Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
les dessous des cartes552
Partagez | 
 

 les dessous des cartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Dim 10 Juil 2011 - 23:46

Le Sud-Soudan, un nouvel Etat sur la carte du monde

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Dim 18 Sep 2011 - 16:21

Les États-Unis partout

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1305
Inscrit le: 13/12/2010
Localisation: Canada
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:


MessageSujet: Carte temps-reel crowd sourced sur la propagation des epidemies   Mer 21 Sep 2011 - 0:25

Carte temps-reel crowd sourced sur la propagation des epidemies

http://healthmap.org/en/

Citation :
About HealthMap

HealthMap, a team of researchers, epidemiologists and software developers at Children's Hospital Boston founded in 2006, is an established global leader in utilizing online informal sources for disease outbreak monitoring and real-time surveillance of emerging public health threats. The freely available Web site 'healthmap.org' and mobile app 'Outbreaks Near Me' deliver real-time intelligence on a broad range of emerging infectious diseases for a diverse audience including libraries, local health departments, governments, and international travelers. HealthMap brings together disparate data sources, including online news aggregators, eyewitness reports, expert-curated discussions and validated official reports, to achieve a unified and comprehensive view of the current global state of infectious diseases and their effect on human and animal health. Through an automated process, updating 24/7/365, the system monitors, organizes, integrates, filters, visualizes and disseminates online information about emerging diseases in nine languages, facilitating early detection of global public health threats.

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1305
Inscrit le: 13/12/2010
Localisation: Canada
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Jeu 20 Oct 2011 - 18:43



http://www.mint.com/blog/wp-content/uploads/2009/06/mint-world-resources-map-r2.gif

_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Lun 13 Fév 2012 - 11:52

Un nouvel état du monde

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA



Dernière édition par jonas le Mar 3 Avr 2012 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mer 22 Fév 2012 - 14:27

Quel futur pour les métaux et terres rares ?
par Didier Julienne

Allons-nous vers une pénurie ou vers un gâchis des métaux et terres rares, indispensables éléments des technologies énergétiques dites "propres et renouvelables"... Didier Julienne, expert des matières premières, auteur de plusieurs rapports gouvernementaux sur ces questions, a décrit la situation actuelle dans le monde et en France, devant les académiciens réunis en séance.



_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA



Dernière édition par jonas le Mar 3 Avr 2012 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages: 20138
Inscrit le: 15/09/2009
Localisation: 511
Nationalité: Maroco-Allemand
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mer 22 Fév 2012 - 14:56

a quand va t-on en produire enfin? Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mer 22 Fév 2012 - 15:31

Yakuza a écrit:
a quand va t-on en produire enfin? Rolling Eyes
sincérement je n'espére pas maintenant !!!
il faut pour le moment gagner et grignoter en puissance tout simplement pour avoir une certaine autonomie quand on aura décidé de produire
et puis sincèrement si c'est pour ramener une société étrangère qui exploitera et te filera 25% a peine (comme ce que qu'on a tous lu par rapport au gaz ) je préfère pas !! de plus on a une société qui est capable de l’exploiter je parle de l'OCP mais elle est en pleine mutation donc elle aura besoin de temps avant qu'elle ne soit opérationnel pour toute autre extraction

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages: 6142
Inscrit le: 12/09/2009
Localisation: Zone sud
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mer 22 Fév 2012 - 15:35

tout est bon pour rééquilibrer notre balance commerciale, l'extraction de l'uranium du phosphate est parmi les options les plus porteuse il faut se pencher la dessus sérieusement

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mer 22 Fév 2012 - 15:46

FAMAS a écrit:
tout est bon pour rééquilibrer notre balance commerciale, l'extraction de l'uranium du phosphate est parmi les options les plus porteuse il faut se pencher la dessus sérieusement
oui bien sur elle peut se pencher la dessus mais sa priorité ce sont les phosphates pour le moment si elle avance petit a petit dans quelques année on serais surement prés à faire une réelle exploitation de nos ressource on aura en tout cas l'argent pour

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages: 6702
Inscrit le: 12/12/2008
Localisation: paris
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:



MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mer 22 Fév 2012 - 16:24

Terre rare, ce qu'en dis wikipédia :
nota: j'avais vu l'emission sur le sujet. Le japon avais dû ralentir ses chaines de production après l'arret de l'exportatation chinoise !
Lors de cette emission, l'accent avait été mis egalement sur la récupération des terres rares via le recyclage des appareils electronique.

Le marché du recyclage pèsera dans 20 ans autant que celui de la frabrication ! Et quel que soit le domaine ce marché (electronique, navires etc...) reste à investir par des pays comme le notre (cela ne recquiert pas une MO très qualifié) et peut être très lucratif (le démontage se fait à la tonne et le produit du recyclage (or, metaux rare...) revient au pays).

Il y a là un vrai marché à investir. Il y a surproduction partout et recyclage nulle part. Viser la partie "noble" (production) est plus incertains aujourd'hui que le marché du retraitement.

Citation :
Gisements et production[modifier]
En raison de leurs usages multiples, souvent dans des domaines de haute technologie revêtant une dimension stratégique, les terres rares font l'objet d'une communication restreinte de la part des États, de sorte que les statistiques macroéconomiques à leur sujet demeurent très lacunaires. Les réserves mondiales en oxydes de terres rares étaient estimées par l'USGS (USA) à 110 millions de tonnes fin 2010[1] détenues à 50 % par la Chine, devant la Communauté des États indépendants (17 %), les États-Unis (12 %) et l'Inde (2,8 %). La Chine estime quant à elle détenir seulement 30 % des réserves mondiales de terres rares, bien qu'elle fournisse 90 % des besoins de l'industrie et se penche sur les techniques de recyclage de ces terres rares dans les déchets électroniques[2]. La production mondiale d'oxydes de terres rares de la Chine s'est élevée à environ 130 000 tonnes en 2010, constituant un quasi monopole mondial (l'Inde, deuxième producteur « déclaré », n'en aurait extrait que 2 700 tonnes), mais la production de la CEI, des États-Unis et de la plupart des autres producteurs mineurs (qui cumuleraient tout de même un cinquième des réserves mondiales) n'est pas communiquée[1].

Potentiel de réserve[modifier]
En juillet 2011, une équipe de scientifiques japonais indique avoir trouvé une nouvelle réserve de terres rares dans les eaux internationales du Pacifique[3]. Ce même groupe indique que cela peut porter le niveau réserve connue actuelle à environ 100 milliards de tonnes.

Cette même source indique que les réserves sont réparties sur 78 sites à des profondeurs de 3500 à 6000 mètres[4]. Même si cette découverte est intéressante étant donné la demande grandissante de ces matériaux, son extraction pose des problèmes environnementaux importants[5].

Hégémonie de la production chinoise[modifier]

Répartition de la production mondiale de terres rares de 1950 à 2000.Jusqu'en 1948, la plupart des sources de terres rares provenait de dépôts de sable en Inde et au Brésil. Durant les années 1950, l'Afrique du Sud est devenu le principal producteur après la découverte d'immenses veines de terres rares (sous forme de monazite) à Steenkampskraal.

Depuis le début des années 2000, ces mines indiennes et brésiliennes produisent toujours quelques concentrés de terres rares, mais sont surpassées par la production chinoise qui assure, en 2010, 95 % de l'offre de terres rares[6]. Les États-Unis et l'Australie disposent de réserves importantes (15 et 5 % respectivement), mais ont cessé de les exploiter en raison des prix très concurrentiels de la Chine et des inquiétudes environnementales[7].

Cette prépondérance inquiète les pays occidentaux, qui cherchent à diversifier leur approvisionnement, d'autant plus que la Chine a annoncé le 1er septembre 2009 vouloir réduire ses quotas d'exportation à 35 000 tonnes par an (sur une production de 110 000 tonnes) dès 2010. L'argumentation justifiant cette décision porte sur la volonté de préserver des ressources rares et l'environnement. En effet, le ministère chinois du Commerce a récemment affirmé que les réserves de terres rares du pays avaient chuté de 37% entre 1996 et 2003[8]. Mais ces mesures visent surtout à satisfaire sa demande interne, en forte croissance. De 2006 à 2010, la Chine a réduit ses quotas d'exportation de 5 % à 10 % par an, et la production a été limitée de peur que ses réserves ne s'épuisent d'ici quinze ans[7].

La mine de terres rares de Mountain Pass en Californie devrait ainsi faire l'objet d'importants investissements afin de limiter cette sujétion ; la réouverture de la mine sud-africaine est à l'étude[9]. Certains gisements canadiens (Hoidas Lake), vietnamiens, australiens et russes sont aussi en cours d'évaluation.

Toute la gamme des terres rares est extraite par la Chine principalement en Mongolie Intérieure comme par exemple le dépôt de Bayan Obo, dans le district minier de Baiyun. On trouve aussi des terres rares sur le plateau tibétain[10]. Les mines illégales sont répandues dans la campagne chinoise et souvent liées à des pollutions des eaux environnantes. La Chine annonce qu'elle réduira ses exportations et sa production de Terres rares de 10 % pour 2011 pour des « questions environnementales »[11]. Après une plainte déposée par l'Union Européenne, les États-Unis et le Mexique en fin 2009, l'OMC condamne le 7 juillet 2011 la Chine à mettre un terme aux quotas imposés pour les terres rares[12],[13].

Géographie économique[modifier]
Les terres rares sont un groupement de 17 minéraux utilisés principalement dans les produits de haute technologie ainsi que dans les produits des nouvelles technologies vertes. Les principales concentrations de minerai de terres rares se trouvent en Chine (Mongolie-intérieure), aux États-Unis, en ex URSS.

La Chine assure un quasi monopole de la production de terres rares dans le monde. De plus, la Chine consomme plus de 50% de sa propre production. Les autres pays consommateurs de terres rares sont le Japon, les États-Unis, l'Europe.

Pour faire face au monopole de la Chine, certains Etats reprennent leurs activités d'extraction, malgré les conséquences environnementales et les coûts élevés de leur production.

Comment les terres rares, incontournables dans le domaine de l’industrie innovante et de haute technologie, redéfinissent les enjeux industriels et politiques mondiaux ?

Pour asseoir son contrôle sur ces minéraux stratégiques, Pékin met en œuvre une politique industrielle de long terme[14], amplement critiquée par le capitalisme occidental, et s’emploie à bousculer le grand jeu géopolitique mondial[15].

Pékin instaure des quotas sévères depuis 2005, et réduit ses exportations de 5 à 10% par an. En quelques décennies seulement, la Chine a pris le contrôle de l’industrie des terres rares.

En limitant les exportations de métaux rares, la Chine incite les plus gros consommateurs à prendre les devants. Toutefois, la stratégie générale reste le jeu d’alliances entre producteurs chinois et transformateurs occidentaux.

Aujourd’hui, la problématique de restriction des terres rares inquiète au niveau des industries de la défense. La montée en puissance militaire de la Chine a mis en lumière l’erreur stratégique commise par les occidentaux[16].

Utilisation[modifier]
Nombre de ces éléments possèdent des propriétés uniques qui les rendent utiles dans de nombreuses applications (voir ci-après) ; ainsi l'utilisation des terres rares s'est accrue depuis la fin du XXe siècle. En outre, les Terres rares sont utilisées pour la croissance verte[17].

Composants pour véhicules électriques et hybrides[modifier]
La probable croissance des véhicules électriques renforce l'intérêt pour certaines terres rares : composant d'accumulateurs de type NiMH (lanthane) et la fabrication d'aimants compacts pour les moteurs électriques synchrones dit "sans balais" (néodyme, dysprosium, samarium).

Alliages métalliques[modifier]
L'oxyde d'yttrium Y2O3 est utilisé dans les alliages métalliques pour renforcer leur résistance à la corrosion à haute température.

Colorants[modifier]
Les oxydes de terre rare sont également utilisés comme pigments, en particulier pour le rouge (pour remplacer l'oxyde de chrome) et pour leurs propriétés fluorescentes, notamment dans les lampes à décharge (néons, ampoules fluocompactes), les « filets » des lampes à gaz de camping, comme photophores des écrans cathodiques ainsi que, récemment, comme dopant dans différents types de laser.

Toutefois, une part importante de la production de terres rares est utilisée en mélange.

Le mélange des métaux de terres rares appelé mischmétal est généralement riche en terres cériques. Du fait de cette importante proportion de cérium, il est incorporé dans les alliages pour pierre à briquet. On l'utilise également comme catalyseur, pour le piégeage de l'hydrogène (réservoir).


PGM
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Jeu 23 Fév 2012 - 13:35

accès à l'eau: de la réalité physique à l'enjeu économique


_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA



Dernière édition par jonas le Mar 3 Avr 2012 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Jeu 22 Mar 2012 - 10:18

Citation :

Géopolitique des tubes en Asie centrale

Une partie d’échecs se joue depuis deux décennies pour le contrôle des ressources et des territoires d’Asie centrale. Focalisée sur le tracé des gazoducs et des oléoducs, cette guerre feutrée implique des puissances anciennes et émergentes. Pour les unes, il s’agit de capter les ressources énergétiques en contournant certains territoires jugés instables ou menaçants ; pour les autres, d’affermir leur position économique ; pour toutes, d’étendre leur influence géopolitique. Les Etats-Unis tentent de faire glisser l’or noir entre la Russie et l’Iran en construisant un système d’oléoducs dans le Caucase Sud. La Chine a sécurisé ses approvisionnements énergétiques en provenance du Turkménistan et du Kazakhstan. La Russie cherche à contrôler ou à contourner les infrastructures des régions de transit (Géorgie, Ukraine, Biélorussie, Hongrie, Pologne, pays baltes, Tchétchénie...) ; sa diplomatie a obtenu l’accord de plusieurs pays européens, ainsi que celui de la Turquie pour le passage de ses tubes, contribuant ainsi à saper les efforts de l’Union européenne pour la construction du gazoduc Nabucco.


_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Mar 3 Avr 2012 - 10:55

En Asie, des projets de construction de voies d’acheminement du pétrole et du gaz


_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3107
Inscrit le: 11/02/2008
Localisation: far-maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: les dessous des cartes   Jeu 5 Avr 2012 - 16:39

Espace Pacifique sous influence des grandes puissances


_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA

Revenir en haut Aller en bas
 

les dessous des cartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le dessous des cartes.
» Le dessous des cartes
» Le nouvel axe du mal " Iran-Syrie-Corée du nord ".
» Cartes postales de bateaux
» le sel et moutarde voir lien ci dessous est ce bien ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces ::  :: -