Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mer 1 Fév 2017 - 20:31

Citation :
Poland buys new Piorun MANPADS

Remigiusz Wilk, Krakow - IHS Jane's Missiles & Rockets

01 February 2017


Key Points
•Polish Armed Forces to acquire 1300 Piorun/Grom-M systems by 2022
•Additional systems to be purchased for qualification and acceptance trials

Poland's Armament Inspectorate has signed a six-year PLN932.2 million (USD232.7 million) contract with Mesko (part of PGZ, the Polish Armaments Group) to acquire the new PPZR 'Piorun' (manufacturers designator: 'Grom Modernizowany'- Grom-M-) man-portable air defence system (MANPADS).


The Polish Armed Forces will receive 1,300 new PPZR Piorun (Grom-M) Man-Portable Air Defence Systems between 2017 and 2022. (Mesko)

The contract, which runs from 2017 to 2022, provides for 1,300 new PPZR Piorun MANPADS launchers and missiles, and 420 fire control units (FCUs), GR-D day sights, and CTP-1 thermal sights. An initial batch of 150 Piorun MANPADS and 40 FCUs are scheduled to be handed over to the Polish Armed Forces by the end of 2017; these will be followed by annual increments to a final annual production rate of 250 missiles and 80 FCUs from 2019 to 2022.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Dim 12 Fév 2017 - 20:12

Citation :
12. Szczecińska Dywizja Zmechanizowana


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Lun 20 Fév 2017 - 20:14

Citation :
20/02/2017

La Pologne en discussion pour de nouveaux hélicoptères !





La Pologne a entamé des négociations avec trois soumissionnaires en vue de l’acquisition 16 de hélicoptères. Le pays veut passer commande pour 8 appareils destinés aux forces spéciales et 8 autres en version de guerre anti-sous-marine.

Selon le ministère de la Défense, Varsovie a transmis sa demande à trois hélicoptéristes, soit : Airbus Hélicoptères, Leonardo Helicopters et Sikorsky. Pour Varsovie, les hélicoptères destinés aux forces spéciales, devront être négociés en premier. La marge semble être plus grande pour les appareils destinés à la Marine, le choix ne sera pas connu avant 2019.

Les concurrents :

Il semble que du côté d’Airbus Helicopters, on présente le H225M « Caracal » pour les deux exigences. Leonardo devrait offrir l’AW149 pour les forces spéciales et l’AW101 pour les missions navales, tandis que Sikorsky devrait présenter le S-70i « Black-Hawk » et le S-70B « Seahawk ». Cette compétition rappelle étrangement la dernière en date, avec notamment les mêmes candidats.

Le H225M « Caracal »:



Le H225M « Caracal » (ex EC725) est la dernière version du « Super Puma » et de la famille « Cougar ». Cet hélicoptère de 11 tonnes bimoteur est équipé d'un rotor à cinq pales et d'un réservoir de carburant de grande capacité, offrant des performances et une autonomie plus grande de vol. Il a été conçu pour effectuer de multiples missions, telles que la recherche et sauvetage de combat (SAR), Le de transport aérien tactique, longue distance le transport en ambulance aérienne (MEDEVAC), l'appui logistique et les missions navales. Le H225M est également équipé d'une tourelle FLIR.

L’AW149 :



Cette machine s’inscrit dans le cadre d’un appareil de transport moyen tonnage de la classe 8 tonnes, pouvant accueillir 18 soldats en version militaire et capable d’effectuer une vaste gamme de missions telles que le transport de troupes, les missions de logistiques, de reconnaissance, surveillance et SAR (Search And Rescue). En version civile il sera capable d’effectuer le levage de charges importantes et le transport VIP.

Doté des dernières technologies en matière d’équipements, ce bimoteurs intègre deux turbine General Electric GE CT7-2E1 FADEC et dispose d’un tout nouveau système de transmission de puissance. De part son architecture électronique, il sera capable d'être équipé des systèmes requis par le client en fonction de ses besoins pour effectuer une vaste gamme de rôles et être facilement «re-roled» ou mis à niveau pour répondre aux besoins futurs d’exploitations.

L’AW101 :



L’AgustaWestland AW101 tri-turbine est doté de structures en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite surmonté d’un rotor à 5 pales. Il vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix, soit : le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récentes, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques, il est notamment capable de voler durant 30 minutes, après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant.

Sikorsky S-70 :



Le Sikorsky S-70i est un dérivé des versions MH-60 destiné à l’exportation. La nécessité d'une plate-forme d'un tout nouveau Black-Hawk. Le Hawk «M» a émergé durant les années 1990 avec l'obligation de mettre à jour l’avionique analogique des UH-60A et UH-60L avec un cockpit numérique intégré, des commandes de vol numériques doublées et des moteurs plus puissants et des améliorations structurelles. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le S-70i (MH-60) représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.


Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, l’hélicoptère est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le sauvetage (SAR), le ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC) ainsi que le relais des communications.


Photos : 1 AW149 @ Leonardo 2 H225M@ Airbus Helicopters 3 AW149@ Leonardo 4 AW101@Leonardo 5 S-70i @ Sikorsky

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/02/20/la-pologne-en-discussion-pour-de-nouveaux-helicopteres-863090.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mer 22 Fév 2017 - 20:18

Citation :
Dowództwo Generalne Rodzajów Sił Zbrojnych


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8148
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Lun 6 Mar 2017 - 15:11

Citation :
Leonardo, PGZ strengthen cooperation around Poland's military helicopter programmes


On 2 March 2017 in Rome, Polish Armaments Group (PGZ) and the Italian company Leonardo signed a Cooperation Agreement for helicopters. This is mutual confirmation of the cooperation and continued dialogue on areas of potential industrial cooperation around production, servicing and maintenance of helicopters for the Polish Armed Forces. Read more






http://worlddefencenews.blogspot.com/


Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Jeu 23 Mar 2017 - 22:02

Citation :
12 Brygada Zmechanizowana
 

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Jeu 23 Mar 2017 - 23:30

Citation :
23 mars 2017 | Par Antony Angrand

La Pologne ne prendra pas de F-16 A et B


  
La Pologne préfère acquérir des F-16 neufs plutôt que des appareils d'occasion, dont la modernisation serait excessivement onéreuse.
© MWojtowicz



La Pologne ne va pas acquérir de Lockheed Martin F-16 A ou B de seconde main. La raison avancée repose sur les coûts liés à la modernisation des appareils, qui seraient, selon le ministre adjoint à la défense nationale polonaise, Bartosz Kownacki, excessifs.

Le coût total d'acquision et de modernisation d'un F-16 de seconde main serait, selon Bartosz Kownacki, supérieur à celui d'un chasseur neuf. Varsovie va donc devoir se décider entre l'acquisition de nouveaux F-16 ou de F-35, bien que les coûts élevés de ce dernier rendent peu probable son achat.

http://www.air-cosmos.com/la-pologne-ne-prendra-pas-de-f-16-a-et-b-92079  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mer 29 Mar 2017 - 20:50

Citation :
La Pologne revoit son engagement au sein de l’Eurocorps


Posté dans Défense européenne par Laurent Lagneau Le 29-03-2017




Créé en 1992 sur la base d’une initiative franco-allemande, l’Eurocorps (ou Corps européen) a été déclaré opérationnel trois ans plus tard. En cas de sollicitation pour des missions allant de l’assistance humanitaire aux conflits de haute intensité, en passant par des opérations de maintien de la paix, ce quartier général peut théoriquement compter sur un réservoir de forces pouvant allant jusqu’à 60.000 hommes.

Actuellement, l’Eurocorps, implanté à Strasbourg, est constitué par 5 nations-cadre (France, Allemagne, Belgique, Espagne et Luxembourg) ainsi que par 5 pays associés (Pologne, Roumanie, Grèce, Italie et Turquie).

Seulement, le 28 mars, la Pologne, a fait part de son intention de revoir son engagement au sein de l’Eurocorps. Et cela, alors qu’elle devait acccéder au statut de « nation cadre », conformément à un engagement pris par l’ancien gouvernement polonais.

L’annonce a été faite dans un premier temps par le colonel Vicente Dalmau, un porte-parole du Corps européen. « Le gouvernement polonais a décidé de revenir sur la décision du précédent gouvernement de devenir une nation cadre de l’Eurocorps, et de rester une nation associée », a-t-il en effet indiqué à l’AFP, avant de préciser que cette décision avait été prise il y a « plusieurs mois ». Et d’ajouter : « Les militaires polonais vont partir au fur et à mesure et terminer leurs contrats personnels, au plus tard dans trois ans. »

Plus tard, le ministère polonais de la Défense a confimé cette information tout en démentant un retrait pur et simple de l’Eurocorps.

Ainsi, a-t-il fait savoir dans un communiqué, la Pologne « réduira son engagement [au sein de l’Eurocorps] dans la perspective de 3-4 ans » mais en restera un « membre associé ». En tout, 120 militaires polonais sont concernés par cette annonce.

Pour expliquer cette décision, le ministère polonais de la Défense a mis en avant « une augmentation de charges pour les forces armées découlant de la mise en oeuvre des décisions prises lors des sommets de l’Otan de Newport et de Varsovie, dont le renforcement du flanc oriental » de l’Alliance. Et d’ajouter : « La réduction de notre engagement dans l’Eurocorps n’aura pas d’effets négatifs sur le rôle polonais dans la politique de sécurité et de défense commune européenne. »

Cette marche en arrière de Varsovie a avant tout une portée politique. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné Tomasz Siemoniak, l’ex-ministre polonais de la Défense, pour qui elle risque de frapper « la coopération européenne en matière de défense et nos relations avec la France et l’Allemagne. » En clair, la Pologne mise plus sur l’Otan que sur la défense européenne qu’appellent de leurs voeux certains candidats à l’élection présidentielle française.

Sur le plan militaire, le statut de nation cadre de la Pologne aurait pu être intéressant dans la mesure où ce pays est l’un des rares, au sein de l’Union européenne, à consacrer 2% de son PIB à son effort de défense. Ce qui est loin d’être le cas de la Belgique, dont le format de ses forces armées se réduit comme peau de chagrin, et de l’Espagne, dont le budget militaire atteint seulement 0,90% de son PIB. Quant au Luxembourg, il n’est pas en mesure de jouer un rôle significatif.

S’agissant des nations associées, seules la Roumanie et la Grèce investissent dans leur défense. Ces deux pays, comme la Pologne, font partie des bons élèves de l’Otan en terme dépenses militaires. Enfin, la question de la place de la Turquie, en froid avec l’Allemagne , finira par se poser un jour ou l’autre.

http://www.opex360.com/2017/03/29/la-pologne-revoit-son-engagement-au-sein-de-leurocorps/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Jeu 30 Mar 2017 - 19:39

Citation :
La Pologne pourrait acquérir deux frégates australiennes


Posté dans Europe, Forces navales par Laurent Lagneau Le 30-03-2017




Actuellement, le format de la marine polonaise est modeste, avec, en dotation, seulement deux frégates de la classe Oliver Hazard Perry acquise d’occasion auprès des États-Unis au début des années 2000, et une corvette entrée en service il y a près de trente ans. Ces navires sont accompagnés par 4 sous-marins de type Kobben et un autre de type Kilo, d’origine soviétique, ainsi que par 3 vedettes lance-missiles et quelques chasseurs de mines.

Seulement, la modernisation et le renforcement de la marine polonaise est délicat, étant donné que, même avec un budget militaire porté à 2% du PIB, il y a des priorités plus urgentes que d’autres, comme le programme d’achat de trois nouveaux sous-marins, lequel fera l’objet d’une décision dans le courant de cette année. Pour rappel, trois industriels sont sur les rangs : DCNS, ThyssenKrupp Marine Systems et Saab.

Aussi, pour acquérir de nouveaux bâtiments de surface, la solution passe par le marché de l’occasion. Mais les opportunités sont rares. D’où l’intérêt de Varsovie pour deux frégates de la classe Adelaïde, mises en oeuvre par la marine australienne. Ces deux navires ont le mérite d’avoir été conçue sur la base de la classe Oliver Hazard Perry.

« L’acquisition de frégates de classe Adelaïde d’occasion en provenance d’Australie représenterait une amélioration majeure pour la Pologne. Cela augmenterait la capacité de combat de notre marine », a en effet déclaré Michal Jach, le président du Comité national de défense du Parlement polonais, lors d’une conférence sur la sécurité.

« Ces navires ont été modernisés et équipés de systèmes d’armes récents il y a quelques années. Après une bonne négociation, nous pourrions les payer plusieurs centaines de millions de zlotys. Une frégate [neuve] entièrement équipée coûte environ 700 millions de dollars », a encore fait valoir M. Jah.

La Royal Australian Navy pourrait en effet décider de retirer du service ses trois dernières frégates de la classe « Adelaïde » entre 2019 et 2021. Ces navires doivent être remplacés par ceux du programme Sea 5000.

Photo : frégate de type « Adelaïde », dérivée de la classe Oliver Hazard Perry

http://www.opex360.com/2017/03/30/la-pologne-pourrait-acquerir-deux-fregates-australiennes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mer 12 Avr 2017 - 18:15

Citation :
90% des responsables de l’état-major polonais ont été remplacés depuis le changement de majorité


Posté dans Europe, Otan par Laurent Lagneau Le 12-04-2017




En octobre 2015, le parti conservateur « Droit et Justice » (PiS) remportait largement les élections législatives polonaises face aux libéraux-conservateurs et pro-européens de la Plateforme civique, jusqu’alors au pouvoir. Disposant de tous les leviers du pouvoir (Andrzej Duda avait été élu président de la République quelques semaines plus tôt), cette formation politique est revenue sur plusieurs dispositions prises par la majorité précédente.

C’est ainsi que, par exemple, le nouveau ministre de la Défense, Antoni Macierewicz, a mis un terme aux discussions avec Airbus Helicopters portant sur la livraison de 50 hélicoptères H225M Caracal, après avoir longtemps soufflé le chaud et le froid sur ce dossier.

Mais d’autres décisions, moins spectaculaires, ont été prises par la nouvelle majorité. Notamment au niveau de la hiérarchie des forces armées polonaises, laquelle a été profondément remaniée. En tout, depuis octobre 2015, 90% des responsables de l’état-major polonais ont été remplacés. Même chose au sein du Quartier général des forces opérationnels, avec 82% de départs forcés. Au total, 34 généraux et 484 colonels ont été poussés vers la sortie.

L’un des derniers généraux à avoir rendu son uniforme est le général Mieczyslaw Gocul. Chef d’état-major des forces armées polonaises a annoncé, en janvier dernier, son départ alors qu’il était encore loin d’avoir atteint la limite d’âge.

Pour certains titres de la presse polonaise, M. Macierewicz aurait lancé une « chasse aux sorcières » pour se débarrasser des officiers qui s’étaient engagés à l’époque du Pacte de Varsovie et qui, donc, avaient été formés en Union soviétique.

Le PiS est arrivé « avec le désir de se débarrasser de ce qu’il considère comme ‘la vieille garde’, la génération la plus ancienne. C’est plus qu’une décommunisation », a commenté, auprès de l’AFP, un expert d’un groupe de réflexion international implanté à Varsovie.

Pour un ancien général polonais, Piotr Makarewicz, avec cette « purge », les « deux plus importantes institutions au sein de l’armée ont totalement perdu leur capacité opérationnelle. » Ce que réfute la porte-parole du ministère de la Défense, Anna Peziol-Wojtowicz, assurant que « la continuité du commandement dans tous les composantes militaires » n’est pas remise en cause.

Sur ce point, Jan Techau, le directeur du Richard C. Holbrooke Forum, à l’Académie américaine à Berlin, relativise. Si l’état de préparation opérationnelle des forces opérations n’est « pas un sujet d’inquiétude », en revanche, estime-t-il, il est préoccupant de voir que l’armée polonaise « semble être encore un secteur de l’État […] que le gouvernement cherche à idéologiser ».

Outre cette valse des généraux, M. Macierewicz a pris d’autres décisions qui prennent le contre-pied de celles prises par la majorité précédente, comme celle visant à revoir l’engagement polonais au sein de l’Eurocorps alors que la Pologne s’apprêtait à en devenir une nation-cadre. Un conseiller du président Duda a par la suite expliqué que ce corps d’armée européen « défend le flanc sud qui ne nous intéresse pas. »

Pourtant, les alliés européens de Varsovie, que ce soit au sein de l’Alliance atlantique et de l’Union européenne, ne se désintéressent pas du sort de la Pologne et des pays baltes. Le 13 avril, une cérémonie organisée à Orzysz, marquera le déploiement de quatre bataillons multinationaux sur le flanc oriental de l’Otan. Or, l’Allemagne, la France ou encore la Belgique, nations-cadres de l’Eurocorps, y participent.

http://www.opex360.com/2017/04/12/90-des-responsables-de-letat-major-polonais-ont-ete-remplaces-depuis-le-changement-de-majorite/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Sam 15 Avr 2017 - 17:40



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Ven 21 Avr 2017 - 22:48

Citation :
Poland relocates Leopard 2A5 tanks to the east

Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's Defence Weekly

21 April 2017



The Polish Ministry of National Defence (MND) has decided to relocate two of its newest tank battalions from the country's western border to strengthen units stationed in the east.


Tankers from the Polish Land Forces' 1st Tank Brigade, based in Wesola, undergoing training on a Leopard 2 MBT. The 1st Tank
Brigade has now been bolstered by the 34th Armoured Cavalry Brigade. (Polish MND)


The Leopard 2A5 MBTs of the 34th Armoured Cavalry Brigade (part of the 11th Armoured Cavalry Division) based in Zagan have been moved to the 1st Tank Brigade (part of the 16th Mechanised Division) based in Wesola: a city close to Poland's capital, Warsaw. While the first tanks began arriving at the beginning of April, the training of drivers, gunners, and commanders has been under way in Wesola since January.

According to Lieutenant General Leszek Surawski, Chief of the General Staff, it is expected that relocation of the first battalion will take 12 months and that the first Leopard 2A5 unit in Wesola will achieve operational capability within a year. Infrastructure and repair facilities for the new tanks are to be built within two to three years. At the same time the second battalion from Zagan will be also relocated to the Wesola garrison.

The plan to strengthen the eastern border also involves moving the PT-91 tanks of the 1st Tank Brigade based in Wesola to the 15th Mechanised Brigade in Gizycko, while its obsolete T-72M1 tanks are to be relocated to the 34th Armoured Cavalry Brigade, based in Zagan.

"By moving two [Leopard 2A5] battalions to the 1st Tank Brigade, we will create one strong armoured brigade in the 16th Mechanised Division, which is necessary on the eastern side of the Vistula River. In turn, the relocation of the PT-91 Twardy tanks to Gizycko will significantly enhance the combat capabilities of the 15th Mechanised Brigade," Gen Surawski said in a press interview for the Polish armed forces' Polska Zbrojna magazine.

The T-72s are to be used until 2021, while the PT-91s (Polish variants of the T-72M1) are planned to remain in service until 2032 and then be replaced by new tanks, followed by new infantry fighting vehicles produced under the Borsuk programme to replace Poland's BWP-1s.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Lun 15 Mai 2017 - 19:29

Citation :
Pologne : Une plainte vise les conditions de la rupture des discussions sur l’achat de 50 hélicoptères Caracal


Posté dans Europe, Forces aériennes, Industrie par Laurent Lagneau Le 15-05-2017




« Avec la Pologne, on est vraiment très fâchés parce que ce n’est pas des méthodes », avait lancé, en novembre dernier, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, à propos de la rupture, un mois plus tôt, par Varsovie, des négociations portant sur l’achat de 50 hélicoptères de manoeuvre H225M Caracal, d’Airbus Helicopters.

Alors qu’il vient de proposer un « reset » des relations franco-polonaise à la faveur de l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée, le gouvernement polonais, issu du parti conservateur « Droit et Justice » (PiS) risque d’être confronté à une crise politique en raison de cette affaire liée aux hélicoptères Caracal.

Pour rappel, en avril 2015, le gouvernement de centre-droit, dirigé par Ewa Kopacz, avait retenu l’appareil d’Airbus Helicopters pour équiper les forces armées polonaises. Et l’industriel Marignane comptait faire de la Pologne une de ses priorités, avec l’installation, à Lodz, de chaînes de montage et d’un centre de recherche et de développement. Seulement, le PiS, qui était alors dans l’opposition, avait assuré qu’il reviendrait sur cette décision en cas de victoire aux élection législatives. Et cela au profit de Sikorsky (filiale de Lockheed-Martin), qui proposait le S-70 Blackhawk, et AgustaWestland. Ce qui fut donc le cas.

Mais cette affaire a connu un rebondissement inattendu en avril, après un entretien donné par Waclaw Berczynski au quotidien Gazeta Prawna. Ce dernier était alors interrogé sur les conclusions – controversées – de la contre-commission d’enquête qu’il dirigeait au sujet du drame de Smolensk, au cours duquel le président Lech Kaczynski trouva la mort avec des dizaines de personnalités polonaise dans la chute du Tupolev Tu-154 présidentiel.

En effet, M. Berczynski a affirmé qu’il avait été le « mandataire » du ministre de la Défense, Antoni Macierewicz, dans le dossier des hélicoptères d’Airbus. Or, ce fait avait été jusque-là passé sous silence. Mieux encore : il s’est même vanté d’avoir « achevé » les Caracal.

Du coup, même si le ministère polonais de la Défense a tenté d’éteindre l’incendie, des députés de la Plate-forme civique (opposition) sont montés au créneau. Il faut dire que le parcours de M. Berczynski a de quoi intriguer. Ayant la double nationalité (américaine et polonaise), il a travaillé en tant qu’ingénieur chez Boeing entre 1985 et 2007, l’industriel américain lui ayant même payé ses études, à en croire la presse polonaise.

Par ailleurs, une enquête, menée par une commission de contrôle parlementaire, a déterminé que M. Berczynski a eu accès à des milliers de pages de documents confidentiels, susceptibles de receler des secrets industriels. Et cela, sans avoir les autorisations requises.

Pour l’ancien ministre polonais de la Défense, Tomasz Siemoniak, dont les propos ont été rapportés par le quotidien Le Monde (édition du 13 mai), il s’agit d’une affaire « très sérieuse » dans la mesure où les conditions dans lesquels les discussions avec Airbus Helicopters ont été rompues manquent de transparence. « Les liens de M. Berczynski avec les intérêts américains posent évidemment problème. Toutes ces incertitudes nuisent à la crédibilité de ce gouvernement pour mener une quelconque négociation », a-t-il estimé.

En attendant, une plainte a été déposée par la commission de contrôle parlementaire. « Les liens (…) entre MM. Macierewicz et Berczynski, ainsi que la longue collaboration entre M. Berczynski et une entreprise concurrente d’Airbus soulèvent des inquiétudes légitimes sur l’impartialité de son influence (…) dans ces négociations », y est-il notamment souligné.

http://www.opex360.com/2017/05/15/pologne-une-plainte-vise-les-conditions-de-la-rupture-des-discussions-sur-lachat-de-50-helicopteres-caracal/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Dim 28 Mai 2017 - 22:16

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Lun 5 Juin 2017 - 20:34

Citation :
La Pologne a l’intention de se doter d’un avion de combat de 5e génération d’ici 2025


Posté dans Europe, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 05-06-2017




La décision annoncée le 2 juin par Tomasz Szatkowski, sous-secrétaire d’État du ministère polonais de la Défense nationale, ne manquera pas de faire couler de l’encre. En effet, Varsovie a l’intention de doter sa force aérienne d’un avion de combat de 5e génération d’ici 2025, dans le cadre d’un programme appelé « Harpia ».

Comme il est exclu de voir la Pologne s’adresser à la Russie (T-50) voire à la Chine, et qu’il est improbable que l’ATD X-2 puisse l’intéresser, on peut donc conclure qu’il est question d’un achat du F-35A Lightning II, du constructeur américain Lockheed-Martin.

L’annonce a été faite par M. Szatkowski à l’occasion d’un débat organisé par le groupe de réflexion Polityka Insight, à Varsovie. Cet acquisition envisagée par la Pologne porterait sur 32 appareils, soit de quoi équiper deux escadrons de chasse. Ces F-35A remplaceraient en partie les 18 Su-22 Fitter et les 32 MiG-29 Fulcrum qui, hérités de la période communiste, sont encore en service au sein de la force aérienne polonaise.

Pour financer ce programme, Varsovie entend porter ses dépenses militaires à 2,5% de son PIB (contre 2% actuellement, soit 9 milliards d’euros). Ce plan figure dans le « Concept de défense de la République de Pologne », un document stratégique publié le 23 mai dernier.

Pendant un temps, la Pologne avait envisagé d’acquérir des F-16 d’occasion auprès de l’US Air Force. Mais cette solution avait été jugée peu intéressante, au regard du rapport coût/capacités qu’elle présentait. Aussi l’idée d’un achat de la dernière récente de l’avion de Lockheed-Martin (le F-16 « Viper ») fut avancée par Bartosz Kownacki, le vice-ministre polonais de la Défense, de même que celle de F-35.

« Chacun des avions a ses avantages et ses inconvénients. L’un des inconvénients est le prix : le F-35 est pour le moment cher », avait déclaré, en mars, M. Kownacki, devant des parlementaires.

Cela étant, en affichant son intention de commander 32 F-35, la Pologne suit d’autres pays européens, comme le Royaume-Uni, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas ou encore le Danemark. D’autres pourraient suivre, comme par exemple la Belgique, qui a lancé un appel d’offres pour remplacer ses F-16.

http://www.opex360.com/2017/06/05/la-pologne-lintention-de-se-doter-dun-avion-de-combat-de-5e-generation-dici-2025/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Jeu 22 Juin 2017 - 17:42

Citation :
Les chasseurs de l'Otan ayant suivi un avion ministériel russe étaient polonais

AFP 22/06/2017


Les chasseurs F-16 de l'Otan qui se sont approchés mercredi de l'avion du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou au-dessus de la Baltique, étaient polonais, a annoncé jeudi l'armée polonaise. Deux avions polonais effectuant la mission de police de l'air dans le cadre de l'Otan au-dessus de la mer Baltique avaient été chargés de suivre trois appareils russes, un Tupolev 154 non armé et deux chasseurs Su-27 armés de missiles air-air, a indiqué le Commandement opérationnel interarmées polonais dans un communiqué cité par l'agence PAP.

"L'interception a été opérée conformément aux procédures en vigueur à l'Otan", ajoute le communiqué, sans autre précision.
Plusieurs pays membres de l'Otan participent à tour de rôle à cette mission de police de l'air destinée à rassurer les pays baltes sur leur sécurité.

D'après des journalistes des principales agences de presse russes présents à bord du Tupolev, les avions de l'Alliance atlantique ont tenté d'escorter l'avion du ministre, et l'un d'entre eux a tenté de s'en approcher, mais le Su-27 qui lui servait d'escorte l'a forcé à s'éloigner.

"Le Su-27 a montré (à l'avion de) l'Otan qu'il était armé en virant de bord. Après cela, le F-16 de l'Otan s'est éloigné", a raconté un journaliste d'Interfax, présent à bord de l'appareil ministériel. De son côté, l'Otan a affirmé qu'il s'agissait d'une "procédure standard"

.Selon l'Alliance, les activités de l'aviation militaire russe se sont intensifiées ces derniers jours sur la Baltique. L'Otan est en train de déployer quatre bataillons multinationaux en Pologne et dans les pays baltes, qui craignent une hypothétique attaque russe. Pour Moscou, le renforcement des forces de l'Otan dans cette région traduit une volonté d'encercler la Russie.

https://www.lorientlejour.com/article/1058723/les-chasseurs-de-lotan-ayant-suivi-un-avion-ministeriel-russe-etaient-polonais.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Jeu 29 Juin 2017 - 20:59

Citation :
Dowództwo Generalne Rodzajów Sił Zbrojnych


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Lun 3 Juil 2017 - 19:54

Citation :
Poland receives first Rak 120 mm mortar vehicles

Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's Defence Weekly

03 July 2017


The Polish 17 Mechanised Brigade's 1 Mechanised Battalion based in Miedzyrzecz received eight self-propelled 120 mm Rak mortar systems and four all-wheel drive (AWD) command post vehicles on 30 June.


Poland has received its first Rak 120 mm mortar vehicles. (Polish Ministry of Defence)

The brigade is currently equipped with 247 Rosomak-based vehicles.

Two AWR 4x4 artillery reconnaissance vehicles based on the AMZ-Kutno Zubr, three Jelcz-based AWA ammunition supply vehicles, an AWRU mobile workshop, and a WZ 6x6 support vehicle still have to be delivered to fully equip an 80-strong mortar company.

The next mortar company to receive Raks, by the end of 2017, will be from 12 Mechanised Brigade in Szczecin.

Poland has ordered equipment for eight mortar companies, including 64 Rak mortars and 32 AWDs, both based on the Rosomak 8x8 chassis, under a PLN970 million (USD262 million) contract with Huta Stalowa Wola in April 2016.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mer 12 Juil 2017 - 21:29





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mar 1 Aoû 2017 - 23:59

Citation :
Second Gulfstream G550 VIP aircraft arrives in Poland



Photo by Sławomir Mrowiński(IWSZ)


Read news from Defence Blog at Flipboard.com | Subscribe to the newsletter from Defence Blog

Aug 1, 2017



The second of two planes for VIPs purchased by the Polish government has landed in the northern city of Bydgoszcz.

That was reported by Polish Ministry of National Defence.

The delivery of the aircraft is a tangible effect of the effort made by the Polish government to replace the aging VIP transport fleet, until now consisting of Tu-154M and Yak-40 post-soviet jets.

The current government decided to buy two Gulfstream G550 and three Boeing 737 jets.

The second G550 Gulfstream plane has been christened General Kazimierz Pułaski – a military hero of both Poland and the US who lived between 1745 and 1779.

A special ceremony was held in Bydgoszcz on Saturday to mark the plane’s arrival. The event was attended by deputy defence minister Bartosz Kownacki.


Photo by Sławomir Mrowiński(IWSZ)


http://defence-blog.com/news/second-gulfstream-g550-vip-aircraft-arrives-in-poland.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Ven 4 Aoû 2017 - 19:59

Citation :
First Polish Army unit receives full complement of Krab SPHs

Nicholas Fiorenza - IHS Jane's Defence Weekly

04 August 2017


Fourteen Krab SPHs were delivered by tank transporters to the Masurian Artillery Regiment (11 MPA) on 31 July.
Source: 11 MPA



Deliveries of Krab 155 mm self-propelled howitzers (SPHs) to the Masurian Artillery Regiment (11 MPA) will be completed this month, marked by a ceremony on 31 August in the presence of officials from the ministry of defence, the unit said on its website. Fourteen Krabs were delivered to the regiment by tank transporters on 31 July.

The 11 MPA will be the first of four squadrons (Dywizjonowy Modul Ogniowy: DMO) to receive its full complement of the Krab. Each DMO comprises 24 Krabs, three command staff vehicles, eight command post vehicles, six ammunition supply vehicles, and one mobile armament and electronics workshop vehicle.

The Krab is a Polish-modified SPH based on the South Korean Hanwha Techwin K9 Thunder chassis, the BAE Systems AS90 Braveheart turret, and a German L52 155 mm gun.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Ven 18 Aoû 2017 - 23:42

Citation :
Poland opens tenders for new light vehicles


Remigiusz Wilk - IHS Jane's Defence Weekly

18 August 2017


Poland has reopened the tender for Mustang 4x4 vehicles, while at the same time Polish airmobile units also look
for specialised airmobile troop carriers with trailers.


Some 118 Wirus vehicles will be delivered to 2022 to meet Poland’s Zmija (Viper) long range reconnaissance
vehicle (LRRV) requirement. (Team Concept)



The most important tender is for Mustang 4x4 light multipurpose vehicles to be delivered in 2019-22. Poland is looking for 872 soft skin vehicles and 41 armoured variants, with an option for an additional 2,787 non-armoured vehicles for delivery in 2019-26.

The Mustang is to replace the Honker 4x4 jeep, a light vehicle most widely used by the Polish armed forces. The Honker has been manufactured in Poland since 1988, but in June 2016 the producer went bankrupt.

The basic Mustang will have a gross vehicle weight below 3,500 kg with a payload of 1,000 kg and be able to carry nine personnel (the driver and eight soldiers).

The armoured variant is required to have STANAG 4569 Level 1 ballistic and mine protection and to have run flat wheels. It can carry five crew members – the driver and four soldiers – or at least 600 kg in cargo.

Both variants are to be powered by a diesel engine with a 0.35 kW/kg power-to-mass ratio, and be equipped with a winch with a 25 m long line. The minimum unprepared fording depth for the new vehicles should be 0.5 m, going up to 0.65 m.

The deadline for submitting offers is 4 September. The selection criteria are 60% price, 5% warranty time, 5% engine power, 5% clearance and – a new condition – 15% monospace factory design.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Ven 25 Aoû 2017 - 19:34

Citation :
Varsovie va augmenter son budget militaire de plus de 45 milliards d’euros au cours des 15 prochaines années


Posté dans Europe, Otan par Laurent Lagneau Le 25-08-2017




Avec un budget de la défense au montant équivalent à 2% de son PIB, la Pologne est l’un des bons élèves de l’Otan en matière de dépenses militaires. Mais elle entend en faire davantage afin de pouvoir financer les mesures prévues dans son plan appelé « Conception de développement des forces armées à l’horizon 2032. »

Selon ce document, il est ainsi notamment question de doubler les effectifs de ses forces armées (qui comptent actuellement 100.000 militaires) et d’investir massivement dans une défense territoriale, laquelle serait assurée par des milices citoyennes. Ces dernières, qui seront, à terme, fortes de 50.000 combattants, seront formées pour contrer d’éventuelles opérations de déstabilisation russes.

Pour cela, les dépenses militaires polonaises devront être portées à 2,5% du PIB. D’où l’annonce de Tomasz Szatkowski, le ministre adjoint de la Défense, d’une rallonge de 200 milliards de zlotys (environ 47 milliards d’euros) pour les 15 prochaines années. « Ce n’est pas un montant insignifiant », a-t-il souligné, lors d’un entretien donné à l’agence Reuters.

Grâce à cette enveloppe conséquente, le budget annuel polonais de la Défense devrait donc doubler d’ici 2032, passant de 9 milliards à 18 milliards d’euros.

Cependant, cet effort, aussi important soit-il, ne permettra sans doute pas de moderniser les forces polonaises, dont les deux tiers des équipements qu’elles utilisent datent de la période soviétique. Aussi, M. Szatkowski a indiqué qu’il y aurait des « choix difficiles » à faire. Et les forces navales en feront visiblement les frais puisqu’elles pourraient se voir privées de nouvelles frégates. En outre, le programme Harpia, qui porte sur l’acquisition d’un 32 avions de cinquième génération, devrait être repoussé à la seconde moitié de la prochaine décennie.

Ces « choix difficiles » sont notamment dus à la hausse programmée des effectifs des forces armées. Ex-chef d’état-major et ex-représentant de la Pologne auprès de l’Otan et de l’Union européenne, le général Mieczyslaw Cieniuch, déplorait, dans les colonnes du quotidien Le Monde, en juillet, une « une inversion des priorités inquiétante. » Et d’expliquer : « L’augmentation radicale des effectifs de soldats ne devrait pas être une priorité, mais la modernisation et la formation de ce que l’on a. L’une se fera au détriment des deux autres. »

Quoi qu’il en soit, avec la réapparition de la menace dite de la force sur le flanc oriental de l’Otan, la Pologne occupe désormais une place particulière. Elle est « devenue pour les États-Unis le centre de gravité pour tout ce que nous faisons en matière de dissuasion » sur le continent européen, a déclaré, le 14 août, le général Ben Hodges, le commandant de l’US Army en Europe. « Des centaines de soldats américains s’entraînent chaque jour (…) en différents endroits à travers la Pologne en raison de sa situation tellement importante, de la géographie », a-t-il ajouté.

http://www.opex360.com/2017/08/25/varsovie-va-augmenter-son-budget-militaire-de-plus-de-45-milliards-deuros-au-cours-des-15-prochaines-annees/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Mer 6 Sep 2017 - 22:41

Citation :
Poland showcases new Dromader uniform for soldiers


Photo by Robert Suchy/CO MON

Read news from Defence Blog at  Flipboard.com | Subscribe to the  newsletter from Defence Blog

By Dylan Malyasov - Sep 6, 2017  
 

Polish state holding group Polska Grupa Zbrojeniowa (PGZ) has revealed a new Dromader military uniform during the MSPO-2017 defence exhibition in Poland.

PGZ has unveiled it’s a new uniform as part of a broader project called Integrated Weapons and Equipment Carrying System “Dromader”. The new uniform was made using much discussed. modern, Polish MAPA camo pattern. Maskpol is the company responsible for conducting the project.

In total, roughly 28 elements of the system, designed by PGZ’s Maskpol, were displayed. It is planned that at least some of them will be introduced by the recently established Polish Territorial Army this Autumn.


Photo by Robert Suchy/CO MON


Photo by J.Sabak


Photo by Robert Czulda


http://defence-blog.com/army/poland-showcases-new-dromader-uniform-for-soldiers.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21599
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   Jeu 7 Sep 2017 - 17:43

Citation :
21 Brygada Strzelców Podhalańskich

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Forces Armées Polonaises/Polish Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» aller au bout de ses forces...
» Les Forces Morales
» FMR - Forces Maritimes du Rhin - Stagiaires pilotes du Génie
» FORCES MARITIMES DU RHIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: