Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 11:32

relations tendu avec les USA, la France, Israël, et le voisinage, scénario Libyen non-anticipé, la Syrie qui menace "ouvertement" la Turquie...
ne croyez-vous pas que la Turquie est en régression et s'isole?
Il est certain que la Turquie n'a plus l'influence de l'époque, mais ces derniers temps, la diplomatie turc montre des faiblesses.
Les politiques turc ont beau menacer de restrictions économique, mais c'est la Turquie qui a des besoins, et non le contraire.

Moi ce que j'observe, c'est une Turquie qui s'isole de plus en plus, et qui se voit avec des ailes d'aigle alors qu'elle a encore des ailes de pigeon.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 11:52

Citation :
Au lendemain du vote des députés français, le Premier ministre turc s'en est pris à la France avec virulence, hier, l'accusant de « génocide » en Algérie.

Le Premier ministre turc a vivement réagi, hier, après l'adoption, jeudi, d'une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien, retournant contre la France les accusations de génocide. « On estime que 15 % de la population algérienne a été massacrée par les Français à partir de 1945. C'est un génocide », a déclaré Recep Tayyip Erdogan. Le chef du gouvernement accuse aussi Nicolas Sarkozy de « rechercher des gains électoraux en utilisant la haine du musulman et du Turc ».


Le président français a répondu depuis l'ambassade de France à Prague, où il a assisté aux funérailles de Vaclav Havel. « Je respecte les convictions de nos amis turcs. Ils doivent respecter les nôtres. » Le chef de l'État, qui ne s'était plus exprimé sur ce dossier depuis sa visite en Arménie, en octobre, a rompu le silence pour apporter un soutien ferme au texte voté par les députés. « La France a des principes, elle porte un message : chaque pays doit faire l'effort de revisiter son passé. La France ne donne de leçons à personne, mais la France n'entend pas en recevoir. »

Alain Juppé est sorti de sa réserve, hier, pour prendre, de manière inhabituelle, le contre-pied du chef de l'État et désavouer l'initiative parlementaire. « Cette initiative n'était pas opportune », a commenté le ministre des Affaires étrangères. Preuve du malaise suscité par ce texte, d'autres voix de la majorité ont exprimé leur désaccord, à l'image du président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer. Mais ils sont peu nombreux à dénoncer, comme les centristes Dominique Paillé et Hervé de Charette, la « démagogie électoraliste » entretenue, selon eux, par l'Élysée.

« Le Président a ouvert, hier, la boîte de Pandore de la mémoire, de ses amnésies et de ses obsessions, commente aussi la sénatrice centriste de l'Orne, Nathalie Goulet. Espérons que le Sénat mettra un terme à ce naufrage législatif et laissera les historiens faire leur travail. » Le texte voté par les députés doit encore être inscrit à l'ordre du jour du Sénat pour pouvoir poursuivre son parcours législatif. François Rebsamen, président du groupe PS au Sénat, a demandé au gouvernement qu'il le soit « dans les plus brefs délais ».


ouestfrance.fr


Ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi la Turquie s'empare de la question algérienne.
C'est tout de même hypocrite, car au lieu de prendre ses responsabilités et de faire valoir ses explications sur ce que la France appel le génocide Arménien, la Turquie prend la question algérienne en "otage".
La diplomatie turc est en déficite de comunication, hormis les journaux qui aime afficher des photos du ministre qui tire une tête colérique... Laughing (désolé ca me fait rire).
Je trouve que c'est une preuve que la diplomatie turc est dans ses limites et agit comme une enfant.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 11:59

BOUBOU a écrit:
relations tendu avec les USA, la France, Israël, et le voisinage, scénario Libyen non-anticipé, la Syrie qui menace "ouvertement" la Turquie...
ne croyez-vous pas que la Turquie est en régression et s'isole?
Il est certain que la Turquie n'a plus l'influence de l'époque, mais ces derniers temps, la diplomatie turc montre des faiblesses.
Les politiques turc ont beau menacer de restrictions économique, mais c'est la Turquie qui a des besoins, et non le contraire.

Moi ce que j'observe, c'est une Turquie qui s'isole de plus en plus, et qui se voit avec des ailes d'aigle alors qu'elle a encore des ailes de pigeon.

Tu dis n'importe quoi. Je sais pas d'ou tu sors ces conneries. Shocked Mais, il faut avoir une imagination sacrée pour ça. Bref.

Il n'y a pas de crise entre la Turquie et les Usa, les relations sont fortes et l'alliance continue en se renforçant (Bouclier de l'Otan, Drone Reaper et Predator, renseignement américain).

La France, sa n'a jamais été une priorité de la politique de la Turquie. La Turquie perdra rien, leur produit sera boycotté et khalass.

Israël, l'enfant gâté à beaucoup d'autre préoccupation que la Turquie (Iran, Syrie, Liban, Nouvelle Egypte). Israël ne peut pas se mesurer à la Turquie.

La Syrie, sait très bien, qu'une attaque turque sera fatale pour elle. C'est pour ça qu'il y a autant de gesticulation. Ils ont tellement peur de la réaction turque, que leur soldat ne s'approche plus de la frontière turque pour chasser leur opposants.

La Turquie se renforce de jour en jour. La visée pro-impéraliste trouvera des échos négatifs dans le milieu proche de la Turquie. C'est un bon signe. Un très bon signe.

L'affaiblissement de l'Iran fera que de renforcer la Turquie. Les voisins doivent être affaiblit pour que la Turquie s'affirme.

Ces pays doivent écouter la Turquie, sinon la falaka sera leur dû.

Nous on suit notre chemin, avec 9,6% croissance cette année. Rien ne pourra perturber la réussite de la Turquie.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:01

le plus grave,c´est plus ils menacent et criaient fort,plus les gens croyaient a une ascension diplomatique turque,hors mtn on bserve que la donne se renverse,ceux qui se taisaent sont les gagnant et qui tiennent mtn les sanctions.
mtn a turquie laisse timidement israel rentrer par la fenetre,et cette derniere lui coupe l´aide militaire,c´est comme une mavi marmara bis!
a propos marmara,meme avec toutes les menaces,aucune excuse,et malgrés ca ils ont baissé la tete.oui ils s´isolent en effet!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:04

BOUBOU a écrit:


ouestfrance.fr


Ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi la Turquie s'empare de la question algérienne.
C'est tout de même hypocrite, car au lieu de prendre ses responsabilités et de faire valoir ses explications sur ce que la France appel le génocide Arménien, la Turquie prend la question algérienne en "otage".
La diplomatie turc est en déficite de comunication, hormis les journaux qui aime afficher des photos du ministre qui tire une tête colérique... Laughing (désolé ca me fait rire).
Je trouve que c'est une preuve que la diplomatie turc est dans ses limites et agit comme une enfant.

La Turquie a fait réveillé le génocide algérien, qui était un peu oublié dans les débats en France ou en Algérie. Sarkozy n'a rien à foutre du génocide, ce qui l'intéresse, ce sont les voix. Ca, sa passe pas auprès de la Turquie.

La diplomatie turque à tellement réussi son coup, que parmi l'UMP, beaucoup s'opposent à Sarkozy, leur cher président, à commencé par Alain Juppé.

Il n'y a pas de limite pour la diplomatie turque. La Turquie de 2012, n'est pas la Turquie de 2001. Sarkozy a très mal agit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:06

Yakuza a écrit:
le plus grave,c´est plus ils menacent et criaient fort,plus les gens croyaient a une ascension diplomatique turque,hors mtn on bserve que la donne se renverse,ceux qui se taisaent sont les gagnant et qui tiennent mtn les sanctions.
mtn a turquie laisse timidement israel rentrer par la fenetre,et cette derniere lui coupe l´aide militaire,c´est comme une mavi marmara bis!
a propos marmara,meme avec toutes les menaces,aucune excuse,et malgrés ca ils ont baissé la tete.oui ils s´isolent en effet!

Qui s'isole? Le plus isolé est Israël et non la Turquie. Il n'y a pas de rapprochement entre la Turquie et Israël et cela continuera jusqu'à que Israël s'excuse!

La Turquie a plus besoin de l'aide militaire d'Israël. Toute façon, tous les projets étaient suspendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:09

Un terroriste du Pkk capturé, c'est ce qu'attend tous les ennemis de la Turquie:

Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:17

La Turquie s isole ??? clown

C est curieux c est le titre d un article de jssnews hier . Je penses que notre ami boubou à lu cette article et à repris à son compte cette affirmation .

La Turquie est ouverte au monde . Elle n est certainement pas isolée . C est la France qui va se mordre les doigts . Tout comme Israël regrette ses actes .
La Syrie, si la Turquie disait oui à une intervention ça serait déjà réglé . Mais les turcs ne veulent pas d une guerre à leur porte.

Croire que la Syrie puisse menacer la Turquie c est manquer de discernement. Même l Iran a été obligé d éclaircir après des soi disant menace.
Je pense que la diplomatie du MO échappe à certains ici .. santa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:21

Tskfanatik a écrit:
La Turquie s isole ??? clown

C est curieux c est le titre d un article de jssnews hier . Je penses que notre ami boubou à lu cette article et à repris à son compte cette affirmation .

La Turquie est ouverte au monde . Elle n est certainement pas isolée . C est la France qui va se mordre les doigts . Tout comme Israël regrette ses actes .
La Syrie, si la Turquie disait oui à une intervention ça serait déjà réglé . Mais les turcs ne veulent pas d une guerre à leur porte.

Croire que la Syrie puisse menacer la Turquie c est manquer de discernement. Même l Iran a été obligé d éclaircir après des soi disant menace.
Je pense que la diplomatie du MO échappe à certains ici .. santa

Ils se font influencés par des articles de propagande.

Il faut juste voir, la croissance en % du commerce turque envers le Moyen-Orient et l'Afrique pour s'apercevoir de la réussite de la diplomatie turque. En parlant de commerce, la France vient de battre son déficit commercial. La tension avec la Turquie n'arrangera pas les choses.

La Turquie équilibre ces relations avec l'Occident et donne plus d'importance aux pays d'Orient et d'Afrique.

C'est pas la Turquie qui en crise économique et de la dette, c'est pas la Turquie qui n'est pas reconnu par presque tous ces voisins, c'est pas la Turquie qui fait face à répression dans son pays.

Les gens se trompent de pays. S'il y avait des pays vraiment isolé au Moyen-Orient, sa serait l'Iran et Israël. Et la Syrie aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:29

Exactement...

Cet article parlait d' un système de reconnaissance que Elbit et IAI refusait de vendre à la Turquie....

On leur achètes plus rien aux Israeliens ...!!!!!!! C'est une tentative de retournement de situation toute bidon... Aselsan et TAI sont en mesures de nos jours de fabriquer ce système eux même.

Et sinon, il y a avait un article dans les médias turcs y' a quelques jours qui disait que Israel voulait effectuer une manoeuvre de grande envergure au dessus de la méditérranée et qu'il fallait absolument pour eux que la Turaf accepte d' y participer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:36

Tskfanatik a écrit:
Exactement...

Cet article parlait d' un système de reconnaissance que Elbit et IAI refusait de vendre à la Turquie....

On leur achètes plus rien aux Israeliens ...!!!!!!! C'est une tentative de retournement de situation toute bidon... Aselsan et TAI sont en mesures de nos jours de fabriquer ce système eux même.

Et sinon, il y a avait un article dans les médias turcs y' a quelques jours qui disait que Israel voulait effectuer une manoeuvre de grande envergure au dessus de la méditérranée et qu'il fallait absolument pour eux que la Turaf accepte d' y participer.

Tübitak, Aselsan et TAI travail déjà sur ce projet depuis un moment, ce système sera bientôt intégrer à la Turaf. Ils gesticulent et veulent profiter de la situation pour montrer la Turquie isolée. C'est un aveu de faiblesse de leur part.

Sinon,

1) Le Nigéria et la Turquie ont abrogés les visas.
2) L'Ukraine et la Turquie viennent d'abroger les visas.
3) Le Belarus et la Turquie vont abrogés les visas respectivement.

La police turque a annulé une commande de voiture française, et la coopération sécuritaire avec la France suspendu.
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:44

Sans oublier que Abdullah Gül a été accueilli en grande pompe à Londres y' a un mois...

Pour un pays isolé c'est pas mal non ??

J' avais oublié de parler de la georgie :
Citation :


Turquie, grande amie de la Géorgie (Saakachvili)


25.12.2011, 12:05



La Turquie est une grande amie et partenaire de la Géorgie aussi bien sur le plan politique que sur le plan économique, a annoncé samedi soir le président géorgien Mikhaïl Saakachvili, lors d'une rencontre avec une délégation de parlementaires turcs, de séjour à Tbilissi, informe ITAR-TASS.

"Les relations existant entre les deux pays ont une importance vitale pour la Géorgie", a-t-il dit. "La Géorgie compte beaucoup d'investissements turcs, qui permettent de construire de nouvelles infrastructures, des centrales hydroélectriques, de créer de nouveaux postes et qui contribuent au développement économique aussi bien de la Géorgie que de la Turquie", a-t-il déclaré.

Le président géorgien a qualifié d'important l'accord de libre-échange signé par les deux pays en 2007, "qui avait fait de la Turquie le principal partenaire commercial de la Géorgie". "Les échanges commerciaux entre les deux pays s'accroissent constamment dans les deux sens, ce qui est important pour le développement des économie géorgienne et turque".

Selon l'Office géorgien des statistiques, la Turquie est le plus gros partenaire commercial de la Géorgie depuis 2007. Les échanges commerciaux entre les deux pays se sont chiffrés à 1.350,9 millions de dollars entre janvier à novembre 2011.

voix de la russie

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:54

A vrai dire, au sein de l'UE, nos seuls alliés fiables sont le Royaume-Uni et la Suède. Même si l'Allemagne et notre premier partenaire économique, avec l'Italie.

Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 12:57

effectivement la GB et la Suède soutient la Turquie..


Sinon une info qui passe inaperçue .. La TUrquie montre les dents et ouvre le feux en Méditerranée :
Citation :

Turkish warships shell narrow water between Israeli and Cypriot gas fields
DEBKAfile Exclusive Report December 24, 2011, 2:30 PM (GMT+02:00)

The Cypriot and Israeli gas fields

Cypriot President Demetris Christofias has warned Turkey to stop its warships shelling the strip of water dividing the Cypriot and Israeli gas exploration zones in the eastern Mediterranean.
debkafile's military forces report that Wednesday, Dec. 21, Turkish warships began turning their guns on the strip dividing Israel's Leviathan gas field from Block 12 of Cyprus's Exclusive Economic Zone-EEZ, where a large gas field was recently discovered.
Neither Israel nor Cyprus reported the Turkish attacks which are staged in international waters, but both reinforced their naval units around the gas fields. It was the Cypriot president who broke the silence Friday, Dec. 23 with a warning: "If Turkey does not change its gunboat diplomacy and stop playing the part of regional police officer, there will be consequences which, for sure, will not be good - either for the whole region or the Turkish people and first and foremost for Turkish Cypriots," he said.

On Dec. 22, Israel canceled the $90 million sale to the Turkish Air Force of Elbit's hi-tech LOROP-Long Range Oblique Photography military surveillance system.Israeli defense sources said the transaction was cancelled lest SAR radar or LOROP technology find their way into the hands of Israel's enemies, such as Iran.

According to our military sources, Israel timed the deal's cancellation as a warning to Ankara to back off from its campaign of harassment in and around Israel's gas fields.
Jerusalem, Athens and Nicosia are economic and security partners in the exploration and development of eastern Mediterranean gas resources. The same firm, Noble Energy Inc of Houston, Texas, is working both Cypriot and Israeli fields. Shares in the US company are held in Cyprus by the Cypriot national energy company and in Israel by Delek Drilling LP and Avner Oil Exploration LLP.

The recent discovery that the gas fields are much bigger than first believed has raised the stakes around them. The three governments involved are looking forward to becoming major gas suppliers to Europe and so reducing the continent's dependence on Russian and Turkish gas pipelines.
Noble Energy's latest estimate published Monday, Dec. 19, added 6.3 percent to the Leviathan well's untapped potential, raising it from the previous estimate of 16 to 20 trillion cubic feet.

Nicosia too will shortly issue an upwardly revised estimate of its gas field. According to debkafile's energy industry sources, the new figure is cautiously estimated as 10 trillion cubic feet.
Both expect Ankara to escalate its nuisance offensive after the new Nicosia bulletin. As a precaution, Cypriot Foreign Minister Erato Kozakou-Marcoullis was dispatched to Washington Tuesday, Dec. 19, to talk the situation over with administration officials and obtain US support for the continuing gas enterprise and the Cypriot stance against Turkish threats.
According to our Washington sources, the advice from Secretary of State Hillary Clinton was to go full steam ahead with gas drilling and ignore Turkish harassment. After their meeting, Kozakou-Marcoullis said the prospects for gas development have already dramatically increased her country's strategic importance.

In a speech at the Woodrow Wilson International Center for Scholars, she called Turkey "the neighborhood bully," adding that a Turkey "whose foreign minister once promoted a policy of 'zero problems' with its neighbors is now pursuing a policy of 'only problems.' "
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 13:31

Citation :
Dernières news
Tunisie - Ghannouchi rencontre Erdogan

25/12/2011 13:00


Rached Ghannouchi a rencontré, samedi 24 décembre 2011, en Turquie, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

Pour l’instant, aucun détail n’a filtré à propos de cette rencontre, ni sur les raisons.de cette visite en Turquie. I.N.

http://www.businessnews.com.tn/Tunisie---Ghannouchi-rencontre-Erdogan,520,28399,3
Revenir en haut Aller en bas
hd19
sergent
sergent


messages : 242
Inscrit le : 06/11/2011
Localisation : 75012
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 17:41

une chose est sur la turquie n'a pas besoin de la france et d'israel

a la limite la turquie avait besoin de l'israel dans la coopération militaire mais maintenan...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2709
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Dim 25 Déc 2011 - 19:43

Tskfanatik a écrit:
La Turquie s isole ??? clown

C est curieux c est le titre d un article de jssnews hier . Je penses que notre ami boubou à lu cette article et à repris à son compte cette affirmation .

La Turquie est ouverte au monde . Elle n est certainement pas isolée . C est la France qui va se mordre les doigts . Tout comme Israël regrette ses actes .
La Syrie, si la Turquie disait oui à une intervention ça serait déjà réglé . Mais les turcs ne veulent pas d une guerre à leur porte.

Croire que la Syrie puisse menacer la Turquie c est manquer de discernement. Même l Iran a été obligé d éclaircir après des soi disant menace.
Je pense que la diplomatie du MO échappe à certains ici .. santa

Je vais me permettre de te répondre l'ami.
Je n'ai nullement lu l'article de JSS News que tu cite. (et il ne faut pas avoir bac+8 pour sortire de telles titre ou phrases) albino clown .
C'est juste quelque-chose que moi je constate, j'ai parlé en mon "nom", et n'ai fait aucune citation.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 1:15

BOUBOU a écrit:
relations tendu avec les USA, la France, Israël, et le voisinage, scénario Libyen non-anticipé, la Syrie qui menace "ouvertement" la Turquie...
ne croyez-vous pas que la Turquie est en régression et s'isole?
Il est certain que la Turquie n'a plus l'influence de l'époque, mais ces derniers temps, la diplomatie turc montre des faiblesses.
Les politiques turc ont beau menacer de restrictions économique, mais c'est la Turquie qui a des besoins, et non le contraire.

Moi ce que j'observe, c'est une Turquie qui s'isole de plus en plus, et qui se voit avec des ailes d'aigle alors qu'elle a encore des ailes de pigeon.

ok alors reprenons :

Tu dis relations tendus avec les USA, pourrait tu dire à quoi tu fais allusion exactement ?
relations tendus avec Israel c'est pas d' aujourd'hui
relation tendus avec la France. Ca tout le monde s 'en rend compte et tout le monde sait pourquoi.

Le fait d' avoir des relations tendus avec la France et israel voudrait il dire qu'un pays est isolé ? dois je te rappeller que les relations avec Israel sont tendus pour tout le monde y compris la France, dont le président Sarko dit de netanyahu qu'il en a marre de ses mensonges et le traite de menteur ?

Tu dis la Syrie menace ouvertement la Turquie. Pourrais tu nous dire quel responsables ou dirigeant syrien a menacé la Turquie et de quoi la Turquie a été menacé ? y' a 13 ans la Turquie a massé des troupes à la frontière et a menacé la syrie d' invasion si Apo n'était pas livré . Celui ci a été expulse de syrie en moins de 48h suite aux menaces turques.


Pourrais tu nous dire quels sont les besoins que la Turquie aurait de la France ou d' Israel ? Je tiens juste a te rappeller que la plus grosse importation des turcs est les hydrocarbures et ceux ci ne viennent ni d' Israel, ni de la France .

la Turquie a belle et bien mis ses menaces a execution et les restrictions ont commencé.

La diplomatie turque peut rencontrer des obstacle à franchir mais je vois rien qui puisse dire qu'elle bat de l' aile. Le monde ne se limite pas à la France et Israel.
Tu dis que tu as fait cette constatation mais tu ne parles d' aucun fait concret pour appuyer ta constatation.

Tu dis que tu ne comprend pas pourquoi la Turquie parle de genocide algerien . Les algeriens eux ont l' air assez satisfait de la sortie d' erdogan d' après ce que je lis dans la presse algerienne; On appelle cela la reponse du berger à la bergere. La France légifère sur des faits qui ne la concerne pas. La TUrquie lui repond sur un sujet similaire qui s' est passé hors de turquie.

Bref, tu fait des constatation.. c'est ton droit. Mais a mon avis tu constate mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6233
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 10:35

La Turquie a un probleme avec la france et cela ne vient pas de la Turquie.

le petit jeu de Sarko est purement politique, il brosse dans le sens du poil l electorat armenien.

la turquie a raison de reagir ainsi.

ce n est pas plus le fait d etre apelé a reconnaitre le genocide armenien qui gene

mais la facon dont cela est fait et le pays par qui cette demande est faite..

il y a peu il etait question de reconnaitre les bienfait de la colonisations Rolling Eyes

et puis se faire montré du doigt sans bronché pour rentré dans des calcul politique de l elysées; non!

ces manoeuvres sont tous sauf innoncente .

n importe quel pays aurait agit ainsi.




_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 11:04

Je pense que la Turquie peut dire adieu à l Europe, suite aux menaces reçu par le député et sa famille

Dommage qu il n y ait pas d arménien pour donner leurs avis
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 11:15

charly a écrit:
Je pense que la Turquie peut dire adieu à l Europe, suite aux menaces reçu par le député et sa famille

Dommage qu il n y ait pas d arménien pour donner leurs avis


Tu parles de quelles menaces ?? LA Turquie aurait elle menacée la famille de Valerie Boyer ?? clown

Erdogan a pris son telephone et a appellé Boyer pour la menacer ??? albino


Des que la turquie hausse le ton, tout de suite on repond, la Turquie n' a pas sa place dans l' europe elle ose contester... elle ne joue pas les gentils toutou...

On s' en fou de votre europe... Vous êtes en faillite . L' europe ne fait plus rever les turcs depuis un moment dejà. Oui on est encore la à y vivre mais tu verras que ça va pas durer .
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 11:18

Citation :
ISRAËL Des députés israéliens vont examiner une reconnaissance du génocide arménien.

Une commission parlementaire israélienne doit débattre lundi d’un texte reconnaissant le génocide arménien, une mesure qui devrait aggraver les tensions déjà fortes avec la Turquie. La commission de l’Education doit se réunir à 10H00 (08H00 GMT) pour discuter d’une proposition de loi faisant du 24 avril, date du début des exécutions en masse d’Arméniens en 1915, une journée de commémoration du “massacre du peuple arménien“. Le Parlement avait rejeté une proposition similaire en 2007, quand Israël et la Turquie entretenaient des liens étroits. Mais les relations se sont tendues depuis que la marine israélienne a tué neuf Turcs en mai 2010 lors de l’arraisonnement d’une flottille qui tentait de briser le blocus de Gaza. En octobre, la Turquie a expulsé l’ambassadeur israélien à Ankara et rompu ses contrats militaires et de défense avec Israël. “Cela fait des années que nous travaillons“ sur ce projet de journée commémorative, a déclaré Georgette Avakian, membre du Comité national arménien à Jérusalem, à la radio publique. “Nous espérons que le temps est venu“.

http://genocidedesarmeniens.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/12/26/israel-des-deputes-israeliens-vont-examiner-une-reconnaissan.html

Pour connaître ce que pensent les arméniens de tout cela, on peut toujours commencer par la rédaction des « Nouvelles d’Arménie Magazine »...

Citation :
Le mensonge, l’infamie et l’ignorance Jeudi 22 décembre, en réaction au vote de l’Assemblée Nationale visant à sanctionner la négation du génocide des Arméniens, un tsunami d’inepties a frappé la France. Passage en revue des faux semblants, clichés et autres expressions d’inculture qui ont émaillé le débat sur le sujet...

http://genocidedesarmeniens.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/12/26/mise-au-point-le-mensonge-l-infamie-et-l-ignorance.html

L'info date de début 2010. Vous êtes certain de vouloir acheter des avions chez Boeing plutôt que chez Airbus?

Citation :
Une commission du Congrès américain a reconnu le statut de génocide au massacre des Arméniens par les Ottomans en 1915-1916, hier. Depuis, la Turquie, qui a rappelé son ambassadeur aux États-Unis pour consultations, ne décolère pas. La commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine a reconnu jeudi le statut de génocide au massacre des Arméniens par les forces ottomanes pendant la Première Guerre mondiale, provoquant la colère de la Turquie. Ankara a aussitôt rappelé son ambassadeur aux Etats-Unis pour consultations. Les députés se sont prononcés par 23 voix contre 22 en faveur de cette résolution non contraignante, qui invite le président Barack Obama à utiliser le terme de génocide pour évoquer le massacre.

http://www.france24.com/fr/20100305-le-genocide-armenien-provoque-tensions-entre-ankara-washington

L'Europe est en faillite, c'est un constat, mais ses capacités de nuisance sont intactes. Juste pour savoir, la Turquie a boycotté les USA pendant combien de temps?

Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 11:38

Citation :
Ankara et Bakou signent un accord pour le transit du gaz vers l'Europe

(AFP) – il y a 1 heure

ANKARA — La Turquie et l'Azerbaïdjan ont signé lundi à Ankara devant la presse un accord pour lancer dans les plus brefs délais la construction d'un gazoduc qui acheminera le gaz azéri vers les marchés européens, via le territoire turc, a rapporté l'agence de presse Anatolie.

Un procès-verbal a été signé à cet effet par le ministre turc de l'Energie, Taner Yildiz, et son homologue azerbaïdjanais, Natik Aliev.

L'acord prévoit la construction du projet TransAnatolie, d'un montant environ de 5 milliards de dollars, qui devrait être inauguré en 2017.

Quelques 16 milliards de m3 de gaz seront acheminés chaque année via ce gazoduc, dont 6 milliards seront destinés à la Turquie.

Les compagnies publiques azérie Socar et turque Botas ainsi que la compagnie pétrolière publique turque TPAO deviennent par cet accord signé lundi les premiers partenaires d'un consortium qui pourrait s'élargir à d'autres compagnies étrangères, a indiqué Anatolie.

La Turquie et l?Azerbaïdjan avaient signé en juin 2010 à Istanbul un premier accord qui avait établi le cadre juridique de ce projet en faveur des Etats européens qui souhaitent réduire leur dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie.

L?Azerbaïdjan, pays riche en gaz, est considéré comme un fournisseur potentiel important dans le cadre du projet de gazoduc européen Nabucco entre la Turquie et l?Autriche dont l?achèvement a été reporté à plusieurs reprises car il peine depuis des années à s'assurer des fournisseurs. La nouvelle date évoquée est 2018.

Nabucco est en concurrence avec le projet russo-italien South Stream qui permettra à la Russie d?exporter son gaz vers l?Italie et la Grèce, en passant sous la mer Noire, évitant ainsi l?Ukraine avec laquelle elle s?est durement opposée sur les prix.

Copyright © 2011 AFP. Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 11:44

Baybars a écrit:
A vrai dire, au sein de l'UE, nos seuls alliés fiables sont le Royaume-Uni et la Suède. Même si l'Allemagne et notre premier partenaire économique, avec l'Italie.

La Suède un bon allié?

Citation :
Le parlement suédois a qualifié jeudi de génocide les meurtres massifs d'Arméniens en Turquie en 1915, sous l'Empire ottoman, et Ankara a rappelé son ambassadeur à Stockholm. Le parlement a adopté la motion reconnaissant le "génocide de 1915 contre les Arméniens, les Assyriens, Syriens et Chaldéens et les Grecs pontiques", contre l'avis du gouvernement suédois, rapporte la radio locale SR. Les partis bourgeois n'ont pas appuyé le texte déposé par l'opposition de gauche, mais quatre députés de la majorité ont voté en faveur de la motion contrairement à la consigne de leurs partis, permettant son adoption avec une majorité d'une seule voix. Ankara a immédiatement rappelé son ambassadeur et a annulé la prochaine visite du premier ministre Recep Tayyip Erdogan en Suède, annoncent les médias à Ankara se référant au bureau du premier ministre...

http://fr.rian.ru/world/20100311/186229369.html

Je suppose que Saab a peu de chance de vendre le JAS 39 Gripen à Ankara.


Dernière édition par rafi le Lun 26 Déc 2011 - 11:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tskfanatik
Commandant
Commandant


messages : 1071
Inscrit le : 10/09/2011
Localisation : Eurasie
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 26 Déc 2011 - 11:47

Tu peux ressortir tout les vieux articles que tu veux...

Concrètement, qu'est ce qu'ils ont gagnés les arméniens de la diaspora qui font voter ces reconnaissances ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: