Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Royaume invité à adhérer au CCG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 32  Suivant
AuteurMessage
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales    Dim 15 Mai 2011 - 18:49

Citation :
Une adhésion du Maroc au CCG devra être "progressive"


Une adhésion du Maroc au Conseil de coopération du Golfe (CCG) "prendra du temps" et devra être "progressive", a estimé le ministre marocain des Affaires étrangères, en tournée dimanche dans la région.

Taïeb Fassi Fihri, qui se trouvait à Abou Dhabi au lendemain d'une visite à Ryad, est porteur de messages du roi Mohamed VI "remerciant" les dirigeants du CCG pour leur offre en vue d'une adhésion de son pays à leur club.

"Le Maroc a réagi positivement à cette offre, qui doit se concrétiser selon une approche progressive", a dit M. Fassi Fihri au quotidien arabe Al-Hayat.

"Nous sommes volontaires pour adhérer" au CCG mais cela "prendra du temps", a ajouté le ministre, qui a été reçu samedi à Ryad par le roi Abdallah d'Arabie saoudite et dimanche à Abou Dhabi par le président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane.

Lors d'un sommet le 10 mai à Ryad, les dirigeants du CCG se sont déclarés favorables à une adhésion au CCG de la Jordanie et du Maroc, les deux monarchies arabes à ne pas faire partie de ce club fermé depuis sa création en 1981.

"Aucun calendrier n'a été encore fixé pour entamer" des négociations sur une éventuelle entrée du Maroc au CCG, un projet qui "nécessité une étude solide et profonde", a commenté M. Fassi Fihri, cité toujours par Al-Hayat.

Il a préconisé un dialogue "stratégique" entre les deux parties, qui "pourrait être suivi d'autres étapes", rappelant que Rabat partage avec les monarchies pétrolières du Golfe "la même vision face aux défis qu'affronte le monde arabe".

Il a indiqué dans son contexte que le Maroc, dont les relations avec l'Iran sont rompues depuis deux ans, était "solidaire de Bahreïn", pays vivement critiqué par Téhéran pour avoir fait appel à une force régionale du CCG qui l'a épaulé dans la répression à la mi-mars de protestations hostiles au régime.

Dans une première réaction le 10 mai, le gouvernement marocain avait annoncé accueillir avec "un grand intérêt" l'offre du CCG tout en réitérant "son attachement naturel et irréversible" à la construction de l'Union du Maghreb arabe (UMA), en panne depuis des années en raison du conflit du Sahara impliquant deux de ses membres, le Maroc et l'Algérie.

http://www.aufaitmaroc.com/actualites/maroc/2011/5/15/une-adhesion-du-maroc-au-ccg-devra-etre-progressive

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1530
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Dim 15 Mai 2011 - 18:52

En toute logique... Sa se fera progressivement comme le suggère l'article de Klan, c'est évident, personne ne sera frustré dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1188
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Dim 15 Mai 2011 - 19:16

klan a écrit:
que Rabat partage avec les monarchies pétrolières du Golfe "la même vision face aux défis qu'affronte le monde arabe".

La denrée a, encore une fois, prononcé les mots qu'il ne fallait pas. De quelle même vision parle t il? La leur, est de se refuser à tout changement, de distribuer des restes de rente pour faire taire la plébe, alors que chez nous, nous sommes tenu de procéder à une actualisation de nos institutions, processus lancé par le Roi le 9 mars. Le developement de notre pays ne se fera que par une implication / résponsabilisation du peuple, le contraire serait difficile et risquée si à chaque fois on doit attendre les initiatives du Roi. 10 ans de dur labeur ont révélé, que lui seul ne peut tout résourdre. La démocratie, dans notre cas, est un outil de croissance, une machine à produire des élites véritablement efficace car empruntant le long et dur cheminement de l'aprentissage et du mérite.
Il est à craindre que les sheihk du CCG, ne veuillent nous prendre avec eux que pour mettre notre projet constitutionnel au frigo, pour ne pas que ca serre de modéle à leur détracteurs.

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales    Mer 18 Mai 2011 - 18:28

Citation :

L'adhésion du Maroc et de la Jordanie au CCG renforcera la coopération économique (ministre bahreïni)

Manama, 18/05/11- L'adhésion du Maroc et de la Jordanie au Conseil de coopération du Golfe (CCG) est de nature à renforcer le partenariat et la coopération économique arabe, a affirmé le ministre bahreïni des Affaires étrangères, cheikh Khaled Ben Ahmed Ben Mohamed Al-Khalifa.

Dans un entretien publié mercredi par le quotidien bahreïni Al Watan, le ministre a fait savoir que la Jordanie a formulé une demande officielle d'adhésion au CCG, et que le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud Al-Fayçal, a effectué une visite à Amman à l'issue de la réunion des dirigeants du CCG pour discuter des modalités de cette adhésion.

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères a, en outre, indiqué que le Maroc n'a pas demandé officiellement à adhérer au CCG mais une demande officielle lui a été adressée à ce sujet, relevant que l'adhésion du Maroc pourrait prendre la forme d'une sorte de partenariat avancé.

Et de souligner qu'il est prématuré d'entrer dans les détails et le calendrier d'adhésion du Maroc et de la Jordanie.

MAP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2716
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Jeu 19 Mai 2011 - 19:39

mirage a écrit:
... mais le roi d’Arabie Saoudite en aurait fait une question d’honneur...

Maghreb Intelligent

l'honneur Rolling Eyes
chose dont on ne peut attendre de la par des dirrigeants algériens, qui n'en n'ont même pas pour leur peuple.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 0:18

Ce journaliste parle de refus du Maroc a integre' le CCG, avec ces declarations il essaie de blesser le sentiment des pays de golf et porter prejudice a la position marocaine. La diplomatie marocaine a deja commit l'erreur de l'AFRICOM et elle ne le repetera pas. Selon ce que j'ai pu deduire, de ce que j'ai lu derrierement, le Maroc prefere une integration escalone'e au CCG, c'est a dire commencer par un accord d'assotiation et dela construire une nouvelle dinamique en vue de reconstruire une ligue Arabe avec des poles de pouvoir et d'influence differents a ceux qui existe aujourd'hui.

Dans ce sens il ne faudrait pas oublier les declarations du MAE kowetien ou il a deja fait allussion au possible changement du nom de cette association de pays du Golf "arabique".

Revenir en haut Aller en bas
romh
sergent chef
sergent chef


messages : 295
Inscrit le : 09/09/2009
Localisation : agadir maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 0:34

il faut faire attention de ceque dit cet homme c'est un journaliste (kaoumiste) genre al jazeera wama jaoiraha et en plus le maroc n'a pas dit non et riens d'officiel ne le prouve alors il faut attendre un petit peu pour juger
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 2:01

romh a écrit:
il faut faire attention de ceque dit cet homme c'est un journaliste (kaoumiste) genre al jazeera wama jaoiraha et en plus le maroc n'a pas dit non et riens d'officiel ne le prouve alors il faut attendre un petit peu pour juger

Ce journaliste Ghassan Benjeddou a quitté Al Jazeera parce qu'elle critiquent dernièrement la Syrie, ça en dit long sur sa position et son école de pensée. Il est agacé par cette invitation c'est tout. Où est ce qu'il a lu que le Maroc REFUSE l'invitation du CGG. Pauvre con, il a perdu toute crédibilité!

_________________
السيسي عمهم و حارق دمهم
Revenir en haut Aller en bas
nisar
Caporal
Caporal


messages : 128
Inscrit le : 28/01/2011
Localisation : Québec
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 4:48

atlasonline a écrit:
romh a écrit:
il faut faire attention de ceque dit cet homme c'est un journaliste (kaoumiste) genre al jazeera wama jaoiraha et en plus le maroc n'a pas dit non et riens d'officiel ne le prouve alors il faut attendre un petit peu pour juger

Ce journaliste Ghassan Benjeddou a quitté Al Jazeera parce qu'elle critiquent dernièrement la Syrie, ça en dit long sur sa position et son école de pensée. Il est agacé par cette invitation c'est tout. Où est ce qu'il a lu que le Maroc REFUSE l'invitation du CGG. Pauvre con, il a perdu toute crédibilité!

c'est un libano-tunisien adopté par le hizbollah, un vrai fidél chiite il a toujours servit les intérets irano-syrio-hizbollah, et vu qu'une éventuelle adhésion du M A R O C au CCG leur fait mal là oû je pense, ben il improvise comme il peut en espérant influencer l'opinion des peuples de ces pays.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yashine1985
1ere classe
1ere classe


messages : 66
Inscrit le : 21/03/2011
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 11:09

nisar a écrit:
atlasonline a écrit:
romh a écrit:
il faut faire attention de ceque dit cet homme c'est un journaliste (kaoumiste) genre al jazeera wama jaoiraha et en plus le maroc n'a pas dit non et riens d'officiel ne le prouve alors il faut attendre un petit peu pour juger

Ce journaliste Ghassan Benjeddou a quitté Al Jazeera parce qu'elle critiquent dernièrement la Syrie, ça en dit long sur sa position et son école de pensée. Il est agacé par cette invitation c'est tout. Où est ce qu'il a lu que le Maroc REFUSE l'invitation du CGG. Pauvre con, il a perdu toute crédibilité!

c'est un libano-tunisien adopté par le hizbollah, un vrai fidél chiite il a toujours servit les intérets irano-syrio-hizbollah, et vu qu'une éventuelle adhésion du M A R O C au CCG leur fait mal là oû je pense, ben il improvise comme il peut en espérant influencer l'opinion des peuples de ces pays.

Il ne faut pas introduire le fameux axe chiite à chaque fois qu'un décérébré lâche une connerie.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 11:41

il faut eviter les chroniqueurs egyptiens et syriens ces jours ci,ca bave de rage Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 11:47

yashine1985 a écrit:


Il ne faut pas introduire le fameux axe chiite à chaque fois qu'un décérébré lâche une connerie.

Je pense tout a fait le contraire. Je crois que c'est le facteur "chiite" qui est entrain de changer tant les alliances actuelles comme les plans de defense futures dans les camps militaires, culturals et surtout religieux dans le Moyen Orient (voisinage inmediat) qu'en Afrique du Nord. Dans ce sens il ne faut pas oublier que la rupture des relations entre le Maroc et l'Iran a comme raison principale de freiner l'influence culturelle et religieuse iranienne sur des communaute's marocains tant au Maroc comme en Europe et aussi montrer la position marocaine dans le plan militaire si incurssion ou attaque il y a de l'Iran aux allie's du Maroc dans la region, AS, EAU et Bahrein surtout.
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1101
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 12:25

Pour comprendre un peu la situation politique du CCG et pourquoi ils ont voulu du Maroc et de la jordanie parmi eux je vous conseille de voir les videos sur youtube d'un specialiste koweiti des questions iraniennes Dr abdullah nufaissi.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 13:22

J'ai essayer de chercher des videos du Dr Abdullah al Nufaissi sur YouTube et j'ai pu rien trouver. Peut etre que c'est un probleme du language de mon clavier. Pour cette raison je te serais enormement reconnaissant si tu voudriez bien poster les liens aux videos ou en cas contraire me les envoyer par mp. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant


messages : 1137
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Sam 21 Mai 2011 - 13:49

Leo Africanus a écrit:
J'ai essayer de chercher des videos du Dr Abdullah al Nufaissi sur YouTube et j'ai pu rien trouver. Peut etre que c'est un probleme du language de mon clavier. Pour cette raison je te serais enormement reconnaissant si tu voudriez bien poster les liens aux videos ou en cas contraire me les envoyer par mp. Merci d'avance.


essaye cela tu retrouveras d autres conferences
http://www.youtube.com/watch?v=0fm8H4L1yfc&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine


messages : 860
Inscrit le : 10/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Lun 23 Mai 2011 - 18:52

Je ne sais pas ou poster cet article donc je le met ici, désolé si je me trompe ou si c'est déjà poster.


Citation :
Les perspectives avantageuses du rapprochement du Maroc avec les pays du CCG
Ouverture géostratégique et opportunités économiques


Le Maroc, allié majeur et partenaire privilégié des pays du Conseil de Coopération du Golfe ? Mieux encore, sur invitation des gouvernements de ces pays ! La nouvelle a surpris. Certains agréablement. D’autres, plutôt le contraire. Il est vrai que la concrétisation de cette proposition constituerait un chamboulement géopolitique d’une importance capitale dans le monde arabe.
Analyse au premier degré des tenants de la théorie du complot.

«Voilà donc les monarques du Golfe se souciant de leur sécurité en ouvrant grandes leurs portes au royaume du Maroc. Tous les observateurs s’accordent à dire que l’un de leurs principaux objectifs consiste à isoler l’Algérie », écrit le journal algérien «L’Expression.DZ» dans son édition du 16 mai. De manière plus diplomatique, l’ancien ambassadeur algérien, Hocine Meghlaoui, dans un article au titre révélateur,«Une «Sainte Alliance» contre qui ?», publié dans la même édition du même journal, essaye de trouver des arguments pour dénoncer ce rapprochement «maroco-khaléjite». «Le Maroc se situe à l’extrémité ouest du Maghreb. Il est très excentré par rapport aux pays du Golfe avec lesquels il n’a aucune continuité géographique. La majorité de sa population - on peut dire la totalité - est berbère et voit son avenir dans un Maghreb des peuples plutôt que dans un Machrek lointain et peu connu».
Qui ne connaît pas bien la situation politique au Maghreb depuis plus de trois décennies et quelle partie entrave réellement la accomplissement de la volonté d’union des peuples de la région, pourrait être trompé par cette thèse qui semble tenir debout d’apparence. Même si l’accent mis sur l’aspect ethnique désavoue l’appartenance des deux voisins maghrébins, Maroc et Algérie, qui comptent tous deux une forte composante amazighe au sein de leurs populations, à la Ligue arabe. Et que cet ancien ambassadeur semble oublier que la dynastie Alaouite qui gouverne le pays depuis plus de quatre siècles est justement originaire d’Arabie.
Mais ce n’est là qu’un détail pour détourner l’attention de l’essentiel.
Voici plus crûment ce que l’on pense à l’est du Oued Isly du rapprochement maroco-khaliji qui se dessine.
«Le royaume se retrouve soudainement doté d’une profondeur géostratégique unique dans le monde arabe. En plus de l’Afrique francophone où le Maroc est pratiquement dans son jardin, voilà qu’il s’ouvre les portes de l’un des clubs les plus hermétiques de la planète. Celle-là, on l’a pas vu venir à Alger», explique un général algérien à la retraite, cité par la revue online «Maghreb confidentiel», dans son édition du 19 mai.
Toujours selon la même publication, généralement bien informée, Ahmed Gaïd Salah, le chef d’état-major de l’armée algérienne est entrain de se dépenser comme il peut «pour freiner le rapprochement entre le Maroc et le Conseil de coopération du Golfe». Ce général se serait même «rendu au Qatar en toute urgence pour inciter ce pays à faire en sorte que le CCG reporte aux calendes grecques l’invitation faite au Maroc d’adhérer à ses instances. Un autre haut gradé algérien a fait, lui, la même démarche auprès de l’Arabie saoudite».
Bref, c’est le branle bas de combat à Alger ! Alors que les dirigeants algériens voient d’un mauvais œil les changements démocratiques en Tunisie et sont toujours embarrassés par les révélations sur le soutien apporté au dictateur sanguinaire qui massacre son propre peuple en Libye, sous forme d’armes et de mercenaires polisariens, voilà qu’ils voient le Maroc se faire offrir l’opportunité d’élargir vers le Proche Orient ses horizons géostratégiques. Avec son statut avancé avec l’Union Européenne, celui de membre majeur non-OTAN, les accords de libre-échange avec les Etats-Unis et la Turquie, celui d’Agadir avec l’Egypte, la Jordanie et la Tunisie ainsi que celui avec les Emirats Arabes Unis, outre les relations privilégiées entretenues avec nombre de pays d’Afrique, la diplomatie marocaine peut se féliciter d’avoir réalisé d’indéniables succès. Mais pour ceux qui ont toujours rêvé d’isoler le Maroc dans la région, en y consacrant en pure perte d’importants moyens financiers et d’immenses efforts, l’échec est total, cuisant.

Partie d’échec maghrébine

«L’élargissement des perspectives de la coopération ne contraste pas avec le rôle géostratégique du Maroc au sein de la région», a déclaré récemment le ministre des Affaires étrangères, M. Taib Fassi Fihri, devant les membres de la commission des Affaires étrangères, de la défense nationale et des affaires islamiques à la Chambre des représentants. Car, effectivement, le rapprochement avec les pays du CCG, quelque qu’en soit la forme, va non seulement ouvrir de nouveaux horizons pour le Maroc au Proche Orient, mais aussi et comme conséquence de ce rapprochement, dans la région maghrébine même et à l’échelle méditerranéenne.
Un bref coup d’œil à la carte. Au nord du Maroc, les alliés et partenaires européens, au sud, le voisin et allié mauritanien, outre les autres partenaires d’Afrique de l’ouest. A l’est, les dirigeants algériens, qui se complaisent depuis longtemps dans l’adversité envers le Maroc, commencent à se sentir de plus en plus isolés. A la crainte de la contagion de «l’élan démocratique» tunisien, s’ajoute la certitude qu’un nouveau régime libyen ne sera pas prêt d’oublier l’aide militaire accordée à Kadhafi. Au nord, des relations toujours mi-figue mi-raisin avec l’ancien colonisateur français et des relations avec l’Iran dissuasives pour plus d’un pays occidental, encore plus, d’ailleurs, pour les pays du CCG. A l’ouest, le honni voisin marocain. Au sud, les Mauritaniens et les Maliens en ont plus que ras le bol de ce que les derniers appellent franchement «l’AQMI/DRS». Quand aux vaines tentatives algériennes de prendre le contrôle de la lutte anti-terroriste dans la région du Sahara et du Sahel, en se faisant un point d’honneur d’en écarter le Maroc, elle a surtout fini par exaspérer les pays africains concernés, qui se tournent au contraire de plus en plus vers le Maroc pour ce faire.
Le ministre espagnol de l’intérieur n’avait pas manqué de remercier le Maroc lors d’une visite à Rabat, en août 2010, pour la «précieuse assistance» pour la libération de deux otages espagnols, des travailleurs humanitaires détenus par l’AQMI. C’est d’ailleurs ainsi que l’opinion publique nationale a appris que les services de renseignement marocains étaient actifs au Sahel et que leur efficacité est reconnue à l’échelle internationale.
Par ailleurs, pour la nouvelle édition des exercices militaires communs, baptisés African Lion», qui se déroulent actuellement à Cap Drâa, ce ne sont pas moins de 2.000 soldats de différents corps de l’armée américaine dont les fameux US Marine Corps, qui sont venus s’entraîner avec des soldats de nos glorieuses Forces Armées Royales et pour renforcer leur interopérabilité.
Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe, créé en 1981, dans le contexte des guerres du Liban et entre l’Irak et l’Iran, compte 35 millions d’habitants. Avec les 32 millions de Marocains et les 6 millions de Jordaniens, la population du CCG va donc doubler, se rapprochant ainsi de celle de l’Iran, qui est de près de 78 millions d’habitants. Depuis 1983, les pays du CCG organisent des manœuvres communes appelées «Bouclier de la Péninsule». Et depuis la moitié des années 80, une « force de déploiement conjointe » a été créée, dont le quartier général se trouve en Arabie Saoudite et qui est commandée par un général saoudien. La première fois où cette force a été déployée, c’est au Bahreïn, le 14 mars dernier. Les ministres de la défense du CCG ont également réanimé le projet de l’Organisation des Industries Arabes, avec un volet consacré à la fabrication d’armement, avec la collaboration de l’Egypte.
En 1991, au cours de la première guerre du Golf, le Maroc a envoyé un corps expéditionnaire de quelques douze mille hommes, militaires et gendarmes, pour soutenir l’allié saoudien, menacé depuis l’invasion du Koweït par les troupes de Saddam.

Une capacité de dissuasion non négligeable

Les pays du Golfe savent qu’ils peuvent compter sur leur ami et allié marocain dans les moments difficiles. Comme le Maroc a pu compter sur l’appui effectif de certains d’entre eux pour la défense de son intégrité territoriale. Et le Maroc n’a jamais joué double jeu dans cette région. Il a purement et simplement rompu ses relations avec l’Iran, en 2009, par soutien au Bahreïn.
Selon des connaisseurs du domaine militaire, le Maroc et la Jordanie possèdent les forces terrestres les plus disciplinées et les plus fiables pour les pays du Golfe, en cas de conflit armé contre l’Iran. D’autre part, le Maroc, qui dispose d’une armée professionnelle très aguerrie, aurait la capacité de projeter jusqu’à 25.000 hommes si besoin est.
Question armement, les pays du CCG sont plutôt bien dotés et continuent à s’équiper de très bon matériel, probant aussi bien en terme de qualité que de volume. La dernière commande de l’Arabie Saoudite, à titre d’exemple, d’un montant phénoménal de 60 milliards de dollars, a porté sur l’acquisition de pas moins de 84 avions de combat américains F 15, dans sa version la plus moderne, le «Silent Eagle», la rénovation de 70 autres F-15, outre 178 hélicoptères d’attaque, dont des AH-64 Apache et des UH-60 Black Hawk. La livraison de ces appareils va s’échelonner sur quelques 15 à 20 ans. Les vieux F-14 Tomcat iraniens, dont il est difficile de dire combien sont toujours opérationnels sur les 79 livrés du temps du Shah, faisaient déjà pâle figure face aux 75 F-15C/D, les 71 F-15E, les 72 Eurofighter Typhoon et les 120 Tornado saoudiens. Et ce, sans tenir compte des flottes aériennes militaires et des arsenaux des autres pays du Golfe, dont les F-16 Block 60 des Emirats Arabes Unis, le plus moderne des Vipers, que ce pays est l’unique au monde à posséder. Les pilotes émiratis sont également les seuls du monde arabe à avoir participer à un «Red Fag», l’exercice de simulation de combats pour la crème des pilotes de F-16 qui se déroule annuellement aux Etats-Unis et auquel sont invités des pays étrangers. En espérant y voir aussi prendre part un jour les pilotes marocains, maintenant que les F-16 Block 52+ dont le Maroc s’est porté acquéreur ne vont pas tarder à être livrés.
Le CCG, c’est également un PIB actuellement de l’ordre des 1100 milliards de dollars. A titre de comparaison, les cinq pays de l’UMA ne dépassent pas les 420 milliards de PIB.
Mis à part les 10 milliards de dollars en numéraire que les pays du Golfe ont promis de verser au Maroc et à la Jordanie, selon la chaîne de télévision PressTV, les pays du Golfe disposent d’un potentiel d’investissement remarquable, qui ne manquerait pas de donner un sérieux coup de fouet à la croissance de l’économie marocaine. De quoi compenser, voir dépasser, les deux points et demi du PIB que le Maroc manque d’engranger chaque année en raison de la timidité des échanges intermaghrébins.


Des investissements et des marchés

Les pays du CCG, c’est également un marché de 35 millions de consommateurs, au pouvoir d’achat élevé, et qui absorbe beaucoup de produits importés. Le Maroc est déjà lié par un accord de libre échange avec les Emirats Arabes Unis en 2001 et une plus grande ouverture des marchés des pays du Golfe ne manquerait pas de donner plus d’opportunités aux exportateurs marocains, ainsi qu’un avantage attractif pour les investisseurs étrangers. Il va sans dire que la position du Maroc auprès de l’UE n’en sera, également, que renforcée.
Déjà, le conseil des ministres saoudien «a mandaté le président exécutif de l’Autorité publique des produits alimentaires et des médicaments d’entamer des discussions avec les responsables marocains sur le projet d’un mémorandum de coopération bilatérale portant sur les produits d’origine animale et marine, le fourrage et les médicaments vétérinaires», rapporte l’agence MAP dans une dépêche datée du 16 mai 2011.
D’autre part, comme le Maroc est un importateur net de pétrole, des prix préférentiels à l’achat d’hydrocarbures ne manqueraient pas de soulager la facture énergétique du Maroc, réglée en devises, ainsi que la pression sur une caisse de compensation qui supporte lourdement la subvention des produits pétroliers, de plus en plus chers.
Tout en restant attaché à sa vocation maghrébine, comme la précisé le chef de la diplomatie marocaine, le Maroc se voit offrir, à travers cette invitation à renforcer et institutionnaliser ses relations avec les pays du CCG, une rare opportunité, sachant que le Yémen frappe à la porte du Conseil des Etats arabes du Golfe depuis une décennie, qu’il pourrait probablement rejoindre en 2016, et que l’Union Européenne a tenté de charmer les pays du CCG pour conclure un accord de libre échange, ce pour quoi ces derniers ne se sont montrés nullement intéressés.
Avantages géostratégique et commercial, avec une ouverture sur le Proche Orient et, de là, toute l’Asie, avantages politique et diplomatique, le poids des pays du Golfe sur la scène internationale n’étant pas à négliger, avantages économique et social, avec la perspective d’un flux d’investissements significatif et d’embauches pour les milliers de chômeurs.
Si le Maroc a réussi jusqu’à présent à mieux tirer son épingle du jeu, dans un monde arabe en pleine effervescence, tout en gardant bonne réputation auprès des pays arabes et occidentaux, c’est surtout grâce au pragmatisme politique de SM le Roi, qui a su faire des choix de politique socio-économique et diplomatique dont le Maroc a déjà commencé à recueillir les fruits. Et ce malgré les voix discordantes, réminiscences d’idéologies depuis longtemps en faillite.
A l’est, l’horizon du Maroc va désormais s’étendre jusqu’aux rivages du Golfe persique.
23/5/2011


source: L'opinion


Dernière édition par ibnbattuta le Lun 23 Mai 2011 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Lun 23 Mai 2011 - 19:06

un tres bon article d´un tres bon journaliste qui fait ses devoirs Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dejitaiza
Adjudant
Adjudant


messages : 380
Inscrit le : 17/10/2010
Localisation : Tarsonis
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Lun 23 Mai 2011 - 20:07

Excellent article, mais je vois surtout une synthèse de quasiment tout ce qui s'est dit sur le sujet dans ce forum. cyclops

_________________
You want a piece of me, boy ?

GEORGE: "If we do happen to step on a mine, Sir, what do we do?"
EDMUND: "Normal procedure, Lieutenant, is to jump 200 feet in the air and scatter oneself over a wide area."

Visit my place : http://omarkamali.name
Revenir en haut Aller en bas
http://omarkamali.name
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Lun 23 Mai 2011 - 20:52

Yakuza a écrit:
un tres bon article d´un tres bon journaliste qui fait ses devoirs Cool

Yakuza ce n'est pas toi qui a ecrit l'article par hazard??? ,car pour la premiere fois que je lis un journal marocain ou le reporter connait bien le dossier militaire et geostrategique.
Revenir en haut Aller en bas
nisar
Caporal
Caporal


messages : 128
Inscrit le : 28/01/2011
Localisation : Québec
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Mar 24 Mai 2011 - 0:17

juba2 a écrit:
Yakuza a écrit:
un tres bon article d´un tres bon journaliste qui fait ses devoirs Cool

Yakuza ce n'est pas toi qui a ecrit l'article par hazard??? ,car pour la premiere fois que je lis un journal marocain ou le reporter connait bien le dossier militaire et geostrategique.


Effectivement je le trouve intéressant cet article.. je pense aussi que c'est yakusa qu'il l'a écrit sinon je pense que notre ami le journaliste a fait un tour du forum vu que ca résume tout ce qu'on a dit auparavant, même les chiffres des pib CCG et UMA il les a pris de notre forum

http://far-maroc.forumpro.fr/t3178p645-actualites-nationales#170233

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Jeu 26 Mai 2011 - 10:38

fort interessant,surtout le volet defense et economie study mais rien n´est cuit
Citation :
Middle East
Gulf Council Reaches Out to Morocco and Jordan
By SARA HAMDAN
Published: May 25, 2011

DUBAI — Invitations to Jordan and Morocco this month to apply for membership in the Gulf Cooperation Council are aimed at strengthening the security of the monarchies in the Gulf, political analysts and diplomats say.

“G.C.C. decision makers are inviting Jordan, a major country from the Arab East, and Morocco, another major country from North Africa, in order to give political and strategic depth to the G.C.C.,” said Mustafa Alani, director of the security department at the Gulf Research Center in Dubai.

In Paris, the Bahraini ambassador to France, Nasser al-Belooshi, told journalists this month that Morocco and Jordan “are well respected in the world,” adding, “They have a weight globally, and it will help the G.C.C.”

At the same time, Mr. Alani said, “Jordan and Morocco are different in terms of culture, economic profile, and even the type of monarchy found in G.C.C. states.” Given those differences, he said, “this decision seems to be based mainly on a new emerging Arab bloc with geographic expansion plans in mind.”

Since the uprisings began in December in the Arab world, in Tunisia, the Gulf states have been shifting their strategic and political alliances to adapt to changes in their basic security framework. Analysts say this is a response to both the internal threat of further unrest and the external threat from Iran.

Faced by this year’s groundswell of unrest, the Sunni monarchies of the G.C.C. — Kuwait, the United Arab Emirates, Saudi Arabia, Bahrain, Oman and Qatar — have coordinated a mutual defense, using carrots, sticks and diplomacy.

“The six-nation bloc is trying to bolster its defense,” said Ayesha Sabavala, a Middle East economist at the Economist Intelligence Unit, based in London.

In mid-March, the council gave $20 billion in aid to Oman and Bahrain for housing and infrastructure improvements to appease protesters. Days later, troops from the Emirates and Saudi Arabia backed Bahrain’s military crackdown on Shiite demonstrators demanding economic and political reforms. Then, this month, came outreach to Jordan and Morocco — two pro-Western, Sunni monarchies with a common interest in containing Shiite Iran.

The courting of Jordan is a sign of how much has changed in the region’s geopolitical arithmetic. While Morocco has never shown any particular interest in joining the Gulf club, Jordan applied twice, in the 1980s and in 1996, and was rejected, Mr. Alani said.

Taufiq Rahim, a visiting fellow at the Dubai School of Government, said: “There is greater uncertainty in the region and a lot of shifting alliances. The nature of the Arab league is changing.”

“Greater G.C.C. integration will lead to a more united front in terms of foreign policy in the region,” he added.

Analysts say the turning point came when Saudi Arabia and its Gulf neighbors saw how the United States dealt with the fall of the Egyptian regime.

Shadi Hamid, director of research at the Brookings Doha Center and a fellow at the Saban Center for Middle East Policy in Washington, said: “The Saudis worried that if the U.S. was able to turn its back on one of its closest allies in the region when former President Hosni Mubarak left, will they do it again if unrest erupts somewhere else in the region? Who will they throw under the bus next?”

Mr. Hamid noted that Jordan and Morocco have been close to Washington. In 2007, Morocco signed a $697.5 million poverty reduction accord with the United States. Jordan is one of the highest per capita recipients of U.S. foreign aid, Mr. Hamid said, adding, “These two countries have been receiving a lot of money from the United States, and now Saudi Arabia wants to peel them off.

Mr. Hamid also points out that Jordan has one of the best-trained military and intelligence units in the region.

Emile Hokayem, senior fellow for regional security at the International Institute for Strategic Studies in Bahrain, added that the United Arab Emirates and Saudi Arabia moved some police and army training facilities from Egypt to Jordan in mid-May.

Ms. Sabavala, the economist, said, “The message is that the G.C.C. is looking to diversify its defense allies and perhaps reduce dependence on the West.”

Meanwhile, membership in the Gulf group could bring Jordan and Morocco not just access to alternative aid flows, but also improved trade and employment opportunities — important benefits for countries facing big youth unemployed challenges, said Mhemet Biygautane, a research associate at the Dubai School of Government.

In market-building terms, Jordanian and Moroccan accession to the G.C.C. would double the bloc’s total population, he added. Still, he and other analysts cautioned that there is no solid timeline in place for the two countries to join the club and that the precise scope of any membership deal has not been defined.

“Is it a full membership with privileges of open borders and free movement of people and goods, or will it solely cover selected areas like security and trade?” Mr. Biygautane asked. “So far, we have not heard any specific hints from the G.C.C. regarding the terms of membership.”

Celebrating its 30th anniversary this year, the G.C.C. was founded to foster economic integration among Gulf states. Yet plans for a G.C.C. customs union and common market, proposed in 2007, have made little progress, while the most recent of several target dates for a G.C.C. monetary union passed virtually unnoticed at the end of 2010.

We shouldn’t take for granted that this G.C.C. integration will definitely happen,” said Mr. Hokayem, the regional security specialist. “This is about putting Egypt, the U.S. and Iran on their toes and sending them a message.”

The invitation to Jordan and Morocco “makes it seem as if the G.C.C. is primarily a political or security body,” he added. “That’s fine, but it raises a lot of questions about common foreign policies for countries dealing with different regional and cultural issues.”
nytimes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales    Jeu 26 Mai 2011 - 16:04

Citation :
L'invitation du Maroc à adhérer au CCG, un message fort quant au poids du Royaume dans la région arabe (rencontre)

Rabat- L'invitation du Maroc pour adhérer au Conseil de coopération du golfe (CCG) constitue un message fort s'agissant du poids du Royaume dans le monde arabe, ont souligné mercredi à Rabat les participants à une rencontre de réflexion initiée par l'institut Amadeus.

Cette invitation constitue également un signal positif eu égard à la politique d'ouverture menée par le Maroc et à sa position stratégique, ont ajouté les participants à ce débat sur les enjeux majeurs d'une éventuelle intégration du Maroc à ce regroupement régional.

L'adhésion du Maroc au CCG permettra de renforcer le partenariat entre le Royaume et les pays du golfe, ont-ils affirmé, notant qu'il s'agira d'une coopération gagnant-gagnant qui touche tous les domaines.

Evoquant les relations du Maroc avec les six pays du golfe, les participants ont souligné qu'elles sont historiques, traditionnelles, fraternelles et caractérisées par la solidarité et la convergence de vues sur les questions arabes et internationales, mettant l'accent sur la nécessité d'une nouvelle approche dans la relation Maroc-CCG et d'un nouveau cadre de collaboration avec les pays du golfe dans un contexte marqué par les grands changements que connaît certains pays arabes.

Pour faire face à la mondialisation, les pays arabes doivent promouvoir leur coopération et l'intégration du Maroc au CCG contribuera à coup sur à réaliser cet objectif, ont-ils estimé, ajoutant qu'à l'heure actuelle, il s'agit tout simplement de tracer et de définir les modalités de coopération dans l'avenir.

Sur le plan économique, le Maroc et les pays du CCG sont confrontés à plusieurs défis communs, notamment le chômage des jeunes, ce qui dénote l'importance de l'adhésion du Maroc à cet espace régional qui regroupe l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn, le Koweït, le Qatar et Oman.

Le Maroc est appelé à saisir cette occasion qui constitue une "opportunité en or" en ce sens qu'elle permettra au pays de relancer une dynamique positive et de drainer les investissements en provenance des monarchies du golfe qui ont de grandes potentialités économiques et riches en pétrole, ont-ils estimé.

Les participants ont toutefois tenu à souligner que l'intégration du Maroc au CCG doit se faire de manière graduelle, ajoutant que l'Union du Maghreb Arabe (UMA) demeure un choix stratégique pour le Royaume.

Depuis l'indépendance, le Maroc a opté pour la diversification de ses relations, et une éventuelle intégration au sein du CCG devrait être abordée en premier lieu dans cette optique, ont souligné les participants, mettant en exergue les progrès réalisés par le Maroc qui poursuit avec sérénité ses efforts soutenus en vue d'édifier une société démocratique et moderne.

L'adhésion du Maroc au CCG, ont-ils poursuivi, devrait aussi être analysée uniquement dans le cadre des liens séculaires et fraternels unissant le Royaume et les pays du golfe.

Pour certains intervenants, l'intégration du Maroc au sein du CCG renforcera l'espace arabe de manière générale en ce sens qu'elle permettra de rétablir l'équilibre sur les plans politique, stratégique et social à travers entre autres l'échange de compétences, notant que les pays arabes oeuvrent actuellement à mettre en place un "nouvel ordre arabe" basé sur l'ouverture surtout face à "la paralysie des structures de la Ligue arabe et de l'UMA".

Plusieurs facteurs tels la mondialisation, la consolidation de la démocratie et les événements que connaissent actuellement certains pays arabes nécessitent le renforcement de l'unité arabe, ont-ils estimé.

Les participants ont en outre relevé que face aux changements stratégiques intervenus dans le monde, les pays arabes démontrent à travers l'invitation du Maroc à adhérer au CCG qu'ils disposent d'une grande faculté de faire face à ces mutations sur le plan mondial.

Cette rencontre initiée par l'institut Amadeus sur le thème "Le Maroc au sein du CCG: Statut avancé ou adhésion totale ?" s'inscrit dans le cadre du cycle de conférences mensuelles qu'organise ce think tank.

Le débat a porté sur deux axes majeurs à savoir une première lecture, à la lumière du contexte actuel qui sévit dans la région des pays arabes, sur les raisons ayant poussé les pays du golfe à faire parvenir cette invitation d'adhésion dans ce timing bien précis, et la nouvelle dynamique de coopération bilatérale qu'est susceptible d'insuffler une adhésion du Maroc au sein de ce regroupement notamment dans les domaines économique et militaire.

Les débats ont été animés par MM. El Asri Said Ahmad Al Dhahiri, ambassadeur des Emirats arabes unis au Maroc, Mohamed Azeroual, inspecteur général au ministère des affaires étrangères et de la coopération en plus d'experts et de professeurs universitaires, outre le président de l'Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri.

MAP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Jeu 26 Mai 2011 - 19:40

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Jeu 26 Mai 2011 - 19:50

ou sont les accidents quand on les veut..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
klan
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3420
Inscrit le : 22/05/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités nationales    Jeu 26 Mai 2011 - 23:05

Citation :
Le Maroc réitère sa position favorable à l'invitation à adhérer au CCG (ministre)

Rabat, 26/05/11 - Le Maroc réitère sa position favorable concernant l'invitation à adhérer au Conseil de coopération du Golfe (CCG ), a affirmé jeudi le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri.

"La position du Maroc consiste en sa bonne disponibilité envers une approche marquée par l'esprit de fraternité arabe sincère", a déclaré le ministre lors d'un point de presse à l'issue du conseil de gouvernement.

Compte tenu de son caractère sérieux, cette question nécessite un examen approfondi de tous ses aspects diplomatique et administratif ainsi que tous les volets touchant à sa concrétisation sur le terrain, de sorte à dégager les formules appropriées permettant au Maroc et aux pays du CCG de conférer un contenu tangible à cette interaction profonde s'inscrivant dans les agendas des relations fraternelles liant les deux flancs du monde arabe.

Le ministre a annoncé que des discussions approfondies, sérieuses et responsables auront lieu pour apporter des solutions aux questions pratiques qui surgiront dans ce dossier, faisant à ce propos la distinction entre la proclamation de positions positives mues par des sentiments sincères, qui marquent les relations entre les deux parties, et les mécanismes diplomatiques appropriés.

Le ministre a rappelé dans ce sens la tournée effectuée par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération dans la région du Golfe et, ce dans la foulée des messages adressés par SM le Roi Mohammed VI aux dirigeants des pays du CCG.

"Nous sommes encore au début du processus et nous trouverons les approches appropriées qui nous permettront d'apporter les réponses satisfaisantes pour les peuples du Maroc et des pays du Golfe", a conclu le ministre.

Le CCG, réuni au sommet le 10 mai à Ryad, avait adressé une invitation au Maroc aux fins de son adhésion à ce groupement régional.

Le Conseil supérieur, plus haute instance décisionnelle du CCG, a mandaté le Conseil des ministres des Affaires étrangères pour ouvrir des consultations avec le Royaume sur ce sujet.
MAP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/NEWSFARMAROC
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Royaume invité à adhérer au CCG   Aujourd'hui à 19:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Royaume invité à adhérer au CCG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Don et adhésion au PFdN en ligne
» 110597 adhérents pour le MoDem ?
» Adhérer au Groupement Généalogique du Havre et de Seine-Maritime
» consultation des adhérents.
» Lorsque vous avez des invités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: