Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bataille de Dardanelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Bataille de Dardanelles    Jeu 28 Oct 2010 - 20:52

Salut,

J'ai crée ce sujet car c'est 'une des dernière grande victoire du derniers Califat Sad Sad

En espérant que nous discuterons de ce sujet intelligemment et gentiment !!!

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Jeu 28 Oct 2010 - 22:06

Ca serais beaucoup mieux si tu nous rapportes quelques docements et texte parlant de cette bataille Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Jeu 28 Oct 2010 - 22:20

Pour commencer:
Citation :
La bataille des Dardanelles

La Première Guerre mondiale éclata le 28 juillet 1914 entre les grandes puissances européennes du début du siècle dernier. D’un côté, les forces de la Triple Entente (France, Royaume-Uni et Russie), de l’autre, les forces de la Triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie et Italie). La guerre, initialement euro-européenne, s’étendit progressivement au reste du monde, notamment par l’entremise des empires coloniaux. Initialement étranger au conflit, l’Empire ottoman, autre grande puissance européenne, entra en guerre aux côtés de la Triple Alliance en octobre 1914 pour des motifs qui lui étaient propres. Les Turcs voulurent profiter de cette guerre pour chasser les Anglais et les Français des territoires musulmans qu’ils occupaient en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, et pour mettre un terme aux agressions récurrentes de l’Empire russe, qui grignotait régulièrement des territoires ottomans.

Après une guerre de mouvement qui dura quelques mois, le front occidental entrait dans une impasse et s’installait progressivement dans une guerre de position. Incapables de percer la ligne de front, Français et Anglais décidèrent de mener une offensive détournée pour encercler les empires allemand et austro-hongrois. Les deux solutions retenues étaient soit une offensive dans les Balkans, soit un débarquement sur les côtes baltiques de l’Allemagne.

Sur le front oriental, et plus précisément dans le Caucase, les Ottomans causèrent de lourds dégâts aux forces russes. Ces derniers demandèrent des renforts à leurs alliés franco-anglais, ce qui permit de trancher entre les deux solutions retenues pour encercler les forces de la Triple Alliance. Les Anglais décidèrent ainsi de mettre sur pied une expédition navale dont l’objectif serait de bombarder et de prendre la Péninsule de Gallipoli, située sur la rive occidentale du détroit des Dardanelles, puis de marcher sur la capitale du Califat, Istanbul.

L’Empire ottoman exerçait une souveraineté incontestée sur les détroits du Bosphore et des Dardanelles ainsi que sur la Mer de Marmara, passage obligé pour le transit des navires entre la Mer Méditerranée et la Mer Noire. L’Empire russe avait toujours rêvé d’étendre sa domination sur cette région stratégique. La puissance de l’Empire ottoman constitua pendant de nombreux siècles un excellent argument de dissuasion. Plus tard, lorsque le vieil homme malade de l’Europe montrait de plus en plus de signes d’affaiblissement, ce furent les puissances impérialistes occidentales (la France et l’Angleterre notamment) qui s’érigèrent en rempart devant les visées expansionnistes de l’ours russe. Mais désormais, la donne stratégique avait changé et avec elle, les impératifs militaires.

Les Anglais espéraient ainsi mettre la main sur cette région pour mettre les Turcs hors d’état de nuire et alléger la pression que ces derniers exerçaient sur la Russie. La liaison maritime entre les troupes franco-anglaises et l’armée russe serait par ailleurs assurée.

L’offensive, qui tourna à une déroute des plus humiliantes, fut déclenchée le 19 février 1915. La progression s’avéra difficile en raison du mauvais temps et des premiers revers infligés par les Turcs qui coulèrent trois navires anglais et en endommagèrent trois autres. L’artillerie ottomane, positionnée sur les hauteurs surplombant les deux rives du détroit, concentra en effet sa puissance de feu sur les navires qui s’aventuraient dans l’étroit passage. Les Turcs avaient également semé des mines sur toute la largeur du détroit. Le débarquement effectif des troupes alliées ne commença que le 25 avril, après que les Ottomans eurent pu se préparer de manière adéquate via de meilleures fortifications et la mobilisation d’une armée six fois plus nombreuse qu’au début de la campagne.

Malgré une résistance acharnée des Ottomans, les Corps d’Armée Australiens et Néo-Zélandais (Australian and New Zealand Army Corps), communément appelés les Anzac, parvinrent à prendre pied sur une plage de la côté égéenne de la péninsule de Gallipoli. Ce lieu d’où débuta le débarquement allié porte depuis le nom d’Anzac Cove (la baie des Anzac). Pendant ce temps, les Anglais tentaient de débarquer en cinq points différents autour du Cap Hellès. Ils ne réussirent néanmoins à s’établir qu’en trois points seulement avant de demander et d’attendre des renforts. Ce délai qu’ils s’accordèrent jusqu’à l’arrivée de nouvelles troupes profita aux Turcs qui se préparèrent à la contre-attaque.

Épuisées et malades, les forces anglo-saxonnes furent secourues en juillet 1915 par des renforts britanniques. La progression put reprendre, mais dut se rendre rapidement à l’évidence : chaque offensive et chaque débarquement se soldaient par de lourdes pertes causées par les puissantes contre-attaques ottomanes.

Malgré une vive opposition, le Conseil de Guerre anglais décida à la fin de l’année 1915 de mettre un terme à la campagne de Gallipoli (autrement appelée la bataille des Dardanelles) qui tourna au fiasco complet. Les troupes alliées furent évacuées entre décembre 1915 et janvier 1916. Si cette expédition navale avait atteint son but, cela aurait mis fin à la participation des Turcs à la guerre. Des centaines de milliers de soldats périrent au cours de cette bataille, qui constitue le deuxième plus grand débarquement militaire de l’histoire, après le débarquement de Normandie. Trois cent mille Turcs musulmans et deux cent quatorze mille soldats alliés y perdirent la vie. L’unique acquis de la Triple Entente au terme de cette bataille était que les Ottomans desserrèrent leur étau autour des Russes.

La bataille des Dardanelles fut l’ultime grande victoire militaire de l’Empire ottoman dépérissant.


http://www.islamophile.org/spip/La-bataille-des-Dardanelles.html

Edit FRM : Voilà comment on poste ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 17:36

Un autre document qui est utile:

Citation :
25 avril 1915
Les Alliés ratent leur débarquement aux Dardanelles


Le 25 avril 1915, un corps expéditionnaire franco-britannique débarque sur la presqu'île de Gallipoli (Canakale en turc), à l'entrée du détroit des Dardanelles, en Turquie.

Engagée maladroitement et avec retard, cette offensive va déboucher sur un piteux fiasco des Alliés, face aux Turcs qui sont entrés le 1er novembre 1914 dans la Grande Guerre, aux côtés des Allemands et des Austro-Hongrois.
André Larané.


- Souvenir douloureux aux antipodes

Les troupes d'Australie et de Nouvelle-Zélande ayant été particulièrement éprouvées ce jour-là, le souvenir de la bataille de Gallipoli est commémoré tous les 25 avril dans leur pays par un jour férié, l'ANZACDay (ou jour de l'ANZAC, du nom de leur détachement).

Une bonne idée, mais une réalisation désastreuse

Dès le mois de novembre 1914, des hommes politiques alliés ont l'idée d'une opération périphérique contre les Empires centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie, empire ottoman). Parmi eux Lloy George, chancelier de l'Échiquier, Churchill, Premier Lord de l'Amirauté, Kitchener, ministre britannique de la Guerre et Poincaré, président de la République française.

Churchill, en particulier, défend l'idée d'un débarquement dans le détroit des Dardanelles, en vue de prendre à revers l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie, de s'emparer d'Istamboul, d'éliminer la Turquie, maillon faible de l'alliance ennemie, et de rouvrir les liaisons maritimes avec les ports russes de la mer Noire.

L'idée est pertinente mais elle est freinée par les chefs militaires, en particulier le maréchal britannique French et le général Joffre, qui ont la charge du front occidental et refusent qu'on leur retire des troupes. Le vieil amiral Fischer, adjoint de Churchill, refuse également qu'on enlève des navires à la flotte de la mer du Nord.

D'hésitation en report, on tergiverse jusqu'en février 1915. À ce moment-là, les Turcs ont déjà commencé de fortifier leurs côtes avec l'appui efficace de conseillers allemands.

Le 19 février 1915 enfin, la flotte alliée bombarde les batteries ottomanes à l'entrée des Dardanelles, goulet de 60 kilomètres de long et 1 à 4 kilomètres de large. Ce premier bombardement révèle les difficultés de l'opération.

Le 18 mars 1915, les Alliés lancent une opération plus consistante. Les cuirassés de l'amiral français Émile Guépratte et du vice-amiral britannique de Robek attaquent avec fougue les défenses turques.

Deux cuirassés britanniques et un français sont coulés, quatre autres navires mis hors de combat. Qu'à cela ne tienne ! Les amiraux sont prêts à reprendre l'offensive dès le lendemain mais ils en sont empêchés par leurs états-majors. Au vu des piètres résultats de l'attaque navale, ceux-ci considèrent que seul un débarquement massif peut emporter la décision. Sa préparation laisse aux Turcs et à leurs alliés allemands le temps de renforcer leurs défenses.

Le débarquement a enfin lieu le 25 avril 1915, sur la presqu'île de Gallipoli, à l'extrémité nord-ouest des Dardanelles. Le corps expéditionnaire est bloqué sur la plage par les Turcs massés en nombre sur les hauteurs. Ces troupes sont commandées par le général allemand Liman von Sanders, sous les ordres duquel se distingue le colonel puis général Moustapha Kémal. Celui-ci arrête une deuxième tentative de débarquement en août.

D'une bataille à l'autre

Cette opération inutile aura coûté la vie à 180.000 soldats alliés dont 30.000 Français, ainsi qu'à 66.000 Turcs. C'est un revers sérieux pour les Alliés en guerre contre les puissances centrales et leur alliée ottomane. Résignés, les Alliés évacuent leur corps expéditionnaire et le transfèrent à partir d'octobre à Salonique, en Grèce. Les derniers soldats quittent les Dardanelles dans la nuit du 8 au 9 janvier 1916.

La Bulgarie étant entrée le 14 octobre en guerre contre la Serbie, aux côtés des Puissances centrales, les troupes des Dardanelles, ramenées à Salonique, vont combattre cette nouvelle ennemie après avoir été amalgamées aux débris de l'armée serbe.

Sous la dénomination d'armée d'Orient, ces troupes cosmopolites vont faire du sur-place jusqu'en 1918, dans les pires conditions d'hygiène. Ce n'est que le 15 septembre 1918 qu'elles vont enfin prendre l'offensive sous le commandement du général Franchet d'Esperey. Elles forceront la Bulgarie à l'armistice dès le 29 septembre 1918.

Sur le flanc de la presqu'île de Gallipoli, de vastes cimetières militaires, comme ci-dessous le cimetière français, témoignent des souffrances endurées par ces corps expéditionnaires oubliés des Dardanelles et de Salonique.

http://www.herodote.net/histoire/evenement.php?jour=19150425&ID_dossier=36


Dernière édition par snak-boss le Sam 30 Oct 2010 - 17:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 17:39

Près de 250 000 morts dans les deux camps, ils ne lésinaient pas sur le moyens. Peux-tu nous en dire plus sur les effectifs en présence, l'armement des uns et des autres, le ravitaillement, etc?
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 17:46

Salut Rafi,

ouai, 250 000 mort , ca fait beaucoup, mais c'est un prix à payer quand on fait une guerre...malheureusement...



Youssef
Revenir en haut Aller en bas
atlas
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3676
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : vitrolles
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 19:02

ATTENTION, l'essentiel des pertes est du aux maladies : typhus:disenterie etc etc
Revenir en haut Aller en bas
http://hdefali@aol.fr
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 19:17

Oui,tu as raison, j'ai oublié de mettre ce facteur Razz

Merci Atlas!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 19:39

Bel hommage d' ouvrir un topic sur ce sujet..
Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 19:56

Vous trouverez toutes les informations concernant cette bataille en anglais sur ce site turc ..
Bonne lecture

http://www.canakkale.gen.tr/eng/engindex.html
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 20:44

Merci pour l'info Aslan....je vais le lire de suite mais avant traduction de Google
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 22:08

A noter la participation de tirailleurs nord-africains et sénégalais auprès de l'armée française..
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 30 Oct 2010 - 23:22

Merci Barbaros, je ne le savait pas cheers
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Jeu 11 Nov 2010 - 2:30

dans cette bataille le general mustafa kemal pacha s est adressé aux soldats du 57th regiment et leur a dit;je ne vous demande pas d'attaquer je vous demande de mourrir.tous les soldats du 57th ont trouvé le martyre ce jour la et aujourd hui meme et par signe de respect il n y a pas de 57th regiment dans l'armée turque.on raconte que certaines unités n avaient plus de munitions mais malgré cela elles chargeaient baillonette au canon avec leur cri de guerre celebre''allah,allah'',les alliés ont repoussé plusieures vagues turques avant d etre defait a la fin. c'etait une bataille mémorable ou les ottomans ont prouvé au monde entier la valeur du guerrier turc et musulman.
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Jeu 11 Nov 2010 - 3:38

EH ouais, la dernière victoire d'un Califat qui allait être détruis Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Ven 12 Nov 2010 - 0:04

non ce n'etait pas la derniere victoire du califat,les ottomans ont romporté d'autres victoires en palestine et en irak comme la bataille de gaza en 1916.
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Ven 12 Nov 2010 - 7:32

Oui, c'est vrai ce que tu dis, mais ce fut la dernieres GRANDES VICTOIRES du Caliphat, les autres battailles que lzs Ottomans ont gagné n'avaient pas le meme prestiges que la Compagnes de Dardanelles...

Pour ce qui est de la Palestine, les Ottomans ont étés finalement battu face aux Anglais et une grosse partie des Arabes
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Ven 12 Nov 2010 - 15:02

les australiens ont fait un film sur cette bataille il s 'appelle gallipoli avec mel gibson il date du debut des années 80 je crois.
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Ven 12 Nov 2010 - 15:11

Ah, je ne savait pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Ven 12 Nov 2010 - 20:55

snak-boss a écrit:
Ah, je ne savait pas



Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Ven 12 Nov 2010 - 21:12

barbaros pacha c est le poete ahmet akif atasoy sur ton avatar non?
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 13 Nov 2010 - 4:14

Merci pour les 2 video Sayyid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Sam 13 Nov 2010 - 13:16

vympel27 a écrit:
barbaros pacha c est le poete ahmet akif atasoy sur ton avatar non?

Oui, c'est le poète national, c'est lui qui a écrit notre hymne national.. Mehmet Akif Ersoy.


Revenir en haut Aller en bas
Ichkirne
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 657
Inscrit le : 19/08/2011
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    Dim 25 Sep 2011 - 21:38

La bataille des Dardanelles dans la fameuse série ''Les grandes batailles du passé'' :

http://vimeo.com/17165799
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de Dardanelles    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de Dardanelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille du désert. (WW II)
» LA BATAILLE D'ATLANTIQUE
» La bataille de l'atlantique (WWII)
» La Bataille des 10 mots
» Bataille d' Hasting 1066 le jeux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: