Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 20:35




_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
iznassen
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 811
Inscrit le : 22/06/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 20:38

la situation economique en espagne est trop trop difficile , avec cet nouvelle ,les choses vont pas s'arranger , on parle de 700 pecheurs espagnols , 700 familles a nourrire , normal que le gouvenement régional de l'andalousie attaquera l'UE en justice ...

un ami espagnol qui vient de ces vacances en espagne , ma dit que la situation est grave et les gents n'ont pas assez d'argent pour finir le mois .

une espagne faible et un nouveau gouvernement PP qui sera obligé de serrer la ceinture , donc automatiquement ,il va attiré la colere de l'espagnol lambada et le PP sera de nouveau sanctioné dans les prochaines elections , avec un retour de la gauche, on est loin de l'espagne d'aznar , cet fois ci , l'espagne de droite , sera plus docile qu'on imagine.

pour el merzouki , ce new président de la tunisie est pour l'info , a fait ses etudes secondaires au MAROC, l'arrivée des islamistes dans nos deux pays , va surment rapprocher encore plus la tunisie, pas ettonant que son premier cou de fil a un chef d'etat etranger sera pour le roi.

ce geste sera pris en considération par alger , les tunisiens n'ont toujours pas avaler la façon comment la junte algérienne a soutenu le régime Ben Ali dans ces derniers jours au palais de qartaj, le crédit de 100 millions de dollars donné a tunis par alger , ete un geste précipité pour calmer la colere de général Amar .
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 20:44

ce topic concernant Diplomatie/Relations internationales,on l´a ouvert pour debattre de facon plus intelligente que de poster n´importe quoi. Like a Star @ heaven
merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 23:12

Citation :
El voto sobre Marruecos fuerza a la Comisión a atender a la Eurocámara
La Comisión abre un nuevo diálogo sobre pesca con Marruecos

http://internacional.elpais.com/internacional/2011/12/15/actualidad/1323955344_408508.html

«Le vote a été historique. C'est la première fois et estiment qu'il ya un précédent double: pour les accords futurs, la Commission veut établir avec les pays tiers et de prendre en considération avant de signer l'avis du Parlement européen ". Ainsi dit Raul Romeva, eurodéputé espagnol des Verts et le fer de lance de l'opposition à l'accord de coopération dans le secteur de la pêche entre l'UE et le Maroc, en vigueur depuis 2007 et dont la prolongation d'un an vient d'être suspendu près de la fin de sa validité. Commissaire de la Pêche, Maria Damanaki, propose d'entreprendre dès que les négociations avec le Maroc, qui se sent humilié par le refus du Parlement européen.

Romeva peuvent prétendre à la victoire après une série de batailles perdues, qu'il attribue en partie à la force de lobbying pro-marocaines au Parlement européen, bien soutenu par les Gouvernements de l'Espagne et la France. En fait, les parlementaires du PSOE et du PP n'a voté mercredi en faveur de l'extension, à quelques exceptions près, dans le cas de deux voix socialistes a ensuite été rectifié pour rejoindre la ligne officielle.

Romeva attribué le résultat de 326 eurodéputés contre l'extension du protocole, 296 en faveur et 58 abstentions, de trois facteurs: «Le statut international de l'exploitation de l'eau: négocie le Maroc avec les eaux qui ne sont pas les vôtres, la performance négative de l'accord , pour chaque euro de l'Union européenne est un retour d'entre 0,65 et 0,80 cents, et le statut des stocks dans ces eaux, sous une énorme pression et d'exploitation qui menace leur existence. "

Les parlementaires du PSOE et du PP n'a voté mercredi en faveur de l'extension
Non seulement par le droit international

Le premier argument, la violation du droit international »est important, mais pas suffisante», comme l'a démontré dans le passé, été battu encore et encore la demande de révision fondée sur lui dans divers votes et à divers comités . Ont été les deux autres, fournis par la Commission sur l'évaluation de la façon dont l'accord depuis son origine, qui atteint une masse critique. «L'argument économique déplacé aux eurosceptiques et les libéraux environnementales strictes et sensible aux questions environnementales», a déclaré Romeva, élu en Espagne dans la liste Verds l'Initiative pour la Catalogne.

Le Parlement estime que la Commission a combattu avec cet accord

Le Parlement estime que la Commission a été taureaux de combat de cet accord, signé sur son dos et a donné des informations sur le tard et mal. Frustration est arrivé au point que le Parlement en Septembre a été planifié à la Commission devant la Cour de l'UE.

L'accord a été livré au Maroc 36,1 millions par an qui, selon un couple de paramètres signifie que chaque dollar a un retour de 0,83 ou 0,65 cents, selon les données de la Commission. L'autre moitié de l'accord prévoit que chaque produire 1,4 lucratif euro. Comme à Bruxelles quantifiés dans 780 emplois créés par le pacte, ses propres calculs en tirer la conclusion: "L'UE subventionne l'emploi avec 45.000 euros chacun."

«Nous gaspillons de l'argent», explique Romeva, également sensible aux raisons de ces en signe de protestation en Espagne pour des raisons économiques. L'extension désormais conclu en Février rejetée, ce qui signifie qui ont été utilisés près de 85% de ses possibilités. «Les pêcheries sont surexploitées et ce qui a été fait, c'est prolonger l'agonie des familles en leur faisant croire qu'ils avaient un avenir là-bas," a déclaré l'eurodéputé. Rosa Aguilar, ministre de l'Environnement, du Milieu rural et marin, a annoncé à Bruxelles qui a incité la Commission à indemniser la flotte espagnole pour les pertes potentielles.

Les événements auront «un impact très fort», prédit l'eurodéputé. «La Commission sait déjà que nous n'accepterons pas ce que nous disons." Avoir des effets sur d'autres accords de pêche, mais aussi sur le libre échange des produits agricoles et halieutiques. Par exemple, le Maroc exportés vers l'UE, sans préciser si oui ou non les produits proviennent du Sahara. "Nous vous demandons de nous informer de l'origine, comme cela est fait avec des produits à partir de Gaza qui peuvent atteindre l'Europe, même si il ya des limites aux produits israéliens, et le Maroc a toujours refusé d'accepter cette mesure, avec l'assentiment de la Commission,« vise Romeva.

La commissaire Damanaki, surpris par le vote, tout comme le gouvernement espagnol et l'industrie de la pêche qui a fonctionné depuis 2007 selon l'accord, il est dit "engagé à poursuivre le dialogue avec le Maroc" et affirme avoir pris note de la demande du Parlement que «d'engager des négociations pour un futur protocole», également repris par le ministre Aguilar. La balle est maintenant dans la cour de Rabat, qui avertit Romeva, a toujours montré une "absence totale de volonté" de coopérer et de répondre aux objections, jusqu'ici sans succès, a soulevé le Parlement.

La sortie des navires européens, essentiellement espagnols, marocains présumés pour la perte des 36,1 millions de dollars annuellement, ce qui "n'a pas de contribuer efficacement au développement de la pêche" au Maroc, tel que reconnu par l'analyse de la Commission, se référant à l'un des objectifs des accords. Les flottes des pays tiers (Russie, Corée, Japon et autres) de continuer à pêcher et, comme Romeva, menant à bord de l'extinction qui vivent dans ces eaux.

on aime les patates, si tu me la passe je la garde Razz

Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 23:15

Citation :
Aguilar estimé à 30 millions d'endommager la rupture de l'accord de pêche avec Rabat

http://www.elmundo.es/elmundo/2011/12/15/union_europea/1323971215.html

Le ministre de l'Environnement, du Milieu rural et marin, Rosa Aguilar, a été estimée à plus de 30 millions d'euros les pertes causées par la rupture de l'accord de pêche entre l'UE et le Maroc, tandis considéré que l'UE devrait prendre d'indemnisation pour les navires et les pêcheurs concernés.

Aguilar a expliqué que cette somme est une «quantification préliminaire» pour les dommages résultant de deux mois et demi qui restent à étendre l'accord de pêche et dans laquelle les navires ne peuvent pêcher.

Aguilar a souligné que l'UE devrait être celui qui a pris la réparation intégrale des dommages tels et il est confiant que le travail communautaire à «répondre» à la situation est «prompt et rapide."

Le ministre a indiqué que l'accord dépend de 600 emplois directs et beaucoup plus indirectement. À son tour, souligné l'importance pour certains Barbate andalouse villes, où l'activité de pêche lié à ce pacte est «essentielle».

"Nous avons dit que l'UE doit compenser les dommages causés aux propriétaires et aux équipages et les dommages collatéraux, dans un premier, très préliminaire (...) va dépasser les 30 millions d'euros," il Aguilar dit.
New Deal

Par ailleurs, le ministre a indiqué au Conseil que «il est urgent et immédiat et procédures pertinentes sont initiés à un nouveau mandat pour les négociations avec le Maroc et rechercher rapidement, efficacement et de manière efficace un nouvel accord sur une nouvelle base qui permet la stabilité et la sécurité. "

Lors de la réunion d'aujourd'hui, en France, le Portugal, la Lituanie et la Lettonie ont soutenu la position de l'Espagne, a expliqué Aguilar.

Sur les compensations pour la flotte affectée, le ministre a pris à la commissaire que les États membres ont «aucune responsabilité individuelle» et que «l'UE doit être responsable de la situation."

Il a donc été appelé une «action spécifique» et a demandé à la CE de «mettre en œuvre« la disposition qui a été montré pour donner une réponse. "Laissez-nous pas regarder les différents États membres d'avoir à faire de l'argent, et non pas nous qui avons provoqué cette situation", at-il ajouté.
Aucun accord avec la Mauritanie

D'autre part, les négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche entre l'UE et la Mauritanie à Nouakchott ont été brisés par les parties ne parviennent pas à un accord sur l'indemnité à payer à l'Etat mauritanien.

Le ministre mauritanien des Pêches et de l'Economie maritime, Ahmed Ould Cheikh, a déclaré que, après trois jours de discussions, n'a pas été possible de parvenir à un consensus, même d'établir une future réunion. Par conséquent, l'accord permet à environ 110 bateaux de pêche, presque tous espagnols, expirera Juin prochain.

Pendant ce temps, une délégation européenne a négocié avec les représentants de Nouakchott pour établir de nouvelles conditions qui permettent aux bateaux européens de pêcher, mais après avoir atteint un accord sur le plan technique, les négociations ont été bloquées à la partie financière.

"L'offre européenne est bien en dessous de nos attentes", a déclaré le ministre, sans préciser.
Situation critique

L'échec des négociations accentue les problèmes des entreprises opérant dans la région car elle intervient un jour après de Rabat a ordonné le départ des navires européens de leurs zones de pêche après que le Parlement a voté contre l'extension de l'accord de pêche euro-marocaine.

Le ministre mauritanien a confirmé que les parties ont convenu de signer un accord sur les aspects techniques tels que le débarquement des captures, pour être prises au port de Nouadhibou, l'engagement de fournir 2% de toutes les prises pélagiques et l'obligation de navires d'enrôler 60% de marins mauritaniens.

En outre, il a également été convenu que les bateaux de pêche jusqu'à 20 miles des côtes pour les espèces pélagiques (au lieu de 13 comme avant), et 8 miles dans les terres de la pêche aux coquillages (au lieu de 6).

Les parties se sont affrontés dans les états financiers et séparés sans parvenir à fixer une nouvelle date pour les négociations, mais il ya encore six mois jusqu'à ce que l'accord actuel expire.
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 23:23

Citation :
L'échec des négociations entre l'UE et la Mauritanie qui aggrave la situation du secteur de la pêche espagnole

Les négociations pour le renouvellement de l'accord de pêche entre l'UE et la Mauritanie à Nouakchott aujourd'hui rompu les parties parviennent pas à un accord sur l'indemnité à payer à l'Etat mauritanien. Cela affecte environ 110 navires, presque tous espagnols, qui ne fait rien, mais encore aggraver la situation dans le secteur après la fin de l'accord avec le Maroc, un pays où environ 70 bateaux pêchaient dans notre pays.


Le ministre mauritanien des Pêches et de l'Economie Maritime Ministère, Cheikh Ould Ahmed, a déclaré à Efe que, après trois jours de discussions, n'a pas été possible de parvenir à un consensus, même d'établir une future réunion, et donc l'accord ( permettant à quelque 110 bateaux de pêche, presque tous espagnol) expire en Juin.

Ces nouvelles viennent un jour seulement après la divulgation de non-renouvellement de l'accord de l'Union européenne avec le Maroc maintenu et a offert 119 licences pour la flotte communautaire, une centaine pour la flotte espagnole, qui en pratique a été à l'aide d'environ 70 permis (43 andalouse et 26 canaris).

Le ministre de l'Environnement, affaires rurales et maritimes de bureau, Rosa Aguilar, les gouvernements de l'Andalousie et les Canaries, et les propriétaires ont demandé à l'Union européenne (UE) l'indemnisation des dommages est pour la flotte espagnole à la fin de l'accord de pêche avec le Maroc.

Les pêcheurs de l'Andalousie, les régions les plus durement touchées et les îles Canaries, ont exprimé leur indignation à la fin de l'entente et la perte conséquente de l'emploi, tandis qu'au Maroc ont navigué navires européens dans les dernières heures de pêche.

Sources communautaires à Rabat, a déclaré aujourd'hui que 56 ont des navires européens (51 d'entre eux en espagnol) ont procédé à quitter la pêche "sans incident".

Aguilar a affirmé à Bruxelles lors du Conseil des ministres des Pêches de la Communauté que la Commission européenne (CE) resarza la flotte espagnole pour les dommages causés par la suspension de l'accord, qui s'applique parce que le Parlement hier son veto une prolongation jusqu'en Février 2012.

Le Parlement européen a soutenu que l'engagement était illégale et ne respecte pas les droits de la population sahraouie.

Le ministre a demandé Aguilar "bientôt" un mandat pour négocier un nouvel accord avec le Maroc pour permettre le retour de la flotte de pêche.

Pendant ce temps, le Commissaire européen pour la pêche, Maria Damanaki, a déclaré que les études des moyens légaux pour répondre à ces demandes.

Le secrétaire général de la Confédération espagnole des pêches (CEPESCA), Javier Garat a demandé à Bruxelles d'accorder des allocations prévues pour le Fonds européen pour la pêche quand un accord n'est pas renouvelé, mais a déclaré à Efe, a déclaré que l'important est de conduire dès qu'un nouvel accord avec Rabat.

À Séville, le président de la Junta de Andalucía, José Antonio Griñán et andalouse PP ont accepté de combattre dans les institutions européennes pour le secteur de la pêche, comme la session a dépassé le contrôle du Parlement andalou, qui fera une déclaration sur la fin institutionnels l'alliance.

Dans Las Palmas, Iles Canaries gouvernement a demandé à l'UE d'indemniser les pêcheurs de ne pas continuer à pêcher dans les eaux marocaines ou de leur permettre de fonctionner dans les zones de pêche à proximité.

Selon le président des îles Canaries, Paulino Rivero (CC), l'exécutif espère que les ministres européens de la pêche parvenir à un accord aujourd'hui sur l'accord, parce que la fermeture de cette pêche les méfaits "100 pour cent» à la flotte des Canaries.

Rivero a souligné que, dans ces moments-là, 26 navires de pêche opérant dans les canaris eaux couvertes par cet accord.

Dans les ports tels que Barbate (Cadix) ou Las Palmas, les pêcheurs ont exprimé leur déception et surprise à la fin de l'entente, et l'incertitude de leur perte d'emploi.

En Barbate, 800 pêcheurs ont à cœur dans une population qui a un des taux les plus élevés de chômage.

Le président de la Fédération des pêcheurs dans la province de Las Palmas, Gabriel Jiménez, a estimé que quelque 380 membres d'équipage peuvent être hors du travail.

Toutefois, il est difficile d'estimer avec précision les pertes économiques pour la flotte espagnole par le retrait des eaux marocaines, comme il ya différentes données entre les administrations et l'industrie quant à l'ampleur de l'abandon des eaux marocaines.

http://www.larazon.es/noticia/3118-el-fracaso-de-la-negociacion-entre-la-ue-y-mauritania-agrava-la-situacion-del-sector-pesquero-espanol
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
yz
sergent
sergent


messages : 233
Inscrit le : 04/12/2011
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 15 Déc 2011 - 23:30

la crise est passé par là :

La Mauritanie et l'UE échouent à conclure un nouvel accord de pêche
La Commission européenne supprime l'aide au développement de 19 pays émergents
...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 0:26

La roue tourne. Ils n'ont plus les moyens de leur ambition. Enfin, l'Europe à vécu au dessus de ces moyens.
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 11:04

c'est bien un probléme de ressources financiéres en europe ..

j'ai lu le rapport du député européen Carl trucmachin, député Libéral anglais sur l'extensiond e l'accord de pêche avec le Maroc ..

ses attaques ne sont dirigés que sur un point : l'UE paie 31 millions d'euros par an pour un Chiffre d'affaires pêche de 25 millions d'euros ..

ce qui est economiquement débile pour lui ...

voilà pourquoi un grand nombre de députés liberaux et de droite ont voté contre cet accord qui n'est là que pour subventionner les pêcheurs espagnols avec l'argent des européens ..

quant aux députés verts et ecolo, ils ont tous voté contre sur la base de l'autre argumentaire qui est celui de la raréfaction des ressources des zones marocaines qui connaissent de la surpêche

la situation du Sahara Marocain n'a visiblement interessé personne sur ce dossier sauf les éternels espagnols d'IU qui ont sorti les trompettes de victoire, ce qui est ridicule !!
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3015
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 11:25

marques a écrit:
c'est bien un probléme de ressources financiéres en europe ..

j'ai lu le rapport du député européen Carl trucmachin, député Libéral anglais sur l'extensiond e l'accord de pêche avec le Maroc ..

ses attaques ne sont dirigés que sur un point : l'UE paie 31 millions d'euros par an pour un Chiffre d'affaires pêche de 25 millions d'euros ..

ce qui est economiquement débile pour lui ...

voilà pourquoi un grand nombre de députés liberaux et de droite ont voté contre cet accord qui n'est là que pour subventionner les pêcheurs espagnols avec l'argent des européens ..

quant aux députés verts et ecolo, ils ont tous voté contre sur la base de l'autre argumentaire qui est celui de la raréfaction des ressources des zones marocaines qui connaissent de la surpêche

la situation du Sahara Marocain n'a visiblement interessé personne sur ce dossier sauf les éternels espagnols d'IU qui ont sorti les trompettes de victoire, ce qui est ridicule !!

25 millions d'euros de chiffre d'affaire?! seulement?!
personnelement ceci m'étonne. lais bon...
Ce qu'ils n'ont pas pris en compte, c'est le désastre social dans la filliére, notament en Espagne.
Il y a certe le CA net de la pêche, mais ils ne pensent pas aux familles a nourrire, ils ne pense pas aux emplois indirect, les marchands de filets, vendeurs de GPS, de chalutiers, maintenanciers, le café du coin, les marchands de reste de poisson...etc
Pourtant des Eurodéputés avaient affirmés que cet accords était bénéfique a l'Europe et au Maroc, que c'est du gagnant gagnant.

Aujourd'hui ils sont perdants.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 11:35

Ça continue dans la press espagnole: EL PAIS (press de gauche)

Citation :
Craintes Espagne et d'autres aucun accord de pêche avec le Maroc
Le veto du Parlement européen libère l'irritation du gouvernement de Rabat


Relations entre l'UE et le Maroc, son principal partenaire au Maghreb, ont reçu un coup et les accords régissant la présence de la flotte de pêche dans la banque subsaharienne, datant de la sortie espagnole de son ancienne colonie pendant 35 ans peut-être venu à une fin. Maroc ont réagi avec indignation et mépris hier à la décision du Parlement européen à s'opposer à l'extension de l'accord actuel jusqu'à Février, invoquant la nécessité de respecter les droits du peuple sahraoui, assurer un environnement durable et la rentabilité économique.


Ministre Aguilar chiffre à 30 millions de coûts pour la pêche espagnole

La décision "va avoir des conséquences négatives sur les relations avec l'UE", a déclaré le ministre marocain de l'Agriculture et des Pêches, Aziz Akhennouch, ajoutant que Rabat "a ses propres moyens pour développer le secteur." Mercredi soir, le ministère des Affaires étrangères à Rabat a qualifié la décision «regrettable» et menacé d'une "réévaluation globale" de ses relations avec l'UE, en particulier les négociations sur le commerce des services, la réadmission et à la mobilité personnes et l'accord de libre-échange. Le malaise était évident à Rabat avec l'ultimatum qui a conduit à des navires européens (56 au total, 51 d'entre eux en espagnol) pour sortir de l'eau avant minuit mercredi, ce qu'ils firent sans incident.

Maintenant il est temps d'évaluer les dégâts causés par la décision des députés qui ont pris tout le monde par surprise. Le ministre espagnol de l'Environnement, du Milieu rural et marin, Rosa Aguilar, a appelé à une indemnisation à l'UE, a rejeté le projet de loi ont à payer les états et totalisé plus de 30 millions de coûts de l'extension de ne pas se précipiter parce qu'ils avaient payé 43 navires opèrent déjà jusqu'au 28 Février. «Il est urgent que le commissaire commence à négocier une nouvelle base de l'accord les droits que donne la paix", at-il ajouté.

Pour sa part, le commissaire responsable Damaki Maria a dit lors du Conseil des ministres européens de la pêche "est au courant» de l'impact économique de la violation de l'accord, mais il a averti: "Nous ne savons pas si un nouveau protocole est possible." Des sources gouvernementales espagnoles admettre qu'il est «très improbable» pour obtenir une nouvelle entente et que, parce que "le Maroc considère la question du Sahara occidental vital et ne veulent pas admettre le moindre défi à son intégrité territoriale et le Parlement européen, qui a désormais le droit de veto , ne va pas faire marche arrière. "

L'Espagne avait déjà dû batailler ferme, n'oubliez pas les mêmes sources, d'obtenir la prorogation de l'accord de 2006 et a maintenant besoin d'un nouveau mandat pour la Commission européenne a entamé des négociations avec l'incertitude supplémentaire de ne pas savoir si vous obtenez le soutien du Parlement européen. Le futur président espagnol, Mariano Rajoy, a promis hier soir de faire "tout en notre pouvoir" pour rétablir l'entente.

Le commissaire européen a souligné, quant à lui, que la future convention devrait «respecter pleinement» le sens du vote des députés européens, de sorte que Rabat "donner des réponses convaincantes sur la viabilité environnementale, efficacité économique et le droit international." Cette dernière est la question la plus épineuse: si les bénéfices de la population sahraouie de l'exploitation de la banque de pêche.

Javier Garat, secrétaire général de la Confédération espagnole des pêches et président d'Europêche, le patronat européen, Damanaki directement accusé d'échec, "pour manquement à ses responsabilités." L'accord dépend d'environ 600 emplois directs et plusieurs milliers d'emplois indirects.

La signification politique du conflit a clairement le Front Polisario, qui est venu avec la suspension alborazo de l'accord. «Justice a été fait. C'est une victoire pour le peuple sahraoui", at-il dit Efe Polisario ambassadeur à Alger, Brahim Ghali.

Des sources diplomatiques espagnoles étaient convaincus que la rupture de l'accord de pêche aura des conséquences politiques dans les relations entre l'Espagne et le Maroc, bien économique. "Rabat sait que le gouvernement espagnol a lutté pour l'extension et que les députés des deux grands partis, PSOE et le PP, ont pris en charge."

http://www.elpais.com/articulo/internacional/Espana/teme/haya/acuerdo/pesca/Marruecos/elpepiint/20111216elpepiint_4/Tes
Citation :

"Rabat n'a pas démontré que le pacte avec l'UE sera bénéfique pour le Sahraoui"
Le statut international du Sahara à influencer le vote du Parlement


«Le problème de l'accord était la même prémisse:. L'exploitation par le Maroc des eaux qui n'appartiennent pas en violation du droit international» L'avis de Carlos Ruiz Miguel, professeur de droit constitutionnel à l'Université de Santiago de Compostela, ne peut pas être plus direct. L'avocat, qui a passé des années dédiées à la question du statut du Sahara occidental, estime que la décision du Parlement européen (PE) de refuser l'extension de l'accord de pêche avec le Maroc est le résultat d'une violation des conditions incluses son propre protocole: les avantages directe au peuple sahraoui.

Un expert prévient que le Maroc n'a pas donné suffisamment d'information pour la Commission

Le rapport de la Finlande eurodéputé libéral Carl Haglund approuvé par le Parlement reconnaît que "dans la documentation du protocole n'est pas discuté de cette question." Mais ce n'est pas une absence excusée, Ruiz rappelle. En mai 2009, un avis du service juridique du Parlement européen a noté que «les activités économiques liées aux ressources naturelles dans un territoire non autonome doivent être faites au profit de la population de ce territoire et comme demandé par la présente." Sinon, l'UE a dû envisager la suspension de l'accord. Par conséquent, la Commission a demandé à Rabat afin de démontrer ces avantages. «Le Maroc n'a pas», affirme Ruiz. Le rapport reconnaît que le gouvernement marocain a introduit en Décembre 2010 ", dans un document PowerPoint, les résultats de certains programmes d'investissement", mais le texte "n'indique pas si la population du Sahara occidental a pris un certain avantage."

"La vaste majorité des travailleurs dans le secteur de la pêche dans la zone sont marocains. Confirmation de peu d'avantages pour le camp sahraoui a été Izik Agdaym

[Les autorités marocaines démantelé en Novembre 2010] installés pour protester contre le déplacement des travailleurs marocains de la région tandis que le taux de chômage de la population locale était de 40% », explique le professeur.

Tarik Atman, professeur de droit international à l'Université Pablo Olavide de de Séville, est d'un autre avis: «Comment puis-je savoir si les avantages sont venus ou non à la population l'envoi d'observateurs serait considéré comme une intrusion dans la souveraineté de l'? Maroc ».

Bien que le rapport de concentration de Haglund sur la performance économique faible de l'accord, Ruiz souligne combien «la question politique est explicite." Par conséquent, "le vote est un coup sérieux à l'annexion des ambitions du Maroc" et établit un précédent pour le vote à venir sur un accord sur l'agriculture.

Atman, d'origine marocaine, croit plutôt que «lobbies et des groupes pro-sahraouis ont obtenu ce qu'ils voulaient», et qu'il est «un signal négatif quant à la future coopération entre le Maroc et l'UE."

http://www.elpais.com/articulo/internacional/Rabat/ha/demostrado/pacto/UE/beneficie/saharauis/elpepiint/20111216elpepiint_5/Tes

Citation :
Bruxelles s'enfonce dans la désolation, Barbate
La fin de l'accord de pêche avec Rabat S'en tenir au port de Cadix

L'interdiction de la pêche dans les eaux marocaines après le Parlement européen le mercredi son veto à la reconduction de l'accord de pêche avec Rabat, a fait de la dentelle pour Barbate (Cadix, 22977 habitants). La ville de Cadix, utilisés pour accumuler les titres négatifs opération antidrogue, un jour, une protestation par des employés du gouvernement qui ne sont pas payés, la prochaine a sombré dans la misère par la crise de la pêche. Maroc prises en compte pour 70% des ventes sur son marché, et le droit de veto Barbate européenne perd son principal moyen de subsistance. Hier, le navire est resté amarré au port. Les pêcheurs se réuniront aujourd'hui pour essayer de répondre à une question aussi fondamentale que sombre: «Que ferons-nous vivre?».

70% du marché des prises du Maroc barbateña

Pêche représente 60% de l'économie locale et génère 500 emplois directs et 2000 emplois indirects. Tout problème dans le secteur, l'augmentation des prix du carburant, des coupures dans les quotas de capture, des fermetures biologiques de régénérer les zones de pêche appauvri dans le Golfe de Cadix affecte immédiatement tout le peuple. C'est dans le meilleur. Au pire, les décès de pêche dans la municipalité, comme en 2007 lorsque le New Pepita Aurora épave a pris les vies de marins barbateños huit.

L'accord de pêche avec le Maroc a été plus complète de l'ombre légère. Les exigences techniques étaient de voyage non rentables et beaucoup de ceux qui ont obtenu des licences pour 21 Andalousie Barbate a reçu 44 100 pour l'Espagne (l'ensemble de l'UE était de 119) - ont feinter pour la laisser passer. Toutefois, à la fin presque tous les permis ont été conservés, car les possibilités de pêche d'autres sont plus prometteuses. «Il était le meilleur qu'on avait maintenant", a déclaré dimanche Pacheco Chipiona j'ai à bord, le skipper.

Pacheco a déclaré aux journalistes présents, sans dormir. Le marin sortit de nuit pour les eaux d'Afrique du Nord, mais, à l'aube, a dû rentrer parce que le Maroc avait lancé le nouvel ordre leur interdisant de poissons dans ses eaux. "Nous sommes choqués, dévastée. Nous ne savons pas très bien ce que nous faisons." Les pêcheurs ont aussi peur de retourner dans le détroit de représailles si elles étaient Maroc erreur interne dans ses eaux territoriales. "A Bruxelles ne sais pas quel est le détroit", a déclaré le représentant des propriétaires, Pedro Maza. Barbate est très proche au Maroc. Parfois, des pairs de ses falaises. Aujourd'hui, cependant, est loin.

C'est l'incertitude qui imprègne le quai. Beaucoup de marins montre de la terre les bateaux amarrés dans lequel ils devraient être de la pêche. Ils ne peuvent pas travailler. Ils craignent que ces peuvent être longues vacances forcées indéfiniment. Barbate est 4472 chômeurs. La plupart sont issus du secteur des services et la construction.

Son maire, Rafael Quiros (PSOE), tenant la tête d'une ville habituée à protester. «Ils nous disent de nous serrer la ceinture. Je dis depuis longtemps. Mais ici il ya plus de trous." Votre conseil municipal soutient un effectif de 300 employés du secteur public, qui ne peuvent s'offrir. Ils devraient être deux salaires supplémentaires et de Noël. C'est pourquoi les fonctionnaires ont exprimé leurs cornes ont été entendus hier au printemps silencieux, où les caisses de poissons non à télécharger. "Il ya des arbitrages nécessaires. Nous avons un parc naturel et un militaire qui prend beaucoup de notre terre. Et maintenant, ils prennent notre pêche. Ces personnes peuvent être sans-abri», exige le maire, qui ne s'est jamais préoccupé face à les dirigeants de son propre parti.

Barbate est une des plages les plus admirés en Espagne, comme Canos de Meca ou Zahara. Toutes potentiel touristique à développer. Et ils ont aussi fait des investissements importants pour essayer de construire une industrie de la pêche. Alors le peuple a toujours piqûres est le protagoniste pour le pire. La réalité est têtue. Hier, dans leurs réseaux sociaux ont lancé la campagne en encourageant Barbate. Insister sur la bonté de la place pour chasser tous les fantômes.

http://www.elpais.com/articulo/espana/Bruselas/hunde/Barbate/desolacion/elpepiesp/20111216elpepinac_13/Tes
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 11:45

La press de Droite (ELmundo, La Razon, etc.)

Citation :
Barbate, abandonnés à leur sort

Avec une population de près de 23.000 habitants, dont 4772 sont au chômage, plus de 300 reçoivent pas leurs salaires et 800 sont maintenant sur la terre, la ville de Barbate (Cadix) est mourant. Pas de possibilité de croissance, avec un territoire délimité par la servitude militaire du champ de tir et le parc naturel des rétinoïdes La Brena et des marais de Barbate, le barbateños seulement regarder la mer ont été laissés à s'épanouir.

Les derniers bateaux laissés dans les eaux marocaines sont retournés au port, des quais où les pêcheurs se croisent les bras, ce n'est pour l'activité dans le marché aux poissons et fabrique de glace. Il suppose que "plus de 300 familles se retrouvent sans rien et sans avenir", a assuré que le maire ELMUNDO.es Barbate, les socialistes Rafael Quiros.

Le maire ne cache pas sa colère et ne ménage pas les adjectifs pour dénoncer le «désespoir» d'un peuple qui est "baisée, sous-développés en raison de la ci-dessus." Selon lui, la sortie peu ou pas de gauche à la jeunesse locale. Résonne encore dans la mémoire de Barbate sambenito par sa relation au trafic de drogue. Les Bushmen de chargement de balles de hachisch et les fortunes amassées par quelques-uns au détriment des plus faibles. Le maire ne voulait pas en entendre parler, mais pas de possibilités d'emploi et pas de possibilité de croissance ", condamnent les jeunes à devenir des criminels." Ce n'est pas juste », parce que nos jeunes étudient à Barbate, la forme et veulent travailler, à la recherche d'un moyen de sortir, un avenir».

Barbate a toujours été en crise, en 1996, a signé le renouvellement d'un accord de pêche qui a toujours suspendu à un fil, par des aides ou les périodes de repos biologique. Et donc dans la dernière décennie, les pêcheurs des bateaux près de trente touchés par les décisions européennes ont été résister à la tempête.

Quiros met l'agitation parce que "l'extrémité gauche de ce peuple» et non pas seulement l'accord de pêche, mais par les obstacles qu'ils mettent à la municipalité pour faire avancer leurs projets. Veille à ce que la ville essaie de se diversifier, regarder au-delà de la pêche, "nous avons des projets d'affaires pour une ferme, une sous-station électrique, les plans de l'hôtel, industriels, et tout doit passer par l'environnement routier bureaucratiques longues (servitude parc naturel) et la clairance de l'armée, ce qui rend impossible pour n'importe quel projet va de l'avant. "

Le chômage, le manque de ressources et de «bas» de l'accord de pêche est aggravée par l'échec du Conseil de la ville, qui "a pris quatre ans mendier de l'aide du gouvernement, sans que personne le déplacement d'une dedo2.

Quiros ressemble au Maroc, est si proche que lorsque le brouillard et le vent le permet est le pays africain. Au fil des ans, la distance est raccourcie, Barbate est une ville qui est acheminé vers le sous-développement au sein d'un continent première mondiale. La demande du maire, presque mourant, est que «ne pas nous laisser mourir."

http://www.elmundo.es/elmundo/2011/12/15/andalucia/1323946109.html

Citation :
Travaux Valcárcel pour freiner les concessions de l'UE au Maroc

Murcia-Proexport président, John Marin, et le président de la Fédération nationale FEPEX tomate, José Hernandez, a tenu hier une réunion à Murcia avec le Président de la Région autonome, Ramón Luis Valcárcel, de transférer la situation difficile l'horticulture grâce à cause des importations incontrôlées de tomates du Maroc.

«Nous sommes partis très satisfaits de la rencontre avec le président parce qu'il a montré son opposition et les membres du personnel du Parti populaire européen à l'Accord d'association protocole agricole entre l'UE et le Maroc", Marin a dit après la réunion, tout en ajoutant que «ce n'est pas une question qui ne concerne que la production de la tomate, depuis l'accord avec le Maroc posés par la libéralisation de presque tous les fruits et légumes." «Si nous nous arrêtons l'approbation du Parlement européen, la dernière crise qui va sur les tomates dans quelques années, seront transférés à d'autres productions, ce qui provoque le chômage et les fermetures d'entreprise, alors nous devons agir maintenant", a déclaré l'ancien président de Proexport.

Ainsi, le nouvel accord, en attendant la ratification par le Parlement européen, la libéralisation de l'exportation de fruits et légumes marocains, parce que le démontage de protection tarifaire, ce qui influe directement sur la production espagnole, car ayant les mêmes conditions agro-climatiques sont un chevauchement des campagnes dans les deux pays.

En outre, la ligne rencontre d'hier avec l'accord de la tomate nationale FEPEX de rechercher l'appui des présidents régionaux et les principaux partis politiques pour tous les députés espagnols votent contre la ratification de l'accord du Maroc. De Proexport est rapidement apprécié la réponse du président à l'appel de Murcie aider le secteur et sa volonté de faciliter le consensus sur cette question du PSOE.

"Le président nous a informés que le passage à Mariano Rajoy, et est aussi nommé, le nouveau ministre de l'Agriculture est la demande de l'industrie. Sans doute, il est crucial d'agir rapidement et d'unité », explique sa Hernandez.

http://www.larazon.es/noticia/6538-valcarcel-trabajara-por-frenar-las-concesiones-de-la-ue-a-marruecos
Citation :

La fin de l'accord de pêche avec le Maroc laisse 6000 chômeurs de plus

MADRID-Le ministre de l'Environnement, du Milieu rural et marin, Rosa Aguilar, hier, mettre la figure de «provisoire» du tableau de la rémunération qu'ils reçoivent de la pêche la pêche espagnole au Maroc: ". Au moins 30 millions d'euros"

La rupture de l'accord de pêche par le Parlement à Rabat le mercredi laisse plus de 6.000 travailleurs dans la rue (1000 directs et 5.000 emplois indirects), selon les syndicats, avec seulement deux mois et demi pour finir qui semble la dernière extension de la négociation.

Lors de sa réunion hier à Bruxelles, Aguilar a souligné l'importance de la pêche de certaines localités de l'Andalousie, comme Barbate, ou pour les Canaries, où, selon le président de l'autonomie, Paulino Rivero, «la fermeture de la pêche nuit à l'ensemble la flotte des Canaries. "

Ministre de l'Environnement a demandé à la Commission européenne que la compensation devrait sortir des coffres, et en tout cas, les Etats membres ", parce que nous avons-nous été," la cause de l'absence d'accord. Portugal et en France détaché à l'Espagne.
Aguilar a souligné l'importance de trouver dès que possible, une formule pour créer un nouvel accord qui permettrait à la flotte de l'UE de retourner dans les eaux gérées par Rabat.

Pour sa part, le ministre de l'Agriculture et des Pêches du Maroc Aziz Akhannouch décrit comme "regrettable" la décision européenne, mais a déclaré que le pays va développer ses ressources propres, la pêche, bien que «pas exclure ouvert à d'autres partenaires."

Le défaut de la Mauritanie
La rupture des négociations entre l'UE et la Mauritanie s'est détériorée dramatique encore pour les flottes de l'Andalousie et les îles Canaries. Les parties n'ont pas réussi à s'entendre sur l'indemnité à payer à l'Etat mauritanien. Le ministre des Pêches et de l'Economie maritime du pays, Cheikh Ahmed Ould, a déclaré que "l'offre européenne est bien en dessous de nos attentes." Il n'était pas possible de parvenir à un consensus, ou pour une autre réunion. Le contrat expire en Juin 2012.

http://www.larazon.es/noticia/4325-el-fin-del-acuerdo-pesquero-con-marruecos-deja-6-000-parados-mas
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13200
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 11:46

D'un côté:

Citation :
L'Espagne avait déjà dû batailler ferme, n'oubliez pas les mêmes sources, d'obtenir la prorogation de l'accord de 2006 et a maintenant besoin d'un nouveau mandat pour la Commission européenne a entamé des négociations avec l'incertitude supplémentaire de ne pas savoir si vous obtenez le soutien du Parlement européen. Le futur président espagnol, Mariano Rajoy, a promis hier soir de faire "tout en notre pouvoir" pour rétablir l'entente.


De l'autre:

Citation :
Le commissaire européen a souligné, quant à lui, que la future convention devrait «respecter pleinement» le sens du vote des députés européens, de sorte que Rabat "donner des réponses convaincantes sur la viabilité environnementale, efficacité économique et le droit international." Cette dernière est la question la plus épineuse: si les bénéfices de la population sahraouie de l'exploitation de la banque de pêche.


Citation :
Un expert prévient que le Maroc n'a pas donné suffisamment d'information pour la Commission

Citation :
Le rapport reconnaît que le gouvernement marocain a introduit en Décembre 2010 ", dans un document PowerPoint, les résultats de certains programmes d'investissement", mais le texte "n'indique pas si la population du Sahara occidental a pris un certain avantage."

en gros, c'est la faute du Maroc confused

Mais de rassurer :

Citation :
"Rabat sait que le gouvernement espagnol a lutté pour l'extension et que les députés des deux grands partis, PSOE et le PP, ont pris en charge."

clown





_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 11:57

Citation :
Le refus du PE de proroger l'accord de pêche Maroc-UE, "une très mauvaise nouvelle" pour l'Espagne (Ambassadeur espagnol)

Rabat -

Le refus du Parlement européen de proroger l'accord de pêche Maroc-UE est "une très mauvaise nouvelle pour le gouvernement et les pêcheurs espagnols", a affirmé l'ambassadeur d'Espagne au Maroc, Alberto Navarro Gonzalez.

Le chef de la diplomatie portugaise qualifie "d'erreur" la décision du PE et n'exclut pas un accord Portugal-Maroc

Lisbonne -

Le ministre portugais des Affaires étrangères, Paulo Portas, a qualifié jeudi "d'erreur" le rejet par le Parlement européen de la prorogation du protocole annuel de l'accord de pêche entre la Maroc et l'UE et n'a pas exclu un accord Portugal-Maroc.

Rejet de l'accord de pêche Maroc-UE: Une "provocation gratuite", selon Mme Dati

Strasbourg -

Le vote "idéologique" du Parlement européen contre l'accord de pêche Maroc-UE est une "provocation gratuite" et un "très mauvais signal" envoyé au "partenaire le plus fiable" dans la région, qu'est le Maroc, a affirmé jeudi l'eurodéputée française, Rachida Dati.

Accord de pêche Maroc-UE: plusieurs voix s'élèvent en Espagne contre la décision du PE

Madrid -

Plusieurs voix se sont élevées en Espagne contre le rejet par le Parlement européen (PE) de la prorogation de l'accord de pêche entre le Maroc et l'Union européenne (UE), décision qui porte gravement préjudice aux intérêts socioéconomiques d'un pays souffrant, de surcroît, d'une crise économique et financière étouffante.

Quand des parties Espagnoles instrumentalisent la question du Sahara et portent préjudice aux intérêts de leur propre pays !

Madrid -

Des parties en Espagne, qui flirtent avec la question du Sahara en l'instrumentalisant comme bon leur semble pour exercer des pressions sur leur voisin du Sud, ont été prises à leur propre piège et vu comment les intérêts de leur pays et ceux de leurs citoyens pâtissent du vote contraire à la prolongation du protocole de pêche entre l'Union Européenne et le Maroc.

Accord de pêche UE-Maroc: La France "regrette vivement" le vote du PE

Paris -

La France "regrette vivement" le vote du Parlement européen (PE) mercredi contre la prorogation de l'accord de pêche entre le Maroc et l'Union européenne et soutient les efforts de la Commission européenne dans la négociation d'un nouveau protocole mutuellement bénéfique, a indiqué, jeudi, le ministère français des Affaires étrangères.

Le gouvernement espagnol et les professionnels européens de la pêche demandent à l'UE d'assumer ses responsabilités

Madrid -

Au lendemain de la décision du Parlement européen de bloquer la prorogation de l'accord de pêche conclu entre l'Union européenne et le Maroc, le gouvernement espagnol et les professionnels de la pêche européens ont demandé, jeudi à l'UE d'assumer ses responsabilités en débloquant des aides, la pressant de signer un nouvel accord avec le Royaume.

MAP
Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 15:41

pour moi , rien qu'avec çà , je bois du petit lait et je rigoles

Citation :
Le Parti socialiste appele "Willy Meyer à venir à Barbate montrer son visage"
16.12.11 - 00:18 -

Envoyer à l'accord de pêche avec le Maroc des représentants a voté UPyD, PP et IU. Mais étant donné le fait que le vote contre le Royaume-adjoint à gauche pour la province de Cadix, Willy Meyer, a nui plus que quiconque dans la région.

Depuis le PSOE provincial demande des explications à Meyer sur ce vote, qu'il repose sur son support indéfectible à la situation injuste du peuple sahraoui qui vivent depuis des décennies. Mais le secrétaire général du PSOE à Cadix, Francisco González Cabaña, a fait hier après-midi clair qu'un adjoint pour Cadix, «la première chose à défendre les intérêts de son peuple. Je soutiens également le peuple sahraoui, j'ai fait comme maire et comme président de la délégation de Cadix, chaque fois que je le pouvais, mais tout d'abord sont les gens de Barbate. "

González Cabaña voulez savoir ce que prétend le député spécifiquement pour Cadiz à voter contre le territoire qu'elle représente, et a ajouté que "Bruxelles est insensible aux approches régionales. L'accord de prorogation n'était pas la solution à Barbate, mais a aidé ses voisins pour survivre.

" Le chef du PSOE à Cádiz UI accusé de «jouer trop souvent en noir et blanc, et cela a ses conséquences." Ce vétéran de la politique ne comprend pas pourquoi Cadix est brusquement interrompue à un accord qui était en vigueur seulement jusqu'au 27 Février 2012, si les extensions plus. "Je ne comprends pas pourquoi ils le font, ou pourquoi en ce moment.

Quelqu'un devrait expliquer ", at-il conclu González Cabaña. Willy Meyer a exhorté à «aller à Barbate, la population la plus touchée, et il y faire face et expliquer pourquoi ils ont voté non à l'extension de l'accord de pêche."
Revenir en haut Aller en bas
moroccan-soldier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 429
Inscrit le : 25/02/2009
Localisation : Tetouan
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 16 Déc 2011 - 18:22

Tout est clair pour les Marocains,l'accord de pêche Maroc-UE,n'est pas bien pour les intérêts du Maroc,comme pour les intérêts
des pêcheurs marocaines et les intérêts du peuple marocain en général,si certaines futur ministre de la pêche et l'agriculture,ouvre des négociations avec l'UE,en dehors de la volonté du peuple marocain,doit être expulsé par le président du gouvernement,qui devrait représenter la volonté du peuple marocain,parce que ce futur président a été élu par les Marocains.

les pêcheurs et les associations de pêche ont dit que Non aux accords de pêche avec l'UE. pas ca
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 17 Déc 2011 - 9:58

Citation :
L'Espagne atteint avant que l'UE afin d'améliorer son quota de pêche
Les 27 proches de l'accord sur la pêche entre la flotte de l'UE d'ici 2012. -Rosa Aguilar reconnaît la «sensibilité» de l'UE avec la flotte, «plus touchés» par la fin de l'accord avec le Maroc

Les ministres des pêches de l'Union européenne ont conclu un accord sur les possibilités de pêche pour 2012, dans lequel l'Espagne a pu augmenter sa part de 10% sur le golfe de Cadix d'anchois et de merlan bleu, et de supprimer certaines des réductions proposées par Bruxelles, comme sur le merlu du Nord.

Le Conseil a pris les délégations officielles autour de deux, ce matin, et après une présentation par le commissaire de la Pêche, Maria Damanaki, sur sa proposition pour l'avenir des fonds de pêche pour la période 2014-2020, responsable de la Communauté ministres un «texte d'alimentation finale", a expliqué à Europa Press communautaire.

Les différences entre Damanaki et plusieurs pays-la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne sur le plan de gestion des stocks de cabillaud en mer du Nord a été la pierre d'achoppement qui a gardé les négociations au point mort entre le 27 pour un forfait. Ces trois pays ont formé une minorité de blocage, rejetant la formule pour calculer l'effort de pêche posés par la Commission européenne, basée sur une lecture juridique différente du plan de gestion pour cette espèce, et résultant en une forte réduction des jours en mer pour pêcheurs, selon des sources européennes. Ministre de l'Industrie français, Bruno Le Maire, a précisé dans une première réunion n'était «pas acceptable» pour les intérêts des pêcheurs français donnent dans cette affaire.

Les ministres des pêches de l'Union européenne a pris jeudi une première série de contacts informels pour tenter de combler l'écart, sans succès et a repris les réunions le vendredi à dix heures.

Des améliorations mineures à l'Espagne

En attendant, le ministre de l'Environnement et des Affaires rurales et maritimes, Rosa Aguilar, a déclaré jeudi à une conférence de nouvelles pendant une pause dans les contacts, il ya un accord partiel qui reste dans les captures de la pêche nationale pour les augmentations de viol (110%) , le merlu (15%) et Rooster (8%) dans les eaux du sud.

Les négociations entre les 27 était basée sur une proposition initiale de Bruxelles en Septembre et déjà fourni les améliorations annoncées par la presse Aguilar pour le merlu, la cardine et la baudroie dans les zones de pêche nationale.

Une autre réalisation importante pour l'Espagne est une augmentation du quota de 10% pour l'anchois capturé dans le golfe de Cadix, en tant que commissaire Damanaki, voulait d'abord réduire la pêche de cette ressource de 15%.

Le ministre espagnol a souligné que ce geste de Bruxelles répond à la "sensibilité" à la flotte "les plus touchés par la fin de l'accord de pêche" avec le Maroc qui a mené au Parlement mercredi, pour renverser l'extension actuelle. Espagnole navires pêchant l'anchois dans le golfe de Cadix font également partie de la flotte opérant dans les eaux gérées par Rabat.

Outre le viol, le merlu austral et la cardine, l'Espagne a apporté d'autres améliorations à sa flotte. Le ministre a souligné l'augmentation de 500% pour le merlan bleu dans les eaux européennes et 800% dans les eaux du sud. C'est quelque chose «extraordinairement important», a déclaré Aguilar lors d'une conférence de presse, parce corrige une «erreur» de l'UE, qui l'an dernier en œuvre une coupe de 93% dans cette pêche. Merci à la forte augmentation des possibilités de pêche, la flotte espagnole qui capte les frais de récupération des ressources équivalentes à la «meilleurs temps», c'est à dire, les chiffres de 2009-2010. Aguilar a été rapporté également que permettrait de maintenir le statu quo pour la ligne.

Parmi les espèces qui restent encore à être convenu avec les autres pays inclus l'merlu du nord et le maquereau. Bruxelles d'abord préconisé une réduction de 11% pour le merlu dans les eaux nordiques, mais le gouvernement et le secteur espagnol exigé une augmentation de 15%.

Pour l'instant, les négociations avaient été réduits à une réduction de 6% que la Commission veut imposer à cette pêche. Aguilar a demandé que, si cette coupe reste inclure une «clause de réexamen" en attendant la ratification fait des rapports scientifiques qui, selon le ministre, confirme la «bonne santé» de la ressource.

http://www.elpais.com/articulo/economia/Espana/logra/UE/mejorar/cuota/pesca/elpepueco/20111217elpepueco_1/Tes

Citation :
L'UE ferme accord de partage de la flotte de pêche communautaire en 2012

Les ministres des pêches de l'Union européenne ont fait ce matin un accord sur les possibilités de pêche pour 2012, dans lequel l'Espagne a réussi à augmenter leur part du golfe de Cadix d'anchois et de merlan bleu et de supprimer certaines des réductions proposées par Bruxelles, comme le sur le merlu du Nord.

L'Espagne atteint "amélioration substantielle" désigne un arrangement satisfaisant pour sa flotte, avec des améliorations dans des espèces comme le merlan et l'anchois du golfe de Cadix, a déclaré à la fin de la réunion, le ministre de l'Environnement, du Milieu rural et marin, Rosa Aguilar.

Une autre réalisation majeure a été d'arriver à l'Espagne pour les quotas de merlu du nord sont maintenus en 2011 et en cas de coupure de maquereau est d'être limité à 0,5%, pour appliquer le plan pour cette espèce et pouvez entrer un «rendement maximal durable».

Après deux jours de discussions, le Conseil des pêches a approuvé un h 3,30 (2,30 GMT) samedi un accord.

Le deuxième jour du Conseil comportait plus de 17 heures de négociations qui ont montré des divergences dans de nombreux pays avec certaines des propositions drastiques avancées par la Commission européenne.

Le commissaire européen pour la pêche, Maria Damanaki, a été forcé à faire des compromis sur de nombreuses coupes, étant donné le rejet généré et les difficultés à parvenir à un accord.

La principale pierre d'achoppement lors de la réunion a été contestée par la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne à la proposition de l'UE pour calculer le nombre de navires de pêche pêchant le cabillaud, les sources européennes dit.

Les trois pays ont formé une minorité de blocage et inclus une mention avertissant qu'ils étaient disposés à accepter les modifications demandées par Bruxelles. Le représentant français a même dit qu'il ne pouvait pas retourner à la maison avec une entente visée à cette possibilité.

Enfin parvenus à une solution satisfaisante pour les trois pays, qui impliquent non mettre en œuvre ces réductions en 2012, des sources européennes dit.

http://www.elmundo.es/elmundo/2011/12/17/union_europea/1324091542.html?a=397531faf6bad2494414b9a2be512074&t=1324112442&numero=

Fin de l'histoire pour l'espagnoles (pour le moment)...

Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
moroccan-soldier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 429
Inscrit le : 25/02/2009
Localisation : Tetouan
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 17 Déc 2011 - 15:36

Evil or Very Mad

Citation :
Le Parlement européen condamne l'agression subie par Willy Meyer à Laayoune

Strasbourg (France), 15 Dec (EFE).-le vice-président du Parlement européen, Diana Wallis, a condamné aujourd'hui au Parlement européen l'agression subie par le député européen de Izquierda Unida, Willy Meyer, à Laayoune par les forces de sécurité du Royaume du Maroc le 30 octobre.

Meyer a été attaqué, selon à Wallis signalés, comme il était sur le point de visiter la ville de Laayoune et autres territoires Sahraouis.

Le libéral britannique a fait remarquer que le président sortant du Parlement européen, Jerzy Buzek, a été en contact par lettre avec les autorités marocaines en les transférant officiellement dénonciation agression Meyer.

Lire la déclaration de peine devant la plénière lors du vote, Wallis a envoyé à la solidarité du reste du Parlement européen avec l'eurodéputé le d'UI.

« Vous, M. Meyer, a notre solidarité par les événements malheureuses, que l'intégrité des membres de la Chambre doit être respectée en tout temps », a-t-il dit.

Également en séance plénière, le président du groupe GUE/NGL parlementaire, à laquelle elle appartient Meyer, allemand Lothar Bisky, a exigé une condamnation formelle de la part de l'institution.

« Violente agression subie par M. Meyer est totalement inacceptable et révèle la situation dramatique dans laquelle est actuellement au peuple sahraoui », dit Bisky.

Le président du groupe GUE/NGL a exploité à poser les députés son soutien « dans la deuxième période du législateur travaillera plus fermement pour résoudre la situation au Sahara occidental », étant donné que la prochaine session plénière déjà assumera la présidence du groupe socialiste européen en la personne de son dirigeant, le Schulz allemand Martin.

EFE
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13200
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 17 Déc 2011 - 15:42

La réponse du peuple marocain

Spoiler:
 

PS: Elle me fait toujours autant marrer cette image Laughing

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
moroccan-soldier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 429
Inscrit le : 25/02/2009
Localisation : Tetouan
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 17 Déc 2011 - 15:44

Revenir en haut Aller en bas
Extreme28
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 580
Inscrit le : 01/04/2008
Localisation : MAROC
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 17 Déc 2011 - 16:44

En gros, ce que le parlement des pays pirates voulait dire au peuple marocain : laissez nous pêcher gratos chez vous ou bien nous allons diviser votre pays en deux. c'est de la vraie baltaga, Ils peuvent toujours causer; le Maroc possède un peuple capable de protéger ses terres contre tout agresseur.

Le peuple marocain veut que le VISA d'accès au territoire marocain (du Tanger à l'Eguira) soit exigible pour tout ressortissant de l'espace européen. Les marocains comptent sur le gouvernement de Benkiran pour que cette demande soit satisfaite.

_________________
Forces Armées Royales Puissance et Élégance

وَكَانَ حَقّاً عَلَيْنَا نَصْرُ الْمُؤْمِنِينَ
أوآكم الله ، حفظكم الله ، نصركم الله ، ثبتكم الله ، أيدكم الله
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 17 Déc 2011 - 16:49

Le Maroc devrait plutôt regarder vers l'Orient et le Sud que vers ce bateau qui chavire (Europe). Laissez-les parler, ils parlent beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4558
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 18 Déc 2011 - 23:18

L'orient c'est loin mais le sud comme le Gabon,Congo...c'est bénef,mais il y'a des societé privée européenne c'est encore plus bénef.

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
socrat
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 63
Inscrit le : 14/08/2009
Localisation : bruxelles
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: accord   Dim 18 Déc 2011 - 23:31

Dans cette optique à ne pas exclure des accords entre états ,ex portugal- maroc ou espagne-maroc ou d'autres sans l'aval de la CE.
Je rejoint aussi Extreme28 pour l'instauration du Visa vis à vis certains pays hostiles au maroc, genre pays scandinaves ou autres.
Revenir en haut Aller en bas
mox
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 946
Inscrit le : 27/07/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 19 Déc 2011 - 1:54

En tout cas cette fin d'accords et une belle Giffle pour le PP, ils ont fait rentré le loup dans la bergerié, le retour de baton fait mal, un trés bon cadeau empoisonné pour leur début au destiné de l'Espagne Very Happy

En tout cas cette fin d'accord est une bonne chose quand je voie que la Mauritanie recevais 89 Millions d'Euro par ans, notre poisson à 36 Millions était bradé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: