Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Système de surveillance des Côtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Système de surveillance des Côtes   Ven 12 Nov 2010 - 17:05

Citation :
Face à Cassidian, Lockheed jette l’éponge

Après le feu vert de la Commission européenne la semaine dernière, Cassidian (EADS) et Atlas Elektronik attendent l’approbation des autorités chinoises (loi antitrust) pour faire aboutir le projet de fusion des filiales Sofrelog et Atlas Maritime Security. Cela donnera naissance à un leader mondial dans la sûreté et la sécurité maritime. Cassidian gardera 60 % de participation dans la nouvelle entité contre 40 % pour Atlas.

Cette fusion intervient au moment où Lockheed Martin devrait annoncer l’arrêt de ses activités dans la sécurité maritime. Il faut dire que Cassidian, Sofrelog et Atlas multiplient les succès en France, en Arabie Saoudite, au Qatar, au Maroc, au Sultanat d’Oman, en Estonie, en Bulgarie et en Allemagne. Dans un contexte où 90 % des échanges internationaux passent par la mer. Les menaces asymétriques impliquent des solutions intégrées et des approches globales pour la sûreté et la sécurité maritime. 

L’entité composée de Sofrelog et d’Atlas devrait voir son chiffre d’affaires doubler en cinq ans, pour arriver à 100 millions d’euros. Les offres de Cassidian se fondent sur le système SYTAR, outil de traitement et de fusion de données maritimes se basant sur des systèmes de surveillance et de détection au niveau national (les composants maritimes des programmes Miksa et NSS en Arabie Saoudite et au Qatar) ou au niveau d’un secteur géographique abritant des installations sensibles. 

Ainsi, Sofrelog livre à la marine d’Oman un système pour le détroit d’Ormouz, où transitent 60 % du commerce de gaz et de pétrole. Le système omanais est composé des radars de surveillance, de caméras thermiques et lasers, d’un système d’identification automatique (AIS), et d’un outil de détermination des trajectoires des navires (D/F). L’ensemble est relayé avec un système de communication et de transmission de données performant. Les autorités omanaises étudient la possibilité d’installer un système équivalent aux frontières maritimes avec le Yémen, compte tenu de la dégradation rapide de la situation sécuritaire dans la région et l’activisme d’Al-Qaida.

Aux Emirats Arabes Unis, la société Abu Dhabi National Petroleum Co “Adnoc” a choisi Cassidian pour installer un système de surveillance des approches de ses installations pétrolières sur terre et offshore. Quant au Maroc, c’est un bon exemple de coopération avec Cassidian et Sofrelog.

La coopération a commencé avec le contrat de sécurisation de la première phase du port de Tanger Méditerranée avec l’installation d’un système de sécurité globale et de contrôle du trafic maritime (VTIS). Cassidian travaille sur la deuxième phase d’extension du port visant à augmenter sa capacité de 3 millions de containers à 8 millions. Avec des conditions de sécurité draconiennes demandées par les Américains via le “Container Security Initiative”.

Par ailleurs, Cassidian travaille à l’établissement d’un centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) pour le détroit de Gibraltar, selon le modèle des CROSS français. Il y a deux semaines, Sofrelog a signé avec Rabat un contrat d’un million d’euros What a Facepour équiper le port de Laâyoune avec un système de surveillance et de détection ainsi qu’un système de contrôle du trafic. Pour faire face au besoin croissant du Maroc dans ce secteur, Cassidian a proposé le système SAMAR, version marocaine de Spationav. Il sécurisera les approches maritimes et protégera les côtes de la Méditerranée à l’Atlantique. Le système est divisé en trois secteurs. Le Nord, avec un centre à Ksar Sghir ; le centre, à Casablanca ; le Sud, à Agadir.

Par ailleurs, la marine royale a achevé la construction d’une nouvelle base navale à Ksar Sghir, où sera basée la prochaine Fremm marocaine. Une délégation de la DGA et de la marine nationale est allée à Rabat pour défendre la proposition SAMAR. Enfin, Cassidian développe une nouvelle version de Spationav (II), qui aura la possibilité d’échanger des données avec ses homologues de l’Otan et de l’UE

http://www.ttu.fr/francais/Articles/Industrie%20%26%20materiels/cassidianmaritim.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Systéme de protection des Cotes SAMAR pou le Maroc   Ven 12 Nov 2010 - 19:38


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Ven 12 Nov 2010 - 21:38

Bon Travail Mirag, tu viens de confirmer les rumeurs qui circlent depuis des semaines à propos de cette coopération Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 13 Nov 2010 - 17:35

Citation :
Maroc: Probable Achat d'un systéme de surveillance des côtes


Une délégation de la DGA et de la Marine National était à Rabat pour proposer SAMAR ( Secours Aéronautique MARitimes ? ) version du Saptionav français déstinée au Maroc
Pour faire face au besoin croissant du Maroc dans le secteur de la surveillance maritime, surtout avec l'augmentation du traffic maritime au large de son littoral, Cassidian a proposé le système SAMAR, version marocaine de Spationav. Il sécurisera les approches maritimes et protégera les côtes de la Méditerranée à l’Atlantique. Le système est divisé en trois secteurs. Le Nord, avec un centre à Ksar Sghir ; le centre, à Casablanca ; le Sud, à Agadir.

Spationav est un éseau permettant la mise en commun des informations issues de l'ensemble des capteurs appartenant aux différents, à savoir la Marine, la Gendarmerie la Douane et le CROSS dont Cassidian travaille pour son installation pour la région de Gibraltar.. pour ensuite élaborer la vision métier des approches martimes ce qui a renforcera l'efficacité de l'Action de l'Etat en Mer ( AEM ) mais aussi la défense des cotes martimes.

Le premiers élement de ce systéme est déjà installé, à savoir le VTS de Tanger, qui sera mise en service prochainement et qui a été réequipper par Cassidian. Il permettra l’exploitation automatique des informations radar, la constitution au travers de transmissions de données d’une image unique de la situation des approches maritimes et la consultation de bases de données contribuant à une meilleure connaissance des navires en transit. Ce dispositif sera supervisé par le COMAR de Ksar Sghir pour la région méditerranéenne. Ksar Sghir dont la construction de sa base navale, a déjà pris fin.

Atlas-Defense

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1437
Inscrit le : 12/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 13 Nov 2010 - 17:54

systeme de survaillance des cotes martimes.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Lun 15 Nov 2010 - 19:53

Voici les CROSS de la Marine Française c'est ce type de centre que le Maroc va se doté sur le détroit de Gibraltar

Citation :
LES CROSS: Centres Regionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage

Les 4 missions des CROSS

1- Recherche et sauvetage maritimes

Sous la responsabilité du Préfet maritime, les CROSS assurent :
la réception des alertes à partir d'une veille radio et téléphonique permanente;
la direction et la coordination des opérations de recherche et de sauvetage, y compris lors de sinistres maritimes majeurs.
Ils reçoivent environ 8 000 alertes par an, pour des navires de pêche, de commerce, de plaisance, ainsi que pour les activités de loisirs nautiques.

2- Surveillance de la navigation maritime

Cette mission s'exerce principalement en Manche où transite le quart du trafic mondial, selon un rythme annuel de 380000 passages de navires. Elle consiste à détecter et à identifier le trafic maritime dans les zones soumises à une concentration élevée de navires.

Les CROSS assurent et réalisent:

la gestion des comptes rendus obligatoires de tous les navires entrant et sortant à chaque extremité de la Manche;
le suivi de l'evolution des navires en vue de détecter les routes anormales ainsi que tout comportement de nature à genérer des risques pour la navigation;
la transmission aux navires de toutes les informations nautiques et météorologiques nécessaires à leur navigation;
l'identification des contrevenants aux règles de la navigation.
3- Surveillance des pollutions

Les CROSS recueillent les informations relevées par les avions et les helicoptères des Douanes et de la Marine nationale dotés de dispositifs de détection specialisés pour la surveillance des pollutions maritimes Ils exploitent ces informations et les transmettent aux autorités chargées du déclenchement du plan POLMAR (pollution marine)

Ils concourent à la recherche des auteurs des pollutions sous le contrôle de l'autorité judiciaire.

4- Surveillance des pêches maritimes

Les CROSS exercent le contrôle opérationnel des moyens nautiques et aériens engagés dans la surveillance des pêches. En outre, le CROSS Etel est chargé du système de surveillance par satellites des navires de pêche, en étroite coopération avec les centres similaires des autres Etats membres de l'Union européenne.

Des moyens d'intervention exceptionnels

Pour assurer leurs missions, les CROSS peuvent faire appel à tous les moyens de l'Etat : patrouilleur et vedettes des affaires maritimes, vedettes, navires, helicoptères et avions de la Marine nationale des Douanes, de la Gendarmerie et de la Protection civile. Ils font également appel aux canots et vedettes de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer), ainsi qu'à tout navire se trouvant à proximité d'une zone de détresse.

Gestion des radiocommunications maritimes de sécurité.

Les CROSS exploitent un puissant réseau de radiocommunications couvrant les espaces maritimes placés sous leurs responsabilités opérationnelles

47 stations radios côtieres réparties sur tout le littoral;
2 stations radios pour le large;
3 radars en Manche exploités pour le contrôle de la navigation;
2 réseaux satellitaires : l'un pour la surveillance des pêches, l'autre pour la réception des alertes dans le cadre du programme international SARSAT-COSPAS.

Le centre d'études techniques maritimes et fluviales conçoit, réalise et entretient les systèmes de transmission et de surveillance mis en oeuvre par les CROSS en intégrant les dernières evolutions technologiques.

Les CROSS, organisation gérée par la direction des affaires maritimes et des gens de mer, appartiennent au réseau international des "Centres de coordination de sauvetage maritime" institué par la Convention de Hambourg de 1979

Net Marine


_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Lun 15 Nov 2010 - 19:55

Avec SAMAR (EADS) qui quadrille les cotes, le système électronique de Thales pour les frontières terrestres et le Mur au Sud...je crois que le Maroc est totalement sécurisé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
YASSINE
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 459
Inscrit le : 21/12/2008
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Lun 15 Nov 2010 - 21:27

mirage a écrit:
Avec SAMAR (EADS) qui quadrille les cotes, le système électronique de Thales pour les frontières terrestres et le Mur au Sud...je crois que le Maroc est totalement sécurisé...
salut
c'est que la demi fonction ou mesure si j'ose dire, car pour compléter tous ces systèmes il manque bel et bien des systèmes d'interception couplet a chaque module ou centrale de détection, a lors la et seulement la on pourrai parler de sécurisation relative du territoire
bonne soirée a tous et a toutes
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Lun 15 Nov 2010 - 21:59

mirage a écrit:
Avec SAMAR (EADS) qui quadrille les cotes, le système électronique de Thales pour les frontières terrestres et le Mur au Sud...je crois que le Maroc est totalement sécurisé...
le systéme de Thales est utilisé aussi pour la surveillance des cotes en faite du littoral plutôt... la différence avec SAMAR c'est le relet aérien pour la detection et l'interception je pense Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 20 Nov 2010 - 13:21

il parait en fait que le Maroc a opté pour l'application de ce systéme il y a longtemps ( les années 90 je pense ):
http://www.lockheedmartin.com/data/assets/ms2/pdf/CoastalBorderSurveillance.pdf


voilà la preuve en fait :
Citation :

Vessel Traffic Management Information Systems (VTMIS)


With years of experience in advanced sensor technology and systems integration, Lockheed Martin is helping governments, waterway authorities and mariners by providing reliable and cost-effective solutions to vessel traffic management. Our systems also monitor ports and coastlines, protect assets and support search and rescue missions throughout the world.
Applications for this technology include:

  • Coastal and harbor surveillance;
  • Vessel traffic management; and
  • Oil ports and offshore platforms.

Lockheed Martin's MTM300™ software is the central command and control, display and processing software for the VTMS. MTM300 receives data from a wide variety of integrated sensors and other applications and performs final information processing, display and dissemination. It has the ability to display vessel tracks from multiple sites and multiple sensors. In addition, vessels tracked by multiple sources are correlated by MTM300 into a single fused system track to minimize ambiguity to the operation.
The U.S. Coast Guard chose Lockheed Martin to develop its Ports and Waterways Safety System (PAWSS) incorporating at VTMIS. PAWSS has been installed in nine U.S. ports to date.
Internationally, Lockheed Martin has installed its systems in France, Greece, Egypt, China, Argentina, Republic of Georgia, Singapore, Morocco, Algeria, Albania, Turkey and Romania. A transportable marine security system is also available.

LM

_________________
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 11 Déc 2010 - 17:40

Citation :
SM le Roi inaugure le Centre de Surveillance du trafic maritime de Tanger, d'un coût global de 50 millions de DH

Ksar Sghir (province de Fahs Anjra) - SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a procédé, samedi à la commune rurale de Ksar-Sghir (province de Fahs Anjra), à l'inauguration du Centre de surveillance du trafic maritime (CSTM), réalisé pour un investissement global de 50 millions de dirhams.
- Le nouveau Centre contribuera à l'amélioration de l'efficacité du trafic maritime et à la protection de l'environnement dans le Détroit de Gibraltar

-Le centre de Tanger est le premier dans le monde arabe et en Afrique à être mandaté par l'OMI en qualité de "Service de Trafic Maritime Côtier" avec compte rendu obligatoire des navires

Après avoir dévoilé la plaque commémorative et coupé le ruban symbolique, Le Souverain a effectué une tournée à travers les différentes dépendances du nouveau centre destiné à l'amélioration de la sécurité et de l'efficacité du trafic maritime et à la protection de l'environnement dans le Détroit de Gibraltar.

Le Centre de Surveillance du Trafic Maritime, qui vient compléter et parachever le dispositif de séparation du trafic dans cette zone névralgique de forte densité de trafic, gère un système intégré dédié à la surveillance et au suivi de ce trafic appelé communément VTS de Tanger (Vessel Traffic Services).

Il informe en continu les autorités compétentes, leur permettant d'évaluer en permanence la situation dans la zone et ainsi, de prévenir les accidents et promouvoir la sécurité et la sûreté maritimes et la protection de l'environnement marin dans le Détroit.

Appelé à assurer une couverture totale et en continu de toute la zone du Détroit, il se compose de trois stations : la station principale à Ras Parort, située à 15 km de Tanger sur la route de Ksar Sghir, la station déportée à Ras Cires, sise au niveau du port de Tanger Med, et la station relais permettant l'interconnexion entre les deux sites.

Le CSTM de Tanger est doté de matériels de dernière génération pour la surveillance radar et l'identification automatique des navires, ainsi que d'équipements de radiocommunication performants pour la réception et le traitement des alertes de détresse et de sûreté des navires, garantissant, en temps réel, le suivi de l'imagerie du trafic maritime dans la zone.

Le Détroit de Gibraltar occupe au niveau international, la seconde place en termes de densité de trafic, juste derrière celui de Malacca à Singapour.

Il enregistre, en effet annuellement, le passage de plus de 100.000 navires marchands, dont plus du tiers (300 navires par jour) transportent des matières dangereuses.

Ce trafic est, en outre, appelé à croître fortement au cours des prochaines années, notamment en raison de la montée en charge de l'activité du complexe portuaire de Tanger-Med.

Le centre est entré pleinement en service à compter du 1-er décembre 2010 à 00h00 GMT, conformément à la Résolution MSC.300(87) de l'Organisation Maritime Internationale (OMI), l'organe spécialisé du système des Nations Unies dans le domaine maritime qui l'a désigné en qualité de VTS côtier avec système de compte rendu obligatoire des navires transitant par le Détroit.

Le compte rendu obligatoire des navires dans le Détroit de Gibraltar (GIBREP : Gibraltar Report) impose aux navires empruntant le Détroit dans le sens Atlantique-Mer Méditerranée, sortant des ports de Tanger ville et Tanger Med et de leurs zones de mouillage et dont la jauge brute est supérieure ou égale à 300, de rendre compte au CSTM de Tanger.

Ce compte rendu porte principalement sur leur identité (nom, pavillon, numéro d'identification, indicatif d'appel), leur cap et vitesse, leur provenance et destination ainsi que sur la nature de la cargaison et le nombre de personnes à bord.

Le VTS de Tanger est le premier dans le monde arabe et africain à être mandaté par l'organisation maritime internationale en qualité de " Service de Trafic Maritime Côtier " avec compte rendu obligatoire des navires.

La mise en service du CSTM de Tanger, implanté sur la rive Sud du Détroit de Gibraltar, vient ainsi consolider les actions menées par le Ministère de l'Equipement et des Transports pour prévenir les accidents maritimes, promouvoir la sécurité et la sûreté maritimes et contribuer à la protection de l'environnement marin.

La réalisation du CSTM de Tanger a nécessité une enveloppe budgétaire de 50 millions de dirhams dont 32 pour les équipements et les installations, assortie d'un contrat annuel d'entretien et de maintenance pour une durée de cinq ans prenant effet à l'issue de la période de garantie.

Dernière modification 11/12/2010 15:47.
©MAP-Tous droits réservés


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 11 Déc 2010 - 17:46

Le Roi est à Ksar-Sghir donc Rolling Eyes
Le Maroc maintenant a commencé à reprendre ces responsabilités historique afin de surveiller le Détroit et garantir la sécurité du Traffic dans cette région ...
à rappeller que les construction de ce VTS datent de la fin des années 90, avec tous les équipements nécéssaires et tous, mais pour une raison ou une autre le projet n'est pas mis en service ... au courant de cet année, on renouveller tous le matos, et même et relais de surveillance et détection ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 11 Déc 2010 - 19:00

Voilà ce qu'on peut lire dans le site du ministére : remarquer qu'il parle seulement de 2 stations Rolling Eyes
Citation :
Système de Surveillance et d’Aide à la Navigation Maritime dans le Détroit de GIBRALTAR -VTS Tanger

Centre de Surveillance du Trafic Maritime

Le Ministère de l’Equipement et des Transports a construit un Centre de Surveillance du Trafic Maritime à Tanger, baptisé CSTM Tanger « Tangier Traffic », pour abriter un système dédié à la surveillance du trafic maritime dans la zone du détroit de Gibraltar, où se situe un dispositif de séparation du trafic (DST). Ce système doit pouvoir fournir aux autorités civiles marocaines, une vision des approches maritimes sous leur responsabilité, afin de les aider à assurer les obligations du Maroc en sa qualité d’État côtier, particulièrement en matière de sécurité et sûreté maritimes, de promotion de la navigation maritime et de protection de l’environnement marin dans la zone du Détroit de Gibraltar.

Ce centre, qui assurera un fonctionnement continue H24 7j/7, est composé de 2 stations : une station principale à 15 km de Tanger à Ras Parrot et une seconde, déportée, à 45 km de Tanger sur le site de Ras Cires à proximité du nouveau Port de Tanger Méditerranée au niveau de la pointe de l’ESM « phare Cires ».

Le CSTM de Tanger est en outre chargé des missions suivantes :

- Surveillance de la navigation maritime dans sa zone de compétence ;

- Réception, traitement, analyse, archivage des comptes rendu des navires empruntant les voies navigables sous responsabilité du CSTM

- Participation, en concert avec les départements concernés, à la coordination des opérations de recherche et de sauvetage et la lutte contre la pollution marine accidentelle

- Diffusion des renseignements de sécurité maritime (bulletins météorologiques, avis urgents aux navigateurs…etc.)

- Réception et traitement des alertes et diffusion du renseignement de sûreté maritime (Code ISPS).

Le Centre de surveillance du trafic maritime exploite un puissant réseau de surveillance couvrant les espaces maritimes placés sous sa responsabilité, il dispose d’un système intégré regroupant les moyens Radar, les équipements de radiocommunication utilisant différentes bandes de fréquences, la radiogoniométrie sur onde métriques, les moyens d’identification automatiques de navires (AIS), et l’appel sélectif numérique (ASN), installés aussi bien sur le site principal de Ras Parort que sur la station télécommandée de Ras Cires, afin d’assurer une couverture large et appropriée de la zone du détroit de Gibraltar.


Le système de « Tangier Traffic » permet la surveillance simultanée de 1000 pistes Radar, qui peuvent être enregistrées et stockées. Il existe certain nombre de fonction avancées/ alarmes signalant les scénarios à risque, identification des trajectoires en infraction à la règle 10 du règlement COLREG (Convention internationale pour la prévention des abordages en mer), et la surveillance des navires au mouillage. Toutes les situations sont traitées en temps réel, enregistrées, archivées et rejouées à nouveau sur écran et/ou imprimées sur papier.

Une première version du système CSTM Tanger a été installée, mais incomplète, au début de l’année 2000
. En vue d’achever ce projet, le Ministère de l’Equipement et des Transports a attribué le 31 janvier 2008, à la société Française Sofrelog, l’exécution des travaux des deux marchés publics suivant :

* Marché n°1/DMM/2007 relatif à l’acquisition et installation des équipements pour la mise à niveau de la station de Ras Parrot et l’intégration de la station de Ras Cires.
* Marché Cadre N°2/DMM/2007 relatif à l’Entretien et maintenance des équipements acquis dans le cadre du Marché N°1 pour une durée de 5 ans.

L’achèvement de ces travaux, et l’entrée en service opérationnelle du CSTM de Tanger sont prévus vers le mois de décembre 2009.

Afin de garantir une entrée en service à l’échelle Internationale, le Royaume du Maroc, conjointement avec le Royaume d’Espagne, vient d’introduire le 22 avril 2009, un projet d’amendement à la résolution MSC.63(67) de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) sur le système obligatoire de compte rendus des navires dans le détroit de Gibraltar, pour approbation lors de la 55ème session du sous-comité de la sécurité de la navigation (NAV 55) prévu se tenir au siège de l’OMI a Londres du 27 au 31 juillet 2009; ledit amendement devrait être adopté par le Comité de la Sécurité Maritime (MSC) durant sa 87ème session (Londres mai- Juin 2010) en vue d’une entrée en vigueur à l’échelle mondiale le 1er décembre 2010 à 00h00 (TU).


derniére mise à jour date de juillet 2009 !

voilà des images publiés par Sakom dans SSC-M ... il date de 2000, il montre la salle opérationnel du VTS de Cap Parrot :











Maintenant, le nouveau Matos :


( photos déjà posté par Amine222 )
Il s'agit en fait du système SYTAR de Cassidian dont j'ai déjà parlé ici :
http://far-maroc.forumpro.fr/aviation-et-marine-civiles-f8/tanger-futur-grand-port-de-l-afrique-t338-150.htm#137341

Sagissant de l'autre station de Cap Ciress :
sakom a écrit:
normalement à Ras Ciress, c'est une station déportée (Remote Station) où il n'y a que des équipements radio, radar, shelter etc. avec une liaison à faisceau herztien direct avec Ras Parort (VTS Tanger). Cela permet d'élargir la couverture radar et radio du VTS vers la partie orientale du détroit de Gibraltar.

A ma connaissance cette station devait se faire en hauteur au niveau Jbel Tala pour être en visibilité directe avec Ras Parort (liaison hertzienne):


_________________


Dernière édition par Fremo le Sam 11 Déc 2010 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 11 Déc 2010 - 20:44

La troisième station sert de "relais permettant l'interconnexion entre les deux sites"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Sam 11 Déc 2010 - 22:17

voilà comme je vous ai déjà dit ... le centre utilise le systéme de BDD Sytar
Fremo a écrit:

Il s'agit en fait du système SYTAR de Cassidian dont j'ai déjà parlé ici :
http://far-maroc.forumpro.fr/aviation-et-marine-civiles-f8/tanger-futur-grand-port-de-l-afrique-t338-150.htm#137341

le centre, est appelé à coordonner avec les unités de la MRM et la GR pour les missions SAR et lutte contre traffic illégale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moroccan Tankers
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 293
Inscrit le : 27/04/2009
Localisation : casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Dim 12 Déc 2010 - 12:47

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Dim 12 Déc 2010 - 13:28

A rappeller que le VTS de Tanger, ou le CSTM de tanger, n'est qu'une dispositf parmi d'autres, dans le système de surveillance des cotes que le Maroc compte placer pour surveiller ces cotes et ces frontières ... pour ce qui est du CSTM et le KS, ca entre dans le cadre d'une stratégie de prendre les responsabilités pour surveiller le traffic dans le Détroit ... je crois qu'il veut mieux parler d'un Droit légitime ! surtout qu'avec la naissance des poles portuaires du nord, le MAroc est appelé aujourd'hui à faire face à de nombreux menaces et problèmes !
et faites attention au concept de l troisième station, dites station de relais !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3704
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:00

Fremo a écrit:
A rappeller que le VTS de Tanger, ou le CSTM de tanger, n'est qu'une dispositf parmi d'autres, dans le système de surveillance des cotes que le Maroc compte placer pour surveiller ces cotes et ces frontières ... pour ce qui est du CSTM et le KS, ca entre dans le cadre d'une stratégie de prendre les responsabilités pour surveiller le traffic dans le Détroit ... je crois qu'il veut mieux parler d'un Droit légitime ! surtout qu'avec la naissance des poles portuaires du nord, le MAroc est appelé aujourd'hui à faire face à de nombreux menaces et problèmes !
et faites attention au concept de l troisième station, dites station de relais !!!

je savais pas qu'il y'avait des femmes à la MR et en plus elle porte le Hijab !!
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:02

ATTENTION ... le personnel du CSTM sont des civils !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oussama
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 463
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : JAPON
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:10

non Fremo , regarde bien le manche de la femme je crois que c est militaire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:16

oussama a écrit:
non fremo , regarde bien le manche de la femme je crois que c est militaire
Non c'est pas militaire .. et d'ailleurs regarde la video posté en haut de cette page .. et regarde ca pour relever la différence :
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oussama
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 463
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : JAPON
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:17

, merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 933
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:17

Fox-One a écrit:
Fremo a écrit:
A rappeller que le VTS de Tanger, ou le CSTM de tanger, n'est qu'une dispositf parmi d'autres, dans le système de surveillance des cotes que le Maroc compte placer pour surveiller ces cotes et ces frontières ... pour ce qui est du CSTM et le KS, ca entre dans le cadre d'une stratégie de prendre les responsabilités pour surveiller le traffic dans le Détroit ... je crois qu'il veut mieux parler d'un Droit légitime ! surtout qu'avec la naissance des poles portuaires du nord, le MAroc est appelé aujourd'hui à faire face à de nombreux menaces et problèmes !
et faites attention au concept de l troisième station, dites station de relais !!!

je savais pas qu'il y'avait des femmes à la MR et en plus elle porte le Hijab !!

jevois pas ou est le mal dans l'armée israelienne aussi y-a des femme dans l'armee qui porte un voile pas le même certe. Cette station était plus que necessaire a sa mise en fonction on voit que le roi a la réel volonté de contrôler le detroit(tanger med 1/2 port militaire marina pêche etc).
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   Mar 14 Déc 2010 - 0:27

oussama a écrit:
, merci
voilà par exemple un uniforme de nos officier marin :
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mox
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 946
Inscrit le : 27/07/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: ...   Jeu 16 Déc 2010 - 16:32

Citation :
Maroc : une surveillance maritime de qualité.

La liberté de la navigation a longtemps limité les responsabilités des états en mer. Mais cette règle avait du sens quand les puissances maritimes n’étaient qu’une poignée. Elles n’entraient alors en conflit que par des combats navals très codifiés. Songeons par exemple qu’après la première guerre mondiale, on a encore pu imaginer interdire par une convention internationale l’utilisation des sous-marins, jugés trop meurtriers !

Aujourd’hui, les états indépendants se sont multipliés, et leurs intérêts en mer se sont diversifiés, ils sont économiques, sécuritaires, environnementaux ou alimentaires, et leur sauvegarde impose à la fois aux vieilles nations maritimes la révision des manières d’agir traditionnelles, et aux autres pays la mise en place d’organisations et de moyens d’agir en mer. Sans être militaires au sens étroit du terme, il s’agit clairement de modes d’actions « de souveraineté », car ils doivent s’exercer au delà de la mer territoriale des états, dans les eaux internationales.

Avec ses 3500 kilomètres de côtes, réparties de part et d’autre de Gibraltar entre Atlantique et Méditerranée, à proximité immédiate de l’Europe et des plus importants flux de navigation de la planète, le Maroc détient une responsabilité maritime grandissante, que les autorités de ce pays s’attachent à assumer. C’est la raison de l’existence depuis maintenant dix ans d’une coopération « Action de l’Etat en mer » avec ce pays, afin de partager avec lui une expérience française riche en événements (naufrages, pollutions, ...) et en opérations maritimes (sauvetages, saisies de drogue, contrôle des pêches...) touchant les intérêts de notre pays.


En lien avec la marine royale et les autres administrations maritimes du Maroc, cette coopération fait intervenir des experts et des formateurs, ou organise en France des stages et des voyages d’études dans les organismes correspondants. Un partenariat particulier avec la Préfecture maritime de la Méditerranée (Toulon) a permis d’organiser un exercice de lutte anti-pollution devant Alhoceima en 2006, et de faire participer le Maroc à l’exercice de secours à naufragés Neptune, en novembre 2007, devant Port-Vendres. D’autres actions et participations croisées sont prévues en 2008.

L’accent de la coopération est également mis sur la coordination de la surveillance maritime assurée par les différents services. Il ne doit pas y avoir d’étanchéité entre les informations relatives à la sécurité de la navigation et celles concernant la sûreté des ports, la lutte contre le narco-trafic ou l’immigration clandestine. L’Union européenne a un grand intérêt à ce que le Maroc exerce sur ses côtes une surveillance maritime de qualité, accessible, si besoin est, aux services européens compétents. La coopération soutient la mise en place d’un centre de surveillance maritime dans le Détroit de Gibraltar, près de Tanger, et celle d’un système de surveillance de la navigation de l’ensemble des côtes du Maroc.

Un partenariat très symbolique mérite encore d’être signalé. L’inspecteur de la marine royale, le C.A. Berrada-Gouzi et le chef d’état major de la marine, l’amiral Oudot de Dainville, ont en effet paraphé le 21 janvier dernier à Paris (photo) un protocole de coopération destiné à permettre à la marine royale de produire elle-même les cartes marines du Maroc à l’horizon 2010/2012. Avec l’appui de la DCMD, le SHOM (Service hydrographique et cartographique de la marine), qui assure cette production pour le compte du Royaume depuis l’Indépendance, formera progressivement les officiers, les ingénieurs et les techniciens nécessaires à ce transfert progressif de savoir-faire. Déjà en mai dernier, le SHOM avait accompagné la création du grand complexe portuaire de Tanger-Med, en réalisant la carte internationale officielle du port et de ses abords. Pour la première fois, cette carte a été co-produite avec la marine marocaine, et porte son logo.

Pour devenir une puissance maritime qui compte dans la région, le Maroc doit encore développer sa capacité d’agir et de faire respecter ses intérêts en mer. La coopération « Action de l’Etat en mer » lui propose l’expertise et l’expérience de la France.

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/defense-securite_9035/cooperation-securite-defense_9037/revue-freres-armes_12582/freres-armes-257-dossier-securite-maritime_18840/dossier_18843/mediterranee-maroc_61996.html

@ Fremo désoler il est vrai le titre est pourtant claire merci de l'avoire déplacer. Very Happy


Dernière édition par mox le Jeu 16 Déc 2010 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Système de surveillance des Côtes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Système de surveillance des Côtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Système d'imposition] Imposition négative et taux fixe ?
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» Système politique Suisse
» L’effondrement du système pyramidal.
» Qu'achetez-vous systématiquement?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: La Marine Royale :: Contrats d'achats et autres-
Sauter vers: