Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 9:32

je ne pense que la DRS a quelque influence sur cette bande de soudards , putschistes dans l'âme ..

dans certains pays de la zone (exemple la RDC, Burkina, Guinée ...), l'armée a plutôt une vocation de prédatrice que protectrice ..

bien entendu, ils sont incapables de défendre leur intégrité territoriale, par contre racketter des civils ou violer des femmes, là ils sont champions....

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6089
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 9:38

Ah oui c'est vrai la DRS n'est pas présente au Mali, elle n'as jamais manipuler ou tenu des relation contre-nature avec les groupes armée ou certain dirigeant de l'armée malienne qui sont sortie de l'Ecole de Cherchell ( ce qui explique leur débacle...)

Et bien entendu le fait que le 1er ministre est le principal artisan de l'intervention militaire est un pur hazard, de même que l'annonce de l'envoie de la mission européenne et l'accélération des procédure pour obtenir une résolution au Conseil de Sécurité.

Nan l'Algérie ne panique pas elle est trés sereine la dessus comme le montre la construction de mur et le cadenasage des camps de Tindouf...
Et bien sur la visite prochaine du président Français et aussi du au hazard....

Finalement la DRS est effectivement innocente de ce qui passe au Mali...et le marmote elle met le chocolat dans le papier d'alu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 10:18

Voire la main du DRS derrière AQMI est aussi ridicule que de voire la main des services lmarocains derrière le MUJAO, il doit y avoir des infiltrations surement mais de là à parler de création ex-nihilio, cela dit tu dois avoir surement raison pour une toute petite partie de ton argumentation,

Alger a surement du intervenir de quelle manière que ce soit au Mali en tant que principal voisin, c'est l'inverse qui aurait été bizarre - quand ton voisin bat sa femme depuis quelque mois déja la moindre des choses c'est d'essayer de calmer le jeu ou au contraire de mettre de l'huile sur le feu, je suis désolé mais dans le cas présent ce n'est pas l'Algérie qui met de l'huile sur le feu et qui joue les gros bras dans les réunions internationales...
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 14:13

Missoum a écrit:
Voire la main du DRS derrière AQMI est aussi ridicule que de voire la main des services lmarocains derrière le MUJAO, il doit y avoir des infiltrations surement mais de là à parler de création ex-nihilio, cela dit tu dois avoir surement raison pour une toute petite partie de ton argumentation,

Alger a surement du intervenir de quelle manière que ce soit au Mali en tant que principal voisin, c'est l'inverse qui aurait été bizarre - quand ton voisin bat sa femme depuis quelque mois déja la moindre des choses c'est d'essayer de calmer le jeu ou au contraire de mettre de l'huile sur le feu, je suis désolé mais dans le cas présent ce n'est pas l'Algérie qui met de l'huile sur le feu et qui joue les gros bras dans les réunions internationales...


HS

non les affabulation sur le mujao et le maroc sorte unisquement des journaux(torchons) algérien

contrairement au lien entre le DRS l'aqmi(ex GSPC),gia etc est un fait d'arme connu internationalement

de plus le maroc a vraiment aucuns intêret au mali contraimen a l'algérie qui ne veut veut pas que ces groupses retourne au bercail en algérie et qui désire se montrer en puissance régional(meme l'israel a peur de vous d'après vos journaux, pendant qu'on y est pourquoi pas la russie la chine ou les usa)


HS\
Revenir en haut Aller en bas
eljerrari
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 62
Inscrit le : 02/12/2012
Localisation : MARRAKECH
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 14:56

Citation :
«L’armée malienne n’est pas prête pour la reconquête du Nord», dixit l’Ambassadeur de France

A travers l’Ambassadeur de France au Mali, Christian Rouer, les responsables de l’AMS-UNEEM et la Presse nationale et internationale ont été édifiés non seulement sur la position de la France relative à la crise du Nord, mais aussi sur son point de vue concernant la «guerre à reculons» de la communauté internationale.

Au cours de cette entrevue médiatique dont le thème portait sur «La politique de la France au Sahel : le cas du Mali», les propos du diplomate français ont fait ressortir que le Mali ne peut non seulement pas aller seul au front, mais qu’au aucune date d’intervention militaire n’est envisageable. La récupération mordicus de cette partie du p ays occupée depuis des mois par les terroristes n’est pas une idée unanimement partagée par la communauté internationale. Si par ailleurs, en termes d’avancées satisfaisantes au sein de cette communauté internationale, on peut se réjouir aujourd’hui de la levée du blocus sur les armements maliens dans les ports de la sous-région ouest-africaine et le recrutement, dans la même foulée, de 2000 jeunes dans l’armée malienne, l’étape d’une confusion totale en matière d’actes concrets se profile à l’horizon. C’est pourquoi, de l’autre côté de Ouagadougou, il est question de la formalisation d’un énième protocole d’accord avec les djihadistes avec, au préalable, des déconnections avérées avec AQMI. Au même moment, à Bamako, par rapport au démarrage de l’intervention militaire (car il est impossible d’attendre septembre-octobre prochain), il semble que les choses ne sont pas comme on l’imagine.

L’armée malienne n’est pas prête, encore moins les forces étrangères. Pire, on accorde peu d’importance à la souffrance des populations du Nord. Cette situation vient d’être soulignée par l’Ambassadeur de la France au Mali suite à une entrevue organisée par l’AMS-UNEEM. Concernant la position de la France dans le contexte actuel de la crise malienne, il faut souligner que de Sarkozy à Hollande, les choses ont légèrement changé en façade, mais pas au fond. L’intégrité du territoire malien demeure intacte quand on sait que c’est à partir des médias français que certains responsables du MNLA osent se faire entendre à travers le monde. La France se dit rassurant quant à la lenteur du système des Nations Unies en affirmant que l’armée malienne n’est pas prête à mener à bien cette mission seule. Il va donc sans dire que si jamais le contraire se passe, il y a de fortes probabilités que le Mali échoue au front. La politique française au Sahel se manifeste surtout dans ces volets : l’humanitaire, la coopération militaire, l’appui en termes de droits de l’homme et de patrimoines. Selon le diplomate français, la négociation en question se fera avec l’ensemble des communautés du Nord. Ainsi se confirme alors le caractère politique de cette crise.
http://www.maliweb.net/news/armee/2012/12/10/article,110882.html

_________________
Imad
Revenir en haut Aller en bas
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 15:28

arsenik a écrit:
Missoum a écrit:
Voire la main du DRS derrière AQMI est aussi ridicule que de voire la main des services lmarocains derrière le MUJAO, il doit y avoir des infiltrations surement mais de là à parler de création ex-nihilio, cela dit tu dois avoir surement raison pour une toute petite partie de ton argumentation,

Alger a surement du intervenir de quelle manière que ce soit au Mali en tant que principal voisin, c'est l'inverse qui aurait été bizarre - quand ton voisin bat sa femme depuis quelque mois déja la moindre des choses c'est d'essayer de calmer le jeu ou au contraire de mettre de l'huile sur le feu, je suis désolé mais dans le cas présent ce n'est pas l'Algérie qui met de l'huile sur le feu et qui joue les gros bras dans les réunions internationales...


HS

non les affabulation sur le mujao et le maroc sorte unisquement des journaux(torchons) algérien

contrairement au lien entre le DRS l'aqmi(ex GSPC),gia etc est un fait d'arme connu internationalement

de plus le maroc a vraiment aucuns intêret au mali contraimen a l'algérie qui ne veut veut pas que ces groupses retourne au bercail en algérie et qui désire se montrer en puissance régional(meme l'israel a peur de vous d'après vos journaux, pendant qu'on y est pourquoi pas la russie la chine ou les usa)


HS\

Je sais pas ou t'as vu que l'Algérie jouait la puissance internationale, on attitude au Mali démontre justement qu'elle veut qu'on la laisse tranquille et qu'on laisse les Maliens se débrouiller entre eux, pour ce qui est de la main du DRS j'attends tes preuves (autres que les délires de pseudos spécialistes comme Lugan ou l'ancien ambassadeur au Sénégal)
Revenir en haut Aller en bas
pierrot1771
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1380
Inscrit le : 09/05/2011
Localisation : paris
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 11 Déc 2012 - 15:34

marques a écrit:
je ne pense que la DRS a quelque influence sur cette bande de soudards , putschistes dans l'âme ..

dans certains pays de la zone (exemple la RDC, Burkina, Guinée ...), l'armée a plutôt une vocation de prédatrice que protectrice ..

bien entendu, ils sont incapables de défendre leur intégrité territoriale, par contre racketter des civils ou violer des femmes, là ils sont champions....


+ 1000^^

_________________
Pour toi, pas d'espoir... Pour moi, pas de regret.

www.torapamavoa.blogspot.com
Signez svp: http://www.avaaz.org/fr/petition/Liberation_de_Bradley_Manning/?cdBaxbb
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Sam 15 Déc 2012 - 11:58

Citation :
samedi, 15 décembre 2012 06:59
L'armée malienne entrainée par les militaires européens
IRIB-les pays membres de l'Union européenne entreront en action pour former dès le début 2013 les soldats de l'armée malienne.
Selon la chaine 5 , " L'Europe s'était dite prête depuis longtemps à soutenir financièrement et logistiquement l'armée malienne face aux rebelles du nord de ce pays et depusi le début de 2013 il s'est engagé à subvenir aux besoins logistqiues de l'armée". " des groueps de militaires européens arriveront au Mali pour former les 2600 soldats de l'armée malienne . quelques 200 formateurs militaires européens s'attèleront à la formation de 2600 soldats maliens. L'Allemagne, la France l'Espagne fournissent entre autre ces formateurs.

http://french.irib.ir/info/afrique2/item/230843-l-arm%C3%A9e-malienne-entrain%C3%A9e-par-les-militaires-europ%C3%A9ens
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 18 Déc 2012 - 12:11

Citation :
18/12/2012 à 09h:23 Par Malika Groga-Bada
Les forces maliennes ont été incapables de défendre le nord du Mali. De la base au sommet, pour la reconstruire, une seule solution : s'appuyer sur des chefs respectés et incontestés.

Disciplinée, bien formée, bien équipée... L'image d'armée modèle a volé en éclats sous les coups de boutoir des rebelles touaregs et de leurs alliés islamistes. Si les unités ont résisté aux premières heures du conflit, en janvier, elles n'ont pu tenir face à un ennemi organisé en petites unités mobiles très réactives. Le coup d'État du 21 mars et son cortège d'arrestations d'officiers ont fini de désorganiser les troupes qui, sur le champ de bataille, ont reçu ordres et contrordres d'une hiérarchie désarticulée via des canaux de communication piratés par les assaillants ! Fin mars, l'armée avait quitté toutes ses positions, abandonnant des stocks entiers d'armes et de munitions ainsi que ses véhicules.

Du plus haut gradé au petit soldat, on martèle que le moral est au beau fixe et que l'on piaffe d'impatience de reconquérir le Nord du Mali. Encore faut-il pouvoir remettre l'armée d'aplomb. De l'aviation, il ne reste plus grand-chose. La dizaine de chasseurs-bombardiers de type Mig-21 sont loin d'être tous opérationnels et au moins deux des trois hélicoptères de combat MI-24 sont cloués au sol. Quant aux pilotes - qui totalisent peu d'heures de vol -, on peut se demander s'ils sont encore à la hauteur...

Stock

L'infanterie comptait bien une cinquantaine de véhicules de reconnaissance (BRDM), une quarantaine de blindés légers (BTR-60) et des chars (PT-76 et T-55) d'origine bulgare ou soviétique, mais une grande partie de cet arsenal est aujourd'hui inutilisable. Depuis le 4 décembre, le Mali a récupéré son stock d'armement commandé sous Amadou Toumani Touré puis bloqué au port de Conakry. De quoi galvaniser les troupes, mais est-ce suffisant ?

« L'armée a été dévitalisée, déclarait à Jeune Afrique le colonel Séga Sissoko, directeur général du musée consacré à l'institution militaire. Le népotisme et la corruption jadis proscrits ont atteint le commandement. » Négligée après la révolution démocratique de 1991, l'armée malienne a sombré. Elle s'est paupérisée. Les rangs de soldats gonflés de désoeuvrés et de diplômés-chômeurs, avec des soldes indigentes, sont démotivés. À l'inverse, une partie de la hiérarchie s'est embourgeoisée, en profitant parfois des trafics qui prospèrent à la lisière du Sahel.

Expérience

L'expérience acquise par des officiers et sous-officiers formés en Algérie, en Allemagne, en France ou aux États-Unis n'a pas été mise à profit. Au mieux, ils se sont retrouvés éloignés des centres de formation, cantonnés à des tâches administratives. L'intégration d'ex-rebelles touaregs, après la signature du pacte national (1992), n'a rien arrangé : beaucoup ont été affectés dans leur région d'origine et ont fini par y créer des baronnies échappant au pouvoir central.

Dur de gagner une guerre avec des troupes peu soudées qui n'ont plus confiance en leurs chefs. « La clé, c'est de confier le commandement des opérations à des hommes respectés », analyse un officier supérieur nigérien. Trois noms reviennent fréquemment : les colonels Didier Dacko, Mohamed Abderrahmane Ould Meydou et El Hadj Ag Gamou. Visiblement, leur rôle déterminant a aussi été perçu par l'ennemi. Le 2 décembre, Gamou, installé au Niger avec ses hommes depuis mai, a été victime d'un attentat.



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Armée malienne : opération refondation | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mer 26 Déc 2012 - 11:36

Citation :







_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 8 Jan 2013 - 18:04

Citation :
Mali: tirs d'avertissement de l'armée contre les islamistes

L'armée malienne s'est opposée à l'arme lourde lundi et mardi près de Mopti (centre) aux groupes islamistes armés qui contrôlent le nord du pays, juste avant des discussions prévues entre le gouvernement et deux groupes rebelles.

Pour contrer les islamistes qui s'étaient rapprochés de la limite des régions du Sud encore sous contrôle gouvernemental, "l'armée malienne a effectué lundi et dans la nuit de lundi à mardi vers Kona, des tirs de sommation face à l'ennemi, qui a reculé", a indiqué une source militaire malienne.

Kona est proche de Mopti, située à environ 650 kilomètres de la capitale Bamako et qui est la dernière grande ville avant les zones sous contrôle des islamistes, des groupes armés incluant jihadistes et rebelles touareg. C'est la première fois depuis neuf mois que l'armée malienne et les groupes rebelles sont aussi proches d'un affrontement.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ansar Dine et le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) contrôlent entièrement depuis fin juin les trois régions administratives formant le nord du Mali (Kidal, Gao, Tombouctou) ainsi que des localités de la région de Mopti, dont Douentza (environ 145 km au nord-est de la ville de Mopti).

Selon des sources sécuritaires et des témoins, Aqmi, Ansar Dine et le Mujao se sont regroupés début janvier dans une localité proche de Tombouctou. Ils ont avec eux des hommes de la secte islamiste nigériane Boko Haram et ont installé une base militaire dans cette localité, Bambara Maoudé.

Un responsable de la sécurité s'est dit "très inquiète", soupçonnant les islamistes de vouloir progresser vers le sud du Mali.

Le Nord est tombé entre leurs mains et celles de rebelles touareg entre fin mars et début avril 2012, à l'issue d'une offensive de deux mois et demi contre l'armée malienne et quelques jours après un coup d'Etat militaire à Bamako, le 22 mars, qui a renversé le président Amadou Toumani Touré. Les islamistes ont ensuite évincé de leurs zones leurs ex-alliés touareg et y multiplient les exactions en prétendant imposer la charia (loi islamique) dont ils ont une interprétation rigoriste.

Discussions à Ouagadougou

Ces développements se produisent à deux jours de discussions prévues jeudi entre le gouvernement malien, Ansar Dine et la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) sous l'égide du Burkina Faso, pays médiateur régional pour la crise malienne.

Les différentes parties y avaient déjà eu de premières discussions directes le 4 décembre. Sous la pression du Burkina Faso et de l'Algérie, qui a engagé une médiation parallèle, autre pays médiateur, Ansar Dine avait annoncé fin 2012 renoncer à appliquer la charia dans tout le Mali, mais seulement dans ses zones d'influence. Il s'était engagé à prendre ses distances avec Aqmi et le Mujao en rejetant le "terrorisme", tout en se disant disposé au dialogue avec Bamako.

Mais dans un communiqué diffusé le 3 janvier, le chef d'Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, a accusé le pouvoir malien de ne pas être prêt au dialogue et a retiré son offre de cessation des hostilités, sans toutefois fermer la porte à de nouvelles discussions.

Quelques jours auparavant, dans son message de voeux à la Nation, le président malien par intérim Dioncounda Traoré avait affirmé que le Mali se préparait à faire "la guerre contre les terroristes" sans attendre des mois, et que cette guerre "se fera plus tôt qu'on ne le pense" avec l'armée malienne aux premiers rôles.

Des préparatifs sont en cours pour le déploiement d'une force internationale au Mali pour déloger les islamistes armés. Le 20 décembre, l'ONU a approuvé ce déploiement, sans préciser de calendrier mais en indiquant qu'il se fera par étapes, en prônant en parallèle un dialogue politique avec certains des groupes armés ne remettant pas en cause l'intégrité territoriale du Mali et rejetant le terrorisme.

Fin novembre, le représentant spécial de l'ONU pour le Sahel, Romano Prodi, avait estimé qu'aucune intervention ne pourrait avoir lieu avant "septembre 2013".

http://www.slateafrique.com/101311/mali-tirs-de-sommation-de-larmee-contre-des-groupes-armes-islamistes
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Jeu 17 Jan 2013 - 21:47

Un Z9 malien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8346
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Ven 18 Jan 2013 - 3:43

ce Z-9 est hors service


_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Ven 18 Jan 2013 - 9:58

Citation :
18/01/2013 à 08h:10 | AFP
L'armée malienne a affirmé avoir repris jeudi "le contrôle total" de la localité de Konna (centre), dont la chute le 10 janvier aux mains de combattants islamistes avait précipité l'intervention française au Mali.

"Nous avons repris le contrôle total de la localité de Konna, après avoir fait subir de lourdes pertes à l'ennemi", a assuré l'armée malienne dans un bref communiqué publié vendredi.

L'information a été confirmée par une source de sécurité régionale et par des habitants de la zone joints par l'AFP.

La zone n'est pas accessible à des observateurs indépendants.

Des combats avaient opposé mercredi, puis dans la nuit de mercredi à jeudi des soldats maliens, appuyés par des militaires français, à des islamistes armés près de Konna.

Et il a fallu de nouvelles frappes aériennes françaises, jeudi, pour que les soldats maliens puissent entrer dans la ville, selon une source de sécurité.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait reconnu le 15 janvier que Konna, à 700 km au nord-est de Bamako, n'avait pas encore été reprise par l'armée malienne.

"L'armée est à une vingtaine de kilomètres de Konna, les islamistes ne sont pas partis de Konna, ils sont dans la périphérie" de la localité, avait expliqué le 15 janvier un habitant qui avait fui la ville, joint par l'AFP.

"Après les frappes, qui ont surtout visé la sortie sud de Konna, l'armée n'est pas entrée dans Konna. Les islamistes sont sortis pour se cacher dans les environs. Mais ils viennent souvent se ravitailler en nourriture à Konna", avait-il ajouté.

Un porte-parole d'Ansar Dine (défenseurs de l'islam), Aboul Habib Sidi Mohamed, avait affirmé mardi que les jihadistes contrôlaient toujours la ville.

La chute de Konna lors d'une offensive surprise des combattants islamistes le 10 janvier, alors que le front entre armée malienne et groupes jihadistes était gelé depuis des mois, avait déclenché l'intervention de la France, qui redoutait une percée des islamistes vers la capitale Bamako (sud). Les forces françaises étaient d'abord intervenues avec des frappes aériennes, puis avec un engagement au sol.

Plus de 1. 400 soldats français, des avions et des hélicoptères de combat, sont désormais déployés au Mali.

Une centaine de militaires Togolais et de Nigérians, premiers éléments de la force d'intervention ouest-africaineouest-africaine (Misma), dont l'objectif est de chasser les groupes armés qui occupent le Nord-Mali depuis neuf mois, sont arrivés jeudi soir à Bamako.

Quelques 2. 000 membres de cette force doivent être déployés au Mali d'ici le 26 janvier.



Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Mali: l'armée malienne a repris "le contrôle total" de Konna | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique



Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13197
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Ven 18 Jan 2013 - 22:23

Non vous ne rêvez pas messieurs! Je comprends pourquoi ils ont appelé la France au secours


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 5226
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Ven 18 Jan 2013 - 22:36

si j'étais soldat malien je déserterais a coup sur et je ne pense pas qu apres le départ de la France cette armée aura suffisamment d'armes de soldats et de munitions pour couvrir un immense territoire comme le leur faut pas se leurrer le mali est un pays très pauvre tu ajoute l'instabilité politique il sera l'épine dans le pied de ses voisins spécialement l'Algérie
on dirait des poules qui pondent des oeufs clown
Revenir en haut Aller en bas
B26
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 56
Inscrit le : 31/12/2012
Localisation : Fes
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Sam 19 Jan 2013 - 0:04

Si seulement toutes les guerres pouvaient se passer comme cet entraînement, on pourrait éviter bien des victimes .
Plus sérieusement, ça montre que les millions de dollars investis pour entraîner l'armée aurait plutôt du être utilisé pour l'équiper en munitions Shocked .
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Sam 19 Jan 2013 - 11:01

J'imagine le soldat un moment dire "je peux plus tirer, je suis en manque de salive" Rolling Eyes

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 22 Jan 2013 - 14:51

Citation :
Le général Ibrahima Dahirou sur RFI: «On avait sous-estimé l’ennemi»



Le général Ibrahima Dahirou à Bamako, le 16 janvier 2013.
AFP/ ISSOUF SANOGO


Par RFI

L'armée française et les soldats maliens poursuivent leur offensive contre les islamistes maliens, au lendemain de la reprise de Diabaly et Douentza. L’objectif final étant la libération totale du nord du Mali. Pour le général Ibrahima Dahirou, chef de l'état-major malien, sans l’intervention française, il était difficile de tenir, même Sévaré. Il espère la liberation prochaine de Tombouctou et Gao. Propos recueillis par Christophe Boisbouvier.


RFI : Général Ibrahima Dahirou Dembélé, la reprise de Diabaly et de Douenzta, est-ce un tournant dans le conflit ?

Je dirais que c’est un tournant important, avec le soutien de nos partenaires français, lorsqu’on a perdu Konna et Diabaly.

Est-ce qu’il y a eu des combats pour la reprise de ces deux villes ?

Pour Diabaly, il y a eu des combats importants. Pas entre les éléments terrestres. Mais les partenaires français, avec l’appui aérien, ont neutralisé tous les véhicules ennemis et les éléments ennemis qui étaient dans la ville et aux environs de Diabaly, ce qui a permis à nos troupes de pénétrer dans la ville.

Et quelles sont les forces qui sont en première ligne ?

Je dirais que les forces en premier, les forces maliennes, travaillent ensemble dans des GTA, des groupements tactiques interarmées, pour la reprise de ces villes.

Le 10 janvier, l’armée malienne s’est battue à Konna, contre les jihadistes. Onze soldats maliens ont été tués. Pourquoi n’avez-vous pas pu tenir cette position ?


Parce que sans appui aérien, ça allait être difficile. Donc, pour Konna, les éléments ont résisté pendant quarante-huit heures. Il n’y avait pas d’appui aérien. Pour les éléments, c’était obligé de se replier vers Sévaré, parce qu'ils étaient déjà fatigués avec les cartouches. Je dirais même qu’on avait sous-estimé l’ennemi qui avait plus de moyens, plus d’équipements. Et sans l’intervention des partenaires français, les frères d’armes des forces aériennes françaises, c’était difficile de tenir, même Sévaré.

Et ce qui est nouveau aujourd’hui, c’est l’appui des hélicoptères de combat ?

Ce qui change la donne c’est l’appui des hélicoptères de combat et les frappes dans la profondeur par des avions d’attaque.

Après la prise de Douentza et de Diabaly, quel est votre objectif maintenant ?

La libération totale des régions du nord du Mali.

Espérez-vous une libération de Tombouctou et de Gao dans les jours qui viennent ?

Si les appuis sont conséquents, ça ne dépassera pas plus d’un mois, pour Gao et Tombouctou.

À partir de Mopti, Sévaré ou à partir du Niger ?

Des deux. À partir du Niger, les forces qui sont là-bas, les forces armées nigériennes et les forces tchadiennes qui sont en appui, pourront en moins d’un mois arriver à Gao. Parce que pour l’élément ennemi, son intention est se retirer dans les collines, au niveau d’Aguelhoc.

Vous parlez d’Aguelhoc. C’est là, il y a un an, dans l’extrême-nord du Mali, que les jihadistes ont commis leurs premières exactions. Est-ce que les militaires maliens ne risquent pas aujourd’hui de vouloir venger leurs camarades ?

Non, parce que depuis le mois d’avril 2012, après le repli de nos éléments du Nord, on a commencé à les réorganiser et mettre un accent important sur le droit international humanitaire, le code de conduite du soldat, et faire comprendre au soldat qu’il est là pour protéger la population. Et tant que le soldat est avec la population, il va gagner sa guerre.

Entre Niono et Diabaly, cinq Touaregs, dont un marabout, auraient été tués par les forces maliennes. Dans le quartier de Waillhirdé, à Mopti, plusieurs dizaines de cadavres de soit-disant rebelles auraient été jetés dans un puits par des soldats en uniforme. Est-ce que tout cela n’est pas inquiétant ?

Je ne pourrai pas dire que cela est vrai, parce que n’importe qui peut se procurer des tenues militaires aujourd’hui. C’est pour ça même que notre crainte c’est que des éléments incontrôlés veulent créer des problèmes à l’armée malienne. On peut commettre des actes de ce genre pour mettre ça sur le dos des forces armées maliennes.

Vous parlez des éléments incontrôlés. Quand vous entendez le chef de la milice Ganda-Koy déclarer : « Nous considérons tous les Tamacheks, tous les Touaregs comme des rebelles du MNLA ». Comment réagissez-vous ?

Tous les combattants ne sont pas uniquement des peaux blanches. Il y a plusieurs peaux noires qui sont parmi ces jihadistes et ces terroristes.

Donc, il ne faut pas faire l’amalgame ?

Il ne faut pas faire l’amalgame. Toute peau blanche n’est pas terroriste ou jihadiste. Et parmi l’ennemi qui a attaqué les différentes positions, il y avait beaucoup de peaux noires là-dedans. C’est dire que nous sommes entre frères, que l’on soit blanc ou noir, c’est la population malienne.

Mais est-ce qu’il n’y a pas, quelquefois, des soldats qui commettent des crimes, en les mettant sur le dos des milices ?

L’armée malienne a pris les dispositions pour former ses soldats. Donc, tout soldat qui va commettre des exactions contre des populations civiles, sera immédiatement ramené du terrain pour l’amener à Bamako, via le tribunal militaire, qui va le juger et le mettre à la disposition du tribunal civil.


tags: Dioncounda Traoré - France - François Hollande - Mali


http://www.rfi.fr/afrique/20130122-general-brahima-dahirou-konna-sevare-jihadistes-douentza-gta-ganda-koy-mnla-
Revenir en haut Aller en bas
Czb
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 40
Inscrit le : 16/02/2011
Localisation : Paname
Nationalité : Algerie-Francais

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mar 22 Jan 2013 - 22:15

Mes amis 'Missoum', 'Arsenik' et 'Pierrot1771' rendez-vous vers cette page où le débat a déjà été vivement engagé! (J'en suis l'instigateur)

http://far-maroc.forumpro.fr/t3605p255-armee-algerienne-anp-tome-ix


_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mer 23 Jan 2013 - 21:04

Citation :
L'armée malienne accusée d'exactions, premiers "mouvements" de la force africaine

La France a annoncé mercredi que des soldats de la force africaine avaient commencé à se diriger vers le centre du Mali, et appelé à la vigilance alors que des accusations d'exactions contre des soldats maliens se multiplient.

"Il y a déjà des forces qui sont arrivées à Bamako. Un certain nombre de forces ont déjà commencé à monter vers des villes intermédiaires (centre)", a déclaré le chef de la diplomatie française Laurent Fabius.

Le ministre n'a précisé ni la nationalité des troupes en mouvement, ni les villes vers lesquelles elles se dirigent, ni enfin le nombre de militaires concernés par son annonce.

A Bamako, une source au ministère malien de la Défense a précisé à l'AFP que "160 soldats du Burkina Faso sont arrivés à Markala (270 km au nord de Bamako) pour prendre la relève des Français" qui y tiennent un pont stratégique sur le fleuve Niger.

Selon cette source, "ils sont déjà installés, ils pourront ensuite aller à Niono et à Diabali", deux localités situées plus au nord, dont l'une, Diabali, a été récemment reprise aux islamistes par les armées française et malienne. "Après les Français, les Africains sont sur le terrain", a-t-elle ajouté.

Jusqu'à présent, l'armée française est la seule armée étrangère à être engagée dans la lutte contre les groupes islamistes armés qui contrôlent le nord du Mali depuis l'été dernier. Elle agit avec le concours d'unités de l'armée malienne.

Treize jours après le début de l'intervention française qui a donné un coup d'arrêt à la progression des islamistes vers le Sud, la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) a accusé mercredi des soldats de l'armée malienne d'avoir perpétré "une série d'exécutions sommaires", dans le centre du Mali et réclamé la création "immédiate" d'une commission d'enquête indépendante.

Au moins 11 personnes ont été exécutées à Sévaré (650 km au nord-est de Bamako), dans le camp militaire de l'armée malienne, près de la gare routière et près de l'hôpital, a détaillé l'ONG.

Ces exactions visent particulièrement les communautés arabe et touareg, majoritaires au sein des groupes islamistes armés.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a appelé mercredi l'encadrement de l'armée malienne à être "extrêmement vigilant" envers les risques d'exactions.

"Les Touareg, nos amis"

Lors d'une audition à l'Assemblée nationale, M. Fabius a ajouté qu'il avait évoqué ces questions avec le Premier ministre malien Diango Cissoko, mercredi au téléphone, et que le président malien Dioncounda Traore allait à nouveau adresser une mise en garde aux troupes maliennes en fin de semaine.

Les Touareg "sont nos amis", "sauf ceux qui se sont laissés embrigader par des groupes terroristes que nous condamnons totalement", a ajouté le ministre.

Le chef d'état-major de l'armée malienne a promis mardi que "tout soldat qui commettra des exactions contre des population civiles sera immédiatement ramené du terrain et jugé par un tribunal militaire", mettent en particulier en garde contre des atteintes visant les "peaux blanches", Arabes et Touareg au Mali.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui avait salué l'intervention "courageuse" de la France au Mali, avait aussi fait part mardi de ses craintes concernant l'impact de l'opération sur les civils et les droits de l'homme.

A Paris, le chef de la diplomatie française a aussi affirmé que tous les soutiens internationaux supplémentaires à la guerre au Mali seraient "les très bienvenus". L'intervention a coûté en treize jours environ 30 millions d'euros, selon Paris.

Certaines interrogations ont commencé à poindre sur un isolement de la France: si elle a engrangé le soutien quasi unanime de la communauté internationale et des appuis en matière de logistique, aucun pays occidental ne s'est engagé à participer à la guerre sur le terrain.

Plus de 2.300 soldats français sont déjà déployés au Mali, nombre qui va rapidement augmenter, d'autant que Paris bénéficie depuis lundi de l'aide des Etats-Unis qui transportent troupes et équipements français, depuis la France vers l'Afrique de l'ouest.

A Washington, la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a d'ailleurs plaidé mercredi pour renforcer le soutien de Washington à la lutte contre les groupes islamistes armés au Mali, comparant la menace d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) à celle de Ben Laden et du 11-Septembre.

"Les gens me disent tout le temps, Aqmi n'a pas attaqué les Etats-Unis. Oui mais avant le 11 septembre 2001, nous n'avions pas été attaqués sur notre territoire depuis, je crois la guerre de 1812 et Pearl Harbor", a-t-elle expliqué lors d'une audition très médiatisée au Sénat.

http://www.slateafrique.com/102257/larmee-malienne-accusee-dexactions-dans-louest-et-le-centre
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Lun 28 Jan 2013 - 18:35

Citation :
jan 28, 2013
Chypre offre près de 2400 fusils d’assaut à l’armée malienne

Nicolas Gros-Verheyde /Sahel /

(BRUXELLES2, exclusif) Le pays est petit mais pas désarmé. La république de Chypre devrait fournir des fusils d’assaut à l’armée malienne. C’est désormais confirmé. L’offre a été faite dans les groupes de travail de l’UE. Les Chypriotes vont ainsi donner environ 2400 Zastava 7.62mm, la kalachnikov de fabrication yougoslave qui équipe l’armée chypriote que l’armée malienne. C’est une des premières contributions faites directement pour équiper la nouvelle armée malienne. Ce besoin en armes est un de ceux identifiés par les Forces armées du Mali qui ont adressé une liste à l’Union européenne et aux Etats-membres. Il a ensuite été validée par la mission d’évaluation française, selon nos informations.

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/chypre-offre-pres-de-2400-fusils-dassaut-a-larmee-malienne.html
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Jeu 31 Jan 2013 - 22:46

Citation :
La France va laisser des armements au Mali

Selon l'Envoyé spécial de France Info à Addis-Abeba, le Quai d'Orsay a promis de contribuer à hauteur de 47 MEUR à l'aide financière à la reconstruction du Mali et de la mise à niveau des armées africaines. L'essentiel sera fourni en nature selon cette même source qui affirme aussi que le Japon sortira pour sa part une centaine de millions d'euros (1). Il y aura, c'était connu, des formateurs, mais notre pays va laisser, selon le confrère, des armements envoyés ces derniers jours dans le cadre de l'opération Serval (2). Pas les VBCI quand même ?

(1) par contre, c'est logique, aucun de ces donateurs n'a prévu de régler à la France les surcoûts liés au déploiement de moyens militaires, pour stopper des djihadistes.
(2) il est vrai que vu l'état de certains VAB, ou de l'âge des Sagaie, on peut, avec humanisme, les laisser sur place.
http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/la-france-va-laisser-des-armements-au.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ali117
1ere classe
1ere classe


messages : 50
Inscrit le : 02/02/2013
Localisation : ..
Nationalité : Irak

MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Sam 2 Fév 2013 - 18:40

Fahed64 a écrit:
Non vous ne rêvez pas messieurs! Je comprends pourquoi ils ont appelé la France au secours


Shocked ça permet d'économiser des munitions au moin..
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20301
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   Mer 13 Fév 2013 - 20:56

Citation :
Mali: le capitaine Sanogo investi à la tête d'un comité de réforme de l'armée


Le capitaine Amadou Haya Sanogo, chef des putschistes ayant renversé en mars 2012 le président malien Amadou Toumani Touré, a été officiellement investi mercredi à la tête d'un comité de réforme de l'armée, près de six mois après sa nomination à ce poste, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le capitaine Sanogo, nommé président du "Comité militaire de suivi de la réforme des forces de défense et de sécurité" par décret présidentiel daté du 8 août 2012, a été investi lors d'une cérémonie au siège de la présidence, à Koulouba (près de Bamako), en présence du président par intérim Dioncounda Traoré, du Premier ministre Diango Cissoko et de plusieurs chefs militaires maliens. Le coup d'Etat du 22 mars 2012 avait précipité la chute du nord du Mali aux mains de groupes islamistes armés liés à Al-Qaïda.


http://www.slateafrique.com/103355/mali-le-capitaine-sanogo-investi-la-tete-dun-comite-de-reforme-de-larmee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Malienne / Armed and Security Forces of Mali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» PUMA SA 330
» Armée Malienne
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée Mauritanienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: