Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 29 Oct - 16:34

Collegues avant l'arrivee de l'islam nos ancetres etaient soit Juifs ou chretiens et ne me venait pas me parler et se cacher le pailliens study

On arrete la diharee panarabiste et l'islam extremiste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 29 Oct - 16:51

juba2 a écrit:
Collegues avant l'arrivee de l'islam nos ancetres etaient soit Juifs ou chretiens et ne me venait pas me parler et se cacher le pailliens study

On arrete la diharee panarabiste et l'islam extremiste.

Pour les Turcs, la religion avant l'Islam: Zoroastrien iranien (Majoussi) ou Nestorien, sinon Chamaniste. De plus, les Turcs ont fondés le premier Royaume Juif après la destruction du Temple de Jérusalem (Khazars).

Mais bon, pour la grande majorité, on est Musulman Sunnite, et fier de l'être. En tout cas, pour moi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 29 Oct - 17:01

Les images de l'aide apporté par l'état Turc à ces citoyens Kurdes:

















Revenir en haut Aller en bas
Al joundi
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1437
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 29 Oct - 17:09

juba2 a écrit:
Collegues avant l'arrivee de l'islam nos ancetres etaient soit Juifs ou chretiens et ne me venait pas me parler et se cacher le pailliens study

On arrete la diharee panarabiste et l'islam extremiste.



nous ancetres n'etait ni juif ni chretiens juba2 assure toi. les juifs sont né juste apres la naissance d'ishak , les arabes un petit peu avant decendent d'ismael. en verité ils etait tous cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 30 Oct - 6:13

Les pays ayant tendus la main pour aider la Turquie après la demande de l' aide internationale pour le tremblement de terre :
Citation :

AZERBAYCAN: 140 kişilik arama kurtarma ekibi, bin 250 çadır, 700 yatak, 40 jeneratör, 5 bin battaniye, 40 mutfak malzemesi. FRANSA: 490 çadır, BM OCHA 400 çadır. RUSYA: 284 çadır. KAZAKİSTAN: 60 çadır ile 300 battaniye, 300 yatak, 60 soba. UKRAYNA: 4 genel maksat çadırı. MISIR: 300 çadır. İRLANDA: 564 çadır, İSVİÇRE: 200 çadır, 800 battaniye ve 133 soba. İSRAİL: 5 adet prefabrik ev. CEZAYİR: 900 çadır. ERMENİSTAN 193 çadır. BELÇİKA 39 çadır. KATAR: 2 bin 500 battaniye, 580 çadır. JAPONYA: 100 çadır. İSVEÇ: 273 çadır. İTALYA: 200 çadır. İNGİLTERE: 1144 çadır.
Citation :

Azerbaidjan : equipe de secours de 140 personne, 1250 tentes, 700 lits, 40 generateur, 5000 couvertures, 40 equipements de cuisine. France : 490 tentes. ONU 400 tentes. Russie : 284 tentes, Kazakistan : 60 tentes , 300 couvertures 300 lits et 30 chauffage. Ukraine : 4 chapiteau. Egypte :300 tentes. Irlande :564 tentes. Suisse: 200 tentes, 800 couvertures et 133 chauffage. Israel 5 mobilhomes. Cezayir: 900tentes, Armenie: 193 tentes, Belgique 39 tentes.Qatar 2500 couvertures, 580 tentes. Japon 100 tentes .Suede: 273 tentes. Italie: 200 tentes. Angleterre: 1144 tentes.

http://gundem.milliyet.com.tr/en-fazla-yardim-kardes-ulkeden/gundem/gundemdetay/30.10.2011/1456942/default.htm

Grand merci à tous ces pays et leurs citoyens. L' Azerbaidjan prouve une fois de plus la force de nos liens fraternels.
Revenir en haut Aller en bas
ibnbattuta
Capitaine
Capitaine


messages : 860
Inscrit le : 09/05/2010
Localisation : Birmingham
Nationalité : UK
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 2 Nov - 9:09

Citation :
Le ministre turc des Affaires étrangères attendu le 15 novembre au Maroc
Publié le : 01.11.2011 | 17h09


Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, effectuera les 15 et 16 novembre une visite au Maroc, où il aura des entretiens avec plusieurs responsables marocains, avant de prendre part au 4e Forum turco-arabe, prévu à Rabat, apprend-on lundi de sources diplomatiques.
La visite du chef de la diplomatie turque au Maroc intervient à un moment où les relations entre le Royaume et la Turquie connaissent «une évolution très importante dans plusieurs domaines», a déclaré à MAP-Istanbul, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita, en visite en Turquie dans le cadre des consultations politiques régulières qui existent entre les deux pays.
La visite de M. Bourita en Turquie s'inscrit également dans le cadre de la préparation de la visite de M. Davutoglu au Maroc et du 4e Forum de coopération turco-arabe, qui aura lieu le 16 novembre à Rabat.
«Les relations entre les deux pays sont solides. Elles s'appuient sur un dispositif juridique qui couvre plusieurs domaines, sur des consultations politiques structurées et régulières et sur un accord de libre-échange, qui a permis de renforcer les relations commerciales bilatérales», a-t-il déclaré à l'issue de ses réunions avec des responsables au ministère turc des Affaires étrangères.

La visite de M. Davutoglu au Maroc sera une occasion pour passer en revue les différents aspects des relations maroco-turques dans plusieurs domaines et identifier de nouvelles pistes pour les renforcer davantage, a précisé M. Bourita, qui était accompagné de l'ambassadeur du Maroc à Ankara, Mohamed Lotfi Aouad.
Les consultations avec les responsables turcs, dont le sous-secrétaire d'Etat, Feridun Sinirligolu, et la sous-secrétaire d'Etat adjointe pour les affaires multilatérales, Birnur Fertekligil, ont été une occasion pour souligner le rôle actif joué par le Maroc et la Turquie dans le cadre des évolutions importantes que connaît la région, a indiqué M. Bourita, ajoutant que «les officiels turcs ont salué le rôle constructif joué par le Maroc dans le cadre des printemps arabes et de la question palestinienne».

Ils se sont félicités, dans ce cadre, du rôle de S.M. le Roi Mohammed VI en tant que président du Comité Al Qods et des efforts du Souverain pour la préservation des droits nationaux légitimes du peuple palestinien, a-t-il ajouté.
Ces consultations maroco-turques interviennent au lendemain de l'élection du Maroc membre non permanent au Conseil de sécurité de l'ONU.
Les deux parties ont échangé leurs vues et partager leurs expériences à ce sujet, sachant que la Turquie vient d'achever son mandat en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité (2009-2010), a souligné M. Bourita.

Ont pris part à ces entretiens, le consul général du Royaume du Maroc à Istanbul, Mohamed Benabdeljalil, et son conseiller économique, Ahmed Darif.



Par MAP

_________________


On a dit à Ibn ’Abbâs, qu’Allah l’agrée : « Les gens du livre disent : « Certes, nous n’avons pas de mauvaise pensées dans notre prière. » Ibn ’Abbâs a dit : « Ils ont raison. Satan ne s’occupe pas d’un cœur [déjà] dévasté. Les cœurs des gens du livre sont dévastés, et est-ce que Satan va venir le corrompre alors qu’ils le sont déjà. Certes, Satan s’attaque à la bâtisse solide pour la détruire ; quant à la bâtisse détruite, Satan ne s’y intéresse pas. »

Un savant a dit "Nous ne sommes pas comme les autres nations. Allah nous a choisi pour porter son message. Ainsi nous vaincrons par l'islam, et nous serons humilié a cause de l'abandon de l'Islam"

Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 3 Nov - 5:43

Citation :
Deux navires appareillent de Turquie pour la bande de Gaza
Un groupe de militants pro-palestiniens s'est embarqué de Turquie vers la bande de Gaza à bord de deux navires, dans l'espoir de franchir le blocus naval imposé par la marine israélienne, ont annoncé mercredi les organisateurs du projet.
Les 27 militants ayant pris place à bord sont originaires d'Australie, du Canada, d'Irlande et des Etats-Unis et certains sont Palestiniens.
"Le navire canadien Tahrir et le navire irlandais Saoirse ont rejoint les eaux internationales et lancé l'opération 'Vague de liberté pour Gaza'. Les navires sont partis de Turquie et se trouvent en mer Méditerranée", ont annoncé les membres du collectif Ustogaza dans un communiqué envoyé par courriel.
Un responsable du ministère turc des Affaires étrangères a confirmé l'appareillage du Tahrir et du Saoirse de la côte Sud de la Turquie. Il a précisé que les deux bateaux avaient demandé la permission de se rendre sur l'île grecque de Rhodes.
Il a précisé que les deux embarcations ne battaient pas pavillon turc et qu'aucun passager ni membre d'équipage n'était de nationalité turque."NOUS PRENDRONS LES MESURES NÉCESSAIRES"
Un responsable du gouvernement israélien a de son côté déclaré à Reuters que l'armée empêcherait les deux navires de rejoindre la côte de Gaza.
"Ils ne seront pas autorisés à franchir le blocus. Le blocus est en place et aucune exception ne sera faite. Nous suivons la situation. S'ils tentent effectivement de franchir le blocus, nous prendrons les mesures nécessaires", a déclaré ce responsable sous le sceau de l'anonymat.
Les relations entre Israël et la Turquie sont tendues depuis que l'Etat juif a refusé de présenter des excuses pour la mort de neuf Turcs lors de l'assaut par des commandos du bateau Mavi Marmara en 2010.
Une autre flottille avait pris la direction de Gaza en juin, mais les neuf navires qui la composaient ont été interceptés ou empêchés de quitter le port.
Le Saoirse est l'une des embarcations qui avaient alors été endommagées avant même d'avoir appareillé. L'eurodéputé irlandais Paul Murphy, qui faisait déjà partie de l'équipage à l'époque, est de nouveau à bord.
"Ce navire est une nouvelle réponse à l'appel du peuple de Gaza, afin d'essayer de briser le blocus qui les étouffe", a écrit Murphy dans une note de blog.
L'organisation Ustogaza cite quant à elle plusieurs Américains présents à bord du Tahrir.
"Nous portons l'inspiration du Printemps arabe et du mouvement mondial 'Occupy', qui demandent la liberté et la justice. Quand les gouvernements échouent, la société civile doit agir. En tant qu'Américains, nous sommes lassés du soutien inconditionnel de notre pays à Israël, y compris dans ses actions violentes, illégales ou oppressives", affirme ainsi Ann Wright, présentée comme une ex-diplomate et officier de l'US Army


lesechos.fr


On se rappelera de ce qu'avait promis Erdogan:
<<...L'armée escortera tous bateaux turcs qui se rendras a Gaza!>>
Et on fait quoi pour ne pas vexé son copain israëlien? On envoi une flotille avec des navires battants pavillon étranger, et aucuns turcs dans l'équipage. Laughing

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 5 Nov - 17:05

Le gouvernement vient d'accordé un budget supplémentaire de 6 milliards $ au MIT (service de renseignement Turc) et à la sûreté nationale (Emniyet) pour l'achat d'équipement moderne et de renseignement. Le MIT s'agrandira.

Les achats d'équipement du MIT et de la sûreté nationale seront assurés par le SSM.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 5 Nov - 17:34

Récapitulation de l'économie turque que je modifie souvent:

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_Turquie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 5 Nov - 18:18

La Turquie à publiée les chiffres du commerce extérieur pour les 10 premiers mois de 2011...

- Les exportations sont de 111,3 milliards $. (10 mois) - 132,5 milliards $ (12 mois)
- Les importations sont de 181,6 milliards $. (10 mois)


Les exportations ont progressé plus que les importations.. Voici les croissances des exportations:

- Russie: 21%
- Egypte: 102%
- Arabie Saoudite: 62%
- Azerbeycan: 44%
- Ukraine: 28%

La part de l'Europe dans le commerce extérieur Turc est passé de 48% à 44%.

Le marché de l'exportation, les principaux clients:

1) Allemagne (10,51%)
2) Italie (6,15%)
3) Irak (5,95%)
4) Royaume-Uni (5,85%)
5) France (5,26%)



Revenir en haut Aller en bas
Cheb-94
sergent
sergent


messages : 210
Inscrit le : 15/07/2010
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 8 Nov - 14:28

Citation :
Paris : Heurts entre Turcs et partisans du PKK

Vidéo des kurdes tabassant des turques:



Riposte turques:



La police est intervenue aujourd’hui à coups de gaz lacrymogènes place de Bastille à Paris pour mettre fin à des heurts entre partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et des manifestants turcs réunis contre «le terrorisme en Turquie».

Un organisateur de la manifestation, Hakan Fakili, membre d’une association d’échanges culturels entre la France et la Turquie a déclaré à l’AFP que «dix manifestants ont été blessés, lynchés par des terroristes du PKK venus du quartier de Strasbourg-Saint-Denis armés de projectiles et de battes de base-ball».

Quelque 150 jeunes Turcs, agitant des drapeaux turcs et entonnant des chants patriotiques de leur pays, se sont rassemblés sur les marches et le parvis de l’Opéra Bastille. Ils ont été attaqués à coups de projectiles par des groupuscules se réclamant du PKK, un parti rebelle tenu pour responsable de la mort de 24 soldats la semaine dernière en Turquie et considéré comme une organisation terroriste par de nombreux pays. (…)

Le FigaroEurope 1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 9 Nov - 12:17

Une photo des terroristes du Pkk tués par l'armée turque, son père à accepté les condoléances avec un drapeau Turc, il a mit un drapeau Turc sur la tombe de son fils:





Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 9 Nov - 12:46

contre le dernier voeux de son fils..le temps de prendre la cagnote de mort

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 9 Nov - 13:22

Yakuza a écrit:
contre le dernier voeux de son fils..le temps de prendre la cagnote de mort

Son père n'était pas d'accord avec son fils. Des familles sont déchirées.

Une polémique enfle en Turquie, concernant la taxe militaire pour être exemptés du service militaire, concernant l'âge, certain veulent que sa soit au dessus de 30 ans, d'autre 25 ans. Le gouvernement va annoncé sa décision après l'aïd et avant la fin de l'année.

Si les plus de 30 ans payent la taxe militaire, l'état espère récolté plus de 1 milliard €. 10 000 euro pour chaque citoyen.

Si c'est plus de 25 ans, l'état espère récolté plus de 2 milliards d'€.
Revenir en haut Aller en bas
LaikTurkiye
Lieutenant
Lieutenant


messages : 793
Inscrit le : 21/12/2010
Localisation : -
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 9 Nov - 17:47

Le père de la nation s'est éteint il y a 73 ans... qu'il repose en paix. Ses idées sont et seront nos biens les plus précieux.




Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 13/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 9 Nov - 18:12

Que Dieu ait son âme en sa sainte miséricorde C'était un grand homme, qui a réussi à l'époque à faire évoluer la société turque, ce qui est devenu presque impossible à faire dans le monde arabe de nos jours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 11 Nov - 5:35

Vidéo du dernier séisme (mercredi 9 novembre 2011) qui à frappé la ville de Van, ces images viennent des caméras Mobesa (Caméra de surveillance de la police):


















Bu video Adobe Flash Player'ın son sürümünü gerektirmektedir.


Adobe Flash Player'ın son sürümünü indirin.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 11 Nov - 15:09

La messe est dite. La Turquie change profondément. Les gens sont plus conservateurs et la Turquie est plus active.

Citation :
La fuite en avant de Recep Tayyip Erdoğan

«Ceux qui soutiennent ouvertement ou secrètement la terreur doivent savoir que le souffle de la République se fera sentir derrière le dos de chacun d'eux», a déclaré ce dernier, dans le style musculaire qu'il affectionne. La semaine dernière, le «souffle puissant de la République» a jeté en prison l'éditeur Ragıp Zarakolu et la professeur de science politique Bürşa Esranlı, qui y ont rejoint les 3 457 militants, intellectuels et élus kurdes sympathisants, réels ou supposés, de la KCK, déjà embastillés. Le tort de Bürşa Esranlı, par exemple? D'avoir donné des cours à l'académie du BDP, parti reconnu, rappelons-le. Le «souffle puissant de la République» peut, demain, renverser d'autres démocrates qui ont appuyé à leur manière le combat de l'AKP contre l'armée et l'«Etat profond» des services secrets, tout en œuvrant à la recognition du génocide des Arméniens et du fait kurde. D'ores et déjà, ces intellectuels engagés se sentent en insécurité, se voient intimidés, ou sont purement licenciés par les médias auxquels ils collaborent, sous la pression explicite ou implicite des autorités. Certains d'entre eux envisagent de prendre (ou de reprendre) le chemin de l'exil politique.

L'amalgame entre toute forme d'activité politique ou culturelle en pays kurde et le terrorisme est d'autant plus préoccupant qu'il est symétrique à l'incorporation policière ou judiciaire, dans les vrais complots de l'armée et de certains milieux néo-kémalistes ou d'extrême-droite, d'hommes de plume qui n'ont rien à voir avec ces menées factieuses. Comme, par exemple, les journalistes Nedim Sener et Ahmet Sık, incarcérés en mars pour avoir écrit un ouvrage consacré à l'infiltration de la police par la néo-confrérie des fethullaci... avant même que celui-ci ne soit publié, et comme si ce livre avait quoi que ce soit à voir avec l'affaire Ergenekon, nom de code des manœuvres de déstabilisation imputées à l'«Etat profond»! (3)

Ainsi que vient de le rappeler le sociologue Ali Bayramoğlu dans une lettre ouverte au Premier ministre, cette fuite en avant répressive est sans issue autre que celle de la systématisation de la violence, de la résurgence de l'autoritarisme et de l'annihilation de l'espace politique. Perspective d'autant plus inquiétante que jamais les relations de voisinage entre Kurdes et Turcs n'ont été aussi tendues. Elles paraissent maintenant pouvoir déboucher sur des affrontements, des pogroms, voire des opérations de purification ethnique ou une guerre civile. Perspective d'autant plus absurde que l'AKP, fort de ses victoires électorales successives, de son ascendant sur l'armée et de son bilan gouvernemental, est en mesure, comme jamais aucun parti ne l'a été, de résoudre politiquement la question kurde, et que la rédaction de la nouvelle Constitution lui en fournit l'opportunité.

Il se trouve que les Européens –et singulièrement les Français– ont une responsabilité écrasante dans ce gâchis. Depuis près de dix ans, ils snobent la Turquie. C'était la repousser dans les bras de ses vieux démons et l'acculer à une stratégie de free rider dont la crispation autoritaire et l'activisme diplomatique de Recep Tayyip Erdoğan ne sont que les prémisses. Vous avez aimé Poutine? Vous adorerez Erdoğan quand celui-ci sera élu président de la République avec les pouvoirs élargis que la nouvelle Constitution conférera à la magistrature suprême. En outre, l'Europe s'est privée de tout moyen d'influence auprès d'Ankara. L'échéance, même lointaine, de l'adhésion à l'UE a constitué un puissant levier encourageant la démocratisation de la Turquie, de 2002 à 2005. A partir du moment où les négociations s'embourbaient et où la possibilité de l'élargissement s'évanouissait en raison des blocages français et allemand, l'Europe se condamnait à être inaudible sur les rives du Bosphore. Cette dernière doit également admettre que la Turquie n'est peut-être plus, maintenant, aussi intéressée que jadis à rejoindre un club en pleine débâcle économique et financière, elle qui caracole à 8% de croissance annuelle. Elle pourra toujours s'acheter la Grèce à bas prix! Et les provocations stériles de Nicolas Sarkozy sur la reconnaissance du génocide des Arméniens, chantage diplomatique à l'appui, n'auront d'autres résultats que de pénaliser les entreprises françaises sur ce marché émergent qui constitue leur troisième partenaire hors UE, après les Etats-Unis et la Chine, et avant le Brésil, sans faire avancer d'un iota l'impératif de la vérité et de la justice ni celui des libertés publiques. Bien au contraire, elles mettent en porte-à-faux les intellectuels turcs qui, à leurs risques et périls, plaident en faveur du devoir de mémoire. Mais sont-ce là les vraies préoccupations du président de la République?

Les contempteurs de la candidature de la Turquie à l'Union européenne n'ont jamais voulu envisager le coût d'une non adhésion. Ils vont devoir maintenant passer au tiroir-caisse.

Pour le reste de l'article:

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-francois-bayart/111111/la-fuite-en-avant-de-recep-tayyip-erdogan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 12 Nov - 9:51

Les FS turcs venus en nageant vers le bateau et ont abattus le terroriste, puis sont repartis de la même façon une fois que les gardes-côtes venus.

Citation :
Turquie : un militant kurde détourne un ferry avant d'être tué



Un militant kurde a détourné durant plus de 12 heures un ferry turc transportant 24 personnes, dans la Mer de Marmara, en faisant croire qu'il transportait une bombe avant d'être tué samedi 12 novembre dans une opération de sécurité.

Les commandos ont investi le ferry à l'aube et abattu le preneur d'otages, ont affirmé les médias et des otages.

"Nous avons vu les commandos (monter sur le navire), tout était fini en 10 minutes. Nous ne les avons pas vus (tirer) mais nous avons d'abord entendu trois coups de feu, puis trois autres", a déclaré Ceyhun Tezel, un des otages, sur la chaîne d'information NTV.

"Nous avons prié et remercié dieu d'être encore en vie", a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité "nous ont contactés par téléphone. Un de nous a ouvert la porte (du navire) et ils (les commandos) sont entrés. Nous sommes restés silencieux. Ils étaient une quinzaine", a relaté un autre otage, un homme âgé, sur NTV.

Le pirate, un homme âgé de 28 à 30 ans, était un "membre de l'organisation terroriste", a déclaré le gouverneur d'Istanbul, Huseyin Avni Mutlu, utilisant la terminologie officielle turque pour désigner les rebelles kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

"Peu après le début d'une opération (de sécurité), le pirate a trouvé la mort", a affirmé M. Mutlu à la télévision privée NTV.

L'homme ne transportait pas d'explosif, comme initialement annoncé, mais un simulacre de bombe, a indiqué Ercan Topaca, le gouverneur de Kocaeli, la province d'où était parti le ferry.

"Aucune bombe n'a été découverte sur le preneur d'otages du ferry. On a trouvé sur le cadavre un dispositif fait de câbles et d'une bouteille ressemblant à une bombe", a déclaré M. Topaca à l'agence de presse Anatolie, ajoutant qu'un possible comparse du pirate avait été arrêté à Izmit.

M. Mutlu avait auparavant affirmé qu'un engin avait été trouvé sur le pirate, mais que l'enquête devait déterminer s'il s'agissait d'une bombe.

Le ferry Kartepe, un catamaran rapide affecté au transport de passagers entre Izmit et Gölcük (province de Kocaeli), deux villes du nord-est de la mer de Marmara, a été détourné vers 16H00 GMT vendredi. Dans un premier temps il avait été fait mention d'un commando de quatre à cinq personnes.

Le navire, transportant 18 passagers, quatre membres d'équipage et deux stagiaires, s'est déplacé au fil des heures dans la mer de Marmara, avant d'atteindre Silivri, une lointaine banlieue d'Istanbul, sur sa rive européenne.

Là, le bateau a fait des cercles en mer jusqu'à ne plus avoir de carburant, selon le site internet du quotidien Hürriyet.

"Nous aurions dû arriver à destination en 20 minutes. C'est quand nous avons constaté que le bateau prenait du retard et se dirigeait dans une autre direction que nous avons compris que nous avions été pris en otage", a témoigné M. Tezel, soulignant que les passagers n'avaient pas vu le pirate.

Tous les otages sont sains et saufs, a annoncé le gouverneur d'Istanbul, tandis que les chaînes de télévision diffusaient des images de passagers en cours d'évacuation. Les otages ont été emmenés au commissariat pour être interrogés, ont rapporté les médias.

Plusieurs médias turcs ont émis l'hypothèse que le pirate avait l'intention de détourner le navire vers l'île-prison d'Imrali, dans la mer de Marmara, où est emprisonné à vie le chef du PKK Abdullah Öcalan.

La tension autour de la question des Kurdes, une communauté de 12 à 15 millions de personnes sur une population totale de 73 millions, a nettement augmenté ces derniers mois en Turquie.

Attentats, attaques contre la police ou l'armée, opérations militaires et arrestations en nombre de sympathisants du PKK se succèdent.

L'armée turque a ainsi lancé fin octobre une vaste offensive dans l'est du pays et en Irak du nord, où se replient les rebelles du PKK.

Le Nouvel Observateur - AFP

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 13 Nov - 10:52

La différence entre le Pkk et l'armée Turque:

Le Pkk:



L'armée Turque:

Revenir en haut Aller en bas
moroccan-soldier
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 429
Inscrit le : 25/02/2009
Localisation : Tetouan
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 13 Nov - 15:32

Citation :
Turkey, Egypt Discuss Possible Export of Anka UAV

http://defense-update.com/20110923_turkey-egypt-discuss-possible-export-of-anka-uav.html
Revenir en haut Aller en bas
LaikTurkiye
Lieutenant
Lieutenant


messages : 793
Inscrit le : 21/12/2010
Localisation : -
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 16 Nov - 17:28

Les constructions du réseau ferroviaire pour train à grande vitesse avancent bien Cool

TCDD Hızlı Tren Eskişehir - Bilecik from Deniz Can Cigsar on Vimeo.

Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 17 Nov - 12:49

40° jour du décés de la mere de Erdogan. Un passage du sourat Al Imran lue par Erdogan. J'en suis émue. les larmes aux yeux.


Revenir en haut Aller en bas
winner78
Caporal chef
Caporal chef


messages : 169
Inscrit le : 09/06/2010
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Jeu 17 Nov - 13:02

Tskfanatik a écrit:
40° jour du décés de la mere de Erdogan. Un passage du sourat Al Imran lue par Erdogan. J'en suis émue. les larmes aux yeux.



Qu’Allah lui fasse miséricorde et l'épargne des souffrances de la tombe.
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Ven 18 Nov - 14:11

Citation :

Livraison par Israël d'une cargaison d'aide humanitaire aux victimes du séisme en Turquie
Un cargo israélien d'aide humanitaire a déchargé vendredi matin sa cargaison dans le port de Mersin, en Turquie. Une assistance à destination des victimes du tremblement de terre meurtrier qui a frappé le mois dernier la région orientale de la Turquie.
Guysen.com

_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 18:09

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: