Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Française / French Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mar 21 Sep 2010 - 17:31

Ah ok,je ne voyais pas de quoi tu voulais parler Wink .
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 24 Sep 2010 - 13:11

Citation :

French Navy Expected To Crew, Not Own, Patrol Vessel


BY PIERRE TRAN
Published: 23 Sep 2010 19:20

LORIENT, France - DCNS expects shortly to sign an agreement allowing the French Navy to crew its Gowind ocean patrol vessel (OPV), which the naval company is building with its own funds for the export market, a company executive said Sept 23.
A conceptual drawing of the Gowind-class ocean patrol vessel. (Courtesy of DCNS)

Under the planned deal, the French Navy would crew the Hermes, the first of class in the Gowind OPV range, for 18 months to three years, Gilles Langlois, DCNS development director for surface ships and naval systems, told journalists ahead of the Euronaval trade show.Related Topics

That crewing would allow DCNS to market the vessel as "sea proven."
The French Navy has been cautious about agreeing to the crewing arrangement, which will be a first, as the service did not have a requirement for that type of vessel and was uncertain about the legal aspects of operating but not owning the craft.
DCNS is spending half its research-and-development budget to pay for the Hermes OPV, which is under construction at its shipyard here alongside the Aquitaine, the first of class FREMM multimission frigate.
The French company is launching Hermes into a very difficult OPV market where there is "fierce competition," Langlois said.
DCNS expects half of all ship purchases worldwide to be in the OPV segment in the coming years. The company has built warships, including the Horizon air defense destroyer, Lafayette stealth frigates, assault helicopter ships and aircraft carriers, so the venture into the 1,000-ton class of boat is a big departure.
But DCNS hopes to win sales with a design that offers 360-degree radar coverage, a stern ramp for rapid launch and recovery of rigid inflatable fast craft, and a combat system, dubbed Polaris, dedicated to police operations at sea such as anti-smuggling and anti-piracy missions.
Hermes will be armed with a 30mm gun from Oto Melara, two 12.7mm machine guns, a water cannon, and can be fitted with an acoustic projector for nonlethal action. The export model will be marketed with a 76mm gun.
A number of foreign suppliers have been selected to equip the boat, including the radar from Terma of Denmark; engines from ABC, a Belgian maker of motors for fishing vessels; and stabilizers from U.S manufacturer Flume.
Thales supplies the Vigile Light communications suite for the Hermes. Thales will offer its new Seawatcher 10 radar and Captas Nano sonar on the vessel in the export campaigns.
DCNS expects to launch Hermes in the spring and to be operational by the end of 2011.
The Euronaval trade show opens Oct. 25 at Le Bourget, north of Paris.
Advertisement.

    defensenews

    _________________
    Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
    Revenir en haut Aller en bas
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 24 Sep 2010 - 18:00

    Pas grande innovation dans le design, on sent bien l'influence des BCR actuels dans le dessin du Brave mais j'aime bien
    Citation :
    Brave : Le nouveau bâtiment logistique de DCNS


    Brave mesure 198 mètres pour un déplacement de 30.000 tonnes
    crédits : DCNS

    24/09/2010

    Proposé à l'export et pour remplacer les actuels ravitailleurs de la Marine nationale, Brave est le nouveau concept de bâtiment logistique imaginé par DCNS. Particulièrement polyvalent, ce navire doit répondre à une grande diversité de missions, allant du ravitaillement en combustibles (navires et aviation) à la réparation de matériels, en passant éventuellement par le transport de soldats et de blindés. Long de 195 mètres pour une largeur de 28 mètres, Brave affiche un déplacement de 30.000 tonnes. Il est donc nettement plus grand et lourd que le pétrolier-ravitailleur Meuse et les bâtiments de commandement et de ravitaillement Var, Marne et Somme (157 mètres, 18.000 tonnes).
    Le nouveau bâtiment logistique de DCNS se veut donc très polyvalent et même reconfigurable. A cet effet, il dispose d'une zone arrière modulable. Suivant les besoins, elle peut servir à stocker du matériel ou accueillir des ateliers. En effet, les futurs navires français doivent non seulement remplacer le PR et les BCR, mais également compenser le désarmement, en 2009, du bâtiment de soutien mobile Loire et du bâtiment atelier Jules Verne. Le nouveau BL devra donc être à même de disposer de locaux aptes à effectuer des réparations.
    La zone arrière de Brave a, également, été conçue pour servir à l'accueil de troupes et de matériels, notamment des véhicules. Les embarquements et débarquement seraient réalisés via une porte latérale. Par rapport aux navires existants, les capacités aéronautiques seraient renforcées, avec une plateforme permettant la mise en oeuvre simultanée de deux hélicoptères (et un double hangar). Brave est, de plus, doté d'un poste de commandement assez vaste lui permettant d'accueillir un état-major et de diriger une opération.


    Brave ravitaillant une FREMM et le Charles de Gaulle (© : DCNS)

    Des capacités accrues

    En matière de ravitaillement pur, le bâtiment doit pouvoir procurer aux forces navales qu'il soutient carburant, vivres et munitions. Les soutes du design étudié pour la Marine nationale peuvent atteindre 15.000 m3. Comme c'est déjà le cas aujourd'hui, Brave doit pouvoir assurer, en même temps, le ravitaillement à la mer de deux navires à couple. Il dispose pour cela de deux portiques de ravitaillement et de capacités de transfert de charges lourdes plus importantes que celles des bateaux actuels. Derrière le bloc passerelle, deux grues permettent de manutentionner des conteneurs logeables dans un espace spécifique.
    Afin de répondre à la règlementation maritime internationale, Brave est un navire à double coque conçu pour intégrer des normes OMI comme MARPOL (pollution).
    Fin 2009, la Direction Générale de l'Armement a lancé une étude de définition afin de déterminer les besoins et les caractéristiques qui aboutiront au programme appelé « Flotte Logistique ». Selon les prévisions de la DGA, la construction du premier navire, destiné à remplacer la Meuse, devrait intervenir en 2015 pour une livraison deux ans plus tard. La cible est, pour l'heure, de quatre unités.


    Brave (© : DCNS)

    Sérieuse concurrence à l'export

    En plus du marché national, qui pourrait faire l'objet d'une coopération avec la Grande-Bretagne, DCNS vise aussi l'export. De nombreuses marines ont, en effet, besoin de renouveler leurs parcs de bâtiments logistiques. En la matière, la concurrence s'annonce sévère pour le groupe français, qui n'a pas livré de navire de ce type depuis 1987 (La Somme, en 1990, a été réalisée par les chantiers de La Seyne-sur-Mer). En Europe, DCNS fait face à plusieurs concurrents, à commencer par l'Italien Fincantieri, qui achève actuellement deux pétroliers-ravitailleurs pour l'Inde. L'Espagnol Navantia se positionne également à l'international avec le Cantabria, tout juste livré à l'Armada. Alors qu'en Grande-Bretagne, BAE Systems et BMT Defense Services ont présenté leur design Aegir à la Royal Navy, Damen Schelde Naval Shipbuilding a vendu son concept hybride de JSS (à la fois ravitailleur et navire de projection) à la marine néerlandaise, qui attend la livraison du Karel Doorman en 2014. Enfin, comme ce type de navire est réalisé suivant des normes civiles, les constructeurs asiatiques sont également de sérieux concurrents. Daewoo et Hyundai n'ont, d'ailleurs, pas hésité à faire une offre dans le cadre du programme Military Afloat Reach and Sustainability (MARS) britannique.
    M&M

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    MAATAWI
    Modérateur
    Modérateur
    avatar

    messages : 14775
    Inscrit le : 07/09/2009
    Localisation : Maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 24 Sep 2010 - 18:45

    Citation :
    MBDA Settles FREMM Frigate Missile Specifications
    LORIENT, France - French industry has locked down the missile specifications of an air defense model of the FREMM multimission frigate in talks with Greece and is embarking on negotiations on industrial cooperation, industry executives said.

    Despite the budgetary crisis assailing Athens, industry executives hope the Greek Navy will sign for the FREMM warship in 2012. Talks have centered on an order for four ships and options for two more
    Missile maker MBDA would supply a total 56 surface to air missiles on the air defense frigate proposed to the Greek authorities.
    In the configuration proposed, the long range Aster 30 missiles would be housed in three Sylver A50 launchers and a Sylver A70 launcher in the front of the ship, Stéphane Bertuzzi, MBDA head of naval systems told journalists here. In addition, the vertical launch Mica missile would be housed in six Sylver A35 launchers at the rear.
    "This is what we've proposed to the Greek Navy," Bertuzzi said.
    In the French Navy anti-submarine warfare version of the FREMM, the A70 launcher would be used for the Scalp cruise missile, giving a deep strike capability of 1,000 kilometers.
    MBDA builds the Aster and Mica missiles, while DCNS builds the Sylver launchers. Thales builds the seekers in the missiles as well as the Herakles 3D radar and Artemis infrared search and track sensor which are used to cue the weapons.
    The missile company has found it hard going to sell the Aster 30 missile in export markets, encountering price resistance. "Customers are asking for the Aster 30 but they can only afford the VL Mica," an executive said.
    A French Navy officer on board the Chevalier Paul air defense destroyer said Greek Navy officers recently visited the Horizon class warship and were impressed by its capabilities. "They said they wanted this ship for the same price as the FREMM," the officer said.
    Discussions with the Greek authorities on the FREMM are held every two weeks and are led by the Direction Générale de l'Armement (DGA) procurement office. "Everything is on track," a DCNS official told journalists here ahead of the Euronaval trade show which opens Oct. 25.
    French executives believe the budgetary and political situation in Greece may have calmed down in 2012, and the need to maintain employment in local shipyards will help the government to sign a contract for the warships. The talks on industrial cooperation are key as Greece expects to obtain a high level of local assembly of the FREMM frigate in domestic yards, an industry executive said.
    Italy, which had been in the running to offer its version of the FREMM, is understood to have bowed out of the competition, ceding the ground to the French.
    DCNS has 12 FREMM ships on the orderbooks, 11 for the French Navy, down from an initial planned 17-ship buy, while Morocco has bought one FREMM.
    The company five years ago invested 15 million euros in adding to production facilities here in anticipation of the full build out of the 17 French ships. DCNS has slowed production to one ship per 10 months instead of seven months but can pick up the rate to one every seven months if export orders are won.
    Exports of the FREMM are needed to make up for the cancellations in the national program. France is also trying to sell the frigate to Brazil and Saudi Arabia.
    The Moroccan FREMM is based on the French Navy's version, with little modification, but is widely seen as a consolation prize for Paris after Rabat bought the Lockheed Martin F-16 fighter instead of the Rafale from Dassault Aviation.
    DCNS launched April 29 the first of class Aquitaine and has started building the Normandie, the second in the series for the French Navy.
    President Nicolas Sarkozy visited the Aquitaine here in May and departed from a prepared speech to describe himself as a member of the DCNS sales team as he insisted on the importance of France maintaining an industrial manufacturing capability.
    The focus on the industrial and commercial side discomfited the senior Navy officers present as they saw that as undercutting the president's status as commander in chief and the significance to the service of the Aquitaine as the first of class in a new generation of warships.
    defensenews

    _________________
    Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
    Revenir en haut Aller en bas
    MAATAWI
    Modérateur
    Modérateur
    avatar

    messages : 14775
    Inscrit le : 07/09/2009
    Localisation : Maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 27 Sep 2010 - 13:11

    Citation :
    French Air Force Receives First SAMP-T Missile
    The French Air Force's air defence artillery squadron (EDSA) has received the first section of the Mamba medium range surface-to-air missile, also called the sol-air moyenne portee terrestre (SAMP-T).
    The SAMP-T can protect a point or an area against threats, including tactical ballistic missiles, within a radius of several tens of kilometres and can fire in bursts.
    The system, which was first test fired in July 2008 on the Biscarosse (Landes) firing range, has been jointly developed by France and Italy through the Eurosam joint venture company.
    The air force plans to equip its five air-defence squadrons based at Mont-de-Marsan, Saint-Dizier, Avord, Istres and Luxeuil, with ten sections of the SAMP-T missiles.
    airforce-technology

    _________________
    Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
    Revenir en haut Aller en bas
    MAATAWI
    Modérateur
    Modérateur
    avatar

    messages : 14775
    Inscrit le : 07/09/2009
    Localisation : Maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 29 Sep 2010 - 11:38

    Citation :
    France To Cut Spending $4.8B Over 3 Years
    Paris - France confirmed on Sept. 29 an announced cut in defense spending of 3.6 billion euros ($4.8 billion) over the next three years, as government officials said the effects would be "very limited" because of receipts from the sale of property and digital frequencies.

    The military is contributing to the government's attempts to reduce the public deficit but defense remains a priority for the state, the officials said
    The planned asset disposal would partly compensate for the budget cut, leaving a shortfall of 1.26 billion euros compared with the figure in the multiyear military budget law adopted in 2009, a government official said.
    "It's less euphoric but it's in line with the military budget law," the official said.
    Total spending under the 2009-14 military budget law was set at 185.9 billion euros at 2008 prices, of which 101.9 billion was earmarked for equipment.
    Despite the reduction over the three years, defense spending will climb each year from 2011, which was not the case in other government departments, the official said.
    Under the new three-year budget, equipment spending will be 16 billion euros in 2011, 16.8 billion in 2012 and 17.04 billion in 2012.
    The military budget law set 16.04 billion euros for 2011, 16.41 billion in 2012 and 17.02 billion in 2013.
    Equipment spending hit a record 18 billion euros in 2009 under a bow wave effect as equipment which had been under development for years finally hit the production and delivery stage. That total eased to 17 billion in the current year.
    The defense officials drafting the military budget law factored in export contracts for the Rafale fighter jet from Dassault Aviation, but as no such deals have been signed, the government must find 800 million euros over the three-year period to buy the aircraft needed to maintain production at an annual 11 units.
    The Defense Ministry confirmed that part of the savings will come from postponing the midlife upgrade and conversion of the Mirage 2000-D fighter-bomber to an air defense variant, an order for 14 multirole tanker and transport aircraft (MRTT), and elements of the Scorpion Army modernization program.
    An order for the MRTT will come back for review in 2012 or 2013. French officials are negotiating with their British counterparts for a possible lease of the tanker jets being acquired under the future strategic tanker aircraft program for the Royal Air Force. But the lease terms being offered are too expensive, a French official said. If a cooperative deal is reached, it would be announced at the Anglo-French summit to be held in November.
    The government published on Sept. 29 the defense spending figures which will go to the National Assembly in the autumn for voting.
    defensenews

    _________________
    Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
    Revenir en haut Aller en bas
    MAATAWI
    Modérateur
    Modérateur
    avatar

    messages : 14775
    Inscrit le : 07/09/2009
    Localisation : Maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Mer 29 Sep 2010 - 14:55

    Citation :
    TSA Starts Equipment Supply for FREMM
    Thales South Africa (TSA) is delivering workstations and related combat suite equipment for the first batch of France's new multimission European frigates (FREMM).
    Under the €12.4m contract, TSA is manufacturing 136 consoles, 24 remote electric cabinets (RECs) and three 57in flat-screen displays for seven French and one Moroccan FREMM.
    The company is also negotiating the supply of a further 72 consoles (18 per ship), 12 RECs and 12 screens worth €7m for another four FREMM, according to the DefenceWeb.
    The technology provided to France is similar to that developed for Project Sitron, the South African Navy's frigate programme.
    naval-technology

    _________________
    Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
    Revenir en haut Aller en bas
    lida
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2074
    Inscrit le : 01/11/2008
    Localisation : maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Sep 2010 - 2:51

    La réintégration dans l'Otan coûte près de 60 millions d'euros par an
    Citation :


    La retour de la France dans le commandement intégré de l'Otan a des conséquences financières. Selon le ministère de la Défense, ce coût se situe entre 50 et 60 millions d'euros cette année, et pourrait s'élever jusqu'à 80 millions, sauf si des mesures d'économies sérieuses sont adoptées par l'Alliance.

    Ce coût se divise en deux parties quasiment égales : l'augmentation de la masse salariale pour les personnels détachés et les frais de fonctionnement. Le ministère de la Défense reconnait que ces dépenses supplémentaires "n'avaient quasiment pas été anticipées au moment de la préparation de loi de programmation militaire, qui s'est déroulée avant la décision politique de réintégrer l'Otan".
    questions défense.

    _________________

    scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
    Revenir en haut Aller en bas
    FAMAS
    Modérateur
    Modérateur
    avatar

    messages : 6525
    Inscrit le : 12/09/2009
    Localisation : Zone sud
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :

    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Sep 2010 - 16:21

    Citation :
    PARIS, Sept. 29 (UPI) -- France's military has received its first contingent of the new Mamba ground-air medium-range missile systems.

    The new weaponry will first be deployed in a unit in the 04/950 Servance squadron at France's Luxeuil Air Base, Air et Cosmos reported Wednesday. It will replace the French air force's MIM-23 Hawk ground-air missile, in service for nearly 40 years.

    The missile is being deployed operationally after extensive testing by the General Directorate for Weapons, the Mont-de-Marsan Air Force Proving Ground and the Avord Ground-Air Defense Training Center.

    French air force commandant Gen. Hugues Hendel said that the deployment marks "a great satisfaction in the midst of a difficult time for the air force."

    The Mamba is being developed by Eurosam, a joint venture between France's Thales and MBDA.

    MBDA is a missile developer and manufacturer with operations in Britain, France, Germany and Italy, established in 2001.

    Hendel stated that while the Mamba's current configuration could intercept "primitive" ballistic missiles in their terminal phase of launch, these capabilities could be extended further.

    http://www.upi.com/Business_News/Security-Industry/2010/09/29/Frances-military-acquires-Mamba-missile/UPI-16671285795084/

    _________________
    "La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
    Revenir en haut Aller en bas
    http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Jeu 30 Sep 2010 - 17:02

    le CdG a appraillé ce matin vers 5h, pour la mission "Agapanthe" en Océan indien aprés qu'il l'a quitté presque 3ans et demi maintenant !
    http://videos.tf1.fr/jt-13h/dans-les-coulisses-du-charles-de-gaulle-6082766.html

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    lida
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2074
    Inscrit le : 01/11/2008
    Localisation : maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Oct 2010 - 2:29

    Citation :
    "Défense deuxième chance" accueille 2250 jeunes, avec un taux de succès de 50%

    L'Etablissement Public d'Insertion de la Défense (EPIDE) célèbre son cinquième anniversaire. Son directeur Thierry Berlizot a bien voulu répondre à nos questions. Né en 1957, polytechnicien et ancien du Prytanée National militaire de la Flèche, il a été nommé à la tête de l'EPIDE en 2008, après avoir été au cabinet de Christine Boutin.

    Lorsque le gouvernement a lancé le plan « Défense deuxième chance » en 2005, l'objectif affiché était d'intégrer rapidement 10.000 jeunes, puis, à terme, 50.000. Où en sommes nous ?
    Aujourd'hui, nos vingt centres accueillent en internat 2 250 jeunes encadrés par 969 personnes. L'EPIDE fait partie des acteurs qui luttent contre l'exclusion et le chômage des jeunes. En même temps, notre action, parce qu’elle interrompt en profondeur la montée de la violence chez les jeunes et parce qu’elle leur permet d’exister dans un cadre légal, contribue de fait à la prévention de la délinquance.
    En cinq ans, nous avons profondément affiné le projet pédagogique pour insérer les jeunes par l'emploi car nous connaissons bien les besoins, les attentes , les difficultés mais aussi le potentiel de ces 10 000 jeunes en risque de marginalisation qui constituent le cœur de notre public. Créé à l'initiative du ministère de la Défense, l'EPIDE s'est initialement inspiré du Service Militaire Adapté (SMA) qui existe Outre-Mer. Puis le dispositif s'est peu à peu adapté à la situation des jeunes en métropole, tout en conservant son inspiration d'origine militaire.

    Quels sont vos liens avec le ministère de la Défense ?
    Nous sommes un établissement public administratif dépendant de trois ministères : la Défense, l'Emploi et celui en charge de la politique de la Ville. Notre budget, de 81 millions d'euros, provient de l'Emploi (48 millions), de la Ville (25 millions) et du Fonds social européen (8 millions). Le ministère de la Défense ne contribue donc pas à notre budget de fonctionnement, mais il nous fournit des terrains et des infrastructures devenus inutiles aux missions des forces armées, ainsi qu'une aide juridique et administrative très précieuse.. Surtout, les militaires nous apportent leur savoir-faire. Ou plus exactement les anciens militaires que nous recrutons et qui forment la moitié de nos effectifs. En effet, nous n’avons aucun militaire d’active chez nous, mais nous recherchons des anciens militaires voulant faire une deuxième carrière chez nous. Ce qui nous intéresse chez eux, c'est qu'ils sont doués pour donner un cadre et communiquer avec les jeunes qu'ils connaissent bien. Nous leur offrons un contrat de trois ans renouvelable, puis un CDI. L'autre moitié de notre personnel provient du secteur civil – des enseignants, des éducateurs spécialisés,...

    Qui sont les jeunes qui se présentent chez vous ?
    Des jeunes en grandes difficultés sociales. Notre objectif, que nous devrions atteindre en 2011, est que la moitié d'entre eux provienne des Zones urbaines sensibles (ZUS). Ils ont entre 18 et 25 ans, avec une moyenne de 19,5 ans. Ils n'ont pas de diplôme et sont en échec scolaire. Leur enfance et leur adolescence ont pu être chaotiques : problèmes voire drames familiaux, environnement déstructuré, mauvaises fréquentations, fugues, etc. Certains ont un casier judiciaire, mais pour nous ils ne se réduisent pas à leurs "bêtises de jeunesse". Ce qui compte à nos yeux, c'est qu'ils se mettent en règle avec la société et qu’ils soient décidés à s’en sortir. Le rapport entre garçons et filles est de 70/30. La plupart sont de nationalité française, mais 5% sont des étrangers en situation régulière. Selon nos centres, nous avons affaire à des populations très différentes. Si en région parisienne, ce sont très majoritairement des jeunes issus des « minorités visibles », en province, nous sommes également confrontés à la misère rurale.

    Avez vous beaucoup de candidats ?
    Nous avons beaucoup plus de candidatures que de places disponibles. Ainsi pour la session qui débute en octobre, nous avions 3300 candidats pour 700 places. Il nous faut donc choisir. Nous privilégions les personnes les plus éloignées de l'emploi ayant la capacité à vivre en collectivité. Nous ne pouvons pas prendre les jeunes qui souffrent de maladies psychiques graves car nous n'avons pas l'environnement médicalisé dont ils ont besoin, mais chaque fois que nous écartons un candidat, nous lui proposons une alternative mieux adaptée à sa situation. D’une façon générale, nous retenons les jeunes qui sont dans les situations les plus difficiles.

    Que leur proposez vous ?
    Ils signent un premier contrat de huit mois qui peut être prolongé jusqu'à vingt-quatre. Ils vivent en internat dans nos centres, afin de rompre avec leur environnement habituel, même s'ils rentrent chez eux tous les week-ends. Le premier travail est celui sur le comportement : nous leur apprenons à vivre (ponctualité, hygiène de vie, politesse, etc) avec des règles très claires et très simples, par exemple coucher à 22h00 et silence à 22h30 ! Et notre exigence, qui n’exclut pas la bienveillance, va faire prendre conscience au jeune de la valeur fondamentale qu’il a et va l’amener à son tour à cette même attitude, en vue de lui faire retrouver des perspectives d'avenir pérennes.

    Il y a une remise à niveau avec les apprentissages de base: lire, écrire, compter. Un peu d'informatique, du sport, la préparation du permis de conduire. J'insiste sur ce dernier point : l'un des grands problèmes pour l'embauche dans les entreprises est la question du permis de conduire, sans laquelle la mobilité est impossible. Or le niveau général de ces jeunes les empêche de réussir l'examen du code. Pour eux, les questions posées sont incompréhensibles. Grâce au soutien de la Fédération française du bâtiment, nous avons acquis des simulateurs qui nous permettent de les aider. Résultat : 95% de nos jeunes réussissent la conduite !

    Les jeunes sont-ils payés ?

    Ils reçoivent une indemnité de 300 euros par mois : 210 euros sont versés directement et 90 euros capitalisés pour être versés en fin de parcours : il s'agit de leur apprendre à faire des projets et à économiser pour cela, en vue par exemple l'achat d'un scooter ou le versement d'une garantie pour une location de logement.


    Combien d'entre eux trouvent-ils du travail en sortant de vos centres ?
    Un jeune sur deux qui entre chez nous trouve un emploi stable à la sortie. Il faut compter sur un taux d'attrition encore assez élevé : 38% nous quittent en cours de route. Ces échecs viennent d'une inaptitude à la vie collective ou d'addictions trop fortes à la drogue. Nous rencontrons également des problèmes culturels, avec la difficile émancipation des jeunes filles pour des familles qui ne supportent pas la mixité.
    Les entreprises sont intéressées par notre démarche : il existe une forte demande de personnel peu qualifié et leur plus grande difficulté pour recruter est le comportement des jeunes, qui ne leur permet pas de s'insérer dans une équipe. Par exemple, être à l'heure, respecter les consignes, accepter l'autorité d'un patron, respecter ses collègues, etc.. Notre formation, encadrée par d'anciens militaires, insiste beaucoup sur ces éléments et le travail important réalisé sur le savoir-être auprès de ces jeunes ainsi que l'acquisition des codes et comportements attendus des employeurs sont plébiscités par ces derniers.

    Certains intègrent-ils l'armée ?
    Au départ, un certain nombre déclarent que l'armée représente leur projet professionnel mais leur vision de la carrière militaire est parfois fantaisiste et leur niveau physique ou intellectuel est souvent trop faible : c'est d'ailleurs tout le travail d'accompagnement des chargés d'insertion que d’aider le jeune à définir un projet professionnel qui réponde à ses aspirations mais qui soit en même temps réaliste et réalisable. Au final, 15% des jeunes passés par l'EPIDE intègrent l'armée. A ma connaissance, cette intégration se passe bien et aucun d'entre eux ne fait défection.
    question défense et pour plus d'infos:
    http://www.epide.fr/

    _________________

    scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
    Revenir en haut Aller en bas
    lida
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2074
    Inscrit le : 01/11/2008
    Localisation : maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Oct 2010 - 2:35

    Afghanistan : Le gendarme français est apprécié pour ses qualités d’instructeur
    Citation :
    Une des priorités de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF) est de permettre à l’Afghanistan de prendre sa sécurité en main le plus tôt possible. Pour cela, il faut former plus de 171.000 militaires et 134.000 policiers afghans.

    Et c’est le général américain William Caldwell qui est chargé de la formation des forces de sécurité afghanes. Etant donné que le président Obama a fixé la date de juillet 2011 pour commencer un retrait d’Afghanistan, il est donc urgent de satisfaire les besoins en hommes de l’armée et de la police afghanes, afin que puisse s’accomplir le transfert de responsabilités dans certaines provinces.

    Pour cela, le général Caldwell estime qu’il lui faudrait 1.000 instructeurs spécialisés de plus pour atteindre cet objectif. « Si nous n’obtenons pas les formateurs dont nous avons besoin, cela retardera la transition » entre les forces afghanes et celles de l’Otan, a-t-il déclaré au Wall Street Journal.

    Interrogé par le Figaro, le général Caldwell a indiqué que sa priorité principale reste le renfort d’instructeurs de police et de gendarmerie, « parce que la police afghane restera comme le visage du gouvernement et l’incarnation de l’autorité » quand les forces de l’Otan auront quitté le pays.

    Pour satisfaire ce besoin en instructeurs, cet ancien commandant de la 82e Division aéroportées compte sur les pays européens, et en particulier sur la France, qui a déjà affecté 150 gendarmes en Afghanistan pour former les forces de police afghanes.

    Pourquoi la France? Eh bien parce que les gendarmes français ont, semble-t-il, des qualité que les autres n’ont pas. « Il y a chez eux quelque chose qui fait toute la différence et que je ne parviens à trouver ni dans les unités de police militaire, ni dans les sociétés militaires privées » a confié le général Caldwell.
    question defense.

    _________________

    scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
    Revenir en haut Aller en bas
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Oct 2010 - 11:09

    plein de beaux bijoux que doit recevoir la Royale ...
    Citation :
    Le budget 2011 de la défense dévoilé


    Rafale Marine au catapultage avec un ASMP-A
    crédits : MBDA

    01/10/2010

    (Commandes et livraisons pour la marine en fin d'article). Le projet de loi de finances 2011 a été adopté mercredi en Conseil des ministres. L'an prochain, le budget du ministère français de la Défense devrait s'élever à 31.2 milliards d'euros. Afin de participer aux efforts destinés à réduire la dette publique, l'Hôtel de Brienne devra économiser 3.6 milliards d'euros en trois ans. Ces économies passent par la baisse des coûts de fonctionnement et des réductions d'effectifs, 8550 postes devant être supprimés en 2011, soit autant que cette année. Le ministère attend en outre des recettes « exceptionnelles » liées notamment à la vente d'emprises foncières. Mais le compte n'y sera pas. « Par rapport à la LPM sur la période 2011-2013, la mission Défense verra ses crédits budgétaires réduits d'un montant total de 3.6 Md€, partiellement compensés par un gain de 2.4 Md€ au titre des recettes exceptionnelles, soit une perte de ressources nette de 1.3 Md€ sur trois ans », précise le ministère. Pour l'heure, les grands programmes ne sont pas remis en cause, même si des retards sont à prévoir. Après deux années « fastes » (18 milliards d'euros en 2008 et 17 milliards d'euros en 2009), les crédits dédiés à l'équipement des forces sont ramenés à 16 milliards d'euros en 2011. Le « mindef » table néanmoins sur une légère hausse l'année suivante (16.8 Md) puis 17.4 milliards d'euros en 2013. On notera que, sur les crédits d'équipements prévus l'an prochain, 3.4 milliards d'euros sont consacrés à la dissuasion, soit 21% du budget.

    En 2011, un certain nombre de commandes intéresse la Marine nationale :

    - Notification du troisième des 6 sous-marins nucléaires d'attaque du type Barracuda.

    - Commande d'une tranche du maintien en condition opérationnelle du système de missiles balistiques M51

    - 16 réseaux de communication rénovés (Rifan) pour les bâtiments de combat

    - Adaptation de 2 ex-avions gouvernementaux Falcon 50 à la surveillance maritime

    - Commande interarmées de 900 missiles Mistral 2 (par rénovation)

    En 2011, la marine française sera concernée par les livraisons suivantes :

    - 20 missiles surface-air Aster 30 pour les frégates Horizon

    - 10 missiles surface-air Aster 15 pour les frégates Horizon

    - 12 missiles Exocet MM40 Block3 (par rénovation)

    - 25 torpilles MU 90

    - 4 hélicoptères NH90 NFH pour la lutte antinavire et anti-sous-marine

    - 11 Rafale Air et Marine

    - Derniers missiles nucléaires ASMP-A mis en oeuvre par les Rafale de l'armée de l'Air et de l'aéronautique navale.

    - 6 nacelles de reconnaissance nouvelle génération (RECO-NG) pour Rafale Air et Marine

    - 176 armements air-sol modulaires (AASM) pour Rafale Air et Marine

    - 70 missiles air-air MICA pour avions AA et marine

    - 60 stations de communication par satellite (Syracuse III) pour marine et armée de Terre
    Citation :
    La marine française met un quatrième sous-marin nucléaire en service
    La Marine nationale française a mis en service "très discrètement" fin septembre "le quatrième et dernier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle-génération" le Terrible et "le nouveau missile nucléaire balistique M51", a annoncé vendredi la quotidien économique La Tribune. Selon le journal, "la Direction générale de l'armement a livré, coup sur coup, à la Marine deux équipements majeurs: le 20 septembre, le quatrième et dernier sous-marin nucléaire lanceur d'engins de nouvelle génération (SNLE-NG) de la classe du Triomphant, le Terrible. (...) Puis lundi 27, le nouveau missile nucléaire balistique M51". "Ainsi armé, le Terrible est devenu le fer de lance de la nouvelle dissuasion nucléaire française", note la Tribune qui annonce également "la modernisation de grande ampleur" dont feront l'objet les trois premiers SNLE-NG (le Triomphant mis en service en 1997, le Téméraire et Vigilant en 2004). Le Terrible a effectué son premier tir de M51 le 27 janvier 2010. Un tir effectué le 10 juillet avait permis la validation du système d'armes du sous-marin. Ce missile mer-sol, balistique-stratégique, est destiné aux SNLE-NG, à commencer par le Terrible, lancé en mars 2008, qui en recevra 16 exemplaires.
    Le Monde

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    Gémini
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2742
    Inscrit le : 09/12/2009
    Localisation : Un peu partout!!!
    Nationalité : France
    Médailles de mérite :

    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 1 Oct 2010 - 13:18

    Ah cela fait plaisir pour la Royale.
    Revenir en haut Aller en bas
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 2 Oct 2010 - 16:04

    pas tellement en fait .. on remarques qu'il ya des retards en perspectives, et c'est pas à la heuteur des attentes ... mais bon, les grands probléme ne sont pas remis en cause !!

    sinon, Jorge ( FdB ) va nous menez dans une petite balade à Toulon Cool

    pour ne pas l'oublier ... le Duquesne


    le Charles De Gaulles ( 03-09-10 )



    Le Germinal ( 03-09-10 )


    Le Mistral en plein exercice ( 10-09-10 )




    le Var ( 07-09-10 )


    Le Sirocco ( 04-09-10 )


    l'Aconit ( 11-09-10 )


    le Courbet ( 17-09-10 ) débutant ainsi le Chebec 2010

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    Gémini
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2742
    Inscrit le : 09/12/2009
    Localisation : Un peu partout!!!
    Nationalité : France
    Médailles de mérite :

    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 2 Oct 2010 - 20:09

    Déjà les FREMM remplaceront les types Cassard qui sont hors course ,mais ces vrai que l'attente va etre longue Mad
    Revenir en haut Aller en bas
    MAATAWI
    Modérateur
    Modérateur
    avatar

    messages : 14775
    Inscrit le : 07/09/2009
    Localisation : Maroc
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Lun 4 Oct 2010 - 11:43

    Citation :
    IA M51 : Chape de plomb sur le nucléaire


    Le SNLE Le Téméraire en IPER à Brest, en 2006
    crédits : Mer et Marine.com

    04/10/2010

    La France lance dans la plus grande discrétion le programme de refonte de ses trois premiers sous-marins nucléaires lanceurs d'engins du type Le Triomphant. Ce chantier majeur, dont le coût est évalué à plus de 2.5 milliards d'euros, va voir la modernisation du Triomphant, du Téméraire et du Vigilant, admis au service actif en 1996, 1999 et 2004. Tour à tour, ces SNLE vont être portés au standard du Terrible, livré à la Marine nationale le 20 septembre. Le chantier verra l'installation de nouveaux sonars, du nouveau système de combat SYCOBS, la rénovation du PC navigation/opération et, surtout, l'adaptation de la tranche missiles à la mise en oeuvre du M51. Cette nouvelle arme, qui équipe Le Terrible, remplacera les M45 embarqués jusqu'ici par les trois premiers SNLE. Ces travaux de grande ampleur, exceptionnels par leur complexité et le savoir-faire mis en oeuvre, seront réalisés à Brest par DCNS. La complexité du programme, outre son aspect technique, réside dans le fait que l'industriel doit composer avec un planning très serré. La Force océanique stratégique, qui doit maintenir en permanence au moins un SNLE à la mer, ne dispose en effet que de quatre bâtiments. La durée consentie pour la refonte de chaque bateau est donc limitée à une trentaine de mois. Le chantier débute cet hiver avec Le Vigilant, qui sera suivi par Le Triomphant et Le Téméraire, la fin du programme étant fixée en 2018. Pour gagner du temps, la modernisation est menée à l'occasion de l'Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations (IPER) que chaque bâtiment connait tous les 7 ans (visite de matériels et rechargement du coeur nucléaire notamment). D'où le nom du programme : IPER Adaptation au M51, ou « IA M51 ».


    Le M51 (© : DGA)

    Les moyens complètement renouvelés

    Pour mémoire, les SNLE assurent l'essentiel de la dissuasion nucléaire française. Chaque sous-marin peut embarquer 16 missiles balistiques emportant jusqu'à 6 têtes nucléaires (de 150 kilotonnes chacune). La portée du nouveau missile intercontinental M51 est donnée à 9000 kilomètres, contre 6000 pour le M45. Le M51, actuellement doté d'une tête TN75, doit adopter, à compter de 2015, la nouvelle tête océanique (TNO). Le reste de la mission de dissuasion revient aux forces aériennes stratégiques (FAS) de l'armée de l'Air, ainsi qu'à l'aéronautique navale avec le groupe aérien embarqué sur le porte-avions Charles de Gaulle. Depuis cette année, la composante aéroportée (Rafale et Mirage 2000) met en oeuvre le nouveau missile ASMP-A, dont les derniers exemplaires seront livrés en 2011 par MBDA.


    Rafale Air avec ASMP-A (© : SIRPA AIR)


    Plus de 20 milliards en 5 ans pour la dissuasion

    Qu'il s'agisse de la Marine nationale, du ministère de la Défense ou de DCNS, c'est actuellement le silence radio sur le programme IA M51, malgré son importance. Il fait même office de « sujet tabou », tous les acteurs impliqués ayant manifestement reçu l'ordre de ne pas communiquer sur le sujet. Selon certaines sources, l'Etat ne souhaite pas de publicité autour du projet, considéré comme très sensible au moment où le pays se met à l'heure de la rigueur budgétaire. En hauts lieux, on craidrait que les sommes engagées dans le nucléaire ne fassent l'objet de critiques, voire soient utilisées par les opposants à la politique gouvernementale. Car, actuellement, c'est bien l'ensemble des moyens de la dissuasion française qui est renouvelé et nécessite, par conséquent, la mobilisation d'une enveloppe budgétaire très importante. Ainsi, un rapport parlementaire précise que pas moins de 20.2 milliards d'euros sont affectés aux forces nucléaires de la marine et de l'armée de l'Air sur l'actuelle loi de programmation militaire (2009-2014). Cela représente près de 20% des crédits d'équipements du ministère de la Défense sur ces cinq années.


    SNLE à la mer (© : MARINE NATIONALE)

    _________________
    Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
    Revenir en haut Aller en bas
    Gémini
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2742
    Inscrit le : 09/12/2009
    Localisation : Un peu partout!!!
    Nationalité : France
    Médailles de mérite :

    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 8 Oct 2010 - 9:41

    Combien d'avions peut acceuillir le Charles De Gaulle Question
    http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=114169
    Revenir en haut Aller en bas
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Ven 8 Oct 2010 - 14:39

    Ce n'est pas le premier article qui parait sur ce sujet. Mais, Curieusement, celui-ci donne 2 autres raisons au petit nombre d'avions déployés sur le CDG :
    1/ La Royalz a perdu l'habitude de parquer en permanence des aéronefs sur le pont des PA et on voit bien sur la photo qui accompagne l'article qu'il y a largement la place d'y mettre 15 avions. Je crois que xa se fait plus pour des raisons de maintenance ... les conditions météo externe pouvant affecter l'électronique de bord , entre autres !!
    2/ L'existence de deux type d'avions et plusieurs types d'hélicoptère oblige a avoir plusieurs stocks de rechange qui prennent plus de place. Lorsque il y aura que des Rafale et des NH90 ( si cela arrive un jour Rolling Eyes ) les rechanges prendront moins de place...

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    rafi
    General de Division
    General de Division


    messages : 8554
    Inscrit le : 23/09/2007
    Localisation : le monde
    Nationalité : Luxemburg
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Oct 2010 - 0:33

    Citation :
    Lors de la phase de conception du Charles de Gaulle, au début des années 80, la l'encombrement du nouvel avion de Dassault, qui n'en était alors qu'aux esquisses, aurait été mal estimée. D'autant que les stocks de pièces de rechange se seraient, in fine, révélés plus volumineux qu'imaginé.

    Citation :
    Aux dires d'un ingénieur qui a travaillé sur la question lors des études du second porte-avions (PA2), la dotation en Rafale serait, en définitive, limitée à 24 appareils.

    Il y a pas à dire, on en apprend tous les jours sur les bourdes liées au CDG et au Rafalou dans le petit monde de la marine. Merci les nuls qui dirigent ce pays! Rolling Eyes
    Revenir en haut Aller en bas
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Oct 2010 - 1:48

    06-10-10 : l'E3 AWACS ( 702-CC ) en période maintenance

    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    Gémini
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2742
    Inscrit le : 09/12/2009
    Localisation : Un peu partout!!!
    Nationalité : France
    Médailles de mérite :

    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Oct 2010 - 11:34

    rafi a écrit:
    Citation :
    Lors de la phase de conception du Charles de Gaulle, au début des années 80, la l'encombrement du nouvel avion de Dassault, qui n'en était alors qu'aux esquisses, aurait été mal estimée. D'autant que les stocks de pièces de rechange se seraient, in fine, révélés plus volumineux qu'imaginé.

    Citation :
    Aux dires d'un ingénieur qui a travaillé sur la question lors des études du second porte-avions (PA2), la dotation en Rafale serait, en définitive, limitée à 24 appareils.

    Il y a pas à dire, on en apprend tous les jours sur les bourdes liées au CDG et au Rafalou dans le petit monde de la marine. Merci les nuls qui dirigent ce pays! Rolling Eyes

    A leur décharge ,construire un porte avions ce n'est pas construire une logan,les americains ont eu autant de problémes que nous ........
    Revenir en haut Aller en bas
    Fremo
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    messages : 21552
    Inscrit le : 14/02/2009
    Localisation : 7Seas
    Nationalité : Maroc
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Oct 2010 - 12:24

    En Exculsivité
    Cadeau à Tous les lovers de la FREMM, et à Toi Gémini Like a Star @ heaven

    L'Aquitaine en construction Cool









    _________________
    Revenir en haut Aller en bas
    rafi
    General de Division
    General de Division


    messages : 8554
    Inscrit le : 23/09/2007
    Localisation : le monde
    Nationalité : Luxemburg
    Médailles de mérite :



    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Oct 2010 - 12:51

    Le CDG n'est pourtant pas le premier porte-avion fabriqué par la France, le retour d'expérience du Foch et du Clémenceau, tant en matière de construction que d'utilisation, n'aurait-il servi à rien? Quelle paire de lunettes spécialement fabriquées, sur le nez de qui, à occulté le fait que contrairement au Super-Etendard, les bouts d'ailes du Rafale ne sont pas repliables, qu'il est plus volumineux qu'un SEM, et qu'en conséquence il prendrait plus de place dans les hangars, idem pour le fait qu'il est bimoteur et non monomoteur, etc? Il y a tout de même des minima que même chez Renault/Logan ils ne louperaient pas à ce point.

    Citation :
    Lors de la phase de conception du Charles de Gaulle, au début des années 80, la l'encombrement du nouvel avion de Dassault, qui n'en était alors qu'aux esquisses, aurait été mal estimée. D'autant que les stocks de pièces de rechange se seraient, in fine, révélés plus volumineux qu'imaginé.

    Citation :
    la dotation en Rafale serait, en définitive, limitée à 24 appareils.

    Citation :
    Une dizaine d'avions déployé est sans doute le maximum que la marine puisse actuellement faire compte tenu des besoins d'entrainement et de formation des jeunes pilotes et des périodes de maintenance de certains appareils.

    Citation :
    La capacité en nombre d'aéronefs du Charles de Gaulle est donc, en définitive, inférieure à celle des Clémenceau et Foch. Les anciens porte-avions pouvaient, en effet, embarquer 38 à 40 appareils.

    A lire l'article, rien ne dit que les américains auraient eu les mêmes déboires que les français, c'est même le contraire. Les américains ayant toujours la possibilité d'embarquer 85 appareils au lieu de 68, ce qui est le résultat d'un choix, alors qu'en ce qui concerne le CDG il n'y a aucun choix à ne pouvoir embarquer qu'une trentaine d'appareils, car c'est le résultat de bévues.

    Citation :
    Le groupe aérien y gagne donc non seulement en capacité, mais aussi en polyvalence, ce qui permet de réduire le nombre d'avions embarqués et, au passage, de faciliter les manoeuvres sur le pont. Les Américains, qui n'ont pas de problèmes de place ou d'effectifs, ont connu la même tendance avec l'arrivée du F/A-18, qui a progressivement remplacé les Corsair II, F-14 et autres Intruder. Ainsi, les porte-avions de l'US Navy n'embarquent plus que 68 appareils, contre 85 autrefois.

    Revenir en haut Aller en bas
    Gémini
    Colonel-Major
    Colonel-Major
    avatar

    messages : 2742
    Inscrit le : 09/12/2009
    Localisation : Un peu partout!!!
    Nationalité : France
    Médailles de mérite :

    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   Sam 9 Oct 2010 - 14:18

    Merci Fremo pour les photos .
    Rafi je parle pas des avions ,je parle des helices du pont trop court etc etc.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Armée Française / French Armed Forces   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Armée Française / French Armed Forces
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Les képis de l'armée française
    » Création de l'armée française
    » présentation des nouveaux véhicules de combat de l'armée française au portes ouvertes du 21e RIMA
    » Le prochain fusil de l'armée française sera bien étranger : HK 416.
    » L'armée française pour les nuls:

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
    Sauter vers: