Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Jeu 16 Déc 2010 - 20:14

Des RPB-20 de la marine nationale ivoirienne













_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13398
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Lun 20 Déc 2010 - 21:42

Au vu des évènement en côte d'ivoire, on peut se demander si les forces armée de ce pays ont les capacités pour s'opposé à l'ONUCI Like a Star @ heaven

Citation :
Les Forces de défense et de sécurité , ex-Forces armées nationales de Côte d'Ivoire (FANCI) sont les forces militaires de Côte d'Ivoire. La Côte d'Ivoire est en effectif la deuxième puissance militaire en Afrique de l'Ouest derrière le Nigéria. La politisation, l'approche ethnique et le manque de plan d'équipement a considérablement affaibli et désorganisé l'armée ivoirienne. Le coup d'État de 1999, la scission de l'armée et l'emploi de mercenaires en sont la parfaite illustration. Depuis 2003, un effort est fait au niveau de l'équipement mais il faudra plusieurs decennies pour que le retard en matière de formation et le retour à une discipline républicaine ne soit acquis.L'armée ivoirienne est alliée au Forces armées Nigérianes, Angolaises, Sud-africaines et à Israël qui est devenu le principal fournisseur et formateur des forces ivoiriennes.

Démographie

Âge militaire légal : 18 ans
Effectif d'âge militaire : 3 743 353 (hommes âgés de 18 à 49 ans) (estimation 2005)
Aptes au service : 1 952 882 (parmi les hommes âgés de 18 à 49 ans) (estimation 2005)


Effectifs réels

Les FDS comptent 50 000 hommes en août 2007. La Garde présidentielle compte 2 500 hommes, les réservistes sont au nombre de 12 000. En décembre 2002, 3 000 volontaires ont été recrutés.Par ailleurs,chaque année la Gendarmerie recrute par un concours direct et forme environ 1800 élements,à travers ses deux écoles de formation,Situé respectivement à Abidjan et à Toroguhé.Enfin, une cinquantaine de mercenaires ont été recrutés pour l'offensive de novembre, mais leur retrait a été annoncé.
Armée de l'air : 1 200 hommes ;
Marine : 2 800 hommes ;
Armée de terre :30 000 hommes ;
Gendarmerie nationale ivoirienne : 13 000 hommes.
Troupes mercenaires[modifier]
Les forces armées ivoiriennes ne sont pas composées de troupes mercenaires. Ces mercenaires n'étaient disponible que pendant les combats mais sous la pression de la France ils sont rentrés. Il ne reste que quelques uns qui sont plutôt des techniciens pour l'écoute électronique ou des conseillers pour l'entrainement des forces spéciales.


Organisation

Les FDS sont dirigées par le général de corps d'armée (depuis le 1er août 2010) Philippe Mangou, anciennement général de division, commandant du théâtre des opérations centre comprenant notamment la zone de Yamoussoukro, et principal stratège de l'opération Dignité de novembre 2004. Il succède à Mathias Doué.
Les Forces de défense et de sécurité sont composées de :
FANCI : Forces armées nationales de Côte d'Ivoire (forces terrestres, marine, forces aériennes) : 50 000 hommes
Gendarmerie nationale
Police nationale
Agents des eaux et forêts
Douanes ivoiriennes

Régions militaires
La Côte d'Ivoire est divisée en cinq régions militaires, chacune sous la responsabilité d'un colonel.
La Ire région militaire concentre l'essentiel des effectifs, autour d'Abidjan. Les unités qui y sont basés sont :
un bataillon de réaction rapide, le 1er bataillon de commandos parachutistes ;
un bataillon d'infanterie ;
un bataillon blindé ;
un bataillon d'artillerie et de défense anti-aérienne.
La IIe région militaire, quartier-général à Daloa, a un bataillon d'infanterie.
La IIIe région militaire, quartier-général à Bouaké, a un bataillon d'infanterie délocalisé à Anyama, un bataillon d'artillerie et un bataillon du génie délocalisé à Adjamé.
La IVe région militaire, quartier-général à Korhogo, a uniquement une compagnie territorialle.
La Ve région militaire, est créée temporairement dans l'ouest, à cause de la guerre civile du Libéria.

Gendarmerie

La gendarmerie est l'équivalente de la gendarmerie française : elle est chargée du maintien de l'ordre, spécialement en milieu rural. Elle est dirigée par un général de division. Elle est répartie en quatre légions, qui correspondent aux quatre régions militaires permanentes. Elle peut être appelée en renfort de l'armée en cas de crise nationale.

Marine

La Marine de Côte d'Ivoire est chargée de la surveillance de ses 515 km de côtes. La plupart de ses unités sont basées à Locodjro1 (5° 18′ 54″ N 4° 01′ 55″ W )près d'Abidjan. Ses équipements comprennent :
1 patrouilleur de classe Vigilant2 (type PR-48) de construction française. Commissionné en 1976. Déplacement : 250 tonnes (pleine charge). Equipage : 34 marins. Armement : 2 x 40mm + 2 x 12,7mm.
2 patrouilleurs de classe PATRA. L'Ardent et L'Intrépide. Commissionnés en 1978. Déplacement : 148 tonnes (pleine charge). Equipage : 19 marins. Armement : 1 x 40mm + 1 x 20mm + 2 x 7,62mm.
2 vedettes de type Rodman 8903 de protection des pêches. Commissionnées en 1997.
1 Bâtiment de Transport Léger (BATRAL) L'Elephant. Commissionné en 1977. Déplacement : 1330 tonnes (pleine charge). Equipage : 39 marins. Cargo : 350 tonnes ou 129 soldats + 180 tonnes (version débarquement sur plage).
2 CTM (Chalands de Transports de Matériel)Aby et Tiagha. Commissionnés en 1968. Déplacement : 150 tonnes.


Aviation

Suite aux événements de novembre 2004, la Côte d'Ivoire n'a plus de forces aériennes (les avions de combat ont été détruits par l'armée
française). Il lui reste cependant 3 avions d'entraînement et 12 appareils de transport.

Forces spéciales

La crise militaro-politique a favorisé le developpement des forces spéciales ivoiriennes. Même si leur existence et leurs effectifs sont classés du secret défense, il y a :
FUSCOA (Fusiliers commandos de l'air) : Calqué sur le modéle des commandos de l'air de l'armée française, ils sont basés à Bouaké et entrainées par un Sud-Africains. Elles ont pour mission la saisie des infrastructures clés (aéroports...), le renseignement dans la profondeur de l'ennemi, capture de VIP...
le DMIR (Détachement mobile d'intervention rapide). Formés des meilleurs éléments de l'armée, ils font office de force anti-terroriste et de force de réaction rapide pour l'état major ivoirien
FUMACO (Fusilier marin commando ). Ce sont les forces spéciales de la marine. Ils ont pour mission la saisie et la sécurisation des infrastructures portuaires et la destruction de bâtiments ennemis. Ils alignent en leur sein un certain nombre de nageurs de combat.
UIGN (Unité d'intervention de la gendarmerie nationale). Calqué sur le modéle du GIGN français, il sert de force anti-terroriste.
Service de santé[modifier]
Deux hôpitaux militaire dont l'hôpital militaire d'Abidjan.

Réarmement de 2003

Les FANCI ont bénéficié d'un programme de réarmement de 44,15 milliards CFA inscrits au budget sur la période septembre 2002-janvier 2004. L'armée de terre bénéficie de l'achat de :
blindés :
13 VAB (véhicules de l’avant blindés) ;
des véhicules blindés Casspir ;
des véhicules blindés SAMIL 4x4 ;
13 BMP-1
30 BTR-60, et 6 BTR-80
13 BRDM-2
10 RG-31 dit MAMBA MK II et 06 RG-12
16 M3 panhard VTT
6 M3 panhard twin 20mm (anti-aérien)
7 ERC-90 "sagaie"
8 AML-90
6 AML-60
22 UAZ-3151 jeep 4x4
10 chars d'assaut T-55,
De l'artillerie lourde :
des dizaines de missiles antichars type konkur
6 BM-21 (LRM)
obusiers automoteurs 122mm ;
environ 5 000 obus de même calibre ;
200 mortiers de 120/82 mm ;
une trentaine de canons de 20 et 23 mm ;
plusieurs dizaines de canons de 90 mm ;
De moyens de transport accrus :
200 camions de transport de troupe ;
milliers de grenades à main ;
des grenades à fragmentation et anti-véhicules pour bazookas ;
plus de 200 lances-roquettes type RPG-7 et RPG 28 en provenance pour la plupart de Chine;
100 mitrailleuses lourdes ;
200 mitrailleuse légère Neguev
plusieurs dizaines de fusils de précision Dragunov ;
5 000 fusils d’assaut (dont des Kalachnikovs et des 56-1) ;
des quantités importantes de munitions (notamment pour pistolet-mitrailleur, fusil d'assaut et mitrailleuses).
L'aviation a été équipée de :
deux bombardiers légers Strikemaster MK.87[réf. souhaitée] ;
des drones israéliens type Hunter[réf. souhaitée] ;
4 hélicoptères Puma 330L IAR ;
6 hélicoptères de combat Mi-24P/V/D ;
deux hélicoptères Mi-8 V ;
deux MiG-23 MLD monoplaces livrés mais jamais utilisés [réf. souhaitée].
4 Soukhoï Su-25 K/UB. (Deux ont été détruits au canon par l'armée française sur le tarmac de l'aéroport de Yamoussoukro alors qu'ils étaient rentrés de missions sur Bouaké)
L'armée ivoirienne a de plus reçu l'appui de 46 conseillers militaires israéliens, qui ont notamment mis en œuvre les drones vendus par Israël à la Côte d'Ivoire. Ces conseillers militaires ont quitté la Côte d'Ivoire le 9 novembre 2004 .

Source wiki

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
youbou
2eme classe
2eme classe


messages : 5
Inscrit le : 21/12/2010
Localisation : fes
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 21 Déc 2010 - 21:14

avez vous des informations concérnant la date de retour des forces armée marocaine au côte d'ivoir (onuci) qui sont parti le mois du juin 2010?
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6526
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 21 Déc 2010 - 21:53

youbou on a pas ce genre d'infos nous ne sommes pas un site officiel sur les FAR
ton père devra mieux te renseigner appel le ou contacte l'état-major

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 31 Mai 2011 - 12:44

patrouilleur Ardent ( ou intrépide ? ) de la classe Patra, à Abidjan - Septembre 2009


Le Valeureux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Lun 18 Juil 2011 - 0:04

Citation :

Soumaïla Bakayoko nouveau chef d’état-major de l’armée ivoirienne



Publié par la rédaction le 12 juillet 2011, dans Nominations



Le président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara, a nommé le général Soumaïla Bakayoko, ancien chef militaire de l’ex-rébellion, au poste de chef d’état-major de la nouvelle armée.

Dans un communiqué des ministères de la Défense et de l’Intérieur, diffusé le jeudi 7 juillet 2011, le chef de l’Etat a également procédé au changement des chefs de l’armée de Terre, de l’armée de l’Air, de la Marine et de la Gendarmerie.

Le seul « rescapé » dans ses fonctions est le directeur général de la police, l’inspecteur général Bredou M’Bia. Soumaïla Bakayoko, promu général de division, a désormais pour adjoint le général Firmin Detoh Letoh, ancien patron de l’armée de Terre, rallié au camp Ouattara au tout début de la bataille d’Abidjan.

La décision – politique et stratégique – du président ivoirien de ne pas avoir débarqué illico presto le général Philippe Mangou, ancien allié de Laurent Gbagbo, dès la prise d’Abidjan, n’était qu’une manœuvre pour attendrir les éléments encore sous l’influent contrôle de Mangou. Son intégrité physique a été respectée par les vainqueurs du moment, ce qui a été un message fort à destination des commandants réfractaires. L’ex-chef d’état-major a également bénéficié de quelques mois de sursis à son poste pour boucler ce qui ressemble fort à une reddition.

Avouons que le bâton de commandement était devenu lourd pour l’ancien homme de confiance de Gbagbo dont le bureau était occupé d’ailleurs par son successeur depuis la fin de la bataille d’Abidjan (31 mars-11 avril). En clair, il était un chef sans attributs de pouvoir ; et quelque part son éviction peut être perçue par l’intéressé et ses proches comme un soulagement, un grand service qu’on lui rend.

Avec l’arrivée de Soumaïla Bakayoko, c’est un renouveau au sein de la Grande muette ivoirienne qui a besoin d’une cure assez pointue, pour s’être livrée bataille entre frères d’armes, durant plus d’une décennie. Une crise politico-militaire et postélectorale qui a coûté la vie à au moins 3 000 personnes et a entraîné de nombreux milliers de déplacés.

Le changement à la tête de la hiérarchie militaire intervient à un moment où le pays est à la quête d’une sécurité et d’une refondation de son armée afin de la rendre plus républicaine et professionnelle. La relance économique de la Côte d’Ivoire dépendra, en bonne partie, de la qualité de travail du nouveau chef d’état-major général de l’armée.

En effet, celle-ci est toujours sous l’emprise de chefs de guerre, plus connus sous l’appellation de « com-zones » qui se sont bâti, au fil des années, une popularité et une certaine crainte ; et la moindre évocation de leur nom dans certains milieux peut suffire à créer la débandade. La preuve, ces com-zones, qui contrôlent le Nord du pays depuis 2002, se sont également réparti Abidjan en zones d’influence. Leur sort reste vraiment ambigu et constituera une équation très complexe à résoudre. Et Dieu seul sait si les armes ne vont pas crépiter pour mettre quelques récalcitrants hors d’état de nuire, comme on l’a, du reste, vu avec Ibrahim Coulibaly, dit « IB ».

Correspondance particulière en Côte d’Ivoire.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21559
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 19 Juil 2011 - 22:26

Le Valeureux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14783
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 9 Aoû 2011 - 16:31

Citation :
Soldiers from Ivory Coast's army, the Republican Forces of Ivory Coast, march as they take part in an official ceremony to mark the country's 51st independence celebration, at the presidential palace in Abidjan, on August 7, 2011.










_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Ichkirne
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 667
Inscrit le : 19/08/2011
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Ven 14 Oct 2011 - 22:57

Citation :
Avant la formation du Maroc : Une journée avec la force spéciale

La Force spéciale de l’armée ivoirienne, dirigée par le lieutenant-colonel Lacina Doumbia s’est regroupée pour la première fois, hier, à Akakro (sous-préfecture de Bingerville), dans le centre de formation de la Garde républicaine (G.r.).


Il est 10h 30 lorsque nous arrivons ce mercredi 12 octobre au Stade du Bcp à l’état-major général au Plateau. Une grille sert de clôture au terrain. Un véhicule de type 4x4 double cabine est stationné. Il est estampillé « cdt Jah Gao », du surnom de Gaoussou Koné, le patron de la sécurité d’Abobo. A peine trois mètres devant se trouve la voiture de commandement du chef militaire: une 4x4 blanche. A côté, il y a celui du commandant Zackaria Ko­né, une Range rover de couleur orange. Ces deux officiers sont des adjoints du lieutenant-colonel Lacina Doumbia, commandant de la force spéciale. Créée par décret, cette unité d’élite est un détachement mobile d’intervention rapide formée de soldats recrutés dans différents corps. Elle est directement rattachée au président de la République. Cette unité fera office de force anti-terroriste et de force de réaction rapide. Ses membres auront pour mission la surveillance et la sécurisation des infrastructures-clés dont l’aéroport, le port et les frontières. Ils feront aussi du renseignement, la capture (ou la protection) des VIP et/ou l’exfiltration des hautes personnalités, etc.
Le regroupement de ce mercredi est le premier de l’ensemble des éléments. Une sorte de prise de contact avant le départ de la première vague qui s’envole bientôt pour une formation de pointe au Maroc. Mais ce matin, Zakaria et Jah Gao sont les seuls seconds présents. Les trois autres, les commandants Morou Ouattara, Lossény Fofana et Dramane Traoré sont absents. De même que le lieutenant-colonel Lacina Doumbia.

L’échauffement

Les éléments arrivent depuis 7 heures. Ils se font enregistrer auprès d’hom­mes assis sous des tribunes avant d’aller se mettre au milieu de l’aire de jeu. Debout au centre, ils ont formé deux groupes. Certains portent au dos de gros sacs remplis. Ils contiennent apparemment tout ce qu’il faut pour les trois semaines de mise à niveau qu’ils vont passer dans le centre de formation de la Garde républicaine (G.r.) à Akakro (sous-préfecture de Bingerville) avant le voyage du Maroc. D’autres, la majorité, ont leurs sacs au sol, près des pieds. A une dizaine de mètres d’eux, les commandants Zackaria Koné et Gaoussou Koné échangent avec trois autres officiers. Ils sont fréquemment au téléphone. Tous les membres du commando sont là. On n’attend plus que le lieutenant-colonel Doumbia. Il est encore loin de l’état-major. Zackaria Koné propose qu’ils aillent à sa rencontre. C’est ce qui sera fait. Les deux officiers et les autres viennent à leurs voitures. Gaoussou Koné demande à ses hommes qui occupent la 4x4 double cabine de rester sur place. Ils doivent accompagner le commando jusqu’au lieu de stage. Ceux-ci semblent ne pas avoir compris le message. Mais quand les voitures s’ébranlent, ils suivent. Le chauffeur du patron d’Abobo réitère son ordre : « où allez-vous ? Restez ici ! Vous devez accompagner la force spéciale ».
Le cortège de trois véhicules des officiers part jusqu’au camp du Groupement des sapeurs-pompiers militaires. Moins de cinq minutes après, les moteurs se remettent en marche. Cette fois-ci, direction le camp du Génie à Adjamé. C’est la base de Zackaria Koné. Les officiers s’engouffrent dans une salle. Ils sont avec le lieutenant-colonel Doumbia. A un moment, ce dernier sort pour communiquer. A « Allah » qui est à l’autre bout du fil (est-ce le porte-parole du ministère de la Défense ?) il explique qu’il a appelé la Sopi pour régler les problèmes d’électricité dans le camp qui doit recevoir les stagiaires. La séance de travail dure. Lorsque l’hôte sort et crie : « qu’on m’apporte un décapsuleur ! », on comprend qu’ils sont passés au déjeuner. Entre-temps, par vagues, les membres du commando sont convoyés à leur lieu de formation. Vers 13h 30, le lieutenant-colonel Doumbia et le commandant Gaoussou Koné prennent congé du commandant Zackaria Koné.
De l’état-major, les militaires ont été convoyés à Akakro « C’est une mise à niveau. Les soldats ne peuvent pas aller à la formation au Maroc sans améliorer leur condition physique. Ce stage leur permettra d’être prêts de peur qu’ils craquent au Maroc », explique une source militaire. Selon elle, c’est par message daté du 3 octobre que l’état-major des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) a rendu publique la liste des candidats à l’intégration de la Force spéciale. Dans ledit message signé par le chef d’état-major général adjoint des Frci, Déto Létho Firmin, 456 admis (394 définitifs et 62 sous réserve de la validation de la visite médicale) ont été convoqués à se regrouper à compter du mardi 4 octobre dernier. Mais, pour des questions de logistique, le cantonnement n’a pu se faire à cette date.

Bamba K. Inza

http://news.abidjan.net/h/413479.html
Revenir en haut Aller en bas
pierrot1771
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1380
Inscrit le : 09/05/2011
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Sam 5 Nov 2011 - 0:15


Souvenirs, souvenirs...

Hélico Mi-24D "TU-VHL".


_________________
Pour toi, pas d'espoir... Pour moi, pas de regret.

www.torapamavoa.blogspot.com
Signez svp: http://www.avaaz.org/fr/petition/Liberation_de_Bradley_Manning/?cdBaxbb
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Sam 4 Fév 2012 - 12:43

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 31 Juil 2012 - 11:57

LA POLICE MILITAIRE EST DEVENUE ACTIVE CES DERNIERS MOIS

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mer 1 Aoû 2012 - 18:57

Encore un bravo a la police militaire ivoirienne


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Lun 6 Aoû 2012 - 12:47

Citation :
Des inconnus armés ont attaqué un camp militaire d'Abidjan lundi 6 août au petit matin. Le bilan provisoire fait état d'au moins un mort et plusieurs blessés.

À peine vingt-quatre heures après l'assassinat de cinq membres des Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) dans le quartier de Yopougon, de nouvelles violences ont éclaté à Abidjan. Cette fois, c'est un camp militaire de la capitale économique ivoirienne qui a été visé par des inconnus armés. Au moins une personne a été tuée et plusieurs ont été blessées lors de cette attaque, survenue tôt lundi matin. D'après la correspondante de la Radio télévision ivoirienne (RTI), le bilan provisoire s'élève à au moins six morts.

« Il y a un mort et des blessés, les infirmiers du camp sont en train de faire des pansements », a déclaré une source militaire.

Le camp d'Akouédo, situé dans le quartier de Cocody (nord d'Abidjan), a été l'objet de tirs nourris d'armes automatiques et de kalachnikov entre 04h00 et 06h00 du matin par des assaillants non identifiés. Selon des sources concordantes, des éléments des FRCI sont arrivés ensuite en renfort et ont pris position autour du camp.

Retour au calme

« Les FRCI procèdent à des contrôles et fouillent les véhicules qui passent devant le camp », a raconté un habitant. « Le calme est revenu, les gens commencent à sortir dans la rue », a indiqué une résidente du secteur.

Cette attaque survient au lendemain de la mort de cinq militaires des FRCI tués dans l'attaque d'un commissariat et d'un poste de contrôle de l'armée par des hommes lourdement armés à Yopougon.

L'insécurité a reculé dans le pays depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011 ayant fait environ 3 000 morts. La circulation d'armes en tous genres, des ex-combattants mécontents de leur sort et des tensions ethniques toujours vives, en particulier dans l'Ouest, nourrissent encore des incidents meurtriers.



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Côte d'Ivoire : au moins un mort dans l'attaque d'un camp militaire à Abidjan | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 7 Aoû 2012 - 16:03

Citation :
Fête de l’indépendance: Les forces spéciales ivoiriennes font leur première apparition publique

Abidjan, 07 août (AIP)- Les forces spéciales ivoiriennes, corps d’élite nouvellement créé, ont fait leur apparition publique, mardi, lors de cérémonie de prise d’arme de la 52ème commémoration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, au plais de la Présidence de la Rép
Abidjan, 07 août (AIP)- Les forces spéciales ivoiriennes, corps d’élite nouvellement créé, ont fait leur apparition publique, mardi, lors de cérémonie de prise d’arme de la 52ème commémoration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, au plais de la Présidence de la République au Plateau.

Créées par décret le 5 août 2011, les force spéciales regroupent des soldats issus de plusieurs corps militaires, spécialement formés, instruites et entraînées pour mener des missions particulières, allant des opérations spéciales dans le cadre d’un conflit classique à celles relevant de la guerre non-conventionnelle. Ceux-ci ont récemment effectué un stage de formation pointue au Maroc.

Quelques dizaines de ces militaires, arborant des treillis kaki, certains avec le visage peint en noir, et d’autres, la tête encagoulée, entonnant en chœur des chants guerriers, ont défilé, dans un mouvement indolent, devant le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, sous la houlette du commandant des forces spéciales, le lieutenant-colonel Lassina Doumbia.

Les pas rythmés par la musique de l’orchestre de la gendarmerie nationale, plusieurs autre corps militaires, notamment le groupement des sapeurs pompiers militaires, la marine, les armées de terre et de l’air, ainsi que la police, les douanes, les eaux et forêts, ont également pris part à cette cérémonie militaire, devenue une tradition dans le pays depuis son indépendance, le 7 août 1960.
(AIP)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 7 Aoû 2012 - 16:06

Selon le site d’ACMAT, les pays possédant des ALTV sont le Maroc, Mauritanie, Congo, Mali, Burkina Faso, Togo, Tchad, Guinée équatoriale
Sauf que sur cette vidéo, on les remarques en Cote d’ivoire au sein Groupement de la sécurité présidentielle (GSPR) à la minute 1 :06 , force déployée lors de l'attaque du camp militaire d'Akouédo

ATTENTION LA VIDEO PEUX CHOQUER LES AMES SENSIBLES MERCI



Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4838
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mar 7 Aoû 2012 - 16:15

Oui je m en rapelle , j avait lu ou vu quelque part que leurs FS on ete entraines par des instructeurs marocains au Maroc . Attendons qu ils soient dans le feu de l'action pour voir si notre formation est optimale. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mer 8 Aoû 2012 - 12:15

Cette année defilé non motorisé
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14783
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mer 8 Aoû 2012 - 13:35

Citation :






Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
osmali
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mer 8 Aoû 2012 - 14:02

Mr MAATAWI, c'est bien ces unités qui ont reçu une formation au Maroc ??

_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14783
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Mer 8 Aoû 2012 - 14:19

osmali a écrit:
Mr MAATAWI, c'est bien ces unités qui ont reçu une formation au Maroc ??



oui Ces les unités qui ont été formé au maroc

Dirigée par le lieutenant-colonel Lacina Doumbia on total 200 élément des forces spéciales qui ont reçu un stage de formation très pointu au maroc


Citation :
Fête de l’indépendance: Les forces spéciales ivoiriennes font leur première apparition publique



Abidjan, 07 août (AIP)- Les forces spéciales ivoiriennes, corps d’élite nouvellement créé, ont fait leur apparition publique, mardi, lors de la cérémonie de prise d’arme de la 52ème commémoration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, au palais de la présidence de la
Abidjan, 07 août (AIP)- Les forces spéciales ivoiriennes, corps d’élite nouvellement créé, ont fait leur apparition publique, mardi, lors de la cérémonie de prise d’arme de la 52ème commémoration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, au palais de la présidence de la République au Plateau.


Créées par décret le 5 août 2011, les force spéciales regroupent des soldats issus de plusieurs corps militaires, spécialement formés, instruites et entraînées pour mener des missions particulières, allant des opérations spéciales dans le cadre d’un conflit classique à celles relevant de la guerre non-conventionnelle. Ceux-ci, qui constituent "le dernier recours" en matière d'intervention, ont récemment effectué un stage de formation pointue au Maroc.



Quelques dizaines de ces militaires, arborant des treillis kaki, certains avec le visage peint en noir, et d’autres, la tête encagoulée, entonnant en chœur des chants guerriers, ont défilé, dans un mouvement indolent, devant le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, sous la houlette du commandant des forces spéciales, le lieutenant-colonel Lassina Doumbia.



Les pas rythmés par la musique de l’orchestre de la gendarmerie nationale, plusieurs autre corps militaires, notamment le groupement des sapeurs pompiers militaires, la marine, les armées de terre et de l’air, ainsi que la police, les douanes, les eaux et forêts, ont également pris part à cette cérémonie militaire, devenue une tradition dans le pays depuis son indépendance, le 7 août 1960.


(AIP)

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Ven 10 Aoû 2012 - 1:09

MAATAWI a écrit:
Citation :






Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.



Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.





Ivory Coast's special forces march on August 7, 2012, near the presidential palace in Abidjan during celebrations marking the 52nd anniversary of the country's independence from France.

Cool !!!!
Ils ont fier allure ces forces spéciales, j'ai hate de les voir en actions...

Ce qui est désolant quand même c'est qu'ils sont bien mieux équiper que leurs formateurs qui sont encore habiler comme dans les années 60....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8149
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Ven 10 Aoû 2012 - 1:22

Bonjour les amis
Qui a entraîné ces troupes au Maroc
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6250
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Ven 10 Aoû 2012 - 1:23

comme ils sont chargé de défendre les institution ca devrais etre la BLS et/ou le GISGR

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21886
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   Ven 14 Sep 2012 - 15:41

Citation :
ACMAT décroche une importante commande de véhicules militaires légers en Côte d’Ivoire
13 septembre 2012



Filiale de Renault Trucks Defense, la société ACMAT (Ateliers de Constructions Mécaniques de l’ATlantique), qui, implantée à Saint-Nazaire, vient de recevoir une importante commande de la part de la Côte d’Ivoire, pays à qui la France vient d’annuler 3,76 milliards d’euros de dettes.

La direction d’ACMAT, pas plus que celle de Renault Trucks Defense, n’ont donné de précisions sur le nombre de véhicules concernés, ni sur le montant de la transaction. En revanche, cette commande va permettre la création d’au moins une vingtaine d’emplois à Saint-Nazaire et donner à l’entreprise un plan de charge de 18 mois.

Le véhicule qui a été retenu par la Côte d’Ivoire est l’ALTV (ACMAT Light Tactical Vehicle) pick-up 4×4 que l’entreprise commercialise depuis 2008. Conçu pour la haute mobilité tactique, il peut supporter une charge utile de 1,4 tonne. Doté d’un moteur de 190 ch, il est en mesure de rouler jusqu’à 160 km/h et d’être équipé d’une protection balistique et anti-mine.

Décliné en plusieurs versions, l’ALTV est adapté pour des missions de transport, de surveillance, de reconnaissance, voire de poste de tir blindé. Il peut être armé par une mitrailleuse de 12,7 mm (ou de 7,62 mm) ou un lance-grenades de 40 mm.

Ce pick-up séduit particulièrement en Afrique où plus que de 200 exemplaires ont été vendus (Niger, Maroc, Mauritanie, Congo, Mali et, plus récemment,Guinée Equatoriale).

La société ACMAT compte l’armée française parmi ses clients, notamment avec le VLRA (véhicule de liaison, de reconnaissance et d’appui). Elle propose également le Bastion, un blindé de reconnaissance et d’infanterie pouvant transporter 10 hommes


http://www.opex360.com/2012/09/13/acmat-decroche-une-importante-commande-de-vehicules-militaires-legers-en-cote-divoire/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Forces de défense et de sécurité de Côte d'Ivoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée de terre Japonaise
» Les forces françaises en OPEX
» Evénements divers "Marine & Défense"
» Europe de la défense // Otan ?
» Association de Défense des Koalas - Drew Miller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: