Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mar 6 Sep 2016 - 10:28

Citation :
North Korean Leader Visits Missile Test, Aims to Bolster Nuclear Power - Reports



MOSCOW (Sputnik) — According to the Korean Central News Agency (KCNA), Kim visited the test-firing of ballistic rockets by artillery units of the Korean People's Army (KPA). The test was necessary to help prevent possible "US aggression," and Kim stressed the need to make more "miraculous achievements in stepping up the nuclear force," according to the agency.

On Monday, the North Korean authorities fired three ballistic missiles from Hwangju county in the direction of the Sea of Japan, in what has become a routine occurrence in the past few months. In 2005, North Korea declared itself a nuclear power. So far, it has conducted four underground nuclear weapon tests — in 2006, 2009, 2013 and 2016, raising concerns of both the neighboring states and the international community. Pyongyang is currently under pressure from the international community since its January latest nuclear test and a long-range rocket launch in February, which resulted in tightening sanctions against North Korea in the new UN Security Council resolution in March.

Read more: http://sputniknews.com/asia/20160906/1045002066/kin-jong-un-nuclear-sight-visit.html






Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Ven 9 Sep 2016 - 10:31

Citation :
Deadlier Than Nagasaki: North Korea's Nuke Test 30 Kilotonnes in Capacity


On Friday, Pyongyang conducted the most powerful nuclear test in its history.

MOSCOW (Sputnik) – North Korea’s fifth and latest nuclear missile test carried the explosive power of 30 kilotonnes, a source in the Russian security agencies told RIA Novosti on Friday. "The preliminary capacity of the tested nuclear weapon is 30 kilotonnes," the official said.



Pyongyang has officially confirmed that it successfully carried out a new nuclear test early Friday after a seismic event was registered near a test site in the country’s northeast.

North Korea's Central News Agency (KCNA) announced the test confirmed that "standardized" nuclear warheads can be mounted on "strategic ballistic rockets." The power of the "Fat Man" atomic bomb dropped by the United States on the Japanese town of Nagasaki on August 9, 1945, stood at 21 kilotonnes.

Read more: https://sputniknews.com/military/20160909/1045117098/korea-nuke-test-30.html





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Ven 9 Sep 2016 - 12:09

Citation :
La Corée du Nord a effectué un cinquième essai nucléairePosté dans Asie-Pacifique, NBC par Laurent Lagneau Le 09-09-2016



En mars, à l’initiative des États-Unis, le Conseil de sécurité des Nations unies a alourdi les sanctions internationales visant la Corée du Nord, suite au quatrième essai nucléaire réalisée par cette dernière le 6 janvier et au lancement, un mois plus tard, d’une fusée ayant mis sur orbite le satellite Kwangmyong 4.

Ainsi, selon la résolution adoptée par le Conseil de sécurité, la fourniture à Pyongyang de « carburant aviation, y compris l’essence avion, le carburéacteur à coupe naphta, le carburéacteur de type kérosène et le propergol à base de kérosène » est théoriquement interdite, toutes les cargaisons à destination de la Corée du Nord doivent être inspectées, les avoirs financiers d’entités nord-coréennes sont gelés et l’embargo sur les armes a été étendu aux armes légères et de petit calibre.

Seulement, Pyongyang se moque de ces sanctions et mesures, qui se voulaient « d’une ampleur inédite depuis plus de 20 ans ». Depuis l’entrée en vigueur de cette résolution, la Corée du Nord a multiplié les tirs de missiles balistiques, dont plusieurs sont tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) japonaise, et vient de procéder à un cinquième essai nucléaire, « le plus puissant à ce jour » selon le ministère sud-coréen de la Défense.

En effet, ce 9 septembre, un séisme de magnitude 5,3 a été détecté par l’institut américain de géologie (USGS) près du site nord-coréen de Punggye-ri, ce qui laissait à penser que la Corée du Nord venait de réaliser un nouvel essai d’une tête nucléaire, dont la puissance pouvait être estimée à 10 kilotonnes. Qui plus est, cela coïncidait avec le jour anniversaire de la création du régime nord-coréen, en 1948.

Plus tard, Pyongyang a confirmé avoir effectué avec succès son cinquième essai nucléaire. « Notre (…) parti a envoyé un message de félicitations à nos scientifiques (…) pour avoir mené un essai d’explosion réussi d’une tête nucléaire », a en effet annoncé la télévision nord-coréenne.

Pour le moment, on ignore la nature de l’arme nucléaire testée, c’est à dire si l’essai a été réalisé avec du plutonium ou de l’uranium hautement enrichi. Pour le savoir, il faut pouvoir recueillir des traces de gaz radioactifs – en particulier de xénon – potentiellement dégagés dans l’atmosphère. Lors des précédents tests, cette « chasse » aux particules, menée par un avion américain spécialisé, le WC-135 Constant Phoenix, n’avait pas donné grand chose…

Quoi qu’il en soit, et comme à chaque fois, l’essai nord-coréen est fermement condamné par la communauté internationale. Premières concernées, les autorités sud-coréennes ont vivement réagi.

« Avec cet essai nucléaire, le régime de Kim Jong-Un ne fera que s’attirer davantage de sanctions et d’isolement (…). Une telle provocation va accélérer encore la voie vers son autodestruction », a commenté la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, qui a souligné « l’inconscience maniaque » de Kim Jong-Un, le maître de Pyongyang. « Nous allons renforcer les pressions sur le Nord de toutes les façons possibles, y compris avec des sanctions supplémentaires, plus fortes avec la communauté internationale et au conseil de sécurité de l’Onu », a-t-elle assuré.

Alliée traditionnelle de Pyongyang, la Chine a fait part de sa désapprobation. « Aujourd’hui, la Corée du Nord a de nouveau procédé à un essai nucléaire en dépit de l’opposition générale de la communauté internationale, essai auquel le gouvernement chinois s’oppose fermement », a ainsi déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères.

« Nous sommes gravement préoccupés, les résolutions du Conseil de sécurité doivent être rigoureusement appliquées et nous devons envoyer ce message très fort », a commenté Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe.

Aux États-Unis, le président Obama a prévenu qu’il y aurait des « conséquences graves » pour Pyongyang après ce cinquième essai nucléaire.

« Le président a indiqué qu’il poursuivrait les consultations avec nos alliés et partenaires dans les jours à venir pour s’assurer que les actions provocatrices de la Corée du Nord se heurteraient à des conséquences graves », a en effet déclaré Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche.

À l’Élysée, le président Hollande a quant à lui dénoncé « avec force » ce nouvel essai nucléaire nord-coréen et a appelé « le Conseil de sécurité des Nations Unies à se saisir de cette violation de ses résolutions. »

Tout cela a un air de déjà-vu… Et renforcer encore des sanctions déjà lourdes sera tout autant inefficace puisque Pyongyang n’en a cure. D’ailleurs, la Chine s’attache généralement à en diminuer la portée, soit en demandant quelques exemptions, soit en fermant les yeux sur les trafics. En outre, lors de la diffusion des câbles diplomatiques américain par WikiLeaks, en novembre 2010, l’on avait appris que la Corée du Nord échangeait avec l’Iran sur le sujet de la technologie des missiles.


http://www.opex360.com/2016/09/09/la-coree-du-nord-effectue-cinquieme-essai-nucleaire/


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 11 Sep 2016 - 16:24

Citation :
La Corée du Nord demande à être reconnue par Washington comme "Etat doté d'armes nucléaires"


AFP 11/09/2016


La Corée du Nord a demandé dimanche aux Etats-Unis de la reconnaître comme un "Etat doté d'armes nucléaires", deux jours après son cinquième essai nucléaire.

"(Le président Barack) Obama fait ce qu'il peut pour refuser (à la Corée du Nord) le statut stratégique d'Etat doté d'armes nucléaires, mais c'est aussi stupide que de tenter d'éclipser le soleil avec la paume (de la main)", a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle KCNA.

Dans un communiqué, le porte-parole défend ce nouvel essai nucléaire, mené seulement huit mois après le précédent, et qui a été unanimement dénoncé par la communauté internationale.
Il explique qu'il s'agit d'une réponse nécessaire à la menace nucléaire posée par les Etats-Unis.
La Corée du Nord, annonce le communiqué, travaillera à développer sa force nucléaire "en qualité et en quantité".

La Corée du Nord est depuis son premier essai nucléaire en 2006 sous le coup d'une série de sanctions du Conseil de sécurité, ce qui ne l'a pas empêchée de réaliser quatre autres essais et de multiplier ces derniers temps les tirs de missiles balistiques.

http://www.lorientlejour.com/article/1006711/washington-doit-reconnaitre-la-coree-du-nord-comme-un-etat-dote-de-larme-nucleaire-agence-nord-coreenne.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Sam 24 Sep 2016 - 17:22

Citation :
Pyongyang promet devant l'Onu de renforcer encore sa "dissuasion nucléaire"


AFP 24/09/2016


Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères a affirmé vendredi à la tribune de l'Onu que son pays allait poursuivre son programme nucléaire, présenté comme le seul moyen de se défendre contre les "menaces" des Etats-Unis.

S'adressant à l'Assemblée générale de l'Onu deux semaines après le cinquième essai atomique nord-coréen, Ri Yong-ho a déclaré que Pyongyang était déterminé à renforcer "de toutes ses forces" ses capacités de "dissuasion nucléaire crédible". "Devenir une puissance nucléaire est la politique de notre Etat", a-t-il expliqué. "Notre décision de renforcer notre armement nucléaire est une mesure justifiée d'auto-défense pour nous protéger des menaces nucléaires constantes des Etats-Unis".
Pyongyang va "continuer de prendre des mesures pour renforcer ses forces armées nucléaires nationales en quantité et en qualité", a-t-il déclaré.

Il a reconnu que les cinq essais nucléaires menés par son pays depuis 2006, qui lui ont valu toute une série de sanctions internationales, "peuvent ne pas être bien compris par des pays européens", qui sont "moins sensibles" à la nécessité de se protéger depuis la fin de la Guerre froide.

La Corée du Nord a mené début septembre son cinquième essai nucléaire, le plus important jamais effectué, et a déjà procédé cette année à une vingtaine d'essais de missiles balistiques. Ces tests, qui violent les résolutions de l'Onu, ont été dénoncés par la communauté internationale et ont incité le Conseil de sécurité à envisager de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe avait réclamé mercredi à la même tribune de l'Assemblée générale que le monde trouve "de nouveaux moyens" de stopper la Corée du Nord, sans préciser lesquels. "La menace a atteint désormais une ampleur tout à fait différente de ce qu'elle semblait être jusqu'à maintenant", a-t-il averti, en référence aux efforts de Pyongyang pour miniaturiser ses ogives atomiques et les monter éventuellement sur des missiles intercontinentaux.

http://www.lorientlejour.com/article/1009085/pyongyang-promet-devant-lonu-de-renforcer-encore-sa-dissuasion-nucleaire.html
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8457
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Lun 26 Sep 2016 - 20:21












_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8457
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Lun 26 Sep 2016 - 21:52


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Jeu 29 Sep 2016 - 19:17

Citation :
Un soldat nord-coréen passe au Sud en traversant la frontière à pied


AFP 29/09/2016


Un militaire nord-coréen a fait défection jeudi en franchissant à pied la zone démilitarisée (DMZ), un des secteurs pourtant les plus fortifiés au monde, qui marque la frontière avec le Sud, a annoncé l'état major interarmées sud-coréen (JCS).
L'homme a traversé cette zone fortement minée dans sa partie centre-est vers 01H00 GMT, selon la JCS. Aucun coup de feu n'a été tiré. "Il a été arrêté et est l'objet d'un interrogatoire", a précisé l'état-major.

Il est extrêmement rare que des militaires se risquent à traverser la DMZ, dernière frontière de la Guerre froide, qui est gardée par des dizaines de milliers de soldats de part et d'autre.

La dernière défection connue de ce type remonte à juin 2015, quand un jeune soldat nord-coréen s'était rendu aux troupes sud-coréennes à Hwacheon, au nord-est de Séoul.
La frontière longue de 248 kilomètres, qui sépare en deux la péninsule coréenne, a été fixée à la fin de la guerre de Corée (1950-1953).

Renforcée par des barbelés et des clôtures électriques, elle est matérialisée par une zone tampon de quatre km de large entre les deux pays, qui n'ont toujours pas signé de traité de paix.

Des centaines de Nord-coréens fuient chaque année leur pays. La plupart le font en franchissant la frontière beaucoup plus poreuse avec la Chine, avant de gagner la Corée du Sud en transitant par l'Asie du Sud-Est.

En septembre 2013, l'armée sud-coréenne avait abattu un Sud-Coréen de 47 ans qui tentait clandestinement de passer au Nord en traversant la rivière Imjin qui matérialise à certains endroits la frontière occidentale entre le Nord et le Sud.

http://www.lorientlejour.com/article/1009961/un-soldat-nord-coreen-passe-au-sud-en-traversant-la-frontiere-a-pied.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mer 21 Déc 2016 - 19:27

Citation :
Le premier sous-marin nord-coréen doté de missiles balistiques prêt à prendre la mer?


Posté dans Asie-Pacifique, Forces navales par Laurent Lagneau Le 21-12-2016




Selon toute vraisemblance, la Corée du Nord cherche à développer un sous-marin nucléaire qui, appelé Sinpo (ou Gorae), serait capable de lancer des missiles balistique mer-sol de type Pukkuksong-1. Cela étant, il est difficile de savoir exactement où en est ce programme nord-coréen.

Le 24 août dernier, l’essai d’un missile Pukkuksong-1 a été concluant dans la mesure où cet engin a terminé sa course dans la zone d’identification aérienne japonaise, après avoir parcouru une distance de 500 km.

Pour rappel, la Corée du Nord cherche à se doter, dans le même temps, de têtes nucléaires pouvant être transportées par des missiles balistiques.

Quant à l’état d’avancement du sous-marin nucléaire nord-coréen, il faut s’en remettre aux informations glanées lors de l’examen de photographies du chantier naval de Sinpo prises par satellite. Et l’Institut américano-coréen 38 North de l’Université Johns Hopkins vient justement d’émettre l’hypothèse que le submersible en question serait prêt à prendre la mer.

Pour être plus précis, cet institut, qui a étudié des clichés pris le 9 décembre, n’est pas en mesure de dire si ce sous-marin a déjà effectué une première sortie en mer ou s’il s’apprête à le faire. Dans un cas comme dans l’autre, cela signifie que la Corée du Nord a fait des progrès importants dans ce domaine.

D’après Joseph Bermudez, analyste de l’institut 38 North, les images « montrent que le filet de camouflage qui recouvrait le sous-marin et la barge [utilisée pour des tirs de missiles sous-marins] a disparu ». En outre, à l’arrière du submersible, on distingue ce qui semble être des équipements ou des fournitures.

L’existence de ce submersible « expérimental » a été découverte en 2014. Depuis, les spéculations à son sujet vont bon train. Mais, même si ses dimensions sont plus réduites, il semblerait que sa conception ait été influencée par le sous-marin soviétique de la classe Golf, dont la Corée du Nord a mis en oeuvre quelques exemplaires. Le Gorae – ou le Sinpo – disposerait du même nombre de silos de missile que ce dernier.

http://www.opex360.com/2016/12/21/le-premier-marin-nord-coreen-dote-de-missiles-balistiques-pret-prendre-la-mer/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Lun 2 Jan 2017 - 20:52

Citation :
La Corée du Nord annonce l’essai d’un missile intercontinental pour 2017


Posté dans Asie-Pacifique, NBC par Laurent Lagneau Le 02-01-2017




En dépit des sanctions prises par la communauté internationale à son égard, la Corée du Nord a apparemment réalisé, l’an passé, des progrès importants dans ses programme visant à la doter d’une force de frappe stratégique. En effet, Pyongyang a réalisé deux essais nucléaires en l’espace de sept mois ainsi que plusieurs tests, certes avec des fortunes diverses, de missiles balistiques mer-sol. Qu’en sera-t-il en 2017?

Selon l’ex-diplomate nord-coréen Thae Yong-ho, qui a fait défection en août 2016, Kim Jong-un, le maître de Pyongyang, aurait l’intention d’accélérer le programme nucléaire en cours car l’année 2017 sera un « moment opportun », avec l’arrivée au pouvoir de nouveaux responsables aux États-Unis et en Corée du Sud [où la présidente Park Geun-hye a été destituée par le Parlement, ndlr].

Ainsi, a expliqué le diplomate, Pyongyang estime que « la Corée du Sud et les États-Unis ne pourront pas prendre des mesures physiques ou militaires pour empêcher son développement nucléaire. » Qui plus est, a-t-il ajouté, « tant que Kim Jong-un sera au pouvoir, la Corée du Nord n’abandonnera jamais ses armes nucléaires… Le Nord ne les abandonnera pas même si l’on offre au pays 1 milliard ou 10 milliards de dollars en échange. Ce n’est pas une question d’incitations. »

Puis, Kim Jong-Un a lui-même donné des indications à l’occasion d’un allocution télévisée prononcée le 1er janvier. « Les recherches et la mise au point d’armes de pointe progressent activement et les préparatifs de tir expérimental d’un missile balistique intercontinental sont dans leur dernière phase », a-t-il fait valoir. Désormais, a-t-il continué, la Corée du Nord est « une puissance militaire que même le plus puissant des ennemis ne pourra toucher. »

Reste à voir si les propos de Kim Jong-un relèvent de la fanfaronnade ou pas. Il est certain que la Corée du Nord a progressé dans le domaine des lanceurs spatiaux, avec la mise en orbite de deux satellites (en 2012 et en 2016). Or, la technologie des missiles intercontinentaux est dérivée de cette capacité.

Quoi qu’il en soit, les États-Unis ont tout de suite réagi à la déclaration de l’homme fort de Pyongyang. « Nous appelons la Corée du Nord à éviter toute action provocatrice et toute rhétorique incendiaire qui menacent la paix et la stabilité internationale », a affirmé Gary Ross, un porte-parole du Pentagone.

Pour lui, et après avoir rappelé que de « multiples résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU (lui) interdisent de réaliser des tests de missiles balistiques », la Corée du Nord devrait plutôt faire « le choix stratégique de remplir ses engagements internationaux. »

Et d’ajouter que le Pentagone appelle « tous les États à utiliser tous les canaux et moyens d’influence pour expliquer clairement (…) que des tests utilisant la technique de missiles balistiques sont inacceptables » et que, le cas échéant, de tels essais pourraient avoir des « conséquences ».

http://www.opex360.com/2017/01/02/la-coree-du-nord-annonce-lessai-dun-missile-intercontinental-pour-2017/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 12 Fév 2017 - 18:02

Citation :
Pyongyang tire un missile balistique, fureur de Séoul et Tokyo


 
Vidéo du tir balistique nord-coréen diffusée à Séoul, en Corée du Sud, le 12 février 2017. AFP / JUNG Yeon-Je

Corée du Nord
Ce tir pourrait avoir été effectué pour marquer l'anniversaire de la naissance de l'ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il, selon un spécialiste.


OLJ/AFP 12/02/2017


La Corée du Nord a tiré dimanche un missile balistique, déclenchant la colère de Tokyo et de Séoul qui a dénoncé une "provocation" visant à tester le nouveau président américain Donald Trump.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en visite aux Etats-Unis, a jugé "intolérable" ce tir, le premier de missile balistique effectué par Pyongyang depuis l'élection américaine en novembre.


Donald Trump n'a fait aucun commentaire direct sur ce tir, qui constitue une violation de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu, mais a assuré M. Abe de son soutien "à 100%".

Le missile a été tiré vers 07h55 (22h55 GMT samedi) de la base aérienne de Banghyon, située dans l'ouest de la Corée du Nord, selon le ministère sud-coréen de la Défense. L'engin a parcouru environ 500 kilomètres avant de tomber en mer du Japon (appelée mer Orientale par les Nord-Coréens), a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère. "Le type exact de ce missile balistique doit encore être déterminé", a-t-il ajouté.



Pour le ministère sud-coréen de la Défense, le tir "vise à attirer l'attention mondiale vers la Corée du Nord en se vantant de ses capacités nucléaires et dans le domaine des missiles". "On estime aussi qu'il s'agissait d'une provocation armée destinée à tester la réaction de la nouvelle administration américaine dirigée par le président Trump", ajoute le ministère dans un communiqué.

Au moment du tir, le nouveau président américain passait le week-end dans sa luxueuse résidence de Mar-a-Lago en Floride avec M. Abe, en visite aux Etats-Unis depuis vendredi. "Je veux que tout le monde comprenne et soit conscient du fait que les Etats-Unis sont derrière le Japon, son grand allié, à 100%", a déclaré M. Trump dans une très brève allocution.


'Intolérable'
"Le dernier tir de missile de la Corée du Nord est absolument intolérable", avait déclaré M. Abe quelques secondes plus tôt du même podium.

"La Corée du Nord doit respecter pleinement les résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu", a ajouté le dirigeant japonais. Le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a dénoncé une "provocation envers le Japon et la région".

Un responsable militaire sud-coréen cité par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap a exclu que le missile tiré dimanche soit un missile de longue portée, décrivant l'engin comme une version améliorée du Rodong de courte portée.

Yonhap avait rapporté plus tôt que l'armée sud-coréenne estimait qu'il s'agissait d'un missile de portée intermédiaire Musudan. En octobre 2016, la Corée du Nord avait tiré à deux reprises des Musudan de la même base aérienne.

Pyongyang a mené en 2016 deux essais nucléaires et tiré plus d'une vingtaine de missiles balistiques dans le cadre de ses programmes visant à maîtriser la technologie qui mettrait le territoire des Etats-Unis à portée de ses missiles nucléaires.


Yang Moo-Jin, un spécialiste de la Corée du Nord basé à Séoul, a estimé que ce tir pouvait avoir été effectué pour marquer l'anniversaire le 16 février de la naissance de l'ancien dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il.

Le président sud-coréen par intérim, Hwang Gyo-Ahn, a promis une "punition appropriée" en réponse à ce tir.
"Nous avons connaissance de ces informations et suivons de près la situation", a déclaré à l'AFP un responsable de la Maison Blanche après le tir nord-coréen. Recevant M. Abe vendredi à Washington, Donald Trump avait dit considérer comme "une priorité très, très haute" la défense contre la menace nucléaire et balistique que fait peser la Corée du Nord sur la région.

La France a condamné ce tir, se prononçant "pour bâtir une réponse ferme et déterminée" de la communauté internationale, dans un communiqué du ministère des Affairs étrangères évoquant "le renforcement de la mise en oeuvre des résolutions" du Conseil de sécurité et "de nouvelles mesures restrictives par l'Union européenne".



Début février, le nouveau secrétaire américain à la Défense James Mattis avait déjà assuré la Corée du Sud et le Japon de l'engagement total de Washington pour leur sécurité, promettant une réponse "écrasante" à une éventuelle attaque nucléaire nord-coréenne.

Dans son discours du Nouvel an, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un avait dit que son pays en était "aux dernières étapes avant le lancement test d'un missile balistique intercontinental" capable d'atteindre le territoire américain.

"Cela n'arrivera pas !", avait tweeté Donald Trump.

 https://www.lorientlejour.com/article/1034643/pyongyang-tire-un-missile-balistique-fureur-de-seoul-et-tokyo.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Lun 6 Mar 2017 - 15:03

Citation :
Des cyberattaques américaines contre les missiles nord-coréens ont manqué d’efficacitéPosté dans Asie-Pacifique, Cyberguerre par Laurent Lagneau Le 06-03-2017



Fin février, deux amiraux américains ont estimé que s’il devait y avoir un conflit dans la région Asie-Pacifique, il aurait lieu non pas en mer de Chine méridionale à cause des différends territoriaux qui opposent Pékin à ses voisins mais dans la péninsule coréenne.

« S’il y a un combat ce soit, il se produira probablement dans la péninsule coréenne », a en effet affirmé le vice-amiral Joseph Aucoin, le commandant de le 7e Flotte de l’Us Navy, lors d’une conférence. Ce qu’a confirmé son homologue à la tête de la 3e Flotte, Mme le vice-amiral Nora Tyson. Les « hostilités avec le régime nord-coréen sont la probabilité numéro un », a-t-elle dit.

Il faut dire que, au cours de ces dernières années, des incidents sérieux ont opposé Séoul à Pyongyang, avec notamment l’attaque présumée de la corvette sud-coréenne Cheonan ou encore le bombardement, par l’artillerie nord-coréenne, de l’île de Yeonpyeong. Mais depuis l’arrivée au pouvoir de Kim Jong-un, après la mort de son père, Kim Jong-il, elles se sont encore tendues.

Ainsi, depuis décembre 2011, et malgré les sanctions prises à son égard par le Conseil de sécurité des Nations unies, la Corée du Nord a procédé à trois nouveaux essais nucléaires et intensifié son programme de missiles balistiques, lequel prévoit la mise au point d’un engin mer-sol. Le tout accompagné par une rhétorique guerrière et une série de provocations, via des tirs de missiles, dont plusieurs sont tombés dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon.


En savoir plus sur http://www.opex360.com/2017/03/06/des-cyberattaques-americaines-les-missiles-nord-coreens-ont-manque-defficacite/#M3lUhyrpU9bRGxsX.99









Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Lun 6 Mar 2017 - 16:03

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mar 21 Mar 2017 - 21:31

Citation :
Le programme nucléaire nord-coréen est entré dans « une nouvelle phase », selon l’AIEA


Posté dans Asie-Pacifique, NBC par Laurent Lagneau Le 21-03-2017




Il est difficile – voire impossible – de savoir où en est exactement la Corée du Nord dans la mise au point d’une arme nucléaire. L’on peut juste dire qu’elle a procédé à cinq essais souterrains et que la fréquence de ces derniers augmente (1 en 2006, 1 en 2009, 1 en 2013 et 2 en 2016). En outre, il est peu probable qu’elle dispose d’une bombe H (thermonucléaire) comme elle le prétend. En revanche, il est possible qu’elle soit dotée d’une bombe à fission dopée, comme le suggèrent les analyses de l’un de ses derniers tests.

Pour ses activités nucléaires et son programme de missiles balistiques, la Corée du Nord n’a cessé de voir renforcer les sanctions prises à son égard par le Conseil de sécurité des Nations unies. Mais ces dernières n’ont apparemment que peu d’effet dans la mesure où elle a trouvé un moyen de les contourner.

Aussi, loin de lever le pied sur ses activités nucléaires, Pyongyang accélère. C’est ce qu’a affirmé Yukiya Amano, le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), à l’occasion d’un entretien donné au Wall Street Journal.

« La situation est très mauvaise », a estimé M. Amano. « On est entré dans une nouvelle phase » et « tout indique que la Corée du Nord fait des progrès, ainsi qu’elle le déclare », a-t-il ajouté.

En outre, selon le directeur de l’AIEA, Pyongyang « intensifie ses efforts pour produire du plutonium et enrichir de l’uranium sur son complexe de Yongbyon ». Aussi, estime-t-il, une solution diplomatique, à l’image de celle qui a été trouvée avec l’Iran (mais qui reste contestée par Israël et même le président Trump) n’a que très peu de chance d’aboutir.

Qui plus est, la Corée du Nord semble aussi mettre les bouchées double pour mettre au moint un missile balistique intercontinental, comme l’avait annoncé en janvier Kim Jong-un, le maître de Pyongyang. Alors que le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, se trouvait en Chine pour évoquer son cas, cette dernière a procédé à l’essai d’un nouveau moteur de fusée.

» Le développement et la mise au point d’un moteur à haute poussée nouvelle génération va aider à consolider les bases scientifiques et technologiques qui nous permettront d’atteindre le niveau mondial en matière de lanceurs de satellites et d’intervention dans l’espace », a fait valoir l’agence officielle nord-coréene KCNA. « Le monde va bientôt réaliser la signification de la victoire historique que nous avons signée aujourd’hui », aurait déclaré Kim Jong-un.

Face à ces derniers développement, l’administration Trump cherche une parade, étant donné que la Corée du Nord a explicitement menacé les États-Unis ainsi que la Corée du Sud et le Japon. La semaine passée, M. Tillerson a assuré que « la politique patience stratégique [à l’égard de Pyongyang] était terminée ».

Pour le moment, Washington renforce ses moyens de défense antimissile en déployant, en Corée du Sud, une batterie THAAD. Ce qui est vu d’un mauvais oeil à la fois par Pékin et Moscou, pour qui cette mesure porte atteinte à la crédibilité de leurs forces stratégiques respectives.

« Nous avons souligné les graves risques liés au déploiement d’éléments du système global antimissile américain dans la région Asie-Pacifique », a affirmé, le 20 mars Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, après avoir rencontré son homologue japonais. « S’il s’agit de lutter contre les menaces en provenance de la Corée du Nord, le déploiement de ce système, tout comme l’accumulation d’armes dans la région, sont une riposte disproportionnée », a-t-il ajouté.

Cela étant, l’administration américaine cherche d’autres moyens pour freiner les ardeurs nord-coréenne. En effet, Washington envisage de couper Pyongyang de ses financements internationaux et de faire pression sur les sociétés et les banques chinoises ayant des relations avec la Corée du Nord. Et un renforcement militaire dans la région n’est pas non plus exclu. On devrait en savoir davantage les 6 et 7 avril prochain, à l’occasion d’une rencontre du président Trump avec Xi Jinping, son homologue chinois.

http://www.opex360.com/2017/03/21/le-programme-nucleaire-nord-coreen-dans-nouvelle-phase-selon-laiea/
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8457
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Ven 31 Mar 2017 - 0:28


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8457
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 16 Avr 2017 - 3:15
















_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 16 Avr 2017 - 18:07

Citation :
Corée du Nord: échec d'un nouveau tir de missile (Séoul)


Séoul, 15 avr 2017 (AFP) -


La Corée du Nord a échoué dimanche dans sa tentative d'effectuer un nouveau tir de missile, a affirmé le ministre de la Défense sud-coréen dans un communiqué.

"La Corée du Nord a tenté de tester un type de missile non identifié ce matin, depuis la zone de Sinpo, dans la province de Hamkyong, mais nous estimons que ce test a échoué", a précisé le ministre, au sujet de ce tir largement attendu de la part du régime de Pyongyang, alors que la tension est au plus haut avec les Etats-Unis depuis que le président Donald Trump a affirmé jeudi sa volonté de "traiter" le "problème" nord-coréen.

Ce tir raté est intervenu moins de 24 heures après la gigantesque parade militaire organisée par le régime de Pyongyang samedi, pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-Sung. Parade lors de laquelle l'armée nord-coréenne a exhibé une soixantaine de missiles, et notamment ce qui semblait être un nouveau type de missile balistique intercontinental.

Les ambitions de Pyongyang dans le secteur nucléaire sont à l'origine de la tension grandissante avec les Etats-Unis ces dernières semaines. Le président Trump a même menacé d'agir de façon unilatérale sur ce dossier si Pékin, allié traditionnel de la Corée du Nord, ne réussissait pas à faire entendre raison à son turbulent voisin.

A l'appui de ces menaces, et en réponse à plusieurs tirs de missiles récents de la part de Pyongyang, les Etats-Unis ont annoncé le 9 avril que le porte-avions Carl Vinson et son escadre de destroyers et de croiseurs lance-missiles avaient reçu l'ordre de faire route vers la péninsule coréenne.

A ce jour, la Corée du Nord a signé cinq essais nucléaires au total, les deux derniers en 2016, et de récentes images satellites semblent démontrer qu'elle préparerait un sixième test.

Selon les services de renseignement, le régime de Pyongyang pourrait disposer de l'arme nucléaire et frapper le sol américain d'ici moins de deux ans.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14508-coree-du-nord-echec-dun-nouveau-tir-de-missile-seoul
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Lun 17 Avr 2017 - 18:24

Citation :
 2017/04/17 17:43 KST

Corée du Nord : création d’un corps de forces d’opération spéciale




Forces d'opération spéciale

Les soldats nord-coréens de la force d'opération spéciale défilent sur la place Kim Il-sung le 15 avril 2017 lors du 105e anniversaire du fondateur du régime nord-coréen. (KCNA=Yonhap, Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)  


SEOUL, 17 avr. (Yonhap) -- La création d’un corps militaire nord-coréen de forces d’opération spéciale a été confirmée ce lundi, deux jours après la grande parade militaire organisée par Pyongyang à l’occasion du 105e anniversaire du fondateur du pays ermite, Kim Il-sung.

Dans cette parade militaire, des soldats de la force d'opération spéciale portaient un uniforme de camouflage de couleur kaki ainsi qu'un gilet pare-balles et un fusil d'assaut à lance-grenades. Leur casque «Fritz» doté de lunettes de vision nocturne sur le tête, les soldats portaient tous des lunettes de soleil, le visage camouflé en noir, ressemblant aux soldats des forces spéciales des armées sud-coréenne et américaine.

Rapportant la parade militaire tenue samedi dernier, le quotidien officiel nord-coréen Rodong Sinmun a indiqué concernant l’ordre des colonnes passant devant le podium «la marine nationale, l’armée de l’air et le corps antiaérien, le corps stratégique et le corps des forces d’opération spéciale».



Combinaison fusil d'assaut et lance-grenades

Une unité du corps militaire d'opération spéciale de la Corée du Nord passe debant le podium lors de la parade militaire de taille tenue à l'occasion du 105e anniversaire du fondateur du pays, Kim Il-sung, le 15 avril 2017 (KCNA=Yonhap, Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)


Le chef de ce nouveau corps d’armée d’opération spéciale a été confirmé comme étant le général trois étoiles de l’armée de terre Kim Yong-bok, récemment promu, anciennement commandant du 11e corps de l’armée de terre et général une étoile. Les médias nord-coréens ont rapporté que «le général trois étoiles Kim Yong-bok a dirigé la colonne des soldats des forces d’opération spéciale.»

Il a été promu au rang de général 3 étoiles le 14 avril, une promotion de deux échelons, ce qui signifierait que cette troupe équivaut à la marine nationale ou l’armée de l’air, d’après certains experts.

Une source bien informée sur la Corée du Nord a fait savoir que «le nombre de soldats des forces spéciales nord-coréennes s’élèverait à 100.000», «il reste à confirmer que cette troupe englobe et dirige toutes les unités des forces spéciales des armées de terre, de l’air et de la marine nationale ou uniquement les forces spéciales de l’armée de terre.»

Ce n'est pas la première fois qu' un nouveau corps militaire est dévoilé puisque la Corée du Nord avait révélé l’existence d’un corps stratégique de roquettes en avril 2012 à l’occasion du 100e anniversaire de Kim Il-sung. Cette troupe a été étendue en 2013 et a pris le nom de corps stratégique.



ICBM

Les deux tracteurs, érecteurs et lanceurs transportant probablement des ICBM passent sur la place Kim Il-sung lors de la parade militaire de taille organisée par le régime nord-coréen le 15 avril 2017. (KCNA=Yonhap, Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)  


La télévision centrale nord-coréenne (KCTV), a noté lors du passage de ces soldats du corps militaire d’opération spéciale «ils sont tous déterminés à poignarder le cœur de l’ennemi comme de la foudre descendue du mont Paektu si le camarade du commandant suprême (Kim Jong-un) en donne l'ordre.»

Cette description montre que la création de cette troupe vient en réponse à l’opération de «décapitation» des dirigeants nord-coréens effectuée par les armées sud-coréenne et américaine. Quant à l'armée sud-coréenne, une brigade de mission spéciale sera créée cette année pour éliminer les dirigeants militaires nord-coréens en cas d’urgence sur la péninsule coréenne.

Pyongyang a fêté le 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-sung avec une parade militaire massive pendant laquelle elle a exhibé des nouveaux missiles balistiques intercontinentaux sous l'oeil du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.



Camouflage

Les soldats du corps d'opération spéciale en tenue de camouflage défilent lors de la parade militaire sur la place Kim Il-sung à Pyongyang le 15 avril 2017. (KCNA=Yonhap, Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)  

http://french.yonhapnews.co.kr/northkorea/2017/04/17/0500000000AFR20170417002800884.HTML  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mer 26 Avr 2017 - 21:08

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mer 10 Mai 2017 - 18:11

Citation :
Corée du nord : découverte de nouveaux sites balistiques


10 mai 2017/Actualité des forces




La Chine ne serait donc pas la seule à maîtriser la technologie de construction des îlots artificiels directement inspirée de celle des sites pétroliers de Kashagan, dans la mer Caspienne, ou de Yamal en Sibérie.

Grâce à Google Earth, il est désormais possible d’identifier les cinq îlots construits par Pyongyang autour du centre d’essais balistiques de Sohae, interconnectés entre eux et au continent par une route de six mètres de large. Le but ici serait, selon les IP interrogés par TTU, de disséminer leurs sites de tirs grâce notamment à des véhicules érecteurs pour neutraliser toute tentative de frappe préemptive mais aussi d’y entreposer des systèmes antibalistiques totalement mobiles, dont la version locale du S-300, le KN-06.

Ceci semble avéré par l’ouverture angulaire des aménagements qui permettent la manœuvrabilité de ce type de véhicules. L’arsenal de seconde frappe nord-coréen reste, lui, dissimulé au cœur des montagnes, comme celui de Geumchang-ri. Néanmoins le suivi dans le temps des travaux sur l’île B et C pourrait également être le prélude à l’installation de silos enfouis dans le sol. Notons également l’analogie frappante de certaines infrastructures avec celles présentes sur le site iranien de Tabriz.

http://www.ttu.fr/coree-nord-decouverte-de-nouveaux-sites-balistiques/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 14 Mai 2017 - 16:20

Citation :
La Corée du Nord salue le nouveau président sud-coréen en tirant un missile balistique


Posté dans Corée du Nord par Laurent Lagneau Le 14-05-2017




Le nouveau président sud-coréen, Moon Jae-In, s’est dit prêt, peu après sa prestation de serment, le 10 mai, à se rendre à Pyongyang, « si les conditions sont réunies », afin d’établir à nouveau le dialogue avec la Corée du Nord pour tenter d’apaiser les tensions dans la péninsule.

Au cours de ces dernières semaines, les États-Unis ont élevé le ton à l’égard du régime nord-coréen, alors soupçonné de préparer un sixième essai nucléaire, en dépit des résolutions des Nations unies qui lui interdisent toute activité de ce genre. Et la péninsule coréenne a vécu au rythme des démonstrations de force, des menaces et des exercices militaires.

Cependant, ces derniers jours, l’on pouvait espérer une certaine détente. Outre l’élection de M. Moon, le président américain, Donald Trump, a déclaré qu’il serait « honoré » de rencontrer Kim Jong-Un, le maître de Pyongyang. Puis, le 13 mai, une responsable de la diplomatie nord-coréenne, Choe Son-Hui, a affirmé que son pays pourrait « avoir un dialogue, si les conditions s’y prêtent », avec les États-Unis.

Qui plus est, début mai, la Chine a laissé entendre qu’elle ne soutiendrait pas automatiquement son allié en cas d’intervention militaire américaine.

« Le programme nucléaire de la Corée du Nord réduit la propre sécurité de ce pays ainsi que celle de la région et compromet la sécurité nationale de la Chine », avait dénoncé, le 4 mai, le quotidien officiel Global Times. Or, cela contrevient au « Traité d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle » qui, signé en 1961 par les deux pays, précise dans son article I que les parties « doivent s’efforcer de préserver la paix de l’Asie et du monde et la sécurité de tous les peuples. »

Mais, visiblement, Kim Jong-un n’a nullement l’intention d’engager un quelconque dialogue avec le président Moon : pour saluer l’investiture de ce dernier, la Corée du Nord a tiré un missile balistique depuis sa base de Kusong, dans la nuit du 13 au 14 mai. L’engin a volé pendant 30 minutes et parcouru 700 km avant d’aller s’abîmer en mer du Japon. Il s’agit du premier tir réussi depuis avril, les deux précédents s’étant soldés par un échec.

Le Commandement militaire américain pour le Pacifique (US PACOM) a estimé que l’engin tiré n’était pas un missile intercontinental, que Pyongyang cherche à mettre au point.

À Washington, la réaction à l’annonce de ce tir a été immédiate. « Que cette nouvelle provocation soit un appel à toutes les Nations pour mettre en oeuvre des sanctions bien plus fortes contre la Corée du Nord », a indiqué la Maison Blanche. Le missile est tombé « si près du sol russe (…) que le président ne peut imaginer que la Russie soit contente », a ajouté la présidence américaine. La Corée du Nord est « une menace évidente depuis beaucoup trop longtemps », a-t-elle conclu.

De son côté, le président sud-coréen a dénoncé une « provocation irresponsable » de la part de Pyongyang et parlé d’un « défi grave à la paix et la sécurité sur la péninsule coréenne et à la communauté internationale. Et M. Moon a réaffirmé sa volonté de dialogue, « seulement si le Nord change d’attitude ». Ce qu’il n’a visiblement pas l’intention de faire. À Tokyo, le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a qualifié le tir nord-coréen de « totalement inacceptable », posant une « grave menace » sur la sécurité de l’archipel.

La Chine, qui organise, ce 14 mai, son premier sommet international sur les « Nouvelles routes de la soie », a dit « s’opposer aux violations par la Corée du Nord des résolutions du Conseil de sécurité » des Nations unies et appelé les parties en présence à la « retenue ».

Plus tard, d’après le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, le président russe, Vladimir Poutine, et son homologue chinois, Xi Jinping, ont discuté « en détail de la situation dans la péninsule coréenne » au cours d’une rencontre à Pékin. Les deux hommes ont « exprimé leur préoccupation pour l’escalade des tensions », a-t-il dit.

Pour Yang Moo-Jin, un professeur à l’Université des études nord-coréennes de Séoul sollicité par l’AFP, avec ce tir, la Corée du Nord « cherche apparemment à tester M. Moon et à voir comment prendront forme sa politique nord-coréenne ainsi que la coordination politique entre le Nord et les Etats-Unis. » Il s’agirait aussi de « maximiser l’influence politique du Nord », dans la perspective des négociations avec Washington, évoquée par Choe Son-Hui. Et d’ajouter : « Le Nord entend montrer, avant des négociations, qu’il ne renoncera pas aussi facilement à ses armes puissantes et précieuses. »

http://www.opex360.com/2017/05/14/la-coree-du-nord-salue-le-nouveau-president-sud-coreen-en-tirant-un-missile-balistique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 21 Mai 2017 - 23:54

Citation :
La Corée du Nord a tiré un "missile balistique de moyenne portée", selon un responsable US


AFP 21/05/2017


Un responsable de la Maison Blanche a confirmé le tir dimanche par la Corée du Nord d'un "missile balistique de moyenne portée", malgré les menaces de nouvelles sanctions américaines.

"Nous sommes au courant d'un tir par la Corée du Nord d'un missile balistique de moyenne portée. Ce système, testé pour la dernière fois en février, a une portée plus courte que les missiles tirés par la Corée du Nord lors des trois récents essais", a affirmé ce responsable à Riyad, où le président Donald Trump effectue une visite.

Des responsables du ministère sud-coréen de la Défense avaient annoncé auparavant qu'un "projectile non identifié" avait été tiré par la Corée du Nord à Pukchang, dans la province de Pyongan Sud.

Ce nouveau tir ajoute encore aux tensions avec Washington sur le programme balistique et nucléaire de Pyongyang.

La semaine dernière, la Corée du Nord avait lancé un missile de portée intermédiaire, le Hwasong-12. Cet engin avait une portée sans précédent, selon les analystes. Il s'agissait du dixième tir de missile depuis le début de l'année, après des dizaines de tirs et deux essais nucléaires en 2016.

La Corée du Nord accélère ses efforts pour mettre au point un missile balistique intercontinental (ICBM) capable d'acheminer une tête nucléaire sur le continent américain.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a débattu mardi à huis clos de sanctions renforcées contre la Corée du Nord. Les Etats-Unis et la Chine sont en train de préparer une nouvelle résolution pour d'éventuelles mesures punitives supplémentaires contre Pyongyang.

M. Trump a répété inlassablement qu'il utiliserait toutes les options pour empêcher Pyongyang de se doter de missiles intercontinentaux capables d'exposer les Etats-Unis à une éventuelle frappe nucléaire, laissant entrevoir la possibilité d'une action militaire.

https://www.lorientlejour.com/article/1052911/la-coree-du-nord-a-tire-un-missile-balistique-de-moyenne-portee-selon-un-responsable-us.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Ven 9 Juin 2017 - 20:16

Citation :
North Korea releases images of anti-ship missile firings

Gabriel Dominguez, London and Neil Gibson, London - IHS Jane's Defence Weekly

09 June 2017


Pyongyang's Korean Central News Agency (KCNA) has released images of what appears to have been the 8 June test-firing of anti-ship cruise missiles (ASCMs) from North Korea's east coast.


North Korea test-fired on 8 June a salvo of what appears to have been the country's
version of the Russian 3M24 ASCM. (KCNA)


The images show that the transport-erector-launcher (TEL) vehicles used to fire the missiles were similar to those that were displayed by the communist regime during its 15 April parade to mark the 105th anniversary of the birth of the country's late founder, Kim Il-sung.

On that day Pyongyang paraded a number of tracked TELs carrying launch tubes consistent with the North Korean version of the Russian 3M24 ASCM.

The 3M24-like missile, also referred to by the United States as the KN-09, had previously been fired from North Korean missile patrol boats, but this was the first time the missile was shown being fired by a land-based vehicle.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Sam 24 Juin 2017 - 18:46

Citation :
Défection d'un deuxième soldat nord-coréen en un mois


AFP 24/06/2017


Un soldat nord-coréen a fait défection en traversant la frontière lourdement fortifiée entre le nord et le sud, a annoncé samedi un porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense, dans le deuxième incident du genre ce mois-ci.

"Un soldat nord-coréen a fait défection vers un de nos postes de garde" vendredi soir, a précisé le porte-parole, selon l'agence Yonhap. "Il a été mis en détention provisoire pour interrogatoire".
Il n'y a pas eu d'échange de tirs lors de la fuite du soldat, a indiqué l'agence Yonhap.

Déjà le 13 juin, un soldat nord-coréen avait fait défection en traversant la zone démilitarisée qui divise en deux la péninsule coréenne.

Depuis la division de la péninsule, des dizaines de soldats nord-coréens ont fui vers le sud à travers la bande démilitarisée de deux km de large de chaque côté de la frontière proprement dite.

Plus de 30.000 Nord-Coréens ont fui leur pays, mais il est très rare qu'ils traversent la frontière entre les deux Corées, lourdement sécurisée par des barbelés et des champs de mines. Ils préfèrent habituellement emprunter la frontière avec la Chine, plus poreuse.

https://www.lorientlejour.com/article/1059071/defection-dun-deuxieme-soldat-nord-coreen-en-un-mois.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21511
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mar 4 Juil 2017 - 15:31

Citation :
La Corée du Nord affirme avoir testé avec succès un missile intercontinental


Posté dans Asie-Pacifique, Prolifération par Laurent Lagneau Le 04-07-2017




« La patience stratégique avec le régime nord-coréen est terminée. Honnêtement, la patience est terminée », a déclaré le président américain, Donald Trump, le 30 juin, alors qu’il se trouvait aux cotés de son homologue sud-coréen, Moon Jae-In, dans le jardin de la Maison Blanche.

La veille, Washington avait annoncé des sanctions contre une banque chinoise (Bank of Dandong), accusée de commercer avec des entités impliquées dans le programme de missiles balistiques mené par Pyongyang. Quelques jours plus tôt, M. Trump avait dit, via Twitter, « apprécié grandement les efforts du président Xi et de la Chine pour aider sur la Corée du Nord ». Et d’ajouter : « Mais ils n’ont pas fonctionné. Au moins, la Chine a essayé! »

Toutefois, le régime nord-coréen n’a cure des propos du président américain. Ce 4 juillet, jour de fête nationale aux États-Unis, Pyongyang a tiré un missile balistique Hwasong-14 depuis un site proche de Banghyon, dans la province de Phyongan Nord, frontalière de la Chine, en direction de la mer du Japon.

Le ministère japonais de la Défense a confirmé les estimations données plus tôt par le commandement américain pour le Pacifique (US PACOM) et l’état-major interarmées sud-coréen. Ainsi, le missile nord-coréen aurait atteint une altitude « largement » supérieure à 2.500 km, volé pendant près de 40 minutes – soit une durée inhabituellement longue – et parcouru 900 km à partir de son point de départ pour s’abîmer en mer du Japon.

Ainsi, ce missile pourrait avoir une portée potentielle de 6.700 km (en fonction de sa trajectoire), ce qui serait suffisant pour atteindre l’Alaska.

Plus tard, Pyongyang a confirmé ces données. « Le missile intercontinental de type Hwasong-14 a été tiré depuis la région nord-ouest du pays à 9h (heure de Pyongyang), le 4 juillet 2017, et a atteint les eaux ciblées en mer de l’Est avec précision après avoir volé pendant 39 minutes », a indiqué l’Académie des sciences de défense nationale, l’agence nord-coréenne chargée de l’armement.

« Ce tir d’essai s’est déroulé avec un angle vertical maximal et n’a donné aucun impact négatif sur les pays voisins », a continué cette source, avant de préciser que le missile avait « atteint une altitude maximale de 2.802 km et volé sur une distance de 933 km ». Et d’ajouter : « Le succès de ce tir de missile balistique intercontinental, type Hwasong-14, d’un seul coup, la dernière étape pour achever l’armement nucléaire de la nation, est une démonstration de force de notre industrie de défense autonome et intarissable. »

La Corée du Nord est « une puissance nucléaire forte » qui est dotée d’un « très puissant missile intercontinental qui peut frapper tout endroit au monde », a fait valoir, avec une pointe d’exagération, la télévision d’État nord-coréenne. « L’essai réussi d’un missile intercontinental […] est une percée majeure dans l’histoire de notre république », a-t-elle ajouté.

Le tir de ce missile Hwasong-14, annoncé début janvier par le chef du régime de Pyongyang, Kim Jong-Un, est une réponse aux propos tenus à la même époque par le président Trump. Ce dernier avait en effet assuré que jamais un missile nord-coréen n’atteindra le territoire américain.

Le chef de la Maison Blanche a d’ailleurs vigoureusement réagi à l’annonce de ce dernier tir. « Ce type n’a-t-il rien de mieux à faire de sa vie? », a-t-il écrit, via Twitter au sujet de Kim Jong-Un. « Difficile de croire que la Corée du Sud et le Japon toléreront cela très longtemps. Peut-être que la Chine va faire un geste fort au sujet de la Corée du Nord et mettre fin à cette absurdité une bonne fois pour toutes! », a-t-il ajouté.

« Ce tir montre clairement que la menace a augmenté », a, de son côté estimé Shinzo Abe, le Premier ministre japonais. « Les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon se réuniront cette semaine en marge du G20 », a-t-il continué, avant d’encourager « aussi le président [chinois] Xi Jinping et le président [russe Vladimir] Poutine à prendre davantage de mesures constructives. »

Quant au président sud-coréen, il a appelé le Conseil de sécurité des Nations unies à condamner, voire à sanctionner, la Corée du Nord pour ce dernier essai de missile. Ce qui a déjà été fait par le passé, sans pour autant influencer l’attitude de Pyongyang.

Photo : Tir d’un missile nord-coréen, en mai 2017

http://www.opex360.com/2017/07/04/la-coree-du-nord-affirme-avoir-teste-avec-succes-un-missile-intercontinental/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Nord-Coréenne
» Armée Sud-Coréenne
» Box beauté coréenne
» Corée du sud
» [Shop] Asiajam (HK)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: