Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Actualités Algeriennes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant
AuteurMessage
farewell
Général de corps d'armée (ANP)
Général de corps d'armée (ANP)
farewell

messages : 2468
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena25
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena26

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeJeu 1 Sep 2011 - 14:44

Rappel du premier message :

marques a écrit:
atlasonline a écrit:
Une question au membres algériens, quelle est la position de la majorité des algériens envers la révolution libyenne? je pose cette question parce que je suis étonné de voir le nombre de commentaires qui surgissent dernièrement sur le web encourageant Kadhadi, rien qu'on regardant les vidéos youtube on croirait que la majorité écrasante des algériens adore fafou, pourtant, il y a quelques semaines les algériens se montraient sympathiques envers les révolutionnaires! Qu'est ce qui a changé ? ou est ce que tout simplement, le signal des autorités algériennes en acceptant la famille kadhafi a libéré la parole de la majorité silencieuse qui soutenait Kadhafi dès le début, mais ne souhaitait pas se manifester pour différentes raisons!

Mon avis perso, c'est qu'une bonne partie d'algériens a une fierté trop trop mal placé dans ce dossier libyen. Il détestent la France et adorent leurs généraux qui ne jurent que par la France.

la grande majorité des algériens (d'algérie surtout) sont contents que les Lybiens aient dégagé le fou de Kadhafi et sont opposés à la politique de leurs générauix vis à vis du peuple Lybien ..on a les mêmes recettes : du petrole et du gaz volés par des mafias (militaires en algérie, claniques en lybie) et des populations pauvres et miserables!!!

les algériens comprennent tous que Kadhafi et leurs généraux, sont la même chose et font les mêmes choses Very Happy

quant aux excités d'internet, il s'agit , à mon avis d'algériens bi-nationaux vivant en majorité à l'etranger, ils n'ont pas le recul que les "vrais" algériens d'algérie ont pour différencier l'algérie (pays et peuple) et les gouvernants de l'algérie qui parlent au nom de l'algérie..

dés qu'ils voient le mot "algérie", ils pensent au pays et non au régime ..et ils sont donc à fond dans la défense du régime Very Happy


oui les algeriens en grande majorité sont heureux pour les peuples libérés dans les pays arabes et souhaite la même chose en algerie evidemment, mais on sait pertinenement qu'erradiquer le regime est quasi impossible car il n'est pas personnifié uniquement par un homme d'etat comme en tunisie et en egypte ou en libye.

Ce qui nous fait comprendre que notre tour risque de ne pas venir, de plus, le regime met souvent le pays dans une situation tellement a risque et conflictuelle ( et ce n'est pas la premiere fois) car il connait nos angoisses, nos craintes profondes que l'on s'aligne non sur la politique du regime mais sur un sursaut de nationalisme necessaire (alors que dans un pays un minimum organisé c'est les "élus" qui montre la cohérence de leur politique et acquiert la confiance sur les actions de politique exterieure) qui pallie en realité la défiance chronique des humeurs des dirigeants et de leurs conduites totalement irresponsables, ceci nous affraie et nous fait comprendre qu'il n' y a personne de competent et d'integre qui dirige le bateau et on ne peut compter sur eux en auccune maniere, donc en periode conflictuelle externe on a cet effet de leurre qui tend a faire croire que l'on soutient la politique du regime mais au fond sa n'est pas le cas.On essaie simplement de se degager d'un pétrain car malheureusement nous sommes tributaires et liés a leur politique irresponsable ( en gros si l'algerie coule, les dirigeants nous tienne fermement en nous tirant dans les abysses)

Il y a des inconditionnels du regime , comme dans tout pays, qui accentue l'image d'un pouvoir en concordance sur le peuple mais c'est faux...


enfin c'est ainsi que je vois les choses

cordialement

_________________
Actualités Algeriennes - Page 21 4cdc5300-4889-4be3-9a10-1fb0c573da7d
"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 16:14

Citation :
Algérie/UE: conclusion possible en 2012 d'un accord sur l'énergie


3 Janvier 2012

L'Algérie et l'Union Européenne pourraient conclure en 2012 un accord stratégique sur l'énergie, actuellement en négociation, a déclaré mardi le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci.

Un accord sur l'énergie est actuellement en cours de finalisation. Il pourrait être signé en 2012", a déclaré Medelci à la radio publique francophone chaîne III.

"L'Algérie est le plus important et plus sûr fournisseur d'énergie de l'Europe", a-t-il précisé.

L'UE négocie depuis 2008 avec l'Algérie un mémorandum sur l'énergie. L'Algérie est le 2e fournisseur de gaz de l'Europe après la Russie et son 13e fournisseur en pétrole.

Medelci a par ailleurs réitéré que son pays participerait à des "discussions exploratoires" avec l'UE sur la politique européenne de voisinage (PEV).

La PEV concerne 16 pays, dont la Tunisie et le Maroc, et a pour but de renforcer la coopération politique, sécuritaire, économique et culturelle entre l'UE et ses voisins.
AFP.
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 16:58

Ca concerne aussi l'energie solaire ?
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
yassine1985

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena26Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena25

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 17:24

Citation :

"L'Algérie est le plus important et plus sûr fournisseur d'énergie de l'Europe", a-t-il précisé

Par les chiffres ou par la volonté ?

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 17:52

l'Algerie est le 2iem fournisseur apres la russie et on a jamais fermé les robinets comme les russes donc on est plus sur.
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
yassine1985

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena26Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena25

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 18:18

zapbox a écrit:
l'Algerie est le 2iem fournisseur apres la russie et on a jamais fermé les robinets comme les russes donc on est plus sur.

Ok donc c'est par la volonté Smile , 2éme mais méga loin derrière et encore sa s'est creusé d'avantage avec Nord Stream sans parlé de South Stream qui arrive a pas d'ours Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_mrg

Donc le problème de l'ukraine qui paye pas c'est finis Wink .

Des nouvelles du pipline algérien ?


_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
butters
Caporal
Caporal


messages : 109
Inscrit le : 17/01/2010
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 18:29

Bonsoir amis algériens.

J'aimerais avoir quelques données concernant votre économie, connaitre les perspectives de certains secteurs comme l'agriculture.
Par exemple, je voudrais connaitre l'état des réserves d'hydrocarbures (gaz et pétrole) de l'Algérie, les caractéristiques de votre secteur agricole (son potentiel...), les synergies possibles avec le Maroc...
Revenir en haut Aller en bas
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 3 Jan 2012 - 19:14

zapbox a écrit:
Ca concerne aussi l'energie solaire ?
je pense que l'accord auquel fait référence le ministre n'englobe que le volet des hydrocarbures, pour le solaire, je crois que nous aurons plus de précisions d'ici quelques jours avec la prochaine visite de Bouteflika en Allemagne.
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena25
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena21Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena26
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena27Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena20

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeJeu 5 Jan 2012 - 14:00

Citation :


Algérie: grève de la faim de chômeurs


Des chômeurs ont entamé une grève de la faim dans l'est algérien alors que des dizaines d'autres ont coupé la route nationale N°3 menant à Hassi Messaoud dans le sud du pays, engendrant des affrontements avec les forces de l'ordre, a déclaré hier un de leur représentants.

Selon Tahar Belabès, coordinateur national du Comité national pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC), "une dizaine de jeunes de la CNDDC de Skikda (510 km à l'est d'Alger) ont commencé une grève de la faim à 18h après avoir été malmené par le secrétaire général de la wilaya (préfecture)". "Ils avaient rendez-vous avec le secrétaire général de la wilaya de Skikda, mais quand ils sont arrivés dans l'enceinte de la wilaya, il leur a manqué de respect et déclaré qu'il ne devrait même pas leur adresser la parole car leur association n'est pas reconnue", a indiqué M. Belabès.

Plus au sud du pays et au même moment, "plusieurs dizaines de jeunes chômeurs de la wilaya de Touggourt ont coupé la route nationale n°3 menant à Hassi Messaoud et des affrontements ont lieu, en ce moment ", selon la même source.

"Ces jeunes avaient manifesté il y a plus d'une semaine à Touggourt pour réclamer du travail mais le wali (préfet) leur a avoué son impuissance à régler le problème", a précisé M. Belabès. En Algérie, le taux de chômage chez les jeunes, qui atteignait 50% il y a dix ans, est de 21%, selon le Fonds monétaire international.
lefigaro



Citation :


Algérie: le 1er ministre réunit son parti


Le Rassemblement national pour la démocratie (RND) du premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a annoncé aujourd'hui la tenue d'un congrès jeudi et vendredi, au moment où l'opposition appelle à la formation d'un gouvernement de technocrates en prévision des législatives du printemps.

Le RND a précisé dans un communiqué que les réformes lancées par le président Abdelaziz Bouteflika, dont nombre sont déjà votées par les députés, constitueront le principal ordre du jour du congrès. M. Bouteflika a promis le 15 avril des réformes politiques dans un discours à la Nation en réponse à une vague de protestation et d'émeutes en Algérie, dans la foulée du Printemps arabe.

La date précise des élections législatives n'a pas encore été arrêtée. Entre-temps, plusieurs partis veulent un gouvernement de "technocrates neutres" en vue de cette échéance. Fateh Rebai, le président d'Ennahda (islamiste), a déclaré mercredi à l'AFP que son parti voulait un gouvernement de "technocrates neutres, à même d'assurer des élections libres, transparentes et crédibles".

"Cela sera un message fort en direction du peuple et de l'opposition", sinon il y aura un très grand nombre d'abstentions, a ajouté M. Rebai. Ennahda, a-t-il dit, le demandera par courrier dans les prochains jours au président Bouteflika.

lefigaro

_________________
Actualités Algeriennes - Page 21 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresActualités Algeriennes - Page 21 Star3
Actualités Algeriennes - Page 21 Captur10
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel
Spadassin

messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena26
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena25

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeVen 6 Jan 2012 - 19:54

Citation :
Fermeture du tronçon autoroutier de Bouzegza en attendant les équipements de sécurité des tunnels
Actualités Algeriennes - Page 21 Tunnels%20Bouzegza
Moins de 40 jours après son ouverture à la circulation automobile le 29 novembre dernier, le tronçon autoroutier reliant Lakhdaria (Bouira) à Larbaatache (Boumerdès) sur une distance de 27 km, a été fermé ce vendredi 6 janvier, a constaté sur place un journaliste de TSA. Une plaque indiquant la fermeture de ce tronçon a été installée sur l’autoroute et les automobilistes invités à emprunter l’ancienne route à double sens qui passe par les gorges de Lakhdaria.


Jeudi, l’Agence nationale des autoroutes (ANAT) a indiqué que ce tronçon allait fermer pour cause de travaux, sans en préciser la nature. Selon nos informations, la décision de fermer cette partie importante de l’autoroute Est‑Ouest a été prise jeudi par l’ANAT en raison de l’absence des équipements de sécurité dans le tunnel qui permet la traversée des monts de Bouzegza. « La réouverture de ce tronçon aura lieu après l’installation de ces équipements de sécurité dans le tunnel », affirme un proche du dossier.

Le tronçon de l’autoroute Est‑Ouest reliant Larbaatache à Lakhdaria sur 37 km et comprenant les deux tunnels, avait été partiellement mis en service le mardi 29 novembre en présence notamment des ministres des Travaux publics Amar Ghoul, de l’Intérieur et des collectivités locales Dahou Ould Kablia et des Affaires religieuses Bouabdallah Ghlamallah. La fermeture de ce tronçon illustre en fait la politique de bricolage d’Amar Ghoul qui a politisé ses projets dans le secteur des travaux publics, prenant le risque d'ouvrir des liaisons autoroutières alors que les conditions de sécurité pour la circulation ne sont pas réunies. Comme nous l’avions révélé le 30 octobre dernier (Lire), les deux tunnels autoroutiers de Bouzegza ne sont pas encore dotés des équipements de ventilation et d’aération, des panneaux de signalisation électroniques, de l’éclairage et des postes d’incendie. Le ministre des Travaux publics a ainsi pris de grands risques en ouvrant ces tunnels sans les équipements nécessaires, mettant la vie des automobilistes en danger.

Même si les poids lourds et les bus n’étaient pas autorisés à emprunter cet axe autoroutier, les risques d’accidents et d’incidents n’étaient pas écartés, même avec un trafic constitué de voitures de tourisme. La fermeture de ce tronçon va aggraver les conditions déjà difficiles de la circulation sur la RN 5 qui supporte un trafic de 100 000 véhicules par jour. Des bouchons interminables se forment chaque jour à Lakhdaria, Beni Amrane, Thenia, Boudouaou et Reghaïa. Il faut parfois cinq heures pour faire le trajet Alger‑Lakhadria sur 70 km.


T S A
Revenir en haut Aller en bas
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 14:17

Citation :
Le ministre allemand des Affaires étrangères en visite officielle en Algérie

ALGER- Le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, M. Guido Westerwelle, a entamé samedi une visite officielle de deux jours en Algérie, à l’invitation de son homologue algérien, M. Mourad Medelci.

Actualités Algeriennes - Page 21 Arton28484-7318e

Le chef de la diplomatie allemande a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene par M. Medelci. La visite de M. Westerwelle, qui est accompagné d’une délégation économique, intervient dans un contexte marqué par une dynamique de renforcement des relations algéro-allemandes, selon le ministère des Affaires étrangères.

Au cours de son séjour, le ministre allemand aura un entretien avec son homologue algérien, M. Medelci. Des entretiens entre la délégation allemande et les différents responsables algériens sont également prévus.

La visite sera l’occasion de passer en revue l’état des relations bilatérales et d’étudier les voies et les moyens de leur imprimer une "dynamique à la mesure des potentialités que recèlent les deux économies".

Le volume global des échanges commerciaux entre les deux pays en 2011 s’élève à près de 3 milliards de dollars.

Les importations algériennes ont atteint un montant de plus de 2,5 milliards de dollars pour l’année 2011, alors que les exportations se sont élevées à 498,5 millions de dollars au cours de la même année, enregistrant une hausse de 30% en comparaison avec l’année 2010.

La visite sera aussi l’occasion d’examiner les questions d’intérêt commun ainsi que les questions régionales et internationales de l’heure, a-t-on indiqué de même source.
http://www.aps.dz/Le-ministre-allemand-des-Affaires,28484.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 16:34

Il n'a pas tord.

Je m'explique, les dirigeants Turcs sont hypocrites et se rappelle du massacre algérien lorsque sa leur arrange et surtout lorsqu'ils sont attaquées par d'autre.

Comment un pays, en l'occurrence la Turquie peut soutenir l'Algérie, lorsque ce premier s'est opposée à l'indépendance même de l'Algérie pour ne pas froisser les relations avec "l'ami" Français en 1962?

Comment ce pays se souvient-il des massacres des algériens que pendant les menaces arméniennes de la France?!

Les dirigeants Turcs jouent au Poker, cela n'est pas une politique, c'est du tirage de couille.

Citation :
Ahmed Ouyahia accuse la Turquie de faire de la colonisation française en Algérie un "fonds de commerce"

ALGER (AP) — Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia s'est dit, samedi, opposé à l'utilisation que fait la Turquie de la colonisation française en Algérie, en réaction à l'adoption par l'Assemblée nationale, en France, de la proposition de loi visant notamment à réprimer la négation des génocides, dont le génocide arménien.

"Nous disons à nos amis (turcs), nous leur demandons de cesser de faire de la colonisation de l'Algérie un fonds de commerce", a déclaré Ahmed Ouyahia au cours d'une conférence de presse, à l'issue de la réunion de Conseil national de son parti, le Rassemblement national démocratique (RND).

"Personne n'a le droit de faire du sang des Algériens un fonds de commerce", a-t-il martelé, en réponse à une question sur les déclarations du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan au sujet des crimes commis par la France durant la colonisation de l'Algérie de 1830 à 1962. AP

http://www.challenges.fr/monde/20120107.FAP9552/ahmed-ouyahia-accuse-la-turquie-de-faire-de-la-colonisation-francaise-en-algerie-un-fonds-de-commerce.html
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 16:36

C'est aussi pour préparer la visite du président de la république en Allemagne prochainement Very Happy
Ils parleront de l'installation de VW en Algerie des projets solaire et d'armement

_________________
Actualités Algeriennes - Page 21 X_d92210
"Quand on envera les cons en orbite...et ben toi t'auras pas fini de tourner" Le Pacha
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Modérateur
Modérateur
docleo

messages : 2052
Inscrit le : 03/09/2008
Localisation : de garde
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 21 Cheval10Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena15

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 16:51

sur pour VW? moi j y crois pas mais si ça se concretise bravo pour l algerie Wink

C est pour quand la visite?

_________________
John F. Kennedy: « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le monde. ».
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
linust
Aspirant
Aspirant
linust

messages : 558
Inscrit le : 07/08/2010
Localisation : boul9nadel
Nationalité : Maroc

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 19:58

Baybars a écrit:
Il n'a pas tord.

Je m'explique, les dirigeants Turcs sont hypocrites et se rappelle du massacre algérien lorsque sa leur arrange et surtout lorsqu'ils sont attaquées par d'autre.

Comment un pays, en l'occurrence la Turquie peut soutenir l'Algérie, lorsque ce premier s'est opposée à l'indépendance même de l'Algérie pour ne pas froisser les relations avec "l'ami" Français en 1962?

Comment ce pays se souvient-il des massacres des algériens que pendant les menaces arméniennes de la France?!

Les dirigeants Turcs jouent au Poker, cela n'est pas une politique, c'est du tirage de couille.

Citation :
Ahmed Ouyahia accuse la Turquie de faire de la colonisation française en Algérie un "fonds de commerce"

ALGER (AP) — Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia s'est dit, samedi, opposé à l'utilisation que fait la Turquie de la colonisation française en Algérie, en réaction à l'adoption par l'Assemblée nationale, en France, de la proposition de loi visant notamment à réprimer la négation des génocides, dont le génocide arménien.

"Nous disons à nos amis (turcs), nous leur demandons de cesser de faire de la colonisation de l'Algérie un fonds de commerce", a déclaré Ahmed Ouyahia au cours d'une conférence de presse, à l'issue de la réunion de Conseil national de son parti, le Rassemblement national démocratique (RND).

"Personne n'a le droit de faire du sang des Algériens un fonds de commerce", a-t-il martelé, en réponse à une question sur les déclarations du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan au sujet des crimes commis par la France durant la colonisation de l'Algérie de 1830 à 1962. AP

http://www.challenges.fr/monde/20120107.FAP9552/ahmed-ouyahia-accuse-la-turquie-de-faire-de-la-colonisation-francaise-en-algerie-un-fonds-de-commerce.html

Oui, c´est vrai la Turquie a mis le regime Algerian dans une situation inconfortable parcequ´elle est toujours sous tutelle. la preuve la derniere sorti de Medelci-
Revenir en haut Aller en bas
Adam
Colonel-Major
Colonel-Major
Adam

messages : 2933
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume de tous les Marocains
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena31Actualités Algeriennes - Page 21 Ambass10
Actualités Algeriennes - Page 21 Medail10Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena15

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeSam 7 Jan 2012 - 20:38

Il y a une légitimité historique dans la déclaration du neo-othoman qu'ait Erdogan, l'algérie est une wilaya turque dérobée et puis recrée dans sa forme actuelle par la france.. C'est presque du conflit teritoriale...

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8768
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena22Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena11
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena20Actualités Algeriennes - Page 21 Medail10
Actualités Algeriennes - Page 21 Cheval10

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 17:05

Citation :
Le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle a entamé samedi une visite officielle en Algérie, avec pour objectif de promouvoir le partenariat tous azimuts entre les deux pays.

Cette visite, à l'invitation de son homologue algérien, Mourad Medelci, intervient à l'approche de la deuxième session de la commission économique mixte de coopération algéro-allemande, prévue pour mars prochain.

Cette commission a été mise en place à l'occasion de la visite du président algérien Abdelaziz Bouteflika en Allemagne, en décembre 2010.

Dans une séance de travail, les deux ministres ont passé en revue le développement des relations bilatérales dans les domaines économique, politique et culturelle, et discuté des moyens à mettre en oeuvre pour les renforcer davantage.

Le ministre allemand s'est déclaré "très satisfait" de l'évolution de la coopération bilatérale, affirmant l'engagement de son pays de construire un partenariat "étroit et intense" et " d'égal à égal" avec l'Algérie.

"Nous nous réjouissons de la qualité et des perspectives de notre coopération et nous considérons l'Algérie comme un partenaire très important pour l'Allemagne et un pays clef dans la région du Maghreb", a fait savoir M. Westerwelle, cité par l'agence APS, lors d'une conférence de presse au terme de la réunion.

Il a entre autre abordé le projet Desertec, un projet qui consiste à produire de l'électricité au Sahara à partir d'énergies renouvelables pour couvrir d'ici 2050 les besoins en électricité du Proche-Orient, de l'Afrique du Nord et de l'Europe.

En tant qu'un exemple "concret" du partenariat algéro-allemand, ce projet de quelque 400 milliards d'euros pourrait devenir "un des piliers" de la coopération entre l'Algérie et l'Allemagne, a souligné le ministre.

Sur le plan politique, le chef de la diplomatie allemande a exprimé son soutien aux réformes politiques engagées par l'Algérie, saluant l'initiative prise par l'Algérie d'inviter des observateurs internationaux à être témoin des prochaines élections législatives, prévues pour mai prochain.

De son côté, M. Medelci, a fait l'éloge de la "qualité" des relations algéro-allemandes, affirmant que la position " exceptionnelle" de l'Allemagne due à sa "force reconnue" pour la qualité de sa technologie devrait permettre de développer davantage la coopération entre les deux pays.

En 2011, le volume global des échanges commerciaux entre les deux pays a avoisiné trois milliards de dollars. Les importations algériennes ont atteint plus de 2,5 milliards de dollars, tandis que les exportations se sont élevées à 498,5 millions de dollars.

http://french.news.cn/afrique/2012-01/08/c_131347992.htm
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 17:27

C'est bien que les relations entre l'Allemagne et l'Algerie se renforce ! dommage que les francais ne soit pas aussi ouvert que les allemand



Citation :
Alger rachètera 51% de l'opérateur de téléphonie mobile Djezzy(AFP) – il y a 1 heure

ALGER — L'Algérie rachètera 51% de l'opérateur de téléphonie mobile Djezzy suite aux négociations entreprises avec le principal actionnaire de l'Egyptien Orascom Telecom Holding (OTH), le russe Vimpelcom, a annoncé dimanche le porte-parole du ministère des Postes et Télécommunications algérien.

"C'est affirmatif et confirmatif", a déclaré à l'AFP le porte-parole, Zouheir Meziane, réitérant les propos tenus ce jour par son ministre Moussa Benhamadi devant la presse algérienne à El-Tarf, à la frontière tunisienne, lors d'une visite dimanche.

"La date et le montant n'ont pas encore été déterminés", a ajouté M. Meziane qui n'a pas voulu non plus préciser à quel moment cette décision avait été prise.

Des négociations dans le plus grand secret s'étaient tenues à Alger à l'automne, confirmées par la suite de source officielle, sur Djezzy que les Algériens s'étaient déclarés déterminés à acquérir pour faire valoir leur droit de préemption, c'est-à-dire d'acquérir la majorité des parts de toute entreprise étrangère opérant sur son sol.

Une bataille faisait rage depuis près de deux ans entre OTH et le gouvernement algérien concernant ce fleuron de la téléphonie mobile en Algérie qui comptait en août 2011 plus de 16 millions d'abonnés, contre quelque 10 millions pour le groupe public Mobilis, et que l'Etat voulait racheter à un prix contesté par le groupe égyptien.

Ce dernier avait évoqué en novembre 2010 la possibilité d'un recours à un arbitrage international en cas de désaccord persistant, ce qui semble avoir été abandonné.

En octobre 2010, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia avait confirmé que son pays était déterminé à racheter Djezzy à OTH, même après le rachat de ce dernier par Vimpelcom qui avait évalué l'entreprise à plus de 8 milliards de dollars, ce que contestait Alger.

Djezzy a commencé à opérer en Algérie en 2002.


http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iJZa_iEJBk_-zIiQRE17Xg_kdIqA?docId=CNG.1246b16485bd8185e17aee41db914ad9.b21
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8768
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena22Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena11
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena20Actualités Algeriennes - Page 21 Medail10
Actualités Algeriennes - Page 21 Cheval10

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 18:16

Citation :
Le géant mondial de l'acier ArcelorMittal, qui détient 70% du capital du complexe sidérurgique d'El-Hadjar, près d'Annaba (est), a déposé dimanche auprès d'un tribunal algérien une demande de cessation de paiement, a confirmé son directeur général à l'AFP.

"Je confirme le dépôt de la demande de cessation de paiement mais ne ferai aucun commentaire pour le moment", a déclaré le directeur général d'ArcelorMittal, Vincent Le Goïc.

Samedi, le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia avait déclaré que l'Etat allait intervenir pour empêcher une éventuelle fermeture du complexe sidérurgique.

M. Ouyahia a expliqué que le dépôt du bilan, "brandi comme une menace par ArcelorMittal, pour obtenir un crédit bancaire sans garanties, ne va pas infléchir la position des autorités algériennes sur ce dossier".

Selon lui, ArcelorMittal a demandé un prêt à la Banque extérieure d'Algérie (BEA, publique) de 14 milliards de dinars (140 millions d'euros environ), dont une partie, 50 millions d'euros, a été accordée.

Dans un entretien accordé à l'agence de presse algérienne APS, le PDG de la BEA, Mohamed Loukal a accusé dimanche le groupe Arcelor Mittal de vouloir faire endosser à sa banque ses propres contraintes financières.

"Dans ce dossier il y a lieu de ne pas se tromper de cible et de vouloir incriminer la BEA à tout prix" , a précisé M. Loukal à l'APS.

La BEA "n'a pas pour habitude, au plan éthique, de commenter ses relations avec sa clientèle quels que soient les aléas qui pourraient les caractériser", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général du syndicat d'entreprise d'El-Hadjar, Smaïn Kouadria, a indiqué dimanche à l'AFP "avoir reçu le message de M. Ouyahia 5/5 et qu'il soutenait la position du gouvernement dans la mesure où elle assure la pérennisation du complexe, de l'emploi et l'augmentation des capacités de production".

ArcelorMittal détient 70% du capital du complexe et le groupe public algérien Sider les 30% restant.

Elle emploie près de 7.000 salariés dans le complexe d'El-Hadjar.

Le complexe, propriété de l'Etat algérien, avait été racheté à 70% en 2001 par l'indien Ispat, membre du groupe Mittal.

Le gouvernement algérien avait donné en septembre 2011 son feu vert à la reconduction du contrat de partenariat le liant à ArcelorMittal. Cette décision devrait permettre la mise en oeuvre d'un programme d'investissements de 500 millions d'euros entre 2011 et 2015.

http://fr.news.yahoo.com/d%C3%A9p%C3%B4t-dune-demande-cessation-paiement-arcelormittal-alg%C3%A9rie-103921264.html
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 18:28

c'est bien si le l'etat r'achete les parts de arcelor en algerie, il devrait proffiter de l'ocasion



Citation :

Véhicules industriels, étape "importante" dans les négociations algéro-allemandes

ALGER - Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a souligné, samedi à Alger, que les négociations avec la partie allemande sur la création en Algérie d’une usine de fabrication de véhicules industriels ont franchi une étape "très importante".
Intervenant lors d’un point de presse à l’issue de la 5e session ordinaire du Conseil national de son parti, M. Ouyahia a indiqué que les représentants de la société allemande Mercedes avaient effectué une troisième visite en Algérie, ajoutant que "les négociations, qui concernent l’instauration d’un partenariat sur la base de 51-49 % visant la création d’un complexe de fabrication de camions et d’autocars" avec la Société nationale de véhicules industriels (SNVI), ont connu un développement très important".
M. Ouyahia a précisé que le partenariat avec la partie allemande permettra de porter la capacité de production du complexe industriel de Rouiba de 6000 unités actuellement à 18.000 unités par an", estimant qu’il "existe de fortes chances que les négociations entre les deux parties aboutissent".
Pour rappel, les ministères de la Défense nationale et de l’Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, avaient procédé, courant mars dernier, avec le Fonds d’investissement Aabar d’Abou Dhabi et le groupe allemand Daimler, à la signature d’un protocole d’accord de partenariat industriel et commercial portant sur la modernisation et l’extension de la plate-forme de production de véhicules industriels de Rouiba.
Tout en soulignant que le climat d’affaires est "attractif" en Algérie, notamment dans le domaine de la fabrication de véhicules industriels, M. Ouyahia a indiqué que la situation financière de la SNVI s’était améliorée après avoir bénéficié d’un effacement de ses dettes bancaires estimées à environ 60 milliards de DA et d’un montant de 13 milliards de DA destinés à la modernisation du complexe de Rouiba. "La situation sociale des travailleurs de la société s’est, en outre, améliorée, notamment en matière de salaires", a-t-il ajouté.
M. Ouyahia a, par ailleurs, rappelé que l’Entreprise nationale de matériel de travaux publics (ENMTP) de Constantine, qui avait traversé une conjoncture difficile durant les dernières années, fournit aujourd’hui la moitié de la production nationale de véhicules blindés.
http://www.aps.dz/Etape-importante-franchie-dans-les.html
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant
Tskfanatik

messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbenanntgv0

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeDim 8 Jan 2012 - 20:01

Ahmed Ouyahia vivement critiqué par le dirigeant d' Ennahda Fatih Rebii pour sa sortie sur la Turquie.

Interview telephonique avec l' agence turque Anatolie .

Fatih Rebii demande pourquoi ceux qui font cette déclaration sur la Turquie n' ont aucun courage de dire quoi que ce soit à la France. Il soutient la Turquie et déclare que la Turquie aide le peuple algérien avec cette accusation de génocide.



Citation :

Algerian opposition supports Turkey on massacre claims

Anatolia News Agency
The leader of Algerian opposition Ennahda Party Fatah Rabiai said they stood by Turkey's claims of massacre of Algerian people by the French today.

Rabiai criticized Prime Minister Ahmed Ouyahia who had asked Turkey to stop making "political capital" out of French colonial rule in Algeria yesterday.

Rabiai said "I wonder why those who say these things to Turkey have no courage to speak up against France?" Turkey's claims of killings in Algeria did not amount to meddling with the country's internal affairs or trying to make political capital over the blood of the Algerians, he added.

"Turkey showed it stood by the Algerian people by its stance against France," Rabiai said. They will support Turkey until France admits to committing massacres in Algeria and officially apologizes for them.

Rabiai made references to Turkish rule in Algeria and said Algeria would have been long invaded by Spain, and its people converted into Catholicism, if the Ottomans had not been there.

January/08/2012

http://www.hurriyetdailynews.com/algerian-opposition-supports-turkey-on-massacre-claims-.aspx?pageID=238&nID=10973&NewsCatID=357
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant
Tskfanatik

messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbenanntgv0

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 9:38

Citation :
Après son retrait de l’alliance présidentielle
Bouguerra Soltani demande la dissolution du gouvernement


le 09.01.12 | 01h00 Réagissez


Le leader du MSP a réitéré son appel pour la constitution d’un gouvernement de technocrates qui gérerait les affaires courantes
du pays jusqu’à la tenue du scrutin.



Bouguerra Soltani, président du Mouvement pour la société et la paix (MSP), a dénoncé hier les propos tenus par Ahmed Ouyahia contre la Turquie. Le Premier ministre affirmait que «les Turcs doivent cesser de faire de la colonisation de l’Algérie un fonds de commerce». «Le colonialisme français a causé la mort de 5,5 millions d’Algériens de 1830 à 1962. Pourquoi des dirigeants sont complexés lorsqu’il s’agit de demander le repentir de la France, le pardon et les indemnisations ?», s’interroge le président du MSP. Et d’ajouter : «Bien au contraire, il faut remercier Tayyip Erdogan, Premier ministre turc, pour avoir osé parler des crimes commis durant la période coloniale.» Dans le même sillage, il a ajouté, s’adressant à Ouyahia : «Les Algériens utilisent-ils la question sahraouie comme un fonds de commerce ? Nasser, Bourguiba, Mohammed V ont-ils exploité la question algérienne et la Guerre de libération nationale comme un fonds de commerce ? Il faut être juste et raisonnable.

Erdogan a évoqué les massacres d’Algériens juste comme un exemple pour rappeler à la France ses crimes, vu que le Parlement français a voté une loi criminalisant la négation du génocide arménien.» En revanche, Bouguerra Soltani estime que «si les propos d’Ouyahia reflètent la position officielle de l’Etat algérien, il faut s’en inquiéter car ces déclarations sont très graves. Mais en tant que secrétaire général d’un parti, on peut croire que c’est seulement la vision du RND».

http://www.elwatan.com/actualite/bouguerra-soltani-demande-la-dissolution-du-gouvernement-09-01-2012-154127_109.php
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 10795
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena21Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena23Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena20
Actualités Algeriennes - Page 21 Ambass10

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 10:37

Le MSP veut surfer sur la vague islamiste (tunisie, maroc, egypte) et quitte la coalition gouvermentale pour battre la campagne. Pas sûre que d'ici avril les algeriens aient oubliés qu'il a soutenue l'actuelle majorité contre quelques stapontins.

Par contre j'aime bien quand il dit ça :

Citation :
Bouguerra Soltani, a ajouté, s’adressant à Ouyahia : «Les Algériens utilisent-ils la question sahraouie comme un fonds de commerce ? Nasser, Bourguiba, Mohammed V ont-ils exploité la question algérienne et la Guerre de libération nationale comme un fonds de commerce ? Il faut être juste et raisonnable.

ce qui corrobore la position plus overte des islamistes algeriens sur cette question.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant
Tskfanatik

messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbenanntgv0

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 11:23

Citation :
lundi 9 janvier 2012, par Turquie News

Hassiba, Petit Omar, Réveillez-vous ils sont devenus fous !


S’il est un proverbe universellement connu, c’est « Chassez le naturel et il revient au Galop ! ». Finalement, vous n’avez pas été longs à exhiber votre véritable nature. Il a suffi tout au plus de vous mettre au pied du mur et ça vous est venu tout naturellement de faire le beau comme deux braves petits toutous bien élevés… Madame la France vous a bien dressés et surtout à aboyer comme un roquet contre les pourfendeurs de notre colonisateur préféré. Non ! surtout Mr Erdogan, ne touchez pas à notre colonisateur chéri et d’ailleurs Mr Medelci l’a bien rappelé devant les parlementaires Français : Dommage que l’histoire en ait décidé autrement, sinon les Algériens seraient membres de l’Union Européenne….

Oui Messieurs, c’est vraiment dommage ! Dommage que Hassiba Benbouali et petit Omar se soient laissés exploser dans une cache à la Casbah, dommage que Ben M’hidi ait été froidement assassiné après avoir été sauvagement torturé ! Dommage que Didouche Mourad soit tombé au Champ d’honneur à l’âge de vingt deux ans et la liste est longue, il y en a un Million et demi… Oui il est vraiment dommage que leur sacrifice vaille la peine de contempler le triste spectacle de l’Algérie humiliée devant ses anciens tortionnaires !

Arrêtez moi si je me trompe Monsieur Ouyahia, vous et Bouteflika venez aujourd’hui au secours de la France, c’est bien ! Mais n’est ce pas ce même pays qui a jeté notre nain braillard National à la porte de l’hôpital du Val de Grâce où il est allé se soigner le poussant dehors comme un malpropre, n’est-ce pas la France qui par la voix de son ministre des affaires étrangères Alain Juppé vous a traités de menteurs en déclarant à propos des assurances de Medelci sur la Neutralité de l’Algérie dans le conflit Libyen « J’espère que ça se vérifiera… »

Si vous vous êtes proclamé défenseur de la vertu Néocoloniale Française, S’il vous plait Monsieur Ouyahia ayez au moins la pudeur de ne pas impliquer l’Algérie et les Algériens dans votre délire servile, notre Peuple a naturellement droit à plus de dignité et de considération.

Cela dit, par sa déclaration sur le génocide Français en Algérie, Mr Erdogan n’a fait que réagir contre une interprétation outrancière de l’histoire, une histoire allègrement dépecée sur l’autel du politiquement correct. Monsieur Erdogan n’a fait que reprendre ce que vous et vos acolytes n’arrêtez pas de rabâcher par opportunisme depuis quelques années pour mieux endormir les Algériens en faisant l’unanimité populaire autour d’une question nationaliste tout en offrant des gages de bonne foi à l’administration Française et vous êtes venus rappeler à Monsieur Erdogan je cite « La guerre de Libération n’est pas votre fonds de commerce mais Notre fonds de commerce à nous » ! Tiens, et moi qui croyais naïvement que loin de toute spéculation, la guerre de libération était non pas un fonds de commerce mais une cause Nationale !

Et justement à ce propos Mr Ouyahia apprenez avant de mourir stupide que la Turquie ne s’est jamais opposée à l’indépendance de l’Algérie. Bien au contraire ! En qualité d’ancienne puissance tutélaire de l’Algérie dont ils estiment avoir été spoliés par la France, les Turcs ont émis le vœu d’être associés aux accords d’Evian à titre d’observateurs comme cela s’est fait plus tard pour le Sahara Occidental avec l’Espagne, ce que De Gaulle leur a refusé. Alors ils ont décidé de ne pas prendre acte du texte portant sur les conclusions des dits accords ce qui ne les a pas empêchés d’envoyer un télégramme de félicitations au G.P.R.A. C’était en fait une réaction CONTRE l’Etat Français et non contre les Algériens comme voudrait le faire croire un ver de terre comme vous Mr Ouyahia…. Bien au contraire ! La Turquie a toujours montré sa disponibilité envers le F.L.N. et à l’égard de la Révolution Algérienne. De plus, ya Ness ! permettez moi un petit rappel de l’histoire, Le Dey Hussein d’Alger était l’arrière Petit fils de Raïs Hamidou lui même d’origine Kabyle et Natif de Tigzirt ! Ce n’était pas un Turc mais un authentique Algérien et il n’avait pas fui mais son départ a été convenu lors des accords de reddition pour la signature desquels son gendre Ibrahim Pacha a délégué trois personnalités dont Hamdane Khodja l’historien de la Ta’ïfa et Amine Seka son Ministre des affaires étrangères… (Histoire de la Régence d’Alger – Toufik El Madani.)

Quant à la supposée participation de la Turquie à l’O.T.A.N. N’est ce pas au nom de l’O.T.A.N. que le Général de corps d’Armée Américain Le Général Ham a effectué pas moins de Quinze visites dans le cadre d’une coopération au sein de l’AFRICOM ? Sans parler des visites incessantes de Robert Maxwell le sous secrétaire d’état aux affaires Maghrébines à Alger… Alors arrêtez-moi si je me trompe mais à ma connaissance c’est bien l’Algérie qui a participé à des manœuvres Navales de l’O.T.A.N. en Méditerranée, c’est bien l’Algérie qui a cédé sous la présidence de Mr Bouteflika un territoire pour la construction d’une base Américaine à Iherir près de Djanet et plus récemment a cédé toujours au nom de l’O.T.A.N. un autre territoire pour la construction d’une base Aérienne Britannique près de Bordj Badji Mokhtar ? De plus n’est-ce pas encore au nom de l’O.T.A.N. que ces bases sont prévues pour servir à l’invasion d’un autre pays Arabe et Musulman frère et en l’occurrence le Soudan puis de l’Iran ?

N’en vous déplaise Monsieur Ouyahia mais Mr Recep Tayyip Erdogan a infiniment plus de courage et de talent auquel vous n’en ayez jamais pu prétendre ! J’en veux pour preuve qu’il ait été le seul chef d’état Musulman à empêcher l’utilisation de son territoire pour l’invasion de l’Irak alors que vous et Mr Bouteflika n’avez même pas eu le courage ne serait-ce que de protester contre l’invasion de ce pays frère Musulman et Arabe de surcroit et même pire ! Bouteflika a poussé la servilité jusqu’à exiger publiquement devant la Télévision Française que Feu Saddam Hussein « Nous dise s’il détient des armes de destruction massive »… Je suppose que pour éructer une telle déclaration, Bouteflika devait certainement se faire beaucoup de soucis pour la sécurité d’Israël…. Mais revenons à l’Algérie, j’ai appris ces derniers jours que les militaires de l’A.N.P. toutes armes et grades confondus ainsi que les Policiers et Gendarmes ont vu leur solde augmentée de Quarante pour cent avec un rappel de trois années en arrière…. Quelle générosité ! C’est même très bien sauf qu’en pareilles circonstances cette mesure révèle à elle seule l’état de panique dans laquelle se trouve la gouvernance Algérienne ou du moins ce qu’il en reste et dans votre fébrilité Mr Ouyahia vous ne vous êtes pas même rendu compte à quel point elle demeure stérile et inefficace puisque d’autres que vous et en d’autres temps l’ont déjà essayée sans effet. En 1959 l’armée Française comptait pas moins d’un Million de soldats entre conscrits et supplétifs tous grassement payés mais malgré cela le sort de l’Algérie était scellé. Cela dit, Mr Ouyahia bien que j’eusse préféré en pareilles circonstances me réserver mes commentaires, votre déclaration scandaleuse contre Mr Erdogan n’a qu’une signification à l’adresse du Président Sarkozy : S’il vous plait, nous sommes vos larbins préférés et si jamais le peuple Algérien venait à se soulever, surtout ne nous bombardez pas comme vous l’avez fait en Libye….

Par Iskander DEBACHE
Lien/Source : Le quotidien d’Algérie
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21652
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena20Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena22
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena21

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeLun 9 Jan 2012 - 16:44

PGM a écrit:
Par contre j'aime bien quand il dit ça :

Citation :
Bouguerra Soltani, a ajouté, s’adressant à Ouyahia : «Les Algériens utilisent-ils la question sahraouie comme un fonds de commerce ? Nasser, Bourguiba, Mohammed V ont-ils exploité la question algérienne et la Guerre de libération nationale comme un fonds de commerce ? Il faut être juste et raisonnable.

ce qui corrobore la position plus overte des islamistes algeriens sur cette question.

PGM
detrompe toi,y´a pas pire hypocrite que ces gens,seul le FIS etait integre dans sa parole,mais ils ont ete arnaqués dans leur election
Citation :
Celui-ci a en effet réitéré la position de son parti en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et à l’indépendance, précisant que cette position découle de celle adoptée par l’Algérie envers la question du Sahara occidental.
http://www.algerie360.com/algerie/aboudjerra-soltani-critique-le-maroc/

_________________
Actualités Algeriennes - Page 21 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 10795
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena21Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena23Actualités Algeriennes - Page 21 Unbena20
Actualités Algeriennes - Page 21 Ambass10

Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitimeMar 10 Jan 2012 - 13:22

Citation :
Algérie : le calme avant la tempête ?


par Luis Martinez (Directeur de recherche au CERI-Sciences Po et directeur du CERAM de Rabat

Les autorités algériennes portent un regard inquiet sur la Libye. En effet, le pays partage un certain nombre de similitudes avec son voisin : une rente pétrolière supposée le protéger des révoltes ; des islamistes libérés après avoir été vaincus et emprisonnés ; une population exaspérée ; des conditions de vie difficiles. Les dirigeants algériens escomptaient un enlisement de l'Otan en Libye où ils espéraient jouer le rôle d'un allié indésirable mais incontournable, à l'instar du Pakistan en Afghanistan. Mais la fin tragique de Kadhafi a sonné le glas de cette vision. La Libye "libérée" suscite des interrogations en Algérie.
Pourquoi, à l'inverse de ce qui s'est produit en Tunisie, en Egypte ou en Syrie, la révolte libyenne a-t-elle aussi rapidement tourné à l'insurrection ? Le scénario libyen est-il à même de se reproduire en Algérie ? Certes, Alger n'est pas Tripoli et le président Abdelaziz Bouteflika n'inspire pas à son peuple un sentiment de détestation aussi violent que celui que Kadhafi éveillait chez les Libyens. En revanche, si révolte il y a, elle pourrait fort bien ne pas s'apparenter au mode sacrificiel des manifestants syriens mais, bien plus, à celui de l'insurrection libyenne.


Mais pour l'heure et contre toute attente, l'Algérie ne se soulève pas. Même si des centaines de manifestations sont organisées, pour l'instant, aucune n'a débouché sur un mouvement de masse. La plupart de ces rassemblements sont sectoriels et revendiquent, non pas le départ du président, mais des augmentations de salaire ! Alors que l'on cherche à comprendre comment la Tunisie et l'Egypte sont parvenues, de façon inattendue, à chasser leurs chefs de l'Etat respectifs, on s'interroge sur l'incapacité de l'Algérie à produire une action collective pacifique qui soit à même de la faire basculer, elle aussi, dans le camp des pays en transition.

DES EMEUTES RECURRENTES

Des émeutes secouent régulièrement le pays. Pourtant, aucune n'est parvenue à impulser une dynamique de révolte de nature à catalyser les griefs et les doléances qui traversent la société algérienne. Ainsi, en 2004, le prix administré du gaz butane connaissait une importante augmentation, passant de 170 à 300 dinars (soit de 17 à 30 euros) la bombonne.

En janvier 2005, des soulèvements qualifiés par la presse d'émeutes du gaz, éclataient dans la wilaya de Djelfa et s'étendaient au Centre et à l'Ouest du pays. Depuis cette date, le Sud est également l'objet de soulèvements réguliers animés par un sentiment d'injustice : comment accepter l'idée que les hydrocarbures qui constituent la principale source de revenus extérieurs du pays soient contrôlés, gérés et distribués par les élites de la capitale perçues comme étrangères ? Pour la première fois, la population revendique le droit de contrôler la principale ressource nationale et réclame des comptes aux gouvernements successifs quant à leurs choix économiques. Pourquoi la région la plus riche en ressources énergétiques n'est-elle pas mieux dotée en infrastructures civiles ? Il est inquiétant de constater que les émeutiers font un lien entre cette injustice et leur identité berbère. Ainsi, en mai 2008, dans la vallée du Mzab, la ville de Berriane devenait le symbole de l'affrontement entre Arabes et Berbères. Les rues de la ville voyaient s'opposer des individus convaincus qu'il existait un lien entre le montant des retombées de la richesse pétrolière et l'appartenance ethnique ou raciale. Après la contestation et la violence des islamistes, de la Kabylie au Mzab, advenait le temps de la revanche des campagnes. En 2006, selon une étude de l'Agence nationale de l'aménagement du territoire (ANAT) réalisée pour le compte du ministère de l'Emploi et de la Solidarité nationale, plus de 177 des 1 200 communes que compte l'Algérie étaient considérées comme défavorisées. Elles se situaient, pour 11% dans les régions du Nord ; pour 53% dans celles des Hauts-Plateaux et pour 36% dans le Sud. Sur ces territoires, le revenu des ménages était compris entre 5 000 et 10 000 dinars par mois, soit de 50 à 100 euros. Entre 1989 et 2003, le salaire moyen a diminué de 20% : "engendrant un sentiment d'appauvrissement qui ne s'est pas dissipé quand la situation économique s'est améliorée et que des augmentations de salaire ont été effectuées". Traumatisée par l'effondrement du prix du baril de pétrole en 1986, les Algériens a gardé de cette période la conviction que la richesse pétrolière était de nature aléatoire. Dans les années 1990, un quart de la population était considéré comme pauvre ; 4 millions de personnes vivaient au-dessous du seuil de pauvreté, c'est-à-dire avec 1 dollar par jour, et 22% des habitants étaient privés d'un accès à l'eau potable.

En 2011, épuisée par la guerre civile, la population n'a ni la force ni l'énergie de se révolter.
Plutôt que de chercher à renverser le président, les salariés ont préféré s'emparer du contexte révolutionnaire de la région pour négocier des augmentations de salaire. A la différence de l'UGTT tunisienne qui a basculé du côté des opposants au régime de Ben Ali, les syndicats algériens ont défendu les différentes catégories de salariés, privant ainsi les sans-emploi d'un remarquable outil de mobilisation. De fait, force est de constater que, depuis 2003, le gouvernement consacre 50% de la fiscalité pétrolière (soit environ 13% du PIB) aux transferts sociaux (770 milliards de dinars, soit 75 milliards d'euros) afin de corriger les effets destructeurs du contrechoc pétrolier (1986-2001). Les résultats sont là : le taux de pauvreté est tombé à 4,9% de la population totale pour 12,1% en 2000.

Il reste que, si la population est moins pauvre, la précarité reste le lot de la majorité des citoyens : 4 millions de personnes, soit la moitié des actifs, ne disposent d'aucune protection sociale et sont employés dans l'économie informelle (secteur des services, agriculture et bâtiment). Enfin, n'oublions pas qu'en l'espace d'une décennie, 500 000 jeunes, constatant que le taux de chômage augmentait avec le niveau d'études, ont quitté prématurément le système scolaire sans aucune formation. En effet, 17% des chômeurs sont titulaires d'un diplôme de l'enseignement supérieur.

LES AVANTAGES D'UNE RENTE PETROLIERE

En 2010, le gouvernement disposait d'un fonds de réserve de 150 milliards de dollars qui résultait de la hausse vertigineuse du prix du pétrole entre 2002 et 2008. Par ailleurs, en 2007, les recettes des exportations avaient atteint la somme de 56 milliards de dollars puis, en 2008, le montant record de 81 milliards de dollars. Jamais, depuis le début de sa jeune histoire, l'Etat n'a disposé de ressources financières aussi importantes. Le troisième choc pétrolier a permis de rembourser rapidement la dette (qui s'élevait à 30,47 milliards de dollars en 1998 – 63,2% du PIB – pour 4 milliards de dollars – 2,39 % du PIB – dix ans plus tard), de relancer un programme de grands chantiers d'infrastructures civiles et, surtout, de reconstruire un semblant de cohésion nationale mise à mal par les années de guerre civile.

Dans un contexte de croissance économique et d'abondance financière retrouvée, le PIB est passé de 1 600 dollars par an et par habitant à 4 593 dollars entre 1999 et 2010. Enfin, le chômage a fortement diminué, passant dans le même temps de 30% à 13% de la population active.
Le traumatisme de la guerre civile hante toujours les familles algériennes qui ne souhaitent pas s'engager dans un processus de contestation politique et craignent le retour du climat de violence. Les autorités exploitent habilement cette peur. A la différence de ce qui s'est passé en Tunisie et en Egypte, les parents algériens ne soutiennent donc pas leurs enfants lorsque ceux-ci manifestent.

Autre différence entre l'Algérie et ses voisins, nul ne croit pas que le départ de Bouteflika annoncerait pour autant l'avènement de la démocratie. Les révoltes du début des années 1990 ont conduit à la mise en résidence surveillée de l'ancien président (1980-1991) Chadli Bendjedid à la suite de la victoire du FIS. Celui-ci y est toujours et l'Algérie n'est pas pour autant une démocratie. Chacun est conscient du fait que le président ne constitue que l'un des éléments du pouvoir et qu'il ne saurait y avoir de véritable transition sans l'aval de l'armée. Quant à l'idée de se battre contre cette dernière, plus personne n'y pense depuis la défaite de la guérilla islamiste. Enfin, la passion du politique qui caractérisait l'Algérie et en avait fait un pays précurseur dans la transition démocratique (1989-1991) s'est éteinte. La guerre civile a broyé la classe politique. Les vainqueurs ont mis en place un système clientéliste dont la fonction n'est pas de prendre en charge les doléances de la population mais, bien au contraire, de consolider les privilèges et les prérogatives de la classe dominante. Pour la population, les partis ne servent à plus rien.

La présidence de Bouteflika s'est construite sur le retour de "l'homme providentiel" et non sur l'édification d'institutions politiques capables d'aider la société algérienne à résoudre pacifiquement ses conflits. La population a très bien compris cela, aussi ne réclame-t-elle pas le départ du chef de l'Etat mais la redistribution des surplus de la rente pétrolière.

Et pourtant, le discours de Bouteflika confirme les inquiétudes sur son état de santé. Considéré comme malade, affaibli et vulnérable, il semble être une victime facile mais cela n'est qu'une apparence car le régime qu'il représente dispose de très sérieux atouts pour résister à un tsunami démocratique. Tout d'abord, le ministère de l'Intérieur est rompu à la gestion des situations de crise qui secouent le pays depuis les années 1980. Les effectifs de la police s'élèvent à près de 200 000 personnes sont bien équipées et qui bénéficient de moyens considérables. Sous Bouteflika, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) rivalise avec les tout puissants services de l'armée. Une révolution sécuritaire a eu lieu dans le pays à l'insu de tous ; l'armée n'a plus le monopole des moyens de contrôle et de coercition. Cette montée en puissance de la DGSN explique, pour certains observateurs, l'assassinat de son directeur, le 25 février 2010.

Au niveau international, à la différence de la Tunisie et de l'Egypte, l'Algérie dispose d'une rente pétrolière qui la met à l'abri des pressions que pourrait exercer la communauté internationale : 10% de l'approvisionnement en gaz de l'Union européenne proviennent d'Algérie. Les ressources du pays ne dépendent ni de l'industrie touristique ni de la rente du Canal de Suez, Alger ne reçoit pas d'aide comparable à celle que fournit l'armée américaine à l'armée égyptienne. Enfin, face à la solidité du régime, l'opposition apparaît comme atone, incapable d'offrir une alternative crédible. C'est dire que l'Algérie n'aurait aucun problème à résister à la pression internationale.

UN VIDE POLITIQUE INQUIETANT

Les forces démocratiques sont-elles capables d'initier des actions collectives susceptibles de déboucher sur la reconnaissance de leurs revendications ? La coordination nationale pour le changement et la démocratie pourrait-elle parvenir à structurer le combat au nom de la démocratie ? Il lui faut trouver un mode opératoire original et surtout approprié à l'Algérie car exiger le départ du président Bouteflika ne garantirait en aucun cas une transition démocratique. Entre 1999 et 2009, ce dernier, aidé par l'augmentation du prix du pétrole, est parvenu à sinon restaurer la légitimité des institutions tout au moins à garantir un retour à l'ordre dans les affaires. Cependant, sa volonté de poursuivre, en 2009, "l'oeuvre" entamée en 1999, a soulevé doutes et inquiétudes. Son écrasante victoire à l'élection présidentielle de mai 2009, avec 90% des suffrages, était prévisible. Puisque les rivaux du président-candidat ne disposaient ni de l'appareil d'Etat ni de la logistique d'un grand parti politique populaire, le scrutin ne pouvait déboucher que sur un plébiscite en faveur du président sortant.

Abdelaziz Bouteflika souhaite faire revivre la fiction du président populaire sur le modèle de Houari Boumediene (1965-1979). Aussi, l'enjeu de l'élection a-t-il davantage porté sur le taux de participation. Celui-ci, qui s'est élevé à 74,11%, a suscité des interrogations. En 1999, le vote pour Bouteflika s'expliquait par la volonté de tourner la page des années de violence et d'oublier le drame de la guerre civile. En revanche, en 2009, le plébiscite présidentiel a consisté à faire croire que la nation disposait d'un chef d'Etat fortement soutenu par sa population : avec le retour de l'abondance financière, Bouteflika ressuscitait le boumediénisme.

Pourtant, comme le soulignent certains observateurs, si, dans les années à venir, le cours du baril de pétrole retombait en dessous de 70 dollars, "l'économie algérienne serait confrontée à un véritable séisme, pouvant entraîner des licenciements massifs". Depuis 1999, à l'exception du remboursement de la dette, l'Algérie n'a pas su sortir de la dépendance énergétique. Les hydrocarbures représentent toujours plus de 95% de ses revenus extérieurs et l'économie n'est pas suffisamment diversifiée. Préoccupé, à juste titre, par la réconciliation nationale après la guerre civile (1991-1999), le président a mis en oeuvre une politique d'amnésie qui a fonctionné : le drame de la guerre civile est enfoui dans la mémoire collective et personne n'a intérêt à le faire resurgir. La peur des responsabilités mutuelles a paralysé les protagonistes d'hier. La plaie s'est refermée sans avoir été préalablement désinfectée… Le désir du président d'entrer dans l'histoire comme le "sauveur" de l'Algérie masque son incapacité à bâtir des institutions politiques légitimes. Le renouveau du clientélisme peut fonctionner momentanément grâce aux revenus du pétrole. Mais les problèmes demeurent : dépendance pétrolière, faiblesse des institutions, chômage, corruption, etc. Autant d'ingrédients qui sapent les bases de la stabilité future.

La très forte abstention lors des scrutins législatifs montre que, pour les électeurs algériens, les partis politiques ne représentent pas la société mais sont les instruments d'un système qui leur accorde une faible marge de manoeuvre. Ainsi, l'absence d'institutions démocratiques, davantage que le troisième choc pétrolier, alimente les inquiétudes car, comme le souligne le sociologue algérien Zoubir Arous, "il n'y a plus de forces organisées capables de mener des changements pacifiques. C'est donc la voie ouverte au changement par le chaos."

Lors des élections législatives de mai 2007, les éditorialistes ont souligné l'urgence de restaurer le lien entre électeurs et dirigeants politiques. Or le taux national de participation s'est élevé à 35,51%, soit l'un des plus faibles enregistrés depuis l'indépendance. Pis encore, selon Karim Tabou, premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS) qui avait appelé au boycottage du scrutin, le taux "réel" de participation aurait même été inférieur à 20%. Dans une chronique pertinente "Voter pour qui, pourquoi ?", un éditorialiste algérien soulignait que les électeurs "sanctionnent l'absence de politique et la transformation des partis en simples appareils et courroies du système… Cela suppose que l'on sorte des logiques de façade pour aller vers une démocratisation réelle et effective". La très forte abstention a montré l'incapacité des formations à mobiliser des électeurs, faisant apparaître les partis comme un simple instrument au service d'un système clientéliste qui ne répond plus aux attentes du peuple.

Si la guerre en Libye a agi comme un repoussoir pour la société algérienne, le Maroc est sans doute un espoir. Les réformes promises par le Roi Mohammed VI obligent Alger à se réformer : prise entre la révolution démocratique tunisienne et les réformes constitutionnelles marocaines, l'Algérie ne pourra demeurer longtemps dans ce calme trompeur.


http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/01/10/algerie-le-calme-avant-la-tempete_1627719_3232.html

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités Algeriennes - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 21 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Revenir en haut 
Page 21 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 30 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: