Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21870
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Sam 12 Aoû 2017 - 18:34

Citation :
Pyongyang s'apprête à tester des missiles mer-sol avec un sous-marin (expert)


Washington, 12 août 2017 (AFP) -


De récentes photos prises par satellite semblent indiquer que la Corée du Nord se prépare à tester des missiles balistiques à partir d'un sous-marin, en pleine recrudescence de tensions avec les Etats-Unis, selon un spécialiste de l'armée nord-coréenne.

Joseph Bermudez, un expert de la Défense nord-coréenne et des renseignements, a posté des photographies sur le site de surveillance "38 North" --de l'Institut Etats-Unis/Corée de l'université Johns Hopkins-- qui, selon lui, pourraient montrer des préparatifs pour un essai de missile mer-sol balistique (SLBM).

"Des images prises récemment par un satellite commercial révèlent plusieurs développements suggérant que la Corée du Nord pourrait être en train d'accélérer le développement de la partie maritime de ses forces nucléaires", a-t-il indiqué.

L'activité sur un missile balistique expérimental pour un sous-marin de type SINPO au chantier de construction navale et base sous-marine de Mayang-do suggère "que le Nord pourrait préparer une nouvelle série +en mer+ de tirs d'essai, qu'il a entrepris des modifications et des améliorations aux systèmes de lancement du sous-marin, ou qu'il développe une version plus avancée du Pukguksong-1".

Le Pukguksong-1 est un SLBM dont le premier essai réussi remonte au 24 août 2016. Il avait volé sur 500 km en direction du Japon, ce qui avait conduit le leader nord-coréen Kim Jong-Un à affirmer que le territoire continental américain était désormais à portée d'un sous-marin croisant dans le Pacifique.

M. Bermudez a précisé que les préparatifs autour du sous-marin correspondaient à ceux constatés lors de précédents essais.

Le président américain Donald Trump a maintenu un haut niveau de tension vendredi sur le dossier nord-coréen, affirmant que l'option militaire était "prête à l'emploi" contre Pyongyang qui a menacé de lancer une attaque près de l'île américaine de Guam, avant-poste militaire stratégique des Etats-Unis dans le Pacifique.

Ce regain de tensions fait suite aux progrès de Pyongyang dans ses programmes nucléaire et balistique.

Le tir réussi d'un missile intercontinental signifie que théoriquement la Corée du Nord pourrait atteindre la côte est des Etats-Unis, et elle est aussi parvenue à miniaturiser suffisamment une bombe nucléaire pour pouvoir l'installer dans un tel engin.

Un système SLBM opérationnel aggraverait encore davantage la menace représentée par la Corée du Nord, lui permettant d'agir au-delà de la péninsule coréenne et de disposer d'une capacité de "frappe secondaire" si une attaque était menée sur ses bases militaires.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15045-pyongyang-sapprete-a-tester-des-missiles-mer-sol-avec-un-sous-marin-expert
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21870
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 13 Aoû 2017 - 22:37

Citation :
La Corée du Nord développe son programme nucléaire "à un rythme alarmant" (CIA)


AFP 13/08/2017


Mike Pompeo, le directeur de la CIA, a estimé dimanche que la Corée du Nord développait "à un rythme alarmant" ses capacités à lancer une attaque nucléaire contre les Etats-Unis, mais a tenu à relativiser l'imminence d'une confrontation militaire avec Pyongyang.

"A chaque fois qu'ils font des essais de missile, ou s'ils font un essai de missile nucléaire, ils gagnent en expertise, et on peut dire qu'ils progressent à un rythme alarmant", a déclaré M. Pompeo sur Fox News, interrogé sur la possibilité qu'un missile nucléaire nord-coréen frappe le sol américain.

Interrogé pour savoir si les Américains devaient s'inquiéter de la montée des tensions avec la Corée du Nord, Mike Pompeo a répondu que "rien n'est imminent".
"Rien n'est imminent. Mais attention, la probabilité accrue qu'un missile nucléaire frappe les Etats-Unis est une menace très dangereuse", a ajouté le directeur de l'agence de renseignement américaine.
Ces propos interviennent après une semaine d'escalade verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Donald Trump a en particulier promis "le feu et la colère" à la Corée du Nord.

La Corée du Nord, de son côté, a menacé de tirer quatre missiles vers l'île de Guam, avant-poste stratégique des forces américaines dans le Pacifique où sont stationnés environ 6.000 soldats américains.
"Je ne serai pas surpris qu'ils fassent un autre test de missile. Ils ont en déjà fait deux en juillet", a également avancé Mike Pompeo, en référence aux deux essais de tirs de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) conduits par le régime en juillet.

https://www.lorientlejour.com/article/1067075/la-coree-du-nord-developpe-son-programme-nucleaire-a-un-rythme-alarmant-cia.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21870
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mar 29 Aoû 2017 - 18:33

Citation :
Pyongyang tire un missile qui survole le nord-est du Japon


© Sputnik. Ilya Pitalev

International
23:07 28.08.2017(mis à jour 13:55 29.08.2017)



Pyongyang a effectué mardi matin un nouveau tir de missile qui a survolé le nord-est du Japon, a annoncé la chaîne NHK. Les habitants locaux ont été alertés.

Les autorités japonaises ont déclaré ce mardi matin que Pyongyang avait tiré un missile vers le nord du Japon. D'après la chaîne NHK, le projectile a survolé le nord-est du pays. Suite au tir, les habitants locaux ont été alertés.

D'après la télévision nippone, le projectile s'est abattu dans le Pacifique, à 1.180 km de l'île de Hokkaido. L’agence Kyodo précise que le Japon n’a pas entrepris de tentative d’intercepter le missile nord-coréen.

Yonhap, se référant au Comité des chefs d'état-major interarmées sud-coréens, a confirmé qu'un missile, depuis les environs de Sunan, avait traversé l'espace aérien japonais, précisant que le tir avait été effectué vers 5h57 du matin (heure locale). Le bureau présidentiel a convoqué une réunion du Conseil de sécurité nationale. Les forces armées sud-coréennes ont été mises en état d'alerte, informe l'agence.

Si dans un premier temps l'agence évoquait un projectile non identifié, elle précise actuellement qu'il s'agit d'un missile balistique. Il a parcouru 2.700 km à une altitude atteignant 550 km.

Le Premier ministre Shinzo Abe a déclaré que le gouvernement nippon ferait tout pour protéger les Japonais des missiles nord-coréens, informe la chaîne NHK. Yoshihide Suga, secrétaire général du cabinet nippon des ministres, a à son tour promis de riposter résolument à la menace nord-coréenne:

«Ce missile balistique s'avère avoir survolé notre territoire. C'est une menace sérieuse, grave, sans précédent pour notre nation», a-t-il déclaré aux journalistes à la suite du lancement.

Ces derniers temps, la Corée du Nord a multiplié les tirs de missiles. Le tir précédent avait été effectué le 26 août. Pyongyang avait alors lancé trois missiles balistiques à courte portée vers la mer du Japon.

Les tensions autour des programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord n'ont pas cessé de s'aggraver ces derniers mois. En juillet, Pyongyang a mené deux essais d'ICBM supervisés par Kim Jong-un, qui mettent apparemment une bonne partie du continent américain à sa portée.

Washington et Pyongyang ont alors échangé des menaces réciproques. Le ton a depuis baissé d'un cran, mais Washington et Séoul ont lancé cette semaine leurs exercices militaires conjoints qui sont invariablement condamnés par le Nord comme une répétition de l'invasion de son territoire.



https://fr.sputniknews.com/international/201708281032826623-coree-nord-missile-japon/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21870
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Ven 15 Sep 2017 - 19:24

Citation :
Un missile balistique nord-coréen a encore survolé le Japon


Posté dans Asie-Pacifique, Prolifération par Laurent Lagneau Le 15-09-2017




Que va bien pouvoir dire Shinzo Abe, le Premier ministre japonais? Après le survol, en août, de l’île nippone d’Hokkaïdo par un missile balistique nord-coréen, il avait parlé d’un tir « inacceptable », qualifié de « menace grave et sans précédent ».

Dans la foulée, M. Abe a défendu la nécessité, pour son pays, d’augmenter les dépenses militaires et de renforcer l’alliance avec les États-Unis. « Nous allons prendre toutes les mesures appropriées envers (les incidents comme) le tir d’un missile au-dessus du Japon. Enfin, il a aussi demander, à nouveau, le renforcement des sanctions des Nations unies prises à l’égard de la Corée du Nord.

Ce qu’a fait le Conseil de sécurité, cette semaine, après le 6e essai nucléaire réalisé par la Corée du Nord, en votant une résolution limitant, notamment, les importations nord-coréennes de pétrole. Des sanctions qualifiées de « scélérates » par Pyongyang. Pour autant, elles n’ont nullement incité les dirigeants nord-coréens à la mesure.

En effet, le Comité coréen pour la paix en Asie-Pacifique, chargé des relations extérieures et de la propagande, s’en est pris vigoureusement au Japon dans un communiqué de presse diffusé le 13 septembre. « Les quatre îles de l’archipel [japonais] doivent être coulées à l’aide d’une bombe nucléaire. […] L’existence du Japon n’est plus nécessaire à nos côtés », a-t-il lancé.

Puis, histoire de joindre le geste à la parole, la Corée du Nord a envoyé, la seconde fois en moins d’un mois, un missile balistique survoler Hokkaïdo, ce qui a déclenché le système J-Alert. L’engin s’est ensuite abîmé dans l’océan Pacifique, à 2.000 km à l’est de l’île nippone.

Selon le ministère sud-coréen de la Défense, l’engin en question a été tiré depuis un site proche de l’aéroport de Pyongyang. Il aurait atteint l’altitude de 770 km et parcouru 3.700 km. Des données supérieures à celles constatées lors du survol, fin août, d’Hokkaïdo par un missile Hwasong-12 (altitude de 550 km pour une distance parcourue de 2.700 km).

Comme l’on pouvait s’y attendre, ce nouveau tir de missile a été condamné par la communauté internationale, à commencer par le pays principalement concerné. « Le Japon ne tolérera jamais les provocations de la Corée du Nord », a déclaré Shinzo Abe, qui a demandé une énième réunion du Conseil de sécurité des Nations unies pour évoquer le cas nord-coréen.

« Le Japon ne tolérera jamais ces provocations à répétition et nous avons protesté vigoureusement auprès de la Corée du Nord », a, de son côté, averti Yoshihide Suga, le porte-parole du gouvernement japonais.

Seulement, il va être compliqué de renforcer une fois encore les sanctions prises à l’endroit de Pyongyang, qui compte, parmi ses alliés et soutiens, la Chine et la Russie, même si leur application est plus théorique que pratique, le régime nord-coréen ayant mis en place un système pour les contourner avec une relative facilité.

En outre, la résolution adoptée cette semaine par les Nations unies, édulcorée par rapport au projet initial présenté par les États-Unis afin d’éviter un veto chinois ou russe, devrait avoir un impact limité.

Cela étant, selon le Kremlin, le président Macron et son homologue russe, Vladimir Poutine, ont convenu, lors d’un entretien téléphonique, de montrer « unis concernant le caractère inadmissible d’une poursuite de l’escalade » dans la péninsule coréenne et se sont mis d’accord sur « la nécessité de résoudre cette situation extrêmement compliquée exclusivement par des moyens politiques et diplomatiques, par la reprise de négociations directes » avec la Corée du Nord.

http://www.opex360.com/2017/09/15/un-missile-balistique-nord-coreen-encore-survole-le-japon/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21870
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Mar 28 Nov 2017 - 22:32

Citation :
La Corée du Nord a tiré un missile intercontinental qui a volé sur 1.000 km, selon le Pentagone


AFP 28/11/2017


La Corée du Nord a tiré un missile balistique intercontinental qui s'est abîmé en mer du Japon après un vol de quelque 1.000 kilomètres selon les premières évaluations rendues publiques par le Pentagone mardi.

Le missile a été tiré du site de Sain-ni, près de Pyongyang, en Corée du Nord et il s'est écrasé au large du Japon. Le Pentagone a précisé que le missile n'a pas présenté de danger, ni pour les Etats-Unis continentaux, ni pour des territoires américains ou des pays alliés.

https://www.lorientlejour.com/article/1086551/la-coree-du-nord-a-tire-un-missile-intercontinental-qui-a-vole-sur-1000-km-selon-le-pentagone.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21870
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    Dim 3 Déc 2017 - 23:51

Citation :
Les avancées sous-marines de Pyongyang: une autre angoisse pour les USA


© REUTERS/ KCNA

Défense
13:00 03.12.2017(mis à jour 14:12 03.12.2017)


Le développement de sous-marins capables de transporter des missiles balistiques en Corée du Nord est «un cauchemar pour la Corée du Sud et le Japon, car les sous-marins ont la possibilité de passer inaperçus des systèmes de défense les plus sophistiqués».

Selon les spécialistes qui ont étudié les images satellites des chantiers navals nord-coréens, le pays asiatique pourrait préparer un nouveau test: cette fois, non sur un site d'essai terrestre, mais… depuis la mer!

À l'heure actuelle, il est peu probable que la Corée du Nord ait la capacité de lancer des missiles nucléaires à partir d'un sous-marin. Cependant, les ingénieurs nord-coréens avancent activement dans ce domaine et pourraient atteindre leur but d'ici 2018, estime la chaîne américaine CNBC.

Si la Corée du Nord peut réellement déployer un missile balistique sur un sous-marin, «cela compliquerait de façon certaine la défense contre les attaques de missiles», selon l'analyste de défense américain Joseph Bermudez, cité par CNBC.

Le spécialiste ajoute que des images satellites avaient montré qu'une barge d'essai de missiles était en train d'entrer en service dans le chantier naval Nampo de la marine nord-coréenne.



«Une fois en service, cette barge permettra un régime plus large des tests de missiles balistiques et de potentiellement valider la capacité de la flotte nord-coréenne des missiles mer-sol balistiques stratégiques», a écrit M.Bermudez.

Tir de missile nord-coréen: «ils ont volontairement provoqué Kim Jong-un»
Selon l'analyste, la barge d'essai est utilisée pour simuler des armes qui pourraient se trouver à l'intérieur d'un sous-marin, car il est considéré comme trop dangereux et coûteux de faire les premiers essais dans un sous-marin réel.

L'expert note que les Nord-Coréens se rendent compte que l'armée américaine surveille le processus de développement de leurs missiles mer-sol et essaient de le cacher des satellites. Cependant, M.Bermudez a déclaré que les essais à Nampo devraient être considérés comme «un indicateur significatif que Pyongyang avance».

En 2016, l'armée nord-coréenne a effectué un essai de sa technologie de missiles mer-sol au cours duquel l'un des missiles aurait volé au moins 500 kilomètres, écrit CNBC se référant à Yonhap. Il est possible que Pyongyang construise un sous-marin plus puissant capable de lancer plusieurs missiles en même temps, estime l'expert.

Bien que la technologie nord-coréenne ne soit pas complètement développée, le scénario actuel peut devenir «un cauchemar pour la Corée du Sud et le Japon, car les sous-marins ont la possibilité de passer inaperçus des systèmes de défense les plus sophistiqués», écrit le média. Par exemple, les missiles nord-coréens peuvent ne pas être détectés par les radars du système Patriot déployé au Japon et du système THAAD installé en Corée du Sud.

En outre, les analystes n'excluent pas que les sous-marins nord-coréens soient dotés d'une portée capable d'atteindre les côtes des États-Unis.

«Le plus gros problème auquel les États-Unis sont confrontés, en ce qui concerne les lancements nucléaires nord-coréens, est que vous ne pouvez pas l'arrêter si vous ne savez pas d'où il vient», a déclaré Loren Thompson, conseiller dans l'industrie de défense militaire. «C'est pourquoi les Nord-Coréens construisent des lance-missiles mobiles sur terre et qu'ils essaient de développer la capacité de lancement depuis les mers.»

Cependant, selon lui, la construction de sous-marins de ce type est un défi d'une immense complexité pour l'industrie militaire de la Corée du Nord.

https://fr.sputniknews.com/defense/201712031034144409-avancees-coree-nord-usa/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée nord coréenne / Korean People's Army (KPA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Armée Nord-Coréenne
» Armée Sud-Coréenne
» Box beauté coréenne
» Corée du sud
» [Shop] Asiajam (HK)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: