Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 21 Mar 2010 - 16:53

Citation :


ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE

Au moment où l’UMA vient de fêter son 21e Anniversaire, le différend Alégero-marocain  est toujours d’actualité. Peut-il dégénérer ou va-t-il être définitivement résolu ?
Deux événements majeurs auront marqué la région du Maghreb au cours de l’année 1999. Il s’agit de l’intronisation d’un jeune Roi au Maroc et l’élection d’un nouveau président en Algérie. « un président qui à fait renaître l’Algérie de ses cendres » A la lumière de ces changements importants, tous les analystes s’interrogeaient sur l’évolution qu’allaient connaître les relations Alégero-marocain. Allait-on assister à une nouvelle ère dans les rapports de ces deux nations qui, comme l’avait plusieurs fois déclaré le défunt souverain « sont condamnés à coexister par la force … de la géographie » ? Malgré une profonde aspiration à l’unités maghrébine chez les peuples ,les rivalités entre Alger et Rabat ,conjuguées à des différents frontaliers héritiers de la période coloniale et aux surenchères nationalistes ,ont gelé la dynamique d’édification d’ un ensemble régional maghrébin qui aurait dû être salutaire pour le développement économique et social de la région dans son ensemble .
Les relations Alégero-marocain, installées depuis 1963(« guerre des sables ») sur fond de tension, exacerbé avec l’affaire du Sahara, handicape sérieusement le devenir de l’ensemble magrébin.
Le coût socio-économique, et politique du blocage de l’Union du Maghreb Arabe (UMA)est certainement difficile à quantifier , mais plusieurs indices nous permettent de dire qu’il est très élevé. Qui en est responsable ? Qui en a tiré profit ? En dépassant les surenchères nationalistes, voire les attitudes chauvistes, on peut dire que les gouvernements des deux pays sont les premiers responsables de cette situation conflictuelle quasi-permanente, bien qu'à des degrés différents.


La monarchie sous le règne de Hassan II – fière de son histoire séculaire et de sa légitimité historique et religieuse, voyait mal l'attitude incompréhensible du régime algérien, républicain et socialiste. Attitude qu’allait alimenter le soutien d'Alger aux opposants au régime monarchique, principalement aux activistes de l’aile blanquiste de l'UNFP.
De leur côté, les dirigeants algériens, trop imbus de leur, nationalisme révolutionnaire (le pays du million de martyres) et de leur option " socialiste" supportaient mal l'attitude " paternaliste" de la monarchie marocain, " réactionnaire et "hégémonisme" à leurs yeux. La question du Sahara, allait être une opportunité pour le pouvoir d'Alger de faire valoir une image de "défenseur des mouvements de libération africains" qu'il a essayé de construire depuis plusieurs années. Donc, au départ, deux régimes aux orientations politiques, idéologiques et économique diamétralement opposées, aux légitimités différentes, mais mûrs par une même volonté de prééminence sur la région. Pour l'un, comme pour l’autre, tout peut-être prétexte à rivalité, car chacun Perçoit l’autre comme une menace. A Alger et Rabat  , chacun a plus ou moins judicieusement exploité cette rivalité.

NOUVELLE ERE

Avec l'élection de M. Abdelaziz BOUTEFLIKA à la présidence de la République algérienne, des espoirs avaient pointé à l'horizon maghrébin. A l'occasion des obsèques de feu Hassan II (en Juillet 1999), sa venue à Rabat et la chaleur de ses propos sur l’avenir des relations entre les deux pays ainsi que l'écho favorable exprimé du coté marocain, laissaient augurer une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays. La réouverture même des frontières était annoncée comme imminente en août de cette même année. Mais, un horrible massacre de civils par les commandos du groupe Islamique Armé (GIA) allait mettre un terme à ces espoirs : Alger ayant accusé le Maroc, de servir de base arrière pour la GIA. L’homme providentiel et début de la guerre froide
Les analyses, pourtant sobres y ont vu un i tournant ou un breakthrough, pour utiliser la terminologie américaine dans les relations Alégero-marocainnes .
Bouteflikha l’Algérien, né à Oujdah ville marocaine, serait peut être l’accoucheur de ce grand rêve qui berce les deux peuples. Jamais une campagne législative ou présidentielle n’a été suivi par les marocains de tout acabit. La parabole aidant les Marocains lors des élections présidentielles découvriraient un candidat qui parlait une langue maghrébine. L’homme providentiel, qui ramenait la paix à l’Algérie a réussi déjà une kioné linguistique maghrébine qui pourrait espérait-on préparer une kioné politique. A la langue châtiée de Hassan II , à celle sobre de Boumedienne et populaire de Boudiaf , Bouteflika aurait réussi la synthèse. Ce n’est pas une mince affaire pour un Maghreb dont les problèmes sont d’ordre culturel. Mais l’embellie ne dura que ce que durent les roses. En envoyant une lettre de remerciement au Chef du Polisario. Une douche froide gagna les Marocains.
Ceux la perçoivent désormais Bouteflika différemment. On est désormais en guerre froide. Les moments de « Détente » ponctués par quelques visites des officiels, ou les télégrammes, de félicitations, de circonstances, qui sont pour la plupart fades et vaseux où le verbalisme l’emporte sur la signification réelle des termes n’y feront rien. La guerre froide n’est pas la guerre, bien sûr. Elle est même la négation de celle-ci. On s’interdit toute confrontation directe, parce qu’elle est suicidaire. Elle devient culturellement impossible, parce que honnis. La guerre est la ligne rouge que les dirigeants des deux pays intègrent de manière tacite. Mais la guerre froide est là , elle est là avec son cortège de diabolisation de l’autre , de campagne médiatique , de compétions diplomatique et course à l’armement. Et c’est en cela qu’elle devient coûteuse. Elle se fait au détriment de besoins économique et sociaux, ce qui est de nature à exacerber la tension sociale, et faire le lit des discours populiste. La guerre froide est idéologique. C’est la confrontation de deux modèles où il n’y a de place que pour un seul. Un journal algérien ne s’y est pas trompé quand il a dit sans ambages que l’affaire du Sahara occidental est aussi stratégique pour les Algériens qu’elle est pour les Marocains.

LE SAHARA NŒUD GORDIEN

On a beau dire que les relations entre les deux pays ne peuvent être normales que si le problème du Sahara est réglé, la réalité est autre. Le problème du Sahara n’est pas la cause des problèmes entre le Maroc et l’Algérie, il en est l’incarnation ou l’abcès de fixation. S’il n’y avait pas le Sahara, il y aurait autre chose. Et il y avait autre chose, en 1963 et 1973. Le Sahara occidental est un exutoire pour les deux pays qui se veulent des états nations, à l’instar des états européens, pour évacuer les problèmes identitaires en suspens, et l’inadéquation entre l’assise sociologique et les canaux politiques.

Le Maghreb ou le suicide

Plusieurs signes concouraient à l’idée que le nouveau dirigeant algérien allait user de ses talents de diplomate pour la relance de la coopération régionale. Les gestes d’ouverture se multipliaient à l’égard de Rabat où il effectua un passage remarqué lors des obsèques de feu sa Hassan II.
Pouvait-on penser légitime que A. Bouteflika allait-il abandonner le dossier le plus cher de sa carrière de ministre des affaires étrangères sous Boumedienne, à savoir le soutien et la reconnaissance de la République Arabe Sahraoui Démocratique ? . Ainsi avant même les résultats des ces analyses un horrible massacre de civiles par les commandos du GIA allait mettre un terme à ces espoirs Dès lors, y’a t-il lieu d’analyser l’éventualité d’un probable retour à la situation de 1975, c’est à dire à une confrontation directe maroco- algérienne ? En réalité, dans un contexte de mondialisation, il devient difficile de réduire les relations géopolitiques et stratégiques régionales à leur simple dimension locale. Il est donc nécessaire de placer l’avenir du Maroc et son voisin de l’Est à la lumière de ce que ces derniers représentent dans les enjeux des acteurs du « Nouvel ordre mondial » Elle n’est en fait que la concrétisation d’une volonté de préserver les intérêts qu’ont, les USA dans l’industrie pétrochimique algérienne et qui justifie les investissements en masse des compagnies pétrolières américaines . Plusieurs observateurs et même Marocains pensaient que par ces agissements les USA visaient à renforcer la position géostratégique au détriment du Maroc qui n’a pas de ressources énergétiques. La réalité est tout autre dans la mesure où les Etats Unis sont en fait inquiets de la stabilité dans la région. C’est ainsi que plus les intérêts des américains en Algérie grandiront, plus la position du Maroc se renforcera. Autrement dit, plus les USA s’impliqueront dans ce pays, réputé il y’a peu pour son idéologie socialiste révolutionnaire plus ils auront de leviers sur la politique étrangère, notamment à l’égard du Maroc. C’est dans cette logique des choses que l’administration Obama se position entre les deux géants maghrébins
La course effrénée à l’armement. Si le Maroc s’arme, l’Algérie aussi. Les données du dernier rapport 2009 de l’Institut international de recherche pour la paix (SIPRI), basé à Stockholm, mettent en évidence cette course effrénée à l’armement à laquelle se livrent les deux pays voisins. Cet institut d’études stratégiques, qui fournit les statistiques annuelles sur les dépenses militaires et le marché de l’armement dans le monde, classe l’Algérie au troisième rang des pays arabes en termes d’effort d’armement, juste derrière le Qatar et l’Arabe Saoudite. Elle consacre en moyenne 3% de son PIB par an aux dépenses militaires, ce qui représente environ 4,5 milliards de dollars, souligne le journal le temps . Dans le même classement, le Maroc se trouve à la cinquième place, avec plus de 1,7 milliard de dollars de dépenses militaires en moyenne depuis cinq ans avec un rapport similaire de ponction sur le PIB avec un pic à 4,6% du PIB en 2003, plaçant le royaume en pôle position des pays à économie comparable qui consacre le plus de richesses à sa défense. Selon des estimations publiées par la CIA, sur son site internet (CIA facts book), c'est le Maroc qui consacre en termes relatifs le plus d'argent à l'armement (5% de son PIB en 2003). Il est suivi par la Libye (3,9% du PIB en 2005), l'Algérie (3,3% du PIB en 2006) et la Tunisie (1,4% du PIB en ). Les dépenses militaires algériennes et marocaines connaissent ainsi chaque année une forte progression, le conflit sahraoui est à l'origine de cette rivalité, ajoute le même journal, le Maroc, considérant officiellement l'Algérie comme partie prenante de ce contentieux territorial vieux de trois décennies. Selon Achraf Semmah du temps, le budget consacré par les deux pays à la défense en 2010 illustre, on ne peut plus clairement , cette frénétique course. La conclusion par l'Algérie d'un contrat d'acquisition d'une soixantaine d'avions de combat avec la Russie en 2006 avait immédiatement suscité une réaction de Rabat qui s’est empressé de moderniser sa flottille de Mirage F-1 vétustes et de conclure le mirifique contrat des F-16 avec Lockheed Martin avec la bénédiction de Washington. Le budget militaire algérien pour l’année 2009 s’élevait à de 6,25 milliards de dollars. Soit une augmentation d’environ 10% par rapport à 2008. Des sommes colossales sont ainsi allouées par ces deux pays au secteur militaire qui occupe la première place en termes de budgétisation. La tendance est certes mondiale ajoute Achraf Semmah l’auteur de l’article.

Une tendance mondiale
«Les Etats-Unis et l’Union européenne ont exprimé ouvertement leur inquiétude quant à la tendance haussière des dépenses de ces deux pays»

Les dépenses militaires mondiales ont en effet augmenté de 45% en dix ans. Mais «la compétition engagée entre l’Algérie et le Maroc en termes d’acquisition d’équipements militaires des plus lourds fait couler beaucoup d’encre et inquiète aussi bien les Américains que les autres pays du bassin méditerranéen» rappelle un rapport d’analyse des Nations Unis cité par le SIPRI. Les Etats-Unis et l’Union européenne ont exprimé ouvertement leur inquiétude quant à la tendance haussière des dépenses de ces deux pays. Des dépenses qui font pourtant le bonheur des marchands d’armes américains européens et russes. Même l’assurance donnée par l’Algérie que ses dernières commandes, entrent dans le cadre d’un plan de modernisation des équipements de son armée, qui datent de l’époque de l’Union soviétique, n’a pas atténué les craintes des Occidentaux, soucieux surtout de la sécurité de leur allié traditionnel dans la région, à savoir le Maroc souligne le temps. Les Etats-Unis considèrent ce plan de modernisation de l’armée algérienne comme «un plan dissuasif» face à la montée en puissance de son voisin de l’Ouest. Des sources diplomatiques citées par la presse algérienne affirment que la Maison-Blanche porte un intérêt particulier à cette question depuis la publication du dernier rapport du SIPRI. Ces sources font état que les Etats-Unis qui œuvrent pour le renforcement de l’armement au Maroc eu égard aux marchés annoncés durant 2009, ont interpellé l’Algérie sur les «mobiles de la course», précisément à propos de l’acquisition par l’Algérie de 180 chars et de 18 avions de combat sophistiqués de fabrication russe. Par ailleurs, des informations font état de l’approvisionnement imminent de l’Algérie, par des usines russes, de sous-marins, et d’appareils de défense aérienne, et peut être bientôt de frégates maritimes ultramodernes, de marque française. Alger avait répondu qu’il s’agit «de moderniser l’armée algérienne et de remplacer l’arsenal soviétique par un autre plus développé». Le débat autour de l’armement entre l’Algérie et le Maroc n’est pas nouveau confire le journal. Certains experts avancent que le fait que les Etats-Unis et l’Europe s’emparent de ce dossier ne constitue qu’un moyen de pression pour obtenir des marchés d’armement auprès d’une Algérie gavée par ses revenus pétroliers. D’autant qu’Alger importe principalement de la Russie, et depuis peu de la Chine Populaire, de l’Afrique du Sud et de certains pays sud-américains, dont le Brésil.
Aujourd'hui, contre hier le Maroc aussi bien que l’Algérie sont conscients que la perspective d’un affrontement armé ne peut 'être que suicidaire pour eux. ils sont tous les deux également confrontés aux épineux problèmes de leurs développement économique et sociales et le terrorisme bien qu’a degrés différent d’expériences : « L’Algérie est sur le terrain et depuis 17 ans a différents formes intérieur qu’a l’extérieur. Quant aux marocains et heureusement, ils ne sont qu’au stade de la prévention ». La normalisation de leurs relations et l'activation de la dynamique maghrébine semble être un atout pour les deux pays en vue de promouvoir leurs développement et d'assurer une meilleure insertion de leur économie dans l'ensemble euro-méditerranéen. Il est a rappelé que les peuples des deux pays sont animés par une forte aspiration à l'unité. La première génération des nationalistes Algériens, menés par Massalia Hadj, ne concevait la libération de l'Algérie que dans le cadre d'un état nord-africain unitaire et souverain. Car, il avait encore en mémoire le soutien du Maroc à l'émir Abdelkader dans sa lutte contre la colonisation

MN


http://www.pointschauds.info/fr/modules.php?name=News&file=article&sid=2520
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 18 Juin 2010 - 14:47

voici un site internet qui parle des frontières Algéro-marocaine et qui demande son ouverture allez y y'a même une pétition signez la s'il vous plait merci
http://www.maroc-algerie.com/index1.htmll

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
massira
2eme classe
2eme classe


messages : 43
Inscrit le : 27/12/2009
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 18 Juin 2010 - 17:16

allah ster 'espere que la frontiere ne sera JAMAIS ouverte inchallah aretter maintenant de faire les esclaves les algeriens pensent quont les suplient pour qui'il ouvre la frontiere aretter stop stop stop un peu de fierté merde
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 18 Juin 2010 - 18:00

Younes spirit, pas de pleurnichage ou pétition ici s'il te plait, nous sommes pas humanitaire ou la croix rouge, on ne souhaite pas d'ouverture de frontière avec l'algérie, point barre.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9939
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 18 Juin 2010 - 20:18

A drari, il faut respecter la position de chacun, s'il tel ou tel est personnellement contre, ça ne doit pas devenir NOTRE position. Chacun a la sienne et il faut la respecter. Ce n'est pas une question de dignité ou de bénéfice espéré. Cette situation est anormale et pose des problèmes humains qui a eux seuls mérite que nous militions pour l'ouverture. Demander l'ouverture des frontières, est d'abord une démarche humaine vis à vis des 2 peuples.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Ven 18 Juin 2010 - 21:08

merci PGM et bien voila il n'y a aucune question de perte de dignité parce qu'aucun des deux peuple ne l'aura tant que les frontière resteront fermées je milite pour l'ouverture des frontières pour le respect qui est dut au mort qui sont mort des deux coté pour que les deux pays vivent en paix et en harmonie
il n'est plus tolérable qu'une poignée de voleur et de falsificateur tienne en otage les deux peuples pour leur intérêts personnel

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Leonidas
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 54
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : Agadir
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 19 Juin 2010 - 5:23

Tant que ce pays est dérigé par la mafia ont veux une ouverture de frontière avec eux ils nous détestent et il faut se méfier , dommage pour les 2 peuples
Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 19 Juin 2010 - 12:22

Mais, arrêtez de dire ouverture de frontière arrêtez s'il vous plait. Nous on a pas besoin de l'ouverture de cette frontière la . nous ( Maroc ) ce qu'on cherche c'est la paix et rien d'autres.


Dernière édition par aghliass le Sam 19 Juin 2010 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 19 Juin 2010 - 12:27

vous croyez que les frontières ne sont pas ouverte ? pour les trafiquants pour ceux qui ont leurs famille labas ?

les frontière ne sont fermé que officiellement par les vieux dirigeants algériens.

frontières ouverte ou pas sa nous changera presque rien mais sa va changer pas mal de choses en Algérie clown

_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 19 Juin 2010 - 12:33

en tout cas pour nous ça nous interesse pas. tampis pour l'algerie d'ailleurs les algeriens son faute de l'ouverture de cette frontiere. il croyent que c'est le maroc qui est privé des interêts et de bien de ce pays la. nn pas du tout. au contraire on son fou nous de l'ouverture de cette frontiere nous ce que on cherche c'est l'integreter de notre territoirre ( sahara ainssi que nous autres frontiere de figuig jusqu'a la frontiere du mali) voila ce que on cherche nous.
Revenir en haut Aller en bas
freedom
Aspirant
Aspirant


messages : 502
Inscrit le : 06/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 19 Juin 2010 - 13:59

normalement, l'ouverture conduira à une augmentation des échanges commerciaux, le gaz coutera moins cher au Maroc, et nos entreprises peuvent investir le marché algérien (qui n'est pas négligeable d'ailleurs), on pourrait diriger le flux des exportations agricoles vers l'Algérie, et se libérer ainsi des cotas européennes, sans oublier le transit des marchandises et des personnes d'un pays tiers (europe) vers l'Algérie et vice versa, n'importe quel économiste plaidera l'ouverture.

Cependant les problèmes de sécurité en Algérie me laisse perplexe et c'est la cause pour laquelle je n'aime pas trop m'avancer sur ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
scarabee10
2eme classe
2eme classe


messages : 1
Inscrit le : 24/06/2010
Localisation : Toulouse - France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Bernard Lugan - Maroc Algérie   Sam 26 Juin 2010 - 2:47

Bonjour à tous,
Je suis tombé par hasard sur une interview très intéressante de l'historien français Bernard Lugan sur les bases historiques du conflit maroco-algérien.
Ne connaissant pas très bien le sujet, je voudrais savoir si le fait qu'il soit né au Maroc et attaché à sa culture ne le conduit pas un peu à prendre parti ? Ou alors est-ce la stricte vérité ? Qu'en pensez-vous ?

Interview datant de juin 2004 accordée au journal français "Libération", j'espère ne pas me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Sam 26 Juin 2010 - 13:36

lui il comprend bien la realité des choses,il a raison sur toute la ligne surtout a la fin!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 13:31

Yakuza a écrit:
lui il comprend bien la realité des choses,il a raison sur toute la ligne surtout a la fin!

Yak , c est un fasciste révisionniste qui nie la Shoah ton Lugan , et il est mechamment islamophobe en plus , il m est difficile de lui accorder la moindre credibilité
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 13:39

reese a écrit:
Yakuza a écrit:
lui il comprend bien la realité des choses,il a raison sur toute la ligne surtout a la fin!

Yak , c est un fasciste révisionniste qui nie la Shoah ton Lugan , et il est mechamment islamophobe en plus , il m est difficile de lui accorder la moindre credibilité
quelles sont tes preuves pour avancé qu'il est islamophobe ?? et qu'il renie la Shoah ...??
on demande a voir

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 14:05

Bernard Lugan livre une
contribution au recueil




"Rencontres
avec Saint-Loup"

édité en hommage à l'ancien Waffen SS
français. Son texte s'intitule "Une tribu blanche
d'Afrique australe".
Plume facile bien que redondante,
Lugan collabore à Identités, la revue
théorique du Front National où il prône
la création d'un état blanc d'Afrique du Sud,
seul susceptible de garantir la "survie de
l'identité blanche".
On retrouve ses chroniques
dans Minute-la France, Présent, National-Hebdo
où, sous le titre "Adieu à un vieux
camarade",
il pleure Poulet-Dachary, adjoint au maire de
Toulon, assassiné par un gamin ramassé
nuitamment dans un bar de la ville basse.

Juste un exemple, on en trouve des milliers su le net
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 14:15

Avec tous mon respect et admiration que j'ai envers toi cher Reese, ici tu glisse et c'est pas ton style. Tu peux dire qu'il port ps l'Algerie dans son coeur, aussi qu'il defend l'Islam a la "marocaine", l'Imarat des sultans du Maroc, au lieu de defendre autre type de regime musulman, mais de la a l'appeler islamophobe (comme si les marocains qu'l defend etaint des budhists, ou qu'il a jamis mit en doute la Shoah, quand il est un historien de prestige tant a nveau francais qu'international en ce qui concerne l'Afrique du Nord, mais au contraire des Stora et autres, Lugan et bien traditionaliste.

Moi qui me considere progressist et amateur de l'histoire, je le trouve academiquement tres a la hauteur en ce qui concern son sujet de specialite'.


reese a écrit:

Yak , c est un fasciste révisionniste qui nie la Shoah ton Lugan , et il est mechamment islamophobe en plus , il m est difficile de lui accorder la moindre credibilité
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 14:17

ca veut dire que seuls les gauchistes ont tjs raison alors?
pas tout ce qui est a droite dit faux,c´est mon avis personnel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 14:22

je me joins a ton avis leo je trouve que si ses orientation personnelles ne sont pas forcement honorables toutefois une garde et préserve une certaine impartialité et crédibilité dans son domaine pourquoi défendrai t'il sinon une nation musulman dans son droit contre une autre ???

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 19:33

Leo Africanus a écrit:
Avec tous mon respect et admiration que j'ai envers toi cher Reese, ici tu glisse et c'est pas ton style. Tu peux dire qu'il port ps l'Algerie dans son coeur, aussi qu'il defend l'Islam a la "marocaine", l'Imarat des sultans du Maroc, au lieu de defendre autre type de regime musulman, mais de la a l'appeler islamophobe (comme si les marocains qu'l defend etaint des budhists,

Qu il porte ou non l Algerie dans son coeur grand bien lui fasse et a la rigueur c 'est secondaire , ce que je lui reproche c est d etre un Maurrassien pigiste dans quasiment toutes les feuilles de chou nauseabonde de l extreme-droite Francaise ( Minute , National-hebdo et j en oublie ) et d avoir organisé un pelerinage a Martel ( pres de Poitiers ) pour celebrer en grande pompe je le cite " l aneantissement des Arabes " .

desolé pour le HS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 19:38

tout à fait d'accord avec toi reese, le pauvre ignare,c'est pas Martel qui a arrêté les arabes à Poitiers mais la grande raison fut la peste qui sévissait au nord de Poitiers, et surtout que les arabes en traversant la France avaient rencontré que des sauvages qui ne se lavaient pas, ils imaginaient que tout le reste du pays était pareil. il le fût.
Revenir en haut Aller en bas
AMEDEUS
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 685
Inscrit le : 11/12/2009
Localisation : RABAT
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 20:36

Est ce que vous critiquer l historien de tendance droitiere ou vous rejetez ses propos emis dans la vidéo?
Est il interdit a un historien d avoir une idéologie de droite ,et seuls les gauchisants ont le droit de donner
leur intérprétation des faits historiques?
Si un historien musulman se dressait par exemple contre les chrétiens qui essaieraient de convertir des
musulmans a leur religion ,est ce qu on dirait de cet historien qu il est christophobe?et si ce meme histo-
rien musulmans voit arriver chez lui par exp des boudhistes qui essaient d enseigner leur maniére de penser
aux musulmans et qu il les dénonce, dira ton de lui qu il est anti boudhiste ou plutot qu il est bon musulman?
Pourquoi refuse t on des choses pour autrui et qu on loue pour soi meme?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 20:53

il est pas de droite il est de l'extreme droite, nuance, c'est un raciste, revisonniste et nazi de surcroit. C'est un historien de pacotille, un peucomme le Bernard Henry Lévi en philosophie
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21556
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 27 Juin 2010 - 21:02

AMEDEUS un plaisir de te lire mon ami

en fait, qu'il soit de droite extréme droite gauche ou autre ... on s'en fout !! on juge pas des personnes ici ..
maintenant si vous étes d'accord avec ces propos, veuillez dire pourquoi, sinon faites de même !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9939
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 28 Juin 2010 - 11:10

la plupart des historiens auxquels nous faisons appel s'agissant du maghreb, sont français, simplement parce que éprouvons le besoin de nous départager en faisant appel à des arbitres "neutre", et parfois sans égard pour leur probité. Tout ça au détriment de nos propres historiens, journalistes et politiques, plus au fait du dossier que les autres. Simplement, quand il s'agit d'un intervenant maghrebins, on le discrédite d'emblée parce que forcément partisan selon nous.
Après il convient de faire la part entre les convictions personnels et le travail d'historien. Benoist Mechin est de droite, mais maitrise bien le dossier maghrebin. Il en fut de meme pour l'historien sioniste Benny Morris, partisan de l'expulsion des palestiniens, alors que c'est son travail qui a permis de confirmer la nakba...
De la même manière, nombre de tenants du tiers mondisme ont soutenue des régimes peu recommandables, mais ça n'enlève pas de pertinence à certains de leurs points de vue.Dès lors que nous ne sommes pas disposé à nous mettre autour d'un table et nous parler franchement, on s'expose à ce que d'autres, pas forcément les meilleurs, nous livrent leurs analyses et nous impose leur vérité.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» pour l espagne(l andalousie) mais aussi l algerie ,maroc et tunisie
» ALGERIE La guerre s'enracine pendant l'été 1955
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» ALGÉRIE GUERRE (1954-1962) - (repères chronologiques)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: