Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Actualités Algeriennes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 40  Suivant
AuteurMessage
farewell
Général de corps d'armée (ANP)
Général de corps d'armée (ANP)
farewell

messages : 2468
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena25
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeJeu 1 Sep 2011 - 14:44

Rappel du premier message :

marques a écrit:
atlasonline a écrit:
Une question au membres algériens, quelle est la position de la majorité des algériens envers la révolution libyenne? je pose cette question parce que je suis étonné de voir le nombre de commentaires qui surgissent dernièrement sur le web encourageant Kadhadi, rien qu'on regardant les vidéos youtube on croirait que la majorité écrasante des algériens adore fafou, pourtant, il y a quelques semaines les algériens se montraient sympathiques envers les révolutionnaires! Qu'est ce qui a changé ? ou est ce que tout simplement, le signal des autorités algériennes en acceptant la famille kadhafi a libéré la parole de la majorité silencieuse qui soutenait Kadhafi dès le début, mais ne souhaitait pas se manifester pour différentes raisons!

Mon avis perso, c'est qu'une bonne partie d'algériens a une fierté trop trop mal placé dans ce dossier libyen. Il détestent la France et adorent leurs généraux qui ne jurent que par la France.

la grande majorité des algériens (d'algérie surtout) sont contents que les Lybiens aient dégagé le fou de Kadhafi et sont opposés à la politique de leurs générauix vis à vis du peuple Lybien ..on a les mêmes recettes : du petrole et du gaz volés par des mafias (militaires en algérie, claniques en lybie) et des populations pauvres et miserables!!!

les algériens comprennent tous que Kadhafi et leurs généraux, sont la même chose et font les mêmes choses Very Happy

quant aux excités d'internet, il s'agit , à mon avis d'algériens bi-nationaux vivant en majorité à l'etranger, ils n'ont pas le recul que les "vrais" algériens d'algérie ont pour différencier l'algérie (pays et peuple) et les gouvernants de l'algérie qui parlent au nom de l'algérie..

dés qu'ils voient le mot "algérie", ils pensent au pays et non au régime ..et ils sont donc à fond dans la défense du régime Very Happy


oui les algeriens en grande majorité sont heureux pour les peuples libérés dans les pays arabes et souhaite la même chose en algerie evidemment, mais on sait pertinenement qu'erradiquer le regime est quasi impossible car il n'est pas personnifié uniquement par un homme d'etat comme en tunisie et en egypte ou en libye.

Ce qui nous fait comprendre que notre tour risque de ne pas venir, de plus, le regime met souvent le pays dans une situation tellement a risque et conflictuelle ( et ce n'est pas la premiere fois) car il connait nos angoisses, nos craintes profondes que l'on s'aligne non sur la politique du regime mais sur un sursaut de nationalisme necessaire (alors que dans un pays un minimum organisé c'est les "élus" qui montre la cohérence de leur politique et acquiert la confiance sur les actions de politique exterieure) qui pallie en realité la défiance chronique des humeurs des dirigeants et de leurs conduites totalement irresponsables, ceci nous affraie et nous fait comprendre qu'il n' y a personne de competent et d'integre qui dirige le bateau et on ne peut compter sur eux en auccune maniere, donc en periode conflictuelle externe on a cet effet de leurre qui tend a faire croire que l'on soutient la politique du regime mais au fond sa n'est pas le cas.On essaie simplement de se degager d'un pétrain car malheureusement nous sommes tributaires et liés a leur politique irresponsable ( en gros si l'algerie coule, les dirigeants nous tienne fermement en nous tirant dans les abysses)

Il y a des inconditionnels du regime , comme dans tout pays, qui accentue l'image d'un pouvoir en concordance sur le peuple mais c'est faux...


enfin c'est ainsi que je vois les choses

cordialement

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 4cdc5300-4889-4be3-9a10-1fb0c573da7d
"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
sorius
Commandant
Commandant
sorius

messages : 1139
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 13:09

Citation :
ALGER (Reuters) - Des hommes armés ont enlevé lundi le préfet de la wilaya d'Illizi, dans le sud-est de l'Algérie, avant de prendre la direction de la frontière avec la Libye, rapporte mardi l'agence de presse officielle APS, qui cite un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Mohamed Laid Khelfi, qui a été enlevé lundi après-midi dans la région de Timeroualine, est détenu par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont indiqué à Reuters des sources proches de services de sécurité.

"Au retour d'un déplacement dans la commune de Debded effectué dans le cadre des missions régulières d'inspection et de travail (...), le véhicule du wali d'Illizi a été intercepté dans la région de Timeroualine par trois jeunes Algériens armés et identifiés", indique le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

"Le président de l'Assemblée populaire de Wilaya ainsi de le chargé de protocole et le chauffeur du wali d'Illizi ont été relâchés, tandis que le wali a été gardé par ses ravisseurs et conduit vers la frontière algéro-libyenne".

Le préfet, dont le véhicule a été retrouvé non loin du lieu de l'enlèvement, a pu prendre contact par téléphone avec sa famille lundi soir sans toutefois préciser le lieu où il se trouvait, indique APS citant toujours le communiqué.

Christian Lowe, Marine Pennetier pour le service français

http://fr.news.yahoo.com/un-préfet-algérien-enlevé-et-emmené-vers-la-114158792.html

esperant une sortie pour le prefet

Revenir en haut Aller en bas
sorius
Commandant
Commandant
sorius

messages : 1139
Inscrit le : 18/11/2010
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 20:05

Citation :
ALGER (Reuters) - Le préfet algérien enlevé lundi a été libéré sur le territoire libyen et ses ravisseurs ont été capturés, a annoncé mardi l'agence de presse algérienne APS qui cite une source au ministère algérien de l'Intérieur.

Mohamed Laid Khelfi, "wali" (préfet) de la "wilaya" (département) d'Illizi, avait été enlevé lundi après-midi dans le sud-est de l'Algérie et était détenu en Libye par Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), avaient déclaré dans la journée des sources proches des services de sécurité algériens.

Il sera rapidement reconduit en Algérie, précise APS.

L'opération est d'une audace sans précédent depuis plusieurs années en Algérie, où les hauts fonctionnaires se déplacent d'ordinaire sous bonne escorte, ce qui en fait des cibles difficiles pour la guérilla islamiste.

En perte de vitesse depuis plusieurs années en Algérie, Aqmi aurait tiré parti de l'instabilité en Libye pour se réarmer et se réorganiser.

"Il s'agit d'une surenchère très dangereuse qui montre que le groupe se sent en sécurité et fort à cause du chaos en Libye", a commenté Samer Riad, expert de la sécurité et responsable du site algérien Numidianews.com.

Selon l'une des sources interrogées par Reuters, Mohamed Laid Khelfi s'était rendu à Debdeb pour tenter d'apaiser des manifestants qui se plaignaient de leurs conditions de vie et de l'absence de travail.

Parmi eux se trouvaient des parents d'Abdelhamid Abou Zeïd, l'un des principaux cadres d'Aqmi dans le Sahara, soupçonné d'avoir ordonné l'exécution de l'otage français Michel Germaneau et du Britannique Edwin Dyer.

Christian Lowe, Marine Pennetier, Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français

http://fr.news.yahoo.com/libération-du-préfet-algérien-détenu-en-libye-par-172251680.html
Revenir en haut Aller en bas
General Dlimi
Lt-colonel
Lt-colonel
General Dlimi

messages : 1378
Inscrit le : 17/07/2010
Localisation : Sahara
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena11Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena15Actualités Algeriennes - Page 23 Medail10

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 17 Jan 2012 - 22:29

Le régime algerien commence a changer de camp, il risque de devenir dangereux car son pétrole et son gaz nourrit les appeti et il joue sur ca.
Faut faire attention.
Revenir en haut Aller en bas
HAUT ATLAS
2eme classe
2eme classe
HAUT ATLAS

messages : 8
Inscrit le : 15/12/2010
Localisation : CASABLANCA
Nationalité : Maroc

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: la torture en algerie   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeJeu 19 Jan 2012 - 12:19

[youtube][/youtube]
Revenir en haut Aller en bas
HAUT ATLAS
2eme classe
2eme classe
HAUT ATLAS

messages : 8
Inscrit le : 15/12/2010
Localisation : CASABLANCA
Nationalité : Maroc

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeJeu 19 Jan 2012 - 13:21

Citation :
L'année 2012 s'annonce mortelle pour la jeunesse algérienne. Chaque jour, des candidats à l'émigration clandestine, dont des jeunes, des femmes et des enfants sont interceptés au large de nos côtes.
Les dents de la mer refont surface sur la côte algérienne. Et les sirènes de l'émigration illicite attirent les jeunes dans le guêpier de l'illusion, voire de la mort.
Preuve en est, pas moins de 22 harraga ont été interceptés tôt samedi, au large de Annaba, par une patrouille des garde-côtes, a-t-on appris auprès de la Protection civile.
Agés de 17 à 40 ans, ces personnes tentaient de rejoindre la rive Nord de la Méditerranée depuis la plage de Sidi-Salem (est de Annaba) à bord d'une embarcation artisanale, selon la même source. Ils ont été reconduits alors qu'ils tentaient de rejoindre les côtes de la rive européenne, notamment l'île de la Sardaigne. Ils sont venus de Annaba et de Skikda avec la ferme intention de fuir leur pays.
Il était minuit, lorsqu'ils ont appareillé depuis la plage de Sidi Salem, une localité déshéritée de la commune d'El Bouni, la plus importante de la wilaya de Annaba, à l'effet de s'assurer de l'absence des services de sécurité et des gardes-côtes de Annaba.
Cette nouvelle interception porte à 42 le nombre de harraga arrêtés dans les mêmes conditions en 24 h dans la wilaya de Annaba, 20 harraga ayant été appréhendés vendredi à 10 miles au large de cette ville.
En 2011, 1464 «brûleurs des frontières» ont été arrêtés en Espagne, indique un bilan officiel de l'Association des droits de l'homme d'Andalousie (Apdha).
L'année 2012 s'annonce mortelle pour la jeunesse algérienne. Chaque jour, des candidats à l'émigration clandestine, dont des jeunes, des femmes et des enfants sont interceptés au large de nos côtes.
Par ailleurs, outre les interceptés, il y a lieu de parler de ceux qui atteignent la rive Nord. C'est le cas de 18 harraga, partis dans la nuit de jeudi à vendredi, qui sont arrivés à l'ile de Lampedusa, a-t-on appris auprès de la mère de l'un des clandestins. Le nommé Saïf Hamoudi, âgé de 22 ans, est entré en contact, par téléphone, avec sa mère, pour l'assurer de son arrivée sain et sauf en Italie.
Selon notre interlocutrice, son fils a embarqué avec son copain Hilal Ziouche, âgé de 24 ans, dans la soirée du jeudi, depuis la plage de Sidi Salem à 23 heures.
La femme nous a indiqué que la traversée a été assurée par un passeur de la wilaya de Skikda, au montant de 80.000 DA, par «tête» pour un groupe composé de 17 personnes, dont deux mineurs. Au bonheur de cette maman et des autres, dont les enfants étaient du voyage.
«Bien qu'épuisés mais maintenant je sais que mon fils est en sécurité», dira la mère avec l'amertume de savoir le risque de l'expulsion, ou du «pourrissement» dans les centres de rétention de l'Etat italien.
Si ce groupe de 18 harraga a pu atteindre la rive Sud de la Méditerranée, cela ne fut pas le cas pour 42 autres qui ont pris le départ à la même heure et depuis la même plage, à bord d'une embarcation de fortune.
Reconduits à la terre, les prétendants à l'émigration clandestine, meurtris par l'échec de la traversée, ont été soumis aux mesures d'usage: le traitement et les premiers soins, opérés par les éléments de la Protection civile, avant d'être présentés devant le magistrat instructeur, près le tribunal de Annaba qui devra, comme il est d'usage juridique, les sommer de citation directe, à se présenter devant la barre de la même instance juridique, pour assumer leur délit d'émigration clandestine, incriminé par la juridiction algérienne.
Ainsi, les wilayas côtières, en l'occurrence Annaba, El Tarf, Oran, Boumerdès, etc. offrent à un rythme effarant des embarcations de fortune chargées d'Algériens de différents âges. C'est dire que l'ensemble de la côte algérienne (1200 kilomètres) est touché par ce fléau qui ne fait pas de différence d'âge ni de sexe. Désormais, les jeunes ne sont plus les seuls concernés par la «Harga». Les différentes franges de la société en sont touchées.
Cette nouvelle donne inquiète au plus haut point les observateurs qui y voient les signes d'un malaise social profond.

L'expression DZ
Revenir en haut Aller en bas
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeSam 21 Jan 2012 - 18:08

Citation :
Conseil de l’Europe : «L’Algérie, un acteur-clé en Méditerranée»

le 21.01.12

L’importance de l’Algérie pour la sécurité et la stabilité économique de l’Europe a été soulignée, hier, par la représentante à Rome des relations extérieures du Conseil de l’Europe.

«L’Europe, qui agit à deux vitesses vis-à-vis de pays tiers, notamment ceux d’Afrique du Nord, ne comprend pas l’importance de l’Algérie pour sa sécurité et sa stabilité économique», a affirmé Silvia Francescon, chef du bureau de Rome des relations extérieures du Conseil de l’Europe, lors d’un débat sur le projet de Politique européenne de voisinage (PEV) rénovée, qui a reçu l’intérêt d’Alger.

La responsable européenne a déploré que «depuis plusieurs mois, les débats en Europe sur la situation dans la région de la Méditerranée du Sud sont focalisés sur la Tunisie, la Libye, l’Egypte et la Syrie, occultant l’Algérie qui est, sans conteste, un acteur-clé dans cette zone». Dans le cadre de ce projet, le bureau de Rome avait présenté, à la mi-décembre 2011, un rapport sur la situation politique, économique et sociale de l’Algérie, en prévision de la conclusion d’un partenariat stratégique entre l’Algérie et l’Union européenne.
http://www.elwatan.com/actualite/conseil-de-l-europe-l-algerie-un-acteur-cle-en-mediterranee-21-01-2012-155703_109.php
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
juba2

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena32 Actualités Algeriennes - Page 23 Medail10
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeSam 21 Jan 2012 - 19:51

Mezghena a écrit:
Citation :
Conseil de l’Europe : «L’Algérie, un acteur-clé en Méditerranée»

le 21.01.12

L’importance de l’Algérie pour la sécurité et la stabilité économique de l’Europe a été soulignée, hier, par la représentante à Rome des relations extérieures du Conseil de l’Europe.

«L’Europe, qui agit à deux vitesses vis-à-vis de pays tiers, notamment ceux d’Afrique du Nord, ne comprend pas l’importance de l’Algérie pour sa sécurité et sa stabilité économique», a affirmé Silvia Francescon, chef du bureau de Rome des relations extérieures du Conseil de l’Europe, lors d’un débat sur le projet de Politique européenne de voisinage (PEV) rénovée, qui a reçu l’intérêt d’Alger.

La responsable européenne a déploré que «depuis plusieurs mois, les débats en Europe sur la situation dans la région de la Méditerranée du Sud sont focalisés sur la Tunisie, la Libye, l’Egypte et la Syrie, occultant l’Algérie qui est, sans conteste, un acteur-clé dans cette zone». Dans le cadre de ce projet, le bureau de Rome avait présenté, à la mi-décembre 2011, un rapport sur la situation politique, économique et sociale de l’Algérie, en prévision de la conclusion d’un partenariat stratégique entre l’Algérie et l’Union européenne.
http://www.elwatan.com/actualite/conseil-de-l-europe-l-algerie-un-acteur-cle-en-mediterranee-21-01-2012-155703_109.php


ils disent la meme chose au sujet du maroc ,ces europeens sont des malins en un autre mot des hypocrites.Travaillons su l' UM a la vitesse superieure. ce genre de bons points on doit les recevoir de nos peuples pas des pays etrangers .
Revenir en haut Aller en bas
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeDim 22 Jan 2012 - 14:10

Bond de 62% de l'excédent commercial pour l'année 2011 (26,93 milliards de dollars).

Citation :
Hausse de 62% de l'excédent commercial de l'Algérie en 2011

le 22.01.12

L'Algérie a réalisé un excédent commercial de plus de 26,93 milliards de dollars (mds usd) en 2011, contre 16,58 mds usd en 2010, en hausse de 62,46%, a appris dimanche l'APS auprès des Douanes algériennes.

Les exportations ont atteint 73,39 mds usd, contre 57,05 mds usd en 2010, en hausse de 28,63%, selon les chiffres provisoires du Centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis).

Quant aux importations, elles se sont établies à 46,45 mds usd, contre 40,47 mds usd en 2010, accusant également une hausse de 14,78%, précise le Cnis.

L'amélioration du commerce extérieur en 2011 s'explique en premier lieu par l'augmentation des exportations des hydrocarbures avec une hausse de 28,30%, grâce à la bonne tenue des prix du brut et à une augmentation de 41% des exportations hors hydrocarbures.

En effet, cette tendance haussière des exportations s'est répercutée sur le taux de couverture des importations par les exportations qui est passé de 141% en 2010 à 158% en 2011.

Les hydrocarbures ont représenté l'essentiel des exportations algériennes à l'étranger avec une part de plus de 97% du volume global des exportations, soit 71,24 mds usd en 2011 contre 55,53 mds usd en 2010, en hausse de 28,30%, précise le centre.

Quant aux exportations hors hydrocarbures, qui représentent seulement 2,93% du volume global des exportations, soit 2,15 mds usd, elles ont connu aussi une augmentation "relativement importante" de 41% par rapport à 2010.
http://www.elwatan.com/economie/hausse-de-62-de-l-excedent-commercial-de-l-algerie-en-2011-22-01-2012-155873_111.php
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 17:25

Citation :
Algérie: la première station solaire thermique mise en service en 2016

(AFP) – Il y a 3 heures

ALGER — L'Algérie mettra en service sa première station solaire thermique en 2016 à El Oued (650 km au sud-est d'Alger), a annoncé lundi à la radio algérienne Chaîne I, le PDG du groupe public Sonelgaz, Nourredine Boutarfa.

"Nous comptons mettre en service les premières stations solaires thermiques en 2016-2017, la première station sera opérationnelle à El Oued avec une capacité de 150 MW", a indiqué M. Boutarfa cité par l'agence APS.

Dans son programme de développement des énergies renouvelables, Sonelgaz prévoit la réalisation de 67 projets de production d?électricité à partir des renouvelables, dont 27 centrales photovoltaïques, 27 centrales hybrides, 6 centrales solaires thermiques et 7 centrales éoliennes.

Les plus grandes centrales que l'Algérie va réaliser seront de type solaire thermique et seront installées dans les régions du sud, dans les wilayas (préfectures) d'El Oued et de Bechar. La plus puissante centrale de ce type aura une capacité de 400 MW pour la partie solaire seulement.

L'Algérie compte investir 60 milliards de dollars pour produire à partir des renouvelables 12.000 MW d'électricité à l'horizon 2030, soit 40% de ses besoins à cette date. D'ici 2020 le pays consacrera quelques 15 milliards de dollars à la transition de l'energie fossile à l'énergie renouvelable.

S'agissant de l'exportation par l'Algérie de l'électricité solaire vers l'Europe, M. Boutarfa a souligné que le groupe Sonelgaz n'est pas en mesure de mobiliser à lui seul les financements et que cette exportation nécessitera la réalisation des interconnexions requises au transport de l'électricité.

L'Algérie a inauguré en juillet sa première centrale électrique hybride, solaire-gaz, la première de ce type dans le monde, d'une capacité de 150 mégawatts dans la région saharienne de Hassi R'mel, à quelque 500 km au sud d'Alger. Cette centrale qui produit 120 mégawatts à partir du gaz et 30 mégawatts par l'énergie solaire a coûté 350 millions de dollars.

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hzBbbDxFoXJ1qfDSuX_8bdPrnDtA?docId=CNG.292a99d2b4917df026351bb260aa9b57.841
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
MAATAWI

messages : 14797
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena25
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena21Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena27Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena20

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeLun 23 Jan 2012 - 17:32

Citation :

Air Algérie bénéficiera d’une réduction de 25% sur les formations de l’IATA



Actualités Algeriennes - Page 23 3699087-5464732
Air Algérie signera lundi à Alger un accord avec l’Association internationale du transport aérien (IATA) pour bénéficier de programmes de formation à des tarifs préférentiels, a annoncé dimanche le PDG de la compagnie, Mohamed Saleh Boultif.

En vertu de cet accord, la compagnie nationale de transport aérien bénéficiera d’une réduction de 25% sur l’ensemble des prestations fournies par l’IATA dans le domaine de la formation et de la mise à niveau, a-t-il expliqué dans une déclaration à l’APS (Algérie Presse Service) en marge d’un séminaire sur "les tendances du transport aérien dans le monde".

Selon lui, ce contrat permettra, par ailleurs, au centre de formation d’Air Algérie de bénéficier du label "IATA" et d’accéder aux différents programmes de perfectionnement initiés par cette association internationale.

Concernant le coût des prestations fournies par l’IATA dans le cadre de l’accord, M. Boultif a répondu qu’"il est question de payer au départ des frais d’adhésion estimés à 5.000 dollars, et par la suite nous payerons une somme annuelle".

Il a souligné, dans ce contexte, que la signature de cet accord s’inscrivait dans le cadre des efforts consentis par Air Algérie dans le but de former et de mettre à niveau son personnel.

S’agissant des objectifs du séminaire, M. Boultif a expliqué que cette rencontre, de deux jours, permettrait aux cadres de la compagnie de s’enquérir des grandes tendances de l’industrie internationale du transport aérien et de ses perspectives, à court et à moyen termes.

Animé par des experts de l’IATA, ce séminaire traite de l’ensemble des aspects de l’industrie du transport aérien comme la culture de la sécurité, la politique de distribution, le e-commerce et la maîtrise des coûts, a-t-il ajouté.

Fondée à La Havane à Cuba en avril 1945, l’IATA, dont le siège est installé à Montréal (Canada), est une organisation commerciale internationale de sociétés de transport aérien.
aeronautique

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 Star3Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autresActualités Algeriennes - Page 23 Star3
Actualités Algeriennes - Page 23 Captur10
Revenir en haut Aller en bas
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 24 Jan 2012 - 15:16

Coopération algéro-marocaine.
Citation :
Le président Bouteflika reçoit le ministre marocain des Affaires étrangères

ALGER - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a reçu mardi à Alger le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du royaume du Maroc, Saâd-Eddine El Othmani.

Actualités Algeriennes - Page 23 Arton30529-d1394

L’audience s’est déroulée à la résidence Djenane El-Mufti en présence du ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

M. El Othmani était arrivé lundi à Alger pour une visite de deux jours en Algérie à l’invitation de M. Medelci.
APS.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Ambass10Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena20

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 24 Jan 2012 - 17:57

J'aurai donné cher pour tendre l'oreille aux propos qu'ils ont échangé Actualités Algeriennes - Page 23 294159 Marocains et Algériens ont beau s'affronter, ils sont tellement semblables qu'ils se comprennent à demi mot. La question que se pose les Marocains, c'est jusqu'à quel point les Algériens sont prêts à renoncer au soutien au Polisario, tout le reste n'étant que verbiage.

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
PGM

messages : 10748
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena21Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena31
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena23Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena20
Actualités Algeriennes - Page 23 Ambass10

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeJeu 26 Jan 2012 - 11:22

Article interessant sur la valeur du Dinar et les bruits de dépréciation.
Citation :
Abderrahmane Hadj Nacer : «Le square Port Saïd donne la valeur réelle du dinar»[/b]

- Qu’est-ce qui motive une dépréciation de la monnaie ?

J’ai eu, par le passé, à organiser un glissement ultrarapide du dinar et non une dévaluation du jour au lendemain. Il était difficile d’envisager une thérapie de choc pour un différentiel de 400%. Il s’agissait de rétablir la vérité des prix sur un délai raisonnable. Le vrai problème, dans notre pays, concerne l’équation des prix ou plus précisément l’équilibre général des prix. Aujourd’hui, on essaie de récupérer par la gestion de la valeur de la monnaie les largesses de la nouvelle politique des salaires et les subventions irrationnelles de certains produits. On organise donc une dépréciation du dinar pour récupérer l’argent qui a été distribué. Cela serait relativement efficace si nous avions un système des prix libre. Car la dépréciation de la monnaie – et donc l’inflation – quand elle est raisonnable est une variable d’ajustement pour sauvegarder les grands équilibres ; déraisonnable, elle sert à ne pas payer sa dette vis-à-vis des citoyens. Nous ne sommes pas dans cette situation, aujourd’hui les prix ne sont pas libres, on ne peut donc pas récupérer d’une main ce qu’on a donné de l’autre.

Le drame dans notre pays est que nous avons introduit, depuis peu d’années, une gestion des prix et une subvention des prix sans régulation centrale. Ce qui a pour résultat de mettre à la disposition non seulement de la population algérienne mais aussi du voisinage de l’Algérie, pour ne pas dire de l’Afrique, des marchandises et des biens importés théoriquement pour les besoins du consommateur algérien, mais en réalité destinés à un bassin énorme. C’est ce qui explique le fait que les importations croissent de façon très substantielle. Et ce n’est pas la dépréciation du dinar qui va rétablir l’équilibre de la balance des paiements.


- Le président du FCE avait justement indiqué, la semaine dernière, que la dépréciation a été opérée sciemment afin de freiner les importations…

Quand vous avez des prix du blé, du lait, etc., subventionnés et qu’on subventionne, je le répète, les pays voisins, vous pouvez déprécier ce que vous voulez, de toute façon l’Etat continuera à intervenir par la subvention. En réalité, la loi des finances devrait inscrire, du fait de la dépréciation du dinar et des subventions, une somme de plus en plus importante. Comme la loi de finances initiale est soumise à débat, on y met peu de choses et comme la loi de finances complémentaire passe entre deux sessions, ont y met l’essentiel. Pour schématiser, quand on importe une voiture, même si celle-ci n’est pas directement subventionnée, on subventionne les routes, autoroutes et carburants au profit des compagnies et travailleurs étrangers qui nous permettent de circuler. Notre pétrole est ultraléger, il ne permet pas de fabriquer du mazout. Donc nous subventionnons le mazout que nous importons. Nous sommes le deuxième pays le moins cher en termes de produits pétroliers alors que la Norvège, infiniment plus riche en hydrocarbures et autres, reste le pays le plus cher en produits pétroliers. Ils pensent à leurs enfants et à l’après-pétrole. Le constat est plus grave encore si l’on pense à la contrebande de carburant aux frontières libyenne, tunisienne et marocaine, sans parler des convois qui vont jusqu’au Mali et au Niger. Le renchérissement des prix par la dévaluation ne freinera donc pas, au final, l’importation de véhicules, puisque tout ce qui concourt au bon fonctionnement de celle-ci est pratiquement gratuit.


- Certains économistes considèrent que la valeur nominale du dinar est très loin de refléter sa valeur réelle. Qu’en pensez-vous ?

J’ai toujours considéré que le square Port Saïd ou les cambistes de Hydra donnent la valeur réelle du dinar. A partir du moment où vous pouvez convertir n’importe quelle somme sur le marché parallèle, cela veut dire que c’est là que sont les bons prix. Ceux qui justifient leur opposition à une convertibilité du dinar par le fait qu’elle favoriserait une fuite des capitaux se voilent la face. Les capitaux sortent tous les jours. Au square Port Saïd, on a réussi à mettre en place un mécanisme de transfert instantané qu’aucune banque du pays ne peut égaler.


- Pour une économie forte de ses exportations, une monnaie dévaluée ne peut être qu’un atout. Mais pour le cas de l’Algérie, quel serait l’impact d’une dépréciation ?

Je ne dis pas qu’on ne doit subventionner aucun produit. Nous pouvons limiter, par la régulation, l’impact des fluctuations des marchés internationaux sur le panier de la ménagère. Ce qui signifie qu’un taux de subvention raisonnable est nécessaire. Mais pour le reste, il faut rétablir l’équilibre de tous les prix selon des règles de liberté assez claires. Cela ne veut donc pas dire qu’il faille mettre fin au contrôle et à la régulation. Si vous avez un système des prix relatif et significatif et des salaires significatifs, c’est à ce moment-là qu’on pourra parler d’un prix de la monnaie convenable. Car ce serait un prix parmi d’autres. Tout comme le prix du travail et le prix des importations. On peut même imaginer un prix du dinar inférieur à ce qu’il est aujourd’hui car nous serions dans un système d’équilibre. Mais dans un système de déséquilibre comme aujourd’hui, on ne peut avoir de stabilité.

On va nécessairement vers des dévaluations successives qu’elles soient brutales, annoncées ou fassent l’objet d’un glissement progressif. Le système actuel de gestion des prix ne peut qu’entraîner une augmentation des importations et une diminution de la valeur du dinar. Il ne peut y avoir de stabilité à même de rassurer un investisseur et l’encourager à investir. Ce qui détermine «l’exportabilité», c’est la productivité du travail. La manipulation de la monnaie est de la triche qui ne permet pas d’agir sur la valeur travail.


- Les réserves de change permettent-elles une certaine stabilité ?

Les réserves de change ne sont qu’un leurre. Et tout stock d’argent n’est qu’un leurre. Ce qui se mesure est la productivité d’une économie et non son stock d’or. Ce qu’on a permet juste de dire que si jamais il y a une catastrophe, on va tenir trois ans. Cela ne donne pas la réalité de la valeur de notre pays ou de notre économie.


Roumadi Melissa
El Watan

PGM
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeJeu 26 Jan 2012 - 16:51

Citation :

Algérie: 1,87 milliard de dollars de médicaments importés en 2011
ALGER - Les importations algériennes de médicaments ont connu une hausse de 16,55% en 2011, passant de 1,610 milliard de dollars en 2010 à 1,87 milliard de dollars l'année dernière, a indiqué jeudi à Alger le service des douanes.

En volume, les quantités de médicaments importées par l'Algérie n'ont augmenté que de 2,2%, passant de 23.835 tonnes en 2010 à 24.362 tonnes en 2011, selon le le Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes cité par l'agence APS.

L'Algérie importe 70% de ses médicaments.

Toutefois, des scandales récurrents explosent face à la raréfaction sinon à la disparition de certains médicaments en particulier pour les maladies graves telles l'hypertension et le cancer.

Le ministre de le Santé, Djamel Ould Abbès, avait accusé le 30 décembre à l'Assemblée nationale certains importateurs d'avoir spéculé sur les prix de certains médicaments et dilapidé l'argent du peuple à travers des surfacturations estimées à 94 millions de dollars en 2011.
L'Algérie prévoit d'interdire à l'importation 800 produits pharmaceutiques en 2012 contre 300 auparavant, tandis qu'elle négocie avec des firmes étrangères des joint ventures pour produire localement ce dont le pays a besoin.




(©AFP / 26 janvier 2012 12h54)
http://www.romandie.com/news/n/_Algerie__187_milliard_de_dollars_de_medicaments_importes_en_2011260120121201.asp


Citation :
Hausse de plus de 36 % des importations de véhicules en Algérie en 2011
Publié le 26/01/2012
Les importations de véhicules en Algérie se sont établies à 390 140 unités en 2011, en hausse de 36,7 %, selon des statistiques douanières. En valeur, les importations de véhicules ont augmenté de 30 %, à 354 milliards de dinars (soit 3,5 milliards d’euros). Cette augmentation est principalement liée à une hausse générale du pouvoir d’achat dans le pays, qui a contrebalancé les effets de la crise financière mondiale, de la hausse des taxes et de la suppression du crédit automobile dans le pays.

Le gouvernement algérien réfléchit par ailleurs à la mise en place de solutions pour limiter les importations et pour inciter l’achat de véhicules produits localement


http://www.ccfa.fr/spip.php?article106031

Citation :
La Renault Symbol est le modèle le plus populaire d’Algérie
Publié le 26/01/2012
La Renault Symbol, qui a été vendue à 69 000 exemplaires en Algérie depuis son lancement en 2008 (dont 28 171 unités l’an dernier, cf. revue de presse du 5/1/12), est le modèle le plus populaire du pays. Selon Renault Algérie, une berline sur trois vendue dans le pays est une Symbol, tandis que le quart des berlines qui ont été commercialisées en 2011 sont de marque Renault. (EL WATAN 24/1/12)

DZ AUTOS (24/1/12) signale par ailleurs que le partenaire de Renault, Nissan, va ouvrir 14 nouvelles concessions en Algérie cette année, créant une centaine d’emplois.

http://www.ccfa.fr/spip.php?article105992


Citation :
Jean-Pierre Raffarin à Alger le 1er février pour faire avancer le dossier RenaultPublié le 23/01/2012 Jean-Pierre Raffarin, envoyé spécial du Président Nicolas Sarkozy, se rendra le 1er février à Alger pour faire avancer, notamment, le dossier de Renault. Le constructeur souhaite en effet construire une usine en Algérie pour y produire 150 000 voitures par an. (AFP 22/1/12)

http://www.ccfa.fr/spip.php?article105875

le credit a la consommation est interdit en algerie pour l'achat de produit importé de l'etranger, il est otaurisé que pour ce qu'on produit localement, je pense que c'est une bonne mesure pour que les etranger investisse dans la production en algerie en plus ca empeche pas les gens d'acheté des voiture importé vu l'augmentation ! de 36%, l'algerie est le plus gros marché automobil d'afrique
les voiture chinoise et indienne ne represente que 6% des voiture vendu dans l'algerie, les coreen beaucoup plus





Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
leadlord

messages : 2766
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena11Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena10
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena31Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena11

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeJeu 26 Jan 2012 - 21:46

zapbox a écrit:
Citation :

Algérie: 1,87 milliard de dollars de médicaments importés en 2011
ALGER - Les importations algériennes de médicaments ont connu une hausse de 16,55% en 2011, passant de 1,610 milliard de dollars en 2010 à 1,87 milliard de dollars l'année dernière, a indiqué jeudi à Alger le service des douanes.

En volume, les quantités de médicaments importées par l'Algérie n'ont augmenté que de 2,2%, passant de 23.835 tonnes en 2010 à 24.362 tonnes en 2011, selon le le Centre national de l'informatique et des statistiques (Cnis) des Douanes cité par l'agence APS.

L'Algérie importe 70% de ses médicaments.

Toutefois, des scandales récurrents explosent face à la raréfaction sinon à la disparition de certains médicaments en particulier pour les maladies graves telles l'hypertension et le cancer.

Le ministre de le Santé, Djamel Ould Abbès, avait accusé le 30 décembre à l'Assemblée nationale certains importateurs d'avoir spéculé sur les prix de certains médicaments et dilapidé l'argent du peuple à travers des surfacturations estimées à 94 millions de dollars en 2011.
L'Algérie prévoit d'interdire à l'importation 800 produits pharmaceutiques en 2012 contre 300 auparavant, tandis qu'elle négocie avec des firmes étrangères des joint ventures pour produire localement ce dont le pays a besoin.




(©AFP / 26 janvier 2012 12h54)
http://www.romandie.com/news/n/_Algerie__187_milliard_de_dollars_de_medicaments_importes_en_2011260120121201.asp


Citation :
Hausse de plus de 36 % des importations de véhicules en Algérie en 2011
Publié le 26/01/2012
Les importations de véhicules en Algérie se sont établies à 390 140 unités en 2011, en hausse de 36,7 %, selon des statistiques douanières. En valeur, les importations de véhicules ont augmenté de 30 %, à 354 milliards de dinars (soit 3,5 milliards d’euros). Cette augmentation est principalement liée à une hausse générale du pouvoir d’achat dans le pays, qui a contrebalancé les effets de la crise financière mondiale, de la hausse des taxes et de la suppression du crédit automobile dans le pays.

Le gouvernement algérien réfléchit par ailleurs à la mise en place de solutions pour limiter les importations et pour inciter l’achat de véhicules produits localement


http://www.ccfa.fr/spip.php?article106031

Citation :
La Renault Symbol est le modèle le plus populaire d’Algérie
Publié le 26/01/2012
La Renault Symbol, qui a été vendue à 69 000 exemplaires en Algérie depuis son lancement en 2008 (dont 28 171 unités l’an dernier, cf. revue de presse du 5/1/12), est le modèle le plus populaire du pays. Selon Renault Algérie, une berline sur trois vendue dans le pays est une Symbol, tandis que le quart des berlines qui ont été commercialisées en 2011 sont de marque Renault. (EL WATAN 24/1/12)

DZ AUTOS (24/1/12) signale par ailleurs que le partenaire de Renault, Nissan, va ouvrir 14 nouvelles concessions en Algérie cette année, créant une centaine d’emplois.

http://www.ccfa.fr/spip.php?article105992


Citation :
Jean-Pierre Raffarin à Alger le 1er février pour faire avancer le dossier RenaultPublié le 23/01/2012 Jean-Pierre Raffarin, envoyé spécial du Président Nicolas Sarkozy, se rendra le 1er février à Alger pour faire avancer, notamment, le dossier de Renault. Le constructeur souhaite en effet construire une usine en Algérie pour y produire 150 000 voitures par an. (AFP 22/1/12)

http://www.ccfa.fr/spip.php?article105875

le credit a la consommation est interdit en algerie pour l'achat de produit importé de l'etranger, il est otaurisé que pour ce qu'on produit localement, je pense que c'est une bonne mesure pour que les etranger investisse dans la production en algerie en plus ca empeche pas les gens d'acheté des voiture importé vu l'augmentation ! de 36%, l'algerie est le plus gros marché automobil d'afrique
les voiture chinoise et indienne ne represente que 6% des voiture vendu dans l'algerie, les coreen beaucoup plus






oui mais par rapport au maroc l'algérie est très loin dernière , vu les barrière a l'entré mise par votre gouvernement . le nombre de voiture , l'age du park et aussi le volume des cylindres est plus important au maroc , mais algérie refuse d'ouvrir sont marché surtout au voiture de luxe ce qui est une bonne chose pour le balance commercial.

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 11104110
Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
juba2

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena32 Actualités Algeriennes - Page 23 Medail10
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeVen 27 Jan 2012 - 23:11

interessant a mediter

Citation :
En échange de la protection du système politique totalitaire des militaires algériens par les Français, les premiers devaient céder de la souveraineté nationale. Notamment en se pliant aux exigences de leurs protecteurs en matière de relations économiques.

Le projet du "Grand Moyen-Orient", cher aux Américains, se fonde principalement sur trois principaux objectifs : la destitution du nationalisme conservateur et totalitaire représenté par une petite bourgeoisie militaire, qu’ils contrôlaient, protégé et instrumentalisé en tant que moyen de stabilisation de la région, pour préserver les garanties de leur accès à l’énergie et à la sécurité d’Israël, parce que devenu obsolète devant la mutation géostratégique à la suite de la fin de la guerre froide, et inopérant devant la vague de contestation massive des populations arabes, d’une part ; la consécration de démocratie de façade dominée par une idéologie islamiste dit "modérée" et qui en réalité est croupion, facilement maniable et plus perméable à la corruption, capable de maintenir les populations de la région dans un stade prépolitique, pour maintenir les sociétés arabes dans un statu quo ; et enfin la neutralisation des véritables forces démocratiques, porteuses de volonté de contestation des conditions de la distribution internationale des richesses, et de solidarité active avec les peuples en luttent pour leur autodétermination, particulièrement la Palestine et le Sahara occidental.

Le concours des théocraties pétrolières

Ce projet est en train de se réaliser grâce à l’aubaine du "printemps arabe" avec le concours des théocraties pétrolières dont l’Arabie Saoudite et particulièrement le Qatar, qui a investi dans ce chantier sa diplomatie, ses pétro-dollars et sa machine de propagande, la chaîne satellitaire Al Jazira, et avec la complicité d’une petite bourgeoisie conservatrice locale par sa caution de l’idéologie nouvelle "l’islam politique modéré", disposée à ce jeu pour ses intérêts et aussi pour se venger de plusieurs décennies de répression de la part des militaires qui ont régné jusque-là sur la société de façon absolue et sans partage.

Si les régimes nationalistes arabes sont tombés facilement les uns après les autres, le cas de la Syrie reste à ce jour suspendu aux résidus de la fin de la guerre froide, par la résistance de la Russie à son dénouement.

Quant au cas de l’Algérie, il se présente sous une forme très complexe. Passé, après la fin de la guerre froide de la protection du bloc de l’Union soviétique, à une forme particulière de "protectorat" français, tellement les intérêts de ceux-là et de ceux de la petite bourgeoisie militaire algérienne se confondaient. En échange de la protection du système politique totalitaire des militaires algériens par les Français, les premiers devaient céder de la souveraineté nationale, notamment en se pliant aux exigences de leurs protecteurs en matière de relations économiques et à travers une passivité devant les passifs que représentent les crimes contre l’Humanité, commis pendant la période coloniale. Il devient donc vital pour les Français de protéger par tous les moyens le régime militaire algérien pour sauvegarder leurs intérêts avec ce pays. Dans ces conditions, les Français ne trouvent rien à redire sur l’instrumentalisation d’une démocratie de façade et de fausses réformes par le pouvoir algérien, qui sont pourtant rejetés et critiqués radicalement et sans concessions par l’opposition politique, la société civile et par la presse libre.

La situation de la Syrie et de l’Algérie, qui vient contredire le projet du "Grand Moyen-Orient" américain, tel un grain de sable dans les rouages de ce grand chantier colonial, entraîne les Américains dans un bras de fer tactique, aussi bien contre les Russes pour la Syrie que contre la France pour le cas de l’Algérie. Plusieurs indices rendus publics dans les médias ces derniers temps viennent renforcer la crédibilité de cette thèse.

En ce qui concerne l’Algérie, il y a eu d’abord l’assassinat du Professeur Ahmed Kerroumi, un activiste politique qui faisait partie des représentants de la société civile avec lesquels le rapporteur spécial des Nations unies à la liberté d’expression et la liberté de la presse Frank La Rue, s’était entretenu, lors de sa visite d’Oran, de la situation des droits de l’homme dans le pays.

Il y a eu ensuite les révélations du quotidien national El Khabar, que les Américains veulent créer un CNT algérien comprenant les islamistes Anouar Haddam, exilé aux États-Unis, Rabah Kebir en Allemagne, Abassi Madani au Qatar et Saïd Sadi, dans une forme renouvelée de la version du contrat de Rome.

Pour sa part de révélations, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Mme Louisa Hanoune qui s’exprimait lors d’une conférence de presse bilan de la Conférence internationale, organisée conjointement avec l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) sur le thème : "Contre les guerres d’occupation", a révélé que la délégation américaine présente à cette conférence a pu obtenir des informations selon lesquelles le CNT libyen a entrepris des démarches, soutenues par Washington, pour la création d’un CNT algérien, pour renverser le régime en place. Cette information sera corroboré par Wikileaks, qui révèle, qu’un sénateur américain a rendu public, récemment, un document, adressé par Benkhelifa, membre du CNT libyen, à la CIA, dans lequel il a dit que Mostefa Abdeljalil, le président du CNT est prêt pour apporter son soutien à la démarche de création d’un CNT en Algérie.

L’indice le plus spectaculaire et le plus près de nous, est l’arrestation et la demande d’extradition le 16 janvier de Mourad Dhina, en exécution d'un mandat d'arrêt international émis par Alger, suite à une condamnation par la justice algérienne en 2003. Mourad Dhina est cadre du FIS dissous, et membre fondateur du mouvement d'opposition islamiste en exil Rachad, qu'il avait fondé en 2004 avec notamment des officiers dissidents, dont le colonel Mohamed Samraoui (*), ancien officier du contre-espionnage qui a déserté sa fonction et s’est réfugié en Allemagne, il est également directeur exécutif de l’ONG de défense des droits de l’homme Karama, basée à Genève,

Pourquoi Mourad Dhina fut arrêté ce jour-là et non pas avant ? Pourtant, ce dernier se rendait régulièrement à Paris, où les militants du mouvement Rachad activent publiquement, en ayant un bureau et un studio d’enregistrement pour la chaîne de télévision Rachad TV.

Tout porte à croire que le mouvement Rachad est associé au projet de création d’un CNT algérien pour renverser le régime d’Alger. Il y eut d’abord, le 11 janvier, le rassemblement organisé par ce mouvement justement, devant l’ambassade d’Algérie à Paris pour dénoncer la dictature militaire. Selon un membre du bureau politique de Rachad, le jour de son arrestation, il venait d’assister à une réunion, au cours de laquelle, ce mouvement a décidé d’une initiative politique importante impliquant toute l’opposition. Auparavant, le 13 janvier, des militants de Rachad ont participé à la réunion de fondation du mouvement Agir pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA), dont Rachad est co-auteur de la rédaction de la charte de ce mouvement.

L’ACDA dans son objectif inavoué, comme relaté dans mon article : "Impasse à la crise politique et danger de recolonisation", paru sur le Matindz.net le 17 janvier, envisage de rassembler le maximum de militants et des personnalités de l’opposition algérienne, pour faire front commun et aller ensemble à une constituante, qui ne peut se faire logiquement que par le renversement du régime d’Alger, dans le cadre d’un CNT. La charte de ce mouvement, qui est ambiguë sur la question de la séparation du religieux et du politique, vise notamment à rassembler toutes les tendances idéologiques à ce projet, et activer sans porter le soupçon sur elle d’être associée à la mouvance islamiste Rachad, ni au projet de CNT américain.

Contacts DCI et Rachad

Selon un membre du bureau politique de Rachad, quelques jours avant son voyage à Paris, Mourad Dhina a eu un entretien avec un émissaire du général Bachir Tertag, nouveau patron de la DSI (Direction de la sécurité intérieur). La réponse de Mourad Dhina n’a pas été satisfaisante aux attentes du régime d’Alger, qui, à défaut d’arrangement, a opté pour le contre offensif. La France avait tout à gagner à s’exécuter par l’arrestation de Mourad Dhina, pour déjouer le projet américain, et préserver ses intérêts dans sa relation avec l’Algérie. Le bras de fer franco-américain ne fait que commencer.

L’Algérie, d’une façon ou d’une autre, court à sa perte. La solution pour elle de préserver sa souveraineté nationale et sa paix civile est de trouver une solution interne, par la normalisation de la vie démocratique et de trouver un compromis assez juste pour les passifs de la décennie noire en matière de morts, de disparitions, de destruction des bien publics, ainsi que la dilapidation de l’argent de la rente pétrolière qui se poursuit à ce jour.

Youcef Benzatat

(*) Le colonel Samraoui est rentré en Algérie l'année dernière.


http://www.lematindz.net/news/7148-lalgerie-au-centre-de-rivalites-coloniales-franco-americaines.html
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
FAMAS

messages : 6700
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena23
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena20

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeSam 28 Jan 2012 - 0:52

no comment

juba2 a écrit:
interessant a mediter

Citation :
et enfin la neutralisation des véritables forces démocratiques, porteuses de volonté de contestation des conditions de la distribution internationale des richesses, et de solidarité active avec les peuples en luttent pour leur autodétermination, particulièrement la Palestine et le Sahara occidental.

.



_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
farewell
Général de corps d'armée (ANP)
Général de corps d'armée (ANP)
farewell

messages : 2468
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena25
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeSam 28 Jan 2012 - 22:09

Citation :
eepad-un-fai-algerien-va-exporter-des-tablettes-en-Tunisie


http://www.kapitalis.com/kapital/35-entreprise/8026-eepad-un-fai-algerien-va-exporter-des-tablettes-en-tunisie.html

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 4cdc5300-4889-4be3-9a10-1fb0c573da7d
"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel
Spadassin

messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena25

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeLun 30 Jan 2012 - 15:54

Citation :
L’ancien secrétaire général du FLN, Abdelhamid Mehri, est décédé dans la matinée de ce lundi 30 janvier à l’âge de 85 ans, a-t-on appris auprès de membres du FLN. M. Mehri est décédé à l’hôpital militaire de Aïn Naadja (Alger) où il était hospitalisé depuis le début du mois de janvier.

Né en 1926, Abdelhamid Mehri a rejoint très tôt le Parti du peuple algérien (PPA). Membre suppléant au congrès de la Soummam, Mehri sera chargé des affaires maghrébines à la constitution du GPRA (gouvernement provisoire de la République algérienne). À l’indépendance, il occupera plusieurs postes dont celui d'ambassadeur d'Algérie à Paris.

Proche de l’ancien président Chadli Bendjedid, Mehri, un parfait arabisant, s’attèlera au lendemain du pluralisme en 1989 à conférer au FLN une certaine indépendance des cercles de décision. Une attitude qui lui vaudra d’être éjecté à la faveur du fameux "coup d’État scientifique". D'autant qu'en 1995, il avait soutenu le contrat de Rome en compagnie du FFS, de l’ex-FIS, du PT et de la Laddh. Depuis, Mehri s'est retiré de la scène politique, n’intervenant que rarement dans les forums ou les médias. L'année dernière, il a lancé une initiative politique destinée à rassembler les Algériens, mais celle-ci n’a pas reçu d’écho auprès du pouvoir. Il a déclaré « n’avoir pas décelé une volonté chez le pouvoir d’aller vers de vraies réformes ».

T S A


Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
leadlord

messages : 2766
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena11Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena10
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena31Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena11

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 0:04

Lah irahmou ou i3fou 3lih ou 3la jami3 lmousmimine

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 11104110
Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Spadassin
Lt-colonel
Lt-colonel
Spadassin

messages : 1388
Inscrit le : 30/03/2010
Localisation : oum dreyga
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena26
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena25

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 14:55

Citation :
En 2011, la rémunération réelle de l’épargne était négative
L’épargne des Algériens malmenée par l’inflation et la faiblesse du dinar

Vous êtes Algérien, vous gagnez correctement votre vie, vous aimeriez pouvoir placer intelligemment votre argent et faire fructifier votre capital. En Algérie, le seul moyen de placer ses économies est un compte épargne souscrit auprès de votre banque. Soit ! Sauf que, en Algérie, le taux de rémunération de l’épargne, en 2011, n’était que de 1,80. Officiellement, pour 100 000 dinars déposés, le placement vous rapporte donc 1 800 dinars. Or le taux de rémunération réelle de votre épargne, c’est-à-dire celui qui tient compte de l’inflation, est négatif : -2,69 pour 2011, selon des chiffres rapportés par The Economist Intelligence Unit, le think tank du très sérieux magazine britannique The Economist. Autrement dit, sur votre placement de 100 000 dinars, vous perdez 2 690 dinars.

Pour 2012, le taux de rémunération sera officiellement de 2 % et le taux réel, toujours négatif, de -1,48. Les prospections du groupe de réflexion anglais, pour les trois années à venir, ne sont pas fameuses non plus : un taux de rémunération officiel stable, à 2,50 pour 2013, 2014 et 2015, mais un taux réel respectivement à 0,38, -1,47, -1,62. Cependant, l’inflation n’est pas le seul ennemi de l’épargne en Algérie. À l’inflation vient, en outre, s’ajouter la dépréciation du dinar qui, selon le FCE (Forum des chefs d’entreprise), a perdu entre 10 et 15 % ces dernières semaines. Vous vous retrouvez donc, de fait, comme nombre de vos concitoyens, malmené, de front, par l’inflation et par la baisse du dinar.

Un peu partout dans le monde, les banques proposent d’autres produits financiers, comme des placements boursiers. Mais la diversification dans les placements est absente du système bancaire algérien et le marché boursier, malgré les promesses, ne décolle toujours pas. L’Algérien se trouve donc confronté à un choix cornélien : mettre son argent en banque et en perdre, ou, si la situation le permet, investir dans l’immobilier.

L’autre alternative, et c’est bien ce qui caractérise le système économique de l’Algérie, est la consommation jusqu’à l’écœurement. En 2011, l’Algérie a par exemple importé pour 4, 8 milliards de dollars de voitures. Ce dilemme, auquel les Algériens sont confrontés, illustre l’incohérence de la politique économique du gouvernement. Au lieu d’inciter à l’épargne en augmentant les taux de rémunération et en dynamisant la Bourse d’Alger, il encourage, de fait, la seule consommation et favorise la spéculation immobilière. C’est en partie ce qui explique l’explosion de la facture des importations (plus de 46 milliards de dollars en 2011) et la flambée du marché de l’immobilier malgré les nombreux programmes de construction de logements lancés par le gouvernement.
T S A
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
Yakuza

messages : 21643
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena20Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena22
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena21

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 15:21

Citation :
Exclusif : Mohamed Samraoui déballe tout à Alger
Posté le : 26 janvier, 2012

Depuis deux ans, le colonel Mohamed Samraoui, dissident du DRS, aurait entamé des négociations directement avec la présidence algérienne pour obtenir les protections nécessaires en vue de rentrer au pays. En contrepartie, Mohamed Samraoui aurait collaboré activement avec les services présidentiels dans certaines enquêtes sensibles. C’est donc au courant du mois de novembre dernier, dans le secret le plus absolu, que le colonel déchu a regagné l’Algérie sur un vol de la Lufthansa à destination d’Alger. Mohamed Samraoui aurait séjourné en Algérie pendant une semaine en compagnie de quelques membres de sa famille venus le rejoindre à la capitale et, plus exactement à Draria. D’après des sources bien informées avec lesquelles « Maghreb Intelligence » a pu échanger en exclusivité, c’est sur ordre de la présidence de la république que l’ex colonel du DRS a franchi les frontières aéroportuaires avec un passeport temporaire, qui lui avait été délivré récemment par l’ambassade d’Algérie à Berlin sous le nom de Samraoui Abdelwahab. Dés qu’il a foulé le sol algérien, il a immédiatement été pris en charge par un colonel du DRS répondant au nom de « Mostafa », et qui apparemment était en contact régulier avec Mohamed Samraoui depuis quelques années déjà. Le dissident s’est entretenu pendant son séjour avec un fonctionnaire de la présidence sur un certain nombre de dossiers liés à sa collaboration notamment sur le dossier « Ziane Hassani » alias le commandant « Rachid », et le dossier de l’organisation secrète du DRS et de ses activités clandestines. Lors de ces rencontres à Alger, Mohamed Samraoui a maintenu les accusations qu’il portait à l’encontre de trois agents du Département du Contre Espionnage algérien à savoir Nemouchi Reda, Hakim Benloucif, et Selmi Hichem, notamment à propos du dossier « Cristal8 » établi, dans les années 1990, par feu le général Samaïn Lamari.

Rappelons que le président de la république Abdelaziz Bouteflika avait, par le biais de l’ancien lieutenant colonel du DRS, Mohamed Chafik Mosbah, accusé réception au courant du mois de juin dernier, d’un courrier en provenance de l’ex colonel des services secrets algériens en exil, Mohamed Samraoui. Un courrier dans lequel ce dernier négocierait quelques détails et conditions restés encore en suspens et qui, apparemment, entravaient son éventuel retour au pays. Cette démarche entreprise par l’ex colonel du DRS vient après qu’il ait reçu au courant de cette année des garanties concernant l’annulation des poursuites engagées à son encontre. Ceci bien sûr en échange de sa collaboration avec les services présidentiels dans l’affaire du diplomate algérien Ziane Hassani, soupçonné d’avoir établi un ordre de mission au tueur présumé du militant algérien André Mecili, mais aussi, sur d’autres dossiers sensibles comme celui de l’assassinat du feu président Mohamed Boudiaf et du général Fodhil Saïdi.

Dans son courrier le colonel Mohamed Samraoui, a exprimé son grand regret au président Bouteflika et a vivement déploré la dissolution de la commission d’enquête instaurée il y a un an et demi par ce dernier en vue de faire toute la lumière et lever entièrement le voile sur un organisme secret des services spéciaux algériens créé par la vieille garde de l’ancienne puissante Sécurité Militaire. Un organe impliqué dans certains assassinats politiques au milieu des années 1990, et accusé dans le passé par le président Bouteflika et son entourage d’avoir tenté de le renverser à trois reprises depuis son intronisation à la magistrature suprême.
Dans son courrier, le colonel Mohamed Samraoui aurait joint un rapport détaillé sur les activités de l’organisme secret du DRS dans les années 1990, ainsi qu’une liste nominative d’agents spéciaux qui y auraient officiés. L’ex-colonel a demandé au président Bouteflika plus de garanties concernant sa sécurité et celle de sa famille dans le cas où il déciderait de rentrer en Algérie.
Dans son rapport Mohamed Samraoui accuse l’un des agents du service Action et Infiltration, le nommé Hakim Benloucif, originaire de Constantine, d’être l’un des membres les plus virulents de cette aile secrète du DRS et d’avoir été un élément proche de la nomenklatura des services de renseignements algériens dans les années 1990. Le colonel Samraoui affirme dans sa déclaration avoir échappé à plusieurs tentatives visant à l’éliminer physiquement par des membres de cette structure secrète après son feuilleton mouvementé avec le défunt général Smaïn Lamari.
http://www.maghreb-intelligence.com/articles-gratuits/1962-exclusif-mohamed-samraoui-deballe-tout-a-alger.html

_________________
Actualités Algeriennes - Page 23 A10-na10
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
juba2

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena32 Actualités Algeriennes - Page 23 Medail10
Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 16:24

Yakuza a écrit:
Citation :
Exclusif : Mohamed Samraoui déballe tout à Alger
Posté le : 26 janvier, 2012

Depuis deux ans, le colonel Mohamed Samraoui, dissident du DRS, aurait entamé des négociations directement avec la présidence algérienne pour obtenir les protections nécessaires en vue de rentrer au pays. En contrepartie, Mohamed Samraoui aurait collaboré activement avec les services présidentiels dans certaines enquêtes sensibles. C’est donc au courant du mois de novembre dernier, dans le secret le plus absolu, que le colonel déchu a regagné l’Algérie sur un vol de la Lufthansa à destination d’Alger. Mohamed Samraoui aurait séjourné en Algérie pendant une semaine en compagnie de quelques membres de sa famille venus le rejoindre à la capitale et, plus exactement à Draria. D’après des sources bien informées avec lesquelles « Maghreb Intelligence » a pu échanger en exclusivité, c’est sur ordre de la présidence de la république que l’ex colonel du DRS a franchi les frontières aéroportuaires avec un passeport temporaire, qui lui avait été délivré récemment par l’ambassade d’Algérie à Berlin sous le nom de Samraoui Abdelwahab. Dés qu’il a foulé le sol algérien, il a immédiatement été pris en charge par un colonel du DRS répondant au nom de « Mostafa », et qui apparemment était en contact régulier avec Mohamed Samraoui depuis quelques années déjà. Le dissident s’est entretenu pendant son séjour avec un fonctionnaire de la présidence sur un certain nombre de dossiers liés à sa collaboration notamment sur le dossier « Ziane Hassani » alias le commandant « Rachid », et le dossier de l’organisation secrète du DRS et de ses activités clandestines. Lors de ces rencontres à Alger, Mohamed Samraoui a maintenu les accusations qu’il portait à l’encontre de trois agents du Département du Contre Espionnage algérien à savoir Nemouchi Reda, Hakim Benloucif, et Selmi Hichem, notamment à propos du dossier « Cristal8 » établi, dans les années 1990, par feu le général Samaïn Lamari.

Rappelons que le président de la république Abdelaziz Bouteflika avait, par le biais de l’ancien lieutenant colonel du DRS, Mohamed Chafik Mosbah, accusé réception au courant du mois de juin dernier, d’un courrier en provenance de l’ex colonel des services secrets algériens en exil, Mohamed Samraoui. Un courrier dans lequel ce dernier négocierait quelques détails et conditions restés encore en suspens et qui, apparemment, entravaient son éventuel retour au pays. Cette démarche entreprise par l’ex colonel du DRS vient après qu’il ait reçu au courant de cette année des garanties concernant l’annulation des poursuites engagées à son encontre. Ceci bien sûr en échange de sa collaboration avec les services présidentiels dans l’affaire du diplomate algérien Ziane Hassani, soupçonné d’avoir établi un ordre de mission au tueur présumé du militant algérien André Mecili, mais aussi, sur d’autres dossiers sensibles comme celui de l’assassinat du feu président Mohamed Boudiaf et du général Fodhil Saïdi.

Dans son courrier le colonel Mohamed Samraoui, a exprimé son grand regret au président Bouteflika et a vivement déploré la dissolution de la commission d’enquête instaurée il y a un an et demi par ce dernier en vue de faire toute la lumière et lever entièrement le voile sur un organisme secret des services spéciaux algériens créé par la vieille garde de l’ancienne puissante Sécurité Militaire. Un organe impliqué dans certains assassinats politiques au milieu des années 1990, et accusé dans le passé par le président Bouteflika et son entourage d’avoir tenté de le renverser à trois reprises depuis son intronisation à la magistrature suprême.
Dans son courrier, le colonel Mohamed Samraoui aurait joint un rapport détaillé sur les activités de l’organisme secret du DRS dans les années 1990, ainsi qu’une liste nominative d’agents spéciaux qui y auraient officiés. L’ex-colonel a demandé au président Bouteflika plus de garanties concernant sa sécurité et celle de sa famille dans le cas où il déciderait de rentrer en Algérie.
Dans son rapport Mohamed Samraoui accuse l’un des agents du service Action et Infiltration, le nommé Hakim Benloucif, originaire de Constantine, d’être l’un des membres les plus virulents de cette aile secrète du DRS et d’avoir été un élément proche de la nomenklatura des services de renseignements algériens dans les années 1990. Le colonel Samraoui affirme dans sa déclaration avoir échappé à plusieurs tentatives visant à l’éliminer physiquement par des membres de cette structure secrète après son feuilleton mouvementé avec le défunt général Smaïn Lamari.
http://www.maghreb-intelligence.com/articles-gratuits/1962-exclusif-mohamed-samraoui-deballe-tout-a-alger.html

C'est le joker de boutef pour contrer Toufik head of the DRS.Les americains ont deja mis la main sur lui pur le briefing et debriefing.Il y a quellque chose qui sent ce qui va se passer en 2012.( Sahel,sahara,election,UMA,general nezzar l'occident a commence le bouton avec les generaux en commencant par nezzar a travers la suisse) Hillary visitant le maroc et alger.wait and see
Revenir en haut Aller en bas
zapbox
Commandant
Commandant


messages : 1195
Inscrit le : 21/11/2010
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite : Actualités Algeriennes - Page 23 Unbena24

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMar 31 Jan 2012 - 19:41

Citation :
Une délégation de Renault en Algérie à la veille de l'arrivée de JP Raffarin

ALGER - Une délégation dexperts du groupe français Renault s'est rendue mardi à Jijel, à 350 km à l'est d'Alger, où est prévue la construction dune usine de montage automobile, à la veille de la venue à Alger de Jean-Pierre Raffarin, envoyé spécial du président français.

La délégation française, accompagnée de cadres du ministère algérien de l'Industrie, a visité le site devant acueillir, dans la zone industrielle de Bellara à Jijel, des projets dinvestissement dans le domaine industriel, selon l'agence APS.

M. Raffarin est attendu mercredi à Alger pour une nouvelle visite destinée à faire avancer le partenariat entre les deux pays.

Cette nouvelle mission fait suite à un échange de courrier entre les Premiers ministres français François Fillon et algérien Ahmed Ouyahia, selon l'entourage de M. Raffarin, dont le dernier séjour à Alger remonte à mai dernier lors d'un Forum qui avait réuni de quelque 600 chefs d'entreprises français et algériens.

Les deux parties veulent mettre en place des projets qui concernent notamment Renault (voitures particulières), Lafarge (cimenterie) et Total (construction d'un vapocraqueur d'éthane).

Le ministre algérien de l'Industrie Mohamed Benmeradi avait indiqué en octobre que le partenariat avec Renault s'inscrirait dans le cadre de la législation algérienne, à savoir un partenariat de 51-49% dans lequel Renault aurait 49%.

M. Benmeradi avait annoncé que l'usine serait à Bellara, une zone industrielle proche du port de Jijel, qui est cogéré avec le groupe émirati DP World, 3e opérateur mondial de terminaux à conteneurs.

La première Renault fabriquée en Algérie - où production de véhicules de tourisme est pour l'instant inexistante - pourrait être livrée 18 mois après la conclusion de l'accord, selon le ministre.

Renault compte produire 75.000 véhicules annuellement dans un premier temps et à terme plus de 150.000.

Les concessionnaires, une quarantaine en Algérie, qui représentent l'essentiel du marché, ont importé 365.948 véhicules en 2011, soit une hausse de plus de 37%, pour un montant de 322,24 milliards de dinars (3,22 milliards d'euros).

RENAULT

LAFARGE

TOTAL


(©AFP / 31 janvier 2012 19h13)


http://www.romandie.com/news/n/_Une_delegation_de_Renault_en_Algerie_a_la_veille_de_l_arrivee_de_JP_Raffarin310120121901.asp


Revenir en haut Aller en bas
Mezghena
Adjudant-chef
Adjudant-chef
Mezghena

messages : 407
Inscrit le : 30/12/2011
Nationalité : Algerie

Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitimeMer 1 Fév 2012 - 10:37

Citation :
Coopération énergétique Algérie-UE
Un accord stratégique sera signé à Alger


le 01.02.12

L’Algérie et l’Union européenne vont signer un accord dans le domaine de l’énergie. Selon une source officielle basée à Bruxelles, «le texte est désormais finalisé. Il devrait être signé dans les prochains mois à l’occasion d’une visite à Alger du commissaire Günther Oettinger, dont la date n’a pas été fixée».

Actualités Algeriennes - Page 23 Photo_845655_465x348

L’Algérie et l’Union européenne vont signer cette année un mémorandum d’entente pour aboutir à un partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie. C’est ce que nous avons appris d’une source officielle de l’Union européenne basée à Bruxelles. La signature nous a aussi été confirmée par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Alger.
Il faut se rappeler que Mourad Medelci, le ministre des Affaires étrangères, avait indiqué sur les ondes de la Radio nationale au début du mois de janvier qu’«un accord sur l’énergie entre l’Algérie et l’Union européenne est actuellement en cours de finalisation et pourrait être signé courant 2012».

Sollicité par nos soins, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, a indiqué qu’«il s’agit, en fait, d’un mémorandum d’entente qui est en cours de finalisation et qui est appelé à régir les relations entre l’Algérie et l’UE dans le domaine de l’énergie».
A propos du contenu de cet accord, Amar Belani a précisé : «Dans ce contexte, il établit le cadre général qui comporte un certain nombre de dispositions pour fixer la complémentarité et l’équilibre des intérêts entre les deux partenaires comme, par exemple, la sécurité des approvisionnements de l’UE et le transfert de technologie pour le développement des énergies renouvelables en Algérie.»


Sécuriser les approvisionnements de l’UE


Une source de l’Union européenne basée à Bruxelles nous a confirmé que «les deux parties souhaitent marquer le renforcement de leur coopération en signant un mémorandum d’entente ayant pour objectif d’explorer la mise en place d’un partenariat stratégique entre l’UE et l’Algérie dans le domaine de l’énergie». A propos du contenu de cet accord, la source a précisé que «ce mémorandum s’inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de l’accord d’association et notamment de son article relatif à la coopération énergétique». Plus explicite, notre source a affirmé que «le texte est désormais finalisé. Il devrait être signé dans les prochains mois à l’occasion d’une visite à Alger du commissaire Günther Oettinger, dont la date n’a pas été fixée».

Si dans un premier temps, le gouvernement algérien avait mis en avant la question des visas lorsque l’UE avait proposé de conclure un accord stratégique sur l’énergie destiné à sécuriser les approvisionnements de l’Europe en gaz algérien, les discussions ont évolué vers le domaine des énergies renouvelables.Le lancement de l’initiative Desertec et du plan solaire méditerranéen a fait apparaître de nouveaux domaines de coopération.

L’Algérie s’est aussi positionnée en adoptant au mois de février 2011 un programme ambitieux de développement des énergies renouvelables (ENR) et d’efficacité énergétique en s’appuyant sur la mise en valeur des ressources inépuisables comme le solaire et leur utilisation pour diversifier les sources d’énergie.
Le programme algérien a pour objectif l’installation d’une puissance d’origine renouvelable de près de 22 000 MW entre 2011 et 2030, dont 12 000 MW seront dédiés à couvrir la demande nationale en électricité et 10 000 MW à l’exportation d’ici 2030. Environ 40% de la production d’électricité destinée à la consommation nationale sera d’origine renouvelable.


Après le gaz, le solaire


La signature au mois de décembre 2011 d’un accord entre Desertec et Sonelgaz a dû contribuer à faire avancer les discussions qui sont menées depuis 2006. En effet, après le lancement de l’initiative Desertec, l’Algérie avait développé sa propre vision et son propre programme.A la proposition de lancer des centrales électriques solaires au sud de la Méditerranée pour alimenter l’Europe en électricité d’origine solaire, l’Algérie avait proposé un partenariat qui tienne compte de ses intérêts, à savoir garantir l’ouverture du marché européen à cette électricité d’origine solaire et fabriquer le matériel localement en assurant le transfert de technologie.
Surtout que, selon les experts, «l’Algérie présente des conditions exceptionnelles pour la production de l’électricité solaire et la moyenne annuelle d’ensoleillement la place comme un site de premier choix en Afrique du Nord».

L’ouverture du marché européen garantirait les investissements énormes, que nécessitent ce projet et le transfert technologique avec le lancement d’industries locales génératrices d’emplois au sud de la Méditerranée qui aiderait une région marquée par la présence d’une importante population jeune touchée par le chômage.
C’est en présence du commissaire européen chargé de l’énergie, Günther Oettinger, et du ministre algérien de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, que la société algérienne de l’électricité et du gaz, Sonelgaz, et l’initiative industrielle Dii (Desertec) avaient signé le 9 décembre 2011 à Bruxelles un accord qui considère que «le renforcement des échanges d’expertise technique, l’examen des voies et moyens pour l’accès aux marchés extérieurs et la promotion commune du développement des énergies renouvelables en Algérie et à l’international sont au cœur de ce partenariat stratégique».

Selon le communiqué officiel, «les deux parties encourageront par leurs activités les coopérations industrielles en matière de recherche et développement dans les domaines de la fabrication, de l’installation et de l’exploitation des énergies renouvelables». Cet accord a été signé lors d’une rencontre sur le développement du partenariat dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique organisée à Bruxelles par l’Algérie en collaboration avec l’Union européenne.
La réunion avait permis à l’Algérie de présenter le programme national de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. L’Algérie est l’un des principaux fournisseurs en gaz naturel de l’Europe avec la Russie et la Norvège. Plus de 97% de ses exportations de gaz naturel, en moyenne 60 milliards de mètres cubes par an sont destinés à l’Europe.
http://www.elwatan.com/economie/un-accord-strategique-sera-signe-a-alger-01-02-2012-157285_111.php
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Actualités Algeriennes - Page 23 Empty
MessageSujet: Re: Actualités Algeriennes   Actualités Algeriennes - Page 23 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Algeriennes
Revenir en haut 
Page 23 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24 ... 31 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» actualités du jour
» Actualité
» actualité syrienne militaire économique et politique
» jus d'orange, à quel âge?
» Actualité Malifaux + règles vf (page 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: