Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La révolte en libye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 14 Juil 2016 - 22:00

Citation :
Libye: discussions pour la fusion de deux fonds souverains rivaux


AFP 14/07/2016


Le fonds souverain libyen à Tripoli a annoncé jeudi des concertations avec le gouvernement d'union (GNA) pour mettre fin à la division avec son rival basé dans l'Est, moins de deux semaines après la fusion de deux institutions pétrolières rivales.

"Je me suis réjouis de l'annonce de la réunification de la compagnie nationale de pétrole (NOC)", a indiqué Abdelmajid Breish, PDG de la Libyan Investment Authority (LIA) basée à Tripoli, dans un communiqué reçu par l'AFP.
"Nous allons (aussi) adopter des mesures pour régler nos différends avec le groupe parallèle qui se trouve à Tobrouk (est)".

Le principal différend est de décider qui va être "le patron légitime de la LIA (...). Des discussions sont en cours avec des représentants du GNA", a précisé M. Breish.

La NOC et sa rivale basée dans l'Est libyen avaient annoncé le 3 juillet leur fusion, mettant fin à deux ans de division au sein de cette institution qui gère la principale source de revenu du pays.
Avec la NOC et la Banque centrale, la LIA, créée en 2006, figure parmi les trois principales institutions économiques sous l'autorité du gouvernement d'union autoproclamé en fonctions le 12 mars.

Issu d'un accord inter libyen parrainé par l'Onu et signé en décembre 2015 au Maroc, le GNA s'est installé lundi dans le centre de la capitale libyenne mais peine encore à asseoir son pouvoir à l'échelle de tout le pays, notamment en raison de l'opposition d'une autorité politique rivale basée dans l'Est.
Cette dernière refuse de céder le pouvoir sans un vote de confiance, maintes fois reporté, du Parlement qui lui est affilié.

http://www.lorientlejour.com/article/996322/libye-discussions-pour-la-fusion-de-deux-fonds-souverains-rivaux.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Ven 15 Juil 2016 - 19:13

Citation :
Libye: sept militaires loyalistes tués à Syrte


AFP 15/07/2016


Sept membres des forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) libyen ont été tués et 49 blessés vendredi dans des affrontements avec des combattants du groupe Etat islamique (EI) dans le bastion jihadiste de Syrte, ont annoncé ces forces.

"L'hôpital de campagne a annoncé avoir reçu sept martyrs et admis 49 blessés des affrontements en cours ce jour entre nos forces et la bande de Daech" (acronyme arabe de l'EI), ont indiqué les forces du GNA dans un communiqué.

Les combats ont éclaté "après la progression de nos forces vers le centre de conférence Ouagadougou", QG des jihadistes à Syrte, ville côtière à 450 km à l'est de Tripoli, a ajouté le communiqué, faisant état d'affrontements aux portes du quartier général de l'EI.

Les forces du GNA, soutenues par les Nations unies, ont lancé le 12 mai une offensive pour reprendre la ville de Syrte, contrôlée par l'EI depuis plus d'un an. Elles sont entrées le 9 juin dans la cité où elles assiègent depuis les jihadistes.

Les pro-GNA ont toutefois été ralentis par la forte résistance des jihadistes qui mènent des contre-attaques, notamment des attentats suicide à la voiture piégée.

Depuis le début des opérations, environ 250 membres des forces gouvernementales ont été tués et plus de 1.400 blessés, selon des sources médicales à Misrata (200 km à l'est de Tripoli), siège du commandement de l'opération militaire.

http://www.lorientlejour.com/article/996530/libye-sept-militaires-loyalistes-tues-a-syrte.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Sam 23 Juil 2016 - 18:41

Citation :
Libye : des milices appellent à l'expulsion des forces françaises


AFP 23/07/2016


Une importante coalition de milices basées à Benghazi, dans l'est de la Libye, a appelé les Libyens à se mobiliser pour chasser les militaires étrangers, notamment français, présents dans le pays. A Tripoli, une nouvelle manifestation a rassemblé vendredi soir des dizaines de personnes devant la base navale où elles ont appelé les autorités à boycotter les entreprises françaises.

Paris a reconnu mercredi que trois militaires français avaient été tués au cours d'un accident d'hélicoptère en Libye, où ils menaient une mission de renseignement dans l'est du pays auprès des forces conduites par le général controversé Khalifa Haftar.
Cette présence a été dénoncée comme une "violation du territoire" par le gouvernement d'union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale et auquel s'oppose le général Haftar et les autorités de l'est.

A Benghazi, le Conseil de la Choura des révolutionnaires, une coalition hétéroclite de milices, dont certaines islamistes, a appelé dans un communiqué publié vendredi les Libyens à "expulser" les soldats français et ceux de "tous les pays qui participent à la guerre" en Libye.
Cette présence militaire est une "agression flagrante" et une "invasion des croisés", a dénoncé cette coalition qui combat les forces de Haftar à Benghazi, la deuxième ville du pays située à un millier de km à l'est de Tripoli.
Des combats y opposent depuis plus de deux ans les groupes islamistes et les forces loyales aux autorités basées dans l'est, tandis que le groupe Etat islamique (EI) est également présent dans la ville.

Le chef de l'aviation des forces loyales aux autorités concurrentes basées dans l'est libyen avait indiqué jeudi que des soldats français, britanniques et américains étaient en Libye pour "surveiller" l'EI. Ces quelque 20 soldats ont pour mission de "surveiller les activités de l'EI", mais "aucun pilote (étranger) ne combat à la place de nos pilotes et combattants", selon le général Saqr al-Jarouchi.

http://www.lorientlejour.com/article/998011/libye-des-milices-appellent-a-lexpulsion-des-forces-francaises.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 24 Juil 2016 - 22:11

Citation :
Libye: l'EI perd une fabrique d'explosifs à Syrte


AFP 24/07/2016


Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont annoncé dimanche la prise d'un important centre de fabrication d'explosifs du groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans son fief de Syrte.

Cette fabrique d'explosifs est "la plus grande à être prise depuis le début de l'opération pour la libération de Syrte" lancée le 12 mai, a précisé le centre d'information des forces du GNA. Repris samedi, ce centre est situé dans un bâtiment d'un quartier du sud-est de la ville côtière, à 450 km à l'est de Tripoli.

Le centre d'information a publié des photos montrant des engins explosifs retrouvés sur les lieux, au milieu de câbles, de téléphones portables désassemblés et de matériel électrique. Les murs portaient les inscriptions "Etat islamique", "Welayat de Tripolitaine" et "direction des mines et de la fabrication". Les forces du gouvernement d'union soutenu par l'Onu tentent de reprendre la totalité de Syrte dans laquelle elles sont entrées le 9 juin et où elles assiègent depuis les jihadistes.

Les pro-GNA ont toutefois été ralentis par la forte résistance de l'EI qui mène des contre-attaques, notamment en perpétrant des attentats suicide à la voiture piégée. Ces forces avaient annoncé jeudi avoir progressé sur divers fronts à Syrte, aidées par l'artillerie lourde et les raids de l'aviation militaire.

Depuis le début des opérations, environ 280 membres des forces gouvernementales ont été tués et plus de 1.500 blessés, selon des sources médicales à Misrata (200 km à l'est de Tripoli), siège du commandement de l'opération militaire.

L'EI avait profité du chaos dans lequel était plongée la Libye depuis la chute de l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi pour s'emparer de Syrte en juin 2015.

http://www.lorientlejour.com/article/998119/libye-lei-perd-une-fabrique-dexplosifs-a-syrte.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 27 Juil 2016 - 19:49

Citation :
Libye : L’ombre des Kadhafi


27 juillet 2016/ Actualité des forces




Au cours des deux dernières semaines, plusieurs événements sont venus souligner la précarité du gouvernement d’entente nationale créé en décem­bre dernier et reconnu comme seul légitime par la communauté interna­tio­nale.

Le 1er juillet, quatre ministres issus des tribus orientales fidèles au général Haftar (Justice, Finances, Industrie, Réconciliation) ont brusquement démissionné de leur poste. Ne reste plus désormais qu’un seul ministre issu de Cyrénaïque, Mehdi Al-Barghati, en charge de la Défense, en raison de la querelle qui oppose sa tribu, les Awaqir, au général Haftar.

Quelques jours plus tard, des enregistrements issus de la tour de contrôle de la base aérienne de Benina, à Benghazi, ont été diffusés dans la presse, démontrant que, contrairement aux engagements pris en décembre dernier, des pilotes aux accents britannique, américain, français, italien et arabe du golfe, répondant aux indicatifs «Ascot 9908», «Mustang 99», ou «Bronco 71», guidaient les frappes des troupes du général Haftar contre le quartier de Souq al-Hout, le fief du conseil de la Shoura de Benghazi, qui regroupe Ansar al-Sharia et la Brigade des Martyres du 17 Février.

Cette fuite a eu un certain retentissement sur la coalition au pouvoir dans la mesure où le général Haftar, figure militaire de la période Kadhafi, joue souvent sa propre partition et a refusé à plusieurs reprises de se soumettre aux ordres du gouvernement d’entente nationale. Mais surtout, la rumeur selon laquelle Sayf al-Islam, détenu par la tribu arabe des Zintanis, avait été libéré a fait renaître toutes les fractures tribales et régionales que les accords de décembre dernier étaient parvenus à estomper.

Condamné à mort par le Tribunal de Tripoli en juillet 2015, recherché par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité, amnistié par le parlement de Tobrouk en Cyrénaïque, Sayf al-Islam resterait sous la protection de la tribu des Zintanis, aucune preuve matérielle n’a été apportée quant à sa libération.

Dans le chaos libyen, un seul dénominateur commun unissait les démocrates du gouvernement, les salafistes quiétistes et les djihadistes : la peur d’une offensive initiée par le parlement de Tobrouk et les forces du général Haftar.

Bien que décapitée, la tribu des Kadhafa reste la seule à bénéficier d’alliances familiales avec toutes les tribus libyennes, mais surtout son lien particulier avec la tribu anti-islamiste des Zintanis, qui rayonne jusque dans la région du Fezzan, lui permettrait de faciliter une intervention occidentale contre les maquis djihadistes sahéliens, sans laquelle la situation sécuritaire régionale ne cessera de se détériorer.

http://www.ttu.fr/libye-lombre-kadhafi/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 2 Aoû 2016 - 18:48

Citation :
Après les frappes américaines, les jihadistes reculent à Syrte


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 02-08-2016




Les détails des frappes effectuées le 1er août par les forces américaines contre la branche libyenne de l’État islamique, à Syrte, ne sont pas encore totalement connus. Certaines sources évoquent l’engagement d’hélicoptère d’attaque AH-1 Cobra tandis que d’autres parlent de deux avions AV-8 Harrier.

Une chose est certaine : ce sont des appareils de l’USS Wasp, à bord duquel se trouvent des éléments du 22nd Marine Expeditionary Unit, qui ont été sollicités pour l’opération « Odyssey Lightning », lancée à la demande du gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

En outre, il est aussi question de l’implication de drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper, mis en oeuvre depuis une base située en Afrique (au Niger?). En effet, ceux basés à Sigonella, en Sicile, n’aurait pas pu décoller sans l’accord du gouvernement italien… à qui il n’a rien été demandé. Toutefois, ce dernier a fait savoir, ce 2 août, qu’il examinera toute requête américaine pour autoriser l’utilisation de la plateforme sicilienne dans le cadre d’une campagne aérienne contre l’EI en Libye.

Quant aux objectifs détruits par les raids américains, il est question d’un char T-72 et de deux véhicules utilisés par les jihadistes. Le Pentagone a expliqué que le gouvernement libyen avait exprimé le besoin de frappes « précises » pour éviter tout dommage collatéral.

Quoi qu’il en soit, ces raids américains ont probablement contribué à débloquer la situation à Syrte, ville encerclée depuis la mi-juin par les forces pro-gouvernementales libyennes. En effet, ces dernièes ont repris un quartier important aux jihadistes.

« Nos forces ont pris le contrôle total du quartier al-Dollar après l’assaut lancé dimanche par les forces loyales », a ainsi affirmé le bureau « médias » des troupes pro-GNA. « La nouvelle ligne de front s’établit désormais dans le secteur situé entre le quartier al-Dollar et le centre de conférence de Ouagadougou », où les jihadistes ont installé leur quartier général, a-t-il ajouté.

http://www.opex360.com/2016/08/02/apres-les-frappes-americaines-les-jihadistes-reculent-syrte/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 8 Aoû 2016 - 22:36

Citation :
Nouvelle avancée des forces libyennes dans le fief de l'EI Syrte


AFP 08/08/2016


Les forces loyales au gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont annoncé s'être emparées lundi d'un nouveau secteur près du centre de commandement de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) à Syrte, fief du groupe ultraradical depuis juin 2015.

"Les Palais des hôtes ont été libérés", a affirmé dans un communiqué le centre d'information des forces progouvernementales qui tentent, à la faveur d'une opération militaire lancée le 12 mai, de reprendre le contrôle de la ville côtière de Syrte, située à 450 kilomètres à l'est de la capitale Tripoli.
Ils se trouvent à proximité du centre de conférence "Ouagadougou", le complexe où les jihadistes ont établi leur centre de commandement et où ils sont pris en étau depuis l'entrée dans la cité des forces du GNA le 9 juin.
"Nos forces ont visé les snipers de Daech (un acronyme en arabe de l'EI) et leurs mines", poursuit le communiqué.

Les Palais des hôtes, situés à l'est du quartier al-Dollar dont les forces libyennes ont récemment pris le contrôle, étaient les résidences des invités de marque du régime de Mouammar Kadhafi lors des sommets organisés dans le complexe "Ouagadougou".

Dimanche, les forces du gouvernement libyen ont annoncé le début du "compte à rebours" pour donner l'assaut "final" au bastion de l'EI avec le soutien aérien américain.
A la demande du GNA, les Etats-Unis effectuent depuis le 1er août des frappes aériennes contre des cibles jihadistes à Syrte.

http://www.lorientlejour.com/article/1000761/nouvelle-avancee-des-forces-libyennes-dans-le-fief-de-lei-syrte.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Ven 12 Aoû 2016 - 16:45

Citation :
Libye: les forces spéciales libèrent 23 Égyptiens enlevés


AFP 12/08/2016


Vingt-trois Egyptiens qui avaient été enlevés en Libye il y a une dizaine de jours ont été libérés par les forces spéciales libyennes et sont rentrés dans leur pays, a rapporté vendredi la télévision nationale égyptienne.
S'exprimant au passage frontalier entre les deux pays, l'un des otages libérés a déclaré à la télévision que leurs ravisseurs, qu'il n'a pas identifiés, réclamaient une rançon.

Ils ont été libérés par "les forces spéciales libyennes en coordination avec les services de renseignements généraux égyptiens", rapporte la télévision qui a montré les ex-otages, des ouvriers, passant la frontière en agitant des drapeaux égyptiens.

Les 23 hommes avaient été enlevés à proximité de la ville pétrolière de Brega (à 700 km à l'est de la capitale Tripoli) et retenus en otages pendant dix jours, a raconté l'un d'eux.
Plusieurs milliers d'Egyptiens travaillent en Libye malgré l'insécurité et les mises en garde de leur gouvernement.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) avait annoncé en 2015 l'enlèvement et la décapitation de 21 Coptes, dont une grande majorité d'Egyptiens en Libye.


http://www.lorientlejour.com/article/1001464/libye-les-forces-speciales-liberent-23-egyptiens-enleves.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 14 Aoû 2016 - 20:08

Citation :
Libye : les forces du gouvernementales progressent à Syrte


AFP 14/08/2016


Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont poursuivi dimanche leur avancée à Syrte après avoir repris aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI) leur centre de commandement et l'université, ont constaté des photographes de l'AFP.

Armés de mitrailleuses et d'armes légères, un groupe de combattants pro-GNA tentait de progresser vers le quartier résidentiel n°3, l'un des secteurs où se sont retranchés les combattants de l'EI dans le nord de Syrte, après avoir perdu leur QG situé dans le centre de conférences Ouagadougou.

"Les rangs de l'ennemi se sont dispersés alors nous avons profité de la situation pour avancer jusqu'au centre de conférence Ouagadougou et jusqu'au bâtiment de la Banque commerciale" à proximité, a indiqué à l'AFP Mustafa al-Faqih, un des commandants des forces progouvernementales libyennes. "Avec la volonté de Dieu, nous avancerons vers le reste des secteurs où se trouvent encore l'ennemi", a-t-il ajouté.

Devenus en juin 2015 maîtres de Syrte, une cité située au centre-nord de la Libye, sur les bords de la Méditerranée, les jihadistes n'en contrôlent plus que quelques quartiers après l'entrée des forces pro-GNA dans la ville le 9 juin.

Mercredi, les combattants de l'EI ont enregistré une défaite de taille en perdant leur QG, établi dans le centre Ouagadougou, un vaste bâtiment construit par l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi pour accueillir sommets et conférences.

Aujourd'hui, l'intérieur du complexe est ravagé par les destructions: impacts de balles, plafonds crevés, vitres brisées, ont constaté les journalistes de l'AFP. Les forces pro-gouvernementales libyennes s'affairent à effacer des slogans à la gloire de l'EI inscrits sur les murs.

"C'est grâce à Dieu, aux leaders de l'opération militaire et aux combattants de toute la Libye que nous avons pu vaincre la tyrannie" de l'EI, se félicite Omar al-Hasnaoui, un des combattants pro-gouvernementaux, treillis sombre, chéchia noire sur la tête et talkie-walkie à la main.

Devant le centre de conférences, un groupe de soldats loyalistes, faisant le "V" de la victoire, montre aux caméras un panneau sur lequel les jihadistes avaient écrit: "Nous combattants en Libye mais avons le regard rivé sur Rome", en référence à l'Europe et à la capitale du catholicisme.

Selon le centre de presse des forces du gouvernement d'union, les forces libyennes ont repris samedi le bâtiment de la radio aux jihadistes, une conquête "importante". C'est par cette radio que les jihadistes diffusaient des cours de religion ainsi que des communiqués et des annonces.

Plus de 300 combattants progouvernementaux ont péri depuis le début de l'offensive pour reprendre Syrte lancée le 12 mai. Plus de 1.800 ont été blessés.

http://www.lorientlejour.com/article/1001710/libye-les-forces-du-gouvernementales-progressent-a-syrte.html
Revenir en haut Aller en bas
WRANGEL
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3773
Inscrit le : 28/11/2009
Localisation : france
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 15 Aoû 2016 - 5:04

http://www.tsa-algerie.com/20160814/libye-terroristes-de-daech-tentent-de-fuir-syrte-pays-voisins/ a écrit:

En Libye, les terroristes de Daech tentent de fuir Syrte pour les pays voisins


Des membres de Daech fuient la ville de Syrte, place forte du groupe terroriste, suite à l’offensive des forces gouvernementales libyennes soutenues par les pays occidentaux, indique le Wall Street Journal.

Ces groupes terroristes se dirigeraient vers les zones frontalières de la Libye pour tenter de s’échapper en direction des pays limitrophes comme l’Algérie, le Niger et la Tunisie, selon la même source, citant des officiels libyens et occidentaux.

Ces terroristes sont majoritairement originaires de ces pays, particulièrement de Tunisie et du Niger, indique le WSJ.

Les pays voisins en état d’alerte

Les États voisins sont en état d’alerte pour tenter de les contrer et les bloquer, affirme le quotidien américain. Mais ils n’ont pas un degré de professionnalisme suffisant pour contrôler ces mouvements, selon un officiel occidental qui suit l’offensive sur Syrte.

Les longues frontières poreuses et les étendues désertiques favorisent les mouvements furtifs, affirme en somme le Wall Street Journal.

La perte de cette ville, quartier général de Daech sur le sol libyen et ancien fief de l’ex-dirigeant libyen Mouamar Kadhafi, est un sérieux revers pour l’organisation terroriste, poursuit le quotidien américain.

L’Algérie a, depuis plusieurs années, déployé des milliers de soldats et du matériel sophistiqué afin de protéger sa frontière sud-est et éviter tout débordement du conflit en Libye sur son territoire.


Ca fait vraiment scenario préparé cette histoire de dispersion de jihadistes vers les pays limitrophes. On nous y prépare depuis quelques mois.

Si l'anp n'a pas mis la main sur toutes les caches d'armes on devine la suite

_________________

""Qu'importe que je sois de mauvaise foi puisque je lutte pour une cause juste.
        Qu'importe que je lutte pour une cause injuste puisque je suis de bonne foi""


“L'histoire n'est que la géographie dans le temps, comme la géographie n'est que l'histoire dans l'espace.”

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 15 Aoû 2016 - 15:18

Citation :
Le Danemark propose de transporter les armes chimiques de la Libye


AFP 15/08/2016


Le gouvernement danois a offert ses services lundi pour transporter les armes chimiques de la Libye, afin qu'elles soient détruites dans un autre pays plutôt qu'elles ne tombent dans les mains d'extrémistes.

Le Danemark a proposé la logistique nécessaire à ce transport, auquel elle associerait "d'autres pays", dont des officiers finlandais, dans le cadre d'une opération coordonnée par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

"Le Danemark va montrer une nouvelle fois qu'il assume ses responsabilités internationales en contribuant de manière très concrète aux efforts de la communauté internationale pour réduire la prolifération des armes chimiques dans le monde", a souligné dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères, Kristian Jensen. La proposition doit être examinée en premier lieu par le Parlement danois.

Le royaume scandinave, qui avait déjà fourni des navires en 2014 en vue la destruction des armes chimiques syriennes, a indiqué avoir été de nouveau sollicité par l'OIAC et les États-Unis. "L'OIAC devrait accepter une offre de l'Allemagne pour mener à bien la destruction des substances chimiques", a précisé Copenhague.

Le 22 juillet, le Conseil de sécurité de l'Onu avait adopté une résolution pour aider le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) à se débarrasser de son arsenal chimique, alors qu'il combat l'organisation État islamique.

La Libye a rejoint l'OIAC en 2004, lorsque le colonel Mouammar Kadhafi a promis de détruire ses stocks de gaz moutarde, arme utilisée surtout pendant la Première Guerre mondiale. Le GNA a prévu de se débarrasser de quelque 13 tonnes de ce gaz restant dans son arsenal.

http://www.lorientlejour.com/article/1001876/le-danemark-propose-de-transporter-les-armes-chimiques-de-la-libye.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 16 Aoû 2016 - 18:58

Citation :
Libye: les forces du GNA reprennent un nouveau secteur de Syrte à l'EI


AFP 16/08/2016


Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont annoncé avoir repris mardi l'un des derniers secteurs tenus par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) dans la ville côtière de Syrte.

"Le quartier (résidentiel) numéro 2 a été libéré", a annoncé à l'AFP Reda Issa, porte-parole du centre de presse des forces progouvernementales.

Les forces pro-GNA ont lancé mardi matin une offensive dans le quartier n°2, dans le nord-ouest de la ville, avec des chars appuyés par des tirs de mortiers, a constaté un photographe de l'AFP.
La veille, elles avaient ratissé et déminé plusieurs zones reprises aux jihadistes ces derniers jours.
Les forces du GNA basé à Tripoli sont entrées le 9 juin à Syrte pour chasser l'EI de cette ville, le fief des jihadistes en Libye depuis juin 2015.

Aidées par des bombardements aériens des Etats-Unis depuis le 1er août, elles ont réalisé une percée majeure mercredi dernier en s'emparant du QG des jihadistes.
M. Issa avait alors indiqué que les jihadistes ne conservaient plus que les quartiers 1, 2 et 3 ainsi qu'un complexe de villas près de la mer, secteur dont les forces du GNA ont pris le contrôle jeudi dernier.

Selon le général Mohamad al-Ghassri, porte-parole des forces progouvernementales, Syrte a été "complètement vidée de ses habitants". Seules y demeurent selon lui les familles des jihadistes.
Le photographe de l'AFP a confirmé ne pas avoir vu de civils dans la ville.

Plus de 300 combattants pro-gouvernementaux ont péri et plus de 1.800 ont été blessés depuis le début de l'offensive pour reprendre Syrte le 12 mai, selon un bilan officiel.
Aucun bilan sur le nombre de jihadistes tués n'a été fourni.

http://www.lorientlejour.com/article/1001987/libye-les-forces-du-gna-reprennent-un-nouveau-secteur-de-syrte-a-lei.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:42

Citation :
Libye : Tripoli demande plus d'aide militaire des Etats-Unis


AFP 25/08/2016


Le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj a réclamé une aide militaire "renforcée" de la part des Etats-Unis, qui bombardent déjà Syrte pour appuyer les forces libyennes contre le groupe Etat islamique, a annoncé jeudi le Commandement militaire américain pour l'Afrique (Africom).

En visite mercredi au quartier général de l'Africom à Stuttgart, dans le sud-ouest de l'Allemagne, M. al-Sarraj a "exprimé le souhait" du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) de voir les Etats-Unis contribuer "au renforcement des capacités militaires" libyennes, notamment via la formation de militaires et le "partage d'informations", selon l'Africom.

L'émissaire américain en Libye, Jonathan Winer, et le commandant des forces américaines en Afrique, le général Thomas Waldhauser, ont de leur côté "réitéré leur soutien aux efforts du GNA" pour chasser les jihadistes de l'EI de Syrte, dans le centre-nord du pays, avec l'appui depuis le 1er août des frappes américaines, poursuit l'Africom.
Les trois responsables ont également "échangé sur les options stratégiques pour l'avenir de la Libye une fois Syrte libérée", ajoute le communiqué, sans précision sur les options envisagées.

Ville natale de l'ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi, Syrte était tombée aux mains de l'EI en juin 2015, la communauté internationale s'inquiétant de voir une base de l'organisation extrémiste à quelque 300 kilomètres des côtes européennes.
Les forces du GNA basé à Tripoli ont lancé le 12 mai une offensive pour reprendre ce principal fief de l'EI. Elles y ont pénétré le 9 juin mais ont stagné pendant des semaines à cause des contre-attaques jihadistes.
Aidées par des bombardements aériens des Etats-Unis depuis le 1er août, elles ont enregistré d'importants succès en s'emparant d'une grande partie de cette ville, acculant les jihadistes dans un quartier résidentiel en bord de mer.

http://www.lorientlejour.com/article/1003604/libye-tripoli-demande-plus-daide-militaire-des-etats-unis.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Jeu 25 Aoû 2016 - 23:58

Citation :
Un bateau de MSF participant au sauvetage de migrants attaqué au large de la Libye


AFP 25/08/2016


Un bateau de Médecins sans frontières (MSF) participant à des opérations de sauvetage de migrants au large de la Libye a été attaqué le 17 août par des hommes armés, a annoncé jeudi l'ONG, précisant qu'aucune victime n'était à déplorer.

Le Bourbon Argos "a été attaqué par un groupe d'hommes armés à bord d'une vedette non identifiée, alors qu'il effectuait une opération de recherche à 24 miles nautiques (45 kms, ndlr) au nord des côtes libyennes", a indiqué MSF dans un communiqué.

"Les hommes armés ont commencé à tirer alors qu'ils se trouvaient à approximativement 400 ou 500 mètres du Bourbon Argos et sont par la suite montés à bord. Il n'y avait aucun naufragé sur le bateau ce jour-là. Ni les membres de l'équipage ni le personnel MSF n'ont été blessés", a ajouté l'ONG.

L'équipage s'est "mis à l'abri dans les espaces sécurisés à l'intérieur du bateau", a précisé l'organisation, soulignant que "les hommes armés sont montés et ont circulé sur le Bourbon Argos pendant une cinquantaine de minutes avant de partir sans voler, dégrader ou déplacer quoi que ce soit".

"Notre première analyse des faits montre qu'ils étaient professionnels et bien formés. C'est une attaque inquiétante qu'il faut prendre très au sérieux", a commenté Stefano Argenziano, coordinateur des opérations pour MSF.

Au large de la Libye, une dizaine de navires humanitaires financés par des dons privés patrouillent, assurant plus de 20% des opérations de recherche et de sauvetage, aux côtés des marines militaires nationales.

http://www.lorientlejour.com/article/1003640/un-bateau-de-msf-participant-au-sauvetage-de-migrants-attaque-au-large-de-la-libye.html
Revenir en haut Aller en bas
simplet
Capitaine
Capitaine


messages : 805
Inscrit le : 20/05/2012
Localisation : MONTREAL
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 30 Aoû 2016 - 15:03


_________________
.


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste ta seule option."  Bob Marley.

.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 31 Aoû 2016 - 21:41

Citation :
Libye : l'OIAC salue le départ des dernières armes chimiques


AFP 31/08/2016


L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) a salué mercredi le "cap" franchi par la Libye, qui s'est débarrassée de ses derniers produits pouvant servir à la fabrication d'armes chimiques.

"L'effort international, coordonné par l'OIAC, a permis de passer un cap essentiel pour garantir que ces agents chimiques ne tombent pas entre de mauvaises mains", a affirmé le directeur général de l'OIAC, Ahmet Uzumcu, cité dans un communiqué.

Des responsables libyens avaient indiqué lundi qu'un navire danois avait quitté deux jours plus tôt le port de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli, pour transporter les stocks d'armes chimiques vers l'Allemagne, où ils seront détruits.

Cette opération intervient au terme d'un processus engagé par le gouvernement libyen d'union nationale (GNA), appuyé par la communauté internationale. Il avait demandé l'aide internationale pour en finir avec la menace que faisait peser la présence de telles armes héritées du régime de l'ex-dictateur Mouammar Kadhafi.

Le GNA craignait qu'elles ne tombent entre les mains du groupe Etat islamique (EI), présent dans le pays depuis 2015. Ces jihadistes sont cependant en train d'être défaits dans leur bastion de Syrte, presque totalement repris par les forces progouvernementales.
Le 22 juillet, le Conseil de sécurité de l'Onu avait adopté une résolution visant à aider le GNA à se débarrasser de cette menace chimique.

Se félicitant de la coopération internationale dans cette opération qui a également impliqué la France, l'Italie et la Grande-Bretagne, Ahmet Uzumcu a promis que ces agents chimiques seront éliminés de manière "fiable, en sécurité et dans les délais impartis".

La Libye a rejoint l'OIAC en 2004, lorsque le colonel Kadhafi, soucieux de se rapprocher de l'Occident, avait promis de détruire ses stocks de gaz moutarde, arme utilisée surtout pendant la Première Guerre mondiale.

http://www.lorientlejour.com/article/1004717/libye-loiac-salue-le-depart-des-dernieres-armes-chimiques.html
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3145
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 31 Aoû 2016 - 23:11

WRANGEL a écrit:
http://www.tsa-algerie.com/20160814/libye-terroristes-de-daech-tentent-de-fuir-syrte-pays-voisins/ a écrit:

En Libye, les terroristes de Daech tentent de fuir Syrte pour les pays voisins



Des membres de Daech fuient la ville de Syrte, place forte du groupe terroriste, suite à l’offensive des forces gouvernementales libyennes soutenues par les pays occidentaux, indique le Wall Street Journal.

Ces groupes terroristes se dirigeraient vers les zones frontalières de la Libye pour tenter de s’échapper en direction des pays limitrophes comme l’Algérie, le Niger et la Tunisie, selon la même source, citant des officiels libyens et occidentaux.

Ces terroristes sont majoritairement originaires de ces pays, particulièrement de Tunisie et du Niger, indique le WSJ.

Les pays voisins en état d’alerte

Les États voisins sont en état d’alerte pour tenter de les contrer et les bloquer, affirme le quotidien américain. Mais ils n’ont pas un degré de professionnalisme suffisant pour contrôler ces mouvements, selon un officiel occidental qui suit l’offensive sur Syrte.

Les longues frontières poreuses et les étendues désertiques favorisent les mouvements furtifs, affirme en somme le Wall Street Journal.

La perte de cette ville, quartier général de Daech sur le sol libyen et ancien fief de l’ex-dirigeant libyen Mouamar Kadhafi, est un sérieux revers pour l’organisation terroriste, poursuit le quotidien américain.

L’Algérie a, depuis plusieurs années, déployé des milliers de soldats et du matériel sophistiqué afin de protéger sa frontière sud-est et éviter tout débordement du conflit en Libye sur son territoire.


Ca fait vraiment scenario préparé cette histoire de dispersion de jihadistes vers les pays limitrophes. On nous y prépare depuis quelques mois.

Si l'anp n'a pas mis la main sur toutes les caches d'armes on devine la suite

pas seulement l'algerie, ils peuvent atteindre le maroc via le mali et la mauritanie, c'est pour cela que il faut securiser a tout prix nos frontieres sud
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Sam 3 Sep 2016 - 19:33

Citation :
Libye: nouvelle offensive contre le dernier bastion de l'EI à Syrte


AFP 03/09/2016


Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA) ont lancé samedi une nouvelle offensive contre le dernier retranchement du groupe Etat islamique (EI) à Syrte, selon un communiqué et un de leurs combattants.

"Les combats ont commencé. Nos forces attaquent les dernières positions de Daech" (acronyme arabe de l'EI), a indiqué à l'AFP un combattant pro-GNA. "Nos forces avancent à l'intérieur des dernières poches (de résistance) où se cachent les derniers combattants de Daech dans le quartier N.3 et ont pris le contrôle de plusieurs positions", dont deux banques et un hôtel, a de son côté confirmé le centre de presse des forces loyales au gouvernement d'union.

http://www.lorientlejour.com/article/1005248/libye-nouvelle-offensive-contre-le-dernier-bastion-de-lei-a-syrte.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 4 Sep 2016 - 20:14

Citation :
Libye : les derniers jihadistes de l'EI à Syrte opposent une "forte résistance"


AFP 04/09/2016


Les derniers combattants du groupe Etat islamique (EI) encore présents à Syrte opposaient dimanche une "forte résistance" face à l'offensive des forces libyennes progouvernementales, a indiqué le porte-parole de ces forces.

Plusieurs fois annoncée comme imminente, la reprise de Syrte se heurte à la détermination farouche des derniers jihadistes, désormais acculés dans une petite zone de la ville portuaire située à 450 km à l'est de Tripoli.

Les combattants de "l'EI opposent une forte résistance dans leurs derniers retranchements. Ils essaient de faire durer la bataille même s'ils savent que tout sera bientôt fini", a affirmé à l'AFP Reda Issa, porte-parole de l'opération militaire. "Les combattants de Daech (acronyme arabe de l'EI) vont tous mourir avant la fin de la bataille, sous notre feu ou avec leur ceintures d'explosifs", a souligné M. Issa. Les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) avaient annoncé samedi attaquer les "dernières positions de Daech" en ayant mis en place de nouveaux plans pour minimiser les pertes qui pourraient être causées par des attentats suicide, selon le porte-parole.

Depuis leur entrée dans la ville le 9 juin, l'avancée des forces pro-GNA a été ralentie par les tirs de snipers et les explosions de mines ou de voitures piégées. Les combats ont fait samedi au moins 10 morts et une soixantaine de blessés dans les rangs pro-GNA. "Nous espérons libérer Syrte avant l'Aïd" al-Adha, la grande fête musulmane du sacrifice qui devrait être célébrée autour du 12 septembre, a précisé M. Issa.

Sur le plan politique, une réunion doit se tenir lundi et mardi à Tunis avec les membres du "dialogue politique libyen" sous l'égide de l'Onu. L'objectif est d'avancer dans la mise en oeuvre de l'accord interlibyen signé en décembre 2015 au Maroc afin de sortir le pays du chaos dans lequel il est plongé à la suite de la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Un gouvernement d'union nationale dirigé par le Premier ministre Fayez al-Sarraj s'est installé au printemps à Tripoli mais il peine encore à asseoir son pouvoir à l'échelle de tout le pays, notamment en raison de l'opposition d'une autorité politique rivale basée dans l'Est. Les forces loyales à cette autorité sont dirigées par le controversé général Khalifa Haftar.

http://www.lorientlejour.com/article/1005343/libye-les-derniers-jihadistes-de-lei-a-syrte-opposent-une-forte-resistance.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Lun 5 Sep 2016 - 20:37

Citation :
Libye : risque d'éparpillement des jihadistes en Tunisie et Egypte (Paris)


AFP 05/09/2016


Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a mis en garde lundi contre un risque "d'éparpillement" des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) vers la Tunisie ou l'Egypte, une fois qu'ils seront chassés de leurs "places fortes" en Libye.

"Il nous faut commencer à appréhender sérieusement la question de l'éparpillement des terroristes, une fois Syrte, peut-être demain Benghazi", reprises aux jihadistes, a souligné le ministre, lors d'un séminaire à Paris.
"Indirectement, cela va présenter de nouveaux risques et pour la Tunisie et pour l'Égypte", a-t-il insisté, trouvant "dommage" que "l'ensemble des Etats voisins de la Libye ne se soient pas réunis (...) pour réfléchir à la question de l'éparpillement des terroristes une fois leurs places fortes prises".

Les forces du gouvernement libyen d'union nationale (GNA), aidées par des frappes de l'aviation américaine, ont lancé samedi une nouvelle offensive contre le dernier réduit de l'EI à Syrte, son principal fief dans le pays, situé à 450 km à l'est de Tripoli.

Mais si la reprise de Syrte serait un échec pour l'EI, elle n'écarterait pas d'un coup la menace jihadiste en Libye. Selon des sources françaises et américaines, entre 5.000 et 7.000 jihadistes de l'EI se trouveraient en Libye.

Profitant du chaos régnant depuis la chute du colonel Mouammar Kadhafi en 2011, avec des combats entre milices et une profonde instabilité politique, les jihadistes de l'EI s'étaient emparés en juin 2015 de Syrte, la ville natale de Kadhafi.

Les forces du général Khalifa Haftar, chef proclamé de l'armée libyenne (ANL) non reconnue par la communauté internationale, combattent par ailleurs depuis plus de deux ans à Benghazi (1.000 km à l'est de Tripoli) des groupes islamistes, dont l'EI.

http://www.lorientlejour.com/article/1005580/libye-risque-deparpillement-des-jihadistes-en-tunisie-et-egypte-paris.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 11 Sep 2016 - 21:39

Citation :
Libye: les forces parallèles de l'est prennent deux terminaux pétroliers


AFP 11/09/2016



Les forces loyales aux autorités basées dans l'est de la Libye ont annoncé dimanche avoir pris le contrôle de deux importants terminaux pétroliers lors d'une attaque dans une zone contrôlée par le gouvernement d'union nationale (GNA).

Les forces dirigées par le général Khalifa Haftar "contrôlent (...) le terminal d'al-Sedra, le quartier industriel, la zone résidentielle et le terminal de Ras Lanouf", a indiqué leur porte-parole, le colonel Ahmad al-Mesmari, cité par l'agence libyenne Lana


http://www.lorientlejour.com/article/1006718/libye-les-forces-paralleles-de-lest-prennent-deux-terminaux-petroliers.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mar 13 Sep 2016 - 16:05

Citation :
Libye : 100 soldats italiens protègeront l'hôpital militaire à Misrata


AFP 13/09/2016


Le gouvernement italien a confirmé mardi que 100 soldats seront assignés à la protection de l'hôpital militaire que Rome met sur pieds en Libye, à l'aéroport de Misrata, dans le cadre d'une intervention humanitaire demandée par Tripoli.

"Nous avons prévu d'envoyer environ 300 personnes, dont 65 sont des médecins et des infirmiers, 135 font partie du soutien logistique et 100 sont destinés à la protection de l'hôpital", a déclaré la ministre de la Défense Roberta Pinotti.
La ministre souhaitait corriger ainsi des informations de presse ayant filtré lundi et affirmant que le contingent était composé de 100 médecins/infirmiers et 200 militaires destinés à la protection de l'hôpital.
Mme Pinotti et le chef de la diplomatie italienne Paolo Gentiloni s'exprimaient sur les derniers développements en Libye lors d'une session commune des commissions de la Défense et des Affaires étrangères du Sénat et de la Chambre des députés.

Mme Pinotti a par ailleurs précisé qu'un avion militaire de transport C-27 serait positionné à l'aéroport en cas de nécessité et qu'un navire de guerre italien croiserait également au large des côtes de Misrata comme soutien supplémentaire.
La ministre n'a pas précisé la date de mise sur pieds de l'hôpital mais elle a ajouté que le contingent italien était "immédiatement opérationnel", la requête formelle du Gouvernement d'union nationale (GNA) libyen - soutenu par la communauté internationale - datant du 8 août, ce qui a permis à Rome de procéder aux préparatifs.

Cet hôpital militaire aura à terme une capacité de 50 lits et pourra traiter tous les cas, même si les blessés les plus graves seront vraisemblablement transportés, comme jusqu'à présent, dans des hôpitaux sur le territoire italien.

M. Gentiloni a pour sa part réitéré la volonté de Rome d'aider à stabiliser le plus rapidement possible la Libye, et annoncé l'envoi, dès que les conditions le permettront, d'un nouvel ambassadeur italien à Tripoli.
Il a de nouveau critiqué l'offensive des autorités rivales du GNA, dont les forces, menées par le général Khalifa Haftar, ont pris lundi le contrôle d'un troisième terminal pétrolier en Libye, qualifiant cette offensive de "déstabilisante" pour tout le pays.

http://www.lorientlejour.com/article/1006954/libye-100-soldats-italiens-protegeront-lhopital-militaire-a-misrata.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 14 Sep 2016 - 19:54

Citation :
Libye : Le gouvernement non reconnu a mis la main sur les infrastructures pétrolières


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 14-09-2016




Avant juin 2014, la Libye ne comptait qu’un seul gouvernement, issu du Parlement, qui était alors le Congrès général national, dominé par les islamistes. Les choses étaient alors relativement simples, en dépit de la présence de groupe jihadistes dans le sud et l’est du pays.

Puis il y eut de nouvelles élections législatives, remportées par les libéraux, incarnés notamment par le général Khalifa Haftar, un ex-dissident libyen revenu au pays après la chute du régime du colonel Kadhafi. Seulement, le Congrès général national refusa le verdict des urnes. Du coup, un second gouvernement apparut sur la scène libyenne. Et comme il était persona non grata à Tripoli, il alla s’établir, avec le Parlement élu, à Tobrouk, dans l’est libyen.

À la différence de celui de Tripoli, ce dernier était reconnu par la communauté internationale étant donné qu’il avait la légitimité du suffrage universel. Puis les deux gouvernements, par milices interposées, s’affrontèrent pour obtenir le contrôle des installations pétrolières, lesquelles constituent l’une des seules ressources de la Libye. Et, pendant ce temps, la branche libyenne de l’État islamique en profita pour s’enraciner dans le pays, notamment en s’emparant de la ville de Syrte.

Face à cela (et aussi à la crise des migrants), les Occidentaux et les pays voisins de la Libye encouragèrent les efforts des Nations unies en vue de former un gouvernement d’union nationale. Ce qui a été fait en décembre 2015, avec la signature d’un accord à Skhirat.

Dirigé par Fayez al-Sarraj, ce gouvernement d’union (ou GNA), désormais reconnu par la communauté internationale, a fini par prendre ses marques à Tripoli, en bénéficiant de nombreux ralliements. Et, sans trop tarder, avec les milices qui sont loyales, en particulier celle de Misrata, il a lancé une offensive visant à reprendre Syrte aux jihadistes de l’EI.

Seulement, le GNA n’a jamais pu obtenir la confiance du Parlement installé à Tobrouk, lequel reste légitime. Et cela, en raison du sort promis au général Haftar, entretemps nommé commandant en chef de l’Armée nationale libyenne, laquelle est aussi aux prises avec les jihadistes à Benghazi (et qui, au passage, bénéficie de conseils de militaires du service action de la DGSE). Du coup, la Libye compte toujours deux gouvernements…

La Garde des installations pétrolières, un temps ralliée au Parlement de Tobrouk, ayant finalement fait allégeance au gouvernement d’union nationale au cours de l’été, le général Haftar a déclenché, le 11 septembre, une opération surprise visant à s’emparer des installations du très stratégique croissant pétrolier libyen.

Il n’aura fallu que trois jours à l’Armée nationale libyenne du général Haftar pour mettre la main sur les terminaux pétroliers de Ras Lanouf, al-Sedra, Zueitina et Marsa el-Brega. Le chef du gouvernement qui n’est plus reconnu, Abdallah al-Theni, a affirmé vouloir rétablir l’activité de ces installations au plus vite afin de pouvoir « assurer à tous les Libyens une vie digne ».

Cette offensive a été immédiatement condamnée par le GNA, qui a parlé, dans un premier temps, d’une « agression flagrante contre les acquis du peuple libyen, qui porte atteinte à la souveraineté nationale. » Plus tard, dans un second communiqué, il a changé de ton en estimant que ces attaques contre les terminaux pétroliers étaient contraires au processus de réconciliation engagé. »

En tout cas, la perte de ces installations pétrolières ne pourra qu’affaiblir le gouvernement de Tripoli, à l’heure où ses forces peinent à chasser l’EI de Syrte, malgré l’appui aérien fourni, à sa demande, par les États-Unis. En clair, il n’a pour le moment pas les moyens militaires pour tenter de remettre la main sur ce croissant pétrolier.

Cela étant, il n’est pas certain que le gouvernement d’Abdallah al-Theni puisse profiter de l’exploitation de ces terminaux pétroliers dans la mesure où la résolution 2259 du Conseil de sécurité des Nations unies interdit les exportations illégales de pétrole depuis la Libye et affirme que les installations pétrolières doivent être placées sous l’autorité du GNA.

http://www.opex360.com/2016/09/14/libye-le-gouvernement-non-reconnu-mis-la-main-sur-les-infrastructures-petrolieres/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Dim 18 Sep 2016 - 18:05

Citation :
Libye: nouveaux combats pour le contrôle du Croissant pétrolier (source)


AFP 18/09/2016


De nouveaux combats pour le contrôle du Croissant pétrolier dans l'est de la Libye, ont opposé dimanche les gardes des installations pétrolières aux forces du gouvernement rival sous le commandement du maréchal controversé Khalifa Haftar.

"Les Gardes des installations (pétrolières, loyales au gouvernement d'union nationale GNA) ont lancé une offensive ce matin (dimanche) et (nos forces) les combattent à Ras Lanouf", a indiqué à l'AFP Mohamad Ibset, un responsable des forces rivales. "Nous avons attaqué al-Sedra et Ras Lanouf et les forces de (Khalifa) Haftar tentent de nous cibler avec leurs avions", a indiqué à l'AFP Ali al-Hassi, un porte-parole des Gardes des installations pétrolières (GIP).

Les forces du maréchal Khalifa Haftar, liées aux autorités non reconnues basées dans l'est du pays, se sont emparées entre dimanche et lundi des quatre terminaux de la région du Croissant pétrolier (nord-est): Zoueitina, Brega, Ras Lanouf et Al-Sedra. La Compagnie nationale du pétrole (NOC) a ensuite annoncé la reprise imminente des exportations du brut.

La NOC a dit qu'elle restait loyale au GNA, tout en ajoutant qu'elle appliquait "les instructions données par le Parlement" basé dans l'Est fidèle aux autorités parallèles. Ces ports étaient jusqu'à récemment contrôlés par les GIP, une milice de l'Est ayant prêté allégeance au gouvernement d'union basé à Tripoli et reconnu par le communauté internationale.

L'offensive lancée la semaine dernière par les troupes sous le commandement de Khalifa Haftar avait suscité de nouvelles inquiétudes à l'étranger, l'émissaire de l'Onu Martin Kobler mettant en garde contre la "division" de la Libye, toujours plongée dans le chaos près de cinq ans après la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

http://www.lorientlejour.com/article/1007809/libye-nouveaux-combats-pour-le-controle-du-croissant-petrolier-source.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 16988
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La révolte en libye   Mer 21 Sep 2016 - 23:14

Citation :
Libye: des armes et des explosifs en guise de dot chez les jihadistes


AFP 21/09/2016


Des contrats de mariage, scellés par le groupe Etat islamique et découverts en Libye par les forces loyales au gouvernement d'union nationale luttant contre l'EI dans la ville de Syrte, promettaient ceintures explosives et mitrailleuses en guise de dot aux épouses des jihadistes. C'est en ratissant les quartiers et en fouillant les bâtiments repris aux jihadistes que les forces du GNA ont découvert les archives de ce que l'EI appelle "le département de magistrature et des plaintes".

Certains de ces documents ont été publiés par le centre de presse des forces loyalistes sur sa page Facebook, notamment des contrats de mariage ou encore des jugements de divorce sommaires, où ne figurent aucun vrai nom, pièce d'identité ou données personnelles.
Sous le titre "Aqd al-Nikah" (contrat de mariage), l'on apprend ainsi que le 31 novembre 2015, en présence des témoins Abou Abir le Soudanais et Abou Saïd le Malien, un certain Abou Mansour le Tunisien, né en Tunisie en 1977, a épousé Miriam la Nigériane, née au Nigeria.

Contrairement aux coutumes entre époux de confession musulmane, Abou Mansour le Tunisien n'a pas fourni de "moqaddam al-sadaq" (dot) à son épouse mais lui a tout de même promis une ceinture explosive en guise de "mo'akhar as-sadaq", la compensation - ou douaire - qu'elle recevra en cas de dissolution du mariage par le divorce ou par la mort de l'époux.

Pour Abou Saïd le Malien qui a épousé Fatima la Nigériane, c'est une kalachnikov qu'elle recevra s'il venait à mourir ou s'il la répudiait.
Le drapeau noir de l'EI flottait sur les bâtiments publics de Syrte (nord-ouest) après son occupation en juin 2015 par les jihadistes qui y ont commis des atrocités, dont des exécutions sur la place publique.
Les jihadistes en 4x4 sillonnaient les rues pour vérifier que les hommes respectaient les heures de prière et que les femmes ne s'aventuraient jamais sans accompagnateur.

A la faveur d'une vaste offensive lancée le 12 mai, les troupes du GNA ont reconquis la majeure partie de la ville. Les jihadistes ne contrôlent plus qu'une partie d'un quartier assiégé.

http://www.lorientlejour.com/article/1008556/libye-des-armes-et-des-explosifs-en-guise-de-dot-chez-les-jihadistes.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La révolte en libye   Aujourd'hui à 4:53

Revenir en haut Aller en bas
 
La révolte en libye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coalition aéro maritime au large de la Libye
» Libye
» Libye
» Libye - Frégate Dat Assawari
» LIBYE – L’Italie prend le commandement de la force navale de L’OTAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: