Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la reforme de la constitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38
AuteurMessage
Extreme28
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 580
Inscrit le : 01/04/2008
Localisation : MAROC
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 17 Juil 2011 - 11:12

Citation :
Révision constitutionnelle et régionalisation avancée, thème d'une rencontre avec les jeunes marocains du monde

Casablanca, 16/07/11- Une rencontre sur ''la révision constitutionnelle et la régionalisation avancée au Maroc'' a été organisée, samedi à Casablanca, au profit de jeunes marocains du monde.

Organisée par l'Université Hassan II de Casablanca, cette manifestation a été animée par le politologue Mohamed Tozi, directeur du Centre des Sciences Sociales, qui a souligné que la nouvelle constitution met en exergue les nouvelles réformes concernant notamment l'institution monarchique, le gouvernement, l'indépendance de la justice, la séparation des pouvoirs ou encore les droits de l'Homme.

Il a également expliqué aux jeunes, venus nombreux à cette rencontre, que plusieurs dispositions de la nouvelle constitution abordent des questions ayant trait à la communauté marocaine résidant l'étranger et à la promotion de toutes les expressions linguistiques et culturelles marocaines.

Cette rencontre entre dans le cadre des travaux de la 3ème édition des universités d'été des jeunes marocains du monde, qui s'est ouverte vendredi dernier à El Jadida, en présence de 500 jeunes résidant à l'étranger, âgés de 18 à 25 ans venant de plusieurs pays.

La 3 ème édition qui se tient jusqu'au 25 juillet courant sur sept sites universitaires est organisée, en partenariat avec le Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique et les universités de Tétouan, Rabat-Souissi, Settat, Rabat-Agdal, Casablanca, Marrakech, Mohammadia, El-Jadida, Agadir, Oujda et Kenitra.

http://www.map.ma/fr/sections/social/revision_constitutio/view

_________________
Forces Armées Royales Puissance et Élégance

وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ
أوآكم الله ، حفظكم الله ، نصركم الله ، ثبتكم الله ، أيدكم الله
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 17 Juil 2011 - 18:38

leadlord a écrit:


le conseille constitutionnel donne les résultats final du référendum et les approuve

Resume pour les non arabophones:
Total national inscrits- 13.449.495 / total de votes à l'étranger - 269.646
total de votes - 10.885.020
votes nulles - 88.724 / à l'étranger - 2.494
OUI=259.119 / NON=8.033 á l'étranger
OUI=9.909.356 / NON=154.076 au Total.
******************

EDIT Modération : On fait pas les désinformation ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
Extreme28
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 580
Inscrit le : 01/04/2008
Localisation : MAROC
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 17 Juil 2011 - 19:27

Tabrisius a écrit:

Resume pour les non arabophones:
Total national inscrits- 13.449.495 / total de votes à l'étranger - 269.646
total de votes - 10.885.020
votes nulles - 88.724 / à l'étranger - 2.494
OUI=259.119 / NON=8.033 á l'étranger
OUI=9.909.356 / NON=154.076 au Total.
*********************

Merci Tabrisius pour ce résume. Je tiens juste à préciser que s'il s'agit d'une traduction pour les non arabophone, francophone, il fallait respecter à la lettre les résultats annoncés sur la vidéo et éviter d'en faire des déductions. le monsieur sur la vidéo n'a pas cité à n'importe quel moment le total d'abstention nationale. Je me demande d'où tu tires le chiffre *********.

Des citoyens n'ont pas pu voter par ce qu'il étaient malade, en travail, en déplacement hors de leur ville ou à cause de n'importe quel autre empêchement. ceci ne peut être qualifier d'abstention. D'ailleurs, nous en avions parlé à mainte reprise.

_________________
Forces Armées Royales Puissance et Élégance

وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ
أوآكم الله ، حفظكم الله ، نصركم الله ، ثبتكم الله ، أيدكم الله
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 17 Juil 2011 - 19:30

mon ami Reese notre culture amazigh aura so poids tot ou tard,c'est la seule maniere de'unir le maghreb Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Extreme28
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 580
Inscrit le : 01/04/2008
Localisation : MAROC
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 17 Juil 2011 - 19:47

Citation :

Le caractère " décisif " des réformes constitutionnelles au Maroc mis en exergue sur Voice of America

Washington, 17/07/11- Le caractère "important et décisif" des réformes constitutionnelles au Maroc ont été mis en exergue, samedi, sur les ondes de la radio Voice of America qui voit dans l'expérience marocaine un " modèle " dans la région arabe.

" Les réformes constitutionnelles au Maroc font date" a-t-on souligné lors d'une table ronde sur les réformes démocratiques au Maroc et en Egypte et leur impact sur le monde arabe.

La chaine s'est arrêtée sur les changements " significatifs " contenus dans la nouvelle constitution, notant que cette loi fondamentale prévoit, entre autres, le renforcement des pouvoirs du Premier ministre qui sera désigné au sein du parti arrivé en tête des élections de la Chambre des représentants du parlement, la consolidation des droits de la femme et la reconnaissance de l'amazigh comme langue officielle.

L'aboutissement de l'expérience marocaine " pourrait servir de modèle dans la région ", a relevé Voice of America.

" Le premier juillet (date de la tenue du référendum sur la nouvelle constitution) représente une date charnière dans les efforts du Maroc pour l'édification de l'Etat de droit et la consolidation de la bonne gouvernance ", a affirmé, pour sa part Leila Hanafi, une jeune marocaine directrice de programme au World Justice Project, qui a pris part à cette émission.

L'intervenante a notamment mis en avant l'adhésion populaire massive à la nouvelle constitution qui se traduit par un taux de plus de 98 pc en faveur de ce texte et exprimé lors de la dernière consultation référendaire, ajoutant que la nouvelle loi fondamentale a également recueilli un soutien sur le plan international, dont celui du Secrétaire général des Nations-Unis qui avait fait part de son appréciation des réformes menées par SM le Roi.

http://www.map.ma/fr/sections/lire_aussi/le_caractere__decis/view

_________________
Forces Armées Royales Puissance et Élégance

وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ
أوآكم الله ، حفظكم الله ، نصركم الله ، ثبتكم الله ، أيدكم الله
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 17 Juil 2011 - 22:44

Extreme28 a écrit:
Tabrisius a écrit:

Resume pour les non arabophones:
Total national inscrits- 13.449.495 / total de votes à l'étranger - 269.646
total de votes - 10.885.020
votes nulles - 88.724 / à l'étranger - 2.494
OUI=259.119 / NON=8.033 á l'étranger
OUI=9.909.356 / NON=154.076 au Total.
*********************

Merci Tabrisius pour ce résume. Je tiens juste à préciser que s'il s'agit d'une traduction pour les non arabophone, francophone, il fallait respecter à la lettre les résultats annoncés sur la vidéo et éviter d'en faire des déductions. le monsieur sur la vidéo n'a pas cité à n'importe quel moment le total d'abstention nationale. Je me demande d'où tu tires le chiffre *********.

Des citoyens n'ont pas pu voter par ce qu'il étaient malade, en travail, en déplacement hors de leur ville ou à cause de n'importe quel autre empêchement. ceci ne peut être qualifier d'abstention. D'ailleurs, nous en avions parlé à mainte reprise.

Pour ceux qui pense que c'est de la desinformation, lectiones de maths:
total nationales inscrits - totales de votes = abstention

la desinformation serai conclure que 25.000.000 de persones pouvait voter, et dire que 13.000.000 ne l'ont pas fait...Mais bon,

source wiki: Calcul du taux d'abstention

Le taux d'abstention est le rapport des citoyens qui s'abstiennent de voter parmi ceux qui sont inscrits sur les listes électorales, à une occasion donnée.
Aux États-Unis, l'abstention est calculée par rapport à tous les électeurs potentiels et pas seulement par rapport aux inscrits sur les listes électorales, comme c'est le cas en France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abstention

ce qui veut dire que vous le vouliez ou non, ça s'appéle taux d'abstention...Moi je suis pour rien si je sais soustrair et additioner...
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Ven 22 Juil 2011 - 3:40

Northrop a écrit:
HS/Il n'ya aucune interdiction d'expression dans ce Forum, sauf que les HS inutile dans les topic non concernée sont interdit c'est tout a fait normale et de meme que le language familier ou insulte. Rolling Eyes

Concernant l'origine Amazigh au Maghreb il est tres difficile de savoir leur origine.

Plusieurs choses sont possible...Ont dit que les 1ers Amazigh Marocains sont proches des anciens nord Americains (peau rouge).

Il y'a une partie originaire du Yemen (d'ou la ressemblance des Ksar au Sud Marocain avec Sanaa la capitale Yemenite) ensuite les Rifains sont originaire de Syrie et Liban (Pheniciens) et enfin il y'en a qui sont origine Touaregs ou Chamite (Egypte).

De facon aujourd'hui il n'ya plus de difference entre Berberes et Arabes car la plupart des Maghrebins sont metissé donc tous ont des origines berberes et arabes que ca soit maternelle ou paternelle, et si il y'auré eu une réel difference entre ces 2 ethnies je pense que le Maghreb sera a l'image de la Turquie/Iran/Pakistan/Indonesie...Musulmans non arabe ou hors ligue arabe.

Mais bon les arabes et berberes sont dans le meme sac tant bien bien comme mal (les racistes ne disent pas "sale berberes ou kabyle", mais plutot "sale arabe").HS

je crois que l'identité national , relève de la réforme constitution , du coup je vais répondre ici moi personnellement même étant descendant d'une famille originaire de la meque je me sens pas arabe mais marocain , le maroc est une grande parti , avec toute sa diversité ,et sa glorieuse histoire et na besoin de personne pour avoir une identité , on est tres proches des algériens vu que on été un seul pays mais bon sa c'est une autre histoire la mère patrie du maghrèb reste le maroc .

pour le mots bèrbères il a été utilisé par les romains , c'est les barbares d'afrique quand il été en conflit contre cartage , les barbares sont les peuple franc et germ , pour le mots amazigh on dit que tout les amazigh au maroc selon la légende sont les fils d'un seul homme mazigh , on dit les bèrbère fils de mazigh mais p-e que c'est juste un mythe . juste a titre d'infos Smile

cdt lead

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 860
Inscrit le : 10/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Ven 22 Juil 2011 - 17:39

J'avais lu il y a quelques années une étude très sérieuse et très intéressantes au sujet des origines égyptiennes, d’après cette étude: Il y a un tronc commun entre les égyptiens, les berbères, les hébreux et les arabes! Ce peuple vivait dans le sud de l’Égypte, à l’époque très verdoyant, il y a des dizaines de milliers d'années, puis se sont déplacés vers le nord à cause de la sécheresse et séparés en 3, une partie a était vers l'est (ce sont les sémites qui comprenne les hébreux et les arabes) une autre partie s'est déplacés vers l'ouest (les berbères) et une 3éme parti serait rester sur place (les égyptiens).
Allah ouallam mais ce débat je ne l'aime pas trop! J'entend trop parler d'identité, ça n'augure rien de bon pour l'avenir!

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Ven 22 Juil 2011 - 23:38

Prochain H.S, je verrouille ce topic

_________________
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Sam 30 Juil 2011 - 0:13

Citation :
M le Roi reçoit le président du Conseil constitutionnel
Tétouan- SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, a reçu, vendredi au Palais Royal à Tétouan, le président du Conseil Constitutionnel, M. Mohammed Achergui, qui a remis au Souverain la décision du conseil comportant les résultats définitifs et complets du référendum constitutionnel du 1 er juillet.

A cette occasion, le président du conseil constitutionnel a prononcé devant SM le Roi l'allocution suivante :



"Le président du Conseil Constitutionnel a l'insigne honneur de soumettre à la haute appréciation de Votre Majesté, avec les marques de respect, la décision du conseil comportant les résultats définitifs et complets du référendum constitutionnel auquel Votre Majesté a appelé le 1 er juillet, et dont Vous avez tracé les grandes lignes et fixé le contenu et les objectifs dans Votre discours du 17 juin dernier.

Votre peuple fidèle a répondu favorablement à Votre appel en participant massivement au référendum constitutionnel et en votant, dans une grande proportion, par "Oui" comme il est détaillé dans la décision que j'ai l'honneur de soumettre à Votre Haute appréciation".

http://www.map.ma/fr/sections/a_la_une_2/sm_le_roi_recoit_le/downloadFile/photo/SM-le-Roi--president-cc-M.jpg

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Sam 30 Juil 2011 - 18:45


_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Jeu 4 Aoû 2011 - 11:48

Quelqu'un pourrait-il nous poster cette "fameuse" video de LA MERE COURAGE dont parle l'article? Merci d'avance.
Citation :
Maroc : le roi gouverne... mais il n'est plus le seul

La nouvelle Constitution adoptée le 1er juillet par référendum donne enfin au Maroc un gouvernement de plein exercice. Sur le plan juridique, une batterie de lois organiques va se charger de la faire appliquer. Dans la pratique, c’est la classe politique et la société civile qui vont la faire vivre. Et la confronter aux réalités marocaines.

Analyse.
On avait remarqué que, lorsqu’il était reçu par Mohammed VI, le Premier ministre Abderrahmane Youssoufi avait parfois un volumineux dossier sous le bras. Ce n’était que les documents relatifs à des affaires déjà soumises au Palais et qui restaient en souffrance dans l’attente d’une décision royale. Il espérait qu’après les élections de septembre 2002 il aurait les mains plus libres pour gouverner. Son parti, l’Union socialiste des forces populaires (USFP), est bien arrivé en tête, mais le roi a choisi comme Premier ministre Driss Jettou, un sans-parti. Avant de se retirer de la vie politique, le leader socialiste fera savoir que ce choix du roi n’était pas conforme à « la méthodologie démocratique ». Homme de devoir, il avait fait le nécessaire auparavant pour que ses amis continuent à faire partie de la majorité et n’ouvrent pas de crise gouvernementale.

Pouvoirs partagés
Ces péripéties affligeantes vont paraître d’un autre âge. Avec la nouvelle Constitution, elles deviennent proprement impensables. Désormais, le royaume dispose, aux côtés du roi, d’un chef du gouvernement de plein exercice, second pôle de l’exécutif. Au Maroc, c’est une nouveauté, pour ne pas dire une révolution.
Jusqu’à présent, en dehors de la parenthèse Youssoufi, le Premier ministre ne tenait son existence et, partant, son autorité, que de la bonne volonté du prince. Pour bien marquer les changements, il s’appelle désormais Chef du gouvernement (CG). Le suffrage universel devient décisif puisque le roi doit le désigner au sein du parti arrivé en tête aux législatives. Le souverain n’est cependant pas tenu de choisir le leader dudit parti et il nomme les membres du gouvernement sur proposition du CG (comme en France). Il peut renvoyer un ou plusieurs ministres, à son initiative et après consultation du CG. Ce dernier, s’il a la même intention, doit passer par le monarque. Un détail essentiel : si le roi prend acte de la démission du CG, rien n’indique qu’il puisse le renvoyer en toute souveraineté.

Autres innovations de taille, le Conseil des ministres se réunit à l’initiative du roi ou à la demande du CG. Les nominations aux hautes fonctions (ambassadeurs, walis, directeurs d’établissements publics, etc.) qui étaient du ressort exclusif du roi procèdent désormais de la proposition du CG et se font à l’initiative des ministres concernés. Le CG siège au Conseil supérieur de sécurité (le roi peut même lui en déléguer la présidence). Et, concurremment avec le roi, il dispose du pouvoir de dissoudre le Parlement.
Parallèlement, le Parlement (Chambre des représentants, élue au suffrage universel direct, et Chambre des conseillers, issue du suffrage indirect) voit ses prérogatives renforcées. Le CG présente son programme – qui embrasse tous les domaines, y compris la diplomatie – devant les deux Chambres. Le gouvernement est investi après avoir obtenu la confiance de la Chambre des représentants (par un vote à la majorité absolue), laquelle peut mettre en cause sa responsabilité par l’adoption d’une motion de censure (à la majorité absolue).
Enfin, la « transhumance » des élus d’un parti à un autre (où l’herbe est plus verte) entre deux scrutins – phénomène qui n’a pas peu contribué à discréditer la politique au Maroc – est désormais bannie (art. 61). Avec une telle disposition, le Parti Authenticité et Modernité (PAM), fondé par Fouad Ali El Himma, qui a connu en quelques mois un développement exponentiel, n’aurait jamais vu le jour.

Justice et droits
Le titre VII de la Constitution jette les fondements de l’indépendance de la justice. L’importance de l’article 109 n’échappe pas à quiconque connaît les mœurs judiciaires au Maroc : « Est proscrite toute intervention dans les affaires soumises à la justice. […] le juge ne saurait recevoir d’injonction ou instruction, ni être soumis à une quelconque pression […]. »
De nombreux articles ont trait aux droits. Santé, protection sociale, éducation, logement, travail… Leur inventaire (art. 31) est comme un cahier des charges pour les futurs gouvernements. Les libertés ne sont pas en reste : « La liberté de la presse est garantie et ne peut être limitée par aucune forme de censure » (art. 28), « Les citoyens ont le droit d’accéder à l’information détenue par l’administration ou les institutions élues » (art. 27). La torture est criminalisée, dans un article dont le numéro est facile à retenir : le 22. Comme « 22, v’là les flics ».
Et le roi dans tout ça ? Qu’on se rassure, s’il procède à la réorganisation en profondeur des institutions, il conserve les prérogatives qui lui permettent d’accomplir sa double et redoutable mission : préserver l’identité d’une nation séculaire et accélérer son enracinement dans la modernité. D’ailleurs, c’est bien ce que veulent les Marocains dans leur majorité. Ils ne veulent pas moins de roi mais plus de roi. Ou, plus exactement, plus de roi autrement. Dans les manifestations, l’injonction « dégage ! » épargne toujours le monarque.

Souveraineté gardée
Les prérogatives royales sont de deux sortes. D’abord, celles, classiques, forgées au fil de l’histoire. « Le roi, Amir al-Mouminine [« Commandeur des croyants »], veille au respect de l’islam. Il est le garant du libre exercice des cultes. » À cet égard, on ne sait peut-être pas assez que le roi est Commandeur des croyants et non des musulmans pour bien marquer la place des Juifs dans la communauté nationale. De même qu’il est seul à pouvoir accomplir ses fonctions religieuses, le roi est chef suprême de l’armée (art. 53). Les autres prérogatives sont celles, normales, du chef de l’État : représentant suprême de la nation, il est l’arbitre en dernière instance entre les institutions, il veille au respect de la Constitution, à « la protection du choix démocratique et des droits et libertés », etc.
Comme l’ont souligné plusieurs professeurs de droit français, la commission (présidée par Abdeltif Menouni) qui a élaboré le projet de Constitution a fait du bon travail. On a admiré l’équilibre entre les impératifs de stabilité et les exigences démocratiques, entre les domaines propres du chef de l’État, Commandeur des croyants, et ceux tout aussi bien déterminés du CG, du Parlement, du pouvoir judiciaire. On a évoqué la Constitution française de la Ve République, avec son mélange de régime présidentiel et de système parlementaire.

Contestation
Les vertus de la nouvelle loi fondamentale n’ont pas échappé aux Marocains, qui l’ont massivement adoptée. Le Mouvement du 20 février n’en continue pas moins de protester chaque dimanche, mobilisant des milliers de jeunes. Mais il a suffi, comme à la veille du référendum, que les partisans du oui – en particulier les disciples de la confrérie soufie Boutchichiya – sortent de leur réserve pour que les contestataires soient noyés dans le nombre. Que veulent les févriéristes ? Ils dénoncent les maux de la vie quotidienne des Marocains (corruption, chômage, santé, éducation, logement…). S’ils ne s’en prennent jamais directement au roi, ils réclament un chambardement de la monarchie avec ce slogan : « Le roi règne et ne gouverne pas. » Il suffit d’avoir une vague idée du Maroc et des défis qui l’attendent aujourd’hui pour comprendre que ce mot d’ordre, apparemment bénin, voire sympathique, risque d’être source de tous les désordres. Si le roi n’a pas les prérogatives d’un arbitre suprême, qui va contrôler l’émission des fatwas ? Et qui, en dehors de lui, sera chef suprême des forces armées ?

Le Mouvement du 20 février est condamné, par sa composition passablement hétéroclite, à des positions superficielles et démagogues. Outre les « Facebookers » qui découvrent la politique avec l’ardeur des néophytes, il y a les militants des groupes gauchistes et les partisans de Cheikh Abdessalam Yassine. Récusant la qualité de Commandeur des croyants du roi, ces derniers rêvent de la restauration du califat et de la qawma (soulèvement en masse des fidèles). D’ordinaire, ils font bande à part, comme lorsqu’ils ont tenté de s’opposer à la réforme du statut de la femme. C’est la première fois qu’ils se mêlent à un mouvement qu’ils n’ont pas initié, faisant montre d’une humilité touchante. Ils s’accommodent même de la mixité et appellent les filles en jean rafika (« camarade ») ! Entre les adlistes (d’Al Adl wal Ihsane, la confrérie de Yassine), les gauchistes plus ou moins républicains et les modernistes d’internet, comment trouver un langage commun qui ne se limite pas au discours populiste ?
Il ne faut pas se leurrer : politiquement informe et confus, le Mouvement du 20 février cristallise néanmoins une révolte sociale rampante qui devrait retenir en priorité l’attention du futur gouvernement.

Mère courage
Bien avant l’éclosion du « printemps arabe », les Marocains n’ont cessé d’exprimer leur colère aux quatre coins du royaume : grèves, sit-in de diplômés-chômeurs, protestations contre la vie chère, coordinations de femmes réclamant l’accès à la terre… Ces actions sporadiques et disséminées ont pris aujourd’hui consistance et autonomie.
Pour ces femmes et ces hommes en colère, le débat sur la Constitution semble très éloigné de leurs préoccupations. Il paraît même factice, suspect, indécent. Tout cela, une habitante d’un bidonville l’a hurlé en passant en revue les drames de la société marocaine. Elle s’exprimait avec une éloquence et une lucidité remarquables. On ne sait rien d’elle sinon qu’elle est de Safi. La vidéo sur internet a fait le buzz. Les partis devraient se bousculer pour solliciter cette Mère Courage et parrainer sa candidature dans les futures institutions. En tout cas, on peut compter sur cette race de femmes pour traduire les principes démocratiques de la nouvelle Constitution dans les réalités marocaines.
http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2637p056-059.xml0/maroc-justice-parlement-usfpmaroc-le-roi-gouverne-mais-il-n-est-plus-le-seul.html
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Dim 7 Aoû 2011 - 0:43

Premier video "objectif" de l'evolution démocratique marocainne que je vois en Espagne...a vous d'en jouger:

http://www.rtve.es/alacarta/videos/programa/informe-semanal-crisis-permanente/1169379/

Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Mar 16 Aoû 2011 - 14:42

Pour avoir inclu l'identite'e andalouse du Maroc dans la nouvelle constitution, des musulmans espagnols veulent rendre l'allegence au Roi du Maroc:
مسلمون اسبان يرغبون في مبايعة الملك محمد السادس “أميرا للمؤمنين
Le reste de l'article en spoiler:
Spoiler:
 
melillahoy.ma
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 1765
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Mar 16 Aoû 2011 - 15:35

olala, Demain la presse espagnole va se dechainer sur le Maroc et le Roi

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Mar 16 Aoû 2011 - 17:54

qu'ils se dechainent ils ne font que ca sans succés.l'episode de l'andalousie n'est pas encore clos au moins dans leurs esprits Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   Mar 16 Aoû 2011 - 20:09

Je ne sais pas s'il faut s'en réjouir, ou au contraire, s'en inquiéter Neutral Les rejetons de l'Inquisition ne vont pas du tout aimer cette prise de position de leurs compatriotes musulmans. Et c'est aux Marocains qu'ils vont le faire payer.
Actuellement, avec la crise économique et ses conséquences sociales, pas besoin de pousser fort pour que les ennemis du Maroc en Espagne essayent de détourner l'attention de leur opinion publique vers la haine du "Moro". Avec cette volonté d'allégeance des musulmans d'Espagne à Amir Al Mouminin, ils vont surfer dessus pour attiser les craintes irrationnelles des Espagnols envers une virtuelle reconquête musulmane de l'Espagne... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la reforme de la constitution   

Revenir en haut Aller en bas
 
la reforme de la constitution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 38Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38
 Sujets similaires
-
» reforme sur l'école
» Modèles de documents nécessaire à la constitution d'une association
» Inscrire les services publics dans la Constitution: pétition
» FUSTIGE LE REGIME DE KABILA ET DEMANDE INDIRECTEMENT DE RESPECTER LA CONSTITUTION
» PROJET DE LOI DE REFORME DES RETRAITES 2010 - BONIFICATION DU 1/5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: