Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mer 13 Oct 2010 - 21:26

Voila,je commence ce topic par un nouveau contrat d'armement d'Elbit avec l'armée americaine et les coast guard
Citation :

Elbit Systems of America receives $68m ID/IQ contract for US Armed Forces
Elbit Systems of America, LLC, a wholly owned subsidiary of Elbit Systems Ltd. was awarded a 5-year, $68 million Indefinite Delivery Indefinite Quantity (ID/IQ) contract from the US Army Contracting Command in Huntsville, Alabama, to supply the USArmy, Navy, Marine Corps and Coast Guard with AN/AVS-7 Head-Up Display components including the latest Elbit Systems of America Flat Panel Day and Night Head-Up Display units.

Initial delivery orders totaling $23M have been awarded under the new ID/IQ contract. This is a follow-on contract to a $75M ID/IQ contract awarded in September 2005.

The new display units increase situational awareness and safety by allowing pilots to fly "head out of the cockpit" during day and night operations. They are a plug and play upgrade to the legacy SU-180/AVS-7 Display units. The SU-180/AVS-7 Display units have been in operational use by United States Army, Navy, Marines and Air Force rotary wing pilots since the mid-1990's and is installed on most US military utility and cargo helicopter platforms, including the UH-60L, CH-53E, CH-47D, CH-46, H-1, V-22 and others.

Commenting on the award, Elbit Systems of America President and CEO, Raanan Horowitz noted, "This follow-on order attests to our customer's satisfaction with our systems and performance track record. Elbit Systems of America is pleased to provide cutting-edge technology for the warfighter, delivering high quality Helmet Mounted Displays at an accelerated pace, supporting critical missions and needs. The AN/AVS-7 has proven itself by providing situational awareness and added safety to Army aviators on all US Army helicopter platforms and we are proud we can provide now an upgrade to these systems."

Elbit Systems of America

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mer 13 Oct 2010 - 22:00

Citation :
Israel Defense Forces Purchases IAI's Inertial Navigation Systems to Be Utilized on its Merkava Tank and Namer APC


Israel Aerospace Industries (IAI) was awarded a multi- year contract to supply TAMAM's Modular Azimuth Position System (TMAPS) and the Advanced Navigation System (ADNAV), to the Israel Defense Forces (IDF). The contract has the potential to reach approximately $30 million (USD).

The systems will be utilized on the "Merkava" tank, and on the "Namer" Merkava-based armored personal carrier (APC), respectively. ADNAV and TMAPS are exhibited at the annual Latrun Conference held these days in Israel, organized by The Institute for Land Warfare Studies, the Israeli Ground Forces, and the Armored Corps Memorial Site and the Latrun Museum Association.

Mr. Shaul Shahar, General Manger of IAI's TAMAM Division, said: " The TMAPS and the ADNAV are part of TAMAM's advanced line of successful land navigation systems, and we are proud hat the IDF has chosen our system for its Merkava tanks and its new Namer APCs."

The inertial navigation systems provide position, heading and orientation data. The TMAPS and the ADNAV are suitable for many types of platforms (tanks, APCs, self propelled guns, towed guns, artillery radars, rocket launchers, and armored, reconnaissance, logistic, command, surveillance, special forces, and other kinds of vehicles) in different battlefield scenarios, including urban areas.

Based on TAMAM's excellent Ring Laser Gyro (RLG) and Fiber Optic Gyro (FOG) technologies, the TMAPS and the ADNAV are the most cost-effective advanced inertial navigation systems available, and can operate in GPS-disturbed or jammed battlefield scenarios.


source IAI

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Mer 13 Oct 2010 - 23:39

Citation :
El Al s’attaque au domestique
La compagnie israélienne El Al a inauguré son premier vol domestique le 1er août dernier, reliant l’aéroport international Ben-Gourion de Tel Aviv à la station balnéaire d’Eilat.

Cette nouvelle desserte sera assurée quotidiennement (3 rotations par jour sauf les vendredis et samedis où le vol n’est assuré qu’une fois par jour, shabbat oblige).

Ce vol, d’une durée moyenne de 55 minutes, est effectué par un Boeing 737-700 de 137 sièges configuré en classe unique.

El Al a obtenu l’autorisation de desservir Eilat à hauteur de 420 passagers maximum par sens, concurrençant les acteurs historiques sur la ligne du Néguev, les compagnies Arkia et Israir, de plus en plus présentes sur le marché international régulier.

Le 737 assurant le vol inaugural est été spécialement rebaptisé « Eilat Red Sea » par le PDG de la compagnie Eilezer Shkedy et le ministre des transports israélien Yisrael Katz.

Aerocantact.com

Citation :
El Al va lancer sa propre alliance, WE

La compagnie aérienne israélienne El Al, lassée de ne pouvoir rejoindre les grandes alliances internationales, a décidé de lancer sa propre alliance, WE ou Western Eastern.

El Al a longtemps essayé de rejoindre les alliances telles que Oneworld, SkyTeam ou Star Alliance, mais s’est toujours heurtée à l’opposition des compagnies membres originaires du monde arabe. Bloquée dans le développement de son réseau, la compagnie israélienne a donc décidé de lancer son propre regroupement, WE, qui sera officiellement lancé dans les trois mois, selon un communiqué de presse du site www.bourses-des-vols.com.
Trois compagnies d’Europe de l’Est seront les premières à rejoindre WE (leur nom n’a pour l’instant pas été révélé), mais El Al espère à terme attirer une vingtaine de compagnies européennes et des deux Amériques, et plus tard de Scandinavie.

Le but du jeu est simple, offrir à ses passagers des destinations jusqu’alors indisponibles comme Tokyo ou New Delhi, Rio ou Buenos Aires, ainsi qu’aux Etats-Unis et au Canada. Les voyageurs pourront alors acheter directement chez El Al des billets pour des lignes opérées par les compagnies membres de WE, ce qui devrait représenter des douzaines de nouvelles possibilités avec des prix inférieurs. Pour la compagnie israélienne, les bénéfices viendront de la coopération en matière d’achats d’avions, de maintenance, et de coopération pour remplir les appareils.

Air journal.fr



_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Jeu 14 Oct 2010 - 9:24

Citation :
LA BANQUE D'ISRAËL ENVISAGE DES MESURES EXCEPTIONNELLES POUR FREINER LA SPÉCULATION CONTRE LE DOLLAR: taxe sur les mouvements de capitaux, réglementation des échanges financiers, etc.

RÉVÉLATIONS – La politique monétaire de la Banque d’Israël serait-elle à un tournant? La spéculation incessante contre le dollar va obliger les autorités monétaires – la Banque d’Israël et le ministère des Finances – à adopter des mesures draconiennes. Jusqu’à présent, le seul moyen officiel pour lutter contre la spéculation consistait à acheter massivement des dollars pour freiner la chute du billet vert. Or aujourd’hui, les caisses de la banque centrale croule sous le poids des 66 milliards de dollars qui s’y sont accumulés, sans pour autant que cet achat massif de billets verts n’ait freiné la spéculation.

Désormais, la Banque d’Israël examine d’autres moyens, plus radicaux, pour contrôler l’entrée des capitaux en Israël. Objectif: limiter les brusques mouvements de capitaux à court terme qui affluent en Israël et qui provoquent l’appréciation du shekel. Concrètement, la Banque d’Israël envisage deux méthodes pour contrôler les mouvements de capitaux: une taxe sur les mouvements de capitaux et la réglementation des accords “swap” qui permettent aux spéculateurs de prêter des dollars contre des shekels. Ces deux instruments administratifs sont actuellement à l’étude à Jérusalem.

Une taxe sur l’entrée des capitaux

Une des méthodes, qui permettrait de contrer l’appréciation du shekel, serait d’imposer une taxe à l’entrée des capitaux étrangers en Israël. Inspiré de la fameuse taxe Tobin (du nom de l’économiste James Tobin qui l’a proposée), ce mécanisme doit permettre de freiner la spéculation financière; le taux de la taxe pourrait être modulé pour ne pas décourager totalement les capitaux étrangers.

Ces dernières semaines, de plus en plus de pays émergents utilisent cette mesure pour limiter la hausse de leur monnaie. Hier, la Thaïlande a annoncé qu’elle va taxer les investisseurs étrangers, à hauteur de 15%, sur les intérêts et les plus-values liés aux obligations thaïlandaises. Il a quelques jours, c’est le Brésil qui a doublé une taxe qui grève les entrées de capitaux dans le pays, la faisant passer à 4%. Cette taxe ne concerne que les investissements de portefeuille: les investissements directs étrangers en sont exemptés. En Israël aussi, une taxe de ce type réduirait la rentabilité des placements financiers et freinerait l’afflux de capitaux étrangers qui recherchent des produits financiers rentables à court terme.

La règlementation des échanges financiers

Les échanges financiers, dits “accords Swap”, permettent d’échanger des taux d’intérêt à moyen ou long terme libellés dans deux devises différentes. En Israël, les spéculateurs utilisent ce mécanisme pour profiter des taux d’intérêt plus élevés qu’ailleurs: en relevant les taux d’intérêt à 2%, la Banque d’Israël a élargi l’écart avec les taux pratiqués aux Etats-Unis (0,25%) et en Europe (1%), ce qui a rendu plus rentables les placements en shekels, même à court terme.

Selon les données de la Banque d’Israël, les spéculateurs étrangers réalisent les deux tiers de leurs activités en Israël par des accords Swap. En échangeant des crédits en dollars par des crédits en shekels, les spéculateurs injectent des quantités énormes de billets verts dans l’économie israélienne. La Banque d’Israël pourrait réduire les swaps en demandant aux banques étrangères, présentes en Israël, de plus grandes garanties pour les contrats financiers de ce type.

IsraelValley.com

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Ven 15 Oct 2010 - 13:18

Rafael a livré son 1000éme pod litening cheers
Citation :

Rafael Delivers the 1,000th Litening Targeting pod

In 1997 Northrop Grumman joined Rafael to become the prime contractor for the Litening pod for the U.S. market and U.S. Government Foreign Military Sales (FMS), representing more than half of all sales (designated AN/AAQ-28).

The pod has been integrated on many different aircraft, from the B-52 bomber, MiG-21, F-5E and F-4E to the latest versions of F-16, F-15E, Su-30 and Typhoon. Among the countries operating Litening are Australia, Brazil, Chile, Finland, Germany, Greece, Hungary, India, Israel, Italy, Netherlands, Portugal, Romania, Singapore, Spain, Turkey, the U.K., U.S. and Venezuela

Defense-update

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Ven 15 Oct 2010 - 16:25

Citation :
Gilat Satellite acquires US co Wavestream
Gilat CEO Amiram Levinberg: The acquisition is part of Gilat's strategy to expand its international defense business.

Gilat Satellite Networks Ltd. (Nasdaq: GILT; TASE: GILT) is continuing its expansion and deepening its defense business. The company today signed a definitive agreement to acquire Wavestream Corporation of the US for $130 million. Gilat expects to close the deal within three months.
Gilat said that it will finance the acquisition from its own resources, but added that it might raise a limited amount of financing either before or after closing to replenish its cash reserves.

Gilat said that the acquisition of Wavestream is Gilat's largest acquisition in over a decade. It follows the acquisition of mobile TV and satellite antenna systems developer RaySat Antenna Systems LLC for $25 million in March. RaySat's systems are designed for civilian, emergency services, and military uses.

Gilat chairman and CEO Amiram Levinberg said that the firm considers Wavestream to be synergetic with its acquisition of RaySat.

Wavestream is a growing and profitable company that develops high power solid state amplifiers (SSPA) and block upconverters (BUC) designed for mobile and fixed satellite communication (satcom) systems worldwide. The company's customers are mostly large integrators which use its fixed and mobile satellite communications terminals for both US military and commercial customers.

Gilat said that it expects to leverage Wavestream's technology and sales reach to further enhance Spacenet Integrated Government Solutions' (SIGS) market position in the government sector.

Levinberg said, "The acquisition is part of Gilat's strategy to expand its business in the Department of Defense and other international defense markets.

Last week, Wavestream received a $19 million order from General Dynamics Satcom Technologies Inc. for high power 50W Ka-band solid state amplifiers to support US Army and Marine Corps satellite communications systems.

Wavestream will operate as a separate business unit, and its management team has agreed to stay with the company. Wavestream CEO Cliff Cooke will also stay on and report to Levinberg.

Gilat's share price rose 1.6% in premarket trading on Nasdaq today to $5.83, giving a market cap of $583 million. Its share price rose 7.1% by mid-afternoon on the TASE today to NIS 22.20

Globes

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 3:57

Citation :
Excellence israélienne
Deux instituts Israéliens classés dans le top 10 des meilleurs lieux de travail académique dans le monde

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/64712.htm

La revue américaine "The Scientist" vient de publier les résultats d'une enquête visant à établir un classement des meilleurs lieux de travail académique. Les critères sont nombreux et variés : qualité des infrastructures, nombre de publications, conditions de vie dans les villes accueillant les centres de recherche, etc.

Les résultats sont excellents pour Israël. Deux de ses Instituts se placent parmi les 10 premiers dans le classement international (tous les pays à l'exception des USA). L'Institut Weizmann de Rehovot pointe a le 2ème place tandis que l'Université Hébraïque de Jérusalem se classe 5ème. L'Institut Weizmann est d'ailleurs un habitué des plus hautes distinctions puisqu'il a déjà été le lauréat de cette étude 2 fois dans le passé. Cette année c'est l'Université du Queensland à Brisbane en Australie qui a décroché la première place. D'autre part, le premier établissement Français est l'INRA-Versailles qui se classe en 7ème position

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 13:33

Citation :
La bourse japonaise recherche des compagnies israéliennes

Le marché boursier japonais est la recherche de firmes israéliennes. Deux représentants de la Bourse de Tokyo ont récemment visité Israël et rencontrés des représentants de la Bourse de Tel Aviv (TASE), l’Israel Securities Authority, et des cabinets d’avocats.

Le but de cette visite était de se familiariser avec plusieurs entreprises israéliennes que Tokyo aimerait valoriser en les faisant entrer dans leur bourse

Le but est d’intéresser des entreprises étrangères a s’exporter au Japon, avec une régulation plus simple et moins couteuse. En fait, Tokyo sort le grand jeu pour les compagnies israéliennes! A l’heure actuelle, la bourse de Tokyo a 2.000 sociétés cotées, avec chiffre d’affaires moyen de 15 milliards de dollars.

Pour les entreprises israéliennes, c’est là un pont d’or: c’est le plus grand marché économique du monde qui s’ouvre à eux: toute l’Asie ! Des investisseurs de tout le continent lorgnent sur Tokyo pour les investissements les plus rentables et la compagnies israéliennes pourraient vite grossir encore plus vite que prévu!

L’idée de collaboration avec des entreprises israéliennes a été lancé il y a neuf mois environ par l’attaché économique de l’ambassade d’Israël à Tokyo, Eitan Kuperstoch. «Lister des entreprises israéliennes sur la bourse de Tokyo, rendra plus facile, pour les entreprises, de commercialiser leurs innovations dans un pays qui va à 200 à l’heure! Cela devrait aussi susciter l’intérêt sur le marché israélien pour investir plus au Japon” dit-il.

“Le Japon est la deuxième puissance économique du monde, mais le potentiel pour le commerce entre le Japon et Israël n’est pas pleinement exploité”, dit-il. “Le commerce bilatéral est de 3 milliards par an, et seulement 800 millions de dollars les exportations israéliennes.”

Jssnews

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21541
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 13:41

GdS, je ne suis pas souvent les actualités kalkalite d'Israél ... mais il semble qu'il n'a pas été resté à l'abri de la crise .. tu oeux nous décrire les conséquences de la crise sur la croissance eco d'Israél, et sur le niveau socio-eco aussi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 16:08

Au contraire la crise n'a quasiment pas eu d'impacte sur Israel nottament grace a la politique interventioniste du gouverneur de la banque d'israel qui n'a pas hesité a acheter des milliards de dollards pour supporter le dollard et encourager les exportations d'israel,mais aussi en abaissant ou en augmantant les taux d'interets.....je fais de plus amples recherches et je les posts,mais je peux t'affirmé avec certitudes que le pays n'a pas souffert de la crise.

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 16:35

GlaivedeSion a écrit:
Citation :
Excellence israélienne
Deux instituts Israéliens classés dans le top 10 des meilleurs lieux de travail académique dans le monde

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/64712.htm

La revue américaine "The Scientist" vient de publier les résultats d'une enquête visant à établir un classement des meilleurs lieux de travail académique. Les critères sont nombreux et variés : qualité des infrastructures, nombre de publications, conditions de vie dans les villes accueillant les centres de recherche, etc.

Les résultats sont excellents pour Israël. Deux de ses Instituts se placent parmi les 10 premiers dans le classement international (tous les pays à l'exception des USA). L'Institut Weizmann de Rehovot pointe a le 2ème place tandis que l'Université Hébraïque de Jérusalem se classe 5ème. L'Institut Weizmann est d'ailleurs un habitué des plus hautes distinctions puisqu'il a déjà été le lauréat de cette étude 2 fois dans le passé. Cette année c'est l'Université du Queensland à Brisbane en Australie qui a décroché la première place. D'autre part, le premier établissement Français est l'INRA-Versailles qui se classe en 7ème position
Chapeau bas Pour un petit pays d'à peine 6 millions d'habitants Exclamation Qu'est-ce que j'aimerai voir le Maroc coopérer avec Israël dans le domaine de l'arido-culture, entre autres domaines ou les Israéliens se distinguent
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 16:40

Voila quelques infos pour toi ,Fremo.
Citation :
ISRAËL ECONOMIE - Le Produit intérieur brut (PIB) progressera de 4% en 2010

La Banque d’Israël a choisi la trêve de Soukkot pour publier ses prévisions corrigées de la croissance pour 2010 et 2011. Les nouvelles prévisions de la banque centrale sont basées sur les chiffres macroéconomiques du second trimestre de 2010. Elles prennent aussi en compte les prévisions de la croissance mondiale et du commerce international.

Une croissance accélérée en 2010

Dorénavant, le Produit intérieur brut (PIB) progressera de 4% en 2010, contre 3,7% selon l’estimation précédente publiée en avril dernier. Le taux de chômage moyen sera de 6,3% en 2010, contre 7,6% en 2009. La croissance sera tirée par les dépenses des ménages (+ 5,2%) et les exportations (+ 11,3%).

Quant aux investissements, ils sont repartis à la hausse: ils progresseront de 6% en 2010 après une baisse de 5,8% en 2009. La balance courante se terminera par un excédent de 6,8 milliards de dollars en 2010, contre 7,5 milliards de dollars en 2009.

Une croissance plus modérée en 2011

Pour 2011, l’économie israélienne devrait croître au rythme de 3,8%, soit un taux légèrement plus modéré qu’en 2010. Les économistes de la banque centrale expliquent qu’en 2011, la croissance sera moins soutenue qu’en 2010 en raison du ralentissement prévu des exportations (+ 5,8%).

La consommation des ménages aussi augmentera moins vite en 2011 (+ 3,6%), notamment en matière d’équipement du logement. Quant à la dépense publique, elle ne sera plus un moteur de la croissance comme par le passé: elle progressera d’un petit 1% en 2011, contre 2,5% en 2009.

Une reprise plus forte qu’en Europe

L’embellie économique n’est pas le seul apanage d’Israël: la Commission européenne vient de relever sa prévision de croissance pour 2010 dans la totalité de la zone euro. Dans ses prévisions économiques actualisées, Bruxelles table désormais sur une augmentation du PIB de 1,7% cette année dans les seize pays utilisant la monnaie commune, contre 0,9% prévu en mai dernier. Pour l’ensemble de l’UE, elle a également presque doublé son pronostic, à 1,8%.

Comparée au taux de croissance de l’économie israélienne (4%), la croissance des pays européens (1,8%) pourra paraître bien pâlotte. Même la croissance de l’Allemagne (3,4%), qui devrait rester la locomotive de la zone euro, restera inferieure à celle d’Israël. Quant à l’économie française, elle devrait croître de 1,6% cette année

Israelvalley

Citation :
LA BALANCE DES PAIEMENTS A PRÉSENTÉ UN EXCÉDENT EXCEPTIONNEL DE 4 MILLIARDS DE DOLLARS AU PREMIER SEMESTRE 2010

La balance des paiements d’Israël continue d’accumuler les excédents. A la fin du premier semestre de 2010, le compte courant de la balance des paiements présentait un excédent de 4 milliards de dollars. L’excédent a été croissant depuis le début de l’année: il s’est monté à 1,7 milliard de dollars au premier trimestre, contre 2,3 milliards au second trimestre.

La balance des paiements récapitule les flux d’échanges entre Israël et l’étranger dans quatre domaines: les marchandises, les services, les revenus et les transferts. L’institut de la Statistique précise que, depuis le début 2010, le compte des services et celui des transferts sont positifs pour Israël, avec un excédent respectif de 3 et 4,7 milliards de dollars. En revanche, les comptes des marchandises et des revenus sont déficitaires, respectivement 0,8 et 2,9 milliards de dollars.

2010 sera une bonne année pour les investisseurs étrangers. Au cours du premier semestre, les profits qu’ils ont retirés de leurs placements financiers en Israël se sont montés à 3,9 milliards de dollars. C’est un bond de 8% par rapport au semestre précédent. Il semble que les investissements étrangers en Israël aient encore un avenir fructueux devant eux.

Par ailleurs, les Israéliens qui ont investi leurs économies à l’étranger ont sans doute fait le bon choix. Au second semestre de 2010, ils ont engrangé des revenus de 2,5 milliards de dollars. Certes, c’est un peu moins que durant le dernier semestre de 2009, mais des placements financiers bien choisis à l’étranger restent une source confortable de revenus pour certains Israéliens.

La balance des paiements indique aussi la quantité de devises que les visiteurs étrangers ont dépensée durant leur séjour en Israël. Au cours du premier semestre 2010, le tourisme étranger a fait rentrer 2,2 milliards de dollars dans les caisses de la Banque d’Israël, soit 2,2% de mieux qu’au semestre précédent.

Quant aux travailleurs étrangers en Israël, ils rapatrient chez eux une partie des salaires qu’ils y gagnent: de janvier à juin 2010, ils ont envoyé dans leur pays d’origine un montant de 1,8 milliard de dollars

IsraelValley

Citation :
DES CHIFFRES RECORDS POUR LES SEJOURS TOURISTIQUES EN ISRAËL - Tel Aviv en tant que ville "branchée" attire une population jeune et noctambule de touristes

Le tourisme israélien a gardé le sourire cette année. Prés de 7,7 millions de voyageurs sont passés par l’aéroport Ben Gourion de janvier à Août 2010 soit une augmentation de 10,4% par rapport à la même période de l’année dernière. Les autorités aéroportuaires israéliennes notent que 2.68 millions de passagers sont passés par l’aéroport Ben Gourion en juillet et août, ce qui représente une hausse de 4% par rapport à la même période de l’année dernière. (JSS)

1,6 million de touristes ont visité Israël entre janvier et juin 2010, selon les chiffres publiés par le ministère du Tourisme israélien. En mai dernier, le nombre de touristes français a augmenté de 14% par rapport à mai 2008. Israël aura accueilli 259 000 touristes pour le seul mois de juin, une augmentation de 29% par rapport à juin 2009, et de 8% par rapport à juin 2008.

Ces chiffres records seraient le fruit de la grande campagne publicitaire lancée en France. Cinéma, télévision, presse nationale et spécialisée dans le tourisme, le ministère du Tourisme israélien a donné de la visibilité au slogan “Israël, partez plus loin que prévu”.

L’office du tourisme déclare être allé dans le sens d’une forte demande des Tour-Opérateurs, qui souhaitent intégrer la destination à leur programme. L’office voit aussi dans ce développement le succès des événements culturels organisés dans le pays tels le célèbre opéra de Verdi, Nabucco, et prochainement Aïda, ainsi que le développement de Tel Aviv en tant que ville “branchée” qui attire une population jeune et noctambule

Pro-du-tourisme.com

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 16:44

Pour être aussi sûrs que vos exportations vont augmenter de 11%, c'est que vous devez avoir des clients qui n'ont pas dû beaucoup souffrir de la crise également. Quels sont vos principaux débouchés à l'export ?
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 16:48

Samyadams a écrit:
Pour être aussi sûrs que vos exportations vont augmenter de 11%, c'est que vous devez avoir des clients qui n'ont pas dû beaucoup souffrir de la crise également. Quels sont vos principaux débouchés à l'export ?

Les Etats-unis, l'union européenne,la chine,l'inde,le Japon,le bresil,la canada,l'australie,la corée du sud,la russie....

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21541
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 16:56

métsouyénète, mazal tov ... Cool

toda Glaive

_________________
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 17:00

Samyadams cela fait plus de vingt ans que le Maroc et Israel coopére dans le domaine de l'agriculture et nottament sur le systéme de goutte a goutte inventé en Israel.
Les marocains viennent souvent aux salons israeliens de l'agriculture comme le temoigne cette article.

Citation :
AGRITECH ISRAËL - IRRIGATION ET AGRO INDUSTRIES - LE SALON AGRICOLE VA ATTIRER DES VISITEURS DU MONDE ENTIER DONT CEUX DES PAYS ARABES (MAROC)


Plus de 4 000 visiteurs étrangers vont faire le déplacement pour le salon AGRITECH qui va se tenir du 5 au 7 Mai 2009 à Tel-Aviv.

LE SECTEUR :
L’industrie israélienne de l’équipement agricole a su développer sur son territoire un véritable “cluster” (concentration de très nombreuses entreprises d’un secteur en particulier) de l’équipement agricole.

Ce cluster, s’il reste relativement discret, affiche pour autant des performances remarquables : $1,85 milliards d’exportations de matières premières et d’équipement pour l’agriculture. Les exportations de ce secteur croissent deux fois plus vite que la moyenne des exportations israéliennes.

Le savoir-faire israélien est particulièrement réputé dans le domaine de l’agriculture intensive. Grâce notamment à l’utilisation de techniques d’irrigation au goutte-à-goutte, l’agriculture israélienne atteint une productivité record. Pas moins de 200 tonnes de tomates peuvent ainsi être produites en un an sur un seul hectare. D’ailleurs, les entreprises israéliennes de micro-irrigation comme Plastro Irrigation Systems ont une telle avance technologique qu’elles ne connaissent pas d’autre concurrence dans le monde que celle de leurs consœurs israéliennes.

AGRITECH
C’est donc ce cluster israélien de l’équipement agricole qui va se présenter aux visiteurs du salon Agritech.

Des visiteurs du Maroc, de Malaisie, d’Inde, d’ Egypte, de Taïlande, de Turquie, de Chine, d’ Amérique du Sud … sont attendus pour cet événement qui va présenter les dernières nouveautés en matière d’irrigation.

250 stands, dont de nombreux étrangers, vont accueillir la “fine fleur” de l’industrie mondiale.

Israelvalley

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 17:05

GlaivedeSion a écrit:
Les Etats-unis, l'union européenne,la chine,l'inde,le Japon,le bresil,la canada,l'australie,la corée du sud,la russie....
Les USA vont très mal, l'UE peine à s'en sortir, mais la Chine, l'Inde, le Brésil, la Corée du sud et la Russie, ceux là ont des marchés très porteurs. Je ne sais pas ou en sont les Canadiens et les Australiens. Mais votre balance commerciale est toutefois légèrement déficitaire.
Je n'arriverai jamais à comprendre comment est-ce qu'un pays toujours sur le pieds de guerre arrive à attirer autant d'investisseurs étrangers scratch A moins qu'ils ne soient en bonne partie des juifs de la diaspora
Oui, je sais que les Marocains ont déjà profité de l'expérience israélienne en matière d'agriculture, mais c'est bien peu par rapport à ce qui peut être fait. De plus, ce sont surtout les initiatives d'opérateurs privés. Il n'y a pas de programme commun de recherche scientifique à ce que je sache, et ce dont je veux parler. Nous ne voulons pas être de simples consommateurs de savoir produit par d'autres, mais en produire également.
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine


messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Sam 16 Oct 2010 - 17:19

http://www.finance-investissement.com/tendances/planete-finance-quand-20-familles-controlent-un-pays/a/32789


Citation :
Planète finance : quand 20 familles contrôlent un pays

15.10.2010 - 09:30 - Stéphane Desjardins



Vous pensez que le Québec est une société tricotée serré? Allez voir en Israël, où l'économie est contrôlée par une vingtaine de familles.

C'est le constat que fait Bloomberg BusinessWeek dans un reportage saisissant intitulé « Israël : An Economy Without a Diaspora » (Une économie sans diaspora). Un chiffre, cité en marge du texte, laisse pantois: ces familles représentent 50% de la capitalisation boursière et 25% des sociétés inscrites à la Bourse de Tel Aviv.

Une vingtaine contrôlent les banques, les supermarchés, les sociétés de télécommunications, les promoteurs immobiliers, la distribution d'essence et certains services publics. La plupart des Israéliens font affaire chaque jour avec une société leur appartenant.

C'est ce qui inquiète le gouverneur de la Banque d'Israël, Stanley Fischer. Ce dernier dénonce cette concentration de pouvoirs, la plus grande de tous les pays développés. Un phénomène qui représente, selon lui, un risque systémique pour le système financier du pays. Un défaut de ces géants peut faire chuter toute l'économie israélienne. Avis aux investisseurs.

Oligopole

L'élite du monde des affaires d'Israël s'est développée quand le gouvernement a privatisé plusieurs sociétés, dans les années 1980. Aujourd'hui, c'est un sujet chaud dans la politique du pays. Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a même déclaré qu'il fallait encourager plus de compétitivité.

Les gens d'affaires les plus puissants sont Nochi Danker, qui possède 3% de Crédit Suisse ainsi qu'une série de propriétés à Las Vegas et Manhattan. Tous les Israéliens font affaires avec lui chaque jour, puisqu'il possède Cellcom, le leader de la téléphonie cellulaire, Shufersal, la principale chaîne de supermarchés, et Clal Finance, numéro un des fonds communs et aussi la plus importante institution financière après les banques. Sa fortune est évaluée à 1G$US.

Plusieurs investisseurs internationaux connaissent la Banque Hapoalim. Elle appartient à Shari Arison, la femme la plus riche du pays avec une fortune de 4,5G$US. Elle contrôle le promoteur immobilier Shikun & Binui. Son frère dirige Carnival Cruise Lines.

Les grands champs gaziers au large d'Israël ont été découverts par Isaac Tsuva (fortune de 3G$US), qui contrôle des sociétés financières. De son côté, la famille Ofer (7,2 G$US), qui possède Israël Corp., est active dans les produits chimiques et le sel, possède la quatrième banque du pays, Mizrahi-Tefahot, ainsi qu'un des plus importants armateurs au monde.

Les Israéliens sont généralement troublés par ce qu'ils appellent « hon v'shilton », une traduction de « capital et gouvernement ». L'expression décrit le phénomène des transfuges, ces hauts cadres des régulateurs et du gouvernement qui acceptent des postes de direction chez les grands groupes privés contrôlés par les riches familles du pays. Les Israéliens y voient une forme de contrôle du gouvernement par le privé.

Un risque indu

Les médias israéliens ont mis à jour ce qu'ils considèrent comme des connexions très profitables entre les puissantes familles d'affaires et le gouvernement. Comme une taxe subite à l'importation du ciment de Turquie, qui aurait fait compétition avec le ciment produit par les sociétés de Nochi Danker. Ou des incitatifs fiscaux massifs aux manufacturiers et exportateurs, en grande partie liés à la famille Ofer.

Ces derniers ont tenté de bloquer, en cour, un documentaire diffusé à la télévision sur leur influence au sein de l'économie du pays. Son réalisateur, Miki Rosenthal, dénonce l'influence de quelques familles au sein d'une industrie des services financiers qui compte très peu de joueurs.

Les critiques de cette concentration de pouvoirs rappellent que la Bourse de Tel Aviv a chuté de 2,3% l'an dernier après qu'un marchand de diamants, Lev Leviev, eut annoncé qu'il ne pourrait rembourser à temps une dette de 2G$US contractée auprès de banques israéliennes. Il avait acheté des propriétés en Russie et à Manhattan, dont l'édifice du New York Times.

Leviev a finalement payé ses dettes et la Bourse a récupéré ses pertes. Mais les régulateurs sont désormais inquiets qu'un tel scénario se répète avec des conséquences plus dramatiques.

Une loi qui augmente fortement les pouvoirs du Bureau de la concurrence du pays fait actuellement son chemin au Parlement. Mais politiciens et régulateurs misent sur des changements lents et graduels, pour ne pas mettre en danger la croissance.

Edit FRM : les articles sont à mettre en Citation !
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 17 Oct 2010 - 5:02

Samyadams a écrit:
GlaivedeSion a écrit:
Les Etats-unis, l'union européenne,la chine,l'inde,le Japon,le bresil,la canada,l'australie,la corée du sud,la russie....
Les USA vont très mal, l'UE peine à s'en sortir, mais la Chine, l'Inde, le Brésil, la Corée du sud et la Russie, ceux là ont des marchés très porteurs. Je ne sais pas ou en sont les Canadiens et les Australiens. Mais votre balance commerciale est toutefois légèrement déficitaire.
Je n'arriverai jamais à comprendre comment est-ce qu'un pays toujours sur le pieds de guerre arrive à attirer autant d'investisseurs étrangers scratch A moins qu'ils ne soient en bonne partie des juifs de la diaspora
Oui, je sais que les Marocains ont déjà profité de l'expérience israélienne en matière d'agriculture, mais c'est bien peu par rapport à ce qui peut être fait. De plus, ce sont surtout les initiatives d'opérateurs privés. Il n'y a pas de programme commun de recherche scientifique à ce que je sache, et ce dont je veux parler. Nous ne voulons pas être de simples consommateurs de savoir produit par d'autres, mais en produire également.

C'est sur que les usa et l'union européenne ne serons plus a terme de gros marchés pour israel,le patronat israelien est conscient de la faiblesse economique de ces deux zones,c'est pour cela que les israeliens se tourne desormais vers l'asie,l'océanie,l'afrique et l'amérique du sud .mais il faut quand méme crise ou pas le marché americain et européen représente environ 900 millions de consommateurs potentiels avec un pouvoir d'achat supérieur aux autres marchés dans le monde donc ce n'est pas rien....

Quand a ton inttérogation sur l'afflux d'investisseurs etrangers je te dirai juste que le surnom d'israel c'est'' start-up nation'' et qu'a compétence et qualité egale avec les usa et l'europe c'est israel qui est moin cher.

La diaspora participe biensur à l'economie israelienne,mais en partie seulement.

Israel fait aussi du commerce avec les pays arabo-musulmans (syrie,iran,lybie,arabie saoudite...y compris) et ca rapporte pas mal Wink

Quand au maroc et a son agriculture ,le royaume devrai demander l'aide de l'espagne car c'est israel qui a formé les espagnoles dans ce domaine ,vous auriez de maniére indirecte tous le savoir faire israelien .
Mais entre nous je ne crois pas qu'il vous apprenderons les ficelles du metier,car si le maroc developpe de maniére spectaculaire son industrie agroalimentaire,il pourrai avoir besoin de main d'oeuvre et serai tenté de ne plus laisse partir les marocains en espagne pour les contracts saisoniers en espagne,ce qui obligerai les espagnoles a apporté plus de main d'oeuvre des pays de l'est qui sont sensiblement plus chers que les marocains No

Mais bon ce n'est la qu'une hypothése.

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 17 Oct 2010 - 6:02

Citation :
USA : la médaille nationale des sciences attribuée au prof. Yakir Aharonov
Le physicien israélien Yakir Aharonov va recevoir la plus prestigieuse distinction octroyée aux USA à des chercheurs, la médaille nationale des sciences. Le président Obama la lui décernera ainsi qu'à 9 autres chercheurs le mois prochain à la Maison Blanche, pour sa découverte de l'''effet Aharonov-Bohm'' considérée comme l'une des innovations majeures en physique quantique de la seconde moitié du XXe siècle. Elle démontre que des particules peuvent être sensibles à des forces éloignées géographiquement.

Guysen.com


_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 17 Oct 2010 - 11:44

Citation :
CANADA ISRAËL - Le Manitoba, qui fait 30 fois la taille de l'Etat hébreu, tente de créer des partenariats de recherche avec des organisations israéliennes sur des sujets d'eau et d'environnement

La Société pour la Protection de la Nature en Israël (SPNI) et la province canadienne du Manitoba signeront un protocole d’entente le 13 octobre en vue de renforcer leur coopération mutuelle en matière de protection des oiseaux, d’environnement et de tourisme. Le Manitoba, qui fait 30 fois la taille de l’Etat hébreu, tente depuis longtemps de créer des partenariats de recherche avec des organisations israéliennes, notamment sur des sujets d’eau et d’environnement. La province canadienne partage avec Israël un intérêt commun pour la préservation des habitats naturels – tout particulièrement en rapport avec les migrations d’oiseaux. Israël et le Canada se trouvent, en effet, sur les grandes trajectoires de migration.

La première grande priorité de cette coopération bilatérale relèvera du “développement d’un partenariat – basé sur le partage de connaissances et une coopération en termes de recherche et d’enseignement, avec une importance toute particulière accordée à la jeunesse”, précise le protocole. “L’attention sera portée sur l’étude et la préservation de la nature, l’enseignement accordé à l’environnement, la biodiversité et le développement durable”, poursuit le document. “Les premières initiatives concerneront l’ornithologie.”

“Nous sommes très heureux de promouvoir une initiative aussi importante”, déclare Avinoam Ben-Itzhak, directeur-général de la SPNI. “Cette coopération est un parfait exemple de la redéfinition des concepts promus par la SPNI”, ajoute le Dr. Yossi Leshem, fondateur et directeur du Centre international pour l’Etude de la Migration des Oiseaux.

La signature du document se déroulera à l’observatoire de la SPNI à Jérusalem. L’initiative pourrait éventuellement inclure d’autres pays, tels que la Jordanie, et même l’Autorité palestinienne. Une fois signé, le document sera effectif pendant une durée – renouvelable – de cinq ans. Le Manitoba a déjà signé plusieurs accords de recherche avec le KKL (Keren Kayemet LeIsraël).—


Citation :
La Banque d'Israël a ouvert un bureau à New York qui va contribuer à renforcer les liens entre la banque et les organismes financiers internationaux

La Banque d’Israël a bien ouvert son premier bureau à l’étranger à New York. D’après le quotidien israélien Ynet, le bureau, dont la construction aura coûté des millions de shekels, sera dirigée par deux grands économistes de la Banque d’Israël. Certaines sources interrogées par Ynet estiment que le coût de fonctionnement du bureau atteindra 10 millions de NIS (2,78 millions de dollars) la première année, alors que la banque aurait estimé ce coût à 4 millions de NIS (1,1 million de dollars) seulement.

«Au-delà du coût du bureau, nous devons examiner en parallèle les autres avantages d’ouvrir des bureaux à New York, centre financier mondial de premier ordre," a déclaré un employé de banque. “Le bureau contribuera à renforcer les liens entre la banque et les organismes financiers internationaux, et il permettra à la banque de continuer à travailler avec les marchés financiers proches d’Israël”, conclut-il.


Citation :
La 86 ème Session du Comité de Tourisme de l’OCDE se tiendra les 20 et 21 octobre à Jérusalem.

Des représentants officiels des gouvernements des pays membres de l’OCDE seront présents à Jérusalem les 20 et 21 octobre prochain, à l’occasion de la réunion du Comité de Tourisme. Ils aborderont des thèmes liés aux stratégies à mettre en œuvre afin de soutenir la compétitivité du secteur touristique dans une optique de croissance économique. Cette 86e Session du Comité de tourisme sera suivie d’une Table Ronde de haut niveau, qui réunira les ministres du Tourisme membres de l’OCDE ainsi que d’autres pays non membres.

Les thèmes phares des réunions du Comité de Tourisme de l’OCDE seront les suivants: évaluation de la politique touristique, développement des compétences des professionnels du tourisme, étude des politiques touristiques en Italie, changement climatique et tourisme: Le Comité de Tourisme examinera un rapport concernant les domaines prioritaires qui devront être intégrés à un projet d’action portant sur le changement climatique et le tourisme.

Stas Misezhnikov, le ministre israélien du Tourisme, a indiqué qu’« Israël est honoré d’organiser cet événement en étroite collaboration avec l’OCDE ». Par ailleurs, la présence de Shimon Pérès, Président de l’État d’Israël et de Stanley Fisher, Gouverneur de la Banque d’Israël, a été confirmée.

Immédiatement après la 86ème session du Comité du Tourisme, aura lieu le 21 (après-midi) et le 22 (matin) octobre 2010 une “Table Ronde” organisée par le ministère du Tourisme d’Israël en coopération avec le Comité du Tourisme de l’OCDE. Cette table ronde sera centrée sur le thème « Initiatives de l’industrie du tourisme et des gouvernements en faveur d’une croissance verte du tourisme ». Elle analysera la croissance verte comme moyen d’améliorer la performance environnementale et de favoriser la croissance économique, la création d’entreprises et l’emploi.—

Israelvalley

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 17 Oct 2010 - 11:56

Citation :
LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN NATIONALISE LE CHANTIER DU MÉTRO DE TEL AVIV; un appel d'offres est lancé pour la construction de tunnels urbains sur la première ligne du futur métro

Le gouvernement israélien s’est résigné à « nationaliser » le futur métro de Tel Aviv. Après quatre ans de tergiversations, c’est l’Etat lui-même qui va conduire et gérer le chantier. Un premier appel d’offres international vient d’être lancé pour le percement de tunnels dans lesquels circulera le métro souterrain de Tel Aviv et de sa banlieue.

On se souvient que le 28 août dernier, le gouvernement israélien avait annulé le contrat attribué au consortium international MTS pour la construction du métro de Tel Aviv. Motif: le consortium privé n’a pas réussi à lever les fonds nécessaires pour financer le chantier. Il y a quelques jours, le ministère israélien des Finances a décidé qu’il n’avait que trop attendu: il vient d’encaisser le dépôt de garantie de 30 millions d’euros que le consortium MTS avait fourni pour assurer la réalisation du projet.

Désormais, c’est l’Etat qui conduira directement le chantier, tout en faisant appel à des sous-traitants pour réaliser les gros travaux d’infrastructure. La semaine dernière, veille de Soukkot, un appel d’offres international a été lancé pour le percement de tunnels. L’appel précise que les tunnels seront percés selon la technique de la « tranchée couverte » (ou “Cut and Cover”) qui consiste à creuser un fossé à l’aide d’un « tunnelier » (ou Tunnel boring machine – TBM) puis à le recouvrir de béton.

Le métro de Tel Aviv est considéré comme l’un des plus gros chantiers d’infrastructure jamais réalisé en Israël. Long de 22 km, la ligne du métro démarrera de Petah Tikva, traversera Tel Aviv et s’achèvera à Bat Yam. Le coût total du chantier est estimé à 2,2 milliards d’euros. Le délai de construction, nécessaire à un tel chantier, est compris entre 66 et 84 mois. Autrement dit, les Telaviviens ne verront pas leur métro sortir de terre avant 2017.—

Israelvalley

Citation :
Une nanostructure révolutionnaire développée en Israël

Une nouvelle nanostructure révolutionnaire développée dans les laboratoires du professeur Ehoud Gazit, de l'université de Tel-Aviv, des docteurs Itaï Rousso et Nitzan Kol, de l'institut des sciences Weizmann, de Rehovot, et de David Barlam et Roni Shneck, de l'université Ben Gourion du Néguev.

De formes sphériques, ces éléments organiques dérivés d'éléments très simples, sont plus solides que l'acier. Ils permettront d'innombrables utilisations, notamment dans le domaine spatial, l'aviation et le transport.

Les nanostructures organiques sont des éléments clés de la nanotechnologie. Ces blocs de construction peuvent être réalisés avec des propriétés chimiques adaptées. L'inconvénient : leurs propriétés mécaniques étaient, jusqu'à présent, largement inférieures à celles de nanostructures métalliques. L'équipe israélienne a cependant réussi à produire des nanosphères biocomposites aussi rigides que le métal.

L'équipe a utilisé un dipeptide simple : une molécule constituée de deux acides aminés, nanostructures de forme sphérique.
Tout en conservant les propriétés chimiques similaires à celles du polymère ultra-rigide en Kevlar, déjà utilisé pour confectionner les gilets pare-balles, la nouvelle substance est construite à partir de blocs de construction beaucoup plus simple. Une avancée qui présente certains avantages importants : la manipulation et le dépôt à l'échelle nanométrique, la fabrication de nano-matériaux de géométries tubulaires, sphériques et autres, et la formation spontanée par auto-assemblage.

Jpost

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Dim 17 Oct 2010 - 23:52

Citation :
LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN NATIONALISE LE CHANTIER DU MÉTRO DE TEL AVIV
Voilà ce que j'appelle une sage décision, quand le secteur privé est défaillant
Nos dirigeants devraient en prendre graine
Dis donc, Glaive, vous faîtes fort en matière de R&D. Les nanotechnologies, c'est la promesse de nouveaux matériaux et nouveaux instruments pour l'avenir. C'est vraiment à la pointe de la technologie.
Nous, on ne consacre même pas 1% de notre PIB à la recherche Sad
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 18 Oct 2010 - 5:01

Samyadams a écrit:
Citation :
LE GOUVERNEMENT ISRAÉLIEN NATIONALISE LE CHANTIER DU MÉTRO DE TEL AVIV
Voilà ce que j'appelle une sage décision, quand le secteur privé est défaillant
Nos dirigeants devraient en prendre graine
Dis donc, Glaive, vous faîtes fort en matière de R&D. Les nanotechnologies, c'est la promesse de nouveaux matériaux et nouveaux instruments pour l'avenir. C'est vraiment à la pointe de la technologie.
Nous, on ne consacre même pas 1% de notre PIB à la recherche Sad

C'est d'autant plus con,que le maroc ne manque pas de cerveaux brillants souvenez vous le nombre d'informaticiens marocains qui sont partie a l'etranger recruter pour lutter contre le bug de l'an 2000(je pense au canada nottament)

Les cerveaux marocains ont fuits en enrichissent les autres nations,Israel a aussi ce probléme mais le gouvernement a mis en place une structure chargé de les faires revenir a la maison, et les resultats sont bon,le gouvernement les exonére d'impots parfois pendant dix ans et sa marche.

En Nanotechnologie Israel et une superpuissance et de nombreux pays ne s'y sont pas tromper,je parle en particulier de la russie qui a signé un accord stratégique avec israel dans ce domaine,a l'epoque c'etait le ministre de la recherche russe qui c'etait deplacer en israel alors que la guerre en georgie venait a peine de finir....

Bref,le secteur de la nano est en plein boom en israel voici,un article qui date de 2009,je me demande de combien de % le marché a encore augmenté en 2010?
Citation :
ISRAEL NANOTECHNOLOGIES : L’activité des nanotechnologies explose en Israël (+150%).

L’activité des nanotechnologies explose en Israël (+150%). Dan Vilenski, le directeur de l’Israel National Nanotech Initiative vient de publier les derniers chiffres d’une étude qui montre l’augmentation significative de ce secteur en Israël.

En effet, le nombre d’équipes de recherches sur ce sujet est passé de 210 à 325 sur ces 3 dernières années.

Vilenski affirme également que, sur cette même période, le nombre d’entreprises actives du secteur est passé de 45 à 75.

Cette annonce s’est effectuée dans le cadre de la promotion de NanoIsrael, la première conférence israélienne internationale sur les Nanotechnologies, qui se tiendra à Jérusalem les 30 et le 31 mars.

INNI (Israel National Nanotech Initiative), une joint venture du gouvernement, d’académiques et d’industriels, avait levé près de 250 millions pour développer certaines parties de la recherche sur les nanotechnologies et pour aider les entreprises du secteur.

On compte en Israël plus de 240 centres de recherche, autant qu’en France, qui travaillent non seulement sur les « NBIC » (Nanotechnologies, Biologie, Information, Cognition) mais également sur les « BANG » (Bits, Atoms, Neurons, Genes) qui font converger informatique, nanotechnologies, neurosciences et génétique.

Rappelons que 50 % des brevets en Europe sur les « nano » sont allemands et la coopération d’Israël avec l’Allemagne se situe loin devant celle avec la France.
Israelvalley


_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Lun 18 Oct 2010 - 5:37

Citation :
Israël : une importante FMN sud-coréenne rejoint un accord de Recherche et Développement
La firme multinationale sud-coréenne POSCO a signé ce dimanche un accord de coopération entrant dans le cadre d'un programme commun israélo-sud-coréen de Recherche et Développement.
guysen

Citation :
Major Korean company signs R&D agreement with Israel

Korean steel giant POSCO (Pohang Iron and Steel Company) agreed to participate in a joint Israei-Korean industrial R&D program on Sunday.

Chief scientist at the Industry, Trade and Labor Ministry Dr. Eli Opper on Sunday signed a R&D cooperation agreement with POSCO CEO Chang Jeon-Yong that will facilitate the company's investment in R&D projects in Israel.

POSCO is the first Korean as well as first East Asian company to participate in a joint R&D agreement under the auspices of the Industrial Cooperation Authority of the Industry, Trade and Labor Ministry. Eighteen other international corporations already participate ICA administered R&D programs, including Abbott Laboratories, Intel, Oracle, IBM, General Electric, Microsoft, Deutsche Telecom, Merck, HP, and others.

POSCO, the world's second largest steel producer by market value was founded in 1968 as part of a joint government-private sector initiative by the South Korean government to help build a domestic steel industry in Korea to fulfill the supply finished steel to country's developing shipping and automotive industries. The company reported $33 billion in global sales in the last fiscal year.
jpost.com


_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..   Aujourd'hui à 3:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Israel:Economie, contrats d’armements, R&D, coopération militaire..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Economie du livre et des autres formes d’édition
» economie d'eau, alimentation d'une habitation à partir d'un puits
» Il n'y a pas de petite economie !!!
» SOLUTIONS POUR ECONOMIE DE CARBURANT
» Conflit israélo-palestinien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: