Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 8 Déc 2013 - 21:54

Impact_mtl a écrit:
annabi a écrit:
KapMajid a écrit:
http://www.elbilad.net/article/detail?id=6906

C'est un torchon algerien je pense
merci kap pour lien
par une lecture rapide en aucun moment ça parle d'un gel politique ...mais plutôt d'un possible boycotte par les hommes politiques algériens des reunions qui se font au maroc ...nuance cher ami ..un gel politique des relations c'est un autre domaine c'est une étape juste avant l'arrêt des relations diplomatiques et le rappel des ambassadeurs
Des motifs nul pour justifier le boycotte des reunions qui se font au Maroc. La vraie raison c'est que l'Algerie ne peut imposer la presence de son esclave Abdelaziz Merrakchi dans les reunions qui se passent au Maroc. Elle veut faire un forcing afin que les reunions prochainent se passent ailleurs comme ca on sera ecarté.
Expliquez SVP Marrakshi vient au maroc pour des reunions?????
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 8 Déc 2013 - 21:58

sacré juba Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Impact_mtl
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 186
Inscrit le : 06/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 8 Déc 2013 - 22:14

juba2 a écrit:
Impact_mtl a écrit:
annabi a écrit:
merci kap pour lien
par une lecture rapide en aucun moment ça parle d'un gel politique ...mais plutôt d'un possible boycotte par les hommes politiques algériens des reunions qui se font au maroc ...nuance cher ami ..un gel politique des relations c'est un autre domaine c'est une étape juste avant l'arrêt des relations diplomatiques et le rappel des ambassadeurs
Des motifs nul pour justifier le boycotte des reunions qui se font au Maroc. La vraie raison c'est que l'Algerie ne peut imposer la presence de son esclave Abdelaziz Merrakchi dans les reunions qui se passent au Maroc. Elle veut faire un forcing afin que les reunions prochainent se passent ailleurs comme ca on sera ecarté.
Expliquez SVP Marrakshi vient au maroc pour des reunions?????
Ok,
L'Algerie ne veut pas de reunion au Maroc, car elle ne peut imposer ses polizebal comme ailleurs. la derniere fois ils n'ont pas reussi de le faire partie de la reunion qui c'est deroulé au Malie avec la presence de Ban Ki-moon. il y avait toute une guerre diplomatique dans les coulisses, l'Algerie a fini par ceder et envoyer son escalve boire du Thee ailleurs.

et a chaque fois qu'il y a une rencontre au Maroc, concernant les dossiers de l'Afrique, ca veut dire une occasion de perdue pour l'Algerie.


Tu comprend maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Impact_mtl
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 186
Inscrit le : 06/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 8 Déc 2013 - 22:15

annabi a écrit:
sacré juba Very Happy
T'as besoin de Khouchibat toi aussi pour comprendre mon point de vu?
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Dim 8 Déc 2013 - 22:19

Impact_mtl a écrit:
annabi a écrit:
sacré juba Very Happy
T'as besoin de Khouchibat toi aussi pour comprendre mon point de vu?
non moi je t'ai compris Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1866
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 11:47

L'Algérie ressort une histoire vieille de plus de 50 ans : des factures d'importation par le Maroc de pétrole dans les années 60 qui n'auraient pas été payées et menacent de recourir à la justice internationale !!!

http://www.algeriatimes.net/algerianews26656.html
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13218
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 11:53

Chiche, on leur fera aussi payer les armes qui les ont aidé à se libérer   

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 12:19

bullshit : avec tout les conflit qu'il y'a eu entre les deux pays et les hauts et les bas vous croyez vraiment qu'ils nous auraient épargne de payer depuis 1960 !!! j'en doute vraiment c'est juste une bêtise a consommation interne !!! il n'y aura ni poursuite ni quoique ce soit parce qu'il n'y a aucun dossier ni facture

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13218
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 12:29

Pire jonas, pour se défendre de bloquer l'UMA ils ont fait un calcule de qui de nos deux pays a signé le plus d'accord depuis 99  Laughing 

Ca me fait penser à lorsque j'étais petit en cours d'école " C'est celui qui dit qui y'est" bref ça montre une fois de plus le niveau


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 13:42

depuis que j'ai commencé a lire et à participé dans ce forum cher fahed j'ai cette impression  Neutral 
aussi les seuls produits pétroliers que l'on importait de chez eux sont ceux issue de la contre-bande a l'est on ne va pas laisser nos allier fidèles et nos soutiens du golf et acheter algérien !!!

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA


Dernière édition par jonas le Lun 9 Déc 2013 - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 13:43

Ils n'arrivent pas a camoufler leurs desastre interne en jouant le gamin avec le Maroc.cela va leur exploser plein gueule en 2014.L'annee de sauve qui peut.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 13:44

je crois qu'ils parlent de contrebandier Marocain qui n'ont pas payes leur homologues Algeriens.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13218
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 15:43

Citation :
Cheb Khaled : “Pourquoi vous ne critiquez pas ceux qui ont pris la nationalité française?


Même avec un passeport marocain, Cheb Khaled reste Algérien, assure le roi du rai.

C’est un Cheb Khaled désabusé qui a répondu aux questions du journaliste du quotidien arabophone Echourouk. Le chanteur est revenu sur le flot de critiques, qu’il a essuyées après l’annonce de sa décision de porter la nationalité marocaine. Il faut dire que sa décision tombe mal, en plein escalade de tensions entre l’Algérie et le Maroc. Quelques jours après les révélations sur la naturalisation de Cheb Khaled, un activiste marocain s’est introduit dans le consulat d’Algérie à Casablanca et a décroché l’emblème national devant une foule déchaînée. L’auteur de cette violation a été sanctionné par deux mois de prison avec sursis. Une décision de justice trop “laxiste”, dénoncée par le ministère des Affaires étrangères.

“Un chanteur maghrébin”

Pour le roi du rai, qui affirme rester Algérien et ne voyager qu’avec le passeport vert, s’il a accepté la proposition, qui lui avait été faite par le palais royal de porter la nationalité marocaine, c’est par pur “affection” envers un peuple ami qui l’a toujours aimé. “Je suis un chanteur maghrébin”, a-t-il réaffirmé, tout en ajoutant que s’il avait la possibilité de prendre aussi les nationalités tunisienne et libyenne, il le ferait.

Comme tactique de défense, Cheb Khaled opte pour l’attaque. Lors de l’interview, l’interprète de Aïcha s’interroge : pourquoi ceux qui ont choisi d’être naturalisés français ne subissent pas autant de critiques que lui. “Ils parlent de la nationalité marocaine comme si j’avais opté pour la nationalité israélienne. Je vous demande : pourquoi vous ne critiquez pas ceux qui ont pris la nationalité française, que ça soit de simples citoyens ou des responsables. Pourtant, ceux là ont opté pour la nationalité du pays, qui a assassiné un million et demi de martyrs”, a-t-il lancé.

Par ailleurs, Cheb Khaled a démenti les “rumeurs”, qui lui prêtent un lien avec un réseau de trafic de cocaïne. La star de la chanson algérienne ne veut pas en rester là. Il compte poursuivre en justice tous ceux qui ont cité à tort son nom et colporter une telle rumeur, affirme-t-il.

Elyas Nour
Algerie Focus

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 16:17

encore une autre histoire que leur pouvoir veut mettre au travers de leur gorge !!!! sachant que des responsable de l’état algérien et de hauts fonctionnaires portent bel est bien la nationalité française !!!

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 17:01

Pire encore ceux qui les gouvernent sont tout simplement des traitres Marocains (comme les polz en somme sel3a wehda )
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5247
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 19:43

ils sont tellement en chien qu'ils cherchent n'importe quel histoire pour occuper le peuple vue que l'effet de la piquere du brésil commence a faiblir
au lieu de sortir ces pseudo factures ils devrait sortir les somme que khalil et compagnie ont detourné pas besoin de remonter 50 ans en arrière
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 21:18

au final je me demande si ce geste aussi malheureux que condamnable n'a pas eu au moins l'avantage de faire parler clairement l'Algérie et de lui faire dire tout haut ce qu'elle fait vivre au relation bilatérale depuis que ce pays existe

a écrit:

Quand Alger enterre un rat…



Le porte-parole du ministère algérien des AE a indiqué, dimanche dernier, que son pays avait décidé du gel des relations bilatérales avec le Maroc et particulièrement de boycotter toute réunion de caractère politique qui se tiendrait dans le Royaume.
Cette décision serait motivée par l’indignation ressentie à Alger après la condamnation à une peine de deux mois de prison avec sursis du jeune Marocain qui avait descendu de sa hampe le drapeau figurant au fronton du consulat général d’Algérie à Casablanca.
Les dirigeants de notre voisin de l’Est auraient peut-être souhaité que ce jeune, qui ignore sans doute les termes de la Convention de Vienne, fût condamné à une lourde peine de prison, « pour l’exemple » comme l’avait réclamé à cor et à cri la presse de ce pays.

Les autorités marocaines, qui ont « le sang beaucoup moins chaud », ont eu l’intelligence de ramener ce geste à sa juste valeur, celle d’un acte sans portée, ni conséquence, d’un citoyen lambda emporté par sa fougue patriotique !
Le pouvoir algérien, qui ne demandait pas moins que « d’être associé » à l’enquête judiciaire menée contre cet individu, a choisi lui aussi « l’escalade », sans appréhender qu’il atteignait, par cette décision de gel des relations bilatérales, le sommet du ridicule…
On laissera donc le Président Bouteflika et ses services se parer faussement du drap de la vertu outragée, alors que la politique de soutien systématique et multiforme de l’Algérie officielle aux séparatistes du Polisario, menée sans discontinuité depuis près de quarante ans, est à l’origine de ce geste, certes déplacé, du jeune Marocain.
D’ailleurs, le Maroc et son peuple, malgré le préjudice subi depuis si longtemps, ont toujours veillé à prévenir l’irréparable, en refusant la surenchère et l’exploitation outrancière d’incidents de parcours qui n’ont pas manqué de se produire en plusieurs occasions.

Geler les relations entre l’Algérie et le Maroc, pour un geste malheureux, mais totalement isolé, c’est comme si l’on se proposait d’abattre une mouche avec un missile nucléaire et la réaction d’Alger nous ramène à un proverbe que nos voisins connaissent sans doute : « les funérailles battent leur plein et l’on enterre un rat »…
On remarquera, en outre, que le gel décrété par le Palais de la Mouradia n’est en réalité que l’affirmation officielle d’une attitude que le pouvoir algérien observe depuis longtemps déjà puisque chaque initiative émanant de Rabat et destinée à raviver la flamme du dialogue bilatéral ou l’apurement du contentieux se perd immanquablement dans les méandres du discours hypocrite et faussement ingénu des responsables algériens.
Aujourd’hui, au moins, les choses sont claires. Alger officialise la brouille qui, de facto, devient donc de jure.

Mais, le gel ne nous fera ni chaud, ni froid, parce que la relation bilatérale, par la faute du pouvoir algérien, était déjà glaciale…
Et le froid, c’est bien connu, annihile les sensations, voire les sentiments…
Alors, brrr, brrr, brrr !

http://www.lnt.ma/

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Lun 9 Déc 2013 - 21:30

Oh t'inquiète c'est plutôt le 4eme mandat de Boutef et la vrai-fausse réforme de la Constitution qui les fait parler

_________________
Revenir en haut Aller en bas
al_bundy
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1147
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mar 10 Déc 2013 - 1:02

Ils me divertissent. Du coups j'espère que bouteflika sera réélu, comme ça j'aurais droit à ma dose hebdomadaire de fou rire. Désoler les amis mais on a tous son petit plaisir! Moi c'est la presse algérienne! mdrrrr

_________________


Ces gifs animés proviennent du mangas "Les chevaliers du zodiaques: the lost canvas".
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mar 10 Déc 2013 - 23:19

Citation :

Mandela et l’Algérie : cinq mensonges et une révélation.

Les fausses infos concernant "l’étape algérienne" de Mandela.

Depuis l’annonce du décès de Nelson Mandela, il y a profusion d’articles pour le moins chauvins autour de la relation du leader sud-africain anti-apartheid avec l’Algérie. Avec des erreurs multiples et des mensonges fréquents sur plusieurs points. Ce blog décortique ici cinq points parmi d’autres et éclaire ce qui semble être l’apport essentiel de la révolution algérienne au combat de l’héros décédé.


Légende: Copie du passeport éthiopien avec lequel Nelson Mandela a voyagé en 1962. Sous la fausse identité de David Motsamayi.

1. Faux : Mandela a été reçu en Algérie en 1960 ou 1961.
Vrai : Mandela a été reçu par les militants algériens au Maroc en 1962

Un exemple parmi d’autres. Ici l’agence officielle APS se trompe d’une année sur la date de sa visite :

"Lors de sa visite au Maroc en 1961, Mandela passa "plusieurs jours" avec le représentant du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA), le docteur Chawki Mostefai, qui l’a initié aux différentes étapes de la Révolution algérienne.
Mandela a été ensuite convié à Oujda où il a rendu visite à une unité combattante de l’Armée de libération nationale (ALN) sur le front. (..)
Deux jours plus tard, Mandela a été invité à assister à un défilé militaire en l’honneur de l’ancien président Ahmed Ben Bella, à sa libération de prison."

Chronologie inexacte. Ben Bella n’a pas été libéré en 1961! Comme indiqué dans l’article Mandela l’Algérien, la visite de Mandela à Oujda a eu lieu en mars 1962. Et Ahmed Ben Bella a été libéré qu’après la signature des accords d’Evian du 18 mars 1962, de là vient la photo historique des cinq dirigeants du FLN en compagnie de l’état-major de Boumediène à Oujda. Alors bourde de l’APS ou mensonge afin d’omettre le bras de fer entre le GPRA et un Ben Bella soutenu par l’état-major ?

2. Faux : Mandela a fait plusieurs visites secrètes en Algérie. Il avait un passeport algérien.
Vrai: Mandela a fait une unique visite au FLN-ALN du Maroc. Il avait un passeport éthiopien.

En réalité, la première visite du leader anti-apartheid sur le sol algérien a eu lieu en mai 1990. C’était après sa libération et c’était officiel. Avant cela, il y avait eu la seule visite de mars-avril 1962 dans les camps algériens au Maroc. C’était là son unique séjour chez les algériens avant sa longue incarcération.

Revenons aux documents historiques qui retracent son parcours. En juin 1961, face à la répression des forces apartheid, les militants de l’African National Congress (ANC) vont passer à la lutte armée avec la création d’une branche militaire clandestine appelée Umkhonto weSizwe (Fer de lance de la nation). Voici ce que dit le site de la fondation Nelson Mandela :

"Le 11 janvier 1962, sous le nom d’emprunt de David Motsamayi, Nelson Mandela quitte l’Afrique du Sud secrètement. Il fait une tournée africaine et visite l’Angleterre pour avoir du soutien pour la lutte armée. Il a reçu une formation militaire au Maroc (dans les camps de l’ALN) et en Ethiopie, puis revient en Afrique du Sud en juillet 1962. Il fut arrêté à un barrage de police à l’extérieur de Howick le 5 août alors qu’il revenait du KwaZulu-Natal où il s’est entretenu avec le président en chef de l’ANC Albert Luthuli à propos de son voyage."

Entre le mois d’avril 1962 et juillet 1962, Mandela revenait vers l’Afrique du Sud en passant par d’autres pays. Ainsi, il était au Mali en avril 1962. Il a séjourné au Grand Hotel de Bamako. Le Pan-Africaniste Modibo Keita lui promet l’aide de l’état malien. Une certitude, Madiba n’a pas assisté à la crise de l’été 62 lors de l’indépendance algérienne. Il n’avait jamais mis les pieds sur le sol algérien avant 1990. Et pour cause, il a été emprisonné pendant 27 ans et demi. Du 5 août 1962 jusqu’au 11 février 1990!

3. Faux : Après sa libération, sa première visite à l’étranger était en Algérie.
Vrai : Il avait visité au moins deux autres pays avant l’Algérie.

Le 11 février 1990, Mandela est libéré. Il s’ensuit une période de transition de quatre ans avant les élections présidentielles. Le gouvernement sud-africain de FW de Klerk et le mouvement ANC vont négocier dans une période troublée. C’est dans ce contexte que la première visite de Mandela à l’étranger a lieu 27 février 1990. Il rencontre les dirigeants de l’ANC à Lusaka en Zambie.

Puis le 9 mai 1990, l’ex-plus ancien prisonnier politique au monde entame une tournée africaine dans six pays. Il arrive en Algérie le mercredi 16 mai 1990, une semaine après le début de son périple. Son étape précédente était au Nigéria.

4. Faux : l’Algérie est sa deuxième patrie, son pays d’adoption.
Vrai : il a été soutenu par beaucoup de pays africains.

Nous rentrons là dans le domaine de la récupération politique et du chauvinisme aveugle. Dans son message de condoléances, le président Bouteflika dit que l’Algérie est "la seconde patrie" de Mandela. D’autres journaux disent que c’est son pays d’adoption. N’est-ce pas là une exagération douteuse ? Combien d’années alors le célèbre militant a-t-il passé dans le pays qu’il a embrassé, dans lequel il était assimilé ? Quelques jours tout au plus. Dans cette course à la reconnaissance, il est bon de rappeler avec précision les propos de l’homme Mandela. Lors du procès Rivonia, il a assuré sa propre défense. Voici un extrait de son plaidoyer du 20 avril 1964:

"Ma tournée a été un succès. Partout où je suis allée, j’ai trouvé de la sympathie pour notre cause et des promesses d’aide. Toute l’Afrique était unie contre la posture d’une Afrique du Sud Blanche… En Afrique, il m’a été promis le soutien d’hommes tels que Julius Nyerere, Président actuel du Tanganyika ; Mr Kawawa, alors Premier Ministre du Tanganyika ; l’Empereur Haile Sélassié d’Ethiopie ; le Général Abboud, Président du Soudan ; Habib Bourguiba, Président de la Tunisie ; Ben Bella, Président de l’Algérie ; Modibo Keita, Président du Mali ; Léopold Senghor, Président du Sénégal ; Sékou Touré, Président de la Guinée ; Président Tubman du Liberia ; et Milton Oboté, Premier Ministre d’Ouganda."

Cela fait beaucoup de pays d’adoption et de secondes patries dans cette liste… et jusqu’à preuve du contraire, il n’y a aucun document dans lequel Mandela dit que l’Algérie est sa seconde patrie.

5. Faux : Mandela a déclaré "L’Algérie a fait de moi un homme."
Vrai : Nuance, il a dit que l’armée algérienne a fait de lui un homme.

Dans tous les titres des sites algériens d’aujourd’hui, on retrouve cette phrase culte. Mandela a déclaré en 1990 "L’Algérie a fait de moi un homme." Une phrase symptomatique de la pensée machiste méditerranéenne. En langage algérien, Mandela est devenu Radjla grâce à l’Algérie.

Rien n’est plus faux, sur la forme comme sur le fond. Mandela avait été chargé de l’organisation de la branche militaire de l’ANC dès juillet 1961. Il ne connaissait pas encore les indépendantistes algériens. Et sur la forme, cette phrase culte est une interprétation d’une déclaration faite il y a près de 24 ans. Un témoin très âgé le dit à un journaliste. La phrase colle à l’inconscient algérien. Et elle devient un buzz journalistique.

Sauf que cette déclaration est introuvable dans les documents de l’époque. La seule mention indirecte trouvée est la suivante: Mandela déclare à son arrivée à Alger le mercredi 16 mai 1990 que c’est l’armée algérienne (c’est-à-dire l’ALN) qui a fait de lui un homme (en anglais : Mandela "said on arrival on Wednesday that it was the Algerian army that had made him a man"). Le lendemain, le président Chadli Bendjedid lui remet la plus haute distinction du pays, la médaille Wissam al-Athir. Et Mandela remercia l’Algérie et d’autres pays arabes pour leur soutien à "la lutte du peuple sud-africain contre l’apartheid".

Rendons à Mandela ce qui revient à Mandela, et à la révolution algérienne ce qui lui revient!

Quel-a été l’apport de la révolution algérienne à la lutte anti-apartheid ? Quelle a été l’aide fournie par Alger ?

Dans ses mémoires, Nelson Mandela a écrit que la révolution algérienne était une inspiration particulière car elle était le "modèle le plus proche du nôtre, parce que (les combattants algériens) affrontaient une importante communauté de colons blancs qui régnait sur la majorité indigène". Lors de son voyage au Maroc, il rend visite à une unité ALN sur la frontière. Il dit "A un moment, j’ai pris une paire de jumelles et j’ai vu des soldats français de l’autre côté de la frontière. J’avoue que j’ai pensé voir des uniformes des forces de défense sud-africaines". Dans les deux contextes, il s’agit d’une guerre asymétrique entre des forces d’oppression nombreuses et bien équipées face à des forces de guérilla en position d’infériorité qualitative et quantitative.

Sur le plan de l’action diplomatique, Il mentionne les propos du Dr Chawki Mostefai du GPRA qui lui "a conseillé de ne pas négliger le côté politique de la guerre tout en organisant les forces militaires. L’opinion internationale valant parfois plus qu’une escadrille d’avions de combat à réaction".

L’Algérie indépendante apportera un soutien indéfectible à l’ANC. Cela se traduira par l’entrainement militaire en secret de nombreux militants de l’ANC, par l’ouverture d’un bureau d’informations à Alger, par la fourniture de passeports pour les militants anti-apartheid… A cette époque là, comme l’avait si bien dit Amilcar Cabral : « Les musulmans vont à La Mecque, les révolutionnaires à Alger. »

Mais pour revenir à Mandela. Au contact des indépendantistes algériens en 1962, il a 44 ans lorsqu’il discute avec des responsables FLN et ALN. C’est un militant qui a plus de 20 ans d’expérience. Et pourtant il va avoir une révélation unique, une expérience inoubliable. Ses interlocuteurs sont pour certains très jeunes. Il est surpris car ils ont une culture de la résilience politique, une stratégie de la détermination de l’action que lui n’avait pas encore. Comme il l’exprime lui même dans un courrier adressé le 8 juillet 1985 à son amie Hilda Bernstein de sa cellule de la prison de Pollsmoor :

"L’esprit revient vers (cette année) 62 quand j’écoutais les expériences des collègues de Ben Bella, cela était très instructif. Dans certaines de ces discussions, j’étais face à des jeunes, certains n’avaient que la vingtaine, mais ils parlaient comme des vétérans et avec autorité sur des questions vitales sur lesquelles, et pour le moins qu’on puisse dire, je n’étais qu’un simple amateur."

Avant le recours à la lutte armée, Mandela était une sorte de Gandhi d’une lutte pacifiste anti-apartheid. Mais après sa rencontre avec les révolutionnaires algériens, il a muri en devenant une sorte de Larbi Ben M’hidi d’Afrique du Sud.

http://7our.wordpress.com/

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
stef
2eme classe
2eme classe


messages : 5
Inscrit le : 13/07/2010
Localisation : france
Nationalité : France

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 11 Déc 2013 - 20:12

petites contributions pour preuves deux photos prises dans les environs d'oujda une dans une ferme l'autre dans un camp d'entrainement du FLN
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 11 Déc 2013 - 20:23

bonsoir stef,
la tradition veut que les nouveaux membres se présentent avant tout post

 Arrow http://far-maroc.forumpro.fr/t3677p300-presentation#320239

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
stef
2eme classe
2eme classe


messages : 5
Inscrit le : 13/07/2010
Localisation : france
Nationalité : France

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 11 Déc 2013 - 20:38

stef a écrit:
petites contributions pour preuves deux photos prises dans les environs d'oujda une dans une ferme l'autre dans un camp d'entrainement du FLN

Revenir en haut Aller en bas
stef
2eme classe
2eme classe


messages : 5
Inscrit le : 13/07/2010
Localisation : france
Nationalité : France

MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Mer 11 Déc 2013 - 20:42

désolé petit raté voila la seconde photo
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3484
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   Jeu 12 Déc 2013 - 14:12

Citation :
Maroc-Algérie: l’ambassade algérienne «n’est pas au courant…»
La récente déclaration algérienne à l’encontre du Maroc remue les esprits de part et d’autre et suscite des réactions chez les politiciens marocains. Certains ne sont pas au courant et d’autres préfèrent voir venir plutôt que de réagir à chaud.



La décision algérienne de geler les relations politiques avec le Maroc ouvre la question de savoir si le Maroc doit prendre au sérieux cette nouvelle déclaration belliqueuse du voisin de l’Est, pour le moment non-officielle.

Si la rupture des relations diplomatiques entre les 2 pays ne semble pas d’actualité, faut-il pour autant prendre au pied de la lettre cette information qui enflamme déjà les esprits ?

Pendant ce temps là, officiellement…

Dans une déclaration à Médias24, l’ambassade d’Algérie à Rabat soutient avoir appris cette information comme tout le monde par la presse. N’ayant toujours pas de confirmation officielle de son autorité de tutelle, notre interlocuteur nous affirme qu’aucune instruction de quelque nature abondant dans le sens de la déclaration n’aurait été transmise par Alger.

Est-ce à dire que c’est un effet d’annonce sans lendemain?

En termes diplomatiques et optimistes, notre locuteur affirme que jusqu’à nouvel ordre, ses services diplomatiques ont pour unique mission de cultiver la fraternité qui unit les 2 pays.

Il faut noter que si la presse algérienne s’est largement fait l’écho de cette décision unilatérale, l’agence officielle algérienne APS seule habilitée à confirmer n’a pas relayé cette information.

C’est peut-être la raison pour laquelle jusqu’à présent le ministère des Affaires étrangères marocain n’a pas réagi officiellement à cette annonce. Malgré nos demandes de réaction, ce ministère n’a pas cru bon d’éclairer notre lanterne et à cela, deux explications possibles. Soit les AE estiment qu’elles n’ont pas à réagir à des informations non officielles, soit une réponse officielle appropriée est en cours de rédaction. Mais c’est probablement la première hypothèse qui est juste.

La classe politique de tout bord, elle, se veut plus prolixe et se partage entre surprise et retenue.

Réactions officieuses de politiques

Pour certains de nos interlocuteurs, commenter auprès de Médias 24 cette déclaration algérienne s’avère extrêmement sensible car ils veulent éviter d’engager leur organisation politique.

Certains choisissent la prudence en adoptant une posture de «wait and see» tandis que d’autres sont plus volubiles.

C’est le cas de Khalid Naciri, ex porte-parole du gouvernement, qui juge cette déclaration belliqueuse.

Il affirme que le problème posé entre le Maroc et l’Algérie est d’ordre générationnel, basé sur une rancune obsessionnelle des dirigeants algériens qui auraient fait l’école de la haine contre le Maroc.

Il déplore que l’Algérie s’entête à s’enferrer dans les querelles du passé alors que le royaume rentre de plain pied dans la modernité.

Sur un ton qui ne souffre aucune contradiction, il affirme que si l’affaire du Sahara est la cause du peuple marocain, elle est la bataille des seuls dirigeants algériens et non du peuple algérien qui ne se sent pas concerné par cette querelle de clochers. Ironiquement, il assure que même si l’auteur du décrochage de drapeau avait été condamné à 50 ans de prison, les autorités algériennes auraient certainement trouvé à redire en accusant encore une fois le Maroc de bafouer les droits de l’Homme.

L’Istiqlal, par la voix de Rahal Makaoui chargé des relations internationales, soutient que son parti n’a pas encore arrêté de réaction officielle. Cela ne l’empêche pas de penser que face aux nombreux succès diplomatiques marocains dont l’accord de pêche approuvé mardi par l’UE, l’Algérie a besoin d’exister politiquement et que son seul moyen est de prendre à partie le Maroc au détriment des deux peuples.

Membre du PAM, Younes Skoury nous confie que les dirigeants algériens n’ont pas une attitude constructive même si, qu’ils le veuillent ou non, les deux pays ont un avenir commun basé sur une histoire commune. Il refuse cependant d’enfoncer le clou car il pense que ce sera à l’histoire de juger les actes de chacun.

L’ancien patron de l’USFP, Mohamed El Yazghi nous annonce d’entrée de jeu qu’il n’était pas au courant de cette décision, il n’est pas surpris outre mesure. En vieux routier de la politique, il relativise les surenchères politiciennes algériennes en assurant que l’Algérie a la même position belliqueuse depuis plus de 35 ans.

La condamnation plutôt clémente du jeune qui avait arraché le drapeau algérien a-t-elle participé à cette escalade et n’aurait-il pas fallu marquer le coup en le punissant d’une peine exemplaire?

Du tout, répond-il, en ajoutant en bon juriste que «pour un primo-délinquant sans antécédent judiciaire, une sentence de deux mois avec sursis assortie de 250 DH d’amende est équilibrée.»


Sur cette question épineuse, le PJD semble être aux abonnés absents ou peut-être souhaite t-il simplement laisser la primeur de la réaction officielle au ministère des Affaires étrangères marocain tenu par son partenaire gouvernemental du RNI.

http://www.medias24.com/POLITIQUE/7197-Maroc-Algerie-l-ambassade-algerienne-n-est-pas-au-courant%E2%80%A6.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALGERIE -MAROC: ENTENTE DIFFICILE GUERRE IMPROBABLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» pour l espagne(l andalousie) mais aussi l algerie ,maroc et tunisie
» ALGERIE La guerre s'enracine pendant l'été 1955
» BILAN GUERRE D'ALGERIE
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: