Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Diplomatie marocaine - Relations internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 860
Inscrit le : 10/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Oct 2011 - 16:43

Si le Maroc a tout fait pour faire parti du cs maintenant ce n'es pas par hasard! Je m'attend a ce que le dossier Sahara soit clos durant notre mandat! C'est un timing parfait qui se joue, en tout cas je l’espère!
Le polz doit se mordre les doigts actuellement! Le climat actuelle (aqmi, Libye, affaiblissement de l’Algérie, etc...) dans la région nous a mis en position de force, je crois qu'on a jamais était aussi favorisé diplomatiquement parlant, du coup, si rien n'est fait pour clôturer ce dossier alors on aura gâcher nos chances!
La bête est blessé c'est le moment de l'achever!

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 22 Oct 2011 - 19:47

Citation :
Next Arab Domino May Be Oil Darling Algeria
10/21/11


Reuel Marc Gerecht

Oct. 21 (Bloomberg) -- The death of Muammar Qaddafi is a cause for joy in Libya, and for concern. Some worry that the ruling National Transitional Council will force its way to permanent power; others that Islamist elements will seek to put the country under Shariah law; and there is also the danger of the nation splitting into three parts.

But there is another tremendous threat to Libya’s progress waiting quietly next door. Algeria’s military junta is terrified that a rebellious spirit may finally cross its borders. Ever since the Tunisian revolt dethroned President Zine El Abidine Ben Ali, Washington’s foreign- policy establishment has paid little attention to Algeria, the lodestar of “the Arab West.”

That’s a mistake. With Qaddafi’s fall and next week’s elections in Tunisia, the odds are decent that the Great Arab Revolt will start to shake Algeria. The country is now surrounded by states in transition: Libya, Tunisia and Morocco, where the king just might be laying the groundwork for the Middle East’s first real constitutional monarchy.

Algeria isn’t a closed society. There are probably more Algerians living in the West than any other Arab nationality, and they usually remain in close contact with family and friends back home.

Prized Oil

Although oil and natural gas wealth hasn’t enriched the common man, it has exposed the society -- especially the elite -- to globalization. Algerian oil, with its very low sulfur content, is highly prized in pollution-conscious Europe. The U.S. buys about 30 percent of Algeria’s crude- oil exports, accounting for 3.6 percent of American petroleum imports last year. Algeria is the world’s sixth- largest producer of natural gas, with most of its exports going to Europe.

A former colony of France and profoundly westernized, Algeria was the first major Arab state to flirt with democracy. The military dictatorship -- spiritually bankrupt, economically inept and violently challenged on the streets -- that had ruled the nation unchallenged since the mid-1960s, decided in 1989 to try elections. Yet after the triumph of the fundamentalist Islamic Salvation Front in local elections in 1990, the junta canceled the experiment. Civil war followed. In a savage duel between the regime and Islamist guerrillas, entire villages were wiped out.

So far, the lingering trauma of that bloodbath has helped save the regime from a new wave of Arab rebellion. But young men have bad memories -- and the Great Arab Revolt of 2011 has been the product of aspiring, deeply frustrated young men. Although the Algerian economy has improved since 1990, economic aspirations have far outstripped the government’s ability to promote job growth.

On top of a corrupt socialist economy, the regime has built a masterpiece of crony capitalism. The dissident historian Mohammed Harbi, who once championed the rebellion against France and now lives in exile in Paris, put it succinctly: “The regime has nothing to offer for the long term. It is not interested in asking where Algeria and Algerians will be in twenty years.”

Nothing really works in the country, except the oil and natural-gas industries, which fuel the police state. Hundreds of thousands have emigrated from the poverty, boredom and brutality of the security services.

In France and Belgium, expatriates have developed a pro-democracy virtual world on the Internet. Although deeply fearful of its powerful neighbor, Tunisia has developed a press that not only critiques its own embrace of democracy but also the resistance to popular government next door.

False Mandate

In the past 10 years, the Algerian regime has worked hard to create the illusion that it enjoys a popular mandate. Thousands of youthful demonstrators who briefly hit the streets after Tunisia and Egypt erupted revealed different sentiments.

If Algeria starts to rumble again, it will be because pro-democracy Algerian secularists detest the military dictatorship more than they fear Islamists. Indeed, in Tunisia and Egypt, Islamic parties have gained strength since the presidents-for-life fell. The wearing of veils has become much more common in Tunis, even in the wealthier neighborhoods.

The Algerian junta held firm in the 1990s partly because the non-Islamist middle and upper classes that detested the regime were repelled by the barbarism of the guerrillas. When jihadists started butchering women and children, the Islamic alternative became too frightful. (Also, the brutality of the government’s forces -- the worst of them happily called themselves “les exterminateurs” -- inspired abject fear.) If the Tunisian and Egyptian elections bring Islamists to power and the sky doesn’t fall, however, the odds of popular unrest in Algeria will shorten further.

The nature of Islamism has changed since 1990. Then, leading voices within the Islamic Salvation Front openly questioned the need for democracy since Shariah had all the answers. Today, while it may partly be duplicity at work, those Algerian voices have almost vanished. In Tunisia and Egypt, the big Islamist movements have embraced representative government -- younger members of the Egyptian Muslim Brotherhood are loudly pro-democracy.

Religious hierarchy in the Middle East is in an advanced state of decay. Established religious institutions got compromised because of their close association with dictatorships.

Driving Force

In Egypt, this has produced ardently pro-democratic young Islamists who challenge their elders from the “left” and hard-core fundamentalist splinter groups who challenge from the “right.” This individualization of the Muslim identity -- “my opinion is just as good as yours” -- is something entirely new to Islam, and its deep penetration into the Middle East is a driving force behind the revolts.

In Algeria, we don’t know where the successors of the Islamic Salvation Front stand, since discussions of man, God and the ballot box have been silenced by the regime. But the secular Arab middle class and the university- educated young throughout the region are no longer offering their unconditional support to secular dictators for fear of what Islamists might bring. The era of “Khomeini anxiety” -- dominated by a fear that revolution and democracy will lead to theocracy -- may be fading.

All this has Algeria’s generals understandably nervous. If elections in Tunisia and Egypt empower Islamists, we can expect Algeria’s leaders to clandestinely aid unrest in Libya, creating a chaotic buffer zone against the spread of popular government.

One thing is certain, if revolt comes to Algeria, anger at the U.S. will probably swell. Twenty years ago, France was still the omnipresent devil. In the popular imagination today, Washington has replaced Paris as the backer of tyranny.

In 2002, William Burns, an assistant secretary of state, remarked in Algiers that the U.S. “has much to learn from Algeria on ways to fight terrorism.” This solicitation has continued under President Barack Obama. Last month, the State Department coordinator for counterterrorism, Daniel Benjamin, was in Algiers. At a counterterrorist conference hosted by the government, he saw an opportunity “for our officials to learn from the experiences of other allied countries, in particular our North African partners.

“Our bilateral cooperation with the Algerian government in the battle against terrorism is now stronger than it has ever been,” he said, covering “issues of public diplomacy, economics, and military aid.”

Algerian President Abdelaziz Bouteflika has relentlessly used counterterrorism -- the battle against al-Qaeda -- to justify political repression and the severe abuse of human rights. With such careless public comments, American officials reinforce the regime, but deeply anger the citizenry.

Since 1990, Algeria has been a volcano waiting to explode again. The revolts in Libya and Tunisia have probably brought that day closer. The coming shock to energy markets and America’s role in the region may not be small.

(Reuel Marc Gerecht, a former case officer in the Central Intelligence Agency, is a senior fellow at the Foundation for Defense of Democracies. He is the author of “The Wave: Man, God, and the Ballot Box in the Middle East.” The opinions expressed are his own.)


http://moroccoboard.com/news/5459-next-arab-domino-may-be-oil-darling-algeria-reuel-marc-gerecht
Revenir en haut Aller en bas
mox
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 946
Inscrit le : 27/07/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 23 Oct 2011 - 0:45

On est dans la place, à nos diplomates de biens jouer pour un trés Jolie Echec et Mat Very Happy

Citation :
ONU : La diplomatie marocaine inscrit deux buts fort précieux

Après s’être adjugé la présidence de l’Union Parlementaire Internationale, le Maroc doublé la mise en remportant haut la main, un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité. Devant la candidature de deux autres pays africains, la Mauritanie et le Togo, le Maroc n’a trouvé aucune difficulté pour décrocher au premier tour, son poste de membre non permanent au Conseil de Sécurité de l’ONU. Il a été même élu vendredi à une majorité très confortable de 151 voix pour un mandat de deux ans à compter du 1er janvier 2012. Ses deux autres concurrents du groupe africain qui ont le soutien de l’Union Africaine (UA) contrairement au Maroc qui n’en est plus membre depuis près de 27 ans, devraient disputer l’autre siège à pourvoir au sein de leur groupe. Le Maroc qui représentera le groupe des Etats d’Afrique, a obtenu 151 voix sur les 193 pays membres de l’assemblée générale des Nations Unies, soit plus de la majorité des deux tiers requise (129 voix), lors d’un scrutin à bulletin secret. Il s’agit du 3ème mandat du Royaume au sein du Conseil de sécurité de l’ONU, après y avoir siégé en 1963-1964 et 1992-1993.
L’Assemblée générale réunie à New York, devait faire son choix parmi les trois candidats sont en lice, le Maroc, la Mauritanie et le Togo pour attribuer les deux postes vacant qui reviennent au groupe africain au sein du Conseil de Sécurité.
Une légère brouille autour de ces candidatures avait provisoirement plané sur les rapports entre le Maroc et la Mauritanie, Rabat n’ayant pas trop apprécié le geste mauritanien qui a postulé pour le poste de membre non permanent au CS sans avoir consulté son voisin du nord pour une entente préalable et une meilleure coordination de leurs positions. Les dirigeants marocains savaient d’avance que la Mauritanie ne faisait pas le poids devant le Maroc sur l’échiquier diplomatique international, mais compte tenu des excellents rapports qu’entretiennent les deux pays, le geste des autorités de Nouakchott est jugé un peu déplacé. Pour Rabat, la candidature mauritanienne pourrait donner lieu à de mauvaises interprétations et pourrait alimenter la machine propagandiste des adversaires de l’intégrité territoriale du royaume chérifien, particulièrement le voisin algérien et le front Polisario. De surcroit, à l’heure où se tiennent encore les négociations informelles sur le Sahara, Rabat avait fort besoin de briguer ce poste pour créer un certain équilibre au sein du Conseil de sécurité où un autre poste de membre non permanent est détenu par l’Afrique du Sud qui soutient ouvertement les thèses séparatistes du Polisario et épousent sans aucune réserve les positions de l’Algérie dans ce dossier. Alors, pour le Maroc tout est bien, qui finit bien, sachant qu’il vient aussi de décrocher avec brio la présidence très prisée de l’Union Parlementaire Internationale, attribué au socialiste Abdelwahed Radi, président de la chambre des représentant et premier secrétaire général de l’USFP. Deux points de plus fort précieux pour la diplomatie marocaine.

http://www.labass.net/1775-onu-la-diplomatie-marocaine-inscrit-deux-buts-fort-precieux.html
Revenir en haut Aller en bas
Impact_mtl
Caporal chef
Caporal chef
avatar

messages : 186
Inscrit le : 06/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 23 Oct 2011 - 1:09

mox a écrit:
On est dans la place, à nos diplomates de biens jouer pour un trés Jolie Echec et Mat Very Happy


Oui effectivement, Il faut profiter au maximum de cette opportunité. Il faut même faire marche arrière sur la question d'autonomie du Sahara (erreur grave). c'est l'occasion pas seulement de temporiser et freiner nos adversaires mais de finir avec ce dossier.

Le Maroc doit négocier sa position, doit pas donner sa voix gratuitement, dans la diplomatie internationale il faut une équation Winer-Winer.

Il faut forcer les choses et pas seulement réagir aux événements. la diplomatie marocaine doit pousser vers une installation des forces de l'ONU dans les camps de Tindouf et faire un recensement des séquestrés.

Comme tu dis un Echec et Mat

Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 24 Oct 2011 - 11:13

l'un des dossiers les plus importants à faire passer au CS est le sujet du recensement des sequestrés de Tindouf par le HCR et l'octroi de cartes du HCR aux "réfugiés" ..

pour celà et comme l'a déjà dit Guterres, DG du HCR, aux marocains : "il faut que le CS adopte une résolution qui autorise le HCR à intervenir directement auprés de ces "refugiés" ..

voilà le type de resolution style "droits de l'homme" qui a beaucoup de chance de passer, qui ne touche pas directement le sujet du sahara et qui est la bombe qui va faire exploser tout l'édifice de l'algésario : rasd, tindouf, soutien bobos espagnols etc... etc..

voir les sahraouis (les vrais ) de tindouf avec des cartes du HCR , au lieu des pieces d'identité de la virtuelle rasd et qui peuvent voyager vers le maroc et la mauritanie est le coup mortel à cette affaire ..



Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 25 Oct 2011 - 11:47

Azerbadjan élu comme membre du CS ...la Slovénie a préféré se retirer ..

donc les sortants sont :
Brésil, Gabon, Nigeria, Líban y Bosnie y Herzegovina.

et les entrants sont :
Azerbadjain; Guatemala, Maroc, Pakistán y Togo
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mar 25 Oct 2011 - 12:36

marques a écrit:
Azerbadjan élu comme membre du CS ...la Slovénie a préféré se retirer ..

donc les sortants sont :
Brésil, Gabon, Nigeria, Líban y Bosnie y Herzegovina.

et les entrants sont :
Azerbadjain; Guatemala, Maroc, Pakistán y Togo

On a de très bonnes relations avec le Togo, le Pakistan et l'Azerbaïdjan !
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 26 Oct 2011 - 0:54

Citation :
atlasonline a écrit:
Viper a écrit:
Togo fait parti de ces pays dont l'orientation de la diplomatie change en fonction...du poid de la valise...pas sûr que sa soit une bonne nouvelle


On a une bonne relation avec le Togo; plusieurs étudiants togolais suivent leurs études ici, leurs première source de revenu est le phosphate, ils coopèrent très bien avec le Maroc, sans oublier que c'est un pays francophone et traditionnellement pro marocain.

Yakuza a écrit:
non Viper,le Togo est aligné sur notre ligne et celle de la France Wink les diplomates du SC disent que la France faisait tout pour la faire passer
je suis sure qu on a lobbyé aussi pour eux


Il semble que vous aviez raison les gars


Citation :
Republicoftogo.com : L’Afrique aura deux nouveaux représentants, le Maroc et le Togo

Sara Solomon : Excellent pour l’Afrique, le Maghreb et le Monde arabe. Depuis la chute du régime libyen et les incertitudes qui planent sur l’avenir de ce pays, depuis l’exil de Ben Ali en Tunisie et la victoire des islamistes aux élections et au regard des tensions persistantes en Algérie, le Maroc est appelé à jouer un rôle stabilisateur dans cette région. Son arrivée au Conseil de sécurité renforcera encore son influence au Maghreb. Même si Rabat n’est pas membre de l’Union africaine, il dispose d’un poids réel en Afrique.

S’agissant du Togo, son élection est une bonne nouvelle pour le continent africain. Il fait partie de ces petits pays qui, dans la discrétion, ont procédé à de profondes réformes ; économiques et politiques, mais aussi démocratiques. Il donne une bonne image de cette vaste région. A cet égard, il peut jouer un rôle diplomatique constructif profitant de ses bonnes relations avec la communauté internationale.

En outre, le Togo entretient d’étroites relations avec le Maroc ce qui permettra, sans doute, d’établir des synergies au sein du Conseil
http://www.republicoftogo.com/Toutes-les-rubriques/Diplomatie/Synergie-Togo-Maroc
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 26 Oct 2011 - 10:40

d'après le comptage du MAE Marocain, plus de la moitié des pays africains ont voté Maroc et non pas suivis la resolution de l'UA qui avait acté le Togo et la Mauritaine ...

la claque est enorme pour l'UA et surtout pour la Mauritanie qui n'a pas eu un seul vote d'un pays arabe ou musulman , sauf ceux de l'algérie et de l'iran ..

tous les pays de l'OCI ont voté Maroc ...
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13271
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 26 Oct 2011 - 10:58

Le Maroc est un leadership naturelle dans la Région Afrique. Maintenant que la farce socialo-républicaine prend fin avec Fafou out et l'Algérie plus que jamais réduis à son rôle de pompage sans valeur ajouté, notre pays va monté en puissance sur le continent.
Les autres pays "amis" de la région vont plus que jamais nous prendre pour un model de développement à suivre.

L'Algérie n'a plus aucune influence, même le Mali lui donne des gifle diplomatique de manière ouverte Rolling Eyes. Ne reste plus que sur notre chemin, Nigéria et Sidafrica mais eux aussi se font petit depuis l'épisode Fafou cheers

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 26 Oct 2011 - 18:36

marques a écrit:
d'après le comptage du MAE Marocain, plus de la moitié des pays africains ont voté Maroc et non pas suivis la resolution de l'UA qui avait acté le Togo et la Mauritaine ...

la claque est enorme pour l'UA et surtout pour la Mauritanie qui n'a pas eu un seul vote d'un pays arabe ou musulman , sauf ceux de l'algérie et de l'iran ..

tous les pays de l'OCI ont voté Maroc ...

nom des pays qui ont vote contre le maroc?????
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3035
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Sam 12 Nov 2011 - 9:20

Citation :
Haïti - Diplomatie : Laurent Lamothe parle de coopération avec l’Ambassadeur du Maroc



Laurent Lamothe, le Ministre des Affaires Etrangères, a eu une séance de travail jeudi à la Chancellerie, avec le Dr. Brahim Hussein-Moussa, l'Ambassadeur du Maroc en Haïti. Au cours de cette séance, le Ministre des Affaires Etrangères a exprimé à son homologue marocain les domaines dans lesquels le gouvernement haïtien souhaitait bénéficier de l'appui du Maroc, insistant sur la formation des ressources humaines, qui revêt une importance particulière, pour l'actuel gouvernement haïtien.

Au sortir de cette réunion, le Chancelier Lamothe à déclaré « nous avons eu, une très bonne séance de travail. Le Maroc est un grand ami d'Haïti et offre plusieurs bourses d'études à nos étudiants pour améliorer nos ressources humaines. Le Maroc est un grand Royaume avec lequel nous voulons entretenir de très bonnes relations, nous avons plusieurs requêtes que nous allons traiter rapidement. Nous sommes très heureux de recevoir ici notre frère et Ambassadeur du Maroc en Haïti et je lui dit, qu’il est toujours invité à venir en Haïti. »

L’Ambassadeur du Maroc s’est dit fier d'être dans ce pays frère et ami historique du Maroc « ma génération, ne pourra jamais oublier l'appui énorme qu'Haïti a offert au Maroc pour son indépendance et son intégralité territoriale, dans les années 50. C’est une très grande fierté personnelle, de me trouver ici dans ce pays frère. J'ai eu un entretien de travail avec monsieur le Ministre Lamothe et avec la faveur de Dieu, nous allons avoir de grandes coopérations entre le Maroc et Haïti...»


haitilibre.com

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 13 Nov 2011 - 6:32

BOUBOU a écrit:
Citation :
Haïti - Diplomatie : Laurent Lamothe parle de coopération avec l’Ambassadeur du Maroc



Laurent Lamothe, le Ministre des Affaires Etrangères, a eu une séance de travail jeudi à la Chancellerie, avec le Dr. Brahim Hussein-Moussa, l'Ambassadeur du Maroc en Haïti. Au cours de cette séance, le Ministre des Affaires Etrangères a exprimé à son homologue marocain les domaines dans lesquels le gouvernement haïtien souhaitait bénéficier de l'appui du Maroc, insistant sur la formation des ressources humaines, qui revêt une importance particulière, pour l'actuel gouvernement haïtien.

Au sortir de cette réunion, le Chancelier Lamothe à déclaré « nous avons eu, une très bonne séance de travail. Le Maroc est un grand ami d'Haïti et offre plusieurs bourses d'études à nos étudiants pour améliorer nos ressources humaines. Le Maroc est un grand Royaume avec lequel nous voulons entretenir de très bonnes relations, nous avons plusieurs requêtes que nous allons traiter rapidement. Nous sommes très heureux de recevoir ici notre frère et Ambassadeur du Maroc en Haïti et je lui dit, qu’il est toujours invité à venir en Haïti. »

L’Ambassadeur du Maroc s’est dit fier d'être dans ce pays frère et ami historique du Maroc « ma génération, ne pourra jamais oublier l'appui énorme qu'Haïti a offert au Maroc pour son indépendance et son intégralité territoriale, dans les années 50. C’est une très grande fierté personnelle, de me trouver ici dans ce pays frère. J'ai eu un entretien de travail avec monsieur le Ministre Lamothe et avec la faveur de Dieu, nous allons avoir de grandes coopérations entre le Maroc et Haïti...»


haitilibre.com

c'est pour cela qu'il reconnaisse le poliz
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3035
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 13 Nov 2011 - 12:01

juba2 a écrit:

c'est pour cela qu'il reconnaisse le poliz

C'est pour ca que l'on doit faire inverser la tendance...planter la graine pour en manger le fruit...

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3035
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Mer 16 Nov 2011 - 23:53

Citation :
ALERTE - Syrie: le Maroc rappelle son ambassadeur à Damas



TANGER (Maroc) - Le Maroc a décidé de rappeler son ambassadeur à Damas, a annoncé mercredi soir le ministre marocain des Affaires étrangères Taib Fassi Fihri, après que l'ambassade du Maroc eut été attaquée par des manifestants favorables au pouvoir syrien.

Cette décision a été prise par le roi Mohammed VI pour protester contre un système (ndlr, syrien) qui n'arrive pas à se renouveler, a déclaré M. Fassi Fihri lors de l'ouverture de la quatrième édition des MEdays (un think tank marocain) à Tanger, dans le nord du Maroc, sur le thème Le Sud dans la gouvernance mondiale du XXIe siècle.



romandie.com

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Jeu 17 Nov 2011 - 2:35



_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 18 Nov 2011 - 4:32

beaucoup de long de bois beaucoup de nous allons et beaucoup de média



et entre autre


_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 18 Nov 2011 - 13:57

On prépare la chute d'un autre dictateur pro Polisario ou ça n 'est que du paranoïa de Mogabi ?

Citation :
Tsvangirai placed on unprecedented high level surveillance – Reports

Prime Minister Morgan Tsvangirai is being closely monitored all over the place by state security agencies Prime Minister Morgan Tsvangirai is being closely monitored all over the place by state security agencies

HARARE – The increasingly paranoid Zimbabwean strongman Robert Mugabe has put Prime Minister Morgan Tsvangira on unprecedented high level State security surveillance amid reports of pandemonium and panic over his bid to put Zimbabwe on the United Nations radar, local media reported on Friday.

Rocked by events in the North Africa Robert Mugabe has appealed to China and Russia to protect him from attacks by the United States and Europe amid reports that he is increasingly agitated that he and the Syrian President Bashar al-Assad are now high value targets of the West after the ouster and eventual street mob assassination of Libyan dictator Colonel Mammaur Gaddafi.



Leaked information to the newspaper says official sources said Tsvangirai has come under high level close state watch over his political activities and maneuvers ahead of elections next year or in 2013 amid fears by President Mugabe and his security operators that he was lobbying to put Zimbabwe on the United Nations Security Council agenda if poll results are disputed again.

Tsvangirai is being closely monitored all over the place by state security agencies as they try to detect and decipher his political moves, mainly after elections, in the wake of events in countries like Ivory Coast and Libya.



This morning a senior source in the intelligence said the issue of electronic surveillance and eavesdropping were discussed with the Chinese intelligence officers and during the President’s visit to China which included Central Intelligence Organisation (CIO) Director-General Happyton Bonyongwe.



The source said a Chinese high level security delegation will arrive in the country next week to assist in setting up detailed electronic and Satelite surveilance on the Prime Minister.



The source said China’s Defense Minister Cao Gangchuan in Beijing who is also the vice chairman of the Central Military Commission has tasked Liang Guanglie, chief of General Staff of the Chinese People's Liberation Army (PLA) to raise the level of military cooperation between the two countries and sources said he will soon be meeting members of Zimbabwe’s notoroius powerful body, the Joint Operations Command (JOC) to find common ground on countering possible threats like the ones experienced in the Arab Spring.



Prime Minister Morgan Tsvangirai's trip to Morocco has touched a nerve with George Charamba, spokesman for Robert Mugabe, who says the prime minister traveled to Rabat as part of a diplomatic effort to engineer a Libyan-style scenario of Western intervention for regime change in Harare.

A recent column in the state-controlled Herald newspaper signed by Nathaniel Manheru - long considered a pen name for Charamba - accused Mr. Tsvangirai of using the media to project an image of violence and chaos in Zimbabwe.



Morocco is a non-permanent member of the United Nations Security Council, and Mr. Tsvangirai has recently visited other African Security Council members such as Gabon, South Africa and Nigeria, and met with United Nations Secretary General Ban Ki Moon. He is scheduled to visit Washington later this year, adding to Zanu-PF anxieties.




But sources in Mr. Tsvangirai's power-sharing Movement for Democratic Change say the prime minister went to Morocco to address the prestigious Amadeus Institute, a think tank, with the likes of Kenyan Prime Minister Raila Odinga and Libyan Interim Prime Minister Abdurraheem El-Keib.

On Wednesday, Mugabe met acting Chinese President Xi Jinping where he called on Russia and China to provide a buffer against the “Anglo-Saxon alliance’s expansionist agenda given what Nato did in Libya and threats posed to Syria and Iran,” his spokesman told state owned Herald newspaper yesterday.



“Countries like China and Russia must provide both leadership and protection,” President Mugabe’s spokesman George Charamba quoted him as telling the Chinese leader.



Mr Mugabe, in power since Zimbabwe’s independence from Britain in 1980, said Western countries were after his country’s mineral wealth.



“Nature has disbursed its resources in its own ways to different countries with some countries richly endowed while some are not. Even us who do not have oil feel no less menaced as these rapacious countries are looking for other resources,” Mr Mugabe said.



At the height of Zimbabwe’s political problems, Russia and China repeatedly blocked EU and US attempts to have the United Nations Security Council impose sanctions on the southern African country.



“All this (Zimbabwe’s wealth) is envied and we need protection,” President Mugabe reportedly said. “We rely on good friends like you to protect us and you have done that in the past. We do not lose confidence in you and please do not lose confidence in us.”

Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2112
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 18 Nov 2011 - 16:24

Notre Chef des des A.E dans les rapports avec l'algerie et dans ces declarations a la presse ferait bonne mine s'il riait moins ,il m'enerve avec ses sourires jaunes Neutral ( gha 7al fmou ).

_________________

"  "تِلكَ الدَّارُ الآخِرَةُ نَجْعَلُها لِلَّذينَ لا يُريدُونَ عُلُوًّا فِي الأَرْضِ ولا فَسَادًا"
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 917
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 18 Nov 2011 - 17:04

gigg00 a écrit:
Notre Chef des des A.E dans les rapports avec l'algerie et dans ces declarations a la presse ferait bonne mine s'il riait moins ,il m'enerve avec ses sourires jaunes Neutral ( gha 7al fmou ).


c'est un gars tres competent tres inteligent tbarkallah .Il a raison de sourire c'est nous qui sommes au sahara pour de bon .
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13271
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 18 Nov 2011 - 17:14

On vole de succès diplomatique en succès diplomatique Twisted Evil . Même leur MAE ne conditionne plus la réouverture au réglement du conflit Laughing

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
moroccan-soldier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 429
Inscrit le : 25/02/2009
Localisation : Tetouan
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Ven 18 Nov 2011 - 19:54


Revenir en haut Aller en bas
moroccan-soldier
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 429
Inscrit le : 25/02/2009
Localisation : Tetouan
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Dim 20 Nov 2011 - 20:38

une visite de travail est prévue de l'émir du Qatar au Maroc qui va durer plusieurs jours Wink
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 21 Nov 2011 - 2:39



je crois que maroc a gagné un nouveau allier au maghréb , tout cas selon les dires de chalgames

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4566
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   Lun 21 Nov 2011 - 2:48

C'est normal vu le soutien indirect au CNT la Libye et le Maroc vont devenir des bons partenaires au Maghreb.

En tout cas ca sera un coup dur pour le polz et ses alliées.

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diplomatie marocaine - Relations internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diplomatie marocaine - Relations internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Accords économiques Jersey-Normandie.
» histoire relation internationale
» Infos sur les relations internationales (et le baptême)
» Relations Internationales de Fontenay-sous-Bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: