Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualité en Belgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 19 ... 33  Suivant
AuteurMessage
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Dim 16 Jan 2011 - 14:10

Citation :
Moureaux appelle le CD&V à se "déscotcher" de la N-VA

© photo news
Le vice-président du PS, Philippe Moureaux, a lancé dimanche un appel au CD&V pour qu'il se "déscotche" de la N-VA.

Une partie du débat politique tourne ces jours-ci sur la participation ou non de la N-VA aux négociations pour la formation d'un gouvernement et une réforme de l'Etat ainsi que sur la "réaction citoyenne" au fait qu'il n'y a toujours pas de gouvernement 217 jours après les élections du 13 juin. Ces deux thèmes ont aussi été au coeur des débats télévisés tant au nord qu'au sud du pays.

Le président des libéraux flamands, Alexander De Croo, a répété que son parti était prêt à participer à la négociation tout en ajoutant que pour l'Open Vld, la N-VA doit faire partie du prochain gouvernement. Charles Michel, candidat à la présidence du MR a quant à lui plaidé dans une interview samedi pour qu'on forme un gouvernement sans la N-VA.

Pour M. Moureaux, "ce serait mieux avec la N-VA". Mais le vice-président du PS ajoute que l'important pour lui est la position du CD&V. Ce parti "joue un jeu dangereux", a-t-il dit.

"Pendant des décénnies, le CD&V a permis d'avancer dans une restructuration de notre Etat", a rappelé M. Moureau. Et d'ajouter qu'il en appelle à ce parti pour qu'il retrouve dans ses rangs "des gens de la stature des Martens et des Dehaene".

"L'avenir du CD&V n'est pas de rester scotché à la N-VA, sinon il deviendra une sorte de N-VA bis et les électeurs choisiront toujours l'original plutôt que la copie", a-t-il encore dit. (belga)
16/01/11 13h44
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Dim 16 Jan 2011 - 14:11

Citation :
De Gucht met en garde à la classe politique belge

© belga
Le Commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, n'a pas mâché ses mots mercredi à propos de la situation politique en Belgique. Il a mis en garde la classe politique contre les "risques énormes" qu'elle faisait courir au pays.

"Pressés par des dogmes politiques sur des élections qui ne peuvent pas coïncider, des circonscriptions électorales symboliques et poursuivis par des promesses électorales irréalistes d'une réforme de l'Etat qui ferait tomber la manne céleste sur les disciples, certains ne voient pas qu'ils jouent avec le feu en mettant à terre la gestion du pays", a déclaré M. De Gucht lors de la remise du prix du Manager de l'année.

Le Commissaire européen a également mis en garde les francophones: la minorité a des droits mais elle n'a pas le droit d'étouffer ou de simplement contrarier les choix politiques ou économiques de la majorité. "La protection de la minorité ne peut se traduire par un veto permanent", a-t-il ajouté. Et de rappeler la différence entre les taux d'intérêt des obligations allemandes et belges proche d'1,5%.

"A cause de notre malaise politique, beaucoup plus que du fait des caractéristiques fondamentaux de notre économie, nous commençons à être traités comme les pays les plus faibles de la zone euro avec 'le goudron et les plumes'. Un 'own goal' impressionnant! ", a-t-il souligné. Le premier ministre Yves Leterme s'est voulu plus rassurant, en faisant remarquer que la croissance de l'endettement de la Belgique était le plus faible de la zone euro ou en insistant sur les bons résultats budgétaires.

M. Leterme n'a toutefois pas nié que la réforme de l'Etat constituait l'un des trois défis majeurs qui attendaient le pays. Il a à son tour adressé une mise en garde aux négociateurs tout en se gardant bien de se prononcer sur le contenu des négociations. "Côté timing, je tiens juste à rappeler que l'on ne négocie pas dans le vide. Les marchés financiers sont inquiets par rapport à la santé des finances publiques en Europe et demandent que des mesures soient prise pour améliorer les soldes budgétaires", a-t-il expliqué.

L'autre difficulté à laquelle est confrontée la Belgique est son taux d'activité trop faible, un problème plus aigu, selon le premier ministre, que le niveau de la dette publique ou du déficit budgétaire qui implique la mise en oeuvre de nouvelles réformes du marché du travail. "Le problème qui se pose est qu'un nombre insuffisant de personnes sont actives sur le marché de l'emploi et que le potentiel des femmes, des personnes peu qualifiées, des jeunes, des immigrés et des personnes âgées n'est pas pleinement mis à profit sur le marché de l'emploi", a-t-il dit.

Le premier ministre a aussi rappelé l'importance d'un accord interprofessionnel pour apaiser le climat en Belgique. Il a appelé les partenaires sociaux à consentir un effort particulier tout en les avertissant que le gouvernement ne disposait pas de moyens financiers supplémentaires. "Le gouvernement et le parlement ont préservé les chances de la concertation en prolongeant d'un mois les mesures anti-crise. Ce n'est que si l'ensemble des acteurs consent à un effort particulier qu'un nouvel accord interprofessionnel pourra voir le jour. La situation budgétaire étant ce qu'elle est, cet accord ne pourra pas être facilité par des moyens publics", a-t-il fait remarquer. (belga)

12/01/11 20h07
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Dim 16 Jan 2011 - 14:12

Citation :
Feu vert à la manif du 23 janvier qui suscite l'intérêt

La manifestation du dimanche 23 janvier en réaction au blocage des négociations politiques a reçu le feu vert de la ville de Bruxelles. Elle démarrera de la place Albert II et prendra fin au Cinquantenaire, relate Le Soir.

"Difficile de se prononcer sur un chiffre, mais vu les centaines de mails que je reçois depuis dimanche, ça promet", explique Simon Vandereecke, l'un des trois instigateurs de l'initiative baptisée sobrement "Shame". Le site http://www.230111.be a en tout cas reçu pas moins de 55.000 visites, rien que ce mercredi. Et à en croire les dizaines de mails reçus, l'engouement est autant flamand que francophone. Mieux, il dépasse nos frontières et suscite l'intérêt de plusieurs médias français, intrigués par l'initiative qu'ils estiment cependant tardive.

La première marche de ce genre, organisée en 2007 à l'époque de l'orange bleue, avait rassemblé 35.000 personnes. Si elle atteint un nombre de participants proportionnel à l'exaspération des citoyens, celle-ci pourrait faire nettement mieux.

Toutes les infos sur le site ou sur la page Facebook de l'évènement
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Dim 16 Jan 2011 - 14:20

Citation :
Eerdekens: "Comme dirait le connard de De Wever" (vidéo)

Claude Eerdekens n'a jamais manié la langue de bois... © belga
C'est ce qu'a déclaré Claude Eerdekens, en colère contre une décision rendue par le tribunal de Dinant sur la rémunération des gardes à domicile des pompiers. Selon une directive européenne sur laquelle se base la justice, celles-ci doivent être considérées comme des prestations de travail et, par conséquent, rétribuées en tant que tel. Cette décision a suscité l'ire du maïeur d'Andenne...


© belga Ce jugement risque d'avoir un impact considérable sur les finances communales. Couvin a d'ores et déjà décidé d'aller en appel et parle d'assigner l'Etat belge en justice en raison du vide juridique en la matière. Claude Eerdekens, le bourgmestre d'Andenne est furax, car il estime que cette mesure engendrera un gouffre financier pour les communes wallonnes.

"La Wallonie sera la zone la plus sinistrée d'Europe"
"Si cette décision devait être confirmée en appel, les communes wallonnes sont en faillite, et les services essentiels à la population ne seront plus assurés. (...) On n'aura pas l'argent pour payer les voiries. La Wallonie sera la zone la plus sinistrée d'Europe, avec des nids de poules dans chaque rue communale. Si on doit payer les pompiers à rien faire, ou à jouer des parties de belote, les citoyens seront les plus pressurisés du monde", a-t-il affirmé à la télé namuroise Canal C.

"Trop is te veel", comme dirait...
"Je m'étonne de l'irresponsabilité du gouvernement fédéral en affaires courantes - ou abracadabrantes", ajoute-t-il. Même le leader de la N-VA en prend pour son grade. "Je suis de ceux qui ont envie de porter l'étendard de la révolte car trop is te veel, comme aurait dit le connard de Bart De Wever". C'est certain, Claude Eerdekens n'a pas perdu son franc-parler... (mb)


14/01/11 13h27
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Dim 23 Jan 2011 - 6:25

voilà mes amis 229 jours sans gouvernement
je suis curieux de voir ce que la manifestaion d'aujourd'hui va donner comme resultat
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Dim 23 Jan 2011 - 20:50

passée sur infos ici,30.000 dans les rues,esperons que ca puisse faire bouger la caravane belge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Lun 24 Jan 2011 - 14:11

en réalite les organisateurs prévoyaient entre 15000 et 25000 personne, le compte est de 39000 personnes qui ont défilés dansles rues de Bruxelles
si le nombre reste malgré tout quelquonque , les politiques ont bien reçu le message
reste à savoir ce qu'ils en feront, deja le gros bart à dit que c'etait une manifestation anti NV-A alors qu'on sait qu'il avait
autant de flamands que de francophones et que le principal motif de la manif était l'absence de gouvernement
mis à part deux incidents legers provoqués par des extremistes flamand du tak,la manifestation c'est déroulée dans le calme et la bonne humeur et ce qui est tres rare sans présence politique
la situation politique belge commence à inquieter les autres pays européens et les spéculateurs sont prêts à mettre le pays dans la même situation que la Grèce ou l'Irlande, alors que le taux de croissance reste dans la norme et que la dette publique regresse avec au passage pres de 909 milliards d'euros qui sont dans les banques et l'immobilier, sommes appartenant aux belges en propres (carnet d'epargne, bons de caisse assurance pension etc etc)
liés la formation d'un gouvernement à des dictats institutionelles relève de la plus pure imbecilité dans lequel les francophones sont tombés, les discussions institutionelles comme la reforme de l'état est un sujet qui devrait etre debattus et discuté au parlement, les francophones sont tombés dans le piege et la nasse c'est refermée avec tout ce que celà implique
le seul choix serait d'ecarter le NV-A et le CD&V hors de la formation du gouvernement
le pays continue a tourner au ralenti mais pour combien de temps encore, les prix augmentent les loyers les charges les bugets ne sont donnés qu'au compte goute
ce 23 janvier n'est que le debut d'une grogne qui va en montant et qui pourrait devenir beaucoup plus violente dans l'avenir
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: démission du conciliateur royal   Mer 26 Jan 2011 - 23:21

Citation :
"Il n'y avait aucune perspective réelle de progrès"

© belga
7S7 mise à jour Après avoir présenté son sixième rapport au Roi, le conciliateur Johan Vande Lanotte a expliqué mercredi avoir remis sa démission après avoir constaté qu'il n'y avait "aucune perspective réelle de progrès" dans les discussions institutionnelles en vue de la formation du gouvernement.

"Il n'a pas été possible de ramener les 7 partis autour de la table des négociations", a précisé M. Vande Lanotte sans faire porter explicitement la responsabilité de l'échec à l'un des protagonistes.
L'ex-conciliateur a ajouté qu'il avait la "ferme conviction" que la date du 5 janvier 2011 (ndlr: celle de son premier constat d'échec dans la tentative de rapprochement des points de vue entre les sept partis) était devenue une "date-charnière" dans l'histoire du pays.

"Quelle que soit l'ampleur des travaux préparatoires et bilatéraux, il n'est pas possible de conclure un accord sans se réunir autour de la table des négociations", a-t-il fait observer. Et "tout accord exige des parties en présence qu'elles prennent des décisions difficiles" mais pour cela, "il ne faut pas uniquement défendre ses propres propositions".

Mardi et mercredi, lors de rencontres séparées, par groupes linguistiques, il a surtout été question de l'opportunité d'avoir une défédéralisation poussée de la politique des soins de santé. Les partis francophones ont une nouvelle fois défendu la nécessité de maintenir une sécurité sociale fédérale.

Lors de la rencontre entre partis flamands, le CD&V, partisan d'une plus grande responsabilisation des soins de santé au niveau des Communautés (au risque, selon les francophones, de remettre en cause la Région bruxelloise), est venu mercredi avec une série de propositions qui n'ont pas permis d'alimenter la discussion. La N-VA a également fait quelques propositions mais elles ont été jugées radicales par d'autres formations.

Johan Vande Lanotte a lui-même fait des suggestions. En vain. Il est rapidement apparu que la situation était définitivement bloquée.
Johan Vande Lanotte a précisé qu'il respecterait durant encore un certain temps le devoir de discrétion qu'il s'était imposé dans le cadre de sa mission. Il a fait observer que "la multiplicité des canaux de communication et leur rapidité n'ont pas facilité le processus de décision politique".

Evoquant (encore) un dicton, il a conclu son intervention en soulignant "qu'il est bon de parler et meilleur de se taire". (belga/vs)
26/01/11 19h28
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2072
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 10 Fév 2011 - 2:47

Citation :
Crise belge: une sénatrice appelle les femmes à une "grève du sexe"

(AFP)
GAND — Une sénatrice belge a lancé un appel à une "grève du sexe" nationale jusqu'à ce que le pays se dote enfin d'un nouveau gouvernement, dans la dernière initiative humoristique en date suscitée par la plus longue crise politique que traverse le royaume.

Depuis quelques semaines, la population belge, de plus en plus inquiète, cherche à faire pression sur les responsables politiques flamands et francophones, qui ne sont toujours pas parvenus à former une nouvelle coalition, huit mois après les élections du 13 juin 2010.

Quelque 35.000 personnes sont descendues dans les rues de Bruxelles le 23 janvier pour exprimer leur "honte" et leur exaspération. L'acteur Benoît Poelvoorde a quant à lui proposé que les Belges cessent de se raser la barbe jusqu'à la formation d'un gouvernement.

"J'étais au Kenya lorsque Benoît Poelvoorde a lancé son idée", a expliqué mercredi à l'AFP, dans son bureau à l'hôpital universitaire de Gand (nord), la gynécologue et sénatrice socialiste flamande Marleen Temmerman.

"Cela nous a fait beaucoup rire, mais on s'est demandé ce que les femmes pourraient faire. Nos interlocutrices kenyanes nous ont alors rappelé avec le plus grand sérieux qu'elles avaient lancé un appel à une +grève du sexe+ en 2009, après de graves violences politiques, pour inciter les responsables politiques à s'entendre", précise Mme Temmerman.

"Aucune étude scientifique ne pourra jamais confirmer l'effet de l'appel, mais après quelques semaines, le Kenya avait un gouvernement stable", sourit la sénatrice belge.

Il faut dire que l'épouse du Premier ministre Raila Odinga, Ida, avait fait savoir qu'elle soutenait l'initiative.

De retour en Belgique, Mme Temmerman a publié une tribune libre dans laquelle elle proposait aux Belges de suivre l'exemple kényan.

Pour la gynécologue, sa petite idée relève néanmoins de la "plaisanterie": "Je ne crois pas que beaucoup de femmes vont pratiquer l'abstinence, ni même que cela aurait un effet sur les négociations, mais il vaut mieux rire de cette situation complètement bloquée --même si c'est vraiment inquiétant-- que de sombrer dans la frustration et le ressentiment", estime Mme Temmerman.

"Il faudrait vraiment que le pays soit au bord du génocide pour que je participe", a réagi une jeune Belge sur sa page Facebook.

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2072
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 10 Fév 2011 - 2:49

Citation :
Sites gouvernementaux belges piratés
Les Anonymous s´attaquent aux sites du gouvernement Belges ? Pas vraiment ! La semaine dernière, un groupe de pirates informatiques, qui a signé son acte sous le nom de Mouvement Offensive Hacker Underground (MOH), a rendu une visite remarquée sur un site (et ses sous domaines) appartenant au "gouvernement" Wallon, ainsi qu'à plusieurs autres structures étatiques du royaume belge (gouvernement.cfwb.be ; tillieux.wallonie.be ; furlan.wallonie.be.

Les pirates, au nombre de deux (Roy'S-Tr@que & B!nari), ont expliqué leur acte par un texte écrit dans un Français très approximatif : "Mes très cher Compatriotes votre gouvernement comme vous pouvez le constater, n’est pas à la pointe de la technologie !!! Ainsi que vos document d'état et de confidentialité au quel vous ne prêter pas attention marre d’un gouvernement qui ne se souci guère des misères des gens qui cri a la crise économique, nous crions également scandale que nous n'avons pas encore de gouvernement depuis 2010!!! == IL LES TEMPS DE CRIER BELGIQUE UNI ! ET QUE TOUS CELA CHANGE ! =="

Le MOH, mouvance dissidente des Anonymous ? Oui et non. La majorité des Anonymous sont des mômes qui participent à des actions qui les dépassent. Il suffit de voir l'arrestation d'un jeune Français de 15 ans, il y a 15 jours, pour comprendre le phénomène. Pour le MOH, même principe, c'est l'occasion qui fait le larron.

La justice Belge est sur l'affaire. Il y a de forte chance que la Française le soit aussi. L'un des instigateurs du MoH semble être Français. Il faut savoir que même si l'attaque a visé des sites Belges, les actions menées à partir du territoire Français peuvent être visées par les "amis du petit déjeuner" des deux pays.

Les deux pirates se sont aussi attaquées à une filiale de l'assureur AXA "Bienvenue chez les arnaqueurs, indique la page AssuranceScemama, Vous venez de vous faire hacker par le Mouvement Offensive Hacker Underground. Il fallais vous hacker. Pourquoi? Parce que c'est de grosses entreprise dans votre genre qui arnaquent des personnes en difficulté mais le MOH vous a arrêté à temps."

Vengeance à la sauce Anonymous
Un site Internet piraté et les courriers des patrons diffusés par des Anonymous en represaille de l´aide apportée au FBI. La société américaine HBGary Federal vient de se voir jouer un mauvais tour par des internautes signant sous le pseudonyme Anonymous. L'entreprise a été piratée et ses courriers électroniques diffusés sur la toile. Une attaque en represaille de l'aide apportée au FBI par HBGary Federal.

Le week-end dernier, pour ce faire un peu de promo, un responsable de HBGary Federal a annoncé avoir aidé les agents fédéraux en découvrant les identités de plusieurs "têtes" Anonymous. HBGary a exploité les informations découvertes sur les réseaux IRC et a compilé les données. "Les détails personnels des membres d'Anonymous que vous pensez avoir obtenus n'ont tout simplement aucune valeur, souligne le message Anonymous, Alors pourquoi ne pas vendre cette information au FBI comme vous en avez l'intention ? Parce que nous allons leur donner gratuitement."

Le document de plus de 4 Go (44.000 emails tirés de 3 comptes) se retrouve en accès libre via différents serveurs P2P et autres portails torrent comme The Pirate Bay. "Vous avez aveuglément chargé dans la ruche Anonymous, explique le diffuseur de la BDD, une ruche à partir de laquelle vous avez essayé de voler le miel. Vous pensez que les abeilles ne savent pas se défendre ? Vous avez provoqué la colère de la ruche, et vous vous fait piquer. Nous sommes Anonymous. Nous sommes légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n'oublions pas."
zataz.com

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 10 Fév 2011 - 3:58

lida a écrit:
Citation :
Crise belge: une sénatrice appelle les femmes à une "grève du sexe"
manquait plus que ca a notre Thierry,pauvre Gawri

_________________
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 10 Fév 2011 - 17:34

bah qui veut peu
apres l'appel de Benoit Poelvoorde, celebre acteur belge qui appelait a ne plus se raser tant qu'on n'avait pas de gouvernement voilà donc un sénatrice qui appelle a ne plus avoir de reaction sexuelle , original comme idée mais bon
ca va nous permettre de recharger les batteries Twisted Evil
en attendant la Belgique arrive au seuil des 249 jours sans gouvernement, un record du monde en la matière dont on se passerait bien
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Ven 11 Fév 2011 - 18:25

souvenez vous il y a un an
Citation :
Une stèle en hommage aux victimes de Buizingen

© reuters
Une stèle sera inaugurée samedi à Buizingen en hommage aux victimes de la catastrophe ferroviaire de Buizingen, tandis qu'une marche silencieuse sera organisée dimanche à Mons, d'où sont originaires plusieurs des victimes. Des actions seront menées aussi mardi, à l'occasion de l'anniversaire du drame.

Les gouverneurs du Brabant flamand Lodewijk De Witte et du Hainaut Claude Durieux inaugureront samedi sur la place communale de Buizingen (Hal) une stèle à la mémoire des victimes de la catastrophe ferroviaire.

L'initiative, qui a été prise par les deux administrations provinciales et la Ville de Hal, a reçu le soutien de la SNCB.

Les familles des victimes ainsi que les services de secours ayant pris part aux opérations de sauvetage seront présents lors de la cérémonie.

Des représentants des victimes prendront la parole, tant en français qu'en néerlandais. Deux poèmes écrits pour l'occasion, l'un par le poète officiel de Hal Geert Vanhassel et l'autre par l'auteur hennuyer Pierre Coran, seront également lus lors de cette cérémonie.

Marche
Des familles de victimes de la catastrophe de Buizingen organiseront dimanche une marche silencieuse dans les rues de Mons. Le cortège partira de la Grand-Place et se rendra vers la gare. "Il y aura deux prises de paroles, l'une au départ, l'autre à l'arrivée", a précisé Geneviève Isaac, la mère d'une victime décédée.

Minute de silence
Mardi, une minute de silence sera observée à 11 heures en gare de Mons.

19 minutes d'arrêt
Des conducteurs affiliés au Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT) arrêteront leur train pendant 19 minutes ce jour-là, en mémoire aux 19 victimes, à partir de 8h28 précises, heure de la catastrophe du 15 février 2010.

Monument
Le président de la commission parlementaire Buizingen, le député David Geerts, a proposé jeudi l'érection d'un monument en hommage à toutes les victimes des catastrophes ferroviaires. (belga/7sur7)
11/02/11 16h07
Citation :
Le rapport final de la commission Buizingen et ses recommandations

© photo news
La commission parlementaire spéciale sur la sécurité du rail a adopté mercredi ses conclusions, recommandations et son rapport final, à deux semaines du premier anniversaire de la catastrophe ferroviaire de Buizingen, qui a fait 18 morts le 15 février 2010.


© belga PS, CD&V, MR, Open Vld, Ecolo-Groen!, sp.a et cdH ont voté en faveur des 109 recommandations du rapport et de ses conclusions, qui dressent le bilan de 30 années de gestion de la sécurité ferroviaire, marquées par des investissements et des projets non-réalisés, ainsi que par plusieurs changements d'orientation stratégique.

Pas de responsabilités claires
La N-VA s'est abstenue lors des votes, malgré qu'elle soit parvenue à faire passer un amendement sur la désignation d'une "responsabilité partagée" par les pouvoirs publics et la SNCB dans le fait que, sur la période 1982-2010 étudiée, le niveau de sécurité du rail en Belgique n'a pas connu d'améliorations importantes. Steven Vandeput (N-VA) a évoqué l'absence d'exigences suffisamment claires dans le rapport, des termes "vagues" en ce qui concerne le "management" des différentes entités du groupe SNCB. Il s'est dit aussi "très déçu" par l'absence d'identification "claire" de responsabilités.

Amendements politiques
Pour Linda Musin (PS), il s'agit là de formules choc non-fondées, les recommandations reprenant à ses yeux des objectifs précis. Ronny Balcaen (Ecolo) estime que les amendements déposés par la N-VA auraient pu être discutés s'ils avaient été formulés plus tôt. "Mais la N-VA n'a pas intérêt à montrer qu'une institution fédérale fonctionne", a-t-il commenté.

TBL1+
La principale des 109 recommandations de la Commission parlementaire spéciale sur la sécurité ferroviaire rejoint la position du gouvernement qui, dans les jours qui ont suivi la catastrophe de Buizingen, a fait accélérer la mise en oeuvre du système d'aide à la conduite TBL1+, déjà envisagé après la catastrophe de Pécrot (8 morts, le 27 mars 2001).

ETCS en 2023
Il ne faut plus tarder comme cela a pu être le cas dans le passé, résume la Commission. Le TBL1+ doit équiper le réseau à 87% d'ici fin 2012, et à 100% fin 2015, comme en avait convenu le groupe SNCB. Mais il devra laisser la place "le plus rapidement possible" au système européen plus performant ETCS, déjà utilisé sur des lignes à grande vitesse. La Commission demande au groupe SNCB de respecter un horizon 2020-2023 pour l'équipement en ETCS des grandes lignes intérieures, alors que l'entreprise ferroviaire allait jusqu'à évoquer la date-butoir de 2030.

Etat d'avancement
Désormais, le ministre des Entreprises publiques et les patrons d'Infrabel et de la SNCB seront tenus de présenter chaque année un état d'avancement du déploiement des deux systèmes de sécurité.

Baromètre
La technique n'étant pas tout, le facteur humain fait l'objet lui aussi de nombre de recommandations. En matière de recrutement, le groupe SNCB devra tenir un "baromètre de l'emploi" pour répondre aux risques de pénurie dans certaines fonctions, essentiellement d'expertise technique.

Sous-traitance
Le partage des connaissances sera encouragé, mais l'ancienne entreprise publique devenue autonome ne devra plus hésiter à recourir à la sous-traitance si le calendrier d'implémentation des systèmes de sécurité n'est pas respecté.

Formation et mises à niveau
La formation du personnel est aussi au coeur des recommandations, qui prônent d'éviter de mettre les jeunes conducteurs sur les lignes les plus difficiles, proposent d'offrir des mises à niveau des travailleurs par de nouvelles formations internes, de faire accompagner plus régulièrement les nouveaux conducteurs par des anciens, etc.

Charge de travail
Quant à la charge de travail des conducteurs, elle ne doit pas spécifiquement être réduite, mais davantage adaptée à des critères tels que la durée du trajet domicile-dépôt, l'âge, etc., bref, les "facteurs qui influencent la charge psycho-sociale".

Dépassements de signaux
Les dépassements de signaux, en augmentation ces dernières années, devront certes être scrupuleusement étudiés, mais la "Safety Platform" qui regroupe Infrabel, SNCB, opérateurs privés et le SSICF (le service belge de sécurité ferroviaire instauré par directive européenne) devra surtout en déterminer les causes structurelles.

Responsabilité et apprentissage
Le conducteur responsable du dépassement devra soit subir une sanction, soit suivre une formation supplémentaire, dans une culture de "responsabilité et apprentissage", recommandent encore les députés.

Eviter la dilution des responsabilités
C'est aussi la Safety Platform qui deviendra "l'organe faîtier" pour coordonner la politique de sécurité d'Infrabel, de la SNCB et des entreprises ferroviaires privées ou étrangères. L'organisation hiérarchique du groupe SNCB doit être simplifiée, afin d'améliorer la circulation de l'information et "éviter une dilution des responsabilités".

Audits
Audits, feedback et autres outils de "management" sont recommandés.

Rémunérations réduites
Quant aux futurs contrats de gestion, ils intégreront des objectifs en termes de sécurité, et seront débattus avec le parlement avant leur approbation, réclament les députés. Et si les objectifs ne sont pas réalisés, les rémunérations des dirigeants pourront être réduites, sur leur partie variable (malus).

Le rôle du SSICF fait l'objet de tout un chapitre, qui peut constituer une réponse à la demande de la Commission européenne de rendre cet organe plus indépendant du groupe ferroviaire. Extension du cadre, financement structurel, rupture de tout lien contractuel avec la SNCB, vont dans ce sens. L'exécutif européen sera sans nul doute sensible au fait que le SSICF dirigera désormais la "Safety Platform". (belga/7sur7)
02/02/11 17h00
Citation :
La N-VA taclée: "Pour vous, ce n'est jamais assez"

© belga
7S7 mise à jour La Chambre a approuvé jeudi soir le rapport final de la commission spéciale sur la sécurité du rail et ses 109 recommandations, à cinq jours du premier anniversaire de la catastrophe ferroviaire de Buizingen, qui a fait 19 morts et plus de 170 blessés le 15 février 2010.

La politique est aussi l'art d'obtenir des résultats, mais vous ne partagez pas cette optique
Jef Van den Bergh (CD&V) à Steven Vandeput (N-VA)

© belga La N-VA, qui a comme en commission déposé trois amendements rejetés au final, s'est abstenue, à l'instar du Vlaams Belang et de la LDD, déclenchant un concert de critiques des partis francophones, mais aussi de la part de certains partis flamands.

Résultats
"Certains clichés existent par rapport à votre parti, comme celui que pour vous, ce n'est jamais assez", a lancé Jef Van den Bergh (CD&V) à son homologue de la N-VA, Steven Vandeput. "Vous l'avez confirmé à cette occasion-ci. C'est regrettable de la part du parti le plus représenté au parlement. La politique est aussi l'art d'obtenir des résultats, mais vous ne partagez pas cette optique", a ajouté le député chrétien démocrate flamand. Steven Vandeput a répliqué qu'il ne faisait que réclamer à travers ses amendements ce qu'il a toujours réclamé durant les travaux.

Caméras
Linda Musin et Rachid Madrane (PS) ont été les plus virulents pour dénoncer des "critiques inappropriées" de la N-VA ainsi que le fait que le parti nationaliste, peu actif dans les travaux de la commission, aurait pu faire part de ses propositions au préalable, ou les présenter en commission Infrastructures, plutôt que "d'attendre les caméras" du vote en plénière.

Suivi
La commission spéciale a bouclé près d'un an de travaux, concluant à une responsabilité partagée de la SNCB et des pouvoirs publics dans l'absence d'un système de sécurité efficace en 30 ans de gestion du rail. Ses recommandations portent notamment sur l'organisation au sein du groupe SNCB, les systèmes de freinage d'urgence, la formation du personnel ou encore la charge de travail. La commission Buizingen se prolongera par une commission de suivi.

Monument
Concluant les débats, David Geerts (sp.a), le président de la commission, a proposé d'ériger un monument pour commémorer les victimes des accidents ferroviaires. (belga/7sur7)
10/02/11 21h44
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: La Achouma pour la Belgique   Jeu 17 Fév 2011 - 12:36

Citation :
Triste record battu par la Belgique ce jeudi 17 février. Le pays en est à son 249e jour sans gouvernement. Peu glorifiant, ce record était jusque-là détenu par l'Irak. Les négociations, toujours au point mort, ne semblent pas annoncer de jours meilleurs pour la politique belge.

Il avait en effet fallu 249 jours aux responsables irakiens pour trouver un accord gouvernemental entre Kurdes, sunnites et chiites, après les élections du 7 mars 2010. 40 jours avaient ensuite encore été nécessaires pour que le nouveau gouvernement entre en fonctions, soit 289 jours en tout. Après un record du monde d'accord de gouvernement, la Belgique est désormais en course pour le "vrai" record du monde, de l'entrée en fonctions du pouvoir. Vous pouvez suivre le décompte sur ce site. D'autant que, niveau chiffres, on peut encore faire pire et comptabiliser la période entre la démission du gouvernement le 26 avril et les élections du 13 juin pour arriver déjà à un total de 298 jours sans gouvernement.

L'informateur est mal vu
Hier soir, sur le plateau de Terzake, Bart De Wever tenait des propos de mauvais augure quant au rôle d'informateur que tient actuellement Didier Reynders. L'homme fort de la N-VA s'est dit irrité par l'attitude de l'informateur, lequel verse trop dans la médiatisation des négociations, selon lui. Caroline Gennez (sp.a), pour sa part, déplore la stagnation de la situation et ce depuis deux semaines. Les points de désaccord entre Flamands et francophones et les volets épineux (BHV, financement, transfert de compétences, sécurité sociale) ne sont même plus à démontrer. Bart De Wever, pour sa part, envisage de plus en plus le retour aux urnes. Ce que chacun redoute plus que tout.

Ras-le-bol
Cette atmosphère pessimiste s'imprime chaque jour un peu plus dans l'attitude des responsables politiques mais aussi et surtout des citoyens qui étaient pourtant sortis de leur léthargie en janvier dernier afin de crier dans les rues de la capitale toute leur exaspération. Leur geste n'a visiblement pas été entendu. L'issue, elle, ne semble pas être pour demain. A quand l'épilogue, enfin?

Citation :
La "Révolution des frites" aura lieu jeudi


Une trentaine d'associations étudiantes organisent, en collaboration avec la plate-forme nationale "Pas en notre nom/Niet in onze naam", plusieurs actions sous le nom de la "révolution des frites" jeudi aux quatre coins du pays, ont-elles annoncé mardi lors d'une conférence de presse. Les actions auront lieu à Bruxelles, Anvers, Gand, Louvain, Louvain-la-Neuve et Liège.

Contrairement à la manifestation "Shame" organisée le 23 janvier dernier par cinq étudiants belges francophones et néerlandophones qui avait rassemblé plus de 30.000 personnes dans les rues de la capitale, la "révolution des frites" véhicule un message politique précis et comporte des revendications.

"Nous voulons exprimer le ras-le-bol de l'impasse politique et faire passer un message anti-séparatiste et anti-nationaliste. Nous ne sommes pas pour ou contre un parti mais bien contre les partis qui veulent diviser le pays", explique le président de la Fédération des étudiants francophones (FEF), Michaël Verbauwhede.

"La division ne peut pas être une solution pour les étudiants. Il y a déjà trop de différences existantes entre l'enseignement des Communautés française et flamande. Pour le moment, tous les combats de la FEF se trouvent dans l'impasse: la résolution du numerus clausus, le refinancement de l'enseignement et la demande de gratuité des transports en commun pour les étudiants", note-t-il.

Par cet appel à manifester, les étudiants soutiennent également deux revendications de la plate-forme "Pas en notre nom" (collectif d'artistes opposé au "nationalisme borné"): le maintien de la sécurité sociale et l'élaboration d'une circonscription fédérale, "afin de pouvoir élire un homme politique qui représente l'ensemble des Belges et non juste les francophones ou juste les néerlandophones", détaille Alexandre Hublet, représentant effectif de la faculté de droit auprès du Bureau des étudiants administrateurs (BEA) de l'ULB.

Mascottes
Concrètement, à Bruxelles, les étudiants partiront de leur université ou haute école respective (ULB, VUB, Saint-Louis, ISFSC...) pour se rassembler place Poelaert à 14h00 où un bar et de la musique seront prévus. "Il y aura également deux mascottes représentant nos communautés, un lion et un coq. Nous mettrons peut-être en place un tribunal qui aura pour devoir de juger la scission", détaille Nicolas Debue, du BEA.

A Louvain-la-Neuve, un grand rassemblement est prévu à 13h00 sur la Grand-Place où seront organisées plusieurs activités: flash mob, mur de revendications et stand de fléchettes où les étudiants pourront viser la tête des politiciens, le tout en musique "et, si la police le permet, avec des fûts de bière et une baraque à frites", ajoutent les organisateurs.

A Liège, les étudiants se retrouveront à 16h30 sur la place Saint-Lambert pour manifester et danser pour l'unité. Du côté d'Anvers, les jeunes sont attendus à 16h30 sur la Groenplaats pour un set DJ; à Gand, 249 personnes se rassembleront à 15h00 pour un strip-tease géant sur le Kouter; et à Louvain, une fête est organisée à 13h00 sur la Ladeuzeplein où 300 paquets de frites seront distribués.

Message positif
Ill s'agit surtout d'une action symbolique. Nous préférions créer plusieurs petites actions plutôt qu'une grande mobilisation. Notre message à tous est clair: nous voulons vivre ensemble et véhiculer un message positif", déclare Kliment Constantinov, du Conseil étudiant de Gand (Gent Studenten Raad).

"Pourquoi la "révolution des frites"? Parce que c'est un clin d'oeil à la révolution du jasmin en Tunisie, sans pour autant dire que nous vivons dans un système dictatorial. Et puis, la frite est bien évidemment le symbole de la 'belgitude'", explique Alexandre Hublet.

Le 17 février, cela fera 249 jours que la Belgique est sans gouvernement, soit un record du monde détenu jusqu'ici par l'Irak pour former un accord de gouvernement. (belga)
15/02/11 15h41
Citation :
L'ex-conciliateur Johan Vande Lanotte (sp.a) a appelé les partis impliqués dans la recherche d'une solution aux problèmes communautaires à ne pas prendre les électeurs pour des idiots. Les politiques ont l'obligation de conclure un bon compromis, a-t-il rappelé.

Le socialiste flamand a passé près de 100 jours à essayer de sortir le pays de l'impasse politique. Les sept partis avec lesquels il a travaillé se sont, d'après lui, investis dans cette tâche et ont fait de leur mieux pour trouver un accord. "Au niveau du contenu, il y a eu un immense progrès par rapport à 2007 mais on n'est pas parvenu à finaliser", a-t-il souligné, interrogé sur la VRT où il faisait sa première sortie médiatique depuis la fin de sa mission.

Selon lui, de 60 à 70% de son texte faisait l'objet d'un consensus mais ce fut l'étape finale qui fut la plus difficile. Et d'insister sur les efforts accomplis par les francophones depuis 2007, lorsqu'ils n'étaient "demandeurs de rien". "Les étapes franchies par les francophones depuis 2007 sont beaucoup plus importantes que celles que les Flamands ont dû franchir", a-t-il fait remarquer.

L'ancien conciliateur considère que les négociations sont maintenant en "phase de repos" avec la mission de l'informateur Didier Reynders et qu'une phase plus active devra suivre, "peut-être la phase de la dernière chance". (belga/mb)

Citation :
"Avec Reynders, ce n'est pas un départ heureux"


Le président de la N-VA Bart De Wever est mécontent des déclarations relatives à Bruxelles et à BHV faites par l'informateur Didier Reynders à la Chambre. "Ca ne constitue pas un bon départ", a-t-il déclaré sur le plateau de Terzake.

"Beaucoup de raisons d'être pessimiste"
Bart de Wever s'est également élevé contre les propos de la vice-première Laurette Onkelinx et de la présidente du sp.a Caroline Gennez. "Il existe aujourd'hui beaucoup de raisons d'être pessimistes. Mais au cours des 2 semaines à venir, je veux faire le nécessaire pour voir ce qui est encore possible", a-t-il indiqué.

Albert II a prolongé de 2 semaines, mercredi, la mission de Didier Reynders. Ce dernier s'est exprimé à la Chambre à l'issue de son entretien avec le souverain.

Dans son rapport intermédiaire, l'informateur a exposé les contours d'un accord institutionnel sur trois thèmes: Bruxelles, la répartition des compétences et le financement.

Didier a trop parlé
Sur Bruxelles, il a notamment mentionné "la question électorale de Bruxelles-Hal-Vilvorde, les garanties en matière de facilités linguistiques et les procédures de désignation des bourgmestres; l'amélioration du financement et des mécanismes de fonctionnement de la Région de Bruxelles-Capitale, en ce compris les lois linguistiques à Bruxelles; la protection des minorités; les politiques à mettre en oeuvre dans le cadre plus large d'une communauté métropolitaine bruxelloise".

Or, pour Bart De Wever et son parti, "il n'est pas malin, en tant qu'informateur censé se situer au-dessus des partis - de mettre sur la place publique des ingrédients des négociations".

"Je trouve décevant que lorsque l'on veut parler du contenu, il (Didier Reynders) le fasse d'abord dans les médias. J'aurais aimé l'apprendre de sa bouche", a souligné le président des nationalistes flamands. "Ce n'est certainement pas une affaire heureuse. Négocier, ça ne se fait pas par conférences de presse", a-t-il ajouté.

Onkelinx et Gennez dérangent aussi
Bart De Wever s'est par ailleurs élevé contre les déclarations de Laurette Onkelinx, qui a à nouveau comparé le nationalisme à un cancer, et de Caroline Gennez. Cette dernière a notamment estimé que la N-VA portait une responsabilité particulière face à l'impasse dans laquelle se trouve le royaume.

Ces éléments poussent le président de la N-VA au pessimisme. "Au cours des 2 semaines à venir, je veux néanmoins faire le nécessaire pour voir ce qui est encore possible. Il existe encore des possibilités mais on n'a plus le temps et ces possibilités diminuent", a enfin dit Bart De Wever, en faisant par ailleurs état de sa peur quant à un éventuel retour aux urnes. De nouvelles élections risqueraient de plonger le pays dans une impasse encore plus profonde. (belga/7sur7Sydney)
16/02/11 21h41

Citation :
L'armée belge concentrée en Flandre"

Le colonel Gennart avait déjà failli être muté de la base de Florennes à celle de Beauvechain pour ses propos sur la flamandisation de l'armée.
7S7 mise à jour L'ancien commandant de la base de Florennes, le colonel Luc Gennart, a réaffirmé mercredi ses craintes d'une fermeture prochaine de cette installation et d'une concentration des principaux systèmes d'armes de l'armée belge en Flandre, ne laissant en Wallonie que de l'infanterie.

Disparition de la seule base wallonne
L'actuel plan de restructuration des forces armées, adopté l'an dernier par le gouvernement, contient en filigrane la disparition de la base aérienne de Florennes, la seule encore installée dans le sud du pays, a-t-il affirmé devant le groupe de travail sur l'équilibre linguistique à l'armée - précisément mis sur pied à la suite des déclarations de cet officier sur la "flamandisation" de cette institution.

Des propos démentis par le commandant de la composante Air, qui a nié l'existence de tout plan de fermeture de la base de l'Entre-Sambre-et-Meuse.

"Le risque est grand de voir l'artillerie, les avions de combat et les navires concentrés en Flandre", ne laissant en Wallonie que l'infanterie, a lancé le colonel Gennart, qui commande désormais le service de prévention et d'investigation pour la sécurité aérienne, l'"Aviation Safety Directorate" (ASD), installé sur la base de Beauvechain.

Le rôle des francophones réduits
L'officier a également dénoncé "des manoeuvres" qui se sont produites au sein de l'armée depuis une dizaine d'années et qui se sont intensifiées selon lui au cours des dernières années afin de réduire le rôle des francophones. Ainsi, le comité directeur de la Défense compte sept généraux néerlandophones et un seul francophone (le "patron" de l'armée, le général Charles-Henri Delcour, NDLR), a-t-il souligné en accréditant la thèse d'un déséqulibre linguistique.

Selon lui, l'état-major de la composante Air ne présente plus les garanties qui permettent à chaque militaire de se sentir représenté, en raison d'une sur-représentation des néerlandophones aux postes de responsabilité.

Mise à l'écart
Il a raconté aux parlementaires comment il avait été, selon lui, mis progressivement à l'écart de son commandement, après n'avoir pas été retenu pour une promotion au grade de général.

D'autres officiers de la composante Air entendus par les parlementaires se sont montrés moins tranchés, expliquant que le déséquilibre actuel était dû à un phénomène cyclique. Ainsi, le général Van de Voorde a expliqué qu'il en était le 14ème commandant, mais que cette fonction avait été occupée à dix reprises par un francophone. (belga)
16/02/11 15h27

Citation :
Le prince Laurent arrêté et déchu du droit de conduire

Le prince Laurent a été flashé lundi par la police locale de Bruxelles Capitale-Ixelles alors qu'il roulait avec sa Fiat Punto Abarth à du 82 km/h sur une chaussée où la vitesse est limitée à 50 km/h. Son permis de conduire lui a été retiré, ont appris Het Nieuwsblad et De Standaard.

La voiture du prince Laurent a été flashée à hauteur du tunnel Vleurgat. Le prince a ensuite été arrêté par une patrouille de la police. Il a été privé de son permis par le magistrat du parquet.

"Pas de commentaire", a réagi le prince. Le parquet ne commente pas non plus l'information mais ne la dément pas.

Le procès-verbal a été inscrit par la police de Bruxelles sous le numéro 437.181-2011. (belga)
16/02/11 04h19

Citation :
L'économie belge parmi les meilleures de la zone euro

Guy Quaden, gouverneur de la BNB, lors de la conférence de presse. © belga

Les récentes prestations de l'économie belge ont été à divers égards parmi les meilleures de la zone euro, se réjouit la Banque Nationale de Belgique (BNB) dans son rapport 2010.

La BNB souligne notamment la vive reprise de l'activité en Belgique, la croissance de l'emploi, la stabilisation du chômage ou encore la réduction du déficit des finances publiques.

Le recul de l'activité avait été sévère en Belgique en 2009 (-2,8%), mais inférieur à celui observé dans la zone euro (-4,1%), rappelle la BNB. En 2010, la reprise en Belgique (2%) a été plus importante que dans la zone euro (1,7%).

L'emploi s'est remis à croître (+28.000 unités nettes), effaçant plus tôt que prévu les pertes de l'année précédente (-15.000), se réjouit la BNB. Compte tenu de l'augmentation de la population active, le taux de chômage harmonisé s'est stabilisé aux alentours de 8,4%. Le redressement du marché du travail a entraîné un regain de confiance des consommateurs et une baisse de leur taux d'épargne.

Le solde positif des opérations courantes belges avec le reste du monde s'est renforcé en 2010 et le déficit des finances publiques s'est réduit de 6% à 4,6% du PIB, alors qu'il atteint en moyenne 6,3% dans la zone euro.

"Ces résultats relativement satisfaisants n'autorisent cependant aucune complaisance", tempère la BNB. "La Belgique a besoin d'actions résolues pour supprimer l'écart d'inflation avec ses voisins, pour poursuivre et même accélérer la consolidation des finances publiques et pour préserver et renforcer à long terme la compétitivité de l'économie." (belga)
16/02/11 14h34

Priere de rassembler les posts distancés de 5min en un seul,merci Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 17 Fév 2011 - 15:59

VOILA COMMENT SE COMPORTE LA JUSTICE
FAISANT SUITE AUX DECES DE 19 PERSONNES DANS L'ACCIDENT DE TRAIN SURVENU LE 15
FEVRIER 2010 LES FAMILLES DES VICTIMES SE CONSTITUENT PARTIES CIVILES DANS LE PROCES
VOILA LA REPONSE DES FLAMANDS
Citation :
Buizingen: la constitution de partie civile rejetée
...parce que la demande a été rédigée en français.Geneviève Isaac
La demande de constitution de partie civile déposée par les familles des victimes de l'accident de Buizingen, qui a causé la mort de 19 personnes en février 2010, a été rejetée par la justice de Hal parce qu'elle est rédigée en français, annonce la RTBF jeudi dans son journal parlé de la mi-journée en citant une personne proche d'une des victimes.

Demande rédigée en français
Geneviève Isaac est l'une des personnes qui entendait se constituer partie civile, explique la RTBF. Elle a fait part ce jeudi matin de la décision de la justice de rejeter la constitution de partie civile au motif que celle-ci avait été rédigée en français. (belga/mb)
17/02/11 13h20

Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 528
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 17 Fév 2011 - 17:55

pfff....pitoyable Mad
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 17 Fév 2011 - 18:03

ET VOILA LE SOMMET DE L'HYPOCRISIE
Citation :
Les magistrats opposés à une défédéralisation de la Justice

L'Association syndicale des magistrats et Magistratuur & Maatschappij ont marqué jeudi lors d'une conférence de presse à Bruxelles leur opposition à une défédéralisation de la Justice. Pour les deux associations, une scission de l'organisation judiciaire risque d'entraîner des complications infinies "sans rien à gagner pour le justiciable et l'accès à la Justice".

Les magistrats du nord et du sud soulignent qu'il existe actuellement un esprit coopératif entre eux dans de nombreuses structures sans pour autant que le cadre juridique fédéral empêche le développement de sensibilités et d'initiatives différentes entre les régions.

En adoptant une telle position, les deux associations se défendent de ne soutenir que le point de vue des magistrats, cherchant à privilégier celui des justiciables. "Diviser les moyens de la Justice ne va pas améliorer les choses. Les frais de fonctionnement vont augmenter", estime Paul Dhaeyer, juge au tribunal de première instance de Charleroi.

Pour Magistratuur & Maatschappij, une régionalisation de la Justice va à l'encontre de la volonté de l'Europe d'harmoniser les cultures judiciaires. "Les traditions et visions divergentes au sein d'un même système judiciaire conduisent à son enrichissement", considère l'association flamande.

En régionalisant la Justice, les magistrats du pays craignent par ailleurs l'affaiblissement de la fonction judiciaire dont l'appareil serait scindé face à des structures restées fédérales comme la police. Le risque serait alors de privilégier les polices locales, ce qui serait contraire à l'esprit de la police intégrée, et d'affaiblir le contrôle de la Justice sur la police.

"Une régionalisation de la Justice ne présente aucun caractère prioritaire en comparaison aux graves problèmes développés dans nos mémorandums respectifs", concluent les deux associations, qui réclament davantage de moyens.

Quant à la scission de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles-Hal-Vilvorde, le juge D'Haeyer, ancien substitut du parquet de Bruxelles, estime qu'en instaurant deux parquets et deux tribunaux sur un même territoire, les procédures seront inévitablement rallongées. Les dossiers dans cet arrondissement ne sont que rarement exclusivement francophones ou flamands, a souligné le juge, citant l'exemple des saisies à l'aéroport de Zaventem de drogues généralement destinées au "marché" bruxellois.

Si l'Association syndicale des magistrats et Magistratuur & Maatschappij ne sont pas favorables à une régionalisation de la Justice, elles sont en revanche partisanes d'une plus grande autonomie de gestion des tribunaux et des parquets, notamment au niveau financier. L'idée est de responsabiliser le pouvoir judiciaire en lui octroyant une dotation. Ce dernier rendrait alors des comptes au pouvoir législatif, dans le respect de son indépendance. (belga)
17/02/11 16h20
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 17 Fév 2011 - 18:22

Citation :
Buizingen: la constitution de partie civile rejetée...parce que la demande a été rédigée en français. Geneviève Isaac La demande de constitution de partie civile déposée par les familles des victimes de l'accident de Buizingen, qui a causé la mort de 19 personnes en février 2010, a été rejetée par la justice de Hal parce qu'elle est rédigée en français, annonce la RTBF jeudi dans son journal parlé de la mi-journée en citant une personne proche d'une des victimes.

Par ailleurs ceux qui ont rédigé la plainte en français savaient très bien ce qu'ils faisaient, un peu de bon sens aurait amené les plaignants à le faire en deux langues, mais le voulaient-ils vraiment ou cherchaient-ils plutôt à provoquer la réponse qu'ils ont eue?

La Belgique est un pays où tout le monde adore provoquer tout le monde au détriment de l'intérêt général, c'est une forme morbide de suicide collectif à laquelle participe tout à chacun.

Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 17 Fév 2011 - 18:30

rafi a écrit:
thierrytigerfan a écrit:
VOILA COMMENT SE COMPORTE LA JUSTICE
FAISANT SUITE AUX DECES DE 19 PERSONNES DANS L'ACCIDENT DE TRAIN SURVENU LE 15
FEVRIER 2010 LES FAMILLES DES VICTIMES SE CONSTITUENT PARTIES CIVILES DANS LE PROCES
VOILA LA REPONSE DES FLAMANDS
Citation :
Buizingen: la constitution de partie civile rejetée
...parce que la demande a été rédigée en français.Geneviève Isaac
La demande de constitution de partie civile déposée par les familles des victimes de l'accident de Buizingen, qui a causé la mort de 19 personnes en février 2010, a été rejetée par la justice de Hal parce qu'elle est rédigée en français, annonce la RTBF jeudi dans son journal parlé de la mi-journée en citant une personne proche d'une des victimes.

Demande rédigée en français
Geneviève Isaac est l'une des personnes qui entendait se constituer partie civile, explique la RTBF. Elle a fait part ce jeudi matin de la décision de la justice de rejeter la constitution de partie civile au motif que celle-ci avait été rédigée en français. (belga/mb)
17/02/11 13h20


Par ailleurs ceux qui ont rédigé la plainte en français savaient très bien ce qu'ils faisaient, un peu de bon sens aurait amené les plaignants à le faire en deux langues, mais le voulaient-ils vraiment ou cherchaient-ils plutôt à provoquer la réponse qu'ils ont eu?

La Belgique est un pays où tout le monde adore provoquer tout le monde.


et la constitution ,le droit a une justice égale pour tous,elle est où ?
vois ce que disent les magistrats dans le dernier article que j'ai posté
c'est de l'hypocrisie pure
et pourquoi une juridiction flamande pour une catastrophe gérée par le parquet fédéral
ces gens ont perdus des maris des femmes des peres des meres des enfants des petits enfants
leurs buts a eux c'est la justice et rien que la justice
c'est inaceptable,c'est scandaleux
ça commence avec çà et sa finira en dictature
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Jeu 17 Fév 2011 - 18:40

Qui s'intéresse à la Justice en Belgique? La seule chose qui intéresse la population, wallonne comme flamande, c'est provoquer la communauté d'en face, afin de la fustiger et d'essayer de la montrer sous un mauvais jour. Porter plainte en néerlandais et en français auprès des autorités judiciaires ça aurait tué qui? L'amour suicidaire de la provocation a atteint un summum qui n'aurait jamais dû être atteint, Thierry. Profiter de la mort de 19 personnes pour s'enguirlander au sujet de la langue procédurale, c'est petit, très petit même, et surtout indigne, car les morts se fichent pas mal de quelle langue sera utilisée pour évoquer ce qu'il leur est arrivé.

Au jouer au plus (censuré), un jour, il y en a un qui va gagner, il l'aura bien cherché, et il n'aura pas été le seul à participer.

C'est tellement plus facile de tomber à bras raccourcis sur les flamands. On publie de suite une info pour choquer, aller hop, on ne va pas se gêner, et ce ne sont ma foi que des flamands, hein (je parle des médias). Puis avec un peu de recul on peut lire l'info qui suit...

Citation :
Suite au drame de Buizingen, Geneviève Isaac va se constituer partie civile. Le document, préparé par son avocat, va seulement être traduit en néerlandais. Il n'a pas encore été déposé auprès du juge d'instruction bruxellois... et donc n'a a fortiori pas été refusé comme annoncé erronément par la RTBF.

La loi, c'est la loi ” précise même Geneviève Isaac sur son Facebook. Ce qui est exact, c'est que pour être recevable, il devra êtré rédigé en néerlandais


Comme l'accident s'est produit en territoire flamand, la langue de l'instruction sera le néerlandais. Au grand regret des familles et de leurs avocats. La grande majorité des parties concernées sont en effet francophones.

Ce matin, sur son site internet, la RTBF annonçait que la constitution de partie civile avait été rejetée parce que rédigée en français. Elle doit en fait seulement être déposée.

Concrètement, l'avocat de Geneviève Isaac, Maître Cordier, a téléphoné au cabinet du juge d'instruction pour prendre rendez-vous et venir déposer ses documents. “ Par précaution, j'ai demandé si je pouvais déposer cela en français, le greffier m'a répondu que cela devait être fait en néerlandais, langue de l'instruction. Rien de plus. ”

L'avocat montois va donc faire traduire ses notes, via un traducteur ou un confrère néerlandophone. “ Je comprends les familles des victimes, souligne-t-il. La loi de 1935 permet à un prévenu de demander un jugement dans sa langue. Je ne sais pas si cette possibilité est offerte à la partie civile. Je dois encore regarder à cela. Je n'ai pas encore eu le temps puisque l'information que j'ai eue est toute récente.


http://www1.lanouvellegazette.be/regions/mons/2011-02-17/buizingen-la-constitution-de-partie-civile-doit-seulement-etre-deposee-850003.shtml

L'avocat appelle le greffe, un greffier lui dit que la constitution de partie civile doit être rédigée en néerlandais, et il la dépose en français, et ce serait les néerlandophones les responsables de tous les maux du pays. Rolling Eyes

Lorsque tout n'est plus que provocation, exagération, racisme, il est temps de fermer la lumière qui de toute façon n'illumine rien ni personne et d'aller voir ailleurs...

Citation :
Des centaines d'habitants du sud de la Belgique, inquiets de la crise politique dans leur pays, se sont lancés avec frénésie dans des démarches visant à acquérir la nationalité luxembourgeoise, gage pour eux d'un avenir plus sûr en cas d'éclatement du royaume.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/crise-politique-les-belges-tentes-par-le-luxembourg_962951.html
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Ven 18 Fév 2011 - 0:54

rafi a écrit:
Qui s'intéresse à la Justice en Belgique? La seule chose qui intéresse la population, wallonne comme flamande, c'est provoquer la communauté d'en face, afin de la fustiger et d'essayer de la montrer sous un mauvais jour. Porter plainte en néerlandais et en français auprès des autorités judiciaires ça aurait tué qui? L'amour suicidaire de la provocation a atteint un summum qui n'aurait jamais dû être atteint, Thierry. Profiter de la mort de 19 personnes pour s'enguirlander au sujet de la langue procédurale, c'est petit, très petit même, et surtout indigne, car les morts se fichent pas mal de quelle langue sera utilisée pour évoquer ce qu'il leur est arrivé.

Au jouer au plus (censuré), un jour, il y en a un qui va gagner, il l'aura bien cherché, et il n'aura pas été le seul à participer.

C'est tellement plus facile de tomber à bras raccourcis sur les flamands. On publie de suite une info pour choquer, aller hop, on ne va pas se gêner, et ce ne sont ma foi que des flamands, hein (je parle des médias). Puis avec un peu de recul on peut lire l'info qui suit...

Citation :
Suite au drame de Buizingen, Geneviève Isaac va se constituer partie civile. Le document, préparé par son avocat, va seulement être traduit en néerlandais. Il n'a pas encore été déposé auprès du juge d'instruction bruxellois... et donc n'a a fortiori pas été refusé comme annoncé erronément par la RTBF.

La loi, c'est la loi ” précise même Geneviève Isaac sur son Facebook. Ce qui est exact, c'est que pour être recevable, il devra êtré rédigé en néerlandais

facile de voir les choses comme ça, je travaille dans une administration publique où on m'impose le flamand alors que je suis francophone, je fais des efforts j'accepte de parler alors que légalement et juriquiqueent je ne suis pas obligé de le faire
a force de tout nous imposer il viendra un moment où ca va exploser et là je suis moi pret a exploser tellement j'en ai assez
tu poses qui
Comme l'accident s'est produit en territoire flamand, la langue de l'instruction sera le néerlandais. Au grand regret des familles et de leurs avocats. La grande majorité des parties concernées sont en effet francophones.

Ce matin, sur son site internet, la RTBF annonçait que la constitution de partie civile avait été rejetée parce que rédigée en français. Elle doit en fait seulement être déposée.

Concrètement, l'avocat de Geneviève Isaac, Maître Cordier, a téléphoné au cabinet du juge d'instruction pour prendre rendez-vous et venir déposer ses documents. “ Par précaution, j'ai demandé si je pouvais déposer cela en français, le greffier m'a répondu que cela devait être fait en néerlandais, langue de l'instruction. Rien de plus. ”

L'avocat montois va donc faire traduire ses notes, via un traducteur ou un confrère néerlandophone. “ Je comprends les familles des victimes, souligne-t-il. La loi de 1935 permet à un prévenu de demander un jugement dans sa langue. Je ne sais pas si cette possibilité est offerte à la partie civile. Je dois encore regarder à cela. Je n'ai pas encore eu le temps puisque l'information que j'ai eue est toute récente.


http://www1.lanouvellegazette.be/regions/mons/2011-02-17/buizingen-la-constitution-de-partie-civile-doit-seulement-etre-deposee-850003.shtml

L'avocat appelle le greffe, un greffier lui dit que la constitution de partie civile doit être rédigée en néerlandais, et il la dépose en français, et ce serait les néerlandophones les responsables de tous les maux du pays. Rolling Eyes

Lorsque tout n'est plus que provocation, exagération, racisme, il est temps de fermer la lumière qui de toute façon n'illumine rien ni personne et d'aller voir ailleurs...

Citation :
Des centaines d'habitants du sud de la Belgique, inquiets de la crise politique dans leur pays, se sont lancés avec frénésie dans des démarches visant à acquérir la nationalité luxembourgeoise, gage pour eux d'un avenir plus sûr en cas d'éclatement du royaume.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/crise-politique-les-belges-tentes-par-le-luxembourg_962951.html

tout le monde s'interesse à la justice en Belgique c'est un problème national
l'excuse de dire que la catastrophe c'est déroulée d'un cote de la frontiere linguisitque pour obliger les gens qui ont perdu
des proches a souscrire à la dictature de la langue dans un pays censé etre democratique c'est un comble
si mêmes vous les français vous venez jeté de l'huile sur le feu que nous reste -il alors ?
desole mais je ne participe pas à Faceboock ou twitter et que l'avocat aie fait une erreur volontaire ou non ne change rien au fond de la chose
les familles vont devoir trouver des avocats bilingues flamands et payé des interpretes pour qu'ils aient le droit de savoir qui est responsable? c'est donc ça que vous nous conseiller?
j'en suis abasourdi
c'est la goute qui fait deborder le vase
quand aux habitants du sud du pays (les ardennes le luxembourg belge) je ne peu que leurs donner raisons mais il ne faut pas croire que devenir luxembourgois es une simple formalité comme l'article que tu postes vourdait le laisser croire
il faut pour devenir luxembourgois il faut avoir des ancêtres luxemebourgois moyenant quoi tu pourras devenir eventuellement luxembourgois et les français sont pas en reste d'ailleurs pour devenir luxembourgois
as tu lu la declaration des magistrats? c'est scandaleux ignoble il n'y a pas de mots assez forts pour les qualifiers alors qu'eux même decide de la separation de facto de la justice
et je ne parle même pas de ma situation personnelle et professionelle que je n'ai pas le choix de changer à mon age je peux pas claquer la porte et me retrouver sans rien
ça c'est la réalité des choses vecues au quotidien
alors Rafi tu es un ami que j'aime bien et que je respecte mais là tu entres dans une zone tres dangereuse
pas de pitié et pas de compassion ce n'est pas ça que je cherche en publiant ce qui ce passe en Belgique, par contre un conseil avisé celà me serait bien plus utile
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Ven 18 Fév 2011 - 10:14

Les belges feraient mieux de s'occuper des vrais problèmes du pays comme le chômage, la pauvreté, le rôle des financiers du pays dans la crise, etc. Voilà un conseil des plus avisé et le seul que je puisse évoquer sans risque de me tromper et qui a de plus l'avantage de n'avoir aucune connotation communautaire. La zone dangereuse est malheureusement déjà dépassée, comme je l'ai déjà dit une simple erreur d'un avocat devient une affaire d'Etat pour certains. Même Madame Isaac qui est la première touchée par cette affaire trouve normal que la règle linguistique soit respectée, que dire de plus? Toute cette affaire a été montée en épingle pour encore une fois fustiger l'autre, et une partie des médias sont complices de cet état de fait, créant un problème là où il n'y en a pas.

Ce ne sont pas les magistrats qui font les lois et tu le sais comme moi, ils les appliquent, ce sont les parlementaires qui les votent. Et ces derniers sont élus par le peuple. Vous trouvez vos politiciens incompétents, vous voulez des lois plus justes, c'est pourtant simple, il faut voter les projets de ceux qui ont un programme, un dessein pour le pays et si ces hommes et femmes n'existent pas, c'est à vous de prendre leur place. Les règles linguistiques sont le résultat de lois et tant qu'elles ne sont pas abrogés elles s'appliquent à tous "point barre, c'est un principe premier d'une démocratie. Maintenant si vous trouvez véritablement ces lois injustes, changez les, trouvez une majorité de parlementaires pour le faire. proposer autre chose, mais en attendant force est à la loi même si elle ne plaît pas à tous. Ces lois sont de plus conformes à la constitution autrement elles n'auraient pas été promulguées!

Si les belges sont obligés d'avoir recours à des traducteurs c'est la faute aux politiques et au système éducatif qui n'impose pas la connaissance d'une façon approfondie du néerlandais et du français (et de la culture de l'autre), comme langues maternelles obligatoires et cela dès le plus jeune âge. Nous sommes sur un forum, mon ami, où tous les jours je constate avec une grande joie que tous ici parlent et écrivent le français en sus de la langue maternelle de chacun et si je faisait un sondage sur le thème: "combien de langues parlez-vous couramment?", nul doute que cela oscillerait entre 3, 4 et plus.

Si l'avocat a commis volontairement une erreur, ça change tout car nous aurions affaire là à une provocation à caractère communautariste, une de plus, ce qui serait gravissime. Ce qui m'intéresserait maintenant de savoir c'est pourquoi il a déposé un acte de procédure en français plutôt qu'en néerlandais comme le greffier le lui avait appris?

Au Luxembourg, je peux parler l'allemand ou le français, sans même évoquer le portugais et l'italien, et je serai compris, le système éducatif fait tout pour cela en ce qui concerne les langues nationales. La Belgique a failli en ne faisant pas de même, c'est un constat qui a permis aux racistes des deux bords de faire leur lit (commun), racisme, et il faut bien évoquer ce mot, qui ne va qu'en s'accentuant.

Il est temps de prendre ton destin en main, de revenir aux vrais problèmes qui touchent la Belgique y compris si tu dois te présenter à des élections afin de faire reconnaître ton point de vue faute d'avoir trouvé celles et ceux qui représenteraient tes idées.

Rafi
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Ven 18 Fév 2011 - 15:42

rafi a écrit:
Les belges feraient mieux de s'occuper des vrais problèmes du pays comme le chômage, la pauvreté, le rôle des financiers du pays dans la crise, etc. Voilà un conseil des plus avisé et le seul que je puisse évoquer sans risque de me tromper et qui a de plus l'avantage de n'avoir aucune connotation communautaire. La zone dangereuse est malheureusement déjà dépassée, comme je l'ai déjà dit une simple erreur d'un avocat devient une affaire d'Etat pour certains. Même Madame Isaac qui est la première touchée par cette affaire trouve normal que la règle linguistique soit respectée, que dire de plus? Toute cette affaire a été montée en épingle pour encore une fois fustiger l'autre, et une partie des médias sont complices de cet état de fait, créant un problème là où il n'y en a pas.

Ce ne sont pas les magistrats qui font les lois et tu le sais comme moi, ils les appliquent, ce sont les parlementaires qui les votent. Et ces derniers sont élus par le peuple. Vous trouvez vos politiciens incompétents, vous voulez des lois plus justes, c'est pourtant simple, il faut voter les projets de ceux qui ont un programme, un dessein pour le pays et si ces hommes et femmes n'existent pas, c'est à vous de prendre leur place. Les règles linguistiques sont le résultat de lois et tant qu'elles ne sont pas abrogés elles s'appliquent à tous "point barre, c'est un principe premier d'une démocratie. Maintenant si vous trouvez véritablement ces lois injustes, changez les, trouvez une majorité de parlementaires pour le faire. proposer autre chose, mais en attendant force est à la loi même si elle ne plaît pas à tous. Ces lois sont de plus conformes à la constitution autrement elles n'auraient pas été promulguées!

Si les belges sont obligés d'avoir recours à des traducteurs c'est la faute aux politiques et au système éducatif qui n'impose pas la connaissance d'une façon approfondie du néerlandais et du français (et de la culture de l'autre), comme langues maternelles obligatoires et cela dès le plus jeune âge. Nous sommes sur un forum, mon ami, où tous les jours je constate avec une grande joie que tous ici parlent et écrivent le français en sus de la langue maternelle de chacun et si je faisait un sondage sur le thème: "combien de langues parlez-vous couramment?", nul doute que cela oscillerait entre 3, 4 et plus.

Si l'avocat a commis volontairement une erreur, ça change tout car nous aurions affaire là à une provocation à caractère communautariste, une de plus, ce qui serait gravissime. Ce qui m'intéresserait maintenant de savoir c'est pourquoi il a déposé un acte de procédure en français plutôt qu'en néerlandais comme le greffier le lui avait appris?

Au Luxembourg, je peux parler l'allemand ou le français, sans même évoquer le portugais et l'italien, et je serai compris, le système éducatif fait tout pour cela en ce qui concerne les langues nationales. La Belgique a failli en ne faisant pas de même, c'est un constat qui a permis aux racistes des deux bords de faire leur lit (commun), racisme, et il faut bien évoquer ce mot, qui ne va qu'en s'accentuant.

Il est temps de prendre ton destin en main, de revenir aux vrais problèmes qui touchent la Belgique y compris si tu dois te présenter à des élections afin de faire reconnaître ton point de vue faute d'avoir trouvé celles et ceux qui représenteraient tes idées.

Rafi

En Belgique le peuple est endormis par les sois disant bonnes nouvelles de l'economie qu'on nous rabache à chaque jours
dans les medias tout va bien bon peuple le pays tourne l'economie va bien
mais les vrais problèmes eux sont occultés
le problème linguisitque en Belgique est connu de longue date et dans les lois concernant la scolarité l'apprentissage de la deuxieme langue nationale est obligatoire,depuis la régionalisation et meme avant des deux cotés l'apprentissage des langues a été tellement modifie et detourné qu'il n' y a plus de regles strictes en la matiere,encore un bienfait de la régionalisation,ça c'est la verite et c'est tellement vrais que de plus en plus de famille francophone inscrivent leurs enfants dans des écoles néerlandophone pour une immersion linguisitique qui a fait ses preuves
le probleme est solutionné de cette maniere devant l'inertie des partis poilitique francophone,c'est la population qui doit regle ce genre de probleme elle même
le mot raciste est lancé mais du coté francophone les ou le mouvement raciste n'existe pas, il n'y a qu'un seul partit
poitique qui subsiste de maniere fantomatique le FN, par contre au nord on parle là de partits bien ancrés a commencé par la NVA qui rassemble une mosaique de tendances du vlaams belang du tak et compagnie,le Vlaams Belang, le TAK et pour ne pas etre en reste les sociaux chrétiens du CD&V
les magistrats doivent appliqués les lois dis tu,elle est bien bonne celle la, ils l'appliquent quand ça les arranges et leurs devoir si il est d'appliquer la loi c'est aussi de protéger le citoyen et de faire en sorte que la loi soit rendue de maniere equitable sans distinction de role linguisitque de appartenance à une religion ou autres ils leurs appartient donc d'appliquer la loi et de decider si oui ou non la loi est correcte et non discriminative
dans cette affiare de Buizingen, non obtsent le fait que cette catastrophe est une affaire federale qui devrait etre jugée a Bruxelles et non pas a Halle, je rajouterais que Halle fais toujours partie de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles Halle Vilvorde et qu'en terme legal, la choix de la langue est Halle fais toujours partie de l'arrondissement judiciaire de Bruxelles Halle Vilvorde et qu'en terme legal, la choix de la langue obligatoire et doit etre respecte par les magistrats
voilà qui met a mal ton argumentation
l'avocat a mon sens a donc bien eu raison et ne c'est pas trompe aussi lourdement
mais en Belgique les victimes sont partout dans le pays du nord au sud et de l'est en ouest non aucuns mots a dire
si l'auteur ou le responsable des faits jugés est neerlandophone la procédure devra se derouler en flamand et là je sais de quoi je parle j'ai ete dans ce cas de figure ici même a Bruxelles où j'ai du trouver en urgence un avocat flamand
alors oui le fait dont on parle ici pourrais passe inaperçu si l'on etait dans une situation normale mais voilà on n'est plus dans une situation normale et c'est bien la goutte qui fait deborder le vase
enfin si je suis d'accord avec certaines revendications des flamands concernant notament le cas de BHV,je reste tout de même opposé a des scissions de la securite sociale de la jusitice ou des finances qui visent a séparé le pays en deux
pour terminé tu me conseille de me presenter aux elections, je connais mes limites et je ne suis pas taillés pour ce costume
et en ce qui concerne mon choix d'electeur je vote au centre plutot de gauche pour un partit qui fais ces preuves et qui represente bien mes idées
apparement je suis un extremiste francophone qui fustige ces pauvres flamands, j'en prend note,je vai assumer cette etiquette honteuse et agir en conséquence
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Ven 18 Fév 2011 - 15:54

Chaud, le débat... bounce
Merci à Thierry et Rafi pour leur exemplaire fair-play Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Ven 18 Fév 2011 - 17:23

thierrytigerfan a écrit:
le problème linguisitque en Belgique est connu de longue date et dans les lois concernant la scolarité l'apprentissage de la deuxieme langue nationale est obligatoire,depuis la régionalisation et meme avant des deux cotés l'apprentissage des langues a été tellement modifie et detourné qu'il n' y a plus de regles strictes en la matiere

Preuve s'il en était besoin que de la mauvaise foi des DEUX parties à ce sujet est patente, organisée et inexcusable.

Il y a autant de racisme du côté francophone que du côté néerlandophone, le racisme n'a pas besoin d'être organisé politiquement pour être, tout comme il y a des personnes de bonne volonté de chaque côté de la frontière linguistique. le problème ne vient pas d'eux, il vient de cette majorité de la population qui n'a de sentiment que pour elle-même, même pas capable de participer avec leurs enfants à une manifestation somme toute sympathique et de bon sens.

Les magistrats appliquent les lois, si la loi est mal appliquée il reste la possibilité de faire un recours en cas de décision hors la loi devant une juridiction d'appel, voire un pourvoi en cassation lorsque la procédure n'a pas été respectée. Non, ce qui me choque c'est de s'en prendre systématiquement au flamands pour tous et pour rien et ça c'est typique de la volonté de certains wallons de nuire à l'image des voisins du nord.

Je te l'ai déjà dit un jour, tous les néerlandophones (idem pour mes copains belges germanophones qui parlent parfaitement l'allemand et le français, on se demande bien comment ils font, eux) que j'ai connu dans ma vie parlaient en plus de leur langue maternelle, le français, l'anglais, l'allemand et cela couramment, mes copains wallons, non, à part l'anglais, car ils considèrent qu'ils n'ont pas à parler d'autres langues que le français, ils vont même jusqu'à prétendre en rigolant, que le néerlandais est une langue laide qui se crache plus qu'elle ne se parle (c'est ballot mais en France il y a le même son de cloche, comme par hasard, vis à vis de l'allemand!) ça dénote une certain a priori que je réprouve et ce n'est certainement pas de l'humour. Combien de fois l'ai-je entendu ce genre de chose en Belgique de la part de gens qui ne se considèrent pas comme racistes? Si j'avais gagné 1 euro à chaque fois comme l'on dit.

Une catastrophe n'est pas une affaire fédérale ou locale, c'est une catastrophe, encore une fois c'est essayer à travers le fédéralisme de faire prévaloir une langue sur une autre, une règle sur une autre, de récupérer je ne sais quoi sur le camp d'en face. Maintenant une question très bête dont je connais la réponse: si une parties des 19 victimes sont francophones, ça signifie que les autres ne le sont pas, et si donc le français était choisi en fédéralisant l'affaire, ce serait les néerlandophones qui devraient se trouver des interprètes, mais qui pensent à ces gens? Dans le pays du moi absolu, personne, et je ne parle même pas des victimes qui seraient d'origine étrangère dont tout le monde se fiche de savoir s'ils parlent couramment néerlandais ou français!

Il faut lire les commentaires racistes que l'on trouve dans la presse sans qu'ils soient modérés par qui que ce soit de la rédaction francophone du journal (heureusement que je les signale comme abus), il n'y a pas de loi en Belgique contre les démonstration de haine?

Citation :
@haute tension , ouvrez donc vos yeux mon brave cette crise communautaire est voulue par les vlaams prêts a tout pour suivre leur furher bart le nationaliste naz i dans un grand reich flamingiste , pour eux nous ne sommes qu 'une race inférieure , des parasites a eliminer au plus vite .

Citation :
les flamingants ont du sang nazi qui coule dans leurs veines c 'est clair , c est tout a fait scandaleusement honteux , c 'est vraiment digne de S.S . un comportement pareil .

Que peux t-on rajouter de plus devant ce monument?

Citation :

HONTEUXsi la connerie a un sommet alors on n'est plus très loin !& ceux qui y sont restés, on leur à fait une epitaphe en flamand ????

Même une pierre tombale rédigée en flamand pour commémorer l'accident serait pris comme une agression...

Citation :
Allez faire vivre ces flamands pendant les vacances. Moi j'ai choisi, quelques Km plus loin et dans mes achats je regarde aux produits non flamand. Au départ ca prends du temps, une fois l'habitude prise cela viens tout seul!

Acheter wallons en faisant des kilomètres en plus plutôt que d'acheter flamand à cause d'un accident où les néerlandophone n'y sont pour rien...

http://www1.lanouvellegazette.be/regions/mons/2011-02-17/buizingen-la-constitution-de-partie-civile-doit-seulement-etre-deposee-850003.shtml

PS: les règles de bonne conduite que personne ne semble respecter...

http://reactions.sudpresse.be/index.php?act=reactrules

Crois-tu que l'on soit taillé pour faire de la politique? Crois-tu que je ne préfèrerais pas laisser cela à des professionnels en qui je pourrais avoir confiance? Si je le fais c'est parce que la majorité a baissé les bras alors qu'il est si facile, en Europe, de dire et faire ce qu'il y a à dire et à faire.

Même si tu étais un "extrémiste", je serai ton copain, Thierry, car je t'aime comme un frère, et ce que nous avons en commun est bien plus important que ce qui pourrait nous diviser. On n'abandonne pas un frère, mais je ne cesserai pas pour autant d'essayer de te faire changer de point de vue. C'est aussi ça la fraternité. Par contre, centriste, ça ne va pas être possible.

Rafi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualité en Belgique    Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualité en Belgique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 33Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 19 ... 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» actualité
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Sièges RF en Belgique??
» La VRT dit adieu à la Belgique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: