Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'industrie automobile au Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1734
Inscrit le : 03/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 19 Juin - 22:19

@fahed ça commence déjà sur TSA.
Citation :
Peugeot lance un projet automobile de grande envergure au Maroc
http://www.tsa-algerie.com/20150619/peugeot-lance-un-projet-automobile-de-grande-envergure-au-maroc/

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
AVEROUES
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 846
Inscrit le : 26/12/2010
Localisation : Pays des merveilles
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 19 Juin - 22:23



C'est la faute à Hollande qui parle pour parler, du n'importe quoi
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1792
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 19 Juin - 22:49

Dans son allocution, Tavarez a souligné le temps très court qu'ont pris les négociations (quelques mois) grâce à la compétence des équipes marocaines qui les ont menées. Quand on voit la brochette des ministres et DG des offices qui ont signé ce soir la convention d'investissement et les 7 annexes, on comprend ce qu'il veut dire : leur écrasante majorité est sorti de prestigieuses écoles comme polytechnique, ponts et chaussées, école des mines de nancy... les français avaient du très très lourd en face d'eux !
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13084
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 19 Juin - 22:54

L'ambiance à côté équivaut à une équipe qui marque chez l'adversaire et le stade se tait Laughing mskane ils ont que leur symbole pour pleurer Smile

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4638
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 19 Juin - 22:56

cheers  3acha bladna vive le Roi . Le pays s'industrialise a grand pas , je suis content pour ma ville et la région ca va impulser une dynamique.
M6 a la baraka , depuis son accession au pouvoir il a jeté les bases pour recolter aujourd'hui les fruits de toutes les strategies mise en place . Kenitra depuis 10 ans a évolué énormément je l'ai remarqué , les constructions se multiplient , la ville va décoller inchallah dans les prochaines années .  Mehdia va être un pole touristique des projets enormes sont en cours et du concret quand je passait par la bas ded travaux partout , nouveau port, nouvelle promenade au bord de la mer , des projets touristiques dakchi kbir, Atlantic Free zone , et le port sec sur le Sebou . Un énorme theatre avec mediatheque bibliotheque est en construction en ce moment même justea côté de Bank Al Maghrib pour ceux qui connaissent, la jeunesse de la ville pourra en profiter.
Et aujourd'hui cette usine cheers . Je parle même pas du TGV qui va passer par la ville.
Kenitra mérite tout ça car son potentiel est énorme , une ville a 30 mn de Rabat , pas loin de Casa et Tanger bref proches des plus grands pôles marocain,  et faut dire que elle a été délaissée pendant bcp d'années cette ville , son potentiel n'a pas été exploité.

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
prince09
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 199
Inscrit le : 19/07/2010
Localisation : Germany
Nationalité : Maroco-Allemand

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Ven 19 Juin - 23:05

Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 0:10

Fahed64 a écrit:
L'ambiance à côté équivaut à une équipe qui marque chez l'adversaire et le stade se tait Laughing mskane ils ont que leur symbole pour pleurer Smile

C'est pas grave, ils auront une usine de fauteuils roulant destiné au marché locale Twisted Evil

Sinon d'autres réactions de l'est ?

_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13084
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 0:27

Amgala Winner a écrit:


Sinon d'autres réactions de l'est ?

https:
 

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Amgala Winner
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1670
Inscrit le : 14/11/2010
Localisation : Pole Nord
Nationalité : Argentina

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 1:45

El Alami malgré son profitage et ses magouilles mais tbarkelah il est brillant


_________________
#LtBahti_Martyr #كلنا_البحتي #الشهيد_البحتي
Revenir en haut Aller en bas
redman
2eme classe
2eme classe


messages : 15
Inscrit le : 14/10/2011
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 2:04

Yakuza a écrit:
MAPEXPRESS a écrit:
SM le Roi préside la cérémonie de signature d’un accord portant sur l’implantation d’un complexe industriel du groupe PSA Peugeot Citroën au Maroc
Vendredi, 19 juin, 2015 à 20:35


Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé, vendredi au Palais des Hôtes à Rabat, la cérémonie de signature d’un accord entre le Royaume du Maroc et le groupe français PSA Peugeot Citroën portant sur l’implantation d’un complexe industriel du groupe, à la lisière de la plateforme industrielle intégrée “Atlantic Free Zone”, dans la région du Gharb Chrarda Bni Hssen.

Au début de cette cérémonie, il a été procédé à la projection d’un film institutionnel sur les objectifs fixés par le plan d’accélération industrielle concernant le secteur de l’automobile.

Présentant ce grand projet devant le Souverain, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy a indiqué que l’installation au Maroc d’un deuxième constructeur automobile constitue une nouvelle marque de confiance à l’égard du Royaume, notant que le secteur de l’industrie automobile s’est hissé à des niveaux de croissance soutenus au cours des dernières années, devenant le premier secteur à l’export en 2014.

Cet essor est dû aux nombreux atouts structurels qu’offre le Royaume, notamment, sa stabilité institutionnelle, politique et macro-économique, son ouverture sur l’extérieur par les divers accords de libre-échange conclus et les réformes structurantes menées pour l’amélioration du climat des affaires.

Ces atouts portent également sur le développement d’une offre de valeur particulièrement attractive reposant sur la mise en place d’une infrastructure d’accueil de qualité (Plateformes Industrielles Intégrées) à des coûts compétitifs et avec une excellente connectivité logistique ferroviaire, autoroutière, portuaire et aéroportuaire, ainsi qu’une stratégie de formation innovante et pragmatique avec quatre Instituts de formation aux métiers de l’industrie automobile, dont deux à Tanger, un à Kenitra et un autre à Casablanca.

Rappelant le choix opéré par plusieurs équipementiers d’automobiles et sous-traitants de renommée mondiale de s’implanter au Maroc, le ministre a souligné que le Plan d’accélération industrielle 2014-2020 est venu renforcer cet élan et faire du Maroc une plateforme automobile visible et attractive aux yeux des leaders industriels.

Le Groupe emblématique PSA Peugeot Citroën, qui bénéficie d’une forte notoriété couvrant tout le Royaume, transforme aujourd’hui son statut, en passant d’un importateur-distributeur à un industriel à part entière, qui ambitionne de servir à partir du Maroc , le marché national, les marchés africains et du Moyen Orient”, a-t-il affirmé.

M. Elalamy a indiqué que ce projet contribuera à faire émerger dans la région du Gharb Chrarda Bni Hssen, un nouveau pôle industriel d’excellence, générateur de richesses et de valeur ajoutée.

Le président du directoire du groupe PSA Peugeot-Citroen, M. Carlos Antunes Tavares a, pour sa part, indiqué que la future usine du groupe, qui mobilisera des investissements de l’ordre de 6 milliards de dirhams, viendra compléter le dispositif industriel de PSA dans le monde.

Le choix du Maroc pour l’installation d’une usine de production du groupe n’est pas fortuit, a souligné M. Tavares, notant que le Royaume offre de nombreux atouts, politiques, socio-économiques,  commerciaux et géographiques qui ont présidé à ce choix.

Avec une capacité de production annuelle de 200.000 véhicules et 200.000 moteurs, ce complexe industriel, dont la réalisation s’inscrit dans le cadre de la colocalisation industrielle entre le Maroc et la France, permettra au groupe PSA Peugeot-Citroen, déjà présent dans 160 pays, de toucher efficacement plusieurs marchés de la région Afrique/Moyen-Orient et de développer des produits adaptés. Cette usine produira des véhicules de segments B et C répondant aux attentes des clients marocains et ceux de la région, a-t-il précisé.

Ce projet stratégique, dont le démarrage est prévu en 2019, génèrera quelque 4.500 emplois directs et 20.000 indirects. Il permettra également le développement d’une filière de R&D, avec à terme 1.500 ingénieurs et techniciens supérieurs.

A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a présidé la signature d’un accord et de sept annexes relatifs à l’implantation du complexe industriel PSA Peugeot Citroën au Royaume du Maroc.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, de Conseillers de SM le Roi, de membres du gouvernement, d’opérateurs économiques et d’autres personnalités.
Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 6:17

Excellente nouvelle !! Smile

_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5188
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 8:13

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 8:39

Félicitation au Maroc.

Il faut se tourner vers les marques asiatique, allemande et américaine, le tout français n'est pas bénéfique sur l'indépendance économique du pays.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6042
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 10:14

de toutes façon le prochain constructeurs sera tous sauf français lol

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5188
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 10:53




Citation :
L’automobile, un secteur essentiel de l’industrie marocaine
Vendredi, 19 juin, 2015 à 23:14

Rabat -L’automobile est un secteur essentiel de l’industrie marocaine avec ses 55 milliards de dirhams (MMDH) de chiffre d’affaires, 9,4 MMDH de valeur ajoutée créée et 73.000 emplois assurés en 2014.
Un des piliers des Métiers Mondiaux du Maroc, qui regroupent tous les métiers de l’offshoring, de l’électronique, des équipementiers automobiles, de l’aéronautique et spatiale, de l’agroalimentaire et du textile et cuir, le secteur de l’automobile se présente également comme le secteur le plus dynamique à l’export. Ses ventes à l’étranger ont atteint 40 MMDH, pour devenir le premier secteur à l’export en 2014 du Royaume.
Il ressort des chiffres du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, que le secteur a enregistré durant la période 2012-2014 la meilleure performance à l’export parmi les Métiers mondiaux du Maroc.
Les exportations du secteur ont progressé de 26 pc entre 2012 et 2014, loin devant le secteur de l’électronique (+11,5 pc) et de celui de l’Agroalimentaire (+8,4 pc).
Conscient des énormes potentialités du secteur automobile et des opportunités de croissance qu’il offre, les pouvoirs publics lui ont réservé une place de choix dans le Plan d’accélération industrielle (PAI).
Il est prévu dans le cadre de ce plan stratégique, qui a fixé des objectifs ambitieux pour le secteur, de doubler la production automobile du Maroc pour atteindre 800.000 véhicules à l’horizon 2020 au lieu de 400.000 en 2014.
Le PAI prévoit également une amélioration de l’intégration locale du secteur qui devrait être portée de 45 pc en 2014 à 65 pc en 2020 et des emplois créés, qui passeraient de 73.000 en 2014 à 163.000 en 2020, soit 90.000 poste de travail supplémentaires à créer à l’horizon 2020 par le secteur.
Le projet du groupe PSA Peugeot-Citroën au Maroc, avec un investissement de 6 MMDH, viendra donc renforcer un secteur déjà en plein essor. Il s’agit d’un projet structurant qui ne manquera pas de contribuer à l’accélération de l’industrie automobile marocaine.
L’Usine Peugeot-Citroën prévoit de produire par an 200.000 véhicules et 200.000 moteurs et assurer 1 MMDH d’achats par an à l’horizon 2025.http://www.mapexpress.ma/actualite/opinions-et-debats/lautomobile-secteur-essentiel-lindustrie-marocaine/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 11:05

RED BISHOP a écrit:
de toutes façon le prochain constructeurs sera tous sauf français lol

Exact, il reste pas beaucoup de marque française, la production automobile du Maroc va donc doublé d'ici 2020.
Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 11:28

Baybars a écrit:
Félicitation au Maroc.

Il faut se tourner vers les marques asiatique, allemande et américaine, le tout français n'est pas bénéfique sur l'indépendance économique du pays.

C'est prévu, mais cela prend plus de temps qu'avec les Français car la langue du business c'est l'anglais... nous nous sommes vraiment ancrés et dépendants de l'europe d'une part vue notre position géographique, et surtout vu le voisin que l'on a à droite, mais surtout sur la francophonie !

Vue notre place, au carrefour de l'europe, de l'afrique, et de l'amérique (nord/sud) et notre proximité avec le moyen orient, on a clairement des cartes à jouer avec VW, Ford d'une part car ils veulent pénétrer le marché africain, et pour se faire ils ont déjà des bases en AFS, mais qui ne suffiront pas et surtout ce pays, s'est montré assez instable ses derniers temps... du coup ils ne veulent pas mettre tout leurs oeufs dans le même panier.

En ce qui concerne Hyundai-Kia, je sais qu'ils cherchent aussi à pénétrer le marché africain, mais là c'est différent ils ont uniquement une usine en europe de l'est + une usine en Turquie... et vous verrez dans quelques temps que ce que je dis n'est pas innocent Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1792
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 12:09

Il ne faut pas oublier que le projet de co-implantation de Nissan avec renault à tanger n'a pas été définitivement abandonné. Il peut être réactivé à tout moment et la production de nissan démarrer dans des délais très courts puisque l'infrastructure est déjà là
Revenir en haut Aller en bas
Arbalo
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 511
Inscrit le : 05/08/2012
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 12:10


TOYOTA
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5188
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 14:20

une idée des projet prévus a kenitra indépendamment de peugeot
aziz rabah a forum map en mai dernier
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 14:29

AW et autres,le topic c´est L'industrie automobile au Maroc et pas le voisin. Evil or Very Mad



Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9631
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 16:30


Citation :
ACTUALITÉ  ECONOMIE RSS ECONOMIE
Le Point Afrique - Publié le 20/06/2015 à 10:23 - Modifié le20/06/2015 à 10:41

PSA Peugeot Citroën : son offensive africaine commence par le Maroc

PSA Peugeot Citroën va investir 557 millions d'euros pour ouvrir une usine au Maroc en 2019. Production initiale prévue : 90 000 véhicules par an.






Le roi Mohammed VI du Maroc sert la main de Carlos Tavares, directeur général de PSA Peugeot Citroën, le 19 juin 2015, après la signature de l'accord industriel d'implantation d'une usine de PSA au Maroc en 2019. © AFP PHOTO / FADEL SENNA

Par Aïda Haddad
C'est à Kénitra que le projet industriel devrait être réalisé. À partir de ce site au nord de Rabat, il s'agira, selon les mots même utilisés par le groupe français et repris par l'AFP, de répondre aux « besoins de la région et des clients marocains ». Alors que son porte-parole a annoncé une implantation plus que probable en Algérie aussi dans les années à venir, on voit que PSA a bel et bien déclenché son « offensive commerciale » pour faire de la région Afrique et Moyen-Orient son « troisième pilier de croissance après l'Europe et la Chine ».

Un accord industriel signé au palais royal à Rabat



Ce vendredi, tout a été fait pour marquer l'importance de l'événement. Avec le ministre marocain de l'Industrie, Moulay Hafid El Alamy, le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, a signé l'accord industriel qui concrétise tous les éléments de ce dossier. Tout cela s'est fait en présence du roi Mohammed VI. Un signe de l'importance stratégique du dossier.

Qu'en est-il de l'usine même ?



Selon les dirigeants de PSA, « l'usine assemblera dès 2019 des moteurs et des véhicules du segment B et C », soit des voitures compactes et moyennes. « Le coeur du marché marocain », disent-ils. Et d'ajouter que « cette unité industrielle atteindra une production de 200 000 unités à terme, lorsque la demande commerciale le justifiera ». Quelque 4 500 emplois directs devraient être créés avec en prime 20 000 autres emplois, indirects cette fois, notamment chez les équipementiers, a indiqué Moulay Hafid El Alamy, le ministre de l'Industrie, lequel a évoqué la perspective que 60 % des pièces soient fabriqués sur place, un taux dit « d'intégration », qui pourrait après passer à 80 %.

Objectif de PSA : 1 million de véhicules



« PSA souhaite préparer dès aujourd'hui les conditions de réalisation de l'ambition commerciale d'un million de véhicules sur la région Afrique - Moyen-Orient à l'horizon 2025, quand le marché total de la zone atteindra huit millions d'unités », indiquent les dirigeants du groupe français cités par l'AFP. En tout cas, Carlos Tavares y croit beaucoup, lui qui a évoqué un « plan de croissance rentable » après la période critique que PSA a connue en 2014 où la faillite n'était pas loin. Faut-il le rappeler : PSA ne doit son salut qu'à l'arrivée dans son capital  de l'État et de l'entreprise chinoise Dongfeng. D'ores et déjà, le groupe compte vendre 200 000 unités cette année dans la zone Afrique-Moyen-Orient.




À côté du ministre marocain de l'Industrie, Moulay Hafid El Alamy, Carlos Tavares, le directeur général de PSA Peugeot Citroën, signe l'accord industriel d'installation d'une usine au Maroc en 2019. © AFP PHOTO / FADEL SENNA



Un positionnement géographique et commercial à côté du concurrent Renault



PSA commencera à produire des voitures au Maroc sept ans après son rival français Renault déjà sur place, près de Tanger, depuis 2012. Pour rappel, l'usine de Renault produit à 90 % pour l'export des véhicules à bas coût. Résultat :  un tissu de sous-traitants et d'équipementiers s'est développé. Un point positif qui n'a pas échappé à Carlos Tavares, qui en a noté la valeur stratégique. Concrètement, comme Renault à Tanger, PSA va profiter à Kénitra d'une zone franche avec en plus l'avantage prochain que la région va s'équiper d'un port en eaux profondes, ce qui va faciliter l'exportation des véhicules par voie maritime vers des pays africains ayant conclu des accords douaniers avec le Maroc.

Le Maroc, une nouvelle place forte de l'automobile au sud ?



« Le royaume chérifien constitue un choix logique pour l'implantation d'un constructeur de voitures », explique ainsi, dans un entretien avec l'AFP, Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile. « C'est un pays qui offre une certaine stabilité politique. D'un point de vue du coût de la construction et de la main-d'oeuvre, il est bien placé », poursuit-il. Comme pour confirmer son appréciation, Ford a annoncé fin mai qu'il allait lui aussi renforcer sa présence au Maroc, avec l'objectif de doubler le nombre de pièces qu'il acquiert sur place. Parallèlement, le ministre marocain de l'Industrie a évoqué l'intérêt d'autres constructeurs, Ford mais aussi l'allemand Wolkswagen. Comme toujours quand il s'agit du Maghreb, un équilibre est toujours de mise entre le Maroc et l'Algérie. PSA Peugeot Citroën n'a pas dérogé à la règle. Carlos Tavares a confirmé que des discussions étaient en cours pour une implantation industrielle de PSA en Algérie. Là aussi, le groupe français va rejoindre Renault déjà présent depuis fin 2014 à travers une usine près d'Oran.

Revenir en haut Aller en bas
Badman
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 504
Inscrit le : 22/02/2012
Localisation : Ifrane
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 17:36

Citation :
En 2020, PSA produira des automobiles "made in Maroc"


PSA Peugeot Citroën va implanter une usine au Maroc. Un site capable de produire jusqu'à 200 000 unités par an.

Carlos Tavares, président du directoire de PSA, a signé vendredi 19 juin à Rabat un accord d’implantation avec le ministre de l'industrie, en présence du Roi du Maroc Mohammed VI. L’usine PSA sera installée à Ameur Seflia, dans la zone franche de la région de Kenitra, avec une capacité de 200 000 véhicules.
Carlos Tavares et le ministre marocain de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy poursuivent un double objectif. Ce site permettra à la fois d'approfondir la stratégie du "hub" marocain dans l'automobile et l'internationalisation de PSA, pour un investissement total de 557 millions d'euros.

200 000 VÉHICULES PAR AN

D'une capacité totale de 200 000 unités (véhicules et moteurs), l'usine commencera plus modestement dès 2020 par 90 000 véhicules et 90 000 moteurs. "C'est un projet en deux étapes : une première avec la production de 15 véhicules par heure, puis le passage à 30 véhicules", a déclaré vendredi à Rabat Carlos Tavares. Les premiers travaux de construction débuteront en 2016.
"Le terrain est un ancien terrain agricole, relié à un bon réseau routier et à une voie ferrée, a souligné Jean-Christophe Quémard, directeur de la région Moyen-Orient-Afrique chez PSA. Les machines seront installées en 2018, avec un démarrage de la production courant 2019". Dans un premier temps, l'usine ne disposera pas d'outils d'emboutissage. Les presses ne seront installées que lors du passage à 30 véhicules par heure. Ces voitures seront ensuite exportées vers toute la zone Afrique-Moyen-Orient par le port en eaux profondes qui sera construit d'ici la fin de la décennie à Kenitra.

Les modèles produits au Maroc seront basés sur la nouvelle plateforme CMP (anciennement appelée EMP1), que le Français développe actuellement avec son partenaire Chinois Dongfeng. Elle servira de base à tous les futurs segments B et C de PSA. Le groupe français ne donne aucune indication précise sur les modèles qui seront fabriqués à Kénitra, mais laisse penser que les deux premières silhouettes pourraient être une berline tricorps, très prisée dans les pays émergents, et un SUV. Elles ne devraient cependant pas remplacer les Peugeot 301 et CitroënC-Elysée, commercialisées uniquement dans les marchés émergents. La ligne de moteurs produira elle des blocs existants, de normes Euro 4 et Euro 5, actuellement produits dans les usines mécaniques françaises, spécialement pour les marchés émergents.

UN TISSU DE FOURNISSEURS

Autour de sa nouvelle usine, PSA installera un tissu industriel complet. "Aujourd'hui, nous n'avons pas la capacité pour atteindre 80% de sourcing local. Nous commencerons par 60% et nous en sommes encore loin. Mais avec la présence des deux constructeurs français, la taille critique est atteinte pour un réseau de fournisseurs" poursuit Carlos Tavares. PSA vise 1 milliard d'euros de prise de commande dans le pays d'ici 2023. "PSA achète déjà pour 370 millions d'euros de composants au Maroc" détaille Jean-Christophe Quémard. Des faisceaux utilisés à Poissy (Yvelines) viennent par exemple déjà du Maroc et à terme, des composants technologiques comme des ESP pourraient aussi être produits sur place. Pour monter usine et réseau fournisseurs, le ministre marocain de l'Industrie et PSA favoriseront l'installation d'un pôle de R&D de 1500 ingénieurs, dans la lignée de l'ingénierie sous-traitée par Altran pour PSA. "Nos ingénieurs iront aider les fournisseurs à définir leurs process de production", a résumé le patron de PSA.

PLAN D'ACCÉLÉRATION INDUSTRIELLE

Aux côtés de PSA, le ministre marocain de l'Industrie Moulay Hafid Elalamy ne tarit pas d'éloges sur Carlos Tavares et ses équipes. "J'étais en discussion avec plusieurs constructeurs, pour cette implantation très bien située géographiquement, se rappelle Moulay Hafid Elalamy. L'agilité et la qualité des gens de PSA ont été décisives. J'ai rarement vu une coopération aussi bonne entre le public et le privé". En trois mois, PSA signait. "Tout est allé très vite, les négociations se sont très bien passées" ajoutait Jean-Christophe Quémard. " Moulay Hafid Elalamy est un business-man avant d'être un homme politique, entouré d'une équipe aguerrie et rigoureuse", ajoute Carlos Tavares. Entrepreneur réputé dans les assurances, le ministre reconnaît qu'il est demandeur du projet du constructeur. L'installation de l'usine PSA s'intègre en effet dans le Plan d'accélération industrielle 2014-2020, impulsé par le roi. L'arrivée de PSA doit déclencher l'arrivée d'équipementiers de rang 2 et 3, attirés par la taille critique d'un marché dominé par les deux constructeurs français. "Nous voulons doubler nos capacités de production automobile à 800 000 véhicules, avec 163 000 salariés, contre 73 000 en 2015" a rappelé le ministre. Les 4500 salariés de PSA et 20 000 emplois indirects vont y contribuer.

557 MILLIONS D'EUROS

Au total, le projet coûtera 557 millions d'euros. "Il s'agit d'un tour de table avec différents investisseurs , mais PSA est majoritaire" a précisé Carlos Tavares. Le ministre marocain de l'industrie s'est montré plus loquace : PSA a investi 95% de la somme. La Caisse des Dépôts et de Gestion marocaine a investi les 5% restants. S'il a investi la moitié des fonds pour développer la plateforme CMP qui sera dans l'usine, Dongfeng n'est pas directement partie prenante dans cette affaire.

DES PRODUITS POUR L'EUROPE ?

Pour Bertrand Rakoto, fondateur du cabinet de conseil D3 Intelligence, PSA va produire au Maroc des véhicules à coût compétitif, mais n'est pas dans un modèle Dacia. "PSA et Renault n’ont pas les mêmes stratégies. Certes, les deux groupes vont sur des marchés en croissance. Mais leurs produits ne sont pas tout à fait sur les mêmes segments", explique le consultant. Ce qui ne veut pas dire que des véhicules produits dans cette usine marocaine ne seront pas commercialisés en Europe. Carlos Tavares a martelé que l'usine de Kenitra permettrait de "coller à la montée en puissance du marché africain", le troisième marché de PSA après la Chine et l'Europe. PSA vise 1 million de véhicules vendus en 2025 en Afrique-Moyen-Orient, dont 200 000 rien qu'au Maroc. Cependant, Carlos Tavares n'a pas fermé la porte à la production sur place d'un véhicule mondial, basé sur la plateforme mondiale CMP. L'usine a aussi été pensée pour accueillir des productions Donfeng.

http://www.usinenouvelle.com/article/en-2020-psa-produira-des-automobiles-made-in-maroc.N337183
Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5188
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 19:04

MHE ne cache pas qu il est en discussion avec d'autres constructeurs
Revenir en haut Aller en bas
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   Sam 20 Juin - 19:13

Baybars a écrit:
Félicitation au Maroc.

Il faut se tourner vers les marques asiatique, allemande et américaine, le tout français n'est pas bénéfique sur l'indépendance économique du pays.

Oui c'est vrai ,mais le Maroc doit beaucoup a la France et a son industrie ,si décollage industrielle il y a ,Paris n'y est pas étranger  .

_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'industrie automobile au Maroc   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'industrie automobile au Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» Energie: Comment le Maroc soigne sa crise
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Bricks au thon (Maroc)
» Couscous (Maroc)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: