Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 31 Jan 2013 - 23:51


Islam a geometrie variable, quand ils ont besoin de $$$ ou de soutien ils vont pleurnicher chez les khalijis...

Citation :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 1 Fév 2013 - 0:50

C'est normal, ils ont vécu autant de temps sous un régime communiste. Qui dis communiste, dis moyen-âge..
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 1 Fév 2013 - 17:30


Citation :
Amnesty International accuse l’armée malienne d’exécutions extrajudiciaires de civils

Amnesty International (AI) a dénoncé ce vendredi 1er février, de « graves violations » et « atteintes aux droits humains » commises par l’armée malienne et les groupes islamistes armés au Mali. « Amnesty International a recueilli des témoignages indiquant que, le 10 janvier 2013, soit la veille de l'intervention française, l'armée malienne a arrêté et exécuté de manière extrajudiciaire plus d’une vingtaine de civils, principalement dans la ville septentrionale de Sévaré », affirme l’ONG dans un communiqué.

Un chercheur de cette organisation non gouvernementale s’est rendu au Mali dans le cadre d’une mission de dix jours et a mené des « recherches » dans les villes de Ségou, Sévaré, Niono, Konna et Diabaly, selon le communiqué.

« Des témoins oculaires ont raconté qu’ils avaient vu des soldats jeter les corps de plusieurs personnes dans un puits dans le quartier Waïludé à Sévaré. Une fois que les corps ont été jetés au fond du puits, ils ont tiré des rafales à deux ou trois reprises », précise Amnesty international.

Les forces maliennes ont également procédé à des arrestations arbitraires, toujours selon AI. Les personnes ciblées étaient soupçonnées d’avoir « un lien avec les groupes islamistes » à cause de leur apparence vestimentaire ou de leur « origine ethnique », selon l’ONG qui se base sur des témoignages. « Amnesty International s'est entretenue avec plusieurs détenus qui ont déclaré avoir été battus ou maltraités durant leur détention », poursuit‑elle.


« Homicides illégaux et recrutement d’enfants soldats »

Les groupes islamistes ayant occupé le Nord Mali pendant près d’un an se sont également rendus coupables d’« homicides illégaux » et de « recrutement d’enfants soldats », selon AI. « Un témoin a raconté que des membres des groupes armés islamistes avaient sommairement tué cinq soldats maliens blessés ainsi qu’un civil dans la ville de Diabali les 14 et 15 janvier, après sa prise par des groupes islamistes armés », indique Amnesty international, ajoutant que des enfants ont été forcés à rejoindre les rangs de ces groupes.

« À Diabaly, plusieurs personnes ont raconté qu’elles avaient vu des enfants, certains âgés de dix ans, armés de fusils aux côtés des combattants islamistes », raconte cette ONG. « À Ségou, Amnesty International a pu s'entretenir avec deux enfants soldats en détention ‑ dont l'un présentait des signes de déficience mentale – », ajoute‑t‑elle. Amnesty international appelle toutes les parties concernées par ce conflit à « veiller au respect du droit international humanitaire ».

http://www.tsa-algerie.com/divers/amnesty-international-accuse-l-armee-malienne-d-executions-extrajudiciaires-de-civils_23638.html
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 1 Fév 2013 - 19:54

vipsdesvips a écrit:

Islam a geometrie variable, quand ils ont besoin de $$$ ou de soutien ils vont pleurnicher chez les khalijis...
ils sont aussi loin d´islam qu´un athé,je les connais ici,mounafiquin surtout les kossovars

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 2 Fév 2013 - 7:47

Citation :
USA : Près d'un suicide par heure chez les anciens combattants

Reuters | 02/02/2013 | 07h38

Une étude du département des Anciens combattants américain publiée vendredi révèle un taux de suicide plus élevé qu'attendu chez les anciens soldats, avec en moyenne 22 morts par jour, soit une toutes les 65 minutes.
"Ces données fournissent une image plus complète, plus précise et malheureusement plus alarmante du taux de suicide des anciens combattants", a déclaré Patty Murray, sénatrice démocrate de l'Etat de Washington, qui a soutenu une loi visant à renforcer l'aide psychologique pour les anciens combattants.
L'étude recense les suicides allant de 1999 à 2010. Une précédente étude faisait état de 18 suicides quotidiens.
Plus de 69% des cas surviennent chez des individus âgés de 50 ans ou plus.

Ces résultats interviennent deux semaines après l'annonce d'un taux de suicide record dans l'armée en 2012, le nombre des suicides dépassant celui des soldats morts au combat.
"Nous avons plus de travail à accomplir et nous utiliserons ces données pour continuer à renforcer nos efforts en matière de prévention du suicide", a déclaré dans un communiqué Eric Shinseki, secrétaire aux Anciens combattants.
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 3 Fév 2013 - 10:24

Comment dire, Israël est il un pays civilise, ou un pays raciste qui a peut de respect pour l être humain ?

À vous de faire votre choix.

Citation :


Quand Israël impose la contraception à ses Éthiopiennes
Le Point.fr - Publié le 30/01/2013 à 19:44 - Modifié le 30/01/2013 à 21:05
Le ministère israélien de la Santé a admis avoir pratiqué des injections d'un agent contraceptif aux Juives falashas immigrées. À leur insu.


Le mystère est enfin levé sur l'étonnante baisse de 50 % du taux de fécondité des Juifs éthiopiens d'Israël depuis 2000. Après cinq années de démentis successifs, le gouvernement israélien a admis qu'il avait instauré un système de contraception des femmes immigrées d'origine éthiopienne avant leur arrivée en Israël. L'affaire a fait grand bruit en décembre dernier, après la diffusion par la télévision israélienne d'un reportage dans l'émission d'éducation Vacuum.

Trente-cinq immigrées éthiopiennes y affirment avoir été forcées d'accepter, il y a huit ans, une injection de Depo-Provera, un agent contraceptif de longue durée, au risque de ne pas être autorisées à pénétrer sur le territoire israélien. "Ils nous disaient qu'il s'agissait d'un vaccin", raconte une femme interrogée par la journaliste Gal Gabbay, rapporte dimanche le quotidien israélien Haaretz. "Ils nous disaient que les gens qui ont beaucoup d'enfants souffrent." "Nous leur disions que nous ne voulions pas l'injection", affirme de son côté Emawayish, une autre Éthiopienne.

"Nous étions effrayées" (immigrée éthiopienne)

"Ils nous répondaient que, si nous n'en voulions pas, nous n'irions pas en Israël. Et que nous ne serions pas autorisées non plus à accéder au bureau du Joint [American Jewish Joint Distribution Committee, la plus grande organisation humanitaire juive, NDLR] et que nous ne bénéficierions pas d'aides ou de soins médicaux. Nous étions effrayées, insiste-t-elle. Nous n'avions pas le choix." D'après le reportage, l'"opération" avait lieu dans des ateliers situés dans des camps de transit. La pratique était ensuite répétée tous les trois mois après l'arrivée des femmes dans l'État hébreu.

Des accusations qui, en décembre, ont été formellement démenties par le Joint. D'après l'organisme, cité par Haaretz, les ateliers de planning familial faisaient partie des services fournis aux immigrants afin de leur apprendre à espacer les naissances d'enfants. "Nous ne leur conseillons pas d'avoir de petites familles", affirmait à l'époque le Joint. "C'est une question personnelle, mais nous les informons de cette possibilité."

Volte-face

Même son de cloche du côté du ministère israélien de la Santé, qui jure, en décembre, "ne pas recommander ou ne pas essayer d'encourager l'usage du Depo-Provera". Toutefois, le ministère ajoute que, si ces injections ont réellement été administrées, cela s'est fait sans son consentement. La diffusion du reportage a en tout cas provoqué l'ire de l'Association pour les droits civiques en Israël (ACRI), qui, dans une lettre, a demandé la "fin immédiate" des injections et le lancement d'une enquête.

Six semaines plus tard, le professeur Roni Gamzu, directeur général du ministère de la Santé, intime l'ordre de mettre un terme à la pratique, a révélé Haaretz. Dans une directive officielle, il demande à tous les gynécologues du pays de "ne pas renouveler les prescriptions de Depo-Provera pour les femmes d'origine éthiopienne ou d'autres femmes qui, pour toutes sortes de raisons, ne comprennent pas les implications de ce traitement". Le ministère souligne néanmoins que cette consigne "ne constitue pas une prise de position ni un constat des faits" à propos de cette contraception forcée.

Discriminations

Pour le porte-parole de l'ACRI, Marc Grey, cette lettre constitue "un aveu important que ce phénomène a bien existé". Une mauvaise publicité dont l'État hébreu se serait bien passé. Lui qui a déjà été épinglé en 2012 pour ses campagnes haineuses d'expulsion de réfugiés africains ne l'avait pas été jusqu'ici concernant les Juifs falashas (ou Beta Israël), et donc citoyens israéliens. Longtemps coupés des autres communautés juives, les Juifs d'Éthiopie n'ont été reconnus comme tels qu'en 1975 par le gouvernement israélien. Celui-ci a organisé, notamment dans les années 1980 et 1990, deux vastes opérations de rapatriement, permettant à 35 000 d'entre eux de s'installer en Israël.

D'après l'AFP, ils seraient aujourd'hui plus de 120 000, dont 80 000 sont nés en Afrique, mais nombreux sont encore ceux à devoir affronter d'énormes différences culturelles et des discriminations au sein de la société israélienne.



Par ARMIN AREFI
Réduire le texte
Grossir le texte
http://www.lepoint.fr/monde/quand-israel-force-ses-ethiopiennes-a-la-contraception-30-01-2013-1622050_24.php
Revenir en haut Aller en bas
Ali117
1ere classe
1ere classe


messages : 50
Inscrit le : 02/02/2013
Localisation : ..
Nationalité : Irak

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 3 Fév 2013 - 10:54

charly a écrit:
Comment dire, Israël est il un pays civilise, ou un pays raciste qui a peut de respect pour l être humain ?

À vous de faire votre choix.

Citation :


Quand Israël impose la contraception à ses Éthiopiennes
Le Point.fr - Publié le 30/01/2013 à 19:44 - Modifié le 30/01/2013 à 21:05
Le ministère israélien de la Santé a admis avoir pratiqué des injections d'un agent contraceptif aux Juives falashas immigrées. À leur insu.


Le mystère est enfin levé sur l'étonnante baisse de 50 % du taux de fécondité des Juifs éthiopiens d'Israël depuis 2000. Après cinq années de démentis successifs, le gouvernement israélien a admis qu'il avait instauré un système de contraception des femmes immigrées d'origine éthiopienne avant leur arrivée en Israël. L'affaire a fait grand bruit en décembre dernier, après la diffusion par la télévision israélienne d'un reportage dans l'émission d'éducation Vacuum.

Trente-cinq immigrées éthiopiennes y affirment avoir été forcées d'accepter, il y a huit ans, une injection de Depo-Provera, un agent contraceptif de longue durée, au risque de ne pas être autorisées à pénétrer sur le territoire israélien. "Ils nous disaient qu'il s'agissait d'un vaccin", raconte une femme interrogée par la journaliste Gal Gabbay, rapporte dimanche le quotidien israélien Haaretz. "Ils nous disaient que les gens qui ont beaucoup d'enfants souffrent." "Nous leur disions que nous ne voulions pas l'injection", affirme de son côté Emawayish, une autre Éthiopienne.

"Nous étions effrayées" (immigrée éthiopienne)

"Ils nous répondaient que, si nous n'en voulions pas, nous n'irions pas en Israël. Et que nous ne serions pas autorisées non plus à accéder au bureau du Joint [American Jewish Joint Distribution Committee, la plus grande organisation humanitaire juive, NDLR] et que nous ne bénéficierions pas d'aides ou de soins médicaux. Nous étions effrayées, insiste-t-elle. Nous n'avions pas le choix." D'après le reportage, l'"opération" avait lieu dans des ateliers situés dans des camps de transit. La pratique était ensuite répétée tous les trois mois après l'arrivée des femmes dans l'État hébreu.

Des accusations qui, en décembre, ont été formellement démenties par le Joint. D'après l'organisme, cité par Haaretz, les ateliers de planning familial faisaient partie des services fournis aux immigrants afin de leur apprendre à espacer les naissances d'enfants. "Nous ne leur conseillons pas d'avoir de petites familles", affirmait à l'époque le Joint. "C'est une question personnelle, mais nous les informons de cette possibilité."

Volte-face

Même son de cloche du côté du ministère israélien de la Santé, qui jure, en décembre, "ne pas recommander ou ne pas essayer d'encourager l'usage du Depo-Provera". Toutefois, le ministère ajoute que, si ces injections ont réellement été administrées, cela s'est fait sans son consentement. La diffusion du reportage a en tout cas provoqué l'ire de l'Association pour les droits civiques en Israël (ACRI), qui, dans une lettre, a demandé la "fin immédiate" des injections et le lancement d'une enquête.

Six semaines plus tard, le professeur Roni Gamzu, directeur général du ministère de la Santé, intime l'ordre de mettre un terme à la pratique, a révélé Haaretz. Dans une directive officielle, il demande à tous les gynécologues du pays de "ne pas renouveler les prescriptions de Depo-Provera pour les femmes d'origine éthiopienne ou d'autres femmes qui, pour toutes sortes de raisons, ne comprennent pas les implications de ce traitement". Le ministère souligne néanmoins que cette consigne "ne constitue pas une prise de position ni un constat des faits" à propos de cette contraception forcée.

Discriminations

Pour le porte-parole de l'ACRI, Marc Grey, cette lettre constitue "un aveu important que ce phénomène a bien existé". Une mauvaise publicité dont l'État hébreu se serait bien passé. Lui qui a déjà été épinglé en 2012 pour ses campagnes haineuses d'expulsion de réfugiés africains ne l'avait pas été jusqu'ici concernant les Juifs falashas (ou Beta Israël), et donc citoyens israéliens. Longtemps coupés des autres communautés juives, les Juifs d'Éthiopie n'ont été reconnus comme tels qu'en 1975 par le gouvernement israélien. Celui-ci a organisé, notamment dans les années 1980 et 1990, deux vastes opérations de rapatriement, permettant à 35 000 d'entre eux de s'installer en Israël.

D'après l'AFP, ils seraient aujourd'hui plus de 120 000, dont 80 000 sont nés en Afrique, mais nombreux sont encore ceux à devoir affronter d'énormes différences culturelles et des discriminations au sein de la société israélienne.



Par ARMIN AREFI
Réduire le texte
Grossir le texte
http://www.lepoint.fr/monde/quand-israel-force-ses-ethiopiennes-a-la-contraception-30-01-2013-1622050_24.php

Si c'est pas raciste je me demande ce que s'est! Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 3 Fév 2013 - 21:37

Citation :

Citation :
Un ancien ministre iranien contrôlé en Allemagne, avec un chèque de 54 M €UR

L’ancien ministre iranien des Finances Tachmaschb Masaheri a récemment été contrôlé en Allemagne en possession d’un chèque d’un montant de 54 millions d’euros, a rapporté dimanche le journal Bild am Sonntag.

Tachmaschb Masaheri, qui a également dirigé la Banque centrale d’Iran jusqu’en 2008, a été contrôlé par les douaniers de l’aéroport de Düsseldorf le 21 janvier dernier, alors qu’il arrivait de Turquie, affirme le Bild am Sonntag. Selon le journal, un chèque tiré par la Banque centrale du Venezuela d’un montant de 300 millions de Bolivar (54 millions d’euros) a été découvert dans l’une des poches de son bagage à main. (Europe1).

scratch Ca existe un cheque de $54M ?
Revenir en haut Aller en bas
Ali117
1ere classe
1ere classe


messages : 50
Inscrit le : 02/02/2013
Localisation : ..
Nationalité : Irak

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 3 Fév 2013 - 21:45

54m$? Shocked Impossible à moin que ce soit un canular.. Shocked ou tout simplement de la corruption Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 3 Fév 2013 - 22:16

Ali117 a écrit:
54m$? Shocked Impossible à moin que ce soit un canular.. Shocked ou tout simplement de la corruption Rolling Eyes

could be... rien trouver dans la presse allemande en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
ait atta
sergent
sergent


messages : 246
Inscrit le : 09/09/2012
Localisation : france
Nationalité : Maroc

MessageSujet: actualités internationales    Lun 4 Fév 2013 - 13:11

Citation :
Un réseau soupçonné d'avoir truqué 380 matches de football a été démantelé lundi, a annoncé l'Office européen de police Europol. Crédit Flickr / Ludo29
Un réseau criminel soupçonné d'avoir truqué 380 matches de football - dont des rencontres de Ligue des Champions et de qualification pour la Coupe du monde - a été démantelé dans le cadre de la "plus grande enquête de tous les temps sur des matches truqués présumés", a annoncé lundi l'Office européen de police Europol.

"Il nous semble clair qu'il s'agit de la plus grande enquête de tous les temps sur des matches truqués présumés", a déclaré le directeur d'Europol, Rob Wainwright, lors d'une conférence de presse à La Haye. Le but du trucage était de gagner d'importantes sommes d'argent grâce à des paris sportifs. Quelque 425 arbitres, dirigeants de clubs et joueurs, notamment, sont soupçonnés d'avoir pris part au trucage des matches.

La plupart des matches truqués ont été joués dans les championnats turcs, allemands et suisses, a précisé Europol, mais d'autres matchs seraient concernées à travers 15 pays dans le monde. Ainsi deux matches de Ligue des Champions européenne et des matches de qualification pour la Coupe du Monde ont été mis en cause. Europol a notamment montré lors de la conférence de presse, une rencontre internationale entre l'Argentine et la Bolivie lors de laquelle un arbitre hongrois accorde un penalty plus que litigieux en faveur de l'Argentine.


En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/pepites/football-reseau-soupconne-avoir-truque-380-matches-demantele-628332.html#mzAhIplDR4xZH0id.99
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 4 Fév 2013 - 16:08

vipsdesvips a écrit:
rien trouver dans la presse allemande en tout cas.
http://www.bild.de/regional/duesseldorf/zollamt/zoll-findet-scheck-28358070.bild.html
http://www.finanznachrichten.de/nachrichten-2013-02/25871983-iranischer-ex-finanzminister-mit-54-millionen-euro-im-handgepaeck-erwischt-003.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 4 Fév 2013 - 16:24

vielen Dank Idea , bizarre que ca n'aie pas fait plus de bruit...
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 5 Fév 2013 - 18:14

Citation :
North Korea video shows 'US city' hit by missiles
NORTH Korea has posted a video on YouTube depicting a US city resembling New York engulfed in flames after an apparent missile attack.

The video was uploaded by the North's official website, Uriminzokkiri, which distributes news and propaganda from the state media.
The video is shot as a dream sequence, with a young man seeing himself on board a North Korean space shuttle launched into orbit by the same type of rocket Pyongyang successfully tested in December.
As the shuttle circles the globe - to the tune of We Are the World - the video zooms in on countries below, including a reunified Korea.
The focus then switches to a city - shrouded in the US flag - under apparent missile attack, with its skyscrapers either on fire or in ruins.
"Somewhere in the United States, black clouds of smoke are billowing," reads a caption. "It seems that the nest of wickedness is ablaze."













Some predict the nuclear test will come before the Lunar New Year on February 10, while others suggest it will be timed to coincide with the February 16 birthday of late leader Kim Jong-Il, father of current leader Kim Jong-Un (above).
The video ends with the young man concluding that his dream will "surely come true".
"Despite all kinds of attempts by imperialists to isolate and crush us ... never will anyone be able to stop the people marching toward a final victory," it says.
Meanwhile, South Korean President Lee Myung-Bak believes North Korea could detonate multiple devices when it goes ahead with a nuclear test expected in the coming weeks or even days.
In an interview with the Chosun Ilbo daily, the outgoing president also acknowledged the huge challenge the international community faces in seeking to wean Pyongyang off its nuclear weapons program.
The North has signalled that it will carry out a "higher level" nuclear test very soon, in a defiant response to tightened UN sanctions after its successful long-range rocket launch in December.





South Korean conservative protesters burn a mockup of a North Korean missile and portraits of Kim Jong-Un in December. Picture: Getty Images
Mr Lee said "higher-level" suggested Pyongyang might attempt to detonate several devices.
"North Korea is likely to carry out multiple nuclear tests at two places or more simultaneously" to maximise scientific gains from an event that will be globally condemned, Mr Lee said.
Experts around the world are gearing up to analyse any test for what it might reveal about the current status of the North's weaponisation program.
Of particular interest will be any sign that its scientists have succeeded in developing a warhead that can be fitted onto a missile.
"If the North produces miniaturised weapons that can be used as warheads on missiles, it would really pose a threat," Mr Lee said. "That's why the whole world is watching it so intensively."
Mr Lee has only a few weeks left in office at the end of a five-year term marked by an almost total freeze of contacts between North and South Korea.
In his interview, he suggested that diplomatic efforts would make little headway in bringing about a significant policy shift in Pyongyang.
"I think it is difficult to persuade the North regime to give up the nuclear path," he said.
Some predict the test will come before the Lunar New Year on February 10, while others suggest it will be timed to coincide with the February 16 birthday of late leader Kim Jong-Il, father of current leader Kim Jong-Un

/www.heraldsun.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 6 Fév 2013 - 10:30


où va notre chère tunisie

Citation :
Assassinat de Chokri Belaïd
Le leader du front populaire et l’avocat Chokri Belaïd a été assassiné ce matin mercredi 6 février 2013 avec des balles réelles.
Quatre balles, a indiqué une source sécuritaire à Business News.
Shems FM indique qu’il a été atteint par deux balles.
L’assassinat a eu lieu devant sa résidence à El Menzah 6. Il a été transporté d’urgence à la clinique de la cité Ennasr.
Nous sommes allés sur place, à 8H45, et nous avons constaté qu’il est décédé, comme nous l’a confirmé son épouse en pleine crise de larmes poussant des cris de douleur indescriptibles.
Nous y reviendrons avec de plus amples précisions en milieu de matinée.

http://www.businessnews.com.tn/Assassinat-de-Chokri-Bela%C3%AFd-avec-des-balles-r%C3%A9elles,520,36105,3
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 7 Fév 2013 - 11:50

Citation :

Deux chasseurs russes sont entrés dans l’espace aérien japonais

Deux avions chasseurs russes sont entrés jeudi dans l’espace aérien japonais, a annoncé le ministère nippon de la Défense qui a fait immédiatement décollé quatre appareils des forces nippones.

Ces avions russes ont pénétré quelques secondes dans l’espace nippon à 14H59 locales (05H59 GMT), au large de l’île septentrionale de Hokkaido, peu après que le Premier ministre nippon a dit vouloir trouver une solution mutuellement satisfaisante à un différend territorial entre les deux pays à propos des îles Kouriles. (AFP).
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 7 Fév 2013 - 14:24

une erreur qui en dit beaucoup...

http://www.alarabiya.net/articles/2013/02/06/264812.html
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 7 Fév 2013 - 23:21

mon article sur l'avenir du salafisme au maghreb a dispru ..je peux savoir pourquoi ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 9 Fév 2013 - 23:06

Citation :
Mali: l'impossible contrôle des frontières
Face au repli des jihadistes, Algérie, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Sénégal ont annoncé avoir pris des mesures pour sécuriser leurs frontières respectives avec le Mali.

Depuis le début de la crise au Mali, la sécurisation des frontières est l’une des priorités des cinq pays qui l’entourent. Ciblés par des frappes aériennes françaises, la plupart des combattants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), d’Ansar Eddine (Défenseurs de l’Islam) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) ont quitté les grandes villes du Nord-Mali qu’ils contrôlaient depuis neuf mois. Et risquent évidemment de franchir les frontières poreuses avec les pays voisins.

Algérie, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Sénégal ont ainsi annoncé la mise en place de nouvelles mesures. En fermant leurs frontières, les deux premiers espèrent réduire les déplacements et les trafics frontaliers. Mais l’attaque terroriste contre le site gazier d’In Amenas (Algérie) est venue brutalement rappeler à quel point il était difficile de surveiller ces milliers de kilomètres désertiques.

Dans chacun des pays voisins du Mali, des éléments jihadistes, difficilement identifiables, peuvent se mêler aux réfugiés qui affluent dans les camps. Au Niger, deux éléments du Mujao ont été récemment arrêtés dans la région Tillaberi.

Revue de détail des mesures prises par les pays frontaliers du Mali
Algérie-Mali (1300 km)

Depuis le début de la crise malienne, un plan sécuritaire a été élaboré. Près de 10 000 hommes (soit dix-sept bataillons) patrouillent le long des frontières australes avec la Libye et le Mali, que des avions de chasse survolent régulièrement. Les douaniers sont désormais armés, tandis que la gendarmerie s’est dotée d’hélicoptères. De nouveaux commandements régionaux ont également été installés à Tamanrasset et à Ouargla.

L’Algérie a, par ailleurs, signé, mercredi 30 janvier, un accord de coopération avec le Royaume-Uni visant à renforcer la sécurisation de sa frontière avec le Mali. Fermé depuis le 14 janvier, ce véritable « no man’s land » essentiellement désertique est doté de deux points de passage. Celui de Bordj Badji Mokthar (14 km de El Khalil, première localité malienne distante de 100 kilomètres de Tassalit et d’environ 150 kilomètres d’Aguelhok) a été déclaré zone militaire depuis plusieurs mois. Des éléments du Mujao s’y seraient repliés le 24 décembre, selon un communiqué du MNLA. L’autre poste se trouve à Tinzaouatine.

Mauritanie-Mali (2240 km)

L’armée mauritanienne s’est déployée « le long des zones limitrophes des combats, en vue de mieux sécuriser et de boucler ses frontières », a indiqué à l’AFP une source militaire. « Des renforts ont également été envoyés dans la zone comprise entre Bassikounou (Sud-Est) et Kobenni (plus à l'Ouest), tandis que notre aviation multiplie les sorties de surveillance et de contrôle », ajoute cette source. Les régions frontalières avec le Mali ont été placées sous le statut de « zones militaires » et sont maintenant sous le contrôle de l’armée, qui délivre seule les autorisations d’entrée et de sortie. Le nombre de soldats réquisitionnés n’a pas été communiqué.

Frappée à plusieurs reprises par des attaques terroristes, la Mauritanie avait mis en place en 2010 une nouvelle politique de contrôle, à travers la création de corridors sécuritaires. 48 postes frontaliers avaient alors été créés.

Niger-Mali (800 km)

Le Niger a procédé au déploiement progressif de 5 000 hommes. Au Nord-Ouest, ces éléments sont venus renforcer les effectifs de la gendarmerie nationale présents dans les postes avancés le long de la frontière (Ayorou, Tiloa, Abala) et sur les routes en direction du Mali. L’armée s’est positionnée plus au Nord dans la région de Tahoua, une zone stratégique connue pour abriter « la route de la drogue », un couloir emprunté par les trafiquants de la région. Des troupes sont également présentes autour de la zone montagneuse de l’Aïr. Plus à l’Est, l’attention est portée sur la frontière avec la Libye au niveau des postes avancés de Madama et de Dirkou, deux oasis situées le long du Ténéré, le « désert des déserts ». Dans le même temps, le Niger a accepté que les États-Unis déploient sur son territoire des drones de surveillance du Sahara, et plus précisément du Nord-Mali. Ils seront postés dans le nord du pays, dans la région désertique d'Agadez, à la frontière avec le Mali, l'Algérie et la Libye.

Une campagne de sensibilisation est également menée auprès des chefs traditionnels et des oulémas des villages limitrophes, sur les risques de voir des éléments jihadistes se mêler aux populations.

Burkina Faso-Mali (1000 km)

Le président Blaise Compaoré a annoncé que 1000 hommes seraient mobilisés dans la zone frontalière avec le Mali. La mise en place de ces troupes, décidée en octobre, s’est accélérée avec le lancement de l’opération Serval. Le déploiement du Groupement des forces anti-terroriste (GFAT) s’est concrétisé (600 hommes ont été envoyés) et ses attributions ont été précisées. Le GFAT effectue des missions de reconnaissance et des patrouilles. L’attention est particulièrement portée sur une ligne allant de Djibo (localité située à 200 km au nord de Ouagadougou près du Mali) à Dori (Nord-Est). Pour compléter le dispositif, des polices de proximité ont également été mises en place dans les villes du nord du pays. Des membres des services de renseignement sont présents dans les différents camps de réfugiés.

Sénégal-Mali (419 km)

Le dispositif sécuritaire a été renforcé aux frontières malienne et mauritanienne. Au total, d’après une source militaire, « 500 à 600 éléments » ont été envoyés dans des zones sensibles, comme celles des ponts de Gouloumbou (centre) et Kidira (Est). Selon le colonel Insa Sagna, commandant dans cette dernière région, il s’agit essentiellement d’une « intensification des patrouilles motorisées le long de la frontière » avec le Mali.


http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130201143412/algerie-senegal-niger-mauritaniemali-l-impossible-controle-des-frontieres.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Lun 11 Fév 2013 - 15:13

Citation :
Pope Benedict XVI resigns: the Pope in his own words


Memorable quotes from Benedict XVI's time as head of the Catholic Church.









Pope Benedict XVI has announced
he is to resign Photo:
REUTERS

On morality:


"We are moving toward a dictatorship of relativism which does not recognise
anything as definitive and has as its highest value one's own ego and one's own
desires."


On modern faith:


"If it is pushed too far, religion becomes almost a consumer product. People
choose what they like, and some are even able to make a profit from it. But
religion constructed on a 'do-it-yourself' basis cannot ultimately help us."




Related Articles




  • Pope Benedict XVI resigns: a papacy marred by
    crises and controversies
    11 Feb 2013


On Islam:

"He [the Byzantine emperor Manuel II Palaeologus] turns to his interlocutor
somewhat brusquely with the central question on the relationship between
religion and violence in general, in these words: 'Show me just what Mohammed
brought that was new, and there you will find things only evil and inhuman, such
as his command to spread by the sword the faith he preached'. The emperor goes
on to explain in detail the reasons why spreading the faith through violence is
something unreasonable. Violence is incompatible with the nature of God and the
nature of the soul."

On Aids:

"A tragedy that cannot be overcome by money alone, and that cannot be
overcome through the distribution of condoms, which even aggravates the
problems".

On sexuality:

"The church must protect not only the earth, the water and the air as gifts
of creation that belong to everyone. It must also protect man against
self-destruction. The tropical forests certainly deserve our protection, but man
as a creature does not deserve any less."

On marriage:

"The natural family, as an intimate communion of life and love, based on
marriage between a man and a woman, constitutes 'the primary place of
'humanisation' for the person and society', and a 'cradle of life and love'. The
family is therefore rightly defined as the first natural society, 'a divine
institution that stands at the foundation of life of the human person as the
prototype of every social order'."

On atheism:

"It is no accident that this idea has led to the greatest forms of cruelty
and violations of justice; rather, it is grounded in the intrinsic falsity of
the claim. A world which has to create its own justice is a world without hope."


On society:

"Corruption and illegality are unfortunately evident in the conduct of the
economic and political class in rich countries, both old and new, as well as in
poor ones."

On abortion:

"Children are the major richness and the most precious good of a family. For
this reason, it is necessary to help all people to be aware that the intrinsic
evil of the crime of abortion, which attacks human life at its beginning, is
also an aggression against society itself." On the environment: "The protection
of creation is not principally a response to an aesthetic need, but much more to
a moral need, inasmuch as nature expresses a plan of love and truth which is
prior to us and which comes from God."
telegraph

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
atlasonline
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2009
Inscrit le : 23/05/2010
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 5:50

Citation :

Corée: l'essai nucléaire se confirme

Un essai nucléaire a été pratiqué en Corée du Nord, a indiqué un diplomate du Conseil de sécurité des Nations unies. «Nous avons été informés par les Sud-Coréens qu'il y a eu un essai nucléaire (nord-coréen)», a dit ce diplomate s'exprimant sous le sceau de l'anonymat.

De son côté, le gouvernement japonais a indiqué mardi qu'il était possible que la Corée du Nord ait procédé à un essai nucléaire.
"Nous pensons qu'il existe une possibilité que la Corée du Nord ait effectué un test nucléaire", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Yoshihide Suga, lors d'une conférence de presse convoquée en urgence à 12H35 locales (03H35 GMT).

Une secousse a été détectée à 11H57 locales (02H57 GMT), avec une magnitude 5,2 au nord-est de la Corée du Nord par l'agence japonaise de météorologie. Plusieurs autres agences de surveillance dans la région ont de même rapporté qu'un séisme "artificiel" s'était produit dans le nord-est du pays.

"Le gouvernement va tenir une réunion de sécurité à 12H45 (03H45 GMT) pour discuter des mesures à prendre", a précisé M. Suga.
"Le Premier ministre a ordonné aux ministre concernés de recueillir des informations et de les analyser, tout en coopérant avec les Etats-Unis, la Corée du Sud, la Chine et la Russie", a-t-il encore ajouté.

La chaîne de télévision publique NHK a de ce fait prolongé sa session d'information de la mi-journée pour relayer cette information, avec des spécialistes de la Corée du Nord confirmant qu'il y a de fortes probabilités qu'il s'agisse d'un troisième essai nucléaire conduit par le régime de Pyongyang, conformément à une annonce faite en janvier.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/12/97001-20130212FILWWW00314-coree-des-confirmation-de-l-essai-nucleaire.php
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 10:11

Sont têtus les N.K Laughing

La Corée du Sud a promis une répense ferme wait & see ... pourvus que ça ne se résume pas seulement à un télephone à la maison blanche clown

Sinon les russes éstime la puissance à 5 KT

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 10:45

yassine1985 a écrit:
Sont têtus les N.K Laughing

La Corée du Sud a promis une répense ferme wait & see ... pourvus que ça ne se résume pas seulement à un télephone à la maison blanche clown

Sinon les russes éstime la puissance à 5 KT

Les Sud Coréens agiront selon ce que Washington leur dira, si on leur dit de pas bouger, ils bougeront pas.

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2670
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 12:23

C'est malheureusement vrai.....
5kt cela veu dire peu et beaucoup,sont ils parvenus a miniaturisé et creer des mininuk ,ou sont ils a la traine..... Question

Vu par secret Défense.
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/La-Coree-du-Nord-teste-une-arme-nucleaire-d-environ-7-kilotonnes_a944.html
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 13:29

à la traine par rapport à qui ? Laughing

Et ashton qui menace Kim de sanctions plus 'lourdes' scratch

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية


Dernière édition par yassine1985 le Mar 12 Fév 2013 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités internationales   Aujourd'hui à 3:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Master Relations Internationales
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: