Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Apophis
Victime
Victime


messages : 77
Inscrit le : 15/01/2013
Localisation : Xerxès
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 13:31

Gémini a écrit:
C'est malheureusement vrai.....
5kt cela veu dire peu et beaucoup,sont ils parvenus a miniaturisé et creer des mininuk ,ou sont ils a la traine..... Question

Vu par secret Défense.
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/La-Coree-du-Nord-teste-une-arme-nucleaire-d-environ-7-kilotonnes_a944.html


l'inde a mis du temps pour miniaturiser ses bombe nuke pour etre adapter a des missile, alors les nord coréen avec le peu de moyen quils ont vont mettre beaucoup de temps
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 12 Fév 2013 - 13:45

Apophis a écrit:
Gémini a écrit:
C'est malheureusement vrai.....
5kt cela veu dire peu et beaucoup,sont ils parvenus a miniaturisé et creer des mininuk ,ou sont ils a la traine..... Question

Vu par secret Défense.
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/La-Coree-du-Nord-teste-une-arme-nucleaire-d-environ-7-kilotonnes_a944.html


l'inde a mis du temps pour miniaturiser ses bombe nuke pour etre adapter a des missile, alors les nord coréen avec le peu de moyen quils ont vont mettre beaucoup de temps

trop de différence pour comparer en plus beaucoup d'articles 'occidentaux' parle d'une version miniaturiser.

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 13 Fév 2013 - 14:31

Citation :
La peur des exactions s'empare des villes libérées du nord du Mali
Les témoignages dénonçant les exactions commises par l'armée malienne dans les localités du nord du pays ou de la région du fleuve se multiplient. Après Tombouctou, Douentza, c'est autour de Gossi. Dans cette localité du Gourma, au sud de Gao, les populations arabes et touarègues sont prises à partie par les forces de l'ordre qui pillent leurs maisons et commettent parfois l'irréparable.




La voix de la femme est très faible : cette habitante de Gossi se terre dans sa maison par peur d'être repérée. Son tort ? Etre Touareg. « Depuis vendredi, dit-elle, les militaires avec des civils passent dans les rues et cherchent les arabes et les touaregs. On nous accuse d'être du MNLA. On a peur. »

Plusieurs maisons ont déjà été pillées, saccagées et des personnes arrêtées dont on ignore le sort.

Cet Arabe de Gossi, lui, a choisi la fuite. Il s'est réfugié à la frontière du Burkina, mais suit au jour le jour la situation dans sa ville et il dénonce l'amalgame entre peaux claires et islamistes ou rebelles :
Un habitant de Gossi témoigne

Ils sont en train de chercher les gens en famille. Ils les ramassent dans le marché, ils volent leur bétail, ils rentrent dans toutes les maisons. C'est l'amalgame. Nous sommes des pauvres gens, pas des islamistes
Écouter (00:50)

10/02/2013 par Christine Muratet
Beaucoup craignent que les règlements de compte et la vengeance ne fassent que commencer.

http://www.rfi.fr/afrique/20130211-peur-exactions-s-empare-villes-liberees-nord-mali-touaregue-arabe
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 13 Fév 2013 - 14:33

yassine1985 a écrit:
Apophis a écrit:
Gémini a écrit:
C'est malheureusement vrai.....
5kt cela veu dire peu et beaucoup,sont ils parvenus a miniaturisé et creer des mininuk ,ou sont ils a la traine..... Question

Vu par secret Défense.
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/La-Coree-du-Nord-teste-une-arme-nucleaire-d-environ-7-kilotonnes_a944.html


l'inde a mis du temps pour miniaturiser ses bombe nuke pour etre adapter a des missile, alors les nord coréen avec le peu de moyen quils ont vont mettre beaucoup de temps

trop de différence pour comparer en plus beaucoup d'articles 'occidentaux' parle d'une version miniaturiser.

l'utilisation du plutonium...permet la fabrication de bombes miniatures portables sur des missiles
Revenir en haut Aller en bas
Apophis
Victime
Victime


messages : 77
Inscrit le : 15/01/2013
Localisation : Xerxès
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 13 Fév 2013 - 14:37

yassine1985 a écrit:
Apophis a écrit:
Gémini a écrit:
C'est malheureusement vrai.....
5kt cela veu dire peu et beaucoup,sont ils parvenus a miniaturisé et creer des mininuk ,ou sont ils a la traine..... Question

Vu par secret Défense.
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/La-Coree-du-Nord-teste-une-arme-nucleaire-d-environ-7-kilotonnes_a944.html


l'inde a mis du temps pour miniaturiser ses bombe nuke pour etre adapter a des missile, alors les nord coréen avec le peu de moyen quils ont vont mettre beaucoup de temps

trop de différence pour comparer en plus beaucoup d'articles 'occidentaux' parle d'une version miniaturiser.


si on ecoute les occidentaux, alors ca fait 15 ans que l'iran est sensé avoir une bombe.
Revenir en haut Aller en bas
Anassfra93
Aspirant
Aspirant


messages : 507
Inscrit le : 20/07/2010
Localisation : FREMM
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 14 Fév 2013 - 13:35

DONETSK (Ukraine) (AFP) - Trois personnes sont mortes en Ukraine lors de l'atterrissage d'urgence d'un Antonov AN-24 des lignes intérieures à Donetsk (est) , a annoncé une source au sein des forces de l'ordre locales à l'AFP.

"On a enregistré trois morts", a déclaré cette source, précisant que l'appareil avait atterri dans un champ à 700 mètres de la piste de l'aéroport.

Source :http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130213.AFP3623/ukraine-trois-morts-lors-de-l-atterrissage-d-urgence-d-un-avion-de-ligne.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 14 Fév 2013 - 20:01

Citation :


Russian Army Aims to Recreate Prometheus Liver



MOSCOW, February 14 (RIA Novosti) – The Russian military plans to enter the rapidly developing field of bioengineering with a tender for creation of an artificial human liver from human stem cells and animal tissue.
The tender for development of the artificial liver, dubbed “Code Prometheus,” was published on the state tender website, Zakupki.gov.ru, by the Federal Agency for the Procurement of Military and Special Equipment on Tuesday.
The winner of the 518 million rubles ($17 million) tender must produce a bioengineered human liver with all the capabilities of a “natural” liver, including toxin removal, by 2016.
The patient’s own stem cells are to be used for “Code Prometheus,” named after a mythical titan whose liver was eaten by an eagle every day, but regrew overnight. Stem cells would be attached to a “liver frame” created from biological material from an animal, possibly a pig, according to the outline of the tender.
The bioengineered liver is intended for patients with irreversible liver damage, the tender said. Diseases of the liver include cancer and cirrhosis, whose primary causes are hepatitis and alcoholism.
Russia has lagged behind in genetic research since the 1930s, when Soviet science was forced to embrace the theories of Trofim Lysenko, who rejected Mendelian inheritance and claimed that physiological changes experienced by living beings over the course of their lives – such as growth of muscle or removal of horns – can be transmitted genetically to offspring. Lysenko’s theories, since dismissed as pseudoscience, were endorsed by Stalin, and his opponents jailed or executed.
The Russian government has earmarked about 20 trillion rubles ($640 billion) between 2012 and 2020 for an ambitious program to re-equip the country’s military.


_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 15 Fév 2013 - 0:03

Citation :
Mali : la France en mauvaise posture entre Bamako et le MNLA
Le dialogue est toujours difficile entre les autorités de Bamako et les rebelles du Mouvement national de l’Azawad (MNLA). La France qui met tout en œuvre pour que les deux parties s’assoient à la table des négociations est dans une position très délicate, soutenant les autorités maliennes, tout en évitant de froisser le MNLA.

Une autre guerre pourrait bien se profiler au Mali. Il s’agit de la bataille des négociations entre Bamako et les rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). Pour le moment, c’est un dialogue de sourd qui oppose les deux parties. Le bras-de-fer ne fait que commencer.

Les autorités de transition maliennes ont en effet été claires : « Il n’y aura pas de négociations tant que le MNLA ne déposera pas les armes, sinon le mouvement sera considéré comme un ennemi du Mali ». Mais la rébellion du nord ne l’entend pas de cette oreille, arguant qu’il faut avant tout garantir les pourparlers. « Si l’on dépose les armes, que va-t-on négocier ? », lance un responsable du mouvement contacté par Afrik.com.

Bamako souhaite aussi que le MNLA reconnaisse « l’unité territoriale du Mali, qui est indivisible ». Or le mouvement rebelle, qui a conscience de la difficulté d’obtenir l’indépendance de l’Azawad, en raison de la ferme opposition des autorités maliennes et françaises, a fait marche arrière. Il réclame toutefois l’autodétermination de la région. Une situation qui met la France dans une position très inconfortable, la plaçant au milieu des tensions entre les deux parties. Paris, qui se hâte de mettre les mettre à la table des négociations, soutient les autorités de transition malienne tout en évitant de froisser les rebelles du MNLA.

Crise diplomatique

D’ailleurs, la crise diplomatique entre les autorités françaises et les rebelles du nord a été évitée de justesse. Suite à l’arrestation de quatre responsables de son mouvement par l’armée malienne à Ménaka, le MNLA a publié un communiqué accusant la France d’être à l’origine de ces interpellations. Des informations démenties par Paris, qui a finalement apaisé les tensions, puisque « le communiqué a été suspendu », a assuré le représentant du MNLA en Europe, Moussa ag Assarid. « Nous avons été contactés par les autorités françaises », admet-il, tout en refusant de s’exprimer d’avantage sur le quiproquo.

Pour le moment, aucun transfert des quatre responsables du MNLA interpellés n’est prévu vers Gao ou Bamako. Mais ces derniers ne sont pas les seuls visés par les autorités maliennes. Ces dernières ont également lancé un mandat d’arrêt contre tous les responsables du MNLA pour leur « rébellion et association de malfaiteurs avec les groupes islamistes ». Moussa ag Assarid, qui est concerné par cette mesure, a refusé tout commentaire sur la question en dehors de son avocat.

Ces vives tensions entre Bamako et le MNLA risquent de mettre en péril les négociations. Paris sait que le dossier est sensible. Elle est consciente que le temps presse et veut à tout prix éviter de nouvelles complications entre les deux parties. La fracture entre l’opinion malienne et les rebelles du MNLA n’a jamais été aussi grande.

Adulée il y a encore quelques semaines pour avoir libérée le nord-Mali, la France est désormais accusée par une partie de la population de soutenir et protéger le MNLA.

http://www.afrik.com/mali-la-france-en-mauvaise-posture-entre-bamako-et-le-mnla#.URz7GAPtR74.facebook
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 15 Fév 2013 - 0:49

Citation :
Mali : le MNLA abandonne ses revendications séparatistes et appelle à des négociations avec Bamako

Le Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) lance un appel à l’ouverture « immédiate » de négociations avec l’État malien afin de « fixer les conditions d’exercice de l’autorité, de l’administration et du développement de l’Azawad ». Dans un communiqué daté du 11 février et rendu public dans la soirée de mercredi, le MNLA demande « la désignation d’un négociateur neutre, internationalement reconnu et agréé par les deux parties ». Il sollicite la France, les États-Unis, l’Union européenne et d’autres organisations internationales et régionales pour participer aux négociations « en tant qu’observateurs ».

Le mouvement abandonne définitivement ses ambitions sécessionnistes et se veut rassurant quant à l’intégrité territoriale du pays. Ainsi, il affirme ne pas vouloir « remettre en cause les frontières internationalement reconnues du Mali », même s’il rappelle « l’existence de l’Azawad en tant qu’entité ». Il réitère aussi son engagement à combattre le terrorisme et dit assumer « sa part de responsabilité en fonction de ses moyens ».

Les revendications qui seront mises sur la table des négociations ? Le MNLA en expose cinq, et qui sont d’ordre social. Il s’agit de la « mise en place et du fonctionnement des services de santé », de « l’accès à l’eau et à l’électricité », de la satisfaction « des besoins de la population en matière d’alimentation », de la « réouverture des établissements scolaires » et du « retour des réfugiés ».

Cet appel intervient quelques jours après le lancement de plusieurs mandats d’arrêt contre les chefs touareg. « Les faits qui leur sont reprochés sont, entre autres, terrorisme, sédition, crimes portant atteinte à la sécurité intérieure de l'État et à l'intégrité du territoire national par la guerre », avait expliqué, vendredi dernier, le procureur près la Cour d’appel de Bamako. Le signataire du communiqué du MNLA, Bilal Ag Acherif, fait partie des leaders des groupes touareg ayant fait l’objet de ces mandats.
http://www.tsa-algerie.com/diplomatie/mali-le-mnla-abandonne-ses-revendications-separatistes-et-appelle-a-des-negociations-avec-bamako_23769.html
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6030
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 15 Fév 2013 - 16:04

Armagedon en Russie


Citation :
Russie : un millier de blessés après la chute de la météorite


- Ce phénomène, causé par la destruction d'une météorite au-dessus de l'Oural, a soufflé les fenêtres dans plusieurs localités. Les autorités recensent 950 blessés.

La chute d'une importante météorite a semé la panique dans la région russe de l'Oural vendredi, à 9h20 locales (4h20 en France). Son passage a provoqué de violentes explosions et a blessé environ 950 personnes autour de la ville de Tcheliabinsk, dont plus d'une centaine ont dû être hospitalisé. Les habitants de de cette ville industrielle d'un million d'habitants située à 1500 km à l'est de Moscou ont raconté avoir vu une lumière brillante dans le ciel, avant de ressentir et d'entendre quelques instants plus tard l'onde de choc qui a soufflé des murs et les fenêtres de 3000 bâtiments. Les autorités de la ville rapportent qu'environ 100.000 mètres carrés de verre ont été brisés.

Les débris provoqués par la fragmentation de la grosse météorite ont laissé une longue traînée blanche dans le ciel, visible jusqu'à Ekaterinbourg, à 200 km de Tcheliabinsk et au Kazakhstan à 120 km au sud.

Sur des vidéos publiées en ligne par des témoins, on peut observer la fragmentation de cette météorite incandescente traversant le ciel, ainsi que les explosions qui ont suivi son passage.


Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre mobile
Sur cette deuxième vidéo, des habitants, sortis de chez eux pour certains torse nu, observent le phénomène au-dessus de leur immeuble, alors que des explosions se font entendre:


L'Académie des sciences russe a estimé que la météorite faisait quelques mètres de diamètre, pesait une cinquantaine de tonnes, et s'est désintégrée à une altitude de 30 à 50 kilomètres. Elle se déplaçait du nord-est vers le sud-ouest. Selon la chaîne publique, des fragments de la météorite sont tombés dans différents endroits de la région, dont un réservoir à côté de Tchebarkoul, à 70 km à l'ouest de Tcheliabinsk.

Des témoins ont déclaré au site de Russia Today que leurs maisons avaient tremblé pendant le phénomène et que leurs téléphones portables étaient hors service.


«Ne pas céder à la panique»
«Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure», selon l'antenne locale du ministère de l'Intérieur, citée par Interfax. Le ministère a d'abord fait état de 50, puis de plus de 150, plus de 250, 500, puis 950 blessés. Les blessés ont pour l'essentiel été touchés par des éclats de verre. Les écoles ont été fermées dans toute la région, de nombreux établissements ayant eu leurs vitres soufflées par l'onde de choc, alors qu'il faisait -6°C vendredi dans l'Oural.

Le ministère des Situations d'urgence a indiqué avoir mobilisé 20.000 hommes, placés en état d'alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires. Le ministère a appelé la population à rester calme. «Il n'y a pas d'évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique», a indiqué l'antenne locale du ministère sur son site. Un représentant de Rosatom, l'Agence russe de l'énergie atomique, a souligné que les installations nucléaires de la région n'avaient pas été touchées.

Le Figaro

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 15 Fév 2013 - 16:41

le plus gros va nous effleurer encore ce soir..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 15 Fév 2013 - 19:29

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 17 Fév 2013 - 13:25

Je me demande dans quel monde ils vivent..

Citation :
Tanzanie/sorcellerie: un albinos amputé

Des auteurs d'attaques sur des albinos en vue de pratiques de sorcellerie ont amputé la main d'un petit garçon de 7 ans en Tanzanie, à la suite de plusieurs autres incidents de ce genre.

"L'enfant a été attaqué samedi par trois hommes sur le chemin du retour de l'école, alors qu'il revenait chez lui avec quatre camarades", a indiqué Apolinary Macheta, chef du gouvernement local de la région de Milepa, dans le sud-ouest de la Tanzanie.
L'enfant, Mwigulu Magessa, reçoit des soins à l'hôpital, a ajouté M. Macheta.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/17/97001-20130217FILWWW00069-sorcellerie-un-albinos-ampute-en-tanzanie.php
Revenir en haut Aller en bas
Cyrax
Capitaine
Capitaine


messages : 998
Inscrit le : 01/01/2008
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Dim 17 Fév 2013 - 19:36

Baybars a écrit:
Je me demande dans quel monde ils vivent..

Citation :
Tanzanie/sorcellerie: un albinos amputé

Des auteurs d'attaques sur des albinos en vue de pratiques de sorcellerie ont amputé la main d'un petit garçon de 7 ans en Tanzanie, à la suite de plusieurs autres incidents de ce genre.

"L'enfant a été attaqué samedi par trois hommes sur le chemin du retour de l'école, alors qu'il revenait chez lui avec quatre camarades", a indiqué Apolinary Macheta, chef du gouvernement local de la région de Milepa, dans le sud-ouest de la Tanzanie.
L'enfant, Mwigulu Magessa, reçoit des soins à l'hôpital, a ajouté M. Macheta.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/02/17/97001-20130217FILWWW00069-sorcellerie-un-albinos-ampute-en-tanzanie.php

En Afrique la chair des albinos est très prisée pour la sorcellerie et les rituels vaudou.
Je pense qu'il y a déjà eu des reportages sur le phénomène.

Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mer 20 Fév 2013 - 23:44

Citation :

US Defense Budget Cuts Could ‘Hollow’ Military: Pentagon

WASHINGTON, February 20 (By Carl Schreck for RIA Novosti) – The US military is bracing for a looming wave of across-the-board budget cuts known as the “sequestration” that Pentagon officials say would dangerously erode the United States’ defenses.
“Sequestration will put us on a path toward a hollow force and inflict serious damage on our national security,” outgoing US Defense Secretary Leon Panetta wrote in a letter informing Congress on Wednesday that the Pentagon will place its civilian workforce on administrative leave if the budget cuts are not averted.

The automatic sequestration cuts were established by US lawmakers in 2011 as a sort of budgetary guillotine set to fall on the entire federal government should Congress fail to implement more than $1 trillion in fiscal cuts.
But with no deal in sight as the March 1 deadline approaches, the Pentagon is staring at a possible $500 billion in cuts across the entire US Defense Department over the next decade should Congress and US President Barack Obama fail to reach a budget deal.
Lawmakers and top US military brass have been sounding the alarm in recent weeks about the dangerous impact the cuts could have on the combat-readiness of US troops and the nation’s image in the eyes of friends and foes.
“The world is watching us,” Deputy Defense Secretary Ashton Carter said in testimony to the US Senate’s appropriations committee last week. “Our friends and our enemies are watching us ... and they need to know that we have the political will to forestall sequestration.”
The heads of the four branches of the US military told the Senate Armed Services Committee last week that sequestration would result in a significant loss of military personnel, a dearth funding for training, and degraded arms and equipment.
The US army alone would see its ranks shrink by 100,000 soldiers next year due to the budget cuts, Army Chief of Staff Gen. Ray Odierno said in his testimony to the committee.
US Marine Corps Commandant Gen. James Amos told the committee that US forces’ “qualitative combat edge will be severely eroded by the impacts of sequestration, leaving America’s men and women with inadequate training, degraded equipment, and reduced survivability.”

Obama has used his executive power to insulate military personnel from the cuts, though Panetta informed the Defense Department’s 800,000 civilian employees in a memo Wednesday that they would be furloughed should the March 1 deadline pass with no deal.
“In the event of sequestration we will do everything we can to be able to continue to perform our core mission of providing for the security of the United States, but there is no mistaking that the rigid nature of the cuts forced upon this department, and their scale, will result in a serious erosion of readiness across the force,” Panetta wrote in the memo.

Defense budget expert Michael O’Hanlon of the Brookings Institution, a Washington-based policy think tank, told RIA Novosti on Wednesday that some of these officials’ dire warnings are “dramatizations.”
“For example, our force will not become hollow and we will not fall from superpower status and capability,” O’Hanlon said, though he added that the cuts are “at best hugely disruptive and a hugely inefficient policy.”
The cuts would indeed “affect readiness”—primarily in training and maintenance—but their greatest impact may not be directly linked to the battlefield, O’Hanlon said.

“I believe it will be the insidious effects—convincing many civilian employees that the government is not a reliable employer, slowing down many weapons contracts in ways that make purchases more expensive over time, wasting a year as policymakers focus on a manufactured crisis rather than real substantive issues,” he said.

The United States spent $718 billion on defense and international security assistance—or 20 percent of its budget—in 2011, according to the Center on Budget and Policy Priorities, and some defense budget analysts say reining in the Pentagon’s funding would be prudent fiscal policy and could be done without harming national security.
A recent report by the Center for International Policy, a liberal-leaning Washington-based think tank, concluded that claims of military job losses due to the sequestration are “grossly distorted,” that military contractors already have considerable backlogs of military orders to keep their businesses rolling; and that the impact on the economy would be limited to a few specific geographic pockets.
“Despite claims made by defense contractor-funded reports, the Pentagon is not a jobs program,” the report’s co-author, William Hartung, told The Fiscal Times. “Pentagon spending is a drag on the economy, not a spur to economic growth.”
Others say that slashing US defense spending is sound policy, but not through across-the-board cuts mandated by sequestration.
“Reductions of $500 billion in defense spending over the next decade would not hurt our national security if they are intelligently applied,” former Pentagon official Lawrence Korb and Max Hoffman of the Center for American Progress wrote in a recent essay for CNN. “After more than a decade of war, it is time to get real about reducing defense spending.”


_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9325
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 21 Fév 2013 - 12:27

Citation :
Grâce au Pakistan, la Chine renforce sa présence à l'entrée du Golfe persique

L'événement marque une nouvelle étape dans la poussée de la Chine vers les mers chaudes. Lundi 18 février, la compagnie China Overseas Port Holding Company (COPHC) s'est vu confier la gestion du port de Gwadar, situé sur le littoral de la province pakistanaise du Balouchistan à 400 km du détroit d'Ormuz.
Tenue en grande pompe à Islamabad en présence du président Asif Ali Zardari, la cérémonie a consisté en la signature d'un accord entre la COPHC et la société Port of Singapore Authority (PSA), la compagnie singapourienne qui était jusque-là titulaire des droits sur Gwadar et les cède désormais à son homologue chinois.

INQUIÉTUDE DE L'INDE

Ce transfert de l'exploitation commerciale à la Chine de ce port stratégique, située à proximité du détroit d'Ormuz, par lequel transite 20% du pétrole mondial (et 35% du pétrole transporté par voie maritime), enracine davantage Pékin dans cette zone volatile du Balouchistan pakistanais frontalier de l'Afghanistan et de l'Iran.

Les Chinois avaient déjà construit le port, achevé dans sa première phase en 2006. Ils en disposent désormais de la gestion tout en poursuivant des travaux d'infrastructures (quais, routes...) élargissant la capacité du site. La mise en œuvre du projet avait jusqu'à souffert d'un contexte sécuritaire difficile en raison de l'insurrection séparatiste qui sévit au Balouchistan.



La cession de Gwadar aux Chinois consacre en tout cas une accélération d'un mouvement plus global acheminant Pékin au bord de la mer d'Arabie et, au-delà, vers l'Océan indien. L'Inde ne cache pas sa préoccupation de voir la Chine prendre ainsi pied en sa zone d'influence naturelle. Réagissant à l'annonce de ce transfert, le ministre indien de la défense, A. K. Antony, a admis que cette évolution constituait pour New Delhi un "sujet d'inquiétude".

Cela fait des années déjà que Pékin courtise avec assiduité les Etats situés dans le voisinage de l'Inde. Du Pakistan (vieil allié historique) à la Birmanie en passant par les Seychelles, le Sri Lanka et le Bangladesh, les Chinois bâtissent des infrastructures portuaires civiles et commerciales. Les experts ont baptisé "collier de perles" un tel serpentin de positions chinoises enroulant l'Inde.

Le président pakistanais, Pervez Musharraf (à gauche), en compagnie du vice-premier ministre chinois Wu Bangguo, après l'inauguration des travaux pour le, port de Gwadar, sur une photo d'archives datant de 2002. | AP/B.K. Bangash
De facto, les lignes de force dans cet Océan indien que traversent les routes maritimes reliant le Golfe persique et l'Asie orientale s'en trouvent redessinées. New Delhi semble sur la défensive. "Ce qui est étonnant, c'est le rôle déclinant de l'Inde et la rapidité avec laquelle New Delhi a cédé de l'espace stratégique à Pékin dans cette région traditionnellement considérée comme la périphérie de l'Inde", déplorait, dans un article du Business Standard du 27 décembre 2012, Harsh V. Pant, expert indien rattaché à King's College de Londres.

L'OFFRE PAKISTANAISE D'UNE BASE NAVALE CHINOISE
Quels sont les mobiles de Pékin dans cette descente vers l'Asie du Sud ? Pour l'heure, la dimension militaire de cette projection est inexistante. Le port de Gwadar – comme celui d'Hambatota au Sri-Lanka – est purement commercial. Au lendemain du raid anti-Ben Laden en mai 2011, le ministre pakistanais de la défense Ahmed Mukhtar avait évoqué la possibilité de transformer Gwadar en base navale militaire.

Les Chinois l'avaient rabroué sèchement, affirmant qu'il n'en était pas question. L'incident révélait en fait davantage l'état d'esprit des Pakistanais – offrir aux Chinois des positions stratégiques sur leur sol – qu'il ne dévoilait un véritable projet chinois, en tout cas dans le court ou moyen terme. A New Delhi, certains experts appellent à garder la tête froide face à la suspicion entourant le contrôle chinois de Gwadar et, au-delà, le tricotage du fameux "collier de perles".

"La motivation chinoise est avant tout d'apprendre à construire des ports commerciaux en milieu difficile, explique au Monde Jabin Jacob, chercheur à l'Institute of Chinese Studies (ICS) de New Delhi. C'est l'apprentissage d'un "business". Pour Gwadar comme pour le "collier de perles", je pense qu'il faut relativiser et ne pas verser dans la paranoïa de certains milieux qui cherchent à justifier ainsi leurs appels à accroître les dépenses militaires."

Le son de cloche est identique chez Kamlesh Kumar Agnihotri, un expert naval qui avait écrit une note remarquée en 2010 pour la National Maritime Foundation (NMF) de New Delhi. M. Agnihotri y relevait qu'une base navale chinoise au Pakistan "serait trop proche de l'Inde et se situerait dans le rayon de la surveillance navale indienne et à portée de frappe". "En outre, elle serait exposée à un blocus comme celui qu'a connu le port de Karachi lors de la guerre indo-pakistanaise de 1971".

LE "DILEMME DE MALACCA"

Pour M. Agnihotri, si les Chinois décident un jour d'installer une base navale dans l'Océan indien, ils le feront bien plus loin au sud : par exemple dans un micro-Etat comme les Seychelles, dont l'atout est de se situer "à l'écart des regards indiscrets et de la surveillance intrusive de la marine indienne". Si le mobile militaire n'est pas d'une actualité immédiate – il le deviendra peut-être un jour – la motivation énergétique est, elle, évidente.

Les Chinois cherchent à s'affranchir du "dilemme de Malacca", expression en vogue à Pékin exprimant l'inquiétude que près de 60% du pétrole importé par la Chine transite par ce détroit de Malacca contrôlé par des puissances potentiellement hostiles. L'angoisse de Pékin est qu'en cas de crise militaire (Taïwan, mer de Chine méridionale...), ce robinet pétrolier soit coupé par les Etats-Unis ou l'Inde.


Un soldat pakistanais devant le port de Gwadar, en 2007. | AP/Shakil Adil
Afin de soulager ce risque, la Chine cherche à convoyer partiellement ses hydrocarbures sur des segments continentaux sud-nord. De la même manière que le port de Sittwe (Birmanie) sera le point de départ d'oléoducs ou gazoducs destinés à Kunming dans la province chinoise du Yunnan, le port de Gwadar remplira cette fonction vers Kashgar dans le Xinjiang chinois.

LA VULNÉRABILITÉ PERSISTANTE DE PÉKIN

Le circuit d'acheminement du gaz et du pétrole empruntera la fameuse route du Karakorum (ou Karakoram Highway) qui traverse l'Himalaya. Un tel raccourci – par ailleurs exposé aux aléas de la haute montagne – ne suffira toutefois pas à libérer Pékin du "dilemme de Malacca".

Selon un analyste indien à New Delhi s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, le segment Gwadar-Kashgar ne devrait alléger la vulnérabilité de Pékin qu'à hauteur "de 5 à 7% de son pétrole transitant par l'océan indien". "La dépendance chinoise à l'égard des routes maritimes continuera d'exister dans une large proportion", souligne-t-il.


Un centre de stockage de pétrole, dans la province chinoise de Sichuan, en août 2010. | REUTERS/STRINGER/CHINA
Quoi qu'il en soit, les ambitions de Pékin autour de Gwadar précipitent déjà des réalignements dans le paysage géopolitique de cette région logée au carrefour de l'Asie du sud, du Moyen-Orient et de l'Asie centrale. L'Inde réagit en renforçant sa coopération avec Téhéran autour du port iranien de Chabahar. L'idée est d'offrir à l'Afghanistan – qui souffre d'enclavement continental – un débouché maritime. Les Indiens travaillent à un projet de 900 km de liaison ferroviaire reliant Chabahar à Hajigak (province afghane de Bamiyan), où un consortium de compagnies indiennes a remporté un contrat d'exploitation d'une mine de fer.

Si cet accès devait devenir opérationnel, il modifierait sensiblement l'environnement stratégique de l'Afghanistan dont l'économie était jusque-là l'otage du transit commercial par le Pakistan. La dépendance de Kaboul à l'égard du port de Karachi s'en trouverait diminuée, renforçant du coup la main de l'Inde. Un tel scénario se heurte toutefois à un obstacle majeur : l'hostilité de Washington à un rôle croissant de l'Iran en Afghanistan. Sur ce point, l'Inde ne peut vraiment se permettre de braver les Etats-Unis dont elle a par ailleurs besoin pour contenir la Chine. Gwadar, ou le miroir du nouveau "Grand Jeu" en train de se déployer dans cette région du monde

Le Monde

PGM
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 21 Fév 2013 - 15:36

PGM a écrit:


La cession de Gwadar aux Chinois consacre en tout cas une accélération d'un mouvement plus global acheminant Pékin au bord de la mer d'Arabie et, au-delà, vers l'Océan indien. L'Inde ne cache pas sa préoccupation de voir la Chine prendre ainsi pied en sa zone d'influence naturelle. Réagissant à l'annonce de ce transfert, le ministre indien de la défense, A. K. Antony, a admis que cette évolution constituait pour New Delhi un "sujet d'inquiétude".

Meme au Pakistan le transfert de la base a fait des emules, il renforce leur dependance envers Pekin mais calme aussi les Indiens qu'ils n'arrivent plus a suivre, du entre autres a l'aide israelienne...
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 21 Fév 2013 - 20:37

vipsdesvips a écrit:

mais calme aussi les Indiens qu'ils n'arrivent plus a suivre, du entre autres a l'aide israelienne...

tu parles de qui ?

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9325
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 21 Fév 2013 - 20:47

Les Pakistanais ne peuvent suivre l'Inde dans la course a l'armement. Ils équilibrent donc en s'alliant aux chinois en leur offrant une implantation sur place.

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 21 Fév 2013 - 21:19

le projet du VVER au vietnam :

Citation :


Vietnam/centrale nucléaire: la banque russe VTB pourrait débloquer 1 md USD



La banque publique russe VTB est prête à financer le groupe nucléaire Rosatom à hauteur d'un milliard de dollars pour la construction d'une centrale nucléaire au Vietnam, a annoncé jeudi aux journalistes Valeri Loukianenko, membre du conseil d'administration de la banque.

"Nous sommes prêts à soutenir Rosenergoatom (producteur d'électricité nucléaire affilié à Rosatom, ndlr) qui prend part au projet.
Il y a une semaine, nous nous sommes déclarés prêts à financer Rosenergoatom à hauteur d'un milliard de dollars", a-t-il déclaré.

Le coût de la construction de la première centrale nucléaire vietnamienne Ninh Thuan 1 est évalué à 10 milliards de dollars.
Le premier ministre russe Dmitri Medvedev avait promis en novembre dernier que la Russie accorderait au Vietnam un prêt d'Etat pour la construction de sa première centrale nucléaire sans en préciser le montant. Le premier vice-premier ministre russe, Igor Chouvalov, a indiqué plus tard que Moscou accorderait un prêt de 8 milliards de dollars. Le contrat a été confié à Atomstroïexport.

La future centrale de Ninh Thuan 1 disposera de deux réacteurs de 1.200 MW chacun. Ces réacteurs seraient similaires à ceux fonctionnant dans les centrales nucléaires construites selon des projets russes en Hongrie, en Chine, en Slovaquie, en République tchèque et dans d'autres pays.

Les travaux sur le site vietnamien ont été seront lancés en 2014. Le premier bloc de la centrale de Ninh Thuan devrait être mis en service en 2020.


RIA

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Jeu 21 Fév 2013 - 22:09

Viper a écrit:
vipsdesvips a écrit:

mais calme aussi les Indiens qu'ils n'arrivent plus a suivre, du entre autres a l'aide israelienne...

tu parles de qui ?

Les Pakis sont larguer par les Indiens a cause de la cooperation avec Israel, upgrades, drones, missiles, spyder, awacs, tavor, satellite, spike,C4isr, ect...

http://en.wikipedia.org/wiki/India%E2%80%93Israel_relations#Military_and_strategic_ties
Revenir en haut Aller en bas
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2595
Inscrit le : 26/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 22 Fév 2013 - 0:33

Laughing

Citation :
De plus en plus d'Allemands sous-traitent leur doctorat

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1582050/2013/02/19/De-plus-en-plus-d-Allemands-sous-traitent-leur-doctorat.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Ven 22 Fév 2013 - 3:12

dans un pays ou des ministres moralistes plagient leur doctorats c´est normal,tout va si vite que rien ne se fait plus avec serieux,y´a une vraie crise de valeurs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités internationales   Sam 23 Fév 2013 - 12:37

Citation :
Les Etats-Unis s’engagent militairement au Sahel
Près de 100 militaires américains au Niger pour le déploiement des drones

Le président Barack Obama a affirmé, vendredi 22 février, que près de 100 soldats américains ont été déployés au Niger, selon des informations rapportées par le site internet de la chaîne de télévision Fox News. Les forces ont été déployées avec des armes « pour leur propre protection et sécurité », a dit le Président.
Dans une lettre adressée au Congrès américain, le président Obama a affirmé que les forces « fourniront un soutien pour la collecte de renseignements et faciliteront également l'échange de renseignements avec les forces françaises qui mènent des opérations au Mali, et avec d'autres partenaires dans la région ».
Selon deux responsables militaires américains de la défense, cités par la même source, ces troupes auront pour mission l’installation de drones non armés pour la surveillance.
Cette base permettra aux États-Unis de fournir à la France plus de renseignements, (…) et au fil du temps, elle pourrait servir pour des missions spéciales des États-Unis visant à renforcer les forces de sécurité nigériennes, selon la même source.
L'un des deux responsables de la défense a confirmé que leurs troupes américaines piloteront des drones et d’autres plateformes de surveillance à partir des pistes militaires au Niger pour suivre le mouvement des combattants et des réfugiés à l'intérieur du Mali et autour de la frontière. « Les États-Unis partageront ces renseignements avec les militaires au Niger », a indiqué le responsable.
Les drones au Niger ne seront pas armés et seront utilisés pour la surveillance, et non pas pour des frappes aériennes, selon la même source. Mais le développement d'une base au Niger soulève la possibilité qu'elle puisse éventuellement être utilisée pour lancer des attaques, notamment contre des chefs d’Aqmi. Mokhtar Belmokhtar figurerait sur la liste des cibles américaines
Le mois dernier, les Etats-Unis et le Niger ont signé un accord énonçant les obligations juridiques et de protection des forces américaines qui pourraient opérer au Niger dans le futur, selon Fox News.

http://www.tsa-algerie.com/diplomatie/pres-de-100-militaires-americains-au-niger-pour-le-deploiement-des-drones_23874.html
Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı


messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités internationales   Mar 26 Fév 2013 - 23:20

Il y a 21 ans, 613 civils Azeris ont été massacré, massacre de Khojaly (Hocali) Crying or Very sad

Citation :
Survivors of the massacre during the Azarbaijani-Armenian war in 1992, where 613 Azeri civilians were killed, still can't forget the torture and cruelty they have lived. Survivors of the massacre told about how their loved ones were killed before their eyes by Armenians and their days as prisoners.
Solmaz Hasanaliyeva, who escaped the massacre, stated that he still remembered February 25, 1992 as if it was today.
Hasanaliyeva stated that his father and brother were killed by Armenians after various methods of torture and his mother, his brother's wife and two nephews were captured by Armenians where he managed to escape as it was very dark.
"I can't forget the barbarity and I don't think I ever will. Armenians had no mercy on us, not even for little children. I ran away to the province of Agdam. Trucks full of corpses were brought to Agdam mosque. Limbs were cut out and eyes were taken out in the bodies," stated Hasananiyeva referring to the sight of the massacre.
Mustafyeva Ruzande from Khojaly who also can't forget the horrible times said, "The weather was very cold that night. We couldn't get any clothes and started to run towards the forest. We had to cross the river to reach Agdam. Everyone had to jump into the cold waters of the river to escape the gunfire of the Armenians. My pregnant sister tried to run away with her two children. Considering she can't save both, she left her 3-year-old in the forest, hoping someone would find and bring her child. Thank God, someone did and we rejoined two days later."
73-year-old Kanaat Haciyev stated that he fought with the Armenians until he had run out of bullets and helped women escape and pass the river.
Haciyev and his friends wanted to go to Agdam and on their way were held back by Armenians who said that they had nothing to do with civilians. Once they reached the village they were raked with machine guns where many died and the remaining were taken prisoners.
"They kept us in a very cold and old place for nine days and beat us every day. They didn't give water, I felt like I was going to die from thirst. A teacher died in my arms. They tortured us every day. When we asked why they were doing this, they said 'because you are Turkish.' One day they said they were going to exchange us with other prisoners, so we went to Eskeran. However, there was a difference between the Armenian prisoners and us. They had warm beds, pillows and blankets and were healthy. We were unable to walk so they had to carry us during exchange. They gave one glass of water to five of us and very little food every two days," recalled Haciyev about his days as a prisoner of the Armenians.
Haciyev's photo was taken following the exchange of prisoners and he still keeps the photo of those dark days.
http://www.worldbulletin.net/?aType=haber&ArticleID=103944

_________________
Site perso : http://defense-turque-infos.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités internationales   Aujourd'hui à 10:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les actualités de la Marine Française
» Master Relations Internationales
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Actualité des Années 60
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: