Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La révolte en libye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Missoum
Aspirant
Aspirant


messages : 530
Inscrit le : 17/08/2010
Localisation : RP
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 7 Déc 2011 - 0:36

GlaivedeSion a écrit:
thewa3r a écrit:
GlaivedeSion a écrit:
,le seul probléme c'est que j'ai l'impression que le commentateur regrette presque khadhafi

il veut juste dire qu'ils ont " les français " aidé les rebels mais qu'ils ne sont pas responsables de leurs bavures Evil or Very Mad

Top ou tard les francais,les anglais et autres s'en morderont les doigts de ce qu'ils on fait en lybie,ils ont remplacer une pourriture par une decharge Evil or Very Mad .

On attend toujours celui qui va nous débarasser de la mère de toutes les décharges, j'ai nommé le Zigou Suprême l'Entité Sioniste !
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 7 Déc 2011 - 17:17

Citation :


Un fils Kadhafi a voulu entrer au Mexique


Les renseignements mexicains ont déjoué un complot destiné à faire entrer Saadi Kadhafi, l'un des fils du défunt dictateur libyen, et sa famille au Mexique sous de faux noms, a annoncé le ministre de l'Intérieur. Alejandro Poiré a affirmé que le complot impliquait un réseau criminel de "dimension international" mais qu'il avait été contrecarré en septembre avant de pouvoir être mis en oeuvre.

Saadi Kadhafi, l'un des fils de feu Moammar Kadhafi, vit sous assignation à résidence au Niger.
lefigaro

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 12 Déc 2011 - 10:41

Citation :
5,000 surface-to-air missiles secured in Libya: US

By Jay Deshmukh (AFP) – 13 hours ago

sandbarSharebox.registerMicrodataParser(
window.top, document.getElementById('hostednews-article'));



SIDI BIN NUR, Libya — A top US official said on Sunday that a team of US and Libyan bomb disposal experts has secured about 5,000 surface-to-air missiles stockpiled during the regime of Moamer Kadhafi.

"We have identified, disbanded and secured more than 5,000 MANPADS (Man-Portable Air Defence Systems), while thousands more have been destroyed during NATO bombing," Andrew Shapiro, assistant secretary of state for political and military affairs told a group of reporters.

Dozens of these missiles were detonated along the shore facing Sidi Bin Nur village, east of Tripoli, as Shapiro, on a one-day visit to Libya, witnessed the event from a nearby secured house.

A joint US and Libyan team of bomb disposal experts has been working for several months now to find these missing missiles which are seen as potential threat to civil aviation.

MANPADS are perceived as potential weapons which can be used by militant groups against commercial airliners and helicopters. These missiles have been widely used in military conflicts.

In September the European Union's counter-terrorism coordinator Gilles de Kerchove had said that Al-Qaeda's north African branch had acquired a stockpile of weapons in Libya, including surface-to-air missiles.

Due to the turmoil in Libya, members of Al-Qaeda in the Islamic Maghreb (AQIM) have "gained access to weapons, either small arms or machine-guns, or certain surface-to-air missiles which are extremely dangerous because they pose a risk to flights over the territory," he said.

Kadhafi had a stockpile of 20,000 shoulder-fired missiles before the revolt against him broke out in February.

"We are working side by side with the NTC to reduce the threat of these loose weapons," Shapiro said after talks in Tripoli with officials from the ruling National Transitional Council, the interior and defence ministries.

There is a "serious concern about the threat posed by MANPADS... about the potential threat MANPADS can pose to civil aviation. However our efforts with the NTC to reduce these threats are already paying off."

Shapiro said contractors on the ground were still in the process of assessing how many missiles are still missing.

Libya, under Kadhafi, was reportedly the country with the biggest stock of MANPADS outside of nations that produce these weapons. The missiles, mainly SAM-7, were acquired in the 1970s and 1980s.

Shapiro said the United States has already spent six million dollars in its efforts to secure these weapons. It intends to spend up to 40 million dollars to end the threat of these "loose weapons," he added.

US specialist Skip Hartberger told AFP that the missiles detonated Sunday were found in various parts of Libya and that some of them were made in Russia and in Pakistan.

Some Russian-made SA-24 and SA 7 missiles and a few Pakistani-made anti-tank missiles were shown to reporters before they were detonated.

Meanwhile Shapiro said that Libya's new rulers are also facing a "big challenge" as they try to disarm militiamen who fought to topple Kadhafi's regime.

Interim Prime Minister Abdel Rahim al-Kib said on Thursday that disarming the former rebels who fought Kadhafi's forces is "more complex" than it appears.

Pressure to disarm the former rebels has mounted after local media reported several skirmishes between militia factions in Tripoli, with some resulting in casualties.

Copyright © 2011 AFP

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 15 Déc 2011 - 17:25

Les forces italiennes ont tiré 710 BGL et missiles durant la campagne libyenne, 550 bombes et missiles dont 20 à 30 Storm Shadow avec un taux de réussite de 97%, pour les Tornado et AMX de l'armée de l'air et 160 BGL pour les AV-8 de l'aéronavale. L'armée de l'air a accompli plus de 1900 sorties et 7300 heures de vol. Les 8 Harrier ont accompli 1221 heures de vol.


Citation :
In their first official breakdown of facts and figures about Italy's air campaign over Libya this year, officials said military aircraft deployed 710 guided bombs and missiles during sorties. Italian Air Force Tornados and AMX fighter bombers deployed 550 bombs and missiles, while Navy AV8s deployed 160 guided bombs, the officials said during an event at Trapani Air Base in Sicily to honor military personnel involved in the conflict.The Air Force total included Storm Shadow missiles, which sources put at between 20 and 30, which were fired from Tornado IDS aircraft - the first time the Air Force has deployed the missile during operations. The success rate of the Storm Shadow was 97 percent, one official said. Otherwise, the Air Force deployed Paveway and JDAM guided munitions. AMX bombers for the first time used Litening III targeting pods, while Tornado IDS aircraft used JDAM munitions operationally for the first time. With up to 12 different aircraft flying missions on given days during the seven-month operation, the Air Force racked up 1,900 sorties and 7,300 flying hours using Tornado IDS and AMX aircraft for strike missions, Tornado ECR for air defense suppression, F-16s and Eurofighters for no-fly zone patrol, C-130J and 767 tanker aircraft for refueling, and the unarmed Reaper UAV for reconnaissance. Patrol and air defense flights accounted for 38 percent of flying hours, surveillance and reconnaissance flights took up 23 percent, ground-attack missions made up 14 percent, air defense suppression flights took up 8 percent, refueling flights took up 8 percent, flights detecting electromagnetic emissions and undertaking electronic warfare were 4 percent, while "armed reconnaissance and attacks on targets of opportunity" took up 5 percent. More than 340,000 high-resolution pictures were taken by Reccelite pods on Tornado and AMX aircraft while 250 hours of video was transmitted in real time by Reaper UAVs. Eight Italian Navy AV8 Harrier jets, which enforced the no-fly zone over Libya and operated bombing missions, flew 1,221 hours from the carrier Garibaldi, while 30 ship-based helicopters, including the EH-101, SH-3D and AB-212 types, flew 1,921 hours as part of the operation. The Air Force also rushed into service its new Boeing 767 tanker aircraft. A third aircraft was delivered in November and the final aircraft is expected in the first quarter of 2012. Italian Navy statistics released about the campaign revealed that two submarines, the Todaro and the Gazzana, were involved in the NATO Unified Protector operation.

http://www.defensenews.com/story.php?i=8567271&c=EUR&s=AIR
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 15 Déc 2011 - 21:20

Citation :
L'homme fort de la Russie, Vladimir Poutine, a accusé jeudi les forces spéciales américaines d'avoir été impliquées dans la mort du dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, tué dans des circonstances troubles peu après sa capture...

http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201112/15/01-4478133-poutine-accuse-washington-detre-impliquee-dans-la-mort-de-kadhafi.php
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Ven 16 Déc 2011 - 19:58

Citation :
Le procureur de la Cour pénale internationale estime qu'il y a de sérieuses suspicions sur les circonstances de la mort du dictateur libyen.

La communauté internationale veut savoir. Luis Moreno Ocampo, procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré, jeudi, que la mort de Mouammar Kadhafi, le 20 octobre dernier à Syrte, pourrait être un crime de guerre*. Le flou qui entoure le décès de l'ancien dirigeant libyen inquiète et Moreno Ocampo a indiqué que «la mort de Kadhafi est une des questions qui doit être éclaircie». «Il existe de sérieuses suspicions sur le fait que c'était un crime de guerre», a déclaré Moreno Ocampo...
http://www.lefigaro.fr/international/2011/12/16/01003-20111216ARTFIG00455-mort-de-kadhafi-la-cpi-soupconne-un-crime-de-guerre.php
Revenir en haut Aller en bas
Tabrisius
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2332
Inscrit le : 28/06/2010
Localisation :
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Sam 17 Déc 2011 - 0:06

Je ne sais pas si ça a deja eté posté mais:

Citation :
Turquie expulse libyennes plusieurs rebelles pour avoir tenté de violer infirmières

Le gouvernement de Turquie a décidé d'expulser les rebelles libyens hospitalisés dans plusieurs pays d'Eurasie après le conflit en Libye pour tenter de violer les infirmières qui les fréquentent, comme rapporté par le journal algérien «Echorouk».

Plusieurs rapports cités par le journal qui montre un avion transportant des hommes expulsés de Turquie, a atterri à l'aéroport le vendredi Benina Libye, dans la région de Benghazi.

Selon ces rapports, aucun représentant officiel assisté à la réception en raison de la participation des hommes dans des scandales sexuels en Turquie.

Cette décision est venue peu de temps après une décision similaire prise par les autorités marocaines d'expulser un certain nombre de rebelles sur leur territoire pour avoir prétendument harcelant sexuellement un certain nombre de marocains infirmières dans les hôpitaux qui ont été admis.

Le responsable libyen Conseil national de transition (CNT) Jemaah Kemati regretté les accusations et a déclaré que «ce genre de chose arrive partout dans le monde", comme indiqué dans «Echorouk».

http://www.europapress.es/internacional/noticia-turquia-expulsa-varios-rebeldes-libios-intentar-violar-enfermeras-20111213085013.html

Revenir en haut Aller en bas
http://farmorocco.wordpress.com/
osmali
Aspirant
Aspirant


messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 18 Déc 2011 - 18:20

bonjour,

cette vidéo montre le rôle de l'armée soudanaise dans la révolution en Libye
on y voit le soutien tant qu'au niveau des équipements qu'au niveau de l'encadrement :


_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 22 Déc 2011 - 12:30

Citation :




Turkey's Prime Minister Recep Tayyip Erdoğan (R) shakes hands with Libya's NTC Chairman Mustafa Abdul Jalil during a joint news conference in İstanbul on Dec. 17, 2011. (Photo: Reuters)




21 December 2011 / TODAYSZAMAN.COM,
Mustafa Abdul Jalil, chairman of Libya's National Transitional Council (NTC), said Libya's new rulers and Turkish authorities agreed to have Turkey train the Libyan military in Turkey.

Abdul Jalil spoke to Turkey's state-run Anatolia news agency on Wednesday and commented on his recent visit to Turkey last week as well as the cooperation between Turkey and the new Libyan administration in the post-Gaddafi era.

Noting that he had the chance to visit dozens of Libyans who were injured in clashes with Gaddafi loyalists and have received treatment in Turkey, he said he also wishes Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdoğan, who underwent an abdominal surgery last month, a speedy recovery.

“We had the opportunity to discuss some issues with Prime Minister Erdoğan. We reached a compromise on training the Libyan army in Turkey. Meanwhile, we are going ahead with our efforts to transition to a regular army. These efforts, carried out under the leadership of our Defense Minister Osama al-Juwali, will be announced to the public next week,” Abdel Jalil told Anatolia.

Commenting on the situation of Muammar Gaddafi's son Saif al-Islam Gaddafi who was captured on Nov. 19, Jalil said he will stand trial in the Libyan capital of Tripoli. He added that all soldiers who were Gadafi loyalists and were currently in prison would be released.

Turkey was one of the first countries to recognize the NTC as the sole representative of the Libyan people, after NTC forces entered Gaddafi's compound in Tripoli in late August and stormed the symbolic center of his more than 40-year reign. On Sept. 4, Turkish Ambassador Ali Kemal Aydın became the first foreign ambassador to be approved by the NTC and resume diplomatic work in Tripoli.

Erdoğan was among the first senior foreign leaders to visit Libya after the toppling of Muammar Gaddafi, at the end of a three-nation tour including Egypt and Tunisia. He visited Libya in September and addressed a huge crowd of Libyan people.

Turkey has also granted the Libyan opposition $100 million in aid and promised an additional $200 million. Some of the money is to be used to improve the infrastructure of Benghazi and rehabilitate its airport.

Back in September, footage and photography provided by the İstanbul-based Cihan news agency showed that members of the Libyan opposition military forces were trained by retired special ops officers who arrived to the conflict-ridden country from Turkey.

The images show retired special ops officers training the troops of the NTC on how to use arms, provide security, search vehicles, buildings and people, and protect state authorities. The training mostly took place in Benghazi.

Commander Mustafa al-Majbri, who is responsible for communication in the NTC, and Commander Ibrahim al-Brigti, were pleased with the training by former Turkish special ops officers in Benghazi. Around 3,000 members of the Libyan opposition's military force, including those who are in volunteer groups affiliated with the al-Majbri tribe, were reportedly trained by the Turks.

In early April, the ferry Ankara, which set sail from the Aegean city of İzmir for Misrata on March 27, arrived at the İzmir port of Çeşme after rescuing hundreds of wounded Libyans and their families from the besieged Libyan cities of Misrata and Benghazi.



todayszaman

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 22 Déc 2011 - 12:45

Citation :
Le général Bouchard admet que les informateur de l’OTAN en Libye étaient des journalistes

Dans un entretien accordé le 31 octobre 2011 à Radio Canada, le lieutenant-général Charles Bouchard, qui commanda l’Opération Unified Protector en Libye, révèle qu’une cellule d’analyse avait été installée au Quartier général de l’OTAN à Naples. Elle avait pour mission d’étudier et de comprendre ce qui se passait au sol, c’est-à-dire à la fois les mouvements de l’Armée libyenne et ceux des « rebelles ».

Pour nourrir cette cellule plusieurs réseaux d’information avaient été créés. « Les renseignements venaient de beaucoup de sources, dont les médias qui étaient au sol et nous donnaient beaucoup d’informations sur les intentions et où étaient les forces terrestres ».

C’est la première fois qu’un responsable de l’OTAN admet que des journalistes étrangers présents en Libye étaient des agents de l’Alliance atlantique. Peu avant la chute de Tripoli, Thierry Meyssan avait fait scandale en affirmant que la plupart des journalistes occidentaux hébergés à l’hôtel Rixos étaient des agents de l’OTAN. Il avait notamment mis en cause les équipes d’AP, BBC, CNN et Fox.

http://www.mecanopolis.org/?p=24619
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 26 Déc 2011 - 12:58

Citation :


U.S. Has Found 5,000 Missiles in Libya


WASHINGTON - U.S. experts sent to Libya to recover weapons left over by the regime of fallen leader Moammar Gadhafi have found about 5,000 surface-to-air missiles, the State Department said Dec. 23.


The exact number is difficult to say, said spokesman Mark Toner, as there is no actual inventory and a number were destroyed in NATO air strikes this year.

"We support the Libyan government as it works on this ... to disarm, demobilize, and reintegrate the militias. It's clearly a high priority for them," Toner said.

The State Department was still trying to evaluate how many missiles existed in the North African nation, which can pose a danger to civilian aircraft, Toner said.

But he refused to confirm rumors that the United States was seeking to buy back some of the weapons which might have been looted from open stockpiles in the chaos of the unrest which toppled Gadhafi earlier this year.

"I just would say that as we deal with the challenge of destroying (such missiles) MANPADS, we are looking at a variety of methods," he added.
defensenews

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 3 Jan 2012 - 14:25

Citation :
Les autorités libyennes ont reconnu "certaines violations des droits des prisonniers détenus par les révolutionnaires", rapportent mercredi les médias arabes citant le ministre libyen de l'Intérieur Fouzi Abdelali.

Le responsable a cependant précisé que les abus à l'égard des prisonniers ne constituaient pas des actes intentionnels et qu'il ne s'agissait que de cas isolés de maltraitance de certains partisans de l'ancien régime.

Selon le ministre, de tels abus ont été possible en raison de l'"absence du pouvoir de l'État" dans certaines régions. M.Abdelali a néanmoins assuré que le nouveau ministère "fera tout son possible" pour faire cesser toute maltraitance à l'avenir.

La semaine dernière, l'Onu a publié un rapport faisant état de plusieurs violations des droits de l'homme en Libye. Le document a notamment relaté que certains prisonniers détenus dans le pays étaient soumis à la torture et à de mauvais traitements.

http://fr.rian.ru/world/20111130/192190174.html

Citation :
Les nouvelles autorités libyennes détiennent près de 7.000 personnes privées de protection juridique, pour la plupart originaires de l'Afrique subsaharienne, annonce un rapport du secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon publié jeudi par les médias occidentaux.

"Si les prisonniers politiques détenus par le régime Kadhafi ont été relâchés, on estime que 7.000 détenus sont actuellement retenus dans des prisons ou des centres de détention improvisés, la plupart sous le contrôle de brigades révolutionnaires", lit-on dans le rapport.

Ces prisonniers, indique le rapport, "sont privés de toute garantie juridique en l'absence d'une police et d'une justice en état de fonctionner".

Selon le rapport qui se réfère aux défenseurs des droits de l'Homme, les opposants au régime de Kadhafi ne faisaient lors du conflit pas de distinction entre les mercenaires pro-Kadhafi, venus des pays avoisinants, et le reste des Africains travaillant en Libye sans lien avec les activités militaires.

Le rapport fait également mention d'informations selon lesquelles des détenus ont été torturés, des prisonnières sont surveillées exclusivement par des hommes, des enfants sont enfermés avec des adultes et des personnes visées uniquement en raison de la couleur de leur peau.

Le rapport a été rédigé en prévision d'un débat sur la Libye programmé lundi prochain au Conseil de sécurité de l'Onu.

http://fr.rian.ru/world/20111124/192109650.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 4 Jan 2012 - 17:24

Citation :

Libyan militias clash in Tripoli


In Libya, four people have been killed and at least five have been injured in a firefight between militias in the centre of Tripoli.



A brigade from the city of Misrata clashed with an armed group from Tripoli over an old intelligence building between Zawiya and Saidi streets.

The skirmishes highlight the continuing security threat posed by disparate militias with significant power in the absence of a national army or police.

Shaimaa Khalil reports.

bbc

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Ven 6 Jan 2012 - 17:11

Citation :
Plus de 8.500 personnes sont détenues en Libye sans avoir fait l'objet d'aucune procédure judiciaire, ont annoncé vendredi les médias arabes, se référant à un rapport de l'organisation de défense des droits de l'homme Sawasiya.

Des milliers de personnes ont été placées "dans une soixantaine de centres" contrôlés par des rebelles libyens. "Dispersés sur tout le territoire libyen, ils ne sont absolument pas adaptés à la détention de prisonniers".

Sawasiya indique que les détenus de ces "prisons" sont soumis à de mauvais traitements: coups de bâtons, séances d'électrochoc, brûlures de cigarettes... D'après les militants sociaux, cette attitude envers les prisonniers résulte du sentiment de vengeance nourri par les rebelles à l'égard des partisans de l'ex-leader libyen Mouammar Kadhafi.

La plupart des 8.500 prisonniers sont détenus depuis fin août dernier: c'est à cette époque que les troupes de l'opposition ont pris d'assaut la capitale libyenne Tripoli défendue par les forces fidèles au colonel Kadhafi.

http://fr.rian.ru/world/20120106/192960131.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 10 Jan 2012 - 18:22

Citation :


Séif al-Islam : Tripoli demande un délai


Les autorités libyennes ont demandé un délai supplémentaire de trois semaines pour remettre à la Cour pénale internationale leurs observations sur une éventuelle remise à la Cour de Seif al-Islam, fils du défunt leader Mouammar Kadhafi.

Les autorités libyennes justifient leur demande par "la situation sécuritaire en Libye", en raison de laquelle elles "ne sont pas capables de respecter le délai et demandent respectueusement à la chambre d'accorder une prolongation pour une période additionnelle de trois semaines à partir du 10 janvier 2012".

Les juges de la CPI avaient demandé le 6 décembre 2011 aux autorités libyennes de leur indiquer avant le 10 janvier "si et quand" elles avaient l'intention de leur livrer Seif al-Islam, 39 ans, arrêté le 19 novembre 2011 dans le sud de la Libye.

Les magistrats de La Haye souhaitaient, également, savoir si Seif al-Islam avait été arrêté en Libye en vertu du mandat d'arrêt de la Cour et s'il était exact qu'il était "tenu au secret". La CPI avait lancé le 27 juin 2011 un mandat d'arrêt contre Seif al-Islam, soupçonné de crimes contre l'humanité commis depuis le 15 février 2011 lors de la répression de la révolte populaire qui s'est transformée en guerre civile.
lefigaro

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 17 Jan 2012 - 18:35

Citation :
Affrontements entre des milices rivales au sud de Tripoli

Une milice de la ville de Gharian et un autre groupe armé non identifié se sont affrontés dimanche au sud de Tripoli, a indiqué un responsable du cabinet du Premier ministre, Abdel Rahim al-Kib. Il n'y a pour l'instant pas d'informations sur des victimes, a-t-il ajouté, affirmant que la milice de Gharian (sud de Tripoli) s'était battue vendredi avec une autre milice cette fois originaire de la ville voisine d'Al-Assabia.

Les violences ont commencé vendredi quand un habitant d'Al-Assabia a tué un résidant de Gharian, a indiqué une source au sein du Haut comité de la sécurité.

Deux personnes ont été tuées et au moins 39 blessées dans les heurts qui ont suivi, a-t-elle ajouté. Les violences, au cours desquelles des roquettes Grad ont été tirées, ont pris fin samedi soir quand le ministre de la Défense Oussama Joueili s'est rendu sur place.

Les milices refusent de rendre les armes malgré la fin du conflit qui a renversé le régime de Maammar el Gueddafi. Elles se disent prêtes à le faire une fois l'armée et la police entièrement remises sur pied.

http://www.letempsdz.com/content/view/68687/1
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 22 Jan 2012 - 12:17

Citation :
Environ 200 manifestants armés protestant contre la politique des nouvelles autorités libyennes ont attaqué samedi le siège du Conseil national de transition (CNT) dans la ville de Benghazi, rapportent les médias occidentaux.

Samedi 21 janvier, des centaines de personnes se sont rassemblées devant le siège du gouvernement pour contester la loi électorale adoptée par le CNT "sans discussion publique". A l'issue du rassemblement, les protestataires en colère ont jeté des grenades artisanales sur le bâtiment et dans son périmètre. Ils ont ensuite investi les lieux puis saccagé les locaux. Auparavant, les médias arabes ont rapporté que plus de 3.000 Libyens s'étaient reunis sur la place centrale de Benghazi, deuxième plus grande ville du pays...

http://fr.rian.ru/world/20120122/193106848.html
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2695
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 22 Jan 2012 - 13:02

rafi a écrit:
Citation :
Environ 200 manifestants armés protestant contre la politique des nouvelles autorités libyennes ont attaqué samedi le siège du Conseil national de transition (CNT) dans la ville de Benghazi, rapportent les médias occidentaux.

Samedi 21 janvier, des centaines de personnes se sont rassemblées devant le siège du gouvernement pour contester la loi électorale adoptée par le CNT "sans discussion publique". A l'issue du rassemblement, les protestataires en colère ont jeté des grenades artisanales sur le bâtiment et dans son périmètre. Ils ont ensuite investi les lieux puis saccagé les locaux. Auparavant, les médias arabes ont rapporté que plus de 3.000 Libyens s'étaient reunis sur la place centrale de Benghazi, deuxième plus grande ville du pays...

http://fr.rian.ru/world/20120122/193106848.html

pour compléter l'info: ces manifestztions et violences, sont dû à l'indulgence du CNT vis à vis des anciens dignitaites du régime Khaddafi.

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 22 Jan 2012 - 13:04

Logique puisque les membres dirigeants du CNT sont pour beaucoup d'anciens dignitaires du régime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 23 Jan 2012 - 16:29

Les pro-kadhafiis viennent de prendre Bani-Walid.
Revenir en haut Aller en bas
dan
Capitaine
Capitaine


messages : 833
Inscrit le : 02/11/2010
Localisation : FRANCE
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 23 Jan 2012 - 16:46

Baybars a écrit:
Les pro-kadhafiis viennent de prendre Bani-Walid.

Les arabes ne changeront jamais tfou la honte.hayawane il fallait choisir avant kadhafi ou les autres pd laisse tombé des fois j'ai honte d'etre un arabe
Edit Samyadams: No comment Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 23 Jan 2012 - 19:36

Personne ne pourra accuser les Kaddhafi d'être derrière ce coup, puisque toute la famille a été décimée...
Citation :
Les pro-Kadhafi reprennent le contrôle de Bani Walid

Les forces gouvernementales sont décidées à reprendre la ville tombée aux mains des nostalgiques de l'ancien régime.


Des forces du gouvernement libyen sont déjà en route pour Bani Walid, ex-bastion de Kadhafi retombé lundi aux mains de partisans de l'ancien «Guide». Un responsable de Bani Walid, à 170 km au sud de Tripoli, craint un «bain de sang» après la reprise de la ville par des partisans de l'ancien «Guide» libyen. M'barek al-Fotmani a confirmé que le drapeau vert flottait sur la ville pour la première fois depuis sa chute aux mains des révolutionnaires le 17 octobre. La base de la «Brigade du 28-Mai, la plus importante à Bani Walid et la seule qui dépende du ministère de la Défense» selon le responsable, a été attaquée en plein jour. Cinq ex-rebelles, dont le commandant de la brigade, ont été tués et une trentaine ont été blessés.

Un ancien slogan, celui des derniers jours du régime Kadhafi, a retenti lui aussi pour la première fois depuis la victoire finale de Tripoli, en août dernier. «Les assaillants crient Allah, Mouammar, la Libye et c'est tout. La veille, ils avaient distribué des tracts disant: Nous reviendrons bientôt, nous allons mettre les rats dehors», a affirmé M. al-Fotmani. «J'appelle les révolutionnaires de Libye à sauver d'urgence les révolutionnaires de Bani Walid, a-t-il ajouté. Leurs munitions sont bientôt épuisées», a-t-il dit.

D'après lui, les blessés n'ont pas pu être évacués car les ambulances n'ont pas été en mesure de les approcher, «des snipers étant positionnés sur l'école et la mosquée». Selon un membre du Conseil national de transition (CNT), au pouvoir en Libye, les autorités «discutent de la question de Bani Walid.»

Le porte-parole du conseil local de Bani Walid Mahmoud el-Werfelli, a dit craindre «un massacre». «Nous avons demandé l'intervention de l'armée mais le ministère de la Défense et le Conseil national de transition nous ont trahis, ils nous ont laissés entre le marteau et l'enclume. Cela fait deux mois que nous leur demandons de trouver une solution».

L'apparition de poches de résistance longtemps après la fin du régime était l'une des hypothèses envisagées par les spécialistes. Bani Walid, bourgade de quelques dizaines de milliers d'habitants, perdue au milieu du désert, figurait en tête de ce scénario. Le «Guide» avait donné à ses habitants, membres de la tribu Warfalla, de nombreux avantages, et ils lui en étaient reconnaissants.

Cette grande tribu, forte d'un million et demi de membres, avait ensuite fait allégeance au nouveau pouvoir, par pragmatisme. Mais certains parmi eux n'ont sans doute pas digéré le long siège de leur ville par les rebelles d'alors, ni les violences qui avaient entouré sa chute. Ils ont apparemment décidé de se venger, espérant peut-être reprendre la main dans un pays sans armée et doté d'un gouvernement transitoire faible, dont le vice-président a du démissionner lundi après avoir été malmené par des étudiants à Benghazi. L'histoire semble aujourd'hui se répéter: tous les ex-combattants désoeuvrés, et ils sont nombreux, vont trouver là l'occasion de retrouver l'odeur de la poudre et de la vengeance.
http://www.lefigaro.fr/international/2012/01/23/01003-20120123ARTFIG00595-le-retour-des-partisans-de-kadhafi.php

Citation :
Libye : les pro-Kadhafi contrôlent «toute la ville» de Bani Walid

Des partisans lourdement armés du régime libyen déchu de Muammar al-Kadhafi ont pris lundi le contrôle de la ville symbolique de Bani Walid, tuant cinq ex-rebelles, au moment où les nouvelles autorités font face à la crise politique la plus grave depuis leur prise du pouvoir.

Des fidèles au défunt colonel Kadhafi, armés de mitraillettes et de RPG, ont attaqué en plein jour la base de «la brigade du 28-Mai, la plus importante à Bani Walid et la seule qui dépende du ministère de la Défense», a affirmé sur place un responsable local, M'Barek al-Fotmani.

Selon lui, ils ont ensuite «pris le contrôle de toute la ville», à 170 km au sud-ouest de Tripoli, après l'attaque contre la base, encerclée par des pro-Kadhafi brandissant les drapeaux verts de l'ex-régime. Cinq ex-rebelles, dont le commandant de la brigade, y ont péri et une trentaine ont été blessés.

Il s'agit des violences les plus graves à Bani Walid depuis la «libération» en octobre 2011 de la Libye après huit mois d'un conflit meurtrier. La ville n'était tombée que quelques jours avant la mort, dans la ville de Syrte, de l'ancien dirigeant, capturé par les révolutionnaires ou thowars.

Bani Walid, fief historique

«Les assaillants crient "Allah, Muammar, la Libye et c'est tout" ! La veille, ils avaient distribué des tracts disant : "Nous reviendrons bientôt, nous allons mettre les rats dehors"», a affirmé Al-Fotmani.

«J'appelle les thowars de Libye à sauver d'urgence les thowars de Bani Walid. Leurs munitions sont bientôt manquantes», a-t-il dit.

D'après lui, les blessés n'ont pas pu être évacués car les ambulances n'ont pas été en mesure de les approcher, «des snipers étant positionnés sur l'école et la mosquée» situées à proximité.

Selon un membre du Conseil national de transition (CNT), au pouvoir en Libye, les autorités «discutent de la question de Bani Walid».

Des forces de l'armée sont en route pour la ville, a indiqué une source militaire.

Le porte-parole du conseil local de Bani Walid, Mahmoud el-Werfelli, a dit craindre «un massacre». «Nous avons demandé l'intervention de l'armée, mais le ministère de la Défense et le Conseil national de transition nous ont trahis, ils nous ont laissés entre le marteau et l'enclume. Cela fait deux mois que nous leur demandons de trouver une solution.»

La peur du «massacre»

Ces violences interviennent au moment où le CNT fait face à la crise politique la plus grave depuis son arrivée au pouvoir. Dimanche, son vice-président, Abdelhafidh Ghoga, a dû démissionner sous la pression de la rue.

Le chef du CNT, Moustafa Abdeljelil, a exclu une démission du Conseil en mettant en garde contre «une guerre civile».

Le CNT a dû se résoudre à se réunir en secret et à reporter l'adoption de la loi électorale qui régira l'élection d'une assemblée constituante en juin après le saccage samedi de son siège à Benghazi, le berceau de la révolution dans l'est du pays.

M. Ghoga, accusé d'être un «opportuniste» et d'avoir fait partie de l'ancien régime, avait été agressé le 19 janvier par des étudiants en colère à l'université de Ghar Younès, à Benghazi.

«Nous ne voulons pas que notre pays glisse vers le chaos [...] car cette étape est critique, pas moins critique que celle qui l'a précédée», a-t-il dit après avoir présenté sa démission.

Les armes prolifèrent en Libye depuis la fin du conflit, et des incidents banals se transforment régulièrement en affrontements armés. Au moins une personne a ainsi été tuée dans la nuit de dimanche à lundi dans des heurts à Tripoli entre un ex-prisonnier et d'anciens rebelles.

Par ailleurs, la Cour pénale internationale a démenti avoir pris une décision sur la tenue d'un procès de Seif al-Islam Kadhafi en Libye devant un tribunal libyen, contrairement à ce qu'avait annoncé le ministre libyen de la Justice. Fils de Muammar al-Kadhafi, Seif al-Islam a été arrêté le 19 novembre 2011 et fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI.
(AFP)
Encore des doutes sur la nature "révolutionnaire" du changement de régime en Libye ? C'est ce que disait Samy il y a longtemps mais personne n'y croyait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 23 Jan 2012 - 19:48

Là sa ressemble plus à une guerre tribale, peut être avec la main des membres de la famille de Kadhafi (Aïcha, Saadi)...

Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 24 Jan 2012 - 9:17

Un pays de plus foutu en l'air avec la méthode USA ... pardon OTAN

Il leur faut trouver des personnes crédibles et qui ont un poids au yeux du peuple pour entamer les discussions et calmer tout le monde.... mais où les trouver !

_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 24 Jan 2012 - 16:43

yassine1985 a écrit:
Un pays de plus foutu en l'air avec la méthode USA ... pardon OTAN

Il leur faut trouver des personnes crédibles et qui ont un poids au yeux du peuple pour entamer les discussions et calmer tout le monde.... mais où les trouver !
Il faut recréer un équilibre tribal au sein de la société libyenne pour remplacer celui en vigueur du temps de Kaddhafi, détruit par la "révolution". Bon ou mauvais, cet équilibre avait l'avantage d'exister alors qu'actuellement, c'est le néant, donc l'anarchie. Le gouverneur militaire autoproclamé de Tripoli, Abdelhakim Belhadj, surnommé "Moul attabe3" (l'homme au cachet) par les Tripolitains, est un terroriste notoire d'Al Qaïda, actuellement occupé à semer les graines de la "démocratie qaïdienne" en Syrie, l'aéroport de la capitale est entre les mains de la tribu "Zenten", dont elle a fait un fonds de commerce, et les habitants de la capitale sont obligés de s'armer pour se défendre des "Thouwar" venus les "libérer", mais qui ne veulent plus rentrer chez eux (pas avant d'avoir touché leur part du "butin" de la révolution). Et ce n'est que la situation dans la capitale. Mais on sait désormais aussi que les habitants de Benghazi, fief de la "révolution", sont à nouveau entrés en insurrection, cette fois contre le CNT, et que les Libyens à la peau noir sont pourchassés partout dans le pays.
Vive la révolution cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La révolte en libye   Aujourd'hui à 21:39

Revenir en haut Aller en bas
 
La révolte en libye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coalition aéro maritime au large de la Libye
» Libye
» Libye
» Libye - Frégate Dat Assawari
» LIBYE – L’Italie prend le commandement de la force navale de L’OTAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: