Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aéronavale française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mar 2 Aoû 2016 - 20:48

Citation :
AIR FAN

LES 100 ANS DU CEPA
Reprise des activités après un petit intermède estival, voici un petit album célébrant le centenaire du Centre d’expérimentations pratiques
et de réception de l’aéronautique navale sur la BAN de Hyères-Le Palyvestre le 30 juin dernier, unité aujourd'hui désignée CEPA/10S.
Créé sur la base de Fréjus-Saint Raphaël fin 1916, le CEPA s'est installé sur la BAN de Hyères-Le Palyvestre en 1995 pour poursuivre l'activité
d'expérimentation et d'intégration des matériels destinés à l'Aéronautique Navale. Les cérémonies du centenaire ont inclus des démonstrations
en vol et des hommages aux pionniers et aux disparus en essais.
Sur le statique et dans les airs, une bonne variété d'aéronefs de toutes les époques de l'aéro, depuis un hydravion biplan Donnet-Lévèque
jusqu'aux appareils de l'actuel GAE en passant par des ATL2, Avenger, Zéphyr, Alizé et de nombreuses voilures tournantes. Un invité extérieur,
un MV-22A Osprey des Marines qui marquait la qualification du type sur BPC et PAN.
Merci Rykyao.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Jeu 22 Sep 2016 - 18:16

Citation :
Glorieux envol pour la 17F


Mise à jour : 22/09/2016 13:30




Le 19 septembre 2016, sur le tarmac de la base d’aéronautique navale de Landivisiau (Finistère), la «Glorieuse» flottille de combat 17F admire le lancement de son premier vol Rafale.

Après avoir fait ses adieux au Super Etendard Modernisé le 12 juillet dernier, la flottille accueille fièrement son nouvel avion de chasse. Plusieurs pilotes ont déjà réussi leur transformation en Rafale et le capitaine de corvette Vincent Isorce peut compter sur ses hommes pour faire que la 17F devienne rapidement opérationnelle.

A l’occasion de ce premier vol, le commandant de la 17F a rassemblé l’ensemble de ses équipages pour marquer ce moment unique pour la flottille créée en 1958.

Le passage au tout Rafale s’inscrit dans une démarche de modernisation de l’aéronautique navale et la 17F tourne aujourd’hui une page importante de son histoire.


Sources : Marine nationale
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/marine/actu-marine/glorieux-envol-pour-la-17f
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Dim 9 Oct 2016 - 19:27

Citation :
Marine Nationale a partagé la publication de Zéphyr 28.

[ARCHIVES] Le Fouga CM-175 Zéphyr, avion d'entraînement ayant servi dans l'aéronautique navale de 1959 à 1994



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Lun 10 Oct 2016 - 20:29

Citation :
La livraison de l’ATL-2 modernisé dérive d’une année


Publié le 10/10/2016 09:10


Un ATL-2 de la Marine au décollage de la base aéronavale d’Hyères. (Photo : Jean-Marc Tanguy)


La livraison du premier ATL-2 rénové à mi-vie est décalée d’un an apprend-on dans le document annexé au projet de budget de la défense. Cet avion de patrouille maritime ne serait plus livré qu’en 2019, au lieu de 2018, du fait, explique laconiquement le document administratif de « retards dans le développement de certains sous-systèmes ».


http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/26564-latl2-modernise-derive-dune-annnee
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Dim 16 Oct 2016 - 19:31

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mar 25 Oct 2016 - 18:21

Citation :
Coup de sang du ministre de la Défense au sujet de l’indisponibilité des hélicoptères et de l’Atlantique 2


Posté dans Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 24-10-2016




La situation des avions de patrouille maritime Atlantique 2 est toujours préoccupante. Alors qu’ils sont sollicités pour des missions de renseignement au Sahel et au Levant (opérations Barkhane et Chammal), ces appareils sont aussi essentiels à la dissuasion nucléaire, en assurant la sécurité des approches de la base de l’Île-Longue, qui abrite les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la Force océanique stratégique (Fost).

Or, les mois passent et le constat est toujours le même : le taux de disponibilité de ces avions est bas (25% seulement en juin 2015), en raison notamment d’un manque de pièces détachées, et la « rénovation » de 15 exemplaires (sur les 27 en dotation), confiée à l’Atelier industriel de l’aéronautique de Cuers-Pierrefeu, se trouve en grande difficulté.

« La charge de travail est très importante, à la fois sur l’électronique et la cellule de l’aéronef, qui est complexe : le système de combat doit être revu de fond en comble et nous sommes peut-être allés un peu loin dans ce qui a été demandé à l’établissement [de Cuers]« , expliquait ainsi, en octobre 2015, Laurent Collet-Billon, le Délégué général à l’armement (DGA).

Et, visiblement, cela a fini par agacer Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Et il ne s’est pas privé d’en faire part lors de son audition devant les députés de la commission de la Défense, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finances 2017.

« S’agissant de la rénovation des Atlantique 2, je suis très mécontent de la situation. La modernisation de l’entretien de ces aéronefs, engagée depuis plusieurs années, n’est pas satisfaisante. J’ai demandé une accélération en 2016, constatant certaines difficultés dans le fonctionnement global de la chaîne de rénovation », a dit M. Le Drian.

« Je me rendrai sur place afin de mesurer l’état d’avancement de ce plan d’amélioration que j’avais mis en place après avoir déjà constaté des insuffisances. Je prendrai d’autres dispositions s’il le faut. Je suis d’autant plus mécontent, je dois le dire, que l’ATL2 est un outil qui nous est indispensable au plan opérationnel en ce moment », a ajouté le ministre.

Mais la question des avions des patrouille maritime n’est pas la seule à agacer M. Le Drian. Celle du maintien en condition opérationnelle des hélicoptères également (a priori, celui des NH-90 car il a faut part des mêmes interrogations à son sujet).

Pour ce qui est des hélicoptères, « j’ai lancé un plan comprenant plusieurs mesures » qui « portent principalement sur les modalités de gestions des stocks et sur le changement des règles de consommation des pièces », a d’abord fait valoir le ministre. Mais, s’est-il insurgé, « nous devons mettre fin à certaines situations ubuesques ».

« Pensez que lorsqu’un hélicoptère sort de sa visite, son potentiel est déjà consommé de plusieurs mois. On marche sur la tête! », a lancé M. Le Drian. « Je peux vous assurer de ma très grande vigilance qui débouchera peut-être par quelques interventions dérangeantes, qui auront des répercussions. Je ne peux accepter cette situation pour les hélicoptères ni pour les ATL2, d’autant qu’il s’agit souvent plus d’une question d’organisation que de budget », a-t-il assuré.

Et de promettre quelques adaptations qui ne plairont pas forcément à tout le monde : « Cela implique de procéder à une petite révolution culturelle. Ces changements peuvent donc faire quelques vagues. Il n’est pas acceptable que nous soyons contraints par ces limites matérielles alors que nous disposons en théorie du nombre d’appareils suffisant » car « c’est la chaîne d’organisation qui pêche. »

Devant la même commission, le chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Bosser, a aussi fait part de sa préoccupation au sujet de la disponibilité des hélicoptères de l’ALAT et dit vouloir revoir les contrats avec les industriels. « Est-ce que ces contrats prennent suffisamment en compte les retards que peut générer le passage d’un de nos hélicoptères dans leurs entreprises ? Lorsque l’immobilisation passe de six à neuf, voire à douze semaines, que prévoir? », s’est-il interrogé.

http://www.opex360.com/2016/10/24/coup-de-sang-du-ministre-de-la-defense-au-sujet-de-lindisponibilite-des-helicopteres-de-latlantique-2/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mer 9 Nov 2016 - 22:05

Citation :
9 nov. 2016 | Par Guillaume Belan

Les chiffres de la disponibilité des avions de l'aéronavale


  
Dissuasion, renseignement, action de l'état en mer : l'Atlantique 2 est de toutes les missions © Cosmao

 

La période est intéressante pour la défense, alors que le projet de loi de finances 2017 doit être adopté demain jeudi 10 novembre. Les députés, se saisissant du sujet, révèlent bon nombre d'informations, et c'est tant mieux ! Répondant à une question de François Cornut-Gentille (Les Républicains), le Ministère de la défense a révélé les chiffres de la disponibilité des avions de l'aéronavale.

Sans réelle surprise, c'est l'avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) qui pêche le plus, avec une disponibilité au 31 décembre 2015 de 26%. Le coût de l’entretien des 23 appareils de la Marine pour 2015 s'est élevé à 117 Meur. Viennent ensuite les 3 avions de guet aérien E2C Hawkeye qui se hissent à un peu plus de 30% de disponibilité (pour un MCO en 2015 de 30 Meur). Faible...  Des chiffres corrects par contre pour les 39 Rafale Marine, avec un taux de disponibilité 2015 de près de 54% (cout du MCO 158,9 Meur). Les meilleurs résultats sont atteints par la flotte de 5 Falcon 200 Gardian avec 69% de disponibilité et 25 Meur de MCO en 2015.

http://www.air-cosmos.com/les-chiffres-de-la-disponibilite-des-avions-de-l-aeronavale-85089
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Sam 17 Déc 2016 - 17:54

Citation :
Débat sur l’avenir de la Force aéronavale nucléaire


Posté dans Dissuasion, Forces navales par Laurent Lagneau Le 17-12-2016




On l’oublie souvent mais la Force aéronavale nucléaire (FANu) est l’une des composantes – certes méconnue – de la dissuasion nucléaire française depuis 1978. Plus précisément, relevant de la Marine nationale, elle fait partie de la composante aéroportée, essentiellement constituée par les Forces aériennes stratégique (FAS) de l’armée de l’Air.

La FANu s’articule évidemment autour du porte-avions Charles de Gaulle, lequel est en mesure de mettre en oeuvre des Rafale M F3 emportant le missile de croisière ASMP-A. En outre, à Six Fours (Var), elle dispose d’un centre d’opérations dont le rôle est préparer et de suivre les ordres éventuels du président de la République.

« L’appareillage du porte-avions avec l’arme nucléaire à bord est un message fort. Du fait de sa mobilité, de la possibilité qui lui est donnée d’opérer librement à partir des eaux internationales, et de son escorte navale qui lui garantit une protection maximale, le porte-avions est un outil parfaitement adapté à la mise en œuvre de l’armement nucléaire », expliquait, en 2014, le vice-amiral d’escadre Philippe Coindreau, alors commandant la Force d’action navale (ALFAN) et donc de la FANu.

Alors que l’on commence à s’interroger sur les spécifications techniques qu’aura le successeur du porte-avions Charles de Gaulle, le député Yves Fromion a mis le sujet de l’avenir de la FANu sur la table, lors de l’examen, en commission, d’un rapport sur les enjeux industriels et technologiques du renouvellement des deux composantes de la dissuasion nucléaire. Ce qui n’était sans doute jamais arrivé.

Pour le parlementaire, la question de la permanence de la FANu « mérite d’être posée ». Or, cette dernière ne peut en effet pas être permanente « car nous ne disposons que d’un seul porte-avions, ce qui pose un problème de continuité, également lié à la question du positionnement du porte-avions qui doit être portée de sa cible potentielle », a-t-il souligné.

En outre, pour M. Fromion, la question « de la réalisation concrète d’un raid nucléaire à partir du porte-avions » se « pose également ». Et d’expliquer : « Quand on constate le degré de complexité d’une telle opération menée à partir de la terre par les forces aériennes stratégiques et les moyens considérables qui doivent être mis en œuvre, on peut s’interroger sur l’opportunité de maintenir cette composante hybride à l’avenir, d’autant qu’elle impose des contraintes très lourdes. »

Qui plus est, a continué le député, « un porte-avions qui embarque l’arme nucléaire est un bâtiment conçu et construit spécialement pour cela, avec notamment des problèmes de réduction des capacités de transport pour les munitions conventionnelles en particulier, ce qui réduit les capacités de frappe des avions de chasse. »

Co-auteur du document examiné en commission, Jean-Jacques Bridey a dit « souscrire à ces réflexions », même si elles « sont un peu hors sujet par rapport au champ de la mission d’information qui concerne les enjeux technologiques et industriels du renouvellement des deux composantes. » En tout cas, le débat est ouvert.

http://www.opex360.com/2016/12/17/debat-sur-lavenir-de-la-force-aeronavale-nucleaire/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mar 14 Fév 2017 - 17:44

Citation :
Dissuasion : Un Rafale de la Marine nationale a tiré un missile ASMP-A avec succès


Posté dans Dissuasion, Forces navales par Laurent Lagneau Le 14-02-2017




En novembre 2015, le Délégué général pour l’armement (DGA), Laurent Collet-Billon, avait indiqué que la Marine nationale devait se préparer à plusieurs rendez-vous importants en 2016 dans le domaine de la dissuasion nucléaire, dont le lancement, par le sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) « Le Triomphant », d’un missile balistique mer-sol M-51 et le tir d’un missile ASMP-A (air-sol moyenne portée/amélioré), « à partir d’un Rafale catapulté du porte-avions en Méditerranée, avec ravitaillement en vol, etc. »

Si le SNLE « Le Triomphant » a lancé avec succès, le 1er juillet 2016, un missile M-51, le tir d’un ASMP-A par un Rafale M s’est en revanche – et sauf erreur – fait attendre. Et pour cause, il fallait trouver un créneau disponible pour qu’une telle mission puisse se faire depuis le porte-avions Charles de Gaulle, engagé à deux reprises, l’an passé, dans l’opération Chammal.

Comme la refonte du navire amiral de la Marine nationale a commencé à Toulon, un Rafale M emportant un ASMP-A a finalement décollé, ce 14 février, de la base aérienne 702 de Bourges-Avord pour effectuer, avec succès, ce tir de démonstration, essentiel pour garantir la crédibilité de la Force aéronavale nucléaire (FANu), dont l’existence a été récemment remise en cause par des parlementaires.

D’après le ministère de la Défense, ce Rafale M a donc « effectué un vol de plus de quatre heures, rassemblant toutes les phases caractéristiques d’une mission de dissuasion aérienne : vol de liaison, ravitaillements successifs, pénétration en basse altitude, suivi de terrain et tir de précision d’un missile ASMP-A sur une zone d’essais du centre DGA Essais de missiles de Biscarrosse ».

Et d’insister : « Il s’agit de l’évaluation du système d’armes Rafale/ASMP-A, représentative d’une mission réelle de la composante nucléaire aéroportée. »

Pour rappel, et comme la FANu n’est pas permanente, la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire française repose essentiellement sur les Forces aériennes stratégiques (FAS) de l’armée de l’Air. Ces dernières disposent des escadrons 1/4 Gasgogne (Rafale B + ASMP/A) et 2/4 La Fayette (Mirage 2000 N, en cours de transformation sur Rafale B) ainsi que le groupe de ravitaillement en vol « Bretagne ».


http://www.opex360.com/2017/02/14/dissuasion-rafale-de-la-marine-nationale-tire-missile-asmp-avec-succes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mer 5 Avr 2017 - 15:48

Citation :
04.04.2017

11 millions de dollars pour le rajeunissement des Hawkeye





Un petit coup de jeune (les travaux étaient prévus) pour les trois Hawkeye français de la 4F de Lann-Bihoué:

"Northrop Grumman Systems Corp., Military Aircraft Systems, Melbourne, Florida, is being awarded $11,063,339 for delivery order 0032 against a previously issued basic ordering agreement (N00019-15-G-0026) to upgrade three E-2C aircraft cockpit navigation systems and displays in compliance with International Civil Aviation Organization regulations for the government of France. Work will be performed in Melbourne, Florida (81 percent); Cuers, France (11 percent); Rolling Meadows, Illinois (4 percent); Millersville, Maryland (2 percent); and Herndon, Virginia (2 percent), and is expected to be completed in July 2019. Foreign military sales funds in the amount of $8,637,900 will be obligated at time of award, none of which will expire at the end of the current fiscal year. The Naval Air Systems Command, Patuxent River, Maryland, is the contracting activity."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/04/04/11-millions-de-dollars-pour-le-rajeunissement-des-hawkeye-17886.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mar 23 Mai 2017 - 18:39

Citation :
23.05.2017

L'Etendard IV M de New York a repris des couleurs





Voici quelques photos transmises par les équipes de la marine nationale qui ont pris part aux travaux de rénovation de l'Etendard IV exposé sur le porte-avions-musée Intrepid, à New York. Exposé à New York, le premier chasseur embarqué fabriqué par Dassault aurait fini au cimetière des avions sans l’ambitieux projet de quelques marins français stationnés aux États-Unis. L’Etendard IV M a été restauré le week-end dernier, grâce à l’expertise de techniciens de la base aéronavale de Landivisiau.



Deux jours de travail ont permis de changer des pièces dont la verrière et de remettre en état la carlingue abîmée par l'air marin et la pollution. "Il s’agit non pas de le remettre en état de voler, mais de lui redonner un aspect visuel correct", précise un technicien venu de Landivisiau.



Et en prime une photo prise par Raymond Vourch lors de l'arrivée de l'appareil à New York, en 1997:



http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/05/23/l-etendard-iv-de-new-york-a-repris-des-couleurs-18108.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Jeu 1 Juin 2017 - 23:27

Citation :
Chasse Embarquée a ajouté 5 photos à l’album RAFALE MARINE NATO TIGER MEET 2017.

Bonsoir à toutes et tous

Les « Furieux » de la Flottille 11F ont le plaisir de vous dévoiler le Rafale Marine N° 36 !

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20748
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Aéronavale française   Mar 13 Juin 2017 - 19:27

Citation :
L’Aéronavale a besoin de plus de Rafale


13 juin 2017/Actualité des forces




Avec 45 chasseurs Rafale M théoriquement en compte, l’Aéronautique navale de 2017 a un habit un peu trop court. Tel est le constat qui règne aujourd’hui chez les marins aviateurs.

En effet, le retrait l’an passé des derniers chasseurs-bombardiers Super-Etendard a privé l’aviation embarquée d’une partie de ses moyens d’action. Désormais seulement dotée de trois flottilles de Rafale M — les 11F, 12F et 17F stationnées à terre sur la BAN de Landivisiau — pourvues d’une dotation théorique de douze Rafale chacune, l’aviation embarquée a certes atteint le stade de la standardisation ultime sur un seul type de chasseur multirôle, mais le compte n’est pas bon…

Il manquerait aux marins une bonne douzaine d’avions, et pourtant seuls deux (les M-47 et M-48) restent à livrer par Dassault Aviation en 2020 ou 2021, date à laquelle la dotation en Rafale Marine se composera de 10 Rafale M/F3R à radar RBE2/AESA et de 38 Rafale M/F3 à radar RBE2/PESA. C’est dire si la prévision initiale de 86 Rafale M (en 1991) était calculée au plus juste pour conserver les Rafale jusqu’en 2040.

Ultérieurement réduite à 60 puis graduellement rognée pour se stabiliser à 48 machines, faute de crédits, la production du Rafale M devra être relancée si l’aviation embarquée — qui a déjà perdu quatre Rafale M — souhaite disposer d’un parc permanent de 36 chasseurs, dont au moins 30 à bord du porte-avions au-delà de 2022, le reste des avions servant à l’entraînement à terre et à l’instruction (à Saint-Dizier) ou étant immobilisé en maintenance périodique.

http://www.ttu.fr/laeronavale-a-besoin-de-plus-de-rafale/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aéronavale française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aéronavale française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Armement naval-
Sauter vers: