Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Lun 10 Déc 2012 - 11:20

Citation :
Burkina/Etats-Unis : Une coopération militaire privilégiée
Publié le lundi 10 decembre 2012
Pour les Etats-Unis, le Burkina et le Niger sont des partenaires-clés. Cela a été constaté par des journalistes des deux pays, qui ont séjourné au siège de l’institution chargée de coordonner la coopération militaire entre Washington et l’Afrique, du 25 au 30 novembre dernier, à Stuttgart, en Allemagne.

Le Burkina et le Niger sont des partenaires-clés des Etats-unis. C’est un officiel du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique, Africom, qui le dit. Cela se traduit sur le terrain par de nombreuses activités conjointes : lutte contre le terrorisme et sécurisation des frontières, professionnalisation des militaires, opérations de maintien de la paix, formations, etc. Le Burkina et le Niger bénéficient du programme M2M (Military-to-military) d’un montant de 150 000 dollars par an et par pays. En 2010, le Burkina a abrité la plus grande manœuvre militaire entre l’Afrique et les Etats-Unis, à savoir Flintlock. En 2014, ce sera au tour du Niger d’organiser cet exercice. L’édition 2013 de Flintlock, il faut le souligner, se tiendra en Mauritanie. De façon spécifique, Africom appuie le Burkina à travers le Programme de formation et d’équipement et le développement des capacités. Les experts d’Africom ont indiqué que les Etats-unis disposent d’un aéronef au Burkina, pour la surveillance, comme ils le font en RD Congo, au Rwanda et en Afrique du Sud. Le programme IMET (International military education and training) a alloué, pour le budget 2013, 200 000 dollars au Burkina. Dans le cadre des opérations de maintien de la paix, le Burkina et les Etats-unis ont une coopération soutenue à travers les bataillons « Laafi ». Trois bataillons ont ainsi été formés depuis 2009 grâce à l’appui américain. Des réflexions sont en cours pour la création d’une compagnie de lutte contre le terrorisme.

La lutte contre le sida porte des fruits

Africom est aussi très actif dans le domaine humanitaire, notamment la lutte contre le VIH/SIDA dans les armées africaines. L’assistance, dans ce domaine, comprend la prévention, les soins et les traitements. En 2012, le Burkina a bénéficié d’une enveloppe financière de 150 000 dollars dans le cadre de ce programme. Outre les ARV fournis aux personnes affectées, il leur est offert la possibilité d’obtenir des revenus grâce à des activités agricoles. Ce programme a permis, selon Africom, d’obtenir des succès dans la lutte contre le sida chez les militaires. Un autre programme d’Africom implique le Burkina. Il s’agit du programme de réponse aux pandémies. Il consiste à aider les forces armées africaines à formuler une stratégie de réponse aux catastrophes pandémiques. En février dernier, le Burkina a pris part, au Ghana, à un exercice sur le sujet. Le ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité travaille en ce moment avec Africom, dans le cadre de la protection civile. Il y a donc un élargissement de ce programme des militaires aux civils. Mais la philosophie qui soutend toutes ces activités est la même : il s’agit d’une démarche volontaire des pays demandeurs, comme l’explique ce responsable d’Africom : « Encore une fois, nous ne forçons pas les pays. Ils font eux-mêmes le choix. Il faut une volonté politique du pays. L’ambassade des Etats-Unis reçoit alors une demande et la transmet à Africom. C’est la procédure ».
http://news.aouaga.com/h/3514.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Jeu 14 Mar 2013 - 12:50

Citation :
Mali : Mort d'un soldat burkinabé lors de l'atterrissage d'un hélicoptère militaire dans la zone de Diabaly
BAMAKO (Xinhua) - Un soldat burkinabé a trouvé la mort lors de l'atterrissage d'un hélicoptère militaire à Dogofri, une localité située à 15 Km de Diabaly vers l'ouest du Mali, indique un communiqué officiel rendu public mercredi après-midi.
Selon le chef d'état-major général des armées du Mali, le général Ibrahim Dahirou Demblé, "un hélicoptère militaire s'est posé mercredi après-midi à Dogofri, dans un contexte opérationnel difficile lors duquel un soldat burkinabé a trouvé la mort et un autre gravement blessé".

Le texte conclut que "les deux pilotes maliens sont légèrement blessés".

Expliquant les circonstances de ce drame, un officier malien a déclaré à Xinhua que "Il y a eu un crache. En fait, il y a eu un accrochage avec un véhicule militaire, c'est ce qui a causé cet incendie malheureux".


http://www.malijet.com/en-direct-du-front/67029-mali-mort-d-un-soldat-burkinabe-lors-de-l-atterrissage-d-un-heli.html

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Lun 27 Mai 2013 - 17:41

Citation :

Terrorisme
Mali : les soldats burkinabè de la Misma en alerte maximum à Tombouctou


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali : les soldats burkinabè de la Misma en alerte maximum à Tombouctou | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Follow us: @jeune_afrique on Twitter | jeuneafrique1 on Facebook




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Jeu 25 Juil 2013 - 12:02

Citation :
Le président Blaise Compaoré dans un véhicule militaire de guerre blindé !
Beaucoup de téléspectateurs ont suivi le jeudi 11 Juillet 2013 sur la télévision nationale du Burkina, le président Blaise Compaoré au volant d’un véhicule de guerre, fait pour le transport de troupes militaires. Il s’agit d’un équipement militaire de pointe acquis par l’armée burkinabè pour renforcer la sécurité du territoire  national et servir dans les missions de maintien de la paix à l’extérieur. A la différence des modèles traditionnels de  camions militaires « vêlera », ces nouveaux équipements de l’armée burkinabè sont blindés, ce qui les rend opérationnels dans le contexte actuel de menaces terroristes dans le sahel. Le président Compaoré, ex capitaine d’armée à son arrivée au pouvoir en 1987, garde donc intacts ses reflexes  de stratège militaire.Il conduisait le blindé en costume à côté du chef d’Etat major général des armées, le général Honoré Nabéré Traoré, lui vêtu en tenue de combat. La France qui commémore sa fête nationale du 14 juillet 2013 avec un défilé de troupes de l’opération SERVAL qui a réussi à bloquer l’expansion des attaques terroristes au Mali, a pris des dispositions au plan national et international pour la protection de ses concitoyens. Cela pourrait justifier le renforcement de la protection armée des bureaux et des résidences de la diplomatie française au Burkina. La présentation de ces nouveaux équipements militaires, peut contribuer à renforcer  chez les populations burkinabè, le sentiment de la protection du territoire contre les menaces terroristes dans des pays limitrophes du Burkina.


http://www.laborpresse.net/plus-de-2-millions-de-moustiquaires-impregnes-a-distribuer-au-burkina-contre-le-paludisme-en-2013/


un bastion d'ACMAT
Revenir en haut Aller en bas
Polo
Caporal chef
Caporal chef


messages : 155
Inscrit le : 07/04/2010
Localisation : Belgique
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Ven 26 Juil 2013 - 19:20

Je confirme, le Burkina Faso a fait l'acquisition depuis le courant de l'année 2011 d'une trentaine de véhicules de fabrication ACMAT BASTION APC et ALTV 2 répartis au sein des forces de sécurité, de l'armée nationale, de la gendarmerie et de la police.

De son côté, l'armée nationale déploie principalement en opération extérieur des GILA, véhicule antimines dérivé du célèbre Casspir sud-africain et qui fut acheter à raison de 6 exemplaires en 2009 avec une participation d'achat à hauteur de 50% par le Canada.

Ceux ci sont actuellement déployés au Tchad au sein du bataillon Laafi IV sous mandat de la MINUAD pour des missions de sécurisation et de prévention.
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6093
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Ven 26 Juil 2013 - 19:53

Au moin l'opération Serval a donner un bon coup de pouce a Armat

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Polo
Caporal chef
Caporal chef


messages : 155
Inscrit le : 07/04/2010
Localisation : Belgique
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Ven 26 Juil 2013 - 20:28

Euh, ... les achats fait chez ACMAT date d'avant l'opération Serval, de 2 ans pour être exact.

La vraie raison est que si aujourd'hui 8 pays africains ont achetés des véhicules BASTION et ALTV c'est parce que un renouvellement d'une partie du parc blindé de ces nations africaines était nécessaire, en effet pour beaucoup certains d'entres eux s’appuyaient sur des inadaptés et très vieux Panhard M3 plus vraiment aux normes pour les besoins nationaux et des missions extérieurs.

La gamme d'ACMAT est non seulement très accessible sur le plan financier mais également très séduisante car mettant en avant des véhicules blindés répondant aux normes OTAN et conçus pour les terrains minés, sans parler des capacités tout-terrain et de l'autonomie dingue de ces engins.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Mer 28 Aoû 2013 - 23:07

Citation :
Soldats du Burkina Faso à Tombouctou


Tombouctou, par 50ºC, les soldats du Burkina Faso, en gilet pare-balle et casques, montent la garde pendant des heures.
Photos: MINUSMA / Blagoje Grujic


 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Jeu 14 Nov 2013 - 18:47

Citation :
Le Burkina Faso envoie 935 militaires supplémentaires au Mali


OUAGADOUGOU - Le gouvernement du Burkina Faso a adopté mercredi un projet de loi sur l'envoi de 935 militaires supplémentaires au Mali, dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le déploiement de ces militaires supplémentaires vise à ré pondre aux exigences du concept d'opération qui a prévalu à la mise en place de la MINUSMA, indique le gouvernement burkinabé.

Avec ces soldats supplémentaires, le nombre de militaires et gendarmes du Burkina Faso déployés au Mali atteindra près de 2.000.

Lors de la commémoration du 53e anniversaire de l'armée burkinabé le 1er novembre, le président burkinabé Faso Blaise Compaoré avait annoncé l'envoi d'un contingent supplémentaire pour renforcer la MINUSMA.

Le Burkina Faso partage plus de 1.000 km de frontière avec le Mali.

Source:  Xinhua  


http://www.malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/86481-le-burkina-faso-envoie-935-militaires-supplementaires-au-mali.html  
Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Ven 3 Jan 2014 - 12:08


Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Sam 4 Jan 2014 - 15:17






















Revenir en haut Aller en bas
maxo
Caporal
Caporal


messages : 127
Inscrit le : 16/10/2013
Localisation : croatia
Nationalité : Croatia
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Sam 4 Jan 2014 - 15:19

Citation :


https://www.facebook.com/media/set/?set=a.599162560160206.1073741836.122366704506463&type=3

http://news.aouaga.com/p/12247.html

http://news.aouaga.com/p/12313.html

http://news.aouaga.com/p/12325.html

http://burkina24.com/news/2013/11/01/burkina-les-forces-armees-paradent-autour-de-la-securite-regionale/

53e anniversaire des forces armées du Burkina

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Dim 19 Jan 2014 - 12:19

 Rolling Eyes 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Lun 20 Jan 2014 - 21:37

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Mar 23 Juin 2015 - 13:24

Citation :
LES FORCES ARMÉES NATIONALES DU BURKINA REÇOIVENT DU MATÉRIEL DE TRAVAIL
Publié le 17/02/2015 19:40

Le gouvernement américain a offert un lot de matériels aux forces armées nationales du Burkina Faso. Ce don entre dans le cadre du maintien de la paix en Afrique et particulièrement au Mali. La cérémonie officielle de remise du matériel s’est déroulée ce 17 février 2015 à Ouagadougou.


Le matériel que le gouvernement américain a remis au bataillon Gondaal et au 31e escadron de maintien de la paix s’élève à plus d’une dizaine de milliards de francs CFA. Il comprend un volet de formation des personnels et un appui en pièces de rechanges pour douze mois.

«Ce matériel permettra au bataillon Gondaal et au 31 escadron de maintien de la paix de faire face aux nombreux défis qui ne manqueront pas de se présenter à eux dans le cadre de leurs missions au Mali et de la sous-région», selon Tulinabo Mushingi, ambassadeur des Etats Unis au Burkina.

Il s’agit de véhicules blindés de transport de troupes, d’appui de la gamme militaire et de génie, des unités de traitement d’eau, du matériel tracté, des conteneurs, des matériels électriques et de stockage d’eau, des équipements anti-émeute, des pièces de rechange correspondant à chaque type de matériel pour un entretien d’une durée d’un an.

A cela s’ajoute des cuisinières de campagne, des radios, des stations radio, des téléphones satellitaires, des groupes électrogènes, des détecteurs de métal et de mine, des sondes, kits de buanderie, des jumelles, des lunettes de nuit, des GPS, des télémètres, des appareils photos et des caméras vidéos, des cuisines de campagne, des matériels explosifs, un bloc médical composé d’un hôpital de niveau un.

Le Burkina Faso devrait donc parachever l’équipement de ses unités, en vue de leur prochain déploiement.





« Au Mali nous avons déjà un bataillon de 850 hommes déployés. Nous nous apprêtons d’ici la fin du premier semestre, à déployer un second bataillon de 850 hommes. Le terrain au Mali est difficile, nos hommes sont très sollicités », a expliqué le chef d’état-major général des armées, le général de brigade Pingrenoma Zagré.

Il a par ailleurs estimé la nécessité d’assurer le soutien logistique de ces équipements et de leur maintenance, afin de pouvoir les utiliser le plus longtemps possible.

Source: Bourkina24





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Lun 6 Juil 2015 - 13:58

Citation :
Mali: 6 morts dans l'attaque d'un convoi
2 juillet 201

Un porte-parole de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) a déclaré jeudi que cinq casques bleus ont été tués et six autres blessés dans l’attaque d’un convoi des Nations Unies dans le nord du Mali.
Un des six blessés a finalement succombé à ses blessures.
Deux responsables de la Minusma ont affirmé que l'attaque a eu lieu près de Goundam, une ville situé au Sud-ouest de Tombouctou, dans le nord de Mali.
Un soldat des Nations Unies a indiqué que le convoi transportait des soldats du contingents du Burkina Faso.
Le groupe Al Qaida a revendiqué l'attaque.
A la fin du premier trimestre 2012, des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda ont envahi la région située dans le nord du Mali.
Ils ont été évincés par une opération militaire internationale déclenchée en janvier 2013.
Toutefois, des zones entières du Nord-Mali échappent encore au contrôle du pouvoir central.

http://www.bbc.com/afrique/region/2015/07/150702_mali_un_attack






Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Ven 10 Juil 2015 - 12:23

Citation :
Militaires burkinabè tués au nord Mali : Les six dépouilles sont arrivées à Ouagadougou
vendredi 10 juillet 2015

Décédés le 2 juillet dernier dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), les dépouilles des six soldats du bataillon Badenya 3 ont été rapatriées à Ouagadougou. L’avion qui les a transportées a atterri ce jeudi 9 juillet 2015 à 13h35mn à l’aéroport international de Ouagadougou. Là, les autorités burkinabè, dont le Premier ministre Isaac Zida, se sont inclinées devant elles, et le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, Djingarey Touré, leur a décerné la ‘’Croix de la valeur militaire’’.




http://www.lefaso.net/spip.php?article65766

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Jeu 17 Sep 2015 - 13:55

Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Jeu 17 Sep 2015 - 19:27

ils ont un meilleur treilli que le notre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Lun 21 Sep 2015 - 23:06

Citation :


Burkina Faso : l'armée loyaliste en route pour déloger les putschistes

16:49 - L'armée du Burkina Faso a annoncé lundi que des unités loyales au gouvernement de transition convergeaient vers Ouagadougou à la suite du coup d'Etat mené la semaine dernière par le général Gilbert Diendéré (^photo). Elle a appelé les putschistes de la garde présidentielle à déposer les armes.

Dans un communiqué publié lundi après-midi et signé par plusieurs chefs de l'armée, les militaires du Burkina Faso disent vouloir désarmer "sans effusion de sang" les soldats du Régiment de sécurité présidentiel (RSP), l'unité d'élite de l'ancien président Blaise Compaoré qui s'est retournée la semaine dernière contre le gouvernement de transition. Ils ajoutent que l'armée se porte garante de leur sécurité.

Les médiateurs régionaux ont annoncé dimanche soir qu'un projet d'accord avait été rédigé pour mettre fin à la crise politique. Mais que ce projet n'a pas encore été accepté par les différentes parties. Le texte, articulé en 12 points, propose le maintien des élections législatives et présidentielle, au plus tard le 22 novembre -elles étaient initialement prévues le 11 octobre-, mais surtout la participation des candidats pro-Compaoré, invalidés ces derniers mois suite à une loi votée par l'Assemblée intérimaire. C'était la principale revendication des auteurs du coup d'Etat militaire du 17 septembre, menés par le général Gilbert Diendéré.


http://m.mytf1news.fr/app.php/article/5359619?cat=193

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Mar 22 Sep 2015 - 11:24

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Mar 22 Sep 2015 - 15:10

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Mer 23 Sep 2015 - 16:48

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Ven 25 Sep 2015 - 22:58

Citation :
Les ministres burkinabè dissolvent le régiment putschiste


25 septembre 2015


Les ministres burkinabè ont profité vendredi de leur premier conseil après le coup d’Etat avorté pour dissoudre le Régiment de Sécurité présidentielle (RSP) à l’origine du putsch, dont le désarmement était en cours.

« Le troisième décret (…) dissout le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) », selon le compte-rendu de ce Conseil des ministres.

La disparition du RSP était réclamé depuis plus de 15 ans par la société civile et certains partis politiques. Après la chute de Blaise Compaoré et l’instauration d’une Transition démocratique, les demandes de dissolution s’étaient faites plus pressantes sans que les autorités aient le courage de passer à l’acte face à cette « armée dans l’armée ».

Corps d’élite de 1.300 homme, le RSP était la garde prétorienne de l’ancien président Blaise Compaoré, chassé par la rue après 27 ans au pouvoir en octobre 2014.

Rétabli après l’échec du putsch, le gouvernement de transition s’est réuni à 10H00 locales et GMT dans le centre-ville dans les bureaux du Premier ministre Isaac Zida, « un cadre plus serein », selon M. Zida, que le palais présidentiel où avait été initié le putsch et qui se situejuste à côté de la principale caserne du RSP. D’importantes mesures de sécurité avaient été mises en place aux alentours.


« Bienvenus chez vous », a déclaré Job Ouedraogo, le directeur de cabinet d’Isaac Zida, au passage des ministres.

Le 16 septembre, c’est en plein conseil des ministres que des soldats du RSP, dont le camp jouxte le palais présidentiel, avaient fait irruption. Ils avaient pris président et gouvernement en otage, sonnant le départ du putsch, officiellement prononcé le lendemain.

Vendredi matin, le lieutenant-colonel Zida, lui-même ancien du RSP en délicatesse avec ses ex-collègues, est allé chercher M. Kafando, qui a fait son entrée au conseil sous les applaudissements.

Simultanément, le Conseil national de la Transition (CNT, parlement intérimaire) s’est réuni à l’Assemblée nationale pour la première fois depuis le putsch. Leur écharpe en bandoulière, les 90 députés ont accueilli le président du Conseil, Cheriff Sy, sous les applaudissements. Ce dernier était passé à la clandestinité durant les quelques jours qu’a duré le coup d’Etat.

C’est vers 19H30 que le CNT a finalement rendu publiques les décisions prises durant la séance: dissolution du RSP donc, mais aussi destitution du ministre délégué à la Sécurité Sidi Paré, soupçonné de collusion avec le Conseil national pour la Démocratie (CND, pro-Compaoré), mise à l’écart du chef d’Etat-Major particulier de la présidence, le colonel-major Boureima Kere, ancien aide de camp de Blaise Compaoré et ex-chef du RSP.

Le Conseil a aussi décidé de la création d’une commission d’enquête sur le coup d’Etat, visant à « situer les responsabilités, à identifier les auteurs, complices, militaires et civils impliqués ».

Elle « dispose d’un délai de trente jours maximum pour déposer son rapport. Des poursuites judiciaires seront immédiatement engagées à l’encontre des auteurs et complices », selon le texte.


Par ailleurs, le Conseil a fait état d’un bilan officiel de 11 morts et 271 blessés pendant les événements.

Le gouvernement a aussi annoncé des « concertations » en vue de « fixer le nouveau calendrier électoral ». La présidentielle et les législatives étaient prévues le 11 octobre et devraient être décalées de plusieurs semaines.

Un peu plus tôt dans la journée, le procureur général du Faso du Burkina, Laurent Poda, avait annoncé à l’AFP avoir ouvert une enquête judiciaire sur les événements, laissant entendre que les putschistes seraient un jour jugés.

« Le serpent est blessé mais n’est pas mort », avait quant à lui mis en garde Me Guy-Hervé Kam, le porte-parole du Balai citoyen, organisation de la société civile qui avait joué un rôle prépondérant lors de la chute de Blaise Compaoré, tout en ne voyant « plus de risque majeur pour les élections ».

Avant même la dissolution du RSP son armement a commencé dans la journée à être inventorié.

« Le processus de désarmement du RSP au camp Nabaa Koom ont bien commencé ce matin. Après l’inventaire dans la matinée, le chargement de l’armement a effectivement débuté ce soir. Tout se passe bien », assurait ainsi vendredi soir l’Etat major des Armées.

Pourtant, selon un haut gradé du RSP, les militaires de base du Régiment, établis à la caserne Naaba Koom, s’y « sont catégoriquement opposés », réclamant au préalable des garanties de sécurité pour eux et leurs familles.

Face aux craintes des militaires, le Balai citoyen appelait vendredi soir « à ne s’en prendre ni aux militaires du RSP, ni aux membres de leurs familles, ni aux présumés soutiens civils du coup d’Etat ».

Le putsch a avorté mercredi, après que des unités loyalistes eurent fait mouvement vers la capitale pour s’opposer au RSP. Michel Kafando a été officiellement rétabli dans ses fonctions, ainsi que le Premier ministre Zida, l’ensemble du gouvernement et l’assemblée intérimaire lors d’une cérémonie jeudi à Ouagadougou.


http://maliactu.net/les-ministres-burkinabe-dissolvent-le-regiment-putschiste/#sthash.mM5HyTMc.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   Dim 27 Sep 2015 - 23:11

Citation :
Burkina Faso: le désarmement du RSP avance au compte-goutte

Par RFI Publié le 27-09-2015 • Modifié le 27-09-2015 à 14:18


Matériel récupéré dans le camp du RSP et transféré par l'état-major au camp Guillaume, en plein coeur de Ouagadougou.
RFI / OR


Au Burkina Faso, le désarmement du Régiment de Sécurité présidentielle (RSP) avance très lentement. Pour la deuxième journée consécutive, l’armée a récupéré des caisses de munitions et quelques véhicules blindés mais il reste beaucoup à faire avant de pouvoir parler d’un désarmement du régime d’élite de l’armée, auteur du coup d’état manqué.


« L’essentiel du matériel, ce sont des véhicules équipés de système d’armes LRM (des lance-roquettes multiples, deux Bastions PATSAS, des caisses à munitions et de l’armement. C’est tout ce qu’on a pu récupérer. Dans les jours à venir, l’opération de collecte d’armement va pouvoir se poursuivre », a déclaré un officier du camp Guillaume, en plein cœur de Ouagadougou.

La nuit est tombée et le secteur est bouclé par des soldats en armes, sur le pied de guerre. L’Etat-major emmène un petit groupe de journalistes vérifier la réalité du désarmement du RSP, le régiment de Gilbert Diendéré.

Le désarmement prend du temps, de l’aveu même des officiers, car personne ne sait exactement ce que contient le camp du RSP en termes d’armes et de matériel de guerre. Le RSP a beau avoir été dissous par décret, les soldats y sont toujours cantonnés et la collaboration avec l’état-major nécessite manifestement beaucoup de diplomatie.

Pourtant, le personnel du RSP a déjà été réaffecté sur le papier à d’autres unités.

« Ici, ils sont mis par armes et par service, puisque dans le RSP il y avait des fantassins, des artilleurs, des régiments qui venaient du train, des gens qui s’occupaient du matériel, d’autres qui étaient dans l’administration et il y avait aussi des cavaliers. Tout ce personnel a été réaffecté », explique l’officier.

Combien de temps prendra le désarmement complet du régiment de Gilbert Diendéré ? Les estimations des soldats vont de une à trois semaines.

http://www.rfi.fr/afrique/20150927-burkina-faso-desarmement-rsp-munitions-vehicules-blindes-armee-regiment-securite-pr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée nationale Burkinabé / Military of Burkina Faso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Burkina Faso : Emeutes sur le prix des vivres
» Jérémy Bonnet partira 80 jours autour du monde
» Le Serval
» L'adjudant Samir BAJJA a trouvé la mort dans l’accident d’un hélicoptère Caracal au Burkina Faso
» Les Insignes de l' Armée de l'Air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: