Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la révolte en Tunisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Mbarek
Aspirant
Aspirant


messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: la révolte en Tunisie   Lun 27 Déc 2010 - 18:47

Citation :
Par Lina Ben Mhenni | Global Voices Online | 26/12/2010 | 16H17

Un Tunisien au chômage a tenté de s'immoler par le feu la semaine dernière pour protester contre son impossibilité à trouver du travail, ce qui a déclenché une vague de violents affrontements sur place [un manifestant a été tué vendredi, ndlr] et un mouvement de solidarité sur les plateformes de réseaux sociaux. (Voir la vidéo d'une manifestation à Sidi Bouzid)




Tandis que le sort de Mohamed Bouazizi, 26 ans, de Sidi Bouzid, dans le sud tunisien, reste inconnu -grièvement brûlé, il a été hospitalisé-, les internautes de Tunisie se sont saisis de l'affaire pour déplorer le manque d'emplois, la corruption et la détérioration des droits humains dans leur pays.

Sur Facebook, Twitter et les blogs, les internautes ont exprimé leur solidarité avec Mohamed, diplômé de l'université de Mahdia il y a quelques années, mais dans l'incapacité de trouver un emploi.

Seul pour nourrir sa famille, il a décidé de chercher un gagne-pain et, avec l'appui familial, s'est lancé dans la vente de fruits et légumes sur un stand de rue. Son entreprise ne lui rapportait pas grand chose, juste assez pour sauvegarder la dignité de sa famille.

Mais les employés municipaux veillaient et lui ont confisqué plusieurs fois sa marchandise. Il a essayé de leur expliquer qu'il n'avait pas choisi de faire cela mais essayait seulement de survivre. A chaque fois, sa marchandise a été confisquée, et il s'est fait insulter et chasser des abords de la mairie.

La dernière fois que cela s'est produit, Mohamed a perdu tout espoir : il s'est arrosé d'essence et y a mis le feu.

« Nos médias dépravés exercent un black-out complet sur cet incident »
Sur Facebook, plusieurs groupes ont été créés pour dénoncer ces événements. « M. le Président, les Tunisiens s'immolent par le feu » (en arabe) est l'un d'eux. En moins de 24 heures, le groupe comptait 2 500 membres, et a attiré à ce jour plus de 11 000 soutiens. Mais les autorités n'ont pas attendu 24 heures pour le censurer et bâillonner Internet de leur main de fer.

Des blogueurs ont commenté les événements, exprimant leur colère. Ecrivant en arabe dialectal tunisien, Boukachen a écrit un billet intitulé « L'holocauste de Sidi Bouzid » :

« Ce qui s'est passé n'est pas nouveau. Cette situation misérable persiste depuis de nombreuses années dans les régions à l'écart. C'est le résultat d'une combinaison de conditions climatiques et de la marginalisation de ces régions, à quoi s'ajoute la totale indifférence [des autorités]. Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque nos médias dépravés exercent un black-out complet sur cet incident. »


Sur son blog, A Tunisian Girl a quant a elle écrit :

« Le gouvernement n'a trouvé d'autre remède que de censurer les sites internet diffusant l'affaire et d'imposer un blocus à la ville de Sidi Bouzid, où les gens donnent libre cours à leur colère en manifestant dans les rues. »


Sur Twitter, la fureur continue aussi, avec le hashtag #sidibouzid en tête chez les utilisateurs tunisiens.

En partenariat avec Global Voices


Incidents à Bouziane, la police tunisienne tire, un mort
Citation :
TUNIS (Reuters) - Un civil a été tué et plusieurs personnes ont été blessées vendredi en Tunisie lorsque la police a ouvert le feu pour disperser des manifestants lors d'incidents dans une ville de province, ont rapporté un porte-parole du ministère de l'Intérieur et des sources syndicales.

Le porte-parole a déclaré que la police avait été contrainte d'ouvrir le feu en état de légitime défense après avoir en vain tiré en l'air pour disperser des dizaines de manifestants à Bouziane, à 240 km au sud de Tunis.

Les émeutiers se sont retranchés dans un commissariat de police et ont incendié le bâtiment et des voitures de police à l'aide ce cocktails molotov, a dit le porte-parole cité par l'agence tunisienne TAP.

Il a ajouté qu'un manifestant avait été tué et deux autres blessés, dans préciser la cause des affrontements.

"De nombreux membres de la garde (nationale) ont subi des brûlures, deux d'entre eux sont dans le coma", a-t-il dit.

Mohamed Fadel, dirigeant du syndicat de l'Enseignement secondaire, a donné le nom du défunt. "Mohamed Ammari a été tué d'une balle à la poitrine lorsque la police a ouvert le feu, et de nombreux autres manifestants ont été blessés", a-t-il dit.

"La police a maintenant pris le contrôle de la situation (...) Il y a un quasi couvre-feu dans la ville", a-t-il déclaré par téléphone depuis Bouziane.

Des incidents violents avaient éclaté la semaine dernière à Sidi Bouzid après le suicide d'un homme protestant contre le fait qu'il était sans emploi.

Le mouvement de protestation s'était étendu à plusieurs localités voisines.

Le gouvernement tunisien a accusé lundi ses opposants de manipuler les incidents du week-end dernier à Sidi Bouzid pour discréditer les autorités.

Deux témoins ont dit à Reuters qu'une émeute avait repris lundi soir à Sidi Bouzid, opposant des centaines de jeunes à la police qui avait utilisé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Les émeutes sont extrêmement rares en Tunisie où le gouvernement du président Zine al Abdine Ben Ali, au pouvoir depuis 23 ans, coopère étroitement avec les gouvernements occidentaux pour combattre les activistes d'al Qaïda.

Tarek Amara; Nicole Dupont pour le service français
Revenir en haut Aller en bas
Mbarek
Aspirant
Aspirant


messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mer 29 Déc 2010 - 18:57

Citation :
أمر القائد الليبي معمر القذافي حكومته بفتح سوق العمل في ليبيا أمام التونسيين دون قيود، وعلل هذا القرار بما تشهده تونس من تحركات احتجاجية بسبب تفشي البطالة.. وجاء الإعلان عن هذا القرار الليبي المفاجئ مساء أمس الثلاثاء على صدر وكالة الأنباء الليبية.

وقالت قصاصة الخبر الرسمية الليبية إن القذافي قد طالب من حكومة طرابلس "اتخاذ الإجراءات الفورية برفع كل الرسوم والقيود الإدارية والمالية عن دخول ابناء الشعب التونسي الشقيق إلى الجماهيرية العظمى ، سواء كان لغرض السياحة أو العمل أو لأي أغراض أخرى" قبل أن تزيد بأنّ هذا القرار سيسمح للتونسيين بأن "يعاملوا معاملة أشقائهم الليبيين".

وأوردت وكالة الأنباء الليبية بأن القذافي قد أسند خلفيات هذا القرار إلى " الروابط الأخوية العميقة التاريخية والاجتماعية والجغرافية التي تجمع أبناء الشعب الواحد في الجماهيرية العظمى وتونس، وتجسيد لعلاقات التكامل بين البلدين".. في حين اعتبرت من قبل ملاحظين بأنها محاولة من القذافي لاكتساب الشعبية بالمنطقة بعد الأحداث الدامية التي شهدتها منطقة سيدي بوزيد في وسط غرب تونس منذ عدة أيام والتي امتدت إلى صدامات بين متظاهرين وقوات الأمن بسبب تفشي البطالة وارتفاع الأسعار.. حيث نشأت بعد إحراق بائع متجول تونسي شاب لنفسه احتجاجا على منعه من إيصال شكواه إلى المسؤولين على إثر مصادرة البضاعة التي كانت في حوزته.. واتسعت لتشمل مدنا مجاورة.

ويرتقب أن يعمل قرار القذافي إلى فتح باب الهجرة التونسية صوب ليبيا خصوصا بعد تنامي الاحتجاجات على النظام الليبي وطرق تدبيره للشأن العام بعد تحميله مسؤولية الخسائر التي وقعت بسيدي بوزيد مؤخرا والتي كذبت فيها وزارة الداخلية التي حصرت لائحة الدمار في قتيل وحيد وجريحين اثنين زيادة على خسائر مالي.

http://www.hespress.com/?browser=view&EgyxpID=26391

Citation :
Le gouvernement est le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi pour ouvrir le marché du travail en Libye aux Tunisiens, sans restrictions, et les maux de la présente résolution, y compris la Tunisie apres les mouvements de protestation en raison du chômage .. L'annonce de cette décision soudaine libyenne, mardi soir, surla Jamahiriya Nouvelles Agence.

Le libyen Kadhafi avait a demandé au gouvernement de Tripoli pour "prendre des mesures immédiates à soulever tous les frais et les contraintes administratives et financières à l'entrée des frères tunisien aux gens de la Grande Jamahiriya, que ce soit pour des fins de tourisme ou d'affaires ou à d'autres fins" avant l'augmentation que cette résolution permettrait Tunisiens qui "traitent leurs collègues libyens".

Le responsable libyen Nouvelles Agence que Kadhafi avait été donnée au milieux de la présente résolution, "les liens de fraternité historique profonde, piscine sociales et géographiques d'un peuple de la Grande Jamahiriya et la Tunisie, et le mode de réalisation des rapports de complémentarité entre les deux pays," .. Bien que considéré par les observateurs comme une tentative pour gagner populaires Kadhafi dans la région après les événements sanglants dans la région de Sidi Bouzid au centre-ouest de la Tunisie il ya quelques jours, qui s'est étendue à des affrontements entre manifestants et forces de sécurité en raison du chômage et des prix élevés .. Là où j'ai grandi après l'incendie d'un homme tunisien vendeur pour lui-même en signe de protestation pour l'empêcher de livrer sa plainte aux fonctionnaires, à la suite de la confiscation des marchandises qui étaient en sa possession .. Et élargi pour inclure les villes voisines.

Et on s'attend à ce travail la décision de Kadhafi pour ouvrir la porte de l'immigration tunisienne vers la Libye, en particulier après une croissance de protestations contre le régime libyen et les moyens de l'obtenir, comme l'année après le téléchargement de la responsabilité pour les pertes qui se sont produits à Sidi Bouzid récemment et a menti à la ministère de l'Intérieur, qui a limité la liste de destruction dans la mort d'un seul et deux blessés deux défaites plus financière .
Revenir en haut Aller en bas
OBSERVATEUR
sergent chef
sergent chef


messages : 271
Inscrit le : 22/08/2009
Localisation : GMAA
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mer 29 Déc 2010 - 19:01

faut arreter ces traductions farfelues clown

soit l'article en arabe et en grande police avec traduction -meme courte- de la part du posteur, soit l'article en francais soit rien du tout Rolling Eyes

_________________
Aime la vérité, mais pardonne à l'erreur.

VOLTAIRE
Revenir en haut Aller en bas
Mbarek
Aspirant
Aspirant


messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mer 29 Déc 2010 - 19:08

Kadhafi ouvre la Libye aux chômeurs tunisiens
Le dirigeant libyen a pris la décision de laisser entrer les jeunes diplômés du pays voisin qui ne trouvent pas d'emplois chez eux.


Par Claire Meynial

Citation :
Source AFP Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a décidé, mardi, d'ouvrir plus largement les portes de son pays aux Tunisiens en quête d'un emploi, après une semaine de troubles sociaux dans plusieurs villes de Tunisie. De jeunes diplômés tunisiens ont manifesté à plusieurs reprises, chose rare dans le pays, réclamant du travail et dénonçant la corruption présumée. La répression des manifestations a fait un mort le 24 décembre à Bouziane.

"Le frère, le chef de la révolution (Kadhafi), a donné ordre mardi au Comité général du peuple (le gouvernement) de prendre des mesures immédiates d'abolition des taxes et des obstacles administratifs et financiers à l'entrée" des Tunisiens en Libye, rapporte l'agence de presse officielle Jana. "La décision concerne l'entrée des Tunisiens pour des raisons de tourisme, de travail ou n'importe quelle autre raison tant qu'ils sont traités de la même façon que les Libyens", ajoute l'agence.


Des accords sur les migrations de main-d'oeuvre entre la Tunisie et ses voisins à l'économie plus développée pourraient aider à résoudre la crise, estiment des analystes. Le président Zine el-Abidine Ben Ali a jugé, mardi soir, dans une allocution télévisée que les manifestations violentes étaient inacceptables et nuisaient à l'emploi et au tourisme en Tunisie.


Les Tunisiens crient leur colère
Citation :
Des contestataires se sont heurtés aux forces de l'ordre lundi lors d'une manifestation à Tunis. La police a aussi fait état d'un mort parmi les manifestants et de deux blessés au sein des policiers au cours d'échauffourées qui ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi.

Lorsque les autorités lui ont confisqué les fruits et légumes qu'il vendait dans la rue pour nourrir sa famille, Mohamed Bouazizi a fait l'acte de protestation ultime. Le Tunisien de 26 ans s'est aspergé d'essence et s'est immolé devant le bureau de la préfecture de sa ville, Sidi Bouzid. Son acte de désespoir a fait naître un mouvement de protestation qui secoue la Tunisie.
Depuis la tentative de suicide à laquelle a survécu le jeune homme malgré de graves brûlures, les manifestations se multiplient dans le pays d'Afrique du Nord, beaucoup plus connu pour ses plages et son mode de vie à l'occidentale que pour les épisodes de mobilisation de sa population.

L'immolation de Mohamed Bouazizi le 17 décembre a été immédiatement suivie de premières manifestations à Sidi Bouzid, ville qui se trouve à quelque 250 km de la capitale.

Cinq jours plus tard, un autre jeune homme, Hsine El Fehli, est monté dans un pylône électrique et s'est suicidé en s'électrocutant. Depuis, les manifestations se succèdent jour après jour dans le centre du pays, où se trouve Sidi Bouzid, et ont atteint lundi la capitale. Aujourd'hui, d'autres manifestations sont planifiées en Tunisie, mais aussi à Paris, à Amman, en Jordanie et à Montréal, devant le consulat de Tunisie.


Ceux qui prennent part à la contestation dénoncent tout particulièrement le taux de chômage élevé qui afflige les diplômés universitaires tunisiens et dont Mohamed Bouazizi et Hsine El Fehli sont devenus les emblèmes. Alors que le taux de chômage est d'environ 14% pour l'ensemble de la population tunisienne, il atteindrait le double pour les diplômés universitaires, une situation qui inquiète depuis un certain temps le Fonds monétaire international.

«L'économie tunisienne ne croît pas assez rapidement pour absorber les nouveaux diplômés. Et c'est lié aux choix que fait le gouvernement», a dénoncé hier Jamel Jani, militant des droits de la personne au Maghreb et membre de la section canadienne du Parti démocrate socialiste tunisien, joint à Ottawa.

Les manifestants de Sidi Bouzid critiquent aussi les politiques de développement du gouvernement tunisien, lesquelles, estiment-ils, ont avantagé les grandes villes côtières au détriment des villes du centre, laissées pour compte. Au cours des derniers jours, le ministre tunisien du Développement a annoncé que de nouveaux investissements de 15 millions de dinars (10,3 millions de dollars canadiens) seraient consentis à la région qui est à l'origine des troubles et dont l'économie est centrée sur l'élevage du bétail et le commerce informel.

Un manifestant tué

Toutes les manifestations de la dernière semaine ne se sont pas déroulées sans heurts. À Tunis, des journalistes occidentaux qui ont assisté à la manifestation de lundi ont rapporté que la police a empêché les protestataires de défiler dans l'une des principales artères de la capitale. La police tunisienne a aussi fait état d'un mort parmi les manifestants et de deux blessés parmi les policiers au cours d'échauffourées qui ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi.

Hier, le président de la Tunisie, Zine el-Abidine Ben Ali, au pouvoir depuis 1987, a prononcé un discours au cours duquel il a tenté de calmer le jeu. «J'ai suivi avec inquiétude et préoccupation les événements survenus au cours des derniers jours à Sidi Bouzid. Le point de départ de ces événements est un cas social dont nous comprenons les circonstances et les facteurs psychologiques et dont les conséquences sont regrettables», a déclaré le président sur les ondes de la télévision nationale, TV7.

Le chef d'État a cependant estimé que les événements ont pris une ampleur «exagérée» et a accusé son opposition «d'instrumentaliser» la situation à des fins politiques. Il a aussi critiqué les médias étrangers qui couvrent les événements et, selon lui, «diffusent des allégations mensongères sans vérification et se fondent sur la dramatisation (...) et la diffamation médiatique hostile à la Tunisie». La chaîne de nouvelles Al-Jazeera est particulièrement visée par les critiques du président.

D'Ottawa, Jamel Jani critique plutôt les médias tunisiens. «Les médias nationaux ont mis cinq jours avant de commencer à diffuser des informations sur les événements de Sidi Bouzid. C'est un État policier sans liberté d'expression», martèle l'opposant politique.

Hier, on pouvait trouver de nombreuses critiques du gouvernement et du président Ben Ali sur les réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter, qui sont alimentés tout autant par des Tunisiens à l'intérieur du pays que par la diaspora. «Ce que dit Ben Ali à la jeunesse tunisienne dans son discours de langue de bois est de brûler en silence afin de ne pas faire peur aux touristes et aux investisseurs étrangers», pouvait-on lire juste après la fin du discours du président.
Avec l'AFP. AP, L'Express et Al-Jazeera

Revenir en haut Aller en bas
Mbarek
Aspirant
Aspirant


messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mer 29 Déc 2010 - 19:38

Quelle opportuniste ce Kadhafi en profitant de cette crise gallek ouvrons la porte à nos voisins diplômés... Ben Ali officieusement a surement du être consentant dans cette affaire Laughing

Il cherche à profiter du travaille universitaire tunisien sachant que leur système qui est tres bon au passage,un systeme qui à produit plus de cadre ce qui a provoquer un surplus de diplômé que la capacité de leur marché du travail ne pouvait absorber.
un vrai plus pour la Libye qui manque pas de ressource mais de cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1530
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 11:45

Citation :
Tunisie: 4 morts dans les émeutes

Quatre personnes au moins ont été tuées et six autres grièvement blessées hier soir par balles dans des affrontements entre manifestants et forces de sécurité à Tala, dans le centre-ouest de la Tunisie, apprend-on de sources concordantes.

Selon Belgacem Sayhi, un instituteur syndicaliste, les victimes ont été tuées lorsque les forces de l'ordre ont ouvert le feu sur des manifestants dans le centre de Tala, une localité proche de Kasserine.

La Tunisie est confrontée à une révolte sans précédent contre le chômage partie à la mi-décembre de Sidi Bouzid (centre-ouest) pour gagner d'autres régions du pays.
Durant les affrontements de Tala, Marwane Jomni, 2O ans, Ahmed Boulaabi, 30 ans, Mohamed Omri, 17 ans et Nouri Boulaabi, 30 ans, ont été tués et plusieurs autres personnes ont été blessées, selon un bilan provisoire recueilli auprès de M. Sayhi, et corroboré par deux deux habitants ayant requis l'anonymat auprès de l'AFP.

Parmi les blessés, six ont été très grièvement atteints et transférés dans un hôpital de Kasserine, chef lieu de la région, selon les mêmes sources. La localité de Tala est le théâtre d'affrontements violents durant lesquels les manifestants ont saccagé des biens et mis le feu vendredi à une banque et à des bâtiments officiels, a indiqué en outre à l'AFP Sadok Mahmoudi, dirigeant syndicaliste.

Selon ce témoin joint par téléphone, l'armée s'est déployée samedi pour la première fois depuis le début des troubles et a pris place autour des bâtiments et établissements institutionnels.

Des affrontements sanglants ont été en outre signalés dans le nuit de samedi à dimanche dans la ville de Kasserine, où un enfant de 12 ans aurait été tué d'une balle à la tête dans la cité Ennour, a indiqué un témoin ayant requis l'anonymat.

Les autorités sollicitées se sont refusées à confirmer ou à infirmer l'existence d'affrontements, encore moins leur bilan.

Citation :
Pantin : explosion ce matin devant le consulat de Tunisie

Le consulat de Tunisie à Pantin a subi une «petite explosion» dimanche matin, qui a occasionné «des dégâts minimes» sur son rideau de fer, a-t-on appris de source policière, tandis que l'ambassade évoque une «bombe artisanale» à l'origine d'une «forte déflagration».

De source policière on faisait état, sans préciser son origine, d'«une petite explosion peu avant 05H00 qui a entraîné des dégâts minimes sur la devanture métallique du consulat».

Selon la préfecture de Seine-Saint-Denis, «des hydrocarbures auxquels on a mis feu» pourraient être à l'origine de l'explosion.

Dans une déclaration écrite à l'AFP, l'ambassadeur de Tunisie en France, Raouf Najar, a dénoncé «un acte terroriste» : «la désinformation ces derniers jours sur ce qui se passe en Tunisie est telle que tout en devient possible, même cet acte terroriste».

«La caméra de surveillance a enregistré le dépôt par trois personnes de ce qui semble être une bombe artisanale», a précisé l'ambassade dans un communiqué. Cet engin a provoqué «une forte déflagration (qui) a détruit la porte d'entrée du consulat», a-t-elle ajouté.

AFP
Revenir en haut Aller en bas
Mbarek
Aspirant
Aspirant


messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 19:08

Je ne sais pas si c'est vrai mais ça parle de plus de 50 morts en Tunisie info sous réserve car venant de l’opposition et de site d’info interdit sur place. il Ya des rafles suivie de disparition des unités d’élites avec des escadrons de la mort sont en action depuis un peu plus de 48 heure, le régime de Ben Ali est à l'agonie il essaye surement de frapper très fort avec sa carte police pour refroidir avec la terreur les velléités spontanées un peu partout dans le pays.
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 528
Inscrit le : 07/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 20:54

Ben Ali est fichu...tant mieux, aux moins, les Tunisiens n'auront plus a le supporter cheers
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 20:58

Ils ont quoi comme option les tunisiens après ces manifestations?
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 21:44

rafi a écrit:
Ils ont quoi comme option les tunisiens après ces manifestations?

L'islamisme... Rolling Eyes

Ben Ali a trop symbolise la laicite "policiere", il est inimaginable que les tunisiens gardent les memes equilibres sociaux dans l'apres Ben Ali, que cela soit la semaine prochaine ou apres...

Tous mes voeux pour que la Tunisie revienne a la paix sociale.

Revenir en haut Aller en bas
Dejitaiza
Adjudant
Adjudant


messages : 380
Inscrit le : 17/10/2010
Localisation : Tarsonis
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 22:24

tshaashh a écrit:
rafi a écrit:
Ils ont quoi comme option les tunisiens après ces manifestations?

L'islamisme... Rolling Eyes

Ben Ali a trop symbolise la laicite "policiere", il est inimaginable que les tunisiens gardent les memes equilibres sociaux dans l'apres Ben Ali, que cela soit la semaine prochaine ou apres...

Tous mes voeux pour que la Tunisie revienne a la paix sociale.


Plus du totalitarisme areligieux pour moi, plutôt loin des valeurs prônées par la laïcité ..

_________________
You want a piece of me, boy ?

GEORGE: "If we do happen to step on a mine, Sir, what do we do?"
EDMUND: "Normal procedure, Lieutenant, is to jump 200 feet in the air and scatter oneself over a wide area."

Visit my place : http://omarkamali.name
Revenir en haut Aller en bas
http://omarkamali.name
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6032
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 23:04

J'avais parler a propos de la Tunisie sur ce Forum il y a 2 ans
J'avais dit que la situation ressemblé a celle de l'Algérie dans les années 80
Les Tunisiens sont en train de vivre l'année 1988 de l'Algérie, et que si la guerre civile qui a toucher l'Algérie devait se reproduire, ce ne serait pas au Maroc, comme disait a l'époque certaine mauvaise langue, mais bien en Tunisie

Si Ben Ali tombe, il y aura des élections libres, avec victoire des islamistes, cout d'état de l'Armée et des Trabelsi, et c'est partie pour 10 ans de Guerre Civile
Allah y ster

Espérons, qu'il réussirons a échapper a cela...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Dim 9 Jan 2011 - 23:15

Dejitaiza a écrit:
tshaashh a écrit:
rafi a écrit:
Ils ont quoi comme option les tunisiens après ces manifestations?

L'islamisme... Rolling Eyes

Ben Ali a trop symbolise la laicite "policiere", il est inimaginable que les tunisiens gardent les memes equilibres sociaux dans l'apres Ben Ali, que cela soit la semaine prochaine ou apres...

Tous mes voeux pour que la Tunisie revienne a la paix sociale.


Plus du totalitarisme areligieux pour moi, plutôt loin des valeurs prônées par la laïcité ..

D'ou l'utilisation de "policiere" Wink , ceci dit je doute que la laicite renvoie a des valeurs dans le sens "universelles".

Le hic c'est qu'il n'y a pas d'alternatives qui rassemblent, excepte un islamiste populiste qui se propage plus rapidement chez les tunisiens emigres.

Il est grand temps que les autres regimes et leurs intellos du maghreb inventent un cadre Realiste de legitimiztion, de partage et de transition de pouvoir. Et resolvent en passant des questions telles que la redondante et fatiguante interrogation sur laicite, qui il faut le rappeler, ne s'applique correctement que par l'autorite (Turquie, France), qui ne peut etre elle-meme que contestee passe la mode politique ou la phase de l'eblouissement...

Mirage: "Espérons, qu'il réussirons a échapper a cela..."
Les tunisiens ne meritent pas cela, il ont travaille dur pour hisser leur pays (independament de leur regime) a une respectabilite meritee...


Revenir en haut Aller en bas
naourikh
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 453
Inscrit le : 19/03/2007
Localisation : Devant un PC
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 13:51

La situation en Tunisie est encore plus grave que l'on ne pensait:

Citation :
Tunisie: situation chaotique à Kasserine, plus de 50 morts

Mis en ligne le 11/01/2011 à 13h11

TUNIS (AFP)


La situation est chaotique à Kasserine, chef-lieu du centre-ouest de la Tunisie, région où des émeutes ont fait plus de 50 tués ces trois derniers jours, a indiqué mardi à l'AFP un responsable syndical.
"C'est le chaos à Kasserine après une nuit de violences, de tirs de snipers, pillages et vols de commerces et de domiciles par des effectifs de police en civil qui se sont ensuite retirés", a indiqué Sadok Mahmoudi, membre de l'union régionale de l'Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT, centrale syndicale). Cette version des faits a été corroborée par d'autres témoins interrogés par l'AFP.
"Le nombre de tués a dépassé les cinquante, a-t-il indiqué, citant un bilan recueilli auprès du personnel médical de l'hôpital régional de Kasserine où ont été transportés les corps.
Un fonctionnaire local ayant requis l'anonymat a aussi décrit "une situation de chaos" dans cette ville à 290 km au sud de Tunis, confirmant des tirs de snipers postés sur le toits et des forces de police tirant sur des cortèges funèbres.
Le personnel médical de l'hôpital de Kasserine a débrayé durant une heure pour protester contre le nombre élevé de victimes et la gravité des blessures, a ajouté ce fonctionnaire, décrivant des "cadavres éventrés, à la cervelle éclatée".
Un homme de 75 ans et son épouse ont été tués dans le quartier Ezzouhour alors qu'ils allaient enterrer leur enfant mardi, selon ce témoignage.

Si l'on en croit cette dépeche de l'AFP, c'est carrément la guerre civile dans certaines zones du pays.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 14:06

jamais personne n'a imaginé voir la tunisie en arriver à cette situation No No
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 14:13

amine222 a écrit:
jamais personne n'a imaginé voir la tunisie en arriver à cette situation No No
Eh Ben non, la Tunise était, et d'autres systèmes de la région SONT, une bombe à retardement !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 14:18

en tunisie une partie de l'armée refuse la répression (france24)
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Colonel
Colonel


messages : 1536
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 16:49

Citation :
...Le général des forces armées terrestres a été limogé ainsi que son état-major, par le président de la République, après que le général eut appelé les forces de l'ordre tunisiennes à ne “pas tirer contre la population”...

Source

Si c'est vrai après le "laboratoire" algerien (Annulation des élections) on aura un autre laboratoire sur la fin des régimes répressifs Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7645
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 16:57

Citation :
Le Maroc interdit une manifestation de soutien aux Tunisiens

Gênées par les troubles qui agitent le voisin maghrébin, les autorités marocaines ont interdit, ce lundi à Rabat, une réunion de soutien aux manifestants tunisiens.

Ce week-end, les manifestations en Tunisie contre le chômage se sont amplifiées, faisant au moins 35 morts. Et se sont déplacées, du centre du pays vers les villes touristiques de la Tunisie, situées sur la côte. En réponse, le président Ben Ali s'est exprimé lundi soir, qualifiant les manifestations "d'actes terroristes".

Ce mouvement gêne le Maroc. Ce lundi, un rassemblement de soutien aux manifestants tunisiens devait avoir lieu vers 17h, devant l'ambassade de Tunisie à Rabat. Organisée par un collectif d'associations, dont l'AMDH (Association Marocaine des Droits Humains), cette mobilisation a finalement été interdite par les autorités marocaines, a appris l'envoyée spéciale de L'Express sur place. Le régime marocain aurait motivé son refus par "l'impossiblité pour un pays voisin de la Tunisie d'autoriser sur son territoire une manifestation hostile au régime de Zine El Abidine Ben Ali" et qui aurait pu envenimer les relations bilatérales.

Ce mardi, une journée d'information sur les cadres préférentiels des échanges commerciaux devait se tenir à Tunis, au profit des intermédiaires en douane et des opérateurs économiques des deux pays, a-t-on appris sur le Infomaroc.net. Un contexte économique qui semble donc bannir toute tentative de déstabilisation.

Lundi soir, les associations qui ont appelé à ce rassemblement se sont réunies afin de définir les suites à donner à ce mouvement. Elles devraient de nouveau organiser un rassemblement jeudi 13 janvier vers 17h.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/le-maroc-interdit-une-manifestation-de-soutien-aux-tunisiens_951447.html

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Mbarek
Aspirant
Aspirant


messages : 565
Inscrit le : 02/01/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 17:11

amine222 a écrit:
en tunisie une partie de l'armée refuse la répression (france24)


Citation :
L'armée appelée à protéger la population de la police

Ahmed Bouazzi ajoute que le pouvoir en place à voulu tuer beaucoup de monde pour faire rentrer les réfractaires dans les rangs. Selon lui, la police tire sur les manifestants alors qu'ils ne sont pas armés. Un bébé a ainsi été touché à la main alors qu'il était dans les bras de sa maman, nous dit-il. Avec son parti, il compte bien déposer plainte devant les juridictions internationales.

En attendant, il semble que l'armée se désolidarise. Ce n'est en tout cas pas elle qui tire sur la population mais la police, affirme-t-il. "Les gens appellent l'armée pour les protéger de la police !".Il nous confirme aussi que le chef de l'état-major a été démis de ses fonctions par le président et remplacé le chef de la sécurité militaire mais "on ne sait pas pourquoi, ni comment]http://www.rtbf.be/info/media/censure/la-censure-sur-internet-a-ses-limites-en-tunisie-293654



Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 18:23

amine222 a écrit:
jamais personne n'a imaginé voir la tunisie en arriver à cette situation No No

il est temps,il ne suffit pas seulement de nourire le peuple ,il faut aussi le laisser parler librement.tous les dictateurs arabes et musulmans doivent partir.Il n'ont apporte que de la honte,99.99% sont des despotes.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 18:30

docleo a écrit:
Citation :
...Le général des forces armées terrestres a été limogé ainsi que son état-major, par le président de la République, après que le général eut appelé les forces de l'ordre tunisiennes à ne “pas tirer contre la population”...

Source
c'est très grave ca ... Ben Ali fait approcher sa Fin comme ca Rolling Eyes
les forces de l'ordre font actuellement des crimes, selon les lois nationales, contre la population ! en tirant les magnifestants par balles vers le haut du corps ou la téte ... Or selon les dipositifs juridique en vigeur, tirer par les balles, est la dernières étapes qu'il faut en recourir, et encor, il faut tirer vers les pieds ...
Il faut rappeller que la situation en Tunisie c'est comme au Qatar, Mme Ben Ali décide le beau et le mauvais temps

_________________
Revenir en haut Aller en bas
winner78
Caporal chef
Caporal chef


messages : 169
Inscrit le : 09/06/2010
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 18:38

juba2 a écrit:
amine222 a écrit:
jamais personne n'a imaginé voir la tunisie en arriver à cette situation No No

il est temps,il ne suffit pas seulement de nourire le peuple ,il faut aussi le laisser parler librement.tous les dictateurs arabes et musulmans doivent partir.Il n'ont apporte que de la honte,99.99% sont des despotes.

à trop serrer la vis, voila le résultat.

J'ai voyagé une fois en Tunisie dans un centre de vacances (All exclusive) ou tu vois pas le quotidien de la population. J'en ai profité pour aller au Marché et faire jamoura avec eux. Franchement tous les gens que j'ai rencontré était gentil et pas du tout hautain. (bon il m'ont refourgué leur chameau magique).

Je suis sincèrement triste pour eux.

A quand un canard enchainé dans nos pays, il aurait des éditions toutes les demi-journée.

Pour ceux qui ont peur que la Tunisie tombe au main des islamistes....d'aujourd'hui.

Sachez que l'Islam d'hier imposez le partage des biens et non le vol au profit de certains.

Quelle époque et je suis de tout cœur avec mes frères tunisiens et algériens.
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant


messages : 1055
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 18:39

c'est qui la banana de ben ali
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12865
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Mar 11 Jan 2011 - 18:41

Si Ben à vie continue comme sa, il finira comme Saddam.

C'est vraiment du foutage de gueule, les policiers en civils ont été filmé entrain de pillier des magasins puis Ben à vie traite les tunisiens de terroriste clown
Je vous joins le lien d'une video très dure sur les crimes que ses forces de police ont commis. Ames sensible s'abstenir.

http://24sur24.posterous.com/video-horrendous-atrocious-scenes-in-tunisian

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la révolte en Tunisie   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
la révolte en Tunisie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 25Aller à la page : 1, 2, 3 ... 13 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» cherche site de jouets livrant en Tunisie
» (AFRIQUE DU NORD) Forum de Généalogie sur le Maroc, l'Algérie et la Tunisie
» Tunisie et liberté d'expression
» 1958 guerre d'Algérie : 3 soldats français fusillés en Tunisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: