Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guerre civile en Somalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre civile en Somalie   Ven 5 Mai 2017 - 23:17

Citation :
Un commando des forces spéciales américaines a été tué lors d’une opération héliportée en Somalie


Posté dans Afrique, Forces spéciales, Terrorisme par Laurent Lagneau Le 05-05-2017




Un commando des Navy SEALs, une composante des forces spéciales américaines, a été tué, le 4 mai, lors d’une opération héliportée menée contre les milices Shebab, liées à al-Qaïda, près de Barriire, à environ 60 km à l’ouest de Mogadisco. Deux autres militaires américains ont été blessés.

Selon le commandement militaire américain pour l’Afrique (US AFRICOM), ce membre des Navy SEALs faisait partie d’un détachement ayant pour mission de « conseiller et d’assister » l’armée nationale somalienne » (SNA). Il a été tué par « un tir d’arme légère », a-t-il précisé.

Depuis au moins 2007, les États-Unis disposent de « conseillers » militaires à Mogadiscio afin d’y aider la force de l’Union africaine déployée en Somalie (AMISOM) ainsi que les autorités somaliennnes à combattre les Shebab. En outre, plusieurs frappes américaines ont visé les responsables de cette organisation jihadiste au cours de ces dernières années.

Fin mars, le président Trump a assoupli les règles d’engagement des forces américains en Somalie en leur donnant davantage d’autonomie dans leurs prises de décisions. « Cela permettra d’augmenter la pression » sur les Shebab, avait alors commenté le capitaine de vaisseau Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone.

D’après une source militaire somalienne, interrogée par l’AFP, l’opération qui a coûté la vie à ce membre des Navy SEALs a eu lieu dans la nuit du 4 au 5 mai, entre les localités de Bariire et d’Awdhegele. Elle a mobilisé deux hélicoptères ainsi que des commandos somaliens et des américains.

« Il y a eu des victimes des deux côtés. Nous avons été informés que six combattants shebab ont été tués », a affirmé Abdirisak Farah, un responsable militaire somalien.

« Deux hélicoptères ont tiré des missiles avant que l’un d’entre eux n’atterrisse et ne largue des soldats. Il y a eu un intense échange de coups de feu et ils se sont ensuite retirés. Nous ne connaissons pas le nombre de victimes », a confirmé Moalim Muhidin, un chef coutumier d’Awdhegele.

La mort en opération de ce Navy SEAL est la quatrième d’un membre des forces spéciales américaines en moins d’un mois.

En 2016, pour la première fois, les pertes subies par les forces spéciales américaines ont été supérieures à celles des troupes classiques. Cela s’explique par la fin des opérations de combat majeures conduites par les armées américaines, lesquelles ont été remplacées par des actions de contre-terrorisme. Désormais, les missions d’infanterie sont effectuées par les forces locales, formées par des « conseillers » hautement qualifiés, susceptibles de prendre part à des opérations visant des cibles de haute valeur.

Cela étant, les dernières pertes subies par les forces américaines en Somalie remontent à 1993, lors de l’opération Restore Hope (18 tués durant la « bataille de Mogadiscio », face à l’Alliance nationale somalienne). Enfin, pour rappel, deux militaires français du Service Action de la DGSE avaient aussi perdu la vie contre les Shebab le 12 janvier 2013, lors d’une opération visant à libérer leur camarade Denis Allex, alors retenue en otage.

Photo : Archive

http://www.opex360.com/2017/05/05/un-commando-des-forces-speciales-americaines-ete-tue-lors-dune-operation-heliportee-en-somalie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre civile en Somalie   Jeu 8 Juin 2017 - 18:06

Citation :
Somalie : les shebab attaquent une base militaire, pertes "importantes"


AFP 08/06/2017


Les islamistes somaliens shebab, affiliés à el-Qaëda, ont attaqué jeudi une base militaire dans le nord du pays, occasionnant des "pertes importantes" dans les deux camps, mais impossibles à vérifier de source indépendante, a-t-on appris auprès de sources sécuritaires, de témoins et des shebab.

Selon ces sources, des shebab lourdement armés ont lancé l'assaut à l'aube contre une base militaire de Af-Urur, dans la région semi-autonome du Puntland (nord). Cette base se trouve à proximité des montagnes de Golis, un des repaires des shebab opérant dans le nord du pays et regorgeant de caves difficiles d'accès.

Des sources locales et des témoins ont fait état d'intenses combats et de morts dans les deux camps, mais les shebab et les forces sécuritaires ont fourni des versions différentes sur l'issue des affrontements et le nombre de morts.

"Les combats à Af-Urur étaient très intenses ce matin, et les pertes sont importantes", a déclaré à l'AFP Hussein Dirie, un ancien de la ville côtière de Bossasso, à environ 50 kilomètres au nord-est de la base attaquée. "Des dizaines de combattants sont morts et beaucoup d'autres ont été blessés, des cadavres et des soldats blessés sont emmenés à l'hôpital".

Ahmed Abdiweli, un responsable sécuritaire local, a affirmé que "les forces de sécurité ont repoussé (les shebab, ndlr), mais il y a eu des pertes, environ 10 soldats ont été tués et plusieurs autres ont été blessés". "Les militants (shebab, ndlr) ont également souffert de lourdes pertes, et ils ont perdu de nombreux combattants".

Les shebab, dont le porte-parole Sheikh Abdiaziz Abu Musab a été cité sur leur radio Andalus, ont de leur côté affirmé avoir pris le camp d'assaut, tuant 61 soldats et s'emparant de 16 véhicules militaires.

Les shebab ont juré la perte du fragile gouvernement central somalien, soutenu à bout de bras par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom). A la mi-février, ils ont menacé de mener une guerre "sans merci" contre le nouveau président, Mohamed Abdullahi Mohamed.

Confrontés à la puissance de feu de l'Amisom déployée en 2007, les shebab ont été chassés de Mogadiscio en août 2011. Ils ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions, mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, souvent dans la capitale ou contre des bases militaires, somaliennes ou étrangères.

https://www.lorientlejour.com/article/1056095/somalie-les-shebab-attaquent-une-base-militaire-pertes-importantes.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Guerre civile en Somalie   Lun 12 Juin 2017 - 18:38

Citation :
Nouvelle frappe américaine contre un camp d’entraînement jihadiste en Somalie


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 12-06-2017




L’aviation américaine a appuyé, le 11 juin, une opération menée par les forces spéciales somaliennes contre un camp d’entraînement utilisé par les milices shebab, liées à al-Qaïda, dans la région de Middle Juba, à environ 300 km au sud-ouest de Mogadiscio.

« Ce matin [11 juin, ndlr], j’ai ordonné à nos forces spéciales, appuyées par nos partenaires internationaux, de mener un raid contre un centre d’entraînement des militants shebab », a ainsi indiqué Mohamed Abdullahi Mohamed, le président somalien. « La mission a été accomplie et a permis la destruction d’un important centre d’entraînement depuis lequel ce groupe organisait de violentes opérations », a-t-il ajouté.

Les « partenaires internationaux » évoqués par le président somalien étaient en réalité américains. Plus tôt, le Pentagone avait en effet affirmé avoir effectué une frappe aérienne « en coordination avec les partenaires régionaux en réponse directe aux récentes actions des shebab y compris de récentes attaques contre les forces somaliennes. »

Et de préciser que ce raid aérien avait été conduit dans le cadre légal approuvé par le président Trump en mars dernier, qui permet aux forces américaines de « mener légalement des actions contre les shebab dans une zone géographique définie d’activités hostiles et en soutien » aux autorités somaliennes.

Le commandement militaire américain pour l’Afrique (US AFRICOM) a apporté quelques précisions supplémentaires au sujet de cette frappe. Ainsi, cette dernière aurait fait au moins 8 tués dans les rangs jihadistes. Et de souligner que les Shebab ont, ces derniers mois, « augmenté leur capacité de combat en s’emparant d’armes lourdes, de véhicules blindés, d’armes légères, de munitions et d’autres fournitures diverses » au cours d’attaques contre des bases de l’AMISOM, la force de l’Union africaine déployée en Somalie avec un mandat des Nations unies.

Cette organisation, a accusé l’US AFRICOM, profite de ses refuges pour préparer des attentats, voler l’aide humanitaire et accueillir « d’autres terroristes ».

« Les forces américaines auront recours à toutes les méthodes efficaces et appropriées pour protéger les Américains, notamment les opérations militaires de lutte contre le terrorisme menées en partenariat avec l’AMISOM et l’Armée nationale somalienne, les frappes de précision contre les terroristes, leurs camps d’entraînement et leur caches, et la traque des membres de cette formation affiliée à Al-Qaïda en Somalie, dans la région et dans le monde entier », a encore prévenu l’US AFRICOM.

En 2016, les forces américaines ont effectué une quinzaine de frappes contre les milices shebab. L’une d’elles, menée en mars de cette année-là, avait permis d’éliminer 150 jihadistes somaliens, alors rassemblés dans un camp d’entraînement situé à 200 km au nord de Mogadiscio.

http://www.opex360.com/2017/06/12/nouvelle-frappe-americaine-contre-un-camp-dentrainement-jihadiste-en-somalie/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guerre civile en Somalie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre civile en Somalie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» 2011-__Syrie, guerre civile
» « L'Etat se prépare à une guerre dans les cités »
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» L'explosion sociale qui couve et l'Ademocratie
» Le général Jean Delaunay prédit la Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: