Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mar 20 Nov 2012 - 12:53

Citation :
20/11/2012 à 10h:24 | AFP
Une colonne de rebelles du M23 est entrée mardi dans la ville de Goma (est de la RDC) et progressaient à la mi-journée vers le centre de la ville et vers la frontière rwandaise, toute proche.

Cette colonne a brièvement affronté des soldats des Forces armées de la République démocratique du Congo sur un boulevard longeant l'aéroport avant de poursuivre leur chemin vers le poste-frontière rwandais de Gisenyi.



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC: les rebelles du M23 sont entrés dans la ville de Goma | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mar 20 Nov 2012 - 13:03

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Jeu 22 Nov 2012 - 23:13

Citation :
RDC : le président Kabila suspend le général major Amisi, chef des forces terrestres

Le président Joseph Kabila, commandant suprême des Forces armées de la RDC a suspendu jeudi 22 novembre le général major Gabriel Amisi Kumba de ses fonctions de chef des forces terrestres de l’armée congolaise pour raison d’enquête. Ce dernier est accusé dans un rapport d’experts de l’ONU publié mercredi 21 novembre de vendre des armes aux groupes armés opérant dans l’est de la République démocratique du Congo.

La décision de Joseph Kabila a été rendue publique dans un communiqué du cabinet du président de la République démocratique du Congo lu à la télévision publique par le ministre des Médias et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende qui affichait un air grave.

Citant le rapport des experts de l’ONU, Lambert Mende a affirmé que « les FARDC continuent d’être la proie de réseaux criminels qui permettent aux officiers supérieurs de s’enrichir par l’emprise sur les ressources naturelles et la contrebande notamment par le trafic d’ivoire mené par des groupes armés». Selon lui, d’autres officiers qu’il n’a pas cités sont impliqués dans ce trafic.

« Le Général Gabriel Amisi supervise un réseau de distribution de munitions de chasse pour les braconniers et les groupes armés, y compris Raïa Mutomboki», une milice locale accusée d’atrocités, indique le rapport dont une copie est parvenue à Reuters.

Lambert Mende a rappelé que le groupe Raïa Mutomboki est responsable avec les forces négatives des FDLR de la mort de 260 civils en novembre au Nord-Kivu.

Le rapport indique également que le général Amisi dit Tango Four a ordonné que 300 fusils d’assaut AK 47 soient donnés à un autre groupe armé opérant dans l’est du Congo, connu sous le nom de Nyatura, une autre milice locale responsable de nombreuses exactions.

Cependant, la rébellion du M23 qui occupe la ville de Goma ne figure pas parmi les bandes armées citées dans le rapport de l’ONU comme recevant des armes à travers le réseau [du général Amisi], précise Reuters.

Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, est tombé entre les mains des rebelles du M 23 mardi 20 novembre en fin de matinée. Les rebelles ont poursuivi leur progression, jeudi, à Sake (27 km à l’ouest de Goma) annonçant leur intention de renverser le pouvoir du président Kabila qu’ils accusent d’avoir triché à la présidentielle de novembre 2011.

Créé en mai denier, le M23 revendique l’application de l’accord de paix signé en mars 2009 entre l’ex-rébellion du CNDP dont leurs chefs sont issus et le gouvernement congolais.

http://radiookapi.net/actualite/2012/11/22/rdc-le-president-kabila-suspend-le-general-major-amisi-le-chef-de-forces-terrestres/#more-137141
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Ven 23 Nov 2012 - 12:55

Citation :
Nord-Kivu : plus de 80 militaires blessés abandonnés à l’hôpital militaire de Goma
novembre 21, 2012, | Denière mise à jour le 21 novembre, 2012 à 4:45

Plus de quatre-vingt militaires des Forces armées de la RDC (FARDC), blessés mardi 20 novembre lors des combats qui ont précédé la chute de la ville de Goma, dans le Nord-Kivu, entre les mains du M23, sont abandonnés à leur triste sort à l’hôpital militaire de Goma. Selon les responsables de cet hôpital, certains blessés doivent être évacués vers des structures plus performantes. Une dizaine de corps de soldats FARDC gisent encore par terre à travers la ville.

Un calme relatif règne ce mercredi matin dans une ville de Goma contrôlée depuis 24 heures par les rebelles du M23.

Quelques habitants, essentiellement de jeunes curieux, s’aventurent dans les grandes artères de la ville pour se rendre compte des blessures causées par la guerre.

Dans les rues du centre-ville, des corps sans vie de soldats FARDC gisent encore sur le sol, notamment au rond point BDEGL, au centre de distribution de la Société nationale d’électricité (Snel), et dans le quartier Katindo, où l’on compte une dizaine de cadavres.

Les activités restent encore paralysées dans la ville, où les commerces, les marchés, les écoles et les universités, ainsi que certaines structures sanitaires restent toujours fermés.

Néanmoins, le transport en commun a timidement repris en ville, entraînant la réouverture de quelques stations d’essence.

Le bilan des affrontements entre les rebelles du M23 et le FARDC dans la ville de Goma n’est toujours pas connu.

http://radiookapi.net/actualite/2012/11/21/nord-kivu-plus-de-80-militaires-blesses-abandonnes-lhopital-militaire-de-goma/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 26 Nov 2012 - 18:17

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mar 27 Nov 2012 - 21:56

Citation :
Nord-Kivu: les FARDC contre-attaquent le M23 à Masisi

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont lancé mardi 27 novembre une contre offensive contre les positions du M23 dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu. Ces informations rapportées par plusieurs sources de la région ne sont pas confirmées par le porte-parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu, Olivier Hamuli.

Des sources locales indiquent que les FARDC en provenance de Minova ont attaqué vers 4 heures locales du matin les collines surplombant les localités de Shasha et Karuba. Des tirs à l’arme lourde et légère auraient été entendus dans cette zone.

Les combats se dérouleraient actuellement à Mushaki, importante agglomération de Masisi occupée par le M23 depuis la semaine passée.

Ces combats ont repris le jour même de l’annonce du chef du M23 qui a conditionné le retrait de son mouvement de la ville de Goma par l’obtention d’un cessez-le-feu et l’établissement d’un calendrier pour les négociations.

Le lundi, le nouveau chef d’état-major des forces terrestres des FARDC, François Olenga, avait annoncé une contre attaque de l’armée régulière pour déloger les rebelles de Goma.

«Si les rebelles du M23 ne respectent pas le délai fixé par le sommet de Kampala pour leur retrait de Goma, nous allons faire notre travail et restaurer l’autorité de l’Etat», a avait-il déclaré à l’AFP.

La reprise des affrontements a paralysé des activités économiques à Minova, à 50 km au Sud-Ouest de Goma, où les Forces armées de la RDC (FARDC) étaient regroupées avant de lancer la contre-attaque.

Le M23 installe une barrière routière

Les rebelles du M23 ont érigé une barrière à Mugunga sur la route Goma-Saké où ils exigent 10 dollars américains au véhicule à destination ou en provenance de Minova, au Sud-Kivu.

Selon plusieurs témoignages, les commerçants qui empruntent ce tronçon routier sont contraints de payer 5 dollars américains. Les propriétaires de gros camions transportant des produits agricoles déboursent 350 dollars américains pour comme droit de passage.

Une dizaine de véhicules stationneraient actuellement devant cette barrière, faute d’argent.

http://radiookapi.net/actualite/2012/11/27/nord-kivu-les-fardc-lancent-une-contre-offensive-contre-le-m23-masisi/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Ven 30 Nov 2012 - 10:55

Citation :
Vendredi, 30 Novembre 2012 12:58
IRIB- L'armée régulière va se rédéployer samedi à Goma, dans la foulée de centaines de policiers qui ont commencé à arriver vendredi dans cette ville de l'est de la République démocratique du Congo dans la perspective d'un retrait des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23).

"Demain (samedi), on va déployer nos unités. Un bataillon sera en ville et une compagnie sera à l'aéroport", actuellement géré par la Mission de l'ONU en RDC (Monusco), a déclaré à l'AFP le général François Olenga, chef de l'armée de terre, sans préciser le nombre exact d'hommes qui seront postés dans la localité.

Selon lui, ce redéploiement fait suite au dernier sommet de Kampala, samedi, où les chefs d'Etats de la région des Grands Lacs ont demandé aux rebelles de quitter Goma et de s'en retirer à au moins 20km au Nord, soit un retour sur leurs positions initiales.

Vendredi matin, plus 270 policiers loyalistes - sur un total prévu de quelque 450 - sont arrivés à Goma par bateau depuis la ville de Bukavu, à une centaine de km plus au sud, pour sécuriser la ville en prévision du retrait du M23, a constaté une journaliste de l'AFP présente sur place.

Les rebelles du M23 ont pris Goma le 20 novembre. Cette semaine, aux termes du sommet de Kampala, ils ont accepté de s'en retirer ce vendredi. Le retrait, ont-ils cependant averti jeudi, pourrait se prolonger jusqu'à samedi.
http://french.irib.ir/africa/info/politique/item/82123-rdc-larm%C3%A9e-r%C3%A9guli%C3%A8re-va-se-red%C3%A9ployer-%C3%A0-goma-samedi-apr%C3%A8s-le-d%C3%A9part-du-m23
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Dim 2 Déc 2012 - 19:59

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 3 Déc 2012 - 12:04

Citation :
L'armée de République démocratique du Congo (RDC) attendait lundi, à quelques km de Goma, un feu vert des autorités congolaises pour se diriger vers la capitale de la riche province minière du Nord-Kivu (est), qu'elle doit réinvestir après le départ des rebelles du M23.

Les soldats de l'armée régulière, les FARDC, sont rassemblés dans la base militaire de Mubambiro depuis dimanche, à une vingtaine de kilomètres de Goma, a déclaré à l'AFP un officier supérieur de l'armée s'exprimant sous couvert d'anonymat.

"Nous attendons (les ordres) pour les faire rentrer dans Goma", a-t-il ajouté, sans pouvoir expliquer pourquoi le feu vert n'avait toujours pas été donné.

A Mubambiro, des journalistes de l'AFP observaient lundi matin la présence d'au moins 200 soldats sur le départ, sacs à dos prêts.

L'armée congolaise était à l'origine attendue dimanche à Goma, que la rébellion a évacuée samedi. Elle n'était désormais plus attendue que lundi après-midi, voire mardi.

"La logistique, cela prend du temps", a justifié le porte-parole du gouvernement de RDC, Lambert Mende. "Je crois que dans 24 ou 48 heures ils seront déployés, je ne peux pas vous donner plus de détails", a-t-il déclaré à l'AFP.

Les rebelles du M23 combattent l'armée régulière de RDC depuis environ huit mois dans le Nord-Kivu.

Il y a deux semaines, ils avaient pris Goma et, dans la foulée, ses environs, qu'ils ont ensuite occupés pendant une douzaine de jours.

Ils ont accepté la semaine dernière de se retirer sur leurs positions initiales, à une vingtaine de km plus au nord de Goma, aux termes d'une médiation des pays voisins des Grands Lacs et en échange de promesses d'ouverture de négociations avec le pouvoir de Kinshasa.

Le M23 est composé d'ex-rebelles qui avaient intégrés l'armée de RDC en 2009 après la signature d'un accord de paix avec Kinshasa. Ses hommes se sont mutinés il y a environ huit mois, estimant que les autorités congolaises n'avaient jamais pleinement respecté leurs engagements.

Les discussions entre les rebelles et Kinshasa sont aussi désormais censées débuter de façon imminente.



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : RDC: l'armée attend, près de Goma, un feu vert pour revenir vers la capitale | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 3 Déc 2012 - 13:40

Citation :
Congo rebels begin Goma pullout








M23 rebels withdraw from the eastern Congo town of Goma, Saturday Dec. 1, 2012. Sy Koumbo, a spokesman for the U.N. in Congo, says that an agreement was reached late Friday with M23 rebels after they attempted to force their way into Goma's international airport to seize arms. Koumbo says U.N. peacekeepers blocked the fighters. Trucks full of M23 rebels drove Saturday along the road that leads out of Goma towards Kibumba, where the rebels are supposed to settle following an agreement reached in Kampala last week. M23 soldiers were cheering as they did a final tour in the city center.





M23 rebels withdraw from the eastern Congo town of Goma, Saturday Dec. 1, 2012. Sy Koumbo, a spokesman for the U.N. in Congo, says that an agreement was reached late Friday with M23 rebels after they attempted to force their way into Goma's international airport to seize arms. Koumbo says U.N. peacekeepers blocked the fighters.






M23 rebels withdraw from the eastern Congo town of Goma, Saturday Dec. 1, 2012. Sy Koumbo, a spokesman for the U.N. in Congo, says that an agreement was reached late Friday with M23 rebels after they attempted to force their way into Goma's international airport to seize arms. Koumbo says U.N. peacekeepers blocked the fighters.


.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mar 4 Déc 2012 - 16:24

Citation :
RDC : les militaires regagnent la ville de Goma

Après le retrait des rebelles du Mouvement du 23 mars, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) regagnent la ville de Goma au Nord-Kivu depuis le lundi 3 décembre. Elles avaient quitté cette ville mardi 20 novembre dernier, quelques heures avant l’entrée des rebelles. Les responsables de l’armée ont affirmé que le premier groupe est constitué du bataillon commando dont les éléments sont déployés dans différents endroits de la ville pour sécuriser la population et ses biens.

D’après les résolutions des chefs d’Etats de la Conférence internationale de la région de grands lacs (CIRGL), les rebelles devraient quitter la ville de Goma au plus tard mardi 27 novembre. Leur chef avait demandé un délai de 48 heures. Le retrait effectif des troupes du M23 a finalement eu lieu samedi 1er décembre.

Le retour des FARDC est apprécié par les habitants de Goma, principalement les femmes des militaires restées dans la région. Mais elles demandent la sécurité et la prise en charge des familles des militaires dont les maris sont morts lors des affrontements entre les FARDC et le M23.

« Nous sommes des veuves, ils ont tué nos maris. Qui va s’occuper de nos enfants ? Qui va les scolariser ? », s’est interrogé une veuve dont le mari a été tué par les rebelles.

Les militaires déployés dans la ville après le départ du M23 disent avoir une bonne morale. Ils disent même être soutenus par le gouvernement congolais pour mieux rendre service à la population du Nord-Kivu.

http://radiookapi.net/actualite/2012/12/04/rdc-les-militaires-regagnent-la-ville-de-goma-2/#more-137995
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mar 4 Déc 2012 - 20:16

jf16 a écrit:
Citation :
RDC : les militaires regagnent la ville de Goma

Après le retrait des rebelles du Mouvement du 23 mars, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) regagnent la ville de Goma au Nord-Kivu depuis le lundi 3 décembre. Elles avaient quitté cette ville mardi 20 novembre dernier, quelques heures avant l’entrée des rebelles. Les responsables de l’armée ont affirmé que le premier groupe est constitué du bataillon commando dont les éléments sont déployés dans différents endroits de la ville pour sécuriser la population et ses biens.

D’après les résolutions des chefs d’Etats de la Conférence internationale de la région de grands lacs (CIRGL), les rebelles devraient quitter la ville de Goma au plus tard mardi 27 novembre. Leur chef avait demandé un délai de 48 heures. Le retrait effectif des troupes du M23 a finalement eu lieu samedi 1er décembre.

Le retour des FARDC est apprécié par les habitants de Goma, principalement les femmes des militaires restées dans la région. Mais elles demandent la sécurité et la prise en charge des familles des militaires dont les maris sont morts lors des affrontements entre les FARDC et le M23.

« Nous sommes des veuves, ils ont tué nos maris. Qui va s’occuper de nos enfants ? Qui va les scolariser ? », s’est interrogé une veuve dont le mari a été tué par les rebelles.

Les militaires déployés dans la ville après le départ du M23 disent avoir une bonne morale. Ils disent même être soutenus par le gouvernement congolais pour mieux rendre service à la population du Nord-Kivu.

http://radiookapi.net/actualite/2012/12/04/rdc-les-militaires-regagnent-la-ville-de-goma-2/#more-137995
Au contraire, ils doivent avoir honte, ils rentrent à goma comme des scouts. Evil or Very Mad Idea
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mer 5 Déc 2012 - 10:10

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Dim 9 Déc 2012 - 12:41

Après la Guinée, le Congo vient de passer un contrat pour la livraison des véhicules blindés russes GAZ-2330 Tiger. Dans la photo c'est une délégation du ministère de l'intérieur congolaise qui s'est rendu en Russie fin du mois de nov pour la signature du contrat pour la livraison d'un premier lot de ces véhicules.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Dim 16 Déc 2012 - 13:00

17-11-12



Citation :
9T-HM19 Checking the engine, after it returned from a combat mission. The Mi-24s came to DRC with the typical two-tone colours as many USSR Hinds wore (sand/olive). Initially they were based in the east, but moved to Kinshasa in the course of 2010 as preparation for a fly-past during the celebrations for 50 years of independence, June 30, 2010. Around that time the faded camouflage was being replaced by these glossy colours and the new roundel was applied. In 2011 the Hinds came back to the east (Goma, Bukavu).



Citation :
9T-HM17 Returning from a combat mission. M23 rebels and government troops were fighting for control over the town of Kibumba (at about 25 km north of Goma), and Mi-24s of both the DR Congo AF and UN forces were used for close air support. The day after all aircraft based at Goma airport would relocate to Bukavu. And three days later Goma would fall in the hands of M23.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 24 Déc 2012 - 22:48

Citation :
Shabunda : retour au calme après la déroute des miliciens Raia Mutomboki

publié il y a 7 heures, 19 minutes, | Denière mise à jour le 24 décembre, 2012 à 3:13 | sous Actualité, Régions, Sud Kivu. Mots clés: FARDC, Milicien, Raïa Mutomboki, Shabunda


Le calme est revenu lundi 24 décembre à Kachungu dans le territoire de Shabunda dans la province du Sud-Kivu. Pendant tout le week-end, des combats ont opposé les Forces armées dela RDC(FARDC) aux Raïa Mutomboki. Ces combats se sont soldés par la mise en déroute des Raïa Mutomboki. Le bilan de ces combats est controversé. La 10e région militaire parle de quinze hommes de Raïa Mutomboki tués, tandis que des sources indépendantes font état de deux morts dont un de chaque camp.

Le comandant de la 10e région militaire, le général Pacifique Masunzu affirme que les rebelles Raïa Mutomboki ont lancé l’assaut sur une position des militaires des FARDC à Kachungu. Selon lui, les combats ont débuté le samedi 22 décembre. Les miliciens ont été mis en déroute tard dans la soirée du dimanche 23 décembre après avoir enregistré une perte de quinze combattants dont le commandant bataillon du groupe Meche Daniel, précise le général Masunzu. Selon lui, un seul militaire de l’armée régulière est tombé sous les balles du camp adverse.

Pourtant, certaines sources sur place évoquent un bilan faisant état de deux personnes tuées soit une personne dans chaque camp.

L’administrateur du territoire de Shabunda, Eloko Nsala en séjour à Bukavu, a confirmé que les FARDC maîtrisaient la situation. Mais il n’a pas été en mesure d’avancer le moindre chiffre.

Ces affrontements ont eu lieu pendant les pourparlers visant à éviter des combats entre FARDC et Raïa Mutomboki. L’administrateur du territoire confirme que ces contacts initiés par la société civile de Shabunda. Ils se sont déjà produits sur l’axe Lulingu –Nyambembe où les deux groupes restent postés sur les deux rives de la rivière Lugulu sans ouvrir le feu.

Des contacts analogues sont prévus sur l’axe Kigulube- Kachungu à partir du mois de janvier prochain.

http://radiookapi.net/actualite/2012/12/24/shabunda-retour-au-calme-apres-la-deroute-des-miliciens-raia-mutomboki/

Citation :
Un militaire et une femme abattus à Kisangani

publié il y a 7 heures, 53 minutes, | Denière mise à jour le 24 décembre, 2012 à 1:56 | sous Actualité, Province Orientale, Sécurité. Mots clés: hôpital, militaire, police

Un militaire de la garde républicaine et une femme âgée d’environ 60 ans ont été tués par balles, dimanche 23 décembre vers 19h00 (heure locale). L’incident s’est passé devant la maison d’un commandant second de la 9e région militaire dans la commune Makiso.

Selon les premiers éléments d’enquête, des militaires qui montent la garde chez le commandant second de la 9e région militaire en charge de l’administration et logistique auraient tiré à bout portant sur leur collègue de la garde républicaine sans arme et sur cette femme. L’incident s’est passé en l’absence de leur commandant.

Les circonstances de ces deux meurtres ne sont pas encore élucidées. Néanmoins, l’arme dont se seraient servi les présumés meurtriers a été retrouvée enfouie dans le sol dans la parcelle du commandant second de la neuvième région militaire, a affirmé l’auditeur militaire de la garnison de Kisangani.

Le militaire a reçu quatre balles à la tête et dans le thorax. La femme a attrapé une balle au niveau de la tête.

Les policiers ont acheminé les deux corps à la morgue de la ville.

Deux militaires suspects ont été mis aux arrêts et une audience en procédure de flagrance a été programmée par le tribunal militaire à 13h00 (heure de Kisangani) sur le lieu du meurtre.

Par ailleurs, cette même nuit vers 5h00 du matin, un autre militaire commis à la garde d’un autre commandant second a tiré à bout portant sur son compagnon d’arme. Ce dernier a été conduit à l’hôpital et se trouve dans un état critique.

http://radiookapi.net/actualite/2012/12/24/militaire-une-femme-abattus-kisangani/

Citation :
Insécurité à Goma : la police et les FARDC arrêtent 50 suspects

publié il y a 9 heures, 26 minutes, | Denière mise à jour le 24 décembre, 2012 à 1:13 | sous Actualité, La Une, Nord Kivu, Régions, Sécurité. Mots clés: bouclage, FARDC, Insécurité, M23, Munzenze, Ploice


Les éléments de la police et des Forces armées de la RDC (FARDC) ont arrêté une cinquantaine de suspects, lundi 24 décembre, lors du bouclage des quartiers Ndosho et Les volcans à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu. Lors de cette opération, les forces de l’ordre ont aussi saisi des équipements militaires. Cette opération vise à sécuriser la ville de Goma, en proie à une montée d’insécurité depuis le début du mois de décembre. Le commissaire provincial adjoint de la Police chargé des opérations, le colonel Henri Kapend a déclaré à la presse que les forces de l’ordre sont également à la recherche des détenus qui se sont évadés de la prison de Munzenze la veille de l’occupation de Goma par les rebelles du M23.

L’opération de bouclage a débuté à trois heures du matin. Appuyés par les militaires, des policiers lourdement équipés, ont quadrillé les quartiers Ndosho et Les volcans.

Dans le quartier Les volcans, au centre-ville, les forces de l’ordre ont retrouvé des équipements militaires dont des matériels de communication dans quelques habitations de l’avenue Tilipiens. Ils y ont aussi trouvé quelques militaires déserteurs.

Dans le quartier Ndosho, la police a mis la main sur une vingtaine de suspects. Selon elle, certains d’entre eux sont des criminels évadés de la prison de Munzenze la veille de l’entrée des hommes du M23 à Goma. Dans le même quartier, la police en patrouille a ramassé une arme de marque Kalachnikov. Un bandit l’avait abandonnée par avoir tiré sur un étudiant dimanche 23 décembre tard dans la soirée.

Le bouclage a été mené par le commissaire provinciale de la Police chargé des opérations, le colonel Henri Kapend. Il a déclaré que ces opérations vont se dérouler dans tous les endroits que la population juge suspects. Il a affirmé que tous les évadés seront remis en prison. Les autres suspects seront déférés devant les juridictions compétentes, a-t-il souligné.

http://radiookapi.net/actualite/2012/12/24/insecurite-goma-la-police-les-fardc-arretent-50-suspects/
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 31 Déc 2012 - 14:28

Citation :
DC-8

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Jeu 3 Jan 2013 - 14:44

14-11-12 Ukraine

2 Su-25K en vols de test après une période modernisation

FG-505





FG-506

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 7 Jan 2013 - 12:08

Citation :
Soldiers from the Republic of Congo, operating under a multinational central-african regional mandate, arrive by airplane to boost existing forces, at an airport in Bangui, Central African Republic Monday.












_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mar 8 Jan 2013 - 15:52

Citation :
RDC: les affrontements entre FARDC et miliciens à Mambasa ont fait 14 morts

Quatorze personnes ont été tuées et une trentaine autres blessées, dimanche 6 janvier, lors des affrontements entre les Forces armées de la RDC et les miliciens de Paul Sadala alias Morgan, à Mambasa-centre, situé à 168 km au Sud de Bunia en Province Orientale. La Croix-Rouge de la RDC qui a rendu public ce bilan indique que six militaires, quatre miliciens et quatre civils ont péri au cours de ces combats.

Les FARDC ont capturé treize miliciens et récupéré quelques armes à feu.

Parmi les civils touchés lors de ces affrontements, on compte un père de famille et ses quatre enfants.

Des sources de la Croix-Rouge affirment que des blessés continuent à recevoir les soins dans les différentes structures sanitaires de la place.

Les commerçants indiquent que des miliciens et des jeunes gens de la cité ont pillé une centaine de boutiques de Mambasa.

Selon des sources locales, la police interpelle les personnes soupçonnées d’avoir participé aux pillages.

Des sources proches de cette société civile indiquent de leur côté que deux maisons dont une appartenant à la zone de santé de Mambasa ont été complètement détruites par les obus des hommes de Morgan.

Malgré le retour du calme, les activités économiques restent paralysées et le retour de la population est timide.

Les miliciens de Morgan et Kombi avaient occupé la cité de Mambasa dimanche matin.

Ils provenaient du Nord-Kivu voisin et avaient été délogés dans l’après-midi par des militaires congolais appuyés par des casques bleus de la Monusco.

Les combats entre les miliciens et les militaires avaient poussé les habitants de la cité à prendre la route de la localité de Komanda. L’occupation de Mambasa est intervenue quarante-huit heures après l’arrivée en Ituri du chef d’Etat-major des forces terrestres de l’armée congolaise, général François Olenga, qui avait promis de mettre la main sur le chef milicien Morgan.

http://radiookapi.net/actualite/2013/01/08/rdc-les-affrontements-entre-fardc-miliciens-mambasa-ont-fait-14-morts/
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mer 9 Jan 2013 - 3:14

Les 2 Su25K se trouvant le mois de novembre dernier en Ukraine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mer 14 Aoû 2013 - 17:02

il était une fois ... le Mirage M5DM ( Zaire AF )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Lun 28 Oct 2013 - 23:00

Citation :
Nord-Kivu: calme relatif à Rutshuru après quatre jours de combats entre l’armée et le M23

Un calme relatif règne ce lundi 28 octobre dans la soirée dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) dont plusieurs localités ont été reconquises ces derniers jours par les militaires congolais. Le porte-parole de l’armée congolaise au Nord-Kivu, le colonel Olivier Hamuli, affirme que les rebelles du M23 qui occupaient ces localités se sont retranchés vers Bunagana et  Runyonyi à la frontière entre la RDC, le Rwanda et l’Ouganda.

Il annonce également la réouverture de la route entre Goma et Rutshuru  pour le trafic des véhicules des particuliers. L’armée assure désormais la sécurité sur cet axe longtemps occupé par les combattants du M23.

Le colonel Olivier Hamuli promet que les FARDC vont bientôt attaquer les rebelles du M23 dans leur retranchement. Il invite la rébellion à se rendre à l’armée ou à la Monusco.

Par ailleurs, des scènes de liesse sont signalées dans la partie du territoire de Rutshuru où sont présents les militaires congolais. C’est notamment à Rumangabo, Katalé, Rubare, Kiwanja, Kako, Kalengera et Tchengerero.

Les FARDC et les rebelles du M23 se battent au Nord de la ville de Goma depuis le vendredi 25 octobre dernier. Ce sont les combats les plus violents entre les deux groupes depuis fin août.

http://radiookapi.net/actualite/2013/10/28/nord-kivu-calme-relatif-rutshuru-apres-quatre-jours-de-combats-entre-larmee-le-m23/#more-164725  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Mer 30 Oct 2013 - 19:19

Citation :
L'armée congolaise entre dans la dernière ville que tenait le M23  

 30/10/2013, 16:05  

RUTSHURU, République démocratique du Congo (Reuters) - L'armée congolaise est entrée mercredi dans la dernière ville majeure que tenaient les rebelles du M23 dans l'est de la RDC, a-t-on appris de source militaire et humanitaire.

La ville de Bunagana, à la frontière avec l'Ouganda, avait été prise l'an dernier par les hommes du M23. Elle est tombée sans combats, les insurgés s'en étant retirés avant l'arrivée des troupes régulières de la République démocratique du Congo.

"Les soldats gouvernementaux ont pris la ville de Bunagana où des célébrations sont en cours", a dit Tom Ndyanabo, un employé de la Croix-Rouge ougandaise joint par téléphone.

Depuis la semaine dernière, l'armée congolaise, appuyée par les casques bleus de la Monusco, la mission d'observation de l'Onu en RDC, ont infligé une série de revers aux rebelles du M23. Lundi dernier, l'ambassadeur de France aux Nations unies, Gérard Araud, a annoncé que la rébellion était "militairement finie".

"Nous progressons, nous ne nous arrêterons pas, nous allons en finir une fois pour toute avec le M23", déclarait mercredi un officier de l'armée congolaise avant la prise de Bunagana.

D'après la Monusco, plusieurs dizaines de combattants rebelles se sont rendus.

L'arrestation annoncée par des médias locaux du chef du M23, Bertrand Bisimwa, a en revanche été démentie par un porte-parole de l'armée ougandaise. Bisimwa, a-t-il poursuivi, est en route pour Kampala, la capitale ougandaise, pour s'y entretenir avec des médiateurs.

Issus d'une mutinerie de militaires congolais début 2012, les insurgés du M23 ont menacé un temps de "marcher sur Kinshasa". Après un peu moins de deux mois de trêve, les affrontements entre l'armée et les rebelles ont repris vendredi, quelques jours après l'échec des pourparlers de paix engagés en Ouganda.

Pete Jones, avec Kenny Katombe à Rutshuru et Elias Biryabarema à Kampala; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Gilles Trequesser

http://www.latribune.fr/depeches/reuters/l-armee-congolaise-entre-dans-la-derniere-ville-que-tenait-le-m23.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20385
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   Jeu 31 Oct 2013 - 19:44

Citation :
  RDC: l'armée, décidée à en finir, attaque le dernier réduit rebelle

31/10/2013 à 18:08 | AFP  


 L'armée congolaise semblait déterminée à en finir avec les rebelles du M23 et a attaqué sans relâche jeudi leurs dernières positions sur les hauteurs du Nord-Kivu, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Les irréductibles du M23, soit quelques centaines de combattants, étaient retranchés à près de 2. 000 mètres d'altitude sur les collines agricoles de Chanzu, Runyonyi et Mbuzi, proches de Bunagana et Jomba, deux localités situées à environ 80 km au nord de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu.

"Ca n'a pas cessé depuis ce matin, les combats continuent malgré la nuit", a indiqué à l'AFP un habitant de Jomba, joint par téléphone vers 18h30 (16h30 GMT), et selon qui une fillette a été blessée par balle dans la matinée.

"L'intensité des affrontements a diminué un peu", a-t-il ajouté, "il semble que les FARDC [Forces armées de la RDC] ont repoussé un peu les rebelles".

Selon ce témoin souhaitant rester anonyme, les soldats avaient "passé la nuit" à Jomba avant de monter au front pour une "opération de ratissage". On entendait très nettement derrière lui des crépitements nourris d'armes légères.

De Bunagana, fief politique et dernière place forte de la rébellion tombée mercredi une journaliste de l'AFP pouvait entendre des détonations d'armes lourdes vers 17h00 (15h00 GMT).

Selon une source à la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco), les combats sont entrés "dans une phase finale", les FARDC ayant "encerclé les positions du M23 résiduelles pour les déloger".

Depuis la reprise, vendredi, des affrontements entre le Mouvement du 23 Mars (M23) et l'armée, la Monusco ne participe pas directement aux combats, mais elle fournit aux troupes gouvernementales un soutien déterminant en matière de renseignement, d'observation et de planification.

En fin d'après-midi, plusieurs dizaines de soldats, bien approvisionnés en munitions, montaient en direction de la ligne de front. Ils étaient armés de kalachnikov et de lance-roquettes.

Des militaires aidés de civils chargent un lance-roquettes multiple

Un peu plus tôt, sur la route menant à Bunagana, poste-frontière avec l'Ouganda, des militaires aidés de civils chargeaient un lance-roquettes multiple monté sur un camion flambant neuf des FARDC, devant assurer la relève d'un autre engin pilonnant les positions du M23 sur les collines.

Le président congolais, Joseph Kabila, a appelé mercredi soir une nouvelle fois les rebelles à "se démobiliser volontairement" sous peine d'être désarmés "par la force", mais a laissé ouvert le processus de Kampala, où Kinshasa et le M23 discutent, depuis décembre par à-coups et sans résultat pour l'instant.

Sur place, les dirigeants politiques du M23 espèrent parvenir à un accord. "Nous avons terminé [les pourparlers], il ne reste plus qu'à" la médiation ougandaise "à organiser la signature", a affirmé Roger Lumbala, vice-président de la délégation du M23, sans que cette information puisse être confirmée immédiatement du côté gouvernemental.

Le M23 est né d'une mutinerie, en avril 2012, d'anciens rebelles, essentiellement tutsi, intégrés dans l'armée en 2009 après un accord de paix. L'ONU et Kinshasa accusent régulièrement l'Ouganda et le Rwanda de soutenir le M23, ce que réfutent Kigali et Kampala.

Le Nord-Kivu est l'une des régions les plus densément peuplées de la RDC, et son sous-sol regorge de ressources minières convoitées.

A Bunagana, du côté ougandais de la frontière, où s'étaient réfugiés environ 5. 000 personnes entre lundi et mercredi selon l'ONU, le mouvement de retour vers la RDC qui s'était enclenché au matin s'est inversé à la mi-journée.

"Ce matin nous avons retraversé pour aller dans nos champs mais les militaires nous ont dit de nous replier", a indiqué à l'AFP Imelda Nyirankusi, entourée de ses neuf enfants, dont un nourrisson sur le dos, "on a l'impression que les coups de feu se rapprochent" des populations.

En début de soirée, des dizaines d'habitants traversaient la frontière, pour certains matelas sur la tête, pour passer la nuit en Ouganda.  


http://www.jeuneafrique.com/actu/20131031T180859Z20131031T180831Z/rdc-l-armee-decidee-a-en-finir-attaque-le-dernier-reduit-rebelle.html  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» RDC : trois textes signés entre la République Démocratique du Congo et le M23, au Kenya
» RDC : état de santé inquiétant de l’opposant Jean-Claude Muyambo
» IMPLANTATION DES UNITES DE FORCES MOBILES
» Armée Arménienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: