maritime entre le bassin méditerranéen, l'Europe, le Moyen-Orient et l'Asie, et la création de ports performants, moteurs du développement régional et acteurs incontournables dans le positionnement du Maroc comme plateforme logistique, a souligné le ministre.
Six pôles portuaires ont été définis par cette stratégie, à savoir le pôle de l'Oriental, tourné vers l'Europe et la Méditerranée, le pôle du Nord-Ouest, porte du Détroit, le pôle de Kenitra-Casablanca, le pôle Abda-Doukkala, centre de l'industrie lourde, le pôle du Souss-Tensift et le pôle des ports du Sud.
Principale composante du pôle de l'Oriental est le futur complexe portuaire Nador West Med qui sera érigé sur un foncier public de 850 ha et constituera à terme une méga plateforme de stockage de produits pétroliers pour approvisionner non seulement le Maroc mais les pays de la région.
Le futur port, dont la première phase des travaux nécessitera une enveloppe budgétaire globale estimée à 5,9 milliards de dirhams, sera connecté à un important réseau d'infrastructures routière, autoroutière et ferroviaire, l'objectif étant un développement intégré et durable de la région.
SM le Roi, que Dieu L'assiste, a, par la suite, présidé la signature de quatre conventions relatives au financement du projet du complexe portuaire Nador West Med, à sa réalisation et aux structures à mettre en place pour sa gestion.
Une Concrétisation nouvelle de l'Initiative royale pour le développement de l'Oriental, le complexe portuaire intégré, industriel, énergétique et commercial Nador West Med devra permettre au Royaume de se positionner au mieux à l'échelle régionale pour capter les nombreuses et multiples opportunités offertes par l'évolution du trafic international notamment des hydrocarbures, des conteneurs et des marchandises.
Cette cérémonie s'est déroulée en présence du chef de gouvernement, de conseillers de SM le Roi, de membres du gouvernement, de représentants des autorités locales, des élus, ainsi que d'autres personnalités civiles et militaires


Citation :
Phases de réalisation du port énergétique et divers de "Nador West Med"

Le port énergétique et divers de "Nador West Med", qui sera réalisé en deux phases dans la baie de Betoya, située au niveau de l'estuaire de l'oued Kert (environ 30 km à l'ouest de Nador), aura comme principale vocation le traitement des produits énergétiques.

Il s'agit, essentiellement, du transbordement des produits pétroliers raffinés à court terme, la récupération progressive du trafic de commerce polluant du port de Nador Béni Ensar et du raffinage du pétrole brut à long terme.

Avec un coût estimatif de 5,9 milliards de dirhams (MMDH), la première phase de la réalisation de ce port sera composée, en plus des ouvrages de protection, d'un terminal divers, un terminal charbonnier, un quai de service et de deux postes pétroliers pour le transbordement des produits raffinés.

En effet, la partie initiale de ce projet, sera caractérisée par la réalisation d'une part, de deux digues, principale et secondaire dont la capacité est respectivement de 3.080 et 730 ml, et d'autre part d'un chenal d'accès à -18 m/zh.

Une ellipse d'évitage à -17,50 m/zh de dimensions 450*840 m est également programmée durant cette phase qui comporte également un terminal divers à -12,50 m/zh avec 750 ml de longueur et 25 ha de superficie.

Le plan masse du port prévoit, dans sa phase initiale, la construction de deux postes raffinés à -16,5 m/zh et un poste pour le vrac spécialisé à -16,5 m/zh d'une longueur de 320 ml, ainsi qu'une zone de services à -7m/zh d'une longueur de 155 ml et d'une superficie de 2,5 ha.

S'agissant de la deuxième phase dudit projet, elle sera consacrée à la réalisation de deux autres postes pétroliers pour la réception du pétrole brut et/ou raffiné.

Le plan masse du port dans cette phase finale, dont le coût est estimé à 7,6 MMDH, comporte la réalisation de deux digues, principale et secondaire respectivement de 3.080 et 730 ml, un chenal d'accès à -22m/zh d'une largeur de 250 m et d'une ellipse d'évitage à -20m/zh de dimensions 525*840m.

Un terminal divers à 12,50 m/zh avec 1.490 ml de longueur et 42 ha de superficie est également programmé dans cette phase. Deux postes pour le pétrole brut à -20m/hz, deux autres pour les produits raffinés à -16,5 m/zh et un poste pour le vrac spécialisé à -16,5 m/zh d'une longueur de 320 ml sont aussi prévus.

Au cours de cette phase, une zone de service à -7 m/zh d'une longueur de 155 ml et une superficie de 2,5 ha sera réalisée.

La mise en service de cette infrastructure portuaire nécessitera la réalisation d'importants travaux hors site qui concernent principalement, des liaisons routières et autoroutières pour relier le port aux réseaux routiers, une liaison ferroviaire entre le port NWM et la voie ferrée Taourirt-Nador.

Dans le cadre des infrastructures de connexion avec le port, des aménagements hydrauliques seront effectués afin d'assurer la protection du site contre les inondations. Il sera procédé également à la connexion électrique du site et à son alimentation en eau potable. (MAP).
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 19:00

Cool cheers

Un petit Tanger Med au porte de Mellilia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 19:28

Le Port NWM n'est pas à vocation commerciale, la partie commerce est secondaire, de ce fait on ne peut le comparer à TM.

Je me pose quand même une question, la future 2° raffinerie dont on parle depuis une demi décennie maintenant, aura t elle une place dans la plateforme de ce nouveau port Question

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 19:39

on parler beaucoup de Jorf Lasfar

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 19:53

Je sais, mais :
Citation :
Il s'agit, essentiellement, du transbordement des produits pétroliers
raffinés à court terme, la récupération progressive du trafic de
commerce polluant du port de Nador Béni Ensar et du raffinage du pétrole
brut à long terme
Rolling Eyes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 20:43

programmée a Jorf
http://www.leconomiste.com/article/890341-de-bonnes-sources

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 20:54

Entre Marchica Med et NWM ils n'y a pas de projet pour une installation de la Marine Royale pour protéger le site ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 20:57

La marine gardera un poste à Beni Nsar, sans oublier que la 2°BN est à quelques pas du site.
Une des Floréals est attaché à la 2°BN d'ailleurs, c'est Mohammed V je pense.

sinon, il y a des informations importantes sur ce document officiel que j'ai déjà posté sur la stratégie portuaire nationale à l'horizon 2030
http://www.mtpnet.gov.ma/NR/rdonlyres/71AA98FB-105F-4A62-B303-F93BE4B02E5C/3646/StrategiePortuairewebFR.pdf

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 4 Déc 2012 - 21:34

Citation :
Le Maroc finalise un nouveau projet de plate-forme portuaire en Méditerranée


RABAT - Le Maroc a finalisé mardi le projet de construction d'une nouvelle plate-forme portuaire en Méditerranée destinée au commerce des produits pétroliers, dans la région de Nador (nord), cinq ans après l'inauguration d'un premier projet phare, celui de Tanger-Med.

Ce nouveau projet, d'un montant d'au moins 7,5 milliards de dirhams (673 millions d'euros), a fait l'objet d'une cérémonie de signature des conventions relatives à son financement et à sa gestion, présidée par le roi Mohammed VI et en présence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, selon l'agence MAP.

Baptisé Nador West Med, le futur complexe portuaire intégré, industriel, énergétique et commercial doit être érigé sur 850 hectares, dans la baie de Betoya, à une trentaine de kilomètres de Nador. Il donnera lieu à une première phase de travaux d'une durée de cinq ans, selon la même source.

D'un coût de 5,9 milliards de dirhams (530 millions d'euros), cette phase initiale doit permettre d'équiper le site d'un port en eau profonde comportant des terminaux dédiés aux produits pétroliers et au vrac et marchandises diverses.

Ce projet vise à accueillir des bateaux de grande capacité pour les hydrocarbures raffinés ou bruts, a déclaré la directrice générale de l'Agence Nationale des Ports (ANP), Nadia Laraki, citée par la MAP. Au final, il sera dimensionné pour avoir quatre à cinq postes pétroliers, a-t-elle ajouté.

L'objectif assigné à cette future méga-plate-forme de stockage de produits pétroliers est d'approvisionner non seulement le Maroc mais aussi les autres pays de la région.

Elle s'inscrit dans une stratégie portuaire à l'horizon 2030 dotée d'un budget global de 60 milliards de dirhams (5,4 milliards d'euros) et constituée autour de six pôles, dont celui de Tanger-Med. Inauguré en 2007, ce fleuron de l'économie marocaine a pour mission de promouvoir le transport maritime, notamment des conteneurs, et de concurrencer le port espagnol d'Algésiras.

Le transport maritime intervient pour plus de 90% dans les échanges extérieurs du royaume, qui compte plusieurs milliers de kilomètres de côtes.


(©AFP / 04 décembre 2012 21h02)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mer 5 Déc 2012 - 7:25


_________________
Revenir en haut Aller en bas
RadOne
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 813
Inscrit le : 11/10/2009
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Lun 25 Mar 2013 - 3:16

Citation :
Maroc: secousse sismique de 3,5 degrés au large de Nador

Dimanche 24 Mars 2013 modifié le Dimanche 24 Mars 2013 - 21:59

Une secousse sismique d'une magnitude de 3,5 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée dimanche soir au large de Nador, a annoncé l'Institut national de géophysique (ING) relevant du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST). L'épicentre de la secousse, survenue à 19h01, a été localisé au large de Nador, dans la province de Nador, précise-t-on de même source.

http://www.atlasinfo.fr/Maroc-secousse-sismique-de-35-degres-au-large-de-Nador_a40609.html

Stocker des produits pétroliers aussi près d'une zone sismique, est ce bien raisonnable ?
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Ven 12 Avr 2013 - 16:49

SM le Roi est attendu début Mai à Nador ... on s'attend au lancement des travaux du nouveau complexe portuaire NWM

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 2 Juil 2013 - 14:08

Citation :
Samir se prépare pour Nador West Med

Le raffineur national veut investir dans des dépôts de stockage dans ce complexe portuaire de l’Oriental. Samir dispose actuellement d’une capacité de raffinage annuelle de 10 millions de tonnes, pour une capacité de stockage de 2 millions de m3.



Samir ira à Nador West Med. La Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage se prépare pour s’installer dans ce complexe portuaire qui sera réalisé dans la baie de Betoya, à 30 km à l’ouest de Nador. «Nous suivons de plus près l’évolution de ce grand projet. De par son positionnement dans l’économie et le secteur pétrolier en particulier, Samir doit être présent à Nador West Med. Nous avons l’ambition d’investir dans des dépôts de stockage pour renforcer notre positionnement aussi bien sur le marché local qu’à l’export. Nous allons soumettre notre candidature dès que les autorités marocaines ouvriront la voie», a déclaré au «Matin» Jamal Ba-Amer, directeur général de Samir. Le patron de la filiale marocaine du groupe Corral s’exprimait le 28 juin à Casablanca, à l’occasion de la présentation de son projet de stations-services et le lancement de la nouvelle gamme «Samir Lubrifiants».
D’un investissement de 5,9 milliards de DH, la première phase du complexe portuaire Nador West Med sera, pour rappel, constitué d’un port en eau profonde comportant des terminaux dédiés aux produits pétroliers et au vrac et marchandises diverses. Le port sera doté, dans cette première étape, entre autres, de deux postes dédiés aux produits pétroliers raffinés avec une capacité globale de traitement d’environ 15 millions de tonnes par an, avant de se renforcer dans une seconde phase par deux autres structures dédiées au pétrole brut avec une capacité globale de traitement d’environ 20 millions de tonnes par an. Le coût relatif à cette extension est estimé à 1,6 milliard de DH.
Samir, qui opère dans la production et la distribution de produits raffinés (notamment le propane, le butane, le jet, l’essence sans plomb, le gasoil 50 ppm, les huiles de base, le bitume et le soufre) dispose actuellement d’une capacité de raffinage annuelle de 10 millions de tonnes, pour une capacité de stockage de 2 millions de m3. Son installation à Nador West Med lui permettra de se positionner sur le marché de l’Oriental, mais aussi, côté import/export, vis-à-vis des marchés de l’Europe, la Méditerranée et de l’Afrique.
Le raffineur aurait perdu entre 2011 et 2012 environ 13 points de part de marché local (de 70% en 2011 selon une note d’information du CDVM, cette part a baissé à 57% en 2012, d’après cette fois les chiffres de Samir). Le groupe n’a donc d’autres choix que de continuer à investir davantage pour sauvegarder son positionnement. Ces huit dernières années, Samir a investi plus de 18 milliards de DH, notamment pour renforcer ses capacités de production et de stockage. Jamal Ba-Amer a confié au «Matin» que les capacités de production ne seront pas augmentées à court et moyen termes, les 10 millions de tonnes étant suffisantes. Cependant, la société compte se consolider et se diversifier dans d’autres activités. Au programme donc, le renforcement de l’influence logistique du groupe à travers l’accès aux nouvelles installations d’entreposage et le démarrage de son investissement dans sa filiale logistique TSPP (qui prévoit notamment la construction du pipeline JetA1 reliant la raffinerie à l’aéroport Mohammed V). Le raffineur cite également la réorientation d’une partie de la production vers l’export (avec l’objectif de réaliser 20% du chiffre d’affaires d’ici 3 ans) principalement vers les marchés africains, qui devront représenter 30% du marché de la Samir à moyen terme.
Il y a aussi le come-back en force sur le marché de la distribution à travers sa filiale SDCC (Société de distribution de carburants et combustibles). Jusqu’à 1 milliard de DH d’investissement est prévu d’ici 2017 pour constituer un réseau de stations-services de 150 à 200 stations. Le démarrage de la distribution est programmé pour octobre prochain avec une trentaine de stations. L’ambition est d’arriver à moyen terme à grignoter 15 à 20% de part de marché dans une activité où la demande augmente en moyenne de 6% l’an. Actuellement, elle est de 11 millions de tonnes annuelles.

http://www.lematin.ma/journal/Energi...ed/184504.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Ven 14 Mar 2014 - 10:52

Citation :
Une étude pour cerner le marché des hydrocarbures en Méditerranée



Publié le : 11 mars 2014 - Saïd Naoumi, LE MATIN
Port-Nador-West-Med.jpgLe futur complexe portuaire sera réalisé par phases, la première devrait être mise en service en 2019.

La société Nador West Med vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation d’une étude du marché de stockage et d’éclatement des produits hydrocarbures dans la région de la Méditerranée dont fera partie le futur port Nador West Med. Les soumissionnaires seront connus le 25 mars lors de la séance d’ouverture des plis qui aura lieu à Rabat. Selon le département de l’Équipement, l'appel d’offres a pour objet d’assister la société Nador West Med dans la compréhension de l’industrie de raffinage, de stockage et d’éclatement des produits hydrocarbures et produits similaires (dissolvants, mélanges, etc.), de sa dynamique et ses acteurs, notamment dans la partie de la Méditerranée. Il s’agit aussi de fournir à la société chargée du développement du complexe portuaire une prévision des volumes de raffinage, de stockage et d’éclatement des produits hydrocarbures au niveau mondial et dans la Méditerranée. L’étude en projet devrait également déterminer les trafics susceptibles de transiter par le futur complexe portuaire. En fait, les prestations de l’appel d’offres devront être réalisées à travers deux missions. La première consiste en une analyse du marché de raffinage, de stockage et d’éclatement des produits hydrocarbures dans la Méditerranée. Celle-ci portera essentiellement sur l’analyse du système international de raffinage et de stockage et l’identification des acteurs du marché.

Le tout assorti d’une définition des perspectives d’évolution de l’activité de raffinage, de stockage et d’éclatement des hydrocarbures dans le monde et dans la région (caractéristiques, opérateurs de stockage et d’éclatement des hydrocarbures, terminaux, etc.). Elle est censée décrypter, par ailleurs, l’offre portuaire existante spécialisée dans le raffinage, le stockage et l’éclatement des produits pétroliers. La seconde mission, quant à elle, doit évaluer le potentiel du projet Nador West Med pour attirer les activités de raffinage, de stockage et d’éclatement des produits pétroliers. Elle identifiera et analysera les exigences de la demande future et niveaux des offres des ports concurrents. «Cette mission identifiera les atouts du futur complexe portuaire et les niveaux de services à proposer pour attirer les investisseurs et les opérateurs de raffinage, de stockage et d’éclatement et faire face à la concurrence», indique l’Équipement. La mission comprend également un volet évaluation qui concernera notamment les volumes du raffinage pouvant être installés au niveau du projet Nador West Med sur les 20 prochaines années, mais aussi et surtout les volumes susceptibles de transiter par la future plateforme.

Elle décrira, par la suite, d’une manière sommaire, les conditions principales pour l’installation de l’industrie de raffinage et de stockage des hydrocarbures à Nador West Med (site, sécurité, environnement, etc.) et proposera un positionnement stratégique et une feuille de route pour le port en projet sur les plans raffinage, stockage et éclatement des hydrocarbures.
Le bureau d’étude qui sera sélectionné devra consulter tous les stakeholders, notamment les opérateurs dans le raffinage, stockage et éclatement des hydrocarbures et produits similaires. Il s’intéressera en particulier à leur politique d’investissement et de développement de nouveaux projets. Objectif : évaluer comment ces stakeholders tireraient bénéfice d'inclure le port Nador West Med et ses zones industrielle et logistique comme un hub de produits pétroliers.

Le futur complexe portuaire sera réalisé par phase dont la première devrait être mise en service en 2019. Selon les services de Aziz Rabbah, cette première phase comprend notamment 3 postes pétroliers disposant d’une capacité de 25 millions de tonnes d’hydrocarbures (avec possibilité d’ajouter un quatrième poste), un terminal à conteneurs de 1 500 ml pour une capacité de 3 millions d’EVP (équivalent 20 pieds) et un poste charbonnier de 320 m pouvant traiter jusqu’à 7 millions de tonnes de charbon.
www.lematin.m

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13218
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mar 30 Sep 2014 - 22:24

Citation :
Le chantier du port Nador West Med sera ouvert avant la fin de l’année

La direction des ports envisage de lancer incessamment les appels d’offres en vue d’un démarrage des travaux durant le quatrième trimestre. Elle s’active sur les autres chantiers, notamment ceux de Kénitra, Dakhla et Safi.




Les premiers appels d’offres pour la construction du port de Nador West Med devraient être lancés très rapidement. C’est ce que l’on annonce à la direction des ports du ministère de l’équipement. Alors que plusieurs experts se faisaient l’écho d’un retard, cette direction confirme que la mise en œuvre du projet se fait conformément au planning établi. Pour rappel, depuis fin avril dernier, la tutelle se penchait sur une étude de faisabilité économique et technique du port. Les travaux de cette étude sont achevés et les résultats devraient bientôt être divulgués. Sur la base de ceux-ci, le ministère lancera les nouveaux appels d’offres avec l’espoir d’entamer les travaux de construction de la première phase durant le dernier trimestre de l’année en cours. La réalisation de ce projet stratégique de la région de l’Oriental nécessitera un investissement global de 10 milliards de DH, dont 6 milliards pour la première phase qui devrait entrer en service en 2019. Cette dernière comprendra trois postes pétroliers d’une capacité totale de 25 millions de tonnes d’hydrocarbures, un terminal à conteneurs de 1 500 ml pour une capacité de 3 millions d’EVP et un poste charbonnier de 320 m pouvant traiter jusqu’à 7 millions de tonnes de charbon. Un road show devrait être organisé dans les semaines à venir pour présenter le projet aux différents concessionnaires intéressés.

Cinq ports agrandis d’ici 2030


Hormis Nador West Med, les équipes du département de l’équipement s’activent dans les projets de construction des autres ports programmés, à l’instar de celui de Kénitra, autre site stratégique pris en compte dans la stratégie, en vue d’un lancement des travaux courant 2015. Selon la direction des ports, les études d’avant-projet sont en cours, mais l’entame des travaux ne sera pas retardée. Elle indique également que les études économiques et techniques du port gazier de Jorf Lasfar, qui requiert un investissement de 8 milliards de DH dont 7 milliards pour la première phase, sont en cours de finalisation. Le projet du port Dakhla Atlantic d’un coût de 5,7 milliards de DH en est également au stade des études de faisabilité technico-économique. Le rapport doit être livré durant le dernier trimestre de l’année. A ces quatre projets s’ajoutent le port minéralier de Safi et l’extension du port de Tarfaya. A Safi, les travaux de la première tranche devant être livrée en 2017 sont réalisés à 8,5% au 31 août. Le chantier, qui nécessite dans sa globalité une assiette foncière de plus de 4 000 hectares, devrait s’accélérer une fois les procédures d’expropriation achevées. A Tarfaya, le taux d’avancement des travaux est de 65% à fin août. C’est le premier d’une liste de cinq ports devant être agrandis d’ici 2030. Les autres sont Casablanca, Mohammédia, Jorf et Agadir. C’est dire que deux ans seulement après le lancement de la stratégie portuaire, les premiers traits des futurs pôles commencent à se dessiner.

Younès Tantaoui. La Vie éco

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mer 24 Déc 2014 - 16:07

Citation :
Maroc : le projet portuaire Nador West Med entre en phase active en 2015

Le Maroc se prépare à se doter d'un port à 1 milliard d'euros sur sa côte méditerranéenne. La remise des dossiers de préqualification pour les appels d'offres sur ce projet Nador West med est fixée au 15 janvier 2015. Objectif : mise en service en 2019.

Phase active. Les premières consultations pour la réalisation du projet portuaire Nador West-Med au Maroc vont débuter en 2015.

L’avis international de candidature pour préqualification avait été émis le 5 novembre. Les entreprises qui souhaitent postuler peuvent déposer leur candidature jusqu’au 16 janvier 2015, le délai initial prévu fixé au 22 décembre ayant été repoussé par Nador West Med (NWM), la société chargée de la gestion de ce port.

Les travaux de la première phase de ce projet devraient s'achever au second semestre 2018 pour une mise en service de l'infrastructure en principe en 2019.

Dans le sillage de Tanger Med

Nador West Med sera un port de transbordement en grande partie énergétique. Il sera construit dans la baie de Betoya à 30 km à l'ouest de Nador, dans le Rif oriental, au nord-est du Maroc. C'est un projet majeur pour le pays qui se situe dans le prolongement du port Tanger Med né en 2007 qui a fortement amélioré la connectivité maritime du royaume. L'objectif est de capter une part du transit énergétique en Méditerranée.

La réalisation de ce "complexe industriel et portuaire intégré" devrait être effectuée en plusieurs phases. Il offrira des infrastructures portuaires en zone franche, une plateforme industrielle franche sur une superficie de 1 500 hectares et une zone de développement en dehors de la zone franche sur une superficie d’environ 2 500 hectares.

Le port dans sa première phase sera articulé autour d'une digue principale de protection d’environ 4 200 mètres et d’une contre digue de 1200 mètres.

Il comprendra un terminal hydrocarbure doté de 3 postes pétroliers (-20 mètres de profondeur) et un terminal charbonnier avec un quai de 360 mètres et une profondeur de 20 mètres.

À cela s'ajoutent un terminal divers, un poste roulier et un quai de service.

Il est également prévu un terminal à conteneurs avec un quai de 1 520 mètres (profondeur de 18 mètres) et un terre-plein de 76 ha avec la possibilité d’ajout d’un quai de 1200 mètres pour conteneurs.

Le lancement effectif de cette partie reste sujet à caution à court terme, elle concurrencerait directement le port voisin de TangerMed. Encore en phase de montée en puissance, celui-ci n'est même pas encore parvenu à concéder l'un de ses nouveaux terminaux de sa phase II. Mais, les autorités plaident sur la complémentarité entre les deux ports.

En terme de capacités annuelles, Nador permettra de traiter 25 millions de tonnes d’hydrocarbures, 7 millions de tonnes de charbon et 3 millions de marchandises diverses. Pour la partie conteneur, la projection est de 3 millions de conteneurs EVP avec possibilité d’augmentation de 2 millions supplémentaires<

un milliard d'euros

Le coût prévu du projet est de 9,9 milliards de dirhams (environ un milliard d’euros) selon les documents publiés dans le cadre de la loi de finances 2015.

Le financement sur fonds propres est estimé à 4,6 milliards de dirhams dont 2,24 milliards de dirhams par l’État, un milliard par le Fonds Hassan II, 800 millions par l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et 550 millions par l’Agence nationale des ports (ANP).

Des emprunts de 5,3 milliards de dirhams auprès de bailleurs de fonds internationaux sont anticipés. Le Maroc négocie notamment déjà avec la Berd un prêt de 200 millions d’euros.

Quant aux entreprises de travaux, ce projet devrait attirer les convoitises d’entreprises marocaines et internationales.

Pour rappel, l’extension du port de Tanger, dit Tanged Med II actuellement en phase finale a été réalisée par un groupement d’entreprises comprenant Bouygues (24,12 %), sa filiale marocaine Bymaro (24,12%), l’italien Saipem (24.12%) et enfin le belge Besix et le marocain Somagec pour 13,82%. Le tout sous maîtrise d’ouvrage de TM2SA, entité dépendant de l'Agence Spéciale Tanger Méditerranée.

Nul doute aussi que le débat actuel au Maroc sur la participation des PME et industriels nationaux aux grands projets du royaume va prendre de la vigueur à l'occasion du lancement de Nador West Med. La Fédération marocaine du BTP s'en est d'ailleurs déjà émue auprès du gouvernement.
http://www.usinenouvelle.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1765
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Jeu 5 Fév 2015 - 19:32

Citation :
Nador West Med
Seize groupements intéressés
Un marché de près de 10 milliards de DH
Marocains, Coréens, Chinois, Turques… se bousculent au portillon
Démarrage des travaux à la fin du 1er semestre 2015

           
Nador West Med Seize groupements intéressés
Nador West Med, situé sur la côte méditerranéenne, dans la zone de Bétoya (à 20 km de Nador), a trois objectifs: accélérer le développement économique de l’Oriental, renforcer le rôle maritime et portuaire du Maroc et assurer l’approvisionnement en produits énergétiques

Du concret pour «Nador West Med». Le projet suscite un vif intérêt auprès d’entreprises nationales et internationales. Seize groupements viennent en effet de présenter leurs offres suite à l’appel international à candidature pour préqualification (lancé en novembre dernier) pour la réalisation des infrastructures de Nador West Med. Dès l’attribution de ce gigantesque marché, le démarrage des travaux interviendra à la fin du 1er semestre 2015, pour une durée de 48 à 60 mois.
Les postulants, dont beaucoup se sont constitués en groupements, sont originaires de plusieurs nationalités (Maroc, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Chine, France, Portugal, Grèce, Turquie…). D’autres ont préféré présenter leur offre en solo. C’est le cas principalement des Chinois (dont CRIBPCE, Sinohydo & Shandong Harbour, China Harbour Engineering Company …) et des Coréens (comme Samsung C&T et Hyundai Engineering & Construction) compte tenu de leur importante taille. Les entreprises marocaines ont, pour leur part, formé des consortiums avec plusieurs homologues internationaux. Il s’agit notamment de Seprob, qui s’est associée avec l’émirati National Marine Dredging Company (Abu Dhabi), le grec (Athena) et aux entreprises marocaines Houar et Sintram pour présenter son offre.
Seprob a déjà à son actif plusieurs grands chantiers au Maroc dont le pont à haubans de Sidi Maârouf à Casablanca (cf. édition du 25 juillet 2014), la voie maritime de Zenata et le tronçon Ben Ahmed-Abi Jaâd de l’autoroute de Béni Mellal. L’entreprise est également engagée dans le projet de la marina de Casablanca. Parmi les références du tandem Houar-Sintram, figurent notamment l’autoroute Berrechid- Beni Mellal, un tronçon de l’autoroute Settat-Marrakech, une route au Sénégal… Somagec (qui compte Tanger-Med II parmi ses références) s’est constituée en groupement avec Boskalis International (Pays-Bas) et Drapor avec les portugais (Pesco et Somague) et le coréen Woongjin. Quant au groupe Bouygues et sa filiale BTP Bymaro, ils se sont associés à Saipem, branche ingénierie du groupe parapétrolier italien ENI.
Cet engouement des groupes internationaux n’a rien d’étonnant vu l’envergure du projet. En effet, le coût de cette première phase s’élève à 9,9 milliards de DH, selon les documents publiés dans le cadre de la loi de Finances 2015. Le financement sur fonds propres est estimé à 4,6 milliards de DH dont 2,24 milliards de DH supportés par l’État, un milliard par le Fonds Hassan II, 800 millions par l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et 550 millions par l’Agence nationale des ports (ANP).
Le projet porte sur le développement d’un complexe industriel et portuaire intégré offrant des infrastructures en zone franche, une plateforme industrielle franche sur une superficie de 1.500 ha et une zone de développement du projet en dehors de la zone franche sur une superficie d’environ 2.500 ha. La première phase du projet sera constituée de 7,3 km de quais pour conteneurs (10 à 12 millions d’EVP),  5 postes d’hydrocarbures (40 à 50 millions de tonnes)  et 320 mètres linéaires de quai à charbon (7 à 8 millions de tonnes). Nador West Med est composé d’un nouveau port en eau profonde doté de capacités importantes pour le transbordement des conteneurs, le développement d’un pôle énergétique (traitement, conditionnement, stockage des hydrocarbures et produits dérivés) et le traitement des produits vrac notamment le charbon. Le nouveau port a trois objectifs: accélérer le développement économique de l’Oriental, renforcer le rôle maritime et portuaire du Maroc et assurer l’approvisionnement en produits énergétiques.
La société Nador West Med (NWM), société marocaine de capitaux publics, est, pour rappel, chargée de la réalisation, du développement et de la gestion du complexe industrialo-portuaire «Nador West Med», situé sur la côte méditerranéenne, dans la zone de Bétoya, à environ 20 km de Nador. NWM a sollicité des prêts d’institutions financières internationales (BAD, BEI, Berd, Fades…) pour  contribuer au financement de ce projet.
http://www.leconomiste.com/article/966164-nador-west-medseize-groupements-interesses#sthash.kjWKuWuR.dpuf

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Mer 18 Fév 2015 - 9:14



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Dim 1 Mar 2015 - 3:13

Selon Mr Rebbah, le retard des travaux du port NWM, est dû à un refus royal aux premiers plans du projet. SM veut un port plus grand et plus important que ce qui a été proposé.
Les travaux seront lancés avant la fin de l'année. Le projet s'étalera sur 1500ha pour un coût global de 30 milliards de dh
http://m.hespress.com/regions/256613.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1765
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Ven 26 Juin 2015 - 1:34

Complexe portuaire et industriel NWM.
Financement bouclé, adjudication en septembre pour un début des travaux fin 2015 et une livraison en 2020.

Citation :

Bonne nouvelle pour Nador West Med. Le financement de l'ensemble des travaux d'infrastructure du port – qui en constitue la première phase de développement – est sécurisé. Les trois bailleurs de fonds internationaux sollicités pour contribuer au financement du projet apportent plus de 470 millions d’euros, sur un montant global d’environ 950 millions d’euros (autour de 10 milliards de DH). «La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) mise 200 millions d’euros. Le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) apporte 60 millions de dinars koweïtiens, soit plus de 170 millions d'euros. Quant à la Banque africaine de développement (BAD), elle contribue pour 100 millions d’euros», a déclaré au «Matin Eco», Mohamed Jamal Benjelloun, le directeur général de Nador West Med (NWM), la société publique, chargée du développement, la promotion et de la gestion du complexe industrialo-portuaire.

Le reste sera essentiellement financé – sur fonds propres pour environ 4,6 milliards de DH – par les principaux actionnaires de NWM : 2,24 milliards de DH à apporter par l'État, 1 milliard par le Fonds Hassan II, 800 millions par Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et 550 millions par l’Agence nationale des ports (ANP). À noter que le conseil d’administration de la BERD devra se réunir en juillet prochain pour approuver officiellement son prêt de 200 millions d’euros, comme nous l’annoncions en exclusivité le 23 mars dernier. Le prêt à consentir par la BERD représente donc plus de 40% des financements internationaux. Une fois approuvé, il constituera le plus gros montant jamais octroyé par cette institution financière européenne au profit du Maroc, dans un seul projet. Selon Mohamed Jamal Benjelloun, l’appel d’offres international en vue de la réalisation des travaux de construction des infrastructures du port Nador West Med a été lancé le 29 mai dernier.
L'ouverture des plis est prévue pour le 28 septembre. Les travaux de construction devront démarrer avant fin 2015 pour un achèvement vers fin 2019-2020.

Rappelons que le projet global porte sur le développement en plusieurs phases d’un complexe industriel et portuaire intégré dans la zone de Bétoya dans la province de Nador, offrant des infrastructures portuaires en zone franche, une plateforme industrielle franche sur une superficie de 1.500 hectares (ha) et une zone de développement du projet en dehors de la zone franche sur une superficie d’environ 2.500 ha.
La première phase est constituée de 7,3 km de quais pour conteneurs (soit une capacité de 10 à 12 millions d’équivalent vingt pieds – EVP), 5 postes d’hydrocarbures (40 à 50 millions de tonnes) et 320 ml de quai à charbon (7 à 8 millions de tonnes). Les composantes hors site indispensables au développement du projet portent sur la réalisation d’une voie ferrée, d’une liaison autoroutière ainsi que d’une voie express Al Hoceima-Taza, en cours de réalisation, pour un coût de 2,4 milliards de DH.

La phase II portera sur l’aménagement de la zone franche (dont la mise en œuvre de la première tranche d’environ 500 ha est prévue à compter de 2020-21), le développement d’un pôle commercial, industriel, logistique et tertiaire. Le reste sera aménagé en fonction de la demande des industries.

http://www.lematin.ma/journal/2015/exclusif---complexe-portuaire-et-industriel-nador-west-med-_les-bailleurs-de-fonds-internationaux-misent--470-millions-d-euros/226709.html

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Ven 26 Juin 2015 - 16:18

Enfin.

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1765
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nador West Med Port   Jeu 17 Sep 2015 - 18:42

Citation :
(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dans un communiqué publié le 17 septembre, avoir accordé au Maroc un prêt de 112,86 millions d’euros destiné à financer partiellement la construction du complexe portuaire Nador West Med. Ce prêt, accordé à la Société Nador West Med (SNWM), avec garantie de l’Etat, servira plus précisément à financer la construction des infrastructures portuaires de la première phase du complexe.

Situé sur la côte méditerranéenne et dans le Nord-Est du Royaume, le complexe s’articule autour d’un grand port et d’un pôle commercial, industriel, logistique et tertiaire qui sera réalisé sur une zone franche d’environ 1500 hectares et une zone extra portuaire d’environ 2500 hectares. Il sera progressivement mis en exploitation à partir de l’année 2021.

Le projet comprend notamment la construction d’une digue principale de 4200 m ; une digue secondaire de 1200 m, un terminal hydrocarbures, deux terminaux à conteneurs avec un quai d’une longueur de 1520 m, un poste «vrac spécialisé – charbon», un terminal « marchandises diverses », un poste roulier, un quai de service de 384 m, 100 hectares de terre-pleins. Son coût estimatif est de 914,28 millions d’euros.

Outre la BAD, il est cofinancé conjointement par par la Société Nador West Med, pour 423,97 millions d’euros, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement, par un prêt de 200 millions d’euros et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social, par un prêt équivalent à 177,45 millions d’euros.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de développement économique et social du Maroc pour la période 2012-2016. Il a pour objectifs de contribuer à la lutte contre les disparités régionales, de renforcer l’offre portuaire du Maroc dans la région de la Méditerranée occidentale, de tirer bénéfice de sa position au niveau du détroit de Gibraltar et de sécuriser l’approvisionnement du Maroc en produits énergétiques.

Pour rappel, 13 entreprises ou groupements internationaux, dont China Railway Port Channel Engineering et un groupement composé du français Bouygues et de l’ingénieriste italien Saipem, ont été pré-qualifiés en février dernier pour la construction du futur port Nador.

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nador West Med Port   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nador West Med Port
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blocage du port de Zeebrugge en mai 1940
» Les navires Allemand dans le port d'Ostende de 1940 à 1944
» PORT VENDRES 42°31 N - 03°07 E
» Entrée dans le port d'Ostende
» Le port de Brest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Aviation et Marine Civiles-
Sauter vers: